03avr 12

Vierzon, Limoges, Toulouse

En marche vers le Capitole

Ce billet a été lu 144 682 fois.

grignyQuand aurais-je de nouveau l’occasion de me retrouver devant ce clavier ? J’ai derrière moi déjà tant de jours sans trêve ! Mais de si beaux moments aussi. Un tunnel d’activité m’attend ! Trois jours sur les routes puisque je vais aller à Vierzon, Limoges et enfin place du Capitole à Toulouse. Puis j’enregistre les clips de campagne. Deux émissions de télé et… la semaine suivante sera déjà là. La cadence est rude. Mais inévitable. J’en déduis que le temps d’écrire va encore se réduire. Je prévois donc un changement provisoire de ma façon de m’exprimer sur ce blog. Puisque je n’aurai pas le temps d’écrire, je vais peut-être faire une « pastille vidéo » régulière. Je ne sais pas encore à quelle cadence. Et je regarde encore comment faire pour ne dépendre de personne pour le réaliser. Mon fidèle webmestre m’accompagnera dans cette nouvelle aventure. Son formidable travail de modération de cette agora qu’est devenu ce blog s’exercera dans un cadre nouveau.

En illustration de ce billet des images de la rencontre, dans un gymnase dimanche 2 avril dernier, entre Jean-Luc Mélenchon et une centaine d'habitants du quartier de la Grande Borne à Grigny dans l'Essonne. Photos : S. Burlot.

J’ai aimé être à Grigny ce dimanche. Je reconnais que c’était très dur physiquement après une telle semaine, continuée, la veille encore, par la soirée LGBT. Elle m’a si terriblement stimulé ! Je place ce grigny_02moment-là sur le même plan que le moment passé avec l’association pour le droit à mourir dans la dignité et celle sur la lutte pour les droits des femmes. Ce sont les frontières de la condition humaine, comme je les conçois pour me demander comment les abolir.

Mais à Grigny c’était le thème de la banlieue qui m’occupait. En fait, pour nous, c’est un thème à reformuler. Notre point de vue récuse la stigmatisation du « hors droit commun » qui est devenu le lot officiel de toutes les politiques dites « de la ville ». La problématique de la révolution citoyenne est fondée sur l’avancée de l’égalité des droits. La question des moyens arrive alors à sa place : celle d’un moyen au service d’un objectif valable pour tous et non d’une fin en soi. Le dire n’enlève rien à ce qui doit être fait de particulier et en particulier. Mais c’est une façon de le poser comme un droit commun mis en œuvre et non une mesure d’exception qui fonctionne comme unegrigny_00a discrimination et une stigmatisation de plus.

La banlieue joue dans notre réflexion politique le même rôle que la découverte du « précariat » comme catégorie sociale caractéristique du nouvel âge du capitalisme. C’en est la forme territoriale. Mais nous ne parlons pas, nous, avec la langue des euphémismes. Nous n’évoquons pas les « territoires abandonnés ». Nous ne parlons même pas de populations abandonnées. Nous parlons de populations surexploitées. Telle est la fonction de ces espaces : le parcage des populations hyper-serviles de notre temps. Tout cela se lit dans les chiffres à livre ouvert. Mais il faut en retenir le sens social et non la description territoriale. Le territoire ici est l’apparence que prend le lien social. Il s’agit d’un apartheid. Ce ne sont pas les quartiers pauvres qui sont le problème, c’est la société qui  produit la pauvreté. Si la pauvreté grigny_08aexplose ici, c’est parce que la richesse explose ailleurs. Si la violence explose en bas, c’est parce que la violence de la guerre économique est devenue la norme que le haut impose à tous.

4,4 millions de personnes vivent dans les 751 quartiers en « Zones Urbaines Sensibles ». On y trouve 43% de moins de 25 ans quand il y en a seulement 30% dans l’ensemble de la population. Ce qui devrait être un atout est transformé en plaie. Car le taux de chômage des jeunes dans les ZUS est de 40% contre 25% dans tout le pays. 43% des jeunes hommes sont au chômage, 37% des jeunes femmes aussi. Il est de fait que le taux de chômage dans ces zones est de 21%, alors qu’il est de 10% dans tout le pays. Cet écart qui accable ces populations se creuse avec l’accélération du modèle libéral. Car  le chômage progresse plus vite dans les zones urbaines sensibles que dans le reste du pays. En à peine un an, de 2009 à 2010, l'écart entre le taux de chômage local et celui du reste du pays est passé de 8,7 points à 10,6 points ! Parmi la pluie de chiffres que l’on peut donner, qui montrent comment on peut reconstruire le regard en partant de la condition sociale des habitants plutôt que de leur adresse, ceux qui touchent la santé sont les plus frappants. La mauvaise santé dentaire concerne 53 % des habitants de ces quartiers contre 40 % dans le reste du pays. Malbouffe, vie pénible et vie disloquée produisent tous leurs effets. Il y a 47% des femmes en surpoids dans cette population et la mortalité y est plus élevée que partout ailleurs. Le professeur Emmanuel Vigneron a pu faire une carte qui résume la situation en évaluant la mortalité et legrigny_04b niveau des revenus le long des voies du RER. Accablant. Entre la station du RER Luxembourg et le parcours essonnien, le revenu par personne diminue en moyenne de moitié selon les stations et la probabilité de mortalité de même.

Grigny où je me trouvais ce dimanche est une caricature de cette situation voulue et organisée. La mairie de gauche tâche de remonter la pente et le pouvoir lui enfonce la tête dans l’eau dès qu’elle l’en sort. Cette ville est la plus pauvre d'Île-de-France. A deux pas du synchrotron, du Plateau de Saclay, d’Ariane Espace et des centres de recherche du génome, sans oublier l’aéroport d’Orly, la gare TGV de Massy, le tout constituant la zone industrielle la plus développée d’Europe. Le territoire n’est rien puisqu’il n’explique rien et ne règle rien. Tout est social donc tout est politique. Près de 10 000 Grignois vivent sous le seuil de pauvreté.

Le comique de situation de ce passage à Grigny a été la mobilisation contre nous d’une poignée d’élus UMP à la ramasse, avec des énergumènes locaux dont notre réunion dérangeait les trafics. De tels bouffons aux propos si incohérents que même les micros et caméras s’en détournèrent ! Et s’il y a eu des exceptions à ce cordon sanitaire médiatique, l’essentiel est que les caïds aient bien compris que la mobilisation politique populaire ne respecte pas le privilège territorial qu’ils prétendent grigny_09s’attribuer. « Vive Sarkozy » criait pour finir le bouffon qui tenta jusqu’au bout de perturber le rassemblement nombreux sur le stade Bélier. Vaste programme !

