12avr 12

En marche vers Marseille

Le président de l’Equateur m’encourage

Ce billet a été lu 128 897 fois.

Ceci est un passage imprévu devant mon clavier. Je me ballade sans gravité d’un sujet à l’autre à mesure que je feuillete la presse. Je me suis en effet imposé un jour de repos. Et puis j’ai une nouvelle à donner : je viens de recevoir une lettre du président de la République de l’Equateur, Rafael Correa qui m’est parvenue via mon camarade Christophe Ventura. Sinon il est question du permis de conduire, d’un sondage étrange à propos de le percée de Le Pen dans la jeunesse, de Davina, du tir de barrage contre moi et même d’un clip un peu-beaucoup perché où je suis invité à prendre le pouvoir sur une chanteuse, ce dont il ne saurait être question. J’écris au fil du clavier en faisant des liens d’après les abondantes correspondances que je reçois. 

Les images N&B qui illustrent ce billet rendent hommage aux interprètes en langage des signes des discours des orateurs lors des meetings du Front de Gauche. Ici l'une d'entre eux dans la salle du Zénith de Limoges le 4 avril 2012. Photos : Stéphane Burlot.

limoges_07Ce matin la nouvelle, c’était la mort d’Aubrac. Je crois que tout le monde se sentait concerné. La puissance de l’évocation tient à ce que nous savons tous de son histoire personnelle. Mais il y a davantage je crois. C’est le moment politique qui le met en relief comme un panneau de direction quand on tourne en rond. Alors je pense au chant des partisans : « Ami, si tu tombes / Un ami sort de l’ombre / A ta place. » Comme l’a dit Lucie Aubrac : « Résister se conjugue au présent ». Aubrac n’est plus, sortons de l’ombre pour tenir le poste de combat.

Hier l’info c’était pour moi l’arrivée d’une lettre d’amitié que m’a adressée Rafael Correa, président de la République de l’Equateur. C’est lui qui est l’inventeur du concept de « révolution citoyenne ». Il a commencé à en mettre en œuvre une version dans son pays. C’est évidemment un moment assez émouvant que celui-ci. En fait, à « l’Usine », le siège de campagne, nous n’avons rien sollicité. C’est Rafael Correa qui en a pris l’initiative et cela me touche d’autant. En effet la semaine passée l’une de ses ministres était à Paris. J’avais été contacté pour savoir si je souhaitais la rencontrer puisqu’elle-même le proposait. A ma grande honte je n’ai pu répondre à l’invitation car j’étais sur les routes, en campagne. J’avais appris qu’elle était intéressée et impressionnée par notre travail. En effet, contrairement aux nôtres, les dirigeants limoges_01sud-américains ont un grand intérêt pour ce que nous faisons en Europe. Eux sont passés par les mêmes étapes du chemin de croix que nous, sous les fourches caudines du FMI et de la Banque mondiale. Puis ils se sont libérés. C’est cette libération qui m’a inspiré, vous le savez tous.

Quito, 9 avril 2012. A Jean-Luc Mélenchon Candidat du Front de Gauche à l'élection présidentielle de la République Française

« Cher Jean-Luc, les injustices et les inégalités générées par un système basé sur le pouvoir de quelques-uns et l'exploitation de la majorité, ont poussé, en Amérique latine, les citoyennes et les citoyens à s'unir pour redéfinir notre destin. La vérité, l'honnêteté, la force, la créativité et la simplicité des grandes idées résident en nos compatriotes et avec eux nous construisons ce futur que nous appelons tous de nos vœux.

En Amérique latine, ce système qui mettait le capital au-dessus de l'humain et les intérêts corporatistes au-dessus des droits citoyens s'est définitivement éteint. En Équateur, cela s'est traduit par le mot d'ordre du peuple : « Qu'ils s'en aillent tous ! » Et c'est ainsi que nous avons débuté une révolution citoyenne destinée à changer les structures du pouvoir et à instaurer le bien vivre pour toutes et tous. Nos pas ne sont pas guidés par les recommandations du Fonds monétaire international (FMI) et de la Banque mondiale, mais par une nouvelle Constitution, adoptée directement par le peuple, et dont les droits de l'homme constituent la colonne vertébrale.

limoges_03Le nouveau Front de Gauche que tu mènes est une référence pour les mouvements progressistes de toute l'Europe, nous sommes sûrs que vous saurez affronter les défis posés par ce moment historique de la réalité européenne. Ce soutien populaire croissant est une preuve que l'Europe peut, elle aussi, surmonter le fondamentalisme néolibéral qui fait subir aux citoyens le coût de la crise, repoussant ainsi les aspirations sociales et enracinant les inégalités.

Les propositions sociales que tu fais ont d'ores et déjà commencé à être stigmatisées par les grands médias, lesquels te qualifient de « populiste » et « démagogue » : bienvenue dans la lutte, il s'agit là de la réaction du capital, lorsque se profilent les politiques et les mesures au bénéfice des travailleurs, des salariés, de la grande majorité.

Reçois, cher Jean-Luc, au nom du gouvernement de la Révolution citoyenne, de tous les révolutionnaires de l'Équateur, et de moi-même, le soutien à ton projet de société au service de ton pays. Ici comme en France a sonné l'heure de la Révolution citoyenne et de la marche vers un avenir fait de vie et de paix, fruits de la justice.

Nous saluons ta reconnaissance envers le travail quotidien que des millions d'Équatoriennes et d'Équatoriens mènent avec cohérence et volonté pour transformer radicalement et profondément les structures d'une réalité économique, sociale et politique qui nous avait plongés dans la pauvreté, la dépendance et le limoges_04sous-développement. Nous te souhaitons, compañero, le succès dans cette élection présidentielle. Compte sur notre solidarité militante. Hasta la victoria Siempre, Rafael Correa Delgado, Président constitutionnel de la République. »

Je ne peux en rester là. De tous les coins du monde nous arrivent des messages de soutien depuis que la presse internationale a donné de l’écho aux sondages qui ont confirmé notre avancée. D’autant que dans le même temps un comité de soutien d’internationalistes du monde entier a publié une liste de 166 noms parmi les plus prestigieux de l’altermondialisme. Je ne trie pas parmi eux, bien sûr et je me garderai bien de citer l’un plutôt que l’autre. Mais je sacrifie à un élan d’affection. Celui qui me lie au Chili et à ses merveilleux combattants, hommes et femmes, qui furent mes amis très chers de jeunesse. Martine Billard et moi nous étions alors, sans le savoir comme on le comprend, dans le même réseau de soutien aux camarades qui luttaient contre la dictature. Parmi eux combien le tyran en a fait assassiner ? Ainsi du président du syndicat des journalistes « Pépé » Carasco Tapia. Celui-là était mon ami depuis que nous avions monté ensemble des opérations de défense de la presse renaissante au Chili. J’ai monté une « commission d’enquête » et je me suis rendu sur place pour essayer de faire la lumière sur son assassinat. L’écrivant, il me revient que je n’ai jamais songé à me servir de cette histoire contre la hargne corporatiste qui m’a poursuivi depuis trois ans du fait du sketch immoral dit « du petit journaliste ». Je reviens au Chili. Je viens de recevoir une lettre. Un comité s’est constitué à Santiago pour soutenir ma candidature. Il s’est donné le nom de l’homme le plus lumineux que j’ai connu de ma vie, Oscar Espinosa. Je dis lumineux pour parler de sa manière d’être en tant qu’homme. Sauvagement torturé par les pinochetistes, il était en exil en France où il organisait le réseau de soutien à la résistance clandestine limoges_05avec  son épouse qu’on surnommait « la négra ». Lui on l’appelait Sambo. J’ai déjà parlé de lui sur ce blog. Sambo est mort il y a un an. La veille du départ il souriait encore. Sambo était mon frère chilien.

« Jean-Luc, aujourd'hui, avec un groupe d'amis d'Oscar Espinoza, "el Sambo", nous avons décidé la création d'un Comité "Sambo" de soutien à Jean-Luc Mélenchon. Nous nous sommes réunis ce dimanche 8 avril 2012 pour célébrer le premier anniversaire du départ du Sambo, dans cette même communauté où il vivait, où tu l'as visité, et où plusieurs d'entre nous avons fait ta connaissance. Nous avons décidé à l'unanimité de créer ce comité de soutien à ta candidature. Ce sera une manière de rester fidèle à notre ami Oscar et de continuer ses idées. Nous avons aussi décidé d'organiser une réunion publique à Santiago le 18 avril prochain, dans les locaux du Monde Diplomatique à Santiago. Parmi les gens qui ont signé l'acte de constitution de notre Comité que nous te ferons parvenir, tu pourras reconnaître: Luisa Barrios, sa femme, Oscar et Carlos Espinosa, ses enfants, Victor Hugo de la Fuente, Directeur du Monde Diplomatique Edición Chilena, Osvaldo Artaza, ancien ministre de la Santé du Chili, Margarita Romero, Présidente de Villa Grimaldi, Maria-Eugenia Camus y German Olmedo, Journalistes, François Richard, Président de la Corporación de Amistad Chileno-Francesa. »

