12avr 12

En marche vers Marseille

Le président de l’Equateur m’encourage

Ce billet a été lu 128 897 fois.

Ceci est un passage imprévu devant mon clavier. Je me ballade sans gravité d’un sujet à l’autre à mesure que je feuillete la presse. Je me suis en effet imposé un jour de repos. Et puis j’ai une nouvelle à donner : je viens de recevoir une lettre du président de la République de l’Equateur, Rafael Correa qui m’est parvenue via mon camarade Christophe Ventura. Sinon il est question du permis de conduire, d’un sondage étrange à propos de le percée de Le Pen dans la jeunesse, de Davina, du tir de barrage contre moi et même d’un clip un peu-beaucoup perché où je suis invité à prendre le pouvoir sur une chanteuse, ce dont il ne saurait être question. J’écris au fil du clavier en faisant des liens d’après les abondantes correspondances que je reçois. 

Les images N&B qui illustrent ce billet rendent hommage aux interprètes en langage des signes des discours des orateurs lors des meetings du Front de Gauche. Ici l'une d'entre eux dans la salle du Zénith de Limoges le 4 avril 2012. Photos : Stéphane Burlot.

limoges_07Ce matin la nouvelle, c’était la mort d’Aubrac. Je crois que tout le monde se sentait concerné. La puissance de l’évocation tient à ce que nous savons tous de son histoire personnelle. Mais il y a davantage je crois. C’est le moment politique qui le met en relief comme un panneau de direction quand on tourne en rond. Alors je pense au chant des partisans : « Ami, si tu tombes / Un ami sort de l’ombre / A ta place. » Comme l’a dit Lucie Aubrac : « Résister se conjugue au présent ». Aubrac n’est plus, sortons de l’ombre pour tenir le poste de combat.

Hier l’info c’était pour moi l’arrivée d’une lettre d’amitié que m’a adressée Rafael Correa, président de la République de l’Equateur. C’est lui qui est l’inventeur du concept de « révolution citoyenne ». Il a commencé à en mettre en œuvre une version dans son pays. C’est évidemment un moment assez émouvant que celui-ci. En fait, à « l’Usine », le siège de campagne, nous n’avons rien sollicité. C’est Rafael Correa qui en a pris l’initiative et cela me touche d’autant. En effet la semaine passée l’une de ses ministres était à Paris. J’avais été contacté pour savoir si je souhaitais la rencontrer puisqu’elle-même le proposait. A ma grande honte je n’ai pu répondre à l’invitation car j’étais sur les routes, en campagne. J’avais appris qu’elle était intéressée et impressionnée par notre travail. En effet, contrairement aux nôtres, les dirigeants limoges_01sud-américains ont un grand intérêt pour ce que nous faisons en Europe. Eux sont passés par les mêmes étapes du chemin de croix que nous, sous les fourches caudines du FMI et de la Banque mondiale. Puis ils se sont libérés. C’est cette libération qui m’a inspiré, vous le savez tous.

Quito, 9 avril 2012. A Jean-Luc Mélenchon Candidat du Front de Gauche à l'élection présidentielle de la République Française

« Cher Jean-Luc, les injustices et les inégalités générées par un système basé sur le pouvoir de quelques-uns et l'exploitation de la majorité, ont poussé, en Amérique latine, les citoyennes et les citoyens à s'unir pour redéfinir notre destin. La vérité, l'honnêteté, la force, la créativité et la simplicité des grandes idées résident en nos compatriotes et avec eux nous construisons ce futur que nous appelons tous de nos vœux.

En Amérique latine, ce système qui mettait le capital au-dessus de l'humain et les intérêts corporatistes au-dessus des droits citoyens s'est définitivement éteint. En Équateur, cela s'est traduit par le mot d'ordre du peuple : « Qu'ils s'en aillent tous ! » Et c'est ainsi que nous avons débuté une révolution citoyenne destinée à changer les structures du pouvoir et à instaurer le bien vivre pour toutes et tous. Nos pas ne sont pas guidés par les recommandations du Fonds monétaire international (FMI) et de la Banque mondiale, mais par une nouvelle Constitution, adoptée directement par le peuple, et dont les droits de l'homme constituent la colonne vertébrale.

limoges_03Le nouveau Front de Gauche que tu mènes est une référence pour les mouvements progressistes de toute l'Europe, nous sommes sûrs que vous saurez affronter les défis posés par ce moment historique de la réalité européenne. Ce soutien populaire croissant est une preuve que l'Europe peut, elle aussi, surmonter le fondamentalisme néolibéral qui fait subir aux citoyens le coût de la crise, repoussant ainsi les aspirations sociales et enracinant les inégalités.

Les propositions sociales que tu fais ont d'ores et déjà commencé à être stigmatisées par les grands médias, lesquels te qualifient de « populiste » et « démagogue » : bienvenue dans la lutte, il s'agit là de la réaction du capital, lorsque se profilent les politiques et les mesures au bénéfice des travailleurs, des salariés, de la grande majorité.

Reçois, cher Jean-Luc, au nom du gouvernement de la Révolution citoyenne, de tous les révolutionnaires de l'Équateur, et de moi-même, le soutien à ton projet de société au service de ton pays. Ici comme en France a sonné l'heure de la Révolution citoyenne et de la marche vers un avenir fait de vie et de paix, fruits de la justice.

Nous saluons ta reconnaissance envers le travail quotidien que des millions d'Équatoriennes et d'Équatoriens mènent avec cohérence et volonté pour transformer radicalement et profondément les structures d'une réalité économique, sociale et politique qui nous avait plongés dans la pauvreté, la dépendance et le limoges_04sous-développement. Nous te souhaitons, compañero, le succès dans cette élection présidentielle. Compte sur notre solidarité militante. Hasta la victoria Siempre, Rafael Correa Delgado, Président constitutionnel de la République. »

Je ne peux en rester là. De tous les coins du monde nous arrivent des messages de soutien depuis que la presse internationale a donné de l’écho aux sondages qui ont confirmé notre avancée. D’autant que dans le même temps un comité de soutien d’internationalistes du monde entier a publié une liste de 166 noms parmi les plus prestigieux de l’altermondialisme. Je ne trie pas parmi eux, bien sûr et je me garderai bien de citer l’un plutôt que l’autre. Mais je sacrifie à un élan d’affection. Celui qui me lie au Chili et à ses merveilleux combattants, hommes et femmes, qui furent mes amis très chers de jeunesse. Martine Billard et moi nous étions alors, sans le savoir comme on le comprend, dans le même réseau de soutien aux camarades qui luttaient contre la dictature. Parmi eux combien le tyran en a fait assassiner ? Ainsi du président du syndicat des journalistes « Pépé » Carasco Tapia. Celui-là était mon ami depuis que nous avions monté ensemble des opérations de défense de la presse renaissante au Chili. J’ai monté une « commission d’enquête » et je me suis rendu sur place pour essayer de faire la lumière sur son assassinat. L’écrivant, il me revient que je n’ai jamais songé à me servir de cette histoire contre la hargne corporatiste qui m’a poursuivi depuis trois ans du fait du sketch immoral dit « du petit journaliste ». Je reviens au Chili. Je viens de recevoir une lettre. Un comité s’est constitué à Santiago pour soutenir ma candidature. Il s’est donné le nom de l’homme le plus lumineux que j’ai connu de ma vie, Oscar Espinosa. Je dis lumineux pour parler de sa manière d’être en tant qu’homme. Sauvagement torturé par les pinochetistes, il était en exil en France où il organisait le réseau de soutien à la résistance clandestine limoges_05avec  son épouse qu’on surnommait « la négra ». Lui on l’appelait Sambo. J’ai déjà parlé de lui sur ce blog. Sambo est mort il y a un an. La veille du départ il souriait encore. Sambo était mon frère chilien.

