28nov 07


Aucun commentaire à “Débat sur France 5 sur la loi Pécresse et la grève dans les transports”

  1. 1
    4 Août dit:

    Que du bonheur !

  2. 2
    rosay dit:

    Merci ,mosieur Mélanchon,merci d'être si courageux face à une meute de braillards,meme la politesse élémentaire,ils ne connaissent pas, ou l'ont-ils
    oubliés?
    Je ne voudrais pas vous servir de cire botte, ni de carpète, mais de grace
    imposez vous au sein du P.S., nombre de militants seront avec vous.
    S.F.A.S.Rosay.

  3. 3
    yves le henaff dit:

    4 aout
    veut dire:" merci pour cet instant de bonheur"
    (la politique con-sexuelle est partout, pas que chez Sego)

    Et on parle-ti des emeutes?
    ou c'est....pour " le Samedi d'après...." Noel?

    Yves Le Henaff
    yveslehenaff@yahoo.com

  4. 4
    Jennifer dit:

    Villiers le Bel par un témoin: "Nous sommes en tout début d’après-midi, mardi, sur le lieu de l’accident, les journalistes et les caméras sont en grand nombre. J’aperçois trois jeunes filles d’une quinzaine d’années. Elles mènent leur propre enquête, ce sont des proches des victimes et recueillent le maximum d’informations. Pour elles, c’est certain, les policiers ne sont pas exempts de tout reproches, et elles sont très remontés contre les médias. Elles n’acceptent pas que les policiers aient été mis hors de cause et affirment que tous les témoignages passés sur les télés ont été « remixés ». Je leurs propose alors de les filmer pour me raconter tout ça mais elles refusent. D’ailleurs, elles n’hésitent pas à aller interrompre les interviews des différentes caméras sur le lieu de drame : « Si c’est pour faire croire n’importe quoi à la TV c’est pas la peine ! » Chez presque tous les jeunes du quartier que je croise, il y a beaucoup de rage dans l’expression et dans leurs têtes : c’est unanime, cela faisait plusieurs jours que les policiers voulaient attraper l’un des deux jeunes et, voyant la possibilité de les stopper, ils n’ont pas hésité. Un homme aurait vu la scène mais ne veut pas témoigner car il dit ne pas avoir de papiers en règle. Un voisin de l’endroit du drame accepte de témoigner. Sa version." vidéo à visionner sur le site des indigènes de la République

  5. 5
    rosay dit:

    A gauche maintenant pour une majorité social.
    S.F.A.S.Rosay.

  6. 6
    Toutatis dit:

    Trop fort !
    Merci M.Melenchon
    Mais maintenant il est grand temps de passer la vitesse supérieure.
    Il ne suffit plus de résister, il y en a marre de courber l'échine.
    Je rejoins Rosay, soit il faut vous imposer au PS. Nombreux sont les militants qui vous suivront, soit il ne faut plus tarder à s'engager sur un autre voie.

  7. 7
    natleval dit:

    "Le chef d’État vénézuélien Hugo Chávez a demandé à la Procuratrice générale du Venezuela, Gladys Guitierrez, d’étudier la possibilité de poursuivre la chaîne CNN pour instigation à son assassinat. Hier soir, la chaîne CNN En Espagnol a montré, pendant quelques seconds, des images du Président vénézuelien Hugo Chávez, avec un insert disant : Qui l’a tué ?"

  8. 8
    jean dit:

    Une machine de guerre contre les pauvres et les plus modestes

    Déclaration des administrateurs CGT au Conseil d’Administration de la CNAF (Caisse Nationale des Allocations Familiales)

    Evaluation des biens et des éléments du train de vie : Une machine de guerre contre les pauvres et les plus modestes
    Projet de décret soumis à l’avis du CA de la CNAF le 6 Novembre 2007

    Nous sommes encore face à un décret qui organise la chasse aux bénéficiaires des minima sociaux et des familles modestes, un décret de « flicage » des plus démunis qui donne obligation pour les organismes gestionnaires, notamment les Caf, de rendre des comptes précis aux ministères concernés sur le nombre de Rmi et d’Api, de prestations supprimés, grâce aux mesures portées par ce projet. Il porte sur l’ensemble des minima sociaux (sauf l’Aah), la Cmu et les prestations familiales sous conditions de ressources. Il participe d’une offensive généralisée contre l’ensemble des droits sociaux conquis et préservés de hautes luttes ces dernières décennies par les salarié-e-s.

