28mai 12

Les jours après la mine

Ce billet a été lu 86 735 fois.

Et bien entendu, les paroles de cette chanson, à télécharger.

Dans cette note il est question de ma circonscription dans le Pas-de-Calais sur un mode impressionniste. Puis je viens sur la réunion de l’OTAN à Washington où le nouveau président français a signé un document atlantiste que je désapprouve formellement. Il dit que ses réserves ont été levées par les conclusions du sommet de l’organisation. Je montre qu’il n’en est rien. Enfin, je reviens sur ce que j’ai noté de ma lecture de ces médias devenus si curieusement favorables à la dédiabolisation de madame Le Pen.
facades_08Dimanche 3 juin c’est la Fête des mères. Une invention du régime de Pétain, prolongée dans l’objectif commercial que l’on devine. Emilienne Mopty aussi était mère. Les nazis l’ont torturée et décapitée pour avoir organisé une marche de solidarité avec les mineurs en 1941, grève contre l’occupant, pour les rations et la paie. Sa fille vit toujours. Mercredi j’étais à Dourges dans la cité minière Bruno. Une jeune femme que j’invitais à participer à la marche que nous organisons le 3 juin prochain m’a dit toute émue : « Mon grand-père était dans cette grève ! Il vient de me le dire. Il ne l’avait jamais dit avant. Il y était. Moi je viendrai avec vous. Je viendrai. » Le 3 juin on marche ! Et vous ? Nous partirons de la commune de Montigny-en-Gohelle dans la 11ème circonscription du Pas-de-Calais. On démarre à 15h30 du Puits Dahomey, rue de la Libération. En chemin, il y a deux haltes. Puis on arrive aux Grands bureaux des mines sur la commune de Billy-Montigny. C’est le trajet qu’ont fait les femmes avec Emilienne Mopty. Nous ce sera la marche « l’Humain d’abord ».

Pour illustrer ce billet des images de maisons prises à Rouvroy, une ancienne cité minière dans le Pas-de-Calais. Photos : S. Burlot.

Comment ont-ils pu supporter tant de malheurs ? Les guerres, les deux, sur place ! Avec la ligne de front à domicile pour la première, ses villes rasées et ses ossuaires monstrueux que gardent encore aujourd’hui les associations de vigilants. La seconde aussi ne fut guère moins terrible. L’occupant nazi créa une zone spéciale et fusillait à tour de bras. Une génération a eu la mine et la silicose qui tuait les hommes comme des mouches parfois avant même la quarantaine. Puis ce fut l’amiante. Et aussi les effluves liquides et gazeuses de l'usine Metaleurop qui ont pourri l’eau, la terre et l’air. Et toute l’activité sinistrée à tour de facades_01rôle : l’agriculture, le textile, la mécanique. Tout, absolument tout. Et ça continue. A partir du quinze du mois les commerçants survivent presque aussi chichement que leurs clients.

Ici la légende de la mine est omniprésente. On en parle sans cesse, à tout propos. Pourtant, personne n’aurait envie d’y retourner. Mais la mine vit encore de toutes les façons possibles. Souvenirs de famille, centre de soins, présence des morts, « partis » si jeunes souvent. « Mon mari est parti à trente-cinq ans monsieur Mélenchon. La silicose. C’était un très bel homme ». Les hommes vivaient dans la poussière de charbon au fond avant qu’on commence à injecter de l’eau sur le front de taille et qu’on ait des protections. De toute façon en surface, la poussière y était aussi. Partout. On m’a raconté que les hommes étaient payés à la tâche. Ils s’exténuaient donc. En mairie de Dourges, après l’accueil officiel, le maire Patrick Defrancq m’a montré dans son bureau une gayette, petit morceau du charbon arraché de cette façon. Curieuse boucle de l’histoire : le premier puits ouvert a été le dernier à fermer. Ça se passait à Oignies. Le maire socialiste Jean-Pierre Corbiset m’a raconté ça comme si j’y étais. La mine. La mine. C’est d’elle que sont venues toutes les conquêtes ouvrières qui ont ensuite construit ce que les pédants nomment notre « modèle social ». La première reconnaissance du syndicat, le premier délégué syndical, la première convention collective, la première obligation de pause hebdomadaire, la première limite aufacades_03 travail des enfants. Tout est parti de là, de ce périmètre dont les hauts lieux sont dans cette partie du bassin minier où je suis candidat. Tout. Même Robespierre. Sa mère est née à Carvin. Ici.

La mine partout. Les ayant-droit, les survivants en quelque sorte, ont le logement. Ce sont les anciens de la mine ou leurs épouses veuves. Les plus jeunes y vivent donc souvent avec les plus anciens. Les toutes petites retraites prennent le relai des indemnités en fin de droit. Le potager est redevenu vital. On le trouve collé à la maison, là où le logement mineur le prévoyait. Quand on revient dans le monde du salariat, qui paraît parfois si loin, on revient encore souvent à la mine. Ainsi quand il s’agit des aides à domicile. Qui en a besoin de façon si pressante sinon les veuves et les derniers mineurs les plus âgés ? Mais celles qui font le métier, car ce sont des femmes, courent après les heures pour tâcher de boucler des temps et des payes complets. Le précariat à l’état pur. Cadences inhumaine pour l’employé comme pour le bénéficiaire, temps de transport toujours moins pris en compte, et ainsi de suite.

Le plus curieux de ma campagne ici c’est la quantité de tracts anonymes que je dois subir. Certains sont de très petite taille. Des huitième de feuille, recto verso. Le dernier dénonçait mes revenus. Une obsession du Front national depuis un an. D’après moi c’est du traitement préventif. On m’attribue des revenus immenses pour contrecarrer le moment où il pourrait être question de la situation de la châtelaine de Montretout. Ou de son papa, dont un journal suisse prétend qu’il a des comptes en banques dans ce paradis de l’argent sale. A côté de ce type de tract j’ai droit aussi au demi-format. Un A5 comme on dit. Celui-ci est imprimé en vert et blanc et signé en arabe. Il enjoint « votons Mélenchon ». On peut y lire une phrase tirée de mon discours de Marseille « il n’y a pas d’avenir pour la France sans les arabes et les berbères du Maghreb ». On comprend l’intention. Cela doit révulser quelques abrutis. Mais fort heureusement ils ne votent pas. Soit parce qu’ils ne facades_04sont pas en état de le faire ou parce que pour eux, c’est bien connu, « tous pourris sauf maman ». Mais peut-être que ça fait plaisir aux enfants de la deuxième et troisième génération de l’immigration : ce sont de bons français, qui ne boivent pas, mais qui votent contre les racistes. Ceux que ma phrase dénonce et ceux qui ont fabriqué et distribué ce tract anonyme.

Une « nécessité pragmatique ». Tel est le terme sophistiqué choisi lors du sommet de l'OTAN de Chicago des 20 et 21 mai par François Hollande pour justifier une reculade dont on n’a pas fini de mesurer l’impact. Il a donné son accord pour le lancement de la première phase d'un « bouclier anti-missile ». Ce projet consiste pour les USA et leurs alliés de se doter d'un système de surveillance et d'interception de missiles qui seraient tirés contre des intérêts ou des territoires de ces pays. En fait, ce bouclier est un vieux projet national des Etats-Unis. Ils se sont évertués depuis des années à le greffer sur l'OTAN. Dans sa partie européenne, ce projet vise théoriquement à protéger l'Europe de tirs de missiles depuis le Moyen-Orient et en particulier l'Iran. En fait l’intention vise large. C’est bien pourquoi la Russie y voit une étape supplémentaire de la surenchère militaire des Etats-Unis à ses frontières. L'installation en Pologne et en Roumanie de missiles du fameux bouclier n’est pas vraiment un gage de paix donné à la Russie. Et de même à propos de leur prédisposition sur des navires nord-américains en Méditerranée et surtout en Mer Noire. Des lieux qui peuvent aussi bien servir à facades_02parer une attaque hypothétique de l'Iran qu'à menacer très concrètement la Russie et ses alliés.

