29mar 15

Pour une nouvelle alliance populaire

Ce billet a été lu 30 700 fois.

Cette vidéo a été consultée fois

Ce soir, L’extrême droite, et la droite à sa remorque, remportent un succès écrasant. Mais c’est davantage qu’un résultat électoral.

Leur victoire montre que notre culture de la fraternité humaine, notre idéal de liberté personnelle, notre aspiration à l’égalité sociale et au partage des richesses, notre conscience de l’intérêt général humain face à la catastrophe écologique qui s’avance, tout cela n’est plus la culture commune dominante de la société française.

Hélas, hélas, il en est de même ailleurs.

Une mauvaise saison de l’Histoire recommence en Europe. 

Apres le Danemark, la Norvège, la Hongrie et combien d’autres pays, la face obscure du vieux continent gagne du terrain partout comme chez nous.

La cruelle politique imposée par l’Union Européenne en est la cause commune.

En France, le quinquennat de François Hollande et la primature de Manuel Valls sont ceux de la soumission sans condition à ses diktats. C’est la principale cause du résultat de ce soir.

Tant de souffrances sociales, tant de médiocrité politicienne, tant de mépris du peuple ont épuisé toutes les patiences.

Notre pays est menacé de dislocation.

Mais il ne suffit pas de critiquer. Il faut ouvrir un nouveau chemin. 

Il faut refonder notre République

Ne vous laissez pas imposer leur soit disant tri-partisme qui méprise nos 11% et ignore les 50 % d’abstention.

Je lance un appel. Ne nous résignons pas ! Ne laissez pas François Hollande et Manuel Valls réduire la gauche à néant. En décembre prochain nous serons appelés aux urnes, une nouvelle fois. 

Offrons à notre peuple une nouvelle alliance populaire, crédible, indépendante de ce gouvernement avec lequel rien n'est possible, sans alliance à géométrie variable, une alliance visible, c’est-à-dire ayant le même sigle dans tout le pays pour que chacun puisse l’identifier. 

Une alliance clairement ancrée dans l’intérêt général humain, avec Les partis et personnalités de l’opposition de gauche, avec des assemblées citoyenne ouverte à tous. 

C’est leur responsabilité historique. 

Cette semaine, je vais proposer aux partis concernés de se rencontrer pour cela. 

Mes chers concitoyens, le résultat des urnes doit être respecté.

Mais si vous ne vous sentez représentés ni par les vainqueurs de ce soir ni par le gouvernement qui à permis leur victoire, alors agissez !

Imposez le rassemblement citoyen auquel j’appelle, ne désertez pas le combat qui s’impose à vous, ne renoncez pas à l’amour de notre pays et de nos valeurs.

Résistez ! Ne lâchez rien ! 

Vive la République ! Vive la France !


165 commentaires à “Pour une nouvelle alliance populaire”

Pages : « 1 2 [3] 4 »

  1. 101
    Nadia MOISSET dit:

    Jean Luc a totalement raison lorsqu'il nous dit, "Imposez le rassemblement citoyen auquel j’appelle, ne désertez pas le combat qui s’impose à vous, ne renoncez pas à l’amour de notre pays et de nos valeurs". Parce que notre avenir, celui de la Fance et de son peuple ne sera que ce que nous serons capables d'en faire, en agissant sans nous attarder plus que necessaire sur les querelles de chapelle, puisque pour gagner il faudra bien nous unir.
    Chez nous à Sevran c'est la droite qui a gagné au deuxième tour et moi comme prévu j'ai voté m6r car rien n'aurait pu me faire voter pour le PS et ses associés du moment. Mais il faut bien repartir avec tous les nôtres en espérant que de nouveaux amis viendront nous rejoindre et consolider nos positions sur des bases plus solides encore. L'espoir c'est vital et constructif !

  2. 102
    danievre dit:

    Une alliance clairement ancrée dans l’intérêt général humain, avec les partis et personnalités de l’opposition de gauche, avec des assemblées citoyenne ouverte à tous. Cela me va bien, mais il y a un très gros travail pour faire passer ce message a tous les abstentionnistes et autres, au boulot ! Car il ne faut pas compter sur les médias pour diffuser cela !

  3. 103
    lucie dit:

    Peut-être sommes-nous des utopistes ou alors l'avant-garde ? Toujours est-il qu'ici le Front de gauche existe à travers ses assemblées citoyennes (depuis 2011), rassemblant PC, PG, Ensemble (embryonnaire) et surtout citoyen(ne)s. Travail en équipe, préparation collective du conseil municipal et du conseil communautaire. Nous avons une élue.
    Pour les départementales, liste FdG avec EELV. C'est un début. Communiqué commun à l'issue du 1er tour décidé en assemblée citoyenne avec échanges et arguments. Pas de consignes. La base sur laquelle le Front de gauche est d'accord : autonomie par rapport au PS. Pourquoi les instances du PC ne s'inspirent-elles pas de telles initiatives plutôt que de flatter les nostalgiques de l'union avec le PS ? Pour le moment, ça fonctionne. La base, même petite, peut-elle faire tache d'huile ? Juste, on l'espère...