Le permis de conduire a été le sujet de campagne du week-end dernier. C’est mieux que la viande hallal comme sujet. Ça reste quand même un peu irréel tout de même dans une élection présidentielle. Mais notons que ça ne l’est que parce que les médias s’en saisissent. Car c’est eux qui choisissent les sujets qui sont mis en débat. J’en sais quelque chose. Je ne suis arrivé à faire passer aucun thème, aucun sujet. limoges_06Sauf quand ils arrivaient par hasard, par la porte de service, parce que je me faisais reprendre mes idées sans que les autres le sachent comme ce fut le cas pour la taxation des riches par Hollande ou la taxation différentielle des revenus par Sarkozy, la fameuse « exit tax » comme ils disent. Ou seulement quand c’était censé souligner mon irréalisme comme à propos du SMIC à 1700 euros. Sinon tous mes efforts à propos de la conquête des mers, mes discours sur l’alliance altermondialiste, la planification écologique, la loi de préemption des entreprises par les travailleurs, n’ont eu aucun impact dans la presse écrite. Ça n’empêche pas quelques beaux numéros d’hypocrisie et d’arrogance médiatique. Comme lorsque « Le Monde » dénonce l’absence de la question écologique dans la campagne. Ils auraient dû lire « Le Monde » avant. Car Hervé Kempf, l’un de ses rédacteurs, avait précisément expliqué, en page deux du journal, en quoi notre planification écologique et la règle verte étaient deux apports importants à la pensée politique dans ce domaine. Il m’a aussi proposé un entretien sur le site « reporterre.net » dont je crois qu’il montrait également comment l’écologie politique a fini de conquérir le renouveau de la pensée de gauche qui se mitonne au Front de Gauche. Et après tout, une référence à notre réunion à « l’Usine » sur les projets écologiques des travailleurs en lutte n’aurait pas été forcément de trop. Tant pis, qui est-ce que cela influence ? Mais puisque je suis sur cette parenthèse dans mon propos sur le permis de conduire, j’en profite pour signaler un lien utile avec le compte rendu d’une réunion très passionnante qui a eu lieu autour de d’Eric Coquerel et Corinne Morel-Darleux rapprochant écologistes militants et syndicalistes qui s’opposaient sur la question des pollutions d’une usine locale. 

Donc à moins de deux semaines du premier tour de l'élection présidentielle, chacun est sommé de proposer sa réforme sur le permis de conduire séance tenante. Si je prends le soin d’en parler c’est parce que je veux montrer qu’il n’y a pas de sujet petit ou grand sur lesquels nous n’ayons notre cohérence de longue main. Au cas précis, il est vrai que c'est une question importante puisque 40 millions de Français ont le permis. Mais pas moi. Et chaque année, 750 000 nouveaux permis B sont délivrés. Bien sûr, l'essentiel de ces nouveaux conducteurs sont des jeunes : apprentis, lycéens, étudiants ou jeunes travailleurs. L'écrasante majorité a des revenus précaires, faibles ou inexistants. Or, obtenir son permis de conduire coûte en moyenne entre 1 200 et 2 000 euros ! C'est une somme très importante. Dans le détail, une heure de conduite coûte entre 40 et 50 euros. Comme il faut suivre au moins 20 heures de conduite avant de pouvoir passer le permis une première fois, on arrive déjà à 800 à 1 000 euros au minimum. Il faut y ajouter les frais de présentation à l'examen théorique, le code de la route, et à l'examen pratique, la conduite. Cela représente 85 euros pour le premier et 100 euros pour le second. Ajoutez encore divers frais et vous arrivez auxlimoges_08 sommes que j'ai mentionnées. Bien sûr, pour en rester là, il faut réussir du premier coup. Ce qui n'est évidemment pas le cas de tout le monde. Si vous échouez à l'examen du code, vous payez de nouveau 85 euros. Si vous échouez à la conduite, vous devez reprendre des heures supplémentaires et payer de nouveaux 100 euros pour l'inscription. C'est un vrai problème que ce coût.

La droite gesticule sur le sujet. Elle avait déjà inventé le dispositif libéral du « prêt à taux zéro » pour un « permis à un euro par jour ». En fait, le prêt est plafonné à 1 200 euros et c'est l’Etat qui prend en charge les intérêts que la banque encaisse bel et bien. Mais ce dispositif n'est même pas appliqué par toutes les banques et toutes les auto-écoles. Surtout, il revient à proposer aux jeunes de 16 à 20 ans de s'endetter sur plusieurs années pour payer leur permis. Et en janvier 2009, le premier ministre François Fillon avait déjà annoncé une réforme du permis de conduire. Il s'agissait, soi-disant, de le rendre « moins long, moins cher, plus sûr ». Chacun peut constater autour de lui le brillant succès de cette réforme. Si Nicolas Sarkozy parle aujourd'hui du permis de conduire, c’est que la réforme Fillon de 2009 n’a pas réglé le problème !

Dans l'affolement, chacun des candidats invente des rustines. Je m'en amuse. Car ma première proposition sur le sujet date de 1990. A l'époque, avec six de mes collègues sénateurs, nous avions déposé une proposition de loi prévoyant que « l'enseignement du permis de conduire est un service public gratuit ». Nous proposions que le permis de conduire comporte une troisième épreuve qui aurait été une épreuve de « secourisme et des gestes de survie ». Notre proposition prévoyait que « le ministère de l'Education nationale est chargé de l'enseignement et de la collation des grades concernant » les épreuves du code de la route et de secourisme. Concernant l'épreuve de conduite, nous proposions qu'elle relève aussi du service public mais en étant limoges_09assurée soit par le ministère de l'Education nationale via des auto-écoles publiques soit par des établissements privés sous contrat d'association avec l'Etat. Dans ce deuxième cas, nous proposions que l'Etat verse un forfait à l'auto-école pour assurer la gratuité pour l'usager.

Aujourd'hui, nous continuons de faire des propositions qui vont dans le sens de la gratuité du permis de conduire. Nous proposons des mesures immédiates. Par exemple, rendre gratuits la formation et l’examen théoriques, c'est-à-dire le code de la route, en les intégrant à l'Education nationale. Mais aussi la gratuité de l’examen pratique du permis de conduire. Et nous conservons l'horizon de la gratuité pour les heures de conduite. A ce stade, je veux donner des arguments. Aller vers la gratuité du permis de conduire est une nécessité. C’est une formation et une compétence indispensable dans le monde actuel. Le reconnaître n'enlève rien à la nécessité de repenser nos modes de déplacements et de privilégier, autant que possible, les transports collectifs. Ensuite, notre proposition est techniquement réaliste. Aujourd’hui, au collège, sont déjà délivrés une formation et un « Brevet de sécurité routière » (BSR) nécessaire pour conduire un scooter ou une mobylette. Ce BSR est même nécessaire pour pouvoir passer son permis de conduire. Notre idée revient donc à appliquer la même méthode au code de la route. Enfin, cette proposition est financièrement praticable. Lalimoges_10 gratuité de l’examen du code de la route et de l’examen de conduite coûterait moins de 300 millions d’euros par an. Il y a en effet, 1,5 millions de candidats par an et l'inscription à ces deux examens coûte au total 185 euros. 300 millions d'euros, cela représente 0,015% de la richesse que produit le pays en une année.

A l'inverse, les autres candidats font des propositions absurdes ou incomplètes. Par exemple, Nicolas Sarkozy reprend notre idée et propose que le code de la route soit enseigné et délivré au lycée. Il indique dans le Journal du Dimanche que « les auto-écoles viendront dans tous les lycées apprendre le code aux jeunes et l’examen sera organisé dans les établissements. Tous les lycéens quitteront l’école avec le code en poche ». J'ai deux remarques. D'abord, Sarkozy ne dit pas que ce devrait être gratuit. Ensuite, c'est incohérent. Car pour passer le code de la route il faut avoir 16 ans. Or c’est aussi l’âge de la fin de scolarité obligatoire. Que fait-il de ceux qui quittent l’école à cet âge-là et ne vont pas au lycée ? Auront-ils accès à la formation au code de la route ? Au contraire, dans notre programme, cette proposition est cohérente avec l’allongement à 18 ans de la scolarité obligatoire.

François Hollande, lui aussi, oublie une partie des jeunes. Il propose une prise en charge forfaitaire du permis de conduire par l’Etat pour les 100 000 jeunes qui effectueraient un service civique. Une « récompense » en quelque sorte. Mais que fait-il pour tous les autres ? Mystère. A travers cet exemple du permis de conduire, j’estime qu’une nouvelle fois on voit bien que le Front de Gauche a non seulement le programme le plus ambitieux mais aussi le plus précis et le plus sérieux. Et que les autres gros cakes, les « réalistes », ne le sont guère. Mais je reconnais que je suis de parti pris. Il n’en reste pas moins, comme le disait Albert Camus, que « l’engagement n’empêche pas le goût de la vérité ».

