25jan 11

Invité de la Matinale Itélé / Radio Classique

Ce billet a été lu 14 695 fois.

Mardi 25 janvier, Jean Luc Mélenchon était l'invité de la Matinale Itélé / Radio Classique.

Cette vidéo a été consultée 13 806 fois


45 commentaires à “Invité de la Matinale Itélé / Radio Classique”

  1. 1
    @dri dit:

    Bravo Jean Luc !
    ne lache pas le morceau, tu es le seul qui tienne un discours limpide, franc et combatif.
    face à toi les journalistes apparaissent vraiment bien mauvais et mesquins.

    N'oublies pas de taper aussi sur les instituts de sondage, ce sont de grosses boites à formater l'opinion qui polluent sans cesse le débat d'idée.
    N'oublies pas non plus de faire une petite cure de lexomil 6 mois avant le scrutin pour rallier les quelques électeurs un peu plus modérés qui vont être nécessaires pour gagner.

    Et encore courage, courage courage!

  2. 2
    bernard dit:

    Monsieur MELENCHON

    Au cours de cet entretien quelque chose d'effroyable a été prononcé. Je pense que ce point doit être utilisé au maximum pour à votre tour déstabiliser les journalistes, et démontrer leur implication dans un sabordage systématique de votre crédibilité. Comment dans un pays soit disant démocratique, peut-on a dix huit mois des élections présidentielle, affirmer d'un candidat déclaré qu'il ne peut pas être élu? Et dans le même temps vanter les mérites d'un candidat non déclarer. La loi devrait interdire de telles manoeuvres de l'opinion publique. Les journalistes "vedettes" ne détiennent aucune vérité et surtout n'en révèlent que très rarement.
    Aussi à l'issue de cet interview, j'en déduis qu'il est inutile de continuer d'écouter votre propos puisqu'il n'a aucune chance de trouver l'écho nécessaire pour sa mise en oeuvre.Je ne vous cache pas mon tiraillement. Je suis votre parcours depuis le début de votre aventure au Parti de Gauche, et je reconnais le remarquable travail effectué en si peu de temps. Je suis bien conscient que ces débats télévisés sont nécessaires pour une diffusion très large de votre message, mais attention, ce jeu à double tranchant est très pervers.
    Pour en finir je vous le dis
    MELENCHON PRESIDONS.

  3. 3
    Rémi dit:

    Tout à fait d'accord avec Bernard (#2), de quel droit les "journalistes" se permettent de décréter une défaite? C'est de la manipulation d'opinion pure et simple, et de la propagande du style "bah inutile de voter pour un parti qui VA perdre", c'est scandaleux ! Quand les "journalistes" parlent de Madame Le Pen, tiens, là, ce n'est pas un parti qui VA perdre, c'est un RISQUE à ne pas prendre à la légère (comme par hasard !)

    Point positif tout de même : cela prouve qu'ils ont rudement la trouille que M. Mélenchon gagne les élections...

    Petite remarque au passage, qui n'est pas à négliger : quand je parle de la candidature de M. Mélenchon autour de moi, certains rétorquent : "Oui,oui, c'est vrai, au moins il propose autre chose que ce qu'on entend, mais qu'est-ce qui nous prouve, qu'une fois au pouvoir il ne fera pas pareil que les autres et s'en mettre plein les poches?"

    J'ai beau exhorter mon entourage d'aller juger par eux-mêmes, d'aller visionner les vidéos de M.Mélenchon sur la toile (à la radio c'est moins percutant), de juger par eux-même de la sincérité des propos... etc.
    Et là, horreur : la plupart baissent les yeux, se sentent désemparés, pire, coupables (!) d'aller voir un "gauchiste extrémiste" en direct, comme si il était obscène et tabou d'écouter un vrai discours de gauche. Pourtant la plupart fustigent la droite..

    J'ai eu très mal au cœur face à cette réaction, j'avoue avoir ressenti la toute puissance de l'abrutissement intellectuel en mes proches, le défaitisme, la PEUR du changement finalement...
    Je me suis dit que le capitalisme libéral avait réussi sur pas mal de monde une effroyable chose : instiller la peur du changement (et ce même chez les plus cultivés et lucides que je connaisse) pour garantir sa propre pérennité...
    Rémi, triste et en colère.

  4. 4
    Galmaril dit:

    Jean-Luc, vous êtes le seul qui tienne un vrai discours de gauche adapté aux circonstances de l’époque actuelle.
    Le parti socialiste est devenu un parti du centre englué dans des querelles de personnes. Il a connu des heures de gloire, c’est tout ce qui lui donne du poids et seul ce poids lui permet encore d’avancer. C’est ce qu’on appelle le principe d’inertie. Pour le reste, c’est une coquille vide. Il a capitulé par avance devant les règles du néolibéralisme au nom d’un pragmatisme qu’il nous présente comme la seule posture sérieuse possible. Par souci de respectabilité, il s’apprête déjà à gouverner les yeux rivés sur les appréciations des agences de notations. Par souci d’honorabilité, il se courbe déjà devant les exigences des créanciers de l’État.
    Jean-Luc, la presse et les éléphants vous présentent comme un trublion, comme un histrion, comme le chef de file d’une petite faction d’extrême-gauche, mais ça veut juste dire qu’ils ne vous écoutent pas et qu’ils ne vous lisent pas. Ils se contentent de colporter des clichés. Nous sommes nombreux à n’accorder aucun crédit à ces clichés, à vous prendre tout à fait au sérieux et à nous réjouir d’entendre, enfin, une vraie parole de gauche.

