31déc 12

Mes anti-vœux

Ce billet a été lu 88  293 fois.

Je ne ferai pas de petit film. Je ne vais pas me la jouer. Je reste chez moi, parmi les miens comme tout le monde. Je pense à vous, mais pas comme vous croyez. Et je n’attends pas vingt heures dix pour me dépêcher d’oublier qui est censé s’occuper de tout. Voici mes anti-vœux pour tous ! Je vous souhaite la fin d’un monde. Le monde de l’argent roi, le monde des cupides qui pourrissent le ciel, la terre et la mer ! Le monde des lâches et des malins vautrés dans les connivences et les arrangements. Les mauvais jours finiront ! Vienne le temps de cerises et des jours heureux. Un matin se lèvera, couleur de rêves. Peut-être bien le jour même où tant de grands cœurs auront davantage confiance en eux-mêmes que dans les marionnettes à gros fils avec lesquels les puissants détournent leur attention.  

J’ai pensé à vous. On connaît mes sentiments à l’égard de la corvée de vœux. C’est peu dire que ce soit un pesant abattage pour qui se trouve dans la vie publique. J’ai déjà raconté ces montagnes de cartes à trier, j’en ai reçu huit mille une année, parmi lesquelles de rares et émouvantes cartounettes écrites à la main par des cœurs bienveillants, noyées dans ces fleuves de trouvailles plus ou moins grotesques et rétribuées à grand coûts auprès des agences de communication. Mais cette année, il y a du neuf pour moi.

Lire la suite »

Maintenant il pleut aussi des mails et des sms envoyés à la chaîne par des machines sans âme. L’expéditeur sait-il seulement que je suis dans sa liste de diffusion ? Non. Je n’ai pas de doute à ce sujet. D’ailleurs plus des deux tiers sont des hypocrites et ne pensent pas un mot de ce qu’ils me souhaitent, j’en suis certain. Sans compter tous ceux qui achèvent de m’assassiner en se préoccupant de ma santé. Quoi qu’est-ce qu’elle a ma santé ? J’ai encore perdu un jeune camarade il y a quelque jours et aussi un proche familier, donc je suis bien au courant du sujet, de la loterie qu’est la mort. La mort fait du chiffre, un point c’est tout. Et nous, pauvre blé en herbe de tous âges, nous sommes immortels jusqu’à ce qu’elle vienne montrer sa face glacée au carreau. Deviendrais-je misanthrope chaque nouvel an ? Je me répète d’une année sur l’autre. Mais l’industrie des vœux aussi. J’ai voulu lutter contre cette terrible mise à distance qui me gagne quand je n’en peux plus de m’impliquer dans toutes les souffrances. Je me suis demandé de quel côté des vœux seraient autre chose qu’une comédie, un rite contraint. Je veux dire où les utiliser comme un prétexte pour prononcer les mots comme on n’ose pas le faire le reste du temps à des gens en particulier parce qu’on éprouve de la gratitude à leur égard, ou bien une très ardente communion d’esprit. Tout le monde connaît ce sentiment je crois bien. Je voudrais bien dire merci encore à ce jeune guide qui m’a fait visiter les ruines romaines de Saint-Rémy-de-Provence juste pour le son de sa voix accordé en basse aux stridences des cigales, son application à raconter avec justesse, sa volonté de bien faire après déjà quelques heures à se répéter d’un groupe à l’autre. Je suis rentré en moi-même et je me demandais à qui je voudrais dire des mots de cette sorte ? Des mots qui en les exprimant vous emplissent à nouveau d’une situation ou d’un sentiment qui rendent plus fort quand ils vous ont traversé. Ah ! Ça y est, je vous vois mes camarades. Je vous vois, chère Angélique la voix posée devant Sodimédical, votre fillette vous tenant la main, Yvon à Pétroplus qui semble porter la raffinerie sur son dos, Rachid devant les machines à protéger, Xavier Mathieu que les puissants du jour comme ceux de la veille ont laissé sur sa croix, Yves, Nathalie, Lionel, Gérard, Aurélie, Murielle. Je vous vois à mesure que je vous écris. C’est la lutte qui nous a fait nous rencontrer. J’aurais été plus pauvre sans cela, c’est sûr. Après chaque rencontre on discutait entre nous. Comment réglerions-nous le problème si nous étions au pouvoir ? Vous voyez le genre de question qu’on se posait ? Et on y répondait. Dans le wagon, dans la voiture, en cassant la croûte après les réunions c’est comme si le mur de la fatalité reculait. Et nous on devenait d’autres personnes. Le pays était à nous le temps de cette discussion, la vie se réglait, nous n’étions plus en exil ni sous occupation comme tant le ressentent. J’ai aimé ces moments qui sont le véritable sens de la radicalité concrète. C’est une chose d’avoir écrit des kilomètres de textes contre la mondialisation libérale, l’Europe de Merkel et ainsi de suite, et c’est une autre d’avoir vu les visages de la ligne de front mille fois décrite. Oui, voici devant moi vos visages mangés de l’angoisse d’une lutte que les autres croient seulement syndicale alors que c’est la lutte pour le droit de se regarder dans la glace et dans les yeux de ses mômes. J’ai demandé à Laurence Sauvage vos numéros de téléphone et un par un j’ai fait un message. Sous prétexte de vœux je vous ai dit ma gratitude. Depuis combien d’années n’avais-je pas fait de vœux dans ces conditions. Comme je ne peux m’en empêcher, quoi qu’on se moque de cela dans mon foyer, je théorise aussi ce que cet instant m’inspire. Je pense que la sincérité ne s’adresse pas seulement à ses interlocuteurs. Je crois qu’elle nous change nous même quand elle s’exprime. Ça me fait un sujet de gratitude supplémentaire à l’égard de mes destinataires de message.