  4. 104
    DAVID dit:

    Bonsoir Jean Luc,
    Je suis un canton ou le PC est parti avec le PS et on a monté une liste citoyenne alternative, malheureusement l'aventure c'est arrêtée au 1er tour et le PC a tout fait pour nous faire passer pour les diviseur. 2ème tour, idem, chacun fait comme il a envie entre UMP/UDI et PC/PS. Moi, j'ai voté l'appel pour la manif du 9.
    Au vu du résultat, je ne dirais qu'une seule chose. Le PS a ce qu'il mérite. Pas de regret, surtout que leur première réaction et de nous taper dessus au lieu de se remettre en cause. Et ce soir au 20h00, que vois je ? Les beni oui oui EELV à Solférino ! Ils ont perdu les départements, qu'ils continuent comme ça, c'est les régions qu'ils vont perdre. Quand est que les militants PS comprendre que leur bateau coule et que rien ne changera de l'intérieur. Quand Filoche va rendre sa carte ? On ne peut pas compter sur les frondeurs ni sur les dirigeant du PC ou EELV, donc comptons sur nous même les citoyens et renversons la table avant qu'il ne soit trop tard.

  5. 105
    Dosto dit:

    « Résistez ! Ne lâchez rien ! »

    Pourquoi ? Et pour quoi faire ? Se battre dans un cadre qui exclut, rêver de changer le système de l’intérieur ? Bref accepter d’être canalisé, de se déverser dans un défouloir comme je le fais présentement ? Oui, ça fait du bien cinq minutes mais c’est tout.
    Je continue d’aller voter, sans plus y croire. Juste par éducation. Comme ça, par politesse culturelle, éducative, ce qu’on voudra… J’ai aimé ça, je ne le nie pas. Et j’avoue même ressentir encore ces vibrations dans le corps, dans l’âme, en diapason avec l’esprit… mais ça ne dure pas.
    Un premier tour pour t’y faire croire, un deuxième pour te faire croire aussi. Un premier pour lâcher tes dernières espérances et un deuxième pour éviter le pire. Après ça te voilà bien rincé, bien vidé et fais plus chier. Bien plus utile dans les assoces, tout bénévole, mais au moins y’a les potes avec le petit canon que tu trouverais imbuvable sans leurs rires qui te frappent dans le dos. Bien plus utile sur les sites où tu bavasses où tu te fais de nouveaux potes que tu vois pour de vrai plus tard et où tu bavasses encore sur ce que t’aimes et que tu partages. Bien plus utile à taper sur les vitres du...

  6. 106
    Georges ROULLIER dit:

    @Lucie 102
    Bravo ! Mais quel département ? Ici dans le 69 FdG, PG et PCF ensemble dans le même combat c'est impossible, même battus dans l'union de la gauche nos PC restent collés au PS.
    Oui Jean Luc tu as raison, il faut jeter les bases d'un grand rassemblement pour partir à la conquête du pouvoir par le peuple et pour le peuple pour la patrie. Soyons réalistes en 15 ans peut être, pour nous les vieux de 82 ans aux prochaines cerises, nous ne verrons sans doute pas le changement, mais depuis des siècles l'exemple vient de loin, nous nous battons pour notre émancipation, nous avons gagné beaucoup de batailles. Les enfants de 5 ans ne travaillent plus dans les mines pour nous, notre France répond toujours du nom de Robespierre chantait notre cher Jean Ferrat. Reforgeons avec les camarades de ce type là dont Lucie parle un autre parti comme celui qu'envisageait de créer Georges Guingoin le Préfet du Maquis du Limousin, ce communiste dont nous sommes tous fiers. J'y crois. Le fascisme est à notre porte. Restons ce que nous sommes, des révolutionnaires qui voulons changer le sens de l'Histoire. Amitiés partisanes à toutes et...

  7. 107
    educpop dit:

    J'étais candidat pour le rassemblement des citoyens en Isère, une grande énergie a été dépensée pour le faire connaître. Ce mouvement de rassemblement est celui que Jean-Luc Mélenchon préconise, cependant notre résultat pourtant honorable est trop faible pour compter dans la politique publique. Les même divisions que d'habitude ont empêché que le rassemblement apparaîsse comme une vague, et si elles ne sont pas surmontées il en sera de même la prochaine fois. De toutes façons, si les divisions persistent au niveau des organisations politiques nous n'aurons plus l'énergie pour essayer de les surmonter sur le terrain. Il faut supprimer l'ambiguïté entre le rassemblement et le front de gauche, car elle est mortelle. On ne peut lutter contre l'ennemi de classe si on se déchire à l'intérieur de la notre pour savoir lequel est le plus à gauche, cette médiocrité finira par tuer.

  8. 108
    OLIVIER dit:

    La vision politique de Jean-Luc pour la France nous donne de l'espérance. Lorsque j'entends le sectarisme de nombreux camarades des comités je me dis qu'il y a du pain sur la planche pour faire évoluer les esprits et sortir de notre prés carré en nous ouvrant sur les autres. Quitte à disparaître, les orthodoxes ne veulent surtout pas s'ouvrir sur les autres persuadés qu'ils sont dépositaires de la vérité divine. Amen...

