05avr 13

En relisant mon précédent post, je me disais : on dirait que j’ai écrit tout ça dans un autre temps. C’est bien le cas. Les aveux de Cahuzac ont fait basculer le temps politique. Comme il y a un avant et un après Chypre, il y aura un avant et un après Cahuzac.

Moralement, même quand on n’y est pour rien, même quand au contraire on a prévenu sur tous les tons au prix de pluies d’injures et d’attaques les plus viles, on a quand même honte, parce qu’il s’agit de notre pays. Mais politiquement c’est jubilatoire de voir pris au piège de la vérité tous ces donneurs de leçons solfériniens ! Et de voir montrer madame Le Pen prise dans la chaîne du mensonge qui unit les belles personnes !

Ensuite intellectuellement, c’est très satisfaisant. Les événements confirment l’analyse sur la pente des événements qui fonde notre stratégie et nos méthodes de campagne. Ce régime est vermoulu jusqu’à l’os ! L’argent qui croyait tout « fluidifier » a tout desséché. Toute secousse l’atteint dorénavant au cœur. Lequel est en pâte à modeler ! Evanescent, incohérent, même au moment de faire des propositions pour produire je ne sais quel « choc » imaginé par des communicants à deux balles, le président trouve encore le moyen de proposer quelque chose de déjà censuré par le Conseil Constitutionnel. Ce qui en dit long sur l’inconsistance des équipes en place autour de lui !

Partisan de l’agir davantage que du seul parler, mes amis, après un tour de table avec mes camarades, je fais donc la proposition d’une marche pour la Sixième République. Et j’assume de proposer une date pour éviter de perdre du temps. Le 5 mai. Jour anniversaire du second tour de l’élection présidentielle. Jour anniversaire de l’ouverture des Etats Généraux de 1789…

sfio-1932Notre dénonciation de l’oligarchie prend des visages, des noms, des adresses. La communauté de mœurs, de vie, d’appétits, de fréquentations qui unissent les puissants du « bipartidarisme » éclate au grand jour. Voilà ce que j’appelle « l’officialisme ». Importants « officiels », partis « officiels », experts inamovibles « officiels », et ainsi de suite. Tous ceux-là se sont garantis une circulation libre et non faussée entre les camps politiques et les comptes en banque. Ils parlent tous la même langue internationale de la finance. Si bien qu’un Chinois véreux et un boucher-libraire, trésorier de la campagne de François Hollande, peuvent ouvrir ensemble un compte offshore sans problème linguistique pour se comprendre ! Mais ce n’est pas tout.

Le filet du silence et du harcèlement qui a accablé Mediapart a aussi joué son rôle : nous faire douter, hésiter. Nous enfermer dans nos propres exigences morales. Les faits démontrent que c’était la meilleure protection dont disposait le criminel. Psychologiquement, ce fut sans doute une aide précieuse pour lui, pour persister dans le mensonge. On peut même penser que c’est aussi ce qui lui a permis de croire que son subterfuge fonctionnerait jusqu’au bout ! N’empêche. Quand il est devenu de bon ton de supputer sur « le discrédit de la classe politique », j’y vois surtout un écran de fumée protecteur du naufrage d’une certaine caste médiatique. Les quatre-vingt tweet d’un Jean-Michel Aphatie pour mettre en cause l’enquête de ses confrères de Mediapart ont joué un rôle aussi important dans le pourrissement de l’affaire Cahuzac que les cécités volontaires des importants du Parti Solférinien et de leur gouvernement. Maintenant un nouveau piège autobloquant est tendu par l’officialisme médiatique. Critiquer et taper sur l’oligarchie ce serait dire : « Tous pourris ». Horreur ! Tant vaudrait signer une carte chez Déat et Doriot comme dirait l’infâme Attali. Je me suis fait avoir sur ce thème par Nicolas Poincaré. Peu lui importait ce que je racontais, il conclut : « Vous dites « tous pourris ». Alors vous dites « tous pourris » ? » Et moi comme un ballot : « Non, non, non, pas tous pourris ! ». Ce coup-là j’ai perdu. Mais il n’y aura pas de deuxième fois. Méfiance, la caste va se défendre.

Dlenine’ailleurs comme aux temps déjà si précurseurs de l’affaire Strauss-Kahn, on apprend à présent que « tout le monde savait ». Hervé Morin, ancien ministre de la défense, de droite, dans « le Parisien » révèle : « Il se disait depuis longtemps dans les dîners en ville que, sur dix cheveux transplantés par monsieur Cahuzac, neuf l’étaient au noir ! » Car dans les dîners en ville, en vacances, et que sais-je encore, tous les « officiels » se voient, se parlent, échangent des adresses pour les cheveux et que sais-je encore. Tous les officiels et donc aussi le chien de garde de la maison commune du fric, la troupe Le Pen. Voyez le financier de madame Le Pen. Il savait depuis vingt ans puisque c’est lui qui a ouvert le compte de Cahuzac et n’a rien dit ! Il a prévenu la madame qui savait donc et n’a rien dit non plus. Peut-être est-ce avec cette sorte de silence qu’elle a réussi à faire avancer sa dédiabolisation médiatique ? On apprend dans « Le Parisien » que ce financier des Le Pen a rencontré récemment monsieur Cahuzac dans un bar du seizième ! Il lui aurait annoncé qu’il allait avouer. Il est certain qu’il a prévenu madame Le Pen. Mais il n’a rien dit publiquement. Normal. Ces gens-là s’appelaient entre eux le « gang des implants » (Le Monde) ! Autrefois ils dînaient ensemble en vacances ! Mais oui ! Mais oui ! Je suppose que bientôt on en apprendra d’autres. Et on nous dira « tout le monde savait ! » Tout le monde ? Vous aussi madame Michu ? Noooon ! Et toi camarade du PS qui nous fait la leçon depuis des mois sur « ceux qui aident Le Pen par leur critique du gouvernement » ! Hein ? Toi aussi, tu allais en vacances avec le responsable du Front national de ton village comme le font tes chefs ? Va savoir ! « Tout le monde savait », qu’ils disent. « Tout le monde », ça veut dire « les officiels », les importants. Les autres n’existent pas à leurs yeux et rien ne le dit mieux que cette expression « tout le monde savait ». Les autres, c’est « personne ».

Bon donc, « tout le monde savait » que les implants de cheveux chez Cahuzac « se payaient au noir » ! Ah ! Ah ! Et si c’était là que s’était construite la chaîne du mensonge ? Tous ceux qui ont été se faire implanter des cheveux suaient peut-être à grosses gouttes en se demandant quand sortirait la liste des clients et le prix payé. Alors, ils regardaient ailleurs, ils croisaient les doigts, ils éteignaient les petites flammèches de l’incendie quand ils en trouvaient une à portée de main ! Hommes politiques, médiacrâtes, il doit y avoir un monde qui se tient par les cheveux et les paiements au noir de la coquetterie. Suivez les nouveaux cheveux, amis, si vous êtes curieux ! De toute façon je suppose que la justice va le faire. Car l’agent caché de monsieur Cahuzac venait bien de quelque part ? La justice va vouloir savoir d'où et de qui ! Petits ruisseaux ou grandes rivières, le nombre des mouillés va faire tignasse ! 

