26juil 12

Communiqué

¡No funciona internet!

Ce billet a été lu 33 407 fois.

À présent je vais, je viens, en Amérique du sud et dans les Caraïbes.

Mais les liaisons internet, quand elles existent, ne permettent plus la bonne transmission de mes publications. Pour l'instant. Je fais passer ces lignes par sms à mon fidèle webmestre. Je vous dis à bientôt, sitôt que j'approcherai de nouveau un hot spot fiable.

D'ici là, restez engagés, chers lecteurs. Et n'oublions pas que la joie de vivre est notre alliée. Donnons-nous en autant d'occasions que possible, si rudes que soient les circonstances.

À très bientôt.


174 commentaires à “¡No funciona internet!”

Pages : « 1 [2] 3 4 »

  1. 51
    Fred Barbosa dit:

    A bientôt. Tout ne fait que commencer.

  2. 52
    la pavana dit:

    Si je suis alarmée de la position de Montebourg je le suis encore plus par la réponse e F.Hollande: un ministre qui s'exprime publiquement et qui est désavoué par le Président montre bien les failles de la 5ème République.
    Vive la VIème qui maintiendra le président dans son rôle sans interférer sur le gouvernement. Les vacances permettent de bien réfléchir à nos valeurs du projet "l'humain d'abord".
    Il est également bon de regarder de plus prés comme nous y invite Jean Luc Mélenchon ce qui se passe en Améique du sud, comment ils ont réussi à se débarrasser des contre valeurs inhumaines imposées par le capitalisme du désastre.

  3. 53
    lou passejaïre dit:

    @ la pavana...
    Ce qui est le plus "alarmant" dans l'histoire, c'est que personne n'évoque ce que sont les "centres d'appel" ! Il faudrait bien révéler qu'ils sont la quintessence du management "sectaire" (c'est à dire appliquant toutes les méthodes développées dans les sectes, entre autres). Il faudrait révéler qu'ils sont le nouveau visage du capitalisme, moins "sale" que celui de Germinal, mais surement plus brutal. Et qui sait, celà donnerait peut être à quelques uns l'idée d'en finir avec le capitalisme !
    PS : En plus les "centres d'appel" ne sont que le youpala qui expliquent au "client" qu'il est un incapable mineur. Les centres d'appel ne sont qu'une machine à faire intégrer au "client" que les dysfonctionnements d'un système, ils sont du à l'usager et pas à l'organisation mise en place. C'est d'autant plus facile que le "client" est de plus en plus ignorant des "processus" qu'il subit.
    No functiona el internet ?

  4. 54
    Pierre Pifpoche dit:

    Bravo Jean-Luc, vous avez enfin réussi à réaliser... un billet ultra-court et synthétique ! Le secret ? Ecrire tous vos billets par SMS ! (Je plaisante, bien sûr...)
    Car si j'ai eu plaisir à lire cet agréable et court billet, déclarant notamment "Et n'oublions pas que la joie de vivre est notre alliée !"
    Je m'attends à en être "puni" en ayant à rattraper dans une prochaine période proche (?) tout l'ensemble de l'abondante littérature que vous avez écrit sur votre micro-ordinateur et qui s'est accumulé peut-être "exponentiellement" dans l'attente d'une future retransmission sur le Web de France. Mais, bon, pour moi, pour l'instant, votre super-texto me suffit !
    Et je peux, si souhaité, relire les anciens billets dont j'avais loupé des morceaux (Pourquoi pas afficher un "Best-of" de billets ou, inversement les possibles ratés ? Peut-être vais-je revisionner l'interview vidéo à Médiapart ?)

  5. 55
    Victor D dit:

    Bonjour Jean Luc, profitez de l'exemple de nos frères en Amérique du sud.
    Ici en France et en Europe ils sont tous perdus et le pire ils ne rendent pas compte qu'ils rabâchent les mêmes recettes depuis des décennies. Le capitalisme est à la fin du chemin et leurs recettes ne font que l'amplifié. La droite préconise la baisse des charges sociales et mets en cause le coût du travail en France. S'il on les écoute bientôt il faudra travailler gratuitement jusqu'à que mort s'en suive. Les socialistes préconisent de relancer la croissance ! Tout en fermant les yeux et en pensant que çà va revenir ! Mais ça fait plus de 30 ans que la croissance est en berne et çà ne reviendra pas. Comme vous l'avez souvent débattu c'est la relance de l'activité et le partage des richesses qui sont la priorité.
    La BCE va t'elle enfin prêter directement aux états ? Ils hésitent encore. L'iceberg du Titanic est proche pour le capitalisme.
    Je vous laisse profiter du "soleil en Amérique du sud" sous tous ces aspects. Mille merci pour votre engagement et soyez en forme ! Car le fdg et je dirai même plus largement les français ont besoin de vos éclaircissements et de votre pédagogie. Um abraço.