  9. 109
    alain barlatier dit:

    Le PS a implosé dans les Bouches du Rhône, au delà du soutien à la politique gouvernementale, il était déchiré entre pro et anti guérinistes. Guérini est au tapis. Le FN siphonne les voix UMP qui se reportent sans vergogne sur le candidat de l'extrême droite. Le vote est un révélateur de l'état de la société : voir article.

  10. 110
    Dan33 dit:

    Ici ou là dans vos commentaires, tous (ou presque tous) vous parlez de division, de querelles, de divergences profondes avec le PC, ce que j'ai constaté moi aussi dans mon département. Ce matin sur RTL, j'ai pourtant entendu J.Luc répondre à Aphatie que le PC avait fait son job comme il le fallait. Tout est bien dans le meilleur des mondes. Alors de quoi se plaint-on ?

  11. 111
    Francis dit:

    RTL ce matin. Jean-Luc propose une nouvelle alliance avec Eelv/ND/Les socialistes affligés. Le PCF n'a pas été cité. Oubli involontaire ou volontaire ?

  12. 112
    lucie dit:

    @Georges Roullier (106)
    Ce que je relate n'est, hélas, pas départemental, mais très local. Dans le département (71), il y a, outre les PC "faucille-marteau", ceux accrochés comme des moules au rocher PS et ici ou là ceux qui sont autonomes et militent pour un vrai Front de Gauche.

  13. 113
    Nicks dit:

    Le poids des étiquettes nous étouffe. Je ne comprends pas comment, face à la situation d'urgence, certains continuent à n'oeuvrer principalement que pour assurer la survie des appareils, quitte à négocier avec ceux qui appliquent des politiques inverses de celles que nous promouvons. Nous n'y arriverons jamais comme cela, en étant invisibles, éclatés, compromis. Le rassemblement ne sera possible qui si nous parvenons à ce qu'il soit identifiable en tant que tel, par les idées qu'il portera. S'il faut en passer par une traversée du désert, comme Syriza l'a connue, alors allons-y, au lieu de perdre du temps et continuer de céder du terrain au Fn. Qu'importe d'où viennent les gens s'ils adhèrent au programme, mais surtout qu'on arrête avec les étendards de chapelles dont la ruine est programmée.

  14. 114
    J-jour dit:

    "Ne laissez pas François Hollande et Manuel Valls réduire la gauche à néant."

    Je viens de trouver une très courte interview faite à Actuchômage où vous déclarez, Jean-Luc Mélenchon, "Les chômeurs ce sont les premières personnes dont il faut s'occuper quand on est de gauche et ils n'ont rien fait".
    Chaque fois que j'entends travailleurs je pense que beaucoup de ceux qui ne sont pas en situation de travail se sentent exclus par ce terme. Or des études récentes ont montré que les chômeurs sont ceux qui souffrent le plus de la solitude et aussi qui subissent une surmortalité. Je pense que c'est la mise en pratique de cette idée exprimée plus haut qu'il faut articuler sur le terrain dans les mots et dans les actes. Ils sont hélas des millions et appelés à être encore plus nombreux en mesure de le comprendre. Ils, elles, nous, puisque combien d'entre nous savent bien qu'ils sont à la merci d'en être, des chômeurs ?

  15. 115
    Sylvain dit:

    "Pour une nouvelle alliance populaire"

    Quelle proposition extraordinaire ! Pourquoi ? Parce que c'est le moment où jamais de se rassembler sans chercher à se singer sournoisement afin de "se ressembler" hypocritement. Observez les tractations à l'œuvre pour récupérer "les écologistes" et qui en sont les acteurs principaux, Manuel Valls donc, et, Jean-Vincent Placé, François de Rugy, Denis Baupin, François-Michel Lambert, Jean-Luc Bennahmias, Arnaud Gossement, Bruno Rebelle. Je pose la question : où sont les femmes ? Qui part du constat actuel pour assumer les responsabilités futures en s'affranchissant des petits calculs pourris ex post facto qui sont autant de rets utilisés par Hollande pour museler toute forme d'opposition ? Cécile Duflot ! La femme est l'avenir de l'Homme et ceux qui considèrent "qu'elles doivent garder les gosses" ont oublié le Pacte écologique. Cécile Duflot, elle, n'a pas oublié qu'elle n'est pas un objet politique qui obéit au doigt et à l'œil phallocrate. Le m6r a respecté la parité dans son assemblée représentative parce que l'avenir appartient aux femmes comme aux hommes libres. La parité c'est pas "bien", c'est vital !

  16. 116
    colonel vabien dit:

    Je fais partie des abstentionnistes, et pour le moment, c'est pour moi la seule issue. Je ne me sens représenté par personne. J'ai voté Front de gauche aux présidentielles, et c'est la dernière fois que j'ai voté. Je repose la question. Quand allez vous enfin mettre la sortie de l'union européenne au programme ? Nous sommes extrêmement nombreux à être des ex électeurs de gauche et refuser la dissolution de la France dans ce conglomérat ultra libéral, et, du coup, nous n'avons que le choix de l'abstention aux élections. Et laisser la défense de la nation à l'extrême droite est carrément insupportable, quand on sait ce qu'ils veulent en faire. J'espère toujours que le chiffre des abstentionnistes va faire réfléchir le Front de gauche, mais je constate avec désespoir que non. Pourtant, l'exemple de la Grèce est parlant. Je n'arrive pas à comprendre votre choix de l'union européenne.