« Jean-Luc, aujourd'hui, avec un groupe d'amis d'Oscar Espinoza, "el Sambo", nous avons décidé la création d'un Comité "Sambo" de soutien à Jean-Luc Mélenchon. Nous nous sommes réunis ce dimanche 8 avril 2012 pour célébrer le premier anniversaire du départ du Sambo, dans cette même communauté où il vivait, où tu l'as visité, et où plusieurs d'entre nous avons fait ta connaissance. Nous avons décidé à l'unanimité de créer ce comité de soutien à ta candidature. Ce sera une manière de rester fidèle à notre ami Oscar et de continuer ses idées. Nous avons aussi décidé d'organiser une réunion publique à Santiago le 18 avril prochain, dans les locaux du Monde Diplomatique à Santiago. Parmi les gens qui ont signé l'acte de constitution de notre Comité que nous te ferons parvenir, tu pourras reconnaître: Luisa Barrios, sa femme, Oscar et Carlos Espinosa, ses enfants, Victor Hugo de la Fuente, Directeur du Monde Diplomatique Edición Chilena, Osvaldo Artaza, ancien ministre de la Santé du Chili, Margarita Romero, Présidente de Villa Grimaldi, Maria-Eugenia Camus y German Olmedo, Journalistes, François Richard, Président de la Corporación de Amistad Chileno-Francesa. »

Le permis de conduire a été le sujet de campagne du week-end dernier. C’est mieux que la viande hallal comme sujet. Ça reste quand même un peu irréel tout de même dans une élection présidentielle. Mais notons que ça ne l’est que parce que les médias s’en saisissent. Car c’est eux qui choisissent les sujets qui sont mis en débat. J’en sais quelque chose. Je ne suis arrivé à faire passer aucun thème, aucun sujet. limoges_06Sauf quand ils arrivaient par hasard, par la porte de service, parce que je me faisais reprendre mes idées sans que les autres le sachent comme ce fut le cas pour la taxation des riches par Hollande ou la taxation différentielle des revenus par Sarkozy, la fameuse « exit tax » comme ils disent. Ou seulement quand c’était censé souligner mon irréalisme comme à propos du SMIC à 1700 euros. Sinon tous mes efforts à propos de la conquête des mers, mes discours sur l’alliance altermondialiste, la planification écologique, la loi de préemption des entreprises par les travailleurs, n’ont eu aucun impact dans la presse écrite. Ça n’empêche pas quelques beaux numéros d’hypocrisie et d’arrogance médiatique. Comme lorsque « Le Monde » dénonce l’absence de la question écologique dans la campagne. Ils auraient dû lire « Le Monde » avant. Car Hervé Kempf, l’un de ses rédacteurs, avait précisément expliqué, en page deux du journal, en quoi notre planification écologique et la règle verte étaient deux apports importants à la pensée politique dans ce domaine. Il m’a aussi proposé un entretien sur le site « reporterre.net » dont je crois qu’il montrait également comment l’écologie politique a fini de conquérir le renouveau de la pensée de gauche qui se mitonne au Front de Gauche. Et après tout, une référence à notre réunion à « l’Usine » sur les projets écologiques des travailleurs en lutte n’aurait pas été forcément de trop. Tant pis, qui est-ce que cela influence ? Mais puisque je suis sur cette parenthèse dans mon propos sur le permis de conduire, j’en profite pour signaler un lien utile avec le compte rendu d’une réunion très passionnante qui a eu lieu autour de d’Eric Coquerel et Corinne Morel-Darleux rapprochant écologistes militants et syndicalistes qui s’opposaient sur la question des pollutions d’une usine locale. 

Donc à moins de deux semaines du premier tour de l'élection présidentielle, chacun est sommé de proposer sa réforme sur le permis de conduire séance tenante. Si je prends le soin d’en parler c’est parce que je veux montrer qu’il n’y a pas de sujet petit ou grand sur lesquels nous n’ayons notre cohérence de longue main. Au cas précis, il est vrai que c'est une question importante puisque 40 millions de Français ont le permis. Mais pas moi. Et chaque année, 750 000 nouveaux permis B sont délivrés. Bien sûr, l'essentiel de ces nouveaux conducteurs sont des jeunes : apprentis, lycéens, étudiants ou jeunes travailleurs. L'écrasante majorité a des revenus précaires, faibles ou inexistants. Or, obtenir son permis de conduire coûte en moyenne entre 1 200 et 2 000 euros ! C'est une somme très importante. Dans le détail, une heure de conduite coûte entre 40 et 50 euros. Comme il faut suivre au moins 20 heures de conduite avant de pouvoir passer le permis une première fois, on arrive déjà à 800 à 1 000 euros au minimum. Il faut y ajouter les frais de présentation à l'examen théorique, le code de la route, et à l'examen pratique, la conduite. Cela représente 85 euros pour le premier et 100 euros pour le second. Ajoutez encore divers frais et vous arrivez auxlimoges_08 sommes que j'ai mentionnées. Bien sûr, pour en rester là, il faut réussir du premier coup. Ce qui n'est évidemment pas le cas de tout le monde. Si vous échouez à l'examen du code, vous payez de nouveau 85 euros. Si vous échouez à la conduite, vous devez reprendre des heures supplémentaires et payer de nouveaux 100 euros pour l'inscription. C'est un vrai problème que ce coût.

La droite gesticule sur le sujet. Elle avait déjà inventé le dispositif libéral du « prêt à taux zéro » pour un « permis à un euro par jour ». En fait, le prêt est plafonné à 1 200 euros et c'est l’Etat qui prend en charge les intérêts que la banque encaisse bel et bien. Mais ce dispositif n'est même pas appliqué par toutes les banques et toutes les auto-écoles. Surtout, il revient à proposer aux jeunes de 16 à 20 ans de s'endetter sur plusieurs années pour payer leur permis. Et en janvier 2009, le premier ministre François Fillon avait déjà annoncé une réforme du permis de conduire. Il s'agissait, soi-disant, de le rendre « moins long, moins cher, plus sûr ». Chacun peut constater autour de lui le brillant succès de cette réforme. Si Nicolas Sarkozy parle aujourd'hui du permis de conduire, c’est que la réforme Fillon de 2009 n’a pas réglé le problème !

Dans l'affolement, chacun des candidats invente des rustines. Je m'en amuse. Car ma première proposition sur le sujet date de 1990. A l'époque, avec six de mes collègues sénateurs, nous avions déposé une proposition de loi prévoyant que « l'enseignement du permis de conduire est un service public gratuit ». Nous proposions que le permis de conduire comporte une troisième épreuve qui aurait été une épreuve de « secourisme et des gestes de survie ». Notre proposition prévoyait que « le ministère de l'Education nationale est chargé de l'enseignement et de la collation des grades concernant » les épreuves du code de la route et de secourisme. Concernant l'épreuve de conduite, nous proposions qu'elle relève aussi du service public mais en étant limoges_09assurée soit par le ministère de l'Education nationale via des auto-écoles publiques soit par des établissements privés sous contrat d'association avec l'Etat. Dans ce deuxième cas, nous proposions que l'Etat verse un forfait à l'auto-école pour assurer la gratuité pour l'usager.

Aujourd'hui, nous continuons de faire des propositions qui vont dans le sens de la gratuité du permis de conduire. Nous proposons des mesures immédiates. Par exemple, rendre gratuits la formation et l’examen théoriques, c'est-à-dire le code de la route, en les intégrant à l'Education nationale. Mais aussi la gratuité de l’examen pratique du permis de conduire. Et nous conservons l'horizon de la gratuité pour les heures de conduite. A ce stade, je veux donner des arguments. Aller vers la gratuité du permis de conduire est une nécessité. C’est une formation et une compétence indispensable dans le monde actuel. Le reconnaître n'enlève rien à la nécessité de repenser nos modes de déplacements et de privilégier, autant que possible, les transports collectifs. Ensuite, notre proposition est techniquement réaliste. Aujourd’hui, au collège, sont déjà délivrés une formation et un « Brevet de sécurité routière » (BSR) nécessaire pour conduire un scooter ou une mobylette. Ce BSR est même nécessaire pour pouvoir passer son permis de conduire. Notre idée revient donc à appliquer la même méthode au code de la route. Enfin, cette proposition est financièrement praticable. Lalimoges_10 gratuité de l’examen du code de la route et de l’examen de conduite coûterait moins de 300 millions d’euros par an. Il y a en effet, 1,5 millions de candidats par an et l'inscription à ces deux examens coûte au total 185 euros. 300 millions d'euros, cela représente 0,015% de la richesse que produit le pays en une année.

A l'inverse, les autres candidats font des propositions absurdes ou incomplètes. Par exemple, Nicolas Sarkozy reprend notre idée et propose que le code de la route soit enseigné et délivré au lycée. Il indique dans le Journal du Dimanche que « les auto-écoles viendront dans tous les lycées apprendre le code aux jeunes et l’examen sera organisé dans les établissements. Tous les lycéens quitteront l’école avec le code en poche ». J'ai deux remarques. D'abord, Sarkozy ne dit pas que ce devrait être gratuit. Ensuite, c'est incohérent. Car pour passer le code de la route il faut avoir 16 ans. Or c’est aussi l’âge de la fin de scolarité obligatoire. Que fait-il de ceux qui quittent l’école à cet âge-là et ne vont pas au lycée ? Auront-ils accès à la formation au code de la route ? Au contraire, dans notre programme, cette proposition est cohérente avec l’allongement à 18 ans de la scolarité obligatoire.

François Hollande, lui aussi, oublie une partie des jeunes. Il propose une prise en charge forfaitaire du permis de conduire par l’Etat pour les 100 000 jeunes qui effectueraient un service civique. Une « récompense » en quelque sorte. Mais que fait-il pour tous les autres ? Mystère. A travers cet exemple du permis de conduire, j’estime qu’une nouvelle fois on voit bien que le Front de Gauche a non seulement le programme le plus ambitieux mais aussi le plus précis et le plus sérieux. Et que les autres gros cakes, les « réalistes », ne le sont guère. Mais je reconnais que je suis de parti pris. Il n’en reste pas moins, comme le disait Albert Camus, que « l’engagement n’empêche pas le goût de la vérité ».

