03avr 12

Vierzon, Limoges, Toulouse

En marche vers le Capitole

Ce billet a été lu 144 682 fois.

grignyQuand aurais-je de nouveau l’occasion de me retrouver devant ce clavier ? J’ai derrière moi déjà tant de jours sans trêve ! Mais de si beaux moments aussi. Un tunnel d’activité m’attend ! Trois jours sur les routes puisque je vais aller à Vierzon, Limoges et enfin place du Capitole à Toulouse. Puis j’enregistre les clips de campagne. Deux émissions de télé et… la semaine suivante sera déjà là. La cadence est rude. Mais inévitable. J’en déduis que le temps d’écrire va encore se réduire. Je prévois donc un changement provisoire de ma façon de m’exprimer sur ce blog. Puisque je n’aurai pas le temps d’écrire, je vais peut-être faire une « pastille vidéo » régulière. Je ne sais pas encore à quelle cadence. Et je regarde encore comment faire pour ne dépendre de personne pour le réaliser. Mon fidèle webmestre m’accompagnera dans cette nouvelle aventure. Son formidable travail de modération de cette agora qu’est devenu ce blog s’exercera dans un cadre nouveau.

En illustration de ce billet des images de la rencontre, dans un gymnase dimanche 2 avril dernier, entre Jean-Luc Mélenchon et une centaine d'habitants du quartier de la Grande Borne à Grigny dans l'Essonne. Photos : S. Burlot.

J’ai aimé être à Grigny ce dimanche. Je reconnais que c’était très dur physiquement après une telle semaine, continuée, la veille encore, par la soirée LGBT. Elle m’a si terriblement stimulé ! Je place ce grigny_02moment-là sur le même plan que le moment passé avec l’association pour le droit à mourir dans la dignité et celle sur la lutte pour les droits des femmes. Ce sont les frontières de la condition humaine, comme je les conçois pour me demander comment les abolir.

Mais à Grigny c’était le thème de la banlieue qui m’occupait. En fait, pour nous, c’est un thème à reformuler. Notre point de vue récuse la stigmatisation du « hors droit commun » qui est devenu le lot officiel de toutes les politiques dites « de la ville ». La problématique de la révolution citoyenne est fondée sur l’avancée de l’égalité des droits. La question des moyens arrive alors à sa place : celle d’un moyen au service d’un objectif valable pour tous et non d’une fin en soi. Le dire n’enlève rien à ce qui doit être fait de particulier et en particulier. Mais c’est une façon de le poser comme un droit commun mis en œuvre et non une mesure d’exception qui fonctionne comme unegrigny_00a discrimination et une stigmatisation de plus.

La banlieue joue dans notre réflexion politique le même rôle que la découverte du « précariat » comme catégorie sociale caractéristique du nouvel âge du capitalisme. C’en est la forme territoriale. Mais nous ne parlons pas, nous, avec la langue des euphémismes. Nous n’évoquons pas les « territoires abandonnés ». Nous ne parlons même pas de populations abandonnées. Nous parlons de populations surexploitées. Telle est la fonction de ces espaces : le parcage des populations hyper-serviles de notre temps. Tout cela se lit dans les chiffres à livre ouvert. Mais il faut en retenir le sens social et non la description territoriale. Le territoire ici est l’apparence que prend le lien social. Il s’agit d’un apartheid. Ce ne sont pas les quartiers pauvres qui sont le problème, c’est la société qui  produit la pauvreté. Si la pauvreté grigny_08aexplose ici, c’est parce que la richesse explose ailleurs. Si la violence explose en bas, c’est parce que la violence de la guerre économique est devenue la norme que le haut impose à tous.

4,4 millions de personnes vivent dans les 751 quartiers en « Zones Urbaines Sensibles ». On y trouve 43% de moins de 25 ans quand il y en a seulement 30% dans l’ensemble de la population. Ce qui devrait être un atout est transformé en plaie. Car le taux de chômage des jeunes dans les ZUS est de 40% contre 25% dans tout le pays. 43% des jeunes hommes sont au chômage, 37% des jeunes femmes aussi. Il est de fait que le taux de chômage dans ces zones est de 21%, alors qu’il est de 10% dans tout le pays. Cet écart qui accable ces populations se creuse avec l’accélération du modèle libéral. Car  le chômage progresse plus vite dans les zones urbaines sensibles que dans le reste du pays. En à peine un an, de 2009 à 2010, l'écart entre le taux de chômage local et celui du reste du pays est passé de 8,7 points à 10,6 points ! Parmi la pluie de chiffres que l’on peut donner, qui montrent comment on peut reconstruire le regard en partant de la condition sociale des habitants plutôt que de leur adresse, ceux qui touchent la santé sont les plus frappants. La mauvaise santé dentaire concerne 53 % des habitants de ces quartiers contre 40 % dans le reste du pays. Malbouffe, vie pénible et vie disloquée produisent tous leurs effets. Il y a 47% des femmes en surpoids dans cette population et la mortalité y est plus élevée que partout ailleurs. Le professeur Emmanuel Vigneron a pu faire une carte qui résume la situation en évaluant la mortalité et legrigny_04b niveau des revenus le long des voies du RER. Accablant. Entre la station du RER Luxembourg et le parcours essonnien, le revenu par personne diminue en moyenne de moitié selon les stations et la probabilité de mortalité de même.

Grigny où je me trouvais ce dimanche est une caricature de cette situation voulue et organisée. La mairie de gauche tâche de remonter la pente et le pouvoir lui enfonce la tête dans l’eau dès qu’elle l’en sort. Cette ville est la plus pauvre d'Île-de-France. A deux pas du synchrotron, du Plateau de Saclay, d’Ariane Espace et des centres de recherche du génome, sans oublier l’aéroport d’Orly, la gare TGV de Massy, le tout constituant la zone industrielle la plus développée d’Europe. Le territoire n’est rien puisqu’il n’explique rien et ne règle rien. Tout est social donc tout est politique. Près de 10 000 Grignois vivent sous le seuil de pauvreté.

