18août 13

Entretien paru dans le JDD le 18 août 2013

« Valls est contaminé par le FN »

Ce billet a été lu 49 585 fois.

Le gouvernement entérine et accroit la réforme Sarkozy

Communiqué du 27 août 2013

La réforme des retraites annoncée par Jean-Marc Ayrault fait froid dans le dos. Elle obéit aux injonctions de Bruxelles et dément les prévisions optimistes de François Hollande sur la reprise : les déficits annoncés en 2020 tablent sur le même niveau d’emploi qu’aujourd’hui !

La retraite à 60 ans est définitivement enterrée. L’extension de la durée de cotisation va se poursuivre pour atteindre 43 ans en 2035. Il s’agit d’une triste première pour un gouvernement « de gauche ». Les cotisations salariales et patronales vont augmenter dès 2014. Si à première vue cet effort du patronat pourrait être une bonne nouvelle, c’est en fait un trompe l’œil : Ayrault a annoncé une diminution des cotisations patronales finançant la politique familiale…

Lire la suite…

Qu'avez-vous pensé de l'activisme estival de l'exécutif ?
C'est de la politique à l'ancienne, avec une communication à la papa. Avez-vous vu Ayrault et son pique-nique avec les enfants à Matignon ? Des gosses en vacances au bureau du grand chef ? Quelle faveur ! La réception annuelle des pauvres au palais ! Je trouve ça glauque !

itw_jddPartagez-vous l'optimisme de François Hollande, conforté par le léger rebond de la croissance ?
Non. Le chômage augmente, l'investissement s'effondre, le pouvoir d'achat va subir deux chocs : la TVA en janvier, puis l'augmentation de la CSG ! On va dans le mur! Ce n'est pas un rebond mais un spasme, comme dans une agonie.

Pour vous, les orientations économiques ne sont pas les bonnes ?
C'est un contresens total. Enfermé dans sa bulle, entouré de banquiers, de copains de promotion de l'ENA et de technocrates, Hollande se fait un récit enchanteur de sa présidence. Il n'a de vision sur rien. Voyez le crédit d'impôt compétitivité et son cadeau de 20 milliards aux entreprises : produire n'importe quoi, n'importe comment, en baissant le coût de production. Du libéralisme ! La raison d'être de la gauche, c'est l'économie à partir des besoins humains. Si nous lancions la planification écologique, il y aurait des millions d'emplois et de salaires, et tous les comptes publics passeraient au vert ! La transition écologique et la politique du "bien vivre" sont les leviers du futur.

François Hollande ne serait pas de gauche ?

Il pratique une politique de droite. En un an, Hollande a plongé notre pays dans la déprime. Cet homme nous enlève le goût du futur ! Tout cela pour un objectif servile : payer la dette. Il a rompu avec tout ce qui était le programme de la gauche traditionnelle, mais aussi avec celui de la nouvelle gauche. Notre-Dame-des-Landes, l'huile de palme, les forages de gaz de schiste : cet été a été un festival d'archaïsmes !

Il manquera 20 milliards en 2020 pour financer le système de retraites. Faut-il le réformer ?

Quel faux problème ! La clé du financement des retraites est le niveau de l'emploi. Là encore, Ayrault ne fait qu'appliquer les ordres des commissaires européens. Bien sûr, Hollande va manœuvrer pour embrouiller le dossier et le faire passer en force. Nous serons derrière les syndicats, en première ligne. Pour la première fois, un gouvernement qui se dit de gauche va faire reculer une conquête sociale. C'est un drame.

L'un de vos proches a qualifié Manuel Valls "d'extrême droite du PS". Qu'est-ce que cela veut dire ?

Mme Le Pen est à deux doigts de gagner son pari. Non seulement elle a séduit la plus grande partie de la droite, mais elle a aussi contaminé Manuel Valls. Or c'est lui qui donne le ton au gouvernement. Voyez comment il a pollué une partie de l'été avec la question du voile. Les musulmans dans notre pays font l'objet d'une stigmatisation insupportable. Lui a décidé de manière cynique d'utiliser cette situation malsaine pour installer son personnage : un dur et violent qui chasse sur les terres de Mme Le Pen. En plus, il se permet de gourmander publiquement la ministre de la Justice et de la repeindre en laxiste. C'est incroyable : il en est à défendre la politique de sécurité de Nicolas Sarkozy !

Montebourg accueille Bartolone dimanche à Frangy-en-Bresse. Sont-ils utiles pour faire changer de l'intérieur le cap de la majorité ?

J'encourage tous ceux qui font acte de résistance, même si je déplore l'orientation antiécologiste prise par Montebourg. Claude Bartolone a utilisé des mots plus durs que les miens sur la confrontation avec l'Allemagne. Aurait-il changé d'avis alors que Mme Merkel a maintenu son talon de fer sur la gorge des Français ? Eux, comme l'aile gauche du PS, s'ils croient ce qu'ils disent, doivent passer à l'acte. Ils ne peuvent à la fois critiquer la ligne du gouvernement et continuer comme si de rien n'était dans les ministères et à l'Assemblée.

Au regard des résultats des élections partielles, comment expliquez-vous que la situation ne vous profite pas plus et profite au FN ?

Le premier pourvoyeur du Front national, c'est François Hollande par la démoralisation et la démobilisation qu'il répand. Cet homme a divisé tout le monde : la gauche, les syndicats et son propre gouvernement. Mais je ne cherche pas à diminuer nos difficultés et je m'en attribue une part. Nous n'avons pas assez mobilisé, et je m'en veux beaucoup.

Ne tapez-vous pas trop fort sur le PS ?

Non. Notre formation n'a que quatre ans et nous sommes déjà l'une des quatre forces politiques centrales. Certes, ma faconde et ma gouaille sont parfois des cache-misère. Nous n'avons pas fini de nous ajuster. Mais nous disputons au parti solférinien la première place. La langue mielleuse et les ambiguïtés ne servent à rien. Parler cru et dru éveille les consciences, provoque du débat. Le gouvernement conduit dans le mur. C'est donc globalement qu'il faut le cibler pour, le moment venu, former un gouvernement bien préparé.

