03avr 12

Vierzon, Limoges, Toulouse

En marche vers le Capitole

Ce billet a été lu 144 682 fois.

grignyQuand aurais-je de nouveau l’occasion de me retrouver devant ce clavier ? J’ai derrière moi déjà tant de jours sans trêve ! Mais de si beaux moments aussi. Un tunnel d’activité m’attend ! Trois jours sur les routes puisque je vais aller à Vierzon, Limoges et enfin place du Capitole à Toulouse. Puis j’enregistre les clips de campagne. Deux émissions de télé et… la semaine suivante sera déjà là. La cadence est rude. Mais inévitable. J’en déduis que le temps d’écrire va encore se réduire. Je prévois donc un changement provisoire de ma façon de m’exprimer sur ce blog. Puisque je n’aurai pas le temps d’écrire, je vais peut-être faire une « pastille vidéo » régulière. Je ne sais pas encore à quelle cadence. Et je regarde encore comment faire pour ne dépendre de personne pour le réaliser. Mon fidèle webmestre m’accompagnera dans cette nouvelle aventure. Son formidable travail de modération de cette agora qu’est devenu ce blog s’exercera dans un cadre nouveau.

En illustration de ce billet des images de la rencontre, dans un gymnase dimanche 2 avril dernier, entre Jean-Luc Mélenchon et une centaine d'habitants du quartier de la Grande Borne à Grigny dans l'Essonne. Photos : S. Burlot.

J’ai aimé être à Grigny ce dimanche. Je reconnais que c’était très dur physiquement après une telle semaine, continuée, la veille encore, par la soirée LGBT. Elle m’a si terriblement stimulé ! Je place ce grigny_02moment-là sur le même plan que le moment passé avec l’association pour le droit à mourir dans la dignité et celle sur la lutte pour les droits des femmes. Ce sont les frontières de la condition humaine, comme je les conçois pour me demander comment les abolir.

Mais à Grigny c’était le thème de la banlieue qui m’occupait. En fait, pour nous, c’est un thème à reformuler. Notre point de vue récuse la stigmatisation du « hors droit commun » qui est devenu le lot officiel de toutes les politiques dites « de la ville ». La problématique de la révolution citoyenne est fondée sur l’avancée de l’égalité des droits. La question des moyens arrive alors à sa place : celle d’un moyen au service d’un objectif valable pour tous et non d’une fin en soi. Le dire n’enlève rien à ce qui doit être fait de particulier et en particulier. Mais c’est une façon de le poser comme un droit commun mis en œuvre et non une mesure d’exception qui fonctionne comme unegrigny_00a discrimination et une stigmatisation de plus.

La banlieue joue dans notre réflexion politique le même rôle que la découverte du « précariat » comme catégorie sociale caractéristique du nouvel âge du capitalisme. C’en est la forme territoriale. Mais nous ne parlons pas, nous, avec la langue des euphémismes. Nous n’évoquons pas les « territoires abandonnés ». Nous ne parlons même pas de populations abandonnées. Nous parlons de populations surexploitées. Telle est la fonction de ces espaces : le parcage des populations hyper-serviles de notre temps. Tout cela se lit dans les chiffres à livre ouvert. Mais il faut en retenir le sens social et non la description territoriale. Le territoire ici est l’apparence que prend le lien social. Il s’agit d’un apartheid. Ce ne sont pas les quartiers pauvres qui sont le problème, c’est la société qui  produit la pauvreté. Si la pauvreté grigny_08aexplose ici, c’est parce que la richesse explose ailleurs. Si la violence explose en bas, c’est parce que la violence de la guerre économique est devenue la norme que le haut impose à tous.

4,4 millions de personnes vivent dans les 751 quartiers en « Zones Urbaines Sensibles ». On y trouve 43% de moins de 25 ans quand il y en a seulement 30% dans l’ensemble de la population. Ce qui devrait être un atout est transformé en plaie. Car le taux de chômage des jeunes dans les ZUS est de 40% contre 25% dans tout le pays. 43% des jeunes hommes sont au chômage, 37% des jeunes femmes aussi. Il est de fait que le taux de chômage dans ces zones est de 21%, alors qu’il est de 10% dans tout le pays. Cet écart qui accable ces populations se creuse avec l’accélération du modèle libéral. Car  le chômage progresse plus vite dans les zones urbaines sensibles que dans le reste du pays. En à peine un an, de 2009 à 2010, l'écart entre le taux de chômage local et celui du reste du pays est passé de 8,7 points à 10,6 points ! Parmi la pluie de chiffres que l’on peut donner, qui montrent comment on peut reconstruire le regard en partant de la condition sociale des habitants plutôt que de leur adresse, ceux qui touchent la santé sont les plus frappants. La mauvaise santé dentaire concerne 53 % des habitants de ces quartiers contre 40 % dans le reste du pays. Malbouffe, vie pénible et vie disloquée produisent tous leurs effets. Il y a 47% des femmes en surpoids dans cette population et la mortalité y est plus élevée que partout ailleurs. Le professeur Emmanuel Vigneron a pu faire une carte qui résume la situation en évaluant la mortalité et legrigny_04b niveau des revenus le long des voies du RER. Accablant. Entre la station du RER Luxembourg et le parcours essonnien, le revenu par personne diminue en moyenne de moitié selon les stations et la probabilité de mortalité de même.

Grigny où je me trouvais ce dimanche est une caricature de cette situation voulue et organisée. La mairie de gauche tâche de remonter la pente et le pouvoir lui enfonce la tête dans l’eau dès qu’elle l’en sort. Cette ville est la plus pauvre d'Île-de-France. A deux pas du synchrotron, du Plateau de Saclay, d’Ariane Espace et des centres de recherche du génome, sans oublier l’aéroport d’Orly, la gare TGV de Massy, le tout constituant la zone industrielle la plus développée d’Europe. Le territoire n’est rien puisqu’il n’explique rien et ne règle rien. Tout est social donc tout est politique. Près de 10 000 Grignois vivent sous le seuil de pauvreté.

