08avr 13

Le 5 mai, marchons pour la Sixième République

Ce billet a été lu 69 609 fois.

En septembre 2011, Ségolène Royal, exprimait son indignation à propos des affaires qui impliquaient la sphère Sarkozy. Elle s’était exprimée dru et cru : « A ce stade d'accumulation d'affaires et d'atteintes graves portées à la morale publique, la seule solution, c'est un bon coup de balai à ceux qui dirigent si mal le pays, font honte à la France ». Aucune des indignations qui m’accablent ne s’exprima. Les socialistes qui pérorent sur ce mot « balai » pour en faire un épouvantail par référence aux années trente et aux fascistes, ignorent que le thème du balai était précisément le leur dans les années trente ! C’était d’ailleurs aussi celui des communistes dans les années vingt ! D’une certaine façon rien n’est donc plus banal que ce balai que l’on va voir dans la rue d’autant plus nombreux que glapissent les tartuffes : « Cachez ce balai que je ne saurais voir ». En fait ce balai n’a aucune sorte d’importance doctrinale pour nous. C’est juste une expression. Ce qui compte c’est la marche du 5 Mai. Son caractère citoyen. Son contenu : la constituante pour la VIème République. Ceux qui parlent tant du « balai » ne le font que pour ne pas parler d’autre chose. C’est-à-dire pour ne pas avoir à expliquer comment ils comptent sortir de la situation par le haut. La situation est explosive. Autant du fait de la matière accumulée que du fait du nombre d’imprudents affolés qui courent de tous côtés en faisant n’importe quoi.

Cahuzac est allé à la poubelle en passant par le même vide-ordure social et médiatique que Strauss-Kahn. Premier temps, stupeur et compréhension (exceptions faites de Marie-George Buffet, Clémentine Autain, Martine Billard et moi, personne n’évoque le viol pendant les premières heures). Puis ce sont les adieux compréhensifs avec rappel des grandes heures. Enfin c’est le lâchage et lynchage généralisé (phase : « Tout le monde savait depuis longtemps »). Cahuzac est parti avec les compliments de toute la caste pour son œuvre remarquable comme ministre alors même qu’à ce moment « tous » savaient à quoi s’en tenir sur son compte. Et même « depuis longtemps » (dixit Anne Hidalgo !). Comment ces gens font-ils pour choisir de tels responsables pour de telles fonctions alors que « tout le monde savait » et de plus « depuis longtemps » ?

Cette vidéo a été consultée 9 761 fois

Même manque d’originalité dans la façon de me traiter. Si bien que c’est cette banalité qui interroge davantage que les mots qu’elle utilise. Donc, c’est reparti. Mais ce n’est même plus original. En deux jours le grand guignol de mes détracteurs a repassé presque tous les refrains classiques de la haine de caste contre moi. D’abord les photos pourries qui sont autant de caricatures à prétention objectives : violent, méchant, sombre, grimaçant et menaçant à souhait. Ensuite le filet garni : trotskiste (tendance Lambert ce qui est une circonstance aggravante), populiste, et comme antisémite n’avait pas marché, même relayé par l’abject Attali, me voici à présent « purificateur éthique » que je ne développe pas pour ne pas vomir sur mon clavier, « petit Mussolini » et ainsi de suite. Toutes ces fortes pensées morales et modérées sont naturellement proférées par ceux qui me reprochent mes excès langage, mes « outrances », mes positions caricaturales, et ainsi de suite. Leur modération est admirable. Leur stupidité tout autant. Car chacune de ces charges s’enlisent misérablement dans des démentis qui ridiculisent leur fabricant. Passons sur « Libération » que personne ne peut plus prendre au sérieux. Chaque jour une manipulation. Après le démenti de Christian Salmon, manipulé selon la technique habituelle, le coup de grâce est donné par Edwy Plenel contre le faux « scoop du jour » sur Fabius : « Libération perd la tête: demain, il transforme en information une rumeur sur Fabius en prétendant démentir une non-information de Mediapart ». Sans commentaire. Sinon celui-ci : c’est cette équipe minable à Libération qui m’accusaient « d’escalade », de « souffler sur les braises » de « surenchère populiste ».…

Dans la série Rantanplan chef des armées, Harlem Désir a aussi émerveillé son monde. Après s’être donné le ridicule que l’on sait en m’accusant d’antisémitisme, il réédite l’indépassable numéro de l’arroseur arrosé ! D’un côté il m’accuse de donner dans le « tous pourris ». Puis il invente un référendum sur des mesures de « moralisation de la vie publique » sur des sujets tels que le « contrôle du patrimoine des élus», ou encore « l’incompatibilité entre des tâches de lobbying et la fonction d’élu ». Autant déclarer les élus « tous suspects ». Quel aigle ! Mais personne n’en a tenu compte. Ses propres portes-paroles au PS l’ont démenti. Puis le président l’a enterré. Débâcle totale ! Le chef du gouvernement devait être trop occupé à regarder les avions décoller à Nantes, raison pour laquelle personne ne sait ce qu’il pense de quoi que ce soit. Nous n’avons eu qu’à regarder couler Harlem Désir, sans avoir besoin d’user nos munitions. J’ai dit non à son référendum, une heure après il n’y avait plus de référendum. Sic transit gloria mundi !

