28mai 12

Les jours après la mine

Ce billet a été lu 86 735 fois.

Et bien entendu, les paroles de cette chanson, à télécharger.

Dans cette note il est question de ma circonscription dans le Pas-de-Calais sur un mode impressionniste. Puis je viens sur la réunion de l’OTAN à Washington où le nouveau président français a signé un document atlantiste que je désapprouve formellement. Il dit que ses réserves ont été levées par les conclusions du sommet de l’organisation. Je montre qu’il n’en est rien. Enfin, je reviens sur ce que j’ai noté de ma lecture de ces médias devenus si curieusement favorables à la dédiabolisation de madame Le Pen.
facades_08Dimanche 3 juin c’est la Fête des mères. Une invention du régime de Pétain, prolongée dans l’objectif commercial que l’on devine. Emilienne Mopty aussi était mère. Les nazis l’ont torturée et décapitée pour avoir organisé une marche de solidarité avec les mineurs en 1941, grève contre l’occupant, pour les rations et la paie. Sa fille vit toujours. Mercredi j’étais à Dourges dans la cité minière Bruno. Une jeune femme que j’invitais à participer à la marche que nous organisons le 3 juin prochain m’a dit toute émue : « Mon grand-père était dans cette grève ! Il vient de me le dire. Il ne l’avait jamais dit avant. Il y était. Moi je viendrai avec vous. Je viendrai. » Le 3 juin on marche ! Et vous ? Nous partirons de la commune de Montigny-en-Gohelle dans la 11ème circonscription du Pas-de-Calais. On démarre à 15h30 du Puits Dahomey, rue de la Libération. En chemin, il y a deux haltes. Puis on arrive aux Grands bureaux des mines sur la commune de Billy-Montigny. C’est le trajet qu’ont fait les femmes avec Emilienne Mopty. Nous ce sera la marche « l’Humain d’abord ».

Pour illustrer ce billet des images de maisons prises à Rouvroy, une ancienne cité minière dans le Pas-de-Calais. Photos : S. Burlot.

Comment ont-ils pu supporter tant de malheurs ? Les guerres, les deux, sur place ! Avec la ligne de front à domicile pour la première, ses villes rasées et ses ossuaires monstrueux que gardent encore aujourd’hui les associations de vigilants. La seconde aussi ne fut guère moins terrible. L’occupant nazi créa une zone spéciale et fusillait à tour de bras. Une génération a eu la mine et la silicose qui tuait les hommes comme des mouches parfois avant même la quarantaine. Puis ce fut l’amiante. Et aussi les effluves liquides et gazeuses de l'usine Metaleurop qui ont pourri l’eau, la terre et l’air. Et toute l’activité sinistrée à tour de facades_01rôle : l’agriculture, le textile, la mécanique. Tout, absolument tout. Et ça continue. A partir du quinze du mois les commerçants survivent presque aussi chichement que leurs clients.

Ici la légende de la mine est omniprésente. On en parle sans cesse, à tout propos. Pourtant, personne n’aurait envie d’y retourner. Mais la mine vit encore de toutes les façons possibles. Souvenirs de famille, centre de soins, présence des morts, « partis » si jeunes souvent. « Mon mari est parti à trente-cinq ans monsieur Mélenchon. La silicose. C’était un très bel homme ». Les hommes vivaient dans la poussière de charbon au fond avant qu’on commence à injecter de l’eau sur le front de taille et qu’on ait des protections. De toute façon en surface, la poussière y était aussi. Partout. On m’a raconté que les hommes étaient payés à la tâche. Ils s’exténuaient donc. En mairie de Dourges, après l’accueil officiel, le maire Patrick Defrancq m’a montré dans son bureau une gayette, petit morceau du charbon arraché de cette façon. Curieuse boucle de l’histoire : le premier puits ouvert a été le dernier à fermer. Ça se passait à Oignies. Le maire socialiste Jean-Pierre Corbiset m’a raconté ça comme si j’y étais. La mine. La mine. C’est d’elle que sont venues toutes les conquêtes ouvrières qui ont ensuite construit ce que les pédants nomment notre « modèle social ». La première reconnaissance du syndicat, le premier délégué syndical, la première convention collective, la première obligation de pause hebdomadaire, la première limite aufacades_03 travail des enfants. Tout est parti de là, de ce périmètre dont les hauts lieux sont dans cette partie du bassin minier où je suis candidat. Tout. Même Robespierre. Sa mère est née à Carvin. Ici.

La mine partout. Les ayant-droit, les survivants en quelque sorte, ont le logement. Ce sont les anciens de la mine ou leurs épouses veuves. Les plus jeunes y vivent donc souvent avec les plus anciens. Les toutes petites retraites prennent le relai des indemnités en fin de droit. Le potager est redevenu vital. On le trouve collé à la maison, là où le logement mineur le prévoyait. Quand on revient dans le monde du salariat, qui paraît parfois si loin, on revient encore souvent à la mine. Ainsi quand il s’agit des aides à domicile. Qui en a besoin de façon si pressante sinon les veuves et les derniers mineurs les plus âgés ? Mais celles qui font le métier, car ce sont des femmes, courent après les heures pour tâcher de boucler des temps et des payes complets. Le précariat à l’état pur. Cadences inhumaine pour l’employé comme pour le bénéficiaire, temps de transport toujours moins pris en compte, et ainsi de suite.

Le plus curieux de ma campagne ici c’est la quantité de tracts anonymes que je dois subir. Certains sont de très petite taille. Des huitième de feuille, recto verso. Le dernier dénonçait mes revenus. Une obsession du Front national depuis un an. D’après moi c’est du traitement préventif. On m’attribue des revenus immenses pour contrecarrer le moment où il pourrait être question de la situation de la châtelaine de Montretout. Ou de son papa, dont un journal suisse prétend qu’il a des comptes en banques dans ce paradis de l’argent sale. A côté de ce type de tract j’ai droit aussi au demi-format. Un A5 comme on dit. Celui-ci est imprimé en vert et blanc et signé en arabe. Il enjoint « votons Mélenchon ». On peut y lire une phrase tirée de mon discours de Marseille « il n’y a pas d’avenir pour la France sans les arabes et les berbères du Maghreb ». On comprend l’intention. Cela doit révulser quelques abrutis. Mais fort heureusement ils ne votent pas. Soit parce qu’ils ne facades_04sont pas en état de le faire ou parce que pour eux, c’est bien connu, « tous pourris sauf maman ». Mais peut-être que ça fait plaisir aux enfants de la deuxième et troisième génération de l’immigration : ce sont de bons français, qui ne boivent pas, mais qui votent contre les racistes. Ceux que ma phrase dénonce et ceux qui ont fabriqué et distribué ce tract anonyme.

Une « nécessité pragmatique ». Tel est le terme sophistiqué choisi lors du sommet de l'OTAN de Chicago des 20 et 21 mai par François Hollande pour justifier une reculade dont on n’a pas fini de mesurer l’impact. Il a donné son accord pour le lancement de la première phase d'un « bouclier anti-missile ». Ce projet consiste pour les USA et leurs alliés de se doter d'un système de surveillance et d'interception de missiles qui seraient tirés contre des intérêts ou des territoires de ces pays. En fait, ce bouclier est un vieux projet national des Etats-Unis. Ils se sont évertués depuis des années à le greffer sur l'OTAN. Dans sa partie européenne, ce projet vise théoriquement à protéger l'Europe de tirs de missiles depuis le Moyen-Orient et en particulier l'Iran. En fait l’intention vise large. C’est bien pourquoi la Russie y voit une étape supplémentaire de la surenchère militaire des Etats-Unis à ses frontières. L'installation en Pologne et en Roumanie de missiles du fameux bouclier n’est pas vraiment un gage de paix donné à la Russie. Et de même à propos de leur prédisposition sur des navires nord-américains en Méditerranée et surtout en Mer Noire. Des lieux qui peuvent aussi bien servir à facades_02parer une attaque hypothétique de l'Iran qu'à menacer très concrètement la Russie et ses alliés.

