29nov 07

Le président de la république vient de répéter le numéro de bateleur de sa campagne électorale. Tout est dans le culot. Les pires vieilleries de la droite éculées ont été repeintes en nouveauté prétendument modernes. Par exemple la suppression des 35 heures entreprises par entreprise. Le Medef n’avait pas osé le proposer, Sarkozy le fait ! Ou la liberté du travail du dimanche. Ou bien la vente d’un nouveau morceau d’EDF pour financer le plan d’autonomie des universités pour un montant de dépenses pourtant annoncé depuis juin dernier ! Bref, en, une heure d’entretien le chef de l’Etat n’a annoncé que des reculs du droit du travail et des acquis sociaux des travailleurs. La droite décomplexée est en action. Et nous sommes prévenus : puisque les méthodes de brutes ont bien marché contre les régimes spéciaux, les universités et l’ANPE, la suite sera du même acabit. Cela veut dire que la gauche doit élever soin niveau de résistance. Sans complexe


Aucun commentaire à “Le culot sur le trône”

Pages : [1] 2 »

  1. 1
    Matthias dit:

    Pathos, populisme pénal, reculs sociaux, mise en scène du "moi je"... Effarant et effrayant. La gauche doit réagir !
    Monsieur le sénateur, chaque jour de plus passé par vous et vaux amis au sein d'un PS à la dérive renforce au PCF les partisans d'un repli. Il faut agir, tenter quelque chose au sein du PS ou partir, mais vite... Si vous attendez l'automne 2008, les communistes auront eu raison de dire qu'ils ne peuvent pas vous attendre... Ils ne bougeront pas tant que vous ne bougerez pas (ou pas plus). Il faut agir, prendre des risques sinon...

  2. 2
    Gipoulou dit:

    Celles et ceux qui ont entendu le président Sarkozy savent dés lors la portée du danger pour les acquis sociaux et que l'enjeu de la confrontation politique et sociale est évident.
    Alors,
    Sans complexe absolument... nécessaire !
    venceremos

  3. 3
    enzo d'aviolo dit:

    repression repression repression pour les petits!
    cour d'assise pour les jeunes de banlieue mais on ne se prononce pas sur DGS qui sort des millions des caisses de l'IUNM, sous couvert du respect de l'instruction.
    Sarko, c'est la droite des deux poids, deux mesures!
    gonflé aux anabolisants, ce petit agité (saut du genou récurrent dès l'entame) a pu balancer sa haine devant deux journalistes médusés en prenant définitivement les salariés pour des nabots qui ramasseront les miettes des heures sup en travaillant plus pendant que les plus riches se gavent, n'est-ce pas Monsieur +200%!

  4. 4
    Anne dit:

    Sarkozy nullissime. Même Chabot n'était pas du tout convaincue.

    J'adore d'Arvor qui s'est encore foutu de sa gueule : "Vous nous l'avez déjà dit la dernière fois... Et ça ne change pas beaucoup". (et ça deux fois de suite, quel rebelle !)

    L'insécurité, l'immigration choisie, les pauvres sont des glandeurs.

    Du Le Pen.

    Faut qu'il enrichisse son vocabulaire : voyous, remarquable, exemplaire...

    "Les chiffres du chômage viennent de sortir" : il nous prend pour des buses...

    Franchement, numéro de bateleur mais mauvais, très mauvais numéro.

  5. 5
    Paul dit:

    Urgence !
    Ces hommes sont fous !

    Notre président, qui ne sait plus parler au nom de la France mais qui parle en chef du gouvernement, chef de parti, qui aligne une succession de mots clés sensés parler au peuple.
    Son slogan pendant la campagne étant « Ensemble, tout est possible », il s’empresse de diviser la population en clans antagonistes.
    Aucune culture, aucune intelligence, même de droite.

    Des journalistes, qui ne semblent avoir aucune honte à lui servir de faire-valoir, laissent cet homme construire tranquillement son discours vide mais dangereux

    Des centristes qui passent à droite, des verts passant au centre et le parti sensé être le principal de la gauche s’alignant sur les propositions de la droite, seule la méthode serait critiquable ?

    Pendant ce temps, les banlieues sont sous la chape de plomb policière et médiatique, peut-être nécessaire, mais n’est-ce pas une fuite en avant ? Même si on n’éprouve aucune complaisance envers les casseurs, le mépris qui est opposé aux jeunes est indécent.
    30 mois de prison à un « casseur », et le lendemain, DGS libéré on ne sait pourquoi ? Jamais on n’avait constaté une telle arrogance des riches.
    Veut-on vraiment laisser penser qu’il y aurait une justice de classe, à la botte du pouvoir ?

    La CGT est peut-être satisfaite, mais les cheminots ?
    L’alignement aux 41 « annuités », c’est déjà hier !

    Les étudiants et les lycéens, c’est plus facile de leur tomber dessus, alors hardi, la matraque.

