08mai 12

Une déferlante de joie plate

Ce billet a été lu 97 306 fois.

stalin-3Je commence par redonner le texte de mon intervention prononcée le soir de l’annonce des résultats dimanche soir. Je n’ai pas changé d’analyse depuis ce premier regard à 20 heures dimanche. Puis je dis un mot sur ce que j’ai capté de l’étrange ambiance de ce dimanche soir. Cette liesse au goût finalement si étrange me laisse perplexe. Et je viens sur l’actualité européenne qui s’est nouée en même temps que notre élection présidentielle, en Grèce et en Allemagne.

Les illustrations de ce billet ont été prise le 4 mai au meeting Front de Gauche « Chassons Sarkozy ! » place Stalingrad à Paris. Des marins en grève de la SNCM-CNM étaient présents sur scène ainsi que la chanteuse Dominique Grange. Photos : Remy Blang.

« Ouf, Sarkozy, c'est fini, enfin ! Ainsi est réglé le compte du fossoyeur des acquis sociaux et des services publics de notre République. Sa défaite est celle de son projet d'extrême-droitisation. C'est une très bonne nouvelle pour la France et pour l'Europe. Le monde, qui nous regarde connaît de nouveau l'audace des Français. Une page est tournée. Une autre commence pleine d'exigences. Je félicite François Hollande pour son élection. Son avantage lui donne les moyens d'agir. Je souhaite le meilleur au nouveau président comme à notre pays.

stalin-30J'adresse un salut reconnaissant à la résistance acharnée du mouvement social qui a préparé cette victoire. Les syndicalistes ont ce soir le dernier mot contre celui qui les menaçait. Je félicite les quatre millions d'électeurs du Front de Gauche dont les votes ont fait la décision aujourd'hui. Au même moment ce soir, notre parti en Grèce passe en 1ère position de la gauche. La leçon de cette heure est que pour sortir de la crise de la civilisation capitaliste les peuples cherchent une issue à gauche.

C'était bien une manipulation que la place honteusement accordée aux thèses de l'extrême droite entre les deux tours. Le Front national n'est pas du côté du monde du travail. Ses électeurs ont voté Sarkozy. Ses chefs ont déserté avec leurs bulletins blancs. Le Front de Gauche s'engage, autonome et conquérant, pour que la défaite de la droite et l'élection de François Hollande devienne la victoire des exigences aigües qui viennent de s'exprimer. Les élections législatives doivent approfondir notre victoire. Le Front de Gauche en est l'outil fidèle. Tout commence à présent pour la France et pour notre gauche. Place à la fraternité ! Place au peuple! »

Drôle de soirée électorale. La défaite de Nicolas Sarkozy a fait s’exhaler un soulagement universel et une formidable bouffée d’envie de vivre autrement. Mais c’est tout. Je veux dire qu’il n’y avait rien qui ait ressemblé à ce que fut 1981 dont le souvenir a pourtant été beaucoup sollicité par les commentaires. En 1981 la gauche avait un programme commun et comptait faire le socialisme. Personne ne sait ce que l’on compte faire au juste à stalin-13présent. Je veux dire que c’est la première fois que les socialistes gagnent sans aucun projet de société ni aucune réforme emblématique. La pluie des truismes et des mots creux s’est donc vite diluée dans le vide. Et la soirée a vite tourné en rond sur les plateaux de télé. Les dirigeants socialistes n’avaient rien à dire sinon leur émotion et leur compassion pour la tristesse du camp d’en face. Noble retenue et fair-play en bronze antique. Le camp d’en face n’avait rien à dire non plus sinon sa déception et son émotion. Noble fair-play et retenue en marbre antique. Ces salamalecs mutuels, coupés de petites remontées du gaz de la campagne électorale lassèrent vite. Impossible de lancer un débat. J’ai pu en faire l’expérience. A la Bastille, on vit la tribune, une magnifique rangée de costards cravates masculins, recommander à la foule de ne pas rater le dernier métro. Sur les écrans tout échange était sans cesse interrompu par des images à vocation palpitante mais qui, en vérité, rendait totalement virtuelle la réalité qu’elle prétendait cerner au plus près : « la voiture de François Hollande va démarrer ! La voiture a démarré. La voiture roule suivie par de nombreux motards. Les motards sont nombreux qui suivent la voiture. La voiture accélère devant les motards qui roulent en nombre derrière la voiture ». Puis ce fut « l’avion de François Hollande va décoller ! L’avion a décollé » et ainsi de suite. Comme le souvenir de cette immense liesse est encore très frais, respectons la trace de ses vibrations teeeeeellement émouvantes. Mais il est impossible à l’observateur qui a de la mémoire et de la culture de gauche de ne pas se sentir perplexe. Quels mots trouver pour rendre compte de cette étrange ambiance ? « On l’a viré, on l’a viré » lancèrent les nôtres sur l’air de « on lâche rien ». Il est vrai qu’ils se lassaient des « on a gagné, on a gagné » trop platement footballistique à leur goût. La foule reprenait de bon cœur ce résumé du sens de la soirée. Sur la place de la Bastille des groupes de militants socialistes venaient saluer les nôtres amicalement. Beaucoup remerciaient nos stalin-44camarades venus, avec leurs drapeaux, se joindre au rassemblement. Mais pour les chefs socialistes : le Front de Gauche, quézaco ?

Ils, elles, remercient les « humanistes », et même le Modem, sans oublier « nos amis écologistes ». Bref tout ce qui compte pour du beurre dans le résultat et dont il est possible de caresser la tête sans risque. Mais le « Front de Gauche » ? C’est le parent qui fait honte ? On dirait bien. A moins qu’il soit considéré comme peu avouable de lui devoir autant ! Car il y avait un constat chiffré pourtant facile à faire. Mais j’admets qu’il avait du mal à trouver sa place entre l’observation des mouvements de la voiture de François Hollande, des motos et de l’avion, sans oublier l’émotion des uns et la déception des autres. Un fait qui ne nécessite que des connaissances mathématiques rudimentaires. Nicolas Sarkozy a été battu par le Front de Gauche. Car si l’on retire nos quatre millions de bulletins de vote, François Hollande ne recueille que 40, 2% des voix. Au deuxième tour on élimine. Nous l’avons fait. Nous avons éliminé Sarkozy. Combien « d’humanistes, de Modem » et même de « nos amis écologistes » aurait-il fallu rassembler pour compenser cette masse politiquement active et déterminée au point d’aller mettre un bulletin de vote qui ne la représentait pas ? Le résultat est stalin-48assez serré pour que nous puissions rappeler notre décisive existence à quelques désinvoltes. 

