30sept 07



Samedi d’ubiquité. Il me fallait être en même temps à deux réunions. A l’IEP de Paris pour la journée de colloque des fabiusiens, au gymnase Jappy pour le lancement de la mobilisation contre la (si mal nommée) « franchise médicale ». Courant de l’un à l’autre, au hasard de la lecture en diagonale de mon journal d’entreprise (« Le Monde ») je sursaute en découvrant ce titre plein d’une morgue semi coloniale: « Seuls la Russie et quelques pays asiatiques (sic) se sont opposés au candidat français ». Il s’agissait de l’élection de Dominique Strauss Kahn à la direction du FMI…


RECONSTRUIRE, C’EST LE MOT



Du colloque fabiusien, hormis le discours de Fabius, je ne peux rien raconter puisque je me trouvais à Jappy. Je préfère dire franchement que la présence d’Arnaud Montebourg me paraissait baroque et celle de Védrine irréelle au lendemain de son rapport sur la mondialisation remis à Sarkozy. Cette salle de la « gauche décomplexée » a cependant accueilli tout le monde avec bonne humeur, m’a-t-on dit . Pourquoi se fâcher en effet. Le spectacle de socialistes parlant à des socialistes serait édifiant. Soit. Pourquoi pas. De toute façon il faudra bien s’entendre pour élire le prochain pape. Je crois pourtant que les organisateurs ont perdus de vue que, dans ces deux cas précis, c’est nous qui avons donné un label de fiabilité à des personnages devenus plus troubles au yeux du grand nombre de ceux qui n’approuvent pas les complaisances pour Sarkozy, ses missions, et certaines de ses réformes.

Le discours de Fabius fut totalement hors du commun dans le contexte actuel. Il est vrai qu’il y avait longtemps que je n’avais pas entendu un dirigeant de son niveau, de sa génération et de son avenir possible, tenir un discours situé à gauche. D’où le choc. Le plus simple est que chacun de ceux qui me font l’honneur de me lire fasse un saut sur le site qui reproduit son intervention pour l’écouter (
http://www.laurent-fabius.net
). Car cela, c’est une très bonne nouvelle dans le marasme droitisant ambiant. Evidemment nous ne disons pas la même chose lui et moi. Est-ce une surprise? Mais c’est dans le même fil. Et quand bien même! Ce qu’il dit est extrèmement important à mes yeux dans la mesure où c’est lui qui le dit. Je résume ce que j’ai compris en disant que ceux qui s’attendaient à ce qu’il se « recentre » en sont pour leur frais. Surtout son thème même, la « reconstruction de la gauche » est autrement plus lucide et utile que les moulins à vent « rénovateurs » dont la droite du parti nous a accablé et rebattu les oreilles. S’il faut reconstruire c’est que beaucoup a été détruit. A propos de l’orientation générale définie à cette occasion, nous avons adopté un texte qui est une synthèse dynamique de la pensée du regroupement très divers que nous formons autour de Laurent Fabius au PS. Il situe clairement à gauche notre méthode, nos objectifs et nos méthodes.

Franchise médicale: on n’est pas des voitures!



Vendredi j’ai mis en ligne sur ce blog le tract préparé par PRS à propos de la franchise médicale ( http://www.pourlarepubliquesociale.org/filemanager/download/199/4p%20Franchise%20medicale%20IMPRIMABLE.pdf
). C’est un document que tout le monde peut utiliser. Vous pouvez même enlever le logo de l’organisation s’il vous gène. Je ne vois pas pourquoi ce serait le cas, mais autant ménager les pudeurs s’il y en a. Je suis certain que mes camarades mettrons de côté leur fierté d’auteurs. L’essentiel est d’éduquer et de convaincre autour de soi. Je pense que ce matériel est très utile pour le faire. Il est très important de construire la riposte à Sarkozy sur une prise de conscience argumentée car c’est de cette façon qu’on construit des engagements solides. Ce travail là les syndicats vont le faire. J’éspère. En tous cas les CGTistes et les gars de SUD qui étaient très nombreux à Jappy avaient l’air bien équipés pour le faire eux aussi. Je rappelle que c’est le syndicalisme ouvrier qui a été la base de départ des mobilisations contre le CPE. La jeunesse n’a fait masse que progressivement justement parce qu’elle pouvait s’appuyer sur ce socle. J’en ai encore les images dans la tête et je ne doit pas être le seul. Il est clair qu’encore une fois c’est du mouvement social que peut venir l’oxygène de l’opposition. C’est sans doute pourquoi de façon tout à fait curieuse France 2 a commencé son sujet en minorant durement la mobilisation. Je trouve que ca sentait davantage la propagande que le reportage. France 3 était par contre plus explicatif, plus long et totalement neutre. Par contre TF1 a encore brillé: entre deux publicités, rien. Pas un mot sur le sujet. Heureusement que Fabius qui était l’invité du soir a eu l’idée d’en glisser deux mots de condamnation sinon il n’y en aurait eu trace de tout le  » journal ».

Dans la réalité, la réunion à Jappy a été tout a fait positive. Il y avait du monde et des arguments. Les professionnels de santé qui se sont exprimés ont été particulièrement pédagogues. C’est décisif. Cette question comporte plusieurs aspects techniques qu’il faut correctement maitriser pour pouvoir en parler tranquillement. Pour ma part j’ai pris beaucoup de notes sur mon carnet. La seule table ronde à laquelle j’ai pu participer puisque je devais être à l’heure pour écouter Laurent Fabius à Sciences-Po a été ouverte d’une façon particulièrement argumentée et convaincante par le professeur Grimaldi. Je trouve que c’était un bon signe sur cette réunion à laquelle les gens venaient surtout pour exprimer une opposition mais aussi pour chercher des forces. Mes amis ont fait un reportage/argumentaire en interrogeant des participants. On peut voir ça sur le site de PRS. Travail de pro bossant bénévolement. C’est ça l’avenir de l’opposition.Il faut bosser. Moins de bla bla, plus de travail de militant. Sinon comment s’y prendre? Ma conviction est que le tourbillon Sarkozy peut être stoppé par le premier obstacle sérieux sur sa route. la première résistance un tant soit peu consistante brisera sa dynamique et ramènera sur le devant toutes les faiblesses de son dispositif politique. Sans oublier ses ennemis de l’intérieur. Dans ces conditions nous aurons une chance d’éviter la thatchérisation de la France.


FMI et « fierté des socialistes »



Selon le journal « Le Monde », la LCR aurait été la seule voix discordante à propos de l’élection de Dominique Strauss kahn à la tête du FMI. Au contraire les socialistes se seraient tous « montrés fiers » de cette élection selon les termes terriblement nunuches attribués au Premier Secrétaire François Hollande. « Le Monde «  prend comme d’habitude ses désirs pour des réalités chaque fois qu’il s’agit de dessiner le paysage de la gauche: un PS social libéral raisonnable d’un côté, une gauche de protestation atrabilaire de l’autre. Il en va bien autrement. Pour ma part, je ne suis pas « fier » de ce résultat. Je l’ai expliqué sur de nombreux médias audio visuels. Je ne suis pas le seul dans ce cas. Voici mes raisons d’inviter mes camarades à davantage de modération.