Je crois que ça s’appelle le fitness. Cette femme l’enseignait à la télé, si j’ai bien compris. Maintenant la voici bouddhiste au Tibet. Pourquoi pas. On la voit en photo avec des enfants moines. Ces enfants sont enlevés à leurs parents pour être placés dans les monastères. Ça n’a pas l’air de la déranger. Dois-je écrire : au contraire ! Cela correspondrait tellement bien aux propos déjantés qu’elle tient. En tous cas, des limoges_11enfants moines ça ne l’interroge pas. Par contre, moi, je lui pose un problème grave. Il faut dire que le journal « Paris-Match » lui pose la bonne question : « Que dites-vous quand Jean-Luc Mélenchon applaudit des deux mains la répression au Tibet ? » Voilà une question honnête, éthique et indépendante bien dans la tradition de la presse française « qui n’a pas de carte sauf la carte de journaliste ». Donc, j’applaudis « des deux mains » la répression au Tibet ? Une calomnie désormais servie en refrain. C’est à vomir ! Jamais je n’ai approuvé, où que ce soit, en France où dans le monde, une répression comme réponse à un problème politique. Et pas davantage au Tibet qu’ailleurs. Mais cette odieuse étiquette permet de me montrer du doigt sans frais. Et d’exciter quelques agités qui dès lors se sentent autorisés à me harceler. Dorénavant c’est devenu une figure imposée pour me décrire. Dans la presse anglo-saxonne qui parle de moi c’est un passage obligé de ma description. Sans oublier Cuba et Chavez. En paquet. Donc l’amie des enfants condamnés au monacat me prédit de grandes difficultés au moment de ma dernière heure et aussi pour ma réincarnation si je comprends bien son délire. Si je mentionne cet entretien entre une illuminée indifférente à la souffrance des enfants et une journaliste qui a réussi à se faire payer le voyage pour rapporter cet entretien décisif, c’est parce que j’y vois une illustration du niveau de stupidité des ventilateurs à boue qui sont branchés pour moi. Tout le monde déguste et d’abord ceux qui actionnent la machine. Acrimed, qui ne soutient personne mais tient la vigie, a fait un bilan bien serré de la ligne générale de ce nouveau sport médiatique qu’ils nomment le « Mélenchon bashing. »

Dans le petit monde politique je fais aussi l’objet d’une assez fascinante concentration de tirs à vue. Je ne suis pas surpris de voir la hargne de Cohn-Bendit. Son projet politique est en ruine. Il voulait l’alliance du PS avec le Modem et les verts. C’était sa ligne stratégique. Il ne reste rien de ça. Et c’est de notre faute. Et nous sommes bien contents d’y être arrivé. Le plan qui coince et marginalise Die Linke en Allemagne ne fonctionnera pas en France. Mais enfiler des adjectifs comme écran de fumée sur le vide de la pensée ne le mène nulle part. Sinon à de consternantes bêtises. Préférer le statut privé des sociétés de production d’énergie comme ELF, EDF ou GDF au motif que la nationalisation en ferait un monstre jacobin et ainsi de suite n’a pas de sens sinon de défendre les monopoles privés. En effet notre position n’est pas celle de la caricature qu’en fait Cohn-Bendit. Nous pensons que partout, et chaque fois que c’est possible, la propriété des moyens de production de l’énergie doit être diversifiée en fonction du niveau ou peut s’organiser la gestion la plus adaptée. Par exemple au niveau d’un bassin géothermique pour la ressource, au niveau national pour le réseau de distribution de l’électricité ainsi produite. La forme de la propriété peut être régionale, coopérative, mutualiste. C’est selon. Il n’y a donc pas de lien direct et automatique entre d’une part la forme de la propriété sociale et d’autre part son organisation concrète. Cohn-Bendit n’a pas limoges_12d’arguments écologiques rationnels. Juste des calculs politiciens.

Ce qui me chagrine vraiment c’est l’attitude de Philippe Poutou. Moi je ne dis jamais rien contre lui. Lui m’attaque tout soudain. Je lui reconnais bien volontiers ce droit, tant que c’est de l’argumentation politique. Mais pourquoi le faire sur le mode de l’insinuation personnelle fielleuse ? A quoi bon ces remarques incessantes contre le fait que je sois « un professionnel de la politique ». Parce que le métier de Krivine, c’est quoi déjà ? Pourquoi ajouter que j’en ai vécu, ce qui est vrai mais en susurrant « et bien vécu » ? Bien vécu ? C’est moi qui ai fixé l’indemnité d’un parlementaire européen ? Que sait-il de l’usage que j’ai fait de mes revenus ? C’est ça, dorénavant, la nature de nos polémiques politiques avec le NPA ? Une affaire de personnes ? Cela me rappelle le tract que fait circuler depuis des mois l’extrême-droite qui m’attribue soixante mille euros de revenus mensuels. C’est tout ce que le parti des alcolos bourrés qui font des descentes dans les bars, comme à Clermont, a trouvé pour essayer de faire oublier la fortune de la fille à papa qui leur tient lieu de chef. Mais ce ne doit être un modèle pour personne ! Et ce n’est pas nouveau ! A Blum on reprochait sa prétendue « vaisselle d’or », à Jaurès « l’or allemand ». Et ainsi de suite. Nostalgie des calomnies ? Pourquoi faire pire ? A tous je dis de même : tapez sur l’extrême-droite au lieu de l’aider à me taper dessus !

Mardi 10 avril, on trouvait en une et en page 3 du « Monde » un article intitulé « Le FN pourrait arriver en tête chez les jeunes ». Alors que Marine Le Pen est en difficulté, cette analyse est un pur montage médiatique sans rapport avec l'actualité. Quelle est donc cette fameuse enquête dont on entend parler depuis le week-end dernier et selon laquelle les jeunes voteraient majoritairement pour Marine Le Pen ? Elle n’existe tout simplement pas. En réalité, les chiffres publiés dans « Le Monde » proviennent de trois enquêtes réalisées par l’institut de sondage CSA entre le 12 mars et le 27 mars. Il s'agit donc de résultats ayant entre 15 jours et 1 mois. Ils n'ont donc aucun rapport avec l'état actuel de l'opinion et de la campagne. Cela montre aussi comment CSA a trouvé une nouvelle manière de contourner la loi de 1977 qui encadre la publication des sondages. Aucune notice n’a en effet été publiée par l’institut contrairement à ce que prévoit la loi. Aussi il est impossible de savoir combien de « jeunes » ont été interrogés pour arriver à ces résultats. Bien sûr, CSA avait publié une notice spécifique pour chacun des trois sondages mais ces documents n’indiquaient alors pas la part de jeunes interrogés. On peut néanmoins supposer que sur les 1 000 personnes interrogées dans chaque sondage, on compte au maximum 100 jeunes de 18 à 24 ans car cette tranche d’âge représente en effet 10% de la population. Même en cumulant ces trois sondages du mois de mars, CSA n’a donc interrogé au maximum que 300 jeunes ! Les sondeurs savent pertinemment qu’il est impossible de faire une enquête sérieuse avec un échantillon aussi réduit. Avec 300 personnes interrogées, les limoges_00marges d’erreurs sont en effet de 5%. Et encore, il s’agit d’une estimation basse car il est tout à fait possible que le nombre de jeunes interrogés soit encore plus faible. Quel rôle joue « Le Monde » dans cette histoire ? Pourquoi ce journal, qui se veut le quotidien de référence, accepte de participer à cette grossière manipulation ?

