23nov 08

Je devrais me réjouir des premiers pas remarquables accomplis depuis la création du Parti de gauche (PG), notamment ses 5000 déclarations de soutien et ses récentes adhésions de personnalités socialistes comme Franck Pupunat, Jacques Rigaudiat ou Jacques Généreux. Je veux avant tout saluer l’évènement que représente la création du front de gauche avec le Parti communiste en vue des prochaines élections européennes. Au cœur de l’obscurité que répand la déchéance morbide du Parti socialiste la lumière du renouveau de la gauche s’allume. Mais c’est encore la nuit. La semaine du parti socialiste a été profondément démoralisante pour les gens de gauche qui en retiennent la conclusion essentielle : Sarkozy a le champ libre. De ce champ de ruines on ne se relèvera pas en un jour. Mais rien ne sert de gémir et de se laisser abattre. Le calendrier nous ouvre une opportunité inespérée de rebond.

Tout le raisonnement qui nous avait conduits à décidé de quitter le PS dès le soir du vote, puis à créer aussitôt le Parti de Gauche (PG) s’est vérifié sous une forme bien plus caricaturale que tout ce que nous avions imaginé. La victoire de Ségolène Royal a contraint tous ses challengers à une grotesque et destructrice guerre de retardement dans laquelle tout a coulé, y compris la gauche du parti et pour finir peut-être le parti lui-même. Au total cette séquence réalise sous une forme certes ubuesque et imprévue tout le contenu de l’évolution du PS tel qu’il s’est progressivement mais implacablement amassé au fil des années. Aligné sur l’horizon indépassable du capitalisme et du libéralisme, rêvant de l’alliance au centre qui le mettrait au diapason de tous les autres partis sociaux démocrates d’Europe, le PS s’est effondré en se présidentialisant à mort, pipolisé, dépolitisé. A présent, ce que l’on appelait le parti socialiste est mort. De ce fait l’ensemble du dispositif qui structurait la gauche autour de ce parti est à terre.  La droite qui faisait déjà ce qu’elle voulait grâce à l’abstention du PS n’a plus rien en face d’elle. C’est tout le dispositif de riposte qui doit être reconstruit. Et pour cela c’est l’espace politique occupé par le PS qui doit changer de leadership. Naturellement cela ne veut pas dire que le parti socialiste va disparaître. Sous le même nom, autre chose va se présenter sur la scène. Soit, autour de Martine Aubry, une sorte de nouvelle SFIO, syndicat d’élus gérant les rites de la gloire passée, soit avec Ségolène Royal un parti de type démocrate à l’italienne. La première forme n’aura d’autre projet que sa conservation et se tiendra aussi longtemps que possible dans une logique identitaire avant d’être siphonnée progressivement par le centre et la droite. La seconde sera à géométrie variable construite sur la seule échéance présidentielle et en dépendra en tout et pour tout. Elle la portera avant de l’anéantir. Dans les deux cas Bayrou aura le dernier mot. Aubry et Royal qui incarnent ces deux futurs sont autant les créatrices que les jouets d’une situation qu’elles ont endossée davantage qu’elles l’ont créée. Ce fond de scène peut durer. Il peut tout bloquer et maintenir toute la gauche durablement dans l’impuissance jusqu’au terme du désastre que la crise du capitalisme promet à notre pays. La nomenclature socialiste, l’immense appareil qui entoure les élus y trouverait son compte : son seul souci est de durer. Avec la création du Parti de gauche (PG), et la formation du front de gauche avec le Parti communiste, un processus est engagé. Depuis la modeste place qui est celle du Parti de gauche (PG), avec ce qui vient de commencer depuis notre initiative nous disons: un autre futur est désormais possible. Une courte période s’ouvre, jusqu’aux prochaines élections européennes pour construire un nouveau dispositif politique à gauche qui soit à la hauteur de la crise sociale qui commence et de la catastrophe écologique qui murit. Il n’y a aucun mystère sur ce qu’il faut faire. Ni sur le calendrier d’exécution. Trois congrès vont se succéder à gauche: celui des Verts, celui du PC, celui du NPA. Tous ont à traiter l’offre politique présentée par la rencontre du PCF et de Parti de Gauche (PG). Se rassembler pour la prochaine élection européenne. Cette offre est aussi un programme et une stratégie. Un programme: celui qui découle du refus du traité de Lisbonne et de la politique libérale qu’il contient. Une stratégie: le rassemblement de tout l’arc de force qui se situe sur ce terrain politique. Le Parti de Gauche est l’outil au service de cette tache. Je donne rendez vous à tous ceux que ces questions intéressent samedi 29 novembre prochain au gymnase de l’ile de Vannes, métro Mairie de Saint Ouen pour le meeting de lancement du Parti de gauche, en présence (notamment) de Oskar Lafontaine.

POST SCRIPTUM:

L’abréviation choisie par ses fondateurs pour désigner le Parti de Gauche est PG. L’usage de l’abréviation PdG est donc érronnée. Ce point a déjà été signalé par moi à l’occasion de plusieurs passages médiatiques. Il faut donc signaler comme une marque malveillante le fait de continuer à l’utiliser en dépit de nos mises au point. Cela allait déjà de soi pour n’importe quel observateur. Mais c’est mieux de le dire. 

 


387 commentaires à “La lueur du jour aussi”

Pages : « 1 2 3 [4] 5 6 7 8 »

  1. 151
    Yapakopéesse dit:

    Géorgie: un ex-ambassadeur menace Saakachvili de poursuites judiciaires
    13:50 | 26/ 11/ 2008

    TBILISSI, 26 novembre - RIA Novosti. L'ex-ambassadeur de Géorgie en Russie, Erossi Kitsmarichvili, s'est dit prêt mercredi à poursuivre en justice le président Mikhaïl Saakachvili, l'accusant d'avoir été dépossédé sur son ordre de sa participation dans la chaîne de télévision Roustavi-2.

    "En 2004, j'ai été privé de ma participation dans Roustavi-2 sur l'ordre du président géorgien Mikhaïl Saakachvili. Je vais déposer une plainte en justice pour reprendre mes actions", a-t-il indiqué lors d'une conférence de presse.

    M. Kitsmarichvili a également promis de faire de son mieux pour que les médias en Géorgie redeviennent libres et indépendants, comme lorsqu'il travaillait à Roustavi-2 dont il est le fondateur.

    Erossi Kitsmarichvili fut copropriétaire et directeur général de la chaîne de télévision Roustavi-2 qui, selon des analystes, a largement influencé le climat politique dans le pays et a activement soutenu la "révolution des roses" en 2003, qui a marqué l'avènement au pouvoir de Mikhaïl Saakachvili.

    La chaîne a fait faillite en 2004, et les autorités y ont placé leur représentant après le départ de M. Kitsmarichvili. Plus tôt, l'ex-diplomate avait prétendu que la chaîne était contrôlée par un certain Geomedia Group, enregistré dans les îles Marshall et appartenant à M. Saakachvili.