Je crois que ça s’appelle le fitness. Cette femme l’enseignait à la télé, si j’ai bien compris. Maintenant la voici bouddhiste au Tibet. Pourquoi pas. On la voit en photo avec des enfants moines. Ces enfants sont enlevés à leurs parents pour être placés dans les monastères. Ça n’a pas l’air de la déranger. Dois-je écrire : au contraire ! Cela correspondrait tellement bien aux propos déjantés qu’elle tient. En tous cas, des limoges_11enfants moines ça ne l’interroge pas. Par contre, moi, je lui pose un problème grave. Il faut dire que le journal « Paris-Match » lui pose la bonne question : « Que dites-vous quand Jean-Luc Mélenchon applaudit des deux mains la répression au Tibet ? » Voilà une question honnête, éthique et indépendante bien dans la tradition de la presse française « qui n’a pas de carte sauf la carte de journaliste ». Donc, j’applaudis « des deux mains » la répression au Tibet ? Une calomnie désormais servie en refrain. C’est à vomir ! Jamais je n’ai approuvé, où que ce soit, en France où dans le monde, une répression comme réponse à un problème politique. Et pas davantage au Tibet qu’ailleurs. Mais cette odieuse étiquette permet de me montrer du doigt sans frais. Et d’exciter quelques agités qui dès lors se sentent autorisés à me harceler. Dorénavant c’est devenu une figure imposée pour me décrire. Dans la presse anglo-saxonne qui parle de moi c’est un passage obligé de ma description. Sans oublier Cuba et Chavez. En paquet. Donc l’amie des enfants condamnés au monacat me prédit de grandes difficultés au moment de ma dernière heure et aussi pour ma réincarnation si je comprends bien son délire. Si je mentionne cet entretien entre une illuminée indifférente à la souffrance des enfants et une journaliste qui a réussi à se faire payer le voyage pour rapporter cet entretien décisif, c’est parce que j’y vois une illustration du niveau de stupidité des ventilateurs à boue qui sont branchés pour moi. Tout le monde déguste et d’abord ceux qui actionnent la machine. Acrimed, qui ne soutient personne mais tient la vigie, a fait un bilan bien serré de la ligne générale de ce nouveau sport médiatique qu’ils nomment le « Mélenchon bashing. »

Dans le petit monde politique je fais aussi l’objet d’une assez fascinante concentration de tirs à vue. Je ne suis pas surpris de voir la hargne de Cohn-Bendit. Son projet politique est en ruine. Il voulait l’alliance du PS avec le Modem et les verts. C’était sa ligne stratégique. Il ne reste rien de ça. Et c’est de notre faute. Et nous sommes bien contents d’y être arrivé. Le plan qui coince et marginalise Die Linke en Allemagne ne fonctionnera pas en France. Mais enfiler des adjectifs comme écran de fumée sur le vide de la pensée ne le mène nulle part. Sinon à de consternantes bêtises. Préférer le statut privé des sociétés de production d’énergie comme ELF, EDF ou GDF au motif que la nationalisation en ferait un monstre jacobin et ainsi de suite n’a pas de sens sinon de défendre les monopoles privés. En effet notre position n’est pas celle de la caricature qu’en fait Cohn-Bendit. Nous pensons que partout, et chaque fois que c’est possible, la propriété des moyens de production de l’énergie doit être diversifiée en fonction du niveau ou peut s’organiser la gestion la plus adaptée. Par exemple au niveau d’un bassin géothermique pour la ressource, au niveau national pour le réseau de distribution de l’électricité ainsi produite. La forme de la propriété peut être régionale, coopérative, mutualiste. C’est selon. Il n’y a donc pas de lien direct et automatique entre d’une part la forme de la propriété sociale et d’autre part son organisation concrète. Cohn-Bendit n’a pas limoges_12d’arguments écologiques rationnels. Juste des calculs politiciens.

Ce qui me chagrine vraiment c’est l’attitude de Philippe Poutou. Moi je ne dis jamais rien contre lui. Lui m’attaque tout soudain. Je lui reconnais bien volontiers ce droit, tant que c’est de l’argumentation politique. Mais pourquoi le faire sur le mode de l’insinuation personnelle fielleuse ? A quoi bon ces remarques incessantes contre le fait que je sois « un professionnel de la politique ». Parce que le métier de Krivine, c’est quoi déjà ? Pourquoi ajouter que j’en ai vécu, ce qui est vrai mais en susurrant « et bien vécu » ? Bien vécu ? C’est moi qui ai fixé l’indemnité d’un parlementaire européen ? Que sait-il de l’usage que j’ai fait de mes revenus ? C’est ça, dorénavant, la nature de nos polémiques politiques avec le NPA ? Une affaire de personnes ? Cela me rappelle le tract que fait circuler depuis des mois l’extrême-droite qui m’attribue soixante mille euros de revenus mensuels. C’est tout ce que le parti des alcolos bourrés qui font des descentes dans les bars, comme à Clermont, a trouvé pour essayer de faire oublier la fortune de la fille à papa qui leur tient lieu de chef. Mais ce ne doit être un modèle pour personne ! Et ce n’est pas nouveau ! A Blum on reprochait sa prétendue « vaisselle d’or », à Jaurès « l’or allemand ». Et ainsi de suite. Nostalgie des calomnies ? Pourquoi faire pire ? A tous je dis de même : tapez sur l’extrême-droite au lieu de l’aider à me taper dessus !

Mardi 10 avril, on trouvait en une et en page 3 du « Monde » un article intitulé « Le FN pourrait arriver en tête chez les jeunes ». Alors que Marine Le Pen est en difficulté, cette analyse est un pur montage médiatique sans rapport avec l'actualité. Quelle est donc cette fameuse enquête dont on entend parler depuis le week-end dernier et selon laquelle les jeunes voteraient majoritairement pour Marine Le Pen ? Elle n’existe tout simplement pas. En réalité, les chiffres publiés dans « Le Monde » proviennent de trois enquêtes réalisées par l’institut de sondage CSA entre le 12 mars et le 27 mars. Il s'agit donc de résultats ayant entre 15 jours et 1 mois. Ils n'ont donc aucun rapport avec l'état actuel de l'opinion et de la campagne. Cela montre aussi comment CSA a trouvé une nouvelle manière de contourner la loi de 1977 qui encadre la publication des sondages. Aucune notice n’a en effet été publiée par l’institut contrairement à ce que prévoit la loi. Aussi il est impossible de savoir combien de « jeunes » ont été interrogés pour arriver à ces résultats. Bien sûr, CSA avait publié une notice spécifique pour chacun des trois sondages mais ces documents n’indiquaient alors pas la part de jeunes interrogés. On peut néanmoins supposer que sur les 1 000 personnes interrogées dans chaque sondage, on compte au maximum 100 jeunes de 18 à 24 ans car cette tranche d’âge représente en effet 10% de la population. Même en cumulant ces trois sondages du mois de mars, CSA n’a donc interrogé au maximum que 300 jeunes ! Les sondeurs savent pertinemment qu’il est impossible de faire une enquête sérieuse avec un échantillon aussi réduit. Avec 300 personnes interrogées, les limoges_00marges d’erreurs sont en effet de 5%. Et encore, il s’agit d’une estimation basse car il est tout à fait possible que le nombre de jeunes interrogés soit encore plus faible. Quel rôle joue « Le Monde » dans cette histoire ? Pourquoi ce journal, qui se veut le quotidien de référence, accepte de participer à cette grossière manipulation ?

En lisant avec gourmandise comme d’habitude les commentaires de ma dernière note, j’ai trouvé cette analyse (commentaire 143) qui précise le tableau. Je vous le livre donc. Ne manquez pas de dire s’il y a erreur. « Gros titre du Monde aujourd'hui, relayé hier soir par tous les médias dans tous les journaux télévisés : « Marine Le Pen pourrait arriver en tête chez les 18-24 ans ; 26 % d'entre eux seraient prêts à voter pour elle au premier tour de la présidentielle, selon une étude de l'institut CSA fondée sur un cumul de trois vagues successives d'intentions de vote réalisées du 12 au 28mars. » Sans vouloir accorder trop de crédit aux sondages, je suis quand même allée voir les quatre sites des instituts pour lire leurs dernières enquêtes. Qu'y apprend-on ? « CSA dans sa dernière enquête en avril n'a pas travaillé sur la répartition des votes par âge. IFOP, dans son enquête du 9 avril, donne 17% des 18-24 ans pour Mélenchon, 27% pour Hollande, autant pour Sarkozy et 16% pour Le Pen. SOFRES n'a rien publié de récent. LH2 dans sa dernière enquête des 30 et 31 mars donne 26% des 18-24 ans pour Mélenchon, 23% pour Hollande, 20% pour Sarkozy et 11% pour Le Pen. On est donc très loin des "prédictions" du Monde. Mais après la une de « Libération » qui, en janvier, avait décompté pour Le Pen, dans un grand ensemble, les 18% qui avaient répondu voter "certainement" et "probablement" avec les 12% ayant déclaré "probablement pas", on peut s'attendre à tout ! Visiblement, les grands médias ont fait très ouvertement le choix d'une jeunesse raciste et toute imprégnée des thèses d'extrême-droite. »

J’en déduis que madame Le Pen leur manque. Elle est le verrou du système. Ils vont donc bien l’aider à ne pas se faire dépasser par nous. Car vous noterez que si tout ce petit monde nous tape avec constance, il reste d’une délicatesse amandine pour la politique de dédiabolisation entreprise par la madame. Comme ça tombe bien pour elle ce bain de jeunesse si bienveillamment accordé ! Aussitôt la garde rapprochée en a profité pour régler quelques comptes internes. Ainsi le chef des jeunes écervelés du Front National a sauté sur l’occasion ! Il a conclu sur « France Info » que cette génération n’avait pas connu la période des caricatures contre le FN et donc qu’elle avait été rendue disponible à leurs sottises par la dédiabolisation entreprise par madame Le Pen. Un message à usage interne au moment où le vieux Le Pen renâcle devant le gâchis de la politique néo-sarkozyste de la fille. Il n’a pas fini de s’inquiéter. Le soutien du journal « le Monde » est rarement de bon augure électoral.