François Hollande avait exprimé il y a à peine un mois, le 10 avril 2012, sur I>télé, son opposition au lancement d'un tel projet par l'OTAN : « Je suis réticent à l'égard de cette évolution. La première raison, c'est que nous n'avons aucune possibilité de participer industriellement à cette affaire et deuxièmement ça met en cause l'idée même de la dissuasion. » Deux bonnes raisons que je partage. Depuis, il justifie son revirement par le fait que ses réserves ont été levées par la déclaration finale du sommet de Chicago. Or cette déclaration n'a strictement rien changé au projet en question. Et cela tout simplement parce qu'il existait déjà avant ! Les principes ont été fixés en 2010 lors du sommet de Lisbonne de l'OTAN. A l'époque, Nicolas Sarkozy avait accepté que soit inscrit dans le concept stratégique de l'OTAN, un document de référence, la création d'une « capacité de défense anti-missile ». Le sommet de Chicago auquel vient de participer François Hollande a donc seulement lancé la première phase opérationnelle. En réalité, il s’agit de faire entrer en phase opérationnelle la prise en charge par tous les alliés d'un programme américain de défense anti-missile qui existe déjà lui aussi. Celui-ci a été décidé au Congrès américain par le vote de la loi sur le National Missile Defense Act de 1999. Il est d’ores et déjà géré par une énorme agence états-unienne, la « Missile Defence Agency ». Cette défense anti-missile repose sur plusieurs boucliers qui, en se recoupant, sont censés défendre le territoire des facades_05Etats-Unis et celui de leurs alliés. Avant même la décision du sommet de l'OTAN, les Etats-Unis avaient déjà commencé à déployer la partie européenne de ce bouclier, notamment en envoyant en méditerranée des croiseurs spécialement équipés de missiles d'interception.

La greffe de l'OTAN sur ce dispositif répond à deux objectifs des Etats-Unis. Le premier est politique. Il conforte la légitimité internationale d'un projet vivement contesté par la Chine et la Russie et potentiellement contradictoire avec les traités internationaux de désarmement. Le second est financier et industriel, car avec l’accord de la réunion de Washington les européens vont devoir contribuer à un projet dont le coût faramineux ne peut plus être supporté par les seuls Etats-Unis. C’est une sorte de relance de l’industrie américaine comme l’est tout grand projet d’armement dans ce pays !

Loin des objectifs qui sont affichés face à la menace théorique de l'Iran, ce projet est donc avant tout une démonstration politique et industrielle des Etats-Unis. C'est d'ailleurs exactement ce qu'en disait le rapport parlementaire de 2001 de Paul Quilés, adopté à l'époque par la commission de la défense. Humour de situation : François Hollande faisait partie à cette époque de ladite commission ! Ce rapport affirmait ainsi : « La défense antimissile est, avant toute chose, un projet idéologique, largement déterminé par des considérations politiques, technologiques et industrielles. Il répond au souci des Etats-Unis, non de rompre avec la logique de la guerre froide, mais d'en préserver un apport qu'ils considèrent comme fondamental : le maintien de leur supériorité technologique et de leur prééminence stratégique. » J’approuve absolument cette façon d’analyser le projet. Le rapport évoquait ensuite « les conséquences industrielles de premier plan qui découlent de ce rôle majeur de la défense antimissile dans la préservation de la supériorité technologique américaine. Quatre entreprises de première importance sont en l'occurrence concernées : Lockheed Martin, Boeing, Raytheon et TRW. Elles bénéficient de 60 % des crédits alloués par le Pentagone pour ce programme. [...] les industriels n'ont pas ménagé leurs efforts pour favoriser la défense anti-missile et un système d'influence impliquant les congressistes, les industriels et les militaires existe sur ce programme dont le coût a été évalué entre 50 et 60 milliards de dollars. » Autrement dit, sous l’appellation euphémisante de « lobby », il s’agit d’un groupe de corrupteurs disposant d’un budget faramineux. On suivra donc avec beaucoup d’intérêt les prises de position, les tribunes et autres « conférences » qui vont assurer la promotion de cette belle, noble et pure idée ! On peut craindre le pire. Surtout dans un gouvernement qui compte huit membres qui sont passés par la facades_06« french american fondation ». Ce machin est une sorte de club « le Siècle » pour « young leaders » que le rêve américain et autres fadaises prétextes fascinent. Bref le gouvernement le plus atlantiste et le plus sous influence depuis bien longtemps.

Passons maintenant en revue les quatre questions qui motivaient les « réserves » qu’exprimait auparavant François Hollande. Puisqu’il prétend en être libéré à Chicago, voyons ce qu’il en est. D’abord « la maîtrise des coûts ». On vient de le voir : c'est précisément parce que les coûts d'un tel projet sont incontrôlables et incontrôlés aux USA que ces derniers y font participer les Européens. L'ensemble des rapports parlementaires sur le sujet soulignent d'ailleurs que la participation de la France à un tel « bouclier » évincera budgétairement d'autres projets de défense. Aucune raison d’être rassuré donc. Ensuite François Hollande serait dorénavant tranquillisé sur la part de « l'intéressement des industriels français à la réalisation des équipements nécessaires ». Là encore on se demande comment il a pu arriver à une conclusion positive. Car l'histoire du projet lui-même montre qu'il est conçu pour soutenir l'industrie d'armement nord-américaine. D'ailleurs les équipements d'ores et déjà déployés sur lesquels se greffe l'OTAN sont états-uniens. Les radars et les missiles intercepteurs positionnés en Méditerranée sont fabriqués par la firme Raytheon. Et les systèmes d'armes qui équipent les croiseurs et guident les missiles sont fabriqués par la firme Lockheed Martin. Il s'agit donc d'une technologie 100 % états-unienne, fruit de 40 ans d'efforts de facades_07recherche et de développement du Pentagone. A supposer qu'ils en grappillent des miettes, les groupes européens seront cantonnés dans ce projet à des missions de sous-traitance. Et celles-ci seront, de toute façon, financées par les Etats européens au détriment d'autres priorités de leurs propres budgets de défense.