  17. 117
    Eric dit:

    Je n'aime pas le PS mais j'ai voté pour lui au second tour, car il était face au FN. J'ai habité dans un canton qui était passé autrefois FN et je sais trop bien ce que ça vaut (avec venues fréquentes de skins, concerts d'identitaires, chants nazis et ratonnades et bien sûr abandon politique du canton). Il est tombé ensuite, mais a été malheureusement élu à nouveau à ces élections, car nombre de camarades de cette ville où j'habitais n'a pas voulu voter PS. OK c'est en même temps le Maire de cette ville, c'est un abruti, mais il a permis de sortir cette ville de l'isolement dans laquelle elle était depuis de nombreuses années. On peut critiquer sa politique mais il a bougé sur pas mal de choses. Bon ben maintenant si on préfère avoir le FN pendant 6 ans ou plus, libres à eux. Moi je sais encore faire la différence entre le PS et le FN et ici dans le canton où j'habite maintenant, le FN au second tour, on l'a laissé loin derrière.

  18. 118
    poyet dit:

    Le PG, le PC, Ensemble.Tous les dirigeants des composantes du Front de gauche appellent après ses élections au rassemblement de notre peuple pour construire une véritable alternative à gauche. Mais force est de constater que chacun reste dans sa chapelle et à plutôt tendance à se méfier de l'autre. Et chacun voudrait bien ranger ce rassemblement derrière lui surtout le PC. Et puis il y a les égos des uns et des autres. Tout cela est mortifère. Ce qu'il faudrait c'est un grand rassemblement populaire anti-austérité, une nouvelle force politique complètement nouvelle avec un fonctionnement démocratique à l'image de Podemos. Et surtout unie, qui parle d'une même voix. Nous avons besoin aussi d'un rajeunissement de nos responsables politique, des femmes aux plus hautes responsabilités. 2017 c'est dans 2 ans. Saurons nous être au rendez-vous ?

  19. 119
    Tholluche dit:

    Ouais ! Eh bien mes petits camarades du PG, il fallait aussi mettre des têtes de liste qui n’appelleraient pas au vote socialiste au 2ème tour au nom du sacrosaint front républicain qui finalement renforce le bipartisme UMP/PS. Ce front républicain étouffe la démocratie et les petits partis portant représentatifs de la diversité politique de la pensée. Comme beaucoup, j'ai voté blanc car je ne peux plus voter socialiste, j'en ai assez de donner ma voix à celui qui va me trahir après m'avoir souri ! Sur ma circonscription d'Ardèche, j'avais mis en garde les potes du PG sur l'erreur de mettre un Verts en tête de liste et qu'il appellerait à voter socialiste au 2ème tour. La suite m'a donné raison malgré les grandes promesses que l'on nous avait faites. Son appel du 2ème tour rend illisible le message du Front de gauche qui l'avait soutenu. L'erreur n'est pas simplement au PCF mais également au PG. Les verts nous jamais affirmer son antilibéralisme et se préoccupent que de la transition énergétique. Le reste, pour la plupart, ils s'en foutent ! Mais par contre la lutte des places les intéressent beaucoup. Les verts sont aussi fiables qu'une planche pourrie !

  20. 120
    Mandarom dit:

    Des trémolos dans la voix pour une réunion ? Le PS s'effondre sans que les déçus votent FdG (11 % pas un conseil départemental gagné, pas d'effet Siriza ou Podemos). Pourquoi ? Parce que la réponse n'est pas dans la énième refondation de la République. De la perfection des institutions naîtra le bonheur des hommes est une chimère. Des assemblées citoyennes ? Au plan local, ce sont toujours les mêmes qui mènent les débats, orientant les votes vers ceux qui manoeuvrent en coulisse. Il n'y a que des fonctionnaires ou apparentés. C'est un entre-soi de plus.

  21. 121
    naif dit:

    @Francis
    "RTL ce matin. Jean-Luc propose une nouvelle alliance avec Eelv/ND/Les socialistes affligés. Le PCF n'a pas été cité. Oubli involontaire ou volontaire ?"

    Il n'a pas cité Ensemble non plus. Il n'a cité que les partis auxquels il fait appel et qui ne sont pas coalisés avec le Front de gauche.

  22. 122
    Jielbet dit:

    Plus haut, quelqu'un a dit "mortifère", c'est exactement ça. Et Jean-Luc s’apprête à commettre une énième erreur, avec sa proposition de gauche radicale. On a pas fini de perdre des voix. Le problème, ça n'est pas Hollande, ce n'est pas Sarko, ça n'est même pas la demi-folle. Et ça n'est donc pas contre ces pignoufs qu'il faut faire front. Le problème c'est Merkel. C'est l'Europe actuelle (L'Euro c'est secondaire). L'Europe féroce aux pauvres gens, l'Europe offerte au capital international, éhontément assénée aux peuples par un Traité rejeté. Si "gauche radicale" il doit y avoir, ce sera là son combat. La France remet tout à plat. Point final. Bon courage, pour ce combat Syrizesque, à la terrific équipe rêvée par Jean-Luc: Hamon, la mère Cosse, Larrutourou et autres fédéralistes chrétiens. Ca oui, c'est illisible, définitivement illisible. Et mortifère.

