03avr 12

Vierzon, Limoges, Toulouse

En marche vers le Capitole

Ce billet a été lu 144 682 fois.

grignyQuand aurais-je de nouveau l’occasion de me retrouver devant ce clavier ? J’ai derrière moi déjà tant de jours sans trêve ! Mais de si beaux moments aussi. Un tunnel d’activité m’attend ! Trois jours sur les routes puisque je vais aller à Vierzon, Limoges et enfin place du Capitole à Toulouse. Puis j’enregistre les clips de campagne. Deux émissions de télé et… la semaine suivante sera déjà là. La cadence est rude. Mais inévitable. J’en déduis que le temps d’écrire va encore se réduire. Je prévois donc un changement provisoire de ma façon de m’exprimer sur ce blog. Puisque je n’aurai pas le temps d’écrire, je vais peut-être faire une « pastille vidéo » régulière. Je ne sais pas encore à quelle cadence. Et je regarde encore comment faire pour ne dépendre de personne pour le réaliser. Mon fidèle webmestre m’accompagnera dans cette nouvelle aventure. Son formidable travail de modération de cette agora qu’est devenu ce blog s’exercera dans un cadre nouveau.

En illustration de ce billet des images de la rencontre, dans un gymnase dimanche 2 avril dernier, entre Jean-Luc Mélenchon et une centaine d'habitants du quartier de la Grande Borne à Grigny dans l'Essonne. Photos : S. Burlot.

J’ai aimé être à Grigny ce dimanche. Je reconnais que c’était très dur physiquement après une telle semaine, continuée, la veille encore, par la soirée LGBT. Elle m’a si terriblement stimulé ! Je place ce grigny_02moment-là sur le même plan que le moment passé avec l’association pour le droit à mourir dans la dignité et celle sur la lutte pour les droits des femmes. Ce sont les frontières de la condition humaine, comme je les conçois pour me demander comment les abolir.

Mais à Grigny c’était le thème de la banlieue qui m’occupait. En fait, pour nous, c’est un thème à reformuler. Notre point de vue récuse la stigmatisation du « hors droit commun » qui est devenu le lot officiel de toutes les politiques dites « de la ville ». La problématique de la révolution citoyenne est fondée sur l’avancée de l’égalité des droits. La question des moyens arrive alors à sa place : celle d’un moyen au service d’un objectif valable pour tous et non d’une fin en soi. Le dire n’enlève rien à ce qui doit être fait de particulier et en particulier. Mais c’est une façon de le poser comme un droit commun mis en œuvre et non une mesure d’exception qui fonctionne comme unegrigny_00a discrimination et une stigmatisation de plus.

La banlieue joue dans notre réflexion politique le même rôle que la découverte du « précariat » comme catégorie sociale caractéristique du nouvel âge du capitalisme. C’en est la forme territoriale. Mais nous ne parlons pas, nous, avec la langue des euphémismes. Nous n’évoquons pas les « territoires abandonnés ». Nous ne parlons même pas de populations abandonnées. Nous parlons de populations surexploitées. Telle est la fonction de ces espaces : le parcage des populations hyper-serviles de notre temps. Tout cela se lit dans les chiffres à livre ouvert. Mais il faut en retenir le sens social et non la description territoriale. Le territoire ici est l’apparence que prend le lien social. Il s’agit d’un apartheid. Ce ne sont pas les quartiers pauvres qui sont le problème, c’est la société qui  produit la pauvreté. Si la pauvreté grigny_08aexplose ici, c’est parce que la richesse explose ailleurs. Si la violence explose en bas, c’est parce que la violence de la guerre économique est devenue la norme que le haut impose à tous.

4,4 millions de personnes vivent dans les 751 quartiers en « Zones Urbaines Sensibles ». On y trouve 43% de moins de 25 ans quand il y en a seulement 30% dans l’ensemble de la population. Ce qui devrait être un atout est transformé en plaie. Car le taux de chômage des jeunes dans les ZUS est de 40% contre 25% dans tout le pays. 43% des jeunes hommes sont au chômage, 37% des jeunes femmes aussi. Il est de fait que le taux de chômage dans ces zones est de 21%, alors qu’il est de 10% dans tout le pays. Cet écart qui accable ces populations se creuse avec l’accélération du modèle libéral. Car  le chômage progresse plus vite dans les zones urbaines sensibles que dans le reste du pays. En à peine un an, de 2009 à 2010, l'écart entre le taux de chômage local et celui du reste du pays est passé de 8,7 points à 10,6 points ! Parmi la pluie de chiffres que l’on peut donner, qui montrent comment on peut reconstruire le regard en partant de la condition sociale des habitants plutôt que de leur adresse, ceux qui touchent la santé sont les plus frappants. La mauvaise santé dentaire concerne 53 % des habitants de ces quartiers contre 40 % dans le reste du pays. Malbouffe, vie pénible et vie disloquée produisent tous leurs effets. Il y a 47% des femmes en surpoids dans cette population et la mortalité y est plus élevée que partout ailleurs. Le professeur Emmanuel Vigneron a pu faire une carte qui résume la situation en évaluant la mortalité et legrigny_04b niveau des revenus le long des voies du RER. Accablant. Entre la station du RER Luxembourg et le parcours essonnien, le revenu par personne diminue en moyenne de moitié selon les stations et la probabilité de mortalité de même.

Grigny où je me trouvais ce dimanche est une caricature de cette situation voulue et organisée. La mairie de gauche tâche de remonter la pente et le pouvoir lui enfonce la tête dans l’eau dès qu’elle l’en sort. Cette ville est la plus pauvre d'Île-de-France. A deux pas du synchrotron, du Plateau de Saclay, d’Ariane Espace et des centres de recherche du génome, sans oublier l’aéroport d’Orly, la gare TGV de Massy, le tout constituant la zone industrielle la plus développée d’Europe. Le territoire n’est rien puisqu’il n’explique rien et ne règle rien. Tout est social donc tout est politique. Près de 10 000 Grignois vivent sous le seuil de pauvreté.

