08avr 13

Le 5 mai, marchons pour la Sixième République

Ce billet a été lu 69 609 fois.

En septembre 2011, Ségolène Royal, exprimait son indignation à propos des affaires qui impliquaient la sphère Sarkozy. Elle s’était exprimée dru et cru : « A ce stade d'accumulation d'affaires et d'atteintes graves portées à la morale publique, la seule solution, c'est un bon coup de balai à ceux qui dirigent si mal le pays, font honte à la France ». Aucune des indignations qui m’accablent ne s’exprima. Les socialistes qui pérorent sur ce mot « balai » pour en faire un épouvantail par référence aux années trente et aux fascistes, ignorent que le thème du balai était précisément le leur dans les années trente ! C’était d’ailleurs aussi celui des communistes dans les années vingt ! D’une certaine façon rien n’est donc plus banal que ce balai que l’on va voir dans la rue d’autant plus nombreux que glapissent les tartuffes : « Cachez ce balai que je ne saurais voir ». En fait ce balai n’a aucune sorte d’importance doctrinale pour nous. C’est juste une expression. Ce qui compte c’est la marche du 5 Mai. Son caractère citoyen. Son contenu : la constituante pour la VIème République. Ceux qui parlent tant du « balai » ne le font que pour ne pas parler d’autre chose. C’est-à-dire pour ne pas avoir à expliquer comment ils comptent sortir de la situation par le haut. La situation est explosive. Autant du fait de la matière accumulée que du fait du nombre d’imprudents affolés qui courent de tous côtés en faisant n’importe quoi.

Cahuzac est allé à la poubelle en passant par le même vide-ordure social et médiatique que Strauss-Kahn. Premier temps, stupeur et compréhension (exceptions faites de Marie-George Buffet, Clémentine Autain, Martine Billard et moi, personne n’évoque le viol pendant les premières heures). Puis ce sont les adieux compréhensifs avec rappel des grandes heures. Enfin c’est le lâchage et lynchage généralisé (phase : « Tout le monde savait depuis longtemps »). Cahuzac est parti avec les compliments de toute la caste pour son œuvre remarquable comme ministre alors même qu’à ce moment « tous » savaient à quoi s’en tenir sur son compte. Et même « depuis longtemps » (dixit Anne Hidalgo !). Comment ces gens font-ils pour choisir de tels responsables pour de telles fonctions alors que « tout le monde savait » et de plus « depuis longtemps » ?

Cette vidéo a été consultée 9 761 fois

Même manque d’originalité dans la façon de me traiter. Si bien que c’est cette banalité qui interroge davantage que les mots qu’elle utilise. Donc, c’est reparti. Mais ce n’est même plus original. En deux jours le grand guignol de mes détracteurs a repassé presque tous les refrains classiques de la haine de caste contre moi. D’abord les photos pourries qui sont autant de caricatures à prétention objectives : violent, méchant, sombre, grimaçant et menaçant à souhait. Ensuite le filet garni : trotskiste (tendance Lambert ce qui est une circonstance aggravante), populiste, et comme antisémite n’avait pas marché, même relayé par l’abject Attali, me voici à présent « purificateur éthique » que je ne développe pas pour ne pas vomir sur mon clavier, « petit Mussolini » et ainsi de suite. Toutes ces fortes pensées morales et modérées sont naturellement proférées par ceux qui me reprochent mes excès langage, mes « outrances », mes positions caricaturales, et ainsi de suite. Leur modération est admirable. Leur stupidité tout autant. Car chacune de ces charges s’enlisent misérablement dans des démentis qui ridiculisent leur fabricant. Passons sur « Libération » que personne ne peut plus prendre au sérieux. Chaque jour une manipulation. Après le démenti de Christian Salmon, manipulé selon la technique habituelle, le coup de grâce est donné par Edwy Plenel contre le faux « scoop du jour » sur Fabius : « Libération perd la tête: demain, il transforme en information une rumeur sur Fabius en prétendant démentir une non-information de Mediapart ». Sans commentaire. Sinon celui-ci : c’est cette équipe minable à Libération qui m’accusaient « d’escalade », de « souffler sur les braises » de « surenchère populiste ».…

Dans la série Rantanplan chef des armées, Harlem Désir a aussi émerveillé son monde. Après s’être donné le ridicule que l’on sait en m’accusant d’antisémitisme, il réédite l’indépassable numéro de l’arroseur arrosé ! D’un côté il m’accuse de donner dans le « tous pourris ». Puis il invente un référendum sur des mesures de « moralisation de la vie publique » sur des sujets tels que le « contrôle du patrimoine des élus», ou encore « l’incompatibilité entre des tâches de lobbying et la fonction d’élu ». Autant déclarer les élus « tous suspects ». Quel aigle ! Mais personne n’en a tenu compte. Ses propres portes-paroles au PS l’ont démenti. Puis le président l’a enterré. Débâcle totale ! Le chef du gouvernement devait être trop occupé à regarder les avions décoller à Nantes, raison pour laquelle personne ne sait ce qu’il pense de quoi que ce soit. Nous n’avons eu qu’à regarder couler Harlem Désir, sans avoir besoin d’user nos munitions. J’ai dit non à son référendum, une heure après il n’y avait plus de référendum. Sic transit gloria mundi !