Voyons à présent le plus important. Il s’agit de la remise en cause par ce bouclier de la capacité de dissuasion nucléaire autonome de la France. Cela concerne le cœur du raisonnement qui soutient la dissuasion. L’adversaire n’entreprend rien car il sait que la réplique sera dévastatrice. Il n’y a pas de petite bataille préalable ni de tentative d’aucune sorte qui soit réputée supportable ou acceptable ou possible. Tout ce qui atténue l’idée du choc unique et désastreux affaiblit le concept de dissuasion. Ici, du moment où l'on considère que la France a besoin d'être protégée concrètement d'attaques de missiles, on accrédite l'idée qu’il existe un pallier intermédiaire de guerre. On sous-entend donc aussi que sa force de dissuasion ne la protège plus intrinsèquement et qu'elle est donc vulnérable. Il y a donc une contradiction stratégique majeure entre une dissuasion nucléaire indépendante et la participation à un bouclier anti-missile états-unien. Une contradiction politique qui vient d'être rappelée par Pascal Boniface. D'ailleurs, sur le sujet, on peut lire des choses très claires dans le livre blanc de la défense nationale française. On ne peut pas dire que la doctrine soit imprécise, même si le vocabulaire est aussi codé que n’importe quel vocabulaire spécialisé. Voici ce qui est écrit concernant les menaces balistiques : « La France adoptera une stratégie de prévention active visant à limiter la prolifération balistique, tout particulièrement dans les zones les plus dangereuses. Elle s'appuiera sur sa capacité de dissuader toute intention d'un État de porter atteinte à ses intérêts vitaux par des moyens de ce type. » Et à l'inverse, la participation à un éventuel bouclier de l'OTAN n'y est évoquée que pour envisager des études à son propos. Un enterrement diplomatique. Car au-delà des études, et une fois opérationnel, ce bouclier constitue par définition une prolifération balistique considérable. Il remettrait donc sérieusement en cause la doctrine de défense française dans ses objectifs de dissuasion et de participation au désarmement multilatéral. Signalons qu’il percuterait aussi le droit international du désarmement en portant une nouvelle atteinte au traité sur le facades_10désarmement balistique. Cela tombe bien pour les USA qui essaient de l'enterrer depuis 2001 au grand dam de la Russie.

Enfin, la dernière réserve de Hollande concernait « le contrôle politique de l'utilisation du bouclier ». Or sur le plan opérationnel, rien ne permet de penser que quoi que ce soit ait changé. La raison en est technique. C’est simple à comprendre. Un rapport parlementaire cosigné par des sénateurs UMP et PS en juillet dernier le pointait : « Les délais de riposte à une attaque balistique seront extrêmement brefs et n'autoriseront pas de procédure de consultation et de coordination préalable ». Les règles d'engagement seront donc codifiées à l'avance et activées automatiquement sans contrôle politique préalable. Une codification qui est pour l'instant entièrement aux mains des USA alors qu'elle est extrêmement délicate. Car l'utilisation du bouclier pose des difficultés techniques lourdes. Comment gérer les détonations et les retombées lors de l'interception d'un ou plusieurs missiles. Ce n’est pas une question secondaire pour ceux qui se trouvent dans le secteur où le missile est intercepté. Car imaginez qu’il comporte une charge nucléaire ou chimique ? Sans oublier le problème que posent aux riverains des bases d'implantation du bouclier puisqu’ils deviennent eux-mêmes des cibles. Qu'il s'agisse de zones terrestres (en l'occurrence la Turquie, la Roumanie et la Pologne) ou marines (en l'occurrence l'est de la Méditerranée et la Mer Noire dont une partie sont des zones naturelles protégées).

Aucune des quatre réserves évoquées par François Hollande n'a donc été réellement levée. François Hollande a tout cédé aux américains, un point c’est tout. Et j’en suis désolé. Car je pensais que la fonction créant l’organe, il verrait vite quel sottise impériale est ce bouclier. A supposer qu’il fonctionne réellement un jour. Le bouclier anti-missile est comme l'OTAN elle-même : ce sont des projets des Etats-Unis, conçus par les Etats-Unis et pour les Etats-Unis. Du moment où la France ne remet pas en cause son appartenance à l'OTAN et sa participation à son commandement militaire intégré, elle n'a pas d'autre solution que de se soumettre à ce que l'OTAN, et donc les USA, décident. La dangerosité et l'inutilité pour notre facades_09pays du bouclier anti-missile sont donc une raison supplémentaire de défendre la sortie de la France de l'OTAN comme le propose le Front de Gauche. A ma connaissance, seul le journal « Libération » a traité ce sujet.

Il y a deux campagnes dans les quatorze communes de la 11ème circonscription du Pas-de-Calais. Il y a la campagne d’ « Henin-Beaumont », comme persiste à le dire, pour faire simple compte tenu du niveau intellectuel de leurs consommateurs, quelques-uns des médias parmi l’incroyable nuée présente sur place. Ceux-là viennent contempler sur place le miroir de leurs fantasmes. Ils viennent voir la brillante madame Le Pen, adorée du peuple, recevoir un formidable accueil et patati et patata. Lire « Le Monde » et les articles d’Abel Mestre. Parmi les votifs on notera cependant les étranges mœurs professionnelles de quelques-uns d’entre eux. Ce sont de purs agents de l’extrême-droite. Un petit groupe de provocateurs qui passent de l’un à l’autre sur place colportant ragots et médisances pour recueillir ensuite des réactions outrées et ainsi de suite. Naturellement ce n’est pas le cas de tous. Loin de là. Car il y a la deuxième campagne. Celle qui a lieu dans les quatorze communes. Des tas de gens de presse sont là, aussi perplexes que moi devant ce que nous découvrons ici. D’abord l’étendue des sacs d’embrouilles entre les notables socialistes locaux. Ensuite un Front national concentré dans une seule ville, absent de toutes les autres, payant ses distributeurs de tracts et colleurs d’affiches, magouillant avec certains socialistes sur le dos de leurs concurrents respectifs comme l’a révélé « Rue 89 ». C’est-à-dire le contraire de la légende dorée en vigueur dans certaines rédactions. A l’inverse notre réseau local qui s’appuie sur un Parti communiste actif et des syndicalistes omniprésents nous permet de tout voir tout entendre. Notre petit PG local et l’escouade venue avec moi de Paris quadrille aussi à merveille. Ainsi sommes-nous en état de repérer les arrivées de minibus parisiens avant les descentes de la grande madame sur les marchés. Pour autant le Front national, à 31 % dans la circonscription, est bien présent comme facades_12courant électoral. Comment entre-t-il dans les familles ? Par la radio, la télé, les reportages apologétiques. Bref, par toutes ces assignations de soi-disant « observateurs » dont le travail fonctionne en réalité comme une propagande.

Reste que le harcèlement de quelques mirmillons nous a déjà assez pourri la vie, comme pendant la présidentielle, pour que j’ai pris la décision, comme en pleine campagne présidentielle, de ne plus publier une bonne partie de mon agenda et m’éviter ainsi leur présence. Je pense bientôt tarir purement et simplement l’information sur mes occupations. Car la présence médiatique si elle a un intérêt évident a aussi parfois un inconvénient majeur. Celui de la manipulation. Elle peut changer le cours de la campagne. En tête du classement de ceux qui inventent la moitié de leurs informations en vue de recueillir l’autre moitié, les journaux proches du Front national du fait de leurs lecteurs : « Le Parisien » et « L’Express ». Un bon exemple pour éclairer le propos. Le « journaliste » du « Parisien » tweete que je me cache dans une voiture plutôt que « d’affronter » madame Le Pen sur le marché. Un pur bobard du genre « montre que t’es un homme, va te battre ». Le même se délecterait à coup sûr de pouvoir décrire, comme l’annonce tel autre de ses collègues une « bataille de coqs » dont je serais le responsable. D’ailleurs une évaporée munie d’une caméra, totalement surexcitée, m’a accueilli sur le marché en me demandant de commenter une poterie où deux coqs s’affrontent. Ce n’est pas beau le journalisme d’investigation chez les indigènes ch'tis ? Donc, je me serais caché selon « Le Parisien ». Aussitôt l’AFP reprend l’information et dix journalistes la recopient dans leur merveilleux papiers tellement facades_11couleur locale ! Problème de détail : je ne me cachais nullement. Mais où étais-je à l’heure où les vampires vont boire du sang sur le marché de Hénin-Beaumont ? Voilà la question que leur insondable curiosité professionnelle ne leur suggère pas de se poser quand il est si facile de recopier sans réfléchir. Vous allez voir jusqu’où va l’aveuglement de ces gens. A cette heure-là, j’étais à dix minutes de là, en urgence dans une usine, Meryl Fiber, dont les ouvriers avaient appris la veille qu’elle passera en redressement judiciaire mercredi qui vient. Plusieurs centaines de salariés sur le carreau. J’ai pris la parole devant eux, perché sur une estrade improvisée. Cela faisait une bonne occasion pour des images, pour du son, pour du papier, pour des tweets, non ? Quelqu’un d’entre vous a entendu parler de Meryl Fiber dans la journée ? Macache ! Pas un de ces grands Rouletabille n’a fait autre chose que de se monter sur les pieds dans les allées étroites du marché en piétinant les gens. Et de recopier les inventions de leur « collègue » du « Parisien », bon facho patenté qui ricane ensuite dans ses réponses à ceux qui l’interpellent sur ce curieux procédé. Je vous raconte tout cela pour que vous compreniez dans quelle ambiance une fois de plus nous évoluons.  