Pour les municipales, les communistes sont tentés par des alliances de premier tour avec le PS. Vous êtes toujours pour l'autonomie ?

Il y a une divergence. Il ne faut pas la dramatiser. De toute façon, ça se décide localement. Pour moi, il faut être autonome pour mobiliser des forces déterminées à donner le coup de balai de la révolution citoyenne et de l'humain d'abord. J'aimerais tant que ces élections soient aussi une préparation du futur ! On doit faire l'essai d'une nouvelle convergence avec les Verts autonomes et les socialistes critiques, le NPA, les collectifs.

Vous serez, en revanche, candidat aux européennes. Quel sera l'objectif ?

Nous allons proposer aux Français de renverser la table. Avec un vote sanction : contre cette ­Europe "austéritaire" et cette gauche toxique ! Le parti de Hollande peut s'effondrer. Si nous passons devant lui, tout peut changer. Nous proposerons de former un nouveau gouvernement sans cette petite coterie de solfériniens. Seule notre ligne peut couper la route au Front national. Quant à savoir où je serai candidat, c'est une décision collective. L'élection est nationale. Je veux surtout être utile.

Tags: , , , , ,


281 commentaires à “« Valls est contaminé par le FN »”

Pages : « 1 2 [3] 4 5 6 »

  1. 101
    rodfab dit:

    Aie, je les sens mal les municipales. Comment expliquer aux gens qui n'écoutent pas de la politique tous les jours et encore moins le FdG tous les jours, qu'on critique le PS mais qu'on s'allie avec lui dès le 1e tour. Les non spécialistes de la politique ne font pas la différence entre un solférinien nélolibéral et un PS de gauche. Pour eux le message sera brouillé. Je pense que c'est une erreur stratégique. La crédibilité du discours va en prendre un coup.
    Le PS va se sentir fort dans le: "vous êtes un homme seul".
    Le FdG veut changer le système, sont programme est un changement d'ordre national, voir même international, les arrangements électoraux locaux ne sont pas en adéquation avec la révolution de l'humain d'abord. Il fallait un campagne nationale avec des points spécifiques à la ville, pas l'inverse.

  2. 102
    Vince_BZH dit:

    @Pierre29 et rodfab
    En total accord avec votre commentaire sur le PCF. Parce que ces gens sont incapables de remettre leurs postes en jeux on risque l'explosion du Front de Gauche. C'est désolant; navrant, déprimant.
    J'espère que toutes les autres composantes vont finir par taper du poing sur la table et donner un ultimatum au PC, les élections approchent à grands pas et il me parait inconcevable de ne serait-ce qu'imaginer des listes communes avec le PS. En ce qui me concerne mon choix est déjà fait, dans ma commune ce sera une liste PS/PC/EELV et je ne me déplacerais pas au premier tour, Il est hors de question que mon vote cautionne l'action d'un parti dont la politique nationale fait monter le FN à des niveaux qui font frémir.
    Et puis sans cohérence du message que nous portons on arrivera jamais à rien. Et Denis F (post 27) a bien raison il faut marteler un message simple sur le programme du FdG quelque soit l'échelon de l'élection. Quitte à prendre des risques ça finira par payer.

  3. 103
    jean ai marre dit:

    " Non seulement elle a séduit la plus grande partie de la droite, mais elle a aussi contaminé Manuel Valls."

    Pas d'accord, Valls n'a pas été contaminé. C'est son état naturel. C'est lui qui souhaitait que le PS change de nom. Il n'en finit pas de détricotter le pg de Hollande. Cet immigré catalan fait dans le populisme primaire et comme on dit à Marseille, il noie le poisson. Il entretien l'amalgame entre la jeune délinquance et le milieu de la pègre. La délinquance est la conséquence du laxisme familial et du renoncement des enseignants à éduquer. Le banditisme c'est l'économie en marge, où tous les coups sont permis. Et Valls joue avec tout ça. La police doit elle protéger les bandits ou accompagner les délinquants ? Au lieu d'être le ministre de la République, il se veut le chef de la police. Au lieu de travailler avec Peillon sur le comment mieux éduquer, il ferraille avec Taubira, disserte sur la future immigration ou stigmatise l'Islam. Au lieu d'élever le débat, de mieux former la police, de proposer des idées novatrices de gauche, il joue petit bras, se recroqueville sur lui même, tous les symptômes des Le Pen.

  4. 104
    CELADIN Georges dit:

    N'en déplaise à France Fromard n°18, Christiane Taubira me semble excellente au ministère de la Justice, sans laxisme ni angélisme. Ce n'est pas avec des prisons bondées que l'on supprimera l'insécurité. D'ailleurs Valls n'a fait que 5% aux primaires socialistes, il n'y a pas de quoi bander, même s'il fout le cauchemars à Edwy Plenel et à beaucoup d'autres.
    Revenons aux fondamentaux comme dit Denis F n°27. Il faut une position claire sur l'Europe et l'euro, la notre ne l'est pas c'est pour cela que nous ne progressons pas malgré la mise en carafe des sauciflars.

  5. 105
    Nuno dit:

    Oui il faut se recentrer sur le programme du FdG c'est très important il faut montrer qu'il est rationnel, indispensable. Sur la transition écologique j'ai écouté les conférences de l'économiste Gael Giraud il a des thèses très proches de celles du front de Gauche et montre que non seulement c'est tout à fait réalisable et couterait beaucoup moins cher que ce qu'a coûté le renflouement des banques (les 1000 milliards prêtés/donnés en vain aux banques par la BCE, pour nous sortir de la crise) mais que cela serait une source de richesse considérable pour la nation. En l'écoutant j'ai appris que Delphine Batho avait lancé un grand débat dans toute la France sur la transition énergétique ce dont je n'avais jamais entendu parlé dans les médias, mais bon comme elle à été limogé très septique sur la volonté politique de ce gouvernement à mener à bien un telle chantier.

