06avr 06

Le gouvernement ne gouverne plus. Pourquoi reste- t- il ?

Le ministre de l’intérieur chef du parti majoritaire dirige la sortie de crise. Pourquoi lui ?

François Hollande sourit. Où est l’opposition républicaine ?

Il fait beau et le jardin du Luxembourg sous ma fenêtre au Sénat ne désemplit pas. J’y vois comme un de ces calmes qui entoure les grandes tempêtes de l’histoire dans ce pays. La cinquième République agonise dans une atmosphère d’irréalité presque comique. C’est jeudi, le jour des hebdos, c’est-à-dire celui des journaux qui ont le temps de réfléchir sur l’essentiel. C’est pourquoi quatre d’entre eux sont centrés sur Ségolène Royal. Plus impliqués dans la réalité, les quotidiens commentent beaucoup une phrase à triple sens du premier ministre. Monsieur De Villepin dit qu’il ne laissera à personne d’autres le soin de tirer toutes les leçons de la situation. Bigre. Partira ? Partira pas ? On pourrait plutôt se demander ce qu’il fait encore là. Mais la question ne sera pas posée par l’opposition.

Vertueusement drapés dans un habit para syndical François Hollande et son Henri Emmanuelli jurent que la crise est sociale et non pas politique. Ils ne demandent la démission de personne. Ils proposent une loi d’abrogation du seul CPE. Au passage l’apprentissage à quatorze ans est oublié comme un détail. N’empêche ce serait cela la réponse correspondant à la situation politique et à l’incroyable crise de régime qui s’étale sous les yeux de tous ? Oui, c’est tout. Que cela soit plutôt la partition légitime des syndicats et qu’on attende d’un parti politique qu’il fasse de la politique ne troublent pas les deux stratèges socialistes. Ainsi, après avoir été sauvé des conséquences du non au référendum par l’embarras de ses colocataires du « oui socialiste », le président Chirac peut dorénavant compter durer encore grâce aux mêmes qui ne lui demandent aucun compte sur rien.Cette confusion des genres aggrave le caractère délétère de la crise politique. Qui gouverne ? Qui s’oppose ? Le ministre de l’intérieur vient de faire un hold up sur la situation et de s’emparer du pouvoir pour le compte de son parti. Y a-t-il symptôme plus évident de la vacance du gouvernement ? Si le ministre de l’intérieur est capable de négocier et de régler la crise au nom de la majorité parlementaire pourquoi n’est-il pas celui qui gouverne ? Quelle est la légitimité des présidents de groupes parlementaires de droite à négocier ? En quoi sont –ils mieux placés après l’avoir voté et défendu contre vents et marées que celui qui l’a proposé ? Si le pouvoir n’est plus au gouvernement, pourquoi les chefs politiques de la droite et pas une commission de l’Assemblée nationale ? Quelle est la nature du régime qui rend possible une telle substitution des pouvoirs ? Ce n’est pas le problème du principal parti d’opposition. Lui passe son temps à expliquer qu’il ne demande la démission de personne. Pour un peu il demanderait que les mêmes restent. C’est à peu près ce qui se dit : rien avant 2007.

L’opinion attendra en vain qu’on lui explique alors pourquoi le gouvernement était illégitime à vouloir cette loi si de toute façon personne ne peut vouloir le renverser d’ici là. Pourquoi n’est ce pas Républicain cher François de demander la chute d’un gouvernement qui a mis le pays dans une telle impasse et dont a l’évidence les principaux membres sont en compétition les uns avec les autres et avec le chef de l’état ? En quoi est ce républicain de penser que tout gouvernement dispose d’un blanc seing et d’une assurance vie aussi longtemps que le monarque le veut, quand bien même plus personne ne supporte ses décisions et que lui-même recommande de ne pas obéir a la loi qu’il a voulu ? Je ne suis pas d’accord avec cette vision de ce qu’est l’esprit républicain. Le coeur de cet esprit c’est plutôt le principe de responsabilité politique. Le gouvernement de monsieur de Villepin doit s’en aller puisqu’il a provoqué une crise qu’il est incapable de régler par ses propres moyens. C’est comme ça que se font les choses dans tous les pays démocratiques. Le Parti Socialiste ne doit pas régler sa conduite d’après son propre calendrier intérieur de désignation de ses candidats mais d’après l’intérêt général du pays. C’est cela une opposition républicaine. Cet intérêt général commande le départ du gouvernement Villepin pour qu’un gouvernement qui gouverne et qui soit en état d’assumer ses décisions soit assis à la table des négociations avec les syndicats… Il me semble que le départ du gouvernement est un préalable politique (et non syndical) a un retour vers la légitimité républicaine du pouvoir.