L’élection de Dominique Strauss Kahn est une aventure personnelle au sens littéral du terme. En effet, aucun socialiste en particulier, aucune instance du parti, du PSE ou de l’Internationale Socialiste ne lui a jamais demandé de se présenter à ce poste. Preuve: le parti ne prendra pas de cotisation sur l’indemnité de 295 000 euros ni sur les 75000 euros d’allocation forfaitaire pour frais que va percevoir le nouveau directeur du FMi si l’on en croit le même journal « Le Monde » qui fait sur ce sujet un encadré à remarquer. Preuve décisive: toute indemnité versée à un socialiste est immédiatement soumise à cotisation. ;-)

Sa candidature n’a pas non plus de signification politique dans la mesure où elle a été imaginée par le premier ministre luxembourgeois de droite, soutenue par l’Union européenne à majorité de droite et appuyée par le président de droite de notre pays.

Enfin elle n’a pas de signification du point de vue d’un éventuel rapport de force planétaire car elle correspond à un arrangement « ne varietur » entre USA et européen qui attribue cette direction à un européen en échange de leurs votes en faveur d’un étasunien à la tête de la banque mondiale. Cet arrangement garantissait donc de ce seul fait sa nomination compte tenu des pouvoirs de vote des grands pays qui dirigent le FMI. Ainsi les pays membres du FMI n’ont donc pas du tout voté socialiste en la circonstance comme on finirait par le croire en lisant certains articles et en entendant certains commentaires des dirigeants socialistes.

Dés lors au lieu d’applaudir béatement et sans réfléchir plus avant, ces dirigeants socialistes auraient été mieux inspirés de rappeler la place de chacun dorénavant et de mettre ainsi la situation au clair politiquement. Je vais le faire à leur place.

Nous souhaitons bonne chance à Dominique Strauss kahn à titre personnel parce que nous le connaissons et que nous avons de bonnes raisons de l’estimer. Ceci dit, les socialistes ne sont nullement engagés par ce qu’il à la tête du FMI. Ni par rien de ce qui se décidera dans une institution qui pour l’instant n’a fait que le malheur des peuples qui lui sont tombés sous la main comme l’ont dénoncé sans trève tous les textes socialistes, dans toutes les circonstances, au cours des trente dernières années.

Là dessus on me demande si je ne crois pas qu’il peut « faire bouger les lignes » en faisant une place plus grande aux pays du sud. Je pense que la plupart de ceux qui disent cela ne se rendent pas compte qu’ils tiennent un propos terriblement occidentalo-centré. Etre un pays du sud n’implique aucune inflexion de la politique économique du FMI de ce seul fait. Nombre d’entre eux sont en effet dirigés par de purs libéraux, et même pire, si bien que leur présence dans la direction du FMi ne change strictement rien à la ligne politique appliquée avec férocité par cet organisme. La question n’est ni le nom du directeur ni la composition du tour de table mais quels objectifs et quelle politique est mise en oeuvre. Cette question est considérée comme hors sujet a cette heure.

Bref, si le Fmi avait pu nous rendre un service ce serait de nous prendre François Hollande tout de suite, que ça aurait rendu « très fier », et de nous laisser Dominique Strauss Kahn qui nous serait bien plus utile.


Aucun commentaire à “Samedi militant”

  1. 1
    H2 dit:

    Pour accéder à la page 2 :

    -Cliquer sur la page 2 en bas des commentaires.

    -Dans le bandeau en haut de votre navigateur (l'url, autrement dit le http etc), supprimer le premier zéro(ou le un) celui qui est juste avant "parent".

    -Appuyer sur enter

    C'est parti : la page 2 vous ouvre son Sésame ! (mais bon, ça pourrait être plus simple...)

  2. 2
    H2 dit:

    Oeuvrer à "La Banque du Sud " ! Voilà un vrai programme démocratique socialiste !

    Faire en sorte que les pays " en voie de développement " se sortent des griffes capitalistes qui obligent ces pays à payer 10 fois, 15 fois - du fait des intérêts - le montant de leur emprunt initial !

    Et... permettre une autre forme de "développement" qui ne soit plus le modèle productivo-destructeur, comme celui de l'Occident ne cesse de promouvoir.

    Le FMI ! La Banque mondiale ! Le Luxembourg ! Autant dire la pègre et l'argent de la criminalité réinjecté dans le système mondiale de corruption !

    Quand à la conlusion finale de J.L Mélenchon, je ne la comprends pas. Le Parti Néolibéral ne s'est pas trompé en choisissant DSK comme président à la tête du FMI ! Le gouvernement a désormais son bras "droit" et son bras "Gauche" pour appuyer ses régressions sociales à l'intérieur et à l'extérieur.

    Rusé, Machiavélique !

    295 000 euros d'indemnité et 75000 euros d'allocation forfaitaire pour frais !

    Mazette !

    On sait les acheter, les futurs soutiers des marchands d'armes et autres affameurs internationaux.

    Y'a pas photo !

    Les néolibéraux vont pouvoir cosntruire de nouveaux camps de rétentions et permettre l'édification de nouvelles barrières électriques.

    Heureusement, tout celà nous est chastement caché par les médias, tout est loin ou devenu invisible par trop grande proximité.

    C'est qu'on en dormirait plus la nuit, et que nous perdrions en performance et productivité si l'on en entendait parler.

  3. 3
    Anne dit:

    "Je préfère dire franchement que la présence d'Arnaud Montebourg me paraissait baroque et celle de Védrine irréelle au lendemain de son rapport sur la mondialisation remis à Sarkozy."

    Tout à fait d'accord. Paraît que Montebourg s'est déjà fâché avec Valls, Monsieur se cherche un nouveau marche-pied, semble-t-il. Et surtout, il prend la pose "rassembleur, à l'écoute de tous", c'est très drôle. Pauvre Arnaud, toujours autant de désir d'avenir, mais plus aucune crédibilité.

    J'ai lu le discours de Fabius, je suis d'accord avec tout. J'ai vu Guillaume Bachelay sur France 5 face à Jospin, je suis d'accord avec tout. Bref, semblerait bien que je sois définitivement fabiusienne. Bachelay m'a redonné la pêche. Ca fait vraiment plaisir de voir des socialistes authentiques de 33 ans, avec un cerveau et des convictions, je pensais sincèrement que l'espèce avait disparue.

    Sur France 5, Jospin a applaudi des 2 mains l'élection de Strauss-Kahn au FMI, et il a laissé entendre - sans le dire - que Chirac souhaitait en fait la victoire du Non au référendum du 29 mai 2005 sur l'Europe.

    Bachelay a réussi à lui faire dire qu'une Europe protégée, c'était quand même mieux qu'une Europe ultralibérale ouverte à tous les vents, mais ce fut dur, très dur.

    Bachelay est très bon, Asko et Moati ont eu beau essayé de caricaturer sa vision de la gauche, il a tenu. Parions qu'il ne sera plus invité nulle part à l'exception de la salle des fêtes de Cléon.

