05mar 13

On ne lâche rien

Ce billet a été lu 26 783 fois.

La révolution bolivarienne est pour nous une source d'inspiration

lhuma

Interview de Jean-Luc Mélenchon parue dans l'Humanité du 7 mars.

Vous avez toujours pris parti en faveur du processus révolutionnaire au Venezuela, pourquoi ?

hc jlmhc jlmIl faut replacer la révolution bolivarienne dans son contexte continental et historique. L’effondrement du communisme d’Etat a été présenté à la terre entière comme la fin dans l’histoire de l’intuition communiste et socialiste. Mais la flamme s’est rallumée en Amérique du Sud parce que le nouvel âge du capitalisme en avait fait son cahier de brouillon. Le néolibéralisme y a été expérimenté d’un côté par des dictatures militaires, de l’autre par l’opération Condor et les violences de la CIA…

Cette vidéo a été consultée 2 525 fois
Le souvenir de Chavez, le soutien à Maduro

«Ce qu'il est ne meurt jamais»

(@JLMelenchon, Twitter, 5 mars 2013, 23h19)

1407201211981b

Tags: ,


221 commentaires à “On ne lâche rien”

Pages : [1] 2 3 4 5 »

  1. 1
    Réginald MAHé dit:

    Hugo Chavez est mort.

  2. 2
    Vince_BZH dit:

    A perdre espoir cette journée. Adieu Hugo Chavez et courage aux Vénézuéliens

  3. 3
    Lilly54 dit:

    Bonsoir Amis. Triste jour ! Chavez n'est plus. Mes pensées vont vers son peuple. Merci Jean-Luc de nous avoir fait connaître et vivre avec toi l'épopée de cet homme hors du commun. Que vive la Révolution dans son pays et que naisse un jour la nôtre ici. N'écoutez pas les médias ils vont se déchaîner. Il n'ont de respect pour aucun d'entre nous.

  4. 4
    denispg26 dit:

    Ce soir je pleure la mort d'un leader. Hugo Chavez.

  5. 5
    Colette dit:

    Triste, Hugo Chavez ce grand homme, mes pensées pour sa famille et pour le peuple aux Vénézuéliens. Les médias sont déjà déchainés

  6. 6
    Menjine dit:

    En direct du journal espagnol "El Pais" la retransmission de la rue Vénézuelienne qui pleure Hugo Chavez. Pas besoin de comprendre l'espagnol pour être saisi d'émotion.

  7. 7
    Louis dit:

    [...]
    Le décès d'Hugo Chavez m'attriste, c'est un grand socialiste qui disparaît.

  8. 8
    Christophe Amalvy dit:

    Hermano,
    Notre comandante est parti. Je ne t'oublierai jamais, toi dont le pays ma acceuilli comme un fils perdu puis retrouvé ! Quel grand homme tu es, quel exemple pour l'humanité. Que les dirigants du monde entier prennent puissent suivre tes pas, enfin. Jean Luc, permets-moi de te dire que tu es un des ses héritiers, que ton chemin soit long et fructueux, nous n'abandonnons pas la lutte pour les droits de tous les démunis de la Terre
    Viva Chavez, viviremos y venceremos ! Nunca te olvidaremos !

  9. 9
    Khajidu dit:

    On ne lâche rien camarade partageux ! Tous les camarades sont avec toi en ce jour de perte.

  10. 10
    Diogene dit:

    Nous sommes tous les maillons d'une seule chaîne humaine. Elle se reforme chaque fois qu'elle perd un membre. Ce qui nous unit ne connait ni le temps ni l'espace, ce soir, nous sommes tous vénézuéliens.
    On ne lâche rien !

  11. 11
    Laule dit:

    Sur la longue et lente route du progrès les Hommes avancent. Ils laissent tomber de leurs poches des petits cailloux. Certains derrière eux, exaltés mais calculateurs, au cas où il faudrait rebrousser chemin. D'autres sur les bords, courageux mais réfléchis, afin d'ouvrir des voies nouvelles. Enfin il y a ceux qui les placent devant leurs pas, curieux et inventifs, observateurs de leur propre marche. Hugo, tes cailloux à toi étaient un peu tout cela mais beaucoup ont fini dans la chaussure des impérialistes.