François Hollande avait exprimé il y a à peine un mois, le 10 avril 2012, sur I>télé, son opposition au lancement d'un tel projet par l'OTAN : « Je suis réticent à l'égard de cette évolution. La première raison, c'est que nous n'avons aucune possibilité de participer industriellement à cette affaire et deuxièmement ça met en cause l'idée même de la dissuasion. » Deux bonnes raisons que je partage. Depuis, il justifie son revirement par le fait que ses réserves ont été levées par la déclaration finale du sommet de Chicago. Or cette déclaration n'a strictement rien changé au projet en question. Et cela tout simplement parce qu'il existait déjà avant ! Les principes ont été fixés en 2010 lors du sommet de Lisbonne de l'OTAN. A l'époque, Nicolas Sarkozy avait accepté que soit inscrit dans le concept stratégique de l'OTAN, un document de référence, la création d'une « capacité de défense anti-missile ». Le sommet de Chicago auquel vient de participer François Hollande a donc seulement lancé la première phase opérationnelle. En réalité, il s’agit de faire entrer en phase opérationnelle la prise en charge par tous les alliés d'un programme américain de défense anti-missile qui existe déjà lui aussi. Celui-ci a été décidé au Congrès américain par le vote de la loi sur le National Missile Defense Act de 1999. Il est d’ores et déjà géré par une énorme agence états-unienne, la « Missile Defence Agency ». Cette défense anti-missile repose sur plusieurs boucliers qui, en se recoupant, sont censés défendre le territoire des facades_05Etats-Unis et celui de leurs alliés. Avant même la décision du sommet de l'OTAN, les Etats-Unis avaient déjà commencé à déployer la partie européenne de ce bouclier, notamment en envoyant en méditerranée des croiseurs spécialement équipés de missiles d'interception.

La greffe de l'OTAN sur ce dispositif répond à deux objectifs des Etats-Unis. Le premier est politique. Il conforte la légitimité internationale d'un projet vivement contesté par la Chine et la Russie et potentiellement contradictoire avec les traités internationaux de désarmement. Le second est financier et industriel, car avec l’accord de la réunion de Washington les européens vont devoir contribuer à un projet dont le coût faramineux ne peut plus être supporté par les seuls Etats-Unis. C’est une sorte de relance de l’industrie américaine comme l’est tout grand projet d’armement dans ce pays !

Loin des objectifs qui sont affichés face à la menace théorique de l'Iran, ce projet est donc avant tout une démonstration politique et industrielle des Etats-Unis. C'est d'ailleurs exactement ce qu'en disait le rapport parlementaire de 2001 de Paul Quilés, adopté à l'époque par la commission de la défense. Humour de situation : François Hollande faisait partie à cette époque de ladite commission ! Ce rapport affirmait ainsi : « La défense antimissile est, avant toute chose, un projet idéologique, largement déterminé par des considérations politiques, technologiques et industrielles. Il répond au souci des Etats-Unis, non de rompre avec la logique de la guerre froide, mais d'en préserver un apport qu'ils considèrent comme fondamental : le maintien de leur supériorité technologique et de leur prééminence stratégique. » J’approuve absolument cette façon d’analyser le projet. Le rapport évoquait ensuite « les conséquences industrielles de premier plan qui découlent de ce rôle majeur de la défense antimissile dans la préservation de la supériorité technologique américaine. Quatre entreprises de première importance sont en l'occurrence concernées : Lockheed Martin, Boeing, Raytheon et TRW. Elles bénéficient de 60 % des crédits alloués par le Pentagone pour ce programme. [...] les industriels n'ont pas ménagé leurs efforts pour favoriser la défense anti-missile et un système d'influence impliquant les congressistes, les industriels et les militaires existe sur ce programme dont le coût a été évalué entre 50 et 60 milliards de dollars. » Autrement dit, sous l’appellation euphémisante de « lobby », il s’agit d’un groupe de corrupteurs disposant d’un budget faramineux. On suivra donc avec beaucoup d’intérêt les prises de position, les tribunes et autres « conférences » qui vont assurer la promotion de cette belle, noble et pure idée ! On peut craindre le pire. Surtout dans un gouvernement qui compte huit membres qui sont passés par la facades_06« french american fondation ». Ce machin est une sorte de club « le Siècle » pour « young leaders » que le rêve américain et autres fadaises prétextes fascinent. Bref le gouvernement le plus atlantiste et le plus sous influence depuis bien longtemps.

Passons maintenant en revue les quatre questions qui motivaient les « réserves » qu’exprimait auparavant François Hollande. Puisqu’il prétend en être libéré à Chicago, voyons ce qu’il en est. D’abord « la maîtrise des coûts ». On vient de le voir : c'est précisément parce que les coûts d'un tel projet sont incontrôlables et incontrôlés aux USA que ces derniers y font participer les Européens. L'ensemble des rapports parlementaires sur le sujet soulignent d'ailleurs que la participation de la France à un tel « bouclier » évincera budgétairement d'autres projets de défense. Aucune raison d’être rassuré donc. Ensuite François Hollande serait dorénavant tranquillisé sur la part de « l'intéressement des industriels français à la réalisation des équipements nécessaires ». Là encore on se demande comment il a pu arriver à une conclusion positive. Car l'histoire du projet lui-même montre qu'il est conçu pour soutenir l'industrie d'armement nord-américaine. D'ailleurs les équipements d'ores et déjà déployés sur lesquels se greffe l'OTAN sont états-uniens. Les radars et les missiles intercepteurs positionnés en Méditerranée sont fabriqués par la firme Raytheon. Et les systèmes d'armes qui équipent les croiseurs et guident les missiles sont fabriqués par la firme Lockheed Martin. Il s'agit donc d'une technologie 100 % états-unienne, fruit de 40 ans d'efforts de facades_07recherche et de développement du Pentagone. A supposer qu'ils en grappillent des miettes, les groupes européens seront cantonnés dans ce projet à des missions de sous-traitance. Et celles-ci seront, de toute façon, financées par les Etats européens au détriment d'autres priorités de leurs propres budgets de défense.

Voyons à présent le plus important. Il s’agit de la remise en cause par ce bouclier de la capacité de dissuasion nucléaire autonome de la France. Cela concerne le cœur du raisonnement qui soutient la dissuasion. L’adversaire n’entreprend rien car il sait que la réplique sera dévastatrice. Il n’y a pas de petite bataille préalable ni de tentative d’aucune sorte qui soit réputée supportable ou acceptable ou possible. Tout ce qui atténue l’idée du choc unique et désastreux affaiblit le concept de dissuasion. Ici, du moment où l'on considère que la France a besoin d'être protégée concrètement d'attaques de missiles, on accrédite l'idée qu’il existe un pallier intermédiaire de guerre. On sous-entend donc aussi que sa force de dissuasion ne la protège plus intrinsèquement et qu'elle est donc vulnérable. Il y a donc une contradiction stratégique majeure entre une dissuasion nucléaire indépendante et la participation à un bouclier anti-missile états-unien. Une contradiction politique qui vient d'être rappelée par Pascal Boniface. D'ailleurs, sur le sujet, on peut lire des choses très claires dans le livre blanc de la défense nationale française. On ne peut pas dire que la doctrine soit imprécise, même si le vocabulaire est aussi codé que n’importe quel vocabulaire spécialisé. Voici ce qui est écrit concernant les menaces balistiques : « La France adoptera une stratégie de prévention active visant à limiter la prolifération balistique, tout particulièrement dans les zones les plus dangereuses. Elle s'appuiera sur sa capacité de dissuader toute intention d'un État de porter atteinte à ses intérêts vitaux par des moyens de ce type. » Et à l'inverse, la participation à un éventuel bouclier de l'OTAN n'y est évoquée que pour envisager des études à son propos. Un enterrement diplomatique. Car au-delà des études, et une fois opérationnel, ce bouclier constitue par définition une prolifération balistique considérable. Il remettrait donc sérieusement en cause la doctrine de défense française dans ses objectifs de dissuasion et de participation au désarmement multilatéral. Signalons qu’il percuterait aussi le droit international du désarmement en portant une nouvelle atteinte au traité sur le facades_10désarmement balistique. Cela tombe bien pour les USA qui essaient de l'enterrer depuis 2001 au grand dam de la Russie.