Mon discours était pénible à prononcer : en plein soleil de face et avec un vent de poussière fine qui me sécha la gorge aussitôt qu’il se leva. De loin j’apercevais des visages amis de mes années de vie militante en Essonne. J’enrageais de ne pouvoir courir embrasser celui-ci ou celle-là, mes très chers camarades des jours anciens et même finalement moins anciens. On se reverra les amis ! Je ne vous quitte jamais. Le discours a été filmé et mis en ligne sur ce blog aussi vite que possible. Nous verrons bien s’il parvient à se diffuser autant que d’autres le font. Je vous y propose une trame de lecture politique. Elle manque de détails, c’est certain, et même de déclinaisons. Treize ans de conseiller général de banlieue me permettent assez de le savoir ! Tenez compte du fait qu’à partir d’un certain nombre de gens présents, il faut nécessairement donner un ton de harangue à son propos. Néanmoins, je pense avoir donné l’épure essentielle d’une manière d’approcher la question posée comme je la vois à présent. Je me fais le reproche de ne pas avoir utilisé sur place les exemples de la gestion « la gauche par l’exemple » qu’animent mes amis sur place. Je pense là au grigny_11travail de Gabriel Amard sur la régie publique de l’eau ou ses actions pour faire naître une monnaie complémentaire locale dont il sera bientôt question ici.

Vierzon, Limoges, puis Toulouse. Dans le plan initial, Toulouse était prévu comme une réplique de la Bastille. Marseille de même. Je ne parle pas du nombre des participants mais du thème : la sixième République. Cette méthode est le moyen de construire notre force et de l’homogénéiser autour d’objectifs communs de longue durée. Je crois que chacun d’entre vous a bien compris ce que nous faisons dans nos rassemblements. La démonstration de force est un moment du rapport de force. En se construisant, elle l’élargit. Notre force croît à mesure que nous en faisons la démonstration. Aucune magie là-dedans. La force rassure. Donc elle conforte et confirment ceux qui sont en mouvement. Puis les nouveaux acquis se plongent eux-mêmes dans l’action, et le succès les enhardit. Et ainsi de suite, de fil en aiguille comme on dit. Tout cela, c’est la méthode d’enracinement du processus que nous sommes en train de construire. Plus jeune, je me préoccupais beaucoup de tous les instruments de mesure de ces grigny_10sortes d’action : prise de tracts, d’affiches, nombre de réunions et ainsi de suite. En 2005 j’ai pu observer au premier rang ce que voulait dire une mobilisation partie du terrain et quasiment autonome. Le rapport entre les organisations politiques et le mouvement entre dans une symbiose qui éteint bien des débats théoriques sur le sujet.

A présent le fonctionnement des réseaux sociaux ajoute un espace d’autonomisation et d’enracinement de l’action absolument neuf et d’une puissance inouïe. Cela, je crois que tout le monde parmi vous l’a bien compris. Mais j’observe un fait supplémentaire à propos de ce que permettent ces réseaux. Loin de pousser à une balkanisation de la pensée, des mots d’ordre ou des angles d’analyses, il se produit au contraire une homogénéisation croissante de ceux qui s’impliquent ! On voit même une diffusion accélérée d’un vocabulaire commun et parfois même d’objets très sophistiqués tels que chansons, slogans, et même de consignes d’action, rendez-vous militants et ainsi de suite. Je sais bien que ce n’est pas le moment, mais dans mon esprit une refonte complète de ma manière de penser l’action de parti et le travail d’éducation populaire est en train de se faire. Je pense cependant que le niveau d’auto-organisation que je constate est un signal politique de l’état de ce qui se passe dans la profondeur du pays et pas seulement dans la périphérie de nos organisations ni même de leur deuxième cercle. Je crois que le Front de Gauche devient un Front du grigny_13bpeuple et que cette mutation le transforme en une entité politique de masse, une sorte de Front populaire en quelque sorte. Normalement un tel phénomène se constatera sur d’autres plans, comme celui de la lutte en entreprise ou dans les administrations. Bref, je crois que le mois de mai sera chaud. 

Trois rendez-vous donc. Je pense que nous serons nombreux. Cela ne veut pas dire que je verrai beaucoup de monde. Car, comme vous l’avez peut-être remarqué, je me mets très en retrait entre les moments où j’interviens, pour ne pas rendre plus difficile l’organisation de l’événement. En effet, ma présence déclenche des mouvements de foule qui peuvent devenir très dangereux pour les gens qui se trouvent là, les enfants et les personnes à mobilité ralentie en particulier. C’est un peu frustrant, je ne le cache pas. Mais c’est, de toute façon, inévitable et il est responsable d’agir de cette façon dans notre intérêt à tous. Si vous venez à une de ces réunions, remarquez les cohortes de camarades qui sont au travail et à la manœuvre. Souvenez-vous que la quasi-totalité sont des bénévoles. Les filles et garçons que vous voyez arcboutés dans l’effort faisant la chaîne, portant des paquets et ainsi de suite, sont le reste du temps des instituteurs, des ouvriers d’usine, des chômeurs, des étudiants. Entre eux c’est la tâche à accomplir qui fixe la hiérarchie de l’urgence, un point c’est tout. La camaraderie et l’esprit d’équipe qui naît là-dedans fait partie du programme ! Même si je sais parfaitement bien que ça couine et grince aussi. Cependant si j’en parle c’est parce que je veux faire connaître cet aspect de notre engagement avec le souci qu’il se diffuse grigny_14et fasse école. Le style de ce parti d’action que nous formons est une telle bouffée d’oxygène après les mois et les années de miasmes et ergotages confidentiels ! Tous apprennent à agir et à prendre l’habitude de l’efficacité collective. C’est un capital collectif très précieux pour la suite des événements qui arrivent.

Je suppose que j’y verrai beaucoup de rouge. La couleur. Mes amis, mettez du rouge, montrez le rouge : drapeaux, vêtements, accessoires. Vous allez trouver mille et une idées j’en suis certain. Ce printemps doit être rouge. A Toulouse commencez cette démonstration. Notre mouvement porte un programme politique mais aussi une culture qui l’enracine et le projette en même temps. Vous savez tout cela comme moi. Il faut expliquer autour de nous ces rites. Trouvez dans mes notes et sur la toile ce qu’il vous faut à ce sujet. Le rouge était la couleur des sommations avant de tirer sur la foule. En s’appropriant le drapeau, les nôtres ont voulu montrer que rien ne les ferait céder et qu’à l’inverse, c’est eux qui sommaient l’adversaire d’une lutte jusqu’au bout ! Et c’est la couleur des cerises. Celle de la nostalgie du bonheur… à venir. Le grigny_05rouge dit tout cela. C’est le symbole de la chaleur humaine de notre programme et de notre idéal de vie.

