24mar 14

Pas vu à la télé

Ce billet a été lu 74 547 fois.

Drôles d’heures que les jours et nuits d’élections dans la vie d’un militant politique. Ici, je navigue entre des mines épuisées. Au siège du parti de Gauche, les équipes de militants ont travaillé toute la nuit. Les derniers sont partis à quatre heures et demi du matin. Ce matin, certains ont vraiment très peu dormi. Mais, dès huit heures, arrivaient ceux qui reprenaient et ceux qui venaient faire la relève. Rappelons-le : ce sont des bénévoles de tous âges et ce sont les premières élections municipales auxquelles participe notre parti. Collecter les résultats, valider les logiciels préparés, reclasser toute l’info politiquement, c’est absolument nouveau pour nous. Mais dans ce domaine comme dans les autres, l’autonomie est la règle et le choix. Ne rien devoir aux autres : indépendance et souveraineté dans la disposition des outils comme dans leur usage.

Je ne me suis pas ménagé non plus ces dernières heures, je l’avoue.

Je publie ces lignes comme un vaccin contre la morosité pour ceux qui ont abusé des médias hier, croyant y apprendre quelque chose d’utile. En vérité, ils auront tout juste consommé un potage préparé de longue main et tout juste servi tiède. Il s’agissait de la fameuse soupe au Front national et d’un breuvage médiatique un peu routinier mais qui reste le régal des fainéants et des gros malins. Certains médias ne travaillent plus du tout : ils reprennent purement et simplement les canevas du Front national. Je crois que c’est l’avenir. Déjà, les partis fournissent très souvent aux télés les images qu’elles diffusent. On va tout doucement vers la fourniture du contenu des prompteurs. Marine Le Pen y est arrivé. Chapeau !

Voyons l’essentiel. L’abstention massive et la violence du recul des listes conduites par le PS sont spectaculaires. Le lepénisme médiatique est lui aussi spectaculaire depuis 20 heures dimanche soir. Comme d’habitude, au mépris des faits et d’une information un tant soit peu équilibré, « le Monde » réalise un formidable service après-vente pour les listes d’extrême droite.

Même bref, ce post va donc vous secouer sévèrement. A consommer lentement, ça décoiffe ! C’est le post du « pas vu à la télé ».

Le Front national dépose un nombre record de listes autonomes ? Non. Pas davantage qu’en 1995 et moins que nous ! 585 pour eux plus de 600 pour nous ! Il y a un nombre record d’élus lepénistes au premier tour ? Combien ? 473 ! Et nous ? Plus de deux mille. Le Front national gagne une ville au premier tour, Hénin Beaumont ? Nous en gagnons 67 au premier tour. A un cheveu près, nous passions le suivant, René Revol, dirigeant national du PG, qui a réuni 49,97% des suffrages à Grabels, face à tout les autres, PS inclus !

Infographie Résultats Municipales 2014 - v06-01

Ces chiffres vous stupéfient n’est ce pas ? Ils n’ont pas été évoqués une seule fois ni dans la soirée électorale, ni le lendemain matin, ni midi, ni soir. Et voici autre chose encore à savoir pour bien mesurer l’exploit accompli. Notre résultat moyen est de 11,42 % pour nos plus de 600 listes. Au total, 308 de nos listes dépassent les 10 %. Le FN, « triomphal » selon le dernier publi-reportage de quatre pages dans le journal « le Monde », ne les dépasse que dans 323 villes. Le triomphe du FN, c’est donc 15 listes de plus que nous à plus de 10 % ! Et voici une ultime info que vous ne risquez pas de trouver dans « Le Monde ». Nos 82 listes avec EELV recueillent en moyenne 15,32 % de suffrages. C’est infiniment plus que la moyenne du Front national ! C’est aussi bien davantage que les 9,69 % recueillis par les 95 listes où EELV s’était présentée seule. Et c’est ainsi que Grenoble voit pour la première fois l’opposition de gauche passer devant le PS. La troisième gauche est née, peut-être, ce dimanche à Grenoble. La leçon vaut ligne pour nous. 

NB : je retourne à mon poste de combat. J’écrirai quelques lignes de plus dès que je le pourrai, pour mentionner le nombre de cas où nos listes se seront maintenues face au sectarisme agressif des solfériniens et à leurs odieuses demandes d’abjuration et d’engagement à voter tous leurs budgets sur les six prochaines années, sans garantie ni réserve.