Nous n’en resterons pas aux gémissements et aux commentaires. Ni même aux sarcasmes bien mérités par toute cette engeance officialiste. Il faut entrer dans l’agir. C’est de notre honneur de citoyen dont il est question. De notre dignité de peuple libre. La décomposition politique des institutions a une origine : le mépris du peuple et le règne de l’argent. C’est là qu’il faut frapper et changer de cap. Mais avant même de discuter de cela, de son bien fondé ou non, c’est la règle de la discussion civique qu’il faut changer. La règle du jeu démocratique. C’est-à-dire la Constitution. Hollande veut encore la changer trois fois. Elle l’aura été plus d’une vingtaine de fois depuis sa promulgation. Jamais par une Constituante ! Et trois fois seulement au suffrage universel. Nous vivons sous l’empire d’un bricolage de circonstance, de convenance et de connivences.

La construction pyramidale de la Vème république aggravée par l’inversion des scrutins et le raccourcissement du temps des mandats produit des effets destructeurs de grande ampleur. Le résultat de la concentration du pouvoir sur le prince éphémère, on connaît. On sait à présent l’effet d’isolement et le sentiment de toute-puissance nombriliste que la fonction distille dans l’organe humain qui l’occupe. Mais cette culture du sommet redescend en cascade sur tous les échelons du pouvoir qu’ils soient élus ou technocratiques. L’arrogance est partout, la vertu civique passe pour un défaut de communication, le débat, un ennui passager. Les alternances, loin d’aérer le système l’ont durci et irresponsabilisé. Les « insubmersibles » sont les créatures nées de ce monde. Hauts fonctionnaires, experts auto-proclamés, rapporteur de commission Dugenoux et ainsi de suite, survivent à tous les changements politiques, s’entre-protègent à chaque alternance. Ils maintiennent une continuité qui n’est plus celle de l’Etat mais de la mode idéologique qui les a rassemblés, de la promotion qui les a fait se rencontrer. C’est cette chair pale et insipide qui séduit Hollande. Il s’entoure de technocrates sans idées, de condisciples de sa promotion comme d’autres des natifs de sa tribu, de politiciens sans consistance voués à lui comme autant de commensaux émerveillés de l’entre-soi que crée l’absence de convictions. Ceux-là n’ont finalement plus aucun lien avec le monde qu’ils prétendent représenter. Quel est le fil de l’existence de telles créatures ? Eux-mêmes. Le contenu est venu d’ailleurs. Au bout d’un certain temps, depuis que cette évolution a commencé dans les rangs du PS, les sociaux-libéraux ont trouvé la pratique de leur théorie. L’argent ce grand fleuve qui charrie déjà tant d’eaux mêlées leur a paru non seulement moins suspect mais tellement familier ! J’imagine le processus. On entendit raconter que les coups d’épuisette revenaient pleins. Certains se demandèrent où jeter des filets. D’aucuns y pourvurent. On pêche même parfois à la dynamite. Dès lors, rien jamais ne leur paraît plus aussi immoral qu’ils l’avaient d’abord cru. Peut-être parce qu’ils ne voulaient rien savoir de leurs propres actes privés, ils étendirent la règle aux actes publics. Une doctrine émergea qui satisfaisait tout le monde : les traîtres et les lâches. Une doctrine assumée. C’est ainsi que Pierre Moscovici peut dire qu’un ministre n’est jamais un « salopard » qu’il soit de droite ou de gauche (Le Parisien). La fonction exempterait de la responsabilité morale. Non seulement celle du ministre comme personne mais celle de sa politique. Voilà une pensée typique du technocrate le plus fanatisé. Il croit qu’il n’est rien de plus que l’agent zélé d’une loi de la nature. L’accoucheur de l’histoire n’a aucune responsabilité sur la personnalité du bébé, en quelque sorte ! Cette raison « technicienne », de la politique, son absolutisme intrinsèque, est mère des pires horreurs dans l’histoire. De la sorte et au total, l’infection est partout. Le coup de balai est le meilleur remède disponible.

Qu’est-ce qu’un coup de balai en démocratie et en République ? Rien de plus qu’une décision prise par le peuple lui-même. Elle concerne les personnes mais surtout le système. Robespierre fit voter que les élus sortant de la Constituante ne pourraient être élus à la législative suivante. Plus proche de nous, Rafael Correa fut élu en Equateur la première fois avec comme programme la Constituante et la non rééligibilité des sortants. Retirer leur mandat à ceux qui l’exercent pour se donner la possibilité d’une page neuve ne doit pas être seulement un moyen réservé aux périodes d’exception comme celle que nous vivons. Ce doit être une option permanente pour le peuple souverain. C’est ce qu’ont introduit dans leur Constitution les vénézuéliens. Il existe la possibilité d’un référendum révocatoire sous condition de la collecte d’un certain nombre de signatures d’électeurs. Cette procédure a d’ailleurs été utilisée contre Hugo Chavez lui-même ! Mais le même pouvoir est reconnu au niveau municipal et même législatif ! L’usage du balai doit être un recours permanent de l’intervention populaire. Le référendum révocatoire permet d’articuler l’initiative politique du grand nombre et la stabilité institutionnelle dons a besoin toute société.

Mais bien sûr, l’idée de coup de balai a aussi une signification politique immédiate. Pour nous, elle concrétise l’idée « qu’ils s’en aillent tous ». C’est un acte d’éducation populaire destiné à valoriser l’idée qu’on peut se passer des puissants du jour. Que nous sommes aptes partout où nous sommes à faire bien mieux qu’eux. Et surtout c’est une préparation en profondeur de l’idée qu’il faudra tous s’en mêler pour conduire la rénovation sociale et républicaine à son terme. C’est pour cette raison que depuis les premiers moments, le Front de Gauche porte l’idée d’une Constituante pour aller vers la Sixième République et l’a inscrite dans son programme « L’Humain d’abord ». Dans la version initiale cette Constituante était même le premier point du programme. Il passa en six parce que des rédacteurs expliquèrent que « c’est le social qui motive nos électeurs ». Personnellement je n’ai jamais pensé cela. Je crois que le social est en ligne directe avec le plus pur de la politique qu’est la règle du jeu démocratique dans un pays de vieille tradition parlementaire et de libertés communales comme le nôtre. Les faits se sont chargés de donner les preuves dont certains manquaient pour y croire. J’admets d’autant plus volontiers qu’ils aient douté qu’on connaît bien la  vieille tradition d’indifférence aux institutions qui habite depuis longtemps notre gauche. Mais le fait est que non seulement la Constituante et la Sixième République furent au cœur du programme mais que c’est sur ce mot d’ordre qu’ont été convoqué les trois plus grands rassemblements de la campagne présidentielle, à la Bastille, au Capitole et au Prado !