Dans la série « les pieds dans le tapis », j’accorde aussi une palme particulière au petit génie du « Monde » qui avait cru spirituel de conclure son article « d’information » sur le référendum en Alsace par une petite giclée de fiel contre moi, comme cotisation à la bonne société. Rappelons avec jubilation ces lignes si délicates : «Mais le coup de gueule de Jean-Luc Mélenchon contre la création d’un grand conseil d’Alsace pourrait être un « plus » pour le projet dans cette région ancré à droite. » Et de citer le chef local d’EELV : « En expliquant aux alsaciens pourquoi ils doivent voter non, Mélenchon ne peut mieux faire pour la victoire du « oui », espère Jacques Fernique. » Bref moi je fais des « coups de gueule » quand j’explique pendant une heure l’unité et l’indivisibilité de la République et le sens du patriotisme républicain de gauche. Et ce pécore fait un article d’analyse quand il résume mon propos à un « coup de gueule » ! Rions ! Ces petits prétentieux en ont été pour leur frais. Les sondages donnaient 75% au « oui ». Le « non » l’a emporté justement dans le département du Haut-Rhin où je suis allé avec Pierre Laurent faire un meeting. Et bien sûr le « oui » n’a pas obtenu 25% des inscrits où que ce soit. Echec total de tous nos adversaires. Et aussi de l’extrême-droite, absente de « l’information » donnée par « Le Monde ». Pourtant c’était une occasion de rigolade. Car sur place madame Le Pen était pour le « non » mais ses troupes locales militaient pour le « oui ». Les socialistes étaient divisés dans la région et muets nationalement. Bayrou avait appelé à voter « oui ». Bien évidemment, pour la soirée électorale, sur le plateau de télé locale France 3 et les autres médias éthiques et indépendants pas un des nôtres n’étaient invités. Juste des partisans du « oui ». Tous battus. Un festival de l’entre-soi. Autant dire une préfiguration suggestive de la géographie politique en cours de formation. Une mention spéciale manipulation gagnée une fois de plus par « Libération » qui résume les positions prises sans jamais mentionner le Front de Gauche mais affirme doctement : « Tous les partis étaient divisés sauf EELV. » En oubliant juste de préciser que EELV était d’accord sur le « oui » et fut battu et le Front de Gauche était uni sur le « non » et a gagné ! Sacré « Libération ».

Mais le plus significatif c’est de voir comment le système médiatique et la propagande des socialistes protègent madame le Pen. Cherchez le communiqué du PS condamnant le silence du FN qui « savait » alors que, eux, les socialistes, sont censés « ne pas avoir su ». Cherchez la moindre dénonciation du fait que le conseiller de la madame ouvre des comptes à l’étranger et trafique sur les mines péruviennes : rien. (Les mines péruviennes…. Il n’y a pas eu une histoire sur ce sujet dans le passé ? Personne n’a de mémoire dans ce pays). En tous cas il est frappant de voir de quelle bienveillance elle bénéficie quand pour la première fois depuis tant d’années, madame Le Pen est prise personnellement dans la chaîne des connivences du système de l’argent et de l’entre-soi. Cela a une valeur extrêmement précieuse. Toutes nos hypothèses sur le sujet sont validées. La suite du comportement du FN est donc prévisible : dans cette phase de crise aigüe, ils n’iront pas plus loin que la longueur de la laisse. C’est pourquoi toute l’énergie du système se tourne contre nous et contre nous seuls. Car c’est de là et de là seulement que vient le danger pour lui.


455 commentaires à “Le 5 mai, marchons pour la Sixième République”

Pages : « 1 2 [3] 4 5 6 7 8 9 10 »

  1. 101
    mosest57 dit:

    Quelques grands principes?
    La VIème République sa refondation, la constituante et sa rédaction voilà le projet populaire qu'il nous faut mener à bien. Faire passer le message que c'est la réponse concrète à nos problèmes actuels et qu'aujourd'hui nous ne sommes que des électeurs alors que nous devrions être des citoyens. Faire de la pédagogie, expliquez clairement ce qu'est une constituante. Pourquoi ne pas s'inspirer des travaux d'Etienne Chouard ? Veiller à ce que la Constituante ne soit pas composée de politiciens mais de citoyens !
    La rédaction de la Constitution doit être une affaire de citoyens si on ne veut pas un nouveau glissement vers une oligarchie. Une constitution ne peut être écrit par ceux qui tiennent le pouvoir, c'est bien au peuple de l'écrire. Les referendums d'initiatives populaires doivent être une pratique courante. L'introduction du tirage au sort et la reconnaissance du vote blanc doivent nous permettre de devenir une réelle démocratie et de faire participer le peuple. Que la parole soit donnée aux citoyens.

  2. 102
    fitz31 dit:

    On ne cesse de présenter le FdG comme un courant extrémiste, en le mettant dos à dos avec le pen à chaque extrait de commentaire dans les journaux télévisé (vous vérifierez c'est tellement automatique qu'on peut être certain que c'est parfaitement fait exprès pour manipuler la majorité indécise). Alors qu'on se tue à dire qu'il se trouve au centre de la gauche, et regroupe des courant variés de la gauche, mais bref, les journalistes du système étant centriste-socialiste-libéraux à 90%, ils sont "sincèrement" trompés par leurs oeillères.
    Donc, en vrac, nous ne sommes pas extrémistes, les extrémistes ce sont le PS et l'UMP : extrémistes libéraux, jusqu'à l'aveuglement. Jean-Luc Mélenchon n'est pas "violent" dans ses propos, c'est la situation économiques et sociales qui est violente pour une grande part de nos concitoyen, français et Européens. Il y'a plus de violence dans la morgue, le mépris et l'arrogance de ceux qui sont "encore" au pouvoir dans leur façon de nous parlez que dans toutes les pseudo injures condensée de Jean-Luc Mélenchon dans toutes ses déclaration depuis la campagne présidentielle. Enfin, Madame Tatcher est morte, allons-nous en profiter pour enterrer l'ultra libéralisme avec elle ?

  3. 103
    rachel dit:

    @ Genialle
    Quel rapport avec les enfants ? Une femme qui n'a pas d'enfant est-elle condamnée de fait à n'être qu'un sinistre personnage ? Désolée de faire de l'anecdote ici, mais il se trouve que je suis une femme sans enfant, et je suis très souvent heurtée par ce genre de propos ou par certains regards silencieux qui en disent long. Attention. Les femmes ne sont pas tenues d'avoir des enfants pour devenir des êtres humains acceptables et légitimes.

  4. 104
    Savigny-Egalité dit:

    Tout commencera à se régler le 5 et ils le savent!