  6. 56
    ibarruri Sudharsono dit:

    Bonsoir tous,
    Grace à Jean Luc, je redécouvre l'Amérique Latine. Leurs histoires me passionnent. Merci Jean-Luc!
    J'espère, à bientôt, avec des nouveaux billets!
    IS

  7. 57
    Naco dit:

    @ Victor D (55)
    La BCE va t'elle enfin prêter directement aux états ?
    Non, pas encore. Pour l'instant, ils ont trouvé un autre système. Des gens qui prêtent aux états à taux négatif. Faites ça avec votre meilleur ami, et vous êtes sûr qu'en plus il vous pique votre femme, voire le chien si il est gentil. Eux le font, par pur calcul, et pour une simple raison. Pariant aujourd'hui sur la chute de l'Euro, il suffit de prêter du cash à des institutions parfaitement garanties et qui dans quelques semaines voguerons sous le flambeau d'un Euro-Mark fort, et il gagneront beaucoup d'argent à avoir fait ce geste. Pour ceux qui aiment les chiffres : Péripéties financières par Frédéric Lordon.

  8. 58
    Jean Jolly dit:

    Il est vrai que d'envoyer un long article par SMS relève de l'exploit. Repose toi bien Jean-Luc, je ne te dis pas le boulot qui t'attend en rentrant... le pays s'enfonce inexorablement, le pédaleur en chef a beau pédaler dans la semoule, le pédalo n'avance pas plus du cul que de la tête.

  9. 59
    Gil MANUEL dit:

    " À présent je vais, je viens, en Amérique du sud et dans les Caraïbes. "
    Camarade Jean-Luc, nous sommes nombreux aux Antilles à suivre tes pérégrinations sud américaines, mais nous ne savons rien d'éventuelles escapades caribéennes ! Aurons-nous le plaisir de t'accueillir ici en Guadeloupe, ou bien chez nos sœurs et frères martiniquais ? Internet fonctionne "relativement" par ici, même s'il n'échappe pas aux brumes de la pwofitasyion généralisée. Tu es le bienvenu, camarade du vaste monde. Viens boire un ti punch à la kaz ! Tjembé rèd é pa moli, si ou moli ou mo ! Foss épi kouraj, adan an dot soley.

  10. 60
    Rémi dit:

    Entendu ce matin sur RMC : "Mélenchon ? Bah il est parti en vacances chez son copain Chavez! ". L'intéressé appréciera.
    Sinon merci à Denis F pour lien. Tout est dit, en effet, à présent on en est à l'exploitation psychologique de classe.

  11. 61
    Guerin Christiane dit:

    À bientôt JL Bonnes vacances!

  12. 62
    Lilly54 dit:

    Bonjour Amis ! Nous en avons pour 3 semaines de babillages sur les JO. Pendant ce temps, tout peut s'écrouler, on n'en saura rien. L'Angleterre est entrée en récession mercredi mais qu'importe ! Elle a dépensé 30 milliards d'euros pour attirer les pigeons ! Elle a viré des quartiers pauvres, les pauvres ! Elle a construit sur cette zone des structures de luxe et relégué les femmes de ménage du parc olympique plus loin (cachez cette misère) dans des cahutes où elles s'entassent à 10 par chambre et 75 pour une douche ! Et oui ! On a toujours su ce que camouflait le luxe.
    Une dédicace spéciale pour Jean-Luc car cette photo toute en ombres m'interpelle : Dans ma vie de militante et durant laquelle j'ai traversé beaucoup de luttes, je ne me souviens pas avoir lu et relu des discours politiques de campagnes électorales. Je crois que tu es le seul homme politique dont on se passe et repasse les vidéos des meetings et les prestations télévisées. Il y a une raison à cela. On y trouve le coeur, la raison, l'intelligence et évidemment l'excellence oratoire. Ici tout se passe comme tu l'avais prévu et viendra l'heure où ils seront obligés de l'admettre. Le capitaine effectivement pédale et je dirai même rétro-pédale. Nous t'attendons !