    Je vois très bien en quoi on serait très bien débarrassé avec Hollande au FMI, mais je ne vois pas du tout en quoi DSK nous serait utile. Il laisse le champ libre à Fabius, donc ça m'arrange. Quant au couple Hollande-Royal, toujours politiquement fusionnel, je pense qu'ils finiront pas s'annuler, cela ne peut pas être autrement (ni avec toi, ni sans toi). Celui qui s'imposera sera celui qui fera autrement que Sarko, pas la même chose en moins crédible.

  4. 4
    Anne dit:

    Voilà le genre de colloque où Jean-Luc n'est heureusement pas invité, mais ou Marie-George Buffet accourt bien évidemment :

    Les Marianne de la DI-VER-SI-TE

    12h : Table ronde, parité, diversité quelles propositions pour moderniser notre vie publique ?

    François BAYROU, Président UDF-MoDem ou son représentant

    Marie-Georges BUFFET, Secrétaire nationale du parti Communiste ou son représentant

    Nassimah DINDAR, Conseiller politique à l?UMP, chargée de la diversité.

    Cécile DUFLOT, Secrétaire nationale des verts ou son représentant

    François HOLLANDE, Secrétaire national du PS ou son représentant

    Modératrices Fadila MEHAL, Olivia CATTAN

    12h45 : perspectives

    Jack LANG, membre du comité de réflexion sur la modernisation et le rééquilibrage des institutions

    Marek HALTER, écrivain.

    13h15 : Clôture

    Fadéla AMARA, Secrétaire d?Etat chargée de la politique de la ville.

  5. 5
    Martin P. dit:

    surprenant, tout à la fin, ce "Dominique Strauss Kahn qui nous serait bien plus utile"

    bon, ceci dit je reconnais que l'auteur a toujours eu l'élégance de considérer dsk comme un interlocuteur sérieux.

    et puis, quand même, dsk directeur du fmi, c'est qd même une meilleure nouvelle pour les "clients" du fmi que d'avoir un technocrate borné et dogmatique du style camdessus

    tiens j'ai la faiblesse renvoyer a une petite apologie

    http://sauce.over-blog.org/article-11257314.html

  6. 6
    Robert dit:

    Bonjour à tous,

    Je viens de poster sur la précédente actu, je n'avais pas vu la dernière sortie de Mélench.

    Permettez-moi donc de m'auto-copier-coller (je réagissais au post de Chris) :

    "Et dire que France Culture a été un fleuron du Service Public? Il y a encore quelques mois, j'écoutais avec plaisir l'Esprit Public. Las ! Max Gallo s'est entre-temps converti au Sarkozysme niais, tandis que Philippe Meyer mettait en sourdine son sympathique bayrouïsme. Bourlanges ne s'est pas gêné non plus pour virer sa cuti. Aujourd'hui toutes ces vipères ne craignent plus d'affirmer que l'"insécurité" est due à l'immigration. Des victimes consentantes de la fascisation des esprits !

    Hélas, Chris, tu as tellement raison. Le concept et le mot de "pauvre" ont été bannis. Pourtant le fait est réel, et de plus en plus prégnant. En fait tout ces exécrables clowns (c'est bien le mot) nient le monde réel tout en prétendant le révéler. C'est le nouveau leitmotiv de la réaction sarkozienne : plus c'est gros, mieux ça passe. Tenez, avez-vous jamais entendu parler de banlieues pauvres, ou de quartiers pauvres ? Je parie que non. Pourtant, il y en a tout autour de nos grandes villes françaises. Mais chez Radio France comme chez TF1 ou France Télévision, les quartiers pauvres s'appellent des quartiers "sensibles". "Sensibles", c'est quoi ça ? Ça ne veut absolument rien dire, et c'est exactement le but recherché.

    Les quartiers sensibles, ce sont des quartiers pleins de Noirs et d'Arabes, lesquels sont par nature fourbes et violents. Les quartiers pauvres, ce sont des quartiers pleins de pauvres, lesquels sont souvent subsahariens ou arabes, et parfois chinois, ou iraniens, ou yougo, ou russes, ou roumains, ou français, et nous donnent chaque jour une leçon de vie et d'humanité. Vous voyez bien, ce n'est pas du tout la même chose.

    Les ultra-capitalistes ont mis au pas notre belle France Culture. France Culture est de moins en moins française et de moins en moins culturelle. Ça devient une poubelle, un dépotoir, une fange. Et encore, je n'ai pas parlé d'Alexandre Adler?

    Heureusement, RFI résiste encore?"

    Pendant que j'y pense, merci encore H2 pour ta promptitude sur les problèmes d'accès à la page 2. Là tu as fait fort?

    Concernant les problèmes du jour, je suis quelque peu mortifié. Le tract de PRS au sujet des franchises médicales me paraît tout à fait judicieux. Et tant mieux si Fabius-la-couleuvre refuse de succomber aux sirènes de l'"ouverture". Cependant, M. le sénateur, à quoi riment ces câlins que vous prodiguez à l'abominable DSK ? Quelles "bonnes raisons" pouvez-vous donc avoir de l'"estimer" ? Aucun homme politique français n'a autant contribué que lui à la "thatchérisation de la France" (qui est en marche), vous ne pouvez pas l'ignorer. DSK est un sarkozien pur sucre, et d'ailleurs il ne s'en défend pas. Il faut mettre les points sur les "i". Ce type est un hyène, et il vient de le démontrer. Hollande est un vrai bouffon, certes, et qui n'a pas la moindre idée politique, mais au moins il est parfois drôle.

    Camarades, nous devons nous rendre à l'évidence, IL N'Y A PLUS DE PARTI DE Gauche. Il ne nous reste plus qu'à en créer un. Nous. Avec ou sans Mélenchon, avec ou sans Fafa, avec ou sans Besancenot, avec ou sans les cocos. C'est notre immense responsabilité. C'est a priori possible, puisque la démocratie survit encore dans l'Hexagone.

    Vive la République ! Vive la France ! Vive la politique ! Vive l'économie dirigée ! Vive le Plan !

  7. 7
    H2 dit:

    (Voir blog ci-après/ texte d'emprunt/ Alexandre ANIZY)

    Méditations philosophiques :

    Article intéressant sur "La haine de la démocratie" de Jacques Rancière

    Extraits :

    (...) la haine de la démocratie » de Jacques RANCIèRE, (...) met en évidence la véritable ligne de

    fracture dans la société française.

    (...)

    « Les sociétés, aujourd?hui comme hier, sont organisées par le jeu des

    oligarchies. Et il n?y a pas à proprement parler de gouvernement

    démocratique. » (p.59)

    « (?) la représentation n?a jamais été un système inventé pour pallier

    l?accroissement des populations. (?) Elle est, de plein droit, une forme

    oligarchique, une représentation des minorités qui ont titre à s?occuper

    des affaires communes. (?) La représentation est dans son origine l?exact opposé de la démocratie. Nul ne l?ignore au temps des révolutions

    américaine et française. » (p.60)

    (...)

    Les républicains attribuent à l?école publique 2 fonctions : instruire le

    peuple de ce qui lui est utile et former l?élite capable de s?élever

    au-dessus de l?utilitarisme. « Le mal absolu, c?est la confusion des

    milieux. Or la racine de cette confusion tient en un vice qui a 2 noms équivalents, égalitarisme et individualisme » (p.74) C?est à dire Mai 68, pour être concis.

