03avr 12

Vierzon, Limoges, Toulouse

En marche vers le Capitole

Ce billet a été lu 144 682 fois.

grignyQuand aurais-je de nouveau l’occasion de me retrouver devant ce clavier ? J’ai derrière moi déjà tant de jours sans trêve ! Mais de si beaux moments aussi. Un tunnel d’activité m’attend ! Trois jours sur les routes puisque je vais aller à Vierzon, Limoges et enfin place du Capitole à Toulouse. Puis j’enregistre les clips de campagne. Deux émissions de télé et… la semaine suivante sera déjà là. La cadence est rude. Mais inévitable. J’en déduis que le temps d’écrire va encore se réduire. Je prévois donc un changement provisoire de ma façon de m’exprimer sur ce blog. Puisque je n’aurai pas le temps d’écrire, je vais peut-être faire une « pastille vidéo » régulière. Je ne sais pas encore à quelle cadence. Et je regarde encore comment faire pour ne dépendre de personne pour le réaliser. Mon fidèle webmestre m’accompagnera dans cette nouvelle aventure. Son formidable travail de modération de cette agora qu’est devenu ce blog s’exercera dans un cadre nouveau.

En illustration de ce billet des images de la rencontre, dans un gymnase dimanche 2 avril dernier, entre Jean-Luc Mélenchon et une centaine d'habitants du quartier de la Grande Borne à Grigny dans l'Essonne. Photos : S. Burlot.

J’ai aimé être à Grigny ce dimanche. Je reconnais que c’était très dur physiquement après une telle semaine, continuée, la veille encore, par la soirée LGBT. Elle m’a si terriblement stimulé ! Je place ce grigny_02moment-là sur le même plan que le moment passé avec l’association pour le droit à mourir dans la dignité et celle sur la lutte pour les droits des femmes. Ce sont les frontières de la condition humaine, comme je les conçois pour me demander comment les abolir.

Mais à Grigny c’était le thème de la banlieue qui m’occupait. En fait, pour nous, c’est un thème à reformuler. Notre point de vue récuse la stigmatisation du « hors droit commun » qui est devenu le lot officiel de toutes les politiques dites « de la ville ». La problématique de la révolution citoyenne est fondée sur l’avancée de l’égalité des droits. La question des moyens arrive alors à sa place : celle d’un moyen au service d’un objectif valable pour tous et non d’une fin en soi. Le dire n’enlève rien à ce qui doit être fait de particulier et en particulier. Mais c’est une façon de le poser comme un droit commun mis en œuvre et non une mesure d’exception qui fonctionne comme unegrigny_00a discrimination et une stigmatisation de plus.

La banlieue joue dans notre réflexion politique le même rôle que la découverte du « précariat » comme catégorie sociale caractéristique du nouvel âge du capitalisme. C’en est la forme territoriale. Mais nous ne parlons pas, nous, avec la langue des euphémismes. Nous n’évoquons pas les « territoires abandonnés ». Nous ne parlons même pas de populations abandonnées. Nous parlons de populations surexploitées. Telle est la fonction de ces espaces : le parcage des populations hyper-serviles de notre temps. Tout cela se lit dans les chiffres à livre ouvert. Mais il faut en retenir le sens social et non la description territoriale. Le territoire ici est l’apparence que prend le lien social. Il s’agit d’un apartheid. Ce ne sont pas les quartiers pauvres qui sont le problème, c’est la société qui  produit la pauvreté. Si la pauvreté grigny_08aexplose ici, c’est parce que la richesse explose ailleurs. Si la violence explose en bas, c’est parce que la violence de la guerre économique est devenue la norme que le haut impose à tous.

4,4 millions de personnes vivent dans les 751 quartiers en « Zones Urbaines Sensibles ». On y trouve 43% de moins de 25 ans quand il y en a seulement 30% dans l’ensemble de la population. Ce qui devrait être un atout est transformé en plaie. Car le taux de chômage des jeunes dans les ZUS est de 40% contre 25% dans tout le pays. 43% des jeunes hommes sont au chômage, 37% des jeunes femmes aussi. Il est de fait que le taux de chômage dans ces zones est de 21%, alors qu’il est de 10% dans tout le pays. Cet écart qui accable ces populations se creuse avec l’accélération du modèle libéral. Car  le chômage progresse plus vite dans les zones urbaines sensibles que dans le reste du pays. En à peine un an, de 2009 à 2010, l'écart entre le taux de chômage local et celui du reste du pays est passé de 8,7 points à 10,6 points ! Parmi la pluie de chiffres que l’on peut donner, qui montrent comment on peut reconstruire le regard en partant de la condition sociale des habitants plutôt que de leur adresse, ceux qui touchent la santé sont les plus frappants. La mauvaise santé dentaire concerne 53 % des habitants de ces quartiers contre 40 % dans le reste du pays. Malbouffe, vie pénible et vie disloquée produisent tous leurs effets. Il y a 47% des femmes en surpoids dans cette population et la mortalité y est plus élevée que partout ailleurs. Le professeur Emmanuel Vigneron a pu faire une carte qui résume la situation en évaluant la mortalité et legrigny_04b niveau des revenus le long des voies du RER. Accablant. Entre la station du RER Luxembourg et le parcours essonnien, le revenu par personne diminue en moyenne de moitié selon les stations et la probabilité de mortalité de même.

Grigny où je me trouvais ce dimanche est une caricature de cette situation voulue et organisée. La mairie de gauche tâche de remonter la pente et le pouvoir lui enfonce la tête dans l’eau dès qu’elle l’en sort. Cette ville est la plus pauvre d'Île-de-France. A deux pas du synchrotron, du Plateau de Saclay, d’Ariane Espace et des centres de recherche du génome, sans oublier l’aéroport d’Orly, la gare TGV de Massy, le tout constituant la zone industrielle la plus développée d’Europe. Le territoire n’est rien puisqu’il n’explique rien et ne règle rien. Tout est social donc tout est politique. Près de 10 000 Grignois vivent sous le seuil de pauvreté.

Le comique de situation de ce passage à Grigny a été la mobilisation contre nous d’une poignée d’élus UMP à la ramasse, avec des énergumènes locaux dont notre réunion dérangeait les trafics. De tels bouffons aux propos si incohérents que même les micros et caméras s’en détournèrent ! Et s’il y a eu des exceptions à ce cordon sanitaire médiatique, l’essentiel est que les caïds aient bien compris que la mobilisation politique populaire ne respecte pas le privilège territorial qu’ils prétendent grigny_09s’attribuer. « Vive Sarkozy » criait pour finir le bouffon qui tenta jusqu’au bout de perturber le rassemblement nombreux sur le stade Bélier. Vaste programme !