Comment et pourquoi faire ? Nous n’avons pas éliminé Nicolas Sarkozy pour nous contenter d’une soirée de sortie place de la Bastille avant le dernier métro. Maintenant il faut donner au peuple la part à laquelle sa victoire lui donne droit. C’est-à-dire du pognon et des services publics, pour résumer l’affaire ! Comme l’élection législative arrive c’est le moment de le dire avec un bulletin de vote. Nous allons donc commencer par aller rechercher ceux qui ont voté avec nous à l’élection présidentielle. Et nous allons solliciter ceux qui ont hésité et choisi au dernier moment de voter Hollande en pensant se donner une garantie de victoire contre Sarkozy. Cette fois-ci, il s’agit d’assurer le coup à gauche. Ils peuvent le faire sans risque réel ou supposé en votant pour que ça change vraiment avec une gauche qui sert les objectifs de l’humain d’abord. Nous allons leur proposer de se donner une garantie à gauche en élisant nos députés. Ces députés-là ne lâcheront rien. Ils continueront le travail commencé en chassant Nicolas Sarkozy. Plus il y en aura, meilleur sera le rapport de force quand commencera la négociation sur le SMIC, la discussion avec madame Merkel et ainsi de suite. Elire des socialistes n’améliore pas le rapport de force avec la droite. Tout au stalin-18plus cela confirme le niveau minimum de leur programme. Avec nous c’est le bond en avant, une nouvelle ligne d’attaque bien avancée. C’est l’ambiance de ce moment. Voir la Grèce.

Le vote des grecs intervenait dimanche lui aussi. Le résultat a placé en tête de la gauche l’organisation sœur du Front de Gauche en Grèce. Syriza est passé de 4,5% des suffrages en 2009 à 18% cette fois-ci. Mais les néo-nazis ont recueilli 6,5% des voix. La presse libre indépendante et éthique tire donc la leçon essentielle de cette situation : c’est une percée de l’extrême droite ! La même machine à nier la réalité qui a fait en France les beaux jours de madame Le Pen s’est mise en mouvement. Pourquoi ? Parce que ces journalistes-là aiment par-dessus tout ce qui fait sensation. Et comme leur éthique et préférence personnelle, dont on devine les racines, les tournent plutôt de ce côté de l’échiquier, ils joignent l’utile à l’agréable. Il est frappant de voir comment ceux qui se sont livrés à toutes les provocations contre le Front de Gauche sont les premiers à courir devant pour faire des arpèges sur la « percée des nazis grecs ». La palme au journal « Le Parisien » qui fit une campagne assidue contre le Front de Gauche en général et contre moi en particulier. Il est vrai qu’il a, de longue main, ses tendresses pour l’extrême-droite des comptoirs de bistrot. Il titre donc dans un souffle « l’extrême-gauche et les néonazis font une percée en Grèce ». La même ? Comme ils aimeraient que ce soit le cas ! Il mentionne à la treizième ligne le score de Syriza. Mais ce sera la seule référence à son succès. Tout le reste est consacré à faire des phrases sur « les néonazis », avec photo en gros plan de l’énergumène qui les stalin-72dirige. Elle n’est pas belle l’information populaire ? Parler pour ne rien dire de vrai et faire lire pour ne rien apprendre.

L’essentiel est dans la conjonction des faits. En France la majorité se tourne vers la gauche pour régler les problèmes qui résultent de la politique européenne des libéraux. Mais c’est le PS qui est préféré. Nous assurons la défaite de la droite sans contrepartie. Nous n’entrons pas au gouvernement. Exactement ce qu’a fait avant nous Syriza face à la droite et sous le pouvoir socialiste soumis aux plans d’austérité européen. Contre vents et marées. Et même au prix d’une scission du parti. Une minorité préféra en effet une ligne plus accommodante avec le Pasok, le parti socialiste grec. Cette aile vient de recueillir 6% des suffrages. Un gachis ! Il n’en reste pas moins que nous avons battu le parti socialiste grec de Papandréou. Et nous sommes à une portée de cailloux derrière la droite. La droite n’a pas de partenaire pour former une majorité. Placé en tête de la gauche, Syriza a proposé à toutes les autres formations de gauche de constituer un gouvernement ensemble. Exactement ce que nous aurions fait si nous avions été placés dans la même position. Pour passer de Papandréou à Syriza il aura fallu trois ans et de la fermeté politique. Cette trajectoire me paraît annonciatrice pour bien des régions d’Europe.

Quelques heures à peine ont passé et madame Merkel a commencé son bras de fer avec le nouveau président français tout juste désigné par le suffrage universel. Pas question de renégocier le pacte d’austérité, stalin-86dit-elle, puisque vingt-cinq pays l’ont déjà ratifié ! Oui mais, il lui était seulement demandé un « additif » au traité. Michel Sapin avait bien précisé : juste un additif ! Un simple document qui s’engagerait sur des objectifs de croissance. Ou même seulement sur l’idée qu’il faudrait aussi de la croissance. Nein ! Pas question non plus. Elle en a même rajouté. Elle veut bien qu’on parle de croissance mais à sa manière à elle. Une grosse sauce libérale pur jus. Hollande aurait juste le droit de répéter les choses humiliantes que l’italien Mario Monti a déjà été contraint de signer il y a peu. Il est vrai qu’il s’était permis quelques grognements de protestation contre la politique d’austérité. Lui aussi ! Un libéral si avancé. Un doctrinaire de première ! Quelle déception ! On lui a vite cloué les mains sur la table. Il a dû aussitôt jurer qu’il renonçait à toute politique de relance par la dépense publique. Il avait dû promettre que seule une politique de réformes structurelle et une relance de l’innovation et de l’augmentation de la compétitivité serait appliquée. Ce néant de Van Rumpuy, prétendu président de l’Union Européenne est même alors sorti de sa naphtaline pour croasser ! On l’entendit asséner que la politique d’austérité était la seule base acceptée pour toutes les politiques en Europe. De tout cela, combien de fois en avons-nous traité ici même, ces temps derniers ! Quels sourires condescendants nous ont accueillis les rares fois où les commentateurs se sont intéressés à l’Europe. Vingt-quatre heures après l’élection de François Hollande voici qu’il doit répondre aux questions que l’on ne posait qu’à moi : « Que ferez-vous si les allemands ne sont pas d’accord ». Comme on le sait ma réponse était « irréaliste » et le « vote utile » y a mis bon ordre. Admirons donc la suite réconfortante de la mise à l’écart de nos solutions.