C’est de cette Constituante dont il faut parler de nouveau haut et fort. Car ce n’est pas une lubie idéologique que cette idée. C’est une réponse concrète à une question concrète. C’est elle, d’ailleurs la réponse complète au large problème posé. Car du simple fait qu’il s’approprie la définition de la règle commune le peuple redevient acteur et propriétaire de la société. Le faisant il se refonde lui-même. Il s’unifie en se définissant. La seule carte d’identité rend constituant. La Constitution ne se contente donc pas de s’imposer à tous elle appartient à tous. Evidemment, il faut pour cela qu’il y ait une Constituante ! Et il faut qu’elle soit préparée par une implication populaire de grande envergure. Les équatoriens fixèrent un lieu et un délai de plusieurs mois pour préparer ce qu’ils auraient pu régler à l’ancienne entre juristes en une semaine. Vers ce lieu convergèrent des délégations populaires de tout le pays. Au Venezuela on fixa aussi un délai et les articles proposés furent mis en débat dans tout le pays, expliqués et critiqués quartier par quartier, imprimés sur tous les supports de communication les plus quotidiens comme l’emballage des paquets de pâtes alimentaires…

Un tel objectif ne se sollicite pas. Il s’arrache. C’est l’action populaire qui imposera la Constituante. Personne ne peut croire que « l’officialisme » va convoquer ses juges ! En tous cas pas de bon gré. Evidemment ce sont les circonstances qui commandent l’avancée des idées. Ce moment de décomposition putride est propice à une prise de conscience. Je fais le pari qu’elle dépasse largement les seuls rangs de notre Front de Gauche. C’est pourquoi cette idée doit se transformer en force matérielle large, sans accaparement du thème. L’objectif n’est pas de réussir un coup de communication mais un coup de mobilisation. Si nous sommes forts l’initiative fera peut-être le déclencheur dont nous avons besoin pour remettre le pays en marche. On pourra répliquer l’initiative avec plus de facilité. C’est la stratégie qui prévalut pour organiser le trio Bastille-Capitole-Prado. Bien sûr il faut le réussir. Il n’y a pas de date parfaite. Il n’y a pas de lieux parfaits. Il faut donc aller de l’avant avec audace en se donnant les meilleurs points d’appui. Une fois regardé le calendrier de près c’est la date du 5 mai qui semble la meilleure. Plus tard on butte sur un grand pont. Plus tôt le délai n’est pas suffisant.

09Le 5 mai est l’anniversaire du deuxième tour de l’élection présidentielle. Le 5 mai est l’anniversaire de l’ouverture des Etats généraux de 1789 qui rendirent le peuple souverain en France. Enfin, juste pour l’humour, apprenez que le 5 mai est la journée mondiale de l’hygiène des mains. En France cette journée mondiale est appelée journée « mains propres ». Ça ne s’invente pas. Le 5 mai me paraît un jour propice. Le 5 mai nous pourrions donc rendre coup pour coup et manifester pour la VIème République, nationalement cela va de soi. Cela va de soi parce que l’expérience nous montre que les manifestations décentralisées ne produisent pas le même effet d’entraînement et ne sont pas comptabilisées de la même façon. 

Droits réservés – Toute reproduction ou utilisation est interdite


605 commentaires à “Que diriez-vous d’une marche pour la Sixième République le 5 mai prochain ?”

Pages : « 12 3 4 5 6 [7] 8 9 10 11 1213 »

  1. 301
    Patachabla dit:

    J'y ai mis le temps mais j'ai perdu la foi aujourd'hui. J'ai cru un moment que Hollande se jetterait sur l'occasion d'être un héros, un héros national, un héros pour le peuple de l'Europe, un héros internationale, celui qui prendrait le cap du changement, celui qui serrait la bête noire de la finance. Je suis naïf, hein ? Bien sur, je suis depuis longtemps en parfaite adéquation avec les analyses et les propositions du front de gauche mené par Jean-Luc Mélenchon, mais le deuxième tour se jouant sans lui, j'ai bien du voter contre Sarko, puis, avec le temps on se replonge dans ses activités quotidiennes, on se dit, c'est tout de même la gauche qui est au pouvoir, on se rassure. Et encore il y a quelques jours, je me disais, il ne peut pas passer à côté d'une telle occasion, d'un tel tremplin pour être enfin un homme de gauche qui prendrait une place dans l'Histoire (j'en suis convaincu, nous vivons des moments historiques). Je me suis dit, il va être la parole du peuple Grec, Italien, Espagnol, Irlandais, il va mener l'Europe à ce qu'elle aurait du être depuis le début. Mais non, je réalise que le changement passe aussi par le changement des hommes de ce pouvoir, il faut une révolution, et c'est maintenant, je ne vois pas d'autre solution. Sur les blog des représentants socialistes, on lit : "il faut accentuer l'effort sur les chantiers qui réfléchissent à assainir la vie politique" sans blague ! Je vous jure, ils souhaiteraient que les vacances d'été soient à la porte pour nous envoyer bronzer sans broncher. Ils vont jouer la montre. Ils veulent encore réfléchir à comment faire ? Alors que les poursuites et les contrôles des mouvements financiers sont à opérer tout de suite. Combien de temps on a mis pour mettre la main sur les comptes chypriotes ? Combien de temps leur faut-il encore pour agir quand ils le décident ? Je n'y crois qu'à moitié, mais il faudrait une mobilisation sans précédent, quand je sonde mon entourage, j'ai peur d'être déçu, le printemps est en retard, c'est leur plus grande impatience ! Courage à vous tous, rendez vous le 5 mai.

  2. 302
    loulou78140 dit:

    Et lorsque l'on apprend que le trésorier de la campagne de FH vient de recevoir le prix des députés des mains du Président de l'Assemblée, on se dit qu'il faut faire un sacré ménage pour refonder la République.

  3. 303
    jpp2coutras dit:

    @celle
    Bravo pour la devise! "En mai défait ce qui te déplait"
    Celle-ci peut faire un slogan qui ne manque pas de...sel!

  4. 304
    Mario du 38 dit:

    Jean-Luc précise que le 05 mai 2013 est la journée mondial "Mains propres" pour l'OMS ! Ah ah !
    Je vous signale que "Mains propres" se traduit "Mani Pulite" en italien et c'est justement le nom d'une opération "coups de balais" menée par les juges italiens dans les années 1990. L'opération "Mani Pulite" s'est attaqué à la corruption de la classe politique Italienne. Malheureusement le cancer a réussit a repartir un peu plus tard, mais cela a provoqué un électrochoc et changement de république.
    Vive la constituante et la VI république !