  13. 63
    libre62 dit:

    "Un seul être vous manque et tout est dépeuplé"... Nous n'en dirons pas plus, mais... "Que c'est beau la vie!".
    Nous sommes tant à le penser, mais, ami, ne soyons pas égoïstes: profite bien de ton séjour! Nous pensons bien à toi!

  14. 64
    Adrien dit:

    En cette période estivale, je souhaite vraiment que M. Mélenchon refasse le plein d'énergie, tant sur le plan de sa santé physique, psychique que politique en se ressourçant dans ce qui représente pour les progressistes de Gauche issus de 1789, le terreau d'Amérique latine pour que les futures politiques mondiales soient axées essentiellement vers "L'Humain d'abord".
    Bonnes vacances si méritées à notre capitaine d'équipe et que son retour plein d'énergie (qui nous tarde), soit de la même veine que celui des présidentielles.
    Qu'ils s'en "aillent tous" mais surtout que lui revienne vite et en pleine forme, car il va y avoir du "taf" à la rentrée.

  15. 65
    Diogene dit:

    Merci pour ce rappel JL, la joie de vivre est le fondement et le but de l'humain.
    Voltaire l'a bien dit : « La grande affaire et la seule qu’on doive avoir, c’est de vivre heureux. »
    A très bientôt !
    Amitiés fraternelles,

  16. 66
    Josiane dit:

    J'apprécie beaucoup les chroniques vénézuéliennes de Jean Ortiz dans l'Humanité. Elles accompagnent les beaux textes écrits par Jean-Luc sur son blog ! Inquiétudes mais espoir, admiration et totale solidarité avec le peuple vénézuélien et Chavez !

  17. 67
    Ouilya dit:

    Bonjour Lilly 54,
    Tout comme vous, je me régale de revoir les meetings et autres prestations de Jean-Luc et c'est meilleur chaque fois, sans doute que les mots et les idées ont de plus en plus de sens. Il avait dit qu'il était un éternel étudiant, ce que confirme sa silhouette sur la dernière photo. Il est encore en train de travailler, lire ou écrire. Oui, c'est bien le "nôtre" et chose rare pour un homme politique, il nous manque. C'est dire la qualité de l'homme qu'il est.
    Fraternellement à tous les camarades.

  18. 68
    rousseau dit:

    Profites Jean-Luc, reposes toi, nous t'attendons

  19. 69
    Sonia Bastille dit:

    @Jean-Luc Mélenchon

    Oui les nouvelles technologies notamment en matière de télécommunication, de réseaux, de connexion ne sont pas du domaine de l'universel matériel. Et oui, de nombreuses contrées d'Afrique, d'Amérique du Sud, de certaines régions d'Asie Centrale ou encore du côté de la Micronésie dans le Pacifique n'ont pas les mêmes moyens ni les mêmes infrastructures que les puissances économiques occidentales ou encore des grandes puissances dites "émergentes". Un G20 étendu devrait mettre à l'étude la question pour que les pays les moins dotés sur le plan économique, technologique ou encore de leur géographie ou de leur territoire et relief plus ou moins encastrés, morcelés ou déservis. Banalité de dire cela ? Peut-être pas... Il est clair que les pays Sud-Américains ou Caribéens pas plus que les pays Européens n'abordent sérieusement le problème lors de sommets régionaux ou internationaux.

    Les technologies de l'Internet, des communications, des échanges peuvent-être constitutives de bases infra structurelles pour permettre les développements économiques industriels et agricole lourds qui permettraient à nombreux pays d'Amérique Latine de sortir du sous-développement récurrent et souvent complaisamment entretenu par les gouvernements de différents pays. Seul le Brésil, s'est engagé dans cette voie de développement et d'équipements technologiques lourds ce qui lui permet de devenir une grande puissance industrielle et commerciale.

  20. 70
    Emmanuel l'échassier dit:

    Joie de vivre... En effet, un projet de société si joyeux est notre moteur. Dès que l'on essaie de convaincre par trop de raison ou de dépit, on ne fait que jouer le jeu de ceux qui désespèrent les autres. Fraternellement. Emmanuel l'échassier.

  21. 71
    Sabine Breuil-Clave dit:

    Bonnes ballades sud-américaines ! Et à bientôt aux Estivales à Grenoble. La rentrée sera sociale ou ne sera pas.