  12. 12
    vidal matthias dit:

    Je crains sincèrement que les fauves libéraux qui formentent et complotent avec l'appui explicite des services nord-américains contre leur patrie et dans le dos du peuple fassent pencher la balance en leur faveur du fait de leur puissance qui a beaucoup augmenter ces dernières années.
    Heureusement les peuples latino américains sont soudés autour de cette perte, d'après les communiqué, et même François hollande, c'est a dire une puissance aussi importante que la France et qui a parti lié avec les conspirateurs de l'U.E a explicitement défendu les orientations du peuples du Venezuela depuis la monté de Hugo Chávez. Tous ces soutiens me poussent à croire en la résistance du Venezuela pour lequel j'espère qu'il ne tombera dans une affreuse et morbide guerre civile. Mon scepticisme est a la hauteur de la lumière qu'a apporté les espérances des gens de ce coin du monde.

  13. 13
    jeanmarc dit:

    Dans toutes les villes, demandons qu'il y ait des rues Chavez, encore mieux, dans une voie non dénommée, les habitants peuvent signer une pétition dans ce sens.

  14. 14
    Ghislaine A. dit:

    La perte d'un frère de résistance est une dure épreuve. Courage Camarades et tout particulièrement pour Jean-Luc. Non, on ne lâche rien.
    No pasaran!

  15. 15
    Peggy dit:

    Je viens d'apprendre le décés de Hugo Chavez. J'ai du mal à contenir mes larmes. J'aurai aimé être présente au rassemblement et partager ma douleur de la perte de ce grand Homme juste. L'Histoire de l'Humanité retiendra le nom de cet Homme qui s'est batu pour une juste cause, pour son peuple, pour les peuples du monde entier. Paix à son âme. Il sera toujours présent dans mon coeur.

  16. 16
    ultréïanères dit:

    Profonde peine
    L'immense perte de ce combattant de la Lutte des Peuples

  17. 17
    rayana dit:

    Ce matin à la radio c'est mensonges sur mensonges : sur toutes les ondes à propos du vénézuela et de Chavez (sincères condoléances au peuple vénézuelien), et sur france inter notre ministre qui sent le sapin débite des chapelets de mensonges, un incroyable enfumage à propos de l'accord tout benef pour le medef. y'a pas intérêt de lâcher quoi que ce soit, les camarades !

  18. 18
    Antraigues dit:

    Toute notre amitié et notre soutient au peuple Vénézuélien.

  19. 19
    Invisible dit:

    Jérôme Savary et Hugo Chavez dans la même soirée. Grande tristesse.

  20. 20
    jeannine dit:

    Fraternité au peuple orphelin du Vénézuéla.

  21. 21
    jules dit:

    Coïncidence de l’actualité, après la perte d’un grand homme (Hugo Chavez), nos médias font un grand tapage ce matin sur le retour possible et probable d’un petit homme (Nicolas Sarkozy). Il n’a pas envie, nous disent-ils, mais n’écoutant que sa vaillance et son devoir, tel Jeanne d’Arc ou Zorro, il songerait à revenir au service (désintéressé bien sûr) de la Patrie.

    Qu’il se rassure, nous non plus nous n’avons pas envie qu’il revienne. Il a accompli assez de méfaits pour croupir quelques années dans les geôles de la République. Qu’il se rassure aussi cela n’arrivera jamais tant que nous serons gouvernés par les sociaux libéraux. Les différences entre un libéral de gauche est un libéral de droite sont faibles. Le premier enrubanne le paquet avec une illusion de social pour se donner bonne conscience et pour montrer qu’il est humain (c’est pour cela qu’il se fait appeler socialiste), le second ne s’embarrasse pas de l’emballage. Dans les deux cas, l’intérieur du paquet est toujours le même.

