26nov 05


C'est le moment où l'on adopte la liste des membres des instances nationale du PS.

C’est le moment où l’on adopte la liste des membres des instances nationale du PS.

Je n’y aurais pas pensé, mais cela m’est arrivé. J’ai été ostracisé par François Hollande. Je raconte. J’avais accepté de participer au secrétariat national du PS parce que Claude Bartolone et Laurent Fabius m’en avaient convaincus. Leur doctrine c’est qu’il faut mouiller la chemise pour remettre la machine socialiste en marche. Et il est vrai que j’étais particulièrement motivé par le secteur qui m’était proposé : le secrétariat national Education. Je me fais peut-être des illusions mais je ne crois pas être le socialiste le plus mal perçu sur ce thème. Comme souvent en pareil cas j’avais aussitôt commencé à échafauder plans de marche et objectifs. En effet la situation de socialistes dans le monde enseignant est particulièrement dégradée en raison des palinodies de plusieurs ministres socialistes dans ce domaine qui ont multiplié les agressions verbales contre les enseignants ou bafoué la laïcité d’une façon outrageante pour paraître « ouvert » à une époque où il était de bon ton de montrer du doigt les « laïcards ». De tout cela la mémoire est intacte dans le milieu et autour. Bref il y a du travail à faire pour remonter la pente. Je comptais m’y atteler. Patatras !

Hollande qui a fait à la tribune tout un pathos mélo sur l’unité des socialistes, la fraternité des militants, l’esprit de la synthèse et tout le reste, a dit qu’il refusait ma participation. Soit. On ne tournera donc pas la page. Mais ce n’est pas à moi qu’il l’a dit. Il ne s’est pas donné cinq minutes pour le faire. Il ne m’a pas dit un mot. Pas même bonjour. On s’est croisé dix fois pourtant. Il a même failli se casser la figure sur moi en allant serrer la main à Fabius parce qu’il s’est pris dans mes jambes en essayant de m’éviter puisque j’étais assis à côté. Voila le genre de comportement de type DRH surbooké (tout le monde a rencontré au moins une fois dans sa vie ce genre de petit bonhomme) qui me laisse pantois. Ensuite, je me suis demandé ce qu’il me faisait payer. Le fait qu’il ne me supporte pas? Hum. A ce tarif il n’y aurait pas grand monde au secrétariat. Prévoyance? Il y en a plus d’un qui est en bien plus grosse embuscade à son égard. Ca ne peut pas être non plus le vote et la campagne du non au référendum. Emmanuelli qui a provoqué toutes les fédérations socialistes de France avec ses comités du « non socialiste » a bien été nommé président du présidium de la commission chargée des Assises des Etats généraux. Alors quoi ? D’après moi : rien. Juste pour servir un bol de sang frais à quelques grands intellectuels organisateurs de résultats électoraux « larges et clairs » qui me gardent une rancune féroce d’avoir fait explosé leur bandit manchot le soir du résultat des votes du congrès. Dorénavant ceux là ont au village le pouvoir de fulminer des excommunications sans procès ni appel vu qu’ils sont les propriétaires des plus gros troupeaux.

Je vais passer à la suite. Naturellement un épisode de type purement personnel, même quand il revêt une signification politique évidente, ne peut pas remettre en cause une analyse générale et un choix de stratégie. Mais tout de même cela restera un moment très important de ma vie dans mon parti. Cela me fait réfléchir profondément. Comment être utile ? Je crois que je vais retourner m’aérer. Le socialisme n’est pas encore brevétisé. On peut l’être ardemment sans en demander la permission à qui que ce soit.


25 commentaires à “Ostracisé”

  1. 1
    Didier dit:

    Il y a plus attendre d'eux. Ce n'est pas ma gauche, celle des petite gens qui ne rentre pas dans leurs combine. Merde!

    militant de PRS 83 sosialiste de gauche, allons avec PRS.

  2. 2
    Elisabeth Li?bault dit:

    Et si on allait s'aérer tous ensemble ?

  3. 3
    yannick dit:

    Seuls les messages de soutiens et d'émerveillement en la personne de sa sainteté J-L MELENCHON ont le droit de citer sur ce blog!

    Les avis différents sont exclus et donc supprimés après contrôle! (je parle en connaissance de cause)

    EST-CE, LÂ ENCORE, UNE DEFINITION DU MOT DEMOCRATIE Â LA MODE MELENCHON?

  4. 4
    Bernard dit:

    Tu nous fais suer avec tes histoires Jean-Luc.

    Arrete de ne pense qu'à toi un peu.

    Le PS peut vivre sans toi. Et même s'il ne le pouvait pas, il le ferait quand même.

    Amitiés.