Le comique de situation de ce passage à Grigny a été la mobilisation contre nous d’une poignée d’élus UMP à la ramasse, avec des énergumènes locaux dont notre réunion dérangeait les trafics. De tels bouffons aux propos si incohérents que même les micros et caméras s’en détournèrent ! Et s’il y a eu des exceptions à ce cordon sanitaire médiatique, l’essentiel est que les caïds aient bien compris que la mobilisation politique populaire ne respecte pas le privilège territorial qu’ils prétendent grigny_09s’attribuer. « Vive Sarkozy » criait pour finir le bouffon qui tenta jusqu’au bout de perturber le rassemblement nombreux sur le stade Bélier. Vaste programme !

Mon discours était pénible à prononcer : en plein soleil de face et avec un vent de poussière fine qui me sécha la gorge aussitôt qu’il se leva. De loin j’apercevais des visages amis de mes années de vie militante en Essonne. J’enrageais de ne pouvoir courir embrasser celui-ci ou celle-là, mes très chers camarades des jours anciens et même finalement moins anciens. On se reverra les amis ! Je ne vous quitte jamais. Le discours a été filmé et mis en ligne sur ce blog aussi vite que possible. Nous verrons bien s’il parvient à se diffuser autant que d’autres le font. Je vous y propose une trame de lecture politique. Elle manque de détails, c’est certain, et même de déclinaisons. Treize ans de conseiller général de banlieue me permettent assez de le savoir ! Tenez compte du fait qu’à partir d’un certain nombre de gens présents, il faut nécessairement donner un ton de harangue à son propos. Néanmoins, je pense avoir donné l’épure essentielle d’une manière d’approcher la question posée comme je la vois à présent. Je me fais le reproche de ne pas avoir utilisé sur place les exemples de la gestion « la gauche par l’exemple » qu’animent mes amis sur place. Je pense là au grigny_11travail de Gabriel Amard sur la régie publique de l’eau ou ses actions pour faire naître une monnaie complémentaire locale dont il sera bientôt question ici.

Vierzon, Limoges, puis Toulouse. Dans le plan initial, Toulouse était prévu comme une réplique de la Bastille. Marseille de même. Je ne parle pas du nombre des participants mais du thème : la sixième République. Cette méthode est le moyen de construire notre force et de l’homogénéiser autour d’objectifs communs de longue durée. Je crois que chacun d’entre vous a bien compris ce que nous faisons dans nos rassemblements. La démonstration de force est un moment du rapport de force. En se construisant, elle l’élargit. Notre force croît à mesure que nous en faisons la démonstration. Aucune magie là-dedans. La force rassure. Donc elle conforte et confirment ceux qui sont en mouvement. Puis les nouveaux acquis se plongent eux-mêmes dans l’action, et le succès les enhardit. Et ainsi de suite, de fil en aiguille comme on dit. Tout cela, c’est la méthode d’enracinement du processus que nous sommes en train de construire. Plus jeune, je me préoccupais beaucoup de tous les instruments de mesure de ces grigny_10sortes d’action : prise de tracts, d’affiches, nombre de réunions et ainsi de suite. En 2005 j’ai pu observer au premier rang ce que voulait dire une mobilisation partie du terrain et quasiment autonome. Le rapport entre les organisations politiques et le mouvement entre dans une symbiose qui éteint bien des débats théoriques sur le sujet.

A présent le fonctionnement des réseaux sociaux ajoute un espace d’autonomisation et d’enracinement de l’action absolument neuf et d’une puissance inouïe. Cela, je crois que tout le monde parmi vous l’a bien compris. Mais j’observe un fait supplémentaire à propos de ce que permettent ces réseaux. Loin de pousser à une balkanisation de la pensée, des mots d’ordre ou des angles d’analyses, il se produit au contraire une homogénéisation croissante de ceux qui s’impliquent ! On voit même une diffusion accélérée d’un vocabulaire commun et parfois même d’objets très sophistiqués tels que chansons, slogans, et même de consignes d’action, rendez-vous militants et ainsi de suite. Je sais bien que ce n’est pas le moment, mais dans mon esprit une refonte complète de ma manière de penser l’action de parti et le travail d’éducation populaire est en train de se faire. Je pense cependant que le niveau d’auto-organisation que je constate est un signal politique de l’état de ce qui se passe dans la profondeur du pays et pas seulement dans la périphérie de nos organisations ni même de leur deuxième cercle. Je crois que le Front de Gauche devient un Front du grigny_13bpeuple et que cette mutation le transforme en une entité politique de masse, une sorte de Front populaire en quelque sorte. Normalement un tel phénomène se constatera sur d’autres plans, comme celui de la lutte en entreprise ou dans les administrations. Bref, je crois que le mois de mai sera chaud. 

Trois rendez-vous donc. Je pense que nous serons nombreux. Cela ne veut pas dire que je verrai beaucoup de monde. Car, comme vous l’avez peut-être remarqué, je me mets très en retrait entre les moments où j’interviens, pour ne pas rendre plus difficile l’organisation de l’événement. En effet, ma présence déclenche des mouvements de foule qui peuvent devenir très dangereux pour les gens qui se trouvent là, les enfants et les personnes à mobilité ralentie en particulier. C’est un peu frustrant, je ne le cache pas. Mais c’est, de toute façon, inévitable et il est responsable d’agir de cette façon dans notre intérêt à tous. Si vous venez à une de ces réunions, remarquez les cohortes de camarades qui sont au travail et à la manœuvre. Souvenez-vous que la quasi-totalité sont des bénévoles. Les filles et garçons que vous voyez arcboutés dans l’effort faisant la chaîne, portant des paquets et ainsi de suite, sont le reste du temps des instituteurs, des ouvriers d’usine, des chômeurs, des étudiants. Entre eux c’est la tâche à accomplir qui fixe la hiérarchie de l’urgence, un point c’est tout. La camaraderie et l’esprit d’équipe qui naît là-dedans fait partie du programme ! Même si je sais parfaitement bien que ça couine et grince aussi. Cependant si j’en parle c’est parce que je veux faire connaître cet aspect de notre engagement avec le souci qu’il se diffuse grigny_14et fasse école. Le style de ce parti d’action que nous formons est une telle bouffée d’oxygène après les mois et les années de miasmes et ergotages confidentiels ! Tous apprennent à agir et à prendre l’habitude de l’efficacité collective. C’est un capital collectif très précieux pour la suite des événements qui arrivent.