Dans la série « les pieds dans le tapis », j’accorde aussi une palme particulière au petit génie du « Monde » qui avait cru spirituel de conclure son article « d’information » sur le référendum en Alsace par une petite giclée de fiel contre moi, comme cotisation à la bonne société. Rappelons avec jubilation ces lignes si délicates : «Mais le coup de gueule de Jean-Luc Mélenchon contre la création d’un grand conseil d’Alsace pourrait être un « plus » pour le projet dans cette région ancré à droite. » Et de citer le chef local d’EELV : « En expliquant aux alsaciens pourquoi ils doivent voter non, Mélenchon ne peut mieux faire pour la victoire du « oui », espère Jacques Fernique. » Bref moi je fais des « coups de gueule » quand j’explique pendant une heure l’unité et l’indivisibilité de la République et le sens du patriotisme républicain de gauche. Et ce pécore fait un article d’analyse quand il résume mon propos à un « coup de gueule » ! Rions ! Ces petits prétentieux en ont été pour leur frais. Les sondages donnaient 75% au « oui ». Le « non » l’a emporté justement dans le département du Haut-Rhin où je suis allé avec Pierre Laurent faire un meeting. Et bien sûr le « oui » n’a pas obtenu 25% des inscrits où que ce soit. Echec total de tous nos adversaires. Et aussi de l’extrême-droite, absente de « l’information » donnée par « Le Monde ». Pourtant c’était une occasion de rigolade. Car sur place madame Le Pen était pour le « non » mais ses troupes locales militaient pour le « oui ». Les socialistes étaient divisés dans la région et muets nationalement. Bayrou avait appelé à voter « oui ». Bien évidemment, pour la soirée électorale, sur le plateau de télé locale France 3 et les autres médias éthiques et indépendants pas un des nôtres n’étaient invités. Juste des partisans du « oui ». Tous battus. Un festival de l’entre-soi. Autant dire une préfiguration suggestive de la géographie politique en cours de formation. Une mention spéciale manipulation gagnée une fois de plus par « Libération » qui résume les positions prises sans jamais mentionner le Front de Gauche mais affirme doctement : « Tous les partis étaient divisés sauf EELV. » En oubliant juste de préciser que EELV était d’accord sur le « oui » et fut battu et le Front de Gauche était uni sur le « non » et a gagné ! Sacré « Libération ».

Mais le plus significatif c’est de voir comment le système médiatique et la propagande des socialistes protègent madame le Pen. Cherchez le communiqué du PS condamnant le silence du FN qui « savait » alors que, eux, les socialistes, sont censés « ne pas avoir su ». Cherchez la moindre dénonciation du fait que le conseiller de la madame ouvre des comptes à l’étranger et trafique sur les mines péruviennes : rien. (Les mines péruviennes…. Il n’y a pas eu une histoire sur ce sujet dans le passé ? Personne n’a de mémoire dans ce pays). En tous cas il est frappant de voir de quelle bienveillance elle bénéficie quand pour la première fois depuis tant d’années, madame Le Pen est prise personnellement dans la chaîne des connivences du système de l’argent et de l’entre-soi. Cela a une valeur extrêmement précieuse. Toutes nos hypothèses sur le sujet sont validées. La suite du comportement du FN est donc prévisible : dans cette phase de crise aigüe, ils n’iront pas plus loin que la longueur de la laisse. C’est pourquoi toute l’énergie du système se tourne contre nous et contre nous seuls. Car c’est de là et de là seulement que vient le danger pour lui.


455 commentaires à “Le 5 mai, marchons pour la Sixième République”

Pages : « 1 2 3 4 5 [6] 7 8 9 10 »

  1. 251
    Jacques dit:

    Bonjour
    Un problème pratique.
    Jean-Luc Mélenchon et Clémentine sont annoncés sur ce site à 19H30 ce soir à Montpellier et le canard local (je n'ose citer son nom) l'annonce à 20H30. S'agit-il d'une erreur (quel est le bon horaire ?) ou d'une manipulation de plus ?

  2. 252
    naif dit:

    Un élément de langage qui revient souvent en ce moment dans les médias généralistes "Je suis né avant la guerre, on dirait que nous sommes revenu dans les années trente. Je crois que je vais voter FN". Bien sûr pour ne pas revivre les mêmes années. Logique !
    Beau meeting hier soir à Martigues. Je n'ai pas, quant à moi, pu vérifier l'âge des personnes dans la salle. Par contre c'était plein et il y avait plus de 2000 ordinateurs branchés sur le live.
    Il faut continuer à mettre la pression sur la presse et les conflits d'intérêts. Ce sont eux qui font l'opinion. Il faut exiger le pluralisme et dénoncer les passages plus qu'inflationnistes des C.Barbier, B.Jeudy, Y. Thréard.
    Nota: C.Barbier 218 passages d'1h dans C'dans l'air (service public) x 2 = 436 fois depuis 2008. (émission diffusée à 17h50 et à 22h30).

  3. 253
    DAVID JV dit:

    @domanjou
    Pardonnez moi chers camarades ce ton un peu cavalier, mais on a vraiment du travail plus sérieux à faire, et çà urge !

    Pardonne moi à mon tour, mais je pense que le thème du tirage au sort d'une assemblée constituante, non seulement n'est pas du tout anodin lorsque l'on parle de donner la parole (et le pouvoir) au peuple mais que bien au contraire, il est central, crucial. Et c'est tout à l'honneur de ce blog et du WM de laisser éclore des discussions sur ce sujet essentiel lorsque l'on parle de constituante et qu'on en appelle au peuple pour se réapproprier la politique.
    Sais-tu que jusqu'à la révolution française, il était totalement incongrue, inimaginable d'associer "démocratie" et "éléction". Il y avait d'un coté le tirage au sort qui permet la démocratie, de l'autre l'élection associée à l'aristocratie. Par quelle lubie l'oxymore "démocratie représentative" est elle née...? Or aujourd'hui, il me semble que c'est bien tout le problème : confier massivement à des "représentants", c'est à dire des notables, c'est à dire à une oligarchie une somme de pouvoirs ahurissante sans autre contrôle que de pouvoir revoter 5 ans plus tard. C'est bien beau de critiquer nos élites politiques, mais elles ne sont que le reflet et la conséquence directe de notre choix de leur confier toutes les prérogatives, sans contrôle, sans reddition des comptes, et avec la faculté de se représenter, donc de tout faire pour perpétuer une rente de situation.
    Ce débat est réellement au coeur du processus constituant et rayer d'un revers de manche comme tu le fais la question du tirage au sort en tant que thème de réflexion et de débats est une erreur qui n'est rendue possible que par une méconnaissance de l'histoire, de ce qu'est la tirage au sort et surtout du fait que le tirage au sort est consubstantiel à la démocratie, sans tirage au sort (dans une proportion qui peut varier et dans un système à inventer), il ne peut y avoir de démocratie.
    "Place au peuple"... "Prenons le pouvoir"... si ces expressions ont vraiment un sens au delà du slogan, alors elles doivent conduire chacun à une réflexion approfondie sur le tirage au sort et le PG doit s'en emparer dans la mesure ou c'est aussi une idée susceptible de fédérer bien au delà des clivages politiques. Quelle fierté j'aurais de pouvoir dire : nous sommes le seul parti à prétendre accéder au pouvoir pour, en fait, le rendre au peuple ! et quelle crédibilité nous...