  5. 5
    pioupiou dit:

    belle conclusion.

    déjà celle de montebourg.

    ça devrait pouvoir finir pas faire quelques chose...

  6. 6
    pioupiou dit:

    belle conclusion.

    déjà celle de montebourg.

    ça devrait pouvoir finir par faire quelques chose...

  7. 7
    jourliac H?l?ne dit:

    la suite "logique" de la machine de guerre serait-elle celle-ci ?

    sommation est faite à un camarade PRS élu au bureau d'une section de la Hte-garonne de bien vouloir choisir entre son appartenance PRS et le PS ?

    Le PS est-il tellement obèse qu'il lui faille suivre un régime pour survivre ?

    il y en a qui en meurent !

  8. 8
    Marceau dit:

    Comme les camarades qui ont bataillé à tes côtés, je suis désemparé devant ce qui se passe.Je ne sais plus ce qu'il faut faire pour éviter que de reculade en reculade notre parti n'évolue vers une "sociale-libérale-démocratie".Secrétaitre d'une petite section où je suis minoritaire; je me demande si dans les conditions actuelles je dois persévérer. En tout cas à PRS je suis sûr de ne pas être déçu.

    Mais le combat pour nos idées continue et tu es là Jean-Luc pour ouvrir le chemin. Merci à toi

  9. 9
    antoine dit:

    pas besoin de jouer le vierges effarouchées maintenant !

    après la synthèse honteuse du mans ce que tu ne comprends pas c'est que les gens honnêtes de gauche n'en peuvent plus de ce jeu de dupes ; "embrassons-nous folleville" avec hollande et cie qui nous ont insulté calomniés avant que les électeurs ne les renvoient avec 55% de voix pour le non ? quelle honte !

    moi çà y est je suis maintenant à la LCR : je me sens mieux et libre dans une organisation où on discute franchement mais au moins honnêtement et qui agit au grand jour pour construire une gauche de combat !

    à bientôt donc non plus au "PS" mais dans les luttes de tous les jours contre la droite

    antoine

  10. 10
    Romain dit:

    J'espère que, la colère passée, tu as honte d'avoir écrit cela...

    Merci de nous entretenir de tes espoirs de carrière déçus. Je trouve en effet que le grand problème de la France d'aujourd'hui c'est qu'Hollande n'a pas dit bonjour à Mélenchon...

    Ne crois-tu pas que tu te surestimes un peu en pensant que tes remarques sur le scrutin "truqué" du PS t'ont valu tant de haine? Car, après tout, qui les a entendues dans la France "réelle"?

    Jean-Luc, quand tu t'occupes de la formation professionnelle, ça va. Mais quand tu te mets à parler de la laïcité, tu racontes n'importe quoi. Encore un effort...

  11. 11
    herv dit:

    J'invite tous ceux qui dénigre Mr le sénateur à se renseigner un peu sur son parcours politique.

    C'est le seul homme de gauche avec un certain Che...) qui au nom de ses idées accepte la confrontation,la conséquence de ses actes, mêmes avec ses "camarades"

    Alors Messieurs, il est tout ce que vous voulez mis à part faux cul, égocentrique, ou autre arriviste.

    tissu de conneries.

  12. 12
    herv dit:

    Pour les ignorants, un petit résumé :

    http://notre.republique.free.fr/biomelenchon.htm

  13. 13
    PHILIPPE dit:

    C'est pas très beau de taper sur Mélenchon qui sur ce blog nous fait part de ses états d'âme après la synthèse du Mans.

    (entre nous ça nous change de tous ces leaders charismatiques toujours tellement sûrs d'eux).

    La seule question que se pose Mélenchon depuis un bon moment, c'est comment mettre en conformité ses convictions avec la nécessité de changer la vie du plus grand nombre et donc de gouverner. Alors à chaque fois qu'il a considéré la limite de l'acceptable franchie, il l'a fait savoir.

    Petits rappels :

    En 1991, il fait partie des dix parlementaires PS qui votent contre la guerre du Golfe (avec Julien Dray, Marie-Noëlle Lienemann, la poperéniste Maryse Bergé-Lavigne et six chevènementistes).

    En 1994, il s'oppose férocement au Sénat à la modification de la loi Falloux, refusant le financemnt par le public de l'enseignement privé confessionnel.

    En 1998, il fait partie des six parlementaires sanctionnés par le bureau national du PS pour avoir refusé de voter la résolution sur le passage à l'euro et la création d'une banque centrale indépendante.

    En 1999, il fait partie des cinq parlementaires PS qui votent contre la ratification du traité d'Amsterdam.

    En 2004, 2005, principal acteur au sein du PS de la victoire du "non" au référendum du 29 mai 2005 sur le projet de Constitution européenne avec son club Pour la République Sociale (PRS)("Pour moi c'est non".