Vous avez pris note de l’agressivité dont je fais l’objet. Venant du PS c’est un concentré de sottises. Quel peut bien être le sens de cette charge ? Là-dessus la droite en fait autant sur un registre encore plus stupide. Pour finir, du Front National aux Verts en passant par le PS, tous viennent aux mêmes insultes de guerre froide et d’anti-communisme moisi. Tous ces gens regrettent le monde dont nous étions absents. La charge vient quand nous sommes en train de dépasser madame Le Pen. Sans elle, comment justifier le « vote utile » ? Comment justifier l’accord PS-Vert qui a tué le mouvement Europe-Ecologie-Les-Verts ? Et ainsi de suite. Bref, madame Le Pen leur manque déjà. Ils n’ont absolument rien fait pour la combattre ni pour la faire reculer. Quelqu’un a-t-il entendu parler ou vu agir qui que ce soit de la fameuse commission « riposte » du PS censé organiser l’action contre le Front National annoncée en grigny_13ajanvier ? Quelqu’un a-t-il vu autre chose sur le terrain que l’un de nos huit millions de tracts ? Cette inaction est en fait un comportement « d’allié objectif » comme on dit maintenant.

Je crois qu’en la faisant reculer, nous avons déverrouillé le système politique. Dominique Bussereau, de la droite qui pense, a dit le fin mot de la situation : « Ce qui fait reculer le bipartisme fait reculer la démocratie en France ». On avait compris. Inutile d’aller chercher plus loin. Trente années qui ont enchaîné la gauche à son appareil central le moins-disant prennent fin. Trente années où le prétexte d’extrême-droite a permis de justifier l’extrême-droitisation de la droite, s’achèvent. Tout ce temps perdu à discuter de l’immigration plutôt que de la financiarisation finit dans les gesticulations d’une chasse aux prétendus terroristes qui n’intéresse personne ! Voilà le bilan déflagrateur du travail que nous avons réalisé. Gardons-nous de croire que ce travail est fini. Il faut persévérer et tenir jusqu’au dernier jour de la campagne en renforçant notre dispositif pour résister aux tireurs dans le dos. Ceux qui nous accablent ne convainquent pas pour autant de la valeur de leur candidat. Ils sont seulement là pour nuire. Et même pour faire fuir ! Car les progrès de l’abstention sont le résultat de la combinaison de leurs tirs à vue sur tout ce qui bouge et de la vacuité de leur campagne. Je crois qu’ils préfèrent cela à un mouvement vers nous. Mais le mouvement aura lieu. Il a commencé.


1 630 commentaires à “En marche vers le Capitole”

Pages : « 13 4 5 6 7 [8] 9 10 11 12 1333 »

  1. 351
    marco 67 dit:

    Si FH est en tête le 6 mai la France ne sera pas majoritairement à gauche.Sans nous la gauche ne sera pas majoritaire. Bon nombre de membres du PS mélangent "gagner la présidentielle et une majorité à gauche. Cela ne semble plus être leur objectif.
    Pour nous c'est simple. Gagnons encore plus de voix pour faire de la gauche le courant majoritaire dans notre pays. Et alors les caciques des médias, les politologues et autres spécialistes de salons n'ergoteront plus sur le possible, le souhaitable, le politiquement correct et autres sornettes.
    Merci Jean-Luc Mélenchon pour ton dernier billet! La campagne n'est pas terminée que déjà tu ouvres les perspectives de l'après, de la révolution citoyenne et d'une organisation nouvelle pour mener l'insurrection civique.
    Oui pas de négociation pour les législatives. Taillons les croupières qu'ils méritent à tous ceux pour qui le peuple n'est que "chaire à élection" comme dans d'autres temps "chaire à canon."

  2. 352
    naif dit:

    Tous ces" journalistes" qui parlent des mêmes choses, sur les mêmes images, les mêmes sujets et sur le même ton.

    Au FdG nous ne sommes pas des adeptes de la théorie du complot.

    Je pense plutôt, c'est une première approche feutrée et à fleuret à peine mouchetée mais sans arrière pensées partisannes, que ces gens là, sont atteint d'une certaine uniformisation maladive (le mot est fort), je dirais pulsionnelle et culturelle de leurs propres schémas structurels de pensée, contractée au moment de leur embauche. Leur élégance "Gavroche" qu'autorise leur impertinence associée à leur ambition, a permis de mettre en synergie leur qualité professionnelle castratrice de leur "moi" et leur égocentrisme démesuré (trouble trés souvent remarqué dés l'enfance).
    Cette pathologie doublée d'un complexe de la suscion vis à vis de l'autorité, les obligent à une forme de mimétisme du manager.

    Ces deux attitudes liées au caractère d'une part et au mode organisationnel dans lequel l'individu évolue d'autre part, catalysent les mêmes protéines et génèrent ce "comportement" pour lequels nous exprimons une stupéfaction naturelle.

    En analyse transactionnelle nous appellons ce syndrome de la relation parent/enfant, la lèche ou si vous préférez l'intérêt librement consenti à l'autorité.
    Je souligne qu'il n'existe aucun traitement. La mise en quarantaine peut-être envisagée, mais une jurisprudence prud'hommale s'y oppose.

    P... En clair, c'est de la Propagande.

  3. 353
    Antigone dit:

    Nouvelles de Madeleine: D'habitude je pleure d'émotion à la fin du Meeting et là... dès que je l'ai vu arriver et entrer dans la halle de Vierzon par le formidable espoir que JL Mélenchon soulève dans les yeux des gens et sa façon un peu endimanchée de porter son costume en traversant les gens réunis, comme un travelling sur nos vies si courtes, si peu exaltantes, si maltraitées, et tout d'un coup si sublimées, bon... ben... j'ai pleuré là, dès avant qu'il parle. Est-ce grave docteur?

  4. 354
    Doumé dit:

    Avant, le vote utile c'était faire barrage au front national,maintenant ce serait faire barrage au front de gauche!Les choses ont évolués mais les esprits de ces mal pensants qui croient toujours que rien ne fera sans eux,empétrés dans leurs contradictions ne pourront pas ignorer longtemps les millions de gens rassemblés par le FdG.Bravo pour votre campagne monsieur Mélenchon vous redonnez un sens à la devise de la république.Liberté Egalité Fraternite ce dont on a le plus besoin.

  5. 355
    Disjecta dit:

    Petite contribution intellectuelle (sur Agoravox) aux remarques de Jean-Luc hier à Vierzon sur Parisot. Ou pourquoi la ritournelle du "1700 euros pour le SMIC, vous n'y pensez pas malheureux" a à voir avec le Manifeste de Brunswick du 25 juillet 1792.

  6. 356
    mélopée dit:

    @ano

    Les questions sur les conditions déplorables faites aux animaux m'importent aussi beaucoup.
    Je me sais pas pourquoi M. Mélenchon n'a pas répondu au questionnaire de 30 millions d'amis sur la question. Il y a sans doute une bonne explication et il est possible que ces questions seront reprises sous une autre forme. On peut penser que ceci est inclue dans la planification écologique, mais ça va mieux en le disant.

  7. 357
    redline69 dit:

    Bonsoir,
    Il va falloir passer le Karcher à l'Elysée !
    En effet Ziad Takieddine désigne nicolas Sarkozy actuel président et candidat président d'être un partenaire corrompu !
    c'est très intéressant et j'aimerai que Jean-Luc Mélenchon nous fasse un point là dessus.
    A force de taper sur les banlieues, Sarkozy à oublié que le véritable escroc était peut être dans son propre miroir.