  5. 105
    jacques G. dit:

    Misérables, voilà ce qu'ils sont. Les voilà qu'ils nous déballent tout leur patrimoine alors que leur a rien demandé. La vielle bagnole héritée de mémé, le micro ondes nucléaire et le pavillon a Gadouville les eaux grasses, c'est a se pisser dessus. Un concours de connerie, c'est pas ça qui va ramener les milliards planqués depuis des années et qui nous font défaut aujourd'hui. Après avoir saigné le peuple, ils commencent a transpirer. N'oublions pas de leur supprimer leur privilèges, voiture de fonction, repas gratuit, personnel de maison, frais divers. Allez ouste tout le monde a vélo ou en métro, et a la cantine comme en Scandinavie. ça tremble sérieux, voilà même qui nous sorte un comité d'éthique qui va vérifier tout cela, bien sur on y croit dur comme fer, une bande de voyous qui va contrôler des voleurs. Votre temps est fini, le peuple n'a plus besoin de vous, le 5 mai vos CDD prennent fin.

  6. 106
    tchoo dit:

    @84 Nafissatou
    Qui parle de parti gaudillo? on peut très bien parler de plusieurs voix, dire les choses différemment, sans dire que l'autre n'aurait pas du parler comme ça, cela s'appelle respecter la parole de chacunOsinon, la meute se jette sur le morceau trop contente de dévorer les uns et les autres et les faire passer aux yeux du public pour des gens seuls, ou empreint d'ambition autres. Lisez donc la presse qui se délecte de cela, et vous comprendrez qu'il faut une autre forme.

    @95 Michel Matain
    Inutile de se mettre d'accord sur comment parler et quoi dire, puisque sur le fonds ils sont d'accord (on l'espère), il suffit de ne pas relever les paroles de l'autre pour les fustiger (c'est tomber dans le panneau bien tendu par les médiacrates qui après s'en délecte).

  7. 107
    françois dit:

    Le 5 Mai doit avoir un impact retentissant,pour cela il faut beaucoup de monde dans la rue. Pourquoi ne pas proposer à d'autres sensibilités politiques de se joindre au cortège du moment qu'elles sont incontestablement Républicaines ?

  8. 108
    breteau jean claude dit:

    L'assemblée nationale a voté, je suis en colère et c'est peut dire, les députés socialistes entrés par effraction au palais Bourbon devront répondre de leur forfait (vol d'un projet Sarkozy). Ils s'enfoncent en prenant une décision antisociale conduisant à aggraver la spéculation,donc la crise. Les paradis fiscaux ont de beaux jours devant eux, combien de milliards à planquer en plus avec l'ANI pris aux salariés. En choeur ils parlent de moralisation et sont déjà en défaut, 48 heures auront suffit.
    Les tribulations des élus divulguant leur patrimoine, dont nous ne saurons d'où il vient, sont insupportables. Jusqu'ou vont ils aller dans l'abject ? Comme en Indes avons nous une caste d'intouchables ? Oui un grand coup de balai s'impose et vite.

  9. 109
    Christophe dit:

    Très bon clip vidéo de la télé de gauche pour la marche du 5 Mai.
    Sinon les hommes politiques qui déballent leur patrimoine me font pitié. Il n'ont vraiment rien compris. On s'en fout de leurs patrimoines ! On ne leur demande pas d'être pauvre, on ne leur demande même pas d'être parfait ou d'être des saints de la république. Ce que l'on veut c'est un système réellement démocratique où il n'est pas normale qu'un fraudeur du fisc se retrouve ministre en charge de la lutte contre les fraudes fiscales et qu'il soit ensuite soutenu par une large majorité d'homme politique. On ne veut pas d'homme politique parfait mais un système démocratique qui permet de détecter les dérives avant qu'elles ne prennent des proportions d'affaire d'état. On veut une constituante dont l'ensemble des citoyens soient parti prenante. Vive la VIème république

  10. 110
    phil68 dit:

    Le FdG dit "On lache rien", voila le slogan repris par les ultra cathos du "Printemps français".
    Le FdG sit "L'humain d'abord", voila le slogan détourné par le FN en "le peuple d'abord" pour son défilé du 1er mai (encore un de nos symboles).
    Marre de voir nos mots d'ordre et nos slogans détournés par nos adversaires politiques et marre de voir après l'analogie faite avec notre mouvement. Sinon, je pense que j'ai le même dégoût que vous tous face au vote de l'ANI.

  11. 111
    Armand Barbentane dit:

    Bonjour Jean-Luc, J'ai hâte de t'entendre ce soir. Contre l'insécurisation de l'emploi uniquement 6 PS et apparentés ont rejoint nos 10 députés du FdG et leurs 3 alliés domiens, ce sont Pascale Boistard, Kheira Bouziane-Laroussi, Marie-Anne Chapdelaine, René Dosière, Christophe Léonard, Stéphane Travert.
    Aucun EELV n'a voté contre, mais heureusement Eva Joly défilera avec nous ce qui doit désespérer leurs apparatchiks "tous avec Hollande"! Merci à nos députés d'avoir tenu bien seuls la tranchée parlementaire et aux manifestants de ce jour. Nous ne lâchons rien!
    En prévision du front unitaire de 2014, j'espère qu'outre Eva le MRC, le PRCF et POI intégreront le FdG car pour la révolution citoyenne et contre la dictature de la bureaucratie libérale bruxelloise, nous avons besoin de toutes les formes militantes de ce pays. El pueblo uni jamas sera vencido !