  4. 254
    Antraigues dit:

    Ca y est : la chasse au Mélenchon est ouverte ! Dites vous bien que ça n'est que le début. Quand au canard, cela ne m'étonne absolument pas. Lisez plutôt Fakir.

  5. 255
    educpop dit:

    Dans la rencontre avec Pujadas, le président a été ferme sans être agressif, contrairement à ce qui s'était passé avec Cohen. C'est comme ça qu'il faut faire ! Dans les comités la fermeté est une attente forte des militants mais pas l'agressivité. Dans la population c'est la même chose avec un coef. beaucoup plus fort. Jean-Luc Mélenchon pourra même bientôt être encore plus précis sur les reproches à faire aux chiens de garde mais avec la classe. Parler cru et dru est une expression utilisée au détour d'une conférence, pas un concept philosophique, et ça ne veut pas dire parler plus fort que les autres, ça n'a qu'une vraie signification : dire la vérité sans détour. Bien sûr qu'il faut pour cela affirmer une autorité, et il vaut toujours mieux que l'autorité soit naturelle.
    Denis, qu'est-ce qui t'arrive, on dirait que tu es fatigué

  6. 256
    Courrierlecteur dit:

    A la grand-messe du 20h de David Poujadas, un message de Jean-Luc semble être très bien passé lors son dernier interview. Hier, à l'assemblée (bruits de couloir et autres): "Dans la salle des Quatre Colonnes, depuis la veille, les conversations tournaient surtout autour de la prochaine obligation qui sera faite à tous les ministres et élus de faire publiquement des déclarations de patrimoine. Signe de nervosité, plusieurs députés réclamaient que toutes "les professions d'influence, comme les journalistes", fassent des déclarations analogues." (source: dépêches "Nobs")
    "La moralisation de la vie politique rend les députés nerveux."
    En voilà une belle idée!

  7. 257
    Menjine dit:

    1- La démocratie athénienne était une démocratie directe, ceci n'était possible que par le fait que le peuple tout entier et en présence obligatoire siégeait sur la colline de la Pnyx, et le peuple (le démos) n'était environ que de 10% de la population (ni les femmes, ni les métèques, ni les esclaves, ni les enfants). C'est pour cela que tous les théoriciens politiques de Montesquieu à Locke en passant par Jean -Jacques Rousseau pensait que la taille de l'Etat déterminait le régime politique et que la République était impossible pour un Etat comme la France et l'Angleterre. La révolution française a proposé la Représentativité, et c'est cette question de la représentativité qui a exclu le tirage au sort.
    2- A Athènes même, le tirage au sort ne concernait que peu de magistratures, généralement liées à la religion (Socrate à son corps défendant sera tiré au sort). En France dans les cours d'Assises il y a des jurés tirés au sort mais ils ne sont pas seuls et les juges professionnels non seulement les assistent et les conseillent mais ils jugent.
    3- La complexité d'une République représentative de plus de 65 millions d'habitants dont le corps des citoyens est lui aussi de plusieurs dizaines d'individus demande que la raison, à l'oeuvre dans le choix, éclairée par des spécialistes du Droit (le Droit ne se décrète pas c'est une discipline d'une cohérence stricte et les Constituants de la grande révolution étaient la plupart juristes) que la Raison donc et non le sort organise la société par des lois, et a fortiori pour établir une Constitution.
    4- Quand j'élis mes représentants je fais agir ma raison, je ne me laisse pas dériver par le choix statistique ou de probabilité, ce qui serait accepter une opération magique, ou, comme l'avait bien vu les Athéniens, une opération "d'inspiration divine", car si pour certaines magistratures ils se conformaient au sort c'est que pour eux le sort était la manifestation des décrets des dieux.
    5- Et conclusion: D'accord avec Demanjou :ce débat est inopportun et ne s'impose pas, il est en outre bien mal engagé, me semble une fausse bonne idée, spontanée mais ne résistant pas à des bribes d'analyse ou à un minimum de références historiques.

  8. 258
    Maria dit:

    Un détail au sujet de tirage au sort qui le rend pas assez pertinent aujourd’hui. Il a fonctionne bien dans des sociétés anciennes ou l'exercice des devoirs citoyens des citoyens (aussi limité que soit le groupe par rapport a la population entière de la cité) n’étaient pas soumis a aucune volonté individuelle de participation. Tout citoyen participait au niveau des ses ressources, sinon il risquait de perdre sa citoyenneté. Ce n'est pas le cas aujourd'hui. Vous pouvez demander/renouveler ou pas votre carte d’électeur, et même quand vous l'avez vous n’êtes pas oblige de voter. Imaginer une constituante comprenant un groupe de 12-20 % des gens qui sont totalement désintéresses de la chose politique. Vous la voulez ?

  9. 259
    Empathie dit:

    Sur le site de Paul Jorion, Bertrand Rouziès-Leonardi part d'une analyse sociologique sur la montée du FN dans nos campagnes (élection législative partielle dans l'Oise) pour au final faire la proposition suivante : les agents de l’État doivent d'abord fidélité à la Constitution approuvée par le peuple et ensuite seulement au gouvernement.
    Une analyse passionnante et utile pour la construction de notre VIème République.

  10. 260
    Poncet dit:

    Je trouve étrangement candides les interventions en faveur du tirage au sort. Si j'étais méchant, je dirais "Les mathématiciens font de la politique"...
    Croyez vous sincèrement, ne serait-ce que quelques instants, que l'on puisse mobiliser le peuple pour une nouvelle constitution en lui promettant... qu'on va lui retirer le droit de désigner ses représentants ? C'est peut-être le seul aspect du problème que vous avez négligé, mais ce n'est pas le moindre.

  11. 261
    naif dit:

    Concernant l'activité de nos députés Européens. Un petit classement rapide sur le nombre d'interventions au parlement. (source Parlement Européen)
    1- JL Mélenchon: 493
    2- M Sarnez : 342
    3- B Gollnisch: 283
    4- JL Bennahmias: 275
    5- R Rochefort: 220
    6- R Dati: 197
    7- B Hortefeux: 130
    8- D Cohn Bendit: 86
    9- H.Désir: 35
    10- M Le Pen: 32
    11- J Bové: 31
    12- JM Le Pen: 20
    13- JM Cavada: 3
    14- Y Cochet: 0
    Ce sont les plus connus. Sachant que pendant la mandature un seul a été candidat à une campagne présidentielle et législative. JL Mélenchon.
    Vraiment J Bové et son alter égo Cohn Bendit sont des délateurs de cours de récréation.