  8. 358
    Augustin Robespierre dit:

    Le maire de Valenciennes ne supporte pas les affiches rouges,
    Le maire de Valenciennes ne supporte pas les affiches rouges
    Décidément le Maire de la bonne ville de Valenciennes affiche une propension à l’hygiénisme qui ne se dément pas.
    Il y a quelque temps il signait un arrêté (retiré depuis, devant la menace d’une condamnation par le tribunal administratif) interdisant la distribution de tracts sur les marchés, il récidive aujourd’hui en demandant instamment aux militants du Front de Gauche de ne plus polluer l’environnement local par leur affichage sauvage en faveur de M. Jean Luc Mélenchon.
    Comme il est hors de question de soupçonner un quelconque parti pris politique (quoique…)
    Comme il est hors de question de soupçonner une volonté d’attenter à la liberté d’expression
    Comme il est hors de question de soupçonner une volonté de nuire à l’information plurielle des citoyens,
    Il convient de poser quelques pistes de réflexion qui pourraient éclairer cet affichage réitéré d’hygiénisme…

    Observons d’abord que nombre d’affichages sauvages prolifèrent en ville : les affiches d’un cirque et d’une série de zinzins couvrent en ce moment les murs de la cité. L’hypothèse peut donc être retenue que notre bon maire se soucie d’abord d’offrir à ses administrés spectacles, fêtes et autres occasions d’évasion dans une région où la misère et la désespérance sociale ne cessent de progresser. « Distrayez-vous bonnes gens ! », « Amusez-vous bonnes gens ! », les...

  9. 359
    grosha dit:

    Ces quelques jours passés loin de vous m'ont montré à quel point vous me manquiez.
    Merci à vous tous pour cette énergie !
    A Toulouse !

  10. 360
    Ano dit:

    @mélopée
    oui, j'aimerais bien connaître la position du camarade Jean-Luc sur ces problématiques.
    Je rajoute à la longue litanie des souffrances animales celles perpétrées dans les cirques animaliers (un de ces établissements esclavagistes vient de s'installer pas loin de chez moi).
    Mais puisqu'on peut faire un parallèle très clair avec le "mode de vie capitaliste", la manière dont on traite les ouvriers dans certaines entreprises (tâches à la chaîne surtout) m'évoque furieusement les élevages intensifs, et la manière dont on traite l'Animal, je ne m'inquiète pas vraiment sur le positionnement du FdG à ce sujet, puisque le fondement même de notre mouvement est le titre du programme ^^

    Ardents à la lutte :)
    Et vivement le 22 pour tous les faire tomber de leurs sièges haha ! Que je me délecte déjà par avance de voir toutes leurs mines déconfites !

  11. 361
    Courrierlecteur dit:

    Bonjour à vous,
    A en juger par la presse aphone ou déchaînée contre Jean-Luc Mélenchon lorsqu'elle se réveille, notre marche vers la 6ème République doit être en forte progression dans les sondages:
    (Article du "Monde"calamiteux d'inepties, cité par Balthazar 4 avril 2012 à 15h25, fermé aux réactions,sous l'article, même pour les abonnés et puis là... Attention! C'est du lourd. Dans l'Express: "Mélenchon fait une campagne au canon"
    Selon Tugdual Denis, Barbier de service en poste pour parler des orientations politiques du programme de JLM:
    "Il faut taper, taper, taper"(Ceci en en-tête de paragraphe, pour introduire ce qui suit):
    "Mélenchon fait de la politique avec ses tripes dans la main droite et un fusil à pompe dans la main gauche. Sans se retourner sur le corps gisant de ses victimes. Peu importe que l'homme soit charmant, ou pas, en privé: c'est le personnage public que les électeurs connaissent."
    Fini les bobos romantiques que nous sommes, prêts à écouter du Victor Hugo dans les discours. Place au western spaghetti pour suivre les aventures de notre Porte Drapeau dans "Et pour quelques électeurs de plus..."

  12. 362
    Elisa dit:

    juste une petite piqure de rappel !
    IFOP est détenu par Laurence Parisot, CSA par Bolloré, BVA par Rotschild, IPSOS par Pinault, Opinion Way par Patrick Buisson, TNS-SOFRES par Marc de Lacharrière.
    au début de l'article d'agora vox.
    Il n'y a donc pas de stratégie à avoir en fonction de ce qu'on nous prédit comme score!

  13. 363
    jean ai marre dit:

    @ Hold-up,
    Rendons à Airelle ce qui lui appartient.
    C'est son post @ 191 qui nous annonce que la Confédération Paysanne rejoint le Front de Gauche.

    Je me suis empressé de lui demander si José Bové était au courant ?

    D'ailleurs rien n'a encore été dit sur ce ralliement... Silence sur tous les sites de la Confédération...

    Amitié militante

    WM, je ne peux pas mettre en italique les mots, pourquoi ? L'icone a disparu.
    Tous mes encouragements pour votre difficile tâche...

  14. 364
    Augustin Robespierre dit:

    Le maire de Valenciennes ne supporte pas les affiches rouges (suite)

    « Amusez-vous bonnes gens ! », les affiches qui invitent à la distraction ne semblent pas contrarier la croisade hygiéniste de Monsieur Le Maire. Seules les affiches qui proposent aux passants de réfléchir, de s’intéresser à la chose politique font l’objet de son agitation épistolaire.
    Notre première hypothèse sera donc : Monsieur le Maire veut éviter à tous ses concitoyens un excès de fatigue intellectuelle due à une élévation du taux de conscience politique. Il préconise repos et abstinence, dans une ville aux murs blancs débarrassée de toute incitation à la réflexion.
    L’hygiénisme c’est aussi la prévention, « Citoyens, évitez l’agitation neuronale qui épuise et fatigue, qui entraîne stress et inquiétude, dormez, moutons, et laissez vous tondre ! »
    Notre deuxième hypothèse est étroitement associée à la culture médicale de notre hygiéniste de maire : il a vu fleurir en sa ville des bouquets de taches rouges. Ses réflexes prophylactiques ont donc pris le pas sur toute autre considération. Ces criantes et nombreuses taches rouges sont un symptôme. Rougeole ? Variole ? Mononucléose ? Herpes ? Rubéole ? Acné ? Psoriasis ? Dengue ? Scarlatine ? Notre bon maire affiche son inquiétude mais, préférant traiter le symptôme à défaut de soigner la maladie, il promeut l’interdiction des taches rouges. Un hygiéniste conséquent ne saurait se satisfaire de cette attitude, il faut donc encourager notre maire à...