  22. 72
    Jean Jolly dit:

    @ Naco.
    Sinon il existe la manière forte, la résistance, celle qui paye pour que les dépossédés accèdent à la redistribution des richesses de cette planète qui appartiennent à nous tous. C'est un point de vue qui se respecte tout de même !

  23. 73
    Menjine dit:

    Un député PCF Candelier, n'a pas pu déposer un projet de loi proposant l'abrogation du MES vendredi 27 Juillet à l'Assemblée nationale, et le fait savoir.
    La joie de vivre n'est pas la même pour tous.

  24. 74
    Rebèle 83 dit:

    Bonsoir à mon camarade jean luc et à vous toutes et tous faites le plein de joie de vivre et d'espoir nous allons en avoir besoin (mais on le savait) par contre je me refuse à continuer à participer à des manifs toutes gentillettes il en va de la vie de nôtre pays ! Allez faire un tour sur le site de marinaléda bisous à tous

  25. 75
    Michèle dit:

    Dans les Alpes en randonnée les liaisons téléphoniques et internet sont le plus souvent impossibles offrant une qualité de vie à l'abri de la traque qu'elles impliquent et à laquelle on se soumet librement pour en arriver à l'addiction quelquefois.
    Quand on redescend on apprend qu'Hollande en appelle à l'ONU pour la Syrie et la beauté de la nature y compris humaine, source de joie de vivre s'estompe brutalement.
    Je note l'association joie de vivre et déconnexion qui la libère.

  26. 76
    ventdebout-38 dit:

    Sur la non défiscalisation des heures supplémentaires pour les entreprises de moins de 20 salariés...
    Il se trouve que je connais assez bien deux entreprises dont l'une emploie 29 salariés et l'autre 37, et toutes deux sont en train de diviser leur société en deux entités pour échapper à la fiscalisation des heures supplémentaires et ne pas embaucher. Exactement comme je l'avais entrevu lors de l'annonce faite par ce gouvernement clownesque à la politique sociale de droite et capitaliste. A n'en pas douter, des milliers d'entreprises ayant entre 20 et 40 salariés vont en faire autant et les socialos seront fiers dans quelques mois de venir nous annoncer que leur politique de relance de l'économie est bonne et marche bien puisque des milliers de nouvelles entreprises ont été créées.
    Résultat : Aucun avancement de la situation catastrophique de l'emploi et toujours moins d'argent pour nos acquis sociaux (Assedic, Ecole, Santé, ect...). Franchement, je suis écoeuré et j'ai vraiment envie de tout bousiller. Alors pour le sourire,...

  27. 77
    lou passejaïre dit:

    @ sonia bastille
    En quoi les "gadgets" qui manquent à l'européen en séjour en Amérique Latine sont constitutifs d'Internet ?
    En quoi sont ils indispensables au développement lourd ? En quoi la télé sur terminal mobile est elle socialement utile ? En quoi le cloud computing aide t'il au progrés du buen vivir ?
    En plus la vision trés urbano-européo-centriste m'agace d'autant plus qu'au sens ou l'emploie Jean Luc Mélenchon, dans pas mal de coins de Corrèze (et de bien d'autres départements) "No functiona el internet"...
    Au delà, il faut rappeler qu'accrocher une clé USB à la patte d'un pigeon voyageur, comme j'aime souvent à le rappeler, c'est aussi (ou déjà) un bout d'Internet. Internet n'est qu'un protocole de communication...

  28. 78
    Fabienne dit:

    Monsieur Mélenchon se ressource et apprend entre Amérique du sud et Caraïbes. Ses écrits nous manquent tant ils regorgent d'intelligence, de beauté et d'amour. Sachons patienter.
    En attendant, j'ai découvert une petite pièce de théâtre qui peut nous servir pour vulgariser autour de nous les tenants et aboutissants de la "crise".