  5. 5
    Jean-François GODARD dit:

    Un Ascenceur qui monte croise souvent un ascenceur qui descent. Dans cette vidéo, nous voyons l'ascenceur du lucidité-cohérence-courage-détermination (...), croiser celui... disons de la "pensée zéro". Je reprends là le vocabulaire d'Emmanuel Todd dans l'Illusion Economique (1998).
    Dans ce livre, ET caractérisait notre intelligensia de pensée zéro et en particulier nos dirigeants du PS et les journalistes (bcp) et les économistes (suiveurs). Qui est ET? Oh! "un vieil intellectuel" (à 60 ans on produit moins d'idées neuves" dixit ET lui-même... bon vaut mieux en produire moins et des bonnes, que de décalquer les mauvaises des autres), qui en particulier à 26 ans produit "La Chute Finale" en 1976, 13 ans avant la chute du mur de Berlin. en 2002, "Après l'empire, Essai sur la décomposition du système américain"...Pas mal non

    "Les journalistes apparaissent vraiment bien mauvais et mesquins" dixit @dri (1)... Oh! que oui...et de "pensée zéro"...
    Ils sont dans l'ascenceur qui descent (France Télévision, Matinale Itélé / Radio Classique,...où demain?).

    Bernard (2) craint "ce jeu à double tranchant est très pervers". Oui toute action a ses risques! J'aime La préface d'Edgar Morin a son 1er tome de la Pensée (un "essai" de développement de pensée complexe pour aborder la complexité du réel), je cite de mémoire: "il est complètement fou de se lancer dans cette entreprise, mais il serait encore plus fou de ne pas le faire". Comme pour Jésus de monter sur la Croix (là je reprends la référence de JML).

    Personnellement, après un long parcourt personnel à gauche (je n'y suis pour rien c'est de famille -cf ET), je suis arrivé avec comme seul espoir l'exemple de l'Amérique du Sud... en osant imaginer le SMIC, le Salaire MAXIMAL Interprofessionel Citoyen (Citoyen je viens de la changer, c'est mieux que croissance), et d'autres truc de ce genre (avant de lire le SLAM de Lordon). Mais bon un peu morose...quand même et un peu tantinet...

  6. 6
    Guy Sinden dit:

    Alors voilà....Une fois de plus Chabot sert la soupe aux Français en négligeant le fait que tout le monde est l'idiot utile de quelqu'un. Alors parce que le PG n'a soit-disant aucune chance de gouverner, il faudrait qu'il ne pose pas de candidature.
    Un jour faudra les pendre ces égos journalistiques monstrueux. C'est vraiment obscène d'entendre la fin de l'interview où Chabot et Durand s'adonnent à leur je favori de connivence et de congratulation réciproque dans leur lucidité sans limite.
    Et elle parle de responsabilité de Jean-Luc Mélenchon pour l'avènement du FN ?! Soit elle est folle, soit elle est aveugle....
    Dans ce monde Orwellien, ils sont devenus incapables de se demander qui porte reellement cette responsabilité.

  7. 7
    Lannehard dit:

    Soit nous obéissons au sondage mais alors soyons cohérent et allons jusqu'au bout : DSK président tout de suite sans passer par aucune urne (puisque les sondages le disent) !
    Soit tout candidat est légitime et alors le peuple est souverain !
    Moralité : sondeurs, taisez-vous et journalistes écoutez !
    Courage, cher Jean-Luc !

    P.S : J'aime ta colère camarade mais @dri a raison, elle en fait fuir certains (bêtement mais bon) ! Mais j'ai confiance ! Tu vas encore t'améliorer ! Courage, nous sommes de plus en plus nombreux derrière toi ! Mélenchon présidons !

  8. 8
    zapata dit:

    Chabot à la corde !

  9. 9
    Antoine Torrent dit:

    Ce qui est extraordinaire, ceux sont les émoluments et les salaires de la "chabot"...
    Pour nous dire que la démocartie, ne peut avoir qu'une pensée unique !
    ça c'est extraordinaire !

    Voila pourquoi je voterai : Jean Luc Mélenchon...
    Voila pourquoi déjà 15 % des électeurs ont cette intention là !
    Bientôt, nous serons à plus de 20 %... j'y crois !