257 commentaires à “Pas vu à la télé”

Pages : « 1 2 3 [4] 5 6 »

  1. 151
    Bob.pollet dit:

    L'analyse qui se veut "juste" de certains PS est de reconnaître qu'ils se sont pris une sacrée claque au premier tour. Mais que pour le second il serait normal que la claque soit moins forte car s'il faut battre le FN, faut voter PS. Autrement dit "camarades bien à gauche, collez vous une moindre claque en votant pour nous !". Pour ma part, j'estime que la claque leur doit être amplifiée. Il faut en finir avec les couleuvres à avaler, qu'ils nous laissent dans leur plat des moindres maux.

  2. 152
    Pierre Jean dit:

    Bonjour à tous amis de Gauche.
    La stratégie "autonome" était bien la bonne. Surtout ne plus en douter et ne plus montrer un double visage a celles et ceux qui ne se reconnaissent pas dans l'UMP ou le PS et encore moins dans le FN et son discours démagogique. Le PS, tel qu'il est aujourd'hui, ne représente plus la gauche, les jeunes marketeux de ce parti ont depuis des années oeuvrés pour l'abandon des classes populaires (trop "versatiles") et pour un repositionnement plus au centre (donc plus à droite) de son discours. La preuve en a été donnée après Mai 2012, ou comme a son habitude en cas de victoire, le dit PS a ch... sur son aile gauche, celle la même qui a fait sa victoire. Il n'y a aucune différence entre la politique de Sarko et celle de Hollande. Les ordres viennent des marchés, de Bruxelles et de Merkel.
    Il faut être très clairs et sans compromis avec le pouvoir en place, sous peine de se discréditer. Ou le FdG est une alternative, ou il reste à jamais une "réserve docile" pour les socialistes libéraux. Ce que le FN a compris, le FdG devrait aussi le comprendre. Que le PS se prenne une raclée bien méritée RAF, ça reste sa défaite.
    Pas de compromis, Jean Luc, soyez...

  3. 153
    Véronique dit:

    Ma décision était déjà prise, et l'attitude de Aubry à Lille renforce cette décision : elle va se débrouiller sans nos voix, et avec ce qui se passe à Roubaix, Tourcoing, Villeneuve d'Ascq, où l'UMP arrive en tête, elle qui fanfaronnait "je serais présidente de LMCU", la situation à ce jour tente à démontrer le contraire ! Quand même ! la grande métropole'Lille, Roubaix, Tourcoing" en difficulté à cause des solfériniens, c'est à gerber. Mon grand espoir reste Grenoble, si on arrive à la prendre avec Piolle et les citoyens, on pourra montrer notre savoir faire.

  4. 154
    Nicks dit:

    Les têtes dures ont gagné. La stratégie d'autonomie est payante. La gauche se recompose. Plus que jamais, il faut tenir la ligne.

  5. 155
    marianne31 dit:

    La participation technique, si je comprends bien, n'est pas un reniement dans la mesure ou le Front de gauche peut imposer ses conditions. Mais, comme ils savent si bien le faire, c'est encore le PS qui tirera parti des effets positifs de la politique du Front de gauche et le Front de gauche restera invisible. Il ne faut plus jamais fréquenter le PS. Ce sont des magouilleurs.

  6. 156
    Alain65 dit:

    On ne joue pas avec le FdG, on ne fait pas n'importe quoi. Il est très important de rester solidaire et d'avoir une même ligne de conduite. Surtout je dis bien surtout, je ne veux absolument pas polémiquer. Mais quand même en 2007 aux législatives le PCF a fait 1,93%. En 2012 dans le FdG 11,1%. A Pierre Laurent de méditer.

  7. 157
    BARBIER Jean Paul dit:

    Chers amis du PG et camarades,
    L'union est un long combat disait on naguère, qu'il y ait des différends entre le PC et le PG quoi de plus naturel ? Sinon nous ne ferions qu'un.
    A Reims, qui est un peu ma ville, quoique je milite ailleurs, la liste Front de gauche ne fait hélas que 3,5 % (19 communistes sur la lise FdG, 8 sur la liste socialiste). Si je déplore le manque d'éthique, qui pour des raisons "alimentaires" ont amené le PCF à faire alliance directement avec le PS, avec le piètre résultat obtenu, je déplore aussi que nos camarades de cette liste autonome de gauche n'appellent pas à voter pour la liste PS PC au second tour.
    Si nous voulons nous ouvrir et aboutir à une union plus large, qui par la force des choses devra bien aussi à l'avenir intégrer des personnes venant des autres partis de gauche, personnes qui ne voudront pas pour autant quitter leur ancien parti et encore moins se renier, il ne nous faut pas développer un point de vue sectaire et malgré le mépris qu'un certain nombre de caciques du PS ou du PRG affiche à notre égard je pense qu'il faut appeler à voter pour eux.
    Certes à Château Thierry,...