  2. 152
    Nipontchik dit:

    Et la nomination de Mme Clinton au Département d'Etat ne pourra qu'inquiéter si on se souvient du rôle de son mari dans le déclenchement de la guerre contre la Yougoslavie (1ère opération de l'OTAN en 50 ans).
    Les interventions humanitaires peuvent être bien + dangereuses que celles menées au nomdu choc des civilisations.
    Déjà les Palestiniens savent à quoi s'en tenir à propos de la diplomatie des Clinton.

  3. 153
    commandant P. dit:

    @dudu87
    post 153
    "qu’en est-il de l’espace et des satellites espion ?"

    sur l'espace
    il n'y a pas photo !
    l'espace européen, et en partie américain, ne tient que grâce aux vaisseaux SOYUZ et PROGRESS, toujours vaillants ravitailleurs depuis 40 ans
    (sachat que l'espace européen est sinistré en terme de moyens et d'investissement)

    sur les satellites espions
    par nature, le sujet est sensible, et ici, nous sommes sur un blog...
    en 2 mots
    même si, sur les optiques (résolution) et le traitement de l'image (masse de données), les russes sont retard,
    ils ne sont certainement pas ridicules en terme de capacités globales

    la conclusion est partout la même :
    arrêtons de prendre les Russes pour des Moujiks !

  4. 154
    abel dit:

    Pour pouvoir livrer bataille il faut deux adversaires... et je me demande qui est l'adversaire de Sarkozy et où et quand a lieu le combat. Qui est de taille à l'heure actuelle à lutter (même en étant au pouvoir) contre les milliardaires qui ne sont pas prêts à lacher un seul centime et qui sont, de fait, les véritables tenants du pouvoir. Un polytechnicien m'expliquait, un jour, que la politique n'est qu'un choix de société et que face à ces choix se dresse la cohorte des grands serviteurs du système économique dominant peuplant les ministères et dirigeant les cabinets ministériels et sortant presque tous des grandes écoles où se reproduit la classe dominante et son idéologie.

  5. 155
    Darcos et ses amis cathos. dit:

    Darcos va envoyer les moins de 3 ans chez ses amis cathos ! Et la Caisse Nationale des Allocations Familiales financera les crèches catholiques !

    Lisez cet article :

    OPA des cathos sur les bambins.

    Les bons pères sont en embuscade pour mettre la main sur un nouveau créneau. C’est la revue « Enseignement catholique actualités » qui, en février 2008, a annoncé la couleur. Dans un dossier intitulé « Place aux tout-petits », les grands prêtres expriment leur désir d’ouvrir des crèches à l’intérieur de leurs établissements pour permettre un accueil précoce des enfants, « dès 18 mois ou même en deçà ». Et à la demande du secrétariat général de l’Enseignement Catholique, les directeurs diocésains ont été priés de nommer, dans chaque département, un référent en matière de petite enfance, en vue d’une grand-messe célébrée le 26 novembre 2008 à Paris.

    Pas besoin d’une étude de marché : les moins de 3 ans, cela représente 2,5 millions de bouts de chou. Et autant de « clients ». Un bon moyen de capter une clientèle qui, avec un peu de chance, restera dans le privé durant toute sa scolarité. C’est ce qu’on appelle un investissement à long terme. Avec, côté financement, la bénédiction de la Caisse Nationale des Allocations Familiales. Son patron, Jean-Louis Deroussen, était jusqu’à sa nomination, en 2006, le président de la Confédération Française des Travailleurs Chrétiens de l’enseignement privé. Jean-Louis Deroussen a été invité, bien sûr, à siéger au Haut Conseil de la Famille, un machin créé, le 28 octobre 2008, par la secrétaire d’Etat chargée de la famille, Nadine Morano, et présidé par François Fillon.

    Extraordinaire hasard, Darcos, ardent supporter de l’Enseignement catholique, a préparé le terrain. Le 14 novembre 2008, devant les sénateurs, le ministre de l’Education affirmait que l’école maternelle était tout à fait inadaptée aux moins de 3 ans, et qu’il vaudrait mieux s’orienter vers des « jardins d’éveil ».

    En juillet dernier, déjà, Darcos avait poussé ce cri du cœur :

    « Est-il vraiment logique, alors que nous sommes si soucieux de la bonne utilisation des crédits de l’Etat, que nous fassions passer des concours à bac + 5 à des personnes dont la fonction va être essentiellement de faire faire des siestes à des enfants, ou de leur changer les couches ? »

    Excepté le ministre Darcos, tous les parents savent que l’école n’accueille pas les enfants qui ne sont pas propres. C’est même LA condition pour l’entrée des têtes blondes dans le circuit scolaire.

    Darcos ne s’est pas appesanti sur cette vérité statistique toute bête : faute de postes d’instits, 40 000 bambins, pour la plupart issus des milieux défavorisés, n’ont pu être scolarisés à la rentrée 2008 – 2009.

    Les cathos vont accomplir un miracle ?

    Brigitte Rossigneux, Le Canard Enchaîné, 26 novembre 2008, page 4.

  6. 156
    Bruno dit:

    Ce post161 montre bien que contrairement à ce qu'on peut croire parfois à la lecture des débats sur ce blog, c'est bien la laïcité et l'enseignement publics qui sont menacés dans notre pays, et pas l'inverse. Dans ce sens, oui, et mille fois oui à une laïcité intransigeante. L'idée que mes impôts ou cotisations puissent servir à financer des crèches cathos m'est insupportable.

  7. 157
    C'était prévu pour mai 2008 dit:

    Source : AFP
    26/11/2008 | Mise à jour : 15:07 |.
    La Géorgie et la Russie se préparaient à une guerre depuis des mois, a affirmé aujourd'hui l'ancien ambassadeur de Géorgie en Russie Erossi Kitsmarichvili, assurant que Tbilissi avait initialement prévu une offensive contre sa république rebelle d'Abkhazie en mai.

    "Il y a eu de grands débats et une date (pour une offensive) a été fixée. Selon les informations dont je dispose, c'était début mai et cela coïncidait avec l'investiture du président russe Dmitri Medvedev", a déclaré M. Kitsmarichvili sur la radio Echo de Moscou.
    Cette décision "a été prise par le président géorgien Mikheïl Saakachvili personnellement en novembre de l'année dernière" et "concernait initialement l'Abkhazie", a poursuivi l'ambassadeur.
    "A un moment donné, l'objectif a changé pour (devenir) Tskhinvali", capitale de l'Ossétie du Sud, affirme-t-il encore.
    "Une opération d'envergure contre l'Ossétie du Sud était prévue pour juillet-août", selon M. Kitsmarichvili.
    "On le savait en Russie et certaines forces en Russie poussaient Saakachvili à cette action", a poursuivi l'ambassadeur.
    L'offensive de Tbilissi contre l'Ossétie du Sud, région séparatiste pro-russe, le 8 août a provoqué une riposte militaire de Moscou qui a envoyé des troupes en Géorgie. La Russie a reconnu à la suite d'une guerre de cinq jours l'indépendance de l'Abkhazie et de l'Ossétie du Sud.