  10. 10
    Jean-François GODARD dit:

    (suite de 4- je suis peu prolixe)
    Je ne voyais que des catastrophes pour réveiller les gens. Je suis assez d'accord avec T de Chardin (le Phénomène Humain). Ils nous faut des grandes claques pour que l'être humain se réveille. Si l'on regarde, il aura fallu pas loin de 2000 ans de guerre pour que l'Europe se fasse autrement que par des invasion... quoique depuis un moment elle est envahie par l'ultra-libéralisme (sans U).
    Et voilà t'y pas que LE BRUIT ET LA FUREUR... émerge en notre république! Youpi mon optimisme reprend vit!
    Rémi (3) a "eu très mal au cœur face à cette réaction, j'avoue avoir ressenti la toute puissance de l'abrutissement intellectuel en mes proches, le défaitisme, la PEUR du changement finalement..." Oui, je ressens ça aussi...
    Mais soyons des relais du BRUIT ET LA FUREUR. J'ai ramener 3 ex. de "Qu'ils s'en aillent tous!" et les faire lire à des amis de la famille... soyons acteur... soyons des relais du BRUIT ET LA FUREUR...
    Et pendant que j'écris Galmaril (4) auquel je souscris.
    Franchement je serais heureux que la révolution citoyenne se fasse en France, mais déjà je me réjouis de pouvoir con-naitre un homme politique de la qualité de JML. Tout n'est pas foutu...bien au contraire.

    Tiens pour finir vous avez entendu, les commentaires sur ce qui se passe Egypte... Eh!Oui JML vous avez raison ils ("les belles personnes", j'aime bien ça) n'ont rien compris, rien vu rien entendu... Ils ont de la m.... dans les yeux et les oreilles... à moins que leur cerveau ne soit atteint...

    Allons, "MELENCHON PRESIDONS!"

  11. 11
    Coiffier Jean-Pierre dit:

    Je t'ai entendu dire qu'un des moyens pour sortir du nucléaire serait la géothermie profonde, présentée comme énergie renouvelable. Qui ira remettre au cœur de la planète l'énergie qu'on y aura puisé ? Non, il ne s'agit pas d'énergie renouvelable.
    Est-il possible que tous les habitants de la planète consomme la même quantité d'énergie géothermique que nous si nous sortons du nucléaire par cette voie ?
    Il faut faire attention, il y a pour chaque énergie des incidences et conséquences pour la planète. Je ne parle même pas des turbines dans les courants marins !

  12. 12
    marsouin dit:

    S'ils continuent comme ils le font aujourd'hui, à savoir : servir la soupe au pouvoir en place, manipuler le peuple sournoisement, rabâcher à longueur de temps des mensonges, asséner des contre vérités
    Alors ils ne s'étonneront pas... ces dames et messieurs les journaleux (car pour moi ces gens ne méritent pas d'être porteur d'une carte de presse) qu'un beau matin, car ce serait un beau matin, de voir le peuple qu'ils méprisent tant, descendre lui aussi dans la rue, comme l'a fait le peuple Tunisien et comme le fait actuellement le peuple Égyptien, et maintenant le peuple du Yémen !
    Prenez garde... à force de tirer sur la corde, un beau jour...!

  13. 13
    Huguette Tanchoux dit:

    Courage Monsieur Mélanchon ! Il ne va pas être facile d'informer les français et d'expliquer vos idées dans les médias et le paysage audio visuel, en étant questionné par les auto proclamés journalistes qui ne sont, de fait, que des présentateurs d'émissions de variétés.
    Ces gens pathétiques ont la conscience politique d'une poêle à frire. Ce ne sont que de couards courtisans vaniteux prêts à toutes les bassesses pour conserver leur poste. Leur mauvaise foi n'a d'égal que leur leur nullité.
    Guillaume Duran est pathétique de suffisance et de ridicule, Arlette Chabot, idiote utile de la propagande Sarkozienne, n'a rien à lui envier.
    Continuez à vous battre, avec calme et recul, face à ces malfaisantes petites cervelles et ne tombez pas dans les minables pièges qu'ils vous tendent, en essayant de vous faire perdre votre calme, afin de mieux vous présenter en excité, hystérique, dangereux dictateur.
    Vos idées sont tellement exactes, vos propositions tellement justes que si le peuple endormi se réveille et vous suit, ils verront la réalisation de leur pire cauchemard, ils n'auront plus leurs privilèges.
    Je suis avec beaucoup d'attention vos prestations et votre programme et je vous félicite.

  14. 14
    claire dit:

    Hum, je serais curieuse de savoir ce qui se dit avant les émissions, pour te chauffer comme ça, Jean-Luc.

  15. 15
    Claude Duval dit:

    Ces journalistes sont soit autotistes soit appliquent des techniques de manipulation grossières qui ne fonctionnent plus.

    Continuez M. Mélenchon à répondre sur le fond aux sujets d'importance, car nous auditeurs entendons les réponses ce qui nous instruit et nous aide à réfléchir.