Enfin, la dernière réserve de Hollande concernait « le contrôle politique de l'utilisation du bouclier ». Or sur le plan opérationnel, rien ne permet de penser que quoi que ce soit ait changé. La raison en est technique. C’est simple à comprendre. Un rapport parlementaire cosigné par des sénateurs UMP et PS en juillet dernier le pointait : « Les délais de riposte à une attaque balistique seront extrêmement brefs et n'autoriseront pas de procédure de consultation et de coordination préalable ». Les règles d'engagement seront donc codifiées à l'avance et activées automatiquement sans contrôle politique préalable. Une codification qui est pour l'instant entièrement aux mains des USA alors qu'elle est extrêmement délicate. Car l'utilisation du bouclier pose des difficultés techniques lourdes. Comment gérer les détonations et les retombées lors de l'interception d'un ou plusieurs missiles. Ce n’est pas une question secondaire pour ceux qui se trouvent dans le secteur où le missile est intercepté. Car imaginez qu’il comporte une charge nucléaire ou chimique ? Sans oublier le problème que posent aux riverains des bases d'implantation du bouclier puisqu’ils deviennent eux-mêmes des cibles. Qu'il s'agisse de zones terrestres (en l'occurrence la Turquie, la Roumanie et la Pologne) ou marines (en l'occurrence l'est de la Méditerranée et la Mer Noire dont une partie sont des zones naturelles protégées).

Aucune des quatre réserves évoquées par François Hollande n'a donc été réellement levée. François Hollande a tout cédé aux américains, un point c’est tout. Et j’en suis désolé. Car je pensais que la fonction créant l’organe, il verrait vite quel sottise impériale est ce bouclier. A supposer qu’il fonctionne réellement un jour. Le bouclier anti-missile est comme l'OTAN elle-même : ce sont des projets des Etats-Unis, conçus par les Etats-Unis et pour les Etats-Unis. Du moment où la France ne remet pas en cause son appartenance à l'OTAN et sa participation à son commandement militaire intégré, elle n'a pas d'autre solution que de se soumettre à ce que l'OTAN, et donc les USA, décident. La dangerosité et l'inutilité pour notre facades_09pays du bouclier anti-missile sont donc une raison supplémentaire de défendre la sortie de la France de l'OTAN comme le propose le Front de Gauche. A ma connaissance, seul le journal « Libération » a traité ce sujet.

Il y a deux campagnes dans les quatorze communes de la 11ème circonscription du Pas-de-Calais. Il y a la campagne d’ « Henin-Beaumont », comme persiste à le dire, pour faire simple compte tenu du niveau intellectuel de leurs consommateurs, quelques-uns des médias parmi l’incroyable nuée présente sur place. Ceux-là viennent contempler sur place le miroir de leurs fantasmes. Ils viennent voir la brillante madame Le Pen, adorée du peuple, recevoir un formidable accueil et patati et patata. Lire « Le Monde » et les articles d’Abel Mestre. Parmi les votifs on notera cependant les étranges mœurs professionnelles de quelques-uns d’entre eux. Ce sont de purs agents de l’extrême-droite. Un petit groupe de provocateurs qui passent de l’un à l’autre sur place colportant ragots et médisances pour recueillir ensuite des réactions outrées et ainsi de suite. Naturellement ce n’est pas le cas de tous. Loin de là. Car il y a la deuxième campagne. Celle qui a lieu dans les quatorze communes. Des tas de gens de presse sont là, aussi perplexes que moi devant ce que nous découvrons ici. D’abord l’étendue des sacs d’embrouilles entre les notables socialistes locaux. Ensuite un Front national concentré dans une seule ville, absent de toutes les autres, payant ses distributeurs de tracts et colleurs d’affiches, magouillant avec certains socialistes sur le dos de leurs concurrents respectifs comme l’a révélé « Rue 89 ». C’est-à-dire le contraire de la légende dorée en vigueur dans certaines rédactions. A l’inverse notre réseau local qui s’appuie sur un Parti communiste actif et des syndicalistes omniprésents nous permet de tout voir tout entendre. Notre petit PG local et l’escouade venue avec moi de Paris quadrille aussi à merveille. Ainsi sommes-nous en état de repérer les arrivées de minibus parisiens avant les descentes de la grande madame sur les marchés. Pour autant le Front national, à 31 % dans la circonscription, est bien présent comme facades_12courant électoral. Comment entre-t-il dans les familles ? Par la radio, la télé, les reportages apologétiques. Bref, par toutes ces assignations de soi-disant « observateurs » dont le travail fonctionne en réalité comme une propagande.

Reste que le harcèlement de quelques mirmillons nous a déjà assez pourri la vie, comme pendant la présidentielle, pour que j’ai pris la décision, comme en pleine campagne présidentielle, de ne plus publier une bonne partie de mon agenda et m’éviter ainsi leur présence. Je pense bientôt tarir purement et simplement l’information sur mes occupations. Car la présence médiatique si elle a un intérêt évident a aussi parfois un inconvénient majeur. Celui de la manipulation. Elle peut changer le cours de la campagne. En tête du classement de ceux qui inventent la moitié de leurs informations en vue de recueillir l’autre moitié, les journaux proches du Front national du fait de leurs lecteurs : « Le Parisien » et « L’Express ». Un bon exemple pour éclairer le propos. Le « journaliste » du « Parisien » tweete que je me cache dans une voiture plutôt que « d’affronter » madame Le Pen sur le marché. Un pur bobard du genre « montre que t’es un homme, va te battre ». Le même se délecterait à coup sûr de pouvoir décrire, comme l’annonce tel autre de ses collègues une « bataille de coqs » dont je serais le responsable. D’ailleurs une évaporée munie d’une caméra, totalement surexcitée, m’a accueilli sur le marché en me demandant de commenter une poterie où deux coqs s’affrontent. Ce n’est pas beau le journalisme d’investigation chez les indigènes ch'tis ? Donc, je me serais caché selon « Le Parisien ». Aussitôt l’AFP reprend l’information et dix journalistes la recopient dans leur merveilleux papiers tellement facades_11couleur locale ! Problème de détail : je ne me cachais nullement. Mais où étais-je à l’heure où les vampires vont boire du sang sur le marché de Hénin-Beaumont ? Voilà la question que leur insondable curiosité professionnelle ne leur suggère pas de se poser quand il est si facile de recopier sans réfléchir. Vous allez voir jusqu’où va l’aveuglement de ces gens. A cette heure-là, j’étais à dix minutes de là, en urgence dans une usine, Meryl Fiber, dont les ouvriers avaient appris la veille qu’elle passera en redressement judiciaire mercredi qui vient. Plusieurs centaines de salariés sur le carreau. J’ai pris la parole devant eux, perché sur une estrade improvisée. Cela faisait une bonne occasion pour des images, pour du son, pour du papier, pour des tweets, non ? Quelqu’un d’entre vous a entendu parler de Meryl Fiber dans la journée ? Macache ! Pas un de ces grands Rouletabille n’a fait autre chose que de se monter sur les pieds dans les allées étroites du marché en piétinant les gens. Et de recopier les inventions de leur « collègue » du « Parisien », bon facho patenté qui ricane ensuite dans ses réponses à ceux qui l’interpellent sur ce curieux procédé. Je vous raconte tout cela pour que vous compreniez dans quelle ambiance une fois de plus nous évoluons.  