En lisant avec gourmandise comme d’habitude les commentaires de ma dernière note, j’ai trouvé cette analyse (commentaire 143) qui précise le tableau. Je vous le livre donc. Ne manquez pas de dire s’il y a erreur. « Gros titre du Monde aujourd'hui, relayé hier soir par tous les médias dans tous les journaux télévisés : « Marine Le Pen pourrait arriver en tête chez les 18-24 ans ; 26 % d'entre eux seraient prêts à voter pour elle au premier tour de la présidentielle, selon une étude de l'institut CSA fondée sur un cumul de trois vagues successives d'intentions de vote réalisées du 12 au 28mars. » Sans vouloir accorder trop de crédit aux sondages, je suis quand même allée voir les quatre sites des instituts pour lire leurs dernières enquêtes. Qu'y apprend-on ? « CSA dans sa dernière enquête en avril n'a pas travaillé sur la répartition des votes par âge. IFOP, dans son enquête du 9 avril, donne 17% des 18-24 ans pour Mélenchon, 27% pour Hollande, autant pour Sarkozy et 16% pour Le Pen. SOFRES n'a rien publié de récent. LH2 dans sa dernière enquête des 30 et 31 mars donne 26% des 18-24 ans pour Mélenchon, 23% pour Hollande, 20% pour Sarkozy et 11% pour Le Pen. On est donc très loin des "prédictions" du Monde. Mais après la une de « Libération » qui, en janvier, avait décompté pour Le Pen, dans un grand ensemble, les 18% qui avaient répondu voter "certainement" et "probablement" avec les 12% ayant déclaré "probablement pas", on peut s'attendre à tout ! Visiblement, les grands médias ont fait très ouvertement le choix d'une jeunesse raciste et toute imprégnée des thèses d'extrême-droite. »

J’en déduis que madame Le Pen leur manque. Elle est le verrou du système. Ils vont donc bien l’aider à ne pas se faire dépasser par nous. Car vous noterez que si tout ce petit monde nous tape avec constance, il reste d’une délicatesse amandine pour la politique de dédiabolisation entreprise par la madame. Comme ça tombe bien pour elle ce bain de jeunesse si bienveillamment accordé ! Aussitôt la garde rapprochée en a profité pour régler quelques comptes internes. Ainsi le chef des jeunes écervelés du Front National a sauté sur l’occasion ! Il a conclu sur « France Info » que cette génération n’avait pas connu la période des caricatures contre le FN et donc qu’elle avait été rendue disponible à leurs sottises par la dédiabolisation entreprise par madame Le Pen. Un message à usage interne au moment où le vieux Le Pen renâcle devant le gâchis de la politique néo-sarkozyste de la fille. Il n’a pas fini de s’inquiéter. Le soutien du journal « le Monde » est rarement de bon augure électoral.

Une autre déception c’est celle que m’inflige mon palmipède habituel, le « Canard enchainé ». Il m’annonce à la une ! Puis j’ai un super papier qui est destiné à se moquer de mon programme. Ça, je le comprends, car après tout on n’est pas obligé de me préférer aux socialistes. La déception c’est que les chiffres publiés sont bidons. Leur source n’est pas citée. C’est dommage. Car il s’agit de le brillante « étude » dont j’ai déjà parlé ici dans ma précédente note. C’est le prétendu « Institut de l’entreprise ». Pourquoi la source est-elle cachée ? Elle ne risque rien celle-là. En effet le conseil d’orientation de cette merveille est constitué par le gotha du CAC 40, une vingtaine de super friqués de choc. Quant aux chiffres ils ne valent rien. A moins de démontrer le contraire. Voir ce que j’en ai déjà écrit. Ce qui est vraiment dommage venant du « Canard » c’est d’avoir publié sans le dire, non seulement un bidonnage patronal mais surtout de ne pas avoir remarqué qu’il avait déjà été publié par le « Figaro » en début de semaine. Comme je connais le « Canard », j’en déduis qu’il s’est fait enfumer. A la place du chef je vérifierais le degré de proximité de certains informateurs de la rédaction avec le PS car les argumentaires de Solférino et ses coups tordus ont tendance à polluer la mare aux canards ces temps derniers. De toute façon je serai bientôt vengé car dès que François Hollande sera le « prochain président », ça m’étonnerait beaucoup que le « Canard enchaîné » devienne son journal officiel. Ou alors seulement le journal officiel de ses turpitudes. Et si c’est moi l’élu ? Ce sera ma croix, je le sais d’avance.

Un dernier commentaire. Il concerne un clip fort drôlement mené. Une jeune chanteuse me propose de prendre le pouvoir sur elle. Je n’y suis pas intéressé. Je sais bien qu’il s’agit de sourire et je sais bien que tout le monde n’a pas l’honneur d’être le sujet d’un clip, ni même d’une si bienveillante invite. Mais je ne peux laisser passer sans dire que je n’ai l’intention de prendre le pouvoir sur personne. Cela ne fait pas partie de ma façon de voir les rapports humains ni même les rapports amoureux. Et puis je crois que ça doit être épuisant de prendre le pouvoir sur quelqu’un d’aussi remuant que cette personne-ci ! Ensuite, sans dramatiser d’aucune façon, je dois aussi dire que je ne suis pas certain que cette caricature soit aussi bienveillante qu’il pourrait y paraître d’abord. Et d’abord parce que sinon, je suppose qu’on m’aurait prévenu ou demandé mon avis ce qui n’a pas été le cas. Enfin je suis bien gêné de savoir qu’il s’agit d’une publicité pour une agence. Et surtout je trouve très saumâtre que du fait de la législation en vigueur ce clip sera imputé dans mon compte de campagne ! Heureusement que je suis loin du plafond. Je voulais vous le dire. Je ne perds pas le sourire, j’ai bien rigolé. Mais, à froid, je me marre moins.


1 331 commentaires à “Le président de l’Equateur m’encourage”

Pages : « 1 2 3 4 5 [6] 7 8 9 10 1127 »

  1. 251
    Alice dit:

    bonjour M. Mélenchon, bonjour l'équipe,
    On sent le cuir entamé, même s'il est bien tanné... en effet, il y a de quoi après toutes ces attaques... il y a des jours on peut se demander quelles motivations permettent de faire de la politique aujourd'hui quand on ne pense pas comme tous ces "chiens enragés" de la médiacratie bien pensante ou des autres partis politiques ?
    Nous suivons cela de très près et tenez bon dans la dernière ligne droite pour rester serein malgré tout. Vous pouvez toujours appliquer les principes du "curé tibétain" et sortir un drapeau blanc pour leur faire plaisir à côté du rouge.
    Bon courage et ne lâchez rien jusqu'au soir du 22 avril et peut être plus si affinités...

  2. 252
    JaB dit:

    47 frontcoco dit: 12 avril 2012 à 9h45 pendant qu'ils se déchaînent sur notre programme, nous anticipons la prochaine échéance...

    C’est ce temps et coup d‘avance que je constate chaque jour dans cette stratégie de l’équipe de campagne ! Et encore une fois, comme pour le confirmer : le clip officiel présidentiel ! Vous avez été quelques-uns ici à en faire l’éloge ou la critique, mais je n’ai vu personne faire la comparaison avec celui du PS. Alors que jusqu’à lors tout le mouvement et mots du FdG ont été basés sur la révolution, 1789, la résistance, images de foule..etc, dans ce clip aucune image de violence n’est montrée et Jean Luc y apparaît extrêmement calme et extrêmement précis. De l’autre coté, le PS, lui, vient de s’approprier ce thème de1789 … Par un certain coté, on pourrait s’en sentir frustré, mais avec réflexion marketing (excusez le terme) l’électeur ne peut qu’en constater le plagiat patent, et puis … en comparaison des vociférations et gesticulations dispersées de FH dans leur clip, ce calme aujourd’hui affiché de Jean luc est beaucoup plus ferme, assuré, réfléchi, prêt et organisé à la bataille ! Deux attitudes totalement différentes face à l’adversaire ! Voilà ce que j’avais à en dire. Félicitations à toute l’équipe de campagne la stratégie est absolument remarquable ! C'est comme çà que l'on gagne une guerre ! On lache Rien !

  3. 253
    Talou dit:

    J ai 56 ans. Fille de parents communiste, française ayant aussi la nationalité espagnole (récupération suite à la loi mémoire historique espagnole), syndicaliste, j ai tjrs voté à gauche sans etat d'âme... Mais pour la première fois, je me sens "portée" par le front de gauche et je suis en accord à 100% avec ce programme. Notre candidat est le seul (des 4/5 importants) qui ne joue pas la personnalisation... Il dit NOUS et non pas JE comme tous les autres. Quand je lis le blog de M.Melenchon, tout glisse dans mon cerveau, et ça me fait l'effet que c'est moi qui ai écrit ces textes.. Il lit dans mes pensées, l'humain d'abord, résistance... C'est ce à quoi k aspire !
    Merci de me permettre de vivre cette election avec tant de bonheur... Dans ma famille proche, tout le monde va voter MElenchon, dans mes collègues syndiquées idem. Il me reste 15 jours pour convaincre les autres !

  4. 254
    ireria dit:

    Réponse à Julie: le 12 mars Rafael Correa a appelé à la formation d'un front international des artistes, intellectuels etc pour riposter aux campagnes de droite. Elle rassemble déjà la "crema y nata" du continent en défense de la révolution citoyenne,notamment tous les secteurs qui appuient l'Alba. Je te colle le lien sur le site de la révolution citoyenne. Fais attention à celle que tu as reçue, je ne crois pas que ce soit celle ci.

    http://www.elciudadano.gov.ec/index.php?option=com_content&view=article&id=31250:procesos-politicos-progresistas-deben-formar-un-frente-comun&catid=40:actualidad&Itemid=63

  5. 255
    Olivier dit:

    Il est tout à fait primordial que des gens qui ont l'expérience des révolutions citoyennes vous soutiennent car cela ancre vos propositions dans un cadre concret. Si on vous pose la question comme pour poutou hier "Dans quel pays s'appliquent les idées que vous proposez" au moins vous en avez plusieurs.