  12. 112
    jeannine dit:

    @Tchoo
    C'est ben vrai ça ! Non sérieusement, c'est un peu notre faute a tous ici aussi. On réagit a l'emporte pièce nous aussi, pressés que nous sommes de se mettre quelqu'un sous la dent tellement nous en avons marre de cette situation. Alors tout y passe, même les copains. Et on fait le jeu sans le savoir de tout ce beau monde.'Bien sur que nous n'avons pas tous le même langage, la même manière de voir les choses, mais si la finalité est la même, alors c'est ce qui compte et c'est tant mieux.
    Quant au patrimoine de tout ce beau monde, fumisterie ! Cela ne me fait pas rire, ça m'énerve et pour de bon je vous l'assure. Et pendant ce temps la on oublie ceux qui n'ont rien a se mettre sous la dent depuis souvent le 15 du mois. Les associations caritatives ont encore de beaux jours devant elles.

  13. 113
    Guy 51 dit:

    250 députés qui se prétendaient de gauche ont osé voter ce texte de loi scélérat de l'ANI.
    C'est la fin des illusions pour ceux qui en avaient encore un peu. Il serait temps de se déclarer ouvertement et clairement dans l'opposition pour se démarquer de ces imposteurs qui nous ont trompé bien au-delà de ce que l'on pouvait imaginer, car tous ces reniements et trahisons successives vont couter très cher à la pseudo-gauche PS dans les prochaines élections, mais plus grave à nous aussi si l'on ne coupe pas le cordon ombilical rapidement. Se réclamer héritiers de la victoire de 2012 n'a plus aucun sens face à un tel pouvoir, on ne devient plus les héritiers que de ses reniements, ses trahisons, ses mépris. Avoir soutenu ce Hollande et ces félons au second tour nous retombe déjà assez largement dessus comme ça. Par ailleurs à ceux qui critiquent la virulence de Jean-Luc Mélenchon encore heureux qu'il l'est.

  14. 114
    maguy dit:

    JL Mélenchon, vous n'avez jamais été un homme seul, nous avons toujours lu vos déclarations qui participent à notre apprentissage politique. le 5 mai nous marcherons avec vous, avec d'autres amis de "Désirs d'Avenir"

  15. 115
    naif dit:

    74 députés de gauche ont voté contre ou se sont abstenus lors du scrutin concernant la loi de l'ANI. Déclaration de P.Laurent.
    Nota: les 3 FN aussi ont voté contre. Parce que cet accord ne devait pas aller aussi loin qu'ils le souhaitaient pour la cause des patrons.

  16. 116
    Abel dit:

    Je me demande quelle est la position des travailleurs CFDT de Vendranges vis à vis de leur direction qui a signé le texte sur l'emploi. Etaient-ils à la manif ?

  17. 117
    Genialle dit:

    @103 rachel
    Mais non. Je suis ok avec toi, et je suis fort désolée, tu as mal compris la suite. Je ne fait aucun amalgame avec le fait d'avoir ou pas des enfants, je posais cette question. Point. En fait je voulais dire qu'elle était sans aucune espèce d'Humanité, sans remord d'avoir laissé ces jeunes mourir. Oulalala en ce moment c'est difficile de se comprendre. Essayons quand même, en ouvrant son coeur et son esprit.

  18. 118
    daniel44 dit:

    Décidément le "coup de balai" fait peur à beaucoup de monde. José Bové vient de se joindre à la meute des inquiets en critiquant le soit disant absentéisme de Mélenchon au Parlement Européen. (Dépêche AFP)

  19. 119
    pmjtoca dit:

    ANI, reste le vote au Sénat.
    Que va dire Filoche ? Que va dire Montebourg ? Que c'est vilain et ils resteront dans ce parti ? Maintenant, ils doivent quitter ce parti ou se taire par égard pour les travailleurs (cols bleux, cols blancs et cols rouges, bref, les 95%).
    Quelle belle saloperie cette majorité là. Je pensais qu'on avait touché le fond de la honte, de l'ignominie, de la bassesse extrême et de la vilenie morale avec la précedente (celle à Sarko and Co.), mais là !
    Constituante ou pas, révolution requise.

  20. 120
    educpop dit:

    Le scénario se met en place. La droite et l'extrême droite disposent d'un socle de conviction commun, ce que le peuple croit être la gauche va s'enliser dans un marécage, la récession va accentuer les difficultés pour la population. C'est le scénario des années trente, les mêmes causes et les mêmes effets. Les élections de l'année prochaine vont tellement exacerber les passions que le gouvernement va peut-être sauter, et on va se retrouver à essayer de s'interposer contre un vote massif en faveur des réactionnaires. Les forces de l'ordre sont comme elles ont toujours été, elles veulent avoir raison quoi qu'il arrive dans l'affrontement avec les indignés quels qu'ils soient. Il y a donc bien intérêt à ce que l'action du 5 mai soit le point de départ d'un ensemble d'initiatives qui devront court-circuiter le scenario. Cependant je ne vois toujours pas la masse de la population se mettre en mouvement, pour l'alerter il faut une communication choc du style à combattre les effets de l'anesthésie médiatique. L'organisation classique des manifs ne suffit plus, la marche va être considérée par le pays comme un épisode de plus dans la longue protestation des gauchistes, comme si l'ordre naturel des choses était d'avoir un gouvernement qui doit de temps en temps taper du poing sur la table. Attention, pour éviter la débandade, les solfériniens peuvent très bien décider d'une répression féroce très médiatisée, comme pour dire vous voyez bien qu'on tient la barre. Ou alors peut-être faut-il le souhaiter, pour accélérer l'allure vers une alternative, mais il est probable que la fin ne puisse justifier les moyens.

  21. 121
    Jacsparow dit:

    @daniel44
    Méfions nous de l'AFP. Elle delivre de plus en plus une information incomplète, voire tronquée. Il parait que l'amendement du FdG deposé à l'assemblée parlant de la mobilité au sujet de l'ANI a été repoussé. Qu'en pense A Chassaigne ? (j ai bien dit "il parait", mon info peut etre erronée)
    Résistance et courage à toutes et tous.