  6. 106
    citoyen7 dit:

    Un grand tribun, politique, digne héritier des philosophes des lumières, il est d'une modestie et d'un génie unique, admirable. Continuez Mr Mélenchon, j'en suis sure que vous ferez sortir la france de la gangrène ou l'a jeté l'euro-mondialisme et le techno-corporo-cratisme. On vous écoute car vous dénoncez la grande marmite de politicisme à 4 sous qui nous étouffe a ne plus vouloir respirer.
    Tiens, j'ai repris gout à la chose politique depuis que je vous écoute dans vos campagnes politiques. Et sur ce je vous dit grand merci. Continuez, Mr Mélenchon. Vive la gauche révolutionnaire.

  7. 107
    carlin dit:

    La manipulation médiacratique fait des dégâts. Même si Jean-Luc Mélenchon sait y résister, le JDD enfume et les commentaires s'en ressentent. Et l'essentiel est ailleurs, savoir les pistes sérieuses ébauchées par Jean-Luc Mélenchon pour le futur très prochain. Bien sûr, il faut attendre les deux dernières questions mais, pour être concises, ses réponses n'en sont pas moins consistantes et à analyser.
    Sur les municipales, il marche sur des oeufs. Après avoir admis une divergence avec les communistes (entendons ceux du PCF, bien sûr), il avance : "On doit faire l'essai d'une nouvelle convergence avec les Verts autonomes et les socialistes critiques, le NPA, les collectifs". Bel et bien, apprécions les qualificatifs, mais jusqu'à plus ample informé, nous resterons certainement nombreux à camper sur la position énoncée clairement par Raoul Marc Jennar sur son blog, savoir qu'on ne peut dissocier le local du national, ce dernier dominant tout. Aussi, après les initiatives concrètes que nécessitent ces propos sûrement très réfléchis, le PG communiquera sur un essai transformé, que nous souhaitons tous, pour un ralliement à la convergence annoncée, étant souligné que, pour sa crédibilité, ce devra être une convergence des luttes, et pas seulement électorale. Je ne cache par quelque scepticisme.
    Pour les européennes en revanche, s'il n'y a pas (trop) de grabuge aux municipales, il n'est pas irréaliste d'être convaincu. "Renverser la table...Tout peut changer..." Accompagné de la nécessaire grève générale, le processus de la révolution citoyenne pourra être lancé, balayant les interrogations vaines sur Jean-Luc Mélenchon premier ministre ou pas. Sidérant que personne, ici, ne l'envisage. Hollande nous aura alors rendu un grand service. Renforcer notre capacité d'indignation pour que renaisse l'espoir et notre motivation à agir pour l'installation de la constituante vers la 6° république. C'est la grande affaire !

  8. 108
    tchoo dit:

    Et quand JL Mélenchon déclara dans son interview que Valls était contaminé par le FN que fit la médiacratie général ? Elle donna la parole au FN (Philippot) qui déclara que Mélenchon était un bon agent FN (ce que venait de dire le journaleux) puis fit une superbe démonstration sur en quoi Valls s'approchait très près des idées FN. Mais cela, le journaleux de service ne sut (ne voulut pas) pas le relever.
    Rien ne change, rien ne bouge, sauf que... un petit vent de révolte (oh une légère brise pour l'instant) semble se lever.

  9. 109
    Bien Modestement dit:

    Il me semble que certains élus du PC devraient dorénavant avoir le courage de s'émanciper. Auraient-ils déjà oublié que l'alliance avec le PS les a fait plonger à moins de 2% des voix. Ces élus (je ne parle pas des militants) doivent couper le cordon même si cela doit passer par une traversée du désert. Comme disaient mon grand-père: "On ne peut pas bouffer à tous les râteliers".

  10. 110
    teresa dit:

    Les verts faisant partie de ce gouvernement ne sont pas plus appréciés par les gens que le PS. Puisqu'ils participent dans la majorité des lois anti-populaires que nous dénonçons. De toutes façons localement le débat est ouvert avec la population de gauche qui en décidera. Chaque organisation du FdG est autonome et débat en ce moment avec les autres. Et de ces dialogues jailliront d'autres perspectives. Ne pas s'affoler en écoutant la désinformation systématique des infos Nationales de la pensée unique ! Les citoyens seuls en décideront.

  11. 111
    Jacsparow dit:

    Bon anniv à Jean-Luc Mélenchon, un peu en retard, certes mais c'est l'intention qui compte n'est ce pas ?
    Militant PC, je pense qu'il ne faut pas faire d'alliance avec le PS, qu'ils se debrouillent seuls, vu toute la consideration qu'ils ont envers nous. Notre seul espoir est le FdG, en dehors de celui ci, point de salut ! L'heure n'est plus aux arrangements d'arriere cuisine (mon propos est certes violent) mais il faut mettre les socialistes hors d'état de nuire. Mon propos est celui d'un militant. Je me fous de savoir si untel a un siege à defendre, l'heure est au combat tout azimut.
    Nous montons en puissance, c'est indéniable, alors les petites manoeuvres du PS ne me font ni chaud ni froid et il est avéré que ce que nous lisons dans les torchons d'opinion style "libé" est en grande partie faux. Pour une société meilleure, seul "l'humain d'abord" peut nous y conduire.
    Ardents à la lutte camarades !

  12. 112
    Willow dit:

    @ jean ai marre
    En lisant votre commentaire qui semble assez bien résumer ce que la majorité d’entre nous pensons de Manuel Valls, je me pose quand même une question. Quel devra être le rôle du Ministère de l’intérieur dans un gouvernement Front de gauche ? J’imagine que l’on doit pouvoir le résumer en disant " Faire assigner devant les tribunaux toute personne ou toute association de personnes contrevenant à la loi ou portant atteinte à la république ". Chaque ministère doit bien entendu travailler en étroite collaboration, mais ne commettons pas l’erreur d’oublier le rôle de chacun. La police ne juge pas, Les juges ne sont pas des éducateurs, les enseignants pas des assistantes sociales etc. Nous parlons là de métiers respectables et nécessaires. Donnons-nous les moyens de le faire savoir. Ne refusons pas les débats. La délinquance du quotidien ne doit pas être ignorée et demeurer un sujet tabou car elle est, contrairement au grand banditisme, un phénomène qui génère chez nos concitoyens une grande inquiétude. Ne tombons pas dans le piège de nier l’aspect délictueux de certains actes et gardons-nous d’en attribuer la paternité trop rapidement.