    Mais ces libéraux qui vomissent l?individualisme soixante-huitard ne

    sont-ils pas de farouches partisans des libertés individuelles ? Que

    refusent-ils exactement ? « (?) la possibilité que n?importe qui en

    partage les prérogatives. La dénonciation de l?individualisme démocratique est simplement la haine de l?égalité par laquelle une intelligentsia dominante se confirme qu?elle est bien l?élite qualifiée pour diriger l?aveugle troupeau » (p.76)

    (...)

    « Les maux dont souffrent nos démocraties sont d?abord les maux liés à l?insatiable appétit des oligarques. » (p.81) « Nos gouvernants se donnent comme tâche essentielle (?) de gérer les effets locaux de la

    nécessité mondiale sur leur population. (?) Sans doute importe-t-il assez

    peu, dans la logique consensuelle, que le choix populaire désigne un

    oligarque de droite ou de gauche. » (p.86)

    ET LE MEILLEUR POUR LA FIN :

    Quelle est la fin poursuivie par l?oligarchie étatique ? Constituer des

    espaces interétatiques (OMC, FMI, Commission européenne, etc.) affranchis des servitudes de la légitimité nationale et populaire.

    " La nécessité historique inéluctable" (les forces de la mondialisation, nous précisons) n?est en fait que la conjonction de 2 nécessités propres, l?une à l?accroissement illimité de la richesse (i.e. le capital, nous précisons), l?autre à l?accroissement du pouvoir oligarchique. » (p.90)

    La haine de la démocratie de Jacques Rancière

    éditions La Fabrique

    2005, 112 pages, 13 ?

    Source et texte complet :

    http://www.alexandreanizy.com/article-6704177.html

    Texte permanent et (vos) infos complémentaires ici :

    http://tinyurl.com/2pea4a

    ou

    http://desmotscratie.net/post/2007/09/30/La-haine-de-la-democratie-de-Jacques-RANCIeRE

  8. 8
    Belgo3.0 dit:

    Je ne trouve pas le texte "d'orientation générale...qui est une synthèse dynamique de la pensée du regroupement très divers que nous formons autour de Laurent Fabius au PS. Je joins un lien pour le lire."

    je ne trouve pas ce lien.

    Un peu d'humour : cette synthese existe-t-elle ?

    Merci de nous le donner.

    Pierre le Belge de Lille

  9. 9
    Souvarine dit:

    Jean-Luc,

    Camarade, qu'as tu fait avant d'ècrire ce billet? Un détour par Amsterdam?

    Arrête la fumette camarade, voila que tu dis du bien de DSK ;-))

    Souvarine

    http://caspieds.over-blog.fr/

  10. 10
    Georges dit:

    Monsieur le sénateur,

    Je suis quelque peu déçu par votre jugement sur Fabius qui aurait selon vous quelques vertus d'homme de gauche!

    Il m'a suffit de l'entendre sur TF1 se réjouir de la nomination de DSK au FMI pour avoir des doutes sur sa reconversion. Encore un peu il se déclarait fier de cette nomination pourtant initiée par l'ineffable agité de l'Elysée.

    Seriez-vous en train de l'adouber pour qu'il soit partie prenante dans la reconstruction à gauche de la Gauche? S'il en est bien ainsi vous allez susciter des blocages ou alors il faudra qu'il donne des gages sérieux concernant sa "gauchisation" supposée.

    Affaire à suivre donc!

  11. 11
    tenshu dit:

    Attention camarade, je suis étudiant comme je l'ai dit sur ton précédent billet.

    Je ne sais d'où tu tient que le mouvement syndical a précédé le mouvement étudiant mais dans mon cas ca a été largement l'inverse.

    A marne la vallée nous avons proclamé l'état de grève 2 bonnes semaines avant que les syndicats défilent à nos côtés.

    Syndicats qui ont été bien mous pour nous suivre, je me souvient de M chéréque qui a longuement hésité.

    Nous avons même du démarcher les syndicats d'enseignants pour qu'ils appellent au soutient de cette grève.

    C'est pourquoi je suis triste de lire cette réécriture sur ton blog.

    Elle est d'ailleurs largement utilisée par les syndicats pour légitimiser leur poids.

    Alors que nous étudiants nous avons rêvé de la grève générale nous avons obtenus des syndicats que se tirent toujours plus la couverture à eux.

  12. 12
    vaudioux dit:

    Bravo a Fabius pour son discours. C'est la seule voie a suivre si on veut rester dans le PS.Il faut aussi defendre le bouquin de Jospin que la presse bien pensante de gauche a évidemment démolie. Et mettre a la retraite Ségo et son égo ainsi que son ex.

  13. 13
    asse42 dit:

    Ouaissss d'accord Vaudioux et qui on met à la tête du PS? Mélenchon? Fabius? Jospin? Lienemann? Ah non, pas de femme surtout pas. Alors?

    Mais vous pensez vraiment ce que vous dites ou vous étes illuminés? Le gars qui se veut gauche-cauche et qui embrasse DSK et qui adoube Fabius le plus bobo des socialo! Et ç'est avec ça, plus Jospin peut-être?, que vous voulez remonter le parti? Non mais à part quelques illuminés il ne vous restera pas grand chose.

    Franchement le mieux c'est que vous alliez voir allieurs et nous laisser travailler. Allez avec vos amis gauchistes de la LCR et laissez-nous tranquilles. SVP.

  14. 14
    rem dit:

    bonjour à tousssssssssss!

    Ouais c'est pas encore avec L.fabius que l'on aura une véritable politique de Gauche!

    Non il faut refonder un nouveau parti et c'est le bon moment le PS est en décrépitude, tout fout le camp au PS, les valeurs, les idées,...etc!

    Quand je vois A.Montebourg qui voulait tout bouffer l'année dernière.puis qui s'est rallié aux idées des éléphant(e)s

    et qui maintenant ose revenir (certainement pour voir s'il n'y aurait pas un nonos à ronger!)

    Laissons le PS avec ses congrés ou ils ne parlent pour ne rien dire, ne dire que des conneries......tout ça c'est du bla bla!

    Il est temps et URGENT de repartir sur de nouvelles bases, des bases de Gauche!

  15. 15
    b?perjo dit:

    Ouais, ben si sa "reconstruction de la gauche" au Fabius à la même gueule que sa reconstruction de la Lorraine après qu'il l'ait (avec l'aide de Mauroy) sinistré grace à son plan Acier de 1984 : bonjour les dégâts !

    Des TUC (travaux d?utilité collective) rémunérés à la moitié du SMIC, au parc de loisir "Big Bang Schtroumpfs" salué par Fabius comme «Un des signaux de la renaissance de la Lorraine». Parc qui a englouti des millions de francs d?aides publiques avant d'être cédé à une entreprise belge : Ben ça avait plus la tronche d'une dévastation que d'une reconstruction...

    Bien mal barré le PS si sa reconstruction et rénovation passe par Fabius....

    Ps : la gauche sociale démocrate est un naufrage,mais Strauss-Kahn est génial... On a du mal à vous suivre Camarade!