Une semaine après la fin du monde, Hollande fait des vœux.

Alors comme ça, le président va nous parler pour nous édifier. Je vais écouter ça. Peut-être. Je ne voudrais pas trop lui en vouloir. C’est pourquoi je limite le temps que je passe à le regarder ou à l’écouter. Cet homme dit une chose comme il en dirait une autre. Comment le croire, quoi qu’il dise, même quand on aimerait bien.

Lire la suite »

Il m’avait promis l’amnistie des syndicalistes et des associatifs. Il n’a rien fait. Rien. Pourtant qu’est-ce que ça lui coûtait ? Ces gens ne sont-ils pas ceux qui marchent sur la première ligne ? N’est-ce pas eux qui nous font et nous délèguent ? Il n’a rien fait parce que ses conseillers lui ont dit que ça obligerait parfois les patrons à réintégrer les personnes en cause. Quelle horreur ! Un gars qui revient au boulot la tête haute ! « Sire, nos amis ne le comprendraient pas » disent les grouillots du prince. Nos amis ? Les grands patrons chez qui l’on se rend au congrès d’été à dix ministres, les patrons avec qui l’on dîne, les patrons dont les soupirs de Parisot sont des ordres. Dis-leur bonne année, François, à nos camarades, c’est ton maximum pour eux ! Bonne année, les Sodimédical, ces femmes sans salaires, gagnantes de trente procédures à qui tu avais dit « on ne vous oublie pas ! » quand elles t’ont abordé sur le marché de Châlons. Leur boîte est liquidée. Seuls tes vœux, dans leur fraternelle sincérité, peuvent les réconforter. Dis aussi « meilleurs vœux pour l’année nouvelle » aux ouvriers de Florange, à ceux de Sanofi, à ceux de Thalès. Les vœux c’est ton maximum d’action possible. Dis des vœux à ceux de EADS que tu as abandonné à la finance, et aussi à ceux d’Alcatel livrés à Goldman Sachs, sans que l’Etat n'ait levé le petit doigt ! Dis des vœux pour qu’après ça on ait encore une aéronautique française, une téléphonie, une recherche pharmaceutique. Vas-y François, les vœux c’est ton excellence ! Voici des idées : « Qu’ils mangent de la brioche ! » « Qu’ils n’aillent pas en Belgique s’ils ne veulent pas se mettre minables ! » Qu’ils aillent à Rungis « pour savoir que le pays est gouverné » comme tu l’as proclamé à la face des caissons, des cageots et des carcasses qui semblaient en douter en te voyant faire l’important à quatre heures du matin dans un marché où ton cortège ralentissait le travail. Bref, une semaine après la fin du monde, François Hollande va nous annoncer que l’année prochaine sera pire. Dans un an il redressera la courbe du chômage qui va s’envoler. Moins pire que pire ce sera pire de toute façon. A vingt heures les masochistes seront à la fête !