Le comique de situation de ce passage à Grigny a été la mobilisation contre nous d’une poignée d’élus UMP à la ramasse, avec des énergumènes locaux dont notre réunion dérangeait les trafics. De tels bouffons aux propos si incohérents que même les micros et caméras s’en détournèrent ! Et s’il y a eu des exceptions à ce cordon sanitaire médiatique, l’essentiel est que les caïds aient bien compris que la mobilisation politique populaire ne respecte pas le privilège territorial qu’ils prétendent grigny_09s’attribuer. « Vive Sarkozy » criait pour finir le bouffon qui tenta jusqu’au bout de perturber le rassemblement nombreux sur le stade Bélier. Vaste programme !

Mon discours était pénible à prononcer : en plein soleil de face et avec un vent de poussière fine qui me sécha la gorge aussitôt qu’il se leva. De loin j’apercevais des visages amis de mes années de vie militante en Essonne. J’enrageais de ne pouvoir courir embrasser celui-ci ou celle-là, mes très chers camarades des jours anciens et même finalement moins anciens. On se reverra les amis ! Je ne vous quitte jamais. Le discours a été filmé et mis en ligne sur ce blog aussi vite que possible. Nous verrons bien s’il parvient à se diffuser autant que d’autres le font. Je vous y propose une trame de lecture politique. Elle manque de détails, c’est certain, et même de déclinaisons. Treize ans de conseiller général de banlieue me permettent assez de le savoir ! Tenez compte du fait qu’à partir d’un certain nombre de gens présents, il faut nécessairement donner un ton de harangue à son propos. Néanmoins, je pense avoir donné l’épure essentielle d’une manière d’approcher la question posée comme je la vois à présent. Je me fais le reproche de ne pas avoir utilisé sur place les exemples de la gestion « la gauche par l’exemple » qu’animent mes amis sur place. Je pense là au grigny_11travail de Gabriel Amard sur la régie publique de l’eau ou ses actions pour faire naître une monnaie complémentaire locale dont il sera bientôt question ici.

Vierzon, Limoges, puis Toulouse. Dans le plan initial, Toulouse était prévu comme une réplique de la Bastille. Marseille de même. Je ne parle pas du nombre des participants mais du thème : la sixième République. Cette méthode est le moyen de construire notre force et de l’homogénéiser autour d’objectifs communs de longue durée. Je crois que chacun d’entre vous a bien compris ce que nous faisons dans nos rassemblements. La démonstration de force est un moment du rapport de force. En se construisant, elle l’élargit. Notre force croît à mesure que nous en faisons la démonstration. Aucune magie là-dedans. La force rassure. Donc elle conforte et confirment ceux qui sont en mouvement. Puis les nouveaux acquis se plongent eux-mêmes dans l’action, et le succès les enhardit. Et ainsi de suite, de fil en aiguille comme on dit. Tout cela, c’est la méthode d’enracinement du processus que nous sommes en train de construire. Plus jeune, je me préoccupais beaucoup de tous les instruments de mesure de ces grigny_10sortes d’action : prise de tracts, d’affiches, nombre de réunions et ainsi de suite. En 2005 j’ai pu observer au premier rang ce que voulait dire une mobilisation partie du terrain et quasiment autonome. Le rapport entre les organisations politiques et le mouvement entre dans une symbiose qui éteint bien des débats théoriques sur le sujet.

A présent le fonctionnement des réseaux sociaux ajoute un espace d’autonomisation et d’enracinement de l’action absolument neuf et d’une puissance inouïe. Cela, je crois que tout le monde parmi vous l’a bien compris. Mais j’observe un fait supplémentaire à propos de ce que permettent ces réseaux. Loin de pousser à une balkanisation de la pensée, des mots d’ordre ou des angles d’analyses, il se produit au contraire une homogénéisation croissante de ceux qui s’impliquent ! On voit même une diffusion accélérée d’un vocabulaire commun et parfois même d’objets très sophistiqués tels que chansons, slogans, et même de consignes d’action, rendez-vous militants et ainsi de suite. Je sais bien que ce n’est pas le moment, mais dans mon esprit une refonte complète de ma manière de penser l’action de parti et le travail d’éducation populaire est en train de se faire. Je pense cependant que le niveau d’auto-organisation que je constate est un signal politique de l’état de ce qui se passe dans la profondeur du pays et pas seulement dans la périphérie de nos organisations ni même de leur deuxième cercle. Je crois que le Front de Gauche devient un Front du grigny_13bpeuple et que cette mutation le transforme en une entité politique de masse, une sorte de Front populaire en quelque sorte. Normalement un tel phénomène se constatera sur d’autres plans, comme celui de la lutte en entreprise ou dans les administrations. Bref, je crois que le mois de mai sera chaud. 

Trois rendez-vous donc. Je pense que nous serons nombreux. Cela ne veut pas dire que je verrai beaucoup de monde. Car, comme vous l’avez peut-être remarqué, je me mets très en retrait entre les moments où j’interviens, pour ne pas rendre plus difficile l’organisation de l’événement. En effet, ma présence déclenche des mouvements de foule qui peuvent devenir très dangereux pour les gens qui se trouvent là, les enfants et les personnes à mobilité ralentie en particulier. C’est un peu frustrant, je ne le cache pas. Mais c’est, de toute façon, inévitable et il est responsable d’agir de cette façon dans notre intérêt à tous. Si vous venez à une de ces réunions, remarquez les cohortes de camarades qui sont au travail et à la manœuvre. Souvenez-vous que la quasi-totalité sont des bénévoles. Les filles et garçons que vous voyez arcboutés dans l’effort faisant la chaîne, portant des paquets et ainsi de suite, sont le reste du temps des instituteurs, des ouvriers d’usine, des chômeurs, des étudiants. Entre eux c’est la tâche à accomplir qui fixe la hiérarchie de l’urgence, un point c’est tout. La camaraderie et l’esprit d’équipe qui naît là-dedans fait partie du programme ! Même si je sais parfaitement bien que ça couine et grince aussi. Cependant si j’en parle c’est parce que je veux faire connaître cet aspect de notre engagement avec le souci qu’il se diffuse grigny_14et fasse école. Le style de ce parti d’action que nous formons est une telle bouffée d’oxygène après les mois et les années de miasmes et ergotages confidentiels ! Tous apprennent à agir et à prendre l’habitude de l’efficacité collective. C’est un capital collectif très précieux pour la suite des événements qui arrivent.

