14avr 12

Discours sur les plages du Prado à Marseille

Ce billet a été lu 23 923 fois.
Exporter ce billet au format pdf Envoyer ce billet à un ami Imprimer ce billet

Samedi 14 avril 2012, après les rassemblements populaires de la Bastille à Paris et du Capitole à Toulouse, la mobilisation pour la sixième République a connu une nouvelle étape sur les plages du Prado à Marseille où 120 000 personnes sont venues y participer. Jean-Luc Mélenchon y a prononcé un discours d'une heure vingt face aux rives de la Méditerranée.

Cette vidéo a été consultée 25 633 fois


154 commentaires à “Discours sur les plages du Prado à Marseille”

Pages : « 1 [2] 3 4 »

  1. 51
    rodfab dit:

    Sarko qui lit du Victor Hugo à la fin de son meeting, copieur !

  2. 52
    A.Caporale dit:

    C'est comme si le FdG avait réveillé les consciences, plus rien ne sera comme avant !
    Depuis Jean-Luc Mélenchon, avant c'etait avant.

  3. 53
    agustin moreno dit:

    Bravo ! mon ami et camarade, tout est encore possible, meme le 2eme Tour, dans lequel nous sommes Deja presentes, mais nous pouvons encore aller directement, faites attention aux possibles sabordages, nous avons l'obligation de reussir le 19 et pour les temps, ca va etre plus difficile, faites des appels au rendez-vous a la TV, radio e internet, il faut que la force de la masse se libere por terrasser les difficultes.

  4. 54
    MA1205 dit:

    Résistance ! Camarades Français, l'espoir que M. Mélenchon a su réveiller est en marche et c'est avec une vive attention que le meeting du Prado a été regardé depuis la Suisse également. Le discours de M. Mélenchon était brillant, et nous en avons ressenti la force au delà-de vos frontières. La mobilisation des frontaliers du 01 et 74 pour le vote front de gauche continue à Genève ! On lâche rien !

  5. 55
    Aldo dit:

    D'accord avec @76 et 77.

    En tant qu'économiste hétérodoxe, je pleure avec Hollande :
    1) on retourne aux dogmes pré-Keynes(iens): il faut une épargne préalable pour le financement de l'investissement (dogme classique, au coeur de l'analyse orthodoxe en économie). Est-donc dogmatisé, l'impossibilité du recours à la création monétaire et est niée le coeur de la révolution keynésienne: ce n'est pas l'épargne qui précède l'investissement, c'est l'investissement qui précède et détermine le niveau de l'épargne nationale.
    2) "on redresse, on crée des richesses et après on fait pour les services publics, on redistribue". Quel retour en arrière par rapport aux apports des économistes marxistes, post-keynésiens, etc. : le gâteau est assez grand pour penser redistribution maintenant, augmenter le gâteau mais quid des considérations écologiques? Enfin, les services publics sont en eux-mêmes productifs de richesse et de valeur économique... C'est à se tuer !

  6. 56
    Palmer dit:

    J'ai suivi en direct sur mon PC ton intervention de Marseille, j'ai vu sur le compteur que 17922 internautes étaient connecté. Je n'arrive même plus à imaginer qu'un autre pourrais être président à ta place, ton combat contre la haine, ton aspiration au bonheur, tes valeurs morales bonne chance pour Paris.

  7. 57
    gppg38 dit:

    Vous avez vu, Il y avait le président "candidat" à la Concorde,
    maintenant il y a le candidat "président" au bois de Vincennes

  8. 58
    Vinnie dit:

    @ rodfab - 16h44 :
    Je ne résiste pas : c'est sans doute la 1ère fois que Sarko va lire de la vraie littérature de sa vie !
    Je suis cruelle mais bon, après avoir passé la culture au karcher et la Princesse de Clèves avec, il y a de quoi. Mais nous le savons tous : on préfère de loin l'original à la copie donc si Sarko croit gagner (un peu) du succès de Jean-Luc en faisant ça, c'est qu'il nous prend pour des ballots et qu'on n'a pas vu la manipulation. Pas fin du tout le mec, mais bon, ça fait 5 ans qu'on le sait qu'il ne fait pas dans la subtilité.