611 commentaires à “Mes anti-vœux”
» Flux RSS des commentaires de cet article
  1. amieline dit :

    Bonne année Jean Luc, merci pour cette année qui nous a redonné l'espoir, l'envie de nous battre, merci pour ton énergie qui nous booste, merci pour les moyens, les mots qui nous permettent de convaincre autour de nous. cette nouvelle année va être notre année, j'en suis sûre ! Vive le front de gauche ! Vive l'humain d'abord, vive l'écosocialisme.

  2. pettenati guy dit :

    Cher Jean-Luc Mélenchon, les circonstances des voeux vous ont inspire un article qui confirme que l engagement politique est pour vous le moyen d exprimer l'humanisme sincère qui vous habite que, hélas, ont ne retrouve pas toujours a gauche.

  3. Philippe Bouvier dit :

    Meilleurs voeux à vous tous, Camarades !

  4. rappelons nous dit :

    Et oui Mr Mélenchon. En ce 31/12, voilà que dans ces anti-voeux, vous ouvrez les yeux sur un parti et sa politique que, dès les résultats du premier tour des présidentielles, vous avez appeler à voter sans concession. Pour barrer la route à Sarkozy sûrement, mais la politique de François Hollande n'en est-elle pas la même ?
    Encore faudra-t'il qu'à l'aube des ralliements lors des futures échéances électorales, vous vous inspiriez plus du courage des sénateurs de votre parti afin d'éviter un appel à voter les yeux fermés et une autre désillusion.

  5. Vinnie Reb dit :

    Tout le meilleur à tous et toutes, pour cette année 2013 qui promet être riche en luttes. La santé pour combattre, la sérénité face aux coups de boutoir de l'adversité - lesquels ne manqueront pas, vu que le system ne se rendra pas sans livrer un (mal)honnête combat. La solidarité et l'unité entre nous tous, nos formations politiques comme pour les non-encartés (dont nous sommes avec mon mari). Jean-Luc, merci pour toutes ces superbes notes et discours qui respirent l'intelligence et la sincérité. Ca nous change de ces ploucs du gouvernement qui ne trouvent rien de mieux à faire qu'à raconter des sottises, saboter le peu de programme social qu'ils ont (les 75%, par exemple, qui croirait que ce n'est pas fait exprès ? Traitres à leur sang !).
    Je souhaite la fin de cette chienlit des médiacrates qui font tout pour nous embrigader, propagande néo-libérale oblige. Je ne sais pas quand sera la fin du monde, mais ce qui est sûr, c'est que je ne me battrai pas pour que ce monde-là, ce monde déjà ancien, cette plutonomy, cette plutocratie, survive. Plutôt laisser tout ça s'écrouler et consacrer notre énergie à l'édification d'un monde nouveau, solidaire et humain. Pour qu'advienne de nouveau des Jours Heureux.
    Le FdG est comme une corde certes invisible mais puissante qui nous relie tous les uns aux autres. A nous de nous en saisir fermement et de s'y tenir pour réaliser nos objectifs. Il en va de la sauvegarde de notre patrie (quand on voit l'état de la Grèce, on ne souhaite ça à aucun pays et surtout pas au nôtre !). Il en va de la préservation de l'héritage du CNR, dont on sait qu'il est d'une incroyable actualité, plus pertinent que jamais. Nous en sommes les dépositaires et les bénéficiaires, nous luttons pour prendre soin de notre héritage, comme nous prendrions soin d'une maison de famille qui nous rassemble tous.
    Résistance ! On ne lâche rien ! Les Rebelles sont de retour ! Yeee-haaa !

  6. SoResistance dit :

    Belle et heureuse année à vous toutes et tous camarades !
    Ne lâchons rien.
    Merci au Front de Gauche, à Jean Luc Mélenchon et à tous ceux qui ont su redonner l'espoir de croire en une alternative aux politiques qui nous mènent droit dans le mur.

  7. dedifun29 dit :

    Tous mes vœux pour 2013 Camarade Jean Luc dans les luttes et victoires face aux puissants de la finance et des marchés.
    Victoria por siempre : Résistance !

  8. Bibi dit :

    Jeune en 68 j'étais déjà sur les "barricades".
    Plus vieux en 2012 j'étais à Notre Dame des Landes en même temps que toi. Entre temps j'ai été de tous les combats, mais toujours avec un arrière gout d'inachevé et sur un chemin mal éclairé. Aujourd'hui j'ai vingt ans, car j'ai adhéré au PG et je n'imagine plus me mettre en réserve de la lutte.
    Te dire merci, quand des centaines d'autres le font sur ce blog, serait trop faible. Mais par quel mot plus beau le remplacer ?
    Vite écris-nous ton livre d'amour, j'en réserve un tout de suite.