Aucun commentaire à “Ce gouvernement doit s’en aller”

  1. 1
    J.G. dit:

    "Vertueusement drapés dans un habit para syndical François Hollande et son Henri Emmanuelli jurent que la crise est sociale et non pas politique. Ils ne demandent la démission de personne."

    --------------

    Et Fabius?

  2. 2
    J.G. dit:

    "Vertueusement drapés dans un habit para syndical François Hollande et son Henri Emmanuelli jurent que la crise est sociale et non pas politique. Ils ne demandent la démission de personne."

    --------------

    Et Fabius?

  3. 3
    philippe dit:

    bravo Jean Luc !

    mais regretterais tu aujourd'hui d'être un synthétisé du Mans ?

  4. 4
    philippe dit:

    bravo Jean Luc !

    mais regretterais tu aujourd'hui d'être un synthétisé du Mans ?

  5. 5
    paul dit:

    Bravo jean-luc Mélenchon.

    Tombant sur votre blog par hasard, j'y lis ce que j'attendais - en vain - d'entendre dans la bouche des représentants de l'opposition.

    Le premier ministre s'est complètement discrédité ; le maintien de ce gouvernement au pourvoir entraîne un discrédit qui va au delà de la majorité actuelle. Ce sont les institutions de ce pays qui sont délégitimées. Le PS n'a rien à gagner de l'augmentation de la défiance envers "la politique" (ce que j'entends dans les cortèges, dans les rues, etc.). La santé de la "chose publique" dans ce pays est déjà trop précaire.

    Villepin demandait ce matin, lors de sa mensuelle conférence de presse de lui faire des propositions pour sortir de la crise.

    Vous faites la première qui s'impose à tous ceux qui manifestent depuis deux mois en France : qu'il parte.

  6. 6
    paul dit:

    Bravo jean-luc Mélenchon.

    Tombant sur votre blog par hasard, j'y lis ce que j'attendais - en vain - d'entendre dans la bouche des représentants de l'opposition.

    Le premier ministre s'est complètement discrédité ; le maintien de ce gouvernement au pourvoir entraîne un discrédit qui va au delà de la majorité actuelle. Ce sont les institutions de ce pays qui sont délégitimées. Le PS n'a rien à gagner de l'augmentation de la défiance envers "la politique" (ce que j'entends dans les cortèges, dans les rues, etc.). La santé de la "chose publique" dans ce pays est déjà trop précaire.

    Villepin demandait ce matin, lors de sa mensuelle conférence de presse de lui faire des propositions pour sortir de la crise.

    Vous faites la première qui s'impose à tous ceux qui manifestent depuis deux mois en France : qu'il parte.

  7. 7
    joseph le vilain dit:

    Cher Jean Luc

    Quitte tes camarades traites, jette ta carte du parti, brûle le Sénat, rejoins nous à l'ANPE; les soviets, les soviets ! Guide nous !

  8. 8
    joseph le vilain dit:

    Cher Jean Luc

    Quitte tes camarades traites, jette ta carte du parti, brûle le Sénat, rejoins nous à l'ANPE; les soviets, les soviets ! Guide nous !

  9. 9
    php742006 dit:

    Il n'y a pas de peuple de gauche avec ses petits "généraux": c'est la rue seule qui doit gouverner, à moins que certains d'entre nous se sentent l'âme de docteur du peuple, je ne vois pas pourquoi il faudrait remplacer le totalitarisme de la droite par un autre de gauche!

  10. 10
    php742006 dit:

    Il n'y a pas de peuple de gauche avec ses petits "généraux": c'est la rue seule qui doit gouverner, à moins que certains d'entre nous se sentent l'âme de docteur du peuple, je ne vois pas pourquoi il faudrait remplacer le totalitarisme de la droite par un autre de gauche!

  11. 11
    CD dit:

    BlaBlaBla!

    perpétuel constat concernant nos hommes politiques!

    Oui Monsieur le Député votre texte est bien écrit, les arguments sont mis en évidence!

    Mais au final que retenir? pas grand chose!

    Pas l'ombre d'une proposition concrète sur les vrais problèmes de notre société : la compétitivité de nos entreprises, l'intégration des jeunes dans le monde du travail, le chomage des plus de 50 ans etc... etc... etc...

    les sujets ne manquent pas, en revanche pour ce qui est des propositions CONCRETES, c'est autres choses!

    Le paquebot France est immobilisé au milieu des flôts, victime d'une avarie de moteurs!