  9. 59
    CloS dit:

    Comment !? 1h20 de discours, alors que nous en avons eu deux fois moins à Toulouse ? Je vais être jalouse !
    Sérieusement, pour en avoir parlé avec quelques indécis venus par curiosité place du Cap : ils ont trouvé les différents discours certes très beaux et enthousiastes, mais un peu trop courts et vagues. C'est peut-être dû au problème technique qui a empêché la diffusion des vidéos, qui devaient assurer le côté pédagogique, mais quand même, c'est dommage.
    Personnellement, connaissant le programme et étant 100% gagnée à la cause, je n'ai pas regretté ce manque de concret (en comparant aux précédents meetings que j'avais pu voir en vidéo : ceux de Nantes ou de Clermont-Ferrand, beaucoup plus convaincants), et j'ai apprécié l'ambiance festive (et humide !) de ce rassemblement Toulousain, qui du coup ressemblait plus à une démonstration de force qu'à un meeting habituel du FdG (si l'on excepte la Bastille).
    Mais pour les indécis, je pense que ça ne suffisait pas. Ne négligez pas les petites rivières, elles aussi aident le fleuve à déborder !

  10. 60
    Jean-Paul dit:

    J'en étais. Magnifique à tous points de vue. Tout autour de moi, des gens souriants, chaleureux, heureux d'être là, heureux d'être ensemble, enthousiastes et pourtant aussi, tous, attentifs aux paroles de Clémentine Autin, de Pierre Laurent, de Jean-Luc Mélenchon. Un rendez-vous comme on en a peu dans une existence, un instant exceptionnel, unique, tout un peuple assemblé pour reprendre le pouvoir !
    Résistance !

  11. 61
    Jacques Chevalier dit:

    Je me suis farci le discours de Hollande précédé par Delanoé très en verve. Dans le discours de FH j'ai noté qu'il luttera pour la pension à 60 ans "pour celles et ceux qui auront commencé tôt à travailler et à condition d'avoir les années d'ancienneté requises", c'est grosso-modo la ligne du gouvernement belge présidé par un socialo sur les consignes d'un des ses ministres libéraux. Avec des raisonnements pareils les gens qyui auront commencé leur carrière professionnelle plus tard qu'à 20 ans pourront bosser jusque bien au dela de 60 berges pour avoir droit à partir ne fut-ce que via une prépension ne couvrant qu'une carrière incomplète de toutes manières (en Belgique la carrière se compte en 45èmes). Hollande ne dit jamais où il va chercher le fric pour payer les milliers d'emplois qu'il annonce, Hollande veut qu'on aide les entreprises et que le dialogue social reconnaisse tant les organisations patronales que syndicales, à première vue il s'en bat la q... des accidents du travail, ce qui compte c'est la compétitivité des entreprises françaises. Aux premiers rangs devant les barrières Nadar là où trônaient Jospin, Aubry et d'autres j'ai vu de bien belles personnes stylées bcbg, Aaaah ! la gauche caviar !
    J'espère que quelqu'un à filmé Jean-Luc à Pau... vite, mettez cette vidéo en ligne ! Merci !

  12. 62
    Nuno dit:

    @Aldo oui, le Conseil National de la Résistance avec une France dévasté après la seconde guerre n'a pas attendu de d'abord réconstruire le pays avant de prendre des mesures sociales cela leurs étaient bcp reproché à l'époque par tous ceux qui les appelaient à être réalistes.

  13. 63
    MICHEL D dit:

    Ben oui,les hollandais se sont semble-t-il mobilisés piqués au vif par tout ce rouge déferlant aux quatre coins de France.Pas trop déçus par la médiocrité de leur représentant et les tristes figures des éléphants qui ont déjà beacoup et plutôt mal sevi ? L'idée de les revoir, à nouveau, parader m'attriste profondément.Empêchons cela,soyons au 2em tour face à Hollande pour un vrai choix d'avenir.Vraiment,les socialos,vous allez vous résigner au vote anti-sarko et supporter les Delanoe,Collomb et autres Fabius ?La liste est trop longue.Quand aux jeunes,les Filippéti et Bateau ou Belcacem si jeunes et si pales,acceptant de se couler dans les idées racornies de leurs "papas'?
    Sur le marché de Martigues plein de gens qui étaient hier à Marseille et cherchaient encore à acheter le programme.J'ai du donner le dernier que j'achetais pour faire circuler à des encore hésitants.La dynamique est chez nous,il nous faut une déferlante de bulletins dans les urnes.A dimanche et d'ici là gardons les manches retroussées.