  5. 305
    sergio dit:

    Problème que pose l'affiche, son insertion dans un temps, magnifique et épique, mais qui n'est plus. Epoque associée ensuite et à tort aux excès et déviations du stalinisme postérieur. Et enfin le pays russe a ses spécificités d'où le risque de laisser penser que l'on transpose béatement une époque révolutionnaire d'un autre continent à notre situation. Montrer, et c'est bien le but de l'affiche comme de la manif, que le PG et le FdG et toutes les forces républicaines du pays veulent un changement de constitution (et de cap) en France, demanderait une affiche en rapport explicite et étroit avec nos problèmes actuels déjà assez complexes et en outre différents de ceux de la Russie du XIXe s., même pour les marxistes.
    Je suis donc d'accord avec ceux qui proposent une affiche coup de balai et Renaissance ou Libération mais en relation avec nos problèmes et nos fléaux "à nous".

  6. 306
    Claude G79 dit:

    Je suis d'accord, il faut du monde, beaucoup de monde dans les rues à Paris mais aussi en province le 5 mai. L'essentiel est de créer toutes les conditions pour que massivement s'exprime notre volonté de mettre un coup de balai dans le système et construire du neuf avec la 6ième République.
    Il faut aussi une puissante mobilisation le 9 avril dans tout le pays pour interdire aux parlementaires du PS et de l'UMP de casser le code du travail, et la hiérarchie des normes. La loi doit rester la même pour tous quelque soit son entreprise et l'endroit où l'on travaille. Cette loi ne doit pas passer !
    Alors, tous ensemble, tous ensemble, on est dans la rue le 9 avril, le 1er mai, le 5 mai.

  7. 307
    j-jour dit:

    Cette affiche me pose également problème. Elle ne risque en outre que de restreindre l'intérêt que certains pourraient manifester en cette heure critique pour le Front de Gauche et sa proposition d'oeuvrer pour une VIème République.
    D'accord avec la proposition de Sergio: Je suis donc d'accord avec ceux qui proposent une affiche coup de balai et Renaissance ou Libération mais en relation avec nos problèmes et nos fléaux "à nous".

  8. 308
    tchoo dit:

    Alors ça y est, ils avouent. Tous savaient et n'ont rien dit, rien fait, pire ils ont fustigé médiapart. Ce soir Philippe Tesson à avoué que tous les journalistes, toutes la médiacratie savait que Cahuzac était tout sauf blanc, pire à Anne Hidalgo qui déclarait le scandale de Cahuzac acceptant le poste ministériel, il lui répliqua que le pire était que "on" ait pu lui proposer ce poste, alors que "on" savait.
    E Plenel buvait de petit lait (salut les terriens ce soir).

  9. 309
    Anny Paule dit:

    Tout à fait d'accord avec l'invitation à un 5 mai d'expression populaire contre ce gouvernement que nous avons malgré nous aidé au second tour et pour la revendication d'une constituante menant à la 6° République attendue!
    [...]

  10. 310
    Naco dit:

    C’est bien. Le PCF vire la faucille et le marteau sur son logo, mais au ici, on remet Lénine et sa barbiche, et on le fait parler dans le texte. Sublime. Personnellement en plus, je lui aurais mis un bleu de travail, voir un petit col Mao. Ca c’est de la comm. Rien à voir avec ces trucs insignifiants trop fashion des anonymous. Et bien plus puissant que la reprise du style 68 (prononcer staille) par les fachos anti-homo dans leur dernière manif. C’est du concret, de l’historique. En fait, avec ça, quelque part, on a envie de refaire toute l’histoire d’un seul coup, et peut-être de rendre service au Russes qui ont jamais trop bien réussi en 95 ans, à faire le ménage chez eux. Trop bien, continuez. Lâchez rien car au moins, dans la grisaille actuelle, ça fait rire tout le monde. Les mains propres, le balai… Suffisait de l’inventer…
    Moi je viendrais déguisé en éponge. J’espère jusque qu’avec ça, on fera plus de 2% aux prochaines municipales.

  11. 311
    beo dit:

    Si l'appel laisse la porte ouverte à une constituante tirée au sort alors je serai des votres.

  12. 312
    Maité dit:

    Merci à jean-luc de nous expliquer dans le détail et de sa sincérité, son honneteté, oui il faut un sacré coup de balai à ce tas d'arrogants, de menteurs, le compte de Cahuzac ouvert par le financier de la Le Pen ! Elle peut faire profil bas, peu à peu le masque du FN finira par tomber. Jamais l'extreme droite n'est tant monté que sous le PS et les médias, le pouvoir et l'argent. Vite la VI éme République. Bonsoir à tous.

  13. 313
    jac dit:

    Pour réussir, il faut parler aux gens, tous les autres, ces personnes. Or, j'ai parfois l'impression que vous vous adressez encore aux solfériniens ou que ce sont les journalistes que vous voulez convaincre. Ce n'est vraiment pas la priorité. Arrêtez d'invectiver, c'est déplaisant. Arrêtez les bons mots, ça fatigue. Tout cela est trop sérieux pour en faire un jeu, un théâtre. Expliquez, argumentez avec calme ce qui n'empêche pas la détermination. Trop de gens ne comprennent pas le projet du Front de Gauche. Ils s'en sentent exclus et préfèrent donc le rejeter.

  14. 314
    ermler dit:

    De mieux en mieux en mleux, l'affiche ! Après Lénine, voici la SFIO de Léon Blum! J'ai compris, on refait le congrès de Tours à l'envers ! A quand les "coups de balais" du Grand Charles ?
    Allez, Unité ! J'y serai à la marche du 5 mai. Dussé-je y user ma dernière paire de pompes (dans le c...!)

  15. 315
    Menjine dit:

    L'avenir du code du travail se joue en ce moment à l'Assemblée nationale et aussi celui de la Sécurité sociale. Lisez l'intervention de Gaby Charroux, député FdG et maire de Martigues, et son rappel de l'oeuvre et des combats d'Ambroise Croizat. Mobilisons nous le 9 Avril partout en France, c'est mardi, urgentissime.

  16. 316
    Sedat Reynaldo dit:

    Allez Jean-Luc Mélenchon, la révolution est en marche...!

  17. 317
    Siamy dit:

    L'affaire Cahuzac occupe en ce moment tout l'espace, et en particulier celui qui devrait être largement réservé à la défense du code du travail et au rejet de cet accord anti social en débat à l'assemblée. Mais silence sur les ondes. Curieux, n'est-ce pas?