Le comique de situation de ce passage à Grigny a été la mobilisation contre nous d’une poignée d’élus UMP à la ramasse, avec des énergumènes locaux dont notre réunion dérangeait les trafics. De tels bouffons aux propos si incohérents que même les micros et caméras s’en détournèrent ! Et s’il y a eu des exceptions à ce cordon sanitaire médiatique, l’essentiel est que les caïds aient bien compris que la mobilisation politique populaire ne respecte pas le privilège territorial qu’ils prétendent grigny_09s’attribuer. « Vive Sarkozy » criait pour finir le bouffon qui tenta jusqu’au bout de perturber le rassemblement nombreux sur le stade Bélier. Vaste programme !

Mon discours était pénible à prononcer : en plein soleil de face et avec un vent de poussière fine qui me sécha la gorge aussitôt qu’il se leva. De loin j’apercevais des visages amis de mes années de vie militante en Essonne. J’enrageais de ne pouvoir courir embrasser celui-ci ou celle-là, mes très chers camarades des jours anciens et même finalement moins anciens. On se reverra les amis ! Je ne vous quitte jamais. Le discours a été filmé et mis en ligne sur ce blog aussi vite que possible. Nous verrons bien s’il parvient à se diffuser autant que d’autres le font. Je vous y propose une trame de lecture politique. Elle manque de détails, c’est certain, et même de déclinaisons. Treize ans de conseiller général de banlieue me permettent assez de le savoir ! Tenez compte du fait qu’à partir d’un certain nombre de gens présents, il faut nécessairement donner un ton de harangue à son propos. Néanmoins, je pense avoir donné l’épure essentielle d’une manière d’approcher la question posée comme je la vois à présent. Je me fais le reproche de ne pas avoir utilisé sur place les exemples de la gestion « la gauche par l’exemple » qu’animent mes amis sur place. Je pense là au grigny_11travail de Gabriel Amard sur la régie publique de l’eau ou ses actions pour faire naître une monnaie complémentaire locale dont il sera bientôt question ici.

Vierzon, Limoges, puis Toulouse. Dans le plan initial, Toulouse était prévu comme une réplique de la Bastille. Marseille de même. Je ne parle pas du nombre des participants mais du thème : la sixième République. Cette méthode est le moyen de construire notre force et de l’homogénéiser autour d’objectifs communs de longue durée. Je crois que chacun d’entre vous a bien compris ce que nous faisons dans nos rassemblements. La démonstration de force est un moment du rapport de force. En se construisant, elle l’élargit. Notre force croît à mesure que nous en faisons la démonstration. Aucune magie là-dedans. La force rassure. Donc elle conforte et confirment ceux qui sont en mouvement. Puis les nouveaux acquis se plongent eux-mêmes dans l’action, et le succès les enhardit. Et ainsi de suite, de fil en aiguille comme on dit. Tout cela, c’est la méthode d’enracinement du processus que nous sommes en train de construire. Plus jeune, je me préoccupais beaucoup de tous les instruments de mesure de ces grigny_10sortes d’action : prise de tracts, d’affiches, nombre de réunions et ainsi de suite. En 2005 j’ai pu observer au premier rang ce que voulait dire une mobilisation partie du terrain et quasiment autonome. Le rapport entre les organisations politiques et le mouvement entre dans une symbiose qui éteint bien des débats théoriques sur le sujet.

A présent le fonctionnement des réseaux sociaux ajoute un espace d’autonomisation et d’enracinement de l’action absolument neuf et d’une puissance inouïe. Cela, je crois que tout le monde parmi vous l’a bien compris. Mais j’observe un fait supplémentaire à propos de ce que permettent ces réseaux. Loin de pousser à une balkanisation de la pensée, des mots d’ordre ou des angles d’analyses, il se produit au contraire une homogénéisation croissante de ceux qui s’impliquent ! On voit même une diffusion accélérée d’un vocabulaire commun et parfois même d’objets très sophistiqués tels que chansons, slogans, et même de consignes d’action, rendez-vous militants et ainsi de suite. Je sais bien que ce n’est pas le moment, mais dans mon esprit une refonte complète de ma manière de penser l’action de parti et le travail d’éducation populaire est en train de se faire. Je pense cependant que le niveau d’auto-organisation que je constate est un signal politique de l’état de ce qui se passe dans la profondeur du pays et pas seulement dans la périphérie de nos organisations ni même de leur deuxième cercle. Je crois que le Front de Gauche devient un Front du grigny_13bpeuple et que cette mutation le transforme en une entité politique de masse, une sorte de Front populaire en quelque sorte. Normalement un tel phénomène se constatera sur d’autres plans, comme celui de la lutte en entreprise ou dans les administrations. Bref, je crois que le mois de mai sera chaud. 

Trois rendez-vous donc. Je pense que nous serons nombreux. Cela ne veut pas dire que je verrai beaucoup de monde. Car, comme vous l’avez peut-être remarqué, je me mets très en retrait entre les moments où j’interviens, pour ne pas rendre plus difficile l’organisation de l’événement. En effet, ma présence déclenche des mouvements de foule qui peuvent devenir très dangereux pour les gens qui se trouvent là, les enfants et les personnes à mobilité ralentie en particulier. C’est un peu frustrant, je ne le cache pas. Mais c’est, de toute façon, inévitable et il est responsable d’agir de cette façon dans notre intérêt à tous. Si vous venez à une de ces réunions, remarquez les cohortes de camarades qui sont au travail et à la manœuvre. Souvenez-vous que la quasi-totalité sont des bénévoles. Les filles et garçons que vous voyez arcboutés dans l’effort faisant la chaîne, portant des paquets et ainsi de suite, sont le reste du temps des instituteurs, des ouvriers d’usine, des chômeurs, des étudiants. Entre eux c’est la tâche à accomplir qui fixe la hiérarchie de l’urgence, un point c’est tout. La camaraderie et l’esprit d’équipe qui naît là-dedans fait partie du programme ! Même si je sais parfaitement bien que ça couine et grince aussi. Cependant si j’en parle c’est parce que je veux faire connaître cet aspect de notre engagement avec le souci qu’il se diffuse grigny_14et fasse école. Le style de ce parti d’action que nous formons est une telle bouffée d’oxygène après les mois et les années de miasmes et ergotages confidentiels ! Tous apprennent à agir et à prendre l’habitude de l’efficacité collective. C’est un capital collectif très précieux pour la suite des événements qui arrivent.