Mon discours était pénible à prononcer : en plein soleil de face et avec un vent de poussière fine qui me sécha la gorge aussitôt qu’il se leva. De loin j’apercevais des visages amis de mes années de vie militante en Essonne. J’enrageais de ne pouvoir courir embrasser celui-ci ou celle-là, mes très chers camarades des jours anciens et même finalement moins anciens. On se reverra les amis ! Je ne vous quitte jamais. Le discours a été filmé et mis en ligne sur ce blog aussi vite que possible. Nous verrons bien s’il parvient à se diffuser autant que d’autres le font. Je vous y propose une trame de lecture politique. Elle manque de détails, c’est certain, et même de déclinaisons. Treize ans de conseiller général de banlieue me permettent assez de le savoir ! Tenez compte du fait qu’à partir d’un certain nombre de gens présents, il faut nécessairement donner un ton de harangue à son propos. Néanmoins, je pense avoir donné l’épure essentielle d’une manière d’approcher la question posée comme je la vois à présent. Je me fais le reproche de ne pas avoir utilisé sur place les exemples de la gestion « la gauche par l’exemple » qu’animent mes amis sur place. Je pense là au grigny_11travail de Gabriel Amard sur la régie publique de l’eau ou ses actions pour faire naître une monnaie complémentaire locale dont il sera bientôt question ici.

Vierzon, Limoges, puis Toulouse. Dans le plan initial, Toulouse était prévu comme une réplique de la Bastille. Marseille de même. Je ne parle pas du nombre des participants mais du thème : la sixième République. Cette méthode est le moyen de construire notre force et de l’homogénéiser autour d’objectifs communs de longue durée. Je crois que chacun d’entre vous a bien compris ce que nous faisons dans nos rassemblements. La démonstration de force est un moment du rapport de force. En se construisant, elle l’élargit. Notre force croît à mesure que nous en faisons la démonstration. Aucune magie là-dedans. La force rassure. Donc elle conforte et confirment ceux qui sont en mouvement. Puis les nouveaux acquis se plongent eux-mêmes dans l’action, et le succès les enhardit. Et ainsi de suite, de fil en aiguille comme on dit. Tout cela, c’est la méthode d’enracinement du processus que nous sommes en train de construire. Plus jeune, je me préoccupais beaucoup de tous les instruments de mesure de ces grigny_10sortes d’action : prise de tracts, d’affiches, nombre de réunions et ainsi de suite. En 2005 j’ai pu observer au premier rang ce que voulait dire une mobilisation partie du terrain et quasiment autonome. Le rapport entre les organisations politiques et le mouvement entre dans une symbiose qui éteint bien des débats théoriques sur le sujet.

A présent le fonctionnement des réseaux sociaux ajoute un espace d’autonomisation et d’enracinement de l’action absolument neuf et d’une puissance inouïe. Cela, je crois que tout le monde parmi vous l’a bien compris. Mais j’observe un fait supplémentaire à propos de ce que permettent ces réseaux. Loin de pousser à une balkanisation de la pensée, des mots d’ordre ou des angles d’analyses, il se produit au contraire une homogénéisation croissante de ceux qui s’impliquent ! On voit même une diffusion accélérée d’un vocabulaire commun et parfois même d’objets très sophistiqués tels que chansons, slogans, et même de consignes d’action, rendez-vous militants et ainsi de suite. Je sais bien que ce n’est pas le moment, mais dans mon esprit une refonte complète de ma manière de penser l’action de parti et le travail d’éducation populaire est en train de se faire. Je pense cependant que le niveau d’auto-organisation que je constate est un signal politique de l’état de ce qui se passe dans la profondeur du pays et pas seulement dans la périphérie de nos organisations ni même de leur deuxième cercle. Je crois que le Front de Gauche devient un Front du grigny_13bpeuple et que cette mutation le transforme en une entité politique de masse, une sorte de Front populaire en quelque sorte. Normalement un tel phénomène se constatera sur d’autres plans, comme celui de la lutte en entreprise ou dans les administrations. Bref, je crois que le mois de mai sera chaud. 

Trois rendez-vous donc. Je pense que nous serons nombreux. Cela ne veut pas dire que je verrai beaucoup de monde. Car, comme vous l’avez peut-être remarqué, je me mets très en retrait entre les moments où j’interviens, pour ne pas rendre plus difficile l’organisation de l’événement. En effet, ma présence déclenche des mouvements de foule qui peuvent devenir très dangereux pour les gens qui se trouvent là, les enfants et les personnes à mobilité ralentie en particulier. C’est un peu frustrant, je ne le cache pas. Mais c’est, de toute façon, inévitable et il est responsable d’agir de cette façon dans notre intérêt à tous. Si vous venez à une de ces réunions, remarquez les cohortes de camarades qui sont au travail et à la manœuvre. Souvenez-vous que la quasi-totalité sont des bénévoles. Les filles et garçons que vous voyez arcboutés dans l’effort faisant la chaîne, portant des paquets et ainsi de suite, sont le reste du temps des instituteurs, des ouvriers d’usine, des chômeurs, des étudiants. Entre eux c’est la tâche à accomplir qui fixe la hiérarchie de l’urgence, un point c’est tout. La camaraderie et l’esprit d’équipe qui naît là-dedans fait partie du programme ! Même si je sais parfaitement bien que ça couine et grince aussi. Cependant si j’en parle c’est parce que je veux faire connaître cet aspect de notre engagement avec le souci qu’il se diffuse grigny_14et fasse école. Le style de ce parti d’action que nous formons est une telle bouffée d’oxygène après les mois et les années de miasmes et ergotages confidentiels ! Tous apprennent à agir et à prendre l’habitude de l’efficacité collective. C’est un capital collectif très précieux pour la suite des événements qui arrivent.