  18. 318
    dit:

    Pour moi les slogans ça sera "à bas la finance, à bas l'oligarchie, à bas la médiacratie", ou "liberté, égalité, fraternité" ou encore "constitution du peuple, par le peuple, pour le peuple". Ne pas oublier de parler du TCE que le peuple avait refusé, ça pourrait être fédérateur.
    Au contributeur qui demande Lienemann, Emanuelli, Chevènement à la tribune (et Julien Dray, non?), c'est de l'humour noir ? S'ils veulent nous rejoindre, pas de problème, mais avec la piétaille, comme nous, pour eux c'est trop tard ! Pour Dupont-Aignant d'accord avec vous. Rendez-vous le 5 mai à tous.

  19. 319
    jeannine dit:

    Gérard Filoche ce soir sur ITL, émouvant ou comédiante, qui implore "son" président, "son" gouvernement de faire une vrai politique de gauche. Le journaliste béat d'admiration, qui boit du petit lait, qui découvre ce que la gauche peut faire, tiens j'arrête car je vais m'étouffer, en pensant a celui, a ceux devrais-je dire qui s'égosillent depuis des mois et des mois, sans être pris au sérieux. Trop injuste quand même. Allez continuons, oui Unité avec nos différences et nos colères c'est notre fierté.

  20. 320
    vvvv1910 dit:

    Le 5 mai doit etre notamment une réplique forte a Liberation dont la une du jour est une honte. Nous n'oublierons pas cette une, messieurs les journalistes, Lilian Alemagna et Duhamel. Vous avez choisi votre camp.

  21. 321
    Menjine dit:

    @ jeannine
    Gérard Filoche en tous les cas, quelque membre du bureau national du Parti Socialiste qu'il soit, n'a pas attendu l'affaire Cahusac, pour faire un boulot de fond. Sur L'ANI ses analyses, chiffrées, précises, fouillées ont permis de comprendre avec précision ce qui attend tous les travailleurs du privé dans un premier temps. Il a été le seul à mon avis à faire cela à ce niveau de clarté et de finesse. Je ne l'ai pas vu, si clairement exprimé et avec cette compétence chez les partisans du FdG, sauf chez Chassaigne. Son travail est un socle sur lequel nos députés FdG, les 7 communistes restants, Dolez, les Fase peuvent compter, et en faire leur miel. Ce que nous voulons c'est au minimum empêcher les ravages de la politique de droite menée sous étiquette de gauche, non ? Dans l'état de faiblesse où nous sommes depuis les dernières élections, je trouve qu'un discours comme celui de Filoche est très bien venu sur les ondes et dans les papiers sur tout support. Honneur à lui ! L'humain d'abord il a su le montrer. Donc si nous voulons qu'on écoute les membres du FdG il faudrait peut-être aussi se bouger et pas seulement contre les agioteurs, mais déjà le 9 Avril, en masse. Nous n'avons pas été à la hauteur, pour ce qui est de la mobilisation, de la haute opinion que nous avons de nos forces, ni contre le TSCG, ni contre l'austérité déjà imposée. Les journalistes baieront devant nous, si nous savons imposer notre force, pour l'instant nous sommes en deçà des urgences.

  22. 322
    guinet dit:

    Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1793 - Article 35
    Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs.

  23. 323
    Sylvie 34 dit:

    Très bonne initiative mais comme d'autres, je pense qu'il faut une manif à Paris et une autre à Marseille pour plus de représentativité, même si la Bastille est bien à Paris !

  24. 324
    Khajidu dit:

    Coucou camarade partageux !
    Je serai là le 5 mai. La question ne se pose même pas.
    Sinon, je vois que je ne m'étais pas trompée sur Cahuzac. On s'est rejoints sur le diagnostic, qui me semble comme à toi partagé par un certain nombre de solfériniens (et d'autres). Lesquels exactement je ne saurais dire, mais il m'a l'air d'y en avoir un certain nombre. Fais attention à toi.
    Remets-toi vite, camarade partageux, si ce n'est déjà fait. J'ai regardé ton meeting de cette semaine...

  25. 325
    DSMC dit:

    Bonjour à tous,
    Je me pose des questions. Au vu de ce qui est connu aujourd'hui c'est à dire de l'implication des proches du FN dans l'affaire Cahuzac, les militants FN qui annoncent le salaire hypothétique qu'ils attribuent à J-L Mélenchon, serait ce un appel du pied pour lui signifié qu'ils sont en mesure de lui ouvrir un compte à l'étranger dans des paradis fiscaux ? Ou bien ne serait ce que par méchanceté et moquerie ce qui voudrait dire alors, avec ce salaire petit tu n'est pas prêt de faire parti des milliardaires comme notre maîtresse.
    Un grand merci au front de gauche et à J-L Mélenchon.

  26. 326
    Jean Jolly dit:

    @ Menjine.
    Ok sur le boulot extraordinaire effectué par Gérard Filoche, aussi bien sur l'ANI que sur l'ensemble de sa carrière, personne ne pourrait honnêtement remettre en question son implication sincère auprès des salariés. Mais quel est le diable qui le tire par la queue au point qu'il ne réalise même plus la déchéance du PS ?
    Ceci dit, il sera certainement parmi les nôtres le 5 mai... contrairement aux autres.

  27. 327
    intelligent looser dit:

    Salut à vous des villes et des champs,
    S'il n'est qu'une marche que l’astreinte ne m’empêchera pas de faire ce mois de mai 2013 c’est celle du 5, pour la sixième que j’appelle de mes voeux [...]
    Par contre, l’autre jour j’étais un peu court, après avoir expulsé le cas Cahuzac. Bien que convaincu du contraire comment pouvais-je répondre à ceux qui parlaient style « tous pourris » et de Mélenchon comme l’un de ceux là ? Ils nagent en plein marasme et moi aussi sur d’autres sujets (sociaux écologiques) je n’en suis pas loin, pas loin de la résignation. Comment puis-je être paysan, partageux et si isolé ?
    Vite camarades agissons pour balayer les mafieux de tous bords et adaptons le milieu pour plus de respect que de profit. L’insurrection, la 6ème et SVP, pas la guerre.

  28. 328
    Erick dit:

    @Nicks 289 et Jeannine 296
    Je crois que vous avez mal compris mon propos. La manifestation du 5 mai sera quelque chose d'important, et à nous d'en faire un évènement aussi fort que la nouvelle prise de la Bastille.
    Je veux seulement que le Front de Gauche apparaisse dans les médias, face au peuple, tel qu'il est, un rassemblement de composantes frondeuses, audacieuses, révolutionnaires, qui ont su dépasser leurs divergences au nom de l'intérêt commun, avec un programme qui les réunit et les lie. Plus clairement: une équipe dotée de personnes déjà prêtes à gouverner, dans les différents secteurs de l'exécutif.
    Or, depuis quelque temps, les décisions du FdG ne sont jamais présentées en commun, par les représentants du collectif qu'il constitue. Cela nuit profondément à la lisibilité du FdG. Les médias, et les politiques PS ou UMP /FN, s'en servent à loisir, en isolant Jean-Luc Mélenchon et en le désignant comme un illuminé, ou comme on l'a vu lors du congrès du PG, comme quelqu'un d'antidémocratique et antisémite. Le comble !
    L'heure est historique, mais il faut la saisir. Serait-ce donc trop demander qu'un meeting commun avec toutes les formations, ou, si ce n'est pas possible (ou pas souhaitable en terme de stratégie, car un meeting peut être ignoré par les médias), qu'une conférence de presse commune ? Elle indiquerait, par la voix de nos dirigeants, que nous reprenons la marche vers la 6ème République, vers la volonté de faire appliquer notre programme, puisque le leur ne fonctionne pas et qu'ils mentent, que nous, nous avons des solutions, que "nous on peut".
    Si ça se passe chacun dans son coin, à chacun sa déclaration, nous paraissons faibles et éparpillés. C'est en quoi il me semble qu'il y a un vrai problème de cohérence et de transparence. Quand messieurs Delapierre et Dartigolles échangent des "mots doux", tout le monde le sait ! Mais quand ils sont sur la même longueur d'onde au même moment quant à l'indignation provoquée par l'affaire Cahuzac, les voilà incapables de parler ensemble ! D'où la question: se parlent-ils ? C'est l'heure de l'union totale, il faut l'afficher comme élément de force, comme poids politique !
    En attendant, j'espère que tous ceux qui ici montrent tant d'ardeur à manifester le 5 mai n'oublient pas de manifester le 9 avril. Nos députés ont aussi besoin de nous, maintenant, pour abattre cet accord scélérat.

  29. 329
    Georges C. dit:

    Je vis en Amérique latine (hélas au Mexique!) et non au Vénézuela ou en Equateur... Que pourront faire les français de l'étranger pour appuyer cette initiative indispensable ? Ce 5 mai 2013 doit être une journée mémorable et porteuse d'un grand espoir pour nombre de compatriotes mais aussi pour redonner à la France l'aura qu'elle a perdue.

  30. 330
    jeanmarc dit:

    Le succés du 9 avril aidera à celui du 5 mai.

  31. 331
    françois dit:

    Messieurs et Mesdames les importants, les belles personnes, vous dont l'unique idéal est de vous enrichir toujours plus vite et toujours plus, vous qui n'avez que mépris pour cette foule terne qui vous faisait confiance en vous élisant en vous écoutant ou en travaillant encore plus pour encore moins, attention, nous savons. Nous savons tout sur cette crise que vous avez mise en place pour nous tromper, à vous penser incompétants nous vous pardonnions, nous vous savons malhonnêtes et cela change tout. Les sacrifices consentits rendus possibles par l'ignorance apparaissent aujourd'hui comme une injure au peu d'honneur que vous nous portez. Les temps sont proches oû nous allons vous demander des comptes. Nous savons ce vous faites de notre argent. Considérez le 5 mai comme un premier avertissement.

  32. 332
    nicole b dit:

    Bravo à Jean-Luc Mélenchon. Je suis une petite adhérente au PC depuis 1967 et je m’inquiète de la déclaration de Pierre Laurent et de Chassaigne qui ménage le PS en vue des élections municipales. Dans mon département je n'ai plus confiance dans les soit disant communistes qui nous ont combattu avec méchanceté quand, dès la création du Front de gauche, quelques camarades ce sont ralliés au Front de gauche. Actuellement ils font les yeux doux au PS pour les municipales.
    Je ne voterais pas une liste quelles que soient les élections où il y a un PS dessus.

  33. 333
    Yves Gerech dit:

    Nous avons tous sous les yeux les signaux de la fin d'un cycle dans l'histoire de l'humanité.
    Qu'ils soient politiques écologiques, économiques ou sociaux tous les événements récents nous alertent du craquement et de l’épuisement de la planète et des anciennes puissances qui l'exploitent et la gaspillent à leur seul avantage. Les peuples aussi sont usés et fatigués par ces pouvoirs et ses conventions qui profitent a certains mais détruisent avec austérité la plupart, autant moralement que physiquement.
    Le 5 Mai sera un nouveau signal, celui du refus et de la construction par la plupart de cette austérité destructrice et de leur coup de balai pour écarter les certains qui nous mentent au quotidien du haut de leurs perchoirs.
    La 6eme république viendra d'en bas, elle ne sortira pas comme la 5eme d'une élite formatée sur cette idée ancienne et révolue que les peuples doivent être dirigés par des polytechniciens et des énarques au dessus des lois et des gens.
    Vivement la 6eme république du bon sens et de l'humanité.

  34. 334
    marj dit:

    @287
    Assez d'accord sur les réserves concernant les conditions de la décision et de l'annonce de la marche du 5 mai, oui le "nous" est toujours mieux que le "je "qui enferme dans la logique du présidentialisme.
    Pour les affiches, je suis partagée, je comprends les critiques de certains mais je me dis que, de toute façon, ceux d'en face trouveront toujours à nous avilir et à nous abaisser. C'est comme ça, le système économico politico médiatique n'a aucune envie de se transformer et nous cherchera, de toute façon, des poux dans la tête. Regardez Chavez, malgré les élections démocratiques, malgré les référendums, la médiacratie n'a pas hésité à le faire passer pour un dictateur auprès de l'opinion publique tandis que Mohamed VI, le roi du Maroc, peut tranquillement enfermer et torturer les étudiants. Le fait est que l'un défendait le peuple et avait repris la main sur la la rente pétrolière tandis l'autre maintient une grande partie de son peuple dans la misère et répond positivement aux demandes du FMI et des multinationnales.
    L'objectif est de ne pas nous répondre sur le fond (l'économie et le social) mais d'effrayer les ménagères en nous assimilant aux extrêmes, c'est le seul argument qui leur reste pour contrer la colère qui monte, oui, nous ne sommes pas loin du "couteau entre les dents" et à mon avis, ça n'est que le début.

  35. 335
    bernard hugo dit:

    Merci à Marie Andrée Badiou – 234- pour « comme ils ont en poche les clefs des prisons. Et qu’ils font métier de mentir, ils s’appellent les réalistes » de Marcel Martinet.
    J’ajouterai que le tour de force de la caste, c’est de réussir à instrumentaliser le néo-fascisme afin de signifier par là que « le peuple est malsain. »
    Allez ouste ! du balai ! Vive la constituante. Vive la VI° république. Tous dans les rues le 5 mai.

  36. 336
    cogilles dit:

    Bonjour
    L'affiche coup de balai a changé, ça va faire plaisir a quelques personnes, du moment que ça vient des moux pour dire la même chose. Mais pour passer aux actes alors là, c'est la différence notable. La SFIO n’était-ce pas l’ancêtre du PS ? Et puis les symboles balayés c'est vraiment pas les mêmes.
    Vous voyez, on peut toujours trouver un truc pour dénigrer. Ce qui compte, ce sont les intentions réelles de balayer...