    J’ai l’impression de n’oublier que le goupillon, mais le pape n’est pas de reste…

    Je suis médecin, je n’ai pas à me plaindre, Sarko m’a déjà fait économiser quelques milliers d’euros, je devrais cracher au bassinet, je sais. Problème : je constate que de plus en plus de mes patients se font virer à 55 ans (Maxi), se retrouvent en invalidité ou congé longue durée. Alors tu parles, la retraite à 65 ans, c’est la Secu qui paiera en attendant. Au fait, avec les cotisations sociales des heures sup’ ? Et les socialos sont d’accord sur le fond ?

    Cà ne va plus du tout. Non, je ne fourguerai pas du Prozac à tout le monde. Je soutiens dans la résistance. Mais jusqu’à quel point ? Il est là, mon métier de psychiatre maintenant.

    Mais toi, camarade Mélenchon, je t’en prie, n’en reste pas là. Ce n’est plus le temps des discours de bonne conscience, ne laisse pas le champ libre à ceux qui ne prendront jamais de responsabilité, c’est le moment d’un discours de rupture. Il y a un besoin urgent de repères pour tous, mais aussi de reprendre l'initiative.
    Ces hommes nous entrainent trop loin.

  6. 6
    Mister Cyril dit:

    Intervention de Sarko= Impuissance du politique sur le pouvoir économique; il faut plus que des critiques sur la forme ou la méthode. Il va falloir sincèrement loucher à gauche Sénateur.
    Sincèrement.

  7. 7
    anny paule dit:

    Je n'ai rien vu et rien entendu... mais je fais confiance à votre propos.

    Il est temps de faire quelque chose, de rassembler tous les mouvements de gauche (A gauche maintenant, _ j'ai lu l'article de Politis_ Gauche alternative dont les assises se tiennent ce week-end... déçus du Ps et du Pc ou de la LCR). Je pense qu'il est urgentissime de créer un véritable mouvement de gauche, indépendant des partis.
    Vous avez le pouvoir de guider cela.

  8. 8
    lorenzolamas dit:

    Je ne comprend pas, il y a du avoir un "bug", sur TF1 et France 2, ils ont rediffusé un discours de la campagne présidentielle de Sarko...non?

  9. 9
    Thierry Ternisien d'Ouville dit:

    Il me semble que vous passez à côté d'un point essentiel. Sarkozy a de l'impact parce qu'il donne l'impression d'être le dernier à croire à l'action politique. Il dévoile clairement sa méthode. Se positionner sur le problème du moment, réel mais solidement monté en mayonnaise par les médias : le pouvoir d'achat. Montrer qu'il a la volonté et qu'il s'y attaque. Pour les résultats on verra.. C'est cette posture, en contraste avec le tout gestion utilisé à satiété par les "politiques de droite" et de "gauche", à de rares exceptions dont vous faites partie, qui fait mouche. L'effet de la campagne s'étant estompé, Sarkozy en remet une louche. Il nous faut vraiment une gauche de combat qui croit qu'il est possible de changer les choses, sinon on en a pour dix ans et plus. Un exemple, toute la journée les représentants de l'UMP ont seriné que sur les 15 milliards de cadeaux les 3/4 concernaient les couches populaires via les heures sup. En même temps aucun effet n'est perceptible ce que Sarkozy a reconnu. Il doit donc être possible de réaffecter cette dépense budgétaire. Autre exemple. Travailler plus pour gagner plus pour quoi faire ? La société du tout production-tout consommation doit être dénoncée comme une impasse, pas simplement au niveau écologique, mais pour le type de monde qu'elle construit. J'ai l'impression d'avoir régressé de plus de quarante ans...
    http://tto45.blog.lemonde.fr

  10. 10
    Belgo3.0 dit:

    Si la droite est en liberté,
    c'est la faute à la gauche.

    On fait QUOI pour présenter une alternative crédible ?
    Et dans l'économie, on présente "du libéral+ de la compassion" ?

    Ils sont où les militants ?
    Et pourquoi les communistes (les vrais) sont objets d'ostracisme ?

    le Belge

  11. 11
    jean dit:

    "On fait QUOI pour présenter une alternative crédible ?"

    Ben....On va peut être prendre Bayrou comme premier ministre, non ?

  12. 12
    tiktak dit:

    Qu'est-ce que ça veut dire "les entreprises auront le droit de s'exonérer des 35 heures en cas d'accord majoritaire" ?
    Que je sache, il est déjà possible pour un employeur de prévoir une durée de travail supérieure à la durée légale.
    Des tas de salariés travaillent déjà 39, voire 40 heures, 43 heures par semaine. Sauf que les heures effectuées au delà de 35 heures sont majorées comme heures supplémentaires, et que si les heures suppémentaires ainsi effectuées dépassent sur l'année le contingent légal ou conventionnel d'heures supplémentaires, le salarié a droit à des heures de repos compensateur.
    Cela veut-il dire qu'il n'y aura plus de durée légale du travail et que les heures supplémentaires partiront de la durée conventionnelle ainsi fixée ? Y aura-t-il une limite ? Pourra-t-on fixer par voie d'accord conventionnel des semaines de 44 heures ?
    Je n'en revient pas que les deux "journalistes" qui ont recueilli la parole du monarque n'aient même pas songé à lui demander ces précisions ?
    1 heures sur lde propagande les deux principales chaînes de télévision sans aucune contradiction.
    Même Poutine ne va pas jusque là.