Une autre déception c’est celle que m’inflige mon palmipède habituel, le « Canard enchainé ». Il m’annonce à la une ! Puis j’ai un super papier qui est destiné à se moquer de mon programme. Ça, je le comprends, car après tout on n’est pas obligé de me préférer aux socialistes. La déception c’est que les chiffres publiés sont bidons. Leur source n’est pas citée. C’est dommage. Car il s’agit de le brillante « étude » dont j’ai déjà parlé ici dans ma précédente note. C’est le prétendu « Institut de l’entreprise ». Pourquoi la source est-elle cachée ? Elle ne risque rien celle-là. En effet le conseil d’orientation de cette merveille est constitué par le gotha du CAC 40, une vingtaine de super friqués de choc. Quant aux chiffres ils ne valent rien. A moins de démontrer le contraire. Voir ce que j’en ai déjà écrit. Ce qui est vraiment dommage venant du « Canard » c’est d’avoir publié sans le dire, non seulement un bidonnage patronal mais surtout de ne pas avoir remarqué qu’il avait déjà été publié par le « Figaro » en début de semaine. Comme je connais le « Canard », j’en déduis qu’il s’est fait enfumer. A la place du chef je vérifierais le degré de proximité de certains informateurs de la rédaction avec le PS car les argumentaires de Solférino et ses coups tordus ont tendance à polluer la mare aux canards ces temps derniers. De toute façon je serai bientôt vengé car dès que François Hollande sera le « prochain président », ça m’étonnerait beaucoup que le « Canard enchaîné » devienne son journal officiel. Ou alors seulement le journal officiel de ses turpitudes. Et si c’est moi l’élu ? Ce sera ma croix, je le sais d’avance.

Un dernier commentaire. Il concerne un clip fort drôlement mené. Une jeune chanteuse me propose de prendre le pouvoir sur elle. Je n’y suis pas intéressé. Je sais bien qu’il s’agit de sourire et je sais bien que tout le monde n’a pas l’honneur d’être le sujet d’un clip, ni même d’une si bienveillante invite. Mais je ne peux laisser passer sans dire que je n’ai l’intention de prendre le pouvoir sur personne. Cela ne fait pas partie de ma façon de voir les rapports humains ni même les rapports amoureux. Et puis je crois que ça doit être épuisant de prendre le pouvoir sur quelqu’un d’aussi remuant que cette personne-ci ! Ensuite, sans dramatiser d’aucune façon, je dois aussi dire que je ne suis pas certain que cette caricature soit aussi bienveillante qu’il pourrait y paraître d’abord. Et d’abord parce que sinon, je suppose qu’on m’aurait prévenu ou demandé mon avis ce qui n’a pas été le cas. Enfin je suis bien gêné de savoir qu’il s’agit d’une publicité pour une agence. Et surtout je trouve très saumâtre que du fait de la législation en vigueur ce clip sera imputé dans mon compte de campagne ! Heureusement que je suis loin du plafond. Je voulais vous le dire. Je ne perds pas le sourire, j’ai bien rigolé. Mais, à froid, je me marre moins.


1 331 commentaires à “Le président de l’Equateur m’encourage”

Pages : « 13 4 5 6 7 [8] 9 10 11 12 1327 »

  1. 351
    Dany dit:

    A propos de Michel Onfray, je recommande la lecture de l'article de Jean-Pierre Garnier intitulé "Le dernier nouveau philosophe" dans le Monde Diplomatique de Mars 2012.

  2. 352
    Dule dit:

    " Si quelqu'un rêve seul, ce n'est qu'un rêve. Si plusieurs personnes rêvent ensemble, c'est le début d'une réalité." j
    ----Hundertwasser. (Une expo de ce peintre, penseur, architecte, écologiste autrichien est prévue à Marseille à partir du 27-04-12). J'ai longtemps rêvé seul d'une toute autre société et maintenant grâce à vous JL. et grâce à la mise en route de tout ce peuple de gauche, je suis certain que ce rêve va devenir réalité.
    Nous lisions le Nouvel Obs. du temps où il méritait son nom ; depuis, il n'a plus rien de nouveau et il n'observe plus rien... Les chiens aboient et la caravane passe. A samedi à Marseille et on ne lâche rien. Merci pour tout.

  3. 353
    jprissoan (69) dit:

    Anne dit: 12 avril 2012 à 17h02 : je vous recommande de lire l'Huma et l'Huma-dimanche. L'Huma n'est plus, mais plus du tout "l'organe du comité central du Parti-communiste-français", elle est redevenue "le journal fondé par Jean Jaurès". Ce qui n'est en rien un recul croyez-moi. En graves difficultés -comme toute le presse écrite- L'Huma veut devenir le journal des révolutionnaires et donc être accessible aux communistes, aux PGistes, aux syndicalistes, aux NPistes -s'il en reste- aux Gauche-unitaristes, et même aux socialistes hollandais, ce qui m'horripile au plus haut point mais bon, le journal doit survivre.
    c'est le seul quotidien qui nous reste, son audience devrait monter en flèche actuellement.
    Je demande à tous d'abandonner leur préjugés sur ce point.
    faites au moins l'essai.

  4. 354
    Madiran dit:

    La révolution citoyenne, en Equateur, et dans d'autres pays est un mot fort !

    Je suis sidéré par les propos du "nouvel obs" ou d'autres journaux dits, "de gauche" comme "le Monde" et pire le ".huffington post" de tendance DSK !

    On nous préviens :
    "Le 7 Mai la France sera attaquée. Et mise à genoux. Dans la City et dans les plus grands hedge funds Américains, c’est la veillée d’armes. On se prépare. Dans le calme mais avec une détermination froide et inquiétante. Il faut dire que depuis que l’Allemagne a mis la zone euro sous tutelle, les "spéculateurs" s’ennuient.
    (Fin de citation)

    Tout cela pour mettre en évidence que "l'humain d'abord" est loin d'être la préoccupation des spéculateurs, mais surtout de ce que l'on nomme "la gauche" et qui n'est pas de gauche parce que, simplement PS !

    Or, nous savons que nous disposons de tous les éléments qui nous permettront de disposer des outils pour mettre el oeuvre le programme économique décrit dans "Nous on peut".... et bien sur dans le programme "l'Humain d'abord".

    Pourquoi en disposons nous ? Mais simplement, et ceci a été expliqué hier après midi par V. Pecresse ! Si,si.

    Le gouvernement Français dispose de tous les éléments permettant de mettre à genoux la spéculation contre notre pays, entre autre depuis les "paradis Fiscaux".
    Ces lois, ont été votées il y a plus d'un an....

    Ce sera au président Jean Luc Mélenchon de la promulguer. Tout simplement.

  5. 355
    anna dit:

    "le vrai sage n'a pas d'ego", M.Onfray vous avez encore du chemin à faire...Je ne risque en aucun cas de vous écouter ou vous lire, vous n'etes pas un philosophe, tout juste un chien de garde.

  6. 356
    citoyenne21 dit:

    Encore un superbe article d'Ariane Walter sur Agravox mais je ne peux pas le mettre en lien (je n'ai plus cette fonction accessible en ce moment !) : http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/la-guerre-est-declaree-114549

    Ce soir, ça va en jeter un max sur la 2 et on sera là tous devant notre poste !

  7. 357
    Rieutord Thibault dit:

    Bonjour,

    Je vous écris suite à mon étonnement de l'inexistance de sondage avec Mélenchon au second tour de l'élection. La raison que m'énonce les médias est bien évidemment le financement du sondage, auquel je répond aisément que la stature médiatique de Mélenchon et la primauté de cette information est plus que suffisant. Il est clair qu'un énième sondage Sarkozy-Hollande coute autant à produire mais n'a pas le même intéret médiatique...

    Face à ces arguments, les personnalités médiatiques voulant bien y répondre ne peuvent qu'être en accord et se retranche derrière la collégialité de la décision. Tout le monde est pour de son côté mais l'ensemble est contre, servant la même réthorique sur l'Europe : Oui ce serait génial de faire ça mais les autres voudront pas. Tout le monde est d'accord individuellement mais le groupe s'y oppose, bel argument logique!

    On sait que Bayrou devrait gagner face à l'UMP et le PS, que Le Pen ne rassemble pas plus qu'au premier tour (2002 l'a montré), mais qu'en est-il pour Mélenchon?

    Hors, si la victoire de Sarkozy n'est pas assurée face à Mélenchon au second tour, les anti-sarkozy ne se sentiront pas obliger de voter Hollande pour le sortir! Seul un sondage peut le prouver au gens que la lutte n'est pas veine, et des millions de gens se sentant obliger de voter Hollande changerai d'avis.