  15. 365
    Augustin Robespierre dit:

    Le maire de Valenciennes ne supporte pas les affiches rouges (fin)

    Un hygiéniste conséquent ne saurait se satisfaire de cette attitude, il faut donc encourager notre maire à prescrire des mesures plus radicales.
    Notre troisième hypothèse dit notre inquiétude sur la santé même de notre bon maire et nous nous interrogeons : ne serait-il pas victime d’un Trouble Obsessionnel du Comportement ? On le sait les TOC manifestent une psychose aigüe accompagnée d’une exaltation de l’humeur. Sa manie hygiéniste ne relève-t-elle pas de ce diagnostic ? Nous souhaitons que tel soit le cas, car cette pathologie peut être efficacement résorbée à coups d’antidépresseurs tricycliques. Dans certains cas, rares il est vrai, où le traitement médical est totalement inopérant, il a pu être proposé un traitement neurochirurgical. On sait qu'il existe des connexions entre les lobes frontaux et les structures limbiques et paralimbiques.
    Ainsi, des interventions telles que:
    1) la trachtomie sub-caudale réalisée dans l'aire orbito-frontale,
    2) la capsulotomie réalisée dans la région orbito-frontale-thalamique ou
    3) certaines formes de thalamotomie réalisées dans le nucléus thalamique,
    entraînent toutes une amélioration des troubles obsessionnels compulsifs.
    Loin de nous l’idée de nous prêter à un exercice illégal de la médecine, il s’agit seulement ici d’exprimer notre inquiétude et de prodiguer conseils et suggestions, préoccupés que nous sommes aussi par l’hygiène et la bonne santé.
    En...

  16. 366
    Didier dit:

    Oui Toulouse sera un très grand moment et je regrette beaucoup de ne pouvoir m'y rendre.
    Je suis sûr que les Toulousains feront un accueil exceptionnel à Jean-Luc Mélenchon et aux autres intervenants.
    J'ai hâte de voir le discours en ligne.
    La campagne menée par Monsieur Mélenchon et ses camarades et d'une très haute tenue, je suis impressionné et à la fois affligé par l'indécence des "médias poubelle" à la villifier. De toutes les façons le combat continuera au delà des élections car nous ne lâcherons rien ! Restons soudés les amis. Viva !

  17. 367
    voix off dit:

    parlons de la liberté de la presse
    Emission édifiante aujourd'hui de Daniel Mermet dans" la-bas,si j'y suis", "la main sur le micro"
    Et aussi,vu de l'intérieur par Marcel Trillat.

  18. 368
    Augustin Robespierre dit:

    Le maire de Valenciennes ne supporte pas les affiches rouges (chute)

    Loin de nous l’idée de nous prêter à un exercice illégal de la médecine, il s’agit seulement ici d’exprimer notre inquiétude et de prodiguer conseils et suggestions, préoccupés que nous sommes aussi par l’hygiène et la bonne santé.
    En effet, nous avons hâte de retrouver notre bon maire. Celui qui, conseiller régional délégué à la culture ne craignait pas de clamer « Il est interdit d’interdire ! ». Celui qui, inaugurant une prodigieuse exposition consacrée au peintre Paul Rebeyrolle, ne se privait pas d’afficher dans un discours vibrant une sensibilité qui aurait conquis l’ami de Georges Guingouin !

  19. 369
    marco 67 dit:

    @Robespierre.
    Rassure toi. Dans la banlieue strasbourgeoise il en est de même. Le maire UMP de Bischheim interdit les stands et panneaux sur le marché hebdomadaire. Et un élu PS de passage: "On y peut rien c'est dans le règlement intérieur du marché."
    La thérapie qui s'impose c'est une grosse dose de FdG de suite et régulièrement jusqu'à éviction du paysage politique.
    Hopla comme on dit chez nous. On les aura!

  20. 370
    Mélopée dit:

    @ano

    Je suis bien d'accord, les animaux au service de l'homme peuvent être considérés comme un sous sous prolétariat auquel est imposé pour des raisons économiques des conditions qui ne font pas honneur à l'Humanité.
    Mais le reste de la faune et de la flore sont aussi considérés avec le plus grand mépris.
    Dans l'enseignement, on peut autant regretter la mise à l'écart de l'histoire-géo que celles des sciences de la Vie.

  21. 371
    Elisa dit:

    @jeanaimarrre
    Pour ma part, je pense qu'il s'agit d'un rapprochement et non d'un ralliement de
    la conf. C'est un syndicat et comme je l'ai dis plus haut : un syndicat n'a pas vocation à gouverner
    mais a rester un contre pouvoir même si c'est le front de gauche qui y ai au pouvoir !
    Je ne suis pas sûr en tant qu'agricultrice d'être toujours d'accord avec la politique
    mené par quelque gouvernement que ce soit. Il ne faut pas tout mélanger.
    La CGT ou SUD ne font pas parti du front de gauche même si des syndicalistes appellent à voter
    Mélenchon.

  22. 372
    Moreau dit:

    Voici plusieurs jours que je lis ce blog qui m’aide à relever la tête, moi qui me croyais d’un « autre monde », professeur, syndicaliste, fille de parents communistes. Mon père a voué sa vie aux luttes incessantes du PCF et n’a jamais perdu espoir, et il espère toujours, avec toute notre famille, voir notre pays traverser des moments d’histoire pour une humanité meilleure. Ces derniers temps je ne savais plus que penser…dans un univers désuni où l’individu prime sur le collectif, où l’école est en passe d’être brisée dans ce qu’elle a de plus noble. (Faut-il rappeler la compétition entre élèves, l’autonomie des établissements, et la mise au pas des enseignants par des proviseurs-managers… ?)
    Mais, (enfin !) à travers tes discours, ami et camarade Jean-Luc Mélenchon, je reçois la charge de l’émotion des idées et paroles de toute une vie de luttes. Je reçois tous ces mots et idées comme dans un miroir qui me bouleverse et me redonne la force de lutter demain. Le 18 mars j’ai gagné un an de plus ! Quel anniversaire ! Quel extraordinaire cadeau ! Et ce n’est pas fini : je suis sure qu’à Toulouse ce sera un vrai raz de marée comme sur la France entière après. Ah ! Si Jaurès pouvait voir cela… il exulterait et nous en serions fiers.
    Et je rêve déjà à demain, où, retroussant nos manches, nous serons les acteurs de ce monde à révolutionner : engagements, persuasions, travaux collectifs : voici ce qui nous attend.
    Ami et camarade Jean-Luc Mélenchon, nous ne connaissons pas mais...

  23. 373
    jnsp dit:

    dans l'express: V.Placé (EELV) déclare: Mélenchon est "conservateur et clientélisme", après les déclarations de C. Duflot peut-être pour éviter une "hémorragie" d'électeurs ou pour complaire au PS ça ne s'améliore pas.
    Ce dont EELV ne perçoit pas encore c'est qu'il va y avoir les législatives et qu'ils risquent de payer leurs critiques.

