24mar 14

Pas vu à la télé

Ce billet a été lu 74 548 fois.

Drôles d’heures que les jours et nuits d’élections dans la vie d’un militant politique. Ici, je navigue entre des mines épuisées. Au siège du parti de Gauche, les équipes de militants ont travaillé toute la nuit. Les derniers sont partis à quatre heures et demi du matin. Ce matin, certains ont vraiment très peu dormi. Mais, dès huit heures, arrivaient ceux qui reprenaient et ceux qui venaient faire la relève. Rappelons-le : ce sont des bénévoles de tous âges et ce sont les premières élections municipales auxquelles participe notre parti. Collecter les résultats, valider les logiciels préparés, reclasser toute l’info politiquement, c’est absolument nouveau pour nous. Mais dans ce domaine comme dans les autres, l’autonomie est la règle et le choix. Ne rien devoir aux autres : indépendance et souveraineté dans la disposition des outils comme dans leur usage.

Je ne me suis pas ménagé non plus ces dernières heures, je l’avoue.

Je publie ces lignes comme un vaccin contre la morosité pour ceux qui ont abusé des médias hier, croyant y apprendre quelque chose d’utile. En vérité, ils auront tout juste consommé un potage préparé de longue main et tout juste servi tiède. Il s’agissait de la fameuse soupe au Front national et d’un breuvage médiatique un peu routinier mais qui reste le régal des fainéants et des gros malins. Certains médias ne travaillent plus du tout : ils reprennent purement et simplement les canevas du Front national. Je crois que c’est l’avenir. Déjà, les partis fournissent très souvent aux télés les images qu’elles diffusent. On va tout doucement vers la fourniture du contenu des prompteurs. Marine Le Pen y est arrivé. Chapeau !

Voyons l’essentiel. L’abstention massive et la violence du recul des listes conduites par le PS sont spectaculaires. Le lepénisme médiatique est lui aussi spectaculaire depuis 20 heures dimanche soir. Comme d’habitude, au mépris des faits et d’une information un tant soit peu équilibré, « le Monde » réalise un formidable service après-vente pour les listes d’extrême droite.

Même bref, ce post va donc vous secouer sévèrement. A consommer lentement, ça décoiffe ! C’est le post du « pas vu à la télé ».

Le Front national dépose un nombre record de listes autonomes ? Non. Pas davantage qu’en 1995 et moins que nous ! 585 pour eux plus de 600 pour nous ! Il y a un nombre record d’élus lepénistes au premier tour ? Combien ? 473 ! Et nous ? Plus de deux mille. Le Front national gagne une ville au premier tour, Hénin Beaumont ? Nous en gagnons 67 au premier tour. A un cheveu près, nous passions le suivant, René Revol, dirigeant national du PG, qui a réuni 49,97% des suffrages à Grabels, face à tout les autres, PS inclus !

Infographie Résultats Municipales 2014 - v06-01

Ces chiffres vous stupéfient n’est ce pas ? Ils n’ont pas été évoqués une seule fois ni dans la soirée électorale, ni le lendemain matin, ni midi, ni soir. Et voici autre chose encore à savoir pour bien mesurer l’exploit accompli. Notre résultat moyen est de 11,42 % pour nos plus de 600 listes. Au total, 308 de nos listes dépassent les 10 %. Le FN, « triomphal » selon le dernier publi-reportage de quatre pages dans le journal « le Monde », ne les dépasse que dans 323 villes. Le triomphe du FN, c’est donc 15 listes de plus que nous à plus de 10 % ! Et voici une ultime info que vous ne risquez pas de trouver dans « Le Monde ». Nos 82 listes avec EELV recueillent en moyenne 15,32 % de suffrages. C’est infiniment plus que la moyenne du Front national ! C’est aussi bien davantage que les 9,69 % recueillis par les 95 listes où EELV s’était présentée seule. Et c’est ainsi que Grenoble voit pour la première fois l’opposition de gauche passer devant le PS. La troisième gauche est née, peut-être, ce dimanche à Grenoble. La leçon vaut ligne pour nous. 

NB : je retourne à mon poste de combat. J’écrirai quelques lignes de plus dès que je le pourrai, pour mentionner le nombre de cas où nos listes se seront maintenues face au sectarisme agressif des solfériniens et à leurs odieuses demandes d’abjuration et d’engagement à voter tous leurs budgets sur les six prochaines années, sans garantie ni réserve.


257 commentaires à “Pas vu à la télé”

Pages : « 1 2 3 4 [5] 6 »

  1. 201
    adrien dit:

    Bien sur France 2 ce matin, et superbe tableau comparatif pour casser la propagande des chiens de garde. Je vais l'ajouter à ma grande diffusion mail.
    J'espère qu'à Toulouse le PS et le PC vont payer cash leur arrogance et leur mépris à la liste du FdG. Cohen pourra essuyer ses crampons sur le dos des solfériniens.
    La voie se dégage petit à petit tant les solfériniens sont aux abois.