    LES MEDIA NE VEULENT PAS LE FAIRE, ALORS FAITES LE VOUS-MEME ET LA VICTOIRE SERA POSSIBLE!

    Espérant...

  8. 358
    Bob dit:

    Clip de Victoire :
    Absolument rien dans ce clip ne dit que cette fille est réellement favorable à Mélenchon. Elle peut au contraire se moquer bêtement et profiter des élections pour se montrer. On peut y voir un rappel de la promotion de Poutine par les filles à poil ou des groupies de
    Berlusconi.

    Les élections américaines coûtent des milliards.

    Tous les concepteurs de promotion électorale se sont alignés sur le modèle de la publicité pour savonettes.

    Bien entendu, les élections françaises (effet Séguéla) se sont un peu rapprochées du modèle américain, mais il n'y a aucune raison d'en être fiers et d'en rajouter.

    Le modèle de clip choisi par cette fille est le résultat de la dérive américaine et berlusconienne.

    La FORME, amis et camarades, la FORME compte autant que le contenu.

    L'humour et la satire politique sont nécessaires. Mais ces navets promeuvent simplement et nullissimenent le me-moi-je et traduit une totale incapacité à penser des formes d'expression qui ne soient pas le modèle du clip de bimbo. Je ne vois pas de dérision ou un quelconque détournement. J'y vois un désir de s'autopromouvoir et du parasitage.

    SVP : épargnez-nous ces commentaires favorables à ces clips. Ce n'est pas grave qu'il existe mais au minimum, faites-preuve d'un peu de sens critique à l'égard de la forme et du contenu.

    Je mettrais ma main au feu que cette jeune fille écervelée ne se lèverait pas de son sofa pour défendre un projet collectif.

  9. 359
    l'hallebardier_95 dit:

    @357_isabelle_18h15

    Pour DPDA, j'abonde 100% sur votre proposition...en d'autres termes:
    "Jean-Luc Mélenchon..."PRENEZ le POUVOIR....MEDIATIQUE", ce soir, à DPDA pendant 20 minutes...
    Revanche, nous sommes suffisament exclus des media.
    Objectifs:
    1. Exposer le programme du PdG en comparatif du PS. inviter les citoyens à télécharger le programme sur le site
    http://www.placeaupeuple.fr
    2. Alerter sur ce qui attend la dette française à partir de lundi 16

    @webmestre: svp, serait temps de faire "pan pan cul cul" au mangeur de termites et de fourmis qui essaye de pourrir le blog

  10. 360
    airelle dit:

    @WM torchon en 299 (lien)

  11. 361
    Vake dit:

    La technique de l'autruche :
    http://tempsreel.nouvelobs.com/laurent-joffrin/20120412.OBS6061/melenchon-et-nous.html

    A vos claviers, soyons pédago.

  12. 362
    Rieutord Thibault dit:

    Bonjour,

    Je vous écris suite à mon étonnement de l'inexistance de sondage avec Mélenchon au second tour de l'élection. La raison que m'énonce les médias est bien évidemment le financement du sondage, auquel je répond aisément que la stature médiatique de Mélenchon et la primauté de cette information est plus que suffisant. Il est clair qu'un énième sondage Sarkozy-Hollande coute autant à produire mais n'a pas le même intéret médiatique...

    Face à ces arguments, les personnalités médiatiques voulant bien y répondre ne peuvent qu'être en accord et se retranche derrière la collégialité de la décision. Tout le monde est pour de son côté mais l'ensemble est contre, servant la même réthorique sur l'Europe : Oui ce serait génial de faire ça mais les autres voudront pas. Tout le monde est d'accord individuellement mais le groupe s'y oppose, bel argument logique!

    On sait que Bayrou devrait gagner face à l'UMP et le PS, que Le Pen ne rassemble pas plus qu'au premier tour (2002 l'a montré), mais qu'en est-il pour Mélenchon?

    Hors, si la victoire de Sarkozy n'est pas assurée face à Mélenchon au second tour, les anti-sarkozy ne se sentiront pas obliger de voter Hollande pour le sortir! Seul un sondage peut le prouver au gens que la lutte n'est pas veine, et des millions de gens se sentant obliger de voter Hollande changerai d'avis.

    LES MEDIA NE VEULENT PAS LE FAIRE, ALORS FAITES LE VOUS-MEME ET LA VICTOIRE SERA...

  13. 363
    sandrine dit:

    Cher Jean-Luc,
    Je suis ravie de savoir que tu prennes un peu de temps pour lire les messages qu'on te laisse.
    Je tenais à t'encourager et surtout te dire qu'il ne faut plus tenir compte des paroles blessantes, des propos affligeants venant de toutes parts et de personnes médiocres (journalistes surtout).. Ils ne t'ont pas aidés du tout durant cette campagne, bien au contraire... Mais quelque part, plus ils ont rabaissé le front de gauche plus il montait dans les sondages...(rires) Les loups sont lâchés et aboient forts car ils n'ont aucun arguments valable pour te contredire.. On s'en fiche ! Tu as fais de loin la meilleure campagne et de tous les temps...! et sâches que sur twitter, nous sommes là du matin au soir non stop à te défendre et défendre nos idées front de gauche. Nous ne lâchons rien ! Car tu te bats pour nous et nous en sommes très reconnaissants... La lutte est belle et elle continuera... On t'embrasse tous très fort... Prends soin de toi...
    Sandrine et tous les tweeters du front de gauche...

  14. 364
    Isa dit:

    COURAGE ! Il vous en faut pour supporter toutes ces charges, surtout quand il n'y a aucun droit de réponse et que les mensonges s'accumulent. Sourire, oui, mais parfois cela doit être dur... Le malheur, c'est que la bêtise des grands médias ne fait pas qu'alimenter la résistance : elle augmente aussi le sentiment de désespoir et peut radicaliser des pensées. Voter pour cette "gauche" hollandiste qui montre son pouvoir de pieuvre dans les grands médias ? Pfff... Dans les réunions de quartier j'entends de plus en plus de gens qui ont du mal à s'y résoudre. Mais serrons les dents (pas sur un couteau, non!) et tenons bon. Merci à vous pour tout ce bienfait que vous apportez.

  15. 365
    Christian H dit:

    Voyons Jean-Luc, votre balade n'étant pas musicale, un seul "l" suffit.
    Avec tout mon soutient.

  16. 366
    r07 dit:

    Bonjour à tous,
    Que de bonnes nouvelles (le message de M Correa, l'appel des entrepreneurs, l'étude BVA...) qui sont autant d'indications encourageantes pour parvenir à transformer le possible en probable.
    Je ne compte pas pour autant m'en satisfaire, en particulier grace aux petits énergumènes qui ayant besoin de goûter à la lame acérée du webmestre viennent de temps en temps tenter d'user de leur piquant...et grace aussi aux errements médiatiques, merci à vous de me motiver pour aller plus loin, comme de nombreuses personnes que j'ai contacté et qui maintenant me font part de leur choix et de leur engagement. Et même deux amis qui ne pourront pas voter, multiplient leur efforts pour appeler pour voter pour M Mélenchon. Je n'avais jamais vu ni entendu des "rayés des listes" faire campagne.
    Merci surtout, à tous et à M Mélenchon dont j'ai plaisir à lire les messages, les liens, les vidéos qui m'aident à argumenter et convaincre.
    Il reste plus de 10 jours, c'est cela notre avantage. Cela obligera encore à faire des des parades ripostes, maintenant je les fais avec le sourire, certains diront que c'est par bravade. Pas de soucis, j'accepte.
    Une voix, plus une voix, plus.une voix....ouvre une la voie de la sixième République.
    Bien chaleuresement à tous.

  17. 367
    viviane dit:

    wm, je n'ai pas le lien dans ma boîte, c'est pas grave c'était juste pour faire réfléchir les trolls :)

  18. 368
    BAUD Michelle dit:

    Quelle tristesse de voir une émission sur la politique, en fin de campagne,avec si peu d'échanges...enfin deux émissions, ou sont passé les débats?
    Je n'y trouve pas mon compte,quand on sait la différence qu'apporte la contradiction avec un autre candidat,ce que le direct aussi dégage quand deux adversaires se font façe.
    Faut il croire que tout cela a été voulu?
    Nous ne sommes donc rien,pour ne mériter que le mépris ?

    Quelle milieu en perdition que celui de l'information!

    VITE le FdG!

    je sais que ce soir,cher Monsieur Mélenchon,vous serez fidéle à vous même,c'est à dire cet orateur exemplaire et
    complet qui nous tient en haleine à chacune de vos prestations.
    Oui vous soutenir est un honneur, vous resterez,j'en suis convaincue cet homme qui aura grandi la politique.

    Merci, prenez soin de vous,tenez bon, nous sommes là tous ensemble avec vous.

    Amitiés Citoyennes et Résistance...Résistance...

  19. 369
    Siamy dit:

    Je suis bien conscient que ça peut paraître étonnant sur ce blog,mais très peu de gens connaissent ne serait-ce que l'existence du M.E.S.Il serait utile,je pense que Mr Mélenchon en parle ce soir.Les sujets ne manqueront pas, mais celui-là me semble largement primer sur des sujets sans intérêts (une histoire de rock-star et de clip par exemple).