    Puisse le FdG réussir à convaincre les Français de la nécessité d’un changement réel comme l’a si bien fait Hugo Chavez.

  22. 22
    Maxime Vivas dit:

    Une anecdote: en 2007, pour les besoins d'écriture d'un livre sur RSF, je me trouvais au Venezuela au plus fort d'une campagne médiatique mondiale accusant Chavez de fermer la télé RCTV. En Europe, un sénateur du PS se battait contre ce mensonge et il oeuvrait pour que les parlementaires socialistes européens ne votent pas une résolution condamnant le Venezuela. C'est ainsi que je suis entré en contact pour la première fois avec Jean-Luc Mélenchon. Dans un combat commun.

    Il n'est pas de sauveur suprême, mais il est incontestablement des hommes hors du commun (vraiment) et Chavez en était un. Pour ceux qui veulent mieux comprendre cette affirmation, voir le site "legrandsoir.info"  où les articles affluent depuis cette nuit.

  23. 23
    Antigone 34 dit:

    Comme certains d'entre nous, parce que la révolution bolivarienne était très accueillante à tous ceux qui venaient vers elle, j'ai vu Chávez, de très près et même sur l'estrade face à une avenue comblée de gens, ou à sa table à Miraflores. Sa voix était la même que celle de mon grand père républicain espagnol. Alors comme beaucoup de vénézuéliens, je me sens carrément orpheline, même si c'est pas très politique comme sentiment. Mais ceci dit, la maturité des Vénézueliens montre le chemin, ils savent que tout ne repose pas sur un homme, quel qu'il fut, qu'il faut continuer à préserver "le proceso revolucionario" chacun, à sa place à son niveau. Comme dit JL Mélenchon, ce qu'il est ne meurt pas. Chavez Presente.
    Pour suivre ces jours-ci le Venezuela sur Telesur (le canal international mis par le gouvernement de Chávez pour contrer le groupe CNN). Chávez a montré la voie, face au néolibéralisme et sa parole la première a été libératrice. C'est là un grand point de comparaison avec JL Mélenchon qui par sa parole agite et réveille des vérités que nous avons besoin d'entendre et qui se réactivent à son contact. Alors comme Chavez avait dit du plus obscur de la lutte face au libéralisme incarné par l'UMP (COPEI) et le PS (ADECOS) locaux : "Por ahora". C'est à dire pour l'instant et attendons les prochaines élections. Et en effet, il les a bien battus par les urnes quand les gens ne les ont plus cru du tout. Alors celui qui a dit ici "le changement c'est maintenant" se moquant de nous dans un mensonge calculateur et cynique, s'expose à la même logique, le prochain tour on ne le croira plus, on ne votera plus pour lui. Il faut juste leur donner le signal aux municipales. Hasta la Victoria Siempre.

  24. 24
    mathias95 dit:

    C'est vrai pour nos libéraux, Chavez représentait un crime de lèse majesté, un acte odieux. Il avait fait cesser le pillage en règle des ressources de son pays par les US, qui ont toujours considéré que leur niveau de vie passait par la pauvreté des autres, cela au prix d'innombrables exactions, avec l'appui de politiciens corrompus et véreux. Impensable pour eux, que ce monsieur puissent redistribuer la richesse au peuple, pire encore, qu'il ait fait des émules !
    C'est là tout le mérite de Chavez, même si parfois certaines de ses prises de positions étaient contestables. Quand à tous nos séides et affidés politiques à la solde des oligarchies financières ainsi que les médiacrates qui sont à leur ordres, l'histoire les oubliera, nous ne pouvons que les mépriser. Pauvre PS, pauvre classe politique française, le peuple a compris que ses élites n'étaient plus là pour le servir mais pour s'occuper de leurs propres intérêts, la révolution citoyenne est inéluctable, ils le savent, ce n'est qu'une question de temps !