Naturellement toute cette prose n’a aucun impact local car personne ne la lit. Il s’agit juste de la campagne nationale de ces organes de presse. Ce qu’ils publient n’est pas destiné au public local mais à celui du reste de la France. C’est de cette façon qu’il faut l’analyser. Qu’ont-ils à vendre ? Le « nouveau » Front national. Ici nous retrouvons le problème posé depuis le début de l’opération de « dédiabolisation » de l’extrême-droite. Une partie de la droite médiatique joue un rôle très actif dans le facades_13rapprochement entre l’extrême-droite et la droite classique. Elle a accompagné avec enthousiasme le glissement progressif de Nicolas Sarkozy dans cette direction. Elle entoure avec intérêt le travail de la droite « populaire ». Pour que l’opération fonctionne, il faut que son pendant soit mis en scène. C’est-à-dire créer une équivalence entre le Front national et le Front de Gauche. C’est la ligne que la droite cherche à construire. Ainsi quand Xavier Bertrand affirme que je ne suis pas républicain. Puis Copé lorsqu’il déclare que les programmes du Front de Gauche et celui du FN sont semblables. Parfois l’outrance explose davantage. Ainsi quand Copé, de nouveau, met sur le même plan Brasillach et Robespierre ! Sur le même plan l’homme qui voulait la déportation des enfants juifs et celui qui le premier a donné la citoyenneté aux juifs de France. On attend toujours la protestation du CRIF. Mais comme je suppose que, pour monsieur Prasquier, je suis surtout un « ami des arabes », il doit penser que tous les coups sont permis contre moi. Il devrait plutôt se méfier. Comme certains de ceux qu’amusait la polémique sur la viande hallal : ils se sont réveillés douloureusement quand ils ont réalisé qu’elle visait aussi la viande casher !  


546 commentaires à “Les jours après la mine”

Pages : « 1 2 3 4 5 6 [7] 8 9 10 11 »

  1. 301
    jacques bounoume dit:

    Bonsoir à tous ! encore dix jours pour parler, expliquer, convaincre, dans notre cercle de vie, parents,amis, collègues, tous ceux avec qui nous sommes en contact,c'est là le meilleur moyen de faire connaitre nos idées et de déclencher des votes FdG !
    Les grands médias nous ignorent où nous insultent : en s'en fout, pas besoin d'eux, nous sommes sur le terrain !
    Nous étions quatre millions le 22 avril, nous serons huit millions le 10 juin !
    Allez au travail ! les mains dans le camboui ! parce que contrairement à eux,ça on sait faire !
    Et pas en baissant les yeux nom de dieu !

  2. 302
    bébé dit:

    Juste pour dire que je suis d'Hénin-Beaumont, et que la venue de Jean-Luc Mélenchon est une trés bonne nouvelle ici !
    Tu es le bienvenue et meme le trés bienvenue. Nous, les gens du nord (du pas de calais) en tout cas une bonne partie, avons gardé une certaine solidaitée a toute épreuve. Celà vient surement comme tu le rappel des difficultées subies.
    Rendez-vous tous d'abord le 3 juin pour la marche d'une résistante qui a sacrifié sa vie pour des jours meilleurs. J'invite un grand nombres a y participer meme si c'est sous la pluie !
    En attendant la victoire de Jean-Luc Mélenchon ici, a Henin-Beaumont dans la 11ème. Ce que je lui souhaite à lui et son équipe.

  3. 303
    Arrêtonsleursblablas dit:

    A tous les progréssistes d'Hénin-Beaumont ou d'ailleurs en la 11ème circonscription du Pas-de-Calais. Menez cette marche tambour battant, dans la joie et la bonne humeur. Faites un raffut du tonnerre pour qu'on vous entendent dans tout le pays. L'austérité c'est la morosité, Le front des luttes c'est la modernité.
    Vive la résistance!

  4. 304
    Yannick (sympathisant pdg) dit:

    Meeting de Calais, environ un millier de personnes, sous un temps menaçant, Jean-Luc y a pris la parole après Laurence Sauvage, candidate à la députation autour de Etaples, du PG, et Jacky Hénin candidat autour du calaisis (avec de bonnes chances de l'emporter). La parole a été donnée à l'avocat de Sea France, qui nous a fait un bref rappel de l'histoire et des procédures en cours. Grosse section communiste de Calais présente, et la section PG de Boulogne sur mer dont je suis, en force pour assurer la sécurité autour de la scène. Le discours, je l'ai peu entendu, occupé à mes activités, il faudra attendre de l'avoir en ligne ou alors qu'un camarade présent dans la foule passe par ici.
    Ici la campagne bat son plein avec activité quotidienne de tractage, distribution de boite aux lettres, collage d'affiches, avec des camarades très actifs et qui prennent sur leur repos et leur temps pour la cause. L'accueil auprès de la population est bonne, le militantisme quasi inexistant hormis le FdG, le PS et EELV dans une moindre mesure. Nous espérons améliorer le score réalisé lors des dernières législatives.
    Et nous ferons les 120 km qui nous séparent de Hénin-Beaumont pour accompagner nos camarades qui se battent dur dur là bas.

  5. 305
    Courrierlecteur dit:

    Compagnons de marche, vous qui étiez présents à la Bastille, à Toulon, ou à Marseille, merci à vous d'avoir été là pour nous, pour ceux qui ne pouvaient pas être là bas.
    Je marcherai ce dimanche en pensant à vous, avec d'autres compagnons. Peut-être serons nous aussi nombreux qu'à ces rassemblements historiques. Mais qu'importe, s'il pleut, "s'il n'y en a qu'un, je serai celui là*"(*d'après Victor Hugo) On lâche rien! Parole de Ch'ti.
    J'irai marcher pour "l'Humain d'abord", mais aussi pour renouer avec l'Histoire. Celle des luttes sociales encouragées par des héros ou héroïnes telles que Emilienne Mopty ou d'autres plus anonymes, plus méconnu(e)s, mais non moins courageux(ses).
    J'irai marcher aussi, en pensant très fort à mon arrière Grand Père. Je viens seulement de comprendre son histoire. Un "Ch'ti", né à quelques dizaines de kilomètres d'Hénin Beaumont, déporté par des Français, dès 1939, avant l'occupation allemande, dans un camp de concentration français! (situé en Afrique...) http://www.memoire-vive.net/spip.php?article119
    Ceci pour des idées, et des activités syndicales.