    Le présidence géorgienne a démenti mercredi les affirmations de M. Kitsmarichvili.

  8. 158
    dudu87 dit:

    "Pour pouvoir livrer bataille il faut deux adversaires… et je me demande qui est l’adversaire de Sarkozy et où et quand a lieu le combat."

    La bataille se livre tous les jours, hier, l'audiovisuel, avant hier, les postiers, un autre jour, les Renault-Sandouville ect....Tu n'as pas remarqué, Abel, la multitude des luttes qui se développent! Toutes dirigeaient contre le puissance de l'argent et du pouvoir à son service.
    Renault- Sandouville est un symbole, fini les petits meetings de Sarko devant la classe ouvrière sans que celle-ci se rebiffe et lui interdise ses mensonges comme à Gadrange. De là viendront les changements au moins pour 50%, les politiques vont être obligés de s'adapter sinon subir le sort de Sarko à Sandouville!

  9. 159
    Les défaillances d'entreprises s'envolent. dit:

    France : les défaillances d'entreprises s'envolent.

    Avant même la crise, les défaillances d'entreprises en France ont augmenté de 4,4 % en juin 2008, selon l'Insee.

    Une dégradation qui, à en croire une étude Euler Hermes Sfac, devrait s'accroître, avec une augmentation des défaillances de 25 % cette année, et encore d'autant l'an prochain.

    Les défaillances seraient-elles un signe de turbulences avant-coureur ? L'Insee a révélé mercredi 26 novembre que le nombre de défaillances d'entreprises en France au cours du mois de juin 2008 avait augmenté de 4,4 % par rapport au mois précédent, en données corrigées des variations saisonnières et du nombre de jours ouvrables.

    Cette dégradation porte le nombre de défaillances jugées au cours des douze derniers mois en hausse de 8,6 % sur un an, selon l'Institut.

    Hier, une étude de l'assureur-crédit Euler Hermes Sfac a annoncé que les défaillances d'entreprises allaient augmenter de 25 % cette année et encore d'autant l'an prochain.

    "C'est historique. Cela ne s'est jamais vu. Cette envolée est d'autant plus spectaculaire que la progression a très rarement dépassé 10 % par an", a expliqué Karine Berger, directrice des études. Une telle hausse ne s'était pas vue depuis 1993 et le fait que ce phénomène se reproduise deux années de suite ne s'était jamais produit jusqu'à présent.

    http://www.lesechos.fr/info/france/300312194-france-les-defaillances-d-entreprises-s-envolent.htm

  10. 160
    abel dit:

    Ces grèves sont trop parcellaires pour être efficaces. Il y en eu bien d'autres avant (j'y étais) et la droite est toujours au pouvoir. Le syndicalisme en france représente entre 8 et 10% de syndiqués et, de plus, les centrales sont incapables de mener une grande lutte unitaire ; le pouvoir de l'argent se charge de les diviser et il y parvient très bien ! En 1939, les français se sont bien battus.. avec des fusils Lebel contre les Panzer Divisions. Et ils ne savaient pas, les pauvres, que les grands groupes financiers et les banquiers voulaient porter Hitler au pouvoir pour qu'il annexe l'Europe afin de se retourner ensuite contre la Russie ! (Annie Lacroix-Riz " Le choix de la défaite"). Que dire des fabriques d'armement françaises en allemagne qui fabriquaient les obus qui allaient tuer nos soldats !
    En indochine nous avons défendu les plantations de Michelin.

    La France a fait beaucoup de révolutions ; 1789 a entraîné le consulat puis le Ier Empire., 1830 (les 3 glorieuses) qui mit fin au règne de charles X et...ouvrit la voie à Louis Philippe, et 1848 nous amène Napoléon III. Et depuis la IIIème république, nous avons brillamment retrouvé l'ancien régime avec l'aide de la Vème et un Président qui a tous les pouvoirs entre ses mains grace à une majorité absolue à la chambre des députés et au sénat. J'abrège pour ne pas fatiguer le blogueur !
    Alors il est où ce grand accord humain de la gauche. J'ai fait un rêve! et à ce propos, Obama va demander aux américains des sacrifices financiers pour faire face à la crise. C'est le début du désenchantement.

  11. 161
    commandant P. dit:

    toujours les capacités des Russes en espace :

    Success of the 1738th launch of Soyuz
    mercredi, novembre 26, 2008, 02:21 PM
    The 1738th flight of a Soyuz launch vehicle was performed on Wednesday, November 26, 2008 from the Baikonur Cosmodrome in Kazakhstan at 15:38 Moscow time (13:38 Paris time).

    Arianespace and its Russian partners report that the Progress cargo spacecraft was accurately placed on the target orbit for another mission to the International Space Station. This was the ninth Soyuz family mission in 2008.
    With the introduction of Soyuz at the Guiana Space Center (CSG), this famed Russian medium-class launch vehicle will become an integral part of the European launch vehicle fleet, together with the heavy-lift Ariane 5 and the lightweight Vega. To be offered to the commercial market, the Soyuz in French Guiana is Europe's reference medium-class launch vehicle for governmental and commercial missions.

    donc, 1738 lancements...

  12. 162
    Hold up dit:

    "En réalité, il n’y a pas assez d’argent dans le monde pour couvrir les gains fictifs réalisés sur les marchés des dérivés, bulle estimée à plusieurs millions de milliards de dollars. Face à cela, la seule solution sensée est de fermer ces marchés spéculatifs et d’annuler la dette qu’ils représentent. Mais King, en bon parasite, appelle les banques centrales à pisser de l’argent autant que nécessaire pour couvrir ces actifs spéculatifs."

    Un dirigeant d’HSBC veut un nouveau Weimar :

    http://www.solidariteetprogres.org/article4858.html

  13. 163
    Hold up dit:

    "Le gouvernement US vient de voler au secours de Citigroup mais laisse languir General Motors. Comment justifier une telle différence de traitement ? Robert Reich, ancien ministre du travail de Clinton, nous fournit la réponse. Citi représente le monde de l’argent, et General Motors celui du travail. Reich dénonce le rôle central que la finance s’est octroyé - et que les autorités continuent de lui concéder - au détriment de l’économie réelle."

    Article : http://contreinfo.info/article.php3?id_article=2373

  14. 164
    ollag dit:

    Quand on n'a pas trop le moral ça fait du bien de revisionner la vidéo de Mélenchon face à Moati. Allez, debout et retour au front !

