29mar 12

Communiqué du 29/03/12

Le droit à l’eau bafoué par l’« économie verte »

Ce billet a été lu 1 279 fois.

J'apprends avec stupeur que la notion de droit à l'eau pourrait disparaître du texte de base de la prochaine conférence des Nations Unies pour le développement durable, Rio + 20.

Ce droit a pourtant été reconnu inaliénable par l'assemblée générale de l'ONU le 28 juillet 2010.

Les arguments avancés pour justifier ce retrait sont d'un cynisme confondant. La conférence de Rio vise à développer « l'économie verte » et ne se préoccupe pas de droit, mais d'opportunités économiques !

Une nouvelle fois, nous assistons à la cruelle démonstration qu'il ne peut y avoir de capitalisme vert.



Blog basé sur Wordpress © 2009/2015 INFO Service - V3 Archive