  6. 306
    Victor D dit:

    Moi qui aime travailler en équipe, avec le FdG je suis servi. Bravo à tous pour la campagne qui débute. Courage çà va venir les résultats. Malheureusement l'histoire économique mondiale nous donne chaque jour raison. Nos idées font leur chemin, mais vite la révolution citoyenne ! Faut plus attendre, car partout en Europe et même dans le monde entier le capitalisme s'essouffle. Cette incompréhension fait monter les haines et ceux qui cherchent à diviser !
    Allez yala mes frères et soeurs pour l'humain d'abord. Même Madonna tape sur la Le Pen, çà prouve une chose toutes les blondes ne sont pas idiotes. Mesdames c'est de l'humour évidemment.

  7. 307
    Claude Andrée dit:

    Allez, une vidéo pour mettre un peu de baume au cœur à tout le monde
    Législatives à Paris : journée marathon de Jean-Luc Mélenchon.
    Et n'oublions pas le clip de campagne (en version non censurée!) du front de gauche!

  8. 308
    Courrierlecteur dit:

    A en juger par toute cette hargne ambiante:
    - distribution de tracts bafouant la République, les règles électorales,
    - gesticulations d'une certaine presse et de pseudos amis politiques, "pas fachos, mais collabos*..." (*complices aphones de ces graves dysfonctionnements, en les ignorant superbement) qui se posent en donneur de leçons de démocratie (en allant, par ex., jusqu'à fouiner sur ce blog pour chercher matière à scandale et faire un contre feu médiatique)
    - autres vilénies dont il est inutile de faire l'apologie sur ce blog,
    cela se présente comme avant la "Bastille"! Il risque d'y avoir beaucoup de monde, ce dimanche, "d'in ch'tio Pays" de la 11ème circonscription. Le "Génie de la mine" semble se préparer à la fête: fini la grisaille! Bienvenue camarades pour mettre de la couleur. (Personnellement, je trouve qu'avec le "rouge de rigueur", si on peut mettre aussi un "tcho peu de blanc, pi un tcho peu de bleu aussi"(et d'autres couleurs encore...), ce ne serait pas plus mal. Histoire de ne pas abandonner notre Drapeau national dans de mauvaises mains.
    En marche camarades! On lâche rien. (Je suis impatient de vous retrouver)

  9. 309
    citoyenne21 dit:

    Le lien pour visionner le débat en direct avec Marine Le Pen, aujourd'hui à 11h30, sur France3 Nord-pas-de-Calais : Exclusif: Débat Marine Le Pen - Jean-Luc Mélenchon

  10. 310
    Edrobal dit:

    "ça met en cause l'idée même de la dissuasion"
    Pour une fois que Hollande avait une idée intelligente, il se dépêche de l'abandonner à la première occasion. Ce qui fait douter :
    1) que cette idée était vraiment la sienne.
    2) que toute les autres seront tenues.
    Bon personnellement il ne pourra jamais me décevoir vu que je n'ai pas voté pour lui. Sans regret.

  11. 311
    gardye dit:

    Il ne faut pas jeter une ombre sur cette magnifique journée au cours de laquelle les mamans sont à la fête ! C'est avec tout leur amour, leur innocence, que les jeunes enfants rendent hommage à celle qui leur a donné la vie, ou celle qui est "leur Maman" tout simplement.
    Il n'y a pas de plus beau cadeau que celui que la maman reçoit de ses bambins : poème ou dessin réalisé d'une écriture ou d'un trait malhabile.
    Le mercantilisme c'est pour plus tard ! C'est pour les enfants qui ont grandi et ceux qui parfois compensent, un manque de présence en offrant un cadeau.
    Associer cette journée à une décision prise sous le régime de Vichy ? Je ne crois pas que ce soit exact. Je souffre lorsque je constate que l'histoire est parfois détournée, à des fins pas toujours objectives ? Je suis née avant 1940... Vous non Jean-Luc! Et heureusement, vous avez encore de belles années devant vous pour poursuivre vos combats. Mais de grâce ! Ne venez pas piétiner nos souvenirs nos rêves, nos espoirs. Les parents paient souvent un lourd tribu à la nation. Que les politiques construisent l'avenir, qu'ils cessent de brandir les épouvantails du passé !

  12. 312
    pichenette dit:

    Illustration très sensible de ce billet, des coups de pinceaux bien choisis, des fleurs, pour égayer le quotidien quelqu'il soit, dans les petites choses sont les grandes. Ainsi, oui les dessins, les petits mots, les manifestations d'amour réchauffent autant que les paroles de haine ou les abandons peuvent blesser, attrister. Le monde de l'apparence tend à tout pervertir et à transformer des gestes d'affection en rite mercantile, ce n'est pas pour cela qu'il faut se cabrer, tout est dans la nuance, la diversité. Ce n'est pas tout ou rien, l'humain est dans le continu, le complexe, le sensible, la dite modernité tue son essence pour en faire un découpage pixelisé, morcelé, gare!
    L'humain, c'est un créateur dont les sens sont à développer et non un objet à domestiquer.
    Certes les fêtes ne devraient pas avoir besoin de calendrier, les bonnes plantes sont les simples à cultiver tous les jours.
    Les pieds sur terre, la tête dans les nuages ou les étoiles, prodigieuses marches, chemins de la pensée sauvage, sillonner les routes pour retrouver les vertus de l'errance, de notre humanitude, ce trois juin, tractant sur les marchés, marchant dans le Pas de Calais ouailleurs, ensemble pour l'Humain d'abord, le Front de Gauche orienté vers l'émancipation partagée enrichissante pour retrouver ces liens qui libèrent digérant les misères.
    Abeilles ouvrières pollinisatrices de la vie...espèces à protéger..

  13. 313
    carlo dit:

    @ Sergio
    Se focaliser sur MLP lui donne trop d'importance.
    Oui, d'autant plus qu'elle tient un discours critique sur l'Europe, alors que l'UMP et le PS ont cautionné l'aventure européiste depuis ses débuts. Les traités européens signés par la France, sous des gouvernements de gauche et de droite, nous mettent désormais dans l'impossibilité de mener une politique alternative. Il nous faut donc maintenant soit transformer l'Europe, ce qui paraît impossible à brève échéance vu l'attachement des pays anglosaxons au libéralisme, soit désobéir aux traités comme l'avait proposé Jean-Luc Mélenchon pendant sa camapagne. Je ne crois malheureusement pas que FH y soit prêt.

  14. 314
    sourdon dit:

    Salut à tous.

    Belle démonstration concernant l'ineptie du sur-armement.
    Chacun d'entres-nous préfère voir son enfant vivre dans un monde en paix plutôt qu'en guerre.
    Toutes les religions et sagesses de l'umain louent et préconisent de se défaire de l'instinct de meurtre pour jouir de l'existence au lieu de la souffrir.
    Avec de tels postulats, il est temps de considérer que le discours prouvant l'absurdité et le gaspillage générés par l'élaboration, la fabrication, la vente, l'utilisation'et les réparations des dégâts engendrés par l'armement dans sa globalité, de la bombe atomique à la moindre cartouche, n'a plus de sens.
    Qu'il faut lui substituer l'idée que nous pouvons vivre sans aucune arme.
    Rappeler que notre finalité est un monde allié dans un commun effort.
    Un monde dans lequel chacun sera précieux pour l'autre et où la pensée même d'attenter au vivant dans son ensemble sera identifiée dans notre jeunesse comme une déviance pathologique, et traitée comme une maladie contagieuse.
    Nous avons clairement exprimé nos idéaux et vivre en paix en est un des fondements.
    Notre jeunesse et nos instincts grégaires nous empêchent encore de nous défaire de ces armes qui ne et n'ont, jamais contribué à la paix, en pérennisant l'horreur et le confort de quelques déviants couards, engagés dans une course sans fin, dans laquelle ils nous ont tous embarqués en cultivant notre côté barbare au lieu de notre naturelle bonté.
    Cessons de nous terroriser
    A +.