  2. 202
    mad madeleine dit:

    Vous n'en avez pas marre de taper sur le PCF ?
    Pourquoi ne parlez-vous jamais des villes où le Front de Gauche, PCF PG Gu... (Les verts sont partis avec le PS !) a présenté des listes au risque de perdre des élus. Voir Bordeaux où le PCF avait deux élus et a joué le jeu de la liste FdG. Résultat aucun élu au Conseil municipal ! Où est la course aux "places" du PC ? Chaque ville a choisi. Cessez de traiter Pierre Laurent et André Chassaigne comme des ennemis. C'est un régal pour les journalistes cette guerre. J'ai toujours détesté la guerre et cette guerre-là plus que toute autre.

  3. 203
    Véronique dit:

    Je fais passer le mail reçu du PG Lille, il est édifiant !
    Bonsoir,
    Lors de l'AG de comité de lundi, nous avions évoqué la perspective d'une fusion entre le FdG et EELV. Cette perspective s'est évanouie en cours de journée : EELV ayant passé un accord avec le PS.
    La liste FdG de Lille s'est vue proposer 1, puis 2, puis 3 élus (alors que son score lui permettait de prétendre à 5 à 6 élus). Le PS a posé des conditions humiliantes (reléguer Hugo Vandamme en position inéligible). Le FdG de Lille a donc refusé ce marchandage indigne.
    Nous venons de donner une conférence où nous avons rendu compte de la situation, de l'attitude du PS. Le FdG n'appelle pas à voter Aubry et laisse à ses électeurs le choix de voter selon leur conscience, et ce d'autant qu'il n'y a pas de risque à droite ni de risque FN. Martine Aubry doit assumer les responsabilités de la situation qu'elle a elle même créé.
    Il n'y aura donc plus de représentation de la gauche de gauche au conseil municipal.
    On lâche rien, on manifeste le 12 avril et on règle nos comptes avec les solfériniens aux européennes !
    Je remercie tous les militants, Lillois ou non, qui se sont investis dans la campagne...

  4. 204
    ROLLAND dit:

    Il n'y a pas lieu de s'étonner de l'attitude des solfériniens. Là où ils n'ont pas arithmétiquement besoin du FdG, ils essaient d'imposer l'asservissement politique du FdG par l'octroi de quelques positions éligibles, comme à Paris. Mais là où la panique règne, les solfériniens "redécouvrent", momentanément (?), le temps d'une élection (?), la politique chez celles et ceux dont ils ont besoin. Mais dans le fond, ils n'ont aucune autre ligne politique que celle de leur direction, et celles et ceux qui se sont alliés à eux dès le premier tour sur cette base, sont en train d'emprunter le même chemin. Parfois de bonne foi, d'autres fois par ambition et arrivisme personnels, souvent en raison de l'absence d'analyse et donc en raison de leur ignorance politique, "nourris" qu'ils sont par la désinformation médiatique. Faut-il leur pardonner ?

  5. 205
    BRUNET Claude dit:

    Bravo Jean Luc, nous finirons à passer devant les solfériniens bientôt, pourquoi pas aux Européennes, je te demande que le Parti de Gauche négocie 50% des têtes de listes à cette élection Continuons l'autonomie du PdG aux prochaines élections. Tous à Nation le 12 avril contre l'austérité.

  6. 206
    rayana dit:

    Sur la responsabilité du PC dans la suite des municipales.

  7. 207
    Pierre Jean dit:

    @ andrée pasty
    Il n'est pas question de "manger" du socialiste ou du communiste, mais il faut enfin se poser les bonnes questions et faire des choix. Et nos amis des 2 partis cités juste avant se doivent eux aussi de faire un choix. Le PS des 30 dernières années n'a plus rien à voir avec un parti "socialiste", c'est un parti dirigé par des bourgeois, sortis des mêmes écoles de bourgeois que leurs collègues de droite. Leurs idées sont tellement proches que personne ne peut voir la différence entre la politique de Sarko et celle de Hollande. Si en fait c'est même pire, à cause de la "trahison" envers tous les électeurs de gauche qui ont donné leur suffrage et leur confiance avec. Tous les "socialistes" d'Europe n'en sont pas. Ils sont tous en accord avec la politique menée par la Troïka et sont tous comme les autres convertis au dogme de la "strategie du choc". Le PS devrait changer de nom et s'appeler parti Démocrate Libéral et ainsi ne plus faire injure à Jaurés. DSK disait "on peut être socialiste et libéral". Faux ! on ne peut pas. Ou on va chercher les sous là ou ils sont, en haut avec courage, ou on les prend en bas par facilité.
    Militants PS et...