  9. Diogene dit :

    Le peuple est souverain... mais il l'a oublie.
    Avec le FdG, rallumons la mémoire, rallumons les étoiles !
    Vive la VIe, Vive la VIE !

  10. tr4nz1t dit :

    Bonne année 2013 Jean-Luc.

  11. Menjine dit :

    Je nous souhaite à vous, à nous de pouvoir encore en ces temps de liquidation de la SNCF, de "décentralisation "forcée pouvoir continuer d'aller en train voir les vivants(et comme vous le dites nos tombes) de Besançon en Provence, en Gascogne et en Auvergne, aller de Toulon à Hendaye par exemple sans passer par Paris! Ce qui était possible dans mon enfance ne le serait plus au vu des derniers projets. Les choses se présentent mal et les alertes ne semblent pas faire beaucoup écho, même ici...
    Quant à la santé, ce que dit Sylvain, terrible et touchant devrait nous mobiliser,permettre de vivre bien la maladie c'est tout de même une des tâches fondamentales de la médecine, même quand elle prend son temps pour faire recouvrer la santé.
    Evitons les rêves fumeux, les hagiographies un peu trop appuyées et continuons d'appliquer notre raison et notre mobilisation pour l'émancipation.

  12. monpostdemocrate dit :

    La revolution citoyenne c'est pas la conquête du pouvoir c'est de s'y préparer au plus prés des gens qu'on aime, ils peuvent faire peuple le moment venu.
    christian
    bonne santé jean luc

  13. JONATHAN dit :

    Bonsoir les ami(e)s!
    Tout d'abord je voudrais remercier du fond du cœur le camarade Jean-Luc et tous les autres copains du FdG pour cette belle année de lutte et d'espoir retrouvé.
    Je nous souhaite pour 2013 une année de résistance et de combat couronnée de succès. Comme l'a si bien exprimé notre hôte, nous détenons les clés du futur :)
    Vive la Sociale!

  14. cyc dit :

    Merci à tous d'exister, merci à Jean-Luc de son courage, merci pour demain
    Des luttes quotidiennes nous sommes ensemble
    Belle et chaleureuse année à tous

  15. Jean-Pascal dit :

    Salut Jean-Luc, salut à toutes et à tous,
    Une super belle année de luttes et de combats victorieux, une super belle année de prise de conscience de l'ensemble des citoyens, une super belle année deux mille treize à la douzaine et que l'humain soit enfin la valeur principale dans ce monde malade du fric et du profit.

  16. Alain Tétart 60150 73 ans dit :

    2011 a été pour moi l'année de la découverte de la capacité de Jean-Luc Mélenchon à nous défendre, 2012 a été l'année ou j'ai eu la certitude qu'il était, donc qu'il est bien le seul à vouloir changer la façon de faire de la politique dans notre pays, Malheureusement on ne modifie pas le carcan aussi facilement que l'on voudrait, les remparts construits par l'homme et pour l'homme sont costauds, et d'un certain coté c'est quand même rassurant, la pyramide des pouvoirs est faite pour que la démocratie y trouve son compte surtout si par malheur un fou voulait en prendre le contrôle, et cela nous prouve bien à tous que la démocratie est la meilleure et la pire des choses car on se rend bien compte que seule l'unité d'un peuple peut faire changer en profondeur les choses de la vie !
    2013 arrive donc à point pour que nous fassions tous ensemble ce mouvement de fond de masse pour virer ceux qui nous gouvernent et surtout pour remettre à plat ces valeurs qui n'en sont pas ! certes l'argent est le nerf de la guerre, mais l'utilisation faite par une infime minorité ne correspond pas aux besoins que nous êtres humains en avons besoins ! l'argent placé pour réaliser des bénéfices aux profits des hommes fait bien l'emploi pour lequel il a été inventé, mais l'argent placé pour amasser encore plus de pognon et qui ne sert qu'à faire souffrir les hommes n'a rien à faire dans le circuit planétaires il faut donc soit supprimer ces gens qui utilisent l'argent à mauvais escient ou supprimer l'argent que ces mauvaises personnes ont à leur disposition !
    Plutôt que de voir des entreprises jouer en bourse leurs immenses bénéfices (et qu'ils en fassent ne me dérangent pas !) l'état devrait les obliger à mettre à la disposition de l'état ces sommes faramineuses.Cela ne pourra pas continuer longtemps à voir des gens crever de faim alors que d'autres cherchent à savoir quelles îles ils veulent acheter pour aller passer leur réveillon de fin d'année !
    J'espère que 2013 va être l'année ou des gens comme Jean-Luc Mélenchon et le FdG vont enfin faire comprendre que si gagner de l'argent n'a rien d'illégal, utiliser celui-ci pour asservir l'être humain est fortement répréhensible, donc de gré ou de force il va bien falloir que ces manipulateurs d'argent réfléchissent à deux fois avant d'en faire n'importe quoi ! c'est mon voeu de 2013 pour nous tous !