  25. 25
    reneegate dit:

    Dure journée marquée par la mort d'un des nôtres et la frustration de tout un cortège stoppé net par les cordons de CRS au mépris du droit républicain. Valls doit respecter le droit républicain pour que le peuple respecte l'ordre républicain. Il faut conspuer et dénoncer cette oligarchie qui nous gouverne, elle n'a pas de conviction politique, elle n'a pas de parti (UMP, RDG, PS), elle gouverne notre pays depuis 40 ans au mépris de tous, dans l’intérêt de quelques addict du pouvoir et de l'argent. Il faut au plus vite déterminer une position claire contre les socialistes. J'ai vu beaucoup de manifestants perdus et dépités de devoir se disperser dans le silence.

  26. 26
    Michel Edgar dit:

    Chavez est mort - mais je suis convaincu que ce n'est pas pour rien. Il a contribué à changer le visage du Venezuela pour toujours.

  27. 27
    sylvain dit:

    Pour moi, monsieur Hugo Chavez n'est pas qu'un grand homme, parce que les grands hommes changent le cours de l'histoire, alors que lui a changé le cours de l'histoire de la vie des pauvres gens comme jamais personne ne l'avait fait auparavant. Il nous a redonné l'envie de ne plus jamais baisser la tête. Il a fait de nous tous des frères en nous rendant notre identité et en nous rappelant que nous étions des êtres humains. Hugo Chavez est un homme immense et il restera pour nous tous, qui aspirons à vivre pour autre chose que le vénal, la véritable lumière de la liberté! L'action d'Hugo Chavez ne fait que commencer et bientôt son écho se répercutera dans notre quotidien comme dans celui des Vénézueliens. Les hommes politiques de ce monde ne sont que des pantins lâches dont l'hypocrisie n'a d'égale que leurs intérêts égoïstes quand lui est et restera un homme digne de ce nom quoi qu'il arrive. A sa suite, nous resterons des hommes, nous aussi, parce que le courage, la "force du coeur" n'appartient qu'à ceux qui le détiennent vraiment et qui désirent le partager! L'amour, l'altruisme, la gratitude, la compassion, la gentillesse, la générosité, le partage, l'amitié, la convivialité et le respect d'autrui font de Hugo Chavez, notre ami. Un ami que nous pleurons et que nous avons désormais à coeur de suivre la voie qu'il nous a tracée !
    Vive la Révolution Citoyenne et Vive la Liberté des Peuples!
    Merci, Monsieur Hugo Chavez.

  28. 28
    Mathieu Beau dit:

    J'ai appris la mort de Chavez ce matin à la radio sur France Inter, bien entendu un message passé plus qu'ambigu, plein de petites nuances subtiles ou presque pour sous-entendre qu'avec tout le respect qu'on lui doit, on peut quand même penser qu'il était un autocrate dictateur. Rien sur ce qu'il a fait pour son pays, pas un chiffre eux qui les aiment tant, pour montrer l'action positive de sa politique sociale, toujours l'ambiguité qui empêche d'informer et de faire réflechir. Mais heureusement qu'internet peut servir de média complémentaire pour ne pas dire alternatif ! Là on peut, si on cherche, trouver toutes les infos sur Chavez qui devraient être dites sur cette radio sociale libérale que par ailleurs on aime détester. Toutefois, Raquel Garrido était invité pour s'exprimer deux minutes sur le sujet, montrant deux choses: la proximité idéologique avec Chavez mais aussi le sens du compromis de France Inter, laissant une petite place à la parole d'opposition. En tout cas, avec toute cette propagande médiatique de fond, mieux organisée et méditée qu'on pourrait le croire, il faut continuer l'information en directe avec nos proches, nos amis, nos collegues: c'est le premier média alternatif.

  29. 29
    marcopolo dit:

    Hugo Chavez s'inscrit dans l'histoire révolutionnaire et pas seulement du Vénézuela. Sa mort me remplit de tristesse et je crie au peuple vénézuélien ma solidarité, mon soutien.
    La hargne et la bave mensongère des hérauts de la droite et de ses chiens de garde sont de beaux compliments : ils répètent en boucle leurs insanités, incapables de se retenir et de montrer un peu de respect pour un homme, un homme véritable.
    Sachons nous tenir ensemble et montrer notre détermination !