Je suppose que j’y verrai beaucoup de rouge. La couleur. Mes amis, mettez du rouge, montrez le rouge : drapeaux, vêtements, accessoires. Vous allez trouver mille et une idées j’en suis certain. Ce printemps doit être rouge. A Toulouse commencez cette démonstration. Notre mouvement porte un programme politique mais aussi une culture qui l’enracine et le projette en même temps. Vous savez tout cela comme moi. Il faut expliquer autour de nous ces rites. Trouvez dans mes notes et sur la toile ce qu’il vous faut à ce sujet. Le rouge était la couleur des sommations avant de tirer sur la foule. En s’appropriant le drapeau, les nôtres ont voulu montrer que rien ne les ferait céder et qu’à l’inverse, c’est eux qui sommaient l’adversaire d’une lutte jusqu’au bout ! Et c’est la couleur des cerises. Celle de la nostalgie du bonheur… à venir. Le grigny_05rouge dit tout cela. C’est le symbole de la chaleur humaine de notre programme et de notre idéal de vie.

Vous avez pris note de l’agressivité dont je fais l’objet. Venant du PS c’est un concentré de sottises. Quel peut bien être le sens de cette charge ? Là-dessus la droite en fait autant sur un registre encore plus stupide. Pour finir, du Front National aux Verts en passant par le PS, tous viennent aux mêmes insultes de guerre froide et d’anti-communisme moisi. Tous ces gens regrettent le monde dont nous étions absents. La charge vient quand nous sommes en train de dépasser madame Le Pen. Sans elle, comment justifier le « vote utile » ? Comment justifier l’accord PS-Vert qui a tué le mouvement Europe-Ecologie-Les-Verts ? Et ainsi de suite. Bref, madame Le Pen leur manque déjà. Ils n’ont absolument rien fait pour la combattre ni pour la faire reculer. Quelqu’un a-t-il entendu parler ou vu agir qui que ce soit de la fameuse commission « riposte » du PS censé organiser l’action contre le Front National annoncée en grigny_13ajanvier ? Quelqu’un a-t-il vu autre chose sur le terrain que l’un de nos huit millions de tracts ? Cette inaction est en fait un comportement « d’allié objectif » comme on dit maintenant.

Je crois qu’en la faisant reculer, nous avons déverrouillé le système politique. Dominique Bussereau, de la droite qui pense, a dit le fin mot de la situation : « Ce qui fait reculer le bipartisme fait reculer la démocratie en France ». On avait compris. Inutile d’aller chercher plus loin. Trente années qui ont enchaîné la gauche à son appareil central le moins-disant prennent fin. Trente années où le prétexte d’extrême-droite a permis de justifier l’extrême-droitisation de la droite, s’achèvent. Tout ce temps perdu à discuter de l’immigration plutôt que de la financiarisation finit dans les gesticulations d’une chasse aux prétendus terroristes qui n’intéresse personne ! Voilà le bilan déflagrateur du travail que nous avons réalisé. Gardons-nous de croire que ce travail est fini. Il faut persévérer et tenir jusqu’au dernier jour de la campagne en renforçant notre dispositif pour résister aux tireurs dans le dos. Ceux qui nous accablent ne convainquent pas pour autant de la valeur de leur candidat. Ils sont seulement là pour nuire. Et même pour faire fuir ! Car les progrès de l’abstention sont le résultat de la combinaison de leurs tirs à vue sur tout ce qui bouge et de la vacuité de leur campagne. Je crois qu’ils préfèrent cela à un mouvement vers nous. Mais le mouvement aura lieu. Il a commencé.


1 630 commentaires à “En marche vers le Capitole”

Pages : « 15 6 7 8 9 [10] 11 12 13 14 1533 »

  1. 451
    Cécile 63 dit:

    Pour ton problème de frustration en matière de collage d'affiche: n'attend pas les consignes. Et si vraiment tu en a besoin, en voici une: tu colles la tête de notre candidat par-dessus toutes les autres que tu croises, et en particulier celle de la fille à son père (sauf si les militants FN ont été assez abrutis pour la mettre sur le mur ou le portail d'un particulier évidemment).

  2. 452
    naco dit:

    @447 Affichage - Conseils
    Si tu colles à Grenay dans le le 62, où aucune personne est assez givrée pour aller déposer une plainte à une mairie qui a été des premières à signer pour Jean-Luc Mélenchon, il t'arriveras rien, même si tu colles sur tous les arbres de la commune. Attention de pas abîmer les arbres quand même. Par contre, même si tu fais une œuvre d'art, tu remonteras pas les voix des habitants qui sont bien barrés pour voter tous pour Mélenchon.
    Partout ailleurs, et dans des cas de figure différents danger car 70 euros d'amendes garanti en PV municipal s'ils t'attrapent. Et ça tourne sec en ce moment dans certaines municipalités, puisqu'ils ont des islamistes radicaux à attraper à tous les coins de rue. Panneaux publics, il y en a de moins en moins dans chaque ville. A Hénin-Beaumont, il y en vait 6, il n'y en a plus que 4. Juste la place de mettre la blondasse Matamore. De toute façon personne les regarde. Coller dessus en détournant est bien. Reste les endroits bizarres ou ça colle depuis toujours, et ou personne ne se plaint, car la plainte doit partir du privé. Et les endroits inside, publics ou non. Tenter le commissariat de quartier et accrocher un A3 sur le panneau syndical donne 40 points d'un coup. Sinon, il y a les gens qui peuvent mettre des affiches et des drapeaux sur leurs maisons. Et ça c'est super parce que ça montre le courage et c'est beau comme la libération en 45.

  3. 453
    Lesver dit:

    Une fois n'est pas coutume, je partage un lien d'un texte de blogueur qui décrit sa soirée de la culture au Bataclan avec le FdG. Carrément touché par son long billet et la passion que ça réveille chez lui, et parce que ça correspond grave à la vision de ce que doit être pour moi le futur de l'humanité : celle de la science et de la culture et non plus celle du consumérisme et du pognon ! Vivre mieux ensemble et non mieux que l'autre. ;)
    Je vais faire tourner ce lien à savourer à tous ceux de mes amis qui adorent la culture, l'Art ou la musique. ^^
    http://lapartmanquante.wordpress.com/2012/04/04/soiree-du-front-de-gauche-pour-la-culture-lart-et-linformation/

    Sinon, tournée de collage bien accueilli ce soir par quelques pouces en l'air en plein village, le mot passe même sans l'ORTF. Pas d'inquiétude, on lâche rien, 2e tour ou minimum "gros gros" score faut y croire pour les sceptiques ou les aigris, un coup de nerf, on a besoin de tous, collage, tractage. (pour en faire encore plus, toujours à la recherche d'autres potos sympathisants sur la région sénonaise) ^^

  4. 454
    Cécile 63 dit:

    @ fred 0h26 (suite de mon poste de 1h07)
    Et note bien le "en règle générale" dans le post de MichelP de 1h00, et aussi le "intégralement": tu peux toujours laissez dépasser une oreille attentive de Sarko ou un bout du drapeau français de l'affiche du FN, la partie rouge de préférence...

