18août 07

J’ai pris le taureau par les cornes, en quelque sorte. Je suis à Séville. La chaleur ne se raconte pas. A partir de onze heures et jusqu’à vingt-et-une heures, seules sont possibles des activités semi végétatives. J’ai fait la sieste dans les jardins de l’Alcazar entre jasmin et myrrhe. Il faut avoir vécu ça une fois dans sa vie pour savoir ce que faire la sieste veut dire.

La presse espagnole regorge de commentaires angoissés à propos de la crise financière. Je suppose que la nôtre doit faire de même. Si les grands esprits du PS qui ont lancé l’offensive du siècle à propos des infirmières bulgares sont revenus sur terre, il est possible qu’íls se risquent à envisager un archaïsme ou deux concernant l’état du capitalisme de notre temps qui se drogue aux dettes privées mais hait la dette publique, fait la chasse à l’ínflation mais déverse des tombereaux de liquidités dès que la rente est menacée et ainsi de suite. Non, je plaisante. Nous sommes pour l’économie de marché. Mais pas pour la société de marche. Interdit de rire. « Préféreriez-vous le contraire », comme demanderait notre sophiste de Premier secrétaire du PS.

J’ai ouï dire que ce grand esprit va s’exprimer demain. Cela ne signifie pas qu’il ait quelque chose à dire mais que la semaine suivante va mal se passer pour lui. En effet on ne compte plus les fêtes socialistes dégoulinantes de fraternité qui sont annoncées. Puis il y aura l’apothéose des retrouvailles à La Rochelle pour ceux qui ont trouve la possibilité de s’y loger par leurs propres moyens. Donc, demain, le chef du PS va donner des conseils aux banquiers centraux. Il peut. Le parti qui compte dans ses rangs le chef de l’OMC et celui du FMI est une ruche de bonnes idées sur la façon de faire tourner le système.

Ici, ce qui me lasse c’est la bigoterie affichée à tous les coins de rues. Ca doit pulluler de tartuffes. Sinon Séville est sublime quand le soir tombe et que la nuit fraîche avale le jour.


Aucun commentaire à “De Seville, à l’ombre”

Pages : [1] 2 3 »

  1. 1
    Belgo3.0 dit:

    je ne pense pas que DSK décroche le FMI.

    Ca m'étonnerait. Sarko n'y a pas intérêt, pas plus que ses amis internationaux.

    bonnes vacances,

    Pierre le Belge de Lille

  2. 2
    Belgo3.0 dit:

    je ne pense pas que DSK décroche le FMI.

    Ca m'étonnerait. Sarko n'y a pas intérêt, pas plus que ses amis internationaux.

    bonnes vacances,

    Pierre le Belge de Lille

  3. 3
    AL de Panam dit:

    une pensée libérale nous dit : "privatisation des gains et socialisation des pertes."

    Pour le coup c'est une promesse tenue !

  4. 4
    AL de Panam dit:

    une pensée libérale nous dit : "privatisation des gains et socialisation des pertes."

    Pour le coup c'est une promesse tenue !

  5. 5
    el diablo dit:

    eh bien mon vieux, c'est l'effet de la chaleur ou quoi? Il se lache le Mélenchon.Mais qu'est ce qui fout encore dans ce PS de m....(de malheur je voulais dire...)

  6. 6
    el diablo dit:

    eh bien mon vieux, c'est l'effet de la chaleur ou quoi? Il se lache le Mélenchon.Mais qu'est ce qui fout encore dans ce PS de m....(de malheur je voulais dire...)

  7. 7
    olivier de melgueil dit:

    Le message, rien à dire.

    La conclusion par contre dégage ce vieux parfum surrané d'anticléricalisme qui me déplaît fortement.

    Ben oui quoi, vous en avez pas marre du matérialisme?

  8. 8
    olivier de melgueil dit:

    Le message, rien à dire.

    La conclusion par contre dégage ce vieux parfum surrané d'anticléricalisme qui me déplaît fortement.

    Ben oui quoi, vous en avez pas marre du matérialisme?

  9. 9
    Belgo3.0 dit:

    aah non. On le sait bien que Jesus est mort..et enterré.

    D'ailleurs je crois bien qu'il a été condamné à mort par les libéraux de l'époque...et qui étaient alliés (au Proche Orient) avec la puissance impérialiste américaine de l'époque....

    Sont marrants ces calotins...

    Deux mille ans de mômeries et ils en sont toujours à sucer des cierges...

    Pierre le Belge de Lille

  10. 10
    Belgo3.0 dit:

    aah non. On le sait bien que Jesus est mort..et enterré.

