24mai 13

Communiqué du 24 mai 2013

« Veni, vidi, Moscovici »

Ce billet a été lu 2 317 fois.

Parisot jubile : "Veni, vidi, Moscovici".

En effet, Moscovici vient de lâcher la bride aux salaires des patrons.

Ainsi les Solfériniens ont renoncé à tout sauf à exercer le pouvoir. Décidément Schröder est leur nouveau modèle : être le meilleur ami des grands patrons

Pendant ce temps, la pauvreté augmente. Le pouvoir d’achat de la population recule. Mais les grands patrons pourront continuer à s’augmenter sans limites. Moscovici le leur permet.



Blog basé sur Wordpress © 2009/2015 INFO Service - V3 Archive