    Je pense que ce soir vous aurez droit encore à ce fameux prechi precha sur le réalisme et je pense que vous vous y êtes préparé. Je ne comprend pas comment tous ces gens peuvent parler de réalisme alors qu'ils ont devant eux un système qui ne fonctionne pas et qui a montré ces limites. La question est alors de savoir qui est réaliste et qui ne l'est pas ?

    Je suis un chef d'entreprise passionné de politique qui vous suit déjà depuis plusieurs mois. Ce que vous proposez est réaliste et si on regarde l'histoire c'est ce qui a été fait dans les années 30 par roosvelt. Si je peux juste me permettre une petite critique : Vous devriez mieux expliquer aux petits entrepreneurs le processus d'augmentation du smic pour qu'ils comprennent la faisabilité technique de la mesure car cette mesure est largement dévoyée par vos adversaires pour mettre à bas votre programme.

    La menace des marchés financiers se fait de plus en plus précise à mesure que l'election touche à son terme. Je ne comprend pas qui a laissé faire la création de l'outil eurex qui permet d'attaquer la france à partir du 16 avril.

    J'espères ce soir que vous arriverez encore à retourner la...

  6. 256
    Handala alghiwani dit:

    Bonjour
    merci au fdg et à son condidat de redonner de l'espoir à des millions de gens.Partout dans le monde on suit attentivement cette compagne et en particulier au maroc.le régime marocain inféodé à l'ump a choisis son camp.cette semaine on a vu défiler madame Rachida dati pour expliquer aux français résidants au maroc combien le vote sarkosy est salutaire pour la france et pour les pauvres pays comme le maroc.Et toute cette propagande se fait sur une télévision public(2M) payée par le contribuable marocain.Cependant la riposte s'organise,la solidarité internationnale s'élargie et plusieurs membres du mouvement du 20fevrier soutiennent votre condidature.(le mouvement du 20 fevrier àl'instar du fdg est une coalition de plusieurs organisations politiques syndicales associatives et miltants indépandants) certains militants de ce mouvement sont en prison,d'autres sont réprimés ou privés de leur droit le plus légitime à savoir militer syndicalement.,comme c'est le cas dernierement du grand miltant Ahmed AMINE et de ses trois de ses camarades de l'UMT(Union Marocaine du Travail)
    ON NE LACHE RIEN
    Salutation fraternelle à tous

  7. 257
    Toufik dit:

    Bonjour à toutes et à tous,
    Tout d'abord, merci à vous, Jean Luc, pour votre dévouement sans faille à notre cause commune. Je suis impressionné par ce que je devine, au fil des jours, des semaines, des mois, de ce que doit être votre emploi du temps !
    Maintenant, en ce qui concerne la cohalition affichée de l'ensemble de vos détracteurs, et même si cela vous affecte sans vous abattre, réjouissez-vous ! C'est l'aveu de la victoire du Front de Gauche ! Il ne leur reste que la bassesse comme soubresaut. Ils savent que vous avez déjà gagné, que nous avons déjà gagné et que ce n'est qu'un début. Les masques tombent et le "fairplay" semble être une valeur qui leur échappe.
    J'en profite pour saluer votre compétence, celle de votre équipe de campagne et des militants engagés, chacun à leur niveau.
    Notre heure arrive... inéluctablement !
    Toufik

  8. 258
    Fabien Delatre dit:

    ca fait un peu DSK vers la fin dans la sdb... Attention a pas trop prendre le pouvoir sur cette demoiselle pas trés sage !
    Et pis une pouffe bien fringuée c'est de droite, ca fait pas de gauche !

  9. 259
    olivier dit:

    Bonne remarque d'un ami qui me demande si la réduction du budget de la défense fait parti du programme du front de gauche. ?

  10. 260
    michel de toulon dit:

    Pour le meeting de marseille ont partira aux plages du prado en passant par l'avenue du prado,qu'il le veuille ou non le gaudin avec le nombre que l'ont sera sa ville sera bloqué

  11. 261
    jean ai marre dit:

    @ 235 redline69
    drôle de parti..(EELV).. où les cadres abandonnent leur candidate !
    et ce serait nous les fous ?

    Et tu ne dis pas tout !
    Que penser du cadre Vincent Placé, dont les objectifs clairement annoncés c'est d'être prochain ministre sous Hollande ?
    Ce matin à LCP (politique matin) il faisait le beau, ce pépron, venant représenter la candidate des verts, qu'il n'a " pas vu depuis une semaine ".Pas très... joly, et très curieux tout de même.

  12. 262
    kimble 44 dit:

    Bonjour à tous,
    Que les électeurs du PS égarés sur ce site peuplé de bolchevik et qui craignent un virage trop à gauche de F.H. se rassurent : il est bien entouré :

    http://www.bancpublic.be/article.php?id=5488

  13. 263
    Françoise32 dit:

    Bonjour, aujourd'hui sur FI j'ai écouté les clips officiels (14h) et j'ai entendu celui de Poutou. Il a changé, c'est une chanson qui est diffusée et qui est relayée par le "On lâche rien" et on entend le mot "résistance". Qui peut me dire pourquoi ? Est-ce un message ? Pourquoi ceux des autres candidats sont les mêmes qu'hier à la télé ?

  14. 264
    yalfeuaulac dit:

    Je reviens sur le sondage BVA:

    http://www.bva.fr/fr/sondages/criteres_de_presidentiabilite_et_potentiel_de_vote_des_principaux_candidats.html

    Ce sondage n'est toujours pas sur le site du Parisien, qui l'a commandé, il a disparu du site du Monde où je l'avais trouvé!
    Précision, les résultats sont annoncés bruts, c'est à dire non corrigés et il donne Jean-Luc Mélenchon en 2° position sur le potentiel de vote (électeurs certains+probables)

    Ceci explique-t-il ce silence? (pour consulter ce sondage, il faut aller maintenant sur le site BVA et télécharger l’enquête, tant qu'elle n'a pas disparue...

    Allez, encore un peu d'efforts et un 2° tour Hollande- Mélenchon est à portée de vote! Ça serait rigolo...

  15. 265
    maxou dit:

    Bonjour à vous,
    ai-je la permission de recopier un extrait d'article de l'huma ?

    Certains en sont encore à s'étonner de la persistance d'un fort courant antilibéral en France. En 2005, il a cheminé dans l'unité et rejeté le traité constitutionnel européen. Ceux qui l'ont cru vaincu par la crise, maté par Sarkozy, se sont lourdement trompés. En 2011, il trouve à s'exprimer à nouveau dans le rassemblement du Front de gauche parce que son ambition, reprendre le pouvoir sur les banques, son projet, incarner une alternative au capitalisme et non pas une simple alternance de gouvernement, et son candidat, Jean-Luc Mélenchon, parviennent à donner envie que cette élection se joue vraiment dans les urnes plutôt qu'à la Bourse. Hier, CSA a publié une étude selon laquelle 94 % des Français estiment que le mieux-vivre des citoyens est important dans la réussite économique et sociale d'un pays. Le bonheur comme objectif commun de la société ? Ça c'est un bon programme.
    l'humain d'abord.
    Max

  16. 266
    Claude46 dit:

    Les chiens de garde du capital se déchaînent, tronquent, manipulent, mentent, insinuent pour nuire et discréditer le seul candidat qui présente un programme dont l'humain est au centre de tout. Ces soit-disant "journalistes" et leurs chefs en réalité véritables militants permanents de la pensée unique, enragent de voir note candidat Jean-Luc Mélenchon et le Font de Gauche être les auteurs et les acteurs d'une campagne présidentielle qui détonne. Le scénario qu'ils avaient concocté est bousculé par cette belle campagne dynamique menée par des militants et des sympathisants qui entraînent dans leur sillage beaucoup de gens autour d'eux de plus en plus conscients des mécanismes et des politiques austéritaires qui font notre malheur. De plus en plus de monde s'approprie les enjeux de cette élection : poursuite et aggravation de l'austérité, qu'elle soit de droite ou de gauche ou bien desserrement de l'étau par la relance de l'activité avec l'augmentation du smic à 1700 €... avec bien d'autres mesures de notre programme "L'humain d'abord". Beaucoup prennent conscience qu'il ne suffira pas d'un changement d'homme à la tête de l'état pour que nos conditions de vies s'améliorent... C'est cette dynamique et ces enjeux que ces chiens de garde du capital veulent enrayer et masquer... Jusqu'au bout, ils mettront en oeuvre leurs coups bas. Jusqu'au 22 avril, il ne faudra compter que sur notre force, celle du peuple... et elle est puissante. Résistance ! On...