  24. 374
    citoyenne21 dit:

    Puis-je préciser que le meeting de François Bayrou à Dijon du 2 avril dernier a réuni 1000 personnes ! c'était juste comme ça en passant....le FdG, 23 000 à Lille ! Ca comence à chiffrer sec !
    J'espère vraiment qu'une majorité de citoyens sauront apprécier la candidature de Jean-Luc Mélenchon, à sa juste valeur et auront le cran d'assumer leurs idées jusqu'au bout !
    Quand j'ai entendu ce matin au poste que les gens en cas de second tour Sarkozy/Mélenchon, auraient davantage peur de Mélenchon que de Sarkozy, mon sang n'a fait qu'un tour ! mais peur de quoi bordel ? Et Sarko et sa clique, il ne leur en a pas encore assez fait baver en 5 ans ?
    A ceux qui se font de fausses frayeurs en confondant tout, qu'ils se disent que Jean-Luc Mélenchon est un Républicain avant tout ! Ceux qui n'aiment pas les couleurs trop vives, ok chacun ses goûts mais ce n'est pas qu'une question de couleur, mais la défense d'un programme permettant aux citoyens de retrouver dignité et joie de vivre ! C'est important d'instaurer un cercle vertueux ! je ne pige pas tout à l'économie et à vrai dire pas le temps d'approfondir la question, il y a des experts pour ça mais je tiens à ce que la France retrouve de hautes valeurs morales et ce programme là, sur un plan strictement social, me plait parce que oui j'estime que vivre avec 30 000 euros maxi, c'est amplement suffisant et que le partage est nécessaire ! pas de pitié pour les goinfres, égoïstes et pingres !

  25. 375
    Joe KER dit:

    A 58 ans, je crée ma 2ème boite en partant de zero.
    Je me paierai en fonction de mes succès mais je sais déjà que ça va être long ne serait-ce que pour atteindre un premier palier : le smic, smic d'avant ou smic d'après...
    L'augmentation du smic mensuel à 1700 euros, décrétée d'un simple trait de plume par notre futur président, sera sans aucun doute un grand moment de bonheur pour les salariés concernés. Tant mieux pour eux.
    Les entrepreneurs comme moi restent circonspects car rien dans le programme du front de gauche ne concerne les petits entrepreneurs créateurs de l'essentiel des emplois dans ce pays : comment vont-ils absorber une augmentation immédiate du smic pour leurs quelques salariés alors qu'ils ont déjà du mal à équilibrer leur exploitation en ces temps difficiles (l'impôt sur les sociétés n'est pas dans le timing) ?
    La crédibilité de cette mesure emblématique nécessite une réponse approfondie.

  26. 376
    Antigone dit:

    @ 372Joe KER
    Là vous trouverez des réponses pour les PME TPE.

  27. 377
    Jérémy dit:

    La dynamique est en marche. Un petit débat avec des camarades de mon groupe chimie (de 2ème année de licence) et aucun ne compte voter Hollande/Sarkozy/Le Pen. Leur choix penche entre Mélenchon et l'abstention, et un ami de ce groupe qui comptait voter blanc il y a quelques mois m'a dit aujourd'hui qu'il votera Mélenchon. Bref, j'ai été très surpris. Aussi, le fait que la campagne touche le fond n'est pas qu'une impression, eux aussi le pensent, et trouvent ridicules les petites phrases et les jeux à qui sera le plus beau, le plus impressionant.
    D'un côté, ça ne m'étonne pas trop, et j'en discuté hier avec un autre de mon groupe concernant la campagne et les petites phrases, la Le Pen qui est toujours condidérée comme étant une fasciste, et le vote Mélenchon/Front de Gauche.
    Une bonne partie d'entre eux, même s'il pensent voter FdG, sont bien conscient du fait que la simple élection élection ne suffira pas. En tout cas, ça me redonne beaucoup d'espoir.

    Luttons pour notre futur, nous sommes le nombre! Place au peuple!

    PS: Jean-Luc Mélenchon, vous avez été tout simplement excellent hier à Vierzon!

  28. 378
    bibi dit:

    @158Nicolas G30 dit:

    "À Toulouse, le Maire refuse que l'on installe un écran géant en prévision de l'affluence sur une avenue proche de la place (voir communiqué de François Delapierre), qu'il se rassure nous patienterons pour voir la rediffusion sur la place, si nous ne sommes pas les premiers. Nous n'oublierons pas cette décision, cela fera partie des comptes de campagne ! "
    Au FdG, rien d'impossible ! meeting à l'extérieur et retransmission dans la salle... ! Et on explique pourquoi aux Français, vive la liberté, vive la démocratie !
    Haut les coeurs... ne lâchons rien !

  29. 379
    Menjine dit:

    @Joe Ker
    Pas de panique dans deux ans vous aurez la retraite ! En attendant renseignez -vous mieux, on a déjà répondu tant et tant de fois à cette question ! Cela devient lassant. Les salariés sont aussi des créateurs, ils créent la richesse de leurs employeurs, petits et gros.

  30. 380
    SNIPER68 dit:

    Courage camarade Jean Luc Mélenchon,on lâche rien jusqu'au 22 avril et 6 mai prochain et au delà.

  31. 381
    IsidorA dit:

    Demain, à Toulouse, si la place du Capitole n'est pas assez grande, si la retransmission sur l'avenue Alsace Lorraine n'est pas autorisée, alors pourquoi ne pas nous déplacer sur les Allées Jean Jaurès ? Ce serait un beau symbole, non ?

  32. 382
    DANIEL dit:

    Le programme de F Hollande dit : pour la retraite à 60 ans il faut avoir commencé à 18 ans et avoir COTISE 41 ans
    Donc , si vous avez commencé à 18 ans et toujours bossé vous en êtes déjà à 42 ans de cotisation !
    Mais quid pour des centaines de milliers d'entre nous du service militaire, nous n'avions pas de salaire donc nous n'avons pas COTISE ; ainsi pour les responsables socialistes (Marisol Touraine, Michel Sapin) que j'ai questionné par courrier et bien le service militaire ne compte pas puisque NON COTISE
    De qui se moque t on ? Monsieur Mélenchon, il serait bon que vous souleviez ce lièvre, cette nouvelle entourloupe de François Hollande
    Il faut une grande victoire du FG aux législatives afin que le PS ne soit pas hégémonique, mais je suis confiant, il ne le sera pas, le nombre de Députés du FG sera un nombre à 3 chiffres

  33. 383
    Courrierlecteur dit:

    Menjine dit: 4 avril 2012 à 17h41 "on a déjà répondu tant et tant de fois à cette question ! Cela devient lassant."

    Non, ce n'est pas lassant d'accueillir des personnes qui font la démarche de s'informer. Au contraire, c'est un plaisir d'accueillir de nouveaux venus sur ce forum, quelqu'un aura toujours la courtoisie de répondre à ses questions.

  34. 384
    voix off dit:

    Naif à 16H39 du haut de ses certitudes
    Avoir un doute,toujours,c'est le début de la connaissance.