Je suppose que j’y verrai beaucoup de rouge. La couleur. Mes amis, mettez du rouge, montrez le rouge : drapeaux, vêtements, accessoires. Vous allez trouver mille et une idées j’en suis certain. Ce printemps doit être rouge. A Toulouse commencez cette démonstration. Notre mouvement porte un programme politique mais aussi une culture qui l’enracine et le projette en même temps. Vous savez tout cela comme moi. Il faut expliquer autour de nous ces rites. Trouvez dans mes notes et sur la toile ce qu’il vous faut à ce sujet. Le rouge était la couleur des sommations avant de tirer sur la foule. En s’appropriant le drapeau, les nôtres ont voulu montrer que rien ne les ferait céder et qu’à l’inverse, c’est eux qui sommaient l’adversaire d’une lutte jusqu’au bout ! Et c’est la couleur des cerises. Celle de la nostalgie du bonheur… à venir. Le grigny_05rouge dit tout cela. C’est le symbole de la chaleur humaine de notre programme et de notre idéal de vie.

Vous avez pris note de l’agressivité dont je fais l’objet. Venant du PS c’est un concentré de sottises. Quel peut bien être le sens de cette charge ? Là-dessus la droite en fait autant sur un registre encore plus stupide. Pour finir, du Front National aux Verts en passant par le PS, tous viennent aux mêmes insultes de guerre froide et d’anti-communisme moisi. Tous ces gens regrettent le monde dont nous étions absents. La charge vient quand nous sommes en train de dépasser madame Le Pen. Sans elle, comment justifier le « vote utile » ? Comment justifier l’accord PS-Vert qui a tué le mouvement Europe-Ecologie-Les-Verts ? Et ainsi de suite. Bref, madame Le Pen leur manque déjà. Ils n’ont absolument rien fait pour la combattre ni pour la faire reculer. Quelqu’un a-t-il entendu parler ou vu agir qui que ce soit de la fameuse commission « riposte » du PS censé organiser l’action contre le Front National annoncée en grigny_13ajanvier ? Quelqu’un a-t-il vu autre chose sur le terrain que l’un de nos huit millions de tracts ? Cette inaction est en fait un comportement « d’allié objectif » comme on dit maintenant.

Je crois qu’en la faisant reculer, nous avons déverrouillé le système politique. Dominique Bussereau, de la droite qui pense, a dit le fin mot de la situation : « Ce qui fait reculer le bipartisme fait reculer la démocratie en France ». On avait compris. Inutile d’aller chercher plus loin. Trente années qui ont enchaîné la gauche à son appareil central le moins-disant prennent fin. Trente années où le prétexte d’extrême-droite a permis de justifier l’extrême-droitisation de la droite, s’achèvent. Tout ce temps perdu à discuter de l’immigration plutôt que de la financiarisation finit dans les gesticulations d’une chasse aux prétendus terroristes qui n’intéresse personne ! Voilà le bilan déflagrateur du travail que nous avons réalisé. Gardons-nous de croire que ce travail est fini. Il faut persévérer et tenir jusqu’au dernier jour de la campagne en renforçant notre dispositif pour résister aux tireurs dans le dos. Ceux qui nous accablent ne convainquent pas pour autant de la valeur de leur candidat. Ils sont seulement là pour nuire. Et même pour faire fuir ! Car les progrès de l’abstention sont le résultat de la combinaison de leurs tirs à vue sur tout ce qui bouge et de la vacuité de leur campagne. Je crois qu’ils préfèrent cela à un mouvement vers nous. Mais le mouvement aura lieu. Il a commencé.


1 630 commentaires à “En marche vers le Capitole”

Pages : « 12 3 4 5 6 [7] 8 9 10 11 1233 »

  1. 301
    cazabeau dit:

    John Deckard à 12h21
    "A partir du 16/04 Spéculation sur la dette française
    Qu'est ce que c'est que ce truc ? et Comment peut-on répondre à ça ?"

    C'est Marc Fiorentino économiste à la Tribune et à BFM et ex dirigeant da la "Banque of América"qui répand, sur canal et d'autres plateaux télé, cette rumeur.

    Il ne se rend pas compte, le pôvre, qu'il fait le jeu du FdG. Aprés avoir expliqué dans son livre comment s'enrichir en placement, voilà qui leur dit vous êtes foutu, la finance va déclencher, quelque soit l'élu, un bordel qui va mettre la France à genou. Donc, les Français vont se rendre compte qu'il faut qu'ils avalent leur chapeau et qu'ils changent de modèle !
    Ils ont la trouille les petits porteurs et les rentiers. Ils n'aiment pas ça du tout.

    Il fout tellement la trouille à ceux qui ont quelques euo placés, qu'il les mets dans la situation qu'il vont voter Mélenchon au premier tour pour conserver leur cagnotte. Laissons le faire.

    Fiorentino c'est un troll des grands banquiers des fonds de pension.

    Il y a pas à dire c'est de l'artillerie lourde ! Pour nous !

    PS: Je me demande si c'est pas un troll FdG introduit dans le milieu financier.

  2. 302
    citoyenne21 dit:

    Voir Sarkozy, la tronche en biais, devoir céder sa place à notre candidat à l'Elysée, hum que ce serait bon ! Plus l'échéance approche et plus je jubile et plus j'ai peur aussi (le pire on n'en veut pas, on le chasse mais parfois il s'agrippe) ! quel cauchemard ce serait que de devoir rempiler avec le même 5 ans encore ! pitié svp tous, épargnons-nous des souffrances inutiles et votons tous pour la sauvegarde de nos libertés et la restitution de nos droits ! HADOPI on n'en a pas voulu, ACTA on n'en veut pas non plus ! les franchises médicales à dégager ! les exilés fiscaux devront choisir entre l'amour et l'entretien de leur pays par leur solidarité financière active ou leur amour inconditionnel pour le pognon et alors qu'ils dégagent eux aussi ! Halte aux patrons voyous qui n'ont de eu de cesse que de redoubler de fourberie pour mieux asservir leurs employés et les pousser au suicide ; basta les petites combines entre amis (incompétents) bien placés ! les programmes débiles à la télé au rebut (que les temps de cerveaux disponibles soient utilisés à regarder de quoi se doper les neurones) !
    Il faut faire place nette !