    Certes leur mauvaise fois fait du bruit et leur absence de professionnalisme nuit à la démocratie participative, mais vos propos passent tout de même.

    Merci de m'éclairer et de me donner confiance dans une autre politique possible.

  16. 16
    Yves Rosieres dit:

    Bravo Jean Luc, dans ces émissions tu es comme un athlète qui doit chaque fois gagner son match ou son combat. Car en face de toi ce ne sont pas des professionnels mais bien des adversaires, systématiquement et opiniatrement. C'est cela aussi qui crée notre identité de Front de Gauche être des combattants et non pas des accomodants qui sourient pour rester beau à la télé quand ils viennent de prendre une baffe. C'est certainement fatiguant et comme tout athlète de haut niveau il faut que tu veilles à bien gérer l'effort et la fatigue. Mais quand on a " le niveau " - et tu l'as ! - et une bonne équipe avec soit - et j'espère que tu l'as - on arrive à passer les obstacles plus facilement qu'on ne l'imaginais. Après, il faut rester les pieds sur terre, c'est la seconde difficulté... je pense qu'on n'en est pas là !

  17. 17
    bibiblue dit:

    Merci pour vos explications toujours aussi eficace.Je note a travers vos diférentes invitations média,que vous avez réussi a vous inposer et a vous faire craindre. Finalement on vous respecte :bravo ! Pour gagner,il faut entre autre chose, casser les instituts de sondages les rendre inodible mai surtout avoir une puissance financiere sans limite pour inonder les médias d'une campagne qui expliquerais aux citoyens que la classe dirigeante s'apprête a s'auto régenerer en pertuant e le systéme actuelle du toujours plus et de l'argent roi.Donc la campagne dois expliquer que les citoyens qui ne vote plus doivent impérativement reprendre leurs destin en mains en votant.

  18. 18
    jcthery dit:

    bravo JL a force de les forcer a faire réellement leur métier comme ils devraient il y aura moins de salopards pur provocateurs payés par la droite et collabos qui vous prendrons de haut d'ailleurs cela a déjà changé !...quelques-un ont changés significativement leur fusil d'epaule le ton est moins hautain et surtout vous laissent finir suite aux questions vous êtes en train de les éduquer c'est parfait nous pouvons enfin suivre des conversations et des débats qui ne sont pas a sens unique ! ont vous suit,ont vous soutient et nous présideront ensemble.vivement les cantonales et la présidentielle et surtout les législatives (a deux chiffres) gros chiffre

  19. 19
    Kevina SCOOTER dit:

    Je voudrais répondre à Rémi.
    Combien je comprend ton amertume car j'ai milité quinze ans au PS avant de rejoindre le PG. Et ça fait quelques années que j'ai rencontré ce découragement et ce fatalisme à gauche (surtout depuis le 21 avril). C'est le fatalisme de ceux qui ont perdu avant de s'être battus. C'est vrai que ça fout les boules. Celà dit, il y a quelques notes d'espoir. Tout ça me fait penser à la Tunisie où je suis allé il y a quinze ans. J'y ai vu des gens terrorisés qui me faisaient taire quand je posais la moindre question "politique", qui détournaient les yeux, voire étaient agressifs (vous les français vous ne pouvez pas comprendre les Tunisiens!"etc...). Et maintenant? Qui l'avait prévu? tous ces spécialistes, ces beaux-parleurs! Rappelle toi qu'ils n'avaient même pas prévu (même s'ils proclament le contraire) la crise économique alors que le PG, le PC, NPA, Attac, l'autre gauche le savaient et le disaient, le répétaient dans l'indifférence générale et le sarcasme des caqueteurs médiatiques. Pour résister au travail idéologique de ces gens là il faut parfois savoir tourner le bouton du poste. Question d'hygiène mentale. Histoire de se protéger de leur propagande. Pendant la guerre les résistants faisaient pareil. Je sais que c'est difficile de trouver un juste milieu mais il faut savoir se protéger du découragement car l'histoire n'est jamais écrite et elle nous réserve des surprises. Pour l'instant ce qu'il y a d'encourageant, c'est que les faits nous donnent raison. Et l'attitude de fuite et déboussolée de l'électorat PS et socio-écolo-libéral montre que nous tenons le bon bout.
    Courage et avancons!

  20. 20
    Rémi dit:

    Je voudrais remercier chaleureusement Jean François (#10) et Kevina (#19) pour leur compassion envers mon message.

    Sachez, les amis, que ce n'est pas le découragement des autres qui me fera baisser la tête. Je continuerai sans relâche à appuyer la candidature de M.Mélenchon qui propose sans hésitation aucune le programme qu'il faut pour la France, et qui (je l'espère de tout mon cœur), se propagera à nos amis d'autres pays. J'y crois tout comme vous, de toutes mes forces.

    Pour le "bouton du poste", pour ma part je ne regarde plus la télé (lavage de cerveau) depuis 2001, et ça ne m'a jamais manqué! Pourtant je ne suis pas (encore!) un vieux schnock, je n'ai que 35 ans, j'ai encore beaucoup à apprendre, mais la télé, non, je ne peux plus, ça j'ai compris.