  23. 123
    Michel dit:

    Dans mon canton, qui voyait s'opposer l'UMP-UDI au PS rejoint par EELV, le PC et le PG. Ce n'est plus la lutte des classes, mais la lutte des places !

  24. 124
    thierryj93 dit:

    Tous les commentaires montrent qu'un point de non retour a été atteint par le PS (Parti Solférinien) en rupture avec la République des Lumières mais aussi par le FdG totalement illisible, et frappé par le "sauve qui peut" général.
    Comment provoquer le sursaut lorsque les logiques d'appareil l'emportent sur l'intérêt général. JL Mélenchon se donne beaucoup de mal pour faire coexister des forces politiques empêtrés dans des magouilles électorales. JL Mélenchon serait inspiré de se lancer dans une bataille citoyenne, dans le cadre de l'Alliance Populaire, pour les élections Régionales dont les listes s'engagent dans des programmes d'inspiration humanistes, écosocialistes en totale autonomie avec PS ce qui exclut toute liste commune, toute fusion ou tout accord de gestion. Même les partis sont nécessaires en démocratie, il est des circonstances où nous devons être au-dessus des partis. Nous devons proposer aux citoyens une option claire imprégnée par l'intérêt général, profondément en phase avec les valeurs républicaines progressistes refusant tout calcul politicien médiocre.

  25. 125
    marco polo dit:

    Savoir ce que nous voulons, avec qui et comment nous voulons l'obtenir. Les trois axes sont évidemment liés. Nous sommes tous pour la démocratie pour le changement. Vraiment ? Le PG, le PCF, Ensemble, Gauche unitaire, Les verts, Nouvelle Donne, le NPA, etc., veulent tous le changement. De quel changement parle-t-on ? Dès qu'il y a un problème, chacun reprend ses billes et retourne jouer dans sa cour. Je crois réellement à l'idée du mouvement 6e République, cela fait intervenir un acteur majeur dans la lutte : le peuple. Mais c'est difficile, Jean-Luc Mélenchon est un peu seul. Les partis sont sans aucun doute nécessaires à la mise en place d'un tel processus mais la seule garantie est l'intervention populaire créant l'élan indispensable pour avancer. Les vrais progrès sociaux sont toujours le fruit de luttes populaires d'une manière ou d'une autre, rarement à l'initiative des partis politiques. Je pense que la volonté de Jean-Luc Mélenchon d'inclure les verts et nouvelle donne dans la création d'une alliance plus large, c'est de donner des marges de manoeuvres pour avancer, de rompre avec la domination du PC qui reste coincé dans le congrès de Tours en 1920.

  26. 126
    odgigi dit:

    Vous avez déjà perdu "ensemble" ! Quand je vois Pierre Laurent, tout sourire, distribuant un tract PS en Seine St Denis avec Bartolone et une poignée de barons sociaux-libéraux, c’est le Front de gauche dans son ensemble qui est discrédité. Je ne suis qu’une simple citoyenne mais je suis consternée de constater que vous êtes vos propres ennemis en vous critiquant les uns et les autres (les journaux à la solde ou non du PS ne manquent pas de mettre en évidences vos désaccords).
    J’ai voté blanc pour la première fois de ma vie et j’attends, comme beaucoup je pense, que quelqu’un à gauche se prononce pour une sortie de l’Euro. Syriza a ouvert la voie. Nous sommes tous spectateurs du combat qu’il mène contre la troïka et on voit bien qu’il n’aura bientôt pas d’autre choix que de sortir de l’euro. Il doit (et le peuple grecque avec lui) se sentir bien seul. Sans doute attendez vous que le travail soit achevé pour vous lancer ?

  27. 127
    bernard hugo dit:

    Eh oui ! les élections c'est la lutte des places au lieu de la lutte des classes. La destruction de tous les appareils politiques est en marche et ce sont encore les prolétaires (abstentionnistes) les plus lucides.

  28. 128
    pinguinalité dit:

    Comme vous le dites si bien, c'est « une mauvaise saison de l’histoire recommence en Europe. »

  29. 129
    berthier.gilbert dit:

    Les informations sont difficiles à obtenir sur les sites des partis concernés.
    Mais Il me semble que le nombre de conseillers départementaux issus du PG peut se compter avec les doigts d'une seule main.
    Vrai ou faux ?

  30. 130
    PIETRON dit:

    @Lucide
    Comme le PCF (sa direction) est à la remorque du PS pour préserver son réseau d'élus, financés dès lors pour faire du "mieux disant" social "local", il faudrait que celles et ceux qui portent en eux la volonté de bouter hors de la société ce capitalisme prédateur limitent cette volonté quand il s'agit de préserver des postes électifs.
    En tant qu'ex PCF, sans pour cela avoir renoncé à l'idéal dont il était porteur, cette pureté dont tu sembles plutôt éloigné, est pourtant bien ce qui manque aujourd'hui dans les sphères militantes traversées par l'hégémonie capitaliste. Ce que tu nommes pureté n'est finalement que ce qui est contraire à tout ce que rejettent une grande majorité des populations, à savoir la collusion opportuniste. L'abandon d'un combat de classe à la hauteur des exigences par la direction du PCF a fait bien des dégâts et créé bien des illusions, y compris syndicalement. S'il est difficile de tenir un cap politique en adéquation avec un idéal de mise en commun, il est beaucoup plus difficile pour les travailleurs, retraités, et chômeurs d'accorder leur confiance à d'ostensibles revirements de scrutins visant à assurer une...