  17. 267
    tchoo dit:

    Il est certain que toute cette engeance médiatique craint pour elle et ses privilèges, plus le Front de Gauche est haut, plus ils sont virulents au mépris de toute parcelle d'objectivité.
    Et maintenant les journalistes de la presse étrangères s'y mettent, à commencer par l'italien que l'on voit partout, qui me semblait pourtant un homme de réflexion, qui n'a eu de cesse, hier sur LCP de cracher sa haine sur Jean Luc et le Front de gauche. Il en avait la bave aux lèvres le pauvre.
    L'anglais qui vient nous donner des leçons de gestion sociale (je lui conseille de venir discuter avec ses compatriotes "réfugiés" dans le Sud Ouest, il pourrait comprendre pourquoi ils sont là), il n'y avait que le correspondant allemand qui semblait un peu plus modéré et un peu gêner des déchainements de mauvaise foi de ses collègues, avec le journaliste malien qui avait l'air, lui de beaucoup s'amuser.
    Ce tropisme de bien pensance, de soumission au réel devient insupportable de la part de tous ces gens, qui devrait être là pour témoigner, rendre compte et cesser de prendre parti sans justifier un instant leurs dires

  18. 268
    ventdebout-38 dit:

    Un deuxième tour Hollande/Mélenchon serait catastrophique pour nous car en effet, l'UMP, les bayrouistes et les FN voteraient à coup sûr pour Hollande.
    Il faut battre Hollande au premier tour et être face à Sarko au deuxième, et là c'est dans la poche.
    Mais bon, un pas aprés l'autre (pour ne pas tomber dans l'escalier...).

  19. 269
    michel01 dit:

    Nous sommes inondé(e)s de chiffres (sondages, tweets, messages, etc...etc). C'est intéressant voire même indispensable pour apprécier la réalité du moment. Le quantitatif domine tout !
    Mais, (à part les blogs des soutiens à Jean-Luc Mélenchon, ce blog, le site du Fdg, ACRIMED, l'Huma, etc...etc qui mettent l'accent sur les aspects qualitatifs de la lutte et du rassemblement ) nous retrouvons, sur cette réalité, un silence "religieux" chez tous les autres.
    La qualité des femmes et des hommes de tous âges et de toutes conditions qui se retrouvent dans l'esprit et la lettre du programme du Fdg et dans la campagne de Jean-Luc Mélenchon est totalement passée sous silence. Elargissons cet aspect qualitatif de la campagne dans les commentaires de la presse. Montrons plus encore qui nous sommes, ce que nous faisons, ce que nous voulons. Déjà des centaines d'internautes ont pris ce chemin. Ils ou elles montent en première ligne. Là est notre place... entre autres !

  20. 270
    breteau jean claude dit:

    la democratie selon hollande: je m assoie sur les millions de voix de gauche, " elu" j applique mon programme. Point. ça ressemble a du Sarkozy qui en 2008 a fait fi de 2005, car ne n oublions pas au premier tour il recueillera beaucoup moins de 50% des voix et n aura aucune legitimite a agir selon son bonplaisir. Le vote utile et bien celui pour j l m elenchon et la 6 è republique mettant fin a cette democratie virtuelle oubliant plus de 70 % des electeurs
    Le Pen confirme jour apres jour qu elle est bien du club du systeme avec austerite comme programme,il n y a plus d argent dans les caisses pour accueillir des demandeurs d asile.Elle defend les interets de sa petite entreprise de milliardaires et n est pas prete a recuperer l argent detourne par ceux de sa classe

  21. 271
    ireria dit:

    soutien a la révolution citoyenne.amis et camarades remercions le président Correa. Signons la pétition de soutien à sa révolution citoyenne et élargissons avec un air de France le front internationaliste dont il appelle la création (déjà des milliers de signatures voir le lien ci dessus avec l'adresse où envoyer vos signatures.).

    http://www.salta21.com/Respaldo-a-la-revolucion-ciudadana.html

  22. 272
    J. Cancel dit:

    Bonjour,
    Vote des jeunes, sondages, intentions de vote, popularité... : annonces et projections plus ou moins fiables - et honnêtes-, avec marges d'erreur prévues.
    Mais les foules incroyables de la Bastille, de Toulouse et je l'espère aussi de Marseille, c'est de la réalité bien concrète, des vrais citoyens et citoyennes en chair et en os,... et en rêves aussi !
    Quelle bouffée d'air, enfin !
    Et si tout le fiel déversé par tant doit manquer de charme pour vous, c'est aussi le signe de leur peur et de la conscience du danger qui les guette bien réellement aussi,... enfin !
    Alors courage," le fond de l'air est rouge" et c'est beau et bon.
    Prenez soin de vous.

  23. 273
    Antraigues dit:

    Beaucoup de commentaires pleins de sagesse ce jour sur le blog : Il faudrait en effet profiter du passage télé ce soir pour rappeler le rassemblement de Marseille puisque les médias n'en parleront pas; rappeler également que la régularisation des travailleurs sans papiers favorisera les TPE et PME honnêtes; ne pas perdre une seconde à parler du clip de la greluche qui semble en effet être un piège.Courage. On est tous là !

  24. 274
    Kapusta Frédéric dit:

    Bonjour Jean-Luc toi qui m'avait permis d'utiliser les salons du Sénat pour le dîner d'une conférence internationale en 2007.
    J'apprécierais beaucoup que tu lises et commentes la lettre et le travail d'une personne qui lutte contre la Loi mobilité depuis le début.
    Je joins donc son texte et prie les modérateurs de ce blog de te la transmettre même si ce commentaire ne passe pas le filtre.

    Présentation actualité mobilité du 6 04 12

    Loi mobilité : Sarkozy reconnait son échec ; paysans contre la loi agricole ; 144.444€ de dette par seconde

    Fichier de 83 pages :
    http://www.mediafire.com/?3iu157urasvwchm

    Liste des actualités mobilité :
    http://www.mediafire.com/?j9c5d9bcc8p42ly

    bilan d’activité du Comité d’évaluation et de contrôle des politiques publiques de 2009 à 2012
    et présenté par M. Bernard ACCOYER, Président de l’Assemblée nationale 30 mars 2012.
    À l’exception notable du secteur de la défense, la RGPP n’a en outre que très rarement été l’objet de mesures d’accompagnement des personnels, que ce soit en terme de mobilité, de formation ou de conditions financières

    En février, une grecque avait provoqué l‘émoi, en menaçant de se jeter par la fenètre dans son lieu de travail. Mère de famille et fonctionnaire comme son mari, elle venait d’apprendre leur prochain licenciement.
    Manifestation des dockers grecs contre l’annulation de la dette grecque qui amputent leur retraite, placée dans la dette grecque.....la gauche gueularde bien...

  25. 275
    de passage dit:

    http://www.planet.fr/l-actu-expliquee-quels-seront-les-revenus-de-nicolas-sarkozy-s-il-n-est-pas-relu.184014.11038.html?xtor=ES-1-184414%5BPlanet-a-la-Une%5D-20120411

    Il faudra aussi régler ce scandale.

  26. 276
    Radio Libertaira Zamorana dit:

    Bonjour Jean-Luc.

    C'est bein pour vous le soutien du Rafael Correa, nous pensons que la révolution citoyenne au Equateur est plus révolutionnaire que la révolution bolivarienne au Venezuela, pour nous le monsieur Hugo Chavez c'est un homme de droite avec un discours de gauche.

    Bonne chance

  27. 277
    miss coquelicot dit:

    Cher Jean-luc, mes amis,
    Le président de l'Equateur nous encourage. C'est tout ce que j'ai envie de retenir du présent : notre combat pour la 6ème république, l'horizon des nos valeurs et notre formidable élan de liberté qui s'enracine dans l'esprit de résistance de nos ainés.
    C'est cela qui est essentiel et qui nous rend invincibles : nous nous sommes retrouvés et nous nous reconnaissons déjà...
    La médiocrité de certains articles de presse, la bassesse de certaines attaques quelles qu'en soit la forme, le silence méprisant destiné à nous ignorer ne changeront rien : le monde ne peut plus faire semblant, désormais il est habité par l'humain et c'est vers lui que tous convergeront demain.
    Et en ce qui me concerne, j'ai toujours fait confiance à l'humain aussi profondément enfoui dans l'homme soit-il. C'est le sens de notre résistance aujourd'hui, intelligemment et fraternellement orchestrée par toi, Jean-Luc.