  5. 455
    laurence dit:

    Toujours très bon, très agréable de venir lire ici, ainsi que sur la page Facebook qui atteint à l'instant 64 409 personnes.
    L'ambiance sentie lorsque l'on regarde les meetings, plus fort encore celui de la Bastille, se ressent vraiment dans ce monde virtuel. Les gens se parlent, se sourient, chantent ensemble. Oui il se passe vraiment quelque chose.
    La journée de demain promet d'être à la hauteur, une réplique de la Bastille !

    Un sixième bus à dû être rajouté pour la Gironde ! et tant mieux car j'ai pu avoir une place !
    A demain tout le monde sur place ou sur internet !
    On ne lâche rien !
    Résistance !

  6. 456
    ermler dit:

    Je viens de visionner le meeting de Jean-Luc Mélenchon à Vierzon. J'ai beau me croire habitué, cet homme-là m'épate à chaque fois un plus.
    Vous êtes en train de devenir un grand bonhomme, monsieur Mélenchon. Vous nous faîtes grandir autant que - j'en suis convaicu - nous tous, par dizaines de milliers, nous vous avons fait grandir aussi. C'est beau la politique quand ça se passe comme ça !
    Et c'est pas fini parce qu'on lâchera rien !
    En attendant j'envoie le lien sur Vierzon à tous mes correpsondants.

  7. 457
    thierry mendoza dit:

    Au premier de tes discourts fin 2008 j'y ai cru, depuis nous avons avancé et le but n'est plus trés loint, le vecteur humain, LE PEUPLE, semble aussi puissant que nos misérables médias et nous sommes les plus nombreux !demain nous seront à Toulouse....en famille.
    Hasta la victoria, compadre !
    Y viva la revolucion !

  8. 458
    thersite69 dit:

    @Joe Ker complément de 454
    L’augmentation du SMIC, donc des salaires, s’opère dans un ensemble, avec la planification écologique.
    Jean-Luc Mélenchon a abandonné le dogme de la croissance « Je m’interdis le mot croissance, je dis ‘la relance de l’activité’… Avec la planification écologique « nous ne sommes plus dans la politique de l’offre » Autrement dit, pas question de soutenir aveuglément la production de n’importe quoi. Il s’agit de mener une politique de la demande. Mais en analysant comment elle devient écologiquement responsable et en s’interrogeant sur les besoins, selon « un impératif commun à toutes les réflexions et à toutes les réorganisations de la production et de l’échange, qui serait la règle verte, c’est-à-dire diminuer l’empreinte écologique de la production, et le faire d’une manière sérieuse et méthodique »(Extrait du site d’Hervé Kempf http://www.reporterre.net/spip.php?article2779) Voilà qui intéresse le nouvel entrepreneur que vous êtes, prêt à produire de la bonne qualité relocalisée?

  9. 459
    nono 87 dit:

    allez je me tape le debrief de limoges.;voila on a vu des jeunes et des jeunes comme jamais de memoire de manifestant ou de lutteur social..impressionant!.;primo votant descendant de la citée toute proche (la bastide)(black blanc beurs!, turcs algeriens, marocains, portugais), des camarades venus de charentes, de dordogne,de creuse, de correze un embouteillage sur le periph (haha), pas un car de crs !.;car c était l operation banane (sourires), et puis le four rouge de limoges, resistance! resistance! pas besoin de motivé les limougeauds, ce soir le ps installé a prit une claquounnette! les cheminots, l education nationale, les corps sociaux, des mecs qui voulaient vendre le programme l humain d abord qui tombent en rupture de stock en 10 minutes ! tout est rouge..limoges la sociale,limoges la syndicale, christian audouin un des plus brillant orateur qui soit (nul ne doute de son engagement clair, net, prenant a plein corps la responsabilité historique localement du front de gauche dans la suite des europeenes, direct, au coeur.;) bravo a lui! (j suis devenu fan meme si je savais que c'etait quelqu'un de brillant, ce soir il a été étincellant.mention special a coquerel qui savait bien ou il était! et qui a mis le zenith dans le tumulte, l enthousiasme et la rebellion (oui etre revolutionnaire c'est etre un peu rebelle !)).et notre jean luc, qui nous passe le message..si nous ne sommes pas riches nous sommes la marginalité.;oui mais dans ce cas la nous sommes...

  10. 460
    Claude Andrée dit:

    Rappelez vous que le 14 juillet 1789 Louis XVI a écrit dans son journal «Aujourd'hui...rien» !
    Et que disent t-ils à propos de la campagne nos commentateurs politiques, nos journaleux de l'oligarchie ? : «Aujourd'hui...rien».
    Ils comptent sur notre apathie, ils essaient de la provoquer même et bien ils seront déçus !

  11. 461
    Zapping dit:

    La version audio de l'intervention de Jean-Luc Mélenchon sur la Culture au Bataclan le 2 avril dernier est publiée sur le blog :
    http://www.jean-luc-melenchon.fr/2012/04/02/discours-sur-la-culture-au-bataclan/

    Hauts les coeurs ! Ardents à Toulouse ville rouge !

  12. 462
    nono87 dit:

    si nous ne sommes pas riches nous sommes la marginalité.;oui mais dans ce cas la nous sommes la majorité!..tour a tour..l education nationale, la solidarité, la MER,(je le met en gros parceque les gens du "media" ne le entendent pas ! l insertion plutot que la repression en toute humanité! la porte ouverte (et chez nous c'est important!chaba d entraz!), la place des syndicats (ceux du patronnat aussi!), economie sociale et solidaire (a limoges c'est bien le lieu ou il fallait en parler! (ville de la creation de la cgt, puis cnt a st junien) un passage sur l écologie active ! sur l effort moral de chacun d entre nous..;l occitanie force de drapeau constitue le front de gauche...finallement, demain avec les copines et les copains on prend ls bagnoles, et on va a toulouse ! un conseil le fdg.;arretez les zeniths, prenez des stades!oui nous ne sommes pas une foule mais bien une assemblée, attentive, delicate, aimante.;ca fait du bien!..;ce soir tous nous avons senti que l histoire ne s arretait pas a une "presidentielle mais que c'etait plus fort..;limousin auto libéré.;a la pointe du combat.;et comme un signe.;nos amis syndicalistes conscients des enjeux du moment, ne voulant pas preter le flan a la critique d embrigadement ou autre vilain mot, ou, comme ca en arrangerait certain, un espece de "pseudo fanatisme", avaient rangés leurs oriflammes, non par abandon, mais pour montrer que nous ne sommes pas "les corps constitués" mais un corps unique...