  3. 303
    airelle dit:

    @Elisa
    J'étais à Montpellier hier, place de la Comédie et il nous a été dit que la confédération paysanne rejoignait notre mouvement.
    Parole a ensuite été donnée à un paysan de la dite confédération paysanne venu annoncer son soutien.
    Le medef est un syndicat aussi, et ne s'est pas privé de prendre parti...

  4. 304
    Chantal Catherine dit:

    Bonjour à tous
    Je cherche les vidéos de Marie Georges Buffet et Christian Picquet à Vierzon.
    J'ai suivi le meeting hier, c'était génial. A chaque fois, je ne résiste pas, je chanta l'international et la marseillaise !
    Hauts les coeurs ! Nous sommes en lutte et nous aurons le pouvoir. Et alors, le travail commencera....

  5. 305
    xuxu dit:

    Deux faits indéniables resteront comme la marque de cette campagne : l'arrivée dans le paysage politique d'une insurrection des consciences magistralement relayée par le verbe d'un tout neuf monument historique, et en deux, la mise en évidence sans équivoque de la mission des médias, à savoir le "management" sournois des pensées du plus grand nombre.
    L'esprit des lumières et la libre opinion sont confrontés aux boniments des chefs de gondole de l'ordre établi.
    Il règne un gout d'ancien régime actuellement et, je le redis, ça sent Poutine !

  6. 306
    Claude Chauchat dit:

    Je n'ai pas l'habitude de ces forums mais j'en parcours parfois et c'est souvent affligeant de haine et de rancune. Félicitations: ici c'est sympathie, enthousiasme et idées. Je suis un vieux chnoque mais enfin je retrouve la gauche. le premier programme de gouvernement complètement structuré et se tena

  7. 307
    Aldo dit:

    La liaison entre problématiques sociales et écologiques est le coeur du programme du FdG.

    A ce titre, en tant qu'économiste, j'insiste sur l'importance de préciser que la réduction des inégalités de revenus et que la réduction du temps de travail (les deux sont liés) sont des mesures phares de la transition écologique (post-capitaliste soit dit en passant). La réduction des inégalités de revenu est la seule manière de sortir de l'imaginaire de l'avoir toujours plus (via "l'envie" que susciterait les hautes tranches de revenu). La réduction du temps de travail (via la réaffectation des gains de productivité) est la seule manière de concilier tout de suite recherche du plein-emploi et réduction des atteintes à l'environnement.

    N'en parlez aux (néo) EELV (je ne parle des camarades verts ayant fréquentés, par exemple, Martine Billard), ils ne comprendront même pas.

    Autrement dit, le salaire de 1 à 20, le revenu maximum et l'application pleine des 35 heures sont aussi des mesures de transition écologique (pas seulement le smic à 1700 euros, comme l'indique souvent Jean-Luc Mélenchon).

    Aldo

  8. 308
    pathy dit:

    avec vous Mr Mélenchon pas de blabla...rendez-vous le 22 avril...vous avez mon soutien...:)

  9. 309
    clemence dit:

    Des enfants de dix ans qui travaillent dix heures par jour en Italie.
    Ca les empèche pas de dormir à Bruxelles aucun rappel à l'ordre tout va bien du moment que ce n'est pas social...

  10. 310
    Elisa dit:

    @airelle
    OK pour prendre parti. j'avais compris rejoindre dans le sens d'intégré.
    et là en temps que conjointe d'agriculteur, je crois très importante l'indépendance syndicale
    pour faire pression sur le futur gouvernement du front de gauche(oui on y croit)
    avec lequel, sur les questions agricoles on ne serai peut-être toujours d'accord.
    Je trouverai ça juste un peu dangereux un gouvernement avec lequel tout le monde
    serait toujours d'accord...
    J'ai essayé de mettre un lien dans mon pst précédent j'ai pas réussi alors je réessaye
    http://www.reporterre.net/spip.php?article2779

  11. 311
    Claude Chauchat dit:

    désolé j'ai du faire une fausse manoeuvre.... debout tout seul. On est aux antipodes des explication emberlificotées de FH pour nous expliquer in fine qu'il se couchera devant les faiseurs de "Gouvernance". Quel horrible mot que ce néologisme. Cà veut dire exactement "l'administration à la place de la politique" d'où la disparition de la démocratie. Pas etonnant que le représentant ici soit un énarque.
    J'aimerais être avec vous à Toulouse. J'espère que ce sera un énorme succès et un accélérateur pour la suite de la campagne. Mais j'habite en Pays Basque et c'est juste assez loin pour être difficile, surtout à cette heure.

  12. 312
    naif dit:

    Concernant la crainte de voir NS réélu.

    Réfléchissons en fiction.

    NS et FH c'est la même chose sur le plan économique. FH perd parce qu'il a un programme qui ressemble à un pédalo et qu'en tant que capitaine il a quitter le navire avant la tempête en criant le changement c'est maintenant. (la radio du thorax)

    NS est élu avec une marge trés faible, au delà de l'émotion, le PS explose aprés la présidentielle. Une partie va avec Bayrou et les militants déçus qui hésitaient vont avec le FdG.

    Martine Aubry affaiblie essaie de revenir sur les fondammentaux de gauche en tapant sur le FdG. Montebourg rejoint le FdG avec Emmanuelli, Dray et Royale (heureuse de voir Hollande en miette et de prendre sa revanche).

    Vient ensuite l'élection législative. Il n'y aura pas de dynamique pour l'UMP. La surprise sera tellement à la hauteur du dégoût que les gens auront le sentiment de s'être fait voler l'élection présidentielle.

    Le FdG devient le seul rempart à gauche renforcé par les surpris et les socialistes écoeurés.

    La Vraie Gauche gagne les législatives avec une énorme majorité.

    Le sénat est pris en tenaille.

    Mélenchon premier ministre dissous la Vème république !

    Tous les journalistes quittent le pays ! et vont chez Poutine.

    Elle est pas belle la vie !

  13. 313
    airelle dit:

    @ Elisa
    Très bon lien, merci

  14. 314
    Françoise32 dit:

    Le mot d'ordre a dû être impératif, pas de Jean-Luc Mélenchon dans les journaux télévisés de ce midi. Mais il y est si peu d'habitude que ça ne se remarque pas trop. Et les sondages ? On n'en parle plus ? Ceux qui n'ont que la télé pour s'informer - je pense à tous les hospitalisés, alités, et les personnes résidant en maison de retraite - n'ont droit qu'à la propagande de l'Etat ou des médias qui les servent ! Il faut leur parler à eux aussi.