    Arf, le 9 mai 2007 vous écriviez du PS : "les soirées de défaites électorales voient surgir de l'horloge socialiste un coucou familier. Il chante la chanson désormais traditionnelle de l'appel à la rénovation et à la conversion sociale-démocrate de la gauche... A lire votre billet serait-il qu'un coucou (sarcelles?) vous ait converti pour piquer la place de la Bécassine solitaire...

  16. 16
    natleval dit:

    Franchement je ne vois pas du tout les vertus de DSK. Je ne comprends pas non plus que Jean Luc Mélenchon qui défendait tant une politique de gauche contre le néolibéralisme vous ne voyiez pas qu'être au FMI c'est se vendre à l'impérialisme et dont antithétique avec le fait d'être socialiste. Je pense que si le PS était vraiment un parti socialiste, il faudrait virer DSK pour se foutre dans une institution qui va étrangler les pays pauvres.

    Par contre j'ai aimé la petite phrase: " ce titre plein d'une morgue semi coloniale: "Seuls la Russie et quelques pays asiatiques (sic) se sont opposés au candidat français". Il s'agissait de l'élection de Dominique Strauss Kahn à la direction du FMI... "

    Oui après la chute du communisme, les pays de l'Est sont devenus les pays à piller, à "néocolonialiser" de même que le sont les "quelques pays asiatiques" avec tout le racisme et la xénophobie qui sont si chers à notre chère France.

  17. 17
    natleval dit:

    Par contre, je suis tout à fait d'accord avec JL Mélenchon sur le fait que maintenant il faut agir, que tous les beaux programmes ne remplaceront pas l'action, si possible unie.

    Je vais voir ce que mon syndicat SUD va produire localement.

    Oui au boulot maintenant!

  18. 18
    Toto dit:

    Eh bien moi qu'un socialiste sous la houlette de Sarko accepte un poste à la tête d'un organisation assassine des peuple m'écoeure et en dit long sur celui qui l'a accepté...Encore un sale coup pour la gauche francaise qui se ridiculise aux yeux du monde et doit faire sourire sournoisement Sarko qui continue son travail de sape...Beurk ! Beurk et Beurk...je n'ai jamais cru que DSK puisse être utile à la gauche en France et ce pour un bonne raison : C'est un camarade blairiste et qui ne s'en cache pas...

  19. 19
    Toto dit:

    Je termine votre livre plein d'enthousiasme et je tombe sur cette hommage crapoteux à DSK "qui serait plus utile à la gauche"...Quel est le Mélanchon que l'on doit croire, celui de la république sociale ou celui qui salue les qualités d'un DSK qui se fout royalement de cette république là...Pourquoi préserver ce type ? Quant à Fabius, je veux bien à la rigueur ! Il n'en demeure pas moins que son bilan en tant que premier à juste titre ministre est calamiteux,rappelé par un précédent intervenant...Je ne pense pas que Chavez le prendrait dans son gouvernement, voyez-vous !

  20. 20
    marco93 dit:

    j'étais ce samedi a liep,franchement ca ma redonné la péche comme cette salle archi comble,balcon et salle telé.

    un homme de gauche,de la hauteur des convictions.je reste dans la grande maison parcequ'il est la.

  21. 21
    natleval dit:

    M. Dominique Strauss Khan, élu le 28 septembre 2007, Directeur Général du Fonds Monétaire international, réserve sa première visite officielle au Président Nicolas Sarkozy, le nouveau parrain international de l?ancien responsable socialiste, qui le recevra lundi 1er octobre à l?Elysée.

    Retour sur le parcours de ce dirigeant socialiste propulsé sur la scène internationale par le plus à droite des Présidents Français.

    Avant l?heure, Dominique Strauss-Khan, le nouveau Directeur Général du Fonds Monétaire International, se prononce en faveur d?une attaque contre l?Iran et regrette que les Américains se soient trompés de cible préférant attaquer l?Irak au lieu de l?Iran. Il considère que le Liban est l?« agresseur » dans la dernière guerre d?Israël contre le Liban, en juillet 2006, et que la « fameuse politique arabe de la France » est une « supercherie du Quai d?Orsay ».

    Ancien ministre des Finances et de l?Economie, ancien candidat à la présidence de la République, le socialiste préféré des Français pour succéder à François Hollande au poste de premier secrétaire du parti socialiste français, Dominique Strauss Khan, de son vrai prénom Gaston, paraît plus proche des néo-conservateurs américains que les ténors de la droite française. C?est d?ailleurs là son point de convergence avec son nouveau parrain international le plus à droite des Présidents français Nicolas Sarkozy, l?artisan de la mutation post-gaulliste de la Droite française et de son ralliement aux thèses atlantistes.

    I- DSK dans le texte. Un belliciste impénitent : A vous de juger (...)

    lire la suite in http://renenaba.blog.fr/

  22. 22
    Robert dit:

    Moi je m'en fous, Natleval, que DSK s'appelle Gaston ou Dominique. Reste qu'il n'est pas socialiste. Il pourrait s'appeler Gontran, ou Norbert, ou Robert, ou Jean-Hubert, j'en ai vraiment rien à foutre. C'est un ultra-capitaliste de la pire espèce, un Sarkozyste. Et décidément je ne vois pas ce que Jean-Luc Mélenchon lui trouve. A moins que Jean-Luc Mélenchon cherche avant tout à ménager la chèvre, le chou et son avenir?

  23. 23
    Robert dit:

    Idir en fait c'est sur Beur FM, mais c'est quand même excellent !

    Désolé pour la confusion.

  24. 24
    Sedreen dit:

    "Nous souhaitons bonne chance à Dominique Strauss kahn à titre personnel parce que nous le connaissons et que nous avons de bonnes raisons de l'estimer."

    et

    "Bref, si le Fmi avait pu nous rendre un service ce serait de nous prendre François Hollande tout de suite, que ça aurait rendu "très fier", et de nous laisser Dominique Strauss Kahn qui nous serait bien plus utile."

    voilà tout ce qui est dit de flatteur sur DSK. Dans un cas une estime personnelle pour l'homme dans l'autre, un échange de personne. A dire vrai je préférerai avoir en face de moi DSK, dont on sait ce qu'il pense, qu'un Hollande, dont la seule vertue est de brouiller les cartes.

    Sedreen

  25. 25
    marie-claude dit:

    DSK non mais là vous y aller fort. je preferre encore Ségolène. lui c'est l'atlantisme par exemple; il intervenait devant le crif pour l'appeler à soutenir encore plus Israel; Social vous dites ? Démocrate vous dites ? Impérialiste oui; et qu'est ce que le FMi sinon une agence de l'imperialisme et du libéralisme. Un bon élémént choisi par Sarko, c'est ous dire s'il représente l'idée socialiste;

    Bon ce qu'il faut aujourd'hui c'est essayer de construire le mouvement social car les franchises c'est la fin du droit à la santé pour tous. je pense que c'est un objectif rassembleur très large; On peut gagner même des gens qui ont voté Sarko. Dans son livre sarko parle d'une franchise de 500 euros; il faut le faire savoir; La violence de l'attaque qui se prépare est inouie;

    Le PS a part commenter l'actualité est-il prêt à se bouger le cul?