    Messieurs les hommes politiques, nous nous moquons de savoir qui va ou doit aller réparer! Ce que nous voulons savoir c'est : comment réparer! Si vous n'en avez pas la moindre idée alors laissez la place à des personnes compétentes!

    Arrêtez la prose! il est plus que temps de se mettre au travail

  12. 12
    CD dit:

    BlaBlaBla!

    perpétuel constat concernant nos hommes politiques!

    Oui Monsieur le Député votre texte est bien écrit, les arguments sont mis en évidence!

    Mais au final que retenir? pas grand chose!

    Pas l'ombre d'une proposition concrète sur les vrais problèmes de notre société : la compétitivité de nos entreprises, l'intégration des jeunes dans le monde du travail, le chomage des plus de 50 ans etc... etc... etc...

    les sujets ne manquent pas, en revanche pour ce qui est des propositions CONCRETES, c'est autres choses!

    Le paquebot France est immobilisé au milieu des flôts, victime d'une avarie de moteurs!

    Messieurs les hommes politiques, nous nous moquons de savoir qui va ou doit aller réparer! Ce que nous voulons savoir c'est : comment réparer! Si vous n'en avez pas la moindre idée alors laissez la place à des personnes compétentes!

    Arrêtez la prose! il est plus que temps de se mettre au travail

  13. 13
    Florestan dit:

    Il y a un pays réel (oui je sais je sais, c'est du Maurras... mais bon, la situation est vraiment critique) qui vit très loin du petit monde politico-médiatico-financier parisien: Béatrice Schönberg épouse du ministre qui a fait la loi de l'égalité des chances, PPDA ancien amant de la fille du président, l'imposture intellectuelle permanente des éditorialistes et autres pseudo philosophes. Qu'y a t-il donc de nouveau à lire dans les hebdos du jeudi tous plus ou moins "peoplisés" (pour parler le patois de Paris)? Cette presse là je ne la lis plus et ces JT présentés par des millionaires je ne les vois plus non plus... Alain Minc sort un bouquin "le crépuscule des petits dieux": se remettra t-il donc un jour en cause celui là?

    Cette caste de privilégiés voudrait que l'on fît des réformes pour sauver la France dit-elle. Mais dans son autisme et baignant naturellement dans le "néo-stalinisme" de son idéologie "naturelle", cette caste commet deux énormes erreurs qui auront une portée historique:

    1 On ne fait pas de réformes sans prévenir les principaux intéressés

    2 On ne fait pas de réformes que l'on ne voudrait surtout pas pour soi

    Sans pour autant faire une analyse politique poussée, les gens de la "France d'en bas ou du milieu" ont bien compris que le CPE ou le CNE ce n'était pas réservé aux fils et filles de ministres, d'actionnaires ou d'éditorialistes ou de pseudo- intellectuels mondains...

    Voilà, ce que je viens de dire c'est, bien entendu, du "populisme": en 2007, au deuxième tour, vous allez voter quoi?

    Florestan

  14. 14
    Florestan dit:

    Il y a un pays réel (oui je sais je sais, c'est du Maurras... mais bon, la situation est vraiment critique) qui vit très loin du petit monde politico-médiatico-financier parisien: Béatrice Schönberg épouse du ministre qui a fait la loi de l'égalité des chances, PPDA ancien amant de la fille du président, l'imposture intellectuelle permanente des éditorialistes et autres pseudo philosophes. Qu'y a t-il donc de nouveau à lire dans les hebdos du jeudi tous plus ou moins "peoplisés" (pour parler le patois de Paris)? Cette presse là je ne la lis plus et ces JT présentés par des millionaires je ne les vois plus non plus... Alain Minc sort un bouquin "le crépuscule des petits dieux": se remettra t-il donc un jour en cause celui là?

    Cette caste de privilégiés voudrait que l'on fît des réformes pour sauver la France dit-elle. Mais dans son autisme et baignant naturellement dans le "néo-stalinisme" de son idéologie "naturelle", cette caste commet deux énormes erreurs qui auront une portée historique:

    1 On ne fait pas de réformes sans prévenir les principaux intéressés

    2 On ne fait pas de réformes que l'on ne voudrait surtout pas pour soi

    Sans pour autant faire une analyse politique poussée, les gens de la "France d'en bas ou du milieu" ont bien compris que le CPE ou le CNE ce n'était pas réservé aux fils et filles de ministres, d'actionnaires ou d'éditorialistes ou de pseudo- intellectuels mondains...

    Voilà, ce que je viens de dire c'est, bien entendu, du "populisme": en 2007, au deuxième tour, vous allez voter quoi?