  30. 30
    jean ai marre dit:

    Il y a une vérité lorsque tout un peuple pleure son héros.

  31. 31
    Nicks dit:

    Une pensée pour le peuple vénézuélien qui va avoir la lourde tâche, contre la machine de propagande des néolibéraux, de confirmer sa révolution dans les urnes. Que pourront donc alors dire les media pour la dénigrer, puisque la figure, parfois certes contestable, de Chavez ne sera plus là pour prétexter je ne sais quelle dictature ?

  32. 32
    teresa dit:

    Nous sommes tous des Chavez dans le cœur ! Lui aura vu la lumière de son cœur éclairer les plus pauvres des désespérés, il y a mis le prix. Merci Hugo !

  33. 33
    lilou 45 dit:

    "L'arme à gauche ". Voilà comment le journal ordurier de Rothschild, Libération, annonce la mort du Camarade Chavez. Il est vrai que la fausse gauche ne supporte pas que des peuples se libèrent de l'emprise de la finance. Je n'ai que mépris pour nos dirigeants " socialistes" et de la droite qui aiment des citoyens soumis. Hugo Chavez a fait lever la tête a tous les peuples d'Amérique de sud et donner espoir aux aux peuples des autres continents. Ton nom, Camarade, restera pour toujours attaché à celui de Simon Bolivar.

  34. 34
    papinard33 dit:

    « Car enfin c'est à cela que se mesure, en dernière analyse, la force révolutionnaire d'un homme (...) : de combien la lenteur habituelle de l'évolution a-t-elle été anticipée, a-t-elle été dévorée dans l'histoire de l'humanité? » (Charles Péguy)
    Oui, Hugo Chavez a été un révolutionnaire. Honneur à sa mémoire ! Et, plus que jamais, "ne lâchons rien!"

  35. 35
    phil68 dit:

    Triste nouvelle en ce jour... toutes mes condoléances à ses proches et au peuple Vénézuélien.
    Souvenons nous du grand homme qu'il fut et, en son honneur, espérons que Nicolas Maduro prendra sa suite, comme le Camarade Chavez le souhaitait.

  36. 36
    sylvain dit:

    Il est vrai que les commentaires très très très orientés des médias français sur la mort d'Hugo Chavez ont de quoi choquer mais n'oublions jamais ce que dit le principal intéressé de tout cela « Laissez les chiens de l'empire aboyer, c'est leur travail. Le nôtre, c'est de se battre pour achever la véritable libération de notre peuple ».
    Les chiens de garde aux ordres se montrent de plus en plus sous leur vrai jour et vous savez pourquoi? C'est parce qu'ils ont parfaitement conscience qu'une partie du peuple n'est pas consciente des véritables enjeux du monde que cherchent à nous imposer les tenants de l'ordre de l'horreur. Nous allons mettre un zèle infini à éduquer nos concitoyens et gageons que notre pédagogie l'emportera sur leur propagande! Quand on fait un recours de Sarkozy face à la montée de Le Pen Merci, Monsieur Hugo Chavez.

  37. 37
    claude46 dit:

    Immense respect à celui qui a changé profondément par des transformations démocratiques et sociales sans précédent le devenir de son pays en y associant son peuple. Il a sorti le Vénézuéla du sous-développement dans lequel le système capitaliste en pillant ses richesses l’aurait maintenu. Il a donné l’espoir d’une vie meilleure à tout un continent. Poursuivons son combat…

  38. 38
    Nicolas dit:

    Je vais faire une diète : plus de médias capitalistes pendant trois semaines. Sinon, je sent que je vais faire un ulcère. Je m'attend aux pires déchaînements...
    Une profonde pensée pour Hugo dont j'ai appris la nouvelle très tôt ce matin. Une profonde pensée également pour Nicolas Maduro qui devra reprendre le cours de la révolution là où elle en est en se parant des attaques qui ne manqueront pas. Garde la tête haute camarade !