  13. 13
    Thierry Ternisien d'Ouville dit:

    Travailler plus : relisons Sénèque
    Au moment où les adeptes de la mesure de toute chose veulent capter “tout gain d’espérance de vie” sans d’ailleurs s’interroger sur ce qu’est la bonne vie, le texte ci-dessous extrait de Apprendre à vivre de Sénèque (Lettres à Lucilius) mérite d’être relu.

    “Oui, c’est cela, mon cher Lucilius, revendique la possession de toi-même. Ton temps, jusqu’à présent, on te le prenait, on te le dérobait, il t’échappait. Récupère- le, et prends en soin. La vérité, crois- moi, la voici : notre temps, on nous en arrache une partie, on nous en détourne une autre, et le reste nous coule entre les doigts. Pourtant il est encore plus blâmable de le perdre par négligence. Et, à bien y regarder, l’essentiel de la vie s’écoule à mal faire, une bonne partie à ne rien faire, toute la vie à faire autre chose que ce qu’il faudrait faire. Tu peux me citer un homme qui accorde du prix au temps, qui reconnaisse la valeur d’une journée, qui comprenne qu’il meurt chaque jour ? Car notre erreur, c’est de voir la mort devant nous. Pour l’essentiel, elle est déjà passée. La partie de notre vie qui est derrière nous appartient à la mort. Fais donc, mon cher Lucilius, ce que tu me dis dans ta lettre : saisis-toi de chaque heure. Ainsi, tu seras moins dépendant du lendemain puisque tu te seras emparé du jour présent. On remet la vie à plus tard. Pendant ce temps, elle s’en va. Tout se trouve, Lucilius, hors de notre portée. Seul le temps est à nous. Ce bien fuyant, glissant, c’est la seule chose dont la nature nous ait rendu possesseur : le premier venu nous l’enlève. Et la folie des mortels est sans limite : les plus petits cadeaux, ceux qui ne valent presque rien et qu’on peut facilement remplacer, chacun en reconnaît la dette alors que personne ne s’estime en rien redevable du temps qu’on lui accorde, c’est à dire de la seule chose qu’il ne peut pas nous rendre, fût-il le plus reconnaissant des hommes. “

    http://tto45.blog.lemonde.fr

  14. 14
    Belgo3.0 dit:

    je sais que ça n'a pas de rapport,
    mais je crois qu'on me pardonnera :

    Ingrid Bettancourt : les preuves de vie sont là,
    à noter que toute la droite s'est réjouie'('Chavez à Paris les mains vides") alors que la rétention des preuves (et donc la torture de la famille) était mascialisée/instrumentalisé par Uribe.

    Dans la mesure ou les 3 FARC détenteurs de cette video sont de l'armée,
    ça explique peut etre le "contact de Chavez avec l'état major colombien"
    dont Uribe s'est prévalu pour discréditer Chavez.
    De toute maniere, on peut dire que le socialiste Chavez a fait du bon travail
    dans le sens d'une réduction des violences qui permettent à la droite de se maintenir en Colombie.

    http://www.20minutes.fr/article/197952/Monde-L-armee-colombienne-a-une-video-d-Ingrid-Betancourt-du-24-octobre.php

    Le Belge

  15. 15
    RV LO dit:

    Jean Luc ! Pour ta peine... ou pour que tu te décides... ! J'accepte d'être sur la liste "Ensemble à gauche" aux municipales, initiée par la LCR, de mon bled, et sous l'étiquette PRS... Tu connais ?
    J'étais "ATTAC" et maintenant, je passe à l'attaque, avec ton intiative "Pour une République Sociale", et tu nous suis...... puisque tu ne veux pas marcher devant ! Et on fait des propositions......

    Alors.......?

  16. 16
    Jennifer dit:

    Aucun chiffre des jeunes blessés à Villiers le Bel et aussi une phrase de Sarkozy dite aux policiers dans la journée et retransmise à la radio qui donne le champ libre aux policiers d'utiliser toutes les méthodes pour retrouver ceux qui avaient des armes. Une phrase du genre: "vous faites comme vous le voulez, mais vous retrouvez ces jeunes", ie la chasse à l'homme et la porte ouverte aux abus et aux bavures..
    Celui qui met le feu c'est Sarkozy, c'est une immense provocation face aux jeunes de banlieue.
    Je rajouterai que la question sociale n'est pas celle du chômage comme le dit Sarkozy mais la discrimination raciste, (des bougnouls et des noirs à qui on ne donne pas de travail). Ne pas voir que le racisme est en première ligne et que la gauche ne sait pas se battre sur cette question et joue le jeu de la droite, c'est cela la grande faiblesse de la gauche, la ligne de division la plus profonde. Ces jeunes ne peuvent pas avoir confiance en la gauche. La gauche c'est pour eux des français moyens blancs qui adoptent une attitude paternaliste et donneuse de leçons. Tant qu'il n'y aura pas de respect devant cette jeunesse et leurs parents exclus du droit de vote, tant que le racisme sera ainsi institutionalisé, ancré au plus profond, avec ces jeunes parqués dans leur ghettos que sont les cités, la gauche sera faible et très faible. J'imagine que si les immigrés étaient électeurs, la gauche ferait un petit effort du côté de l'antiracisme...