    Les montebourg, jospin etc;

  26. 26
    Robert dit:

    J'avais écrit : Idir en ce moment même sur RFI, c'est excellent ; et en fait c'était sur Beur FM. Mais apparemment le premier post est passé à la trappe. Peut-être parce qu'il a été posé à minuit pile. Au fait, Jean-Luc Mélenchon ; ton blog il est pas à l'heure?

    En tout cas il est encore temps : c'est donc 106.7 FM

  27. 27
    Fabe dit:

    Le fait qu'une personnalité comme Laurent Fabius ne se soit pas recentrée me redonne un peu d'espoir.

    Après avoir été longtemps un socio-démocrate, il a décidé de prendre le créneau "révolutionnaire" du PS après 2002.

    Contrairement à Jean-Luc, Laurent Fabius n'est pas fidèle à ses convictions, c'est en cela que son nouveau positionnement est un signe d'espoir.

    Son opportunisme est mûrement réfléchi, il sent qu'il peut être élu Président de la République en étant le leader d'une gauche décomplexée, défendant les acquis sociaux. Je ne l'en blâme point, je le soutiens.

    J'ai eu l'occasion de travailler sous les ordres d'une "socialiste" socio-démocrate très connue en France, je n'ai vu aucune différence avec une gestion de Droite : corvéables à merci (flexibilité horaires, sous-effectifs), pas de médecine professionnelle pour pallier à cette surcharge de travail et aux maladies qu'elle entraîne, primes aux mérites encourageant la concurrence, management par le stress...

    De quoi entraîner une certaine léthargie et un désintérêt pour le paysage politique actuel. Je m'étais inscrit au PS sans grande conviction une année, je ne reprendrai pas ma carte ; par contre, les idées et les argumentaires de Jean-Luc me donnent envie de financer PRS et de militer d'une manière plus offensive (peu importe la Droitisation rampante liée à l'échec de Jospin en 2002), "jamais dans la tendance mais toujours dans la bonne direction".

  28. 28
    julie dit:

    vos attaques contre la personne de DSK sont assez lamentables. Il a le mérite d'avoir clairement exposé ses idées d'une social-démocratie moderne. C'est que j'attends d'un blog comme celui-ci c'est des confrontations verbales avec ces idées-là et non des attaques perso, y compris limite anti-semite. ceci n'est pas digne. Il est de ce point de vue utile au PS pour pouvoir clarifier les positions, comme dit Jean-Luc Mélenchon, au boulot.

    Donc, j'attends vos réactions à l'extrait suivant:

    Il ne suffit plus de constater les inégalités créées par le marché et de chercher à les compenser au moyen d'allocations diverses : il faut les attaquer à la racine, là où elles se forment, dès l'enfance, au travail, dans le tissu urbain. On ne peut plus se contenter d'aider les pauvres : il faut construire une société qui fabrique moins de pauvres. De ce point de vue, les politiques d'éducation et de santé sont les premières en cause. D'où la nécessité, sur certaines parties du territoire, d'allouer massivement du capital public à ceux qui ont peu de capital personnel. C'est ce qui justifie de limiter à quinze élèves l'effectif des classes dans certaines banlieues ou certaines zones rurales. C'est ce qui fonde l'opposition à l'instauration des franchises médicales et impose, à rebours, l'adoption d'une vigoureuse politique de prévention en direction des enfants et des familles pauvres.

  29. 29
    b?encoreperjo dit:

    @julie

    Le blème du taulier de ce blog : c'est qu'il bouffe continuellement du Royal (pas calin, mais plutôt façon Pit Bull) et qu'à côté il fait des courbettes et autres salamalecs à Strauss-Kahn (et ce depuis la présidentielle) : ben, ça fait désordre !

    Car votre "extrait" : il était dans le programme de Ségolène Royal...

    Et désolé, mais Royal à prouvé par son parcours qu'elle est plus à gauche que Strauss-Kahn...

    Personnage antithétique ou macho sexiste le Mélenchon ?

    Personnellement : je pencherais pour la seconde solution!

    Ave sénateur !

  30. 30
    Claire Strime dit:

    Je viens de lire l'article au vitriol de Ségolène contre la diplomatie de Sarko/Kouchner. Plutôt pas mal.

    Et elle vise juste sur le Hezbollah, au mois de juillet personne n'a remarqué que Kouchner recevait "Hitler", alors qu'au mois de décembre 2006 la rencontre Ségo-Hezbollah avait été le début de la campagne sur sa prétendue incompétence.

    Dans cet article Ségolène est bien moins mauvaise en matière d'américanisme que la moyenne de la direction du PS...

    Par quelles voies le PS pourra-t-il retrouver une authentique assise populaire et une orientation autre qu'atlantiste? (si c'est encore possible...)

  31. 31
    julie dit:

    @claire strime

    deux remarques:

    1. L'article de SR publié dans Le Monde hier commence ainsi:

    Point de vue

    Une diplomatie incohérente, par Ségolène Royal

    LE MONDE | 01.10.07 | 13h31 ? Mis à jour le 01.10.07 | 13h31

    Paris, le 27 août, conférence des ambassadeurs....

    Il lui a donc fallu tout le mois de septembre pour formuler une réponse

    2. Une réponse d'un responsable PS clair, immédiat et cohérent a été publié par Jean-Luc Mélenchon le jour même,27 août 2007 (vous le trouvez dans les archives de ce blog)

    je copie cependant:

    Sarkozy s'aligne sur la thèse américaine du "choc des civilisations"

    Voici le texte du communiqué que j'ai publié lundi 27 août en réaction au discours de Nicolas Sarkozy sur la politique étrangère devant la conférence des ambassadeurs.

    Nicolas Sarkozy tourne le dos à la conception universaliste et laïque de la politique étrangère française

    Dans son discours devant la conférence des ambassadeurs, Nicolas Sarkozy vient de prendre un tournant : il aligne la France sur la vision du monde défendue par le président Bush et les néo conservateurs américains.

    En présentant « la confrontation entre Islam et occident », comme « le premier défi mondial » à relever, Nicolas Sarkozy reprend à son compte la thèse simpliste et belliqueuse du choc des civilisations, théorisée par Samuel Huntington et portée par le président Bush.

    Nicolas Sarkozy fait ainsi de la religion son principal critère de lecture du monde, en réduisant toute une série de pays à l?étiquette de « pays musulmans » et en évoquant, à propos de l?énergie nucléaire, le « droit des musulmans » « à l?énergie du futur», plutôt que de parler des droits de citoyens d?Etats aux histoires et aux cultures très variées.

    Cette vision réductrice et communautariste du monde est en rupture avec la conception universaliste de la politique étrangère de la France. Parmi toutes les conséquences blessantes de cette simplification, on notera l?atteinte faite à la laïcité de l?Etat dans la mesure où le président de la République affiche une stigmatisation des Français de confession musulmane, tout aussi occidentaux que n?importe quels autres français.

    Un tel revirement des fondamentaux de la politique étrangère de la France, fait sans aucun débat préalable ni information du parlement confirme une dérive ultra présidentialiste des institutions. On en verra une nouvelle preuve dans la décision présidentielle de conforter la présence militaire française en Afghanistan alors même que celle-ci n?a déjà été organisée sans aucune autorisation du parlement.

