02mai 14

Communiqué du 2 mai 2014

Les pillards vont aussi emporter les barrages hydro-électriques !

Ce billet a été lu 4 113 fois.

Le gouvernement Hollande-Valls prépare en catimini la vente au privé des barrages hydroélectriques. Valls l’a promis à la Commission européenne toujours avide de privatisations. L’aveu est dissimulé dans le « programme national de réforme » que le gouvernement va envoyer mercredi 7 mai à la Commission européenne. Aux pages 16, 48 et 95, le gouvernement annonce qu’« un renouvellement par mise en concurrence des concessions d’exploitation des installations hydroélectriques sera privilégié ».

Vous croyez que les fonds privés veulent produire de l’électricité propre ou des flots d’argent avec ces barrages ? Vous faites confiance au privé pour entretenir et investir dans l’équipement des barrages ? Si vous pensez comme nous qu’il y a danger regardez autour de vous !

Car dans les trois régions de la circonscription européenne du Grand Sud-Ouest, 87 barrages sont ainsi concernés à terme, dont 33 d’une hauteur supérieure à 20m, et 126 centrales hydrauliques. Plus de 700 agents EDF travaillent actuellement sur ces installations.

Ainsi, en plein dépeçage d’Alstom, la grande braderie de nos moyens et savoir-faire énergétiques continue ! Encore une fois, l’intérêt général et la souveraineté du pays sont sacrifiés pour contenter les idéologues du profit qui mènent l’Europe au désastre.

J’appelle les citoyens à s’opposer à cette décision et à sanctionner ceux qui préparent ce mauvais coup. Je donne rendez-vous à tous dans les urnes des élections européennes le 25 mai. Tous ceux qui ont voté la libéralisation du marché européen de l’énergie doivent être sanctionnés !



Blog basé sur Wordpress © 2009/2015 INFO Service - V3 Archive