  14. 64
    Charles dit:

    NS qui reprend l'idée d'un nouveau rôle pour la BCE, remettant donc en cause une partie du traité de Lisbonne, qui se met à citer du Victor Hugo -parmi plein d'autres citations littéraire, genre, je cultive... Tout ça, c'est un très, trèèèès bon signe: ça donne du poids à des rumeurs qu'il serait en grande difficulté, avec Jean-luc sur ses talons...
    On ne lâche rien! Il ne reste plus qu'une semaine!
    Il faut tout faire pour être au 2nd tour! Hauts les coeurs!

  15. 65
    A.Caporale dit:

    Cette campagne aura permi a Sarko de se cultiver et le voila qui cite les grands auteurs, et même Victor Hugo ! Pourtant, n'est ce pas le grand Hugo qui dépeignait Napoléon le petit dont notre nico est le clone ?

  16. 66
    Amine dit:

    Merci monsieur Mélenchon, je vous dis merci, du fond du cœur, je vous écris ce message d'admiration et d’espoir venant d’Algérie, ou l'enthousiasme du front de gauche est en train de germer même chez des jeunes algériens, qui ont compris votre message et qui sont attentifs à tout ce que vous dites et tout ce que vous expliquez à travers la parabole et internet, vous ne touchez pas que la France, vous nous avez touché, nous vos frères de l'autre rive de cette belle méditerranée, la guerre est finis, qu'elle beau message, qu'elle magie a fait que des jeunes algériens ne ratent plus aucun meeting de jean luc mélonchon, c'est hallucinant, car nos jeunes sont tellement lassé de la politique locale, que vous leur donnez de l’espoir, ils ont compris que tout est possible avec la révolution citoyenne pas uniquement en France mais partout dans le monde, comme c'est le cas en Amérique latine, mais de grand débats se deroulent dans les café d’Alger,les universités,les usines, en ce qui concerne le front de gauche, un mouvement qui est en france,si ce n'est pas un miracle ça? votre travail s’avère plus grand que vos espérance, désolé mais on est contaminé par ce mouvement du front de gauche, et on est malade de justice, d’espoir, de liberté, et surtout de fraternité avec tout ces peuples de la méditerrané, enfin, un grand merci monsieur Mélenchon pour vos valeureux efforts,vous et ce mouvement du front de gauche,à construire cette grandeur d'une France belle et...

  17. 67
    JB dit:

    Arrivé parmi les premiers, j ai eu le plaisir de voir une marée Humaine, déterminée, chaleureuse, envahir le Prado.Le peuple est en marche, il sait ou il va, il sait ce qu il veut. Il approuve les orateurs en levant les drapeaux du front de gauche, scande le slogant de 95: Tous ensemble, ou Résistance.
    Le tribun JL. M nous décrit le monde tel que nous le vivons, avec ses racines et une clairvoyance digne d une bonne "sentinelle".
    "il est grand, il est beau, il est fort", il le sait, mais il n'a pas la grosse tête. Quant certains parmi la foule, s égare à ne voir que son talent et scandent son nom, il les reprend avec gentillesse : " Non, non, Résistance". Il se met en retrait au bénéfice du mouvement qu il a fait naître. Il ne veut pas de personnalisation du pouvoir pour qu il lui survive, il ne dit pas "je" mais nous.
    C est ce que capital pratique en ne parlant que du monde de la finance, chose abstrète.
    Jean-Luc Mélenchon fait tomber les masques: nous leur rendrons coup pour coup, je connais les noms des banquiers et leurs adresses.
    Merci Jean-Luc Mélenchon, longue vie à toi.

  18. 68
    Jean Louis CHARPAL dit:

    @ 82 Aldo15 avril 2012 - 17h01
    Effectivement, l'ultra libéralisme est un tel bond en arrière (la "grande régression" d'après Jacques Généreux) que les pratiques keynésiennes apparaissent aux illuminés du dogme actuel comme d'abominables rêveries bolchéviques, voire maoïstes ! Ce qui fait que le Roosevelt des années 30, kennedy, De Gaulle, les travaillistes anglais des années 60, s'ils revenaient, seraient trainés dans la boue par les "experts" (de C dans l'air et d'ailleurs) comme étant de dangereux irresponsables d'extrême gauche voulant instaurer en France un régime soviétique !
    C'est dire l'incroyable recul de civilisation que représente la sauvagerie économique mondialisée d'un capitalisme devenu fou (à supposer qu'il ait jamais été raisonnable). C'est pourquoi tôt ou tard (le plus tôt sera le mieux évidemment - à savoir le 22 prochain) tous ces adorateurs déjantés du Veau d'or devront dégager !
    NB : dans Télérama de cette semaine (qui cela dit, m'agace de plus en plus, et qui n'a rien compris à la démarche du Front de Gauche) figure page 15 une déclaration intéressante d'un écrivain islandais qui rend compte du passage en Haute Cour de Justice de l'ancien 1er Ministre en place lors du krach de 2008. Si les grecs avaient suivi l'exemple islandais la peur aurait changé de camp ! Onfray devrait lire cet artcile; il verrait qu'un intellectuel peut servir à quelque chose.