    Au passage, je voudrais vous filer le lien vers la vidéo (qui devrait être ici dans la vidéothèque je trouve) d'une partie d'un débat entre M.Mélenchon et Alain Minc sur la sociale-démocratie, dans lequel Jean-Luc Mélenchon démonte Minc d'une puissance incommensurable en démontrant l'inefficacité du système capitaliste cher à M. Minc :
    http://www.dailymotion.com/video/xflf2o_melenchon-minc-la-social-democratie-obsolete-3-5_news

    Si vous avez le temps, regardez-le en entier (il y a 5 parties en tout), c'est un plaisir de voir M. Minc transpirer comme un malade pour essayer de refourguer son catéchisme libéral avec en face un Jean-Luc ultra cultivé et radical qui le remet à sa place en 2 coups de cuillère à pot. Un régal!

    Bon courage à tous !
    Chaleureusement, Rémi.

  21. 21
    JJ dit:

    Pourquoi ne pas demander à Arlette Chabot et ses potes de réécrire le code constitutionnel de façon à ce qu'elle soit légitime pour donner des leçons de démocratie à deux balles ?
    Sérieusement maintenant JL Mélenchon ! Chez Demorand vous avez évoqué les fondements du Commerce international en commettant des erreurs sur les théories citées (avantage absolu ?!? C'est un peu dépassé...). J'imagine que Jacques Généreux vous a tapé sur les doigts car cela ne fait pas sérieux ! Mais on a envie de vous soutenir et votre blog regorge de faits et de réflexions intéressants. Continuez à vous battre en vous ménageant parfois afin de vous offrir le luxe du temps de réflexion, car nous n'en sommes qu'au début et il faudra tenir sur la distance.

  22. 22
    Enharmonic dit:

    Elle me fait bien rigoler Arlette quand elle déclare savoir qui a de la chance d'être élu et qui ne l'a pas. Vous souvenez vous que fin 1994 elle déclarait de façon hautaine à un candidat: "Franchement, vous comptez sincèrement vous présenter, maintenir votre candidature?". Le candidat c'était Chirac. On en a pris pour 12 ans. Alors, très clairement, Madame Chabot a la mémoire courte...

  23. 23
    sha1966 dit:

    J'espere que tout ces zozos s'en iront car écouter ces c..., c'est atterrant!
    Le beau bipartisme à l'américaine, c'est cela qu'ils veulent toutes cette nomenklatura journalistico parisiano je ne sait quoi mais faut leur montrer que les vrai gens de gauche sont là et que l'on en a marre de trimer pour des nèfles et que le prix de notre travail doit nous revenir!

  24. 24
    STEPH dit:

    C'est surprenant cette manie qu'ont certains journalistes de se poser en jury universitaire face à Mélanchon.
    Mais à quand l'adversaire l'interpellant sur un thème essentiel ? par exemple une présentation de l'esprit de Jaurès comme anachronique à laquelle il répliquerait longuement ? parce que le fait d'affirmer ainsi que sa position est irréaliste et son élection perdue d'avance sans étayer suffisamment relève de la réaction viscérale qui se prétend intellectuelle.

  25. 25
    Sam dit:

    Ca vaut la peine d'être vu !
    Il a vraiment d'énormes facilités à communiquer. Géniale sa façon de synthétiser les scénarios compliqués des politiques français (vraiment fort sur Hamon, l'UMP/Le Pen et le FMI). Il arrive à révéler les pires absurdités du système sans être dans la contestation gratuite.
    Et puis quand même, il a le mérite de couper le fil des marionnettes. Le duo Durand et son collègue téléguidé, vraiment pathétique, on voit vraiment leurs visages (en souffrance pour la peine). Et alors, quand on rajoute Chabot, on atteint les sommets du ridicule et de la propagande.
    Bref, ça fait du bien de voir qu'y a enfin quelqu'un pour remuer ce monde là.
    On verra bien s'il reste dans le droit chemin, en tout cas il commence bien.

  26. 26
    Der Schneemann dit:

    Il est sympathique Guillaume Durant dis donc, tout en finesse et en ouverture d'esprit, il en faudrait plus comme lui. J'aime bien aussi sa façon d'accepter le débat sur des questions de fond plutôt que de poser des questions battues et rebattues sans grand intérêt.

    Ah et puis Arlette Chabot, je dis Madame ; une analyse claire et intelligente en prenant garde de ne pas tomber dans le sectarisme ou dans le travers trop répandu de donneuse de leçons.

    Ne lâchez rien Mr Mélenchon, vous avez bien raison de ne pas vous laisser écraser par ce genre de personne qui croient tout savoir.

  27. 27
    klai dit:

    L'énergie dépensée par ces aristocrates des médias français pour dénigrer Jean Luc Mélenchon me confirme qu'il est hors-système et qu'il faut le soutenir. Particulièrement le sermon final d'Arlette Chabot qui s'empresse d'aller diner avec les Nantis du Siècle tous les mois pour recevoir les ordres de l'oligarchie.