    Florestan

  15. 15
    Th?r?se dit:

    D'accord avec Florestan, j'ajouterais que pour la première fois en France toutes les réformes proposées et annoncées sont en fait, des REGRESSIONS sociétales qui nous renvoient au passé

    (le travail journalier remis au goût du jour, l'apprentissage à 14 ans (qui nous ramène au début du 20ème siècle), le travail des mineurs dès 15 ans) pour ne parler que du travail.Beaucoup de Français aurait attendu de Mr Galouzeau de Villepin qu'il démissionnât.

  16. 16
    Th?r?se dit:

    D'accord avec Florestan, j'ajouterais que pour la première fois en France toutes les réformes proposées et annoncées sont en fait, des REGRESSIONS sociétales qui nous renvoient au passé

    (le travail journalier remis au goût du jour, l'apprentissage à 14 ans (qui nous ramène au début du 20ème siècle), le travail des mineurs dès 15 ans) pour ne parler que du travail.Beaucoup de Français aurait attendu de Mr Galouzeau de Villepin qu'il démissionnât.

  17. 17
    francbourgeois dit:

    CE GOUVERNEMENT DOIT S'EN ALLER pour laisser la place à qui ?

    Oui, tu as raison jean-luc, il n'est plus légitime, les institutions sont cassées, seul l'UMP semble gouverner.

    L'excécutif est mort, le président en retraite.

    Qui va débloquer la crise du CPE, le chômage des jeunes mais aussi des plus de 50 ans ?

    Hollande attend 2007, et sa compagne une entrée Royale dans les sondages.

    Il n'y a personne aux machines pour moucher Villepin qui n'a même plus le support des employeurs.

    Révolution ? action plus forte ?

    Le pays n'attend pas, il faut monter d'un cran nos actions et pas attendre nos conventions.

    Agissons maintenant sans Hollande qui devient le pantin du système.

  18. 18
    francbourgeois dit:

    CE GOUVERNEMENT DOIT S'EN ALLER pour laisser la place à qui ?

    Oui, tu as raison jean-luc, il n'est plus légitime, les institutions sont cassées, seul l'UMP semble gouverner.

    L'excécutif est mort, le président en retraite.

    Qui va débloquer la crise du CPE, le chômage des jeunes mais aussi des plus de 50 ans ?

    Hollande attend 2007, et sa compagne une entrée Royale dans les sondages.

    Il n'y a personne aux machines pour moucher Villepin qui n'a même plus le support des employeurs.

    Révolution ? action plus forte ?

    Le pays n'attend pas, il faut monter d'un cran nos actions et pas attendre nos conventions.

    Agissons maintenant sans Hollande qui devient le pantin du système.

  19. 19
    brigetoun dit:

    oui le PS doit demander des législatives anticipées, faire taire les petites stratégies des présidentiables, activer la mise au point du projet, en liaison avec les autres partis de gauche, comme nous avons pu le faire pour le CPE, agir dans l'intérêt général. Faute de quoi nous perdons toute crédibilité

  20. 20
    brigetoun dit:

    oui le PS doit demander des législatives anticipées, faire taire les petites stratégies des présidentiables, activer la mise au point du projet, en liaison avec les autres partis de gauche, comme nous avons pu le faire pour le CPE, agir dans l'intérêt général. Faute de quoi nous perdons toute crédibilité

  21. 21
    Pablo dit:

    Qu'en pensent les pigeons du jardin du Luxembourg ? Rejoindront-ils ceux du Boul'Mich ?

  22. 22
    Pablo dit:

    Qu'en pensent les pigeons du jardin du Luxembourg ? Rejoindront-ils ceux du Boul'Mich ?

  23. 23
    Talvace dit:

    Bien sur qu'ils doivent partir, tous, et vite ! Nous attendons avec impatience que ce soit proclamé haut et fort par la gauche à laquelle nous nous raccrochons depuis notre vote au référendum, or, malheureusement, nous n'entendons strictement rien !

    Réveillez-vous, que diable, et après 4 grosses manifs contre le CPE, nous sommes encore disponibles pour vous suivre dans la rue, c'est dire notre abnégation....

  24. 24
    Talvace dit:

    Bien sur qu'ils doivent partir, tous, et vite ! Nous attendons avec impatience que ce soit proclamé haut et fort par la gauche à laquelle nous nous raccrochons depuis notre vote au référendum, or, malheureusement, nous n'entendons strictement rien !