Je suppose que j’y verrai beaucoup de rouge. La couleur. Mes amis, mettez du rouge, montrez le rouge : drapeaux, vêtements, accessoires. Vous allez trouver mille et une idées j’en suis certain. Ce printemps doit être rouge. A Toulouse commencez cette démonstration. Notre mouvement porte un programme politique mais aussi une culture qui l’enracine et le projette en même temps. Vous savez tout cela comme moi. Il faut expliquer autour de nous ces rites. Trouvez dans mes notes et sur la toile ce qu’il vous faut à ce sujet. Le rouge était la couleur des sommations avant de tirer sur la foule. En s’appropriant le drapeau, les nôtres ont voulu montrer que rien ne les ferait céder et qu’à l’inverse, c’est eux qui sommaient l’adversaire d’une lutte jusqu’au bout ! Et c’est la couleur des cerises. Celle de la nostalgie du bonheur… à venir. Le grigny_05rouge dit tout cela. C’est le symbole de la chaleur humaine de notre programme et de notre idéal de vie.

Vous avez pris note de l’agressivité dont je fais l’objet. Venant du PS c’est un concentré de sottises. Quel peut bien être le sens de cette charge ? Là-dessus la droite en fait autant sur un registre encore plus stupide. Pour finir, du Front National aux Verts en passant par le PS, tous viennent aux mêmes insultes de guerre froide et d’anti-communisme moisi. Tous ces gens regrettent le monde dont nous étions absents. La charge vient quand nous sommes en train de dépasser madame Le Pen. Sans elle, comment justifier le « vote utile » ? Comment justifier l’accord PS-Vert qui a tué le mouvement Europe-Ecologie-Les-Verts ? Et ainsi de suite. Bref, madame Le Pen leur manque déjà. Ils n’ont absolument rien fait pour la combattre ni pour la faire reculer. Quelqu’un a-t-il entendu parler ou vu agir qui que ce soit de la fameuse commission « riposte » du PS censé organiser l’action contre le Front National annoncée en grigny_13ajanvier ? Quelqu’un a-t-il vu autre chose sur le terrain que l’un de nos huit millions de tracts ? Cette inaction est en fait un comportement « d’allié objectif » comme on dit maintenant.

Je crois qu’en la faisant reculer, nous avons déverrouillé le système politique. Dominique Bussereau, de la droite qui pense, a dit le fin mot de la situation : « Ce qui fait reculer le bipartisme fait reculer la démocratie en France ». On avait compris. Inutile d’aller chercher plus loin. Trente années qui ont enchaîné la gauche à son appareil central le moins-disant prennent fin. Trente années où le prétexte d’extrême-droite a permis de justifier l’extrême-droitisation de la droite, s’achèvent. Tout ce temps perdu à discuter de l’immigration plutôt que de la financiarisation finit dans les gesticulations d’une chasse aux prétendus terroristes qui n’intéresse personne ! Voilà le bilan déflagrateur du travail que nous avons réalisé. Gardons-nous de croire que ce travail est fini. Il faut persévérer et tenir jusqu’au dernier jour de la campagne en renforçant notre dispositif pour résister aux tireurs dans le dos. Ceux qui nous accablent ne convainquent pas pour autant de la valeur de leur candidat. Ils sont seulement là pour nuire. Et même pour faire fuir ! Car les progrès de l’abstention sont le résultat de la combinaison de leurs tirs à vue sur tout ce qui bouge et de la vacuité de leur campagne. Je crois qu’ils préfèrent cela à un mouvement vers nous. Mais le mouvement aura lieu. Il a commencé.


1 630 commentaires à “En marche vers le Capitole”

Pages : « 14 5 6 7 8 [9] 10 11 12 13 1433 »

  1. 401
    Roland. dit:

    Adishatz !
    Bienvenue en terre Occitane, terre de lutte depuis 800 ans pour le bonheur des hommes, terre des troubadours, terre de paix, terre prête à rougir de plaisir...
    En route vers la VI République!

  2. 402
    Arte dit:

    Exemple d'«accords de compétitivité-emploi» selon Sarkozy.

  3. 403
    QuienSabe_PG66 dit:

    @Roland.#402
    Olà, Roland, on arrive dès demain, de partout vers votre Capitole, pour un moment de fraternité et d'espérance.

  4. 404
    Elisa dit:

    @joe ker
    On est plein de travailleurs indépendants, artisans ouvriers etc à s'interresser au front de gauche
    et il faut que le front de gauche s'interresse à nous.
    Il y a plein de choses à faire pour qu'évoluent ces statuts où là aussi les gros se gavent et où les plus
    petits, les jeunes etc, devraient être aidées.
    Reste à réinventer la coopération plustôt que la compétition.

  5. 405
    Thaumasios dit:

    @ Joe Ker

    Il y a une proposition qui permettrait aux petits entrepreneurs de financer le Smic à 1700 euros, tout en sécurisant entièrement le système de production dans sa globalité. Il s'agit de la Caisse de Solidarité Productive, sorte de caisse de sécurité sociale pour les entreprises, fondée sur le principe socialiste et républicain : "de chacun selon ses capacités, à chacun selon ses besoins". Il y a en ce moment une discussion sur le site Place au Peuple, quant à savoir si elle doit être intégrée officiellement au programme du Front de Gauche. Il me semble que cette Caisse de Solidarité serait vraiment tout à la fois un argument de poids pour ramener les petits entrepreneurs dans le camp des productifs et pourrait constituer un formidable élan populaire pour la construction de ce grand projet collectif, comme a pu l'être la Sécurité sociale en son temps.

  6. 406
    Jean-Philippe dit:

    Youpi ! Nous serons vraisemblablement trois de not'p'tite famille au Capitole demain...