  8. 208
    sebidf dit:

    Franchement, autant il est intéressant de contrer les médias en dévoilant les bons résultats du FdG autonome au premier tour autant la comparaison avec le FN me semble inappropriée. Le FN n'a pas présenté de listes dans toutes les communes (comme le FdG) donc son score ne peut être comparé à celui de la présidentielle (comme celui du FdG). Exemple concret, dans mon village, deux listes SE donc qui ne rentrent dans aucune statistique, mais à la dernière présidentielle, le FN a fait 30% des voix ici, 30% qui ne rentrent pas dans les pourcentages FN aux municipales. Et ils sont toujours là, pourtant, prêts à sortir aux européennes qui sera à mon avis le scrutin qui permettra enfin de jauger de l'état des différents partis. Et j'ai bien peur qu'on minimise le score FN en ce moment malheureusement comme celui du FdG d'ailleurs.
    En tout cas, bravo, pour le succès des listes autonomes, et de ne pas avoir cédé aux ordres du PS.

  9. 209
    cavaillès robert dit:

    Bien sûr qu'il faut dénoncer la vision volontairement faussée distillée par les medias mais il importe plus encore de rectifier l'image brouillée émise par le FdG. "medice curate ipse", "laver le linge sale en famille". Le FdG doit cesser de se comporter en cartel électoral à géométrie variable au gré du type d'élection selon l'intérêt partisan ou financier de tel ou tel en regard de l'élection en cause. Tout cela doit être clarifié aux yeux de tous d'autant plus que le militant de base et l'électeur, qu'ils votent ou s'abstiennent, le font sur des considérations qui dépassent les partis, faute de quoi ils ne voteraient pas FdG.

  10. 210
    pascale paugam dit:

    Merci pour ces infos chiffrées précises, rassurantes quant à la démocratie telle que les citoyens la pratiquent, horrifiantes quant au pouvoir tel qu'il s'exerce.

  11. 211
    Alain Doumenjou dit:

    Rayana@207
    "Sur la responsabilité du PC dans la suite des municipales"
    Clair et instructif en effet. Je suis d'accord pour ne pas faire d'amalgame entre les militants et la direction du Parti. Mais alors que les militants manifestent haut et fort leur désaccord. Crier à l'anticommunisme primaire et prôner la réconciliation et l'union dans une situation aussi délétère n'a plus aucun sens. Ceux qui ne parviennent pas, ou ne veulent pas, voir que Valls n'aurait jamais pu cuisiner son bidouillage pour rendre le FdG invisible et amortir la veste électorale du PS, sans l'attitude de Pierre Laurent et celle de bon nombre de responsables du PCF, sont soit aveugles soit complices de cette manipulation. Dans un cas comme dans l'autre, qu'ils l'assument mais on n'a plus rien à faire avec eux. Quant à ceux des communistes qui sont écoeurés par le comportement de l'appareil du parti, puisqu'on nous dit qu'ils représentent la grande majorité des militants, qu'ils ne restent pas isolés à ruminer cet écoeurement mais qu'ils l'expriment clairement et protestent vigoureusement auprès des responsables. Se soumettre par "discipline de parti" serait impardonnable.

  12. 212
    jean sur dit:

    Excellente intervention aux 4 Vérités. Une remise en perspective qui s'impose, le FN étant instrumentalisé, une fois de plus, par le PS pour tenter de construire un Front républicain dimanche 30 mars en prélude à une tentative d'Union nationale (contre qui?)
    La crise, la crise.... mais pas pour tout le monde. De mai 2012 à mars 2014 : Chômeurs catégorie A + 15 %, évolution du CAC 40 : + 36%
    Merci qui ?

  13. 213
    Denis F dit:

    L'iconographie (tableau du haut de page) est négative, au premier abord, pour le FdG. Nous n'avons rien de comparable avec le FN, nous nous battons suffisamment pour le faire savoir. Les photos souriantes de part et d'autre ont pour connotation "tout va bien madame la marquise", c'est totalement idiot que de les avoir mises en place, elles discréditent les informations données. Les chiffres des camemberts sont justes, mais pas ceux mis en perspectives et qui se lisent tellement mal que l'on ne voit plus que celui qui nous est négatif. Dans le pavé des camemberts, le mot "préfabriqué" est faux dans ce contexte, ce sont les mots " résultats comparables" qui devait être utilisé à la place sans inscrire le mot FN en grand. Enfin, j'espère que cette iconographie n'a pas été communiquée telle quel aux médias. Je me demande qui gère la communication au PG, mais je peux vous dire que ce n'est pas un cador.

  14. 214
    Alain Doumenjou dit:

    Denis F @ 214
    "L'iconographie (tableau du haut de page) est négative, au premier abord, pour le FdG. Nous n'avons rien de comparable avec le FN, nous nous battons suffisamment pour le faire savoir. "
    Tout à fait d'accord avec votre commentaire, j'ai sursauté en découvrant çà lorsque j'ai ouvert la page du blog. Il vaudrait mieux ne pas tomber dans la même monomanie que les médias.

    mad madeleine @ 203
    "Vous n'en avez pas marre de taper sur le PCF ? Pourquoi ne parlez-vous jamais des villes où le Front de Gauche, PCF PG Gu... (Les verts sont partis avec le PS !) a présenté des listes au risque de perdre des élus."
    Vous plaisantez ou quoi ? Vous ajoutez "C'est un régal pour les journalistes cette guerre. J'ai toujours détesté la guerre et cette guerre-là plus que toute autre." Oui moi aussi. Mais alors, dites-moi camarade, pourquoi l'avoir déclenchée cette guerre-là ?