  22. 122
    Denis F dit:

    Le 5 mai, marchons pour la Sixième République
    Oui le 5 mai marchons pour la VI° République, mais marchons tous ensemble, toutes les républicaines françaises, tous les républicains français, ils ne sont pas tou(te)s au Front de Gauche, mais ils sont tou(te)s en attente d'un véritable changement, il sont tou(te)s pour abattre ce système capitaliste pourri, pour un changement d'air radical qui tienne un peu plus compte de "l'humain d'abord".

  23. 123
    Patachabla dit:

    Monsieur Jean-Luc Mélenchon,
    Je veux du Mélenchon. Celui de la Bastille. Vous avez la stature d'un Grand Homme Politique, de ceux qui font l'histoire. Vos discours et vos analyses sont fournis et précis, votre exigence se place à un niveau que bien des commentateurs ont du mal à atteindre. Vos mots sont justes, vos expressions sont précises et vous n'avez pas à vous justifier de leur emploi. Je vous en supplie, ne perdez pas de temps à répondre à ces critiques, ne les reprenez pas, vous polluez votre blog de ce que les autres vous reprochent et vous donnez par la même une deuxième vitrine à leurs propos. Rassemblons nos idées et exposons les sans détours.
    Le peuple est capable de faire la part des choses, il est capable d'entendre ce que vous avez à dire sur les changements radicaux que vous défendez pour la France, il sait que Cohen est un con, qu'Aphatie est une larve, la liste est longue et je ne suis pas un spécialiste du Panthéon des trous du cul, (j'en rajoute un peu, mais c'est exprès!) il savait déjà que la classe politique actuelle forme une oligarchie et que bon nombre d'entre eux se font une part belle du gâteau en toute illégalité. C'est d'ailleurs pourquoi sa réaction à l'affaire Cahusac est si peu sensible, personne n'est vraiment étonné. Le peuple vous a porté juste avant l'élection et vous a lâché sur le vote par timidité et sous la pression du vote utile, mais les derniers événements pourraient leur donner des ailes. Le peuple veut que vous lui ré-expliquiez comment la 6ème république va se mettre en marche, il peut le comprendre.
    J'ai mal au ventre d'entendre la vérité retardée à ce point par de mauvaises questions. Vous avez la parole, donnez la réponse à la question que vous voudriez que l'on vous pose. C'est pas à moi de vous donner des cours de tchat politique. Les journalistes sont bien souvent seulement des présentateurs. Patrick Cohen pourrait faire tourner la roue de la fortune ou animer des jeux télévisés. Le travail de Pujadas consiste à mettre en forme une sorte de revue de presse, il n'existe aucune espèce d'investigation par l'équipe de France télévision, à part sur la chasse aux oeufs pour le treize heure du jour de Pâques. Plenel est un journaliste, il faudrait ajouter, d'investigations. Il y en a d'autres, c'est certain, et ceux là sont les journalistes.

  24. 124
    séb44 dit:

    @JACSPAROW.
    Certes Daniel44 cite la dépêche AFP qui est brève, mais le site d'Europe1 développent ce qu'ils s'appellent "coup de gueule". J'ai posté un commentaire qui rappelle que Jean-Luc rencontrait Evo Morales le même jour, que le rejet du budget de l'Europe était acquis d'avance et surtout que Mr Bové a voté pour le Two Pack (contrôle des budgets des Etats).

  25. 125
    Serge Palestine dit:

    Pierre Laurent souligne (site PCF) que même la bataille parlementaire, même si inégale de par les forces en présence, appuyée par les manifs syndicales, a fait bouger les lignes à gauche, 19 députés ont voté contre et 55 se sont abstenus. Même là et sans naîveté aucune, ça commence à tanguer. Le groupe CRC (FdG) au sénat va aussi leur mener la vie dure aux socio-traitres (désolé pour ce terme, quitte à passer pour un néo-stalinien que je ne suis pas bien entendu!). Militant communiste, viscéralement attaché à notre outil Front de Gauche, je n'excuse pas le dérapage d'André Chassaigne, mais pensez tous, camarades qu'il a passé 5 jours et 5 nuits à batailler ferme contre cet accord scélérat. Quoiqu'on en pense cette bataille parlementaire était à mener et j'invite tous les camarades de ce blog à vérifier par eux-mêmes la vidéo de son intervention à l'assemblée nationale et qu'il a été très ferme à l'égard de ce gouvernement totalement acquis à la cause libérale de la troîka et consorts (ils sont les nouveaux défenseurs zélés de toutes les oligarchies et de la perennité du système capitaliste, de plus dans sa version la plus dure pour les salariés et les peuples). Mais leur monde d'inégalités et d'injustices,de pillages des ressources de la planète, se fissure de plus en plus, car les peuples grondent et frappent à leur porte pour demander des comptes et du balai !
    En cela je suis en accord avec Jeannine (112) ainsi que Michel Matain. Je crois d'ailleurs que Pierre Laurent a recadré André Chassaigne et pas seulement. Soyons respectueux entre nous. Nous allons dans la même direction, pour nous-mêmes, nos enfants, nous n'avons pas le droit d'échouer. Il faut souquer ferme mais sans nous diviser, plus que de raison, entre nous. J'espère un formidable 5 Mai pour que "L'Humain d'abord" rentre concrètement dans nos vies et irrigue la société entière.

  26. 126
    Magda Corelli dit:

    J'ai une pensée pour Bobby Sands assassiné par Madame Thatcher ainsi que d'autres garçons irlandais grévistes de la faim en même temps que lui. Et voici que Bové se met lui aussi à baver sur Jean Luc Mélenchon. Il lui fait de l'ombre ou quoi ? Ce vote à l'assemblée est une honte de plus pour les prétendus socialistes. La crise s'accentuant ils vont le payer cher j'en suis sûre.

    Genialle, Rachel
    La Dame de fer avait eu un fils Mark. Il s'était perdu dans un désert et elle avait remué ciel et terre pour le sortir de là pendant que croupissaient dans les prisons de jeunes irlandais qui combattaient pour leurs idéaux! Des gros mots pour la désigner me viennent en tête mais je ne les écris pas. Ecoutons la chanson de Renaud.