  12. 262
    paul dit:

    Bien que la situation électorale là bas fût bien différente de la nôtre, au Venezuela en 99 quand il a fallu construire une assemblée constituante elle à été désignée par le vote proportionnel, si je ne m'abuse. Bon, 90% des votes est allé au différents partis soutenant la révolution bolivarienne, ce qui à facilité grandement la cohésion et l'homogénéité politique de la constituante. A l'époque ils furent aidés, entre autre, par des spécialistes Suisses en droit constitutionnel, ce qui leur à permis et d'aller plus loin que la Suisse ou d'autres démocraties européennes et d'être résolument moderne.
    Je pense en particulier à la division des pouvoirs en cinq pôles, contrairement à nous où celui ci n'est fait que de trois axes.
    Juste pour dire qu'il existe bien des moyens pour monter une constituante qui soit satisfaisants d'un point de vu démocratique, sans qu'on ait à déléguer ce travail fondamental à des "sages" qui sortent de nul part comme ce fût le cas pour le TCE.
    Pour ma part je trouve que le tirage au sort est une bonne chose en ce qui concerne l'état actuel des divisions sociales au sein de la société française. Simplement, pour avoir étudié la statistique en sociologie, on sait qu'un échantillon représentatif de n'importe quelle société humaine est d'environ 1000 personnes et des brouettes. La question est dès lors : comment agencer une discussion performante et productive entre autant de personnes ? Il faudrait mettre à leur service un grand nombre de juristes, philosophe et autres scientifiques, ainsi que d'engager de grands moyens technologique afin que les discussions aillent assez vite. Nul doutes qu'à ce niveau, les moyens informatiques actuels soient assez performant pour solutionner ce problème.
    Nul doute aussi, qu'il faudra savoir s'armer de patience et d'ingéniosité pour voir éclore dans ces conditions une sixième république digne de ce nom.

  13. 263
    Alain44 dit:

    La vertu étant ce qui doit orienter toute politique, on comprend pourquoi Aristote condamne la constitution carthaginoise qui fonde le choix de ses magistrats sur leur richesse: comment peuvent-ils avoir le loisir d'être vertueux s'ils doivent se consacrer à des occupations vénales? A méditer par nos élus!

  14. 264
    pmjtoca dit:

    @Poncet à 14h03 #261
    "Croyez vous sincèrement, ne serait-ce que quelques instants, que l'on puisse mobiliser le peuple pour une nouvelle constitution en lui promettant... qu'on va lui retirer le droit de désigner ses représentants ?"

    On pourrait vous répondre: "Le hasard fait bien les choses, on l'oublie par prétention: le hasard est une probabilité qui n'est pas sujette à notre volonté (fragile à tromper), le hasard est incorruptible" Molière. En ces temps tellement corrompus.
    Quant à moi, je dirai que s'accrocher à ce qui est un pur mensonge (200 ans de trahisons répétées, de promesses non tenues, nos systèmes représentatif) relève de la pensée magique, comme certaines croyances conduisent à protéger les vaches sacrées tout en laissant mourir des êtres humains de faim. Entre mathématiques et magies... Allez, allons marcher sur les pavés, pour cette constituante, cette VIème République et pleins de débats éducatifs qui nous élèveront ! On en a bien besoin, ici bas.
    Place au Peuple. Mais il faudra résister, y compris à nos propres endoctrinements. Force et courage.

  15. 265
    semons la concorde dit:

    @Paul 263
    Merci pour les infos techniques sur la constituante au Venezuela. Quels sont les 5 pôles dont tu parles ? Je pense aussi qu'avec la technologie qui est la notre aujourd'hui, l'échange d'idées devrait être facile. Si l'Etat est capable de récolter l'impôt par le net, je pense que les listes d'électeurs pourraient servir de base à la démocratie participative. A la fois pour recevoir des infos et des explications et pour voter.
    Ainsi la question du mariage pour tous aurait pu être tranchée de manière non conflictuelle. Si c'est non une première fois, on peut la reposer l'année suivante. L'éducation populaire aidant, la réponse peut changer.

  16. 266
    mercure40 dit:

    Bonjour à toutes et à tous et à toi Camarade Jean Luc
    Concernant les déclarations de Bové
    Sur France Info « Le Vrai du Faux » on en remet une couche.Ici
    Qu’ils s’en aillent tous. Vive la VIéme. Vive la sociale. Et Vivement le 5 mai.

  17. 267
    Denis F dit:

    @242 jacquelin dit: 11 avril 2013 à 10h01
    à Denis F
    " D'où provient le texte que tu nous a donné en référence dans ton commentaire ? "

    Bonjour camarade de ma plume et de ma tête puisque ma main en est l'instrument, il m'arrive de réfléchir aussi. D'ailleurs il ne t'as pas échappé que tu te retrouvais sur mon blog, où tu es en droit de t'abonner si le cœur t'en dit.

    @ Doumenjou 269
    Ton ouverture d'esprit fait craindre le pire pour l'avenir, camarade, la démocratie étant devenue une épave flottante sur une mer d'indifférence, ta tolérance devrait se réjouir de ces emballements de bon augure au contraire. Ne crois tu pas que ce blog est là pour servir d'exutoire aussi bien à son auteur qu'à ses lecteurs commentateurs, sinon à quoi servirait-il ?

  18. 268
    semons la concorde dit:

    @Claudius 2016
    Merci pour le distinguo entre rigueur et austérité. ça fait du bien de rire, même jaune.
    Pour rire aussi, la déclaration de Laurence Parisot à Bourdin: son emploi actuel est bénévole. Certes elle a chauffeur et voiture de fonction, mais son emploi est bénévole. Quelle grandeur d'âme. Pourquoi rempiler, si c'est si peu lucratif ? et si nous parlions de la caisse noire du MEDEF qui était destinée à casser les grèves ? A-t-elle disparu ou est-t-elle planquée dans le trou noir de la finance ?