  15. 315
    Courrierlecteur dit:

    Bonjour,
    Au débat, en ce moment sur FR3 Pas de Calais, MLP a dit: "représentante de 20 % des Français. Faux! D'abord le chiffre est gonflé, ensuite c'est de x% d'électeurs et non 20% des Français.

  16. 316
    Lilly54 dit:

    Bonjour Amis, Je viens de voir le débat sur France3 Nord. Un commentaire : bof ! Rien ne sort vraiment de ce genre de confrontation. Les journalistes ont tout fait pour accréditer l'idée du combat front contre front et faire passer les autres candidats pour de gentils personnages lassés de tout ce "cirque médiatique" comme ils disent. Je trouve quand même que Le Pen part en vrille ! Jean-Luc a essayé de relever le débat. Bon.

  17. 317
    erde34 dit:

    Concernant le débat sur FR3 que je viens de visionner avec attention.
    La preuve en est faite, une fois de plus, qu'il est impossible dès que la Le pen est là de pouvoir avancer sur le fond des idées. Les vociférations haineuse de cette femme empêche tout débat démocratique. Heureusement, comme dit sur la fin, elle ne sera pas élue députée et ce sera bien ainsi ! Reste à souhaiter que les idées du FdG portée par Jean-Luc, l'emportent haut la main. Il n'y aura pas d'autres alternatives que "l'humain d'abord" pour survivre dans la tempête qui se prépare en Europe.
    Ps: Je suis "heureux" d'apprendre que c'est Trierwieller qui a publiquement ressorti l'article dans une émission de télé concernant Jean-Luc, article vieux de + de 20 ans brandi par la Murène. "Merci" encore au Ps qui utilise les méthodes les plus abjectes pour discréditer le Front de Gauche et Jean -Luc. On est désormais rodé à leurs basses manoeuvres au travers des médias dits de "gauche". La nausée on connaît ! Qui disait ? "Protégez-moi de mes "amis", mes ennemis je m'en charge...." La médiacratie n'est pas prête de s'arrêter en si bon chemin...Les chiens de garde sont toujours là pour faire le buzz et distiller le poison de la désinformation. (CF :le nobs, rue89, France inter et culture....libé etc etc..)

  18. 318
    citoyenne21 dit:

    Débat de piètre qualité, en effet, non du fait de Jean-Luc Mélenchon, bien sûr ! Elle n'a donc dans ses fonds de tiroirs, la Le Pen que des vieux articles dépassés ! Ca sent le rance tout ça ! franchement, la médiocrité est partout ! Espérons qu'on sorte de cette impasse un jour parce que là décidément; ça donne davantage envie de s'aérer la tête...

  19. 319
    sourdon dit:

    Posté un peu vite, dans mon commentaire 315, je disais: "...il est temps de considérer que le discours [...], n'a plus de sens." j'ai dit l'inverse de ce que je voulais traduire et qui était que ce discours doit retrouver tout son sens.
    Petit erreur, juste le contraire !
    Excusez.

  20. 320
    cerise verte dit:

    On pouvait difficilement imaginer élever le débat face à la Le Pen. J'imagine que ce n'était pas le but de Jean-Luc Mélenchon en se présentant là.
    Merci à Pichenette pour la poésie, c'est vraiment de ça qu'on a besoin c'est aussi comme ça qu'on peut mener le combat.

  21. 321
    mercure40 dit:

    Bonjour à toutes et à tous et à toi Camarade Jean Luc,
    Débat sur FR3 Nord Pas de Calais ce matin 1ere partie ici, 2éme partie ici. La demi démente semble avoir perdu le reste "sa bonne partie".
    Vive la 6ème République ! Vive La Sociale ! et vive le Front de Gauche.

  22. 322
    chistine dit:

    Deux débatteurs sont sortis du lot : bien sûr Jean Luc Mélenchon,mais aussi Marine Tondelier qui m'a paru de bon niveau, sinon les autres (Le Pen était hors jeu et était ridicule de bêtise) assez ternes, pas le niveau pour être député.
    La présence du FN dans ce style de débat empêche les vrais débats de fonds, malheureusement entre les autres candidats. Oui le FN ne sert à rien,effectivement.

  23. 323
    Cathar(31) dit:

    Paraît que Marion Anne Perrine Le Pen est avocate... ça ne transpire pas beaucoup de ses interventions, de sa manière d'être...

  24. 324
    Hold-up dit:

    "Aux martiens, madame", lui a répondu sur le ton de l'ironie le candidat du Front de gauche. Ah ! ah ! Bravo, M. Mélechon, une excellente réponse vis vis de Dame FN de Montretout lors du débat sur France3 Nord/Pas-de-Calais. Nous ne lâchons non seulement rien, mais en plus, l'humour et la joie est notre puissance !

  25. 325
    Courrierlecteur dit:

    Excellent clip, pour la campagne des législatives. Bravo! (D'un point de vue artistique, ceci illustre bien ce que peut faire "l'imaginaire" pour susciter de l'intérêt sur le sujet des élections des députés.)

  26. 326
    j.lou dit:

    Jean-luc,
    tes mots traduisent bien le climat délétère dans lequel tu mènes ta campagne. Les belles personnes sont sorties du bois et affichent sans complexe leurs idées dangereuses pour notre République. Ces personnes connues entraînent avec elles les esprits fragiles. Ce sont elles qui donnent du crédit aux idées obscures. Tu as le courage de les affronter dans un pays minier ou les hommes ont souffert et souffrent encore. Je veux simplement t'apporter mon soutien à la veille d'entrer à l'hôpital pour m'y faire opérer.

  27. 327
    sergio dit:

    @ citoyenne21 : le lien FR 3 pour le débat Mélenchon/Le Pen ne donne rien. J'ai tout essayé : rien que des clips sans intérêts. Sans doute en flux à 11H30 ? Apparemment on ne manque rien ?
    @ carlo : en effet, inclure MLP et le FN dans le clan libéral et réactionnaire (UMP avant tout) permet de clairifier le débat et les enjeux pour les esprits peu politisés ou enfumés par des années de propagande télé et médiatique de droite. Le Pen n'est plus Jeanne d'Arc mais une marionnette grotesque ou un caniche au service du Medef et des financiers pour venir à la rescousse de la droite.
    Obliger finalement l'électorat lepéniste (et divers) à se dire qu'en votant Le Pen ou blanc, on voterait Sarko et Wallstreet, la loi de la jungle et des barbares. Donc à fond pour le système qui exclut les prolos, les bosseurs, les licenciés et les victimes du système précisément.
    Aller dans le sens MLP = Hitler est à la fois ridicule (la Marine surfe plus subtil), tendance bobo et ne parle pas aux millions d'exclus et de paumés qui "croient" que le mal vient des immigrés. Il faut vraiment revenir aux représentations des oligarques et empires financiers et militaires qui bousillent peuples et nations.