  37. 337
    Pierre FOUCAULT dit:

    "Allez ouste ! du balai ! Vive la constituante. Vive la VI° république. Tous dans les rues le 5 mai."
    Malheureusement, tous dans les rues avec des balais ça ne va pas avoir beaucoup d'effet à part celui de bien faire rire les instances dirigeantes de tous bords.....

  38. 338
    lemetayerv dit:

    A ceux qui pleurent qu'il n'y ait pas grand monde dans les manifs importantes et qu'ils remettent ça sur le FdG sont quand même un peu gonflé. C'est quand même lui qui organise ou soutient et qui explique aux gens pourquoi ils doivent se bouger. Non ce n'est pas la faute de ceux qui bougent, qui expliquent fussent-ils du Front de gauche ou non, avec les indignés c'est pareil, avec les donneurs d'alerte c'est pareil, avec les assoc qui défendent les être humain ou la nature c'est pareil. Ne cherchez pas d'excuse à des fainéants intellectuels ou des indifférents que quoiqu'on fasse chercheront des excuses pour attendre que d'autres fasse à leur place. Ils trouvent toujours des excuses : on parle trop ceci, pas assez comme ça, les rassemblements se font dans un endroit pas pratique, les motifs ne sont pas assez précis car bien sur, on explique jamais assez. Vous connaissez certainement les 99% c'est une belle image contre le 1% détenteur de la finance, en regardant le rapport de force, on pourrait se dire c'est plier. Ben non, car sur 99% : il y en a 10% qui luttent et 89% qui sont des esclaves consentant et même qui le revendique, ce qui prouve que les chiffres ne nous disent pas toujours la vérité. Il y en a aussi et c'est encore plus désespérant c'est qu'ils sont d'accord mais ne viennent pas sur le pavé, ils ont toujours quelque chose à faire de très important que ce soit le jour de grève ou en WE, plage, courses, farniente, sport. Voila la vérité.

  39. 339
    bernard hugo dit:

    @ Pierre Foucault
    Même pour Lénine, le balai c'était symbolique ! Qui t'a demandé de descendre dans la rue avec un balai ? Viens avec ta fourche ou ta faux !

  40. 340
    Md59 dit:

    Oui pour le 5 Mai, proposition de manifestations dans les grandes villes et pourquoi pas des représentants du Front de Gauche dispatchés dans ces différentes villes ? Laurent à Marseille, une autre à Bordeaux, Mélenchon à Lyon (Les villes ne sont que des exemples).

  41. 341
    marcopolo dit:

    A l'affiche, message reçu cinq/cinq. D'autant que celui-ci remettra en mémoire (outre la nôtre) des militants socialistes qu'il fut un temps, la SFIO était un mouvement de gauche. Je parle des militants, pas des éléphants.

  42. 342
    gg43 dit:

    Excellente initiative, j'y serai. Arrachons la Constituante et créons la 6eme république. Qu'ils s'en aillent tous !
    Merci Monsieur Mélenchon pour avoir clarifiée le débat à gauche, et de nous avoir fait prendre conscience de la situation et des remèdes radicaux à y apporter. De nous avoir redonné l'espoir. Je tiens à dire aussi merci au Front de Gauche, car sans lui, rien n'est possible.
    Tous ensemble le 5 mai.

  43. 343
    Michel Cardeillat dit:

    A propos de Marine Le Pen et de la "veste blanche immaculée" qu'elle revendique, je signale à tout hasard que dans son projet, figure en toutes lettres la proposition suivante : "De plus, nous procéderons à l’annulation des conventions fiscales avec tous les paradis fiscaux." Ce qui veut dire qu'avec elle, la convention fiscale signée avec la Suisse, qui a certainement permis de confondre Jérôme Cahuzac, serait annulée, assurant ainsi l'impunité des fraudeurs. J'attends avec impatience qu'une question portant sur ce point de son programme lui soit posée par un journaliste (Patrick Cohen, peut-être ? "rires")

  44. 344
    Serge Palestine dit:

    Je partage le point de vue de Menjine(321) à propos du sincère "coup de sang" de Gérard Filoche et le travail salutaire de décryptage du contenu régressif de l'ANI. Vis à vis de ses "camarades" dirigeants, je pense qu'il doit quand même se rendre compte qu'il n'y a plus rien à gratter, mais pour les militants et sympathisants socialistes cela va, nous l'espérons les titiller un tant soit peu et les faire s'introspecter et s'interroger sur leur appartenance à ce parti qui les fourvoie et qui floue leurs intérêts de citoyens progressistes et de salariés, de retraités ou de privés d'emploi. A saluer aussi le travail tenace car difficile (tant de députés godillots à côté d'eux) de nos députés du FdG avec la prestation excellente de leur porte-parole André Chassaigne contre l'ANI à l'AN (à voir sur site du PCF). Mais bien évidemment, je pense aussi que tous ici nous nous interrogeons sur sa persistance à croire qu'il peut encore faire bouger les choses à l'intérieur, Jean-Luc Mélenchon a compris depuis longtemps et a tiré un trait de plume sur cette possibilité, moi qui suis militant communiste je le remercie hautement pour tout son engagement depuis et ses qualités acharnées de pédagogue militant et ce qui ne nuit pas bien évidemment à notre combat commun au sein du FdG son humour et quoi qu'on en juge ses formules dévastatrices qui font mouche (j'ai visionné la vidéo du meeting en Alsace, encore un exemple d'évidence, démonstration, conviction et humour).

    D'autre part comme Erick(328)je pense qu'il faut plus que jamais retrouver cet élan si porteur pendant la campagne présidentielle (18 mars la Bastille j'y étais et j'en ressens encore toute l'émotion, porteuse d'avenir), il ne faut pas gâcher ces atouts et il est donc plus qu'impératif de cultiver ce jardin commun et faire Front Commun et ce serait nettement plus dynamisant pour tous les sympathisants du FdG mais bien au-delà de montrer cette unité dans l'annonce de décision aussi importante que mobilisatrice. Apprenons à jouer collectif encore plus quand il n'y a aucune divergence de fond, ni de forme d'ailleurs, alors concertons-nous, que diable ! Et je pense aussi que cela doit se faire au niveau local pour construire en commun (ex:thèmatiques assemblée citoyenne,campagne FdG anti-austérité, élections à venir, concertations) car l'éparpillement tuera ce bel outil de transformation de la société que nous avons construit ensemble le Front de Gauche, ici et maintenant, cet "Humain...