    Une inquétude, cependant (Suis un inquiet...) : Sarko se compare (de façon évidemment bien trop flatteuse pour lui) désormais sans cesse à vous, pour votre énergie, votre talent, etc. tout ceci juste pour laisser entendre que Hollande est "vraiment un nul" en comparaison... Tout cela me gêne... Comment lui rabattre le caquet rapido ? Comment le rendre un peu humble, SVP ? Sarko Ier se prend toujours pour le roi du monde... Vraiment je déteste sa façon de se faire croire qu'il tire toutes les ficelles et que le FdG et Jean-Luc Mélenchon feraient partie du décor de son "jeu" de Grand Stratège régnant encore pour quelques semaines en son palais en toc...

    Pourriez-vous dégommer ce pénible système et personnage Sarko "in first", SVP ?

    Bien amicalement à vous et à tous nos camarades... et bravo pour cette si belle Campagne qui continue !

  7. 407
    celoniris dit:

    Aujourd'hui dans Charlie Hebdo, enfin, après des semaines d'Hollandolâtrie ! D'abord la Une, et puis surtout l'article de Bernard Maris, "Vive Jean Zay et Léo Lagrange". Oncle Bernard a lu le programme du Front de Gauche, 15 jours avant l'élection, il était temps... Et il a compris on dirait.

  8. 408
    saintjust dit:

    Le FdG est devenu une force incontournable, on ne contourne pas le peuple indefiniment

  9. 409
    Madiran dit:

    Je reviens à la propositions d'augmentation du SMIC....

    En fait cette mesure est tout simplement géniale!... N'en déplaise à la droite et aux libéraux du PS...

    Le coût de l'augmentation du SMIC est complètement indolore pour le PME et les TPE avec l'augmentation du pouvoir d'achat. Ainsi, comme indiqué à la fois dans le Programme de la Gauche et dans le livre "nous on peut"...

    Je cite :
    L’erreur qui est souvent faîte est de d'isoler cette mesure dans le cadre actuel.
    L’augmentation du SMIC n’est pas une solution isolée.
    Cette mesure, le SMIC, n’est pas unitaire et pour qu’elle soit réalisable elle doit se marier avec les autres mesures économiques telles que le salaire maximum, la relocalisation de la production, le protectionnisme social et écologique, la mise en place d’un pôle financier public etc...
    (Source Argumentaire du Front de gauche)

    Il est donc fallacieux d’avancer l’argument du manque de compétitivité de nos entreprises si l’on se place dans le cadre actuel alors que nous ne seront progressivement plus dans ce contexte.

    Evidemment il est de bon ton, pour les libéraux de ne voir que ce que coûte une mesure, avant de voir ce que l'augmentation du SMIC rapporte, à la fois aux salariés, et aussi comment le Programme du front de gauche rapporte aux petites entreprises qui, heureusement, ne sont pas délocalisables.

    Tous au Capitole... Et préparons nos bulletins pour votez "Front de gauche" le programme de gauche qui...

  10. 410
    Jérémy dit:

    150€, c'est le salaire moyen que la Troïka veut imposer aux Grecs. La tiers-mondialisation de la Grèce est en marche. Après ça peut être le tour de l'Espagne, de l'Italie, du Portugal.

    Plus que jamais le vote Front de Gauche est justifié. Plus que jamais, place aux peuples!

  11. 411
    carlo dit:

    JL M aurait annoncé qu'il ne se rendrait à un grand débat que si Sarkozy et Hollande étaient présents. Je crois que ce serait une erreur. Il vaudrait mieux, selon moi, que Jean-Luc Mélenchon participe à ce débat, ne serait-ce que pour dénoncer la lâcheté et la suffisance de ces deux candidats qui jugent indigne d'eux de débattre avec les autres, estimant sans doute que la qualification pour le second tour est de droit en ce qui les concerne. La collusion entre le PS et l'UMP déjà entrevue sur l'autonomie des universités, Lisbonne ou le MES n'en serait que plus évidente.

  12. 412
    Maignial dit:

    Ah! Le PS a sorti son agenda post-électoral, et voici une des mesures que l'on peut y trouver:
    "Fixation d'un éventail maximal de 1 à 20 pour les rémunérations dans les entreprises publiques, décret fin mai".
    Eh bien, nos idées progressent, même s'il reste un gouffre entre le FdG et le PS! Je croyais pourtant qu'il n'y avait rien à négocier? C'est bon ça!

  13. 413
    Dudu44 dit:

    @411Maignial (4 avril 2012 à 20h51)
    Ce n'est pas nouveau, c'est la proposition n°26 des 60 de FH : "J’imposerai aux dirigeants des entreprises publiques un écart maximal de rémunérations de1 à 20". Le problème c'est bien que cette mesure se limite aux entreprises publiques...

  14. 414
    Pierre de Marseille dit:

    Bonsoir,
    En imaginant que les deux favoris auto-déclarés de la Présidentielle ne voulaient pas participer a un débat, je me demande quelle attitude adopter au second tour.
    Comment exprimer un dédain à ceux qui auraient cru bon nous dédaigner?
    Ecoutez donc, électeurs de moindre importance, les candidats de moindre importance. Ce qui laisse en tout et pour tout 2 électeurs Français qui pourraient aller voter satisfait. Merde Ballotage! Un des deux devrait penser au bien collectif, et nous faire économiser quelques dizaines de million d'euros en se retirant au deuxième tour ou bien d'appeler pour à voter pour son concurrent.
    Pourriez vous m'expliquer à quoi il peut bien servir de débattre? Les Français m'ont déjà choisi! Bon d'accord, on enveloppe ça dans du papier doré, mais au bout du compte, on n'en a rien a faire des électeurs! Les sondages sont tous OK, cela sera l'un des 2, allez vous faire voir ailleurs...oups pardon, allons nous faire voir ailleurs.
    Donc quelle attitude adopter? S'abstenir de voter au deuxième tour? non! Votons tous pour le Front de Gauche et son candidat Jean-Luc Mélenchon qui lui, a proposé des débats, et ce depuis le début de cette campagne et pour les 2 tours!
    Vive la 6ème République, Vive la Sociale
    Fraternellement

  15. 415
    vicmarnin dit:

    A vous qui collez, si vous constatez que l'on arrache, si les mairies vous mettent des bâtons dans les roues....