    Réveillez-vous, que diable, et après 4 grosses manifs contre le CPE, nous sommes encore disponibles pour vous suivre dans la rue, c'est dire notre abnégation....

  25. 25
    Rosa la Rose dit:

    Très cher Jean Luc

    Tu es notre voix, tu es notre lumière. Chaque jour je mesure tes sacrifices, ton dévouement à nous représenter au Sénat, au milieu de ces dorures que tu exècres, dans ce quotidien bourgeois si loin de la vie aventureuse à laquelle tu aspires au service du peuple. Peu comme toi mettent leurs actes en accord avec leurs paroles. Je t'admire et fait de toi celui à qui quotidiennement j'aspire à ressembler.

    Ta dévouée camarade

  26. 26
    Rosa la Rose dit:

    Très cher Jean Luc

    Tu es notre voix, tu es notre lumière. Chaque jour je mesure tes sacrifices, ton dévouement à nous représenter au Sénat, au milieu de ces dorures que tu exècres, dans ce quotidien bourgeois si loin de la vie aventureuse à laquelle tu aspires au service du peuple. Peu comme toi mettent leurs actes en accord avec leurs paroles. Je t'admire et fait de toi celui à qui quotidiennement j'aspire à ressembler.

    Ta dévouée camarade

  27. 27
    Pablo dit:

    Que les députés et sénateurs PS, PC, verts, MRC, MRG quittent les lambris des assemblées ! Qu'ils refusent de sieger ! Les parlementaires UMP ne representent plus qu'eux-mêmes! Laissez-les se bouffer entre eux.

    Enterrons la Ve !

  28. 28
    Pablo dit:

    Que les députés et sénateurs PS, PC, verts, MRC, MRG quittent les lambris des assemblées ! Qu'ils refusent de sieger ! Les parlementaires UMP ne representent plus qu'eux-mêmes! Laissez-les se bouffer entre eux.

    Enterrons la Ve !

  29. 29
    message a Claudette dit:

    Claudette

    C'est Paulo qui t'écrit ce message. SVP, ramène la camionnette à Bagnolet, Jojo en a besoin demain pour transporter le bahut. Oublie pas de refaire le plein non plus. Met les clefs comme d'ab sous le banc devant la mairie. Je te vois Jeudi, n'oublie pas.

  30. 30
    message a Claudette dit:

    Claudette

    C'est Paulo qui t'écrit ce message. SVP, ramène la camionnette à Bagnolet, Jojo en a besoin demain pour transporter le bahut. Oublie pas de refaire le plein non plus. Met les clefs comme d'ab sous le banc devant la mairie. Je te vois Jeudi, n'oublie pas.

  31. 31
    Claudette ? Paulo dit:

    Désolée, la camionnette est coincée à Levallois. Elle etait un peu poussive à la dernière manif. Dédé la garde pour la réviser. Pour le bahut, voyez avec avec Philou. Pour jeudi, pas possible, j'ai RV chez le dentiste. Je t'appellerai.

  32. 32
    Claudette ? Paulo dit:

    Désolée, la camionnette est coincée à Levallois. Elle etait un peu poussive à la dernière manif. Dédé la garde pour la réviser. Pour le bahut, voyez avec avec Philou. Pour jeudi, pas possible, j'ai RV chez le dentiste. Je t'appellerai.

  33. 33
    lena dit:

    hé oui, le PS devrait exiger des élections anticipées. Mais qu'attend donc Fabius pour le dire, puisque nos dirigeants sont trop frileux pour proposer quelque issue politique que ce soit. Ou plutôt ils jouent la politique du pire, en espérant capitaliser en 2007. Ils pourraient bien se tromper là-dessus, comme ils se sont trompés bien souvent (le 29 mai entre autres). Si Fabius veut avoir une chance à la désignation interne, il doit se démarquer. Ou alors on aura une Ségolène, peut-être un Jospin.

    Même Bayrou le demande aujourd'hui. Le PS doublé sur sa gauche par l'UDF, décidément on aura tout vu.

  34. 34
    lena dit:

    hé oui, le PS devrait exiger des élections anticipées. Mais qu'attend donc Fabius pour le dire, puisque nos dirigeants sont trop frileux pour proposer quelque issue politique que ce soit. Ou plutôt ils jouent la politique du pire, en espérant capitaliser en 2007. Ils pourraient bien se tromper là-dessus, comme ils se sont trompés bien souvent (le 29 mai entre autres). Si Fabius veut avoir une chance à la désignation interne, il doit se démarquer. Ou alors on aura une Ségolène, peut-être un Jospin.

    Même Bayrou le demande aujourd'hui. Le PS doublé sur sa gauche par l'UDF, décidément on aura tout vu.