947 commentaires à “Une déferlante de joie plate”

Pages : « 19 10 11 12 13 14 15 16 17 18 [19]

  1. 901
    mimi dit:

    Bonjour a tous,je voulais dire a tous ceux qui s'inquietent du duel avec le pen et disent que l'ennemi est la finance.Sachez que le FN est l'outil des financier par excellence pour ceux qui on deja vu les vidéos d'Etienne Chouars savent que la montée de Hitler a été alimentée par ces meme financiers.Je souhaite ajouter que vous voir arriver Mr Mélenchon si cela se confirme me va droit au coeur,car j'ai encore la nausée chaque fois que je pense au score du FN dans ma commune (ex PC) à 29,29 % et qui arrive en tete dans les communes (PC) avoisinante.Alors j'avais lancée un au secours peut etre ma t'on entendu car je vous assure que l'image de bien venu chez les chtis est en train de ce ternir.Alors ne soyez pas deçu si le Front de Gauche fait ce choix c'est que c'est important.

  2. 902
    Lou dit:

    Merci pour cette bouffée d'espoir camarade Mélenchon !
    Très bon courrier :)
    Les jeunes restent mobilisés... J'espère que les anciens auront la force de nous suivre mouahahaha !

  3. 903
    yann guérin dit:

    @ mimi 7h54
    bien sur, nous savons tous le rôle de la finance dans la montée de l'extrême droite, mais s'attaquer directement au FN me fait toujours penser à un toubib qui soignerait des boutons sans s'occuper de l'infection. je caricature à dessein, le discours du FdG est très clair sur le rôle de la finance, mais je réitère mon propos sur le rôle central de Jean Luc Mélenchon dans la campagne, et l'erreur, selon moi, que ce serait de se fixer sur un endroit.
    Mélenchon est, à l'heure actuelle, un des médicaments les plus puissants pour combattre le mal capitaliste en France (excusez l'image) et en Europe. La racine du mal n'est pas dans une circonscription, aussi infectée soit-elle. Je crois que le combat contre Merkel, la haute finance à Bruxelles, au Luxembourg (clearstream), en Suisse, etc., prime sur l'élimination de la Le Pen

  4. 904
    font dit:

    Vous avez rassemblé derrière vous une nouvelle force de gauche, très belle campagne, j'étais presque sur que nous allions dépasser le FN, mais c'est quand même une belle victoire, pour un parti si jeune, je pense que les législatives seront plus forte, car le choix va être important, pour peser sur la balance, je pense aussi que ce qui on voter le FN en étant ANTI-SARKO, qu'il s'aperçoive du vice électoral de la présidente FN, et qui cherche un soutient du coté de l'UMP,, si ses électeurs ne comprennent pas, la couche est épaisse,j'ai eu honte de ma ville ORANGE le 2ème tour 63% SARKO, moi je fais toute les manifestation a AVIGNON, et nous sommes très nombreux avec nos drapeaux rouges, AVIGNON a relevé le score de gauche, POUR DIRE QUE LA LUTTE CONTINUE ET MERCI A VOUS, pour redonner espoir dans notre vie de passage

  5. 905
    Ze Fred dit:

    Y a quand-même 20% d'électeurs du Front de gauche qui ont préféré voir Sarkozy réélu plutôt que de lui barrer la route, en votant Hollande. J'en connais certains. Des "bourgeois" (ou bobos, si vous préférez) qui peuvent se permettre de jouer les Che Guevara de carnaval sous un régime sarkoziste car ils sont retraités, propriétaires, enseignants, toubibs, etc...Puis, j'en connais d'autres qui sont complètement out, socialement, qui sont allés voter Hollande car ils n'en pouvaient plus de Sarkozy...Ils sont comme moi. Ils ne croient au 3ème tour social "révolutionnaire"...

  6. 906
    Nathan dit:

    A voir l'attitude du PS et de ses dirigeants, on comprend l'attitude de LO qui refuse toute "compromission" dans la gestion petite bourgeoise du capitalisme. Les sociaux démocrates ne veulent pas changer le système. Juste l'améliorer en faveur de ceux qui leur sont favorables. Une toute petite redistribution va s'effectuer vers les classes sociales intermédiaires. La société ne sera pas révolutionnée, les moyens de production appartiendront toujours aux puissants. N'est-ce pas aussi une des raisons du vote d'extrème droite ? Les communistes, l'histoire récente l'a prouvé sous Mitterrand ont très peu à attendre des sociaux démocrates, sinon d'être utilisés, siphonnés en faveur des classes moyennes.

  7. 907
    dejean dit:

    J'ai eu un peu peur des réactions sur ce blog à l'annonce d'une possible candidature de Jean-Luc sur la circonscription dont fait parti Henin-Beaumon (car Henin n'est pas la seule ville de la circo...),mais voila que de plus en plus d'amis et camarades (Mimi 908 par exemple) trouvent que l'idée n'est pas si saugrenue qu'il n'y parait. De la discussion jaillit la lumière.Bien sur la stratégie de campagne devra alors faire l'objet d'une réflexion approfondie. Mais on sait pouvoir compter pour cela sur les compétence de Jean-Luc Mélenchon, de son entourage et des militants locaux.

  8. 908
    r07 dit:

    Bonjour à tous
    Je fais confiance au FdG, aux dirigeants des partis le composant, à M Mélenchon pour définir la meilleure stratégie pour les législatives.
    La preuve de leurs capacités à se montrer stratège à été faite durant la campagne présidentielle. Sinon...serions nous encore nombreux à être dans une certaine impatience à nous remobiliser, même si chacun à sa propre vision.
    Quelque soit la décision concernant M Mélenchon (candidat, pas candidat, dans le sud, le nord, à Paris...), ce je que je sais c'est qu'il y aura des candidats FdG mobilisés sur un programme en accord avec mes valeurs et ma vision des besoins de la République.
    je suis un parmi d'autres, un des 3.9 millions. Je souhaite que nous montrions que nous pouvons augmenter ce chiffre dès le premier tour...et pas qu'un peu.
    Soutenons chacun des candidats et participons à une poussée rouge au mois de prairial, il semble qu'il tire sa signification de "fécondité riante et récolte des prairies"
    bien à vous tous.