  15. 215
    joel dit:

    Cher Jean-luc,
    Merci pour ce billet plus que doux qui remet les pendules à l'heure et qui transforme cette soupe tiédasse en fruit rouge printanier. Je décrypte l'abstentionnisme de ce 1er tour des municipales comme une étape d'observation de ces millions d'électeurs non votant. Ils attendent notre réaction. Cette semaine est cruciale pour le Front de Gauche, montrons-leur de quoi ce fruit rouge est capable ! Je suis d'accord avec plusieurs d'entre-vous, le plus difficile est maintenant, nous devons rapatrier un maximum d’abstentionnistes. On ne lâche rien !
    Un électeur belge du Front de Gauche !

  16. 216
    jpp2coutras dit:

    Merci Jean-Luc Mélenchon pour la lumière. Vous n'êtes pas seulement notre flamme olympique humaniste, vous remettez de surcroît les pendules à l'heure aussi souvent que nécessaire, et il y a du boulot tant les engrenages sont ensablés!
    Mascarade de Gôche vue à la télé. Depuis des années le PS est l'un des masques de carnaval qui permet à une oligarchie se posant en élite (soit à droite, au centre ou à gôche selon le temps qu'il fait pour occuper tout l'espace anti-démocratique) de mettre en oeuvre une vision réactionnaire totalitaire dans le but de parquer la masse que nous sommes et d'en disposer comme de stocks de matériaux em-packtés soigneusement (surtout éviter un AZF social ou l'éboulement économique qui sont dangereux pour la stabilité du système, à n'importe quel prix). Le staff d'autres vieux partis est venu grossir les rangs des profiteurs. Comprendre aussi que tout ensemble humain qui dure trop longtemps replié sur lui-même se cancérise par la tête. Ce qui explique l'exigence méprisante de ces pseudos zélites psychotiques. Que du compost produit émerge le Front du Peuple Souverain où vivront les vraies valeurs dites de Gauche via la 6ème république!

  17. 217
    lemetayerv dit:

    Par contre beaucoup "vu à la télé", beaucoup "entendu sur les ondes" et ce depuis des années que nous serions, nous les humains : des marchés (marchés de consommation des séniors, des d'jeunes, des trentenaires, des bébés, des enfants, des couples, des célibataires, des étudiants...), des produits de production (toujours trop chers) à brader et à obsolescence programmée. Et que lorsque nous serions devenus inutiles à la production de la richesse (des riches) nous devrions disparaître avec discrétion (mais avant en oubliant pas de remplir les poches des labos pharmaceutiques et des pompes funèbres pour être rentables jusqu'au bout). Et tout ça pour les bons offices de l'économie. L'inhumanité de ce système nous a rendu à notre tour insensible à l'humanité par effet de domino, c'est pourquoi nous ne sommes pas si nombreux. Non, nus ne sommes pas des marchandises. Non, nous ne sommes pas des chiffres. Nous sommes des êtres humains. Nous sommes le peuple. L'Humain d'Abord est l'éveil ressuscité à notre humanité.

  18. 218
    nath dit:

    Bonsoir à tous,
    Comme plusieurs camarades ici, je trouve ridicule de nous comparer nous mêmes en permanence au FN. Cela joue largement le jeu de ceux qui balaient d'un revers de manche "les 2 extrêmes" pour ne converser qu'entre gens "raisonnables".
    Je ne comprends pas les précautions que nous prenons par rapport au PS. Totalement d'accord avec toutes les raisons à Paris, Toulouse, Lille et ailleurs de ne pas voter pour eux, mais alors pourquoi "ne pas donner de consignes". Cela équivaut évidemment à appeler à l'abstention et donc à les faire élire quand même. Ils ne manqueront pas d'en tirer la leçon inverse de celle que l'on veut faire passer, à savoir qu'ils peuvent se faire élire sans nous. Si on veut qu'ils changent d'attitude, il faut les faire perdre, donc voter clairement pour l'adversaire !
    Bon courage à tous !

  19. 219
    Cocu77 dit:

    @ nath
    De mon temps on appelait ça "le vote révolutionnaire".

  20. 220
    claude dit:

    Bien dit, Nath,
    Soyons conséquent et votons pour la vrais droite plutôt que pour des "solfériniens" qui font la même politique en faisant semblant de défendre les plus pauvres. Au moins après nous aurons à nous affronter à un un vrais partit compétiteur qui n'avance pas masqué. Le Parti de Gauche est cuit si il reste tiède !

  21. 221
    Alain Doumenjou dit:

    Aujourd'hui dans le Figaro.fr, journal de droite, Laurent Pinsolle de "Debout la République" mouvement plutôt classé à droite, procède à une analyse (qu'il juge à la fois rassurante et en contradiction totale avec la mantra des médias) des résultats respectifs du FdG et du FN, aux termes de laquelle il rejoint complètement celle de Jean-Luc. On ne risque pas de lire ce genre de chose dans le Nonosse ou Libé, ces deux publications bien connues de la "Presse de gôche" !