    Rappelez-vous cette parole de Jean-Luc Mélenchon, " n'attendez pas qu'on vous donne la parole, prenez la !"

    Courage,on y est presque, collez, recollez et rerecollez s'il le faut!

  16. 416
    citoyenne21 dit:

    J'ai remarqué moi aussi, en tant que simple observatrice arpentant les rues bien souvent à pied, que les affiches du Front de Gauche étaient arrachées ! que ce soit l'oeuvre de concurrents pour y mettre leurs propres affiches, passe encore c'est de bonne guerre, mais arrachées purement et simplement, c'est l'oeuvre de frustrés pétochards qui ont la hantise de voir Mélenchon au pouvoir ! gagnons rien que pour le plaisir sadique de les voir se décomposer en direct à l'annonce du verdict : Mélenchon président ! hum que j'aimerais cela, pouvoir faire la nique aux enfoirés qui nous ont foutu dans une m**** pas possible en permettant à Sarkozy de régner et de nous spolier de tous nos droits les plus élémentaires !

  17. 417
    jacques bounoume dit:

    Appel aux caciques du ps : certifiez, au besoin par écrit, à JV Placé que oui,il aura bien son maroquin ministériel si vous êtes aux affaires,comme ça il cessera de gueuler des âneries sur Jean-Luc Mélenchon et le programme du FdG,ça nous fera des vacances!
    Accessoirement celà évitera de donner à l'écologie l'image de politicard carrieriste que propage ce monsieur!

  18. 418
    Jean Louis CHARPAL dit:

    Superbe meeting de Limoges ! Jean-Luc a eu raison d'insister sur ce qui attend le peuple français dès après les élections. Tous les vautours de la finance, spéculateurs et multinationales, sont perchés sur les branches mortes du capitalisme sauvage, et attendent avec impatience de fondre sur le peuple tout entier pour le soumettre et lui infliger une saignée austéritaire sans précédent. Ils veulent en finir avec ce peuple, cette Nation qui ne courbe pas assez l'échine. Une seule organisation, un seul rassemblement peut éviter que cette oligarchie gagne la victoire finale : le Front de Gauche et son candidat : Jean-Luc Mélenchon !

  19. 419
    Dauphinoise dit:

    Quelle soirée mes amis ! Limoges, superbe vu de mon écran. Eric Coquerel excellent et J-L M comme d'habitude, formidable de sincérité, de justesse et de générosité.
    Je retiens tout particulièrement le passage sur l'enfance et la prévention. Je suis bénévole dans une Boutique Solidarité de la Fondation Abbé Pierre, je suis donc sensible au problème des exclus. Il faut savoir que nombre d'exclus, de SDF ont eu des parcours de vie des plus difficiles. Alors la question de la prévention sonne particulièrement à mes oreilles car nous mesurons ô combien elle est importante, combien elle est primordiale. Je paraphraserai donc la phrase de de Gaulle que avez citée en remplaçant le mot de délinquance: "la meilleure prévention de l'exclusion c'est la protection de l'enfance". Merci d'y avoir fait référence.
    Merci de nous redonner, outre l'espoir, la dignité et l'envie de nous battre. Nous savons désormais que ce n'est plus contre des moulins à vent.

    J'attends avec impatience et gourmandise le meeting de demain à Toulouse que je ne raterai pour rien au monde en attendant de vous voir sur place à Marseille.

  20. 420
    françois dit:

    Des nouvelles de Martinique.
    Le mouvement est en route, le lien est établit entre le Parti Communiste Martiniquais et le Parti de Gauche. Nous sommes faibles mais tous avec un enthousiasme incroyable.
    Les collages commencent, la distribution des tracts également. je témoigne de l'affection que je rencontre de tous, à ce jour sans exception.
    En voyant "Front de gauche" et La tete de Mélenchon, j'ai aussitot un sourire ou une remarque amicale. Incroyable après le matraquage que nous subissons.
    Venez nous donner un coup de main, derrière le cimetière à Fort de France siège du journal JUSTICE.
    Tchem bé raid pa moli.

  21. 421
    Mélopée dit:

    Meeting de Limoges dans une tonalité grave et responsable. Il le fallait, l'heure est grave avec le spectre de l'austérité qui se précise; Soyons responsables, faisons encore plus connaître quel est l'enjeu réel de ce vote :amener au pouvoir une force capable de dire NON, nous ne nous laisserons pas faire.

  22. 422
    cassius36 dit:

    Pour développer rapidement et massivement le Front de Gauche il faut très vite faire évoluer sa "constitution" de façon à permettre l'adhésion directe sans obligation d'adhérer préalablement à l'un des partis qui le composent.

  23. 423
    Thomas dit:

    Oulala comme il est dur d'accéder à ces pages ce soir... le site est saturé et ça réchauffe. Malgré la pluie prévu demain à Toulouse cela serait une vrai soirée du "temps des cerises".

    Je suis tombé sur cette article dont je conseille la lecture : "Un expert peut-il, « en toute indépendance », prôner la dérégulation financière quand il occupe simultanément un poste d’administrateur d’un fonds d’investissement ?"

    http://www.monde-diplomatique.fr/2012/03/LAMBERT/47476

  24. 424
    Gagnaire Cathy dit:

    Nous sommes allés à la Bastille, nous allons à Marseille avec nos enfants et petits enfants. Nous suivons tous les meetings sur Internet, nous militons tous les jours, enfants et petits enfants.
    Merci pour tout ce que nous vivons en ce moment, grâce à vous.
    Nous sommes tous partants pour la sixième république, gonflés à bloc !
    Catherine

  25. 425
    Michel Berdagué dit:

    kevin20ème
    En URGENCE Camarades Grecs la constitution des Fronts de Gauche s'imposent et que ça fasse une Force Politique pour construire une Europe des Peuples.Partout Espagne,Portugal,Italie....
    Les terres de Gauche du Limousin,les Camarades Résistants ont fait vibrer tout le Zénith et nous branchés avec, mais quelles belles Paroles pleines et justes de Jean- Luc Mélenchon.
    Et demain nous montons au Capitole, la Place sera trop petite mais grande par l'Assemblée du Sud-Ouest, ça va être magnifique, ville de musique et d'art et d'Histoire avec nos airbus et toutes les activités nombreuses de qualité avec la Résistance toujours.