    D'ailleurs je crois bien qu'il a été condamné à mort par les libéraux de l'époque...et qui étaient alliés (au Proche Orient) avec la puissance impérialiste américaine de l'époque....

    Sont marrants ces calotins...

    Deux mille ans de mômeries et ils en sont toujours à sucer des cierges...

    Pierre le Belge de Lille

  11. 11
    Bernard Bonnech?re dit:

    Sommes-nous en l'"An 01 de la gauche" comme le propose Jean Bricmont dans le "Diplo" de ce mois d'août et d'accord avec lui pour dire "on arrête tout, on réfléchit"

  12. 12
    Bernard Bonnech?re dit:

    Sommes-nous en l'"An 01 de la gauche" comme le propose Jean Bricmont dans le "Diplo" de ce mois d'août et d'accord avec lui pour dire "on arrête tout, on réfléchit"

  13. 13
    la fourmi rouge dit:

    Une fois n'est pas coutume : j'approuve votre commentaire final, sur "ce parti qui compte dans ses rangs,...OMC,...FMI,..."

    Mais par ailleurs, vous mettriez Monsieur le Sénateur, une certaine distance entre ce parti et vous, les militants majoritairement respireraient un sacré bol d'air frais !

    On pourrait discuter sans bave ni invective !

  14. 14
    la fourmi rouge dit:

    Une fois n'est pas coutume : j'approuve votre commentaire final, sur "ce parti qui compte dans ses rangs,...OMC,...FMI,..."

    Mais par ailleurs, vous mettriez Monsieur le Sénateur, une certaine distance entre ce parti et vous, les militants majoritairement respireraient un sacré bol d'air frais !

    On pourrait discuter sans bave ni invective !

  15. 15
    JL95 dit:

    ON pourrait créer un groupuscule de plus rien que pour être purs et depuis notre sainteté laisser à la droite le soin de faire tout le boulot du patronat et espérer secrètement un cierge rouge allumé dans l'adhésion massive et spontané des masses encore plus appauvries à l'idéal socialiste et que la misère encore plus avant projetteraient contre toute attente matérialiste vers une société plus juste et donc socialiste vers la révolution même !

    Les derniers avatars de l'unité de la gauche de la gauche pour les présidentielles en disent plus long il me semble sur la capacité d'opérette à changer le rapport des forces des "révolutionnaires" en France.

    Vous n'en n'avez pas assez de l'idéalisme peint aux couleurs des messianismes de gauche ? On dirait du Lassale ! Quand ce dernier écrivait à Marx pour se plaindre qu'il incitait à lire l'idéaliste Hégel, le brave Karl qui pour autant ne lachait pas la bonne qu'il lutinait en bon matérialiste, répondait que lorsque les socialistes français seraient d'aussi fins dialecticiens que Hégel ils pourraient critiquer son idéalisme.

    Je pense de même qu'avant de critiquer le matérialisme de Jean-Luc Mélenchon, il serait bon de s'enquérir de son sens de la dialectique et ne pas donc confondre sa critique de la bigoterie avec une négation de la transcendance Celle-ci n'appartient pas qu'à la religion. L'idéal loin de demeurer l'apanage de la transcendance transcendante peut bien être immanent selon la proposition de Spinosa et ainsi contribuer à nous rendre responsable ici et maintenant et non pas seulement dans l'attente d'un grand soir en restant à "sucer des cierges" l'expression est jolie...ce qui revient à attendre le paradis sur terre et la venue de beni et oui-oui...

    On peut essayer l'idéalisme bien que plus vieux et on peut même tâter de la religion si on supporte le goût de bougie, y'a aussi les boules de cristal.

    On peut aussi distribuer gratuitement de l'opium directement...ça se fait déjà excusez-moi !

  16. 16
    JL95 dit:

    ON pourrait créer un groupuscule de plus rien que pour être purs et depuis notre sainteté laisser à la droite le soin de faire tout le boulot du patronat et espérer secrètement un cierge rouge allumé dans l'adhésion massive et spontané des masses encore plus appauvries à l'idéal socialiste et que la misère encore plus avant projetteraient contre toute attente matérialiste vers une société plus juste et donc socialiste vers la révolution même !

    Les derniers avatars de l'unité de la gauche de la gauche pour les présidentielles en disent plus long il me semble sur la capacité d'opérette à changer le rapport des forces des "révolutionnaires" en France.