  19. 269
    Jean Jolly dit:

    Ce qu’il y a de formidablement démagogique chez les solfériniens de " gôche ", genre Montebourg, Hamon, Maurel et j’en passe, de même que chez les écolos sans convictions sincères (hormis madame Joly et quelques uns), c’est qu’ils sont tous pour une VIème République mais sans changer véritablement les fondements de la Vème. Comme le dit si justement notre camarade François Delapierre "Un simple coup de ripolinage suffirait à les satisfaire", histoire de calmer le peuple en effervescence.
    Ont-ils conscience que l’histoire ne peut s’arrêter à quelques pansements posés ici ou là ? Bien sûr que oui mais ils avaient théorisé cette éventualité comme un romancier de science-fiction, se basant sur le passé et le présent, projette sa propre vision de l’avenir. L’immédiateté de la crise humanitaire leur semble anodine, ils se déconnectent de la réalité tout simplement parce qu’ils ne vivent pas personnellement cette crise… ils vivent dans une bulle artificielle et artificiellement maintenue par un système.
    Leur seul argument de défense est le " populisme " de Jean-Luc Mélenchon, comme si l’expression des souffrances du peuple par l’un de ses représentants était une tare. En revanche, ils ne voient aucun mal à voir défiler 24 h/24 h les représentants du capitalisme, donc de la mafia organisée... à commencer par les détenteurs des "principaux" média.

  20. 270
    naif dit:

    @mercure40 à 14h47
    "Concernant les déclarations de Bové, sur France Info « Le Vrai du Faux » on en remet une couche"

    On sait maintenant qu'écrire des rapports au parlement Européen rend les "cuisses propres".
    J Bové en a écrit 5. (certainement pas tout seul, vu le style et la syntaxe des rapports)
    - Sur la stratégie de la promotion des saveurs de l'Europe,
    - Sur la proposition de règlement du Parlement européen relatif à des actions d'information et de promotion en faveur des produits agricoles sur le marché intérieur et dans les pays tiers,
    - Recommandations sur le projet de décision du Conseil concernant la conclusion de l'accord sous forme d'échange de lettres entre l'Union européenne et le Royaume du Maroc, relatif aux mesures de libéralisation réciproques en matière de produits agricoles, de produits agricoles transformés, de poissons et de produits de la pêche,
    - Sur la chaîne de distribution des intrants agricoles: structure et implications,
    - Sur des revenus équitables pour les agriculteurs: une chaîne d'approvisionnement alimentaire plus performante en Europe.
    Et il y a toujours du Cheval dans les plats cuisinés et des scandales dans la chaîne alimentaire. Mais si les cuisses de J Bové sont "nickel" ses casseroles ne sont pas en Téfal. Dire qu'on réclame l'amnistie pour des syndicalistes de cet acabit. Désolé mais il me chauffe les oreilles ce va t-en guerre d'opérette.

  21. 271
    Magda Corelli dit:

    Je viens d'écouter le discours de Jean-Luc Mélenchon à Martigues.Encore un grand moment ! Et en effet je ne l'ai pas entendu tenir les propos que rapporte Cohen. C'est sûr Jean-Luc dérange, la mauvaise foi à son égard est partout. Personnellement je relève en essayant d'être polie et rigoureuse. France Inter et le Canard enchaîné vont recevoir d'ici peu mes précisions. J'ai une forte considération et admiration pour cet homme et par conséquent lorsqu'il est sali, il me salissent.

  22. 272
    Michel Matain dit:

    @ 258 Menjine
    à propos de la démocratie athénienne qui était une démocratie directe,

    Impressionant, j'apprends toujours plein de choses sur ce blog.

  23. 273
    marc dit:

    Albert Einstein a dit un jour "Il ne faut pas attendre de ceux qui ont créé les problèmes pour les résoudre". Moi, je dis s’ils ne sont pas capables de résoudre nos problèmes ils ne méritent pas notre confiance.
    Je dis à ceux qui pense que nous ne pouvons rien faire si vous avez l'impression que vous êtes trop petit pour pouvoir changer les choses, essayez donc de dormir avec un moustique et vous verrez lequel des deux empêche l'autre de dormir.
    Il y a tant de problème à résoudre dans le pays. Tout cela est pitoyable, un gouvernement qui ne sait faire que la politique de l’austérité en augmentant sans cesse nos impôts avec des affaires honteuses en primes. À ce bataillé à l’assemblé national pour faire prévaloir leurs hautes estimes d’eux-mêmes. Entendez-les, sur les plateaux télévisés, répéter leurs éloges personnels de ce qu’ils ont fait avec le triste constat que ceux qu’ils ont fait ou vont faire ne fonctionne pas. Que changent-ils dans nos vies de tous les jours qui méritent d’être mis en avant ? Pas grand-chose !
    Tout cela ne date pas d’hier de tout bord politique nombreuses ont était les promesses non tenues et pour quel résultat ? Les seules qui vaillent toujours et encore la conservation de leurs privilèges et leur carrière.
    La ou nous les voyons quant ils mous serrer les poignées de main au moment des élections pour nous dire qu’ils pensent à nous. Qu’ils compatissent à nos problèmes et qu’ils vont tout faire pour les résoudre. Quant reste-il une fois qu’ils sont élus ? Un nuage de belles paroles.
    La sixième république est la solution, des personnes simples venant de divers métiers femme et homme de terrain rassemblée en une constituante est la solution. Car qui peut mieux comprendre les problèmes rencontrés ? Le peuple et seulement lui !

  24. 274
    Femme d'aujourd'hui dit:

    Le tableau ou portrait que fait Jean Luc de lui même et de ses biens m'a fait sourire, merci pour cet humour et cette simplicité.
    Juste une remarque au sujet de la banque, peut-être que ce serait le moment de changer et de rejoindre une banque éthique comme la NEF ou à défaut le crédit coopératif, au moins l'argent déposé servirait à l'économie réelle pour des projets écologiques qui ont du sens au lieu d'être utilisé pour spéculer, j'imagine que le crédit mutuel n'échappe pas à cette maladie.

  25. 275
    naif dit:

    @Tout sur moi. (pub pour lire le billet qui vient d'être rajouté)
    J'espère que tous les chiffres sont bons. Je pense au poids. (79 kg, Hum...) Quant aux cheveux le coiffeur va être "paparasité", pourvu qu'on ne le soudoie pas ! (l'express ou valeurs actuelles vont enquêter)
    Le compte en banque est mieux fourni que celui de L.Vauquiez (2500 euro) Ce responsable politique de "Droite dure" est, en l'état, potentiellement corruptible.