  20. 370
    ouilya dit:

    Monsieur Mélenchon,
    pour faire écho à votre indignation contre le nouvel obs et onfray, (sans majuscule), prenez les choses de la part d’où ça vient, onfray n'est qu'une "goule", il n'existe pas ! Seul le peuple compte et nous ferons le nécessaire pour nous affirmer chaque jour grâce au programme du Front de Gauche et à Vous qui n'êtes pas seul, tout ceux qui vous attaquent nous attaquent car nous ne faisons plus qu'un, nous nous appartenons dans le sens le plus humainement noble du terme.
    Ne leur permettons pas de nous toucher, essayez l’indifférence comme moi, c'est génial et confortable.
    Personne ne pourra empêcher la Révolution Citoyenne d'avancer ENVERS ET CONTRE TOUT !
    Nous n'avons pas besoin d'eux, (je vous cite), ne comptons que sur nous-même.

    Je vous embrasse fraternellement et respectueusement.

  21. 371
    marj dit:

    Hier j'ai tracté sur un marché d'un quartier populaire, et l'accueil était trés bon, il y a même des commerçants qui voulaient des tracts pour les distribuer.
    Tout à l'heure, je passe à la caisse d'un grand magasin de livres et autre CD avec "L'humain d'abord" (j'en avais plus) et là, la personne de la caisse se met à lire le résumé au dos du programme au lieu d'encaisser..et elle me dit " Ah oui, JL Mélenchon, il est bien lui "
    Bon, c'est plutôt bon signe, n'écoutez pas les aigris et les jaloux.

  22. 372
    oleole dit:

    La presse tire à boulets rouges.J'ai admiré la maîtrise dans votre billet de la fureur légitime qui pouvait vous habiter.Ce soir encore se joue une passe d'armes importante. LES CHIENS ABOIENT, LA CARAVANE PASSE...

  23. 373
    Gui dit:

    Quand tous s'acharnent contre vous, vous gardez la tête froide ! Moi, je bouillonne de rage envers tant de désinformation et de bêtise. Grand Respect pour un Grand Homme.

  24. 374
    Geneviève dit:

    Bonsoir Monsieur Mélenchon,
    Je ne pourrai malheureusement pas voter pour vous car je suis belge, mais sachez que nous sommes de plus en plus nombreux à vous soutenir un peu partout. Quoiqu'il arrive, le Front de gauche a déjà gagné et quoiqu'en disent vos détracteurs, vous êtes incontestablement le candidat le plus remarquable de cette campagne. Le travail accompli sur L'humain d'abord par le Front de gauche est impressionnant, tant par ses valeurs, son bon sens, sa cohérence que par votre investissement à le porter avec autant de conviction et de courage.
    Je suis convaincue que ce qui restera le point marquant indiscutable de cette campagne d'ici quelque temps, ce sera cette campagne exemplaire que vous avez menée si brillamment avec cette formidable ascension du Front de gauche et ce magnifique réveil de plus en plus massif de la population. Et ça, les médias et vos adversaires peuvent encore le nier tant qu'ils le veulent, c'est peine perdue car c'est déjà une évidence maintenant.
    Je ne pensais pouvoir le dire un jour à un homme politique mais là vraiment, ça vient du coeur :
    Total Respect Monsieur Mélenchon !

  25. 375
    Margaux dit:

    @ Pierre commentaire 48 : Magnifique commentaire.

    Jean-Luc, tu lis vraiment tous les commentaires que l'on fait sur chacune de tes notes ?! Aw je vais faire attention à ce que j'écris maintenant !...
    Mardi j'ai écouté la matinale sur France Inter. Brillant comme d'habitude.
    Quant au sondage sur les jeunes qui voteraient en majorité FN, je me doutais bien que c'était louche. Moi, j'ai 17 ans et quand je discute de politique avec des jeunes de mon âge, jamais ils ne vantent les mérites du FN. Bien au contraire. Enfin...

    J'aurai aimé te dire à bientôt à Marseille, malheureusement je n'y serai pas en raison de l'éloignement géographique. Mais mon cœur, lui y est déjà et je te soutiendrai devant l'écran de mon ordinateur ! Haha

    Résistance Résistance !

  26. 376
    Antigone dit:

    @387Siamy
    Sur ce blog tout le monde connait le MES(voir dans les archives) car JL Mélenchon a alerté, expliqué et nous avons envoyé des tonnes de lettres aux députés.. Et oui c'est ici (et dans les meetings) que nous nous instruisons!

  27. 377
    NatCha dit:

    Bonjour à tous

    Quel bonheur de vous lire Monsieur et tous les copains ci-dessus, quelque chose d'énorme est en train de se produire et rien ni personne n'arrêtera ça !
    Le 21 avril 2002 j'ai pleuré de honte, je veux espérer que le 22 avril je pleurerai de joie ! N'en déplaise à tous ces détracteurs qui occupent l'espace médiatique, ceux sont eux les enragés nous, nous sommes l'avenir!

    Ne lachez rien, continuons à convaincre autour de nous, vous nous donnez matière à expliquer notre programme. Et quelle joie quand une personne quelqu'elle soit vous répond que NOUS avons raison !

    Ils peuvent bien nous mépriser comme en 2005, mais souvenez-vous, ils ont perdu

    Courage à tous et bon rassemblement à Marseille

  28. 378
    bob dit:

    ADOPT A JOB CREATOR

    http://www.youtube.com/watch?v=xVwbYB2JfDU

    Voilà un exemple de clip (en anglais) détournant de façon intelligente la pub. c'est une satire sur le pseudo-héroïsme des des PDG sur-rémunérés).

    Ces grandes prostituées qui qualifient Jean-Luc Mélenchon de démagogue sont des quasi-fonctionnaires de la démagogie, leur boulot consistant à enfoncer quotidiennement dans la tête des gens l'idée que des Lagardère ou des Parisot se soucient réellement de leur bien-être collectif ou individuel.

    Ils ont beau s'afficher "libéraux" ils ne connaissent rien du libéralisme et n'ont visiblement pas lu Adam Smith.

  29. 379
    vm dit:

    @Menjine 17h33
    Bien sûr ! l'Huma dimanche... pour laquelle moi aussi j'ai fait du porte à porte jadis (et je ne le regrette pas. Mais bon...)

    Je voulais en fait opposer Politis à tous les autres hebdos en vogue, prétendument libres et ouverts, mais en réalité vecteurs de marketing socio-libéral, et qui sont en train de se couvrir de honte en attaquant le FdG de façon malhonnête et perverse !

  30. 380
    Dénia dit:

    JL Mélenchon a été le premier à dénoncer le Contrat à terme sur les emprunts français qui est en passe d'être introduit sur les marchés financiers par Eurex.
    JP Jouyet, le Président de l'Autorité des Marchés Financiers, dit que c'est un instrument somme toute banal.
    Il souligne qu'Eurex est une société allemande privée : "Interdire ce produit n'est ni de notre ressort, ni de celui des autorités de régulation européenne. Nous n'avons pas les moyens de nous y opposer, ni de dire quoi que ce soit".
    On ne peut mieux exprimer à quel point l'Europe se trouve sous le joug de la finance.
    Tous les candidats à l'élection présidentielle se sont élevés contre cette prochaine opération financière spéculative. Sauf deux: le Président sortant et le "futur Président", choisi par la plupart des médiacrates. Le silence de l'ami Hollande peut se comprendre par les liens d'amitié qui l'unissent depuis fort longtemps à la molle "vigie"Jouyet.
    En voilà un qui a démontré, à l'instar de beaucoup d'autres, combien étaient grandes les porosités politiques et économiques entre l'UMP et le PS (cf. le vote des élus socialistes sur le traité de Lisbonne, ou sur les MES, plus récemment).
    Il n'y a pas photo: le vote UTILE et EFFICACE, REALISTE et SERIEUX, c'est bien celui du FRONT de Gauche, avec le bulletin MELENCHON.
    Et, amis azuréens, et d'ailleurs, TOUS A MARSEILLE, le 14 avril.

  31. 381
    ermler dit:

    "Feu sur Mélenchon !". Ca continue !
    Voici la digne contribution du sieur Renaud Revel de l'Express.
    http://blogs.lexpress.fr/media/2012/04/12/melenchon-et-ses-troupes-de-nouveau-a-lassaut-des-medias-peyrefitte-sors-de-ce-corps/#
    Ce qu'il y a d'extrêment rejouissant c'est que la quasi totalité des commentaires renvoient Revel dans ses cordes et expriment leur soutien à notre candidat. Lisez-les et régalez-vous !
    Il y a petit air frais de 2005 qui flotte !
    60% des français pensent que c'est Mélenchon qui exprime le mieux le changement. 80% des médias tirent à boulets rouges sur Mélenchon. Faîtes le rapprochement.
    On lâche rien !

  32. 382
    Marie dit:

    Hou la la! le Nouvel Obs (c'est du lourd!) ne sous estime pas le danger que représente J.L. Mélenchon
    pour F. Hollande la semaine prochaine. Ce journal a tout a fait perçu ce que représentaient 120 000 à la Bastille et 70 000 au Capitole + à venir à...Marseille + tous ceux sur internet....