  22. 222
    Croa dit:

    Merci pour ces précisions utiles. Les médias avaient réussi à m'abuser (Et merci au ouaibe ! Je précise que je ne suis pas du Front de gauche, juste quelqu'un qui se renseigne.) Cela veut dire aussi que le vote populiste progresse alors que le vote élitiste est en perte de vitesse (sauf qu'avec le Front de Gauche ce soit plus difficile à évaluer car vous soutenez encore souvent des partis d'élites, le PS bien sûr mais aussi les Verts plus engagés pour l'Europe que pour l'écologie en fait.)

  23. 223
    Willia dit:

    Bonjour J-Luc, bonjour Camarades,
    Voilà bien longtemps que nous sommes rayés de la carte. Que ce soit à la télé, à la radio, et dans la presse écrite, ou en ligne, y compris Libé, qui semble aussi tremper dans quelques scandales, et que je ne reconnais plus, on en voit et on entend que le FN et Marine Le Pen (bien la fille de son père). C'est à se demander si F. Hollande ne veut pas les ramener au pouvoir. Dire qu'on a voté pour "ça", certes, on ne s'attendait pas à un miracle, mais on n se doutait pas de ce que dont à quoi nous assistons, un cauchemar, oui un vrai cauchemar. Il faut dire aussi que le PC n'y soit pas pour quelque chose avec son alliance au PS pour les Municipales, il n'a pas favorisé notre FdG qui, lui, est au moins bien à gauche, le vraie gauche. Ce soi-disant PS est au moins. Je pense qu'à l'avenir J-Luc et les compagnons du FdG ne nous donneront pas la consigne du vote utile qui ne sert a à rien, on en voit les résultats. Ce sera pour les vrais de gauche, un vote pour le FdG, et rien d'autre, pas de désistement pour ce PS traitre, mensonger, comme Sarkozy, UMP, PS, UDI, FN, sont tous à mettre da

  24. 224
    Béa JACOB 67 dit:

    Tout à fait d'accord avec @nath(219), @Cocu77(220), @claude(221)
    Merci de m'apprendre que, depuis un certain temps, je pratiquais le "vote révolutionnaire" qui consiste finalement à éjecter du fromage ceux qui le mangeait sans moi, sans me proposer d'alternative réelle. On finit par se lasser du vote blanc. Depuis longtemps le PS trahit ses électeurs en les resservant au système néolibéral d'autant plus facilement qu'à chaque fois les contre pouvoirs naturels du libéralisme baissent alors la garde. On voit bien que Hollande, avec son air bonhomme, sert les possédants avec un zèle confondant et réussit ce que le précédent rêvait de faire. J'ai voté pour Hollande aux présidentielles en me bouchant le nez, au second tour, pour déloger Sarko qui m'était devenu insupportable suivant en cela la tactique de JL Mélenchon qui, lui, m'a réconciliée avec la politique en proposant, avec fougue et argumentation ce que j'attendais depuis longtemps. Il faut faire perdre ceux que l'on désapprouve, les sortir du fromage qui les nourrit si bien et dont ils finissent par connaitre toutes les saveurs au point de ne plus pouvoir s'en passer. Mais les socialistes n'ont pas tiré les...

  25. 225
    GOAPPER dit:

    Cette fois, c'est décidé! J'étais déjà membre du PG mais je vais rejoindre un comité local qui se monte et je vais militer concrètement pour rendre visible le Front de gauche. Si l'attitude des médias a pour résultat de faire passer à l'acte un certain nombre de gens, tout n'aura pas été perdu. Mais comment ne pas ressentir un immense mépris pour ces journalistes qui n'en sont pas et qui osent banaliser un parti d'extrême droite. Je n'ai jamais rien lâché, ce n'est pas le moment!
    Fraternellement!

  26. 226
    archerducher dit:

    Y a quand même du flou, voter, pas voter, abstention ou pas, soutenir le socialo pour battre le FN, personnellement je n'ai pas ce problème mais ça reste flou au niveau de J-Luc hier chez ce brave William que je ne méprise pas.

  27. 227
    pmjtoca dit:

    @rayana 207
    Merci. Très informatif. En particulier les commentaires, qui suivent l'article, donnent un éclairage que les dirigeants du PCF ne manqueront pas de discuter lors du prochain congrès.... Vive le communisme et à bas les corrompus. Vive la Vème République.

  28. 228
    françois 70 dit:

    Interviewé par Le Figaro, François Delapierre déclare que F. Hollande n'est pas de gauche. Merci à lui de dire tout haut ce que tout le monde pense tout bas... Encore un effort et déclarons franchement que son parti solférinien, massivement rejeté par ses propres électeurs, ne l'est plus non plus ! Les citoyens appartenant aux couches populaires veulent entendre un langage clair. De ce point de vue, nous auto-qualifier de troisième gauche est incompréhensible et participe, à mon avis, de la confusion.