  13. 463
    gabriela dit:

    J'ai vu l'un des plus saisissantes discours de Jean-Luc Mélenchon aujourd'hui. D'une beauté rare, appuyé par une qualité d'écoute de la salle remarquable, si loin de la "foule" que les médias voudraient. On partage à fond! Demain discours en plain air, ils sont différentes, moins intimes, plus solennelles.

    Je suis d'accord avec ceux qui disent que Jean-Luc Mélenchon devrait aller à la télé même si FH et NS ne vont pas, au moins pour les dénoncer sur cette attitude hautaine et pour marquer combien on est différente d'eux. Je crois parfois que Jean-Luc Mélenchon sous estime la force qu'il a dans l'écran. Il y a des milliers de gens qui voient la télé et rien d'autre, ils ne vont pas aller sur la toile pour regarder nos meetings. Je ne sais pas, je ne suis pas stratège, mais son absence des médias ne facilite pas la tâche de faire passer notre message. Je crois qu'il sait ce qu'il fait, mais les "avoir à pain sec" comme j'ai lu dans un interview de Jean Luc, peut bien marcher pour d'autres dirigeants que n'ont pas son charisme. Je me demande si l'omerta des médias sur nos meetings a quelque chose à voir avec ça. On continue à militer à fond sur internet! On lâche rien de tout! ni avant, ni après les élections!

  14. 464
    zab dit:

    Pour répondre à Fred (447) et Cécile63 (459), je crois qu'on est répréhensible si on colle sur des endroits interdits, mais si on recolle sur quelqu'un qui a déjà collé sur un endroit interdit, c'est celui qui a commencé qui est verbalisable. Nous, c'est ce qu'on fait : on ne va pas laisser des panneaux entiers au FN sans rien faire...!

  15. 465
    ritched olivier dit:

    les analyses du front de gauche sont si pertinentes qu'elles font "beug(l)er" nos chers commentateurs politiques...la surprise viendra dès ce premier tour! Mélenchon : 20% vous verrez! résistance ! et milles merci au camarade Mélenchon: c'est un homme providenciel !

  16. 466
    Alain Tétart (60)(73 ANS) dit:

    thersite69 @t5 avril 2012 à 0h58@joe ker 15h40463
    thersite69 @:5 avril 2012 à 1h44@Joe Ker complément de 454
    Ancien prof à sup de co Lyon (Ecully) je constate que vous expliquez ce qu'est le Markéting, (ma spécialité) donc permettez moi de rappeler une chose simple : le MKT est une technique de "bon sens" donc avant de créer il faut savoir ce que le prospect veut et c'est là que Jean-Luc Mélenchon a raison, nous ne sommes plus sur un marché de demande mais d'offres, il faut donc arrêter de fabriquer n'importe quoi et dépenser une fortune pour essayer de la vendre, en fabriquant ce que les gens recherchent la vente sera beaucoup plus facile, et si vous êtes le seul à le fabriquer et le proposer c'est que vous êtes sur un créneau ! CQFD malheureusement les créneaux se comblent rapidement par la concurrence d'où l'intérêt de faire vite et bien !

    EXEMPLE : Jean-Luc Mélenchon propose de faire ce que nous le peuple, nous voulons, donc nous sommes "acheteurs" de ses idées, son créneau est bon ! mais attention le ps comme le ns s'en sont rendus compte donc ils offrent la même chose, et le créneau se comble! à nous de faire voir que ce qu'ils offrent ce sont nos idées et surtout que ce qu'ils nous volent, cachent des trucs qui sont tout à fait à l'opposé, elle est là la campagne !
    Le Peuple c'est nous, la Gauche la vraie c'est nous donc les autres sont des usurpateurs et leur publicité est mensongère nous devons donc argumenter dans ce sens là !
    Nous voterons au premier comme au deuxième...

  17. 467
    Martine dit:

    Ah "mon païs" le Capitole sera tout rouge ce soir ! trop loin pour être avec vous à Toulouse mais je vous suivrai sur le net et vibrerai avec vous comme j'ai vibré à Rouen et à la Bastille - ce sont des moments mémorables parce qu'on vit un moment MEMORABLE que nos coeurs et la France n'oublieront pas !
    OUI Alain, nous voterons au premier comme au deuxième.....ceux qui n'ont pas encore rejoint le Front de Gauche vont bien finir par se rendre à l'évidence, la "loi du vote utile" n'a pas lieu d'être. On vote pour ses idées - c'est ça un 1er tour - sinon autant le supprimer et passer direct. au 2ème ! ET LA je me fais plaisir en plus - je ne vote plus contre la droite mais POUR JEAN-LUC MELENCHON !...et la droite en fera les frais
    Avec tout mon soutien et mon respect Monsieur Mélenchon
    RESISTANCE Belle journée ROUGE à toutes et tous

  18. 468
    ANSART dit:

    ce matin 7h sur france Info,pas un mot sur Toulouse !
    encore une raison d'y être nombreux !
    je vous regarde depuis Lens....