  26. 276
    Bernard Leprêtre dit:

    En tous cas il est frappant de voir de quelle bienveillance elle bénéficie quand pour la première fois depuis tant d’années, madame Le Pen est prise personnellement dans la chaîne des connivences du système de l’argent et de l’entre-soi...

    Est-ce faire preuve de trop de cynisme que d'imaginer que le PS mise (sans trop se l'avouer sans doute) pour 2017 sur un "2002 à l'envers", un affrontement au deuxième tour entre Le Pen et Hollande (ou autre solférinien), qui laisserait des chances à celui-ci?

  27. 277
    vert pomme dit:

    Votre col de chemise est du 42 ? Vous attendez des cadeaux de la part des sympathisant(e)s ou quoi ? Impressionnant, on apprend vraiment plein de choses sur ce blog ! Mais vous n’êtes pas si petit que ça ! 3 ans et demi de différence ? Vous me devez le respect. 12 000 livres ! Mais où trouvez vous la place de les mettre ? Y a rien à jeter ! On lâche rien !

  28. 278
    Ouilya dit:

    @ Marc
    "Je dis à ceux qui pense que nous ne pouvons rien faire si vous avez l'impression que vous êtes trop petit pour pouvoir changer les choses, essayez donc de dormir avec un moustique et vous verrez lequel des deux empêche l'autre de dormir."

    Excellente démonstration. De plus, nous sommes plus de 60 millions de moustiques ! Excellente réaction.
    Amitiés et salutations à tous et toutes. Vivement le 5 mai !

  29. 279
    pmjtoca dit:

    Question à Jean-Luc Mélenchon sur l'article de ResPublica ici.

    Comment y répondre le 5 Mai ? Merci.
    Extrait: "Les trois axes révolutionnaires du Conseil national de la Résistance sont petit à petit défaits : 1/ la gestion de la Sécurité sociale par les élus des assurés sociaux, remplacée par le double mouvement d’étatisation et de privatisation des néolibéraux ; 2/ le financement universel par la cotisation sociale ou salaire socialisé (prélèvement dès la création de richesse) remplacé par une fiscalisation décroissante permettant l’évasion fiscale et l’étatisation ; 3/ le principe de solidarité (à chacun selon ses besoins, chacun y contribuant selon ses moyens) permis par une extension du champ du droit social, remplacé par la charité et l’assistance de la doctrine sociale des églises pour les plus pauvres et la privatisation spéculative pour les plus aisés, à quoi s’ajoute la distorsion du partage de la valeur ajoutée qui, au lieu d’augmenter régulièrement la part du salaire (salaires directs et prestations sociales), privilégie l’attribution de valeur ajoutée au profit des actionnaires, allant de pair avec une baisse des investissements productifs dans l’entreprise.
    Ainsi, nous sommes bien dans une intensification de la lutte des classes au profit de l’oligarchie. Comme la gauche de gauche n’est pas à la hauteur des enjeux, nous risquons la double peine : accroissement des politiques d’austérité sans fin et mécontentement du peuple qui risque de bénéficier à la droite et à l’extrême droite comme l’a montré l’élection partielle de l’Oise de mars 2013.
    Militants et citoyens éclairés de la gauche de gauche, travaillons à construire une perspective de République sociale pour terrasser les politiques néolibérales !
    "
    Evariste.

  30. 280
    François dit:

    Cher Jean Luc,
    Je viens de prendre connaissance de votre patrimoine et je constate que vous avez oublié de mentionner le balai tout neuf qui se trouve dans votre placard. Je suis consterné et la presse ne manquera pas d'étaler cette omission au grand jour.

  31. 281
    jpp2coutras dit:

    Quel souffle lyrique d'enthousiasme révolutionnaire dans ce discours de Martigues! Merci Jean-Luc Mélenchon pour l'élan moral que vous nous procurez. Si tout le monde pouvait écouter vos paroles si justes.
    "...dans cette phase de crise aigüe, ils n’iront pas plus loin que la longueur de la laisse. C’est pourquoi toute l’énergie du système se tourne contre nous et contre nous seuls."
    C'est clair! L'oligarchie "d'élite bourgeoise" a inventé le mouvement politique perpétuel, un tic-tac-toc, une troïka de manège, un championnat à trois avec matchs truqués suivant l'air du temps, le FN en équipe réserve. Passionnant. Juteux. Qu'ils giclent donc!
    Nous voyons bien que les trois grands partis officiels sont devenus des conglomérats indéfinis de candidats à la gamelle, des grands magasins de collusion d'intérêts personnels à ratissage ultra-large. Ils se sont constitués en armées d'occupation:
    L'UMP ratisse des gaullistes sociaux aux ultra-conservateurs fascisants, impose sa dictature de l'oligarchie financière.
    Le PS ramasse tout, des socialistes de gauche aux libéraux de droite modérée, mais gouverne à droite avec le capitalisme en complice de la tyrannie des riches (à l'insu de son plein gré?).
    Le FN nourrit la fausse alternance comme rabatteur de voix en coagulant les aristo_cathointégro_royalo_colonialo_facho_sadomaso_casino_nono_barjos.. dans un long boudin enroulé en forme de flamme aux jolis reflets bleublancrouges.
    Du balai ? Plutôt une tornade verte et rouge qui nettoie tout du sol au plafond, le vent commence à souffler fort. Laisser ce qui choque les du-prout-prouts au pourrissoire ? Parlez plutôt de termites qui ont dévoré l'arbre creux de la 5ème, parlez du passage de la balayeuse-aspiratrice sur la feuille de route du Bourget, etc.? D'autres suggestions ? Évitons quand même le nettoyeur haute pression trop bling-bling même pour moraliser la maffia du pouvoir.
    VIème république subito!

  32. 282
    Denis F dit:

    @ 273 Michel Matain dit: 11 avril 2013 à 17h09
    @ 258 Menjine : "à propos de la démocratie athénienne qui était une démocratie directe,"

    Impressionant, j'apprends toujours plein de choses sur ce blog.