  29. 229
    Jacques GILBERT, dit Berjac de Beaumont dit:

    Merci camarade Mélenchon. Des infos comme celles-ci, nous redonnent du baume dans le cœur. Le vieux coco que je suis se souviens très bien de toutes les saloperies que nous ont fait nos "alliés" socialistes. Nous sommes nombreux à vouloir ce changement qui effraie tous les salopards qui ne vivent que pour le fric.

  30. 230
    GUY dit:

    Je suis adhérent du PCF depuis 1972, et comme beaucoup, je suis en désaccord avec la ligne actuelle de mon parti. Oui, je crois qu'il est possible de créer une alternative de gauche face à la politique sociale-libérale désastreuse pour les couches populaires menée par Hollande. Vite ! il faut créer partout des collectifs locaux du FdG réunissant les adhérents de toutes les composantes ainsi que tous les "sans-partis" qui souhaitent s'investir dans l'action politique sur des objectifs anticapitalistes et antilibéraux. Dernier mot, faisons toujours attention à notre langage, évitons les mots qui blessent, les formules et les slogans réducteurs qui peuvent faire obstacle au rassemblement.

  31. 231
    durluche dit:

    Le cas des petites villes de moins de 10 000 habitants de mon secteur est assez révélateur aussi. Là ou il y avait une liste autonome de gauche, la droite n'est pas passée au premier tour, ailleurs si. Je trouve dommage que là ou la fusion technique a été refusée par le PS (presque partout), nombre des listes autonomes se soient retirées. Désistement républicain ? Mais la perméabilité entre nos listes n'existent probablement pas, cette manœuvre ne va pas aider à battre la droite, seulement à renforcer l'abstentionnisme et en conséquence le nombre d'élus du FN.

  32. 232
    Thibault dit:

    Peut-être devriez-vous résister résolument au réflexe de la comparaison FdG FN. Qu'avez-vous en commun ? Anti-système est un mot trop vague. A part ça, rien, rien de rien. Une comparaison négative qui peut être perçue comme une similitude, avec toute la malveillance ou la bêtise où l'on baigne.

  33. 233
    ARAMIS dit:

    Plus on avance et plus les électeurs suffisamment perspicaces voient combien le Front de gauche est le seul à pouvoir changer durablement et en profondeur la donne à l'avantage des plus mal lotis de ce système issu du balancier fausse gauche droite dure qui nous boulottent régulièrement les avancées sociales gagnées de hautes luttes, en tournant radicalement le dos aux décisions envisagées par le CNR. On ne lâche rien et on amplifie le mouvement en mémoire de nos anciens et pour l'avenir de nos cadets. Sans reconnaissance du passé, point de perspectives d'avenir.
    "Le droit à l'espoir est indissociable du devoir de mémoire. Sans l'un, l'avenir est vain. Sans l'autre, il demeure incertain."
    Combativité et vigilance les copains.

  34. 234
    Régine dit:

    Quelques détails qui en disent long, même s'il ne s'agit pas là du fond. Je n'ai pas encore installé un lien direct pour accéder au blog de Monsieur Mélenchon. Aussi je viens ici en tapant dans le moteur de recherche google : Mélenchon. Durant les quinze jours qui précédaient les élections s'affichait en tête de page un article en caractères plus gros : Mélenchon y'en a marre. Ce qui m'agaçait au plus haut point. Depuis ce matin s'affiche un article du figaro avec pour titre : Mélenchon plus fort que Marine Le Pen ? Avec la photo de qui je vous prie ? De Marine Le Pen toute souriante ! Enfoncez-vous bien ça dans la tête !

    [Edit webmestre : Oui! Et il s'agit de l'article de Pinsolle dont certains ont fait l'apologie ici même. Si parfois je supprime des liens, c'est justement pour éviter de leur donner de la notoriété et les faire apparaître en tête de ce moteur de recherches. Google n'est pas notre ami et ne reflète que l'utilisation que vous en faites. Enfoncez-vous bien ça dans la tête !]

  35. 235
    TOURNAN Jean-Paul dit:

    Mon cher J-Luc, je ne ferai pas de commentaires sur les résultats de l'élection municipale 2014, des camarades l'on fait très bien. Mon analyse est sur le comportement du PC. Lors de la création du Parti de Gauche, j'avais émis des réserves sur cette alliance. Le PC pensait avoir retrouvé une gloire perdue avec la disparition des intellectuels qui faisaient fonctionner ce parti pendant plusieurs années. Il pensait récupérer une personne de savoir et une tête bien garnies. Déception dans le temps, J-Luc Mélenchon n'a pas mordu à l'hameçon, donc, il faut le fusilier sur tous les tableaux.
    Dans l'Hérault et en particulier à Sète, il se chuchote que tu vas quitter le PG. Je peux comprendre cette réaction avec le comportement des communistes, ce qui étai(en)t prévisible. Que cette rumeur ne puisse pas trouver ingrédients pour un départ. Laisses faire ces faux culs, ils sont sur le sol français à 3%, toi à 11 %, c'est une différence non négligeable.
    Nous sommes plusieurs à espérer ton maintien.