Je suppose que j’y verrai beaucoup de rouge. La couleur. Mes amis, mettez du rouge, montrez le rouge : drapeaux, vêtements, accessoires. Vous allez trouver mille et une idées j’en suis certain. Ce printemps doit être rouge. A Toulouse commencez cette démonstration. Notre mouvement porte un programme politique mais aussi une culture qui l’enracine et le projette en même temps. Vous savez tout cela comme moi. Il faut expliquer autour de nous ces rites. Trouvez dans mes notes et sur la toile ce qu’il vous faut à ce sujet. Le rouge était la couleur des sommations avant de tirer sur la foule. En s’appropriant le drapeau, les nôtres ont voulu montrer que rien ne les ferait céder et qu’à l’inverse, c’est eux qui sommaient l’adversaire d’une lutte jusqu’au bout ! Et c’est la couleur des cerises. Celle de la nostalgie du bonheur… à venir. Le grigny_05rouge dit tout cela. C’est le symbole de la chaleur humaine de notre programme et de notre idéal de vie.

Vous avez pris note de l’agressivité dont je fais l’objet. Venant du PS c’est un concentré de sottises. Quel peut bien être le sens de cette charge ? Là-dessus la droite en fait autant sur un registre encore plus stupide. Pour finir, du Front National aux Verts en passant par le PS, tous viennent aux mêmes insultes de guerre froide et d’anti-communisme moisi. Tous ces gens regrettent le monde dont nous étions absents. La charge vient quand nous sommes en train de dépasser madame Le Pen. Sans elle, comment justifier le « vote utile » ? Comment justifier l’accord PS-Vert qui a tué le mouvement Europe-Ecologie-Les-Verts ? Et ainsi de suite. Bref, madame Le Pen leur manque déjà. Ils n’ont absolument rien fait pour la combattre ni pour la faire reculer. Quelqu’un a-t-il entendu parler ou vu agir qui que ce soit de la fameuse commission « riposte » du PS censé organiser l’action contre le Front National annoncée en grigny_13ajanvier ? Quelqu’un a-t-il vu autre chose sur le terrain que l’un de nos huit millions de tracts ? Cette inaction est en fait un comportement « d’allié objectif » comme on dit maintenant.

Je crois qu’en la faisant reculer, nous avons déverrouillé le système politique. Dominique Bussereau, de la droite qui pense, a dit le fin mot de la situation : « Ce qui fait reculer le bipartisme fait reculer la démocratie en France ». On avait compris. Inutile d’aller chercher plus loin. Trente années qui ont enchaîné la gauche à son appareil central le moins-disant prennent fin. Trente années où le prétexte d’extrême-droite a permis de justifier l’extrême-droitisation de la droite, s’achèvent. Tout ce temps perdu à discuter de l’immigration plutôt que de la financiarisation finit dans les gesticulations d’une chasse aux prétendus terroristes qui n’intéresse personne ! Voilà le bilan déflagrateur du travail que nous avons réalisé. Gardons-nous de croire que ce travail est fini. Il faut persévérer et tenir jusqu’au dernier jour de la campagne en renforçant notre dispositif pour résister aux tireurs dans le dos. Ceux qui nous accablent ne convainquent pas pour autant de la valeur de leur candidat. Ils sont seulement là pour nuire. Et même pour faire fuir ! Car les progrès de l’abstention sont le résultat de la combinaison de leurs tirs à vue sur tout ce qui bouge et de la vacuité de leur campagne. Je crois qu’ils préfèrent cela à un mouvement vers nous. Mais le mouvement aura lieu. Il a commencé.


1 630 commentaires à “En marche vers le Capitole”

Pages : « 16 7 8 9 10 [11] 12 13 14 15 1633 »

  1. 501
    Lilly54 dit:

    Bonjour à tous, il est vrai que nous ne ressortirons pas émotionnellement intacts de cette campagne électorale. Hier soir à Limoges le discours de Jean-Luc était immensément... Je ne sais pas. Nous avons entendu ce silence impressionnant de milliers de gens attentifs et émus et nous avons perçu le sanglot dans la voix de notre ami lorsqu'il évoquait la dure réalité des conditions de vie des femmes. Et pour finir, cette chanson, symbole de toutes les luttes sidérurgiques lorraines dont nous étions, entonné pour la première fois "le chiffon rouge" ! Voilà pourquoi nous pleurions. Les souvenirs de nos combats pour des idéaux jamais atteints remontaient à flots. Et là ! Cet espoir immense en un monde meilleur nous a noué la gorge. Merci à vous tous ! Et chapeau l'artiste !

  2. 502
    comes dit:

    svp quel est notre numero officiel sur les panneau d affichage merci.

  3. 503
    pichenette dit:

    Quelques mots en écho à "briq" (481), concernant le rapport entre revenus du Candidat et son programme politique.
    Tout d'abord quels sont ses revenus exacts et quelles sont ses charges? Une personne peut avoir des revenus très faibles et jouir d'un bon patrimoine.
    Ensuite, comment est-il possible d'assumer le poids des épreuves physiques, matérielles que représente l'investissement humain d'une telle campagne sans ressources financières dans les conditions actuelles où le fric est l'articulation de tout? Si M Mélenchon avait mainmise sur les médias comme bizarrement les deux candidats adulés, sondagement parlant, ses grands meetings seraient retransmis et non clairement boycottés.
    Il faut avoir des outils entre les mains pour affronter des élections qui ne sont pas démocratiques.
    La situation de la France est périlleuse comme celle de tous les pays d'Europe qui ont été poussés à s'endetter et qui perdent peu à peu toute souveraineté ce qui est gravissime.
    C'est aux causes qu'il faut s'attaquer, prendre les problèmes à bras le corps, c'est ce que fait M Mélenchon car il connaît parfaitement les causes, il sait ce qui se passe à Bruxelles, ce que les pouvoirs de l'argent, les lobbies font et défont. Tous ses billets sont des explications lisibles que chacun doit s'accaparer pour comprendre et agir.
    Ce vote NOUS engage tous. Les massacres à la Grèce attendent à nos portes. C'est à la misère que le FdG s'attaque, à chacun de choisir son camp!