  29. 79
    Denis F dit:

    @77 lou passejaïre
    Merci d'avoir répondu à cette personne, moi je n'en ai plus le courage depuis longtemps, il n'y a rien à ajouter. Lorsque les gens de son espèce auront compris qu'il nous faut raisonnablement envisager la décroissance afin de mieux gérer l'avenir de nos enfants et celui du monde, mais ont-ils la capacité de comprendre une chose aussi évidente ? Je ne le crois pas !…

    @ 76 ventdebout-38
    Je me permets de venir vous dire qu'il faudrait être totalement stupide pour ne pas faire ce que ces entreprises, de votre connaissance, sont en train de faire, ainsi que des milliers d'autres bien entendu, car il en va très certainement de leur survie.
    Il bien connu que les français de manière générale n'aiment pas les patrons, même les petits patrons, ce qui est une hérésie totale, car s'il n'y avait pas des gens entreprenants pour prendre des risques à titre personnel et qui engagent leur vie et leur finance pour créer ces petites entreprises que vous semblez dénigrer, il n'y aurait pas de tissus industriel ou commercial en France, tissus qui fait vivre l'essentiel des travailleurs français ; il n'y a pas que des grands groupes tel PSA en France.
    Il faut savoir de la même manière, que nos hommes et femmes politiques n'ont aucune connaissance du monde de l'entreprise et du travail, car étant pour l'essentiel des gens issus du fonctionnariat (éducation nationale) ou de l'administration ENA, se sont pourtant eux qui font les lois, hélas !…

  30. 80
    Pierre de Marseille dit:

    @Denis F à 14h40
    Bonsoir,
    Vous devriez sans doute tempérer vos propos "les Français n'aiment pas les patrons", lesquels engagent leurs vies, etc. Vous avez une idées des travailleurs qui engagent leur vies tous les jours, pour des petits et des grands patrons ? Vous avez déjà tenu un marteau piqueur, déjà respiré des matières délétères ? Et les hauts fourneaux, vous connaissez le nombre d'accidents ? Sans doute non.
    Il faut pour devenir patron, avoir d'abord conscience de pouvoir y arriver, et de plus en avoir envie. Certaines personnes se rêvent patron ou patronne d'autre non. Des fois ce sont des faits sociaux culturels. Alors au lieu de vouloir opposer les uns et les autres, il me parait plus utile de comprendre les uns, les autres et d'amorcer des dialogues pour tenter de réduire les fractures quand il y en à! Quand la fracture n'est par ailleurs pas trop grande.
    Bonne soirée

  31. 81
    erlea2904 dit:

    @Denis F
    @Pierre de Marseille
    ...Et les uns pouvant être les autres en même temps! Combien de salariés du bâtiment arrivant à la cinquantaine, ne trouvant plus de travail (âge oblige!) se mettent à leur compte? Pas pour être patron mais pour avoir un emploi tout simplement!
    Ceux-là seront imposés à 45% de leurs bénéfices! (Combien pour Bettencourt?) Ils ne sont ni patrons, ni chefs d'entreprise mais de simples "tâcherons" réduits à s'auto-exploiter!
    Et ils n'en sont pas à pouvoir diviser leur entreprise en 2 entités, puisqu'ils sont leur unique et seul salarié! Donc il faut bien distinguer tous les cas et je n'irai pas pleurnicher pour les entreprises qui ont les moyens de magouiller leur statut afin d'échapper à l'impôt. Ceux-là sont bien conseillés.

  32. 82
    Odile dit:

    @ Fabienne, 11h13, hier.
    Merci pour la petite pièce de théâtre que ton lien invite à voir. Un vrai moment de joie de vivre ! comme on les aime. Bises à toutes et tous. Encore un grand merci à vous, webmestre, de prendre soin de ce blog.

  33. 83
    sergio dit:

    Hola ! ici beaucoup de choses non funcionnan !
    L'alternance droite /gauche ressemble plus à des échanges rodés de postes et privilèges entre sciences-posards, attachés de cab, élus du même sérail, ex-hec et autres, personnel pas plus à gauche qu'à droite => rgpp habillée autrement, smic bloqué, bla-bla et conférences pour encadrer les loyers, les salaires, licenciements boursiers, des élèves sans profs et des malades sans services, beaucoup de belles envolées du côté de Montebourg et de postures sinon chez les autres brushingués-e-s cultivant la rigueur high tech du "sacrifice nécessaire" et de "l'effort juste" - pour les autres bien sûr ! pas pour soi ni les siens ni pour son buisness !
    On jacte sur le dernier tweet de Royal, le salaire du footeux acheté par les Quataris du PSG, on regrette le naufrage de toutes les industries, mais avec la sagessse débonnaire d'un gros rentier ou d'une profession libérale qui ne sait plus trop quoi acheter après sa dernière OPA sur le collègue qui a rien compris au biznes : no alternative !
    On pleure sur le cirque des JO à Londres (lu dans Huffington post) et déplore en vrac la dope au tour de France, l'austérité grandissante imposée pour des années par les socialos européistes et les conservateurs eurocrates, l'elisement des guerres sentant le pétrole ou le gaz ou la géostratégie et on se dit que les syndicats et les partis de gauche auront du boulot à la rentrée car y a de l'amertume dans l'air.