    Vous n'en n'avez pas assez de l'idéalisme peint aux couleurs des messianismes de gauche ? On dirait du Lassale ! Quand ce dernier écrivait à Marx pour se plaindre qu'il incitait à lire l'idéaliste Hégel, le brave Karl qui pour autant ne lachait pas la bonne qu'il lutinait en bon matérialiste, répondait que lorsque les socialistes français seraient d'aussi fins dialecticiens que Hégel ils pourraient critiquer son idéalisme.

    Je pense de même qu'avant de critiquer le matérialisme de Jean-Luc Mélenchon, il serait bon de s'enquérir de son sens de la dialectique et ne pas donc confondre sa critique de la bigoterie avec une négation de la transcendance Celle-ci n'appartient pas qu'à la religion. L'idéal loin de demeurer l'apanage de la transcendance transcendante peut bien être immanent selon la proposition de Spinosa et ainsi contribuer à nous rendre responsable ici et maintenant et non pas seulement dans l'attente d'un grand soir en restant à "sucer des cierges" l'expression est jolie...ce qui revient à attendre le paradis sur terre et la venue de beni et oui-oui...

    On peut essayer l'idéalisme bien que plus vieux et on peut même tâter de la religion si on supporte le goût de bougie, y'a aussi les boules de cristal.

    On peut aussi distribuer gratuitement de l'opium directement...ça se fait déjà excusez-moi !

  17. 17
    Chloe dit:

    Un salut de l'autre cote de l'ocean... Ici, en Equateur, la campagne pour l'election de l'assemblee constituante bat son plein, et nous voyons a chaque coin de rue l'eclatant sourire de Correa sur les murs peints aux couleurs d'Alianza Pais. C'est bon...

  18. 18
    Chloe dit:

    Un salut de l'autre cote de l'ocean... Ici, en Equateur, la campagne pour l'election de l'assemblee constituante bat son plein, et nous voyons a chaque coin de rue l'eclatant sourire de Correa sur les murs peints aux couleurs d'Alianza Pais. C'est bon...

  19. 19
    charles dit:

    Surtout ne quitte pas le PS, il ny a que de lintérieur que lon pourra changer la vie du PS dabord, puis celle des français ensuite.

    Séville une belle ville européenne surtout pendant la féria. Le français Castella a fait une belle corrida.

  20. 20
    charles dit:

    Surtout ne quitte pas le PS, il ny a que de lintérieur que lon pourra changer la vie du PS dabord, puis celle des français ensuite.

    Séville une belle ville européenne surtout pendant la féria. Le français Castella a fait une belle corrida.

  21. 21
    guill dit:

    Sujet: De SEVILLE, A L'OMBRE

    Nom : Guill

    Adresse Email : guilldutournier@free.fr

    Web :

    Commentaires :

    "Le monde moderne. Le monde qui fait le malin. Le monde des intelligents, des avancés, de ceux qui savent, de ceux à qui on n?en remontre pas, de ceux à qui on n?en fait pas accroire. Le monde de ceux à qui on n?a plus rien à apprendre. [...] Le monde ceux qui ne sont pas des dupes, des imbéciles. Comme nous. C?est-à-dire : le monde de ceux qui ne croient à rien, pas même à l?athéisme, qui ne se dévouent, qui ne sacrifient à rien. Exactement : le monde de ceux qui n?ont pas de mystique. Et qui s?en vantent. Qu?on ne s?y trompe pas, et que personne par conséquent ne se réjouisse, ni d?un côté ni de l?autre. Le mouvement de dérépublicanisation de la France est profondément le même mouvement que le mouvement de sa déchristianisation. C?est ensemble un même, un seul mouvement profond de démystication. C?est du même mouvement profond, d?un seul mouvement, que ce peuple ne croit plus à la République et qu?il ne croit plus à dieu, qu?il ne veut plus mener la vie chrétienne, (qu?il en a assez), on pourrait presque dire qu?il ne veut plus croire aux idoles et qu?il ne veut plus croire au vrai dieu. La même incrédulité, une seule incrédulité atteint les idoles et dieu, atteint ensemble les faux dieux et le vrai dieu, les dieux antiques, le dieu nouveau, les dieux anciens et le dieu des chrétiens. Une même stérilité dessèche la cité et la chrétienté. La cité des hommes et la cité de dieu. C?est proprement la stérilité moderne. Que nul donc ne se réjouisse, voyant le malheur qui arrive à l?ennemi, à l?adversaire, au voisin. Car le même malheur, la même stérilité lui arrive."

    Péguy, dans Notre jeunesse, p. 13-15 en Folio.