  19. 69
    naif dit:

    Si ils étaient 140 000 à la concorde, nous étions 360 000 à la Bastille ! et 300 000 à Marseille et 210 000 à Toulouse. Il y a que Europe 1 pour reprendre de tel chiffres. S'ils voulaient nous démontrer que ce sont des menteurs, c'est déjà fait ! Et à Paris le 19 nous serons 500 000 et Europe 1 dira quelques milliers. Ce ne sera pas faux.

  20. 70
    l'ergonomiste dit:

    Jean-Luc Mélenchon demain à 8h20 sur BFM (Bourdin) et le soir je crois sur iTélé.

  21. 71
    Arnold Lane dit:

    Quelle fin de campagne !
    Il faut aller les chercher tous, un par un. Les amis frileux, toujours traumatisés par le 21 avril 2002, qui veulent "assurer le coup", dégager Sarkozy. Point barre. Les blasés, revenus de tout, sceptiques après tant d'années de désillusion. Les pseudos anars, dans leur défiance vis à vis des politiques "tous pareils" et carriéristes. Les abstentionnistes.
    Quel boulot. Mais quelle victoire pour le Front de Gauche, déjà !
    Il ne reste plus qu'une semaine. Une semaine décisive où tout peut encore basculer.
    Hissons Jean-Luc au second tour !
    La mobilisation est totale.

  22. 72
    AAA dit:

    Trois meetings aux lendemains sonnés par l'émotion, la fatigue aussi, nous réécoutons le discours, comme si l'on ne voulait pas que cela se termine. Quelles belles journées, que de larmes au coin des yeux.
    Quelque chose se passe, sentiment chaleureux, irréel, depuis plusieurs mois les liens se resserrent, les gens changent, parlent, se sourient, on se réveille enfin d'un long cauchemar de 5 ans, que ce sarkomerkel nous a fait souffrir.
    Le printemps est là, j'ai envie de chanter !
    Merci

  23. 73
    Flow dit:

    Bonjour camarades, compagnons de colère, compagnons de combat.
    Merci pour toutes vos contributions quelles qu'elles soient, l'espoir renaît, je suis fier de nous, de vous, de cette France. La belle, la rebelle, comme le chantait notre camarade Jean Ferrat.
    Encore une émission où toutes les sensibilités politiques sont présentes (sic) sur France 5. Jugez par vous-même les zanalystes : Jouan d'Inter, Beytout de RTL, Weill du Nouvel obs, et Ottenheimer de Challenges. Les sensibilités se limitent au PS et à l'UMP.
    Ne lâchons jamais rien, notre victoire est inéluctable.
    Fraternellement.

  24. 74
    De gauche dit:

    J'ai juste une chose a dire sur se discours a Marseille.
    Enorme je pense non j'en suit sur que le soir du premier tour on serra on second tour face a mr Hollande.
    La dynamique est lancée, le peuple se réveille face au injustice et la pression patronal que subisse chaque salarié en ceux 21eme siècle. Une page est prête a se tourner le front de gauche en serra la plume oui camarade tous uni dans l'adversité on se doit de battre la droite et son chien de garde.
    Mélenchon Présidons !

  25. 75
    La paloise dit:

    Chers amis,
    La vidéo du meeting de Pau est en ligne sur le site de La République des Pyrénées !

  26. 76
    gerald rossell dit:

    Etions à Pau aujourd'hui. Oui, quelque chose renaît.
    Merci m. Mélenchon.
    -Nous l'avons retrouvée !
    -Quoi ?
    -La liberté.

  27. 77
    grosha dit:

    Merci la paloise, mais c'est juste un tout petit bout !
    Frustration !