  26. 426
    jprissoan (69) dit:

    excellent meeting. j'ai découvert le "leader" de Limousin-Terre de Gauche = envergure et charisme, j'espère qu'il sera élu député !
    puisque on en est -légitimement- à envisager le second tour, je regrette que Jean-Luc Mélenchon n'ai pas eu un mot sur la sensibilité gaulliste. Son discours sur la défense nationale souveraine et altermondialiste lui permet toutes les audaces révolutionnaires (comme dirait Danton).

  27. 427
    ElGuido dit:

    J'ai relevé les classements de certains sites politiques sur le site de classement alexa.com :
    Les résultats sont les suivants :

    Relevé du samedi 31 mars 2012
    =================================
    01/ lafranceforte.fr 1088
    02/ jean-luc-melenchon.fr 1120
    03/ placeaupeuple2012.fr 1200
    04/ francoishollande.fr 1458
    05/ frontnational.com 1838
    06/ u-m-p.org 2148
    07/ parti-socialiste.fr 2211
    08/ bayrou.fr 2558
    09/ marinelepen2012.fr 3273
    10/ U-P-r.fr 4,667
    11/ evajoly2012.fr 7958
    12/ debout-la-republique.fr 7891
    13/ blog.nicolasdupontaignan.fr 33248

    Relevé du mercredi 04 avril 2012
    =================================
    01/ jean-luc-melenchon.fr 1043 +77 +6,9%
    02/ lafranceforte.fr 1118 -30 -2,8%
    03/ placeaupeuple2012.fr 1192 +8 +0,7%
    04/ francoishollande.fr 1510 -52 -3,6%
    05/ frontnational.com 1846 -8 -0,4%
    06/ u-m-p.org 2292 -144 -6.7%
    07/ parti-socialiste.fr 2349 -138 -6,2%
    08/ bayrou.fr 2578 -20 -0.8%
    09/ marinelepen2012.fr 3241 +32 +1.0%
    10/ U-P-r.fr 4746 -79 -1.7%
    11/ evajoly2012.fr 7027 +931 +11,7%
    12/ debout-la-republique.fr 8199 -308 -3.9%
    13/ blog.nicolasdupontaignan.fr 29734 +3514 +10.6%

    On remarque bien que le site de Jean Luc est le mieux placé en France. Quelle signification donner à cela?
    @Webmestre : Dans Alexa, il est clairement signifié que les temps de chargement des pages est très mauvais. Peut-on améliorer cet aspect ou ça coûte plus cher?

    [Edit webmestre : Non, ça ne coute rien du tout, il suffit de fermer les commentaires. Ce sont eux qui occasionnent un temps d'accès légèrement plus élevé que la moyenne. Ce soir je n'ai pas le temps, mais demain matin, je tiendrai compte de votre remarque et je les fermerai. Merci pour ce sage conseil.

    Au passage, le classement Alexa est approprié sur certains types de sites, mais parfitement nul sur d'autres, comme les blogs politiques. Les stats sont basés sur les visiteurs qui ont installé la "barre Alexa" dans leur navigateur, c'est à dire probablement presque personne sur ce blog.]

  28. 428
    Marie 46 dit:

    @ Sergio
    Je n'ai pas "inventé" ce compte-à rebours. C'est une farce que j'ai reçue et qui m'a fait bien rire, c'est pour cela que je l'ai faite suivre. Et bien entendu, je suis à 100% pour le front de gauche.
    A ce sujet, j'ai regardé tous les meetings, et chaque fois, je suis impressionnée, mais je suis également parfois très émue. J-Luc Mélenchon fait vibrer des ondes positives, je l'ai déjà dit, on ne peut pas se tromper, c'est quelqu'un de bien.

  29. 429
    Lecabestan dit:

    Je n'ai vu que la fin du meeting de Limoges.

    Celui-ci me semble très important par rapport à ceux qui vont venir en raison des conditions techniques dans lesquelles Jean Luc Mélenchon s'est exprimé : disponibilité, bonne sono, en intérieur, donc longues explications devant une assemblée très attentive. J'ai l'impression que ce discours marque un tournant dans la campagne par son contenu alors que les autres meetings serviront à établir le niveau de notre force mais ne permettront pas ces développements (pareil qu'à la Bastille).

    J'attends avec impatience que la vidéo soit disponible pour l'écouter avec attention et aussi la faire écouter car ça le mérite pour le peu que j'ai entendu (dont le merveilleux poême de Hugo).

  30. 430
    jeanne dit:

    @ elisa 297 /je suis de ton avis en ce qui concerne Régis Debray ;certains se réjouissaient qu'il se dise favorable au FdG ;ensuite,après l'avoir écouté ce matin sur Inter, ils le balancent dans les orties ! damned ! il ne faut pas attendre que R.D. passe la brosse à reluire,ce n'est pas son style ;j'avais indiqué,il y a qqtemps, qu'il y avait un débat avec lui,autour de son livre,à Paris ;alors j'ai lu le livre,je suis allée l'écouter,et j'ai entendu le "review " (?) d'inter ce matin ;j'ai pris des notes et j'ai trouvé passionnantes ses interrogations; il n'a rien d'un m'as-tu-vu ; ceux qui l'ont lu ont peut-être pu mieux réfléchir et....vont voter pour le FdG.....il en faut de toutes les sortes !
    J'ai trouvé bon "vierzon" domaine acquis au PC ; un discours sans bons mots mais très porteur ; et puis bonne idée :ni N.S. ni Fr.H ne s'y sont risqués,c'etait chouette.