    Alors que les choses soient claires : on peut vouloir d'une vraie gauche et ne pas pour autant goûter outre mesure le bouffage systématique et pavlovien de curés (on ne tire pas sur des hommes désarmés, et aujourd'hui en France, on ne peut pas dire que les curés fassent peur). Ok pour moquer les bigots, à condition de ne pas ramener à un barbotage de grenouilles de bénitiers cette foi, noble et sincère, et pour beaucoup vitale, qui a irrigué notre civilisation et nourri l'élan séculaire pour la justice.

    Bref, Guesde, rendors-toi, et laisse Péguy nous parler. Il a plus de souffle.

  22. 22
    guill dit:

    Sujet: De SEVILLE, A L'OMBRE

    Nom : Guill

    Adresse Email : guilldutournier@free.fr

    Web :

    Commentaires :

    "Le monde moderne. Le monde qui fait le malin. Le monde des intelligents, des avancés, de ceux qui savent, de ceux à qui on n?en remontre pas, de ceux à qui on n?en fait pas accroire. Le monde de ceux à qui on n?a plus rien à apprendre. [...] Le monde ceux qui ne sont pas des dupes, des imbéciles. Comme nous. C?est-à-dire : le monde de ceux qui ne croient à rien, pas même à l?athéisme, qui ne se dévouent, qui ne sacrifient à rien. Exactement : le monde de ceux qui n?ont pas de mystique. Et qui s?en vantent. Qu?on ne s?y trompe pas, et que personne par conséquent ne se réjouisse, ni d?un côté ni de l?autre. Le mouvement de dérépublicanisation de la France est profondément le même mouvement que le mouvement de sa déchristianisation. C?est ensemble un même, un seul mouvement profond de démystication. C?est du même mouvement profond, d?un seul mouvement, que ce peuple ne croit plus à la République et qu?il ne croit plus à dieu, qu?il ne veut plus mener la vie chrétienne, (qu?il en a assez), on pourrait presque dire qu?il ne veut plus croire aux idoles et qu?il ne veut plus croire au vrai dieu. La même incrédulité, une seule incrédulité atteint les idoles et dieu, atteint ensemble les faux dieux et le vrai dieu, les dieux antiques, le dieu nouveau, les dieux anciens et le dieu des chrétiens. Une même stérilité dessèche la cité et la chrétienté. La cité des hommes et la cité de dieu. C?est proprement la stérilité moderne. Que nul donc ne se réjouisse, voyant le malheur qui arrive à l?ennemi, à l?adversaire, au voisin. Car le même malheur, la même stérilité lui arrive."

    Péguy, dans Notre jeunesse, p. 13-15 en Folio.

    Alors que les choses soient claires : on peut vouloir d'une vraie gauche et ne pas pour autant goûter outre mesure le bouffage systématique et pavlovien de curés (on ne tire pas sur des hommes désarmés, et aujourd'hui en France, on ne peut pas dire que les curés fassent peur). Ok pour moquer les bigots, à condition de ne pas ramener à un barbotage de grenouilles de bénitiers cette foi, noble et sincère, et pour beaucoup vitale, qui a irrigué notre civilisation et nourri l'élan séculaire pour la justice.

    Bref, Guesde, rendors-toi, et laisse Péguy nous parler. Il a plus de souffle.

  23. 23
    fred dit:

    quand vous serez remis de votre coup de chaud, peut-être pourriez vous démissionner du PS ? depuis le temps...la LCR devrait vous accueillir...à moins que vous passiez pour un affreux capitaliste la-bas !

  24. 24
    fred dit:

    quand vous serez remis de votre coup de chaud, peut-être pourriez vous démissionner du PS ? depuis le temps...la LCR devrait vous accueillir...à moins que vous passiez pour un affreux capitaliste la-bas !

  25. 25
    ruru dit:

    Hé les amis je crois que l'important dans la phrase de JlM "Ici ce qui me lasse c?est la bigoterie affichée à tous les coins de rues. Ca doit pulluler de tartuffes." c'est le mot "ici" en contradiction affichée avec là-bas entendons "la Rochelle" où l'on ne connaît ni bigot ni tartuffe, c'est bien connu. Pour s'en convaincre, si on lit la suite "Sinon Séville est sublime" on conprend alors qu'il parlait bien de cet ailleurs par toujours meilleur (Jonaz). Figure de sytle. Dabs la même veine le titre est interessant " de Séville, à l'ombre". Prudente est la virgule subtile...

    Merci au Belge pour son intervention au sujet de ce que Brel appelait "ces histoires qui aident à vieillir".