  9. 909
    BRUN Pascal dit:

    Bravo Jean-Luc! Triple bravo car redonner la parole au peuple c'est redonner la parole à la Democratie alors que le sens du mot est javellisé,bafoué,pietiné pour faire passer des intérets qui ne sont pas les notres:quand Marx veut supprimer l'Etat ce n'est pas pour une société désorganisée mais un "Etat démocratique" est une sémantique incompatible car l'Etat centralise au détriment du Peuple alors que la Démocratie décentralise et diffuse le pouvoir dans tout le Peuple. Redonner la parole au Peuple c'est exercer purement la vraie Démocratie! Allez Jan-Luc on est présents...

  10. 910
    alice dit:

    bonjour à tous
    merci JLM-comme d'habitude!- pour ce billet plein de clairvoyance et de sagacité :mais on savait à quoi s'attendre,même s'ils nous la jouent un peu raide à peine parvenus..du coup ça me rappelle feue ma mamie (socialiste née en 1888,rien à voir avec celui d'aujourd'hui) quand elle disait :"attention ! c'est pas parce qu'on s'est débarassé d'un chancre qu'on ne risque pas la vérole!" d'ailleurs c'est bien pourquoi il faut impérativement prescrire un traitement suivi de "Mélenchonnite",seul antidote efficace,à dose constante s'entend :je grimace en entendant certains de mes proches chez qui le vote fh 2ème tour se met à fonctionner comme un laisser passer ;pas sûr que cette préconisation ait été toujours bien comprise quand je les vois s'appreter à voter ps aux légis :c'est EVIDENT que les législatives= FdG puisque ns sommes de fait le seul contre-pouvoir d'un côté comme de l'autre.
    il faut continuer à promouvoir le programme FdG,même les élections passées pour bien faire entendre ce qu'est un programme politique pour tous,comme une forme d'actualisation permanente de la lutte;le silence écrasant des médias à notre encontre prouve bien que nous sommes ceux qu'on ne doit pas faire entendre:raison de plus!:-)

  11. 911
    jorie dit:

    DEJEAN 8h26, et bien moi, j'attends "ladite lumière" tant espérée, parce que je rejoins plutôt la position de Yann GUERIN. Il me semble que Mélenchon aurait été bien plus utile à nos campagnes du FdG qu'à ce territoire semi convaincu par les thèses du FN, un territoire ruiné, et finalement la victime du néolibéralisme qu'on peut tant attaquer ailleurs pour promouvoir à l'échelon national cette autre hiérarchie des valeurs. Je suis désolée,mais les campagnes sur le terrain sont menées par différents élus ou candidats FdG, mais les grands meetings rassembleurs, inutile de vous dire qu'aucun d'entre nous n'est capable d'en animer. En plus Jean-Luc Mélenchon risque de perdre 5 ans à s'échiner, il aura peut sêtre une victoire symbolique contre MLP, il estime ce combat "homérique". Moi, je le trouve inutile. Qu'il gagne ou qu'il perde, au niveau national, pour moi c'est une perte immense. Les média sont tranquilles. Ils vont pouvoir s'en payer une tranche. Quant au système, il reprend sa course sans le seul et véritable gêneur que représentait Mélenchon. A la limite, certains communistes peuvent lâcher le FdG. J'espère que non,mais si le FdGs'affaiblit,chacun reprendra son pré carré. MLP serait tombée comme un fruit trop mûr avec la montée de nos idées. Là, ce combat dit "homérique" deviendra 1 combat de personnes. Rien de plus, un spectacle. Imaginez la force de ce blog, des billets de Jean-Luc Mélenchon, au fur et à mesure de ses actions sur tt le territoire. Que pourra t il nous dire...

  12. 912
    Daniel du 93 dit:

    Interrogé par Jean-Pierre Elkabbach sur Europe1, Bruno Le Roux, secrétaire national du PS aux élections a répondu que, si Jean-Luc Mélenchon se présentait à Hénin-Beaumont, il y aurait un candidat PS contre lui, et que si Jean-Luc Mélenchon arrivait en tête de la Gauche au soir du 1er tour, il se désisterait en sa faveur.
    Donc pas de cadeau à attendre de la part du PS.

  13. 913
    breteau jean claude dit:

    C'est trés étonnant de lire ici, des commentaires (justes) sur la dé sinformation des média concernant notre combat contre les fascistes, les tentatives d'assimilation, Pourtant tout nous oppose et particulierement notre projet ^politique au service de l'humain d'abord, alors que la milliardaire défend son camp (non aux impots) .Retrouver ici dans les argumentaires la reprise de termes venus tout droit des chiens de garde n'est pas judicieux. leur but est de détourner,notre role politique,plus que né
    cessaire contre le clan Le Pen, rabatteur du vote utile, déni de démocratie Quand ont fait de la politique, ont choisit son coté ici à gauche, alors employer les discours de l 'adversaire c'est tirer contre son camp.Il ne s'agit pas de refaire le portrait de Le Pen mais de la réduire politiquement. Voila l'enjeu.Ce n'est pas secondaire, car,(et) malheureusement,nous sommes un peu seul dans ce combat pour la démocratie.Pour la circonscription de Hénin Beaumont, comme pour les autres, faut il ou non des députés utilisant les richesses créees dans la 5è puissance mondiale pour l'intéret génèral ou pour sauver la rentabilité des actionnaires C est un combat de classe pas un combat de coq...!

  14. 914
    luluc dit:

    @citoyenne21 7H29
    j'ai eu du mal a trouver l'humanitée hier
    1er essais prés de chez moi dans une papeterie qui se trouve rue Jean JAURES ça s'invente pas !
    le mec m'envoie bouller "je ne vend pas ce genre de journaux" me dit-il,s'en suit un grand coup de gueule avec cet abrutis, après quelques coups de tel j'ai trouvé le journal,mais cela m'a bien énervé.
    Je me demande si un vendeur de presse nationale à le droit de boycotter certaines parutions pour des idées politiques (malsaines)

  15. 915
    edouard_b dit:

    Bonjour,
    "prospective" oblige / quelles stratégies politique, économique, sociale ?
    je souhaiterais voir développer l'analyse du Parti de Gauche quant à la crise avec ses conséquences qui, on nous rappelle encore (alarmisme?), va maintenant connaitre son paroxysme
    et sous les angles suivants:
    1°: la position actuelle, c'est à dire la rigueur, permet-elle d'en sortir?
    2°: la recherche d'un compromis avec relance(position FH)
    3°: une autre voie ?
    - progressive, echelonnée
    - brutale (= "renverser la table")
    - une "unité nationale" (type Bayrou) necessaire?