  15. 315
    mercure40 dit:

    bonjour à toutes et à toutes
    C'est honteux de la part des médias publics (FInfo FInter A2) c'est de la véritable désinformation par omission
    même les candidats à moins de 5% ont droit à l'info, mais pas nous. Rien sur le très instructif et pourtant très médiatique meeting de Viérzon que j'ai visionné sur Placeaupeuple, qui une fois de plus a déplacé la foule de gauche et qui aurais du faire réagir les médiocrates avides des petits mots, Mais rien nous ne les faisons même plus rire.
    Moi qui suis fou d'infos là j'en arrive à zapper.
    Ne lâchons rien, malgré tout nous serons au second tour.

  16. 316
    Morad dit:

    Cher Monsieur Mélenchon (au cas où vous me lirez),
    Je suis de Dubaï, la ville ou je vis depuis quelques années, d'un oeil attentif la campagne électorale aux enjeux si importants...
    Mon coeur à toujours penché à gauche, non pas parce que je suis originaire de la Nièvre, terre socialiste par excellence, mais par sincères convictions. J'ai même, à l'époque, été membre actif du MJS. Une seule pensée me vient à l'esprit: Quelle déception! Je me suis vite rendu compte de l'opportunisme de certains qui privilégiaient leurs ambitions personnelles sur les problèmes essentiels que rencontre notre République...
    L’objet de mon commentaire est le suivant: N'oubliez pas les français d'origine étrangère qui ont quitté le pays pour un avenir meilleur ! Nombre d'entre nous ont effectué de longues études (je vous fait grâce du temps et surtout de l'argent misé pour pouvoir s'instruire convenablement lorsque vous n’êtes pas né avec une cuillère d'argent dans la bouche) pour finalement être dénigré sur le marché du travail...
    Ici, je vis confortablement car accueilli les bras ouverts par un pays qui voit ma double culture comme une force. Je n'ai pas fui la France pour éviter les impots (bien au contraire, je serai fier de contribuer et ainsi faire bénéficier des étudiants de la bourse scolaire comme cela a été mon cas...). Vous avez RDV avec l'histoire Mr Mélenchon alors n'oubliez pas ces têtes bien pleines qui ont quitté leur patrie par dépit plus que par nécessité !

  17. 317
    cazabeau dit:

    Françoise32 à 14h48

    "Ceux qui n'ont que la télé pour s'informer - je pense à tous les hospitalisés, alités, et les personnes résidant en maison de retraite - n'ont droit qu'à la propagande de l'Etat ou des médias qui les servent !"

    ....Mais non Françoise, c'est la sécu qui hurle, la consommation d'antidépresseurs sont en forte augmentation et comme les résidents et patients ont jetté leur bassinet et autres supports dans leur télé, le coût en remplacement risque de les mettre en faillite.
    Sans télé, les harcelements reprennent de plus belle et met en exergue le manque d'effectif criant dans toutes les structures hospitalières et maisons de retraite. La nuit toutes les lumières restent allumées ainsi que les warning ! Edf envisage de construire une autre centrale nucléaire ! A.Clarsfeld propose la construction d'un mur avec barbelé autour de ces structures. Le ministre de la santé vient de démissionner. Aucun journaliste ne peut enquêter, sur cette nouvelle épidémie, sans gilets pare-balles. L'ONU s'apprête a voter une résolution ! La Chine ne s'y opposera pas, dit-on de source sûre ! Humour bien sûr !

  18. 318
    de passage dit:

    Quelqu'un pourrait-il donner à nouveau le lien pour écouter la récente interview de Jacques Généreux? j'ai beau remonter le fil de ce post et du précédent, je ne retrouve pas e lien. Il y a tant de messages qu'on ne peut pas tout lire.

  19. 319
    nath35 dit:

    A voir et transmettre.
    Excellente porte parole, toutes et tous qui affrontez "lémédias" pour nous merci ça réconforte!
    http://www.dailymotion.com/video/xps01w_raquel-garrido-a-l-emission-17h-20h-sur-lci_news

  20. 320
    Françoise32 dit:

    @cazabeau à 15h05
    Trop rigolo ta façon d'interpréter mon message. Je n'y avais pas vu ce 2e degré. La révolte des opprimés est en marche...

  21. 321
    mercure40 dit:

    @françoise 32
    C'est vrai, Il faut penser à tous ceux qui ne peuvent s'informer sur le net comme nous le faisons, ils n'ont que la télé et les radios qui discriminent le Front de Gauche. Mais que fait le CSA à quoi sert cette institution à part donner refuge aux petits copains en mal de jetons de présence. C'est inadmissible, c'est un déni de démocratie.

  22. 322
    juju dit:

    On attend pour Toulouse, mais je sais déjà qu'il va y avoir du monde! C'est sur!
    On est sur la voie de la vérité et de la libération!
    Merci!

  23. 323
    l'ergonomiste dit:

    Quelques nouvelles de l'organisation du meeting de Toulouse et en particulier la polémique sur l'installation d'un écran géant dans une rue adjacente refusé par la maire PS dans ce billet du blog de LibéToulouse.

  24. 324
    Menjine dit:

    On ne saura rien du meeting de Vierzon, on nous annonce seulement celui de Hollande ce soir et celui de Sarkozy demain. Limoges ? rien...
    Mais on enjoint Mélenchon 1- de donner son "calendrier" et 2- de chiffrer son programme. Ce sont les exigences des journalistes de ce jour puisqu'ainsi font font font les candidats "sérieux".
    La "feuille de route" "le "chiffrage", me font penser à ce que disait Marx des utopistes : à force de vouloir tout régler dans les détails les horaires des Phalanstères, la place des boutons des uniformes et la taille des chaises ils en oubliaient de parler de l'essentiel :faire advenir la Révolution qui permettrait de réaliser une société du bonheur, avec les forces du peuple.
    On ne lâche rien, il faut être au deuxième tour, convaincre, voter,faire voter, on répondra après,en force à leurs questions du jour oiseuses.