    A Guill, je souligne que Péguy prêchait la sainte pauvreté qu'il avait un peu de mal à atteindre(à chacun son Everest). Par ailleurs, quand on voit les monuments religieux dégoulinants de meringues clinquantes on pense (on doit) à Torquemada, à Isabella et à Franco, non ?

    "on ne peut pas dire que les curés fassent peur" Qui a parlé des curés ?

    Qui va nous donner des nouvelles de la contre université d'été de Lorient ?

    merci

    p.s. (si je puis dire) les monuments en Corse sont moins chargés de dorures.

  26. 26
    ruru dit:

    Hé les amis je crois que l'important dans la phrase de JlM "Ici ce qui me lasse c?est la bigoterie affichée à tous les coins de rues. Ca doit pulluler de tartuffes." c'est le mot "ici" en contradiction affichée avec là-bas entendons "la Rochelle" où l'on ne connaît ni bigot ni tartuffe, c'est bien connu. Pour s'en convaincre, si on lit la suite "Sinon Séville est sublime" on conprend alors qu'il parlait bien de cet ailleurs par toujours meilleur (Jonaz). Figure de sytle. Dabs la même veine le titre est interessant " de Séville, à l'ombre". Prudente est la virgule subtile...

    Merci au Belge pour son intervention au sujet de ce que Brel appelait "ces histoires qui aident à vieillir".

    A Guill, je souligne que Péguy prêchait la sainte pauvreté qu'il avait un peu de mal à atteindre(à chacun son Everest). Par ailleurs, quand on voit les monuments religieux dégoulinants de meringues clinquantes on pense (on doit) à Torquemada, à Isabella et à Franco, non ?

    "on ne peut pas dire que les curés fassent peur" Qui a parlé des curés ?

    Qui va nous donner des nouvelles de la contre université d'été de Lorient ?

    merci

    p.s. (si je puis dire) les monuments en Corse sont moins chargés de dorures.

  27. 27
    laflote dit:

    Et un pt'it coup de Laflote pour rafraîchir vos vacances ;-)

    Rah, Séville, depuis le temps que me chatouille l'envie d'aller y faire un tour... Jasmin et Myrrhe dites-vous ? Ca me tente bien ça !

    Je n'ai pas entendu l'allocution de Mister Hollande, j'ai la flemme de replonger dans tout ça, d'autant que mon job va le faire pour moi dès jeudi. Allez, encore quelques jours à faire semblant de vivre dans un monde parfait ;-}

  28. 28
    laflote dit:

    Et un pt'it coup de Laflote pour rafraîchir vos vacances ;-)

    Rah, Séville, depuis le temps que me chatouille l'envie d'aller y faire un tour... Jasmin et Myrrhe dites-vous ? Ca me tente bien ça !

    Je n'ai pas entendu l'allocution de Mister Hollande, j'ai la flemme de replonger dans tout ça, d'autant que mon job va le faire pour moi dès jeudi. Allez, encore quelques jours à faire semblant de vivre dans un monde parfait ;-}

  29. 29
    Tiago_Ja?me dit:

    Toujours un plaisir de lire Jean Luc Mélenchon ; ses textes et, bon nombre de commentaires.

    Néanmoins, je reste sur ma faim.

    Quand allons nous sortir de cette torpeur ? Quand allons nous convaincre les militants socialistes d'adhérer à notre démarche et à nos valeurs ?

    Nos idées doivent triompher au sein même du parti socialiste. Sinon il faudra le quitter ou bouter dehors ceux qui ne veulent pas viscéralement réduire les inégalités.

    Mais pour l'instant, ceux qui demandent à Mélenchon de partir se trompent. Pas question aujourd'hui de partir.

    Il faut se battre, il faut trouver le moyen d'épanouir et de fédérer ces âmes fraternelles. (Le texte de Péguy doit être lu et relu et médité.)

    Alors j'ai pitié de ceux d'entre vous qui sont déjà tout perturbés par le mot âme.... L'âme n'est pas forcément celle des cathos, ce terme englobe tout le mystère, le mystère qui est inclut et noyé dans l'ignorance de vos cerveaux et du mien bien sûr.

    Affirmer que dieu existe ou que dieu n'existe pas est une posture.

    Ceux qui affirment que dieu existe vivent une foi différente selon l'ignorance de chacun.

    Ceux qui affirment que dieu n'existe pas, même s'ils ont raison, font preuve de vanité différente selon l'ignorance de chacun.

    Mais revenons à notre Sénateur bien aimé. Oui bien aimé, car cet homme est vrai. Il doit bien avoir des défauts sur lesquels nous ne nous pencherons pas.