Naturellement toute cette prose n’a aucun impact local car personne ne la lit. Il s’agit juste de la campagne nationale de ces organes de presse. Ce qu’ils publient n’est pas destiné au public local mais à celui du reste de la France. C’est de cette façon qu’il faut l’analyser. Qu’ont-ils à vendre ? Le « nouveau » Front national. Ici nous retrouvons le problème posé depuis le début de l’opération de « dédiabolisation » de l’extrême-droite. Une partie de la droite médiatique joue un rôle très actif dans le facades_13rapprochement entre l’extrême-droite et la droite classique. Elle a accompagné avec enthousiasme le glissement progressif de Nicolas Sarkozy dans cette direction. Elle entoure avec intérêt le travail de la droite « populaire ». Pour que l’opération fonctionne, il faut que son pendant soit mis en scène. C’est-à-dire créer une équivalence entre le Front national et le Front de Gauche. C’est la ligne que la droite cherche à construire. Ainsi quand Xavier Bertrand affirme que je ne suis pas républicain. Puis Copé lorsqu’il déclare que les programmes du Front de Gauche et celui du FN sont semblables. Parfois l’outrance explose davantage. Ainsi quand Copé, de nouveau, met sur le même plan Brasillach et Robespierre ! Sur le même plan l’homme qui voulait la déportation des enfants juifs et celui qui le premier a donné la citoyenneté aux juifs de France. On attend toujours la protestation du CRIF. Mais comme je suppose que, pour monsieur Prasquier, je suis surtout un « ami des arabes », il doit penser que tous les coups sont permis contre moi. Il devrait plutôt se méfier. Comme certains de ceux qu’amusait la polémique sur la viande hallal : ils se sont réveillés douloureusement quand ils ont réalisé qu’elle visait aussi la viande casher !  


546 commentaires à “Les jours après la mine”

Pages : « 1 2 3 4 5 6 7 [8] 9 10 11 »

  1. 351
    Sophie Clerc dit:

    Le débat sur France 3 m'a beaucoup plu. Au premier degré un épouvantable galimatias, au second, une bagarre qui plaçait chacun bien visiblement, y compris le journaliste poison, dans son rôle caractéristique, comme sous une loupe, et je pense que les électeurs l'auront ressenti : on voyait à qui on a affaire. Pressé par le temps et bousculé par les concurrents, chacun a montré clairement à cette bizarre occasion ce que recouvre son masque : le socialiste Kemel dans sa vacuité pommadée et gluante, LePen toujours aussi massive interrompue dans ses vitupérations, l'inénarrable personnage à la perruque noire (le neutre de service qui est là depuis 30 ans dit-il), la petite Verte chou-chou quoique perfide à souhait, et dans la cacophonie générale, comme le métronome, en arrière-fond ou sur le devant de la scène, la voix rassurante de J.-L.Mélenchon qui lance ses traits de lumière avec force et précision. Il parvient, même dans cette masse boueuse, à faire surnager les idées et elles seules. Les idées phares, porteuses de résistance et d'espoir. Quel contraste. De la haute école, un grand bravo !

  2. 352
    Odette dit:

    Mr Mélenchon, franchement, moins de 5 euros pour le SMIC (même pas 5 !)
    Vous trouvez sincèrement que "c'est bon à prendre" ?
    Ma déception est grande.

  3. 353
    ericjamet dit:

    Le Foll est aussi un socialiste libéral qui a défendu (et qui persiste) les traités européens. Face à lui, Chantal Hersemeule, candidate du PG, qui défend une autre Europe, celle de l'Humain d'Abord !

  4. 354
    Sansebar dit:

    A propos du débat sur France 3, j'ai surtout trouvé très édifiantes les réactions des médias après-coup et celles des candidats PS et EELV.
    Pour les médias, ça les arrange évidemment de dire que ce fut un pugilat dont il n'est rien ressorti.
    Pour les PS et EELV, ils disent à peu près la même chose, et surtout : ils ne départagent pas Le Pen et Jean-Luc Mélenchon !
    Cela montre à quel point au sein de "la gauche", la dédiabolisation du FN a fait son chemin : entre un FdG et un FN, on ne se range pas au côté du FdG, on renvoie dos à dos. C'est d'une gravité considérable. Eux aussi en seront bientôt à plutôt le Pen que le FdG !
    Pour moi qui risque d'avoir au 2d tour à choisir entre un vert et un ump et qui avait beaucoup de difficultés à aller voter vert, ça me simplifie la décision : ce sera dos à dos, c'est à dire bulletin nul.

  5. 355
    Nicks dit:

    @Odette
    Dire que le coup de pouce au smic est bon à prendre ne vaut pas satisfecit, loin de là...

  6. 356
    jacques bounoume dit:

    Mon métier de paysan (et la distance) ne me permettent pas d'être demain à Montigny en Gohelle, mais j'y serai en pensée et de tout coeur ! Le poing levé évidement ! Hommage à nos anciens, ils (et elles bien sur !) nous ont transmis des valeurs que nous devons porter haut, parce qu'elles sont belles !
    La France vaut mille fois plus que leur civilisation du tiroir- caisse !
    Haut les coeurs et haut les têtes, ils lâchent leurs chiens de garde sur nous parce que la peur les gagne !
    Vive la sixieme ! prenons le pouvoir !

  7. 357
    Jean Jolly dit:

    @ Odette.
    Comprend bien que notre but au Front de Gauche est d'arriver au summum de la devise Française, le scrutin démocratique à décidé autrement, nous devons donc accepter tout geste venant du nouveau monarque pour satisfaire les besoins de nos compatriotes nécessiteux, cela ne veut pas dire que le capitaine de pédalo est devenu soudainement capitaine du "Norway"... c'est juste qu'il faut procéder aux besoins les plus élémentaires de nos compatriotes, on disait avant dans la marine qui se respectait "les femmes et les enfants d'abord"... L'histoire du "Titanic" prouve (entre autre) que l'oligarchie n'en a cure de l'humanisme.
    Ils pourront se parfumer de toutes les plus agréables odeurs de la planète... ils n'en resteront pas moins la plus détestable puanteur de l'humanité.

  8. 358
    Truhania dit:

    @ Odette :
    Dire que c'est toujours bon à prendre ne veut pas dire que le Fdg applaudi la politique d'Hollande, mais on ne peut pas nier que nous avons fait 11% et que c'est Hollande et le PS qui dirigent pour le moment le pays. Si nous étions au pouvoir ce serait 1700 euros, mais nous n'y sommes pas alors il vaut mieux que les travailleurs et travailleuses aient un coup de pouce même modeste que rien du tout.
    Et si comme je le pense il y aura quelques avancées sociétales comme le mariage gay, devrons nous dire que c'est mal parce que c'est le PS qui le fait alors que c'était dans notre programme?
    Certes nous n'aurons pas pour cette fois la totalité de notre programme, mais 2% de notre programme ce sera toujours mieux que rien du tout, et avec la droite au pouvoir ce ne serait pas du +2% mais du -15%.
    La seule chose que nous pouvons faire c'est de profiter du temps qu'il nous reste avant la prochaine présidentielle pour travailler le corps électoral en profondeur, pour imposer nos thèmes et nos solutions. Nous avons 5 ans grand maximum pour passer devant le PS et devenir l'alternative crédible à la droite et au PS. J'espère que notre Front de Gauche pourra gagner la gestion de plusieurs collectivités et ainsi faire ses preuves de gestionnaire.