  15. 165
    LES CAISSES SONT VIDES dit:

    " L’agence Bloomberg a fait le compte de l’ensemble des sommes garanties, prêtées ou dépensées par les autorités US depuis le début de la crise : 7 400 milliards de dollars, soit 50% du PIB US. Et ce total ne prend pas en compte les mesures de ces trois derniers jours, qui augmentent de plus de 1 000 milliards la facture potentielle des interventions de l’Etat avec le renflouement de la banque Citi Group et l’annonce d’un nouveau programme d’acquisition d’obligations et de titres destiné à soutenir les crédits à la consommation, d’un montant de 800 milliards. "

  16. 166
    Hold up dit:

    " Main basse sur les terres agricoles à l’échelle mondiale " :

    http://contreinfo.info/article.php3?id_article=2372

  17. 167
    dudu87 dit:

    @Abel,
    Dit d'une autre façon, il n'y a plus rien à faire, et la messe est dite. La période 1958 -1981 est riche d'enseignement où il y avait aussi des luttes parcellaires. La période de la Résistance est aussi très significative. Alors, tu y crois?

  18. 168
    Romain dit:

    Depuis 15 ans je votais à gauche mais sans réel plaisir. Je n'avais pas confiance dans les Hommes et trouvait leurs idées parfois dépassées. Pourtant convaincu que la droite ne jouait que le jeu d'une minorité et par tradition familliale, je choisissais toujours un bulletin de gauche.
    La LCR n'a jamais été un choix et ne le sera jamais... Parmi les socialistes, trop nombreux sont les arrivistes (hein manu vals...). Le PC est devenu une coquille vide où les Hommes d'appareils ne travaillent plus et sont éloignés du monde réel...
    Bref... J'étais bien emmerdé.

    Grâce à vous et vos idées (je ne vote pas pour une personne mais pour sa ligne politique - Quand je vois que Obama maintient le minister de la défense de Bush...Je me marre), j'aurais plaisir à mettre le bulletin cette fois.

  19. 169
    4 Août dit:

    "Les financiers se livrent à une débauche de magasinage. Les 400 milliardaires étasuniens de Forbes attendent dans les limbes.

    Dès qu'ils auront consolidé leur position dans le secteur bancaire, les géants financiers, incluant JP Morgan Chase, Bank of America, et autres, utiliseront leurs gains inattendus et l’argent du plan de sauvetage qui leur est fourni dans le cadre du TARP, pour étendre leur contrôle sur l'économie réelle.

    La prochaine étape consiste à transformer les actifs liquides, à savoir la richesse en papier monnaie, en acquisitions dans l’économie réelle."

    http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=11061

  20. 170
    dit:

    Bravo à nous vaillants parlementaires pour ce nouvel "exploit". D'ailleurs, les Sénateurs ont prouvé leur solidarité parlementaire en ne soufflant mot du récent audit de l'Assemblée Nationale par la Cour des Comptes qui a révélé que :

    - Les dépenses totales ont augmenté de 47% en 10 ans. C’est 30 points de plus que l’inflation.
    - Une multitude de comptes bancaires incompréhensible : l’Assemblée nationale utiliserait une dizaine de comptes bancaires différents, gérés de manière totalement cloisonnée.
    - Les mauvais placements de la cagnotte ont fait perdre 1,8 million d’euros : l’ « insuffisance de méthode » dans la politique des placements de la fameuse cagnotte évaluée à 302 millions en 2007 aurait occasionné « un manque à gagner de 1,8 million d’euros », depuis 2001.
    - Les chambres d’hôtel payées pour rien, faute d’annulation : la Cour des comptes remarque que les chambres d’hôtel réservées pour les députés et jamais annulées lors des désistements, et donc automatiquement débitées, ont coûté cher à l’Assemblée.
    - 6,5 millions dépensés en 2007 uniquement pour le matériel informatique : pourtant, le service des fiches de paie de l’Assemblée ne dispose toujours pas de logiciel informatique qui fonctionne pour traiter les salaires, malgré l’achat d’un logiciel dédié aux paies en 2003, pour un montant de 4,3 millions d’euros.
    - Les frais de personnel les plus importants d’Europe : la part des frais de personnel représente 25% de l’ensemble du budget de l’Assemblée, contre 15% à la Chambre des communes de Londres et 12% au Bundestag à Berlin. 213 000 euros bruts de salaire annuel pour les hauts fonctionnaires : les 24 hauts fonctionnaires les mieux payés perçoivent 213 000 euros bruts de salaire annuel.
    - 125 millions d’euros pour rénover deux immeubles : la rénovation du 101 rue de l’Université (où les députés ont leurs bureaux et certains leurs logements) et du 32 rue Saint-Dominique depuis 2004 devrait dépasser les 125 millions d’euros, soit le double de la somme prévue au départ. (Sources JDD et RMC)

  21. 171
    Wieland dit:

    @ dudu 87

    Sarkozy n'aura pas que des adversaires de gauche.

    Désormais, il en aura un de plus, mais sorti des rangs de la droite:
    le parti créé ce 23 novembre 2008 "Debout la République" (DLR) de Nicolas
    Dupont - Aignan. Un gauliste aux accents Le Pennistes des rares millésimes vieillis en fût de châtaignier.

    Encore un qui réclame un Centre.
    Il semble vouloir ravir le Centre de Bayrou.

    Décidément le Prince Chevaleresque du MoDem a beaucoup de prétendants ou de rivales extérieurs à sa Cour.

    C'est bien ce que je me disais. Le centre est trop petit. il va falloir placer Royal sur la gauche du cercle Bayrou et Dupont-Aignan sur la droite, tous deux à bonne distance au risque pour Bayrou lui-même de s'en faire chasser.

    Avec leur penchant pour des politiques à la carte, des alliances à géométrie variable, une économie "artisanale" et une Europe-village ou une Europe- Bourg des notables...
    Tous deux semblent être des héritiers du mythe d'un roi bon et populaire, d'une démocratie paternaliste et dirigiste. Désir d'avenir au pouvoir et Debout la République contre Sarkozy pourraient, ensemble, conquérir de nouveaux territoires sur des fiefs de gauche.

    Allez voir le discours de Dupont-Aignant à la clôture de DLR du Congrès de fondation. Il enferme nombre de formulations qui ressemblent à celles de Royal.
    Le contenu est moins probant que le ton et les accents toniques d'authenticité.

    C'est un vrai script pour un spectacle petit public choisi.

  22. 172
    abel dit:

    J'ai vécu 1968, les manifs, les coups de matraques des CRS et les réunions de travail. Mais les luttes n'étaient pas parcellaires. C'était une grève générale. A marseille nous étions souvent plus de 40.000 à défiler. C'est vrai, nous avons crié "Debré salaud le peuple aura ta peau ". Mais les manifs n'étaient pas des défilés de clowns ! La réussite est totale aujourd'hui : les syndicats divisés, atones, et nous avons perdu à peu près tous nos acquis sociaux ! Et face à ce triste constat où est la force qui va détroner le monarque ? qui va nous permettre de retrouver nos marques ? On détruit des pans entiers de nos entreprises, on ratatine l'école, on critique les profs alors que tout le monde est passé par l'école et lui doit certainement beaucoup.
    Aller à la bataille en ordre dispersé n'est surement pas une bonne stratégie. Il y a certainement des actions à mener, mais il faut savoir à qui on s'attaque, analyser et envisager des stratégies gagnantes ou, pour le moins, déstabilisatrices. Faire l'analyse d'un échec devrait être riche d'enseignement.