  31. 131
    francis dit:

    "Une mauvaise saison de l’histoire recommence en Europe"

    Camarade Jean-Luc, je partage cette analyse, oui notre grand pays voit resurgir les vieux démons des heures sombres de son histoire. Que de similitudes avec 1936 qui font froid dans le dos. Il faut convaincre nos amis communistes de rester solidaire, de lâches manœuvres vont tenter de nous diviser, la situation est grave, plus que jamais nous devons serrer les rangs. Oui, nous les anonymes, nous résisterons comme l'on fait nos héroïques résistants face à la barbarie nazie. Merci camarade Jean-Luc, je n'en doute pas, le vrai peuple de France est avec toi.

  32. 132
    CLAIRIUS dit:

    Je ne comprends pas. Vous dites ne pas être aller voter. 50 % des personnes ne votent pas. Il suffit de mettre une enveloppe vide pour faire son devoir civique et républicain.

  33. 133
    Olivier dit:

    Le rassemblement lancé par Jean-Luc me semble (volontairement) limité. Pourquoi n'est-il pas lancé aussi à des économistes, journalistes, philosophes tels F. Lordon, Jacques Cotta, Denis Collin etc. Ou mêmes des partis politiques tels que ceux qui formèrent lors des dernières élections à l'UE le CNR RUE pour le boycotter cette parodie de démocratie (PRCF, POI, MPEP). Il faut arrêter de se chamailler sur la prétendu appartenance ou non à la gauche. Il faut une base commune sur la sortie de l'UE et de l'euro à gauche pour reconstruire une Europe des peuples, solidaire, coopérative, seule manière pour commencer à se réapproprier le débat et combattre le FN. La gauche ne veut dire grand chose s'il n'y a pas d'actes humanistes et anti capitaliste. Nous sommes les 99% !

  34. 134
    Georges ROULLIER dit:

    Je ne crois pas à une nouvelle alliance avec les EELV, PC, et autres machins, derrière toutes ces étiquettes de gauche il ni a plus personne, si dans la lutte des places, la pâtée est bonne ! Compter sur les frondeurs pour nous sortir d'ou nous sommes le PS est égal à la droite si j'avais dû voter je me serais abstenu c'est quand plus courageux que de vendre sa voix, voir Jérôme Gueld président frondeur patenté sortant de l'Essonne pleurer sur le devenir Parti socialiste, pourquoi n'a-t-il pas pris position devant la nation avant, aujourd'hui c'est insulter le peuple, tu savais et tu te taisais, dehors ! Hamon, Lienneman, ainsi que cette bande de frondeurs qu'on devrait appeler d'un autre nom moins flatteur. L'adhésion à un nouvel organisme ou mouvement, ou parti doit être individuelle à partir d'un engagement signé de participation aux luttes : un toit un emploi c'est un droit ! Paix, lutte contre le fascisme, CNR ! Si tu débordes tu t'exclus toi même. Jean Luc je crois toujours en toi, en humour je dirais qu'au dessus il n'y a plus personne. Hier j'ai été menacé par un FN responsable local, ce neutron t'...

  35. 135
    Louis31 dit:

    @poyet
    "Le PG, le PC, Ensemble.Tous les dirigeants des composantes du Front de gauche appellent après ses élections au rassemblement de notre peuple pour construire une véritable alternative à gauche."

    Je te fais remarquer que le PC, après les municipales, appelait aussi à un grand rassemblement, et il jurait que le PS c'était fini ! On l'a vu aux départementales et on le verra aux prochaines élections, il mangeront à tous les râteliers, leurs seuls buts et d'avoir des élus, même si pour cela ils se renient et nous marchent dessus.
    Vive la VIè Vive la VIE

  36. 136
    Lucide dit:

    @Pietron
    Je vous reponds. Le PCF n'a jamais trahi la ligne autonomiste du PG. Il n'a jamais été question pour le PCF d'abandonner ses élus. Vous vous êtes tous convaincus du contraire tout seul en 2012. A l'époque, en 2013 je posais déjà des réflexions pour savoir comment ca allait se passer pour les élections locales entre le PCF et le PS puisqu'il est de tradition que les deux partis fassent alliance. Aucunes réponses à l'époque et ensuite le théâtre de la soi disant indignation et surprise au moment des faits. Ces élus locaux, du PG, du PCF ou du PD sont essentiels pour la populations pour pallier aux conséquences de la crise. En aucun cas, il n'ont un pouvoir national. Donc sanctionner le capitalisme en s'en prenant aux conseillers généraux qui sont là, surtout pour les plus démunis, c'est complétement hors sujet. On le fait au présidentielles. C'est pas le PCF qui a fait des histoires, c'est une toute petit minorité de la gauche qui a crié au scandale lors des alliances PS-PCF. Le reste de la population est indifférent au concept. Pour finir, expliquez nous comment va faire le front de gauche sans le PCF, financièrement, humainement, logistiquement.