    On va quand même pas le rater. Il écrit donc :

    "Ici ce qui me lasse c?est la bigoterie affichée à tous les coins de rues. Ca doit pulluler de tartuffes. Sinon Séville est sublime quand le soir tombe et que la nuit fraîche avale le jour."

    Il pensait inconsciemment (oxymore (là je me la pète mais ironiquement) ou réalité ?) que la troisième phrase allait faire passer les deux premières ! Que nenni !...Mais (en direct) suis je bête ! je voulais me moquer et en relisant la première phrase plusieurs fois, je comprends maintenant autrement. Et maintenant je lui fais crédit du fait qu'il veut parler des marchands qui vendent des bondieuseries...Il faudra préciser ta pensée Jean Luc...en fin peu importe, le terme "ce qui me lasse" est lui aussi très tolérant, presque un signe précurseur de conversion à la foi !

    Quant à la deuxième phrase : "Ca doit pulluler de tartuffes", et par pure sympathie pour Jean Luc, j'y vois un cri du coeur du mécréant qui veut se rassurer et qui demande : Mon dieu, dites moi que je ne suis pas tout seul à ne pas croire ! Non rassure toi nous doutons aussi et nous sommes avec toi.

    J'assume la subjectivité de ce propos.

    Je suis loin de voir en Jean Luc, un de ces athégristes qui se cachent derrière la Laïcité. Athégristes qui ne ratent jamais l'occasion de montrer leur intolérance et leur peur de l'existence possible du Grand Architecte (les majuscules ne sont pas sereines mais volontairement...). Mais arrêtons là mes divagations moqueuses. Le seul qui puisse parler de sa position spirituelle c'est le concerné (premier degré) lui-même.

    Bonne vacances Jean Luc.

    Et, si tu peux faire un prière ou faire brûler un cierge (même en ne mettant pas l?argent dans le tronc, certes avec un bon motif personnel) pour nous sortir de ce temps très pourri à Paris, nous te remercions.

  30. 30
    Tiago_Ja?me dit:

    Toujours un plaisir de lire Jean Luc Mélenchon ; ses textes et, bon nombre de commentaires.

    Néanmoins, je reste sur ma faim.

    Quand allons nous sortir de cette torpeur ? Quand allons nous convaincre les militants socialistes d'adhérer à notre démarche et à nos valeurs ?

    Nos idées doivent triompher au sein même du parti socialiste. Sinon il faudra le quitter ou bouter dehors ceux qui ne veulent pas viscéralement réduire les inégalités.

    Mais pour l'instant, ceux qui demandent à Mélenchon de partir se trompent. Pas question aujourd'hui de partir.

    Il faut se battre, il faut trouver le moyen d'épanouir et de fédérer ces âmes fraternelles. (Le texte de Péguy doit être lu et relu et médité.)

    Alors j'ai pitié de ceux d'entre vous qui sont déjà tout perturbés par le mot âme.... L'âme n'est pas forcément celle des cathos, ce terme englobe tout le mystère, le mystère qui est inclut et noyé dans l'ignorance de vos cerveaux et du mien bien sûr.

    Affirmer que dieu existe ou que dieu n'existe pas est une posture.

    Ceux qui affirment que dieu existe vivent une foi différente selon l'ignorance de chacun.

    Ceux qui affirment que dieu n'existe pas, même s'ils ont raison, font preuve de vanité différente selon l'ignorance de chacun.

    Mais revenons à notre Sénateur bien aimé. Oui bien aimé, car cet homme est vrai. Il doit bien avoir des défauts sur lesquels nous ne nous pencherons pas.

    On va quand même pas le rater. Il écrit donc :

    "Ici ce qui me lasse c?est la bigoterie affichée à tous les coins de rues. Ca doit pulluler de tartuffes. Sinon Séville est sublime quand le soir tombe et que la nuit fraîche avale le jour."

    Il pensait inconsciemment (oxymore (là je me la pète mais ironiquement) ou réalité ?) que la troisième phrase allait faire passer les deux premières ! Que nenni !...Mais (en direct) suis je bête ! je voulais me moquer et en relisant la première phrase plusieurs fois, je comprends maintenant autrement. Et maintenant je lui fais crédit du fait qu'il veut parler des marchands qui vendent des bondieuseries...Il faudra préciser ta pensée Jean Luc...en fin peu importe, le terme "ce qui me lasse" est lui aussi très tolérant, presque un signe précurseur de conversion à la foi !