    Bonsoir camarade, pour être parfaitement informé et ne pas se contenter d'une analyse éculée (pour ne pas dire ampoulée) de l'expérience historique, ce qui ne permettrait pas d'envisager une créativité plus en rapport avec notre époque et nos évolutions tant intellectuelles que sociales ; et qu'à l'évidence nous sommes bien plus stupides que les éclairés encyclopédistes du XVIII° siécle, et nous ne saurions réfléchir sans le concours des experts de tout ordre ainsi que des juristes, qui sortis du code napoléon sont pour la plus part d'entre eux perdus, enfin ne parlons pas des constitutionalistes gardiens du temple à qui on ne demande pas d'avoir autant d'imagination que mon braque de chien.
    Pour éclairer un peu le débat, je dirais simplement que la constitution d'une république n'est que le cadre de cette dernière à savoir : l'organisation des 3 pouvoirs, le législatif, l'exécutif, le judiciaire ; plus précisément qui fait quoi et comment, dans quel espace temps et avec quelles prérogatives. Que pour la rédiger nul n'est besoin du savoir juridique.
    Enfin, la Constitution définit également l’organisation des pouvoirs publics locaux. Elle distingue les compétences respectives de l’État central et des institutions locales. La constitution détermine l'esprit dans lequel la loi doit être conçue et appliquée.
    Donc, la constitution peut être écrite par et pour le peuple et non par des experts et professionnels sans imagination n'ayant comme outil que les connaissances acquises, qui jusqu'à preuve du contraire nous ont mises dans le bourbier dans lequel nous pataugeons actuellement.
    Pour que notre programme ne soit pas qu'un tissus de bonnes intentions et que nos slogans ne restent pas que des slogans mais deviennent réalité, il nous faut envisager de sortir des sentiers battus et nous montrer plus créatifs que nos prédécesseurs.
    C'est pourquoi je suggère et propose une méthode, ce texte sera présenté ultérieurement au conseil national du parti de gauche, ce n'est qu'une proposition, vos critiques et amendements seront les bienvenus et vous pouvez laisser un commentaire à la suite de sa lecture

  33. 283
    Christophe dit:

    C'est effarant. Le PS est vraiment en pleine déconfiture si ils n'ont plus que la trique comme argument pour forcer leurs députés à suivre leur politique. Et après ils sous-entendent que nous serions des graines de dictateur alors qu'il sont de moins en moins démocratique dans leur parti...

  34. 284
    That’s dit:

    Bonjour à tou(te)s,
    Très bonne ambiance hier sur Martigues, les discours se complétaient à merveille, avec une salle quasi-pleine.
    Une question, le meeting de ce soir sur Montpellier est-il retransmis sur le net ? Je n’ai pour le moment rien trouvé à ce sujet, ce qui m’inquiète…

  35. 285
    Jean Jolly dit:

    @ Jean-Luc.

    Tu as oublié de mentionner, dans ton patrimoine, le carambar que tu avais mangé à l'âge de huit ans... filou, heureusement qu'il est digéré car sinon tu tomberais dans la dissimulation de preuves à conviction et tu serais bon pour un redressement fiscal. Je sais que mon commentaire n'apporte rien d'autre que de l'ironie facile mais nous sommes bien encore en cinquième République, non ?

  36. 286
    marc dit:

    @ Quilay
    Merci à toi de partager l’intérêt de tous. Oui nous sommes nombreux ! Mais il faut rassembler ceux qui doutes, il faut convaincre tout le monde à adhérer à notre belle et noble cause et j’ose le dire, même ceux du FN qui pour la plupart d'entre eux n’ont pas les abjectes valeurs de ce parti. Il faut une révolution citoyenne par les urnes ! Tranquille, réfléchis, sans violence, dans le calme et le respect.

  37. 287
    Madeleine dit:

    Tout sur vous ? Et votre tour de poitrine ? Je vais vous cafter à Mme Beauvois. Sexiste ! :)

  38. 288
    Alain Doumenjou dit:

    David JV@254, Menjine@258, Pmjtoca@234, Denis F et j'en oublie sûrement..
    Répondre à vos arguments ne me pose aucun problème de fond, mais je ne le ferai pas ici car il faudrait pour cela être sur un forum consacré à la démocratie directe par tirage au sort, ou à la démocratie athénienne. Nous sommes ici sur le blog de Jean-Luc Mélenchon où nous essayons de commenter les textes qu'il y publie à notre intention sans trop nous égarer vers des questions hors sujet, même si l'appréciation sur ce point doit montrer parfois une certaine souplesse, ce qui me semble être le cas. Si à l'occasion d'un texte à venir, Jean-Luc aborde ce sujet qui semble vous tenir à coeur, et que je ne considère nullement comme étant dénué d'intérêt (même si mon analyse ne rejoint pas la vôtre) chacun pourra alors exprimer ce qu'il en pense, mais en l'état, cela ne me semble pas tout à fait de mise en ce lieu.
    Je me contenterais donc de vous dire pour l'instant que : [...]

    [Edit webmestre : Ça commençait bien et là patatras vous gâchez tout... Vous vous égarez dans le hors-sujet après avoir longuement disserté sur le fait qu'il ne fallait pas le faire.]

  39. 289
    pmjtoca dit:

    @Alain Doumenjou à 20h45 (25h45 then) #291
    Bien noté cette invitation à débattre ailleurs.
    A propos de cette Constituante et sur les sujets induits, je pense à créer un site de type "wiki" (je ne crois pas qu'il en existe aucun spécialisé sur ce thème) où tout un chacun pourrait venir documenter ses réflexions, comme un espace d'auto-éducation collective... comme un forum Ecologique-Socialiste-Républicain pour nos émancipations radicales, démocratiques et anti-capitalistes. Merci de votre retour.
    Ola in Argentina, je vis moi-même à Londres, une heure derrière l'heure française. Ce site est international donc. Et... place au peuple... il est le plus intelligent. (sorry aux lecteurs de ce blog de profiter de cet espace de fraiche liberté pour cette communication particulière).

  40. 290
    gus003 dit:

    Bravo M. Mélenchon je pense que vous avez trouvé la meilleure façon de clouer le bec de tous ces abrutis FN, UMP et PS qui vous pressaient de divulguer votre patrimoine. Mais je sais que ces mêmes abrutis continuerons de balancer encore et encore leur pauvre haine sur les posts du Figaro, du Monde et de bien d'autres canards du même genre.