  39. 39
    Superbo dit:

    à Lilou 45 (11h31) :
    "Larmes à gauche" aurait pu titrer le journal L'aliénation, encore aurait-il fallu qu'il fût de ce bord-là...

  40. 40
    pichot mont dit:

    Nous le savions tous que le combat de Hugo Chavez contre la maladie était rude et nous nous attendions tous à cette triste nouvelle. Camarades, Hugo Chavez nous a montré la voie. Le déchaînement des forces de l'impérialisme va tenter de faire basculer les acquis de la révolution vénuezvélienne. Tous ensemble, disons merci à ce peuple longtemps opprimé par le capital et faisons lui confiance. Si cette révolution a été initié par un homme, une figure charismatique, il n'était pas seul, et Nicolas Maduro avec ses camarades saura faire face à cette vague ignoble qui va tenter de reprendre coûte que coûte ce que la Révolution lui a retiré.
    Vive la Révolution au Vénuezvéla, Vive la révolution en Amérique Latine. Hasta la victoria, siempre !

  41. 41
    marcopolo dit:

    Remarquable ! Le député EELV Sergio Coronado a fait l'éloge de Hugo Chavez sur France Culture, malgré les tentatives désespérées du journaliste pour lui faire dire le contraire. Bravo ! Le train médiatique a déraillé pendant 5 minutes !

  42. 42
    Armand Barbentane dit:

    Chavez est mort, Vive la Révolution citoyenne ! Désormais de la terre du Venezuela et aux cieux, il vieille sur nos prochaines victoires citoyennes !

    La Rose et le réséda d'Aragon:
    "Celui qui croyait au ciel
    Celui qui n'y croyait pas
    Tous les deux étaient fidèles
    Des lèvres du cœur des bras
    Et tous les deux disaient qu'elle
    Vive et qui vivra verra
    "

  43. 43
    Tom-Meursault dit:

    Chavez est mort ! Vive la Révolution bolivarienne ! Maintenant c'est aux masses du PSUV et du PCV d'achever la révolution, quitte à aller à l'encontre des bureaucrates au sein du camp révolutionnaire. Il faut étendre les conseils populaires, continuer les nationalisations avec contrôle ouvier, et planifier l'économie. Ensuite appeler les autres peuples latino-américains à suivre cet exemple. Ce n'est que de cette manière que la bourgeoisie ne pourra plus revenir au Venezuela.
    No Volveran !

  44. 44
    natacha dit:

    Bonjour chers amis
    C'est avec tristesse que ce matin comme la plus part des personnes j'ai appris le déces de MOnsieur Chavez. Nous perdons un grand homme mais ses valeurs sont en nous.
    Malheureusement habitant la province je ne pourrai pas être au rassemblement demain, mais sachez que mon coeur vous accompagnera.
    Chers camarades gardez le moral la lutte continue.

  45. 45
    laguêpe dit:

    Il est tombé de sa chaise! Un hommage par Bernard Lavilliers.

  46. 46
    Fred dit:

    Condoléances à toutes sa famille et tous ses ami(e)s. Qu'il repose en paix.
    Les Grands Hommes partent, les idées restent.

  47. 47
    DAVID JV dit:

    Je pleure la mort d'un très grand homme et croise les doigts pour que le peuple conduise et poursuive l'élan que il à impulsé.

    @nicolas
    Je vais faire une diète : plus de médias capitalistes pendant trois semaines
     
    pourquoi seulement quelques semaines ? Autant rompre définitivement. Quelle perte de temps et d énergie !

  48. 48
    Jonathan L. dit:

    RIP, pour beaucoup tu as été un phare dans la tempête...

  49. 49
    turmel jm dit:

    Respect, silence, et plus que jamais, conviction. Repose en paix l'ami.

  50. 50
    Dauphinoise dit:

    Une pensée pour le peuple vénézuélien en espérant que cette droite hargneuse, lors des prochaines élections soit, encore une fois, renvoyée dans ses foyers malpropres !

Pages : [1] 2 3 4 5 »


Blog basé sur Wordpress © 2009/2015 INFO Service - V3 Archive