    Ce projet vise à évaluer les éléments de train de vie prenant en compte le logement ou propriété non bâtie dont le demandeur de prestation est propriétaire ou occupant, le véhicule ou motocyclette détenu par un membre du foyer ou mis à sa disposition, les objets d’art ou de collection détenu par un membre du foyer, des dépenses ou charges engagées par le foyer du bénéficiaire. L’évaluation peut être mise en œuvre à l’occasion de l’instruction de demande de prestation ou d’un contrôle, les seuils d’évaluation des éléments paraissent suffisamment modestes, donc de nature à écarter de nombreuses personnes des droits actuels aux minima sociaux et prestations familiales sous conditions de ressources.

    Nous considérons que ce projet, s’il était mis en œuvre, relèverait d’un plan de « sabotage » du service public des Caf dans son esprit et son fonctionnement. Dans son esprit, puisque la suspicion généralisée des familles et des allocataires et les contrôles seraient organisés à grande échelle ; dans son fonctionnement puisque les charges de travail des personnels seraient encore alourdies pour les techniciens, les agents d’accueil et les contrôleurs en particulier. Actuellement, la simple liquidation des droits des familles et allocataires n’est pas assurée en temps et en heure dans de très nombreuses Caf, compte-tenu de l’hémorragie d’effectifs organisée par de multiples dispositions de la Convention d’objectifs et de gestion conclue avec l’Etat sur la période 2005/2008, mais aussi par la multiplication de textes législatifs complexes et tatillons que les Caf sont tenues d’appliquer. Le projet qui est soumis aujourd’hui au conseil d’administration participerait à aggraver cette embolie. Le risque accentué de trop perçus, de complexifications administratives et d’apports de dossiers supplémentaires en commission de recours amiable paraît inévitable.

    Deux exemples concrets peuvent illustrer la nocivité d’un tel projet, guidé par l’obsession de la fraude, tellement en vogue aujourd’hui pour présenter des boucs émissaires aux fins de masquer la politique anti sociale actuellement à l’œuvre.
    Le premier, celui d’un homme de 56 ans, allocataire du Rmi, propriétaire de son logement et possédant un véhicule dont il a besoin pour continuer sa recherche d’emploi. Son âge constitue d’ailleurs un handicap de taille qui le contraint à survivre avec le Rmi. Avec ce projet, il serait certainement privé de toutes ressources, contraint à vendre son appartement car « ses biens et son train de vie » seraient jugés excessifs pour percevoir le Rmi. Ce texte serait alors une véritable machine à fabriquer des sans abri !

    Deuxième exemple, une jeune fille de 17 ans, enceinte, elle réside chez ses parents propriétaires de leur maison et possédant une voiture pour aller travailler. Le foyer dépasserait les seuils de « train de vie » imposés pour le droit à l’Api destinée à aider cette jeune mère à élever son enfant. Ils seraient alors, elle et l’enfant, encore un peu plus à la charge des parents. Mineure, elle ne peut pas prétendre à un logement social, encore moins dans le parc privé, elle pourrait être contrainte d’opter pour un hôtel maternel si elle trouvait une place de libre, elle serait ainsi contrainte de se séparer de sa famille et de son soutien quotidien, pour percevoir à nouveau l’allocation de parent isolé.
    Dans ce cas la dépense publique pour l’accueil en hôtel maternel serait supérieure au maintien de l’Api dans les conditions actuelles. On pourrait multiplier les exemples de ce genre, qui sont les vraies situations, la vraie vie de « galère » que connaissent des millions de personnes pauvres et modestes, loin du fantasme de la fraude qui reste un phénomène marginal, toutes les directions de caisses nationales et locales de Sécurité sociale l’attestent.