  17. sergio dit :

    Cher Jean-Luc,
    Tu as réussi à faire revivre l'espoir dans un pays bouleversé par les destructions et les régressions de toutes sortes. En si peu de temps et avec tes amis, vous avez porté haut les couleurs du parti ouvrier - ouvrier au sens large qui est aussi noble que son sens courant - et vous avez redonné du sens aux valeurs de notre République.
    Tu as mis en route une énorme révolution culturelle avec l'écosocialisme et la VIe République.
    En face, compromis dans les pires manoeuvres avec les puissants et les ultras, nos adversaires savent que leur verbiage et leur gesticulation ne portent plus. La réalité de leurs crimes et de leur collaboration avec la guerre financière est trop manifeste et quotidienne.
    La poudre aux yeux ne leurre plus personne.
    Alors que progressent encore et solidement en 2013 jusqu'à leur victoire les forces extraordinaires que tu as levées !

  18. Patrice L. dit :

    Encore une année de douleurs et d'angoisse de fin de mois pour bon nombre de Français,avec malgré tout cette petite flamme au fond de soi qui brûle pour un monde meilleur. Utopie ? Sûrement pas ! Les peuples libèrerons leur flamme !

  19. CARLIN Nicole et Jean-Pierre dit :

    Au-delà de la boutade, ces "anti-voeux" sont bien les seuls voeux qui, par leur humanité, nous parlent politique. Notre gratitude à J.L. Mélenchon pour sa sincérité. Pour l'honnêteté et la justice, pour l'égalité et la solidarité, pour toutes les luttes à venir, nous sommes à ses côtés. Tous ensemble, osons et ne lâchons rien ! Grande et belle année de luttes à tous !
    Nicole et Jean-Pierre

  20. Marie-France Winghardt dit :

    Bonjour à toutes et tous
    Je n'ai ni regardé ni écouté les voeux du président que nous avons contribué à élire sans illusion. Il poursuit avec d'autres ce qui mènera d'aucuns à la désespérance en la politique.
    Mais : "Un jour pourtant, un jour viendra couleur d'orange
    Un jour de palmes, un jour de feuillages au front
    Un jour d'épaule nue où les gens s'aimeront
    Un jour comme un oiseau sur la plus haute branche
    "
    Le Front de Gauche incarne cette force-là, cet espoir-là, cette oeuvre-là. Alors Heureuse Année 2013 à vous. Nous ne lâcherons rien!

  21. Patrick Cintract dit :

    Bonjour Jean Luc,
    Jurassien je te connais depuis longtemps, tu ne me connais pas je suis de la multitude d'anonymes qui suivent ton parcours et font ce qu'ils peuvent pour t'accompagner dans l'exil forcé auquel tu es relégué par un pourvoir qui n'a qu'une hantise : te voir ressortir du trou ou ils te maintiennent. Nous sommes là, tous avec toi exilés aussi mais bien déterminé a redonner avec ton aide précieuse, la lumière à tous ce troupeau de votutil perdu dans le marécage de la mondialisation sauvage.

  22. NADIA dit :

    Monsieur Mélenchon, je vais m inscrire au PG Eure, car je suis de votre coté et j'ai horreur des injustices. Belle et heureuse année a vous. Qu'elle vous apporte joie amour paix et prospérité.

  23. jonopap dit :

    Comme la plus part d'entre nous je reçois avec beaucoup d'émotion les "anti voeux" de Jean Luc. J'espère que cette année 2013 sera une année de lutte et que tous ceux qui ont cru qu'un autre monde était possible avec au centre l'être humain se ramssemble sous la même banière du Front de Gauche. J'invite donc tous ceux qui évrivent sur ce blog ou qui ont participé à une manifesttation ou à un meeting au cours de l'année 2012 à rejoindre dés aujourd'hui l'une des formation du Front de gauche (Si ce n'est déjà fait). L'argent étant hélas le nerf de la guerre, la cotisation de chacun aussi modeste soit elle ne pourra que nous aider à poursuivre la lutte.