  17. 17
    marie mandrin dit:

    vite il faut agir les droits des travailleurs sont baffoués!la gauche se doit de crier haut et fort,quels reculs!le roi a parlé,le roi a dit! le seul choix qui nous reste travailler,travailler,travailler encore!et le temps pour nous,pour la famille,pour nos enfants!la vie plus douce en France pas pour demain,les lendemains de Sarko sont noirs,durs pour les petits,doux pour les riches,le roi dresse les francais les uns contre les autres.....La misére la précarité engendre une violence sourde,un climat de grande injustice sociale,Gauche quand vas tu te réveiller!

  18. 18
    NL dit:

    Des sondages prédisent que le "non" au référendum constitutionnel vénézuelien l'emporterait. le "non" précisons, c'est le rejet de la réforme de la Constitution. Soit disant cette réforme concentrerait le pouvoir dans les mains du président. C'est tout à fait l'inverse. La proposition de réforme de la constitution qui sera soumise au vote dimanche est au contraire de décentraliser le pouvoir et d'en donner localement le plus aux conseils communaux.
    C'est donc une réforme qui étend la démocratie, qui donne plus de pouvoir à la base. Le débat sur cette réforme a eu lieu pendant plusieurs mois dans les comités locaux et donc discutée par une grande proportion de la population qui y a ajouté des choses.
    Mais ces sondages ne font qu'une répétition de ce qui s'est déjà passé aux précédentes élections. On prédit le recalage de Chavez. Il gagne. Alors on crie à la fraude.
    Précisons que ces instituts de sondages qui publient ces chiffres sont de droite et liés aux médias de presse privés opposés à la révolution bolivarienne et faisant passer Chavez pour un dictateur alors qu'il est tout l'inverse

  19. 19
    Claire Strime dit:

    Dans son truc Sarko a lâché quelques gadgets sans conséquences importantes sur la rémunération du Travail (genre la suppression d'1 mois de garantie pour les "jeunes couples") mais pour mieux faire passer le reste (flexibilisation, réduction du droit du Travail, on connaît déjà...).
    J'ai trouvé cette citation sur l'excellent site http://patlotch.free.fr
    ce qui résume la méthode sarko (et celle de ses rivaux Spectaculaires):

    “dans le monde réellement renversé, le vrai est un moment du faux” (Debord, Commentaires..)

  20. 20
    Jennifer dit:

    Cela ne choque personne ce tollé général contre Poutine. Ca y est, on a trouvé le malin.

    Le problème c'est qu'il est vraiment apprécié en Russie car il a su relever le niveau de vie, épurer un peu les mafias oligarchiques qui avaient volé au peuple russe sont pétrole et autres, défendre les intérêts de la Russie contre les appêtits européens et américains du Nord.
    Peut être que ce "diable" là a le tort de ne pas donner son pétrole à bon marché aux européens? Réfléchissons un peu avant de suivre automatiquement ce que disent nos dirigeants, si vite relayés par la presse.

  21. 21
    Belgo3.0 dit:

    bien d'accord avec Jennifer.
    Toutefois, ce diable là est un bureaucrate étatiste devenu bureaucrate capitaliste
    (double défaut). Poutine est à surveiller AUSSI : il n'est pas socialiste (2 griefs cités)

    le Belge

  22. 22
    Belgo3.0 dit:

    amusant : sur Yahoo :
    le contenu pro-Chavez devient un titre : "images obtenues par l'armée colombienne"

    http://fr.news.yahoo.com/afp/20071130/twl-colombie-farc-otages-lead-2fbcb6e_4.html

    le culot : meme méthode que citée par Jean-Luc Mélenchon concernant Sarko : mascialisation

    le Belge

  23. 23
    marsouin dit:

    Il faut un appel national de tous les partis de gauche et de tous les syndicats, un appel à descendre dans la rue pour réclamer un meilleur pouvoir d'achat !

    IL FAUT NOUS MONTRER UNE BONNE FOIS...................sinon c'est la fin des haricots,car non seulement d'appauvrir le peuple, ils vont dès 2008 nous voter une loi sur les retraites qui seront repoussées jusqu'à l'âge de 65,66,67....ans!

    TOUS DANS LA RUE !

  24. 24
    Alfonso dit:

    Monsieur Mélenchon,

    Comme certains le craignaient malheureusement, vos partisans de PRS à Montreuil sous bois en région parisienne, ont fait élire comme tête de liste pour les municipales, une représentante de la tendance Ségolène Royal au sein de la section.
    Ce soutien a eu pour contrepartie le soutien des partisans de Ségolène Royal pour la désignation de l’un des vôtres comme candidat aux prochaines cantonales contre une militante du courant de Laurent Fabius.

