04sept 14

Communiqué du 4 septembre 2014

L’affaire Kerviel n’est pas terminée.

Ce billet a été lu 4 352 fois.

Jérôme Kerviel est mis en liberté conditionnelle.

Un scandale cesse : il était en prison pour des faits qu’il nie, Cahuzac est en liberté malgré des faits qu’il a avoué.
A présent, la banque doit prouver le montant de sa prétendue perte, ce qu’elle n’a jamais fait.
Et Mme Christine Lagarde doit expliquer pourquoi elle a versé, dans un délai record, 1,7 milliards d’euros à la banque sans avoir eu la preuve de cette perte.

L’affaire Kerviel n’est pas terminée. C’est l’affaire de la toute puissance de l’oligarchie en France. 



Blog basé sur Wordpress © 2009/2015 INFO Service - V3 Archive