  8. 158
    François P. dit:

    Je suis tout à fait d'accord sur les délires médiatiques concernant le FN. Ils étaient présents dans très peu de communes et leurs résultats sont ni plus ni moins ceux attendus. J'ai l'impression que le PS en rajoute pour masquer son échec. C'est aussi leur seul moyen pour essayer d'attirer des voix en laissant accroire à une soi disante menace fasciste au lieu de voir que leur échec est lié à leur politique.

  9. 159
    theo.brun dit:

    @Jean Paul Barbier
    Manque d'éthique comme tu l'écris devant des raisons alimentaires ? Assurément ! Mais je pense que c'est par "morale politique" que ceux qui ont, tout au long de la campagne, critiqué PS et PC réunis, restent cohérents. Finalement si l'éthique s'accommode, saluons ceux qui ne transigent pas !

  10. 160
    bernard dit:

    Jean Luc, vas tu arrêter de te faire des illusions sur EELV et le PCF qui ne sont mus que par des objectifs politiciens, leur opportunisme met au jour à chaque élection leurs contradictions et cautionne l'ostracisation du PG tant par les médias que par le parti solferinien. Il va de soi qu'un marigot politicard existe PS-PCF-EELV et que sur le terrain bon nombre d'électeurs du FdG en 2012 se sont sentis trahis, cocufiés par leur vote au second tour, pour FH l'ennemi n'était pas la finance mais bien le PG (je dis bien le PG et pas le FdG, le PCF étant le maillon faible). Les alliances de second tour PS-UMP pour faire obstacle au FN (au nom du sacro saint front républicain scandé par HD) incluent implicitement PS(PS+-PCF+-EELV)-UMP (le ni ni n'étant que posture) montrent que le PG n'est même pas sur le banc de touche mais dans les gradins. Tu avais prévu une disparition des socialistes en France à l'image des socialistes dans les autres pays européens (Grèce, Italie, Espagne...), nous y sommes, enchaînés volontaires dans le néo libéralisme, les traités européens,l'atlantisme, englués dans le sociétal et détachés du social.

  11. 161
    FilmCommune dit:

    Il faudra revenir sur l'échec des accords avec le PS à Grenoble et à Paris, la fracture paraît à peine croyable !

  12. 162
    Francis dit:

    Gauche, est un mot maudit, qui aujourd'hui signifie trahison. Laissons de côté ce mot galvaudé et créons le Front des citoyens solidaires. Même le merveilleux précepte de partage passe aujourd'hui pour de l'extrémisme aux yeux des biens pensants. C'est un drame pour moi qui partage le chemin du PCF depuis plus de 40 ans que de voir ces minables arrivistes prendre les rênes du parti des fusillés. Honte à eux et vote blanc au second tour dans tous les arrondissements à l'exclusion du XXème. Hardis camarades communistes qui souffrez dans votre chair et votre esprit de voir les opportunistes défigurer vos idéaux. Sortez de votre silence et lancez vous avec tous ceux qui veulent faire revivre la France révolutionnaire. Soutenez ouvertement D. Simonnet et faites le savoir dans votre parti. Que le prochain congrès soit le bon, celui de la rupture avec l'opportunisme et l'électoralisme de bas étage.

  13. 163
    marco polo dit:

    Un, deux, trois... la valse des socialistes, sans jeu de mot. Je veux dire ici mon indignation sur l'attitude de responsables socialistes parisiens mais aussi de responsables communistes parisiens à l'égard de la liste Front de gauche conduite par Danielle Simmonet. Attitude méprisante, humiliante. Il faut vraiment lire l'intervention d'Alexis Corbière à ce propos. Sans verser dans l'anticommunisme, je me demande comment imaginer l'avenir. Tous les communistes ne sont pas de ce style, heureusement, mais d'après le peu d'informations que je possède, c'est de l'ordre de 1 sur 2. Que faire ?

  14. 164
    naif dit:

    @bernard
    "Jean Luc, vas tu arrêter de te faire des illusions sur EELV et le PCF qui ne sont mus que par des objectifs politiciens, leur opportunisme met au jour à chaque élection leurs contradictions et cautionne l'ostracisation du PG tant par les médias que par le parti solferinien."

    Il faut bien être naïf pour croire que le parti de gauche ne fait pas aussi de la politique. Nous seuls serions auréolés d'aucune vélleité qui flatterait notre rapport de force. C'est le jeu démocratique et ses institutions qui créent la politique politicienne. Celle ci est exacerbée parce qu'elle est, pour eux, la seule solution pour exister. Sa virulence démontre également sa panique. A nous de d'être à la hauteur de nos ambitions. Je suis sûr qu'il n'y a aucun angélisme ni illusion dans la tête de JL Mélenchon. Il fait de la politique et il connaît le marigaud. Au fait, que devient M.G Buffet?