  9. 359
    ermler dit:

    @ Odette 23h22
    Si je sais encore compter, ça fait 50 euros et pas 5.
    insuffisant de toute façon.

  10. 360
    jeanmarc dit:

    Débat FR3 Nord - Pas de Calais
    Premier temps, j'ai essayé de me mettre dans la position d'un neutre ou d'un hésitant : pas de problème, je n'aimerais pas être représenté par cette personne, LP, qui agresse tout le monde pour ne rien dire.
    Ensuite, j'ai écouté en fonction de mes idées et j'ai beaucoup apprécié Jean-Luc Mélenchon qui illustre plusieurs points de notre programme avec des exemples locaux.
    Bon succés pour la marche!

  11. 361
    christine dit:

    Habitant Bordeaux je ne marcherai pas cette apres midi avec vous mais je serai de tout coeur avec vous. Que j aimerai y être. Belle marche à tous aux couleurs de notre Front de gauche

  12. 362
    loulou13 dit:

    Bonjour à tous et bonne Fête à toutes les mamans,
    Bonne "marche" à Montiny en Gohelle cet après-midi.
    Nos amis Québécois "marchent" aussi...

  13. 363
    Espéranza dit:

    Ce matin j'allume la radio (Europe 1) et il y est encore question du débat sur FR3 et toujours le même commentaire, raccourci. Je me suis dit ça y est ils ont trouvé l'angle pour nous discréditer et réduire les propos de Jean-Luc Mélenchon. Même si je ne suis pas naïve, je constate grandeur nature, que les médias jouent un rôle politique évident. Je pense qu'avec cette preuve flagrante, nous ne devrions ne pas en rester qu'au constat.
    MLP est haineuse avec tout le monde et on cherche a nous assimiler a cette folle.
    Vous aviez lors de la campagne présidentielle démontré que nous étions le camp du bonheur et de l'espérance. En allant combattre à Hénin-Beaumont vous avez montré votre courage et ça ils ne vous le pardonnent pas. Parce que la présence du FN les arrange, pour le vote utile (à Hénin et ailleurs). Je sais que vous le savez, mais ils faut le crier. C'est assez insupportable que vous ne trouviez pas plus de soutient chez nos amis de "gôche". Nous avons troublé le jeu politique, leur ronron. Reste à poursuivre!
    La marche d'aujourd'hui en mémoire de cette femme courageuse va y contribuer.

  14. 364
    carlo dit:

    @ericjamet
    Face à lui, Chantal Hersemeule, candidate du PG, qui défend une autre Europe, celle de l'Humain d'Abord !

    C'est insuffisant car, même si le FdG remportait les élections, il ne serait pas en son pouvoir de changer l'Europe, tout au plus pourrait-il tenter de la changer, sans grand espoir d'y parvenir à mon avis. En revanche, il lui serait possible de s'émanciper du carcan européen en désobéissant aux traités, comme Jean-Luc Mélenchon l'avait dit pendant la camapgne présidentielle. C'est sur cela qu'il faut insister. L'"humain d'abord", c'est très bien, mais dans l'immédiat, bâtissons une France humaine.
    Je m'interroge de plus en plus: acceptons-nous -ou non- le cadre européen tel qu'il est issu des traités? Préférons-nous comme le PS plus d'Europe (et plus de libéralisme) ou moins de libéralisme (et moins d'Europe)?

  15. 365
    Pierre de Marseille dit:

    Bonjour,
    A l'écoute du Robespierre de Guillemin (1ere partie) ont est aspiré dans cette ambiance politique des prémices de la (vraie) Révolution de 1792. Plus d'une heure sans fatigue qui remettent ben place bien des idées. Robespierre originaire de Carvin, voila que l'on comprends encore mieux le combat de Jean-Luc Mélenchon, La proéminence des intérêts des girondins. La suite à plus tard Bon Dimanche

  16. 366
    Sansebar dit:

    Quand je pense à cette marche et à toute sa signification, moi qui suis trop loin, j'en ai des frémissements...
    Que d'espoir vont nous donner les ch'tis, que de responsabilité pour eux aussi, une fois de plus..., car ils doivent réussir : être une marée humaine, gigantesque, fraternelle, joyeuse et paisible à la fois, et faire attention face aux possibles provocations....
    Mais ils ont les ressources pour frapper un grand coup, envoyer un énorme message à toute la France, permettre l'élection de Jean-Luc, et qui sait si les circonscriptions voisines ne peuvent pas suivre également ?
    Allez les amis, les camarades, soyez bons cet après-midi, nous avons besoin de vous et nous vous soutenons de partout !

  17. 367
    Ben Adeb dit:

    Une petite remarque concernant le faux tract distribué par l'extrême-droite.
    D'un côté, les fascistes d'aujourd'hui font semblant d'écrire en arabe parce qu'ils n'osent plus, comme leurs prédécesseurs des années 30, dessiner un personnage avec un nez crochu. De l'autre, il y a dans ce recours à un arabe écrit, peu ou pas pratiqué par nos concitoyens d'origine immigrée, la même reconstruction délirante du réel.
    Redis-nous Jean-Luc, à l'occasion, tes mots de La Bastille, ceux de Marseille. En ce qui me concerne, ils ont su dispenser un peu de jasmin sur les plaies liées à un exode de ma terre mère algérienne, sur "les décombres amoncelées et l'inlassable espérance d'une Andalousie toujours recommencée" (J. Berque)
    ¡ Abrazo !
    Jean-Marie

  18. 368
    jacques G. dit:

    "Au vu des comportements de la classe politique,il faut avoir l'estomac bien accroché pour ne pas avoir l'envie de vomir...et je ne parle pas de voter" P. Mignard dans Le grand soir.

    Cela résume un peu le climat de la politique en France, trahisons, copinages, associations de malfaisants, coups de dague entre les omoplates, bagues a poison en tout genre et tout cela avec le sourire de la béatitude navrante d'une évidente promotion sociale, car la politique est devenue cela, un moyen d'arriver. L'argent, le confort, le pouvoir ont eu raison des débats d'idées qui ont façonné notre constitution. Montre moi ton âme et je voterais pour toi, il me semble que Jean-Luc nous a montré la sienne, il me semble qu'au sein du FdG, il y a quelque chose d'intouchable, une idée du bonheur commun que l'on ne retrouve pas ailleurs, la notion du partage toujours là, prêt a surgir. Supprimer les souffrances, accéder au bonheur. Après bien des années d'errance, me revoilà à la maison, avec vous, près de vous. Je ressens à nouveau une fierté m'envahir, un droit à la parole. Merci de redonner de la fierté a tous ceux et celle qui ont baissé la tête pendant des années. Nous sommes arrivés ou tout commence, le combat continue. Jusqu'à la victoire. Merci.

  19. 369
    Chistine dit:

    Recevez tout mon soutien, Mr Mélenchon, dans cette dernière semaine.
    Vous m'avez fait croire de nouveau dans la Politique, remettant en avant des idées que je ne retrouvais plus au PS. Votre campagne a été magnifique et votre candidature à Hénin-Beaumont, par la beauté de son engagement, a mis en pièce l'idée savamment entretenue que la Politique ne serait plus un combat d'idées.
    C'est ce qui dérange. Les coups que vous recevez, qui nous blessent aussi, sont la preuve que vous avez vu juste.
    Les électeurs de la 11ème circonscription du Pas de Calais sont désormais respectés, et peuvent choisir maintenant en toute intelligence politique.
    Je viendrai marcher ce dimanche avec vous.