  35. 35
    Laurence dit:

    ENFIN !

    Je remercie F. BOYER pour son intervention. Militante PS depuis l'age de 20 ans, partisante du NON au traité de constitution, j'ai "suivi" Jean-Luc Mélenchon dans ses meetings unitaires. J'ai manifesté, interpellé, "tracté" bref j'ai milité et qu'en est-il aujourd'hui ? Une synthèse de pacotille !

    Que ce soit le CPE, le CNE et autres mesures scélérates décidées par le gouvernement rien ne changera si nous n'affirmons pas que seule la commission de l'union européenne est responsable des choix politiques actuels de nos gouvernants.C'est elle qui au nom du pacte de stabilité en autre, impose ses directives. Le parlement n'est qu'une chambre d'enregistrement de ces directives et son seul objectif est de rendre "compatible" notre constitution et notre droit du travail avec les mesures décidées par l'union européenne.

    Si les dirigeants du PS ne se prononcent pas pour la rupture, la politique qu'ils meneront, une fois reconquis le pouvoir (et c'est loin d'être gagné)sera la même !

    Laurence.

  36. 36
    Laurence dit:

    ENFIN !

    Je remercie F. BOYER pour son intervention. Militante PS depuis l'age de 20 ans, partisante du NON au traité de constitution, j'ai "suivi" Jean-Luc Mélenchon dans ses meetings unitaires. J'ai manifesté, interpellé, "tracté" bref j'ai milité et qu'en est-il aujourd'hui ? Une synthèse de pacotille !

    Que ce soit le CPE, le CNE et autres mesures scélérates décidées par le gouvernement rien ne changera si nous n'affirmons pas que seule la commission de l'union européenne est responsable des choix politiques actuels de nos gouvernants.C'est elle qui au nom du pacte de stabilité en autre, impose ses directives. Le parlement n'est qu'une chambre d'enregistrement de ces directives et son seul objectif est de rendre "compatible" notre constitution et notre droit du travail avec les mesures décidées par l'union européenne.

    Si les dirigeants du PS ne se prononcent pas pour la rupture, la politique qu'ils meneront, une fois reconquis le pouvoir (et c'est loin d'être gagné)sera la même !

    Laurence.

  37. 37
    elisabeth li?bault dit:

    Je me faisais la même réflexion que lena : l'UDF a des positions plus à gauche que le ps ! On n'a jamais vu ça !

  38. 38
    elisabeth li?bault dit:

    Je me faisais la même réflexion que lena : l'UDF a des positions plus à gauche que le ps ! On n'a jamais vu ça !

  39. 39
    Paulo ? Claudette dit:

    On peut pas compter sur toi, toujours pareil. J'ai besoin de la camionnette jeudi pour ramener les bandererolles de Jean Luc à sa cave au Sénat. Comment je vais faire ? En plus tu peux pas m'appeler, je me suis fait tirer mon portable l'autre jour à la République.

    Paulo

  40. 40
    Paulo ? Claudette dit:

    On peut pas compter sur toi, toujours pareil. J'ai besoin de la camionnette jeudi pour ramener les bandererolles de Jean Luc à sa cave au Sénat. Comment je vais faire ? En plus tu peux pas m'appeler, je me suis fait tirer mon portable l'autre jour à la République.

    Paulo

  41. 41
    Paulo dit:

    Message à Claudette (bis)

    Fait pas comme l'autre fois, oublie pas que la camionnette c'est du diesel

    Merci

  42. 42
    Paulo dit:

    Message à Claudette (bis)

    Fait pas comme l'autre fois, oublie pas que la camionnette c'est du diesel

    Merci

  43. 43
    Claudette pour Paulo dit:

    Garde les banderoles, elles risquent encore de servir. De toute façon Jean-Luc a perdu les clés de sa cave au Sénat.

    Tant pis pour le rancard de jeudi. Pour ton portable, t'as pas assez de points pour t'en racheter un autre ?

  44. 44
    Claudette pour Paulo dit:

    Garde les banderoles, elles risquent encore de servir. De toute façon Jean-Luc a perdu les clés de sa cave au Sénat.

    Tant pis pour le rancard de jeudi. Pour ton portable, t'as pas assez de points pour t'en racheter un autre ?

  45. 45
    jmfayard dit:

    @JPR :

    c?est surtout montrer un grand mépris pour tous les électeurs qui avaient lu et disséqué ce traité, et le rejetaient POUR LUI-MÊME !

    Ne faites pas de généralités s'il vous plait.