  25. 325
    Maria dit:

    @Sebastien, vous attendez des arguments pour quelle thèse précisément? Que M. Mélenchon n'est pas un "rabatteur des voix pour le PS"? Il l'a lui même explicitement fait savoir a maintes reprises y compris au meeting a Lille (prenez le temps de visionner, c;est accessible et gratuit, mais il faut aussi que vous fassiez un effort, non?). Si je comprends bien votre propre thèse elle est - "M. Mélenchon ment, il ne participe pas a l’émancipation de la vraie gauche, ni a l'elan d'un projet de renouveau de la société dont le socle est l\Humain d'abord, mais a un plan secret de démolition du PCF invente par le PS". Et vos arguments - M. Mélenchon était un militant, députe et sénateur PS. Desolee vos arguments ne tiennent pas. Par contre je trouve très sincère l'homme politique quand il explique la cohérence de ses positions depuis 30 ans. Je vous recommande 3 des ses explications:
    1. Forum Libération http://www.jean-luc-melenchon.fr/2012/01/27/invite-au-forum-liberation-a-grenoble/
    2. Écologie politique http://vimeo.com/39683696
    3. 1981 Bilan raisonnée http://www.jean-luc-melenchon.fr/2011/05/09/1981-un-bilan-raisonne-des-lecons-dans-lactualite/
    Faites in effort. Indiquez nous ou est la mensonge dans lequel vous croyez.

  26. 326
    florent dit:

    @ sébastien

    Vous attendez des arguments, a quel moment en avez vous formuler? Si vous votez FN ou si vous ètes un de ces innombrables blasés trés bien je peut comprendre mais parlons d'arguments au lieu de faire des caricatures plutot blessantes et trés peut fondés. Nous sommes ouvert d'esprit, ouvert au débat au vrai pas a se type de monologue qui n'apporte pas grand chose. Si vous détester le PC vous vous trompez d'endroit pour en parler par contre si vous ètes septiques sur tel ou tel point du programme discutons en. Mais si c avec du mépris sa ne sert a rien nous sommes capables de discuter et d'argumenter même avec des gens du FN mais nous aussi on peut avoir du mépris pour ces idées la.

  27. 327
    Balthazar dit:

    Bonjour,
    je suis un lecteur assidu du blog, mais je ne participe que trèèèès rarement. Débecté par l'article du monde attaquant le programme du Front de gauche, mais n'étant pas abonné et ne pouvant commenter, j'ai rédigé ma réaction et ma réaction sur le blog suivant... C'est ma participation, si ça peut donner un ou deux arguments... Après j'espère ne pas m'être trompé sur mes réponses, n'hésitez pas à me houspiller si c'est le cas :)

    http://pocheinterieure.blogspot.fr/2012/04/reponse-le-monde.html

  28. 328
    Alain Tétart (60)(73 ANS) dit:

    @287henri dit:4 avril 2012 à 13h06
    Rassure toi l'ami, chez nous on tire en Lyonnaise, en Givordine, et en Parisienne et comme tu peux le voir même si notre tabagnon n'est pas à la même hauteur nous voterons pour le même AUTEUR de ces meetings qui nous fait vibrer !
    Résistons ! il sera toujours temps de sauter à l'eau pour se faire la bise !

  29. 329
    Michel Matain dit:

    @ 312 naif
    NS est élu avec une marge trés faible...et...La Vraie Gauche gagne les législatives avec une énorme majorité.

    Ça c'est une super illusion : si Sarko est réélu, il y aura colère découragement désespérance abstention vote Le Pen enfin tout sauf une victoire du Front de Gauche aux législatives qui suivraient. Si vraiment la victoire de Sarkozy amenait à une majorité du Front de Gauche aux législatives, bien évidemment pour être logique avec nous-mêmes il faudrait appeler à voter Sarkozy au deuxième tour de la présidentielle, en tout cas appeler ouvertement à faire battre Hollande. Ce genre de raisonnement est particulièrement hors de la réalité et excessivement dangereux. Au deuxième tour, il nous faut battre Sarkozy et s'engouffrer dans la première brèche ouverte en Europe ! Depuis le début de la crise en 2007, en Europe toutes les élections jusqu'à aujourd'hui (Grande Bretagne, Belgique, Pologne, Espagne, Portugal...) ont été gagnées par la droite, parfois la plus extrème. Il est temps de taper le poing sur la table et dire STOP à cette vague de droite en Europe. Une victoire de la gauche est nécessaire même avec Hollande : il faut avoir confiance en nos propres forces pour faire évoluer positivement les rapports de force au sein de la gauche.

  30. 330
    Dudu44 dit:

    @Balthazar (4 avril 2012 à 15h25)
    Je n'ai pas non plus de compte pour réagir à cet article plein de morgue du "quotidien de référence" en perte de crédibilité pour cause de bipartisme maladif. Je trouve votre réaction très bien écrite et pleine de bon sens. Juste une coquille en début de texte : il faut un p à prévisionniste,... à moins que vous ne l'ayez fait exprès?
    Ce blog est décidément un lieu de partage et de ressourcement hors du commun.
    Merci à vous tous.

  31. 331
    JM77 dit:

    A chaque fois, que cela viennent de dirigeants FN ou de simples militants, on nous rabâche le sempiternel vote des ouvriers et le FN soit-disant parti des ouvriers (on entend même des inepties du style 40% des ouvriers votaient pour LePen père) !
    Il est donc utile de rappeler que le premier parti des ouvriers - avant l'arrivée sur la scène politique du front de gauche- était celui des abstentionnistes (+ de 30 % d'abstention).
    Ensuite, en prenant les fourchettes les plus hautes, disons 25% sur l'élection la plus favorable -la présidentielle- on obtient donc 25% de 70% : 17,5%. Au mieux de sa forme, LePen père obtenait dans la classe ouvrière le vote de moins de deux ouvriers sur 10.
    C'était déjà trop mais aucun parti à part le PC et les militants CGT (dans les usines) ne le combattait pire ce vote devenait presque respectable.
    Alors oui, Jean-Luc Mélenchon et le FdG ont mené et mènent cette bataille -et c'est tout à leur honneur- de rappeler le danger pour le pays et pour ses ouvriers que représente ce parti.
    Alors aussi pour ça, merci !