  31. 431
    françois chaubet dit:

    un grand moment à Limoges, très bon discourt de mf Beaufils, Maire de saint Pierre des corps, bastion Rouge de Touraine.Je viens d'entendre les propositions indigentes de F Hollande: gel du prix du carburant pendant 3 Mois! la révolution est en marche, mais il faudra passer les vitesses supérieurs avec le Front de Gauche ! Allez le FdG au premier tour, ça urge!

  32. 432
    Martine dit:

    J'étais ce soir-même à Marseille, aux Friches de la Belle de Mai, à une rencontre autours du cinéaste Robert Guédiguian et de son équipe, venus, à l'occasion de la parution d'un livre "Parlons politique" (*), évoquer son engagement auprès du Front de Gauche. Dans l'auditoire se trouvait mon cher député Front de Gauche PC, Michel Vaxès.
    Je sais bien que ce n’est pas le moment (écrit plus haut Jean-Luc Mélenchon), mais dans mon esprit une refonte complète de ma manière de penser l’action de parti et le travail d’éducation populaire est en train de se faire.
    Je pense cependant que le niveau d’auto-organisation que je constate est un signal politique de l’état de ce qui se passe dans la profondeur du pays et pas seulement dans la périphérie de nos organisations ni même de leur deuxième cercle. Je crois que le Front de Gauche devient un Front du peuple et que cette mutation le transforme en une entité politique de masse, une sorte de Front populaire en quelque sorte.

    C'est quasi textuellement ce qu'a exprimé celui dont je parle.
    Bref, la discussion fut passionnante et nous ne doutons pas que le 14 avril à Marseille, sur le Prado, sera chaud (et show diront les médias aux ordres : consentons leur ce "show"-là !)...
    On lâche rien !
    (*)Edition : Arcane 17

  33. 433
    jeannine dit:

    ce soir encore les yeux brillaient en regardant monsieur Mélenchon ,,dans ce meeting sur cette terre de gauche,ils brillaient d'espoir ...moi aussi j'avais la gorge nouée,en regardant sur mon ecran.....tant d'années sans se voir..ou etions nous? il reviendra ,grace a nous le temps des cerises....ami(e)s, camarades de toutes couleurs de peau,freres et soeurs de combat,pour une vie meilleure, de liberté, d'égalité , de fraternité .allez lecteurs de ce blog, n'hesitez plus ,front de gauche c'est maintenant ! votez, votez! y que se vayan todos !

  34. 434
    Hold-up dit:

    J'ai pas vu combien de personnes étaient venus au meeting de Limoges, quelqu'un pourrait-il m'éclairer ?

  35. 435
    lilou 45 dit:

    @ cassius 36 (22h29)

    Bonsoir cassius. Il n'est pas nécessaire d'être membre d'un parti ou d'une organisation du Front de Gauche pour militer. Dans notre collectif électoral il y a des citoyens qui ne sont pas encartés et qui nous aident à tracter ou faire du porte à porte, qui assistent aux assemblées citoyennes. Leur aide est précieuse et moi qui suis membre du PC je les considère comme des camarades. De toute façon notre combat est le même.
    Transformer le FdG en parti politique signifie la disparition des partis et organisations qui le composent. Personnellement, et mes camarades aussi refusons de voir disparaitre notre bon vieux PC auquel nous tenons tant. Ce doit être pareil pour les membres des autres composantes du FdG. C'est la diversité du Front de Gauche qui fait sa richesse.
    Continuons la bataille.

  36. 436
    Jean-Philippe VEYTIZOUX dit:

    Nous étions 6000 dedans et au moins 3000 dehors, je viens de rentrer chez moi.......bonne nuit!

  37. 437
    Jean Jolly dit:

    Et près de 9000 sur le "Net".

  38. 438
    Hold-up dit:

    Excellente nouvelle ! Quelle santé, quelle puissance ce Front de Gauche ! Son candidat ce soir à Limoges, a eu raison de répondre à l'équipe de "Charly Hebdo". Non, quoi que certains puissent penser, F.Hollande qui a beau jeu d'essayer avec ses mesurettes à deux sous de poisser la gauche, celui-ci ne peut plus maintenant empêcher la victoire de Jean-Luc Mélenchon : "Le Candidat Entrant". Vive la Révolution Citoyenne ! Vive la Constituante ! Vive la VI° république !

  39. 439
    Thomas Benlolo dit:

    Petites histoires de gauche...

    Il y a quelque années, peu avant de déménager de Haute-Savoie vers le Tarn (70 km de Toulouse), où nous ne connaissions personne, nous avons posté un message sur un blog, sollicitant une aide pour notre arrivée, décharger la camion, nous aider à s'occuper des enfants en bas âge. Plusieurs répondirent présents dont Jean-Claude et Nicole, instituteurs retraités du village. Ils nous ont accueilli, aidé et même nourri durant cette journée mouvementée. Pure solidarité.

    Dimanche dernier, j'ai rédigé un long mail pédagogique sur la renaissance d'une Gauche, bourré de bons liens sur Jean-Luc Mélenchon et le FdG, et je l'ai envoyé au maximum de gens dans mon entourage, les invitant à le relayer.
    Jean-Claude, m'a répondu immédiatement, me félicitant pour mon initiative citoyenne et m'expliquant qu'il faisait de même en ce moment. Je n'en étais pas peu fier et j'étais heureux d'avoir de ses nouvelles.
    Aujourd'hui il m'a laissé un bon paquet de tracts, demain je m'occupe des boîtes aux lettres de mon village pour l'assemblée citoyenne de vendredi. Et demain soir... Oh Toulouse !

    Jamais je n'aurai pensé que l'action politique / publique puisse conduire à transmettre des choses si intimes que l'espoir, la sincérité, la solidarité, à espérer le mieux pour tous. Merci à tous d'être sur ce long chemin.

  40. 440
    MichelP dit:

    il ne pleuvra pas demain demain à Toulouse car même la lune a souhaité être présente..