  34. 84
    fred dit:

    Pas mal les aller et venu entre l'amérique du sud et les caraibes, belles destinations... malheureusmeent en ce moment y'a 8.000 personnes sur le carreau sans parler des sous traitants... il est où le FdG ? pas un porte parole pour faire du bruit autour de ça... que vous soyez en déplacement ne doit pas empécher le mouvement du FdG d'etre actif... j'ai pas l'impression que c'est le cas.
    Je me trompe peut etre.

  35. 85
    ventdebout-38 dit:

    @ 79 Denis F
    Je vous rassure, je ne déteste pas les patrons lorsqu'ils ne se comportent pas comme des escrocs.
    Or ceux qui divise leur entreprise en deux entités pour échapper à la fiscalisation, versé le moins possible de cotisations et ne pas embaucher le font uniquement dans un but de profits et se foutent royalement de ce que pensent leurs employés.
    Un exemple récent : La diminution de la TVA sur la restauration qui devait permettre l'embauche de travailleurs...
    A la sortie, pas d'embauche et 4 milliards de moins de recette fiscal. Et c'est qui, qui paye? La mesure sur la défiscalisation des heures sup- et du même tonneau.
    Lorsque l’on a en France prés de 6 millions de privés d’emplois, il est imbécile et injuste de laisser faire ceux pour qui seul leur profit avant tout (ou tous) compte.

  36. 86
    Denis F dit:

    @ 80 Pierre de Marseille

    Bonjour à vous, pourquoi voudriez-vous que je tempère mes expressions qui ne sont que le reflet de la vérité, à moins que cette dernière ne soit intolérable, je n'en vois pas la raison. Si vous m'avez lu correctement je parlais essentiellement des petits patrons de l'artisanat et du commerce et non de Monsieur Mittal ou tout autre affameur.

    Ne me dîtes pas comment et pourquoi l'on devient entrepreneur et ensuite chef d'entreprise pour finir par se vautrer dans le vocable de patron, car de cela je suis bien informé ayant eu à mon actif la création de 4 entreprises, toutes différentes les unes des autres, le seul point commun que ces sociétés avaient entre elles, était d'être les meilleurs payeuses de leur secteur d'activité, pour moi cela était essentiel pour avoir les employés et ouvriers les plus compétents et surtout les garder.

    @ 81 erlea2904

    Bien vue camarade, un jour de colère je me suis pris le "chou" et j'ai calculé les charges sociales "patronales" que j'avais payé durant ma vie professionnelle, cela équivalait à l'époque à la construction d'une crèche + de 4 classes d'école + un dispensaire médical + le rachat d'une grosse maison bourgeoise pour en faire une colonie de vacances, rien que ça, et puis dans la foulée j'ai aussi calculé mes charges personnelles, et là, cerise sur le gâteau j'aurais pu être l'heureux propriétaire d'un immeuble hausmanien de 12 appartements dans le 17° arrondissement de Paris.

  37. 87
    lilitte dit:

    Bonjour. Si l'Amérique latine vous intéresse allez lire les chroniques vénézuéliennes de Jean Ortiz sur le site de l'Huma. Je lis les billets avec intérêt. Je ne les commente pas souvent mais je lis vos commentaires. On a du travail de collectif et d'éducation populaire. Merci on continue car notre rassemblement est indispensable.

  38. 88
    Pierre de Marseille dit:

    @Denis F 30 juillet 2012 à 11h46
    Bonjour,
    Ce n'est le pas tout le fond de votre mot qui me dérange, mais certaines généralisations réductrices. La souffrance au travail peut être perçue de tous cotés. Dès que l'on ressent une incompréhension qui perdure. De la à englober la majorité des Français....Autre chose, notre organisation sociale est basée sur la hiérarchie, ce qui provoque bien sur de ces ressentis que j'évoque. Tout le monde ne peut être patron dans ce schéma. Bien sur il reste le contact avec l'autre, pas toujours facile, mais indispensable. En attendant les SCOOP ou tous le monde sera patron. Vive la 6ème République et bonne journée

  39. 89
    Naco dit:

    Depuis 15 ans, et d'autant plus depuis la crise, la politique des entreprises est partout sujette aux même problématiques : Compresser toutes les charges (salariales et financières), échapper au maximum à l'impôt, et trouver des revenus ailleurs que dans son activité productive. Quand en compare les entreprises Françaises, peu importe ceux qui la composent, et la qualité de l'activité. Une seule chose compte. Sa puissance financière. Et + celle-ci est grande, + elle échappera à l'impôt, + son activité reposera sur des éléments spéculatifs, + son capital humain deviendra virtuel, et + son irresponsabilité écologique et sociale sera énorme. L'état suit d'ailleurs scrupuleusement ce mouvement en forçant le moindre des organismes para-public, à rentrer dans la logique financière (des organismes de gestion communaux aux hôpitaux en passant par les MJC ou les AFPA).
    Petit exemple dont personne ne parle : Un géant de la distribution, pour une économie mineure, a décidé il y a quelqus mois de ne plus faire rouler ses camions sur les autoroutes à péage. Conséquence : Dépense énergétique doublée, encombrement des voies secondaires, pollution, détérioration des chaussées. Qui paye ? Les contribuables, et les entreprises de transport qui ont du accepter, et travaillent avec donc avec des marges négatives pour ne pas perdre le client. Son slogan. Vivons mieux, vivons moins cher !
    C'est ça le néo-libéralisme. Tout écrabouiller, mais avec le sourire.

  40. 90
    teresa dit:

    Les chroniques Vénézuéliennes de Jean Ortiz remettent les pendules à l'heure, et les cris de la droite, sont les mêmes que l'on retrouve ici en Europe et en France. Le peuple est aussi dépossédé, déformé, de la bonne information par les médias-mensonges et la guerre idéologique, qui nient les avancées de la lutte contre la pauvreté et de son éradication possible. Les cerveaux lavés afin de nous faire croire que l'austérité est la ligne à suivre pour sauver notre économie, les gens commencent à ne plus y croire vraiment, comme en Grèce, Espagne etc. et FdG ici. Les peurs changent de plus en plus de coté, même pendant ces temps de vacances, ça discute partout, c'est bon signe pour la démocratie et la pérennité de nos actions dans cette gauche vivante.

  41. 91
    Jean Jolly dit:

    Comme Jean-Luc est coupé du monde par la connexion internet, il faut le tenir au courant du mieux possible. Gérard Filoche est persuadé que le PS peut être "gauchisé" en travaillant de l'intérieur. Comme quoi la naïveté n'a pas de borne... elle.

  42. 92
    Alain Tétart (60)(73 ANS) dit:

    @89Naco30 juillet 2012 à 13h23
    Effectivement, si les entreprises ont comme vous le dîtes comme principale activité celle de devenir avant tout une puissance financière, il ne faut pas s'étonner que nous en sommes arrivés à la catastrophe annoncée !
    Si nos sociétés ne paient plus d'impôts il faut leur interdire de se servir des structures mises en place pour elles, à savoir les moyens de transport, les moyens de communication, les chambres de commerce, les chambres de métiers,etc etc etc...tout comme pour nous pauvres lambdas qui n'avons pas droit à la retraite si nous n'avons pas assez cotisé ! pourquoi ne pas mettre en faillite automatique les sociétés qui ne paient pas d'impôts car assurément ces structures vivent sur notre dos, la retraite fonctionne par répartition, il est donc normal que les sociétés qui ne paient rien n'aient droit à rien non plus !
    Tout le monde doit payer des impôts même le déclaré"non imposable" ne serait ce qu'un euro par mois ! chacun de nous utilisant des routes le chemin de fer, le téléphone etc et qu'il faut bien participer à l'entretien permanent de ces structures indispensables à la vie ! interdisons aux grosses entreprises de vendre à perte à leur filiales situées dans des paradis fiscaux, leur permettant ainsi de bloquer les bénéfices réalisées par celles ci quand à leur tour elles vendent enfin avec les bénéfices logiques d'une bonne transaction !

  43. 93
    Vallerustie dit:

    Bonjour Jean Luc, bonjour à toutes et tous.
    Bon séjour en Amérique latine JL et revenez nous en pleine forme.
    Le combat continue...
    Cordialement.

  44. 94
    Courrierlecteur dit:

    Bonjour,
    @Alain Tétart (60)(73 ANS) à 8h52
    "Tout le monde doit payer des impôts même le déclaré »non imposable »..."