  15. 165
    Arnaud dit:

    Merci de remettre les pendules à l'heure. J'espère que les médias vous donneront l'occasion d'en parler sur la place publique...

  16. 166
    L' ariégeois dit:

    Bonjour,
    Ne confondons pas militants communistes et direction du PCF. Les militants ne sont pas tous d'accord avec leur direction, le prochain congrès risque d'être très "animé". Laurent, Chassaigne et d'autres risquent d'avoir des comptes à rendre. Concernant les résultats des municipales, ils n'ont rien de surprenant, c'est la suite logique de ce qui se fait au sein du gouvernement. Comment les électeurs ne pourraient-ils pas en tenir compte ? Même si la direction du PCF tentait de faire croire qu'il ne s'agissait là que d'élection à caractère municipal. Je n'arrive toujours pas à comprendre comment on peut faire alliance avec un parti qui n'a rien de socialiste. Quand arrêterons nous de dire que le PS est un parti de gauche ? Nous prend on pour des demeurés ? Pour ma part, bien que dans ma commune ce ne soit pas le cas, si j'étais électeur à Toulouse ou bien à Paris, mon vote du second tour ne cautionnerai en aucun cas l'alliance PC-PS. Quant à l'hypothèse de voter UMP pour faire barrage au FN, il y a trop longtemps qu'on nous la joue cette comédie. Elle est de mauvais goût,et j'en ai ras le bol. Le PS et l'UMP sont les pourvoyeurs du FN.

  17. 167
    pmjtoca dit:

    @Francis #163 12h44
    Excellente synthèse. Personnellement je ne peux dire que 36 ans ! Respect.
    D'accord sur le mot "Gauche", il signifie trop "PS" en France (j'ai du mal à entendre Jean-Luc Mélenchon traiter le PS de Gauche, mais ce doit être une ruse stratégique). Le Front des Citoyens Solidaires sonne très bien. Question, changer de nom quand il est si difficile d'en faire entendre un, est-ce pertinent ? Ne faudrait il pas tout simplement dire de quoi le PS est le nom (ce qui me rappelle un titre de Badiou...). Le PS est un parti dirigé par une bourgeoise de droite, néo-libérale (pléonasme sans plus aucun doute).

  18. 168
    andree pasty dit:

    Sans les communistes il n'y aurait pas eu de Front de Gauche, sans les présidentielles y aurait-il un Mélenchon ? faut-il manger du socialiste à tous les repas ? Qui est mon ennemi de classe : la finance et les quelques uns qui la dirige, et parmi eux, il y a des socialistes qu'il faut combattre, mais pour autant tout mettre dans un sac et penser qu'on est assez fort pour le soulever seul me semble très présomptueux.

  19. 169
    vincent dit:

    Merci Jean-Luc pour ton message. Il redonne espoir dans le marasme médiatique pro FN qui nous entoure ! Merci également pour ton passage a Auch et ta leçon nous montrant une nouvelle fois qu'un nouveau monde est possible. A bientôt camarade et comme on dit no pasaran !

  20. 170
    Nicol dit:

    Cherches pas Jean-Luc, les socs veulent ta peau et celle du Front de gauche. T'es bien trop dangereux !

  21. 171
    theo.brun dit:

    @marco polo (164)
    Merci Marco de nous refiler l'hyperlien qui nous éclaire sur le débat (?) avec Alexis, Brossat et cie. J'y repère "Je demande que le PS engage la conversation car, en toute logique, c’est à eux de dire comment ils voient les choses à présent." Ce qui stratégiquement plaçait PG, Ensemble à la remorque des exigences hégémoniques du duo PS/PCF. Donc partie perdue d'avance ! La prochaine fois, faudra aller dans leur cagibi (n'oubliez pas d'emmener avec vous des pliants pour vous asseoir) pour d'entrée de jeu imposer vos "non-négociables". Ce sera à eux de dire "oui Ok ou non" !

  22. 172
    magda corelli dit:

    @marco polo 164
    Merci pour le lien. Il y a des gens bien et des beaucoup moins bien. Yan Brossat finira par être puni de ses turpitudes.
    Dimanche je recommande à mes amis parisiens grasse matinée et ballade loin des bureaux de vote. Personnellement je suis dans mon jardin à la campagne. Une chance, car je suis si indignée par de tels comportements alliant l'arrogance,l'impolitesse et même une forme de bêtise que je serais capable de tracter pour NKM et même de voter pour elle si j'étais à Paris. Merci à Alexis Corbière pour tout ce qu'il a fait et fera encore dans un autre cadre je l'espère. Il peut marcher la tête haute et YB raser les murs en regardant les pointes de ses chaussures. Alexis n'a pas perdu un ami, il est débarrassé d'un imposteur. Vive Robespierre... l'incorruptible !