  28. 78
    Victoire dit:

    Merci Mr Mélenchon ! Vous m'avez redonné le goût à la politique.
    Salutations à tous les camarades !
    Vive le Front de Gauche...

  29. 79
    Jean-François GODARD dit:

    @78 Je partage ce point de vue! Dans l'ensemble 3D donne la parole à des personnalités trop rares dans les média!
    Génial ce blog et tout autant la plupart des commentaires!
    Petite info : le PS a fait de la retap par SMS et email pour son affluence à Vincennes. Ils ont ressorti les listes des sympathisants du temps de tonton ! Intéressant de savoir si les cadres du PG l'ont reçu?

  30. 80
    CEVENNES 30 dit:

    Bonjour Camarades
    Malgré les trains et les bus mis en place gracieusement, ils étaient péniblement environ 50 000 à la Concorde, chiffre entendu sur LCI.
    Au bois environ 100 000 pour agiter leurs drapeaux blanc, le blanc de la capitulation en rase campagne comme en GRèce et en Espagne.
    Courage nous devons y parvenir au soir du 22 pour être présent le 6 mai.

  31. 81
    A.Caporale dit:

    Je me prends à rêver d'un second tour Mélenchon/Hollande !
    Sarko viré au 1er tour, l'humiliation en plus de la défaite, et la joie d'entendre les caciques d'Un Mensonge Permanent boire le calice sur les plateaux !

  32. 82
    Abel dit:

    A propos de l’Europe, je soumets un argument qui pourrait servir à Jean-Luc Mélenchon contre ses adversaires.
    Dans les années 1920, une importante controverse a opposé Lénine à Staline. Ce dernier, dans un désir d’égémonie, voulait une grande russie (comme du temps des tsars) avec des états (géorgie, ukraine…) dont la gouvernance serait soumise à l’autorité du pouvoir centralisé à Moscou. Lénine voulait garder l’indépendance de ces états pour éviter, et de reproduire (par le centralisme étatique) le modèle autoritaire de la « grande russie » des tsars, et de conduire le pays vers un modèle économique de type asiatique.
    Or, par une ironie tragique, c’est ce modèle stalinien qu’est en train de mettre en place l’europe des libéraux ; des états soumis à l’autorité décisionnelle de la commission européenne qui ne rend compte qu’au niveau des chefs d’Etat et non des parlements. Et quand c’est nécessaire, on passe par-dessus le vote du peuple !
    Et NS accuse la gauche d’être passéiste ! Pas besoin de goulag, la répression économique et les médias se chargent du lavage de cerveaux.

    Et bravo pour le meeting de Marseille.

  33. 83
    Menjine dit:

    J'espère Camarades Palois, que l'eau qui se déversait pendant les discours était contre balancée par quelques gourdes de Jurançon,de Vic Bilh ou de Bellocq,car on a vu le déluge sur les quelques images qu'on a pu voler.
    Quelques phrases de Dartigolle, un peu de Marseillaise et d'Internationale et deux mots de Mélenchon. On attend la suite...

  34. 84
    daniel SEMANAZ dit:

    Ce que fait Jean Luc Mélenchon en ce moment est fantastique, on a pas vu cela depuis longtemps.
    Je n'étais pas aux différents meeting (trop éloigné) mais j'aurai vraiement voulu y être.
    L'élan que va être donné à une vrai Gauche sera dorénavant incontournable. On va écraser les Le Pen.
    Et il faut bien sur que ce mouvement s'emplifie dans les autres pays de l'Europe (Italie,Grèce etc....) oui à la future belle révolution citoyenne.
    Il faut frapper fort contre la finance (je travaille dans un établissement bancaire : CA, et je n'ai pas peur de le dire, les banques ne joue plus leur rôle primordiale, et elles sont très riche grace à la crise et à Sarko), il faut que cela change.
    Votons et faite votez en masse pour le FdG.

  35. 85
    gerlub dit:

    5000 personnes au moins à Pau, sous une pluie battante ! avec un discours de Jean-Luc Mélenchon comme lui seul sait les faire et où bien entendu "l'Humain" en était le thème central.
    Encore une fois bravo Monsieur et très cher Camarade, vous portez haut, très haut le meilleur des valeurs humaines.