    4° - un nouveau modèle de société sur quelles bases ? (décroissance, 6ème republique, contexte européen / mondial)

    Activons-nous les neurones et autres "think tank": la solutions est-elle dans les labos?

  16. 916
    breteau jean claude dit:

    B Leroux sait pourtant qu il y aura candidature unique ou il y a danger d'élection d'un FN.Soutient il la milliardaire? Il est vrai si utile pour ceux qui sont sans programme

  17. 917
    anne dit:

    OK avec l'argumentation de Jorie à 8h53 (917). En plus du risque de ne parler que de hallal, immigration et islam (comme l'a déploré à juste titre Jean-Luc Mélenchon pendant la campagne du 2éme tour) il est nécessaire d'avoir une voix forte et efficace (donc Jean-Luc Mélenchon) pour promouvoir tout notre programme, la finance -le véritable ennemi- au SERVICE de l'humain

  18. 918
    Ludivine et chantal dit:

    C'est un grand soulagement pour tous les gens qui vous ont fait confiance et j'espère vivement,que ce ne sera que le début, je ne compte plus les années ou un politicien avait compris enfin ce qu'était la vie, un espoir grandissant a vu le jour, rendez vous aux législatives. On y croit

  19. 919
    Nicolas G30 dit:

    Je sais pas si il existe une liste des distributeurs de l'humanité, comme celle de fakir, ce serait bien utile, et aussi des ventes à la criée. Sinon moi aussi ça m'agace un peu cette obsession bleu marine, c'est faire trop d'honneur à Mme Le Pen. Là aussi on se réfugie derrière le sauveur suprême, alors que c'est sur les idées, l'argumentation que l'on pourra faire un travail salutaire et profond. La politique ce ne doit pas être une histoire de personnalité, en plus le système médiatique y trouve son compte, en associant les deux fronts avec cette affiche Jean-Luc Mélenchon contre MLP, on se retrouve enfermé dans un rôle réducteur et piègeux. On a tout à y perdre, la meilleure attaque de Jean Luc sur le FN, est celle qui à porter sur la remise en cause du droit à l'avortement, il faut continuer dans ce sens en dénonçant les aberrations de leur fond de commerce. À vouloir profiter de la lumière médiatique d'un tel duel, on risque nous aussi d'y perdre des plumes au final. Je comprends aussi l'appel des gens de Henin Beaumont, il ne faut pas réduire jean Luc Mélenchon à un chasseur de vampire, je lui fait confiance pour trouver la meilleure solution en dehors de toute pression médiatique. L'essentiel est la continuité du Front de Gauche, comment faire perdurer cette union, en conservant les individualités de chacun et mener bataille pour rassembler autour de nous.

  20. 920
    jm77 dit:

    Vu le contexte local les socialos n ont que très peu de chances de gagner avec un soc du cru.Pour battre la fillede comme en 2007 il faudrait un parachutage d une pointuré. Personne n osera chez eux. Soit on s en remet au communiste local. Soit on laisse LePen à l assemblée. Soit la pointuré capable d inverser le rapport gauche droite local (résultats premier tour défavorable) c est Jlm mais la faut pas que les socialos nous la jouent à l envers!

  21. 921
    Cineux Cyril dit:

    Poursuivons la dynamique du Front de gauche aux élections législatives, rendons effectif le changement !
    "Et maintenant, le changement !"

  22. 922
    phil17 dit:

    En tout cas, une chose est sûre, il ne faut pas que la Le Pen rentre à l'assemblée quel que soit le candidat de gauche face à elle !
    Vive la citoyenneté et l'humain d'abord ; c'est clair, elle n'est pas de ce "monde" !

  23. 923
    Poncet dit:

    A ceux qui souhaitent s'adresser à l'électorat du FN, je recommande vivement de commencer par lire cet excellent argumentaire.
    Lisez attentivement les passages où il est question de localités où nous progressons plus que le FN, voire où nous sommes devant le FN.
    Retenez, je l'espère, que notre électorat et celui du FN ne sont pas des vases communicants.

    Et attendez vous à des surprises : le jour où le Front de gauche sera le premier parti de gauche, le FN sera sans doute aussi le premier parti de droite.

  24. 924
    Thierry_M dit:

    @j-jour 769
    "Une démocratie qui va toujours de haut en bas, on en sort quand? Les non-dirigeants sont-ils censés ne pas réfléchir? Et ne pas faire part de leurs réflexions mutuellement et aux dirigeants?"
    Tu te trompes de lieu. Derrière un ordinateur et un pseudo pour certains, nous ne sommes pas des adhérents. Nous sommes des internautes et rien que cela.
    Si tu veux t'engager, milite dans un parti, prend des responsabilités.
    Amicalement.

  25. 925
    Jane MANAI dit:

    Merci et bravo à Jean-Luc Mélenchon, qui a su semer l'énergie, la passion et rendu l'espoir au peuple de France, dont les droits les plus élémentaires ont était bafouer et ignorés depuis 1974 au moins.
    Tandis que nous rapportant de plus en plus de richesses, nous subissons une précarité généralisé et normalisé. Beaucoup de citoyens avait la ferme intention de voter Front de gauche. Suites aux amalgames et au sentiments de peurs distiller adroitement, ils on voter P.S.
    Il faut continuer la mobilisation sur le terrain en veillant à laisser l'accès libre aux citoyens, qui souhaitent s'exprimer et non les rejeter comme ce fut le cas à Grigny par les membres de la sécurité de la Mairie P.C. (les jeunes était vraiment furieux, et je les comprends). Législatives: je vote Front de Gauche

  26. 926
    Michel Matain dit:

    @ 918 jorie 8h53
    ...Il me semble que Mélenchon aurait été bien plus utile à nos campagnes du FdG qu'à ce territoire semi convaincu par les thèses du FN, un territoire ruiné, et finalement la victime du néolibéralisme...

    Le Pas-ce-Calais est ruiné, victime du libéralisme et de la désindustrialisation, et dans ce département l'état du PS est terrifiant (népotisme, corruption, clientélisme,...). Ce sont justement les raisons pour ne abandonner en rase campagne ce territoire au FN. Si Jean-Luc Mélenchon se présente dans cette circoncription, c'est un combat très difficile et courageux qu'il va mener. Ce ne sera évidemment pas un combat local : affronter Marine Le Pen sur le terrain qu'elle a elle même choisi, ce n'est pas une querelle de clocher. Ce sera un affrontement global sur les ruines de la social-démocratie et du libéralisme. Au premier tour, il faut passer devant le PS, au second il faut battre le FN. Une victoire dans le Pas-de-Calais serait doublement retentissante : échec du FN et échec personnel de Marine Le Pen et ce serait une circonscription historiquement socialiste qui passerait au Front de Gauche. si Jean-Luc Mélenchon fait le choix de se battre là-bas, bravo !