    Très très étrange alliance ! Cela en dit long sur l’éthique qui prévaut chez ces gens là.

    C’est triste, honteux et indigne

    Soutenir Ségolène Royale, contre laquelle vous n’avez pas taris de critiques, c’est promouvoir des idées comme la remise en cause de la carte scolaire, l’internement militaire des jeunes, l’alliance avec le centre droit, etc etc …

    Vous nous aviez pourtant expliqué, y compris dans votre livre récent, que tout cela tenait en particulier de la dérive du PS vers une « démocratisation » à l’américaine, et que c’était ce qui pouvait lui arriver, à lui et à la France, de pire.

    J’ai de plus en plus de mal à croire en vos paroles Monsieur Mélenchon. Du mal à croire qu’il existe autre chose que des calculs politiciens et malsains pour obtenir des postes.

    Une partie de l’explication réside peut être aussi en le fait que la candidate du courant Fabius, contre laquelle cette « sainte alliance » a été conclue, et qui a ainsi été écartée, était une candidate de la diversité.

    Je vous laisse méditer.

  25. 25
    Belgo3.0 dit:

    "Alfonso",
    Royal, c'est de l'histoire ancienne.
    Ton truc à Montreuil, Alfonso, c'est pê lié à des histoires de communautarismes. Les communautarismes ont toujours cherché un exutoire politique. Un exemple le féminisme (imposer aux autres qu'elles ne portent pas de soutien-gorge), à ne pas confondre avec l'émancipation féminine (je porte le soutien que je veux). Je l'ai longuement montré au sujet de Royal, qui a donné dans les interviews à Tetu, voire des discussions dans les ateliers de la Grande Loge Fémine.

    La politique, c'est les grands traits, mais aussi les petites ambitions locales...
    qui s'articulent souvent sur des communautarismes.
    le Belge

  26. 26
    Caroline dit:

    Je suis effarée par toutes ces conneries débitées avec autant d'applomb! Mais comment la majorité des gens peut-elle avaler tous ces mensonges et contre-vérités? Sarko leur propose, entre autres reculs, une première historique : l'augmentation du temps de travail! Et tout le monde trouve cela logique, ça ne choque personne! A part le vrai peuple de gauche, bien sûr... Non, vraiment, on touche le fond là.
    Je crois que, pour me remonter un peu le moral, il me faudrait une bonne manif et surtout que PRS devienne notre Die Linke à nous!
    Allez, on y croit!

  27. 27
    Claire Strime dit:

    Montreuil sous Bois? J'y comprends rien, je croyais que c'était Clémentine Autain qui s'alliait avec Dominique Voynet!
    Et pui Fabius, c'est la gauche du NON, donc il devrait soutenir Brard et aller ferrailler ailleurs pour piquer des municipalités aux ouiouistes.

    Bon, tout cela ne règle pas le problème de mon pouvoir d'achat; je sais maintenant que je peux pas compter sur Sarko mais si le PS a d'autres soucis, ouh la la on est vraiment foutus.

  28. 28
    Alfonso dit:

    Le belge:
    Royal ce n'est pas de l'histoire ancienne.
    Royal prepare methodiquement sa prise de pouvoir au PS.
    Ignorer cela en parlant de communautarisme, c'est au mieux etre naif, au pire avoir
    des arrieres pensees un peu douteuses.
    S'il y a un communautarisme a Montreuil, c'est plutot celui des adeptes de PRS, au comportement des plus sectaires.
    Montreuil sous bois est une ville a tres forte population d'origine etrangere.
    Le PS l'avait designée comme un des lieux ou des personnes issues de l'immigration devaient etre promue. C'est tout.
    Aujourd'hui la France a besoin de cela.
    Regardons autour de nous ce qui se passe.
    La droite a deja pris beaucoup d'avance sur ce terrain.
    Nous a gauche, on patine dans la choucroute.
    Et on perd notre ame petit a petit au profit de posture morales, je le repete, de plus en plus douteuses.

  29. 29
    Alfonso dit:

    Caroline:
    Oui Fabius c'est la gauche du NON.
    Mais Brard, on ne sait plus qui c'est!
    Il a eu une periode de "decommunisation" de Montreuil, il n'a pas soutenu Marie Georges Buffet pour les presidentielles, et on peut multiplier les exemples..

  30. 30
    Alfonso dit:

    Pardon, pas Caroline,
    Claire Strim

  31. 31
    Carolo dit:

    Je suppose que Jennifer a beaucoup d'humour ! Poutine est moins corrompu et moins inefficace que Eltsine, donc il est bien... Que le niveau de vie des russes ait un peu progressé, fort bien, mais vous ne voulez quand même pas fermer les yeux sur les violences en Tchétchénie, l'absence de débat démocratique, et les assassinats politiques ? D'après vous, toutes ces critiques seraient inventées de toutes pièces par les européens et américains, qui veulent renverser Poutine pour s'accaparer le pétrole et le gaz russes... Le moins que l'on puisse dire est que la propagande poutinienne fonctionne très bien sur vous.
    Une suggestion : allez vivre en Russie quelques temps. On en reparle à votre retour, OK ?