    Ce jour est un jour triste pour la France laïque et universaliste.

  32. 32
    Claire Strime dit:

    Bon, SR a mis 1 mois pour faire du Mélenchonisme,peut-être comme M.Jourdain sans le savoir...

  33. 33
    natleval dit:

    @Julie

    Tu dis que DSK represente une social democratie moderne. Tu n'as surement pas lu le livre de Mélenchon qui démontre que la social démocratie moderne c'est le tournant démocrate (au sens du parti démocrate américain) et la voie vers le néolibéralisme. Oui c'est cela DSK: la mondialisation.

    Quant à dire que les critiques contre DSK sont antisémites, tu y vas fort. Qu'a-t-on dit? Qu'il a soutenu que c'était le Liban qui avait entamé la guerre de l'été dernier et non Israel. Juste fait de dire les choses telles qu'elles se sont passées en Israel, nous rend anti sémites. Toujours le même refrain: on ne peut jamais critiquer Israel sans être taxé d'antisémitisme. Le raccourci est un peu gros non?

    Israel n'est pas le bastion de l'antisémitisme. Il y a mille et autres façons de défendre les juifs et de se battre contre l'antisémitisme que de soutenir Israel, surtout quand la politique d'Israel au Moyen Orient laisse plus qu'à désirer et qu'ils exproprient les palestiniens et les parquent derrière des murs!

  34. 34
    julie dit:

    @natleval

    je n'ai pas encore lu le livre de Jean-Luc Mélenchon, mais il est acheté, pour le moment je lis celui d'Emmanuel Todd "le rendez-vous des civilsisations" très instructif.

    je ne suis pas une groupie de DSK, mais je prends ses idées au sérieux, dans le sens où il faut les prendre en compte pour pouvoir

    répondre, voir s'y opposer, avec des arguments! C'est là son utilité, parcequ'il a l'énorme avantage d'exprimer clairement ses idées, comme d'ailleurs Jean-Luc Mélenchon.

    Concernant ma remarque "limite antisemite" j'ai bien écrit "limite" et j'admets que cela vient plus d'un jugement géneral de tous ce que j'ai pu lire sous ta signature sur ce blog concernant le ôh combien difficile problème du proche-orient, Israel/Palestine en particulier. Je suis d'accord avec toi qu'il est inadmissible de traiter tout critique de la politique israélienne d'anti-semite, cependant le contraire doit être vrai aussi, tout critique de la politique palestinienne et défenseur d'intérêt du peuple israélien (et non d'une politique coloniale et agressive) doit pouvoir s'exprimer sans provoquer des haines démesurées. J'espère que nous pouvons nous retrouver là-dessus.

    voilà pour clore, le nouveau post de Jean-Luc Mélenchon est sorti, peut-être nous retrouverons-nous là-bas.

  35. 35
    patrick dit:

    bonjour à tous,

    je suis heureux de participer à ce debat,

    je souhaitais de prime abord demander l'objectif de la reconstruction du ps ? si reconstruire se fonde sur les idées, personne ne doit etre exclue, pourquoi tant de haine de la part de certaines personnes, segolene a perdu en partie a cause des idées qu'elle defendait, drapeau,pas de coherence, (il faut notre que l'histoire d'identité nationale, drapeu n'etait pas de le projet ps, et si on part du fait que sarko a exploiter les idees du FN ou de droite, la gauche n'avait pas a aller dans ce champ, la preuve les gens on preferait l'original, les gens voient aujourd'hui les limites de la droite, ou des idées de segolene quand elle disait que le smic a 1500 euros n'etait pas son idée, pourra -t-elle le repeter maintenant, je ne crois pas,elle tient compte des sondages, justement un vrai homme ou femme politique c'est celui qui prevoit, je suis un ouvrier et quand je vois combien le coute de la vie a augmenté, j'ai peur pour l'avenir avec la droite, s'il vous plait,IL FAUT RECONSTRUIRE LA Gauche. S'il vous plait n'allez plus a droite ou vos soi disant sociale- democratie, les gens souffrent, les pauvres vont d'avantages s'appauvrir, les riches avec EADS deviennent riche, meme DSK avec son salaire, wow, s'il divise cela,il aidera beaucoup des pauvres, sarko et autre,---etc... alors pourquoi fabius n'a t-il pas le droit de reflechir, n'a -t-il pas un cerveau, ou il n'ya que thomas qui en a le droit ? c'est ne pas bien, et en tant que jeune socialiste, c'est des hommes qui poussent a la haine que j'eviterais au ps, au lieu de nous parler des idées, il nous montre comment hair, ou est montebourg, ou est renover maintenant, vincent peillon, ou es-tu thomas sincerement dans ton combat pour un nouveau socialisme ? arretons s'il vous plait, si nous parlons des idées, nous serons content de debattre, y en a marre d'insullter les gens, au states, en gb, en allemagne, dit moi s'il les anciens sont exclus ? JIM BAKER ; MADAME TACTHER. TONY BLAIR...... en tout cas respectons les gens, si nous sommes des jeunes et que nous voulons renover, (renovons la democratie participative, en mettant une vraie democratie de projet, solution et non spectacle, democratie non reflechie, culte de la personnalité), ou arretons d'insulter les gens, de pousser a la haine, a la mechanceté, moi j'ai voté non, et DIEU merci laurent fabius m'a eclairé quand hollande faisais appel a jospin, n'oublions jamais le jour ou fabius etait passé sur la une aux 20 Heures enfin de defendre le non, il y eut 9 millions de telespectateurs, quand il demandait l'harmonisation fiscale, je suis vraiment décu de voir comment les idées de haine, de mechanceté peuvent prendre le dessus sur un vrai debat, c'est comme ça que segolene a gagné au ps, la suite on connait

    NOUS REFUSONS DE FAIRE LA MEME ERREUR. C EST FINI ;FINI ; FINI ; FINI.

    AU BOULOT POUR LA RECONSTRUCTION DE NOTRE CAMP.

  36. 36
    estivill dit:

    mitterrand te l'avait dit il faut éviter les attaques personnelles:soit.Si tu apprécie DSK invite le en vacances, mais là il s'agit de politique et donc de la vie des gens.Que partage-t-on dans ce domaine avec lui?

    jean savigny

  37. 37
    bernardi christiane dit:

    à vous lire j'ai l'impression d'être sur le "Titanic ".

    20% des habitants de la planète se partagent 80% des richesses.

    la fortune cumulée des 225 familles les plus riches équivaut au revenu de la moitié de l'humanité.

    946 milliardaires dans le monde en 2007, possèdent 3500 milliards de dollars'(plus de 35% en un an)

    des millions de gens vivent avec moins de 1 dollar/jour.

    Mr DSK, comment pouvez-vous prétendre être socialiste ?

    vous faites partie des prédateurs.

    il existe tout simplement un gouvernement mondial qui ne dit pas son nom, depuis des décennies et qui sait très bien organiser l'économie pour son profit.

    C'est une nouvelle forme d'escavagisme moderne qui fait des êtres humains des objets marchandisés, déculturés, déspiritualisés, bref chosifiés.

    au fait, est-ce que le socialisme tel que le concevaient Blum ou Jaurès a jamais existé?