  41. 441
    cedric dit:

    meeting de limoges

    on en sort, alors en avant le front de gauche, les citoyens limougeaux, et ceux des alentours, on prouvé que le peuple veut prendre le pouvoir!
    RESISTANCE!
    magnifique meeting

  42. 442
    Thomas Benlolo dit:

    Petite astuce technique.
    Les vidéos du FdG publiées sur Dailymotion représentent un immense réservoir d'arguments. Je m'en sers souvent, comme vous probablement, pour diffuser les idées qui nous tiennent à coeur, mêmes extraites de longues vidéos, comme les discours.
    Vous pouvez faire des liens sur des moments précis de ces vidéos, c'est très pratique sur Twitter par exemple.
    A la fin de l'adresse de la vidéo, ajoutez "&start=[nombre_de_secondes]" où [nombre_de_secondes] corresponds à l'emplacement à partir duquel la lecture doit commencer.
    Exemple : http://www.dailymotion.com/video/xpqrc9_jean-luc-melenchon-discours-de-lille_news&start=4666

  43. 443
    Fred dit:

    @vicmarnin dit: 4 avril 2012 à 21h09
    Partout on nous dit que la consigne, c'est qu'il n'y a pas de consigne... soit.
    Ce soir je reviens d'une assemblée citoyenne ou une élu était présente.
    Je souleve la question de l'organisation du collage car dernierement plusieurs endroits étaient recouvert des affiches de MLP. "Il nous faut etre sur le terrain pour coller par dessus le FN" dis-je ! Et là, l'élu nous demande de ne coller que sur les emplacements autorisés (donc pratiquement rien) afin d'éviter des amendes suite à des plaintes !
    Je tombe un peu des nus, déjà que sur les médias on ne nous voit pas alors si sur le terrain c'est la même chose, autant rester tous chez nous !
    Que faire dans ces cas là !? Que risque t'on ? Pour moi la 6ème republique dépasse les querelles de clochers apparement pas pour tout le monde.

  44. 444
    pao dit:

    avant de connaitre ce blog je n'étais rien,mais ca c'était avant. pour la constituante vive la vi°

  45. 445
    paloma dit:

    La direction du Zénith de Limoges a annoncé près de 10 000 personnes! c'est énorme!
    Du jamais vu...
    "il est à nous..., il est à nous..., il est à nous le deuxième tour!"

  46. 446
    juan23 dit:

    Bonsoir,
    me voici de retour du meeting de J.L.Melenchon au Zenith de Limoges:
    6000 personnes à l'interieur
    2000 à l'exterieur sur grand ecran
    Et toujours cette emotion, cette vérité,cette fraternité, dans son discours qui nous redonne l'espoir!
    Quelle soirée!
    Dommage que je ne puisse pas aller demain à Toulouse, nous suivrons ça en famille sur internet.

  47. 447
    rienamoi dit:

    arrive de Limoges...super...

  48. 448
    DENISOS 71 dit:

    à 439 jean jolly et 436 hold up : j'ai pointé pour ma part 11300 connexions sur le net au plus fort de l'audience.
    je ne me lasse pas de ces meetings, toutefois je souhaiterais que jean-luc :
    utilise l'argument de l'absence du FN lors des manifs sur la défense des retraites (pour un parti soutenant soit disant les ouvriers, bravo)
    développe d'avantage son argumentaire, par des exemples, que SARKO 1er est bel et bien le défenseur des riches et des privilèges

  49. 449
    thersite69 dit:

    @joe ker 15h40
    Il me semble que personne n’a répondu à votre question sur l’avantage ou le désavantage d’un SMIC relevé à 1700 euros pour un entrepreneur qui débute. Indirectement Madiran 19h43 a un peu répondu. Un entrepreneur ou un artisan a besoin que l’on sorte de ce système productiviste, basé sur l’offre, l’innovation constante en vue de produire ce qui n’existe pas, d’exporter, et de payer la publicité pour faire connaître son produit. Quel revenu peut-il espérer dans un pays dont la population est soumise à la précarité, sans accès possible à des produits de qualité ? Or une meilleure qualité de ses produits c’est ce par quoi seulement l’entrepreneur de petite taille peut exister en concurrence avec des multinationales ! Pour qu’une demande de qualité meilleure que celle offerte à bas coût par la délocalisation existe, il faut des salaires qui permettent d’acquérir de tels produits. Il faut des consommateurs ayant une certaine autonomie de choix que ne permet pas la précarité ! On ne peut pas produire français (ce que les autres candidats proposent)sans une relance par la hausse des salaires! Ce que JLMélenchon est seul à proposer

  50. 450
    MichelP dit:

    @ fred 0h26
    hop Hop hop! L'affichage en période électorale est une trés belle opportunité d'expression populaire et d'information ce qui nous change de cette infâme publicité.
    Bien sûr qu'il y a des emplacements réservés autorisés. Et alors? Mes conseils de maire adjoint en charge des questions d'environnement et cadre de vie: ne rien dégrader, ne pas recouvrir les affichages municipaux, ne pas recouvrir intégralement l'info des adversaires ou concurrents en régle générale; utilisez les arbres (mais attention pas de clou, aggrafes ou autres on peut entourer le tronc avec du ruban adhésif; ne jamais utiliser des affiches imprimées noir sur papier blanc, interdit en période électorale car uniquement réservé à l'administration), ne pas utiliser les signalétiques de voiries, si vous utilisez des supports d'enseignes ou de publicités (sauf si ces panneaux sont en dehors des agglomérations et hors zone de publicité autorisée et donc illégaux) attention, certains propriétaires sont suscepitbles et peu conciliants. Si possible quand l'événement est passé les enlever de leur support (les municipalités apprécient). Bon je vais pas tout passer en revue, mais vous voyez l'esprit : du respect et du civisme et tout ira bien / un peu d'imagination, c'est énorme les possibilités. et n'oubliez pas, les maires qui ont la compétence police en matiére d'affichage aussi, savent bien que les afficheurs sont des électeurs, et des électeurs militants!...

Pages : « 14 5 6 7 8 [9] 10 11 12 13 1433 »


Blog basé sur Wordpress © 2009/2015 INFO Service - V3 Archive