  4. 504
    Jean Louis CHARPAL dit:

    J'ai ressassé maintes fois, ici et ailleurs,que l'ultra libéralisme n'aurait jamais pu s'imposer aux peuples sans un lavage de cerveau de tous les instants par les médias. Le milliardaire David Rockfeller l'a reconnu par une déclaration sidérante (accessible sur internet).Mais John Swaiton, l’éditeur du New York Times, lors de son discours d’adieu(fin de carrière et retraite, réaction lorsqu’un confrère pendant le drink d’adieu a proposér de lever leur verre à la liberté de la presse) a dit (déclaration accessible aussi sur internet) : “La presse libre n’existe pas. Aucun de vous n’oserait donner son avis personnel ouvertement. Nous sommes les pantins qui sautent et qui dansent quand ils tirent sur les fils. Notre savoir faire, nos capacités et notre vie même leur appartiennent. Nous sommes les laquais des puissances financières derrière nous. Nous ne sommes rien d’autre que des intellectuels prostitués. Le travail du journaliste est la destruction de la vérité, le mensonge patent, la perversion des faits et la manipulation de l’opinion au service des Puissances de l’Argent. Nous sommes les outils obéissants des Puissants et des Riches qui tirent les ficelles dans les coulisses”.
    S'agissant des médias, j'attends personnellement de la VIè République une Révolution démocratique et pluraliste.Toutes les bornes de la manipulation cynique ont volé en éclat lors de cette campagne !

  5. 505
    turmel jm dit:

    Nous partons de Bordeaux, 4 en train, et 4 en voiture, mais je sais que beaucoup d'autres de mes amis et camarades se rendent dans la ville rose. ..Oh Toulouse..comme le chantait si bien le Claude. (Ce matin mes copains collent, hier tout l'après midi, vendredi c'est mon tour avec une autre équipe, ardent les coeurs la machine "coco" turbine à fond..) A ce soir les amis.

  6. 506
    r07 dit:

    Bonjour à tous,
    Bravo pour les 2 meetings de Vierzon et Limoges M Mélenchon, j'attends impatiemment celui de ce soir à Toulouse. et merci à tous celles et ceux qui rendent possible les organisations.
    Pour ceux qui sont de passage et sont encore enfumés par les rumeurs sur les revenus de M Mélenchon. Faîtes un effort de regarder les indemnités des députés européens.
    Les sommes annoncées sont des rumeurs du FN. Regardez donc sur Wikipédia ou sur un autre site officiel de la République, tous les revenus des élus sont détaillés.
    Vous pourrez comparer les différentes infos et voir également les indemnités du président de la République. Si quelqu'un sait mettre un lien.
    Après si vous cherchez des justifications pour ne pas voter pour le FdG, désolé nous ne pouvons rien faire pour vous....
    Le nombre d'anciens électeurs de 2007 de M Sarkozy souhaitant voter Fdg semble augmenter. Je crois que les thèmes de relance et de partage sont de plus en plus entendu. En 2007, 11.5 millions de voix pour Sarkozy, continuons à les convaincre.
    Toujours un plaisir de vous lire, merci pour les nombreux liens, qui permettent de renforcer mon argumentaire.
    J'ai besoin, à ce sujet, de davantage d'infos sur la politique de santé. J'ai pas mal de professionnels de la santé dans mes proches et beaucoup d'autres me demandent la politique de santé du Fdg. J'ai pas trouvé sur Place au peuple un doc synthétique.
    Bien à vous tous.

  7. 507
    clarazed dit:

    @ Thomas Benlolo 5 avril 2012 à 0h24
    Merci pour cette explication technique, mais comment fait-on pour indiquer l'emplacement auquel la lecture doit finir, si on veut envoyer juste un extrait ?

  8. 508
    naif dit:

    briq à 8h54
    "... vous nous dites de belles paroles, vous vous dites notre défenseur à nous les petits français et sincèrement moi et ma famille et amis allions votés pour vous mais quelle ne fut ma surprise d'apprendre que tous les mois votre salire est d'environ 35 000 euros nous qui ne gagnions que 1000 euros et non nous ne voterons pas pour vous STOP"...

    Non, môssieur, vous ne vous apprêtiez pas à voter FdG. Car ce n'est pas avec des réactions de ce type que l'on reconnaît un citoyen éduqué. Si votre engagement le 22 avril ne tiens qu'à cet argument, c'est que vous êtes un sympathisant socialiste. Votez FH, lui et sa copine doivent-être proche du smic !

    Votre réaction me fait penser à la trouvaille de FH voulant baisser les salaires des ministres et du président. Il a même parlé de la date du 4 août également. Mais seulement de la date. Allez voir son programme qui est sorti.

    Vous êtes un troll. Si vous savez ce que ça veut dire. J'en doute.

  9. 509
    Sylvain COSTET dit:

    Réponse à comes 9h48 : le n° des panneaux FdG est le 4.

  10. 510
    MICHEL D dit:

    Je repère un " briq "n°482 : c'est du FN tout signé, car un ami m'a fait parrvenir pour info un torchon où apparaissaient ces 35000 euros, résultat de l'addition des salaires de tous les mandats de JL. Selon leurs calculs imbéciles,ces ignares peuvent gober qu'un député européen puisse être en même temps sénateur en France...et tout à l'avenant !C'est dire que ce genre de parti ne peut prospérer que sur l'inculture et la crédulité.Alors avec le FdG continuons à nous adresser à l'intelligence,la culture et la sensibilité : l'Humain d'abord et surtout....

  11. 511
    MichelP dit:

    Ecoutez bien les amis, à partir de 111', un grand moment d'honnêteté intellectuelle, de bonne foi et de rappels historiques tellement justes et de la part d'un monsieur, qui lui sait où sont les "valeurs actuelles". Autre chose, je pense qu'ils, les médiacrates et oligarques, vont en sortir une tous les jours jusqu'au dernier de la campagne. Aujourd'hui c'est de votre "pétage de plomb" dont il est question, tant vous croulez sous le poids de la responsabilité à l'idée que vous prendriez en charge les affaires de notre encore beau pays. Mais dites-moi les amis, je me trompe ou j'ai le sentiment que le "pétage de plomb" il ne serait pas là où ils le voient.