    Il est particulièrement choquant que de telles mesures soient élaborées quand, dans le même temps, les foyers les plus aisés de notre pays viennent de bénéficier d’un « bouclier fiscal » très avantageux pour préserver et accroître leurs biens et leur train de vie qui n’ont pas de commune mesure avec ceux des publics visés par ce projet de décret. Dans quelle société vivons-nous ?

    L’autre aspect très grave de ce projet de texte, est qu’il porte atteinte au fondement même des principes qui régissent le droit aux prestations familiales en n’introduisant, au-delà des conditions de ressources applicables aujourd’hui, des éléments aléatoires et subjectifs de « biens et train de vie ». S’achemine-t-on vers une conception des prestations familiales assimilables à de l’aide sociale, recouvrable par les organismes sociaux au même titre que l’obligation alimentaire, sur les biens et les actifs successoraux, et non plus sur la conception d’un droit fondamental de compensation de charges familiales ? Pire, on coupe les vivres des personnes concernées au prétexte qu’elles ont un toit et/ou une voiture ?

    Pour toutes ces raisons, le groupe Cgt des administrateurs de la Cnaf votera non seulement défavorablement contre ce texte inique et particulièrement injuste, mais en demande son retrait pur et simple car il comporte trop de dangers potentiels pour les libertés individuelles et la protection de la vie privée des familles.

    D’autres moyens peuvent être mis en œuvre pour régler les problèmes posés par quelques fraudeurs concernant leurs biens et leur train de vie, et qui permettraient de ne pas engager un contrôle généralisé des populations les plus vulnérables de notre pays.

    Votes du CA de la Cnaf du 6/11/2007 : Le projet de décret a reçu un vote défavorable.
    Source : Bellaciao.org

  9. 9
    Belgo3.0 dit:

    cette émission, je plussoie "4Aout", c'est que du bonheur.
    Bien envoyé ! Et à plusieurs reprises.

    Si je me permets une critique : soyez plus confiant.
    Vous avez d'excellents arguments, vous pouvez respirer.
    La caméra n'est pas un probleme, elle est là pour vous servir, en tant que porte-parole. Vous servez les arguments, la caméra va se mettre au service de ces arguments. Quelque part, le reste n'a pas d'importance...Soyez plus confiant (facile à dire, je sais). Attaquez ! Encore !

    En tout cas, à vous voir, moi je respire. Merci.
    Le Belge

  10. 10
    Anne dit:

    Vraiment très bonne idée de nous mettre des vidéos. J'applaudis à toutes ces évolutions du site.

    Ce serait pas mal d'avoir aussi la vidéo de Mélenchon chez Ruquier à la sortie de son livre.

  11. 11
    Tom- dit:

    J-L- Mélenchon chez Ruquier 1envoyé par jeanagaucheJ-L- Mélenchon chez Ruquier 2envoyé par jeanagauche

  12. 12
    zab dit:

    Bravo, Monsieur Mélenchon !
    Vous avez gardé la main, vous avez tout le temps élevé le débat, vous avez permis un vrai débat démocratique à la télé, et un autre discours pour les téléspectateurs.
    Je relaie...

  13. 13
    jean dit:

    Bonjour Anne

    Voici la vidéo du passage de J L Mélenchon chez Ruquier:

    http://www.dailymotion.com/jeanagauche/video/x2ze3u_jl-melenchon-chez-ruquier-1_politics

    http://www.dailymotion.com/jeanagauche/video/x2zejg_jl-melenchon-chez-ruquier-2_politics

  14. 14
    natleval dit:

    ALERTE AU VENEZUELA
    http://www.michelcollon.info

    LES MEDIAS EN GUERRE CONTRE Chavez ?
    MICHEL COLLON

    Les prochains jours, vous allez être bombardés d'informations sur le Venezuela. A sens unique. Face à toute guerre médiatique, cinq réflexes :

    1. Les images, ça se manipule.
    2. Ai-je entendu l'autre version ?
    3. Nous dit-on les intérêts économiques des deux camps en présence ?
    4. Nous explique-t-on pourquoi les uns sont riches, les autres pauvres ?
    5. Qui a-t-on refusé d'inviter ?