  45. 345
    Alain dit:

    @Erick 328 à 3h51
    Je suis d'accord avec la tonalité générale des propos. En dehors de Jean-Luc Mélenchon, présenté PG le plus souvent et de P.Laurent présenté souvent PCF, le Front de gauche n'est pas réellement identifié par de nombreuses personnes de mon entourage. Il est grand temps qu'il désigne un ou plusieurs porte-paroles. Le chaos actuel peut-il promouvoir le FdG ? Ce n'est pas évident, il faut un discours fort et sans doute affirmé dans des meetings avec des orateurs de toutes les composantes. Présent au Zénith lors de la création du FdG, soutien de Jean-Luc Mélenchon depuis son départ du PS, je reste dans l'espérance mais je crois que ce n'est pas avec ce type d'affiches des années 30 qu'on identifiera de manière positive le FdG et son programme "L'humain d'abord". A mon sens c'est une erreur. Nos affiches doivent réveiller l'utopie, se tourner vers l'avenir et promouvoir la 6ème République plutôt que le "coup de balai" (qui suivra forcément). Pour ma part je manifesterai mais sans balai ! (imaginez la dérision des medias dominateurs sur le ton du populisme : le but ne serait pas atteint !)

    [Edit webmestre : Cette histoire d'"affiche" commence à devenir ridicule. Il ne s'agit pas d'une affiche, mais d'une illustration choisie par Jean-Luc Mélenchon pour illustrer son propos. Vous lui accorderez, j'espère, le droit d'illustrer son blog comme bon lui semble. Et je ne suis pas certain que les commentaires bavards dans la lignée desquels vous vous inscrivez, puissent "réveiller l'utopie". Bref, beaucoup de bruit pour rien, comme dirait Shakespeare...]

  46. 346
    Gerard Blanchet dit:

    A ceux et celles qui disent que le Front de Gauche ne parle pas d'une seule voix, je signale qu'il y a un communiqué du Front de Gauche qui se conclut par : "à une grande marche citoyenne pour la 6ème République le 5 mai à Paris."
    D'autre part sur le coup de balai je n'ai pas lu ce qu'en a dit Pierre Laurent, mais j'ai entendu Marie-George Buffet à France Inter qui l'a dit au moins trois fois dans son intervention. Sur les lieux de manif, c'est donc clair c'est le 5 mai une manif et à Paris. Le lieu je serai assez d'accord pour la Concorde face à l'assemblée nationale. Après la prise de la Bastille l'an dernier et la manif du 30 septembre c'est une prochaine étape et qui ne doit pas rester sans suite. Il faut d'ores et déjà, dans tous le pays réunir les Assemblées citoyennes, préparer le 5 mai et les suites partout dans le pays, dans chaque quartier, dans chaque village. Réunissons nous-mêmes les Etats Généraux. Rappelons-nous la constitution de 1793 qui chaque année le 1er mai prévoyait des assemblées primaires. Bon le 1er mai ce sera un peu juste mais pourquoi pas en juin, au temps des cerises. Le 5 mai on met le Peuple en marche et après rien ne l'arrêtera et surtout qu'on est au début des révélations. Je vous fiche mon billet que Hollande était au courant.

  47. 347
    miguel... dit:

    Mais le 05 mai c'est loin. D'ici là, cette affaire peut ne plus être d'actualité. En plus il y aura le 1er mai quelques jours avant. Les médias dominants feront le comptage de manifestants, pour connaître la tendance, feront des comparatifs par rapport à d'autres années. Ça pourra en décourager certains.
    En plus droite et PS essaient de nous enfumer avec leur soi-disante moralisation de le vie publique. Clairement il faut refuser tout ce qui va nous être proposé.
    Remaniement ? C'est non ! Référendum à la H.Désir ? C'est non !
    Ce système qui permet toutes les dérives est pourri, il faut changer de système. Et ça passe donc par une constituante. Mais la constituante ne nous sera pas proposée, ça c'est une certitude. Il faudra bel et bien l'imposer et ce sera dans la rue. Ça doit être je crois le mot d'ordre de cette manif.
    Au passage, je signale juste qu'on a déjà eu 5 républiques avant celle réclamée aujourd'hui. Elles ont permis beaucoup de catastrophes aussi, on pourrait donc inventer un nouveau système démocratique très différent des autres, non ?

  48. 348
    rayana dit:

    En bons républicains pointilleux et instruits que nous sommes, nous nous chicanons sur les stratégies, la communication, les balais, les affiches, les communistes, etc. C'est bien normal, ce blog nous permettant de commenter et même de critiquer les idées et les actions de son auteur et des autres représentants du FdG. Le FdG est notre bien commun le plus précieux, celui qui nous permet de rêver et de construire un futur meilleur. Moi aussi j'aimerais bien entendre de temps en temps les représentants des autres composantes du FdG, et beaucoup plus souvent la belle Clémentine dont la parole est une arme de séduction massive. Reconnaissons quand même que le petit PG et Jean-Luc remuent les idées comme jamais et tirent vers le haut tous ceux qui l'entendent. Je pense que le temps des fourches et des faux n'est pas venu - il vaudrait mieux ne pas être obligé d'en arriver là - mais d'immenses marches, meetings, grèves et combats sociaux pourraient secouer la pensée dominante. Le futur choc sera le vote aux européennes qui devrait démonter le ras le bol général. En Grèce le Pasok frôle les 5%. La 6eme république ne se fera qu'avec un franc soutien populaire. Il nous reste encore à convaincre avec les seules armes efficaces dont nous disposons : la parole et l'exemplarité. A nous de la faire entendre quotidiennement. Tous les moyens sont bons pour cela, du nez rouge des mélenchanteurs, aux balais, aux manifs, tordant de cette façon les bras de la médiacratie. Du balai !

  49. 349
    Blanche de Marse dit:

    Bonjour Monsieur Mélenchon
    Pour ma part je suis partisante d'une manif pacifique et venir avec un balai de crin est une idée excellente à mon avis. Il faut obliger ce gouvernement à un référendum, oui ou non voulons-nous d'une sixième République ? Pour ma part c'est oui ! Chaque jour qui passe allonge la liste des méfaits. Je croise les doigts pour que nous sortions de ce marécage au plus vite. Le seul point positif à relever se tient dans l'indépendance de la Justice qui peut faire son travail, alors que sous le précédent gouvernement c'était impossible. Cela, il faut en être reconnaissant à la Gauche PS (que pourtant je n'aime pas du tout, mais alors pas du tout !). Avant de vous quitter pour continuer à observer les événements, je prétends qu'un remaniement est inutile, ce n'est qu'un jeu de chaises musicales. Par contre, j'apprécie beaucoup Madame Taubira et je serais désolée qu'elle soit dans l'impossibilité de continuer sa tâche, avec elle, la Justice fait honneur.
    Bonne continuation.

  50. 350
    max dit:

    @ MARC post 247
    Je suis entièrement d'accord avec toi sur cette affiche "malencontreuse". Ce rappel à une période peu glorieuse de la gauche me gène aussi et je me demande si Jean-Luc Mélenchon a donné son accord pour cela ! Mais c'est, comme tu le dis, donner encore le bâton pour se faire battre !

Pages : « 12 3 4 5 6 [7] 8 9 10 11 1213 »


Blog basé sur Wordpress © 2009/2015 INFO Service - V3 Archive