  12. 512
    j-jour dit:

    Il faudrait tout de même que tout le monde sache de quoi Parisot et consorts parlent quand ils parlent de "se serrer la ceinture" et d'être "réaliste", la réalité les concernant : c'est ça ! "

  13. 513
    Lecabestan dit:

    Comme toujours, il ne faudrait pas mettre tout le monde dans le même sac.
    Edwy Pleynel a annoncé dans un journal suisse que Mediapart va sortir du lourd.
    Pourront-ils encore faire les aveugles et les sourds avec ce régime corrompu ?

  14. 514
    Alain Tétart (60)(73 ANS) dit:

    491malako dit:5 avril 2012 à 9h15
    Merci de rappeler la définition du MKT : malheureusement les requins ont perverti cela : comment entrainer les prospects vers des marchandises à la plus forte rentabilité financiere.
    La publicité (une des branches du MKT) est faite pour cela, son but est de vous faire voir que vous aviez un besoin et que vous ne vous en rendiez pas compte (on ne créé pas un besoin puisqu'un besoin est un manque) mais il est facile de faire voir que vous aviez en vous un besoin puisque ce sont les études de marché qui le révèlent. D'autre part comme le peuple est pauvre il est d'autant plus fragile pour être influencé par la pub, consciemment et inconsciemment, personne ne peut empêcher un aveugle de vouloir voir clair,
    Jean-Luc Mélenchon et le FdG font une excellente pub puisque le peuple se rend compte, qu'avec un candidat digne de ce nom et un programme concocté avec d'autres partis ouvriers il peut enfin changer sa vie et celle de ses descendants !
    A nous de relayer Jean-Luc Mélenchon pour le faire savoir, et nous serons bien au premier comme au deuxième tour !
    Nos besoins de liberté, d'égalité, et de fraternité sont grands, et pour une fois que l'on peut s'en rassasier il ne faut pas bouder résistons, résistons, et résistons encore ! et surtout faisons le savoir !

  15. 515
    haddock40 dit:

    @ briq 481 Réponse suggérée à l'attention des diffuseurs irresponsables,
    ça suffit comme ça!
    Comment peut-on tomber dans un piège aussi grotesque ?
    Je trouve honteux de diffuser et de relayer de tels messages sans en vérifier les sources. Ce n'est pas digne d'un comportement citoyen. De telles pratiques mériteraient des sanctions.
    Malheureusement, cela fait partie des dérives actuelles de notre société ultra libéraliste longuement dénoncées par le Front de Gauche et Jean Luc Mélenchon en particulier.
    Pour en revenir à notre sujet, en espérant que cela mette un terme définitif à cet exercice de radio bistrot débile, voilà maintenant ce qui vient démonter cette annonce mensongère connue de longue date et déjà analysée par des gens sérieux qui "eux", ont de vrais réflexes citoyens et qui "eux", contrôlent systématiquement leurs sources.
    Lisez plutôt et diffusez très, très largement autour de vous :
    http://melenchonvraifaux.fr/jean-luc-m%C3%A9lenchon-cumule-plusieurs-mandats-et-plusieurs-salaires
    http://page.to/sacremeluche370foislesmic
    Et n'oubliez surtout pas de voter Jean Luc Mélenchon au 1er et au 2ème tour.

  16. 516
    françois des landes dit:

    Pour ma part, lors du 1er tour, je prendrai 2 bulletins Mélenchon ; un pour mettre dans l'enveloppe (1 seul sinon le vote est nul comme chacun sait), et un autre que je garderai dans ma poche pour le second tour ; ainsi je garde une option de pouvoir porter mon opinion... jusqu'au bout ! Ma compagne veut faire pareil. Avis aux socialos qui me paraissent un peu trop confiants sur un éventuel report des voix !
    Mais ceci, j'ose le croire, n'aura pas lieu d'être car au second tour, il y aura de beaux bulletins tout neufs sur les tables avec ce joli nom : Mélenchon.

  17. 517
    MICHEL D dit:

    Pardon, pardon Briq c'est 481 !

  18. 518
    Red@rt (13) dit:

    Nous ne sommes pas une armé mais nous chantons fièrement "Aux armes" chers concitoyens. C'est peut-être nos aspirations artistiques qui induisent le qualificatif de "troupes". Ou pour une fois feraient ils preuve de lucidité ? En effet nous sommes prêts à la lutte, prêts au combat. Les libéraux représentés par la médiacratie (Dans le cas précis par la radio publique à la couleur rouge, France Inter, cherchez les erreurs...) nous déclarent la guerre et savent désormais que la riposte sera "martiale". Au sens figuré comme au sens propre. A bonne entendeur !

  19. 519
    cazabeau dit:

    voix off à 10h01

    "Notre palmidéde(souvent trés bien informé) du 28 mars dévoilait le plan com du sortant;favoriser Mélenchon pour affaiblir Hollande puis terroriser les électeurs en transformant Mélenchon en monstre gauchiste pour siphonner un maximum de voix au 2ème tour.On peut observer que cela se déroule ainsi."

    Un bémol tout de même. Si c'était la stratégie de NS, la presse et les médias nous cireraient les pompes et nous passerions à la télé et à la radio sous notre meilleur visage ! Ce n'est pas le cas admettez le.

    La montée du FdG n'affaiblit pas proportionnellement FH. On ne saura jamais si c'est une montée ou si les chiffres des sondages étaient déjà trés haut depuis mars.
    Et enfin, c'est grâce au FdG si celui-ci monte et à lui seul. Il suffit de voir les meetings sans publicité dans les médias.

  20. 520
    Jn dit:

    Bonjour à tous,

    J'ai 34 ans, et je n'ai jamais voté, et oui, je suis (ou plutôt) j'étais un anar. Se que je chercher dans le vote des autres, c'était, je les laisses votés pour des branquignolles histoire que la France se retrouve dans une misère pour engager une révolution, mais en fait, je pensais pas qu'un jour, un parti politique comme le FdG arrive. Et je suis conquis, ou plutôt j'adhère puisque nous avons les mêmes idées.