  23. 173
    marco polo dit:

    @Andree Pasty (169)
    Sans les communistes il n'y aurait pas eu de Front de Gauche, parfaitement d'accord. Mais il n'y aurait pas de Front de Gauche non plus sans le PG, Ensemble et tous les autres, c'est aussi une réalité. D'autant que Mélenchon a largement payé de sa personne (rappel des scores présidentielles 2007: 1,93% et 2012: 11,10%). C'est bien l'ensemble de toutes les composantes qui ont oeuvré pour le résultat des présidentielles, pour ne parler que de cela. Bouffer du socialiste, certes non, mais ce sont bien eux qui cautionnent la politique droitière de Hollande, laquelle est bien la même que Sarkozy ? oui ou non ? Il n'y a pas de confusion dans l'ennemi de classe : ce sont eux les socialistes qui appliquent avec zèle cette politique de la classe dominante, l'austérité de la troïka passe par les choix politiques, le gouvernement actuel est presque meilleur que celui de Sarkozy. Alors je répète ma question, que faire avec les communistes qui deviennent réformistes dans cette attitude sur les municipales ? que pensent faire les communistes qui restent fidèles à leurs principes ? évidemment ce n'est pas à moi d'y répondre.

  24. 174
    sergio1789 dit:

    @ francis et pmjtoca
    Moi aussi, j'ai du mal désormais à croire que ce mot "gauche" est vraiment opérant pour servir notre discours et notre combat. Les choses ne devront sans doute pas être brusquées mais tant qu'existent et oeuvrent puissamment et depuis des lustres les fossoyeurs de l'espérance en Europe baptisés ou usurpant cette étiquette "gauche", relayés par les médias et les institutions, il faudrait revendiquer un autre mot. "Front populaire" ou "résistant républicain", "progressiste", "écosocialiste" afin d'éviter l'amalgame favorisé par les cuisines actuelles des municipales, entre le PS et le FdG. Quand je parlais dans mon précédent commentaire d'être concret, je pensais à nos interventions qui doivent toujours pointer les conséquences locales et nationales du libéralisme depuis son hégémonie à droite comme à "gauche" précisément. Que peuvent répondre Hidalgo et Brossat, tout comme NKM ou MLP aux fermetures d'hôpitaux par exemple ou à la retraite à 66 ans ?

  25. 175
    Bob.pollet dit:

    @pmjtoca - Francis- Sergio
    "Le Front des Citoyens Solidaires sonne très bien. Question, changer de nom quand il est si difficile d'en faire entendre un, est-ce pertinent ? "

    "Front des citoyens Solidaires" peut être rassembleur, avec le risque d'y voir débarquer des socialistes convaincus d'être solidaires tout en restant adeptes du tout marché. Donc si les titres finissent par recouvrir n'importe quoi, il me parait évident de tenter de rassembler sous des nouveaux toits "communs, unitaires, sans concession", exemples vécus aux législatives avec "Limousin terre de Gauche", "Drôme Terre de Gauche", "A Gauche toute" !

  26. 176
    Cyril diagnostic dit:

    Curieux en effet, pourquoi la lumière est elle toujours faite sur le FN ? on peut légitimement se poser la question. Je pense que les médias considèrent le taux du FN aux élections comme un indicateur de la température de la politique francaise. Comme si le rejet du gouvernement se reportait uniquement sur le FN. Je pense aussi que le FN fait peur, et ainsi le moindre frémissement en faveur de ce parti se traduit par des cris d'alarme dans les journaux. Comme pour rappeler à la mobilisation.

  27. 177
    le niglo dit:

    Bonjour à tous de l'Aveyron à st Affrique sous l'impulsion de PG et avec le NPA nous sommes parvenus à monter une liste citoyenne. La liste de gauche sortante avait réalisé 78.5% en 2008. Le PCF nous a lâchés pour poursuivre avec le PS. Malgré cela nous avons mis en ballotage les solfériniens et nos ex alliés du Front de gauche. Nous avons fait 11.79%. Et nous nous maintenons pour le second tour pour obtenir des élus. Pour l'ordre de la liste nous avons tiré au sort au chapeau c'est une camarade PG qui est notre tête de liste. Une grande victoire dans cette terre de conservatisme. Jean-Luc Mélenchon me reconnaitra, je suis son pourvoyeur de figues à Cressel. Espérons à nouveau te recevoir pour passer un autre bon moment.