  23. 173
    vialle patrick dit:

    Véronique Louis, figure historique du parti socialiste en Ardèche annonce qu'elle rejoint le PG, on attend d'autres figures du PS qui vont bientôt rejoindre Jean-Luc Mélenchon.

  24. 174
    Jennifer dit:

    @Certains
    Je ne connais pas tous les intervenants mais Christophe Ventura du M'PEP, mémoires des luttes et ATTAC n'a rien à voir avec PRS.
    Que veux-tu dire les expériences de 2007?

  25. 175
    curtillat andré dit:

    Jean ZIEGLER le 29; quel bonheur de savoirque celui qui se bat avec tant d'opiniâtreté pour un autre monde soit des nôtres ce soir là et au delà.Lire bien sûr "Les nouveaux Maîtres du monde "et ceux qui leur résistent " Fayard et Points-Seuil .Et bien sûr "L'empire de la honte"Fayard et Poche comme son dernier livre "La haine de l'occident" Albin Michel Des livres terribles qui exigent une Gauche digne de ce nom Merci à Jean Ziegler pour son combat Andre Curtillat

  26. 176
    L'Express interroge Olivier Besancenot dit:

    L’Express.fr : Pourquoi récusez-vous le "front de gauche" que Jean-Luc Mélenchon appelle de ses voeux pour les européennes ?

    Olivier Besancenot : Nous discuterons avec lui. Sa démarche va dans le bon sens et confirme notre analyse selon laquelle le PS n'est pas redressable. Nous discuterons des campagnes que nous pouvons faire ensemble. Cela dit, nous ne voulons pas, nous, faire pression sur le PS de l'extérieur. Mélenchon veut faire un ancien vrai Parti socialiste. Notre objectif consiste non pas à refaire la gauche, mais à construire une autre gauche.

    http://www.lexpress.fr/actualite/politique/besancenot-etre-elu-ne-sera-jamais-pour-moi-unmetier_712299.html?p=2

  27. 177
    PourQuiRouleLeNPA dit:

    Au vu du post précédent, on se demande vraiment ce qu'Olivier Besancenot a dans la tête: la LCr élargie veut elle "profiter" de la crise pour faire la révolution ?

  28. 178
    PourQuiRouleLePG dit:

    pour qui roule le NPA ?
    en tout cas il ne roulera pas pour le PG.

    et le PG il roule pour qui ?
    pour la'réforme'...

  29. 179
    Hold up dit:

    Vers quoi - MOI / NOUS - voulons nous rouler ?

    Dans un premier temps, la seule question à se poser.

  30. 180
    DOM TOM dit:

    Pour irradier les Polynésiens ou exterminer les kanaks, la métropole est fortiche. Pour le reste...Silence radio la plupart du temps sur nos chers DOM TOM, belles contrées d'outre-mer.
    A croire qu'il n'existent pas vraiment. Quand donc en entendons-nous parler ?
    Rarement, sinon jamais.

    Saviez-vous qu'une forte répression policière s'est abattu en Nouvelle-Calédonie ces derniers mois et que Sarkozy a envoyé le paquet pour mater une grève et mettre en prison un certain nombre de syndicalistes ? Qui en a parlé et qui en parle encore ?
    Personne - En tout cas jamais dans les médias métropolitains. Mais il est vrai que le pays est souvent tout entier absorbé par son île de France et qu'au delà des limes de Rambouillet, les barbares sont à l'embusque.

    Ainsi l'on apprend que toute la Guyane est paralysée depuis lundi matin par un puissant mouvement de grève et que les habitants y apportent tout leur soutien.
    Qu'en savions-nous ?

    "Mardi, le maillage se resserre. Même les deux roues ne peuvent plus circuler. Le système D se met progressivement en place. La base spatiale de Kourou aurait ainsi recours à une navette par hélicoptère et par bateau pour son personnel, selon RFO. Seules quelques dizaines de personnes seraient acheminées chaque jour sur la base, afin d'assurer le tir d'Ariane du 10 décembre."

    La Guyane ? En France ? Vraiment, vous croyez ? Qui s'en soucie ?
    "Guyane" la terre sacrée en dialecte guanao veut dire « sans nom », « ce qu'on ne peut nommer ». Ceci sans doute explique cela.

    " Rue 89 " est visiblement le seul média qui informe sur la révolte populaire - Qui sait ? Les bouleversements viendront peut-être un jour de là bas, du lointain, et nous ne saurons pas les nommer.

    http://www.rue89.com/2008/11/27/la-guyane-totalement-paralysee-dans-lindifference-generale

  31. 181
    daniel bush dit:

    Qu'est-ce que le PG va construire ? Et avec qui ? Car, par delà le courage, reste le problème de la stratégie. Quel horizon peut bien s'offrir à JL Mélenchon ?

    Le PC pourrait ne pas se saborder - sauf s'il trouve une garantie de garder ses maires et ses députés. Supposons qu'il le fasse dans une alliance étroite PG-PC ; il représentera les effectifs militants les plus nombreux. A supposer que communistes et PG+antilibéraux+verts de gauche s'y équilibrent, cette alliance peut présenter une force attractive face à la surenchère du NPA de Besancenot.

    JL Mélenchon semble miser sur la crise financière pour lui donner des ailes. Mais elle peut aussi profiter au NPA.

    Ainsi avec le PG-PC de JL Mélenchon, la vie politique sera éclatée entre 5 familles politiques de poids : de droite à gauche, le FN, l'UMP et son allié Nouveau centre, le parti social-libéral (PS) et son allié Modem avec les Verts de droite, le PG-PC, et le NPA.

    JL Mélenchon faisant le constat que plus personne ne l'écoutait au sein du PS, se dit peut être qu'en pesant 15 % environ dans l'électorat avec le PG-PC, il peut condamner le PS à faire alliance avec lui (et donc à négocier), surtout si le Modem s'effondre.

    Mais un autre risque serait que ce soit le PS qui s'effondre, au profit du Modem.

    Ainsi la partie qui se joue dans la gauche française, est une partie difficile, mais exaltante.