    Vous avez peut-être lu et compris et voté uniquement sur lui, mais pensez

    * aux 60% (chiffres Libé) des électeurs du NON qui trouvaient au lendemain du référendum qu'il y avait trop d'étrangers en France (je ne dis pas ca pour stigmatiser les 40% restants, simplement pour mettre en lumière l'importance des masses silencieusess Villiéro-lepénistes)

    * en ont rien à foutre des lithuaniens

    * ont voté pour des raison qu'il n'avaient rien à voir : Chirac tu sors, non à la Turquie, directive Services (dites juste Bolkestein et prononcez comme Frankenstein pour faire peur aux enfants)

    * se sont fait bernés par la propagande des stratèges du NON. (Ben oui, c'est bien gentil de citer les approximations du nouvel observateur et d'oublier dans le même temps les délires d'Étienne Chouard)

    En vrac : instauration d'une dictature libérale (Étienne Chouard), on va nous imposer la Turquie (Étienne Chouard encore), interdiction de l'avortement (ben oui, droit à la vie ca veut dire cela n'est-ce pas?), attention y'a un truc de louche pour interdire le divorce !, le traité de Nice se terminera en 2009, le TCE prendra effet seulement en 2009, le plan B prendra effet d'ici 2009, c'est la fin des services publics c'est écrit page 23 (voir service public dans l'Union européenne), c'est la fin du droit au travail qui a fait ses preuves en France, l'UE va nous obliger de rentrer dans l'OTAN (tiens il parait que ca fait 50 ans qu'on y est il serait temps de s'inquiéter ;-), vive l'Europe des Nations (Marie-Georges Buffet), le TCE c'est la directive Bolkestein (et la réforme du quinquénnat c'est la réinstauration du délit de blasphème et la réintroduction de la peine de mort), l?égalité hommes-femmes ne se trouve pas dans la Constitution, la concurrence apparait dès l?article 2 parmi les valeurs fondamentales, c'est la fin de la laicité, la Commission va instaurer la semaine de 48 heures et plus, Anna jeune slovaque doit se prostituer à cause de la Constitution, le parlement européen ne peut pas être à l'initiative des lois européennes (la preuve que si figure chez Etienne Chouard : ), le Parlement français lui le peut sans possibilité pour le gouvernement français de l'entraver (lire les articles 34, 37, 38, 44-3, 48, 49-3), la démocratie européenne fonctionne mal (ah bon ? et la directive services ? qui peut voir désormais dans le PE un parlement croupion comme en France ?) et la démocratie francaise fonctionne bien (la preuve : le CPE)

    * en ont eu tout simplement marre des mensonges des gouvernements qui se servent de l'Europe comme bouc-émissaire (genre Raffarin fustigeant "Bruxelles" qui lui rappele que la France a décidé que les budgets étaient limités à 3% du PIB ou bien encore Chirac qui promet une baisse de la TVA aux restaurateurs en sachant pertinament qu'il ne pourrait pas tenir cette promesse).

    Donc bien sûr qu'il y a des gens qui ont bien compris quels étaient les différences entre le traité de Nice et le traité TCE et ont voté OUI ou NON suivant que l'un ou l'autre leur plaisaient plus, mais je ne crois pas que cela correspondent à la majorité des votants dans aucun des camps. (Je ne suis pas sûr d'en faire partie d'ailleurs pour être franc ;-)

    Peu importe d'ailleurs, la volonté populaire est de toute facon souveraine. On aura le traité de Nice.

  46. 46
    jmfayard dit:

    @JPR :

    c?est surtout montrer un grand mépris pour tous les électeurs qui avaient lu et disséqué ce traité, et le rejetaient POUR LUI-MÊME !

    Ne faites pas de généralités s'il vous plait.

    Vous avez peut-être lu et compris et voté uniquement sur lui, mais pensez

    * aux 60% (chiffres Libé) des électeurs du NON qui trouvaient au lendemain du référendum qu'il y avait trop d'étrangers en France (je ne dis pas ca pour stigmatiser les 40% restants, simplement pour mettre en lumière l'importance des masses silencieusess Villiéro-lepénistes)

    * en ont rien à foutre des lithuaniens

    * ont voté pour des raison qu'il n'avaient rien à voir : Chirac tu sors, non à la Turquie, directive Services (dites juste Bolkestein et prononcez comme Frankenstein pour faire peur aux enfants)

    * se sont fait bernés par la propagande des stratèges du NON. (Ben oui, c'est bien gentil de citer les approximations du nouvel observateur et d'oublier dans le même temps les délires d'Étienne Chouard)