    Voici cinq articles pour aider à l'autodéfense...

    Gaël Brustier et Christophe Ventura - Au sujet de l'article « L'opportunisme humanitaire de Chávez» publié par Libération
    Bernard-Henri Lévy et ses amis sont des menteurs. La preuve.
    Libération*

    James Petras - Baduel candidat au rôle de Pinochet vénézuélien
    Pour Petras, Chavez fait face à une nouvelle menace de coup d'Etat militaire
    Baduel

    Salim Lamrani - Pourquoi Reporters sans frontières s'acharne contre Hugo Chavez
    Chavez muselle la presse, paraît-il ? Très bien, allons voir!
    RSF

    Romain Migus - Réforme Constitutionnelle et Déstabilisation : Chronique(s) d'une Révolution en marche
    Pourquoi nous cache-t-on ce qu'il y a vraiment dans ces projets pour la Constitution ?
    Constitution

    Romain Migus - Vivez en direct le référendum populaire sur la Réforme Constitutionnelle au Venezuela
    Depuis Caracas, mon ami Romain vous propose une radio Internet pour contrer la désinformation
    Radio

  15. 15
    Jennifer dit:

    POUR NOS DEFUNTS LARAMY ET MOUSHIN DECEDES LE 25/11/07 A VILLIERS LE BEL LORS D’UNE COLLISION AVEC UNE VOITURE DE POLICE.
    MARCHE SILENCIEUSE AVANT LA LEVEE DES CORPS LE JEUDI 29/11/07 A 10H AU 44 AVENUE PIERRE SEMARD 95400 VILLIERS LE BEL

  16. 16
    carlo dit:

    J'aimerais bien que JL Mélenchon nous explique pourquoi l'UNEF appelle à cesser le mouvement alors que le gouvernement n'envisage absolument pas de revenir sur les dispositions les plus controversées de la loi d'autonomie des universités. Est-ce lié à la prise de position du PS en faveur de cette loi?

  17. 17
    Alfonso dit:

    Monsieur Mélenchon,

    Comme certains le craignaient malheureusement, vos partisans de PRS à Montreuil sous bois en région parisienne, ont fait élire comme tête de liste pour les municipales, une représentante de la tendance Ségolène Royal au sein de la section.
    Ce soutien a eu pour contrepartie le soutien des partisans de Ségolène Royal pour la désignation de l’un des vôtres comme candidat aux prochaines cantonales contre une militante du courant de Laurent Fabius.

    Très très étrange alliance ! Cela en dit long sur l’éthique qui prévaut chez ces gens là.

    C’est triste, honteux et indigne

    Soutenir Ségolène Royale, contre laquelle vous n’avez pas taris de critiques, c’est promouvoir des idées comme la remise en cause de la carte scolaire, l’internement militaire des jeunes, l’alliance avec le centre droit, etc etc …

    Vous nous aviez pourtant expliqué, y compris dans votre livre récent, que tout cela tenait en particulier de la dérive du PS vers une « démocratisation » à l’américaine, et que c’était ce qui pouvait lui arriver, à lui et à la France, de pire.

    J’ai de plus en plus de mal à croire en vos paroles Monsieur Mélenchon. Du mal à croire qu’il existe autre chose que des calculs politiciens et malsains pour obtenir des postes.

    Une partie de l’explication réside peut être aussi en le fait que la candidate du courant Fabius, contre laquelle cette « sainte alliance » a été conclue, et qui a ainsi été écartée, était une candidate de la diversité.