  33. 383
    Mélopée dit:

    Ouch, ça castagne sec sur l'Obs et l'Express.
    On dirait que ces journalistes ont le droit d'insulter et de mépriser. Quand ils se prennent une volée de bois verts en retour, ils ont le culot de se sentir insulter. Et quand dans les commentaires de leurs articles, ils se font chahutés, ce sont disent-ils par des commandos de mercenaires. Ils ne comprennent rien au fait que tant de citoyens ont pris à bras le corps le juste combat du FdG et n'ont plus l'intention de se faire manipuler.

  34. 384
    sebidf dit:

    Bonjour, où trouve-t-on l'étude bva? Sinon, je viens de lire le sondage lh2 qui annonce une baisse de 2 pts (quand les autres varient de 0.5) de jlm à 13% doublé par LP (14%) et FH et NS toujours aussi hauts. D'autres l'ont-ils vu?
    quelle honte le nouvel obs.... No comment.
    Mr Mélenchon, ce soir, ils essaieront de ne pas vous laisser parler, imposez vous comme vous savez si bien le faire, exposer le mes et la honte PS sur ce sujet, le programme, la planification écologique, les solutions à la crise que vous proposez contre l'austérité des autres, remettez les à leur juste place.
    Et FH qui ne négociera rien si... Il commence à me chauffer les oreilles... Mr pas de programme, juste voter contre NS et fermez-la... (c'est à peu près ce qu'il dit, non?)
    Courage et bonne chance Mr Mélenchon

  35. 385
    Sophie_Lyon dit:

    Je suis complétement choquée et en colère de constater le tir groupé des personnes soit disant " de gauche " sur le Front de Gauche et JL Mélenchon; Quelle claque pour nous le "peuple" ! je n'en suis pas revenue de lire Onfray que j'apprécie en temps ordinaire..........mais au final c'est peut être utile, celà ouvrira les yeux des électeurs sur le curieux intérêt commun à dégommer le Front de Gauche.

  36. 386
    mathias95 dit:

    A tous ces journalistes qui se rencontrent et se concertent dans "Le siècle", dont ce soir NDA à dit sur i Télévision qu'il étaient des parasites (on ne peut pas mieux dire) pour aller ensuite cracher leur fiel sur le seul candidat qui offre une alternative sérieuse à l'oligarchie financière qui ruine ce pays et paupérise sa population, nous leur affichons notre plus profond mépris. C'est encore une fois l'hommage que le vice rend à la vertu

  37. 387
    mimopi06 dit:

    Le grand journal de canal : en ce moment. Marie-Georges, Clémentine comment arrivez-vous à vous contrôler, à résister, à être si forte..? Vous êtes admirables de maîtrise. Nous sommes avec vous, sentez-vous notre force diffuser en vous, sentez-vous la force du peuple balayer la morgue d'Aphatie, la prétention de Denisot, la fatuité de Massenet ?
    Nous sommes immensément fiers de vous avoir comme représentantes.

  38. 388
    Chassain dit:

    Je viens effectivement de prendre connaissance des attaques du Nouvel Obs et de l'article déplaisant de Michel Onfray contre notre candidat.
    Pour qui se prend ce pseudo-philosophe qui profite de sa célébrité de people pour tenter d'influencer grossièrement l'esprit des gens qui n'ont pas le temps de réfléchir ou de délibérer ensemble ? De toute façon que peut-on attendre de la part d'un individu assez fat pour se croire capable de démolir en quelques pages vite expédiées et vite vendues un système explicatif aussi cohérent et puissant que la psychanalyse d'origine freudienne, quelques soient les reconstructions et critiques conceptuelles que puissent légitimement lui opposer les authentiques chercheurs dont l'éthique s'exprime toujours avec modestie et mesure. Mr Onfray incarne la déformation grossière et démagogue de la pensée.

  39. 389
    Nicolas G30 dit:

    Moi je l'ai trouvé très bien la chanson et le clip de Victoire sur notre candidat, arrêtons nous au 1er degrés. Pour les journaleux qui aboient de plus en plus fort, ils se discréditent eux même, ça n'en vaut pas un fromage, prenez de la hauteur, trouvez la formule pour les renvoyer à leur laisses et gamelles. Quelle honte on doit être bien haut dans les sondages bio, avant traitements et manipulations, pour que les critiques affluent de partout. Moi ce qui me fait plus de peine c'est Mme Arthaud et M Poutou, Mme Joly, pour une fois qu'il y a la possibilité de victoire (encore elle !) d'une vrai gauche œuvrant pour l'intérêt général, à l'écoute de tout les composantes de la société, voulant une planification écologique, une vie descente pour tous, jeunes, vieux, actifs. Ils critiquent le Front de Gauche à outrance, avec des arguments futiles. L'intérêt des travailleurs n'est pas extractible de l'intérêt général, et ce n'est pas en appelant à voter Hollande (si par malheur !) au deuxième tour qu'ils contribueront à la prise en compte de leurs idées. Vous avez 16 mn34 ce soir pour balayer ces attaques minables, en développant notre programme l'Humain d'Abord, l'histoire est en marche le peuple est avec vous de plus en plus nombreux, et ils le savent ! N'oubliez pas de parler de la prise du Prado à Marseille ce samedi 14, car il n'en disent rien.
    On lâche rien et on est avec vous ! Tous ensemble ! Merci de marcher devant.

  40. 390
    QuienSabe_PG66 dit:

    Il fallait s'y attendre. C'est l'aveu douloureux, cinglant de notre irrésistible ascension; alors ils tremblent, surtout avant Marseille, puis Paris, puis le 22. Mais les lâches, plutôt que de faire front AVEC nous contre la droite (et l’extrême), se retourne contre nous. Je le savais, je l'ai toujours su, du moins depuis 83.

    Alors je le répète encore une fois ici, comme déjà auparavant, ils sont nos adversaires et n'ont jamais cessé de l'être, ils ont bien trop à perdre !
    Il faut COGNER sur le P.S., programme contre programme, austérité contre relance, marchés contre partage, pouvoir contre citoyenneté. Ne rien leur passer. Pourrir leurs réunions publiques, leurs marchés, leurs tracts en rigolant bien fort, dénoncer leur collaboration avec la finance, révéler leurs collusions avec le patronat, les médiacrates, les spéculateurs, les intellos de salon, et j'en oublie !

    Jean-Luc, il faut sortir du bois maintenant, sortir la grosse artillerie contre ce débineur de F.H qui n'a rien dans le slip !

    On lâche rien !

  41. 391
    Mathieu dit:

    Je dirai 3 choses, une maturation et deux propositions :
    - Le concept de révolution citoyenne, et toute l'engeance en conséquence, résonne dans ma tête, et je tente de le faire résonner dans la tête des gens qui partagent mes soirées. Il m'est cependant difficile de penser cohérent mon vote au premier tour pour vous, avec l'idée d'éviter un 2002bis, avec l'idée de virer N.S. Je voterai donc pour le candidat socialiste au premier tour. A regrets, mais pas tant.
    -Proposition 1 : la révolution citoyenne se passe dans ma tête en premier, puis dans celle des autres. Pas tant de regrets parce que, en effet, ce mouvement m'engage intellectuellement sur longtemps, il précipite (au sens chimique) un enclin, une pensée, un espoir, une intelligence collective de la chose publique. La proposition est donc de "mettre le paquet" sur l'échéance du mois de juin. Bonheur bordel ! Allons voter pour le front de Gauche ! Mais que ce soit possible...
    -Proposition 2 : les sondages me gonflent, en tant que thermomètre des intentions des voisins lointains à qui je ne peux pas parler, que je ne peux pas faire entrer en résonance. Et pourtant, la température des intentions est nécessaire dans le cadre actuel. Alors, la proposition pour 2017 est de faire en sorte que, d'ici là, le thermomètre soit le nombre d'adhérents d'un parti (d'un mouvement). Je pourrais savoir, de manière sûre ; parce que ce sera un démarche, d'adhésion à des idées, à un porte-voix ; la tendance ou la...

  42. 392
    Siamy dit:

    Mon message de réponse à Antigone 19h00,ayant été effacé, je me permets de le réitérer.
    J e disais donc, que quand je pose la question autour de moi:"Savez-vous ce qu'est le M.E.S?",la réponse est toujours:non!Preuve que les informations essentielles nous concernant passent à l'AS du moment qu'elles sont couvertes par un bruit ambiant artificiellement crée (viande Hallal par exemple).
    En ce moment, il est question de sondages, de ragots, de médisances, de rock-stars, de clip, qui occupent tout l'espace, ce qui permet d'occulter le sujet essentiel:pour quel programme va-t'on voter dans très peu de temps?
    J'espère que ce soir, le temps d'antenne de Jean Luc Mélenchon ne sera pas utilisé pour répéter qui a dit quoi, mais pour lui permettre d'exposer le chiffrage de son programme, et pourquoi pas pour reparler du MES,inconnu d'une grande partie des électeurs.