  19. 469
    Pierre de Marseille dit:

    Bonjour,

    Encore des commentaires débridé de G. Roquette sur France Inter. Du sang sur les mains pour les Communistes. Il restera bipolaire jusqu'au bout ce GC. La Peur envahit suffisamment le camps des "Valeurs Actuelle" pour qu'il deviennent bête. Comme si l'on avait oublié la dernière guerre et qui a été dans la collaboration et, qui a été dans la résistance. Nous verront ou son les valeurs au lendemain du 2ème tour!
    Vive la Sociale

    Bonne journée

  20. 470
    lepierrot dit:

    Je suis scandalisé par les propos de ce G. Roquette, ce chiens de garde de "valeurs actuelles" qui sévit tous les jeudis sur inter. Il est venu uniquement pour vomir sur J L Mélenchon et les communistes d'une violence inimaginable, il devait avoir de la bave qui coulait à ses lèvres. Il faut écrire à Franc inter, c'est indigne du service publique ! Le vent a tourné ils ont peurs ! R E S I S T A N C E ! plus que jamais

  21. 471
    marj dit:

    @ANSART

    Et le service minimum sur France Inter...ou on alterne Hollande / Sarkozy.En plus, Hollande devient l'enemi des marchés financiers pour cette radio, si si ne riez pas, ils parlent bien de celui qui rassure la finance à Londres !
    Eh ben sûr que si on avait bénéficié de la même couverture médiatique que Hollande et Sarkozy dans cette campagne, nous serions à 80 % et pas à 15...

  22. 472
    Barousset dit:

    @Cassius 436
    Point n'est besoin d'adhérer à une des composantes du Front de Gauche pour en être.
    Il est toujours possible de rejoindre ou créer une "Assemblée citoyenne pour le FdG".sous quelque appellation que ce soit (amis.., rassemblement pour...) recherche autour de toi, pose la question sur le blog du FdG, du PC, du PG de ton département.
    A bientôt.

  23. 473
    Pascal397 dit:

    Hier soir FH était aussi en meeting et je me suis amusé à comparer les audiences dailymotion:
    debut des mesures: 19h40, fin des mesures: 21h environ
    l'audience du meeting de Limoges était à 6200 au début pour atteindre 9800 vers 21h
    pour FH: 12000 au debut pour atteindre 10000 à la fin de mes mesures
    Il est important de savoir aussi que le meeting de FH était en première page dailymotion (on se demande pourquoi!) alors que celui du FdG était plus difficilement accessible.

    On doit être confiant pour le premier tour et continuer le travail de terrain.
    Courage et gratitude à toutes les petites mains, ce sont les petites rivières qui font les grands fleuves!

  24. 474
    Chistine dit:

    A l'écoute du journal de 7 heures de France Inter, il a été dit que Jean Luc Mélenchon rassemblait ses troupes à Toulouse.Voilà ce que je vais répondre à France Inter:

    Je m'étonne ou plutôt plus du tout du vocabulaire employé au regard du rassemblement de Toulouse de Jean Luc Mélenchon.
    Non Mélenchon n'a pas rameuté ses "TROUPES" comme il a été dit, ce terme est méprisant: nous ne sommes pas une armée au pas,des enfants de troupes, aux ordres,mais des citoyens intelligents, réfléchis et pas des masses manipulables.

    TROUPES pourquoi pas TROUPEAU tant que vous y étes.

    Cest sûr que celà change des meetings des candidats préférés des journalistes,où ceux ci sont invités pour recracher la bonne soupe, en échange.
    un petit peu pourri tout ce monde, non?

    Je remarque toute votre suffisance d'une radio aux ordres.Honte à vous, faites votre métier de façon honnête, vous n'étes pas le centre du monde.Arrêter de nous mépriser.

  25. 475
    citoyenne21 dit:

    De 30 000 à 40 000 estimés à Toulouse pour le meeting de ce soir ! oh la la vous allez faire sauter la baraque les amis ! ça va être un très très grand moment !

  26. 476
    Pierre dit:

    Merci pour cet espoir qui renaît chez nous, merci à vous tous.

  27. 477
    anne dit:

    j'étais au meeting de Limoges : Zénith plein (6000 personnes),dehors 2000 à 3000 personnes et en enfin beaucoup de jeunes (et ça c'est sympa et réjouissant !). Je lis des post plein d'admiration pour les discours d'ouverture. Alors OK, le discours d'Audouin était acceptable et peut-être que beaucoup de gens ne le connaissaient pas et il faut préparer les législatives avec ardeur mais hélas le discours lu par Beaufils était d'une platitude et triste comme un jour sans pain. Or avec tout ce public, il est impératif de captiver ces nouveaux participants. A sa décharge cet exercice est compliqué. Eric Coquerel a su redonner du peps et bravo. Puis le discours de Jean-Luc a été magnifique, intelligent, complet, convaincant bref enthousiasmant ! Formidable !
    Hola, j'entends à cet instant P. Cohen sur F.I qui reconnait de Jean-Luc a eu moins d'accès aux grands médias que Bayrou et malgré cela il a su donner une grande dynamique !
    Bonne journée à tous et vive le FdG !

  28. 478
    Dotta Liliane dit:

    Oui, Christine, je suis d'accord! J'allais faire la même réflexion à propos des commentaires de France-Inter ce matin.
    Pas un mot du magnifique meeting du Front de Gauche à Limoges, hier (6000 dans la salle - 2000 à l'extérieur - 11000 sur le web), mais un extrait des idioties de MLP sur la "bibine atroce" de Listel et un commentaire sur le meeting d'Eva Joly et des lunettes de soleil qui ont remplacé ses lunettes rouges. Vachement important pour l'avenir du pays et de l'humanité!
    Par contre, mépris pour nous, en commentant l'Humanité: Mélenchon fait le rabatteur de ses troupes pour Toulouse!
    Ben voilà, tout est dit!
    Jean-Luc a raison, nous ne pouvons compter que sur nous-même! Courage, détermination et Fraternité, toujours!
    Lili

  29. 479
    kimble 44 dit:

    Bonjour à tous,
    JL Mélenchon discours de LIMOGES :

    http://www.les-elections-presidentielles-2012.com/VideoDetail2/1w0fFMa5WjU--Jean-Luc-Melenchon-discours-en-porcelaine-de-Limoges-95-mn-le-04-04-2012

  30. 480
    Lecabestan dit:

    @ Dotta Liliane (5 avril 2012 à 8h40)
    Jean-Luc a raison, nous ne pouvons compter que sur nous-même!

    Ce NOUS, c'est beaucoup !