  36. 236
    Jean Destrée (Belgique) dit:

    Le petit belge que je suis a râlé sec devant sa télé dimanche soir. Il est vrai que les chaînes françaises (et belges) n'avaient d'yeux (de caméras) que pour le visage volontairement serein de la Le Pen, Horreur ! Comme si elle avait découvert le fil à couper le beurre ! La réalité est tout autre. Les listes de la vraie gauche ont cartonné dans certaines communes. C'est la résultante du combat mené depuis plus de trois ans. Le chemin est long, truffé de pièges et de coups fourrés, mais au bout du chemin il y aura la joie du devoir accompli pour une vraie démocratie. Comme la France, la Belgique a besoin de renouveler la société pour la rendre plus juste et plus fraternelle.

  37. 237
    Jean-François L dit:

    Merci Jean-Luc de nous communiquer ces vrais chiffres. Effectivement la médiacratie nationale ne cesse de nous rebattre les oreilles avec ces mots et l'on ne cesse de voir les Lepénistes se goberger d'UNE victoire, quelle rigolade ! Ils ont reculé et c'est très bien. Il est bien dommage que l'on ne retienne rien de l'histoire car j'ai peur pour les nordistes d'Hénin- Beaumont qu'ils ne suivent le même chemin que les sudistes d'Orange.

  38. 238
    pichenette dit:

    Ce n'est pas le FN qu'il faut extérioriser en cible- pub en le faisant encore apparaitre sur les écrans, certes il faut dénoncer sa mise en avant dans les gros médias, si peu "grands", mais c'est ce que porte ces individus et leurs méthodes qu'il faut montrer et dire que leurspartians choisissent de les appliquer. Ces idées portent le mépris, la haine des plus fragiles mais les caressent dans le sens du poil. Il est plus intelligent sur des exemples d'expliquer comme JL Mélenchon sait si bien le faire, des perspectives d'avenir. La Santé est un sujet qui nous concerne tous et elle est mise à mal par des choix politiques qui polluent à mort l'air l'eau les terres le vivant et aucun recours pour l'individu à qui l'On dit: c'est normal d'avoir dans sa "vie" trois ou quatre cancers. Ainsi tout est normal, normalisé, voilà aussi pourquoi on a un président normal. Les combats à mener sont là, contre la servilité des politiques (professionnalisés) face aux lobbies qui peuvent jouer aux mécènes sur nos impôts (à quand le recalcul des dettes)! Il faut donc des gens courageux pour défendre des valeurs et programmes, arrêter les déséquilibres mortifères.

  39. 239
    GEREY stéphane dit:

    Il est toujours bon d'avoir un point de vue objectif, chiffré sur la spécificité de ces municipales 2014 qui nous change des antiennes médiatiques trop moutonnières pour ne pas dire inconséquentes. mais pas sans conséquence sur "l'information".
    Stéphane G, r-en-c du Citoyen (Cercle Condorcet 43)

  40. 240
    Dufour dit:

    Navrant de voir le peu de ceux qui ont compris que voter c'est alimenter la machine à faire de nous des cocus, des sans pouvoir. Nous réclamons une assemblée constituante tirée au sort selon des modalités qui éliminent toute forme de pouvoir culturel, juridique, économique, pour établir une constitution écrite par le peuple le mettant à l'abri de tous les abus de pouvoir. Non à l'oligarchie qui nous gouverne par le pouvoir que nous leur donnons par le vote sots que nous sommes.

  41. 241
    Menjine dit:

    Alliance avec EELV ? A Villejuif ? A Montreuil ? En attendant les élections européennes ? Les négociations se font sur des terrasses ombragées d'herbes aromatiques et pas dans des coins cuisine sordides ?

  42. 242
    faut-il encore rêver? dit:

    Si on veut que le FdG progresse, il faut arrêter de parler du FN. C'est lui faire inutilement de la publicité. Il faut être clair sur l'Europe, car nombre de ceux qui ont voté FN en mesurent les dégâts et la rejettent. Être clair aussi sur la sécurité, car ceux qui en souffrent sont les plus pauvres. En tout cas, je songe sérieusement à m'abstenir aux Européennes.

  43. 243
    petit arnaud dit:

    Merci pour cette étude.
    Je fais partie de ces listes sans couverture politique, mais déclaré DVG. A 37 ans, ma liste élue au premier tour, me permet de faire partie de ces listes ci dessus et sympathisante de Gauche.
    Je suis déçu des manoeuvres politiques qui stérilisent le pouvoir en France. Le PS qui s'allie aussi avec la droite ou le FN, on ne sais plus qui est de gauche. Moi je sais ou je suis, et il me semble important de passer d'autres messages que ceux véhiculé par le FN, et l'énarchisme français du PS et de l'UMP. Quand la gauche se lèvera, pas l'extrême, ni la "douce" gauche socialiste, je serais présent à ses cotés. Pour l'instant, le Front de gauche a mon soutien et mes amitiés.
    A bientôt j'espère.