  28. 28
    CAREEM dit:

    Bravo Jean-Luc Mélenchon toujours aussi brillant.

  29. 29
    Lefevre dit:

    Je vois une bonne leçon de politique à nos deux journalistes ! je me rend compte et c'est amusant de voir ces deux messieurs s'échiner à te déstabiliser mais ils ne sont pas les plus forts à ce jeux là!
    je comprends que M° Durand n'est pas de penchant pour cette représentation politique.
    je sens que le jeux n'est pas égal à deux contre un,mais cela ne te dérange en aucune manière.
    je ne te dis qu'un mot COURAGE car les adversaires sont nombreux et coriaces !
    Michel un camarade.

  30. 30
    marechal dit:

    Je réagis aussi au constat de Rémi; "mais patience, pédagogie et militantisme nous feront gagner" je veux y croire...
    et quels sont les éléments qui empêchent nos proches mêmes les plus ouverts d'être convaincu ?
    Une image de diversion.
    Celle d'un Mélenchon-caricaturé et cette caricature doit faire partie du combat, de notre combat, à nous militants, intervenants, penseurs de tout genres réfléchis que nous sommes...

    Hier soir j'étais au bar, dans le 16éme,épuisé par une commande d'un de mes clients je prenais une récrée, et j'écoutais sans le vouloir un de mes voisins de circonstance adopter comme pilier au nom de la France sa future petite fille qui sera prénommée Marine ; c'était beau il s'en félicitait...
    Il va voter quelque part là où je vous laisse deviner c'est décider... mais à la place de l'Ump...

    Eh bien hier soir on a déjà siphonné sarko d'un vote sans trop d'effort, pour ma part j'ai repris une Leffe...
    Je sais que je peux en choquer certain...
    Mais cette confrontation des choix radicaux : la Liberté contre le fascisme, me paraît une nécessité, une obligation pour notre république... à dessein donc.

    ça vient...

    Et je me permet de transformer une partie d'un texte bien connu d'Antonin Artaud :

    La révolution n'aura pas lieu
    elle a eu lieu
    Il faut la refaire...

    Lionel Maréchal

  31. 31
    claudine jobez dit:

    bien ! encore 1 intervention musclée comme on les aime, nous, ceux qui ont compris la sincérite que tu dégage j.luc en indiquant le chemin à suivre, çà semble tellement logique !
    le PS tarde à s'imposer, c'est gonglant ! les "ronds "de jambes, çà suffit amplement... du temps de mitterand il n'y avait qu'1 seul candidat... mais où sont-ils ces socialistes, les vrais ?
    je lis plus haut que 15% des votes iraient au parti de gauche... ravie ! si cela est la réalité et je serai de ceux là.
    allez, on y croit " Mélenchon, présidons"

  32. 32
    le Prolo du Biolo (PG 69) dit:

    Chabot: Mélenchon dans la course des "pourquoi pas moi"

    Vraiment impayable cette dame.
    Ne pense pas un quart de fraction de seconde que sa candidature puisse avoir pour but de défendre des idées différentes.
    Et qu'une élection n'est pas le tiercé. On ne vote pas forcément pour le favori, on vote avant tout pour défendre des idées, même (provisoirement) minoritaires.

    Elle n'imagine pas une seconde qu'un combat Sarkozy / DSK, c'est bourricot machin / machin bourricot, et qu'il n'a aucun intérêt pour la France.
    Avec un casting pareil, on pourrait aussi bien la supprimer cette élection.

    Avec des analystes politiques de cet acabit pour "informer les Français", on n'est pas sortis de l'auberge, moi j'dis.
    A moins qu'on ne les dégage bientôt ?

  33. 33
    Claude33 dit:

    La médiocrité des animateurs des médias français,est en dessous de toute tolérance.
    Mon espoir est de leur faire subir à vie les contraintes des travaux pénibles, insalubres, et dégradants des travailleurs.
    Afin que chaque jour, ils constate leur dégradation physique,et s'ils arrivent à l'âge de 70 ans quelques années de retraite (revenu minimal accordé) suffirons à ces braves gens!
    Il n'y a pas de dialogue possible avec ce genre de laquais.

  34. 34
    armoise dit:

    Les Irlandais diraient : "La course n'est pas toujours gagnée par le plus rapide ni la bataille gagnée par le plus fort mais c'est comme cela que l'on parie"... !