  20. 370
    guilloux dit:

    Bonjour,
    D'accord avec Sophie Clerc, le débat sur FR3 était assez emblématique de la campagne actuelle notamment au travers du positionnement de chacun des candidats. Jean-Luc Mélenchon rayonnant et serein face à une MLP haineuse et pitoyable. Très positif.

  21. 371
    sebidf dit:

    Bonjour,
    D'accord avec le post 355. Ici, dans les Yvelines, risque au vu du premier tour de la présidentielle d'avoir un duel FN/UMP (60% des voix au premier tour, quelle honte!) d'où une collègue fraîchement convertie au Front de gauche pour la présidentielle me demandant pour qui j'allais voter au premier tour, ce à quoi j'ai répondu FdG bien sur. Elle face au fort probable duel pré cité, veut voter utile donc PS. Pour ma part, tout cela est dorénavant pareil et les médias se trompent certes volontairement pour enfumer le monde. Il y a le FdG et les autres donc le FN sert plus le PS que le FdG, nous ne pouvons être assimilé à cela. Le FdG lutte contre le FN, le PS (et l'UMP, eelv,...) s'en sert contre nous afin que le FdG n'est pas de représentant audible par la population à l'assemblée.
    Donc à la question, que feras-tu si on a donc UMP/FN ici au second tour? vote nul. Jamais l'UMP n'aura ma voix, comme le PS dorénavant et ce, même si son candidat est au deuxième tour.
    Je viens d'avoir accès à la brochure sur la planification écologique, félicitations, je suis heureux de voir qu'un parti ait compris tant de choses et propose tant de solutions pour résoudre les problèmes. Cela ne renforce que mes regrets d'avoir ces tristes sires à la tête de notre si beau pays.
    Très bonne marche à ceux qui pourront y participer et bon courage pour la suite.

  22. 372
    jprissoan (69) dit:

    Merci, grand merci Jackpote pour ce témoignage dans lequel je me retrouve quelque peu.
    Toute mon âme est aujourd'hui dans le Pas-de-Calais. "il me semble qu'au sein du FdG, il y a quelque chose d'intouchable,une idée du bonheur commun que l'on ne retrouve pas ailleurs,la notion du partage toujours là, prêt a surgir..supprimer les souffrances, accéder au bonheur..". C'est tout à fat cela. Notre comité de campagne est soudé comme les plaques de la tour Eiffel sont rivées l'une à l'autre. Indestructible.
    Et on ne se connaissaient pas, il y a six mois.

  23. 373
    luz11 dit:

    Toujours là à suivre vos écrits et,aujourd'hui, loin du Pas de Calais, je marche avec vous tous! Bonne marche!

  24. 374
    59Jeannot dit:

    Quelques gouttes hier soir sur Villeneuve d'Ascq. Insuffisant pour refroidir l’ardeur des quelques centaines de participants. Ugo, jeune candidat du Front de Gauche (PG) semble plein d'avenir. Vive la relève. Jean Luc s'excusant de sa fatigue (on le comprend) mais en fait rien n'y fait, il captive l'attention de ses fidèles tout comme pendant la présidentielle.
    Demain, la marche à Montigny-en-Gohelle, on y sera encore. La pluie annoncée est en fait passée cette nuit et encore un peu ce matin. Aprés-midi, on chasse les nuages tout comme on chassera la "bête".

  25. 375
    lionel-pg44 dit:

    Sans être de parti pris (sans rire), après avoir vu le débat sur France 3, un seul vote s'impose Jean Luc !
    En second choix, la candidate écologiste... le "socialiste" pontifiant et satisfait, c'est niet, idem pour le centriste sympathique mais de droite, quant à la Pen on n'en parle même pas.
    Il y a de très grandes chances pour que nous ayons un député du Front de Gauche pour le Pas de Calais, deux serait mieux, je pense à Laurence, mais ne révons pas trop.

  26. 376
    sergio dit:

    A lire tous les posts sur le "débat" de FR3, j'ai l'impression d'être presque le seul à regretter cette(im)posture que se permet de plus en plus MLP.
    Elle joue à la fois la "mère" protectrice des "nôtres", sic l'ignoble tract FN brandi lors de l'émission à côté du faux de Jean-Luc en arabe. Bravo en passant à l'analyse de Ben Adeb - 368 sur ce procédé lâche qui n'ose par reprendre la propagande anti-juive des années 30. Qu'elle assume, elle aussi !
    Elle joue la brave ménagère outrée des abus et des délocalisations, dans un chemisier fleuri terne et atemporel, avec une voix des faubourgs ; elle promet la lune à tous les habitants de souche.
    Elle joue la Marianne rassurante et vigilante avec ses rondeurs et son sourire en coin qui moque l'adversaire phraseur.
    Gare, camarades ! ça ratisse large chez les paumés, ce genre de spectacle !
    Montrons-la donc sous son vrai visage : décharnée, spectrale, funèbre, Cerbère du medef et des Puissants ! Faisons correspondre à son vrai programme réac et droitier, des traits physiques, comportementaux et une voix éraillée et sifflante qui révèlent ses projets fanatiques, violences, régressions, injustices, casses sociales, moyen-âge. Un Sarko travesti en Faucheuse ! L'enjeu est de taille.
    A côté de cela, une petite liste des propositions concrètes, progressistes et argumentées du FdG qui taclent toutes les tartufferies approximatives de MLP. L'original FdG au regard de la copie ratée des barbares-FN.

  27. 377
    jo5k dit:

    Ca date du mois de mai mais ça fait chaud au coeur, le regard du Maghreb sur la campagne de Jean-Luc Mélenchon : lecourrierdelatlas.com, un élogieux article : "Mélenchon c'est pas fini".
    Et pour voir de la résistance, celle des femmes, un autre exemple aujourd'hui : le film égyptien "les femmes du bus 678" dans un pays où la domination machiste est la règle, le harcèlement sexuel un sport quotidien, des femmes se défendent et un début d'organisation se fait jour.
    Bonne marche E Mopty, suivie de loin ! Résistance !

  28. 378
    Invisible dit:

    @Sergio
    Tu dis " décharnée, spectrale, funèbre". Moi, je la vois plutôt en train de prendre de l'embonpoint et de devenir une mère poissarde, mais bon... L'avenir nous départagera ! Quel culot chez elle ! Quelle malhonnêteté ! Quel aplomb ! On est d'accord sur ce point : elle risque de plaire à ceux qui lui ressemblent.
    Combien sont-ils ? C'est la seule question.
    Elle répand autour d'elle une nausée, une pollution de l'esprit, un effroi que la France sombre dans ce mauvais penchant.
    Pensons plutôt aux œillets, aux grands cœurs de l'Humain d'Abord, à la camaraderie qui va se rassembler cet après-midi à Montigny-en-Gohelle. C'est sur cette contagion-là que nous comptons. Bonne marche à tous !

  29. 379
    thery dit:

    Bonjour a toutes et a tous bonne fête des mères et super bonne marche cet après midi soyez nombreux(es) pour nous représenter nous qui sommes trop loin. L'humain d'abord !

  30. 380
    jeanne dit:

    @316 courrierlecteur
    Bonne idée de rappeler que MLP ne représente pas 20% des français comme elle le claironne sans cesse, mais 20% des votants, ce qui n'est pas pareil. Mais ce qui lui permet de développer cette image de ""mère protectrice qui va sauver son peuple", ce qui marche très bien sur certains électeurs tout disposés à la suivre. Je me pose la question (je ne vote pas dans le PdC) et si elle était battue, quid du FN ?