    Quant à la deuxième phrase : "Ca doit pulluler de tartuffes", et par pure sympathie pour Jean Luc, j'y vois un cri du coeur du mécréant qui veut se rassurer et qui demande : Mon dieu, dites moi que je ne suis pas tout seul à ne pas croire ! Non rassure toi nous doutons aussi et nous sommes avec toi.

    J'assume la subjectivité de ce propos.

    Je suis loin de voir en Jean Luc, un de ces athégristes qui se cachent derrière la Laïcité. Athégristes qui ne ratent jamais l'occasion de montrer leur intolérance et leur peur de l'existence possible du Grand Architecte (les majuscules ne sont pas sereines mais volontairement...). Mais arrêtons là mes divagations moqueuses. Le seul qui puisse parler de sa position spirituelle c'est le concerné (premier degré) lui-même.

    Bonne vacances Jean Luc.

    Et, si tu peux faire un prière ou faire brûler un cierge (même en ne mettant pas l?argent dans le tronc, certes avec un bon motif personnel) pour nous sortir de ce temps très pourri à Paris, nous te remercions.

  31. 31
    raymond b dit:

    La bigoterie ambiante ? Allons donc. En Espagne aussi, le nombre de ceux qui se disent athées croît sans cesse.

    Voulez-vous vous faire du bien ? Demandez où est le siège de la CNT locale et allez-y. Vous y rencontrerez le sel de la terre : des hommes de 90 ans environ, anarchistes pur sucre qui ne regrettent rien de leur action passée. Eux vous donneront de bonnes raisons de détester l'église, les curés... etc.

  32. 32
    raymond b dit:

    La bigoterie ambiante ? Allons donc. En Espagne aussi, le nombre de ceux qui se disent athées croît sans cesse.

    Voulez-vous vous faire du bien ? Demandez où est le siège de la CNT locale et allez-y. Vous y rencontrerez le sel de la terre : des hommes de 90 ans environ, anarchistes pur sucre qui ne regrettent rien de leur action passée. Eux vous donneront de bonnes raisons de détester l'église, les curés... etc.

  33. 33
    Belgo3.0 dit:

    merci : plus il y a d'athées mieux je me porte.

    Ce que je ne comprends pas c'est pourquoi les eglises municipales ne seraient pas réservées aux athées ?

    Apres tout on est majoritaires en France, non ?

    On pourrait imaginer aussi de soumettre la messe etc à des taxes sur le spectacle...

    La cigarette tue ? La messe aussi !

    le Belge

  34. 34
    Belgo3.0 dit:

    merci : plus il y a d'athées mieux je me porte.

    Ce que je ne comprends pas c'est pourquoi les eglises municipales ne seraient pas réservées aux athées ?

    Apres tout on est majoritaires en France, non ?

    On pourrait imaginer aussi de soumettre la messe etc à des taxes sur le spectacle...

    La cigarette tue ? La messe aussi !

    le Belge

  35. 35
    anti-con dit:

    Entre Tartuffes il y a aussi un couillon qui se nomme Mélenchon-l'imposteur!

  36. 36
    anti-con dit:

    Entre Tartuffes il y a aussi un couillon qui se nomme Mélenchon-l'imposteur!

  37. 37
    saint just dit:

    Le suspense devient insupportable : quand donc vas-tu quitter ce PS misérable ? Je suis convaincu que les fables d'O. Lafontaine n'ont cessé de t'agréer !

  38. 38
    saint just dit:

    Le suspense devient insupportable : quand donc vas-tu quitter ce PS misérable ? Je suis convaincu que les fables d'O. Lafontaine n'ont cessé de t'agréer !

  39. 39
    Hugo anti-con dit:

    Mélenchon est vraiment un parasite de la politique, un adepte du productivisme, un guesdiste souverainiste, un fossile de l'histoire néo-trotskyste!

    TRAVAIL, TERRE, LIBERTE?.

    Vive le SOC d'Andalucia: http://www.soc-andalucia.com/

  40. 40
    Hugo anti-con dit:

    Mélenchon est vraiment un parasite de la politique, un adepte du productivisme, un guesdiste souverainiste, un fossile de l'histoire néo-trotskyste!

    TRAVAIL, TERRE, LIBERTE?.

    Vive le SOC d'Andalucia: http://www.soc-andalucia.com/

  41. 41
    Hugo anti-con dit:

    Après le : «T?en connais un toi de Lituanien?» http://www.taurillon.org/Carton-rouge-a-Jean-Luc-Melenchon

    ? Mélenchon, le guignol de la politique, nous fait maintenant le coup des « Tartuffes » pour parler du peuple d?Andalucia.