  31. 481
    briq dit:

    Monsieur, vous nous dites de belles paroles, vous vous dites notre défenseur à nous les petits français et sincèrement moi et ma famille et amis allions votés pour vous mais quelle ne fut ma surprise d'apprendre que tous les mois votre salire est d'environ 35 000 euros nous qui ne gagnions que 1000 euros et non nous ne voterons pas pour vous STOP il faut arreter toutes ces promesses et de se moquer des Français de la sorte bien cordialement

  32. 482
    lemetayerv dit:

    Nous sommes le peuple. Arrêtons de nous mettre dans des cases. Nous ne faisons qu'un même si nous sommes uniques. Ayons une vue d'ensemble même si un peuple est un cas, un être humain dans le nombre. Je vois beaucoup qu'ils souhaitent que la campagne du FdG ne s'adresse qu'à eux. "Et pour moi, que va proposer le FdG, etc...". L'agriculteur, l'ouvrier, le médecin, l'enseignant, le commerçant, l'artisant.... Le socle de la nouvelle société qui nous tend les bras, sera la nouvelle constituante, cela signifie que tout à chacun devra individuellement et collectivement réflechir à ce qu'il y a de mieux pour chaque branche de la société. Pourquoi, tout à chacun, car chacun est spécialiste de sa profession, de son quartier dans lequel il vit, de son école ou il met ses enfants, de transports en commun qu'il prend tous les jours. Ce programme s'est nous, c'est notre investissement, c'est notre libre pensée, notre libre arbitre, nos compétences, nos échanges, nos réflexions... Je ne vois pas où ça coince, à moins d'avoir peur ou d'avoir la flemme qui nous empêche de nous investir.

  33. 483
    gus003 dit:

    Votez votez Hollande, dans son programme il y a le blocage du prix de l'essence pendant 3 mois. Vraiment une grande vision de ce qu'attendent les Français. Moi je l'aime bien Hollande il fera un grand chef d'Etat heuuuuuuu !
    Pauvre France avec un VRP comme ça on est mal on est mal.

  34. 484
    paloma dit:

    Camarades qui étiez à Limoges....
    pourquoi dire que vous étiez 6000 + 2000 si même l'orga du Zénith (société indépendante) dit près de 10 000?
    on est où, là, sur le site de Jean-Luc Mélenchon ou sur le figaro?

  35. 485
    voix off dit:

    discours Limoges,hier soir.
    Jean Luc a rendu hommage à tous ceux qui lui font passer des messages sur son blog. Fermer les commentaires, une plaisanterie ?

  36. 486
    citoyenne21 dit:

    Ermler (457) a bien dit les choses : notre candidat déjà talentueux à la base, se bonifie de meeting en meeting grâce à notre adhésion massive. Notre emballement le dynamise et lui apporte l'assurance nécessaire pour poursuivre cette course effrénée, avec une réserve d'énergie toujours rechargée à bloc ! le cercle vertueux est déjà en place, en somme ! Nous lui sommes reconnaissants de porter haut et fort la parole du peuple ! très bonne dynamique qui nous conduira très loin, bien au delà de ces échéances présidentielles ! Sans cette force vive impulsée par la volonté d'un homme à redonner aux valeurs de gauche, son prestige et à cette euphorie créatrice de bonnes ondes, que serions-nous devenus en ces temps chaotiques ? de pauvres petites choses ratatinées !
    Là on exulte ! on se sent grands, forts, beaux, passionnés et triomphants ! c'est ainsi que la vie a du piment, pas en pleurant sur son sort !
    Que j'aime cette mécanique là !

  37. 487
    Laccord Tristan dit:

    Attention Jean-Luc Mélenchon, la roche Tarpéienne est proche du Capitole

  38. 488
    Antraigues dit:

    Superbe meeting à Limoges, notre candidat au meilleur de sa forme !
    Hier soir sur F. Inter, pas un mot sur le FdG. Mais contrairement à beaucoup d'entre vous, ceci ne m'étonne absolument pas. Quittons le monde des bisounours, bienvenue dans le monde réel : oui, les médias sont aux ordres, oui, "l'empire néo libéral" est prêt à tout pour empêcher la révoltuion citoyenne, vous en doutiez ? Raison de plus pour se mobiliser plus encore, pour combattre cet ordre malfaisant, tous ensemble. Pas d'illusions: la partie va être dure, et dites vous bien que nous ne sommes probablement pas au bout de nos surprises...

  39. 489
    lemetayerv dit:

    (rajout de mon post 482). Le slogan "LE POUVOIR AU PEUPLE". Vous avez compris !

    A Briq (481). C'est malheureux de regarder toujours dans l'assiette du voisin pour se faire un opinion ! La jalousie est une maladie qui n'est pas bonne conseillère, elle déforme la vue et l'esprit. Tu préfère la servitude à la lutte, dommage. Au revoir, camarade.

  40. 490
    Jake B dit:

    Bonjour, que pouvait-on attendre d'un gars de Valeurs Actuelles ? C'est son credo de dire que le communisme à du sang sur les mains. Par contre, que pouvait-on attendre de journalistes "indépendants" ? De laisser dire ? de demander si le capitalisme n'a pas, lui aussi, du sang sur les mains ? De demander si Jean-Luc Mélenchon ne voulait il pas parler du Communisme Français ? De parler du rôle des Communistes pendant et après la deuxième guerre ? De demander si la Révolution Française n'avait pas conduit à notre devise "Liberté - Egalité - Fraternité" ? De demander en quoi Chavez était un dictateur ?
    Je n'en veux pas à G. Roquette. il est dans son rôle de chien de garde de ses soi-disantes "Valeurs Actuelles". Ce ne sont pas ses lecteurs que nous détournerons. Par contre, le laisser tenir de tels propos sur une radio nationale et payée par nos impôts, sans y apporter de modération, relève de la faute grave.
    Tout le mondre vient désormais cracher sur nos valeurs et parler de Jean-Luc Mélenchon et du FdG sans que nous puissions avoir un droit de réponse, et sans que cela soit décompter des temps de parole. Belle image de la démocratie !

  41. 491
    malako dit:

    A 461 Claude-Andrée :
    La note de Louis XVI concernait le résultat de sa chasse et non une quelconque reference a la prise de la Bastille.
    En cela il etait, sur ce plan, moins "pourri" que nos journaleux actuels inféodés aux puissances de l'argent.
    Capet pas innocent, certes, mais rappelons-nous que c'est Necker qui en liberalisant la circulation des grains a entrainé la speculation sur le ble, et donc une famine d'autant plus dramatique que le peuple se nourissait esentiellement de pain. Deja le liberalisme imbecile.
    A 467 Tetart :
    Merci de rappeler la définition du MKT : malheureusement les requins ont perverti cela : comment entrainer les prospects vers des marchandises à la plus forte rentabilité financiere.