  41. 291
    Titoune dit:

    Votre énergie, votre dynamisme, la force de vos convictions, le talent et l'humour en plus, devrait finir par l'emporter sur cette politique cruelle stupide de l'austérité qui nous mène droit dans le mur, plus de 3500 personnes à Martigues et nous et nous. Un grand moment de politique intelligente, nous avons été très heureux de vous retrouver en live à présent nous nous organisons pour le 5 Mai. Vous méritez un énorme succès, oui qu'ils s'en aillent tout cela n'est pas injurieux c'est simplement dans la logique des événements, je vous ai vu heureux de la reconnaissance méritée par l'accueil chaleureux que nous vous avons manifesté, nous étions dans l'ombre nous sommes en pleine lumière à présent et fières de notre identité retrouvée, nous le peuple de gauche alors vous pouvez être certain que nous ne lâcherons rien. Alors merci de vous infiniment merci.

  42. 292
    libre62 dit:

    Ton discours, Jean-Luc, au meeting de Martigues est grand, immense, au-dessus de tout. C'est plus que de la politique, c'est de la philosophie. J'aimerais le savoir par coeur, j'en retiendrai ce passage très fort: "Oubliez votre couleur de peau, oubliez vos religions, et même si vous êtes un homme ou une femme! Pensez-vous dans ce qu'il y a de plus profond en vous-mêmes: vous êtes d'abord des êtres humains et vous répondez de votre condition devant l'humanité tout entière. Il est temps de faire face à vos devoirs et votre devoir est de protéger et de défendre l'unique écosystème compatible avec la vie humaine!"
    Merci, beaucoup d'émotion! Vivement le 5 mai et la 6ème !

  43. 293
    marianne31 dit:

    A Martigues c'est du magnifique Mélenchon a vous couper le souffle

  44. 294
    rayana dit:

    A tous les camarades et à tous les curieux je recommande la lecture de l'ajout " tout sur moi " du camarade Jean Luc en haut de cette page. C'est plein d'humour et des tas de messages passent en quelques lignes. Je recommande également le visionnage de la vidéo : l'internaute, où l'on y découvre quelqu'un qui pourrait être un proche parent ou un ami.
    Raison de plus ne rien lâcher.

  45. 295
    naif dit:

    Encore gagné, JL Mélenchon fait le buzz. Il y a du beau monde qui lit ce blog. Ils ont rectifié leurs unes à la dernière minute. Ce pauvre "Libé" n'a pas trouvé de photo plus récente que celle d'un discours datant du 4 mai 2012 (je suppose 2012 parce qu'il n'indique pas l'année) Une photo bien fumante avec deux index en érection pour illustrer la déclaration de revenu de Jean-Luc Mélenchon.
    A. Juppé a lui aussi déclaré son patrimoine sans conviction et il fait l'objet d'un sous titre à celui de JL Mélenchon dans "Le Monde".
    Bové lui ne connaît pas E. Morales. Normal. Qu'il s'occupe de la stratégie de la promotion des saveurs de l'Europe, et de la performance de la chaîne alimentaire. (surtout de la performance). On va regarder de prés ses indemnités parlementaires et les frais associés.

  46. 296
    Unido 63 dit:

    Alors qu'ils accusent Jean Luc du "tous pourris" ce soir le Petit Journal nous montre une députée a l'assemblée filmée au 100e de seconde, avec des accroches tordus afin de ridiculiser la politique alors que leur émission elle ne peut être pris à défaut, n'étant pas diffusée en direct donc avec toute les coupes possibles. Ce "tous pourris" aujourd’hui les servent avec les Jean Michel Aphatie et leurs chauffeurs de salle faisant applaudir au moment qu'ils décident comme dans les production AB, tout cela afin d'englober la minorités de salopards (les fameux 1 % de notre population mondiale) comme étant identique avec tout le reste de la population.
    Bravo le Parti de Gauche et le PC pour tout ce que vous faites actuellement rester souder c'est pas le moment de vous diviser.

  47. 297
    Alain Doumenjou dit:

    Webmestre @291 : Dont acte !

  48. 298
    Laure dit:

    Il se dit que vous possédez également un châlet, est ce vrai?

  49. 299
    ermler dit:

    ...et au moins deux douzaines cravates rouges. Est-ce vrai ?

  50. 300
    jeanmarc dit:

    Avec des amis, on a constitué un groupe de Front de Gauche. On débute. En 3 réunions, une par semaine, 12 personnes ont participé au moins à une réunion, tous d'accord pour faire avancer le Front de Gauche dans notre quartier.
    On s'attendait à des différences d'approche, puisque les participants venaient de cultures politiques différentes. Mais, surprise, les différences ne sont pas liées aux différences d'origine, mais elles sont liées aux sources d'information utilisées par chacun. D'un côté, ceux qui lisent le blog de Jean-Luc ou/et l'Humanité. De l'autre, ceux qui n'ont que la télé ou la radio pour "s'informer". Ces derniers, même s'ils regardent plus volontiers les passages de Jean-Luc, trouvent par exemple que Hollande a fait quelques actions positives, mais ne comprennent toujours pas que sa politique sociale et économique nous envoie dans le mur. Et, à chaque réunion, il faut en remettre une couche et, entre temps, ils ont tous les soirs télé-ausrérité. Et ils n'ont pas attendu les remarques de tel leader du Front de Gauche pour critiquer les "mots" de Jean-Luc. Et je rappelle qu'il s'agit de gens qui s'engagent. Pensez à tous les autres.
    La solution: pour notre groupe, on la trouvera à l'intérieur de notre groupe et à travers les contacts extérieurs que nous allons avoir avec les gens qui ont besoin d'un changement de politique. Mais réfléchissez aux moyens réalistes de s'adresser à l'ensemble des Français. Ni ce blog, ni l'Huma n'y suffiront, même s'ils faut les populariser tous les 2. Bien entendu, la préparation du 5 mai aidera si la propagande (affiches, tracts) est bien faite. En particulier, veillons à la diffusion du matériel, même aux gens dont on est sûr qu'ils n'iront pas manifester. Il faut qu'ils sachent pourquoi on la fait cette manif.

Pages : « 1 2 3 4 5 [6] 7 8 9 10 »


Blog basé sur Wordpress © 2009/2015 INFO Service - V3 Archive