  28. 178
    Faucheux dit:

    A Montlouis sur Loire (37) la liste Front de Gauche (PCF/PG) et EELV à fait 24,5%, le PS sortant 32% la ou le Front de Gauche à la présidentielle avait fait 8,4%. Les copains on décidé de ne pas fusionner avec le PS et de repartir au second tour. Bravo ! La est la seule gauche qui vaille !

  29. 179
    Christian B dit:

    On ne peut pas continuer comme ça avec la direction du PCF hostile au FdG et qui ne roule que pour elle, comme cela était prévisible. Il faut absolument trouver un moyen de concrétiser cette force politique du PG avec les militants communistes et ceux d'EELV qui ont la même démarche que nous. Il faut laisser aux autres la politicarde qui dure depuis 1793.
    Courage et Amitié.

  30. 180
    MoniqueLC dit:

    Oui les médias sont à présent décomplexées pour faire de la désinformation, de l'intoxication permanente. Et voilà un moment que je songe qu'il serait bon de réagir. Aussi je rejoins Airvelo (77) pour faire une action, mais je la choisirai sur une chaine nationale, éteindre tous notre poste en même temps (comme l'électricité parfois), plusieurs jours. Et pour que cela soit réussi lancer le mot d'ordre par l'intermédiaire de tous les partis ou associations désireux de participer et cela toujours de façon nationale. A une heure d'audience importante avant le diner.
    A propos des élections comme le signale 94 Vjc j'ai été très surprise d'apprendre le chiffre réel du FN (4,74%), alors on peut rire un peu et penser que si ils continuent à nous ignorer un beau jour ils annonceront un chiffre non prévu et que nous serons en tête (surprise surprise...)

  31. 181
    bernard hugo dit:

    Il n'y a pas à verser dans l'anticommunisme puisque le problème de ce parti c'est précisément qu'il n'est pas communiste. C'est ce que disait en substance un de ses illustres fondateurs Boris Souvarine qui fut au secrétariat de l'Internationale Communiste du vivant de Lénine. Le chantage à l'anticommunisme a fait long feu depuis longtemps car c'est la vérité de leur passé criminel dès Cronstadt 1921, qui leur fait peur et qu'ils n'osent pas regarder en face ni assumer. Après tout reconnaître ses erreurs n'est pas déshonnorant. Le déni de la réalité historique et le mensonge, si ! Mais avec leur collusion avec la libéral-technocratie solférinienne, les carottes sont cuites !

  32. 182
    Michel Matain dit:

    @ 165 naif
    Au fait, que devient M.G Buffet?

    Elle bataille à tout va pour que Blanc-Mesnil ne passe pas à droite. Ca va être dur. La bataille n'est pas encore gagnée.

  33. 183
    Béa JACOB 67 dit:

    Bonjour à tous
    D'abord merci pour ce "pas vu à la TV". Cela redonne de l'espoir en attendant le 2e tour (qui, je le crains, sera un peu rabat-joie pour les nôtres). Il ne faut pas oublier la jeunesse de notre mouvement. Ce sont nos premières municipales. Le seul repère pour nos rassemblements futurs, le programme écosocialiste qui ne peut absolument pas se réaliser avec de telles politiques d'austérité à tous les niveaux (y compris municipal). Que les communistes fassent le ménage entre eux et que les militants EELV sincères quittent leur bateau amiral soumis et sans aucun pouvoir pour rejoindre notre mouvement. Pour moi ce FdG devra être refondé, clarifié et rebaptisé avec cette volonté de fer, labourer sans relâche les terres abstentionnistes, même quand il n'y a pas d'élections en vue. Personnellement, je pense que c'est la tâche qui attend JL Mélenchon, fin politicien, toujours une longueur d'avance, quitte à choisir de se retirer de la bataille pour être élu en personne à ce parlement européen stérile en l'état et garder son énergie à ces fins. Soyons courageux et patients. Amitiés républicaines et chapeau bas aux plus engagés.

  34. 184
    Luciano dit:

    Quels scores! admirables! La dynamique est en route.

  35. 185
    rayana dit:

    En ce qui me concerne, je salue le courage d'Alexis Corbière qui est resté intransigeant dans cette pseudo-négociation, qui perdra son poste de conseiller de Paris pour cause de fidélité à la stratégie d'autonomie. Ses mots sont très durs vis à vis de son ex ami Ian Brossat et des apparatchiks communistes qui vont à la soupe. Je remercie tous les camarades, les militants qui sont restés des têtes dures et qui après cette difficile bagarre repartiront au combat afin de porter haut les couleurs de l'intégrité en politique. Je souhaite de tout coeur un très beau score à Danielle Simmonet dimanche prochain. On lâchera rien jusqu'à la sixième !