  27. 127
    Guilloux dit:

    @doudou 66
    Formidables les propos de Ken Loach, magnifique réalisateur, sur Tchatcher, formidable également le tweet de Jean-Luc Mélenchon sur le même sinistre personnage qui a ramené le Royaune Uni au XIXe siècle. Bon débarras, et remember Bobby Sands et les autres victimes de sa politique.

  28. 128
    robin des voix dit:

    J'ai honte de voir des gens de droite et de gauche saluer une mémoire pourrie de Tacher, j'ai honte que tous sont devenus tout à coup amnésiques à la terreur économique qu'a répandu cette femme en Europe, j'ai honte que se soit le fric de soi-disant hommes politiques (Copé) et qui se rabaissent à trouver en cette personne du courage et de la vertu. J'ai honte de ces hommes qui n'ont rien de patriotiques à part le patriotisme de leur porte feuille et qui réécrivent l'histoire à leur manière, j'ai honte de cette France qui n'a plus de mémoire sur cette femme qui a traumatisé son pays et notre nation. Et pourquoi pas trouver des justifications à Hitler ou Mussolini tant qu'on y est. La radicalité de ces gens me fait peur, dans quel monde vivons nous enfin aujourd'hui? Et c'est à d'autres que l'on reproche d'être radical ou grossier dans le discours. Ils n'ont que ce qu'ils méritent. Continuons à remuer les consciences à la place de ces grandes gueules.

  29. 129
    turmel jm dit:

    Serge palestine @ 125
    Dans la manif ce matin avec un autre camarade nous avons émis la même analyse que toi. A tu écouté la réflexion de P Laurent? "je n'accepterai aucune réflexion, d'ou qu'elle vienne." ou dans ce style si elle n'est pas exacte. Ce langage codé a du certainement résonner du coté de l'Auvergne. Si chacun comprend la nécessité de porter attention à ce que pensent les autres, nous devrions poursuivre ce beau chemin. Maintenant passons à autre chose.
    Le 5, des camarades qui sont venus à Paris et Toulouse comptent remonter. Vraiment pour moi c'est un bon signe d'une bonne mobilisation.

  30. 130
    séb44 dit:

    Ce soir Jean-Luc a sorti le mouchoir non pas pour pleurer la sorcière, mais pour moucher Mr Pujadas. Bravo!

  31. 131
    Ghislaine A. dit:

    Camarade Jean-Luc,
    Un seul mot au sujet de ton passage chez le valet Pujadas. Excellent.

  32. 132
    Robert dit:

    Bravo Jean-Luc pour avoir remis à sa vraie place Pujadas, c'est à dire les chiens de garde. Et surtout continue à parler cru et dru, moi j'adore.
    Préparons maintenant la marche du 5 mai pour qu'elle soit belle et gigantesque!
    Vive la VIème!

  33. 133
    ermler dit:

    @ Armand Barbentane à 17h56
    Contre l'insécurisation de l'emploi uniquement 6 PS et apparentés ont rejoins nos 10 députés du FdG et leurs 3 alliés domiens,

    Pas six ! Quatre, puisque deux d'entre eux ont fait savoir qu'il s'étaient gourés de bouton et qu'ils voulaient voter pour. Un bigleux sur trois, ça fait beaucoup. Bizarre, jamais d'erreur dans l'autre sens, des PS qui ont voté pour et qui voulaient voter contre.

  34. 134
    Vinnie Reb dit:

    Jean-Luc trop "violent, méchant, sombre, grimaçant et menaçant à souhait" ? Mais franchement, il ne lui manque plus que le couteau entre les dents. Pour le moment, c'est surtout sa bonne plume qu'il a entre les dents (la plume est plus forte que l'épée à ce qu'on dit). Mais à propos de Thatcher, j'ai lu aujourd'hui ce qu'en dit Gérard Filoche et c'est autrement plus sévère : il parle de "barbare". Carrément !
    Si Jean-Luc a parlé d'enfer à propos de Thatcher, j'ajouterai cette question, "Qu'as-tu fait de ton frère ?". Fameuse question que tout bon croyant se voit poser par St. Pierre avant de franchir les portes du Paradis, enfin je suppose. Plus sérieusement, c'est une question que nous devons tous nous poser à un moment ou à un autre. Surtout quand on a des responsabilités envers sa communauté (locale et/ou nationale, à tous les niveaux). A cet égard, je pense que le partageux Jean-Luc Mélenchon n'aura pas trop de mal à répondre. Quant à Maggie, eh bien, je pense que ça va lui être plus difficile vu l'effroyable bilan de son passage au pouvoir au Royaume-Uni. Les Irlandais et les Gallois connaissent déjà la réponse. Sans compter les syndicalistes de British Rail et d'ailleurs, nos frères !
    Personnellement, le commentaire de Jean-Luc sur "l'enfer" qu'il voit pour Thatcher m'a fait sourire en même temps que réfléchir, tellement il est juste. Vu la violence qu'elle a infligée à son pays, et qui perdure, je pense en effet que c'est là la direction qu'elle a dû prendre.
    Et bravo à Eva Joly. En espérant qu'elle, Filoche et les autres du même tonneau, vont finir par rejoindre le FdG et laisser tomber les losers que sont devenus EELV et le PS.

  35. 135
    Courrierlecteur dit:

    C'est une première pour moi, j'ai applaudi un homme politique à la télévision. Jean-Luc, bien sûr! Très en forme pour perturber la Grand-messe du 20H sur la 2. Aucune infime miette de seconde de perdue à répondre aux niaiseries habituelles (langage) et mise à profit du gadget du patrimoine pour renvoyer la balle, la suspicion dans le camp des journalistes pour qu'ils publient aussi leurs ressources! Bien vu. Tous ces journalistes qui savaient (Cahuzac, DSK...) et qui, contrairement à Médiapart, n'ont pas fait leur travail. Bravo! Tout ça en s'offrant aussi le temps de parler du référendum "révocatoire". Belle exploitation de cette brève, mais très grande fenêtre de tir, pour répercuter les messages. Encore bravo!