  35. 35
    teddy le routier dit:

    Bravo Mr Mélenchon,
    Une fois de plus, ces soi-disants journalistes viennent de démontrer leurs incompétences !
    Restez sur cette ligne ! Bravo

  36. 36
    Jean-Luc MARTIN dit:

    Bravo Jean-Luc Mélenchon et oui je fais comme les journaleux et en plus avec un certain plaisir car j'ai les mêmes Jean-Luc Mélenchon.
    Parlons sérieux, encore et encore une fois, nous pouvons constater le mépris que ces journaleux ont vis à vis de Jean-Luc Mélenchon de plus lors d'une émission j'ai reconnu le "journaliste" à gauche de Jean-Luc Mélenchon qui avait lors de cette émission comparer Jean-Luc Mélenchon à Louis De Funès cétait le comble, et cette fameuse Chabot qu'elle tronche on voyait sur son visage que simplement le nom de Mélenchon la dérange, remarquez c'est Normal quand on fait la bise au candidat qui viens de terminer le débat des deux representant au deuxième tour des présidentielles, on comprend pourquoi et vous remarquerez que j'ai pas dis candidate donc vous devinez à qui cette "dame à fait la bise. Je voudrais et je le souhaite Jean-Luc Mélenchon cool dans tes débat je sais cela doit etre tres dur pour toi je te comprend malgré que je te demande d'etre plus cool je sais que pour moi tu as toute meme un sacré tempérament et une maîtrise quant meme car moi il y aurait déjà longtemps que j'aurais passé au dessus du bureau corriger ses soit disant journaliste pour leur propos à la limite de l'injure, comme ce vieux avocat affalé dans son fauteuil à moitié endormi qui par ses propos t'a fais passer pour un dangereux, qui jouissais de ses paroles. Ils sont tous l'air de dire pourquoi Jean-Luc Mélenchon se presente il n'a aucune chance. Et bien messieurs les bien penseurs allez voir sur ce site: http://www.linternaute.com/actualite/questionnaire/fiche/14439/d/f/1/ et se n'est pas un sondage de 1500 personnes à aujourd'hui 6500 personnes ont répondu à ces questions allez suivez mon liens et votez à votre tour et Jean-Luc Mélenchon je te souhaite bon courage mais sache que nous sommes à tes côtés et nous ferons tous autours de nous pour leur montrer que le français n'est pas des zébus que nous avons nous aussi un cervau et un bulletin à mettre au premier tour et si tu continuedans cette voie de tous coeur et ce sera dur mais donne moi le plaisir de mettre un buletin Mélenchon au deuxieme tour.
    Reçois toutes Amitiés Fraternelles

  37. 37
    pedro dit:

    @Webmestre
    Pourquoi les commentaires sont fermés sur certains billets ? Tous ces commentaires, dans lesquels j'adorais errer et me perdre, étaient à mon avis une source d'information toute aussi intéressante que les billets de l'auteur... On va avoir droit à un blog aseptisé... C'est dommage.

    [Edit Webmestre : Cela va faire plus d'un an que les commentaires se ferment automatiquement sur tous les billets au bout de 2 semaines. Les trolls aiment en effet tout particulièrement venir "bourrer" les anciens billets, imaginant ainsi que leurs exploits passent inaperçus. Par ailleurs, il semblerait que les "habitués" se rassemblent systématiquement sur le dernier billet. De plus, la fermeture programmée des commentaires ne vous empêche ni d'errer, ni de vous perdre. Donc votre histoire d'asepsie, j'ai comme un doute...]

  38. 38
    amc dit:

    Ils n'ont qu'une idée ces journalistes, nous livrer la petite musique de NS, il n'y a pas d'argent, on ne pourra pas, c'est pas possible. Et en Tunisie c'était possible il y a un mois ?
    Pourquoi tant d'agressivité envers Jean-Luc Mélenchon.
    Courage serrons nous les coudes et faisons entendre notre grande musique, pour un monde meilleur, plus juste.
    Soyons confiants nous allons y arriver.
    Courage et avec Jean-Luc Présidons

  39. 39
    pibi24 dit:

    Bonjour,

    Mr Mélenchon, j'espére trés fortement que vous serez investi par le FG pour être le candidat de la vrais gauche.

    J'espére aussi que vous lirez mon commentaire car il me semble que aprés votre investiture éventuelle vous devez vraiment modifier votre mode de discours.

    Sans changer le sens des mots et de vos idées il me semble donc ABSOLUMENT necessaire pour rassembler que vous adoptiez dans votre comportement non verbal la dignité qui sied à un président de la république, la revolution effraie quand même et dans la tempête l'equipage aime un capitaine calme et ferme (cf NB) donc, d'abord :

    1-cesser de gesticuler lors de vos réponses à des journalistes tittileur de métier, en particulier cesser de faire montre d'agressivité gestuelle à leurs égard, des paroles courtes bien placées y suffiront ou bien carrément et posément refuser de répondre à leurs insinuations qui détournent l'objet du débat et le développement clairs de vos idées. Les spectateurs savent faire la part des choses.

    2-avoir l'idée trés fermement ancrée lors de vos apparitions médiatiques que votre discour s'adresse dorénavant aux Français et non pas parler uniquement en réponse aux journalistes qui aiment en vous l'objet spectaculaire. Imposez l'elocution de votre programme et ce que vous allez faire et ce sont des questions la-dessus seulement qu'il faut accepter de discuter le but est d'expliquer et de rassurer.