  32. 332
    tchoo dit:

    Ce à quoi vous avez assisté chez Taddeï est récurrent depuis quelques jours à la téloche.
    puisqu'il est de plus en plus difficile de passer sous silence la dynamique Front de Gauche/Mélenchon (bien que certains s'y essayent encore) ils en viennent au discrédit.
    On entends ainsi, depuis le surlendemain de LA BASTILLE, que la campagne présidentielle, est terne, sans beaucoup d'intérêt et ne parle jamais d'économie. Personne, aucun candidats.
    C'est de la désinformation pure, nous le savons, d'où l'importance de la com sur internet et par réseau sociaux
    Aller plus que quelques jours, et après tout commence!

  33. 333
    Balthazar dit:

    @Dudu44
    De toutes les coquilles possibles, celle-là était vraimant à faire -_-
    Corrigée... Merci beaucoup !

  34. 334
    carlo dit:

    Où en est l'idée d'un débat entre tous les candidats? NS et FH y sont opposés. Comment le leur imposer, sachant que ce débat ne pourrait qu'être favorable à Jean-Luc Mélenchon et permettre de prendre des voix à FH, ce qui doit être l'un des objectifs?

  35. 335
    Caroline dit:

    Premier commentaire sur ce blog: bravo et bon courage !

  36. 336
    naco dit:

    Arrestations multiples d'islamistes à Marseille, Roubaix, Carpentras, Valence, Pau
    Ici, à Roubaix, ça grogne sévère dans le quartier de l'Alma.
    Aucune envie de juger de quoi que ce soit par rapport aux personnes qui ont été interpellées ce matin.
    Mais c'est la façon dont le ministère de l'intérieur a agit en convoquant la veille une dizaine de journalistes, le déchainement de moyens, et la manipulation qui est scandaleuse.
    Écoutez ce qui est dit dans cette vidéo FR3 : "Des individus au profil atypique... Jusqu’où ressemblent ils au tueur de Toulouse et de Montauban, c'est toute la question."
    A noter dans ce même reportage, la mise en scène et le mensonge de FR3 :
    Alors qu'ils ont tout cassé pour rentrer dans la maison, selon te témoignage de ses parents avec lequel il vivait, témoignage relevé par Nord Eclair et la voix du Nord (journaux qui bizarrement n'ont pas été invités au petit matin, et se sont donc contentés de photos AFP), ces journalistes de FR3 ont filmé des ouvertures de la porte tranquille, pour parler ensuite d'une arrestation "dans le plus grand calme". Alors qu'ils étaient présent dès le début !
    A noter aussi que la vidéo mise a été très tôt sur Dailymotion, alors qu'il leur faut généralement 2 mois pour y reporter les interviews de Martine Aubry.
    Carrément puissant, merci le service public.
    Ici...

  37. 337
    SAB dit:

    @Balthazar (4 avril 2012 à 15h25)

    Je n'est pas de compte non plus. Grand merci camarade, Vos réponses sont pertinentes, simples et pragmatique.
    Chacun de nous fait de son mieux.
    Merci à vous tous

  38. 338
    Genialle dit:

    C'est kafkaïen comme histoire : Silence radio pour nous, à la TV pareil (j'ai vu le journal de Canal, pas un mot de nous) et le reste, genre Taddéi and co, c'est dingue, c'est délirant. Nous avions dit depuis un certain temps, au moins un an, que cela serait super compliqué avec les médias, mais à ce point ! Je n'en crois pas mes yeux, ni mes oreilles. Lisez le volatil, il parle de nous sans être méchant. Et il parle aussi de la super com. de Sarko avec le RAID et les islamistes (lui il a toutes les télés). Cela ne marchera pas. Dommage.

  39. 339
    Ano dit:

    Bonjour camarades !
    Je suis en train d'écouter l'interview de Gérard Charollois passée hier sur France Info. Et je me suis posé la question de savoir si le FdG avait des positions arrêtées sur la condition animale, par ex. sur la corrida, la chasse, ou sur les conditions déplorables d'élevage de porcs et de poules, les conditions de mise à mort des animaux dans les abattoirs et les conditions de transport dramatique vers ces derniers (longs voyage dans des remorques serrés tels des sardines sans soins, sans eau ni nourriture), ou encore la barbarie de l'élevage de visons qui existe hélas encore en France. Ou encore les élevages clandestins de chiens destinés à la revente en animalerie. On pourrait aussi rajouter les méthodes de pêche...
    Parce que notre mouvement prône la fraternité entre les hommes, mais quid du respect de la vie au sens général du terme et du respect de la vie animale en particulier ?
    Je pense que la fraternité vers l'homme doit également contenir en son sein la fraternité, le respect envers le vivant. Si l'on doit sortir du modèle capitaliste, alors le traitement fait au vivant doit changer également !

    Le FdG a-t-il des pistes de réflexion ou des solutions concernant ce sujet ?

    Résistance !

  40. 340
    redline69 dit:

    croisement de destin.
    je regardais les évolutions sondagières, et je me dis que notre progression est inversement proportionnelle à celle de ceux qui ont signé des accords avec le PS et qui se trouvent ridiculisé par des accords bidons avec ce parti libéral.
    c'est assez drôle de voir mme Joly passer d'un mur à l'autre pour pas décevoir les "socialistes verts" de son parti.

  41. 341
    arveuf martine dit:

    Fatigué? fatigué Jean Luc dur dur la dernière ligne droite... fatigués, fatigues nous tous aussi des réunions,des tractages, des collages d'affiches, des assemblées citoyennes, et puis expliquer convaincre argumenter dans nos familles auprès de nos amis, dans nos associations, au boulot tout autour de nous; parfois être entendus parfois passer pour des rigolos ou des inconséquents, mais nous on y croit alors on recommence a convaincre à se faire entendre ou a se faire rembarrer en créant des conflits ou des oppositions, pour peu qu'on ait des amis ou de la famille socialos endurcis ou ecolos bon teint, et puis après sur le net regarder les vidéos des meetings jusqu'a des heures pas possibles et les envoyer par mail,a ceux qui doutent ou hésitent encore; fatigués mais drogués emportés par cette vague qui nous dépasse et nous porte ne lâchons rien!