  24. Antraigues dit :

    Cher Jean-Luc Mélenchon, vous vous demandez « de quel coté des vœux seraient autre chose qu’une comédie » : C’est simple, uniquement lorsque rien n’oblige à les présenter. Dès lors, on peut avoir la certitude qu’ils sont sincères, c’est pourquoi même si nous sommes sans doute nombreux à partager votre défiance envers ce protocole, et même si cela est agaçant, je vous souhaite de tout cœur la meilleure année possible.

    Bonne année à tous les camarades, et si vous avez des contacts au Venezuela, dites leur qu’on pense beaucoup à eux.

  25. niepceron dit :

    Militant UMP, j’apprécie les phrases choc à la Marchais de M. Mélenchon qui prouvent que le changement n’arrive pas aussi facilement que la campagne électorale de Hollande nous avait laissé sous-entendre.

  26. naif dit :

    Merci

  27. lilou 45 dit :

    @ UMP 275
    Monsieur Mélenchon que nous appelons camarade, a des phrases choc, il n'a rien à voir avec le camarade Marchais.
    En ce qui concerne le changement nous savions tous, nous qui venons sur ce blog, qu'il n'était ni pour demain ni pour après demain, tant que Hollande et son premier ministre seront aux manettes. Je vous propose d'aller poster sur le site de l'UMP pour faire l'arbitre entre les deux pugilistes qui veulent le pouvoir. Ici nous nous battons pour faire la Révolution Citoyenne, pour nous débarrasser de tous ceux que vous soutenez et redonner le pouvoir au peuple.

  28. vm dit :

    Oui, tout le monde ici a bien dit ce qu'il fallait dire !
    Meilleurs voeux à tous, en couleurs, en images et en musique...
    Et en 2013, on peut compter sur nous pour ne pas rester les deux pieds dans le même sabot : pour la Bastille, on continue !

  29. christelle dit :

    Heureuse année à vous Mr Mélenchon, et merci de ce que vous faites, continuez et continuons ensemble, rallumons les étoiles et surtout ne lâchons rien. Vous êtes notre espoir (une sympathisante de la 11ème circonscription du pas de calais) qui a eu l'occasion de vous rencontrer. Merci encore

  30. tchoo dit :

    Je veux bien faire mien de ces voeux de fin d'un monde et vous souhaiter cela à tous.
    Celui qui, je ne l'ai pas voulu, et j'étais désesperer de le voir chaque jour de plus en plus preignant, avec le sentiment à la fois d'avoir été trompé et d'être totalement réduit au rôle de spectateur impuissant.
    Pus vous êtes apparu, cher Jean Luc avec tous vos collègues du Front de gauche après cette campagne pour le NON au TAE (traité anticonstitutionnel européen, comme l'appelle Chouard) et vous avez su par vos paroles claires, votre sens du discours et de la pédagogie redonnez espoir et envie de politique à bon nombre d'entre nous (si j'en juge les commentaires sur ce blog), alors simplement merci, pour ça.
    et Bonne année 2013.

  31. Respect dit :

    Bonne année aussi à nos futurs amis, les Verts, les déçus du PS, à vous qui avez le cœur à gauche tout simplement et qui voyez gonfler a-normal-ement le soufflé libéroHollande. Rejoignez les enfants des lumières. Détachez-vous de l'emprise de l'étoile noire : « L’injustice sociale est une évidence si familière, Elle est d’une constitution si robuste, Qu’elle paraît facilement naturelle à ceux qui en sont victimes » (Marcel Aymé).
    Nous vous tendons la main, nous, qui n'avons plus peur des chiens de garde. Les libéraux ne comprennent rien, ils ne peuvent pas vous écouter, ils sont comme des crabes aux pinces plates dans un monde curviligne.
    Rejoignez-nous !

  32. giuseppe dit :

    Un grand merci pour l'éclairage des consciences. Mais que c'est dur de constater tant d'hypocrisie et de refus de la vérité d'une bonne partie de la population (PS ou pas).
    Il va falloir encore qu'il n'y ait plus rien dans le frigo avant que la grogne réelle émerge ?
    Comme dirait la chanson : "Lutter sans cesse contre l'envie des hommes de n'être rien du tout"
    A tout le monde, meilleurs voeux !