  32. 32
    dc dit:

    Monsieur Mélenchon,
    suite a l'affligeant spectacle donné hier soir par ce président qui propose de travailler plus pour gagner autant voire moins je voudrais juste poser une petite question.
    Combien de temps faudra-t-il à notre président et a son gouvernement pour éteindre le dernier moteur de la croissance qui fonctionne dans ce pays a savoir la consommation?

  33. 33
    Abel dit:

    Humm ! Est-ce que quelqu'un pense encore que les questions n'avaient pas été préparées par les 2 parties ?
    Et dites vous bien que son interview a porté sue les gens. Et ce n'est pas fini. Le président de " tout " se complaît à défoncer une gauche en débandade et des syndicats mous et plutôt démobilisateurs. Je l'ai déjà dit il y a quelques mois, nous sommes en plein ancien régime. L'Etat, c'est " Moi ", et ce Môa, détendu dans son fauteuil royal, a beau jeu à servir son discours de camelot à un public qui, faute de culture politique, n'est plus en mesure de prendre conscience des menaces que font peser sur lui les décisions du souverain. Dans certaines régions de France, les employés et salariés représentent plus de 70% de la population. Mais où sont-ils, on ne les voit pas ! La gendarmerie qui depuis toujours remplissait un rôle de police de proximité s'est vu privée de plus en plus de son originatité pour être finalement absorbée par la police. Et elle ne restera pas longtemps sous la direction du ministère des armées. Suivront les réductions d'effectifs. Les avocats et magistrats dans la rue pour protester contre les fermetures de tribunaux organisée par un pouvoir pour lequel ils ont voté en majorité ! Sans compter que par ce strtagème, ce pouvoir porte un sérieux coup à la justice de proximité et met au pas la justice. D'autres mesures suivront. Police sous la coupe du politique, justice mise au pas, c'est bien une autocratie. Et le Président en a donné encore un bon exemple dans son interview (factice) à propos des banlieues en exécutant un lynchage médiatique qui se substitue aux décisions de la justice. Et face à cette politique déplorable, aucune opposition sérieuse, des mouvements sociaux incapables de converger. Quel triste spectacle. Et quand on ajoute à celà le navrant combat des " lumpen qui s'auto-excluent " (U.Eco), il est évident que tous les espoirs ne sont pas permis. Nous avons à gauche des élus qui ne représentent plus leur électorat et qui ont, comble de la lâcheté, honte d'être de gauche et des militants qui se refusent à le voir. Et, pour ajouter au marasme, des responsables de grandes centrales syndicales conchiés par leurs syndiqués et félicités par N.Sarkozy pour leur esprit de responsabilité.
    La Droite conservatrice et fière dans son pourpoint nous assène bravement le coup de pied de l'âne.

  34. 34
    Actu Politique dit:

    Il y a aussi eu de nombreux mensonges éhontés (sur des chiffres et sur des faits), la remis en cause du droit de grève étudiant, etc.

    Sa force, c'est qu'il dit tellement de mensonges que du coup personne n'en fait le compte...

  35. 35
    Toutatis dit:

    Caroline dit:

    Je crois que, pour me remonter un peu le moral, il me faudrait une bonne manif et surtout que PRS devienne notre Die Linke à nous!
    Allez, on y croit!

    ET pourquoi pas ici aussi "La Gauche"
    Pourquoi pas tant qu'on y est commencer à préparer les prochaines élections Européenne. Cà aurait de la gueule vous ne trouvez-pas vous des candidats "Die Linke", "La Gauche", "The Left", "La izquierda", "la sinistra".
    Et puis qu'elle jolie réponse à ceux qui tentent d'assimiler le tenant du "Non" à des "anti-européens".
    Pour que cela marche, il faut bien sur que la base se bouge, se fasse visible, ne serait-ce que pour faire le "pendant" de la démocratie des sondage.
    Un seul leader qui se lève ne peut pas faire de miracle. Mais il faut des leader pour relayer la masse. ET si Oscar lafontaine est celui-là outre-Rhin, Mr Mélenchon il n'y a pas d'autre alternative crédible, il faut que vous soyez celui-là chez nous
    Bon je rêve ok, encore que...
    Mais après avoir entendu ce que l'on a entendu hier soir, il faut bien se remonter le moral comme on peut. :-(

  36. 36
    Clama dit:

    Sarkozy est encore en campagne électorale « Travailler plus pour gagner plus » tel est le résumé de sont intervention.
    Toujours la même formule simple et pleine de bon sens pour séduire le peuple.

    Bon sens ? il suffit de décliner ce slogan de campagne pour mesurer très rapidement le ridicule et la vacuité de cette formule, exemple : manger plus pour avoir moins faim, courir plus vite pour arriver plus tôt etc…
    Attention, à travers l’apparente simplicité du message se cache une arnaque, les salariés entendent « gagner plus » mais les entreprises n’entendent que «travailler plus ».

    Je ne sais pas si la formule fait encore mouche, pourtant, la réalité et les faits n’on pourtant aucune peine à la dézinguer.