  38. 38
    BEMDEZ dit:

    François Mitterrand entouré d'amis...

    M. Mélenchon serait-il atteint de la maladie d'Alzheimer ?

    A l'occasion de la Breizh Touch, M. Jean-Luc Mélenchon a vomi toute sa haine de la Bretagne sur son blog. Dans un post daté du 23 septembre 2007, il effectuait les amalgames les plus odieux en reprenant la logorrhée parue dans le journal proche du Parti Socialiste Français « Libération », du vendredi 21 septembre sous la plume de Mme Françoise Morvan, autoproclamée tour à tour linguiste, universitaire, historienne et cette fois essayiste, affiliée régulièrement aux organisations lambertistes. Depuis, M. Mélenchon a réitéré ses propos sur la Radio France-Info.

    Pour M. Mélenchon, les acteurs de la Breizh Touch comme l'ensemble du mouvement breton sont assimilables à des néo-nazis.

    Pourtant, quand les Bretons de Sein partaient pour Londres, que faisaient donc les ancêtres politiques de Monsieur Mélenchon ?

    1 / Le Lambertisme:

    Durant la guerre et sous l'occupation, le principal dirigeant trotskyste, Testu (Henri Molinier), ne " voit de solution que dans les organisations fascistes et staliniennes qui naîtront du triomphe du pacte germano-soviétique". Testu préconise jusqu'en 1941 de poursuivre le travail d'entrisme, mais aussi dorénavant dans certains mouvements collaborationnistes. Une petite fraction clandestine pénètre le Rassemblement national populaire de Marcel Déat (Testu y aurait même pris, selon certaines sources, la parole lors d'un meeting). En 1940-1941, Pierre Boussel, dit Lambert, futur dirigeant de l'Organisation communiste internationaliste (OCI), s'oppose clairement et nettement à l'orientation de Testu et milite sur des positions internationalistes. En 1943, exclu du parti, il demande alors son adhésion au Parti ouvrier internationaliste (POI) qui développe notamment une fraternisation avec les travailleurs allemands sous l'uniforme, paradoxalement contre le patronat et les nazis...

    2/ Le Parti Socialiste :

    M. Mélenchon écrivait le 7 janvier 2006 dans l'un de ses articles : "François Mitterrand incarne la légende de la gauche universaliste et sa valeur utile la plus constante : la passion de l?égalité, l?union des gauches, le Parti unitaire".

    En effet, François Mitterrand, né le 26 octobre 1916 à Jarnac, fut député de la Nièvre, plusieurs fois ministre sous la IV ème république (dont, ministre de l?intérieur de juin 1954 à février 1955, ministre de la Justice de janvier 1956 à juin 1957) président de la République de 1981 à 1995.

    L?Histoire de François Mitterrand, c?est aussi :

    Fin 1934, il adhère en tant que " volontaire national " au mouvement des jeunes du colonel de la Rocque, fondateur des Croix de feu. Ses meilleurs amis sont les responsables de groupes d?extrême droite et monarchistes (Charles Maurras et Claude Roy de l?Action Française, Pierre Guillain de Bénouville de La Cagoule). Mitterrand en diffuse les idées dans le journal Combat.

    Le 2 février 1935, Mitterrand conspue " les métèques " en manifestant contre les étudiants étrangers visant l?exercice de la médecine en France.

    Début 1942, en pleine guerre, Mitterrand trouve un emploi de renseignement à Vichy, à la Légion des Combattants et des Volontaires de la Révolution Nationale.

    Juin 1942, il acquiert de nouvelles fonctions au Commissariat au reclassement des prisonniers, organe de propagande maréchaliste.

    En décembre 1943, Mitterrand reçoit, à sa demande, la plus haute décoration remise par le maréchal Pétain à ses fidèles, la Francisque. Elle portait le numéro 2202. Mitterrand prêta ce serment : " je fais don de ma personne au maréchal Pétain comme il a fait don de la sienne à la France. Je m?engage à servir ses disciples et à rester fidèle à sa personne et à son ?uvre ".

    Plus tard, ministre de l?intérieur pendant la guerre d?Algérie, il préconise une répression féroce et encourage la torture des prisonniers. Le 5 avril 1956, un journaliste du Monde" écrit : " Je ne puis éviter de parler de la Gestapo. Partout en Algérie, la chose n?est niée par personne, ont été installés de véritables laboratoires de torture, avec baignoires électriques et tout ce qu?il faut? ". Un autre journaliste de "Libération" témoigne : " Des ordres ont été transmis afin d?obtenir des informations par tous les moyens. Ces ordres se sont propagés oralement du haut en bas de l?armée. Le Haut Commandement a obtenu que jamais un officier ne serait jugé pour une "bavure". C?était une loi non écrite convenue entre Guy Mollet, son ministre de la Justice, Mitterrand, et le Haut Commandement. Je voyais des militaires qui s?en vantaient : "On est couvert, on vous emm****" ".

    En outre, les propos tenus par F. Mitterrand pendant cette période sont connus et sans équivoque. Suivant cette ligne directrice, en dix-huit mois d?exercice du ministère de la Justice par Mitterrand, il y eut entre 44 et 61 condamnés à mort exécutés (selon les sources : Le Monde ou A. Peyrefitte).

    En octobre 1959, soucieux de faire remonter sa cote de popularité et de devenir un véritable "héros", victime des ultras de l?OAS, des activistes de l?Algérie française, Mitterrand prémédite un attentat bidon contre lui-même, avenue de l?Observatoire à Paris. Très protégé, il bénéficiera d?un non-lieu en 1966.

    En 1971, une alliance avec Jean-Pierre Chevènement lui permet de prendre la place de premier secrétaire du PS et en 1972 de signer un programme commun avec son pire ennemi jusqu?alors, le PC.

    Enfin, la présidence de Mitterrand c?est :

    Le financement occulte du PS ; l?affaire des Irlandais de Vincennes ; les milliers d?écoutes téléphoniques ; le placement de ses amis et proches à des postes clés du pouvoir ; les messages subliminaux lors de la campagne présidentielle de 1988 sur les TV publiques ; l?explosion criminelle du Rainbow Warrior, navire de Greenpeace ; l?affaire du sang contaminé ; celle de la Société Générale, etc?

    Il n'y a là que quelques "petites erreurs de jeunesse" de Mitterrand, diront ses défenseurs. C?est encore probablement à ce titre qu?il fleurît la tombe du Maréchal Pétain à l?île d?Yeu jusqu?à la fin de sa vie ! ? Et puis, c?était sûrement un homme très honnête, puisqu?il n?a jamais caché ses amitiés avec René Bousquet, l?un des responsables de la rafle du Vel? d?Hiv?.

    Alors M. Mélenchon, l'amnésie vous gagne t'elle ?

    Pour Bemdez,

    Bertrand Deléon.

    Kevredigezh / Association BEMDEZ

    Ti ar c?hevredigezhioù / Maison des associations

    6 straed ar Govuerezh / 6 rue de la Tannerie

    56 000 GWENED / VANNES ? Pgz / Tél. 06 11 51 43 15

    http://membres.lycos.fr/bemdez/


Blog basé sur Wordpress © 2009/2015 INFO Service - V3 Archive