  13. 113
    christine dit:

    Si le PC s'allie au PS pour les municipales, je ne vois pas comment nous pourrions être crédibles pour les européennes. Dans ma ville (PS) nous nous sommes réunis avec le PC début juillet afin de créer un collectif qui irait à la rencontre de la population. Nous étions 2 adhérents du PG et 2 du NPA. J'ai bien compris que les élus PC n'étaient pas prêts à perdre leur siège. Je suis de toute évidence pour la mise en place de ce collectif à condition qu'une liste autonome soit présentée. Le PC ne donnera sa réponse qu'en décembre. C'est trop tard. Je pense que ces municipales vont déstabiliser le FdG. C'est à nous adhérents de faire pression et de ne rien lâcher.

  14. 114
    turmel jm dit:

    Jacsparow @ 112
    Je suppose que tu te bats dans tes instances afin que ton orientation devienne majoritaire ? J'espère que c'est l'ambition de tous les camarades, du moins de celles et de ceux qui sévissent sur ce blog. Ne pas en rester aux discours et bonnes intentions. Cellules, sections, etc.

  15. 115
    coucies42 dit:

    J'ai un ami PCF qui veut constituer une liste aux prochaines municipales. Pour le moment il n'y a qu'une seule liste UMP. On va faire cette liste PCF.

  16. 116
    Julien_M77 dit:

    @ Jean Luc tu aurais du, je pense qu'il faudrait... (je m'inclus dedans)
    Ce matin une étude CSA dans l'Huma sur le vote FdG m'a plutôt donné le moral, les bonnes nouvelles étant rares, je partage.
    89% des électeurs de Jean-Luc Mélenchon à l'élection en ont une image positive aujourd'hui ce qui fait dire au journaliste de l'huma que cet électorat est donc fidélisé (je serai taquin je dirai est fidélisé au candidat).
    Donc à ceux, et j'ai pu en faire partie par moments, qui pensent que les formules chocs, la stratégie de l'affrontement avec le PS, l'attitude face au FN, pourraient nous faire perdre des électeurs, la réponse est donc quasiment pas. Nous en fera-t-elle gagner c'est autre chose, et cela nécessite surement du temps.
    Jean-Luc Mélenchon dispose donc d'un socle de 10% (89% de 11%) fiable malgré le bourrage médiatique. Ce socle inclut de fait l'électorat traditionnel communiste qui lui non plus donc, ne semble donc pas s'offusquer plus que de raison par les "invectives" de l'ex candidat contre les Solfériniens.
    Deux objectifs me semble-t-il maintenant immédiats. Mobiliser un maximum les convaincus et les autres pour le 10 Septembre (et plus si affinités) et préparer les Européennes pour passer devant. On a une base de 10% à remobiliser (pour ne pas en perdre une partie comme aux législatives, nationalisons la campagne avec les têtes de listes qui feraient campagne ensemble avec les leaders charismatiques lors de meetings communs) et à élargir ! Pour les présidentielles on partait d'après les sondeurs de 5%. Pour les municipales, admettons nos divergences, et passons outre. L'électeur de Mars et celui de Juin saura faire la différence entre l'aménagement du carrefour de sa commune de 7500 hab et le rôle de la BCE. Ceci bien sur ne s'applique pas dans des métropoles comme Lyon ou Paris ou les enjeux politiques et médiatiques ne sont pas les mêmes.
    On lâche rien.

  17. 117
    gilles dit:

    Je vais me rendre à la fête de l'Humanité en septembre, Mr Mélenchon, j'espère vous voir ! Serez vous présent, allez vous participer à un débat ?

  18. 118
    lilou 45 dit:

    @ coucies42 116-10h14.
    Ne serait il pas mieux de nommer la liste "Front de Gauche" ? Même si c'est un communiste, et j'en suis un, qui prend l'initiative de la constituer. Pour les citoyens lambdas, la gauche c'est le FdG. Le seul mot communiste fait encore peur aux citoyens lambdiots, (lambdas idiots) aidés en cela par le matraquage des médias.

  19. 119
    shakti dit:

    La je suis déçu car j'aimais bien Pierre Laurent, mais je m'aperçois qu'il fait encore parti de ces gens qui pensent que les voix de ses électeurs lui appartiennent! Je ne voterais plus jamais socialiste, advienne que pourra ! Sinon je suis de ceux qui pensent qu il faut arrêter de taper sur le FN, (c'est contre productif) mais plutôt faire connaitre les grandes lignes de notre programme.

  20. 120
    Jocy dit:

    @lilou 45
    Le PC pour moi c'était l'extrême gauche....et quand je les vois maintenant faire "ami ami" avec le PS, je me dis qu'il y a quelque chose de pourri dans le royaume des rouges. Comment voulez-vous que le "lambdiot" s'y retrouve ? Donc, après réflexion et si on comprend bien, Mr Mélenchon se placerait à la gauche du PC ! On a beau dire, mais chez le FN, c'est plus clair !