  35. 385
    Sami dit:

    Serait-il possible d'avoir un lien qui explique clairement et zone d'ombre la position du Front de Gauche vis à vis de l'Europe ? C'est tout de même un sujet d'une importance capitale, sur lequel aucun "à peu près" n'est envisageable.
    On reste dans l'Europe ? On fait quoi avec le TCE jeté par la porte et revenu par la fenêtre ? On négocie avec Merkel sur le MSE ? Et si elle refuse malgré la puissance de la France, on fait quoi exactement ? etc etc.
    Je ne dis pas que les autres sont ultra clairs sur la question, encore que...
    Hollande est clairement Européiste, et on sait par avance qu'il va plier genoux le moment venu devant Merkel. Sarko, n'en parlons même pas. Marine Le Pen, à priori elle sortirait, mais on sait tous qu'au final, elle fera ce que déciderons ses véritables Maîtres (les banquiers... mais nationaux). Bayrou est un inconditionnel de Bruxelles. NDA lui, dit qu'il sortira sans négociation et sans préavis de l'Union Européenne (ça a le mérite d'être clair !).
    Bref, qu'en est-il du Front de Gauche ? (dans le programme, je n'ai rien trouvé de définitif sur la question). On me pose souvent cette question, et je ne sais pas trop quoi répondre. Merci d'avance !
    PS : Exemples de positions claires : les Patrons vont fuir la France si on les taxe trop ? Eh bien, qu'ils dégagent sans oublier de payer leurs impôts ! Ca c'est clair. Le PS dit c'est à prendre ou a laisser ? On laisse ! Etc.

  36. 386
    nerawi dit:

    Une remarque par rapport à ce que j'ai lu dans les commentaires sur la politique urbaine à mener dans les quartiers de grands ensembles. La démolition systématique ne semble pas une voie souhaitable contrairement à ce que certains semblent suggérer. Sans parler de son bilan environnemental, elle inflige à la population nombreuse qui y reside un déplacement ultérieur et la rupture de son environnement social. Le bilan de telles politiques aboutissent bien souvent à disperser encore plus loin des centres equipés les populations concernées, pour remplacer leurs logements par de l'habitat moins dense et plus cher, même lorsqu'il s'agit de logements sociaux. Bref, c'est encore une de ces arnaques bien grasses de laquelle les élus adorent se vanter, sous couvert d'apporter "de la mixité" et de détruire ces prétendus "monstres de béton".
    Les tentatives de réhabilitation des immeubles, de réaménagement urbain alentour et d'équipement de ces quartiers en concertation avec les habitants semblent être une voie plus raisonnable.
    Allez, à quelques mois de distance je la ressers, WM autorisera ptetre un peu plus d'optimisme maintenant ;P :
    Ils sla pétaient en merkosy, à leur mémoire nous mélencherons!

  37. 387
    Zapping dit:

    Le discours de Jean-Luc Mélenchon à Vierzon est publié sur le blog :
    http://www.jean-luc-melenchon.fr/2012/04/03/discours-au-meeting-de-vierzon/

    Hauts les coeurs ! Ardents à la lutte !

  38. 388
    thersite69 dit:

    @ naco 04-04 15h40
    J'ai regardé l'émission pour laquelle vous donnez le lien. N'exagérons pas! Le mot "profil" pour une personne s'emploie la plupart du temps au sens figuré (sauf pour un dessinateur) et sur ce reportage on ne voit aucun visage de face ou de profil car c'est interdit tant que ces gens ne sont pas reconnus coupables. J'ai compris tout normalement: Ont-ils le m^me profil psychique que le criminel de Toulouse?cela reste à établir par les gens dont c'est le métier...

  39. 389
    Lisiane albrecht dit:

    Mon coeur saigne quand les gens de gauche s'écharpent.
    Bien sur je vous entendu quand vous expliquez vos démarchent auprès du Ps.
    Et je n'ai pas de mal à vous croire..Combien laisse l'idéologie au placard(celle là même qu'il sont censé défendre) pour une once de pouvoir.

    Mais face à la menace d'une réélection de NS, l'union de la gauche est nécèssaire...
    Voeux pieux, Hélas.

  40. 390
    Menjine dit:

    @Sami
    Je pense qu'on peut faire une réponse claire sur la question de l'Europe, en commençant par affirmer que cette question c'est :
    1-un "processus", ce n'est pas un simple décrêt qui va être engagé, qui au fur et à mesure de son développement va modifier les éléments du départ.(cela a été le cas dans cette campagne pour le succès du fdg) Ce processus c'est un processus de rapports de force entre non pas les pays, mais le capital et les forces des travailleurs dans chaque pays et même dans chaque coin de l'Europe.
    2- Le succès de Mélenchon,l'établissement de la VI République, modifieront la donne dans chaque autre Etat européen,déjà que cela bouge en Espagne, que cela va repartir en Grèce etc... la Victoire du fdg ouvrira des perspectives nouvelles pour l'Europe tout entière, et alors les choses évolueront sur notre initiative.
    3- Si nous sortons du TPE dans ces conditions pourquoi reviendrait-il par la fenêtre ? car nous saurons y mettre de bons contre-vent, et nous ne serons pas seuls.
    Les élections de dans 15 jours sont un moment de notre séquence, vouloir répondre à la question : Sortie ou pas? serait à mon avis bloquer le processus qui à terme veut aboutir à une Europe des Peuples et des travailleurs et non à celle de la concurrence libre et non faussée, celle des lobbies et du Capital.
    Du moins c'est comme cela que je comprends les choses.

  41. 391
    naif dit:

    voix off à 18h04
    "Naif à 16H39 du haut de ses certitudes
    Avoir un doute,toujours,c'est le début de la connaissance."

    Désolé voix off.
    Je n'ai aucune connaissance, aucune certitude et le doute m'habite (un seul mot). C'était du 2ème degré.
    C'était juste pour mettre des mots "super savants" qui impressionnent et qui ne veulent rien dire.
    Pour expliquer que je pense que la propagande est bien orchestrée sur tous les grands médias mais sans le dire !
    Voilà, voilà ! humour. Je suis un peu chafoin aujourd'hui, j'ai envie de rigoler.
    L'humain d'abord.
    A Toulouse peut-être !

  42. 392
    carlo dit:

    @ Menjine

    Le succès de Mélenchon,l'établissement de la VI République, modifieront la donne dans chaque autre Etat européen,déjà que cela bouge en Espagne, que cela va repartir en Grèce etc... la Victoire du fdg ouvrira des perspectives nouvelles pour l'Europe tout entière, et alors les choses évolueront sur notre initiative.

    Soit, mais il ne s'agit pas d'attendre que "cela bouge" dans les autres pays pour agir en France. Les traités européens qui font obstacle à la mise en oeuvre d'une politique alternative doivent être changés et, à défaut, il faut s'en émanciper. Purement et simplement.

  43. 393
    albireve dit:

    Gens de droite, amoureux de l'ordre ! Rejoignez Mélenchon, le seul capable de mettre un terme à toute cette pagaille libérale !