    Le "non imposable" doit se nourrir, se loger, se chauffer, se vêtir, se déplacer... Il paye des impôts! (indirects): la TVA ("taux normal de 19,6% concerne la majorité des ventes de biens et des prestations de services ") variables ("taux réduit de 5,5% réservé aux produits alimentaires...") sur chaque produit qu'il consomme. (S'il consomme du carburant pour se déplacer, les taxes sont nettement supérieures).
    À noter : la loi n° 2012-354 du 14 mars 2012 de finances rectificative pour 2012, dans son article 2, fixe le taux normal de TVA à 21,2% au 1er octobre 2012. Cela ne change rien pour les entreprises. Elles récupèrent la TVA.

  45. 95
    SANCHEZ dit:

    Salut Jean-Luc
    Voici une mini lecture afin de rester attentif à ce combat dont la gauche ne veut pas (serait ce des séquelles du néocolonialisme?)
    Amitiés Militantes
    SANCHEZ Maximilien

  46. 96
    jean ai marre dit:

    Bonjour Jean-Luc et bonjour à tous les lecteurs des billets,
    Si Internet fonctionne et tous les jours j'ai le plaisir de converser avec le Vénézuela la Webcam rend le message plus attrayant.
    Je ne sais si le développement de ces nouvelles technologies rendra les gens plus heureux. Demandez aux tribus de l'Amazonie ! Certes les relations culturelles s'en trouveront enrichies, mais comme la médaille a toujours deux faces, pas sur que qu'au global le bonheur soit trouvé. Il y aura toujours des gens qui diront que l'échange fait partie des relations naturelles, mais de quels échanges parlent ils ? celui où tout s'achète ?

  47. 97
    turmel jm dit:

    jean jolly @ 91
    Filoche, Lienemann, etc. savent très bien ce qu'ils font! C'est rageant, mais c'est ainsi.

  48. 98
    Menjine dit:

    Anniversaire:
    Le 31 Juillet 1914, Jean Jaurès était assassiné au café du Croissant à Paris.
    La guerre allait se déclencher : l'union sacrée et le ralliement des socialistes à l'impérialisme se fit dans le mois qui suivit, la boucherie commençait.

  49. 99
    Naco dit:

    @ Alain Tétard :
    Tu as raison de te méfier de la délocalisation ou de ce qui part dans les paradis fiscaux, mais il faut voir aussi ce qui se passe sous nos yeux. Voici l'exemple très courant d'une réussite financière dans laquelle l'état et les collectivités sont trempés jusqu'au cou : Une grosse entreprise possède de vieux bâtiments industriels. L'un de ses actionnaires décide de créer une société permettant de réhabiliter.
    1) On vire tous les gens qui y bossent encore (arrêt d'activité d'un secteur, donc prise en charge des alloc par l'état).
    2) On cède le foncier pour un cout ridicule (perte pour l'état).
    3) On crée un beau projet bien vert avec appel de subventions régionales, municipales et ADME (et ils payent tous),
    4) On réalise, on revend les apparts, en vantant aux futurs acquéreurs bailleurs l'avantage de la Loi Scellier (crédit d'impôt)
    5) Les actionnaires se débarrassent de leurs parts en 5 ans en faisant intervenir la défiscalisation grâce à loi Copé (l'état perd 90% de l'impôt).
    6) Comme les bailleurs sont malins et méfiants, ils se débrouillent pour choisir leurs locataires de telle manière qu'une bonne partie des loyers soient payés directement par la CAF (APL).
    Bilan de l'opération : Un bénéfice extraordinaire pour les actionnaires, une ruine pour l'état, le prix du locatif toujours tiré vers le haut, et des élus (de gauche) très fiers d'avoir permis à de courageux promoteurs d'avoir embelli leur ville.

  50. 100
    Courrierlecteur dit:

    @WM
    Bonjour,
    Bravo! Quel raffinement dans la tenue du blog! Désolé, et merci à vous de m'avoir lu attentivement, et d'avoir corrigé ma coquille (en modifiant, dans une phrase de mon message précèdent, le mot taux par le mot taxes, j'ai oublié de changer aussi l'accord de l'adjectif...)
    @ Naco 31 juillet 2012 à 12h57
    Bien vu ce "Bilan de l'opération" et le développement qui précède.

Pages : « 1 [2] 3 4 »


Blog basé sur Wordpress © 2009/2015 INFO Service - V3 Archive