  44. 244
    René chaize dit:

    Jean-Luc, seul le Front de Gauche et toi son orateur avez le discours qui nous rattache à un espoir de vie humaine et solidaire. Je pense qu'il faudrait travailler à définir des valeurs unificatrices, donc les plus universelles possibles et, continuer le travail éducatif. C'est la misère morale qui fait le "Front". Sans crise, ils sont inexistants. Tiens bon, on est avec toi...

  45. 245
    Thierry_M dit:

    @ Jean-Luc Mélenchon.
    Dans ton billet du 11 mars intitulé Trois ans après..., tu parles de Libération et des médias qui ont préférés couvrir le procès qu’intente Julie Gayet à Closer à celui qui t’oppose à Le Pen la fasciste. Je viens ici pour témoigner que Libération laisse faire la propagande du FN en laissant des activistes de cette mouvance écrire leur idéologie. J’avais posté un commentaire qui montrait la différence entre l’extrême-droite, l’extrême-gauche et la gauche républicaine, puisque les éléments de langage sont de mettre un signe égal entre les deux, étant entendu que Front de Gauche est d’extrême gauche. Un internaute m’a posé une question en ces termes, « Vous sortez d'où les définitions que vous citez ? Elles sont de vous ? Pour appuyer vos thèses ? Est-ce intellectuellement honnête ? » Je n’ai pu faire de réponse car la censure veille. Pour appuyer ma réponse, je m’étais servi du billet de A. Corbières du mardi 7 mars « "Fasciste", une caractérisation politique » y insérant le témoignage de Michel Soudais ainsi que le lien. J’ai reformulé une seconde réponse en y insérant un propre désintox de Libération et le témoignage de Soudais, sans succès. Page 1/3

  46. 246
    Millefeuille dit:

    Il y en a marre de ces émissions politiques où tout le monde se gratte les mollets ! Cette mise au point a le mérite d'être claire : merci.
    Alors que les médias se soucient si le gavage des oies et des canards reste naturel ou une torture, personne ne se préoccupe de notre gavage des jeux médiatiques jamais très clairs. Ce ne sont pas des informateurs mais des commerciaux médiocres, nous vendant toujours la même tendance, la même parole qui divise. L'analyse ci-dessus le confirme largement.

  47. 247
    ROLLAND dit:

    Pour info, ce matin vers 9 h, sur France Musique un commentaire a repris les chiffres donnés par Jean-Luc Mélenchon sur son blog et fait remarquer que "l'écart entre FN et FdG n'est pas important" si l'on se reporte au vote de 2012.
    Quant à la médiatisation du FN, elle tient à une idée folle du PS et de ses "laquais" médiatiques, à savoir que la peur à l'égard du FN devrait faire revenir au bercail socialiste les brebis égarées du scrutin, éprouvant la crainte de voir le loup rentrer dans Paris comme le disait Serge Reggiani. Il y a aussi que les médias s'intéressent toujours à ceux qui ne remettent pas en cause le fonctionnement du système qui les nourrit. Quand en plus ce système ne leur semble pas en danger, c'est tout bon ! La question se pose aujourd'hui de savoir si un seuil n'a pas été franchi du fait de la porosité accentuée entre la droite dite classique et la droite extrême. Et puis, parler abondamment du FN comme opposition évite de parler du FdG. CQFD

  48. 248
    gaby dit:

    Je me demande si n'est pas une bonne chose que le PCF s'en aille du FdG. Quand les peuples dissent "ca suffit" ne cherchent pas des vieilles réponses, ils cherchent la nouveauté. Le PCF gloire du passé, c'est un lest maintenant. Peut-être il faut recommencer un nouveau FdG, sans eux. Cela peut nous libérer en plusieurs sens. On peut perdre des voix et des militants au debut, mais a la fin, on peut ouvrir nos portes a des nouveaux gens qui ne se retrouvent absolument pas dans les vieilles recettes et qui cherchent quelque chose de nouveau. Quand la ligne est la bonne, le succès est inévitable.

  49. 249
    france fromard dit:

    Bravo pour les résultats du Front de Gauche qui ne sont pas du tout négligeables.
    J'en profite pour te remercier Jean Luc pour ton article sur l'Ukraine, enfin une vue différente et plus juste que ce que les médias nous balancent tous les jours. Marre de cet angélisme dégoulinant visant à faire de l'UE le sauveur espéré de l'Ukraine. Le référendum de Crimée n'est pas reconnu ? Mais qui se soucie de tous ses habitants qui eux veulent être rattachés à la Russie (à mon avis la majorité), eux ne seraient ils pas démocrates ? Continue à combattre pour le bon droit, nous sommes derrière toi.

  50. 250
    Chissmayeur dit:

    Bonjours et merci Mr Jean-Luc Mélenchon ! Un peu d'oxygène ce matin, je respire un peu mieux !

Pages : « 1 2 3 4 [5] 6 »


Blog basé sur Wordpress © 2009/2015 INFO Service - V3 Archive