  21. 121
    Gilbert La Porte dit:

    On s'éloigne du billet de Jean-Luc, mais, comme le wm semble se laisser aller, je vais apporter mon grain de sel à l'édifice. Ancien "encarté du PS", sorti de ce piège en 2008, après avoir été bafoué en mai 2005 (oui, j'ai mis trois ans pour me rendre compte que je n'avais rien à faire chez les néo-cons de la "gauche" caviar), j'ai trouvé dans le Parti de Gauche une réponse à mes attentes, une proximité de pensée sinon une parfaite symbiose, en tout cas une totale adhésion avec "l'Humain d'abord" et les idées développées par le candidat 2012 du Front de gauche.
    Je ne suis pas spécialement accroc de l'appareil du parti communiste (Marchais et ses successeurs), bien que j'éprouve beaucoup d'amitiés pour les militants de base, ouvriers ou non. Pendant un temps, j'ai eu la faiblesse de penser que Laurent, mais aussi Georges-Marie Buffet, sortaient un peu du système des apparatchik. Il semblerait que Laurent soit lui aussi un parfait apparatchik du parti de la place du Colonel Fabien, qui voudrait faire des alliances avec le parti solférinien et pour ce faire, se permet de faire des déclarations traîtres sur son allié du FdG.
    Les 11 % du FdG sont bien loin des petits 2 % faits par le petit parti de la Place du Colonel Fabien auparavant. Il faudrait que Laurent médite un peu sur ces chiffres, s'il avait une once d'intelligence politique. Au regard de ce qu'il s'y passe, ce parti qu'il dirige n'aurait-il rien de communiste ? Serait-ce un parti Fabienien, comme le parti Solférinien ?
    J'en voudrais au Parti de Gauche de rester inféodé à cet appareil opportuniste que serait le PF. Le FdG vaut bien mieux que ça. Le PG n'a pas le droit de nous décevoir aussi. Mais je ne crois pas Jean-Luc Mélenchon nous décevra, lui aussi. Est-ce que je me trompe ? L'avenir nous le dira. En attendant, il serait préférable au PG et au FdG sans le Parti Fabienien de perdre les prochaines élections que leur âme en se coulant dans le moule solférinien...

  22. 122
    citoyenne21 dit:

    Les feuilles d'impôts tombent, au loin on sent monter la fronde. Après la douce torpeur d'été avec son lot d'indignations stériles, voici venu le temps de châtier les malhabiles.
    Quant aux municipales, si on peut estimer que c'est déjà cuit à point en quelques endroits de France, j'ai hâte, par contre, de pouvoir compter le nombre de tables que Monsieur Mélenchon fera valser pour les européennes. Pour moi c'est simple pour les municipales, si le PC met des bâtons dans les roues du FdG, ce sera au choix ou abstention dès le premier tour ou vote sanction anti PS !

  23. 123
    jean ai marre dit:

    @ 113 Willow
    " Quel devra être le rôle du Ministère de l’intérieur dans un gouvernement Front de gauche ?"

    Jean-Luc Mélenchon écrit : " mais elle a aussi contaminé Manuel Valls." plusieurs lectures peuvent être faites, j'en privilégierais une, celle où le Strauss-Khanien fait dans le mélo, le populisme à deux balles, où il tient un discours sécuritaire démagogique en plaçant les masses populaires en victimes, il agît comme le FN. But de la manœuvre ? Être le porte parole des syndicats de la police, contribuer à infiltrer les couches populaires d'un discours "sur la faute de l'autre", rester dans le conservatisme et l'immobilisme rétrograde, et engager Hollande dans le libéralisme. Ce type défait la Gauche, il ne doit pas nous laisser indifférent.
    Les enquêtes sur les incivilités montrent l'étendue des dégâts. En 2013 sur 20 000 membres de l'éducation nationale, 42 % des enseignants déclarent avoir été bousculés, insultés, sexisme et racisme. En 2011 ce sont 8700 policiers et 1700 gendarmes qui ont été victimes d'agressions. En 2013 ce sont 3760 policiers et 910 gendarmes blessés !
    Un Ministre de l'intérieur au FdG serait quelqu'un en étroite collaboration avec l'Education nationale et la Justice. Le débat qui grandirait la gauche c'est une réflexion suivie d'effets sur le comment aider les jeunes à l'école et ceux en en rupture sociale à devenir des citoyens . Leur donner du boulot et la possibilité de se réaliser en temps qu'homme. Ne plus mélanger délinquance et banditisme. Prévenir et sanctionner, fort. La justice doit être implacable. La police ne doit pas commander la justice. Les deux se lient pour empêcher la récidive.

  24. 124
    Nafissatou dit:

    Quelqu'un sait-il si le meeting de Jean-Luc Mélenchon ce soir à Saint Martin d'Hères est retransmis sur internet? impossible de trouver l'info sur ce blog, ni sur Place au Peuple...

  25. 125
    j-jour dit:

    @Nafissatou

    Le meeting de Jean-Luc Mélenchon sera retransmis en direct ce soir 23 aoüt à partir de 18h3 sur ce site. Il y a manifestement un défaut de communication si c'est aussi difficile que cela à trouver. Je l'ai eu personnellement sur Twitter.

  26. 126
    Denis F dit:

    Ce sont les maires et conseillers municipaux qui constituent le très gros des élu(e)s du PCF. D'où l'enjeu des municipales. Ils sont un peu plus de 8 800 sur les 9 200 élus que compte le parti. 28 maires PCF (dont 4 apparentés) dirigent une ville de plus de 30 000 habitants. Le PCF a la particularité d'être un parti qui vit essentiellement de la contribution financière de ses élus. En 2011, 46% des revenus du PCF, soit plus de 14 millions d'euros, provenaient de ses élus. Source.

    Voilà tout est dit, que voulez vous faire contre cet état de chose ? Il est bien évident que les communistes vont se battre pour garder leurs avantages, et cela est totalement compréhensible. Mais où ils se trompent, c'est lorsqu'ils pensent qu'il leur faut se compromettre avec le PS pour garder leurs acquis, ils ont tort, car le PS est totalement discrédité auprès de la population française, et que ma foi, si ils ont fait du bon boulot lors de leurs mandats précédents ils seront reconduits en ce qui concerne les maires PCF. Les conseillers municipaux et généraux élus du PCF, ont eux à prendre l'initiative de former des listes FdeG sans les socialistes, et ils auront de très fortes chances de gagner c'est ce que craint le PS et les maires socialistes sortants, et c'est bien pour cela qu'ils sollicitent les gens du PCF.
    Si le PCF veut sortir par le haut de ces élections municipales, il ne doit nullement se compromettre avec le PS, et ma foi s'il perd quelques élus dans les grandes villes où le PS est incontournable, cela ne le ruinera pas, et ainsi il sauvera son honneur qu'il est en train de perdre aujourd'hui !