    Je voterai donc pour la première fois de ma vie (j'ai fait ma carte d'identité puisque sa fait 10 ans que j'en avais plus) et se sera pour le FdG emmené par Mr Jean-Luc Mélenchon.

  21. 521
    Jean-Philippe dit:

    Il fait déjà beau sur Toulouse...
    A propos de ce soir, place du Capitole, certain que "Libé" titrera son futur article "Mélenchon et ses ouailles du Capitole" (Tiens, comme un journaliste pressé de France-Inter faisant allusion à vos "troupes"... Certains ont le comique troupier involontaire...).
    Bon, c'est juste pour détendre l'atmosphère ! Ceci dit, cette info très sérieuse : j'ai capté une émission de télé avant-hier soir où j'ai découvert Serge July et Nicolas Domenach très impressionnés par votre énergie... et respectueux de notre combat ! Ben, que dire, ça fait plaisir... Amitié à tous...
    P.S. : (heum !) Et personne n'a relevé les interrogations de mon commentaire (n° 407 ici), témoignant d'une grosse inquiétude récurrente...

  22. 522
    redline69 dit:

    mme Royale toute heuseuse de son défilé de mode avec son ex époux, et venu hier sur BFM TV expliquer que Hollande était le candidat incontournable de gauche (quel bêtise) et pire ! là voilà qui réhaussé, du strapontin qu'elle a du négocier avec François en venant affirmer devant les journalistes que Jean-Luc Mélenchon viendrait rejoindre Hollande au deuxième tour de manière naturelle.
    me concernant "ce de manière naturelle" est loin d'être acquit étant donné par exemple l'affaire du MES !
    mme Royale à du louper un épisode car personnellement je me déplacerai pas pour un petit candidat libéral.
    on va gagner cette élection dès le premier tour par notre marge de progression étonnante. mais cette force n'est pas allouer au PS ! en tout cas pas pour moi. il faut que les choses soit clair ! je voterai pas Hollande dans l'hypothèse de sa présence au second tour.
    il n'a pas voté lui avec nous contre le MES, donc François à intérêt à plaire au modem s'il veut passer...car moi je vais faire comme lui ! m'abstenir.
    ensuite, le vote important sera celui des législatives.

  23. 523
    girard dit:

    En réponse à Briq 481
    Le patrimoine et revenu de Jean-Luc Mélenchon sur ce lien d'après L'Express, repère de bolchéviks comme chacun sait :
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Luc_M%C3%A9lenchon#Revenus_et_patrimoine

  24. 524
    Picasso dit:

    "Mélenchon fustige le PS". Sur plus d'1h00 de discours c'est tout ce qu'ils nous en disent. Et c'est à chaque fois pareil. Les mêmes infos insignifiantes. Hier encore il s'est amusé de ça à l'avance quand il a reparlé de son projet d'étude sur la mer. "Nous allons protéger la mer du destin d'égout ou le capitalisme la condamne." "Voilà 3 fois que je m'y reprend".
    Si par bonheur le Front de Gauche passe devant il faudra se souvenir de tout ça.

  25. 525
    Cécile 63 dit:

    Hola camarades, doucement sur la théorie du complot et l'"homme providentiel". Ainsi que le dit notre (certes excellent mais pas parfait) candidat, reprenons notre "travail obscur, patient, tranquille, souriant, serein" qui repose sur "des méthodes humbles et modestes et non pas sur l'aveuglement auprès d'un parti ou d'un chef". Il nous faut sans cesse expliquer autour de nous car "c'est difficile de comprendre l'économie, de rompre les chaînes qu'ils ont installés dans notre tête". Je m'inquiète de voir certains envoyer paître des gens qui postent des questions sur ce blog au prétexte qu'on aurait déjà répondu maintes fois et que c'est "fatiguant". Oui, c'est fatiguant mais si on te pose mille fois la même question, tu réponds mille fois avec la même patience et le même sourire. C'est si personne ne posait de questions qu'il faudrait s'énerver. De plus, sans bouder notre plaisir, je crois vraiment qu'il faut garder la tête froide (et, certes, le coeur chaud) si on veut prolonger la dynamique au-delà des échéances électorales. Salut et fraternité à tous.
    Post Scriptum (que j'évite désormais d'abréger pour des raisons qui vous paraîtrons évidentes):
    @ Jake B (489), Ingo (492) Maria (495): Notre WM débordé vous sera reconnaissant d'éviter de nourrir les trolls FN (481). Cette histoire de rémunération exorbitante est un hoax bien connu lancé par l'extrême-droite, à ignorer donc. Se méfier des posts commençant par "Je comptais sincèrement voter...

  26. 526
    redline69 dit:

    Pour faire tomber Sarko ça tient en 3 lignes à répéter partout !

    1/ Sarko est l'homme des Radars
    2/ Sarko est l'homme d'Hadopi
    3/ Sarko est l'homme qui a provoqué les banlieues.

    Si les jeunes des banlieues veulent contrer Sarkozy ! ils peuvent le faire tomber en votant pour le Front de Gauche.

  27. 527
    de passage dit:

    Si Sarko tombe, on va rigoler ! Il faudra sortir les masques à gaz :
    http://www.marianne2.fr/Bettencourt-comment-oser-parler-de-boule-puante_a216804.html

  28. 528
    françois des landes dit:

    @cazabeau je pense que la stratégie est : Sarkozy dit du bien mais en aucun cas les journalistes ne sont autorisés à s'en mêler car ils pourraient en faire trop en relayant les bonnes idées de Jean-Luc Mélenchon et desservir la stratégie ; d'ailleurs ils ne nous servent que de la critique, ou du silence sur l'ampleur des meetings du Front de Gauche, nuance !
    Post scriptum : encore merci pour votre éclairage sur les rémunérations qui m'a bien aidé il y a 2 ou 3 jours.

  29. 529
    MICHEL D dit:

    Mille fois merci pour tous ces liens vers les bonnes informations qui montrent la vigilance intransigeante de tous ceux qui fréquentent ce blog. Peine perdue pour les trolls et à nous d'éviter d'y répondre pour épargner notre Webmestre. Que ces bouffons restent dans leur médiocrité. Pour qu'ils puissent en sortir il leur faudrait un minimum d'intelligence, ne serait-ce que celle du coeur. Qu'il aillent pleurer dans le giron de la Parisot, là est leur famille.