  43. 393
    amcb81 dit:

    Bonsoir,
    Plus on approche de l'échéance, plus le FG et Jean-Luc Mélenchon dérangent, surtout avec une probable 3 ème place et plus de 15 % !
    L'Express on peut comprendre, le nouvel obs ! c'est autre chose ! Toujours les philosophes et autres intellectuels VIP, vivant dans l'aisance, qui doivent avoir peur de la 6 ème ! et de leurs privilèges de nantis;... de gauche caviar, gauche bobo.... Hollande ou sarko pourquoi pas, mais pas de Jean-Luc Mélenchon et du FG ! alors va falloir supporter les invectives irrespectueuses des ces gens la, il va falloir entendre ces donneurs de leçons, ces maîtres de classe donner la leçon aux révolutionnaires du FG, bandes de nostalgiques arriérés, etc !
    Notre force c'est notre nombre, notre puissance c'est notre intelligence à pouvoir réfléchir et choisir seul, avec notre culture, nos vécus,... Et ça les emm**** !
    Et bien va falloir compter avec nous Monsieur Hollande,
    Et vous de l'Express, du nouvel obs et autres compères : au final, vos états d’âmes, vos écrits, vos journaux de wc : on s'en fout !
    Pour finir, à la lecture de vos torchons : on vous dérange bien ! et ça c'est notre petit plaisir !
    Vive la vraie gauche
    Allez Jean-Luc Mélenchon vous portez nos espoirs !

  44. 394
    Delest dit:

    Bonjour à tous,
    la veille du "débat" télévisé je viens de tomber sur une info invraisemblable:
    Opposition à l'élection présidentielle de NS (auprès de Monsieur le Procureur de la République de Nice) car celui-ci s'est présenté aux élections présidentielles de 2007 sous le nom d'usage qui n'existe dans aucune mairie des arrondissements de Paris et donc "il s’agit d’une personne inconnue de l’état civil et d’un sans papiers"... et donc que "sa signature n'aurait aucun valeur juridique pour lui permettre d'engager la France et les Pays Européens dans des conflits armés, d’entraîner vers la ruine les Peuples Français et Européens, de donner des ordres aux militaires afin qu’ils aillent massacrer des innocents dans leurs pays respectifs..." Voir communiqué de presse : http://lecaennaisdechaine.over-blog.com/article-communique-103046966.html

  45. 395
    Aurélie dit:

    Bonjour, j'ai une question au sujet de cette partie du com:
    Un dernier commentaire. Il concerne un clip fort drôlement mené. Une jeune chanteuse me propose de prendre le pouvoir sur elle. Je n’y suis pas intéressé. Je sais bien qu’il s’agit de sourire et je sais bien que tout le monde n’a pas l’honneur d’être le sujet d’un clip, ni même d’une si bienveillante invite. Mais je ne peux laisser passer sans dire que je n’ai l’intention de prendre le pouvoir sur personne. Cela ne fait pas partie de ma façon de voir les rapports humains ni même les rapports amoureux. Et puis je crois que ça doit être épuisant de prendre le pouvoir sur quelqu’un d’aussi remuant que cette personne-ci ! Ensuite, sans dramatiser d’aucune façon, je dois aussi dire que je ne suis pas certain que cette caricature soit aussi bienveillante qu’il pourrait y paraître d’abord. Et d’abord parce que sinon, je suppose qu’on m’aurait prévenu ou demandé mon avis ce qui n’a pas été le cas. Enfin je suis bien gêné de savoir qu’il s’agit d’une publicité pour une agence. Et surtout je trouve très saumâtre que du fait de la législation en vigueur ce clip sera imputé dans mon compte de campagne ! Heureusement que je suis loin du plafond. Je voulais vous le dire. Je ne perds pas le sourire, j’ai bien rigolé. Mais, à froid, je me marre moins.

    Ca veut dire quoi exactement? On peut rien faire pour l'empêcher?

  46. 396
    Dauphinoise dit:

    Oh la la ! Pas pu lire ce billet plus tôt dans la journée, j'arrive juste ce soir pour me délecter encore une fois et... déjà 420 commentaires. Désolée je vous lirai plus tard.
    Pour en revenir au billet, nous savions qu'ils utiliseraient toutes les bassesses possibles mais on s'aperçoit que les faits dépassent de loin la pensée.
    Et Hollande qui recommande à ses "ouailles" de venir piquer les voix de Mélenchon. Il peut toujours courir celui-là. Quant à l'autre fifille à papa, née avec une petite cuiller en argent dans la bouche, elle manque pas d'air. Je ne dirai rien sur les journaleux, pareils à eux-mêmes, bref.... vulgaires. Je ne vois pas d'autre qualificatif. Et que dire de Onfray ? Je l'aimais bien avant, je le trouvais pas mal mais là je commence à me poser de sérieuses questions. Me demande s'il aurait pas un peu vrillé dans sa tête.
    Tenez bon Mr Mélenchon, nous sommes derrière vous, même si l'on sait qu'on a beau s'attendre aux coups, à la longue ça fatigue ! Mais sur le terrain nous on la sent bien la montée de la vague, comme disait l'autre. Et ça c'est le principal. Bon je file croquer un bout de quelque chose et hop devant France 2. Je me délecterai de la réponse de la gauche "folle" (franchement que Eva Joly se mette aussi à élucubrer -pardonnez ce néologisme- ça me dépasse. EE-LV sont vraiment à la ramasse !)
    On lâchera rien de rien !

  47. 397
    Juliano dit:

    Je suis un peu déçu par Onfray, j'ai lu une bonne partie de ces livres. Et si je devais lui conseiller de replonger dans l'un de ses bouquins ce serait "politique du rebelle" Oui il y'a bien un temps pour l'action!

  48. 398
    bertgil dit:

    Moi je ne dirai pas bravo à MG Buffet et CL Autain, qui étaient ce soir sur canal +
    .Les représentants du fdg, sont chaque fois qu'is vont sur cette chaine, agressés.Lorsqu'on vous met à l'écran les mots de Mélenchon et que l'on demande des explications, la réaction immédiate de MG Buffet devait étre de se lever et de quitter cette télé.Sarkozy était hier sur cette chaine et rien ne lui a été demandé sur ces dérapages de langage et ses mensonges.Quand on voit la tête de Aphatie, quel mépris pour certains des invités.
    Au sujet de votre communiqué:
    Le parti socialiste est bien entendu, derriére les charges, contre votre personne Mr Mélenchon.Ce journal, qui est devenu comme le journal le monde, une petite feuille, et je suis gentil, ne supporte pas que la prééminence du ps soit remise en cause.Pour ce journal les mensonges, les insultent,sont leur vérité.Le parti socialiste n'est plus un parti de gauche, et il faudra bien en tirer toutes les conséquences.Vous étes Jean-Luc Mélenchon, le FdG le seul parti de gauche il n'y en a pas d'autre.Le ps, l'ump c'est du pareil au méme.Surtout pas de désistement si vous n'étes pas au 2éme tour, car ça serait un coup mortel à votre crédibilité.Ceux qui ont confiance en vous ne vous le pardonnerait pas.
    Michel Onfray
    Sur un précédent commentaire, j'avais écrit qu'avec un ami comme lui, il n'y avait pas besoin d'ennemis

  49. 399
    Antigone dit:

    @ 402Siamy
    http://www.dailymotion.com/video/xon815_melenchon-traite-mes-mecanisme-europeen-de-stabilite-vote-le-21-fevrier_news
    Vous leur envoyez cette vidéo. Il n'y a pas de trou noir et il n'y a pas de zone du démantèlement de notre société que JL Mélenchon n'ai traité dans cette campagne, après se pose le niveau d'accès à l'information des électeurs, le temps pris pour ça aux dépends de Top Chef et autres fadaises décervelantes. Mais la réalité va très vite rattraper toute notre société, ce travail collectif paiera et heureusement que nous avons un tel pédagogue qui puisse expliquer quand les gens voudront entendre et savoir devant le désastre qui s'annonce. Mais je remarque autour de moi que la plupart d'entre nous réagissent que quand ils sont touchés eux mêmes, avant, ils s'en fichent un peu. Et je préfère avoir JL Mélenchon, qu'être comme les grecs et les espagnols un peu sonnés par la violence des faits, sans réponse argumentée au désepoir institué.

  50. 400
    Guillaume dit:

    Bonjour JL Mélenchon,

    Vous trouverez au sujet de la chanteuse pseudo pulpeuse un intéressant article chez reflets.info (le même site qui a révélé l'affaire d'Amesys/longuet/Takieddine en Lybie) qui s'interroge et commence l'enquête (et qui je suis sur la mèneront à bout) sur les commanditaires et les complices de ce clip... En effet, ils ont remarqué un manque de déontologie de la part d'Europe1 et le JDD... un truc qui ressemble même plus à de la complicité volontaire... une agence en bisbille avec Lagardère... bref un truc - encore ! - qui sent mauvais !
    Leur sérieux n'est plus à prouver, le fil de commentaire qui suit leur article peut être intéressant aussi... je vous en laisse seul juge...

    cordialement

Pages : « 13 4 5 6 7 [8] 9 10 11 12 1327 »


Blog basé sur Wordpress © 2009/2015 INFO Service - V3 Archive