  28. 278
    Jean-François91 dit:

    Pour toutes les raisons mentionnées ci-dessus, il est important de ne plus donner un sou aux chiens de garde et de soutenir les rares médias au service des 99% !
    Le problème n'est ni nouveau, ni seulement hexagonal :
    Centinaia di migliaia di operai, danno regolarmente ogni giorno il loro soldino al giornale borghese, concorrendo così a creare la sua potenza. Perché?
    Des centaines de milliers d'ouvriers donnent régulièrement, chaque jour, leur petite pièce au journal bourgeois, contribuant ainsi à créer sa puissance. Pourquoi ?
    Antonio Gramsci, I giornali e gli operai. "Avanti!", ediz. Piemontese, 22 décembre 1916

  29. 279
    jpp2coutras dit:

    Beaucoup de positif dans ce dernier post, auquel j'ajoute mes bravos admiratifs, et beaucoup d'encouragements - malgré les projections de toutes sortes de divers canidés pour qui ça presse ; la tornade rouge et verte va balayer tout ça du sol au plafond; ça va être tout neuf!
    Il est excellent que des humains chaleureux et droits, comme Mr Corréa parmi beaucoup d'autres, prennent parti clairement pour l'intérêt collectif de l'HUMAIN d'ABORD et donc pour JLM; caramba! qu'il en soit honoré par notre haute estime (pas par la légion d'honneur donnée aux copains par le ventilateur à boue-ton-d'or - et que ceux qui la méritent refusent pour ne pas être mélangé à ce gratin caramélisé - à remplacer illico dès le 8 mai...)
    Alors que le ridicule emballe les piailleurs démédias qui picorent dans nos écrans comme la volaille dans un poulailler éclairé au néon, il se répand une F_umée N_auséeuse qui suinte de partout au château.
    Croyant lancer le Buzz, ils dispersent la Bouzze; et tôt ou tard arrosé l'arroseur est, même sans "ventilateur à boue".
    De tout coeur avec vous pour ce soir et les jours suivants; lire quelques mots de la lettre du président Corréa à voix haute?
    Et si Poutou incitait ses fans à voter utile /FdG ? il deviendrait héros de gauche subito...
    Résistance ! comme Raymond Aubrac, né le jour où J.Jaurès était sacrifié au dieu fric-frac, le clamait; le jour approche où nous reprenons nos destins en mains. Rien lâcher! jamais

  30. 280
    jean 76 dit:

    et oui les médias veulent faire remonter poutou pour tenter de nous faire baisser, mais c'est pa sçà qui fera gagner F H, car 20+13+2+3=37 méme si quelques % viennent du FN ou de bayrou, on est loin d'une victoire à gauche au 2é tour !
    reléchissez sondeurs, médias, FH,NS a pas encore perdu!

  31. 281
    lou passejaire dit:

    au sujet du clip, ne manquez pas de lire :sexe-musique-et-politique
    ou l'histoire d'un enfumage décrypté par des vilains hackers....

  32. 282
    Annie penseelibre dit:

    On m'informe sur mon blog de cette réflexion sur ce clip. Inquiète. Comment ils décomptent ? le nombre de fois qu'il joue ? et comment ils savent ça si c'est sur un blog, bon sur dailymotion… mais quelqu'un qui le pique ? mais alors pourquoi pas tous les clips parlant du Front de Gauche et mentionnant JL Mélenchon tant qu'ils y sont.
    Si c'est si nefaste je l'enlève de mon blog, donc la réponse serait bien venue pour tous. Merci. Ceci dit je le trouve vraiment nullissime musicalement et de décors…

  33. 283
    Sami dit:

    Il aurait sans doute fallu lancer une pétition en ligne pour demander aux principaux journaux et à leurs éditocrates officiels avec pedigree d'arrêter d'être un frein à la démocratie et un soutien actif de la Pensée Unique Libérale. Ce n'est pas le nombre de déclarations vengeresses à peine dissimulées dans les articles du Monde et consorts qui sont difficiles à trouver pour étayer le propos. Je suis sur que ça aurait fait réagir. Ce sera peut-être pour les législatives...
    Bonne campagne et bon courage à tous les membres du Front de Gauche qui bossent comme des acharnés pour cette belle campagne!

  34. 284
    bertgil dit:

    Les attaques du ps,des verts et méme de Poutou, deviennent de plus enplus virulentes.JlM doit y répondre d'une façon musclée et ne pas hésiter à rappeler les forfaits commis contre le peuple français par le ps et surtout Hollande.Aide à Sarkozy pour faire adopter le traité de Lisbonne,le Mes les socialistes n'ont pas voté contre,Gouvernance de l'europe avec la droite conservatrice, gouvernement en Gréce avec l'extréme droite,etc..C'est triste à écrire, mais Hollande et Sarkozy c'est la méme chose avec des attitudes et des postures différentes.C'est l'UMP et le PS, méme politique.Si Hollande était élu il ferait tout pour détruire le FdG.A bon entendeur....

  35. 285
    bibi dit:

    Bonjour à toutes et tous !
    Je lis les billets de Jean Luc avec intérêt, je lis vos commentaires chaque jour comme un gourmandise, j'interpelle tous mes contacts, au risque sans doute de devenir un peu "chia...e" (mais pour certains, il faut insister et ça finit par payer !)
    Jamais, jamais, quoiqu'ils disent, une campagne de m'a aurant passionnée.

    J'ai juste envie de dire à Jean-Luc Mélenchon : "Ce soir, lâchez vous !."
    Qu'il fasse lui même les questions et les réponses ! C'est son temps de parole, pas le leur !

    C'est notre programme qu'il vient défendre, par celui de France 2, qui table d'ailleurs sur une super-audience ce soir du faît de la seule présence du FdG (c'est pour ça qu'il passe Jean Luc en fin d'émission) !

    Et que Jean Luc sente derrière les écrans les millions de soutiens que nous sommes, suspendus à ses paroles.
    Quand aux médiacres, plus ils nous accablent, plus nous nous rapprochons les uns des autres pour faire un Front du Peuple.
    Nous résistons...Nous prenons le pouvoir !

  36. 286
    Guy dit:

    Pourquoi je ne vote pas Monsieur Mélenchon et le Front de Gauche :
    Remettre la retraite à 60 ans pour tout le monde, rembourser les soins médicaux à 100%, le SMIC brut à 1700€/mois et puis en plus limiter le salaire des gens qui « travaillent le plus » de 1 pour le minimum à 20 au maximum dans une entreprise.
    Mais c'est la ruine assurée pour la classe d’en haut ne disposant plus que de 360000€ de revenu annuel, une décadence certaine pour tous les nombreux français qui dirigent la Nation avec « clairvoyance et justice ».
    Oui il est temps que l'on dise les méfaits de cette vrais gauche, qui à su imposer à nos patrons les effets néfastes des congés payés, des heures supplémentaires, des 35 heures, des jours fériés, de l'allocation adultes handicapés de la couverture maladie universelle et toutes ses dépenses dans le social.
    Nous avons besoin de mesures fermes et nous vivrons à nouveau dans un « beau pays démocratique » votons tous contre le pouvoir d'achat des pauvres qui doivent rester pauvres afin de respecter l'ordre des choses.
    Voyez chers électeurs comme dans les autres pays, aux Etats-Unis par exemple ou l'on a réussi à éliminer les partis de gauche par tous les moyens FBI notamment, ou en l'Allemagne qui va si bien avec ces travailleurs à 1 ou 2 euros de l'heure.
    Vous croyez que je plaisante ?
    OUI BIEN SUR !
    VIVE LE Front de Gauche, PRESIDONS VOTONS MONSIEUR JEAN-LUC MELANCHON

  37. 287
    christine dit:

    bonjour Jean Luc, Je ne suis pas experte en commentaires politiques donc je viens juste vous dire que nous serons toute la famille ce soir devant la télé. Tout en étant clair et précis dans votre argumentation,restez serein et ne cedez pas à leurs questions de diversion.Je suis infirmière libérale, je vois bcp de monde et je m apperçois que depuis qques jours il y a de + en + de monde qui va voter JL Mélenchon! Un autre constat : bcp de gens ne croient pas en Hollande. Mille mercis et rdv ce soir

  38. 288
    Raphaël dit:

    La force de ce mouvement c'est : la lumière qui défait l'ombre - personne ne peut rien contre cela - les sourires qui jaillissent du fond, la sève qui pousse dans les capillaires...
    Nous sommes conçus pour l'épanouissement ; cela n'empêche pas le "travail" à accomplir, pour chacun de nous, au contraire.
    Courage, courage, courage Jean-Luc Mélenchon, et remerciements, vraiment.

  39. 289
    le révolté dit:

    Boycott de sarkosy ce soir à la tv.

    Sarkozy passant en derniére position ce soir à l'émission DPDA je vous propose d'éteindre la télé dés que l'interview de jean luc sera fini afin d'influer sur l'audience dont on ne cessera de nous en parler si celle ci est bonne.les médias nous boycettent faisons de même.

  40. 290
    Paul.G dit:

    Poutoupoutoupoutoupoutoupout …
    Depuis ce matin, un phénomène étrange a envahi les rédactions radiophoniques, internautiques et journaleuses de France,
    Poutoupoutoupoutoupout..
    On dirait des petits enfants entrain de jouer aux petites voitures.
    Mais d’où provient donc cette infantilisation soudaine de la campagne électorale ?
    La peur du grand Mélenchon les aurait elle fait régresser à ce point ?
    Après le vélo du facteur, la tuture du NPA est bien pratique pour rassurer les puissants !