  36. 136
    JONATHAN dit:

    Bonsoir les ami(e)s!
    Je suis terriblement déçu par la journée de mobilisation contre l'ANI. Nos concitoyens, trop peu informés sur le contenu d'un accord qui les dépossède de protections juridiques fondamentales, n'ont pas compris à temps le malheur qui les guettait collectivement. Le combat devra donc être mené entreprise par entreprise, divisant ainsi la capacité de mobilisation de la classe ouvrière. Mais le pire, dans tout ça, reste le traitement médiatique dont a fait l'objet notre effort de résistance et d'explication. Ce soir, le camarade Jean-Luc n'a même pas été interrogé sur cette question cruciale, le curé médiatique étant trop préoccupé à tenter d'obtenir des confessions de son invité. Le reportage qui a suivi était d'une indécence insupportable : dix secondes pour parler des manifestations après avoir lancé son journal sur les invectives que s'échangent l'UMP et le PS pour tenter de faire croire à une opposition entre eux! J'ai la nausée!
    Les Français ne croient plus à la politique et la parole publique. Peut-on les en blâmer quand on voit à quelle point celle-ci est caricaturée par ceux qui tiennent le devant de la scène? Il va nous falloir faire un travail immense pour tenter de persuader le Peuple qu'il est en mesure d'arracher à ces prétendues élites les droits dont on l'a dépossédé. Sans une forte mobilisation de la base militante, la journée du 5 mai risque fort d'être encore une promenade de santé (peut-être agréable car l'on se sent si bien entre-nous) mais qui n'aura aucune influence sur le cours politique des choses. Il me tarde de voir les transports collectifs s'organiser sur le site Placeaupeuple.fr et le matériel de campagne arriver dans ma fédération.
    Vivement le Printemps français! Vive la Sixième République!

  37. 137
    lepierrot dit:

    Bravo ! Mr Mélenchon pour votre passage ce soir au journal de France 2. J'ai vraiment apprécié le mouchage en règle du petit chien de garde à la laisse d'or.

  38. 138
    Denys 54 dit:

    Bonsoir à tous.
    Je crois me souvenir que lors du décès de Bobby Sands en 1981, l'Iran (qui venait un an auparavant de chasser Reza Pahlavi, Chah d'Iran) a donné son nom à une rue de Téhéran... J'avais à ce moment pris ce geste comme un hommage au courage des prisonniers Irlandais. Il ne faut pas oublier que 10 d'entre eux ont suivit une grève de la faim jusqu'à la mort...

  39. 139
    Donato Di Cesare dit:

    Le "petit" Pujadas va y réfléchir à deux fois avant de ré-inviter Jean-Luc.
    Ce qui me parait le plus incroyable, après le vote à l'assemblée sur l'ANI, c'est qu'une grève générale n'ai pas éclatée ! Que la jeunesse ne soit pas dans la rue, suivit par tout le monde du travaille me désespère. On se fait tondre, on nous mène à l'abattoir mais la vie continue comme avant alors que plus rien ne sera comme avant, et qui s'en préoccupe ?

  40. 140
    D-rex dit:

    @Donato Di Cesare
    Hélas tu as raison "Que la jeunesse ne soit pas dans la rue, suivit par tout le monde du travaille me désespère." C'est catastrophique l'apathie généralisée. Au moment d'une grosse déprime je vois monsieur Mélenchon qui mouche Pujadas. Je vais dormir apaisé ce soir. Merci pour votre intervention et d'avoir fait passer tant d'idées en si peu de temps alors qu'une fois de plus ce journaliste voulait détourner le vrais débat. Et cerise sur le gâteau "pourquoi n'y a t'il dans ce pays que Médiapart qui soit capable de sortir des affaires".

  41. 141
    Maité dit:

    Je dis les choses à mon niveau, je suis du peuple avant tout mais, la meute de chiens enragés qui vous attaque sans arrêt me fait mal ainsi que pour tout le front de gauche, malgré tout c'est bon signe, ça explose de partout, les Cahuzac, les DSK et tant d'autres libéraux à venir, mauvais signe pour eux, ils ont la trouille !, ils sont discrédités.
    Jean-Luc laissez tomber ces charognards, centez-vous sur l'explication du programme beaucoup ne demande que ça, sinon le peuple risque de se tourner plus encore vers le FN, la constituante expliqué nous dans le détail comme vous le faites si bien, éduqué, éduqué encore, c'est ce que les gens attendent. Vous allez y arriver, on va y arriver, soyez celui de la Bastille. Courage on est avec vous, vive la 6éme République.

  42. 142
    Lilly54 dit:

    Bonsoir Amis, Bravo Jean-Luc pour votre prestation sur France2. Ce ridicule Pujadas qui vous a invité uniquement pour vous faire débiter votre patrimoine et vous reprocher vos mots ! Je ne sais pas si nous allons tomber plus bas avec ces chiens de garde. Aujourd'hui parait-il c'est l'ANI versaire de Sapin. Je lui souhaite mauvais. Il est tout de même hallucinant de voir qu'il y a plus d'abstentions que de vote POUR cet ANI de malheur. Et ils nous donnent des leçons de démocratie. Il en est un (Denaja Sebastien) qui dit avoir été absent au moment du vote. On lui fait remarquer qu'il est comptabilisé dans les POUR. Il répond que c'est surement dû au vote automatique. On croit rêver.
    Didier Porte sur twitter vous a trouvé magistral sur Canal. Je confirme.
    On lâche rien. Ils vacillent. Ils tremblent. Ils sont ridicules avec leur patrimoine. Les petites gens s'en moquent. Les humbles savent que les puissants ont largement de quoi vivre. Eux veulent simplement manger et respirer. Alors quand j'entends des propositons comme celle d'un EELV préconisant de faire payer l'impôt par tous et précisant même 120 euros par an pour les plus pauvres et pour le symbole, je me dis que vraiment chez ces gens là Messieurs Dames, on ne réfléchit plus, on ne fait que parader.