  30. 530
    vm dit:

    Breteau JC (9h16), François des landes (9h36),JL Charpal (9h53) et Cazabeau (10h15) :

    Oui, le Front de Gauche ne doit qu'à lui-même ses progrès, parce que sa stratégie entraînante et unitaire est la bonne, son programme pertinent et ses représentants pleins d'une ardente sincérité. Nous pouvons tous, nous aussi, nous réjouir de notre propre efficacité, qui prouve que l'idée de révolution citoyenne a bien pris corps et ne lâchera plus rien.
    C'est bien pourquoi toute la finance européenne a peur, tellement l'enjeu est énorme (pour les peuples d'Europe aussi !), et on n'a jamais senti aussi bien que dans cette campagne le poids de l'idéologie dominante, l'étouffoir organisé sur nos propositions. J'écoute assez souvent Euronews, et cela donne bien l'impression d'une "orchestration". Ces derniers temps, la priorité est donnée aux "coups de filet" contre "l'islamisme" (voir l'édito de Denis Sieffert dans Politis), comme si toute la droite sécuritaire européenne s'était donné le mot pour alimenter la campagne de Sarko-LePen en renforçant la peur et la division.
    On voit bien à quoi servent les "clubs" où s'élabore la "fabrique du consensus", ou, comment essayer de rendre les citoyens aveugles et dociles !

  31. 531
    Nicolas G30 dit:

    Pour une fois je suis d'accord avec Martine Aubry, déclarant sur RMC : l'abstention n'est pas une solution !, Bourdin aurait pu lui poser la question : et l'abstention dynamique ? (rappel du vote du MES).
    On gagnerait 2,5% sur un sondage et on serait à 15,5%, comme toujours j'attends qu'on m'explique le calcul suivant :
    14 +0,5+1,5 +2,5 = 15,5%, comme quoi les sondages c'est pas mathématique !, on va arriver à 19,99% bientôt moi je vous le dit ! On se prépare pour aller à Toulouse, nous sommes cinq ! et on Lâche Rien !

  32. 532
    Humaniste dit:

    Il fait beau sur Toulouse et la soirée va être fabuleuse.
    Jean-Luc Mélenchon ; le seul vote utile pour le peuple.

  33. 533
    bibi dit:

    @481briq dit:
    Encore un troll ou un naïf qui prend en considération les énormités mensongères colportées par FN/UPM !
    Jean-Luc Mélenchon a déjà répondu très concrètement sur ce sujet.
    Comment peut-on croire de telles inepties ?
    N'avez vous pas conscience de la bassesses des armes utilisées par nos contradicteurs à défaut de pouvoir nous opposer des arguments intelligents ?
    Ne lâchez rien !

  34. 534
    gus003 dit:

    Arrêtez de répondre à Briq, c'est un troll.
    On a pas besoin de ce genre de personnage dans notre mouvement. Qu'il vote où il veut on s'en fout.

  35. 535
    jacques chanéac dit:

    Bonjour à tous. Une petite immersion dans la chaleur fraternelle et solidaire de ces commentaires et, pour une fois, une simple question. Quelqu'un(e) peut-il (elle) dire à l'inculte que je suis de quel ouvrage est extrait le merveilleux poème de Victor Hugo que Jean-Luc a lu avec tant de force hier soir à Limoges. Pour le reste, gardons le cap,soyons fiers et heureux de ce que nous faisons dans un contexte tellement peu favorable et surtout ne lâchons rien... notamment pour ces jeunes désormais si nombreux à nous découvrir et, pour beaucoup, à nous rejoindre. Bon meeting à Toulouse...

  36. 536
    naif dit:

    Jean-Philippe à 10h19
    Il fait déjà beau sur Toulouse...

    "J'ai capté une émission de télé avant-hier soir où j'ai découvert Serge July et Nicolas Domenach très impressionnés par votre énergie... et respectueux de notre combat ! Ben, que dire, ça fait plaisir... Sarkozy aussi est favorablement impressionné."

    Cela vous inquiète (post 407). Moi pas, parce que ça, il ne peuvent pas le nier. C'est mission impossible. Imaginez, Sarkozy dire que Jean-Luc Mélenchon est nul, la preuve il n'y a personne à ces meetings et ses scores d'audiences quand il passe à la télé sont très faibles. Il passe déjà pour un super menteur.... Concernant Domenach et July, ils sont pour moi la preuve flagrante que ce n'est pas par ignorance qu'ils ne parlent pas de nos assemblées qui débordent. Mais bien de la volonté de ne pas en faire la publicité. Tous ces journaleux qui reconnaissent seulement l'énergie, le talent de tribun de Jean-Luc Mélenchon sont donc au courant de ce qui se dit dans les meetings et le nombre de personnes mobilisées. Ils n'en parlent jamais. Domenach s'est énamouré de Bayrou. Il ne parle en bien que de lui dans toutes ses interventions. C'est grâce à lui que j'ai résilié mon abonnement à Marianne en janvier. Quant à July, personne ne l'écoute. July/Cohn Bendit sont des hommes du passé pollueurs d'histoire soixante-huitarde.

  37. 537
    voix off dit:

    @cazabeau à 10H15
    vous avez raté sans doute, il y a 3 semaines Sarko saluant publiquement le "tempérament" et le "talent" de notre candidat. Il faut faire une différence entre les médias privés du Cac 40 et les médias soit disant publique vampirisés par le sortant. Les premiers n'ont peut-être pas envie de réelire un candidat détesté qui peut provoquer des révoltes préjudiciables à leurs profits.

  38. 538
    Michel matain dit:

    @ 502 Lilly54
    il est vrai que nous ne ressortirons pas émotionnellement intacts de cette campagne électorale.

    Et culturellement non plus : à cause des discours de Mélenchon, j'ai lu intégralement pour la première fois de ma vie Les Misérables ! Victor Hugo plus des affiches du Front de Gauche dans tout le pays manosquin, quel bonheur cette campagne !