  28. 328
    Ydaho dit:

    Débat M. Le Pen, J-L Mélenchon, P. Kemel, M. Tondelier et J. Urbaniak - 02-06-2012
    http://www.jean-luc-melenchon.fr/2012/06/02/debat-sur-france-3-nordpas-de-calais/
    voilà Sergio !

  29. 329
    Courrierlecteur dit:

    Encore une louche (sur le clip...)
    Très bien vu cette dernière image de la France avec un sourire...
    A garder absolument, à développer, à décliner, à personnifier, pour d'autres applications (logo, autres clips...) Pour se l'approprier.
    C'est très positif, très parlant, pour mettre, par ex, en contraste avec la grisaille de l'austérité.

  30. 330
    turmel jm dit:

    Merci le ch'ti Courrierlecteur @306, tu m'as ému. Je faisais parti des marcheurs : Bastille, Toulouse, Marseille. Tu vas donc pensez à moi et aux autres, bon courage à tous, dimanche nous sommes tous des ch'ti!.
    L'humain d'abord ce n'est pas un vain slogan.

  31. 331
    Zapping dit:

    Vidéo du débat de ce midi avec Jean-Luc Mélenchon sur France 3 Nord/Pas-de-Calais publiée sur le blog :
    http://www.jean-luc-melenchon.fr/2012/06/02/debat-sur-france-3-nordpas-de-calais/

    Hauts les coeurs ! Ardents à la Marche du 3 juin Emilienne Mopty !

  32. 332
    BJ dit:

    Excellente, cette interview de Serge Latouche. Si l'on projette son discours sur l'Espagne, le Portugal ou la France, on s'aperçoit que l'issue à l'impasse où nous sommes serait, selon lui, le retour à la monnaie nationale. Ou plutôt la renationalisation de la monnaie, c'est à dire arracher la monnaie des mains du privé où elle est actuellement. Cette idée semble entrer en contradiction avec le programme du FdG qui veut maintenir l'Euro. Rester ou sortir, cette question n'est toujours pas tranchée. On sait juste qu'y rester semble conduire en enfer...

  33. 333
    turmel jm dit:

    bj @ 333
    Et en sortir,ce n'est surement pas l'avènement du paradis. Le livre : Nous on peut ! de Jacques Généreux est très instructif sur le sujet.

  34. 334
    jeannine dit:

    A propos du debat sur France 3 Nord/Pas de Calais, a part le regard ironique etquelques petites astuces pour destabiliser l'adversaire bleu délavée, de notre Challenger, bof !....je me demande finalement ce qui peut plaire a certains, (électeurs, médias etc..)du personnage marine ...nationale. franchement c'est
    plat, c'est nul,ça commence a dater..oui vraiment ou alors je n'ai aucun goût! avec un peu d'imagination, si,..
    on retrouve devant soi le papa de montretout rabachant ses mêmes aneries,le bandeau sur l'oeil (droit ou gauche) tout depend de l'époque,mais toujours d'extrême-droite .bon..elle ressemble et essaye d'imiter papa...pour representer du nouveau c'est pas gagné.....ou alors je désespère du cerveau de mes concitoyens. Il faut metisser je vous dis, c'est bon pour la descendance,car voyez-vous il y a du souci a se faire........no pasaran..

  35. 335
    bonmarin54 dit:

    Bon, maintenant on oublie Le Pen qui nous fait faire une campagne avec un boulet. La dernière semaine, c'est à fond sur les solutions pour les vrais problèmes des Français!

  36. 336
    vm dit:

    Hého les amis, bonjour à tous et vive demain !
    Mais comment se fait-il que le beau texte dont la référence figure au-dessus et à droite du titre de cette note, "Appel aux retraités, veuves et invalides de la mine, à leurs enfants et petits-enfants", n'ait encore été lu que 971 fois ?
    Ne faudrait-il pas que nos ch'tis fassent le plus largement possible circuler ce lien ?

  37. 337
    Michel Berdagué dit:

    Soit de retrouver ou/et connaître son histoire et l'inscrire dans la lutte et du choix du prolétariat par son appartenance pour construire cet avenir qui non seulement pose l'alternative et le dépassement du capitalisme et dépossède la classe bourgeoise de nous imposer son pouvoir, pour l'avènement politique du prolétariat et par extension du peuple en toute citoyenneté.
    Mémoire éteinte voire censurée devenue vive et conservée pour transmission inscrite dans la lutte debout face au pire, nous serons là avec les présents de la grande marche historique et très actuelle. Cette Histoire est à nous car universelle, humaine par son refus aux soumissions elle nous oblige et engage mettant toute la lumière sur l'obscurantisme qui frétille de résurgence avec toutes les complicités et lâchetés de certains animateurs médiatiques. Nous nous avons choisi et depuis fort longtemps à savoir de lutter coûte que coûte contre toute résurgence, choisi aussi le prolétariat avec le sens des mots clefs du matérialisme dialectique.
    Nous serons avec la Lorraine qui subit toutes les attaques et menaces de fermeture d'activité ainsi qu'avec tout le monde du travail qui est à la merci du "bon" vouloir des possédants les lieux de travail stratégiques.
    Le 10/17 juin une réponse politique claire et constructive avec le Front de Gauche....

  38. 338
    Vinnie dit:

    Semaine bien occupée entre tractages, boitages et collages dans cette terre difficile pour nous autres, le 06. Comme m'a dit un monsieur ce matin lors d'un tractage sur le marché : "Vous avez du mérite, ça doit être dur ici pour vous !" Il m'a pris le tract de nos candidats bien volontiers et je lui ai répondu : "Tant qu'on nous met pas en prison pour distribution de tracts, je peux supporter tout le reste !"

    A propos du référendum irlandais sur la ratification du pacte de stabilité budgétaire : 60% de OUI... sur 50% des inscrits sur les listes électorales. Donc 60% de 50%, ça fait bien une minorité, non ? Certes, les autres auraient pu se déplacer pour voter NON mais bon... si c'est pour qu'ensuite le vote connaisse le même que notre NON en 2005, je ne peux pas leur jeter la pierre.

    Bon courage à tous pour la semaine qui vient, question militance.
    Résistance et ce n'est pas maintenant qu'on va lâcher !
    Parce qu'à la fin, comme le dit mon journal chéri FAKIR, "c'est nous qu'on va gagner !"

  39. 339
    Marie T dit:

    Merci pour ce lien. Je viens de le lire, je ne sais pas comment il avait pu m'échapper, c'est un bel hommage à Jean Luc. Merci pour son courage, sa lucidité et à tout le travail qu'il fait dans le nord, je suis à cent pour cent d'accord avec sa ligne politique.

  40. 340
    BJ dit:

    @ 334 turmel jm 17h20
    « Et en sortir,ce n'est surement pas l'avènement du paradis. Le livre : Nous on peut ! de Jacques Généreux est très instructif sur le sujet. »

    Oui, je l'ai lu, les arguments semblent solides. Il n'empêche que c'est une question qui n'est pas tranchée et qui fait débat à gauche. Le M'Pep, membre du Front de Gauche est favorable à la sortie de l'euro, par exemple. En tous cas, les évènements qui vont survenir en Grèce sur ce sujet sont à observer de très près...