  42. 342
    baladin dit:

    j'étais hier à VIERZON... entouré de 6000 êtres humains fraternels!
    quelle joie de voir ma région, avec tant de personnes s'activant à la cause de la révolution citoyenne.
    De plus il m'a semblé qu'il y avait beaucoup de nouveaux...mais quelle énergie
    Ne nous relachons pas camarades!
    RESISTANCE.

  43. 343
    Ydaho dit:

    Voici une des plus belles photos de Jean-Luc Mélenchon, prise au meeting LBGT

  44. 344
    arveuf martine dit:

    339
    arveuf martine dit: Votre commentaire est en attente de modération
    Si vous validez votre adresse de messagerie, votre commentaire sera approuvé immédiatement. Les instructions vous ont été envoyées par mail.
    4 avril 2012 à 15h59
    Fatigué? fatigué Jean Luc dur dur la dernière ligne droite... fatigués, fatigues nous tous aussi des réunions,des tractages, des collages d'affiches, des assemblées citoyennes, et puis expliquer convaincre argumenter dans nos familles auprès de nos amis, dans nos associations, au boulot tout autour de nous; parfois être entendus parfois passer pour des rigolos ou des inconséquents, mais nous on y croit alors on recommence a convaincre à se faire entendre ou a se faire rembarrer en créant des conflits ou des oppositions, pour peu qu'on ait des amis ou de la famille socialos endurcis ou ecolos bon teint, et puis après sur le net regarder les vidéos des meetings jusqu'a des heures pas possibles et les envoyer par mail,a ceux qui doutent ou hésitent encore; fatigués mais drogués emportés par cette vague qui nous dépasse et nous porte ne lâchons rien!

  45. 345
    Nicolas VDR dit:

    A propos du silence radio nous concernant sur les médias TV et audio, j'ai contacté le CSA : ils m'ont répondu. Dans leur réponse, seulement des liens renvoyant à leur site, rubrique FAQ (réponses aux questions fréquentes). Si j'ai bien compris, le temps de parole des candidat(e)s est uniquement comptabilisé quand ce sont eux ou leurs représentants qui s'expriment. Lorsque c'est un speaker ou une speakerine qui parlent du FN, du PS, de l'UMP comme c'est le cas en ce moment, le temps n'est pas comptabilisé.
    Déduction : nous sommes bel et bien dans un pays où la propagande, la manipulation sont utilisées et le bipartisme, bien que non-officiel, est désormais la règle.
    Ces speakers et speakerines qui font les émerveillé(e)s quant aux élections en Birmanie, font les outrés lors des élections russes n'ont rien à envier à leurs ancêtres professionnels d'une période bien sombre de notre histoire où les voix se faisaient nasillardes à la TSF. Quant au CSA, CPA serait plus approprié.

  46. 346
    viviane dit:

    @ ano

    tes questions sont pertinentes, la seule solution pour être entendues elles devront être posées par des loi proposées par des citoyens (nes) grâce aux associations etc..

    le programme du front de gauche est appelé à évoluer grâce à l'implication des citoyens,les grandes lignes sont tracée, à nous de nous bouger

  47. 347
    FPG dit:

    @Do 07 dit:
    3 avril 2012 à 15h01

    [Salut à tous
    heu, ce serait pas plutôt "le parcage les populations hyper-asservies" que "le parcage des populations hyper-serviles".
    On lache pas la rampe !]

    Ils ne sont pas serviles, mais asservies, donc: "le parcage des populations hyper-asservies"

  48. 348
    Spinnaker de Marseille dit:

    Voici ci-dessous un mail que j'envoie individuellement à tous mon carnet d'adresse:
    une réponse parmi dautres, celle d'un ancien commandant de Crs à la retraite dans le post suivant! (à suivre!)

    Salut ******,
    Juste un petit mot pour te dire mon espérance actuelle et essayer de te la faire comprendre à défaut de te la faire partager.
    Mon sentiment est qu'une page exceptionnelle de l'histoire de France, du côté des humanistes, est en train d'avancer telle un tsunami porté par le Front de Gauche et bien sûr JL Mélenchon.
    Tous les humanistes, dont tu fais partie, qui n'auront pas réussi à sortir de la pensée unique rabâchée à longueur de journée par les journaux aux ordres du Cac 40, risquent de s'en apercevoir trop tard, c'est à dire après le 22 avril et de le regretter.
    Bref, je me permet de t'envoyer quelques liens pris sur le blog de Mélenchon.
    Fais au moins l’effort d'écouter l'émission de ci-dessous France Culture et le meeting de Lille...
    Tu y découvriras une intelligence et une culture hors du commun, sans parler de son talent exceptionnel de tribun!
    Après ta liberté de conscience te laissera choisir.
    Amitiés
    Signature
    http://www.jean-luc-melenchon.fr/theme/videos/
    http://www.jean-luc-melenchon.fr/2012/03/07/invite-de-la-fabrique-de-lhistoire-sur-france-culture/
    http://www.jean-luc-melenchon.fr/2012/03/27/discours-au-meeting-de-lille/
    http://www.jean-luc-melenchon.fr/2012/03/23/invite-de-la-redaction-de-mediapart/

  49. 349
    Elisa dit:

    l'histoire de l'égalité du temps de parole de tous les candidats est une belle saleté.
    Elle permet surtout d'écraser le temps de parole de tous et de laisser toute la place
    aux analystes autorisés et à mr le président sous couvert d'une soit disant égalité démocratique.

  50. 350
    Spinnaker de Marseille dit:

    Salut ****,

    Je te remercie de m’avoir fait parvenir ces liens. Et bien oui, je n’ai pas honte de dire que sans ton message je ne connaissait rien de la pensée exprimée par Mélenchon.

    Formidable ce discours qui tend à redonner au peuple sa dignité. Formidable cette révolution citoyenne qui aspire à ce que les gens deviennent meilleurs.

    Egalement, on ne peut (quand ont est « un mec normal ») qu’être d’accord pour un meilleur partage des richesses après avoir tenu la bride au grand capital…

    Comme il le dit si bien : l’important c’est l’humain.
    J’espère que ce message bla bla personel. Encore merci. A bientôt.

Pages : « 12 3 4 5 6 [7] 8 9 10 11 1233 »


Blog basé sur Wordpress © 2009/2015 INFO Service - V3 Archive