  39. 539
    Christina dit:

    Quel merveilleux discours que celui de Limoges ! Du coeur, de l'intelligence, du bon sens, de la vérité, de l'humour, de l'humain... tout y était ! Quelle que soit l'issue du premier tour, quelle que soit l'issue du second tour, l'avenir donnera raison à la vision du Front de Gauche. La tempête s'étend sur le vieux continent. Après avoir saigné une Grèce exsangue, elle a traversé la belle bleue pour s'attaquer aux péninsules ibérique et italique. La voilà à notre porte. La voilà attendant le résultat des urnes pour imposer son joug à une classe politique pusillanime et servile. Notre nation révolutionnaire a encore les cartes en main : ce sont les bulletins de vote. Jamais une élection n'aura été aussi importante et cruciale pour l'avenir de la grande majorité de nos compatriotes.
    Aux urnes citoyens ! Chassons la clique avec une grande claque électorale !

  40. 540
    equatorien66 dit:

    5 Avril,c'est le rdv du midi avec JL Mélenchon et le FdG.Vous,qui passez sur ce blog et qui hésitez,venez écouter nos propositions.Savez vous qu'il y a encore des pays où le droit de vote est ineterdit
    En Equateur,le vote est obligatoire,sinon,une amende,et facultatif de 16à 18 ans.Il faut voir la fête que c'est ce jour là et les longues files d'attente pour mettre son bulletin dans l'urne.
    Votez pour le démocratie et cessez de dire "tous les mêmes".
    Vive JL Mélenchon et le FdG.No pasaran!..

  41. 541
    redline69 dit:

    Front de gauche = Front d'espoir !

    alors que les politiques de Sarko / Hollande avec le MES / Merkel aboutissent à çà :

    http://www.francetv.fr/info/affrontements-dans-les-rues-d-athenes-apres-le-suicide-d-un-retraite_80401.html

    il est urgent d'ouvrir les yeux sur la réalité terrible de la politique du MES !
    en votant le MES, Hollande cautionne l'augmentation des suicides de 40% ! et oui 40% ! en Grèce où les gens n'ont plus d'espoir !

    Hollande n'échappe pas à sa lourde résponsabilité d'accompagnement du plan Sarko / Merkel.

  42. 542
    Mélopée dit:

    Si ce que le Canard dévoile de la stratégie ras les pâquerettes de NS, est vrai, je peux vous dire que "les communistes avec du sang sur les mains" est installé depuis un moment sur les forums ou les commentaires des articles. Comme démonter cette énormité ne change rien aux écrits de leurs auteurs, il s'agit bien d'une stratégie. Que l'ignorance des gens sur l'Histoire soit un atout pour des politiques sans scrupules, éclaire le souhait de NS de tuer l'enseignement de l'histoire.
    Si, M. Mélenchon est au second tour contre NS, il va falloir être pédagogique, non seulement sur l'Europe, la dette et tutti quanti, mais aussi sur ce que les communistes ont apportés aux acquis sociaux.

  43. 543
    Arte dit:

    Libération : "Les mesures phares de Mélenchon coûteraient 100 milliards d'euros".

    Oui. On sait (on a aussi fait des études).

    Vous, savez-vous que si on revenait au niveau d'imposition de l'année 2000, le gain serait de... 100 milliard (par an)?

  44. 544
    rednoze dit:

    Pourquoi je vais voter Jean Luc Mélanchon :
    Parce qu'il est le seul à parler d'amour alors que tous les autres ne pensent qu'à nous b*****...

  45. 545
    françois des landes dit:

    il faut malgré tout prendre en compte la pression exercée " individuellement " sur les médias ; ils doivent se conformer à des ordres venus d'en haut et qui menacent, par voie hiérarchique le péquin derrière son micro ou devant la caméra... certains d'entre eux estiment peut être qu'en en en parlant mal, ils réussissent à en parler quand même et estiment ainsi qu'ils font acte de résistance, aussi piètre soit il ; nous ne sommes pas à leur place et nous ne saurons qu'après comment se sont déroulés les évènements pour eux je ne leur cherche pas d'excuse mais j'essaie de comprendre

  46. 546
    jeanmarc dit:

    r07 9h59
    Sur la santé, sur google, tu fais "la santé notre bien commun" et tu as le choix des réponses

  47. 547
    haddock40 dit:

    @gus003
    Et si ce n'était pas un troll ?
    De nombreux sympathisants et militants Front de Gauche reçoivent depuis hier ce message sur leurs adresses mail perso. Il s'agit donc là d'un assaut massif.
    Je trouve donc utile de le dénoncer à travers les liens de mon post 517 haddock40.
    Tous les citoyens n'ont pas nécessairement le temps de faire des recherches sur le web pour vérifier l'authenticité de l'info et certains sont plus sensibles que d'autres à ce type d'agression morale. Ce n'est pas pour autant que nous devons négliger de les mettre en garde.
    C'est aussi notre rôle de citoyen FdG que de différencier l'info objective de celle qui ne l'est pas.
    C'est tout cela le partage des richesses.

  48. 548
    Alain Tétart (60)(73 ANS) dit:

    518françois des landes dit:5 avril 2012 à 10h10
    pour ma part, lors du 1er tour, je prendrai 2 bulletins Mélenchon ; un pour mettre dans l'enveloppe (1 seul sinon le vote est nul comme chacun sait)

    Mauvaise info l'ami ! Si tu mets deux bulletins du même candidat, le vote sera bon mais comptabilisé pour un seulement ! donc il ne sera pas nul ! (cela arrive quand les bulletins sont très fins et parfois collés)

  49. 549
    françois des landes dit:

    là ou les journalistes n'ont aucune excuse c'est qu'ils relaient l'argument du" sang sur les mains" sans avoir jamais opposé au clan extrémiste de droite que Jean Luc Mélenchon n'en pas une goutte sur les siennes ce qui n'est pas le cas du papa à la fifille. il y a des omissions qui confèrent à l'abject et ils ne sortiront pas indemnes de cette lâcheté,

  50. 550
    Red@rt (13) dit:

    A France Inter comme au Parti Socialiste, le rouge fait peur! Je suggère à France Inter de s'inspirer de la campagne de François Hollande et d'opérer un retournement de veste chromatique!

Pages : « 16 7 8 9 10 [11] 12 13 14 15 1633 »


Blog basé sur Wordpress © 2009/2015 INFO Service - V3 Archive