  41. 341
    obermeyer dit:

    Pour info : le FdG 66 des Albères a reçu hier soir à Argeles Francis Wurtz, député européen du FdG, qui nous a fait un excellent débat sur l'Europe, le fonctionnement des institutions, les tenants et aboutissants de la politique actuelle. Même si souvent ça fait froid dans le dos, ce fut très sympa (il a de l'humour) et très éveillant ! Conclusion : résistance indispensable contre les traités passés et en cours !
    A voir ces jours prochains sur le site FdG des Albères.
    Belle ballade aux marcheurs du Pas-de-Calais. Vive la 6eme république !

  42. 342
    anne balance dit:

    Le Front de gauche à la gare d'Asnières cette après-midi, en lieu et place aujourd'hui de Rama Yade, omniprésente depuis quelques semaines. Ça fait du bien, ces belles couleurs, cet enthousiasme, cette sincérité.
    Ma grand-mère, ouvrière, née en 1897, a passé deux semaines d'angoisse chez elle lors des premiers congés payés en 36, car il était pour elle impossible que son patron la paie "à ne rien faire". La même année, son salaire horaire a doublé. Et son patron criait à la faillite financière... Il partait déjà, à l'époque, une fois par an en vacances à Megève.
    Je sais que c'est en vous, Jean-Luc, en en tous les cadidats du FdG, qu'elle se reconnaîtrait aujourd'hui.
    Fraternellement, Anne.

  43. 343
    Fred Barbosa dit:

    Débat franchement lamentable sur France 3. Difficile de supporter la bêtise de la Marine et la suffisance du socialiste.

  44. 344
    Ydaho dit:

    @ BJ
    Non, le M'pep n'est pas membre du front de gauche, et non aussi pour le moment le Front de gauche n'est pas pour la sortie de l'Euro.
    Bon, pour moi c'est rapé, j'aurais pas le plaisir d'aller a la Marche pour Émilienne. Trop loin et trop couteux, et pas moyens de trouver un diésel pour même que 24 heures, il fait trop beau, tout le monde va se balader. A tout ceux qui y seront, je souhaite une belle manifestation avec beaucoup de sourires et de drapeau rouges ! Et un beau meeting a la fin.

    @ fred Barbosa
    Ce qui est difficile dans les débats avec Le Pen c'est que la plupart du temps ils sont "biaisés" par le fait qu'a part le Front de gauche personne d'autre, et surtout pas les "journalistes" (qui en rajouteraient plutôt) ne la reprend dans ces affirmations. Par exemple sur le coup du tract anonyme, il n'y a pas un seul des ces courageux, qui ne lui ait fait (seulement) remarquer qu'elle avait enfreint le code électoral et qu'elle pourrait être poursuivie. Pourtant chacun autour de cette tablée sait cela.

  45. 345
    albireve dit:

    Pauvre journaliste de France 3 Chti ! C'est pas qu'il soit bête... Mais Plantu est son indépassable horizon ! Il faut la "symétrie des extrêmes",sinon son métier n'est plus possible, il ne peut plus être impartial, objectif, honnête, comme le lui a appris son école de journalisme !

  46. 346
    Invisible dit:

    Ce samedi matin, au marché d'un petit village, les pare-brises des gens arboraient de jolis cœurs rouges L'Humain d'Abord, que des militants s'étaient employés à y glisser. Certains automobilistes repartaient fièrement avec ! Très réussis ces tracts et très joyeux. Bravo !

  47. 347
    sergio dit:

    @ ydaho
    Merci pour le lien de ce débat. Il a été malmené par le journaleux qui a divisé en deux l'émission :
    1) le fonds, les idées des partis, 2) le "contexte", l'ambiance, le "cirque médiatique". Donc la moitié de l'émission était déjà condamnée à des noms d'oiseaux, des rappels d'incidents mineurs ou des allusions judiciaires, ce qui empêchait l'échange d'idées et d'analyses. Je reste persuadé que le FN est encore redoutablement habile en recyclant les propositions du FdG : retraite à 60 ans, mais financés par qui pour Le Pen ? Protectionnisme intelligent mais exercé comment par le FN ? Critique d'une UE vendue aux banques et aux financiers, mais suivie de quelles décisions chez MLP ?
    Le candidat PS a été une caricature de langue de bois de notable vermoulu et le SE-UMP était inexistant.
    Il me semble indispensable de représenter et démasquer MLP dans sa vraie logique droitière et ultra-libérale (écoles privées, privatisations des secteurs publics, dogme du Marché libre et tout-puissant, diviser les ouvriers, culpabliser les chômeurs, etc.) plutôt que de la laisser jouer la populiste et la moraliste.
    Ne pas compter chez les électeurs sur le réflexe moral (voter FN, c'est pas bien car c'est raciste) mais sur la réflexion politique (voter FN, c'est revoter Sarko, medef et ump).

  48. 348
    jprissoan (69) dit:

    D'accord avec Ydado sur la couardise des autres par rapport au tract de faussaires. Ensuite, MLP est prise en flagrant délit de mensonge car effectivement, sur le site FN, on pouvait lire qu'il fallait à l'avenir développer la retraite par capitalisation.

  49. 349
    Béa dit:

    Je suis née dans le Pas-de-Calais, toute ma famille est originaire du PdC et certains ont travaillé dans les mines. Quand j'étais petite j'entendais ma mère raconter qu'elle allait ravitailler la famille "dans les mines" pendant la guerre car c'était dur pour eux et chez ma mère c'était une ferme alors elle prenait le train avec la valise remplie de victuailles au risque de se faire arrêter par les allemands. J'étais petite et je ne savais pas ce que voulait dire "dans les mines" !
    Je suis partie vivre en Franche-Comté et je ne pourrai pas être avec vous demain, j'aurai pourtant bien aimé retourner la-bas et marcher avec vous. Je vous souhaite beaucoup beaucoup de monde même si le temps annoncé n'est pas terrible. Bravo Monsieur Mélenchon pour le travail que vous accomplissez. J'essaie, pour ma part de convaincre mon entourage, mes amis mais ce n'est pas simple ! Résistance !

  50. 350
    Jean Jolly dit:

    Il nous reste une semaine avant les élections les plus importantes de mon point de vue, plus importantes parce que ce sont les députés qui votent les lois depuis que la République est née.
    Bien sûr que la Vième est assimilable à une monarchie élue "démocratiquement" où le nouveau monarque propose alors que le parlement semble "disposer" selon l'hypocrisie actuelle, on pourrait croire que les représentants du peuple seraient plus performants s'ils étaient majoritairement favorables aux propositions du monarque élu (qu'il tiendra ou pas selon son humeur et sa conscience), il n'en est rien, c'est du pipeau, c'est de la flûte enchantée.
    Jean-Luc l'exprime clairement en disant que ce seront des "robots", des "godillots", s'ils ne s'attaquent pas au véritable ennemi qu'est la finance devenue immorale (pour peu qu'elle eut été morale un jour).
    Robespierre a eut le tort de se faire piéger par Danton en lui succédant au "Comité de Salut Public" avec les dossiers "chauds bouillants" qui allaient entacher cet humaniste à qui l'on a fait porter exclusivement (ou presque) les fardeaux de la terreur jusqu'à aujourd'hui.
    Tout monopole est dangereux, c'est pourquoi la "dite gauche" doit avoir à sa vraie gauche des législateurs et trices qui prendront à cœur leur rôle de média du peuple... Votons pour nos convictions !

Pages : « 1 2 3 4 5 6 [7] 8 9 10 11 »


Blog basé sur Wordpress © 2009/2015 INFO Service - V3 Archive