  27. 127
    j-jour dit:

    Il est difficile de ne pas se laisser aller à du dépit, de la rage, même de la colère devant ce qui pourrait faire figure d'échec, de trahison vis à vis d'un certain serment de rester "unis jusqu'au bout". Deux efforts au moins à livrer, déjouer les manipulations de ceux qui ne veulent surtout pas de bien au FdG, et attendre les fruits du rassemblement de ces estivales?

  28. 128
    Julien_M77 dit:

    @jlmld
    "l'intérêt personnel prévaut sur la stratégie globale"
    Beaucoup semblent aussi oublier, que la présence d'adjoints communistes dans certaines mairies permet aussi d'améliorer le quotidien de nos concitoyens (politique sociale, accès à la culture, gestion de l'urbanisme, transport en commun). La question est aussi une histoire de contenu politique et pas seulement d'étiquettes. Je ne pense donc pas qu'il ne soit ici question uniquement d'intérêt personnel. Après question stratégie je ne me répèterai pas mais il est des villes ou la présence de listes autonomes FdG me semble indispensable.
    Mais SVP, 10 Septembre, 10 Septembre et encore 10 Septembre.

  29. 129
    Josepha dit:

    Pardon mais la clé du financement des retraites, c'est pas le niveau de l'emploi, c'est surtout (pour ne pas dire uniquement) un problème de redistribution. C'est d'un côté les salaires de misère et de l'autre les grosses entreprises et les giga-riches qui payent peu d'impôts proportionnellement à ce qu'ils gagnent. Si le circuit de l'argent n'était pas siphonné, même avec un chômage élevé, il n'y aura pas de "problème" des retraites. Non ?

  30. 130
    coucies42 dit:

    @lilou45
    Excuse moi, en effet nous allons faire cette liste FdG, mais il y aura trèscertainement des gens PS. On ne peut pas faire autrement, car jusqu'à présent le FN a toujours fait un énorme score chez nous donc autant faire avec. Je m'en désole car moi-même, petite fille et fille de communiste, le PS m'a plus que deçue.

  31. 131
    Thierry_M dit:

    Ce n’est pas la première fois, élections obligent, que des commentaires désagréables sur le PCF sont publiés par des personnes se présentant comme soutien du Front de Gauche. Si la déclaration de l’un ou de l’autre est suffisante pour que tout soit remis en cause par ces gens, alors tout le travail accompli depuis est anéanti. Le PS et les médias auront gagnés leur pari.
    Pourtant, JL Mélenchon avait bien expliqué dans son entretien du 31 juillet à Place au peuple première «Pour autant, ne sous-estimons à aucun moment le fait que nous sommes une formation récente, que nous sommes fragiles et que « ça ne marche que si ça marche » comme dit Oskar Lafontaine. Comme la bicyclette, ça ne marche que si ça avance.» Ce n’est pas la première fois qu’il est dit que les municipales se règlent localement. C’est aux acteurs locaux de faire les choix selon leurs convictions et des alliances pour la formation des listes.
    Il convient de ne pas arriver affaibli aux européennes, dont le résultat conditionnera l’orientation politique du pays d’après Mélenchon. Pour ma part, j’avais souhaité depuis 1983 que s’organise une coalition d’alternative au PS. Cette chose fragile existe maintenant, la casser ruinera pour longtemps une perspective de changement auquel nous aspirons.
    Réfléchissons-y tous.

  32. 132
    gregoire dit:

    A Denis F 85
    Votre "réponse" confirme mon propos. Vous procèdez par affirmation sans avoir lu une seule ligne des textes de congrès de la FSU, du SNES ou du Snuipp ni de leurs prises de position publique sur la retraite par exemple. De plus, il semble que vous ayez (faute de pratique ?) une curieuse conception du syndicalisme.
    Autre sujet. J'ai le sentiment que sur ce blog, il est évident qu'aucun membre du PG ne fera alliance avec le PS aux municipales. A ce propos, j'invite ces blogeurs à plus de prudence car ils risquent d'avoir de douloureuses surprises au printemps prochain !

  33. 133
    coucies42 dit:

    Bravo, formidable meeting avec beaucoup de réponses aux questions que beaucoup se posent. Merci du grand art.

  34. 134
    orchidee dit:

    J'apprends aujourd'hui, 23 aout, que vous avez été blessé par un "ami", j'ai de la peine pour vous. Je pressentais ce coup là vous arriver un jour, je ne pensais pas que ce serait si tôt et en pleines estivales Front de gauche. Votre sincérité, votre loyauté ne vous préparait pas à cela. C'est un coup de griffe qui fait beaucoup plus de mal que les bassesses solfériniennes à votre égard. J'espère et je crois que nombres d'amis de cet "ami" quitteront ce dernier pour vous rejoindre vous et votre franc parlé, celui qui vous a fait apprécier de 4 millions d'électeurs. Parce que vous avez ce langage dru et cru que l'on sait tous comprendre. Merci d'avance à tous ces amis de vous rejoindre pour vous soutenir comme un seul homme. Pourtant, vous connaissez le monde politique et ses dérives, vous savez vous méfier de vos ennemis, mais hélas pas de vos "amis" car vous êtes le brave homme que décrivait Jacques Brel dans cette magnifique chanson : "ainsi certain jour parait, une flamme à nos yeux" et qui finit si mal...

  35. 135
    jeannine dit:

    Et bien voyez vous je pense en vous lisant tous que la première chose a faire pour gagner c'est de cesser de s'invectiver et vouloir a tous prix avoir raison en défendant sa chapelle et raison garder. Si il est logique de vous inquiéter pour les alliances, c'est aux différents responsables qu'il faut le dire, mais pas se bagarrer entre nous nul n'est parfait, ni peux se prévaloir de détenir la vérité. Nous bâtirons une alternative a ce que nous vivons actuellement dans le respect les uns des autres, et uniquement comme cela. Pour autant il ne s'agit pas de tout avaler, non surement pas, mais c'est chacun avec nos responsables qu'il faut faire entendre nos voix et fermement je vous prie car je le ressent moi aussi cet énervement mais attention au piège de la facilité. Nous avons besoin de toutes nos forces pour cette victoire a laquelle nous aspirons tous, celle d'une vie meilleure pour tous et que vivent enfin nos idées de cette vrai gauche tant espérée.