  27. 927
    Michel Berdagué dit:

    Pour la non diffusion de l'Humanité journal que nous rencontrons dans tout l'Hexagone, à Paris centre plusieurs kiosques ne l'ont pas ou un seul exemplaire, nous sommes en plein dans la lutte féroce et idéologique de la bourgeoisie qui à ses dires est en train de gagner la bataille de classe. Le 20 Avril 2012 4 Millions armés de courage ont dit STOP à vos casses et surtout humaines,nous on peut et nous savons faire. Bien sûr nous allons continuer sur le terrain à militer pour les candidatures FdG, ces candidatures ayant été choisies et discutées depuis des mois beaucoup souhaitent que dans des lieux où l'extrême droite s'implante avec danger avec la bénédiction des pires réactionnaires de droite,des Têtes dures les plus formées viennent en fraternité soutenir.
    Comme dans de nombreux lieux ça pose Pbs, l'Hexagone aurait été par force couvert et la visibilité du Front de Gauche,de Luttes,du Peuple avec son Programme toujours pertinent,incontournable. Là les média seraient obligés de rendre compte du danger type syndrome 1930,31,32.
    Dans la candidature de Jean-Luc à la circo dont il est question les média vont se désinteresser aux autres circos où là des extrêmes droites risquent d'être élus, est-ce qu'on est pas pris dans un jeu où nous regardons le doigt et non pas la bête tapie?
    Pour l'Europe c'est bien Jean-Luc qui nous a informé des embrassades des droites françaises avec des fafs de l'Est. europe dangereuse en dérives.

  28. 928
    JEZEQUEL dit:

    J'ai soixante ans et c'est pourtant la première fois de ma vie que j'ai enfin trouvé un politique, Jean Luc Mélenchon, avec lequel je pouvais intégralement partager les idées!
    Je sais, intimement, que la direction donnée par le Front de Gauche, est la bonne, elle est vraie, elle est profondément juste et respectueuse de toutes les valeurs républicaines et révolutionnaires, des droits de l'Homme...
    Pour moi, cette direction est celle d'une conscience supérieure de la vie, le seul avenir possible de l'espèce humaine!
    Nous n'avons pas d'autre alternative, en effet, que celle de sortir définitivement de l'économisme marchand, du capitalisme financier parasitaire, de la dictature des marchés qui prospère grâce à l'idéologie ultra libérale et néo conservatrice qui fait la pluie et le beau temps, cherchant à nous imposer ainsi ce "nouvel ordre mondial" qui nie et renie le facteur humain. Derrière cette intention politique de dressage des individus à l'amour de leur soumission, il y a une matrice essentielle dont a parlé aussi Jean Luc Mélenchon: la société patriarcale Monothéiste qui a formaté dans l'inconscient collectif occidental les règles concernant le lien à la nature, le rapport à cette nature et celui que nous entretenons avec notre propre nature! C'est là, bien en amont de tout le reste, et dans la profondeur, que se joue ce qui est déterminant pour notre avenir libre et responsable... Jean-Yves Jézéquel

  29. 929
    vicmarnin dit:

    Je lis un peu partout dans les commentaires que Hénin-Beaumont est dans le Nord, attention il s'agit bien de la Région Nord-Pas de Calais mais HB est dans le Pas de Calais.
    Le 59/62 est une terre de Gauche (la Vraie, celle du monde ouvrier) et il est inadmissible de la laisser au FN, alors j'applaudis cette proposition de candidature chez les " boyaux rouges " (62),les ch'timis étant dans le 59

  30. 930
    Lionel Le Fort dit:

    Bonjour Jean-Luc, bonjour à tous,
    Que doit faire le Front de Gauche maintenant?
    Il me semble qu'il doit, sur sa dynamique présidentielle, continuer à se démarquer nettement du"jeu" politique habituelle. Tant sur la forme que sur le fond. Organiser un dialogue citoyen permanent sur les sujets essentiels comme sur ce qui fait la "vie quotidienne" de chacun d'entre nous et de l'ensemble du peuple de France... Proposer des initiatives de rassemblement originales et démarquées de "l'austérité" du fonctionnement habituel des partis et mouvements divers. Faire de toute ces démarches citoyennes de grands moments de culture, d'éducation populaire, d'innovation, de solidarité, de convivialité et de combat pour changer autant les institutions, les rapports sociaux que les mentalités individuelles sur les valeurs que nous souhaitons et qui sont, en permanence, combattues par tous les "réacs" de la création et par tous les médias bien-pensants au travers de la horde de journalistes formatés. Montrons à tous qu'une autre vie est possible et MAINTENANT !

  31. 931
    Espinoza dit:

    Les "désinvoltes"
    Les "désinvoltes" ont de la pratique.
    « Ils » se sont autorisés à effacer le vote des citoyens du REFERENDUM de 2005 ! Alors pourquoi avoir des états d’âme en 2012 ? Hollande à l’époque s’était abstenu. Il a laissé que la « fatalité » arrive « naturellement » mieux : il a laissé s’installer cette fatalité….NORMALEMENT. Sans « casser l’ambiance. Aujourd’hui il s’abstient de faire état de ce fait, la contribution du FRONT de Gauche. Une tout petite abstention !

  32. 932
    Annie Cordier dit:

    Je me joins aux messages précédents pour saluer la magnifique oeuvre d'éducation politique faite par JL Mélenchon pendant la campagne, couronnée de succès.
    Concernant les médias, j'ai été ravie de lire dans Marianne cette semaine :
    "Un journal qui revendique chaque semaine depuis 15 ans sa liberté et son indépendance vis-à-vis de l'ensemble des puissants ne fera preuve en aucun cas d'indulgence envers le nouveau pouvoir politique, même s'il a aidé et espéré sa victoire parce que nous estimions vital que la République en finisse avec Nicolas Sarkozy. Voilà qui est fait et nous en sommes profondément heureux. Nous sommes libres, irréductiblement libres. Ce que le président peut attendre de nous ? Des exigences à répétition ; des critiques constructives ; une méfiance démocratique de principe. "Marianne" sera pour la gauche une contestation salutaire. Mieux vaut le préciser d'emblée".
    Bravo, Marianne !
    S'ensuit l'interview de JL Mélenchon : "La pire des erreurs serait d'aller pactiser avec F. Hollande sur un coin de table d'un quart de révolution citoyenne. Ce n'est pas possible".
    Encore merci, Jean-Luc, et vive le PG !