  37. 137
    naif dit:

    Oui, on nous construit l'Europe Allemande. Vous en voulez la preuve la plus symbolique ? Et bien je parie qu'à l'automne Ségolène Royale va conserver l'heure d'été et nous aurons enfin nos pendules à l'heure du patron de l'Europe toute l'année. Et peut-être avec l'accord d'une majorité des Français qui adorent les longues soirées d'été en hiver (à condition de ne pas avoir à se lever à 3h du matin pour aller bosser).

  38. 138
    marco polo dit:

    @Lucide 137
    "expliquez nous comment và faire le front de gauche sans le PCF, financierement, humainement, logistiquement."

    Et comment fait le PCF sans l'autre partie de la gauche ? Il fait 1,93% avec moins d'1 million de voix en 2007. Quant aux autres, n'en parlons pas ! L'éparpillement ne paie pas, nous le savons tous depuis longtemps. Alors le Front de Gauche est la réponse possible, à condition que l'on joue vraiment le jeu. Les Français aiment les choses claires, il me semble que Jean-luc Mélenchon a su clarifier le débat et les positions : 11,1% avec près de 4 millions de voix en 2012. Malgré nos désaccords, nous avons tous besoin des uns et des autres. Depuis 2012 toutes les élections ont révélé que le PCF ne savait pas choisir entre une position révolutionnaire avec le changement qui va avec et sa collaboration avec le PS. Le Front de Gauche devrait aujourd'hui caracoler en tête de la gauche et devinez quoi, il ne bouge pas ou très peu. La solution est d'être tous ensemble y compris avec les verts et nouvelle donne qui le voudront vraiment, mais la majorité des communistes le veut-elle ? Je finis par en douter très sérieusement.

  39. 139
    Pourquoipas dit:

    Tout de même camarades, non à l’anti-germanisme primaire ! Certes, il est terrible de voir le gouvernement d’un pays qui à mis deux fois l’Europe à feu et à sang au 20ème siècle retrouver cette insupportable arrogance. Mais refusons avec énergie de retomber dans les errements mortels du nationalisme. Pour ce qui est de la France, la responsabilité première du désastre incombe totalement à Hollande et au PS, en continuité de Sarkozy et de l'UMP. La vraie gauche est en capilotade. Elle ne peut ressusciter que sur un projet de rupture claire tant avec la 5ème qu’avec l’Europe de Maastricht. Le temps du front du peuple est venu, débarrassé des guenilles stériles (PS et PC) d’une époque révolue.

  40. 140
    Dédé dit:

    Certes la droite et son bras armé le FN progressent. Ca c'est le constat. Tâchons de tirer des enseignements raisonnables de ce piètre résultat. Mon analyse est la suivante. Je ne crois pas que tous les citoyens et citoyennes qui ont voté FN soient des homophobes ou des racistes. Je pense sincèrement qu'ils ont fait le choix d'un vote contestataire. Mais, me direz vous, pourquoi n'ont ils pas fait le choix du FdG ? Tout simplement parce qu'ils n'ont pas pris le temps d'analyser les différences fondamentales qu'il y a entre FN et FdG et donc de se faire une intime conviction. Nous devons donc faire un autre constat. Nous sommes incapables, nous, gens de gauche, de trouver la méthode qui nous permettrait de toucher les esprits. Travaillons sur la méthode, même sur la création de la VIème !

  41. 141
    Djail dit:

    Bien sur que j'ai voté pour les binomes Front de gauche au 1er tour, malheureusement bien peu ont compris que le salut passait par là. Au second tour, bi-nomes UMP/UDI et autres candidats de droite déguisés, caché sous le nom de Nièvre à venir étaient présents, autrement dit choix entre peste et choléra, j'ai bien entendu voté blanc car il faut voter. Pour rappel, le maire de Nevers initiateur de la pseudo liste Nièvre à venir divers estampillée divers (divers on ne sait quoi?) annonçait l'armement (sans aucune concertation ni débat au conseil municipal) de la police municipale quelques jours avant les départementales. Autrement dit, il racolait les voix du FN qui ont permis l'élection de ses sbires au 2ème tour.

  42. 142
    henri dit:

    Pour ma part, je souhaite qu'une chose, qu'on redistribue en masse le programme "L'humain d'abord" qui était un véritable document pour convaincre les citoyens et que tous vous avez oublié.

  43. 143
    olivier dit:

    50 % d'abstentions. Forcement, les "réformes" les propositions de réformes, le non résultat des réformes sont illisibles, invisibles et la posture comme toujours est dogmatique. Les débats au PS se concluent toujours par la seule position du chef quel que soit l’échelon. Un exemple sur le site "planetoscope" (je n'ai aucune action sur ce site ni ailleurs) il est indiqué que la dette en 2014 est de 2000 milliards. Déjà en 2012 avec 1788 milliards, la France faisait un prêt à la Grèce de 40 milliards ! Ces chiffres ne sont expliqués par personne la mécanique non plus, d'aucun font semblant de savoir dont nombre de députés et la majorité des Français mourra sans savoir. Dans ces conditions et vu la posture des gouvernants comment ne pas comprendre que le citoyen n'ai plus que deux attitudes : choisir par défaut et ne plus choisir du tout.
    Il est urgent depuis maintenant sans attendre les effets d'annonces et les demi mesures auquelles nous auront droit pour préparer les régionales et la présidentielles, de mettre en route des collectifs citoyens pour préparer l'avenir dont proche. En Coréze l'unité des gauches et de EELV ont fait basculer le pouvoir.