  36. 186
    Anabase dit:

    Dans l'actualité européenne de JL Mélenchon, il est remarquable de voir le mépris royal, la bassesse de classe de la commissaire européenne Reding qui botte en touche pour ne pas répondre à la demande d'asile politique pour E.Snowden.
    Travailler plus (pour gagner plus ?) nouveau slogan du gouvernement hollandais pour faire face à l'abstention ! Quelle dérision, une idée de premier de la classe !

  37. 187
    PAT29 dit:

    Ne tombons pas dans le piège des médias et des oligarques qui nous gouvernent depuis 40 ans. Il ne s'agit pas de faire barrage au FN pendant les périodes d'élections et les laisser tranquilles le reste du temps. C'est un combat quotidien qui doit se faire au niveau des idées et sur un programme : l'humain d'abord. Chaque intervention (si maigre soit-elle) dans les médias doit être saisie pour affirmer ceci : nous faisons barrage au PS et à l'UMP qui font la même politique libérale, qui cajolent le MEDEF, les pigeons, les bonnets rouges et les marchés. Aucun coup de pouce au SMIC sous Sarko, aucun sous Hollande, ouverture des magasins le dimanche, chasse aux Roms, chasse aux syndicalistes, aucune contrainte imposée aux banques, gel des salaires, 50 milliards d'économie pour engraisser les patrons, lamentable suivisme au sein de l'OTAN, etc. Notre ennemi c'est la finance et ceux qui la servent et ils ont pour nom : PS et UMP. Les élections européennes seront un formidable révélateur, les masques tomberont car il y aura les tenants de l'austérité et les farouches opposants. Le PS ne pourra plus se cacher ! Le FN se ridiculisera tout seul. Tiens bon Jean-Luc !

  38. 188
    Bob.pollet dit:

    @magda 173
    Dimanche je recommande à mes amis parisiens grasse matinée et ballade loin des bureaux de vote.

    Et en plus tu félicites Alexis ? Mais pourquoi faire, si c'est pour laisser tomber Simmonet et les camarades du FdG qui comptent sur ton vote et celui de tes amis parisiens au second tour ? Oui, oui magda, il y a bien un second tour. Alors les torpitudes dont tu parles, tu peux les sanctionner, tout en passant un bon moment avant ou après le vote, dans ton agréable jardin !

  39. 189
    bernard hugo dit:

    Je suis allé sur le blog d'Alexis Corbière. Eloquant par le mépris clairement signifié ! Nos camarades sont restés incorrutibles. Mais qu'espéraient-ils en allant discuter avec ces misérables représentants de cette dialectic en toc qu'a produit le marxisme-léninisme dans sa version stalinienne la plus lamentable et dont les solfériniens ont parfaitement assimilé les leçons. Qui se ressemble s'assemble dit le proverbe !

  40. 190
    pmjtoca dit:

    @ PAT29
    "...le piège des médias et des oligarques qui nous gouvernent depuis 40 ans".

    En réalité, depuis 1789, ils gouvernent et manipulent toujours de la même façon avec plus ou moins de violence. ça fait quand même autour de 220 ans si on exclut 1793-1794 (Robespierre-St Just), 1945-1947 (CNR) et quelque mois de Commune à Paris. Bref, sous le soleil... Différences-Nouveautés-Grand Espoir: Internet (encore libre), le niveau général d'instruction des gens du peuple (les 99%), l'éducation populaire par le FdG, exemple les informations données ici par le FdG sur les résultats ou les divers meeting. Diffusons, diffusons l'Humain d'abord !

  41. 191
    lemetayerv dit:

    Il faut que les politiques, même les composantes du front de gauche, comprennent que les citoyens ne sont plus aussi naïfs ou conciliants. Depuis quelques mois, voir les 24 derniers ont ouvert les yeux à plus de gens qu'on ne pourrait le croire. Ils ne veulent plus être les enfants naturels de ceux qui les dirigent et oui, le peuple commence à prendre son autonomie, il est en période ado, il se cherche mais s'émancipe et lorsqu'il saura s'organiser il deviendra adulte. Le côté paternaliste du pouvoir politique sera obliger de changer et nous le portons en nous émancipant nous-même d'où l'autonomie électorale. Cette autonomie est balbutiante car c'est la première fois. Mais les prochaines entraîneront une autonomie plus tranchée car nous en aurons l'expérience et plus d'assurance en soi qui nous a été confisquée depuis tant d'années. Oui, à l'autonomie, non, à la reddition.