  33. Jean-Claude dit :

    Bonne année Jean-Luc!
    Cette année on résiste, on lutte et on propose. Et puis quand c'est fini on résiste, on lutte et on propose. Et la boule de neige devient avalanche pour emporter le capitalisme !
    On peut bien rêver au nouvel an et nous avons besoin du Front de Gauche pour continuer à rêver car l'espoir est en nous tous.
    Merci Jean-Luc !

  34. Cathar dit :

    Meilleurs voeux à tous...
    Et pour entretenir l'espoir et la flamme de la lutte, quand la justice et la victoire sourient aux patients et persévérants, lire ici, le combat anonyme et finalement victorieux des indiens d'Equateur contre la multinationale du pétrole Chevron-Texaco...

  35. CPM dit :

    Merci camarade, ainsi qu'à tous ceux qui d'une manière ou d'une autre, à travers toi, ont contribué à nos combats de 2012. Tous meilleurs voeux de joie et de santé pour 2013. Bonne nouvelle année de luttes à toi et à tous les camarades oeuvrant au succès de notre front du peuple contre l'austérité et la misère. L'Avenir sera notre! On ne lâche rien!

  36. jacquelin dit :

    ...fin d'un monde...

    Gauche, droite? ça a un sens pour nous certes mais dans l'esprit du plus grand nombre le message est maintenant trop brouillé. Et si on remplaçait cette distinction par "ceux qui veulent l'égalité", et "ceux qui ne veulent pas l'égalité".
    Ca changerait de cette marche forcée qui enchaine droite, gauche, droite, gauche sans plus avoir d'autre sens que de servir les intérêts d'une classe dominante. Dans la mesure ou notre ennemi se cache derrière de grand principes trompeurs, compétitivité, finance, emploi, impositions diverses et variées, ça pourrait au moins permettre dans les discussions de classer d'une part ceux qui sont pour le fruit du travail a ceux qui le produisent, et d'autre part ceux qui espèrent profiter ou profitent déjà du travail des autres.
    En tout cas je nous le souhaite sincèrement.

  37. la pavana dit :

    Comme toujours l'année sera ce que nous en ferons :on ne lâche rien et on reste solidaires des luttes à venir.

  38. Germinal 68 dit :

    Richert ancien Ministre de Sarkozy et Président de la Région Alsace, veut imposer un Conseil Unique en fusionnant la Région et les départements. Il veut en faire un exemple pour l'ensemble du pays avec la bienveillance de Hollande. Face à ces prétentions que 2013 soit l’année de persévérance dans notre combat pour le bonheur de chaque femme, de chaque homme sur notre terre. Refusons l’austérité que l’on veut nous imposer. Refusons le bouleversement de nos institutions départementales et régionales à ceux, qui comptent renforcer notre dépendance aux pouvoirs de l’argent. L’Alsace à des moments de son histoire a su résister. Notre histoire s’inscrit dans celle en commun avec la République une et indivisible, celle de nos aïeux qui ont combattu pour la Liberté, l’Egalité et la Fraternité.

  39. waiss dit :

    Bonnes fètes M. Mélenchon et bon courage pour une annee qui s'annonce cruciale pour votre combat, je veux dire pour notre combat.

  40. dominominus dit :

    Elle va finir par diriger la France et s'étendre, cette Gauche. Mince ! bons voeux camarades !

  41. Nuno dit :

    Avec la liberté donné par les politiques à la finance d'utiliser tout les subtils mécanismes d'optimisations(fraudes) fiscales, un Mittal a tout loisir de transformer de très profitables aciéries produisant les aciers fins très demandés en Europe en centre de coûts, avec ses filiales d'achats et de ventes de matières premières et d'aciers basées dans les "parasites fiscaux". Et nos élites si bien formés dans les grandes écoles, qui jettent un voile pudique sur de telles pratiques, savent pourtant bien que toutes ces manipulations permettront la création d'un nouveau rapport de force, ou le capital pourra à loisir écraser toute résistance sur son passage. Ce n'est que le début de la fin.

  42. Libertypress dit :

    Cher Jean Luc
    Tu as l'art de toucher au coeur. C'est chaque fois pareil; quelque soit le sujet, tu me touches.
    Bravo et merci pour tout ce que tu fais. C'est pas fini. Ne pas se laisser entortiller par le PS et ne rien lâcher.
    Fraternellement

  43. Lina dit :

    Bonne année Jean Luc, je dis Jean Luc parce que la dernière fois que nous nous sommes parlés tu m'as demandé de te tutoyer. Je t'ai dis que je suis fille de républicains espagnol et tu m'as serré la main en souriant avec ces petites rides aux coins des yeux qui ne mentent pas et qui désignent l'honnête homme. Je t'envoie ce message à écouter (c'est en italien, sous-titré en espagnol), c'est magnifique c'est mon cadeau de Noël pour toi et tous nos amis qui ne lâcheront rien cette année encore.