  44. 394
    carlo dit:

    France 2 devrait diffuser le 16 avril l’émission politique « Mots croisés » avec les 10 candidats ou leurs soutiens, respectant les contraintes d’égalité de temps de parole. Une majorité de candidats sont favorables à l’organisation d’un tel débat avant le premier tour du scrutin, notamment Jean-Luc Mélenchon, François Bayrou, Nicolas Dupont-Aignan et Marine Le Pen.
    En revanche, NS et FH envisageraient de ne pas participer. Dans ce cas, démonstration serait faite que l'UMP et le PS considèrent comme un droit leur qualification pour le second tour, montrant en cela en quel mépris ils tiennent la démocratie. FH, quant à lui, a la mémoire courte car, en 1969 et en 2002, le candidat du PS n'était pas parvenu à se qualifier pour le second tour. Ce débat est une excellente chose, car il devrait permettre à Jean-Luc Mélenchon, qui est le candidat qui a le discours le plus structuré et le seul aussi qui présente un projet alternatif, de convaincre de nombreux électeurs potentiels.

  45. 395
    Michel Berdagué dit:

    Augustin Robespierre
    Alors là t'as mis le paquet, 4 coms et pas n'importe quoi des références S.V.P., ça sort du machin DSM 5 ? C'est très savant dans l'extraction dans ce qui ne va pas pour la thérapie, et question diagnostic chapeau. Dire que j'en étais resté au D.S.M. 3 ou 4 avec les 3 volumes de Lebovici, là "ils" progressent un max, il faudrait que je te relise car je n'ai point subi la ritournelle des gênes et de qu'on sait tout de l'imagerie du cobaye animal et humain.
    D'après donc ce que je peux à distance y voir c'est le rouge qui l'insupporte, pt'un adepte de taureaux ou de signe astrologique s'y référant,la SPA peut-être ? c'est vrai que "l'Inconscient est structuré comme un langage " mais là je donne ma langue au chat, et qu'il faut en suggestion attendre l'évolution de cette grave maladie mais dès à présent le pronostic est des plus aléatoire à moins que la votation y mette fin.
    Pour naïf (349) à 16 h 39 Oui un lêchage de bottes avant de retourner sa veste toujours du bon côté. C'est grave docteur et en plus une vraie pandémie audio-télé saturée que seul le Front de Gauche a l'antidote ;
    A Limoges avec les Camarades il est temps.

  46. 396
    sergio dit:

    @ elisa - 359 : merci pour cette piqûre de rappel qui devrait être systématiquement faite dès qu'on donne un sondage tout comme on devrait signaler à quel conseil d'actionnaires et de consultants surpayés pointent les pseudo-experts et éditocrates qui font l'information chez nous.
    @Marie 46 - 381 : si tout était aussi simple que ce compte à rebours amusant que tu as inventé, on pourrait voter Hollande ou n'importe quel charlot autre que Sarkolepen. Malheureusement, les 4 Daltons qui attendent avec impatience des voix, du fric, des places, du pouvoir et des honneurs, continueront le sale travail de Sarkozy. Ils ne s'en cachent d'ailleurs absolument pas mais ne le disent pas très fort. Ils disent plutôt : "discipline européenne, compétitivité, mondialisme oblige, modernisation des services publics, allègement des charges, ou coût du travail à supprimer, rembourser la dette, effort collectif " et emploient des phrases creuses, hypocrites.
    Donc, profitons de cette chance rare depuis longtemps pour d'envoyer paître les affameurs licencieurs bradeurs du pays, de la république et des usines. Boostons à fond le seul candidat qui offre un vrai changement de cap pour la très grande majorité d'entre nous (en CSP sans doute 80 à 90 % des Français).
    Après, sinon, tu pourras remettre ton compteur à zéro pour cinq ans de malheur. Donc, Marie - 46 : Mélenchon, sinon, RIEN ! Mais je pense que tu étais d'accord ?

  47. 397
    dudu87 dit:

    Bonsoir,

    Il est souvent question des journalistes, ici. J. Séquala, conseil en communication de tout bord, il mange à tous les "râteliers" celui-là, vient d'en faire une...et une grosse. Voyez plus tôt le communiqué de SNJ-CGT.
    http://www.humanite.fr/fil-rouge/les-journalistes-des-salauds-et-des-salopes-snj-cgt
    Allez Limoges...que la fête soit belle. Attention aux parkings, le Zénith, c'est pas le pied! 6000 places si mes souvenirs sont bons!

  48. 398
    françois des landes dit:

    médias manipulés, mensonges, répression de l'affichage et des moyens technique et finalement une révolution qui prend corps grâce au net.... le printemps arabe arrive en france

  49. 399
    QuienSabe_PG66 dit:

    En prolongement de Menjine pour Sami#383 sur l'Europe et carlo#391, le FdG prône d'abord la désobéissance européenne (D.E) de par une légitimité obtenue par les urnes par opposition à la Commission européenne non élue.
    "La (D.E) a plus de force que la sortie pure et simple de l'UE pour 3 raisons:
    1) Elle permet de négocier. [...] la France ne reconnaîtra plus la primauté du droit communautaire, elle mettra en œuvre quoi qu'il arrive ses propres politiques;
    2) Elle permet de contaminer les autres états par la dissémination d'autres possibles;
    3) Elle place l'UE dans une position très difficile. Soit elle accepte la négociation avec la France et doit adopter un compromis [...] soit elle exclue la France même s'il n’existe aucune procédure prévu pour cela à ce jour [...]
    Au final, la (D.E) est plus subversive qu'une sortie de l'UE [...]"

    Extrait de: Désobéissons à l'Union Européenne ! Aurélien Bernier et le M'PEP.

  50. 400
    naco dit:

    @Menjine 17h41 - Louche la réponse à deux balles que vous faites @Joe Ker.
    "dans deux ans vous aurez la retraite ! " Pensez-vous que c'est comme cela qu'on parle à une personne qui veut créer une entreprise et qui s'intéresse au FdG ? Vous savez tenir deux ans vous quand on vous a tout coupé, et que vous n'avez pas assez cotisé pour partir avant? Et croyez-vous que le fait de créer une entreprise est juste une histoire de tirer un salaire, que ce ne peut pas être aussi la réalisation d'une idée ?
    Et qu'elle grossière façon de répondre à quelqu'un qui vient juste se renseigner. Le "on a répondu" sonnant comme si vous étiez le représentant des nombreux textes exprimés sur ce sujet ici depuis des mois, et dont vous ne citez rien.
    Enfin dire "les salariés sont aussi des créateurs, ils créent la richesse de leurs employeurs, petits et gros" est une idiotie dans les deux sens. D'abord parce que dans une petite boîte, on crée tous ensemble, sinon on meurt, et que vous oubliez la SCOP, où l'on s'enrichit soi-même, et le mouvement associatif. Et non pas un employeur petit ou gros.
    Au final, j'ajoute qu'il est plus utile de proposer des choses sur ces sujets, plutôt que de chercher les vidéos de Jean-Luc Mélenchon. Car le sujet est IMMENSE.
    Désolé pour le ton, mais j'ai 32ans de boutique comme gérant, dont 10 de Scop, et je défends pas un candidat, mais un projet..

Pages : « 13 4 5 6 7 [8] 9 10 11 12 1333 »


Blog basé sur Wordpress © 2009/2015 INFO Service - V3 Archive