    Je vous laisse méditer.

  18. 18
    Jennifer dit:

    AP - Jeudi 29 novembre
    jeudi 29 novembre 2007

    PARIS - Fadela Amara, qui était restée silencieuse depuis le début des émeutes de Villiers-le-Bel, souligne dans une interview publiée jeudi par "Le Parisien-Aujourd’hui en France" que les événements qui se sont déroulés dans le Val-d’Oise ne sont pas le fruit d’une "crise sociale".

    "Ce qui s’est passé, ce n’est pas une crise sociale. On est dans la violence urbaine, anarchique, portée par une minorité qui jette l’opprobre sur la majorité", estime la secrétaire d’Etat chargée de la Politique de la Ville : "Face à cela, il faut être très ferme, pour montrer que ce n’est pas acceptable, que la République existe partout, que l’Etat et les élus locaux sont présents".

    Pour Fadela Amara, "ce qui s’est passé à Villiers-le-Bel, après la mort dramatique des deux adolescents, relève d’abord de l’ordre public et non pas de la politique de la ville". AP

  19. 19
    pluriel, le club de la presse de Radio Orient dit:

    Bonjour
    La semaine dernière, Jean-Luc Mélenchon était l'invité de PLURIEL, le club de la presse de Radio Orient. L'interview est disponible en podcast :

    http://plurielorient.mypodcast.com/index.html

    http://plurielorient.canalblog.com/

  20. 20
    H2 dit:

    Très bonne vidéo ! Bravo M.Mélenchon.

    On se demande qui est cette pitoyable femme a côté. Une journaliste de m**** j'imagine ! Elle se croit où celle là ?
    Parler comme elle le fait, à se faire son petit cinéma parisien, pendant que des gens perdent leur salaires en faisant grève !...
    Faudra pas oublier, à la prochaine grève de journalistes, de leur rappeler qu'ils sont pour les trois quart à la botte et que c'est pas la peine de "grogner" comme ça.
    Que leur "corporatisme " est pitoyable et qu'il est normal qu'ils subissent comme tout le monde le néolibéralisme et la perte de leur pouvoir d'achat, ainsi que leur "privilèges".
    Pourquoi en seraient-ils exemptés ?
    Par ce que tous les jours ils lèchent les pompes des dignitaires en place ?

  21. 21
    H2 dit:

    Monsieur Mélenchon je crois qu'il est effectivement très important de répondre à Alfonso sur le cas de la ville de Montreuil.

    Je ne connais rien à l'affaire mais il me semble que cette alliance de mauvaise augure risque de décrédibiliser le message de PRS et la volonté d'une nouvelle construction à Gauche.
    Laissons madame Royal et ses partisans foireux qui ont rendu exsangue la Gauche, partir au Modem.
    On s'en fout des faux socialistes maintenant, on ne votera plus jamais pour ces gens là. Face à l'UMP et sa réserve FN, il s'agit de comprendre que nous sommes à un nouveau tournant historique et que la Lutte des Classes vient de s'accélérer avec la nomination du nabot.
    La Réaction est en marche. Il faut y faire face avec force, invention et franche audace.
    Vous devez parler du cas " MONTREUIL" le plus vite possible !

  22. 22
    H2 dit:

    La mutation de Fadela Amara et son obscenité seront un des grands classiques de cette élection.
    Elle ne parle pas du crime fait par les policiers qui ont foncé volontairement sur deux gamins à moto et les ont fait voltigé à plus de 40 mètres, non elle décontextualise.
    En fait nous devrons désormais parler de "machine à décontextualiser ".
    Le nabot ce soir a fait de même à la télévision. Il n'a pas mis en lien la mort de ces deux adolescents avec les émeutes qui s'en sont suivies.
    Il a séparé le premier fait du second.
    Une larme de crocodile ici, une voix de basse pour dénoncer la "voyoucratie" là.