    En vrac : instauration d'une dictature libérale (Étienne Chouard), on va nous imposer la Turquie (Étienne Chouard encore), interdiction de l'avortement (ben oui, droit à la vie ca veut dire cela n'est-ce pas?), attention y'a un truc de louche pour interdire le divorce !, le traité de Nice se terminera en 2009, le TCE prendra effet seulement en 2009, le plan B prendra effet d'ici 2009, c'est la fin des services publics c'est écrit page 23 (voir service public dans l'Union européenne), c'est la fin du droit au travail qui a fait ses preuves en France, l'UE va nous obliger de rentrer dans l'OTAN (tiens il parait que ca fait 50 ans qu'on y est il serait temps de s'inquiéter ;-), vive l'Europe des Nations (Marie-Georges Buffet), le TCE c'est la directive Bolkestein (et la réforme du quinquénnat c'est la réinstauration du délit de blasphème et la réintroduction de la peine de mort), l?égalité hommes-femmes ne se trouve pas dans la Constitution, la concurrence apparait dès l?article 2 parmi les valeurs fondamentales, c'est la fin de la laicité, la Commission va instaurer la semaine de 48 heures et plus, Anna jeune slovaque doit se prostituer à cause de la Constitution, le parlement européen ne peut pas être à l'initiative des lois européennes (la preuve que si figure chez Etienne Chouard : ), le Parlement français lui le peut sans possibilité pour le gouvernement français de l'entraver (lire les articles 34, 37, 38, 44-3, 48, 49-3), la démocratie européenne fonctionne mal (ah bon ? et la directive services ? qui peut voir désormais dans le PE un parlement croupion comme en France ?) et la démocratie francaise fonctionne bien (la preuve : le CPE)

    * en ont eu tout simplement marre des mensonges des gouvernements qui se servent de l'Europe comme bouc-émissaire (genre Raffarin fustigeant "Bruxelles" qui lui rappele que la France a décidé que les budgets étaient limités à 3% du PIB ou bien encore Chirac qui promet une baisse de la TVA aux restaurateurs en sachant pertinament qu'il ne pourrait pas tenir cette promesse).

    Donc bien sûr qu'il y a des gens qui ont bien compris quels étaient les différences entre le traité de Nice et le traité TCE et ont voté OUI ou NON suivant que l'un ou l'autre leur plaisaient plus, mais je ne crois pas que cela correspondent à la majorité des votants dans aucun des camps. (Je ne suis pas sûr d'en faire partie d'ailleurs pour être franc ;-)

    Peu importe d'ailleurs, la volonté populaire est de toute facon souveraine. On aura le traité de Nice.

  47. 47
    jpr dit:

    @jmfayard

    Quelles que soient les approximations qu'il y a eu de part et d'autre (et les pires ne sont pas celles que vous dénoncez), il n'en reste pas moins que tous les appareils idéologiques, ceux de l'État comme les médias prétendus de gauche (Le Monde ou Libé, par exemple) ont mis en ?uvre un véritable matraquage pro-oui, ont eu recours aux procédés les plus indignes (censure de fait à la télé, mensonges éhontés, refus du débat sur le fond, chantage à l'apocalypse?) et ont été jusqu'au bout ?et jusqu'à votre message? de l'arrogance de ceux qui ne connaissent pas dans leur vie les conséquences des politiques libérales.

    Oui, c'est surtout cet autisme libéral (social ou non, peu importe) que les électeurs, à l'idéologie parfois confuse certes, ont refusé et refuseront encore, ne vous faites aucune illusion à ce sujet.

  48. 48
    jpr dit:

    @jmfayard

    Quelles que soient les approximations qu'il y a eu de part et d'autre (et les pires ne sont pas celles que vous dénoncez), il n'en reste pas moins que tous les appareils idéologiques, ceux de l'État comme les médias prétendus de gauche (Le Monde ou Libé, par exemple) ont mis en ?uvre un véritable matraquage pro-oui, ont eu recours aux procédés les plus indignes (censure de fait à la télé, mensonges éhontés, refus du débat sur le fond, chantage à l'apocalypse?) et ont été jusqu'au bout ?et jusqu'à votre message? de l'arrogance de ceux qui ne connaissent pas dans leur vie les conséquences des politiques libérales.

    Oui, c'est surtout cet autisme libéral (social ou non, peu importe) que les électeurs, à l'idéologie parfois confuse certes, ont refusé et refuseront encore, ne vous faites aucune illusion à ce sujet.


Blog basé sur Wordpress © 2009/2015 INFO Service - V3 Archive