  33. 933
    kawan dit:

    La première étape du programme "virons Sarkozy" étant réalisé, j'espère que la prochaine étape des législatives verra l'élection de nombreux candidats du FdG pour que le PS ait une majorité toute relative mais que l'ensemble de la gauche, vert compris soit majoritaire. Car je crois que rien ne serait pire qu'un PS ayant une majorité absolue à l'assemblée et une majorité au sénat.
    On a vu le résultat avec l'UMP et même si je ne mets pas François Hollande dans le même sac que Nicolas Sarkozy, je n'ai pas grande confiance en la capacité du PS et en sa volonté d’infléchir la politique européenne et de changer réellement la politique publique française.
    Je suis content que vous voir adversaire direct de Mme le Pen et j'espère sincèrement que vous remporterez la victoire face à l’extrême droite qui comme vous le dites si bien n'a jamais été le parti du peuple mais ne fait qu'exploiter la misère économique et morale pour dresser les uns contre les autres.
    Donc bonne chance à vous Monsieur Mélenchon.

  34. 934
    redline69 dit:

    Le PS devrait regarder de plus près une éventuelle candidature contre mlp ! un rassemblement de gauche pour battre mlp me parait plus que nécessaire !
    Soit on s'entend, soit le FN progressera au plan national.
    L'union face au FN, reste la ligne de fondement de Jean-Luc Mélenchon depuis longtemps avec notamment la proposition d'étudier tout les cas où il y a risque que le FN gagne.
    C'est pour celà qu'il est important de pas partir dans tout les sens, mais plutôt de réaliser une stratégie de barrage fasse au FN.
    la lutte contre le FN reste la priorité, car à l'UMP les digues ont déjà rompu. l'UMP ne gagnera plus d'élection sans le FN qui le tient par les...
    ces accords de regroupement républicain sont important pour lutter contre ce parti. soit le PS joue le jeux clairement, soit nous pourront l'accuser d'utiliser le vote FN à des fins de stratégie de petite semaine.
    La solution : L'Union

  35. 935
    Marie Pierre dit:

    Les législatives s'annoncent épiques et j'espère largement victorieuses pour le Front de Gauche !

    Merci M. Mélenchon pour votre courage mis à défier l'extrême droite fermement, dans cette future campagne là aussi. Certains craignent, dans le cadre de votre investiture éventuelle à Hénin-Baumont, vos "élans enflammés". Je n'en crains rien, vous ayant suivi durant toute la campagne présidentielle et sachant toutes les nuances et la pertinence de vos interventions.

    Je suis d'autant plus sensible à votre travail pédagogique sur ce sujet, qu'à titre personnel je suis confrontée à un envahissement de ces relents frontistes d'extrême droite, exprimés par des "amis" (oui, pourtant amis !) de ma fille (18 ans bientôt). Elle qui s'intéresse aujourd'hui à la politique de son pays grâce à la présidentielle du Front du Gauche ! Elle voudrait lutter, sans trop savoir comment s'y prendre. J'essaie de l'aider à fourbir ses arguments pour contrer cette xénophobie, cette adhésion adolescente non rationnelle, et donc si difficile à contre-argumenter...

    Un peu désarmée parfois, mais convaincue toujours de la nécessité vitale à résister !

  36. 936
    Daniel du 93 dit:

    D’après le site http://komodo.regardscitoyens.org/public/presidentielles2012/resultats/resultats_circonscriptions_T1.csvl
    le FN atteindrait plus de 12,5% des inscrits dans 353 circonscriptions. Il peut espérer se voir qualifier pour le second tour des législatives 2012 dans plus de 61% des cas. Au vu des scores de Nicolas Sarkozy et de François Hollande, il pourrait y avoir en juin 2012 jusqu’à 345 triangulaires FN / PS / UMP (dont 14 quadrangulaires possibles avec le Front de Gauche).
    François Hollande devrait permettre à son parti de se qualifier au second tour dans 563 circonscriptions alors que Nicolas Sarkozy permettrait à l’UMP d’être présent dans 548 d’entre elles. Le Front de Gauche pourrait espérer se maintenir au second tour dans 37 circonscriptions et le MoDem de François Bayrou dans 5.

  37. 937
    nouveau sara dit:

    Bonjour,
    Effectivement les socialistes étaient bien habillés, pour ceux qui ont des responsablités, et glaciaux, chez moi à Auch. Pas d'ambiance, si ce n'est qu'entre eux. Ce groupe fermé qui veut gouverner le pays est trop raisonnable pour mener la politique de lutte qui est nécessaire pour remmettre le pouvoir financier à sa place. Quand je vois hier dans envoyé spécial comment les banques ont manipulé et abusé des représentants, des élus de la République, pour placer leurs emprunts toxiques, donc de nous, il est clair que les négociations avec ces financiers sont vouées à la manipulation d'emblée. Sans position ferme et radical, les loups nous attendent au coin de la rue, et je crains que le PS ne soit pas assez armé, piégé par sa vision gestionnaire acquise aux banques...Jean Luc Mélenchon a besoin de nous tous pour casser ce pouvoir établi qui nous mène à la ruine et à l'inhumain, au chaos d'extrême droite. L'Europe est le continent le plus barbare du Monde quand il s'agit de résoudre les impasses du libéralisme et du fascisme...L'Humain d'Abord ne peut qu'être réalisé par des adultes responsables, alors tous ensemble, tous ensemble!

  38. 938
    Michel Berdagué dit:

    Jean-Yves Jézéquel à 10 h 41 ".......l'inconscient collectif occidental les règles...." ?
    Là, beaucoup d'écrits ont abordé ce dit Ics collectif. Dèjà s'en tenir à l'Ics Freudien,c'est pas si mal, avec l'Ics structuré comme un langage de Lacan,ça s'éclaire un peu, et de considérer les pulsions de vie et les pulsions de mort avec Eros et Thanatos ça se complique car nous sommes en plein dedans avec le choix à faire de notre collectif " L'Humain d'abord " une société où le collectif Humain sera reconnu.
    Oui, "la société patriarcale Monothéiste qui a formaté..." en accord total, dans le Progamme du Front de Gauche ce qui est écrit par rapport à ce patriarcat est d'un courage historique exemplaire,surtout articulé avec la Laïcité avecl'Egalité des Droits Femmes et Hommes, y a du boulot pour ces derniers....