    Plutôt pas mal comme bilan des 15 dernières années.

  14. 14
    Suzy dit:

    Zen, Jean-Luc, zen...

    Comme dit le proverbe arabe : assied-toi au bord de la rivière et tu verras le cadavre de ton ennemi passer.

    Flanby a peur de toi.

  15. 15
    yannick dit:

    Cher Hervé,

    Je suis désolé de te l'apprendre mais Jean-Luc Mélenchon n'est pas le seul à avoir des sympathisants de gauche hors du P.S!

    Et je vais même aller plus loin dans mon raisonnement, beaucoup de militants de gauches qui ont voté non ne sont pas du tout en accord avec Jean-Luc Mélenchon et Fabuis et cela pour deux raisons majeures :

    - Ils ont une trop haute estime de la démocratie pour faire confiance à quelqu'un qui s'en est affranchit et en plus au sein même de son propre parti, de sa famille politique!

    - La deuxième raison et là cher Hervé je t'invite à ouvrir les yeux, ils ne croient pas un quart de millième de seconde au virage à gauche toute du très libéral Laurent Fabuis!

    Mais si tu veux y croire, libre à toi d'y croire et donc je te souhaite de faire de beaux rèves... Mais tu risques d'avoir un réveil pénible!

  16. 16
    Joel67 dit:

    Merci Jean Luc pour cette franchise.

    C'est le remerciement que tu reçois de cette bataille franche contre le TCE et pour une autre europe.

    mais il y aura d'autres batailles, car tu sais bien qu'il ne suffit pas d'une synthèse et que dedans ou dehors le combat continu.

    A bientôt à PRS.......

  17. 17
    Mouton Noir dit:

    Il ne faut avoir aucun regret pour le passé, aucun remords pour le présent, et une confiance inébranlable pour l'avenir!

    Jean Luc ou tu iras, j'irai !

    C'est bien a toi que la France doit la victoire du non!

    Qui aurait eu les coui.... a par toi, de contester le oui, après le vote interne du PS ?

    Qui aurait pu accompagner ce grand mouvement de gauche a par toi?

    Qui nous à redonner l?espoir d?une vrai gauche pour notre nation a par toi?

    C?est cela qu?ils te font payer Jean Luc.

    Tu leur fais peur voilà tous!

    Ils savent que la ou il y a un chemin... tu marches, avec ou sans eux!

    Quand aux camarades qui trouvent que Jean Luc pleurniche et bien aller voir ailleurs !

    J'ai la faiblesse de penser qu'en général, la méchanceté n'est pas une preuve d'intelligence

    Tant que la méchanceté n'a pas mûri, elle est prête à tout moment à se transformer en hystérie.....

    Jean Luc nous comptons sur toi pour mener à la victoire la vrai gauche!

    Avec toi pour cette longue marche !

  18. 18
    legapion dit:

    Mélenchon et autres......ne perdez pas votre énergie dans ce PS qui n'a de gauche que le nom.....rejoignez le PC nouveau.....où créons ensemble LA Gauche.....

  19. 19
    nestornj88 dit:

    hello

    Beaucoup de réactions sur ce blog. Parfois injustes, parfois passionnées, parfois troubles...C'est toujours pareil, chacun a son origine politique, formé à tel ou tel école, chacun a son ancienneté dans le militantitisme...

    Une chose est sûre, pour certains, les grilles de lecture restent très incomplètes!Je me pose surtout pas en donneur de leçons.

    Si je peux me permettre, jean luc n'a attendu personne pour exister ni hollande ni fabius, ni encore certains gauchistes qui abusent à mon sens.

    De la même manière, personne ne peut se permettrre de remettre en cause la légitimité de Mélenchon surtout pas le petit cochon, pardon, Mr Hollande.

    C'est parce que jean luc est d'un tt autre niveau politique et intellectuel que Hollande se méfie et il a bien raison pour une fois....

    "continuer à mouiller la chemise"je trouve que c'est un bon mot d'ordre pour toi jean luc et pour nous tous, partisan du non, de prs...

    Pr l'instant, c'vrai q c maigre comme perspective politique!.ms je pense que tu le sai comme moi, le vent va tourner à un moment donné (c'est iminent).Il va tourner tellement fort qu'il va ravagé la "Corrèse" toute entière.Tu m'auras compris...

    Les traîtres se feront botté le cul...Pr les autres, fodra effectivement se mettre d'accord mais je sai q tu seras là pour une fois de plus donner les règles du jeu, des règles qui seront loyales....

    Enfin, tant que ces faux camarades tiennent leurs engagement(g d pti doute), nous n'avons rien à nous reprocher.