  31. 381
    Martine dit:

    Rares auront été les débats politiques télévisés ayant à ce point permis de faire tomber les masques : on eût presque pu prendre en pitié cette pauvre dame Le Pen devenant une telle caricature d'elle-même.
    Quant aux autres, un seul parmi eux a poussé le respect de l'auditoire jusqu'à définir la véritable fonction d'un député : défendre et promouvoir une orientation politique pour tous les Français et non pas pour son clocher ou son fief (on n'est pas au Moyen-Âge et, pourtant, les autres candidats - populistes et démago pour le coup - usent de cette ambiguïté entre circonscription et territoire de la République) ; infléchir par leur nombre la politique du gouvernement jusqu’à former celui-ci et appliquer leur programme si majoritaires... L’enjeu est de taille et c’est dans les circonscriptions que ce dernier se joue…
    Que Jean-Luc Mélenchon s'acharne inlassablement à cette "leçon de chose" salutaire et à rebrousse poil, ça tranche et c'est réjouissant !
    Oui, le peuple et le pays tout ensemble ont besoin de députés Front de Gauche en grand nombre. Oui, les compatriotes de la France entière, solidaires de leurs voisins du Pas de Calais, désirent les voir choisir comme eux, des députés FdG pour le programme l'Humain d'abord.
    Fraternellement ! Avec vous tous, hélas de loin, tout à l'heure, dans la grande marche de L'Emilienne.

  32. 382
    Louise dit:

    Marche oh combien symbolique cet après-midi...Je suis de tout coeur avec vous Jean-Luc et amis du Front de Gauche même si je ne peux pas être présente physiquement.

  33. 383
    citoyenne21 dit:

    Pour ce coup de pouce au smic, biens sûr que ce n"est pas suffisant mais après tout, ils avaient le choix, ceux qui en auraient eu le plus besoin d'avoir au moins plus de 200 euros d'augmentation, ils n'ont pas su faire le bon, tant pis, ils se contenteront de 50 euros ! que peut-on faire de plus à l'heure actuelle ? on a perdu ces présidentielles...Maintenant, tout est à reporter dans les 5 ans à venir ! certes on respire mieux depuis que Sarko ne nous pollue plus au quotidien mais bon voyons le résultat des courses aux législatives et comment Hollande va opérer, après les législatives, pris entre deux feux ! Voyons comme le Front de Gauche pourra faire triompher sa dynamique ! j'avoue que pour ma part, je reste dans l'expectative !

  34. 384
    NANOU 50 dit:

    Ce matin, dans ma Normandie natale, on est allé tracter et boîteaulettrer sous la pluie et la grisaille. Depuis 1 h, le soleil est de retour. C'est bon signe pour tous nos marcheurs amis du Pas De Calais. Ici, on est tous parmi vous ! Portez haut et fort nos couleurs : "l'humain d'abord

  35. 385
    carlo dit:

    "Il faut aller voir l'Europe et dire avec force que la BCE doit faire tourner la planche à billets", a déclaré S. Bersculoni (avant de prétendre qu'il s'agissait d'une plaisanterie).
    "Si elle n'accepte pas, on devrait avoir le courage de dire'ciao, ciao'et abandonner l'euro, tout en restant dans l'UE, ou alors de dire à l'Allemagne qu'elle doit quitter la zone euro si elle n'est pas d'accord", avait-il ensuite ajouté.
    On remarquera que la première proposition correspond à la solution -de bon sens- préconisée par Jean-Luc Mélenchon (faire intervenir la BCE).
    Mais SB a raison d'aller plus loin. Que faire si les autorités européennes refusent? Cette question est taboue en Europe et SB a dû être rappelé à l'ordre au point d'être obligé de se rétracter en disant qu'il s'agissait d'une plaisanterie. Il est temps que ce sujet puisse être enfin abordé. MLP est actuellement ostracisée parce qu'elle tient un discours critique sur l'Europe et non -ce qui serait par contre justifié- à cause de ses positions sur l'immigration et le mariage homosexuel que partage en grande partie l'UMP.
    Rien ne serait plus dangereux que de laisser le monopole d'une critique de l'Europe à MLP.

  36. 386
    Martine dit:

    L'humain d'abord c'est, indiscutablement, pour tout le monde !
    Pour les anciens mineurs du Pas de Calais dont les noms polonais étaient aussi improbables qu'imprononçables...
    Pour les vieux ou plus jeunes Lorrains de Fos-Etang-de-Berre, aux noms arabes aussi difficiles à dire et orthographier, exilés pour l'acier et la pétrochimie dont on sait ce qu'il reste...
    L'exil est facile, mais seulement pour les marchandises...
    Pour la foule des entreprises sous-traitantes, aussi bien au Nord qu'au Sud de la France et de tout ça !
    Pour tous les commerces vivant de ces ressources-là (consommation des salariés environnants mais dominants car le salariat est en "UT MAJEUR") dans tous les villages et quartiers des villes de nos villes, villages et territoires : au nord est, au nord ouest, au sud est, au sud ouest... le "deal" est bien le même.

    Je veux, de mon vivant, voir se relever mon peuple d'ici et d'ailleurs, de PACA en Pas-de-Calais, de Nantes/Saint Nazaire à Marseille / tout PACA !
    L'agriculture, les PME, l'industrie, l'emploi, nos patrimoines naturels ou urbains ou ruraux, seules raisons d'exister pour tous, quelle que soit notre couleur ou nos "travers régionaux" !
    Mon "petit peuple" (celui des "Vivants et les morts") doit relever la tête, quelle que soit son activité, car c'est lui le sel de la terre.

  37. 387
    Jean Jolly dit:

    @ Pierre de Marseille.

    Oui, l'objectivité de Guillemin m'a en quelque sorte revigoré, cet historien remet les pendules à l'heure comme le fait aussi à la quasi-perfection Annie Lacroix-Ritz. On nous serine depuis notre plus tendre enfance que Robespierre était un fou sanguinaire, cela se nomme du "formatage".
    Je ne pense pas m'éloigner du sujet présent car nous sommes en pleines élections législatives et c'est en revisitant l'histoire que nous nous apercevons que les "coups tordus" et autres "bâtons dans les roues" ne sont pas une nouveauté en politique, c'est même monnaie courante. Le tract hors la loi de la dynastie Le Pen en est la preuve flagrante et j'espère que la justice saura se montrer à la hauteur pour condamner cet ignoble délit qui fausse les enjeux véritables d'une telle élection... Nous avons déjà soupé du "halal" donc inutile de nous gaver de loukoums qui seraient soit-disant truffés d'arsenic.
    L'exemple de l'acharnement à vouloir discréditer Robespierre démontre que "l'humain d'abord" dérange l'oligarchie. Cependant, je caresse l'espoir qu'un académicien digne de cette appellation daigne réhabiliter la vérité dans les livres d'Histoire.

    NB: Paradoxe de Robespierre; Il aurait fomenté le génocide vendéen alors qu'il reprochait l'hypocrisie de l'article premier de la déclaration des droits de l'homme qui ne s'appliquait pas pour les esclaves.... ça ne tient pas debout.

  38. 388
    Claude Andrée dit:

    A partir de 17 heures, retransmission en direct du meeting de Jean Luc Mélenchon sur Place au peuple

  39. 389
    sergio dit:

    @ invisible - 379
    Non, je ne la vois pas "décharnée et spectrale" tu ne m'as pas compris. J'arrête de toute façon d'essayer de convaincre à ce sujet. Je voudrais que nous la représentions en revanche comme ça, ceci afin de révéler ce qu'elle est vraiment.
    Derrière les façons très étudiées et malheureusement payantes -d'où mes posts répétés là-dessus ! - de mère nourricière des "siens" et de brave Française scandalisée par la situation actuelle, elle cache une réalité de misère et de divisions, d'où l'image proposée de squelette et d'épidémie de haine et de récession qui devrait la représenter dans les médias.
    Pas la brave Alsacienne ou Bretonne ou Bavaroise un peu grossière (angle du pittoresque boboïsant de charb,cabu ou plantu), mais un monstre de Sarko-bis, une tentacule de la pieuvre totalitaire du Capital transnational.
    Pour que les électeurs enfumés s'y retrouvent et ouvrent leurs yeux, il faut l'assimiler à tout ce qui est capitulard face aux financiers et archaïque : loi du plus fort, inégalités accrues,salaires aléatoires, fin de la sécu, des libertés et du secteur public,racisme,... rappeler ce qui se cache derrière les annonces para-FdG qu'elle ose faire actuellement et depuis mars - avril.
    Démystifier son discours et ses effets d'images. Elle est Sarko, Parisot et Guéant. A côté de ses salves anti-eurocratiques, elle obéira aux dogmes du Marché des CAC40 et du FMI.