    Trés cordialement et bon courage dans le combat (en particulier celui du 14 fevrier avec Mme Le Pen sur BFMtélé je crois)

    NB : DSK rassure par sa stature surtout !

  40. 40
    Bruce dit:

    Bravo à Mr. Mélenchon ! Vous avez l'envergure, le charisme pour être dirigeant ! Une fois dans l'arène, vous ne vous laissez pas désarçonner. Et vos idées sont très bonnes ! surtotu celle qui consiste à indexer la monnaie sur des valeurs concrètes.

    Quant à Arlette Chabot, elle n'a rien pour elle cette pauvre femme. Et elle dit, entre autres, que nicolas Hulot le bulot est très populaire, on croit rêver...Ce type gagne 30000 euros par mois pour faire une émission tous les 36 du mois et dans laquelle il n'est question que de sa petite personne. Un type, qui se déplace en hélicoptère, et dont les consommations en carburant durant ses émissions sont pantagruéliques. Un peu à la manière de yann arthus-bertrand, qui couvraient également le paris-dakar il y a quelques années, une course, on le sait, très écologique (sans compter les otoctones écrasés sous les roues des voitures). Il faut être pour la protection de l'environnement, mais des écolo donneurs de leçon comme ces spécimens, il ne faut même pas s'allier avec eux. Ces enfoirés veulent instaurer des taxes pour que les riches roulent en auto et les pauvres en vélo, inadmissible ! Comme si l'écologie ne passerait que par l'argent... ce sont des lois qu'il faut, ces lois doivent interdir les comportements antiécologiques, dans le bien de tous et dans le respect des plus pauvres et opprimés.

  41. 41
    RoK Feller dit:

    Débat Mélenchon-Kahn. Qu'ils s'en aillent. Tous?

    Enregistré samedi 29 janvier 2011

    http://video.liberation.fr/video/iLyROoafzw4z.html

    Melenchon, Présidons !

  42. 42
    bruce dit:

    @ pibi24
    Dans votre post, vous donnez des lignes de bonnes conduites à suivre pour Mr. Mélenchon. En un sens, vous auriez raison, mais dans un autre sens, on peut aisément comprendre Mr. Mélenchon dans le contexte actuel, vu la situation. vous dites que l'on est toujours rassuré par un capitaine sachant garder son sang froid ? et bien moi surtout par u capitaine compétent. Voir un Mr. Mélenchon s'éxprimer calmenent vous rassurerait-il plus ? Le navire coule au mileu de l'océan, mais on vous dit : " gardez votre calme, on maîtrise la situation ". Que dalle oui ! Voudriez-vous un de ces pourris comme ceux qui sont au gouvernement depuis trop longtemps et qui se gorgent des richesses créées par les travailleurs. Mais l'heure est grave et je pense qu'il n'y a plus de demi-mesure à adopter, il faut changer radicalement de politique pour une redistribution des richesses plus équitable, maintenant, pas demain. Mr. Mélenchon a également raison de ne pas se plier aux traditionnelles courbettes que font les légumes ripoux qui alimentent le parti socialiste, et qui sont censés être l'opposition du régime en place ! regardez-les dénigrer Mr. Mélenchon de peur que leur électorat se reconnaisse plus dans le front de gauche plutôt que ce parti de ratés et mégalomanes du parti socialistes. La france du peuple est en train de crever, plus d'emploi, 1 jeune sur 2 au chômage après bac+2,+5,+8 et qui ivvent chez leurs parents à + de 30 ans Et les malheureux qui se tuent au travail le font pour des salaires de misère. Français, réveillez-vous bon sang ! le changement, c'est tout de suite qu'il faut l'adopter et le transmettre au plus grand nombre. Nos ancêtres se sont battus à mort contre l'oppression les puissants qui les faisaient crever, alors ne laissons pas revenir cette situation ! Français ne vous laisser pas envahir par le doux venin qui vous empoisonne. Ce n'est pas une éluqubration, regardez autour de vous, des peuples se réveillent et écrivent...

  43. 43
    N.C. dit:

    Incroyable cette Chabot quand même, c'est à dormir debout....

  44. 44
    Thibaut B dit:

    Une vraie caricature ce Durand :o

  45. 45
    BOISSELET michel dit:

    Bravo Jean Luc Mélenchon,
    Ces « journaleux » sont insupportables, pour qui se prend-t-il ce Guillaume Durand, il n’y a pas de plus sourd que celui qui ne veut pas entendre…
    Je crois sincèrement qu’il est temps de leur donner une leçon, je ne crois pas être le seul à avoir cru ce que disait Sarko, à même avoir voté pour lui mais être maintenant « révolté », « indigné » et je voterai Mélenchon au premier tour et, je l’espère aussi au 2e…
    Michel


Blog basé sur Wordpress © 2009/2015 INFO Service - V3 Archive