  32. 182
    Ce que le public devrait savoir. dit:

    " Les crises financière, économique, alimentaire et climatique ont pris un caractère dramatique à l’échelle mondiale en 2008. Les effets seront de longue durée. Les réponses apportées aux crises en cours par les organisations internationales et la plupart des gouvernements augmentent leur crise de légitimité. En effet une grande partie de l’opinion se rend parfaitement compte qu’on sauve les banquiers sans égard pour les peuples. La conjonction de ces crises montre aux peuples la nécessité de se libérer de la société capitaliste et de son modèle productiviste car ils constituent la racine du problème. "

    Eric TOUSSAINT est l'auteur de nombreux ouvrages dont "Banque du sud " et " nouvelle crise internationale"

    http://www.dailymotion.com/video/x7634m_crise-financiere-ce-que-le-public-d_news

  33. 183
    maxou dit:

    Bonjour à tous,
    Éditorial.
    Inhumains? !
    Par Patrick Le Hiaric
    le cœur serré,? ?nous avons appris,? ?hier après-midi,? ?qu'un deuxième de nos?
    concitoyens,? ?privé de logement,? ?est mort dans le bois de Vincennes.? ?Et que répond au même moment le tribunal de police de Paris qui rend la justice au nom de la République? ? ?Il condamne l'association Droit au logement à? ?12? ?000? ?euros d'amende pour avoir l'an passé défendu des sans-logis? !

    Il reproche à cette association d'avoir soutenu? ?374? ?familles sans abri en les faisant camper rue de la banque,? ?à Paris,? ?beau symbole pour rendre visible la misère qu'on veut cacher ou reléguer à la périphérie des villes? ! ?Quel autre moyen avaient-elles de crier leur détresse,? ?elles qui sont aussi privées de voix? ?
    L'association les enfants de Don Quichotte d'Augustin Legrand est également poursuivie pour des faits similaires.? ?C'est révoltant? !

    Attaquer ainsi les associations qui défendent les sans-toit,? ?jusqu'à tenter de les étouffer financièrement,? ?revient à désarmer les? ?100? ?000? ?personnes aujourd'hui sans abri,? ?les? ?600? ?000? ?qui habitent dans un logement qualifié? (?d'indigne?)?,
    les? ?900? ?000? ?qui n'ont pas de domicile personnel et les? ?3,5? ?millions de mal-logé.? ?Tout cela au moment où une majorité de nos concitoyens craignent de sombrer dans la grande précarité et de perdre leur logement.

    Aucun homme de cœur ne peut laisser faire.? ?D'autant que les attendus du jugement ajoutent du mépris au mépris en condamnent le DAL à partir d'un article du Code de
    la route,? ?qualifiant les familles privées de logement qui avaient campé rue de la Banque? (?d'objets embarrassant la voie publique sans nécessité?) !
    Mais dans quel pays vit-ont pour qualifier ainsi des êtres humains? ? ?La garde des sceaux,? ?Mme Rachida Dati,? ?pouvait,? ?au nom de l'État,? ?donner instruction au parquet de ne pas poursuivre la procédure.? ?Elle ne l'a pas fait.? ?C'est un acte politique.? ?Quand on porte des bagues à? ?16? ?000? ?euros,? ?soit l'équivalent de près de deux ans de loyer dans un F3? ?à La Courneuve,? ?on oublie vite la misère du peuple.? ?On préfère effacer la bague des photos.

    Dans quelle cave du Fouquet'e M,? ?Sarkozy a-t-il jeté son discours du? ?18? ?décembre? ?2006? ?à charleville-Méières dans lequel il proclamait? (?le droit au logement opposable?) ?et affirmait qu'il voulait que? (?plus personne ne soit obligé de dormir sur le trottoir ou d'y mourir de froid?) ? ?Il ajoutait? ?:? (?il y a des souffrances que la politique peut guérir parce qu'elle en est la cause.?) ?Alors,? ?qu'attend-on? ? ?Aux actes,? ?monsieur le président? ! ?Exigeons la mise en œuvre de ces belles proclamations.?

    Au nom de la liberté et du droit d'association,? ?nous demandons l'arrêt immédiat des poursuites contre Droit au logement.? ?Au nom du droit élémentaire de pouvoir vivre sous un toit,? ?nous réclamons que tout soit fait pour empêcher qu'on meure encore sous les ponts et dans les bois.? ?Au nom du droit fondamental à se loger,? ?nous réclamons un vrai plan de construction de logements plus accessibles,? ?à un prix de loyer raisonnable.

    La criminalisation de l'action collective devient inquiétante.? ?Survenant après la mise en place de fifferents fichiers,? ?la surveillance des blogs d'enseignants,? ?la tentative de mise au pas de l'audiovisuel public,? ?l'étouffement de la presse,? ?le charcutage électoral,? ?la Constitution modifiée au service du prince,? ?le refus de tenir compte des résultats du référendum sur la constitution européenne,? ?cela fait beaucoup.? ?Beaucoup trop au pays de Voltaire.

    Face à un situation gravissime,? ?les femmes et les hommes attachés à la République doivent se rassembler.? ?La gauche sociale et politique a la responsabilité de s'unir à leurs côtés.

    http://www.humanite.fr/Sortir-de-la-crise-meeting-parisien-du-PCF

  34. 184
    aux sympathisants des Bouches du Rhône dit:

    Infos:

    Réunion publique du Parti de Gauche
    Vendredi 12 décembre 19 h
    Gardanne: Maison du Peuple

    Création du site PG 13:
    http://www.lepartidegauche13.com/
    En évolution...

    Deux moyens donc pour se rencontrer en vue de travailler ensemble à la construction de ce parti.

    Paul

  35. 185
    jean michel turmel dit:

    bjr a tous cheminot communiste depuis 78 en retraite aujourdhui jesperé une recomposition de la gauche dans son ensemble y compris par une revolution culturelle et politique de mon parti.Loin de crier victoire parceque le chemin semé d embuches...la voie est traceé enfin.BRAVO pour votre initiative Mr Mélenchon Pour les européènes la stategie du pcf me convient ouf.. mais par la suite nous ne sommes pas sortie de lauberge..Objectivement jai peur que notre congrésnapporte pas un plus dans la statégie de ce rassemblement indispensale Quant au NPA promotionné par l élyseé qui a tout interet a placer le facteur en pole position de l opposition au secod tour des presidetielles il est tres tenté par le cavalier seul alors mes cdes..l union une fois encore va etre un combat. Puisse t il se derouler sur le plan des idées avec la volonté d aboutir tout en respectant l histoire l identité des uns et de autres sans quoi sous les pavés la plage habitant bordeaux avec le train je la contemplerai plus vite..