  42. 192
    Christian de B dit:

    Le PS a oublié ses valeurs originelles depuis si longtemps. Continuons selon les nôtres, il en faudra du temps et de la souffrance pour qu'ils aient une conscience de classe. C'est parfois désespérant, mais je ne peux me renier. A quoi bon gagner des élections trahisons. Depuis si longtemps ces socialistes ne sont que des socialo-traîtres, en France et dans toute l'Europe.

  43. 193
    Alain Doumenjou dit:

    Paroles historiques de François Hollande en Conseil des Ministres aujourd'hui "Même si le scrutin n'est pas achevé, sans attendre dimanche, il convient d'entendre les Français quand ils s'expriment et, même d'ailleurs, quand ils s'abstiennent de le faire." Voila des mots qui méritent de passer dans les manuels d'Histoire ! On dirait presque du Pierre Dac (en beaucoup moins drôle). Pendant ce temps là le chômage explose, mais la courbe va forcément s'inverser puisque le Président l'a dit !

  44. 194
    fadila dit:

    Une enquête réalisée par Europe 1 confirme globalement les chiffres donnés par JL Mélenchon : "Il y a la gauche qui pleure, et celle qui rit".

  45. 195
    Elisa dit:

    2 jeunes, militants du front de gauche, élus dans notre petite commune. Et chez vous ?

  46. 196
    franckmilo dit:

    Juste à temps, comme les premières jonquilles, les résultats très encourageants du PG, du FdG autonome aux élections municipales. une dynamique est enclenchée.

  47. 197
    jean-luc T dit:

    Honneur, oui honneur aux résistants, à ceux qui, contre vents et marées refusent de céder aux pressions et aux humiliations. Honneur à Alexis Corbiere, à Danielle Simonnet et à tous ceux qui ont dit NON partout en France. Honneur à tous ces militants de l'ombre qui tractent, collent, parlent, convainquent heureusement quelque fois. Honneur aussi à ceux qui prendrons la relève bientôt. Ce mouvement ne fait que débuter, il fermente encore au sous-sol à cause de l'éditocratie, mais il va émerger un jour. Bientôt espérons le, sinon plus tard mais ça viendra. Bon, peur-être ne le verrons-nous pas tous, mais qu'importe si nous y avons contribué... même dans l'ombre.
    Fraternellement.

  48. 198
    Alain Doumenjou dit:

    Fadila@195
    "Une enquête réalisée par Europe 1 confirme globalement les chiffres donnés par JL Mélenchon"

    Assez étonnant qu'Europe 1 publie une telle enquête nettement plus honnête que ce qui a été diffusé en boucle par les médias et qui confirme effectivement largement les résultats donnés par Jean-Luc. Rêvons un instant. Serait-ce que les projections sur les résultats qui se profilent à l'issue du 2ème tour, risquent de rendre "acrobatique" une réitération des coups de clairon médiatiques de dimanche dernier sur "l'avancée historique" du FN et de la disparition (du moins sur les radars médiatiques) du Front de Gauche ?

  49. 199
    pascal des landes dit:

    Chers camarades,
    Merci à toutes les listes FdG pour leur combativité sur le terrain avec des scores tout à fait encourageants et souvent victorieux contre tous les pronostics des médias libéraux. C'est un combat social et en même temps patriotique et universel que nous menons. Patriotique car la politique de Hollande est clairement dictée par un nationalisme réactionnaire allemand que Merkel conduit contre les peuples européens, pour les quelques nantis qui bénéficient des rentes allemandes. Ces rentes sont également gérées par les syndicats allemands et le SPD ce qui explique le suivisme de ce parti. Le PS et Hollande servent des intérêts qui ne sont pas les nôtres. Universel car de notre capacité à nous mobiliser, nous apportons notre soutien à tous ceux dont Izquierda Unida dans la rue le we dernier, à Madrid, mais aussi nous leur ouvrons la voie. La ligne Laurent a échoué. Laissons le assumer. Mais Hénin-Beaumont est à mettre à son tribut. Bravo aussi au 93 et à Grenoble. Le combat continue. Convainquons les 17 millions de Français qui ont voté avec leurs pied. Le 12 prochain, tous dans la rue !

  50. 200
    marj dit:

    Vous remarquerez que les médias disent souvent "la gauche" lorsque le PS prend une claque et "le PS" lorsque les élections se passent mieux pour eux. En tout cas, sur France Inter c'est net. Une radio de service public de plus en plus écoeurante qui n'hésite pas à inviter la présidente du FN à la matinale de l'entre deux tours alors que le CSA avait fait remarquer il y a peu la promotion de ce parti par les médias et notamment ceux du service public. Éteignons la radio et regardons les quatre vérités sur France 2.

Pages : « 1 2 3 [4] 5 6 »


Blog basé sur Wordpress © 2009/2015 INFO Service - V3 Archive