  36. 86
    Hold-up dit:

    Article / Meeting FdG - Ville de Pau

  37. 87
    Hélène Décis dit:

    Cher Jean Luc,
    Comme à la Bastille, il y avait du monde à Marseille, mais dites-vous qu'il y a tous ceux qui n'ont pu venir, vivre ce moment de retrouvailles comme vous dites, ce moment ensemble, réjouissant et révolté.
    J'écoute, oui, j'écoute (vous ne savez pas mieux dire!) le murmure de l'histoire longue qui travaille en moi, en nous, et je sais effectivement que nous reprenons confiance face aux tièdes et face aux insolents.
    Donc merci. Merci
    Le poing gauche est levé à nouveau. Et c'est bon.
    Hélène

  38. 88
    la paloise dit:

    @grosha : deux pages prévues dans la République des Pyrénées demain sur le meeting de Pau. Il y aura très certainement un article et des photos en ligne dans la matinée :)
    L'adresse pour @luz11 : http://www.larepubliquedespyrenees.fr/

  39. 89
    foukets64 dit:

    Je reviens à l’instant du meeting de Mélenchon à Pau. J’étais à la Bastille et bien sûr ça n’a rien à voir mais quand même 6000 personnes un dimanche pluvieux à l’heure de la sieste en terre de centre droit ou gauche, pour une réunion improvisée au dernier moment c’est... Comment dire c’est peut-être encore plus fort. Ma femme a vendu pour plus de 700 € de bandanas front de gauche, en moins de deux heures, à midi il n’y avait plus de tee-shirt, des gens qui n’avaient jamais milité réclamaient des drapeaux, nous n’en avions pas prévus assez… ce n’est pas du pipeau cette campagne est exceptionnelle. J’étais réquisitionné pour faire partie du comité local de service d’ordre du PG. J’ai pu constater la ferveur incroyable autour de notre candidat en l’accompagnant jusqu’à la scène, en voyant son discours de derrière, j’ai vu les sourires des gens sous la pluie, l’écoute attentive pendant le cours d’histoire de plus d’une heure, la bonne humeur du public, bref tout ce qui peut mettre une pêche d’enfer. Et pourtant je rentre avec une certaine amertume. J’ai sentis renaitre cette éternelles petite guéguerre entre militants, rien de méchant, mais un avertissement : nos camarades communistes ont repris confiance et vont certainement au cours des législatives faire fructifier leur remarquable travail – mais les autres, tous les autres, la FASE, le PG et tous les non encartés, qu’elle va être notre place pour la suite ?

  40. 90
    CNR dit:

    N'avez-vous pas compris camarades et amis que la médiacratie régnante est aux ordres et a fait main basse sur tout ou presque ce qui peut influer vos idées ou vos votes. La cohorte des journaleux et des envoyés spécieux économistes du pouvoir sont chargés de faire le job partout où ils le peuvent.A force de les voir ou de les entendre vous les connaissez tous, ils tapinent pour le retour au second empire avec dans leur sac le préservatif du capital.

  41. 91
    eMmA dit:

    Et voilà, les affiches de Jean-Luc Mélenchon sont celles qui sont le plus respectées, tout en étant légèrement "transformées". Après les nez de clown, ce sont des bisous...
    Bonne continuation,
    eMmA

  42. 92
    bibi dit:

    Bon, tout d'abord, bravo pour le meeting de Marseille, magnifique comme à chaque fois, mais on ne s'en lasse pas !
    J'ai vu FH s'époumonner aujourd'hui à Paris pour... pas grand chose, NS (désolée j'arrive plus à le regarder), NA en meeting qui ne peut s'empêcher de nous donner des coups de griffe (en toute honneteté, je ne comprends pas sa stratégie... peut-être l'abstention et on sait à qui elle profitera car ce ne sont pas les électeurs de droite qu'elle va convaincre)..., La folle (mais là aussi j'ai zappé !)
    Par contre, je note avec intérêt que depuis hier, les médias commencent à disséquer les erreurs de NS et la raison de Sa défaite. Alors je me mets à rêver qu'elle aura lieu dès la semaine prochaine Waouuuuuu !
    Enfin, j'ai eu la chance d'assister cette semaine à un meeting avec Jacques Généreux... ce devrait être remboursé (même si c'était gratuit) par la SS contre la déprime. Il est tout bonnement formidable.
    Ca fait trop longtemps qu'on nous enfume, qu'on nous terrorise, qu'on nous ignore !
    Présidons...