    VIVA EL SOC!:

    http://www.soc-andalucia.com/

  42. 42
    Hugo anti-con dit:

    Après le : «T?en connais un toi de Lituanien?» http://www.taurillon.org/Carton-rouge-a-Jean-Luc-Melenchon

    ? Mélenchon, le guignol de la politique, nous fait maintenant le coup des « Tartuffes » pour parler du peuple d?Andalucia.

    VIVA EL SOC!:

    http://www.soc-andalucia.com/

  43. 43
    laflote dit:

    J'ai commencé à lire Résister, c'est créer de Benasayag et Aubenas et j'ai pensé à vous. Voilà, c'est tout :-)

    (T'ain, comment ils font extrêmement midinettes mes commentaires... Si j'avais honte, j'aurais honte ! ;-D).

  44. 44
    laflote dit:

    J'ai commencé à lire Résister, c'est créer de Benasayag et Aubenas et j'ai pensé à vous. Voilà, c'est tout :-)

    (T'ain, comment ils font extrêmement midinettes mes commentaires... Si j'avais honte, j'aurais honte ! ;-D).

  45. 45
    valery dit:

    Le PS s'efforce petit à petit et avec difficulté de s'extraire de la gadoue marxisante dans laquelle il a longtemps trempé pour devenir peut être enfin un parti social démocrate moderne. Si ça ne vous plaît pas, et bien tant pis pour vous.

  46. 46
    valery dit:

    Le PS s'efforce petit à petit et avec difficulté de s'extraire de la gadoue marxisante dans laquelle il a longtemps trempé pour devenir peut être enfin un parti social démocrate moderne. Si ça ne vous plaît pas, et bien tant pis pour vous.

  47. 47
    Anne dit:

    Et si on troquait Ken Le Rouge en échange Delanoë...

    http://www.lefigaro.fr/fil-info/20070820.WWW000000523_chavez_solde_son_petrole_a_londres.html

    Publié le 20 août 2007 à 21h54

    Chavez solde son pétrole à Londres

    Jusqu'à un million de Londoniens vont pouvoir bénéficier de tarifs réduits dans les autobus de la capitale britannique grâce à un accord conclu par le maire de Londres Ken Livingstone avec le Venezuela. L'accord conclu en février avec la compagnie d'Etat pétrolière vénézuélienne PDVSA, réduira de 20% la facture payée par Londres pour le carburant de ses autobus. La mairie pourra ainsi à son tour réduire de moitié le prix du billet des autobus pour les Londoniens les plus modestes, dont les parents célibataires, les malades et les handicapés.

    (Avec AFP).

    Evidemment, cette info est tirée du Figaro... pas du Monde ou de Libé...Bah non.

  48. 48
    Anne dit:

    Et si on troquait Ken Le Rouge en échange Delanoë...

    http://www.lefigaro.fr/fil-info/20070820.WWW000000523_chavez_solde_son_petrole_a_londres.html

    Publié le 20 août 2007 à 21h54

    Chavez solde son pétrole à Londres

    Jusqu'à un million de Londoniens vont pouvoir bénéficier de tarifs réduits dans les autobus de la capitale britannique grâce à un accord conclu par le maire de Londres Ken Livingstone avec le Venezuela. L'accord conclu en février avec la compagnie d'Etat pétrolière vénézuélienne PDVSA, réduira de 20% la facture payée par Londres pour le carburant de ses autobus. La mairie pourra ainsi à son tour réduire de moitié le prix du billet des autobus pour les Londoniens les plus modestes, dont les parents célibataires, les malades et les handicapés.

    (Avec AFP).

    Evidemment, cette info est tirée du Figaro... pas du Monde ou de Libé...Bah non.

  49. 49
    Sicile dit:

    @ Anne : trop fort ton message !

    @ Jean-Luc : Tu as vu tous ces commentaires vraiment insultants sur ton site provenant de social-libéraux. Qu'est ce qu'on fait encore au PS, dis-nous le ? Mais question subsidiaire, qu'est-ce qu'ils viennent faire sur ce blog si ce que tu écris les dérange tant que ça ?!

  50. 50
    Sicile dit:

    @ Anne : trop fort ton message !

    @ Jean-Luc : Tu as vu tous ces commentaires vraiment insultants sur ton site provenant de social-libéraux. Qu'est ce qu'on fait encore au PS, dis-nous le ? Mais question subsidiaire, qu'est-ce qu'ils viennent faire sur ce blog si ce que tu écris les dérange tant que ça ?!

Pages : [1] 2 3 »


Blog basé sur Wordpress © 2009/2015 INFO Service - V3 Archive