  44. julien girault dit :

    Que c'est bon de vous savoir tous là hommes et femmes du peuple, déterminés à convaincre vos proches d'abord et tout ceux avec qui vous pouvez échanger des idées ensuite. Bien sûr qu'un autre monde est possible, c'est tellement évident! nécessaire! urgent! Continuons à dézinguer cette p.... de TINA (There Is No Alternative).
    Je souhaite ardemment pour 2013 le décloisonnement des esprits encore persuadés que "tout ça, on y peut rien". Je souhaite que le peuple de France que l'on dit si fier est la volonté d'entendre et d'écouter une autre musique que celle orchestrée par les chiens de garde de la connerie humaine. Je souhaite que ce peuple là se réveil et se lève pour de bon! Qu'il cesse de consentir à l'injustice sociale et marche vers un avenir dans lequel on ne mesurerait pas la valeur d'un homme à la grosseur de son porte-monnaie, mais plutôt à sa capacité à respecter le droit à l'existence de chacun. Ce peuple réveillé et éveillé aurait alors comme première préoccupation le fait que chacun de nous ait accès à un toit, de l'eau potable et de la nourriture comestibles.
    Je souhaite un peuple de France qui n'ait plus peur! Pourquoi avoir peur de perdre le peu qu'on a quand ce qu'il y a à gagner est si vital !? Pour nous tous! Pourquoi avoir peur d'emprunter un autre chemin quand on sait que nous sommes sur une autoroute nous menant de plus en plus vite à un désastre écologique, social, humain?
    Je m'arrête là. Le combat continu chers amis! J'avoue désespérer parfois quand je vois tout le travail qui reste à accomplir mais encore une fois c'est bon de vous savoir tous là et motivés car grâce à vous (et à Jean-Luc, et aux AMG de "là bas si j'y suis" avec Mermet et son équipe, et à tout ceux qui veulent tuer TINA.....) je reprends une bonne dose d'énergie pour les luttes à venir.
    Qu'une bonne santé à tous vous permette de belles et victorieuses luttes.

  45. danj24 dit :

    Que dire de plus ?
    Simplement merci à Jean Luc d'être là.
    Bon courage à toutes et à tous.

  46. christiane 60 dit :

    Ce n'est pas toujours une corvée les voeux quand ils s'adressent à ceux qui comptent vraiment. Alors tous mes voeux à toi cher camarade Jean-Luc, et vous tous chers compagnes et compagnons qui croient à la lutte et au changement (le vrai!). Une pensée à ceux que le système broie ici et dans le monde, au camarade qui lutte en ce moment sur un lit d'hôpital, au président Chavez, pour qu'il ait le temps d'achever sa tâche, et maintenons l'espoir vivant!

  47. françois chaubet dit :

    Bonne année camarade Jean-Luc
    Et bonne armée, nous en sommes de cette nouvelle armée de l'ombre prête à surgir, arme au poing, drapeau rouge dans l'autre main, nous attendons ton signal, impatiente, ivre de revanche, oui, trop d'humiliation, de mépris, forgent notre haine. Qu'ils s'en aillent tous. Place au peuple. Pour 2013 donne le signal, nous sommes prêts.

  48. Alain Doumenjou dit :

    En à peine 48 heures, nous sommes plus de 31.000 à avoir lu ce billet. Plutôt encourageant pour ce début d'année, non ?
    J'en profite pour souhaiter également une très heureuse année à notre Webmaster, qu'on peut vraiment remercier de tout coeur pour son magnifique boulot sur le blog.

  49. polnareve83 dit :

    Merci.

  50. isabelfe dit :

    Merci beaucoup pour l'espoir redonné en 2012.
    Et la lutte continue en 2013.
    A Notre Dame des Landes un festival les 4-5-6 janvier pour soutenir en musique le combat juste des zadistes qui résistent contre cet aéroport inutile et expérimentent au quotidien une autre façon de vivre ensemble.
    Bonne année 2013


Blog basé sur Wordpress © 2009/2015 INFO Service - V3 Archive