  36. 186
    curtillat andré dit:

    Bombay ; les attaques des grands hôtels " occidentaux" illustrent "la haine de l'occident" dont parle Ziegler dans son dernier livre.Et nul doute qu'il en parlera le 29.Car les militants de Gauche ont besoin de mesurer les grandes fractures qui menacent la planète et d'inscrire leur combat au quotidien (national,européen) dans un cadre plus vaste encore.qui hiérarchise les priorités absolues qui nous attendent si nous voulons bousculer le désordre du Monde....Alors oui Ziegler, Génereux nous sont indispensables.Et la réussite du PG se mesurera aussi à la présense à nos côtés de grandes voix venues de partout et surtout d'ailleurs. Andre Curtillat

  37. 187
    curtillat andré dit:

    Bombay ; les attaques des grands hôtels " occidentaux" illustrent "la haine de l'occident" dont parle Ziegler dans son dernier livre.Et nul doute qu'il en parlera le 29.Car les militants de Gauche ont besoin de mesurer les grandes fractures qui menacent la planète et d'inscrire leur combat au quotidien (national,européen) dans un cadre plus vaste encore.qui hiérarchise les priorités absolues qui nous attendent si nous voulons bousculer le désordre du Monde....Alors oui Ziegler, Génereux nous sont indispensables.Et la réussite du PG se mesurera aussi à la présense à nos côtés de grandes voix venues de partout et surtout d'ailleurs. Andre Curtillat

  38. 188
    maxou dit:

    Ils ont osé le faire
    Accident de travail taxé, bouclier fiscal exonéré
    Étique, quand tu nous tiens ! La crise n'y fait rien. La droite continue de mettre en œuvre son projet de société. (Pour les salariés, sur proposition des sénateurs centristes, le Sénat a voté l'imposition des indemnités accident du travail), s'insurgent les sénateurs communistes dans un communiqué. (Pour le moment les seuls apports du Sénat au budget 2009 se résument à une mesure qui frappe les salariés et de nouveaux cadeaux fiscaux aux privilégiés et aux grandes entreprises !) préviennent les sénateurs Thierry Foucaud, Marie-France Beaufils et Bernard Vera. Alors que les
    (salariés finalement déclarés inaptes au travail) devront réclamer, (par une pénible voie de recours, le remboursement des impôts qu'ils auront indûment payés),
    (la droite a (…) voté l'auto-liquidation du bouclier fiscal, permettant aux très gros contribuables de l'ISF, bénéficiant de cette niche fiscale de ne pas payer d'impôt par avance) ! Cette mesure ne concerne que 500 contribuables... Sur 36 millions.
    Gaël de Santis

  39. 189
    Nipontchik dit:

    @DOM TOM: fais comme moi, balance ta télé! ça t'évitera de voir le Spectacle néocolonial où on fait tout un foin parce que, évènement extraordinaire, les patrons des médias, faisant des études prospectives de consommation pour vendre de la camelote américanisée, ont embauché 1 présentateur antillais pour répandre leur pensée unique incluant leur discours sur la diversité

    il y a + de potentialités d'informations et de développemnet intellectuel avec internet (qd même en général moins contrôlé que la télé)

    ou alors si tu veux cultiver la caribéanité ou la Grande Nation rêve prémonitoire de Bolivar, abonne toi à TeleSur, il m'a été dit le plus grand bien de la dernière entrevue de Chavez

  40. 190
    Nipontchik dit:

    "Il n’y a aucun mystère sur ce qu’il faut faire. Ni sur le calendrier d’exécution. Trois congrès vont se succéder à gauche: celui des Verts, celui du PC, celui du NPA. Tous ont à traiter l’offre politique présentée par la rencontre du PCF et de Parti de Gauche (PG). Se rassembler pour la prochaine élection européenne. Cette offre est aussi un programme et une stratégie. Un programme: celui qui découle du refus du traité de Lisbonne et de la politique libérale qu’il contient. Une stratégie: le rassemblement de tout l’arc de force qui se situe sur ce terrain politique."(jlm)

    Je vais peut-être réécrire sous 1 autre forme ce que j'ai déjà écrit par ici mais il me semble que ce que vous proposez, en gros l'union de ce qu'on a improprement appelé le "NON de gauche", qui aurait représenté un pas en avant appréciable il y a 3 ans-avant la présidentielle!, n'est plus tout à fait à la hauteur face à la mégacrise systémique. Non qu'il faille abandonner le terrain des NON aux traités européens (de Maastricht-Amsterdam, du TCE, TFUE-Lisbonne) mais s'il s'agit en fait d'1 NPAbis, avec 1 peu + de conseillers municipaux que l'original, vous retomberez très vite dans les ornières de la "petite gauche".
    Les verts: il y aura sans doute quelques (faibles) voix dissidentes au projet lisbophile de Cohn-Bendit (auquel s'est rallié Bové) mais, médias aidant, ils vont semble-t-il réussir à tenir leur pari électoral.
    Le NPA: ils seront mis au pied du mur mais ils tiendront ferme, pensant que leur existence en dépend (tant il est vrai qu'ils ont pu capitaliser sur la déroute de la gauche jospinienne et renverser électoralement 1 rapport de forces historique).
    Aux élections régionales de 1992 les verts et génération écologie avaient fait ensemble 15 %, je mets ça en parallèle avec les 18 % de Bayrou en 2007: le clivage gauche/droite est obscur pour pas mal de gens, et surtout d'électeurs intermittents du PS. Il faudra du temps pour se relever de la confusion idéologique.
    Mais il faut 1 début à tout. Sans oublier l'impératif de s'adresser à tous ceux qui voient dans la République (quel que soit ce qu'ils metent derrière ce terme) la valeur-refuge cers laquelle se tourner en période de grand froid économique et idéologique.

  41. 191
    Frédéric VIALLE dit:

    @ Daniel Bush
    C'est trés intéressant cette projection sur l'avenir, mais en politique on ne construit pas sur des suppositions avancons avec nos accords, les mairies détenues par le PCF, ce n'est pas le sujet, dotant que le PCF à démontrer que malgrés les divisions souvent provoquées par le PS en Seine St Denis il a plutôt bien résisté malgrés la perte de Montreuil, ou Aubervilliers. Mais ces experiences, nous démontres que le PS à une volonté d'hégémonie et à gauche il n'y a pas grand monde pour lui résister! Alors, je pense que la démarche PCF/PG doit-être construite sur le respect des deux organisations. Tout est possible, dans la mesure ou nous sommes d'accord pour remettre en cause les privatisations, le traité de Lisbonne, la construction Europeenne telle quelle se fait etc...

  42. 192
    aux sympathisants des Bouches du Rhône dit:

    @ Nipontchik

    Ce que tu appréhendes peut-être tempéré par deux variables:
    - La force d'attraction sur les militants du PS qui pour beaucoup déchanteront de la "direction" Aubry et de ses divisions à venir.
    - La valeur médiatique du NPA (il y aura toujours une extrême-gauche à 2%, mais pas plus) ainsi que de l'alliance Bové / Cohn-Bendit.

  43. 193
    Paul dit:

    @ Nipontchik

    Ce que tu appréhendes peut-être tempéré par deux variables:
    - La force d’attraction sur les militants du PS qui pour beaucoup déchanteront de la “direction” Aubry et de ses divisions à venir.
    - La valeur médiatique du NPA (il y aura toujours une extrême-gauche à 2%, mais pas plus) ainsi que de l’alliance Bové / Cohn-Bendit.