  36. 136
    Jean Jolly dit:

    J’ai pris en cours le meeting vers 18h 45– 19h en streaming (direct sur l’Internet), pendant qu’une camarade tunisienne exposait son discours très intéressant qui n’était pas prévu dans le programme initial. Je ne pourrais donc dire son nom mais j’imagine qu’elle devait être proche de Chokri Belaïd, j’en saurai plus dans les jours qui viennent.
    Malgré l’étouffante chaleur transpirante à travers l’écran, j’ai vu l’étonnante attention portée par un public qui ne se lassait pas d’entendre la vérité, quitte à se taper plus d’une heure trente de Mélenchon, le tout debout. Non seulement Jean-Luc Mélenchon est resté debout tout pendant son discours, ce qui est la moindre des choses, Il a en plus continué de dire la vérité quitte à blesser des faux-amis… le tout sans s’hydrater, ce qui ne lui ressemble pas.
    Bien sûr, il m’est impossible de voter pour un faux-cul, désormais et en connaissance de cause, c’est pourquoi au niveau local je vais étudier la liste de « gauche » et sanctionner légitimement.

  37. 137
    Jacsparow dit:

    @ turmel jm 115
    Le terme "je suppose" est de trop. Bien sur que je me bats dans ma section, mais pas que là d'ailleurs, sur liberation.fr aussi. Et puis militer ne se limite pas à la section, tu milites quand tu te bats pour des idées tous les jours. Sur ce, je n'ai aucun merite et je ne cherche pas de reconnaissance, seul l'aboutissement de nos idées que je crois justes est mon fil conducteur dans ma vie de militant.
    Ardents à la lutte camarades ! Salutations fraternelles à toutes et tous.

  38. 138
    Marie-France Durand dit:

    Je partage en général l'ensemble de ce que dit Jean-Luc Mélenchon. Je partage sa critique de l'action de Valls. Mais cette phrase (à propos de Valls) ne passe pas :
    "Voyez comment il a pollué une partie de l'été avec la question du voile. Les musulmans dans notre pays font l'objet d'une stigmatisation insupportable".
    C'est un coup porté aux féministes en général, et aux femmes musulmanes en particulier, dont la plupart ne portent pas le voile et se battent pour ne pas le porter. Le voile n'est pas un attribut "musulman" mais un signe de rabaissement et d'humiliation des femmes montrant qu'elles sont inexistantes pour l'ensemble du monde excepté leur mari. Il y a une confusion grave entre musulman et islamiste. Et dans le monde tel qu'il est actuellement, je trouve ça particulièrement fâcheux. Je rajouterai que le mot "stigmatisation" - mot dérivé du christianisme (les "stigmates" de Jésus) - est assez désagréable dans la bouche d'un laïque convaincu, même si c'est un mot très à la mode ces temps-ci.

  39. 139
    educpop dit:

    Hier la chaleur était telle dans la salle pablo Neruda, que des militants sortaient pour ne pas défaillir et retournaient le plus vite possible à l'intérieur. Le besoin d'entendre parler vrai ressemble à un besoin primaire comme celui de boire ! Faisant partie de l'organisation, tous ceux que j'ai entendu parler de FdG s'inquiètent de la position du PC. Bien peu cependant parlent de la situation pré insurrectionnelle qui mûrit, le recul de la république face aux nantis nous place dans une situation où toute organisation risque de voler en éclat quand le coup de force réactionnaire se produira. Toutes les gesticulations des gardiens de l'ordre établi préparent à cela. Ce qui a été endommagé ce n'est pas seulement le système par répartition, c'est la citoyenneté. La colère engendrée ne saura pas où s'exprimer dans les actes, et l'adhésion au discours de Jean-Luc Mélenchon pourrait être une forte stimulation pour libérer toute sortes de réflexe. Il reste à espérer que le principal de ces réflexe restera le besoin de préserver la grandeur du collectif. Les municipales auraient du être un outil de renforcement du collectif mais restent en grande partie un support de préservation des appareils, le risque est immense.

  40. 140
    tersa dit:

    Parler "cru et dru" est donné à tout le monde, il me semble ! Même entre amis. Un faux ami ne peut exister. Ami ou pas !
    On ne parle que trop de l'immigré pauvre. Le riche passe sous silence, comme d'habitude. Combien de discussions cet été à ce sujet. Les étrangers qui polluent sont ceux qui achètent la France. Les Français qui délocalisent n'aiment pas la France, le fric d'abord ! Pas de démocratie sans contestation et sans débat.

  41. 141
    durluche dit:

    Marie-France Durand 139
    C'est justement ce que dénonce Jean-Luc Mélenchon. Valls stigmatise les musulmans. Musulmans = voile, islam incompatible avec démocratie etc. Quant au mot stigmatisation, si t'en vois un autre à mettre à la place ayant la même signification, merci de faire notre éducation.

  42. 142
    Lilly54 dit:

    Une heure trente d'un discours ciselé. De l'émotion encore et toujours, une grande humanité, une volonté ardente de lutter malgré les coups dans le dos et une soif de partager les connaissances. Voilà ce qu'est notre ami Jean-Luc. Et moi, communiste, je ne laisserai personne dans nos rangs lui faire tort. Le Front de Gauche est notre diamant et Jean-Luc un de ses porte-parole brillant. Qu'un seul communiste me dise ici qu'il ne partage pas tout ce que dit Jean-Luc sur les socialistes libéraux. L'heure est grave et les coups qu'on nous prépare seront violents. La retraite n'est qu'une première étape. Ce n'est vraiment pas le moment de diviser. A bon entendeur salut !