  43. 93
    Sophie dit:

    Peut-être l'un de vos plus beau discours, il est vrai inspiré par cette Méditerranée qui en son temps inspira tant d'esprits libres, Homère bien sûr, mais aussi Péricles, Lucrèce et plus près de nous, Albert Camus, pour n'en citer que quelques uns. Pour moi, vous incarnez une Gauche dyonisienne, vivante, bouillonnante, riche. Le rouge vous va bien ! Bizarrement, vous m'évoquez aussi De Gaulle, sûrement à cause de votre appel à la résistance... Un mot que connaissait Monsieur Aubrac.
    Prononcé devant une foule immense, diverse, souriante, émue souvent, toujours attentive et réactive. Et pourtant aujourd'hui, dans les médias radio et tv, rien. Ou si peu. Et pour cause, tous les moyens étaient mis pour retransmettre le péplum du jour, l'affrontement des meetings des deux "favoris", réduits à des combats de gladiateurs cathodiques, commentés et recommentés en boucle jusqu'à la nausée.
    Je suis consternée face à ce mur de Berlin médiatique. Comment ici aussi ouvrir une brèche ?

  44. 94
    françois des landes dit:

    A Pau, le succés du rassemblement ne pourra pas être qualifié de promenade de bobos car la pluie a baptisé les pèlerins de la 6eme république, mais la place était remplie. Quand Jean Luc a commencé, le ciel a un peu retenu ses gouttes mais la chaleur du discours, humaniste et réconfortant, nous a fortifié dans notre motivation de continuer la lutte. Après la séparation de l'Eglise et de l'Etat, il va falloir procéder à celle de la Finance et de l'Etat, pour reconstruire avec nos talents additionnés, un monde à la mesure de nos espoirs. Nous n'avons jamais été aussi prêts du but. Merci à l'écran géant qui nous a permis de suivre car la place était pleine.

  45. 95
    FENOGLIO dit:

    Ce grand rassemblement à Marseile était un moment intense. La joie et l'émotion était dans nos coeurs.

  46. 96
    bibi dit:

    @137CNR
    Ariane Massenet (Canal+) gagne 25.000 euros par mois. On imagine alors combien se font Aphatie et Denisot !
    Et vous voudriez qu'ils viennent nous taper dans le dos, comme des "potes" ? Il n'y a pas à chercher bien loin leur motivation. Partout, toujours c'est la même chose : ce maudit pognon qui oppose l'humanité. Tout le reste n'est que bavardage !
    PS : j'entends le message de FH aujourd'hui : "je suis prêt" ! Ouais, mais pas nous...
    L'autre, le petit..."aidez moi"... c'était pourtant bien lui le chef jusque là !

  47. 97
    Hold-up dit:

    139 bibi
    "Enfin, j'ai eu la chance d'assister cette semaine à un meeting avec Jacques Généreux... ce devrait être remboursé (même si c'était gratuit) par la [Sécurité Sociale] contre la déprime. Il est tout bonnement formidable !"

    Oui, je l'ai vu aussi lors d'une conférence époustouflante, il y a un an. Je regrette qu'il n'ait pas été plus vu que ça et surtout entendu, pendant toute cette campagne du Front de Gauche. Il faut absolument le voir au prochain meeting Porte de Versailles ! Il fait partie des économistes du Front de Gauche ! Nous devons l'entendre, c'est capital et cela parachèverait parfaitement la campagne incroyable du FdG 2012. M.Généreux/ M.Laurent/ Madame Billard à la tribune et M.Mélenchon notre candidat commun : un tiket gagnant avant le premier tour de la Présidentielle.

  48. 98
    grosha dit:

    Merci eMmA, c'est de l'amour et du grand !

  49. 99
    etienne24 dit:

    Carnets de Campagne sur FR3 ce soir. Le Front de Gauche et le meeting de Pau même pas signalé. Rien, aucune information. Y aurait t il eu un oubli volontaire ? Je me pose la question ironiquement. Et le CSA ?
    J'enrage devant ce boycottage systematique de tous les médias traditionnels. Faudra-t-il que nous soyons 1 million dans la rue ?

  50. 100
    steph dit:

    Sur BFM TV, Mazerolles parle plutôt positivement de Jean-Luc Mélenchon et soutient qu'il a raison sur plusieurs points face aux pseudo-experts qui lui font face ! Jean-Luc Mélenchon l'aurait-il convaincu au mojns en partie ?

Pages : « 1 [2] 3 4 »

Blog basé sur Wordpress © 2009/2013 INFO Service - V4
Apercite