  41. 291
    equatorien66 dit:

    Hueureux que le président de l'Equateur,Rafael Correa ait ecrit pour soutenir notre campagne.Les équatoriens l'ont fait,à notre tour à présent.
    Vive la révolution citoyenne,vive le Fd G

  42. 292
    equatorien66 dit:

    Hueureux que le président de l'Equateur,Rafael Correa ait ecrit pour soutenir notre campagne.Les équatoriens l'ont fait,à notre tour à présent.
    Vive la révolution citoyenne,vive le Fd G

  43. 293
    anna dit:

    déjà tant de messages depuis ce matin, c'est incroyable. Moi aussi je veux ici exprimer ma gratitude à toute l'équipe du FdG et à vous Jean Luc car cette campagne dynamique m'a réconciliée avec la politique, j'attendais depuis des années la mise au clair d'un programme et surtout un état d'esprit dans lequel je me reconnais. Ces années furent décevantes et confuses pour beaucoup, il serait inacceptable de faire des compromis cette fois encore, la déception a fait des ravages, les abstentionnistes sont encore trop nombreux.
    Cette fois nous devons, nous allons gagner.

  44. 294
    redline69 dit:

    quand le Onfray insiste avec son Robespierre parce qu'il n'a en réalité que peut d'éléments contre le FdG, il détruit en une émission son crédit populaire dans la vase néo-Libéral.
    c'est d'ailleurs assez drôle de l'entendre dire que les électeurs auront en réalité que le choix entre un Libéral ou l'autre !
    en fait il désigne Sarko ou Hollande ! donc mes amis écoutez Onfray et voté pour Jean-Luc Mélenchon du Front de Gauche.
    l'artiste qui défend notre candidature en lui expliquant les choses ne se voit ressortir que du Robespierre !
    mais par contre les Robespierre du PS on grâce à ses yeux !

    Onfray vous l'a dit ! votez Jean-Luc Mélenchon pour éviter les 2 libéraux. Merci Onfray !

  45. 295
    oleole dit:

    Mark Weisbrot, co-directeur du Center for Economic and Policy Research (CEPR), centre de recherche économique de Washington plutôt favorable aux démocrates. Il écrit dans le Guardian:

    «Nicolas Sarkozy a réussi à faire de l’économie française une économie plus similaire à celle des Etats-Unis sur certains points (…) Il a aidé à faire en sorte que la France soit de plus en plus inégalitaire.»

    Dans une tribune où il critique avec véhémence l’héritage de Nicolas Sarkozy, qu’il accuse d’avoir mis à mal les acquis sociaux, l’économiste souligne aussi que François Hollande se rapproche trop de son rival de droite.

    «Bien sûr il y a de grandes différences entre les deux, mais si l’un d’eux mettait en place un programme d’austérité [tel qu’ils le prônent], alors que les économies française et européenne sont si faibles, il est presque certain que le chômage et d’autres problèmes économiques et sociaux ne feraient qu’empirer.»

    Jean-Luc Mélenchon:«le seul dans cette course à comprendre les vrais choix économiques auxquels la France et l’eurozone doivent faire face».

    Et de conclure que le vote Front de Gauche est pertinent.
    Cette reconnaissance internationale fait chaud au coeur.
    Je déplore à l'inverse le frilosité en France des personnalités comme Hulot, Etienne Chouard qui pourtant partagent vos convictions...
    En tout cas nous les sans grade, sommes nombreux à porter votre message autour de nous. Animo! el pueblo unido jamas sera vencido!

  46. 296
    Brigitte dit:

    Bonjour Monsieur Mélenchon, Je vous lis, je vous écoute, je n'en rate pas une miette et puis je rapporte autour de moi. Et voici toute la chaleur que vous diffuser : en famille dimanche, on a chanté "le chiffon rouge", ma soeur a accroché sur la poutre de la cheminée, l'affiche "assemblée Front de Gauche à Epinal... nous sommes 21, famille au complet : petits enfants (majeurs aujourd'hui), enfants, parents, grands-parents, 21 voies pour le front de gauche, 21 voies qui s'élèvent pour la fraternité ! On arrive en Provence hier, en mairie, une seule affiche, celle du FdG et une assemblée citoyenne est également programmée. on peut donc se passer de la presse, et croire au militantisme FdG qui ne lâche rien. Nous venons vous voir, vous entendre, à Marseille samedi, oui oui les vosgiens descendent jusqu'à Marseille pour se joindre à cette marche citoyenne, militante. Vous avez redonné du sens à nos valeurs, à nos fondamentaux. Par ailleurs à l'émission "C dans l'air", j'envoie des mails, pour faire entendre une autre voie que celle de la pensée dominante, à tous ces journalistes installés confortablement dans leur discours libéraux, bien sûr mes mails sont quelque peu modifiés mais ils passent. Bien du courage à vous, à bientôt.

  47. 297
    Phidias dit:

    "Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On lui marche dessus, jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête".

    Victor HUGO

  48. 298
    S. VEYNAND dit:

    Je ne peux résister à soumettre cette citation de E. Bloch de sa préface du "PRINCIPE ESPERANCE", qui, soit dit en passant, a été choisi par le Nouvel Observateur, il y a quelques années, regroupant des textes sur le thème du BONHEUR.
    Cette citation trouve son illustration parfaite dans cette campagne dynamique et instructive menée par le Front de Gauche:

    "Avec quelle exubérance n'a-t-on pas de tout temps rêvé d'une vie meilleure qui serait possible. La vie de TOUS LES HOMMES est sillonnée de rêves éveillés dans lesquels entre CERTES UNE PART DE FUITE INSIGNIFIANTE, alanguissante aussi, dont les IMPOSTEURS savent tirer parti. MAIS IL S'Y TROUVE AUTRE CHOSE, qui stimule, qui empêche que l'on s'accommode à l'existant néfaste et que l'on renonce. Cette autre partie a L'ESPOIR pour noyau et elle peut être INSTRUITE. Elle peut être ARRACHÉE AU RÊVE ÉVEILLÉ INCOHÉRENT, SAUVÉE DE LA RUSE ET DES ABUS, délivrée de ses brumes et RENDUE ACTIVE. AUCUN HOMME n'a jamais vécu sans rêver les yeux ouverts, mais ce qui importe c'est de connaître toujours mieux le rêve éveillé et, SANS INTENTION FRAUDULEUSE, DE LUI VENIR EN AIDE EN L'AXANT SUR CE QUI EST JUSTE."

    Le Nouvel Observateur serait-il à ce point hypocrite dans le choix de ses textes et dans sa rhétorique, jusqu'à être oublieux de leur propre diffusion. Car s'il y a un programme qui tient la part active de l'espoir instruit et axé sur ce qui est juste et cohérent, c'est bien celui du Front de Gauche.

  49. 299
    laurent dit:

    Bonjour jean Luc,
    excuse moi si je t'appelle par ton prénom mais ça me donne le sentiment qu'on se connait et du coup qu'on est proche (dans nos idée hein...recule un peu s'il te plait :))
    Trêve de plaisanterie...je tenais à m'exprimer car à l'approche des élections je déprime. En effet, depuis que je suis en âge de voter (ça remonte à 22 ans maintenant) je n'ai voté que deux fois...contre Le Pen en 2002 et contre sarko en 2007. Autant dire que je n'ai jamais voté par conviction "pour" quelqu'un mais toujours "contre" quelqu'un, ce qui est plutôt affligeant tu en conviendras.
    Aujourd'hui donc, je déprime...je déprime de la connerie humaine, de la niaiserie des gens qui m'entoure et de leurs affreuses certitudes sur ce qui est bon pour moi et pour les autres. Pas un instant sans qu'on me dise : "ouais moi aussi je voterais bien Mélenchon mais faut être raisonnable si on veut s'en sortir faut voter utile dés le début". Déduction : voter utile, c'est voter Hollande...une politique de droite "light".
    Récemment j'ai vu ce petit documentaire : http://www.notre-ecole.net/money-le-film-documentaire/
    il explique la crise de manière très pédagogique et après ça quand on vient me voir et qu'on me dit "faut être raisonnable"...j'ai envie de baffer ! si être raisonnable c'est entretenir le système...youpi !
    Pour la première fois de ma vie je vais donc voter "pour" quelqu'un...pour vous ! et au second tour je voterais "utile" en votant Hollande...

  50. 300
    marie-France dit:

    bonjour à tous; juste une remarque par rapport aux sondages: en 2007 sarko a obtenu 31 % au 1er tour; aujourd'hui,alors que tout le monde s'accorde à dire qu'il va y avoir un vote rejet de sa politique, les sondages lui donnent entre 27 et 30 % je n'y crois pas du tout; de plus un total sarkoland qui serait à pres de 60 % me parait demesure; continuons le combat notre cause est juste; Hasta la victoria siempre

Pages : « 1 2 3 4 5 [6] 7 8 9 10 1127 »


Blog basé sur Wordpress © 2009/2015 INFO Service - V3 Archive