22oct 13

Communiqué du 22 octobre 2013

L’impunité de Valls doit cesser !

Ce billet a été lu 3 211 fois.

Le ministre de l'Intérieur doit s'expliquer sur l’usage disproportionné de la force contre la manifestation pour le droit au logement samedi 18 octobre place de la République à Paris. Alors que cette manifestation était légalement déclarée et pacifique, elle a été réprimée de manière incompréhensible. Au point que le porte-parole de l'association Droit au logement, Jean-Baptiste Eyraud, a eu deux côtes cassées et que deux mères de famille se sont retrouvées à l'hôpital.

Je demande l'ouverture immédiate d'une enquête sur les conditions de cette répression et la chaîne de décision qui a conduit à une telle atteinte à la liberté de manifestation.

Pendant combien de temps encore le président de la République et le Premier ministre vont-ils laisser le ministre de l'Intérieur piétiner les libertés publiques et les droits fondamentaux en toute impunité ?

La brutalité de Manuel Valls à l'égard des faibles et des pauvres est devenue la marque de sa campagne de promotion personnelle. Au lieu d’essayer de mater son groupe à l’assemblée le premier ministre ferait mieux de dominer son ministre de l’Intérieur.



Blog basé sur Wordpress © 2009/2015 INFO Service - V3 Archive