  43. 143
    Claude G79 dit:

    Avec 250 voix pour, l'Assemblée Nationale vient de donner un grand coup de poignard dans le dos du code du travail. Les patrons se frottent les mains. Ils vont pouvoir accentuer les licenciements, faire du chantage à l'emploi, augmenter la flexibilité et baisser les salaires.
    Au nom de la justice chère à Hollande, les parlementaires du PS autorisent par la lois les patrons délinquants à ne pas rembourser la totalité des salaires et heures supplémentaires dû aux salariés qu'ils ont volés durant plusieurs années.
    Notons quand même que 50 députés Verts et PS se sont abstenus et 6 ont voté contre...
    Même si la situation est compliquée, on ne lâche rien, les sénateurs qui votent le 12 auront aussi des comptes à rendre devant les salariés.
    Je suis militant CGT et je trouve normal que la CGT en tant que syndicat ne fasse pas parti des organisateurs la manif du 5 mai. Par contre, je serai parmi les manifestants avec beaucoup d'autres camarades de la CGT, j'en suis certain.

  44. 144
    Michel Matain dit:

    La bataille menée a permis que plus de 70 députés de gauche ne votent pas ce texte. Timide avancée, toute petite brêche dans le mur du PS. Bravo aux députés Front de Gauche d'avoir permis ce premier résultat. J'aurai évidemment tellement préféré que ces députés socialistes ou verts aient le courage d'aller jusqu'au bout et de voter non. Cette avancée illustre bien le rapport des forces actuel à gauche. Nous avons encore du pain sur la planche. Après le 5 mai, en seconde lecture, peut être certains députés abstentionnnistes auront ils un peu plus de courage si nous leur montrons où est la dynamique d'avenir.

  45. 145
    Hold-up dit:

    Après la trahison du PS en 2005 sur le TCE, puis celle sur le TSCG et maintenant sur l'ANI, il faut que les listes "Front de Gauche" fleurissent partout comme autant de coquelicots et d’œillets rouges aux prochaines élections municipales et que les élections européennes soient un franc succès ! Le temps est venu de renvoyer le PS dans les cordes et de prendre la première place à Gauche pour le renouveau du peuple français et celui de la république française. Après quarante années de néolibéralisme mortifère, de misère sociale et de chômage de masse ad nauseam, il est temps de relever la tête et de renverser la table : Place au Peuple ! Vive la VI ° république !

  46. 146
    RV dit:

    Bonjour monsieur Mélenchon
    Votre rhétorique est toujours aussi agréable à lire, elle nous donne l'impression de mieux comprendre le monde tel qu'il est.
    Le blog de notre ami Jacques Généreux est figé depuis plusieurs mois, plus de publication, plus de billets ! C'est vraiment dommage, au moment où à gauche les positions semblent évoluer sur le rôle de l'Euro dans l'économie européenne. Jacques Sapir vient de publier un billet dans lequel il conteste nos analyses sur le rôle de l'Allemagne, sur celui de l'euro et sur quelques autres sujets. Des échanges ou des commentaires ou une confrontation seraient à mon sens riche d'enseignement !

  47. 147
    Madeleine dit:

    Camarades, pourquoi vous prenez-vous la tête avec le passage en force de l'ANI, ce que doit contenir la VIème, qui doit la faire, quels os lancer aux chiens de garde et l'importance ou non d'exposer nos divergences au grand jour ?
    Le PS vient d'exclure Cahuzac. Le bouc émissaire est mort. Maintenant tout ira bien.

  48. 148
    lemetayerv dit:

    Je suis très en colère, peut être que là n'est pas le sujet. Mais quand on me dit qu'il ne faut pas mélangé politique et syndicat, je me demande si ils se gênent dans les coulisses. C'est étrange ici, à Montpellier, tout est fait pour étouffer les manifs que se soit par un appel national, européen ou international. Ici beaucoup se posent des questions sur les connivences syndicales et politiques surtout depuis que le ps est au pouvoir. Et les exemples ne manquent pas : Pour les dates suivantes qui pour moi étaient très importantes : le 30/09/2012, le 14/11/2012, le 27/03/2013, le 09/04/2013 - aucune information syndicale ou au dernier moment sur leurs sites ou blogs - information au dernier moment pour les salariés. Les tract pour la manif sont distribués au dernier moment sur la manif aux gens qui manifestent. Même FO a fait sa grève le 04/04/13 ? J'ai perdu à chaque fois une journée de travail pour me faire rouler dans la farine. Si je n'avais pas fait ma propre pancarte avec ce que la loi ANI avait pour conséquence, les gens ne sauraient rien. Les gens m'arrêtaient dans la rue en me disant que grâce à moi, ils savaient pour on manifestaient, c'est grave, très grave car les gens ne croirons plus les syndicats et faut pas être étonnés que les gens ne descendent plus dans la rue, soit parce qu'on ne les informe pas (exprès), soit parce qu'ils sont dégoutés des syndicats.

  49. 149
    François Châtelet dit:

    A propos du tirage au sort pour nommer les députés, les juges et les percepteurs. Les Athéniens avaient un système étonnant et sophistiqué de tirage au sort pour ces fonctions parmi les citoyens (mâles). Pendant ce temps leurs épouses tenaient la maison, leurs prostitué(e)s les attendaient aux étuves et leurs esclaves créaient les richesses.

  50. 150
    lemetayerv dit:

    Pour finir optimiste, je lance un appel à quand un "Front de gauche" syndical (Front syndical) avec tout ceux qui veulent que ça bouge vraiment au travers les syndicat. Pour remotiver les troupes syndicales "dru et cru". Car des gens motivés, il y en a.

Pages : « 1 2 [3] 4 5 6 7 8 9 10 »


Blog basé sur Wordpress © 2009/2015 INFO Service - V3 Archive