    Un exemple, de chaude actualité.
    Cette formule devrait s’appliquer aujourd’hui pour les cheminots :
    « Travailler plus » c’est pour eux une certitude,
    « Gagner plus » ils n’en sont pas assurés.

    Mais je voulais en venir à autre exemple, personnel, qui illustre le fait que beaucoup d’entreprises ne sont pas du tout disposées à appliquer le deuxième terme de la formule sarkozienne et s’accommodent très bien des 35 heures.

    Mon employeur : une PME de prestation de service pour l’industrie, environ 300 salariés, présente dans toute la France, en plusieurs agences.
    Clientèle : exclusivement les grands groupes industriels français.

    Début 2002, accord sur les 35 heures avec, au passage, remplacement du 13éme mois (contractuel) par une prime d’intéressement (aléatoire).
    Bien entendu les représentants du personnel ne pensaient pas, à l’époque, que depuis cette date les salaires seraient totalement bloqués.
    Pas un centime d’euro d’augmentation, mon salaire net a même baissé a cause de l’augmentation de certaines retenues de sociales.
    Cela veut dire, qu’aujourd’hui, le «coût des 35 heures » que dénoncent encore quotidiennement la droite et les syndicats patronaux est largement absorbé.

    Cela va même plus loin, le « gagner plus » de sarko ils n’en veulent pas même en travaillant plus. Les faits sont là :

    1 - Nous avions, dans notre agence, un dispositif de pointage manuel qui permettait de connaître les heures d’arrivée et de départ des salariés.
    La direction a demandé la suppression de ce système ! Étonnant ?
    Non, ils avaient simplement constaté que des salariés travaillaient plus que l’horaire légal et redoutaient d’avoir à payer des heures supplémentaires en cas de contrôle par l’inspection du travail.

    2 – Une note est parvenue, encore très récemment, aux responsables d’agences pour leur demander de veiller à ce que les intérimaires ne travaillent pas plus que 35 heures parce qu’il serait alors nécessaire de les « payer plus ».

    Voila la réalité !

  37. 37
    Paul dit:

    Eh oui, on s'imaginerait bien députés du groupe parlementaire "La Gauche"...

  38. 38
    Belgo3.0 dit:

    cher Alfonso,
    tu ne comprends pas ce que c'est que le communautarisme. Désolé ! Bosse...

    Concernant Royal, il est exact qu'elle prépare...son retour médiatique (autour de son livre). Je confirme néanmoins : c'est de l'histoire ancienne, car la politique suit le développement social. Regarde autour de toi... et bosse (ta politique) !

    le Belge

  39. 39
    Didier dit:

    Parlons en du travailler plus!

    Nicolas 1er, a clairement dit hier soir que pour augmenter le pouvoir d'achat, la seule solution etait de supprimer les 35h !

    Mais c'est sans fin ! La prochaine fois il nous demandera de travailler 42h,puis 43h puis 44h..............

    C'est bizarre mais les patrons eux ne s'applique pas ce principe!
    Vivement pour les salaries, que le partage des richesses produites par le travail soient mieux partagées et que l'état assume son role de redistribution a travers l'impots.

  40. 40
    Alfonso dit:

    Le belge:
    Tu ne comprends pas ce que c'est que l'exclusion, et le risque d'implosion d'une société. Bosse.

    Quant a Royal, son retour est aussi politique. Elle attend son heure. La aussi, bosse.

  41. 41
    leblanc anne dit:

    le "napoleon" actue donne des leçons à Poutine, mais nous n'avons rien à l'envier, nous sommes actuellement dans une DICTATURE. Vous lisez la presse et vous voyez que tous les pouvoirs sont chez un homme.
    Pauvre france ! tout nos parents grand-parents qui ont luttés pour ça !
    "liberté, égalité, fraternité"
    je suis écoeurée ! et je ne suis pas la seule !

  42. 42
    Belgo3.0 dit:

    cher Alfonso,
    Sisi, je comprends ce que c'est que l'exclusion, et je bosse.
    De plus, j'ai combattu Royal, et bien plus durement que toi, à savoir pendant la présidentielle. Elle n'est plus une valeur, car elle se sert plus la bourgeoisie.
    Les objectifs bourgeois sont bien mieux remplis par Sarkozy.

    S'IL Y AVAIT EU DES EMEUTES URBAINES PENDANT LA PRESIDENTIELLES,
    alors Royal eût été utile à ces objectifs, comme visage avenant pour le profit...

    Enfin, je ne suis pas ton totem et n'aime guere le sadomasochisme.
    Je te suggere donc de bosser...il faut grandir !
    le Belge

  43. 43
    Tristan dit:

    A l'attention de M. Alfonso

    Je connais un peu la situation Montreuilloise et je suis heureux d'apprendre qu'un militant de PRS a été désigné candidat de PS à la cantonale. J'espère que vous l'avez soutenu. PRS dans la ville est une force visible et importante. A l'inverse si la candidate, que vous présentée comme étant de la "diversité" est la même que celle qui fut candidate lors de la législatives. Je me félicite qu'elle ait été battue. Elle n'a pas pris position pour le Non au TCE et a mener campagne en s'affichant comme trés proche de ségolène Royal, et a mener campagne contre Brard avec des arguments de bas étages, souvent anticommunistes. Si c'est cela une "fabiusienne", bof, bof. Je préfère nettement un militant PRS.