  42. 492
    Ingo dit:

    Bonjour Bric, NON et absolument NON Monsieur Mélenchon ne gagne d'aucun manière 35000 par mois ! d'ou vous avez entendu ce chiffre ? Je vous poste un vidéo dans lequel Jean-Luc explique dans ça tout grand simplicité que c'est revenu sont de 6500 comme tout député européen.

  43. 493
    Nob31 dit:

    Je continue à être scandalisé par les choix éditoriaux des médias radios et surtout télés : hier, sur les principales chaines d'information, aucune mention et encore moins d'image du meeting de Vierzon de mardi soir. Ce matin, ça continue dans l'ignorance volontaire : BFM, I télé passent en boucle les titres qui montrent évidemment le "rabibochage" de FH avec Ségolène, le bain de foule de Sarko à la réunion et l'annonce du détail de son programme secret, et l'image d'Eva Joly qui revient avec des lunettes de soleil et imite Johnny Hallyday dans " qu'est-ce qu'elle a ma gueule ?"... que du contenu ! par contre honte à ces chaînes pour lesquelles il ne s'est rien passé hier soir à Limoges (pas un mot ni une image) et pas d'annonce de la marche du capitole avec 40 à 50 mille personnes annoncées ce soir à Toulouse. Le FdG leur fait tellement peur qu'ils ont visiblement choisi d'occulter la campagne de Jean-Luc Mélenchon. Quel dégoût de d'assister à tant d'inégalité de traitement... j'espère que le boomerang est pour le premier tour qui se profile.
    Fraternellement, place au peuple avec Jean-Luc Mélenchon !

  44. 494
    Maria dit:

    @briq 481
    Et comment avez vous appris cela, cher/e briq? De quelle source tres fiable d'apres vous sorte cette information?
    Le concerme lui-meme a dit publiquement au moins une bonne 20e de fois le montant de sa remuneration de depute europeen (le seul mandant qui execute) et elle est de 6000 euro. Donc vous pouvez peut etre nous eclaricir sur les sujet d'ou est ce qu`il recois les autres 29000?. Merci par avance.

  45. 495
    Michel Berdagué dit:

    C'est vrai que la lecture de la Sénatrice PC avait un tantinet l'impression d'un certain décalage. Trop long, les rappels de malheurs des dérives de ces 5 dernières années catastrophiques doivent être les plus brefs possibles (nous les connaissons très bien les ayant vécus au quotidien,dans nos chairs) et surtout ils doivent être articulés avec une perspective alternative gagnante, enthousiasmante et de gagne d'élections d'accord mais surtout ouvrir des Luttes gagnantes pour se prendre en charge à tous les niveaux dans le statut de l'entreprise et dans sa gestion par des Conseils ouvriers/employés/techniciens/ingénieurs/directeurs, à mettre au féminin.
    Notre Candidat a posé cette perspective et aussi qu'il n'y avait pas de limite tant le mouvement est issu du Peuple informé et ouvert à entendre,prendre la parole et apporter du grain et toute son intelligence pour.
    Nous ne sommes plus dans le contre ceci, ni contre les réformes/régressions,mais pour des améliorations et des conquètes de Droits parce que les devoirs sont connus, et là au niveau de l'entreprise,dans les lieux de vie, en vacances,à l'étranger, ici -là le magnifique témoignage de solidarité d'un accueil de voisins-,les luttes et responsabilités pour appliquer les cahiers de doléances ne vont pas avoir de limites.
    Mais jusqu'où vont-ils aller ? les belles personnes parfumées paniquées de se plaindre, c'est un passage debout du respect de l'Humain d'abord.

  46. 496
    Lecabestan dit:

    Ils ont nié l'existence d'un programme au Front de Gauche, ils ont injurié Jean Luc Mélenchon, mais ça n'a pas marché !
    Maintenant, ils parlent du programme, mais c'est pour le démolir. Ils insistent sur les incertitudes et concluent encore par l'insulte.
    Le programme de Hollande serait-il moins incertain (et je ne parle pas de celui de sarko qui est inconnu...) parce que les chiffres sont petits. Ils oublient qu'il y a un gros signe moins devant. Avec Hollande ce qui est certain, c'est l'aventure libérale. Dans 3 mois, on en prend plein la figure avec pour nous défendre un gaillard qui dit partout : "I am not dangerous".

  47. 497
    Paul.G dit:

    J'ai entendu trois fois sur france inter depuis ce matin:
    "L'entourage de Jean-Luc Mélenchon a peur qu'il pète les plombs"
    Ce nouvel angle d'attaque insidieux de leur ligne éditoriale montre que manifestement ce sont eux qui commencent à "pèter les plombs", il ne comprennent plus rien à ce qu'ils voient.
    Il serait quand même utile de leur renvoyer cette affirmation en boomerang.

  48. 498
    çA vA pAs dit:

    "Vivre mieux ensemble et non mieux que l'autre."

    Une phrase magnifique qui à mon sens résume bien la philosophie du FdG.

    Vive la vie! Vive la VIe!

  49. 499
    françois des landes dit:

    n'avez vous pas remarqué que même en période non électorale, les sujets qui nous sont proposés sont les mêmes repris en boucle sur tous les médias ; c'est évident qu'il y un chef d'orchestre qui impose les sujets pour nous les donner en pâture ; seule la presse écrite arrive à s'affranchir (un peu) de la pensée unique ; mais la cantine populaire des télés et radios est là pour servir la soupe au bon peuple fatigué qui n'a plus la force d'aller chercher la vérité ailleurs
    je parlais hier " d'intérêt supérieur de la nation " qui est probablement le mot d'ordre actuellement en vigueur pour tuer dans l'oeuf toute forme de remise en cause de ce système pourri que les puissants ne veulent surtout pas voir menacé

    , nous ne pouvons que compter sur nous même et sur les réseaux sociaux. comme pour les printemps arabes...

  50. 500
    mikael le rouge dit:

    tien bon jl nous serons ce soir 6 de plus à toulouse je pars de dordogne avec freres et femmes plus que quinze jours
    et la premiere marche est passé,quelqu'en soit le résultat la lutte nous la continuerons avec toi pour que vive le petit peuple et la revolution citoyenne.

Pages : « 15 6 7 8 9 [10] 11 12 13 14 1533 »


Blog basé sur Wordpress © 2009/2015 INFO Service - V3 Archive