  43. 143
    girard dit:

    orchidée 135
    Certainement que jean Luc a eu mal des mots de Laurent que je n'approuve pas. Mais Pierre Laurent aujourd'hui doit avoir mal aussi des mots de Jean Luc bien plus blessant encore quand il dit que Pierre est au garde à vous devant Harlem Désir. Arrêtons ces mots assassins. Des communistes pourraient aussi reprocher au PG de vouloir des alliances avec les verts qui participent au gouvernement et qui viennent de trouver positif, lors de leur université, leur engagement dans ce gouvernement.
    Recentrons nous sur l'essentiel, la bataille sur les retraites, notre projet alternatif et concernant les municipales alliances au 1er tour avec toutes les forces de gauches qui veulent une politique alternative à la politique d'austérité de ce gouvernement. Ce qui exclut pour moi les socialistes et verts qui soutiennent la politique de Hollande.

  44. 144
    jeannine dit:

    @Marie-France Durand
    Il est très facile de comprendre votre souci de vérité et de non confusion des genres, cependant la vous faites, il me semble, un faux procès a monsieur Mélenchon. Je pense qu'il maîtrise le sujet voyez vous, ne serai-ce que parce qu'il est né en pays musulman. Un coup porté aux féministes dites vous ? Comment ça ? Croyez vous que notre hôte fait l'amalgame entre musulman et islamiste ? Mais, c'est bêtement lui faire injure, allons, réfléchissez ! Quant a votre certitude sur les motivations du voile, elle est un peu facile a mon goût vous savez, j'ai des musulmans dans ma famille proche et votre image d'Epinal me parait erronée. C'est plus compliqué que cela je vous assure. Sujet passionnant a décortiquer, comprenez seulement que certaines femmes sont par nature porteuses de la tradition. Et pour terminer le mot "stigmatisation" me parait juste, ne parle t-on pas de religion ? Ce n'est pas interdit que je sache a un "laique", justement.

  45. 145
    j-jour dit:

    @educpop
    "Le besoin d'entendre parler vrai ressemble à un besoin primaire comme celui de boire ! "
    Comme c'est bien dit!

    @Jean Jolly
    Il s'agissait effectivement de Basma Khalfaoui, veuve de Chokri Belaïd.
    A défaut de vidéo, voici le discours passionnant et essentiel de Jean-Luc Mélenchon d'hier soir version audio.

  46. 146
    ermler dit:

    Une bonne synthèse de Philippe Marliere sur M.Valls.

  47. 147
    jorie dit:

    Je suis d'accord avec Lilly 143.
    Dans nos rangs, ne pas sombrer dans les règlements de compte inutiles, mais le commentaire de Pierre Laurent a été très déplacé parce que c'est un signal politique inquiétant, au delà des mots qui n'ont pas d'importance. Il a donc rejoint la meute qui persiffle constamment sur la forme, et rejoint ainsi le consensus médiatique lyncheur. Alors oui, notre tête dure préférée à lancé un coup de dent sur le fond de l'histoire, et pas sur la forme. Pierre Laurent, blessé à son tour se pose en victime. Bon. Passons à autre chose. On savait que les Municipales allaient secouer le cocotier et les loups n'attendent que ça. Localement, ça va être dur. Evidemment, selon les programmes vraiment de gauche, les gens vont "s'arranger". Ne soyons pas sectaire. Par contre, personne n'a le droit d'appeler "Front de gauche" une alliance autour d'un programme d'austérité, au prétexte d'avoir des miettes. Ce serait une trahison. Moi,je n'irai pas militer pour un programme PS au nom du Front de gauche. Dans un ordre politique plus général, et je ne remets pas en cause la sincérité des militants PC de base qui resteront fidèles au FdG, cet énorme mouvement, il faut que les têtes pensantes du PC réfléchissent bien. S'ils cassent le FdG ou le trahissent pour quelques maroquins, ils auront peut être quelques sièges, mais qu'ils ne rêvent pas, ils retomberont dans leurs 2% et tout ça pour protéger quelques élus. Mais alors, autant pousser des gens désespérés dans les bras du FN. Effectivement, le PG va morfler comme tous ceux qui bossent avec nous, mais la vérité du diagnostic, le bilan du PS, la situation qui nous attend sur les retraites, la réforme centralisation, le GMT, l'ANI, c'est nous qui resterons seuls à les porter. Coincés par la logique solférinienne, les communistes auront perdu le peu de légitimité qui leur reste. Ils ont déjà fait cette erreur. C'est Robert hue qui va être content ! Merci à Lilly143. Courage à Jean-Luc Mélenchon qui porte si...

  48. 148
    A.T dit:

    @Lilly54
    je ne laisserai personne dans nos rangs lui faire tort.

    Tu es en plein délire Lilly, mais je demande à te voir à l’œuvre. Jean-Luc est nous le savons tous un brillant tribun mais restons modestes. Jugeons les actes pas les mots. Nous aimons comme toi l’espoir qu’il redonne à beaucoup d’entre nous mais restons vigilants simplement.

  49. 149
    JiJi.Rousseau dit:

    @A.T
    Ok avec toi, pas question de revirement de dernière minute. Aucun accord avec le PS et tous ceux qui le préconisent.

  50. 150
    LEON dit:

    En ces temps de rentrée qui vont durcir les médias envers la vraie gauche, il faut que Jean-Luc Mélenchon s'efforce plus que jamais (pas facile!), de privilégier les contenus, les propositions claires, la profondeur qui fait penser, de botter vite en touche chaque fois qu'on le cherche en surface avec le poil à gratter habituel, qu'on allume devant lui les pétards mouillés des pseudo polémiques, qu'on empêche ainsi l'explication. La réflexion est ce que le FG demande à chaque instant au citoyen, à la différence du FN qui ne s'adresse, lui, qu'aux réflexes. Différence qui honore et qu'il ne faut pas laisser piétiner.

Pages : « 1 2 [3] 4 5 6 »


Blog basé sur Wordpress © 2009/2015 INFO Service - V3 Archive