    Quand aux municipales j'espère qu'une liste d'union de la gauche (avec Brard) sera formée. Si cela avait été la dame que vous defendez qui avait été retenue par les socialistes, il eut été plus compliqué de faire l'union.

    Je pense donc que les amis de M. Mélenchon ont fait un trés bon choix à Montreuil. Je leur souhaite bon courage.

    Tenez bon !

  44. 44
    marsouin dit:

    Sauf que le Sarkokarcher 1er, de ce que tu dis, je te cite :

    # leblanc anne dit:
    30 novembre 2007 à 13:38

    le “napoleon” actue donne des leçons à Poutine, mais nous n’avons rien à l’envier, nous sommes actuellement dans une DICTATURE. Vous lisez la presse et vous voyez que tous les pouvoirs sont chez un homme.
    Pauvre france ! tout nos parents grand-parents qui ont luttés pour ça !
    “liberté, égalité, fraternité”
    je suis écoeurée ! et je ne suis pas la seule !

    Il s'en balance et ne se sent pas concerné vu qu'à l'époque dont tu fais référence il était encore Hongrois (dans les c....les de son père!)

  45. 45
    moi dit:

    Et oui monsieur le sénateur, figurez vous que nous préférons entendre qu'il faut travailler pour gagner de l'argent que rester chez soi en attendant que l'Etat veuille bien pourvoir à notre misère.
    Quand je pense que vous vous dites de gauche et que vous avez oublié que, précisément, le premier acte social est de travailler... le deuxième étant d'avoir des enfants, mais là aussi, vous avez abandonné la valeur famille.
    Ne vous étonnez donc pas que les gens rejettent votre idéologie d'un autre âge.

  46. 46
    Belgo3.0 dit:

    "moi" tu ne vas quand meme pas nous sortir la "patrie" ?
    Travailler certes : faudrait encore qu'on en "donne", du travail !
    (à relier aux critiques PS sur les heures supp').

    A moins que les militants Rouges ne s'emparent du travail...càd de la propriété des moyens de production. C'est à ce moment là qu'on entendrait le cri "noble" d'Albert Sarraut...pour légitimer la répression
    (car à cette époque les crimes bureaucrates-léninistes n'étaient pas connus)

    http://www.sciences-sociales.ens.fr/forma/agreg/hss2001/travail/biographie/thorez.html

    le Belge

  47. 47
    Claire Strime dit:

    J'ai écouté en live le discours de Villepinte...le compassionnel et le communautarisme, ça a fait perdre les élections, donc on passe à autre chose.
    Et puis si les Mélenchonistes découvrent, tout comme Chevènement il fut un temps (pas si éloigné!) les charmes du ségolisme, pourquoi pas...
    Et que continue la grande tradition du communisme municipal à Montreuil et ailleurs! (MGB n'est pas rancunière et sait bien où se trouvent les intérêts du Peuple: Brard fait toujours partie de la famille).

  48. 48
    Belgo3.0 dit:

    mmh Montreuil est une belle ville.
    Il est exact que différents communautarismes y fleurissent, notamment le communautarisme communiste, ou le communautarisme africain.
    A partir du moment ou ils sont instrumentalisés (encore dernierement l'affaire de la mosquée), on sait qu'il s'agit d'une gestion bureaucrate.

    Donc Montreuil est bien : reste à savoir si le socialisme y règne,
    je dis que non, connaissant la ville.

    Question PRS, vu que l'asso y a fait bcp d'activités, je dirais que le danger est que PRS s'articule sur ces communautarismes. J'ai déjà écrit que c'était le cas à Lille, ce qui expliquait la faiblesse du recrutement. Il faut travailler...
    Le recrutement et surtout l'organigramme de PRS n'est pas assez diversifié.

    le Belge

  49. 49
    Didier dit:

    Mais bien entendu la valeur travail est fondamentale, mais ne pas la confondre avec la valeur esclavagisme!

    Pour ma part,je travaille a temps plein et le temps que j'y consacre me semble largement suffissant. Car si je travaille plus, je serai oblige de recourir a une assistante maternelle pour garder mes 2 enfants et cela ce traduira par :"Travailler plus pour gagner moins". Meme remarque si je travaille le dimanche comme le veut Nicolas 1er!
    IL y a de quoi augmenter les salaires de ceux qui produisent (les salaries) encore faut t il le vouloir ? Cela s'appelle le partage.

  50. 50
    zab dit:

    le partage ? Un mot qu'on n'entend plus jamais....
    Sur tous les blogs qui parlent de la prestation de Sarkozy hier soir, il y a une colère unanime. Je n'ai pas trouvé un seul commentaire un peu indulgent !

Pages : [1] 2 »


Blog basé sur Wordpress © 2009/2015 INFO Service - V3 Archive