    Je ne crois pas qu'il faisait allusion par ce terme au capitalisme financier qui écrase les travailleurs du monde entier en leur demandant 15 % de plus value au lieu de 5% comme dans l'ancien système, ni non plus à la caisse noire et aux 200 millions d'euros de M.Denis Gautier-Sauvagnac et du MEDEF.

    Non, la "voyoucratie" pour M. Sarkozy ce sont deux gamins à moto qu'il s'agit d'insulter sitôt les corps froids comme il avait en son temps déjà insulter Zied et Bouna mort pourchassés par la police, en les traitant de cambrioleurs sans preuve.
    Nous savons aujourd'hui que ces gamins sortaient de l'entraînement du foot et ont pris peur quand ils ont vu la police déferler sur eux.
    Si c'est ça la République, le pouvoir de la matraque, de la prison pour les pauvres et les exclus et la licence pour les fortunés, alors il est grand temps que je me dérépublicanise !

  23. 23
    Tiago_Jaïme dit:

    J'ai vu Fadela Amara visitant le Plessis Robinson, suivie par des journalistes (canal+?). Puis je l'ai revue au Sénat. Franchement, je ne vois pas comment je pourrais faire pire !
    Bien sûr, il n'est pas question de condamner Fadela, qui apprend beaucoup et vit une expérience exceptionnelle.

    Mais il y a pire. Si! Si! Peut-être le ridicule fonctionnement du Sénat où ils sont tous cramponnés au chrono, le président devenant tellement minable à vouloir interrompre les ministres, qu'il se sent obligé de préciser qu'il est obligé de le faire pour que tous ceux qui ont été prévus passent à la télé. Pincez moi, je commence à prendre conscience de l'affligeant niveau, sur hélas de nombreux points.
    Ah ! L'égalité du temps de parole (un goût de "tous pendant 40 ans" même si cela ne se compare pas) ! Qui s'applique aussi dans les sections dont l'hétérogénéité est grande...et tous les censeurs (pardon aujourd'hui modérateurs) qui sont l'oeil sur le chrono dominateur...

    Excellent reportage sur la Russie et Poutine sur France2. Après deux heures, et tout ce que j'ai appris, penser que des dirigeants socialistes puissent émettre des doutes sur Chavez ou l'ignorer comme ils le font ce n'est pas possible à moins qu'ils fassent preuve d'au moins les mêmes (il faudrait qu'elle soient bien plus grandes!) réserves mais j'en doute!. Enfin il faut au moins voir le reportage. Le verront-ils? Se poseront-ils des questions ? Ecriront-ils?

    .Mais avec tout ce que je vois, me vient à l'esprit l'incontestable Jacques Toubon et son inoubliable: "J'ai mal à la France". Il fut ridicule....

    Et pour finir ! Enfin une note optimiste pour la route!
    Je m'associe aux éloges (tourné comme cela, pas besoin de vérifier le genre dans le dico, j'ai la flemme !) pour la prestation de Jean Luc.
    Toute aussi excellente prestation à Jappi mardi soir.
    Belle réunion et bonne ambiance d'union de la gauche pour le référendum.
    Bravo ! Et comme cela a été bien dit, bravo au PC pour tout !

    A Gauche Toute

  24. 24
    Yves RIGAUD dit:

    A quoi peuvent servir les militants du PS ? à payer une cotisation annuelle, qui se disant n'est pas donnée ! Non je pense qu'ils sont une force de proposition qu'il convient d'écouter et de respecter, surtout lorsque massivement ils requierent la candidature d'une femme comme Ségolène. Alors Monsieur Mélanchon que cela vous reste ou non en travers de la gorge, Ségolène n'est pas une croix mais tout simplement l'expression d'un choix massif. Vous et d'autres pachidermes du troupeau n'avez pas respecter notrez choix donc je n'ai aucun respect pour vous. Vous êtes et resterez qu'un modeste aboyeur. Socialistement votre


Blog basé sur Wordpress © 2009/2015 INFO Service - V3 Archive