    J'aimerais avoir une réponse si possible, quelle relation avec Gérard Filoche as tu?

    Pour le reste, Fabius va falloir qu'il sorte des potions magiques et qu'il soit reconnaissant.En tout cas, je compte sur toi pr t'assurer qu'il nous a effectivement pas piller et qu'il est pa parti avec le trésor que constitue "TRAIT D'UNION".

    Camarade: le CONGRES N'EST PAS FINI, FAUT CONTINUER A MOUILLER LA CHEMISE

  20. 20
    Morico dit:

    Les sociaux libéraux et les gauchistes dans un bel ensemble veulent nous voir quitter le PS. Ni opportunisme de gauche, ni opportunisme de droite. Leur "stratégie" de pacotille amènerait immanquablement un duel droite extrème droite au deuxième tour. Compte tenu des magouilles et pouvoirs d'influence, la gauche qui a défendu le non était majoritaire aussi au PS.

    Restons à gauche, restons au PS pour BATTRE LA DROITE. Et ce ne sont pas les petits marquis boostés par les sondages bidon de la PDG de l'Ifop et du Medef qui pourront le faire...Les travailleurs ne peuvent pas attendre non plus la construction du "vrai" parti "révolutionnaire" pendant encore quelques décennies...

  21. 21
    Moi dit:

    Ne Mélenchons pas tout.

    Je veux être le plus jeune sénateur de France - dixit jlm à l'aube de ses 35 ans.

    Pari gagné. Mais, quel beau projet politique !

    La constance: M-N. Lienemann l'ennemi public N° 1 - dixit le même. La suite...

    Démocrate - vous ne votez pas pour moi? Ce n'est pas grave, vous êtes exclus du PS (tous le même soir, soir du vote). Edifiant ! Massy s'en souvient encore.

    PS vote pour le oui. Je m'en tape, pour moi c'est non..........................

    La liste est longue, mais elle ne fugure pas dans sa bio. Dommage pour ceux qui le connaissent "si bien".

  22. 22
    Nathan dit:

    Salut camarade,

    A lire les commentaires suite à ton message, une chose est sûre : tu ne laisses personne indifférent. Pour te rassurer, use de l'adage des communicants : "En bien ou en mal, l'important, c'est que l'on parle de vous". De facto, tu constitues bien une des références politiques, en termes de pratique et de réflexion, de notre parti.

    Ce qui t'arrive - et c'est bien la raison pour laquelle je réagis - me démontre une chose : j'ai bien fait de m'opposer à la synthèse. Elle n'est que politicienne et pas politique. Si elle avait été politique, tu n'aurais pas été écarté de la direction.

    L'autre point que ce micro événement caractérise encore, c'est que la "sainte thèse" ne prend pas du tout en compte l'analyse des votes successifs du 21 avril 2002 et du 29 mai 2005. Car, de fait, tu pensais avoir obtenu des engagements par rapports au TCE. Or, nous savons toi et moi que sans point d'appui politique et organisationnel pour s'assurer de leur tenue effective, les engagements de congrès n'engagent, justement, que ceux qui y croient.

    La syntèse dépasse le 29 mai, mais n'en tient donc pas compte.

    On t'attend dans la nouvelle minorité, camarade et néanmoins Ami.

    Accepte donc mes salutations fraternelles.

    Nathan

  23. 23
    marie mandrin du vaucluse dit:

    je suis dans le vaucluse le mouton noir du parti depuis que je me bats pour tes idées,j'en suis fiere et je revendique,quand j'arrive en réunion les gentils camarades,disent,voila madame melenchon,ou plus bas,bof, voila,madame meluche!belle entente mes camarades

  24. 24
    Denis COLLIN dit:

    Cher Jean-Luc,

    Ton coup de blues m'étonne! Alors relis "Le Prince", car Machiavel est un des plus grands penseurs politiques.

    "les hommes se doivent ou caresser ou occire; car ils se vengent des légères injures et des grandes, ils ne peuvent; de sorte que le tort qui se fait à l'homme doit être fait tel qu'on n'en craigne pas la vengeance." (Prince,ch.III)

    "Celui qui pense que chez les grands personnages, les nouveaux bienfaits fassent oublier les vieilles injures, il s'abuse." (chap. VII)

    Bonne lecture et bonne méditation.

  25. 25
    PHILIPPE dit:

    Qui fait le jeu de LEPEN ? SARKO ET/OU tous ces socialo mondains qui critiques les staliniens et qui font autant de dégats ?

    bon courage à vous tenez bon moi j'ai pas eu le courage, j'ai quitté le ps


Blog basé sur Wordpress © 2009/2015 INFO Service - V3 Archive