  39. 939
    camomille dit:

    ça fait 25 ans que la politique en France est polluée par le front national.
    et maintenant ce blog ! vous vous sentez pas un poil manipulés ?
    pourriez pas parler d'autre chose non de dieu. Moi perso j'en peux plus

  40. 940
    joan pere dit:

    Rebonjour, ayant vu que plusieurs personnes parlent ici de leur difficulté pour trouver l'humanité, je dois leur dire que c'est un choix fait deliberement par ce Journal pour faire baisser les coûts de distribution par les NMPP parce que ce coût est trés élevé mais maintenant et c'est là que je rejoins les personnes qui le soulignent ici ; il est presque impossible aujourd'hui de trouver l'Humanité dans les tabacs-librairies et cela n'est pas normal car c'est le serpent qui se mord la queue car comment acheter un journal s'il est introuvable ?. Moi j'habites Troyes dans l'Aube et l'unique lieu où on le trouve et encore, c'est dans le centre ville et c'est anormal car souvent je souhaiterais l'acheter mais je ne le fais pas parce que je n'ai pas le temps de courir dans le centre qui est loin de chez moi pour l'acheter donc je ne l'achetes pas et c'est une vente de perdue alors je pose une question à nos camarades du Journal l'Humanité que j'apprecie beaucoup ; à quand l'Humanité va être redistribuer dans tous les tabacs- librairies de France de nouveau comme avant ce l'était ?. Si pour cela on me rétorque qu'il faut en vendre baucoup alors comment faire si on ne le trouve plus nulle part ?. Enorme contradiction non ?.Cordialement aux journalistes de l'Humanité mais il faudrait qu'ils repondent à ce probleme recurrent !.

  41. 941
    camomille dit:

    Le coup de gueule passé je remercie Jezequel et Michel d'élever le débat.
    "l'humain d'abord"

  42. 942
    Logitor dit:

    Chaque point marqué contre le FN est un point contre l’UMP et une faiblesse relative des sociaux-libéraux.
    Par ailleurs, « l’affiche » à Hénin-Beaumont permettra au moins de neutraliser le « défilé » uniforme et réitéré de la fausse blonde dans les médias dominants.
    Enfin, la circonscription est gagnable.
    Pour moi, le choix de Hénin-Beaumont est le bon.
    Quoi qu’il en soit de ton choix, merci Jean-Luc.
    N.B. : J'ai acheté l'huma hier - l'article sur l'argent est une pierre précieuse.

  43. 943
    Jean Christophe dit:

    Merci Jean Luc Mélenchon
    Comme nous l'avons chanté à Marseille "ne lâchons rien"
    Et à vous tous lecteurs regarder cette vidéo et faire la connaitre à tout ceux qui ont encore des doutes...!
    Tout est dit.
    «L'État et les banques, les dessous d'un hold-up historique» par Myret Zaki

  44. 944
    Graziano Michel dit:

    Bonjour à tous, j'ai une question, dans les commentaires du billet "une déferlante de joie plate" du 8 mai, page 1 n° 15 Daniel dit que dans le projet PS de Hollande l'année de service militaire n'est plus prise en compte dans le calcul de la retraite est-ce vrai. Merci pour votre réponse.

  45. 945
    Claude DELORME dit:

    Bonjour,
    J’étais sceptique, il quelques jours encore, quant à votre vision publiée dans l’Huma : « je fais le pari que les Législatives qui viennent peuvent raccourcir notre chemin ». En passer part 577 petites intrigues locales ou se joue à la fois la « luttes des places » (places municipales comprises) et le financement des partis, ne me semblait pas être le terrain le plus propice à l’expression citoyenne telle que le projette notre programme « l’humain d’abord ».
    En portant votre candidature dans la circonscription de MLP vous donnez à voir immédiatement l’antagonisme à la fois sur le plan économique : il n’y a pas de solution locale à l’emploi sans réappropriation des ressources captées au seul profit de la finance et à la fois sur le plan politique en mettant le doigt sur la tendance lourde de l’extrême droitisation des politiques libérales qui se développe en Europe  (austérité + fascisme); c’est plus qu’un raccourci, c’est un court-circuit. Sur un plan tactique, dans la guerre de tranchées médiatiques, les journaliste auront du mal à ignorer le social et à supporter l’ethnique comme il l’ont fait sans vergogne dans l’entre deux tours des Présidentielles.
    Quant aux résultat attendus : une conscientisation plus large du peuple qui s’agrègera au sein du « Front de Gauche » non pas en une organisation de type « parti de plus », mais plutôt en un réseau social qui soude sur un plan social-culturel des volontés aujourd’hui encore séparées

  46. 946
    Mimi dit:

    A propos d'un organe de presse à nous, connaissez-vous le mensuel écocitoyen L'Age de Faire ? Il a été lancé en 2005 sans aucun fric au départ, simplement par la souscription d'environ 1500 personnes à travers toute la France, qui ont envoyé un chèque de moins de 20 € et se sont engagés à payer 12, 50 € par mois pendant au minimum un an. Ils recevaient ainsi 26 exemplaires du journal chaque mois, revendaient (0,50 € l'exemplaire) autour d'eux 25 journaux (facile, à ce prix-là !) et c'est ainsi que la formule a pris. Sans aucune publicité dans le mensuel je le précise. Au jourd'hui ça continue, il tire à 30 000 exemplaires par mois, ce qui est beaucoup pour un canard alternatif ! Et à présent c'est devenu une SCOP. Il a contribué largement à diffuser des idées écologiques et autogestionnaires en montrant des exemples qui marchent, et à combattre la désinformation ambiante. Ne serait-ce pas un exemple à suivre ?

  47. 947
    sansot dit:

    Oui, nous avons bsoin d'un journal à nous, par souscription ou autre! Déjà Hollande s'emmèle les pédales avec son Jules Ferry, sa parité où l'on voit que parmi toutes ces premières nominations autour de lui : 6 hommes et une femme ! J'attends "la parité" au gouvernement.

Pages : « 19 10 11 12 13 14 15 16 17 18 [19]


Blog basé sur Wordpress © 2009/2015 INFO Service - V3 Archive