  40. 390
    Ydaho dit:

    @ Sergio
    On fait ça tous les jours, et bien plus encore.. On peut pas passer sont temps a le faire ici, on ne pourrait pas de toutes façons ! ça serait la "foire d'empoigne" et on verrait débarquer toutes sortes d'hurluberlus..
    Je passe..

    @ Carlo
    Tu devrais relire l'humain d'abord, te renseigner mieux sur la position du FdG sur l'Europe. Et cesser de nous abreuver avec ta sortie de l'euro, qui n'est absolument pas tabou, mais qui n'est pas du tout dans le programme d'aucun des partis qui composent le FdG. Personne ne veut l'extinction de son pays ici. Avant de sortir de l'Euro, si un jour cela arrive, il faudra avoir eu une démarche beaucoup plus constructive que celle que tu préconises (rien n'est immuable).

    @ Tous
    Les premières photos de la marche de cette après midi, commence d'apparaitre sur le net. Il semblerait qu'il y ait plus de deux mille personne, la candidate "vert" est venu faire un coucou amical. et le meeting est pour bientot ! Beaucoup sont déjà la a attendre, et n'ont pas participé a la marche... Véhicule oblige.

  41. 391
    JM77 dit:

    Un tweet du compte Jean-Luc Mélenchon annonce plus de 6000 personnes !

  42. 392
    Pierre de Marseille dit:

    @Jean Jolly 3 juin 2012 à 15h54
    Bonsoir,
    J'ai pu écouter cet après midi, la 2ème partie de Guillemin sur Robespierre. Bien entendu, je m'interroge encore sur la nécessité de recourir aux décapitations massives pour les acteurs des comités de salut public de la "Terreur". Au delà du fait historique, j'envisage la future victoire du Front de Gauche, et notre réaction quand les forces du capitalisme réagiront. Robespierre n'avait sans doute pas grand choix face aux multiples assauts pour dénaturer la Révolution. Pour le Front de Gauche, la démocratie s'étant installée depuis lors, nous aurons sans doute de moindres difficultés intérieures (?!?). Mais à l'inverse les difficultés extérieures seront beaucoup plus marquantes et il ne faut pas oublier que les forces capitalistes sont omniprésentes en France. La Constituante sera donc un passage chaud, pendant lequel les forces opposées se confronteront et il faudra que la démocratie sorte victorieuse de cette nécessaire rénovation. Vive la 6ème République! Vive la Sociale

  43. 393
    Lilly54 dit:

    Bonjour Amis ! Magnifique ! Que d'émotion encore dans cette superbe marche "Emilienne", dans ces visages radieux et souriants de ce beau Nord, dans ce discours bouleversant de Jean-Luc ! Une très belle réussite : plus de 6000 personnes ! J'en suis encore toute remuée. Résistance !

  44. 394
    Jean Louis CHARPAL dit:

    Encore un superbe discours de Jean-Luc. J'espère vraiment très fort que la 11è circonscription du Pas de Calais sera représentée à l'A N par un tel tribun. Il n'y a pas eu seulement la stigmatisation, par ailleurs nécesaire, du FN mais aussi tout ce que le Front de Gauche peut proposer en réponse aux problèmes du pays. J'ai apprécié aussi la réhabilitation de Robespierre, alors que Copé (honte à lui pour toujours !) a eu l'infâme idée de faire l'amalgame entre cet acteur de la Révolution de 1789, dont Clémenceau a dit qu'elle était un tout, avec l'horrible Brasillach.

  45. 395
    marj dit:

    Après cette marche mouvant meeting (suivi sur le net) dans un lieu symbolique qui contribue à renouer avec l'histoire de la région et à donner un sens à la lutte sociale et à la fraternité. Bravo !

  46. 396
    pichenette dit:

    Emouvant, intense, politique le meeting de ce dimanche dans le Pas de Calais; à chaque fois c'est nouveau, plus fort sans diminuer les précédents. Je souhaite que les habitants présents vont se sentir plus forts, plus confiants et reprendre le pouvoir sur leur vie et celle du pays s'ils se sentaient auparavant démunis, abandonnés. La puissance du passé pour que le présent et le futur s'éclairent.
    Bravo pour la justesse des mots, des idées. Magnifique!
    Courage pour la suite!

  47. 397
    vm dit:

    Moi aussi j'ai suivi le meeting sur internet. Oui, encore un superbe discours.
    J'ai fait plein de captures d'écran, et on peut voir à quel point le public - ou plutôt l'assemblée, écoutait avec attention et émotion, et ressemblait elle aussi au discours.
    J'ai particulièrement aimé la pancarte qui montrait des gueules-noires avec la légende : "ici on est tous noirs", et dans le discours (entre autres), l'énumération de toutes les nationalités qui se sont retrouvées dans ces mines.
    En comparaison avec la collection de limaces (y compris toxiques) qu'on avait pu voir sur France-3, notre candidat est le seul à avoir fait comprendre ce qu'est vraiment un député, un député digne de 1789-93.
    Vivement beaucoup de FdG à l'Assemblée nationale !
    Dans mon quartier aussi, on a collé tracté et fait de petites et grandes réunions.
    On continue cette semaine dans les villages.
    On lâche rien !

  48. 398
    Jean Lelong dit:

    Deux heures d’émotion, oui, mais gâchées par une inquiétude.
    Les slogans du genre "tous unis dans la rue contre le FN" ne risque-t-il pas de repousser définitivement ceux qui devraient être dans la rue avec nous contre l'oligarchie mais qui, sans être vraiment fachos, ont été leurrés par les propagandes maléfiques dudit FN?

  49. 399
    luz11 dit:

    Meeting de Montigny : du haut vol. Il a été question de l Histoire, de la vision sociale et économique du FdG de la couleur de tous les courants d'immigrés qui ont fait les mines, donc la France et pas une seul mot direct pour MLP, c'est ce que j'attendais. En avant pour la victoire du FdG !

  50. 400
    erlea2904 dit:

    @Jean Lelong
    Je comprends ton inquiétude. D'ailleurs, moi aussi je me pose la question: "Est-ce que les citoyens vont comprendre cette démarche de dénonciation de l'obscurantisme?" Mais que peut-on attendre d'autre de la campagne de Jean-Luc Mélenchon.
    Oui, il faut assumer nos idées de tolérance et d'union des citoyens.
    Oui, ceux qui nous désunissent sont les financiers, les oligarques et tous ceux dont l'intérêt est de nous faire croire que "le problème est l'immigré et non le banquier".
    C'est un risque. Mais il est noble et juste. En même temps, l'immigration n'a pas été le seul sujet de ce rassemblement. Bien des idées et solutions ont été énoncées par les discours aujourd'hui. Je crois en fait que notre gros soucis n'est pas notre démarche mais comment elle est relayée par les médias !

Pages : « 1 2 3 4 5 6 7 [8] 9 10 11 »


Blog basé sur Wordpress © 2009/2015 INFO Service - V3 Archive