  44. 144
    Marchetti dit:

    Grands mots et louables propos ! A quand le commencement ? Une autre stratégie et aussi un autre langage. Aller on y vas. Bien à toi camarade !

  45. 145
    olivier dit:

    Résultats, victoires et défaites, de bien grands mots, mais les élus l'ont été par, à la louche, 16% des Français (de leur localité) seulement. C'est ça la Démocratie ? Où alors c'est une pièce de théâtre très hypocrite.

  46. 146
    Régis de Nimes dit:

    Depuis le 1° tour et la déroute du PS, nous ne sommes plus l'extrême gauche marginalisée, mais la gauche qui doit se rassembler. En effet les résultats déjouent la tentative d'éliminer les petits et mettent en échec le concept d'un tripartisme PS-UMP-FN asséné plutôt que démontré. Les résultats repoussent l'idée que pour les électeurs de gauche, la seule façon de battre le FN et L'UMP, c'est de se rallier au PS.

  47. 147
    Alkant dit:

    Se lamenter ne sert à rien. Les résultats de ce scrutin ne sont que des indicateurs qui permettent de confirmer ce que nous savons déjà de ce qui se trame dans notre pays, et quelles en sont les causes. Aucun rassemblement crédible n'est plus possible dans la forme actuelle du Front de gauche. Il est évident que certain de ses dirigeants, nationaux ou locaux, ne seront pas capables de dépasser le cadre de leurs ambitions et intérêts personnels pour celui de l’intérêt général et, campé dans leur orthodoxie, de voir au-delà des limites de leur pré carré.
    En attendant le référendum révocatoire et une nouvelle république, le vote blanc devrait être la solution adoptée par tous les indécis. S'abstenir ne peu servir que les intérêts de ceux qui étouffent le pays. On se souvient des rassemblements qui eurent lieu après l'attentat de Charlie Hebdo. S'étaient réuni là des gens de toutes conditions autour de valeurs communes de liberté républicaine. C'est peut-être dans l'esprit qui a motivé cette démarche collective qu'il faut recherché une dynamique de refondation. Pour ma part, aucun compromis n'est plus possible avec les traitres qui ont vendu notre pays à la découpe.

  48. 148
    Nicolas.B dit:

    L'enfumage médiatique est au point, les Français n'ont que trois solutions possibles, les autres propositions sont out, invisibles, juste bon à commenter ce que font les trois ordres quand ils ont la parole. C'est lamentable, comment en sommes nous arrivés là ? Bravo aux courageux qui se sont lancés dans la bataille, peine perdu, les appels au vote PS pénalisent le Front de gauche, nous plombent vis à vis de ceux qui pourraient nous rejoindre si nous avions une ligne claire. Je ne sais pas si la solution est un rafistolage avec les déçus de tous poils. Sans un objectif et une règle commune, qui passe par une identification claire et unique nous ne percerons pas les murs du silence et la mascarade des appelations, j'attends cela avec impatience et cet appel semble en indiquer le chemin. Cela ne doit pas être difficile de trouver un tronc commun et des règles pour éviter les coups de Trafalgar, trois fois ce serait un aveu de faiblesse et de très mauvaise augure pour 2017. Le prochain test sera une étape décisive. Merci de tenir le flambeau dans cette mélasse de plus en plus brune. Vive la VIe.

  49. 149
    Renaud dit:

    Totalement d'accord avec @Yves (89) et @Olivier (94). Il y a dix ans, nous votions non à une Union européenne qui n'autorisait qu'une seule politique. Depuis, le vote du peuple a été bafoué par le Parlement et le traité, modifiée en façade, s'applique. Ce refus d'aborder cette question m'apparait comme un reniement. Son abandon au FN m'afflige. Nous ne pourrons jamais appliquer notre programme politique dans cette machine libérale qui s'appelle l'Union européenne. Ce n'est pas l'Europe des peuples, c'est la prison des peuples.

  50. 150
    MARIAGE GREGORY dit:

    Bonsoir,
    A quoi joue le gouvernement en contactant invitant les ecologistes ? Une fois de plus, la cohérence n'est pas de mise dans le maintien du cap. Bravo aussi au medias pour rentrer dans le jeu de la droite nous comparer au FN, allant meme a controler et comparer les programmes. On se fout du peuple et on nous remet une couche. Le peuple sait se mobiliser pour le vote sanction en choisissant le bulletin du FN et apres il rectifie en votant a droite. Mais que fait le peuple ? Que devient notre conscience collective ? Bientot des autodafés sur vos ouvrages Jean-Luc et un nouveau gouvernement qui se deplace en France cela ne vous rappelle rien ? Je suis deçu mais je ne baisserai pas les bras, vous non plus. Jean-Luc merci.

Pages : « 1 2 [3] 4 »


Blog basé sur Wordpress © 2009/2015 INFO Service - V3 Archive