  44. 194
    Nipontchik dit:

    certes, mais:

    - ne pas sous-estimer le côté chewing gum de la soft idéologie du PS, les électeurs du PS ont déjà eu l'occasion de déchanter de Mitterrand, de Jospin, mais l'argument du vote utile est tjrs ressorti 15 j avt le scrutin (le PS a eu des scores historiques aux élections locales de 2004 et 2008, et regarde les résultats aux cantonales et à la législative partielle de Gironde tenue en plein congrès de Reims: le PS ne s'écroule pas; au contraire la candidate PCF de la cantonale de Nîmes ne récupère pas l'ensemble des voix PS du 1er tour), et puis le coup de Fafa faisant gagner 100 députés avec la TVA sociale ils peuvent le refaire d'autant qu'ils sont pas au pouvoir

    - l'EG n'est plus à 2 % depuis les 5 % d'Arlette en 1995, elle a eu % en 2002 (4 % OB, 5 % Arlette) puis 4 % en 2007 (OB), et Sarko a clairement annoncé que les médias seraient là pour que ça continue

  45. 195
    maxou dit:

    L'essentiel
    Sénat. Mélenchon rejoint le groupe communiste, républicain et citoyen
    Le Sénateur de l'Essonne a annoncé, hier, que sa demande d'adhésion au groupe CRC du Sénat avait été acceptée. Une décision qui (manifeste nos fortes convergences de vue et notre détermination à travailler ensemble) a-t-il affirmé. (Je connais la valeur des sénateurs de ce groupe, leur pugnacité dans les débats sénatoriaux, leur solidarité constante avec les luttes sociales), a-t-il insisté. Le groupe s'appelle désormais
    (communiste, républicain et citoyen et des sénateurs du Parti de gauche).

  46. 196
    Hold up dit:

    INCROYABLE !

    Le Sénat a voté l’imposition des indemnités accident du travail :

    Nouvelle déclaration de Guerre aux travailleurs

    INCROYABLE !

    Le Sénat a refusé de voter comme le proposait un élu (Charles de Courson) et
    la majorité des députés de l'assemblée, le texte qui visait directement Bernard Tapie et qui voulait soumettre à l'impôt les indemnités supérieures à 200.000 euros perçues pour préjudice moral sur décision de justice - [Décision inique prise par le tribunal arbitral (Justice privée) ayant alloué sur deniers public plus de 485 millions d'Euros au célèbre escroc]

    "La Commission des finances du Sénat vient de retoquer un amendement qui aurait obligé Bernard Tapie à payer des impôts sur ses 45 millions d'euros d'indemnités pour préjudice moral." (sources / France 24)

    Le Sénat, Tapie lui dit merci !

  47. 197
    Nipontchik dit:

    Je vais chercher mes infos aux meilleures sources...:

    "URGENT Attentats en Inde: les terroristes sont liés à Al-Qaïda (services secrets russes)
    16:53 | 27/ 11/ 2008

    MOSCOU, 27 novembre - RIA Novosti. Les terroristes qui ont attaqué la ville de Mumbai (Bombay), la capitale économique indienne, sont liés à l'organisation terroriste internationale Al-Qaïda, a appris jeudi RIA Novosti d'une source au sein des services secrets russes.

    "Les services secrets russes disposent d'informations selon lesquelles certaines organisations impliquées dans l'attaque terroriste contre Mumbai sont liées à Al-Qaïda. Il s'agit notamment du groupe terroriste Lashkar-e-Toiba. Ses membres s'entraînent dans les camps d'Al-Qaïda, à la frontière indo-pakistanaise", a précisé le responsable.

    Il y a quelques années, les services secrets russes ont attiré l'attention de leurs collègues indiens sur la présence de membres de cette organisation en Inde. "Malheureusement, les Indiens ont considéré ce groupe comme une bande de criminels qui s'occupait de litiges territoriaux à la frontière avec le Pakistan", a-t-il noté.

    Les attentats de Mumbai visent avant tous les États-Unis et la Grande-Bretagne. "Les terroristes ont recherché les ressortissants américains et britanniques dans les hôtels. Il est évident que c'est une attaque commanditée", a conclu le responsable.

    Mercredi, une série d'attentats ont été perpétrés dans plusieurs quartiers de Mumbai faisant plus de 100 morts et des centaines de blessés. Les terroristes ont investi les hôtels de luxe Taj Mahal et Trident Oberoi situés dans le centre de la ville, prenant des touristes en otages après une série d'explosions à quelques minutes d'intervalle, selon certaines informations.

    Les attentats ont été revendiqués par le groupement jusqu'ici inconnu des "Moujahidine du Deccan". "

  48. 198
    gilles dit:

    Deux parlementaires supplémentaires rejoignent le Parti de Gauche

    Jacques Desallangre, député de l’Aisne et François Autain, sénateur de la Loire-Atlantique ont décidé de rejoindre le Parti de Gauche que nous avons fondé avec Marc Dolez.

    Longtemps socialistes, ces deux figures de la gauche républicaine portent à quatre le nombre de parlementaires du Parti de Gauche.

    Député de l’Aisne depuis 1997, Jacques Desallangre est également maire de la ville de Trégnier (15 000 habitants, 5ème ville du département de l’Aisne) et préside l’association aisnoise République à Gauche. A l’Assemblée nationale, il exerce les fonctions de secrétaire de la Commission chargée des affaires européennes.

    Ancien ministre du gouvernement de Pierre Mauroy, François Autain est une figure de la gauche sénatoriale, dont il est un des principaux orateurs sur les questions sociales, au titre notamment de ses fonctions de vice-président de la Commission des affaires sociales du Sénat.

    http://www.lepartidegauche.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=140:deux-parlementaires-supplementaires-rejoignent-le-parti-de-gauche&catid=42:editoriaux&Itemid=90

  49. 199
    Carol DEBY, Liège dit:

    Votre vénéré président est vraiment génial.
    Pour les mémoires faibles ou ceux qui ont raté cette émission TV, rappelons que le 14 septembre 2006, à son retour des States, M. Sarkozy faisait l’éloge enthousiaste des subprimes
    La vidéo existe toujours !
    Il recommande, Nicolas, de généraliser le recours à l’hypothèque qui « doit être encouragée dans notre pays ». Il affirme avec conviction (sous les applaudissements) que : «Vous garantissez votre emprunt avec le bien que vous acquerrez ».
    Votre fougueux président se rendait-il compte que les opérations qu’il vantait frisaient tout simplement la carambouille, qui consiste à vendre un bien dont on n’est pas propriétaire ?

  50. 200
    Carol DEBY, Liège dit:

    http://www.dailymotion.com/video/x7455d_sarkozy-aimait-beaucoup-les-subprim_news

Pages : « 1 2 3 [4] 5 6 7 8 »


Blog basé sur Wordpress © 2009/2015 INFO Service - V3 Archive