26mar 12

A la Réunion, la Bastille sera prise

Une nouvelle frontière pour l’Humanité

Ce billet a été lu 124 746 fois.

ratp_15Voici une note volée aux heures dont il avait été décidé de les consacrer au pur repos après les heures et les heures d’action sans trêve de cette semaine. Elle a commencé à la Bastille, s’est continuée dans les visites de terrain sur fond de drame toulousain. Puis il y a eu un moment spécialement émouvant pour moi à l’association pour le droit de mourir dans la dignité. Et j’ai enchaîné avec un aller-retour à la Réunion. Vingt heures de vol, onze heures sur place, un discours essentiel pour moi, deux télés et deux radios ! Je fais court, pour une fois. Le temps de mettre noir sur blanc une idée que j’ai exprimée sur place et qui ne sera pas commentée ni reprise dans la mesure où il s’agit d’un sujet de fond sans embrouille ni dispute. J’ai écrit dans l’avion et au retour. Ça se voit un peu.

Les images d'illustration de ce billet ont été prises mardi 20 mars 2012 lors de la visite de Jean-Luc Mélenchon à l'atelier de réparation de RER de Massy dans l'Essonne. Photos : S. Burlot.

Je suis allé à la Réunion au prix d’une empreinte écologique déplorable puisque j’ai fait l’aller-retour en avion en partant le samedi soir et en rentrant le dimanche soir. De ma vie je n’ai fait un tel gâchis. Mais comment faire autrement ? J’avais promis d’aller outre-mer. Mon voyage en décembre a dû être annulé en dernière minute. J’avais prévu d’aller dans les caraïbes, en Guadeloupe puis en Martinique. A présent le temps m’est cruellement compté. Comment aurais-je pu ne pas revenir à la Réunion ? Je l’avais promis il y a un an. Depuis, le département a connu une insurrection contre la vie chère qui n’est pas éteinte, ratp_04loin s’en faut ! Dans ce contexte la radicalité concrète de notre programme est une réponse qui ouvre un horizon sans cela totalement cadenassé par le cercle de la misère et de l’impuissance politique.

J’y suis allé aussi parce que sur l’île se noue, avec la constitution du Front de Gauche, l’émergence d’une force politique totalement nouvelle. Nouvelle par son programme, évidemment. Il s’enracine dans plusieurs terreaux. D’abord celui acquis par l’expérience du pouvoir régional conduit jusqu’à peu par Paul Vergès. Puis celui du mouvement syndical qu’incarne Yvan Hoarrau, par ailleurs secrétaire général de la CGT-R, qui anime le comité départemental de soutien à ma candidature. Nous en étions là quand a eu lieu l’arrivée dans le Front de l’alliance des jeunes. Son président est Gilles Leperlier. Avec lui vient Béatrice Leperlier, jeune conseillère régionale présentée par l’alliance dans la liste que conduisait Paul Vergès. On ne pouvait mieux faire comme arc de force représentatif de la société réunionnaise en mouvement et en recherche d’un autre futur. En ce moment les contacts continuent avec le président de l’alliance des pauvres, Jean-Hugues Ratenon. C’est à mes yeux une discussion fondamentale. Il n’y pas de raison qu’elle ne se conclue pas puisque chacun y met tant de sérieux. De notre côté la centralité du mouvement des pauvres qu’il anime est si évidente ! 50 % de la population vit en dessous du seuil de pauvreté, ne le perdons jamais de vue. Nous sommes ici dans le cas de figure sud-américain où les pauvres jouent le rôle de catégorieratp_07 révolutionnaire décisive. Sa participation au comité de campagne serait pour moi comme un coup de tonnerre ! Car, à mon avis, à partir de ce moment, le Front de Gauche prendrait une dimension tout à fait nouvelle et pour mieux dire exemplaire non seulement localement mais aussi pour la métropole.

Car à tous ceux que je viens de nommer s’ajoute la figure du nouveau et jeune député européen de la Réunion, Younous Omarjee. Nos contacts ont commencé depuis de nombreux mois et se mènent de façon constante texte en main sur les sujets essentiels. Après cela vient la colonne vertébrale de l’attelage aujourd’hui. Je veux parler du Parti de Gauche à la Réunion. Petit en nombre il n’en est pas moins un déclencheur et un démultiplicateur ! Tous ses membres se sont aguerris. Moins de paroles plus d’action ! Ils ont épuré et renforcé l’organisation comme parti d’action sous la conduite de Jean-Hugues Savigny mon complice depuis dix ans et Pascal Basse qui anime avec furia le comité sud du parti. C’est eux deux qui menaient la manœuvre pour la préparation du meeting géant tenu sur place, préparé en dix jours. Une nouvelle fois on a vu le miracle permanent de notre forme d’organisation et du type psychologique particulier des membres du Parti de Gauche : gonflés à bloc, que rien n’effraie. Terriblement disciplinés dans le choc et très soudés entre eux. Au total, la jonction de ces composantes constitue une force politique entièrement nouvelle dans l’île ! Elle ratp_10opère la jonction concrète entre un jeune et petit parti, un élu emblématique, le mouvement social organisé, la jeunesse politisée. Et s’avance le mouvement né de la société où vit une moitié de la population cantonnée dans l’informel parce qu’elle vit sous le seuil de pauvreté. Détonnant.

Le meeting a été, à sa manière, une réplique de l’esprit de la prise de la Bastille ! Près de quatre mille personnes dans une chaleur d’étuve, hyper réactives, superbement souriantes. Auparavant j’avais été accueilli en grande démonstration à l’aéroport au son des tambours et dans un enthousiasme communicatif. De là je suis allé au « pique-nique citoyen » qui se tenait non loin de la salle du meeting. On s’y rendit en cortège sous le timbre « mim marche avec Mélenchon », drapeaux et musique en tête. Occasion pour moi de découvrir le petit camion du Parti de Gauche tout de rouge repeint avec le sigle du parti sur les portières et son écran de télé embarqué. Rigolade : les journalistes et cameramen se sont perchés sur le camion pour se donner une vue d’ensemble pendant que je marchais sous le cagna ! Sonnaient les mots d’ordre : contre Sarkozy : résistance ! Contre la vie chère : résistance ! Contre les profiteurs : résistance ! Et ainsi de suite. Puis ce furent les discours. On les a déjà diffusés en direct. Près de 10 000 connexions montrent quelle place a dorénavant ce média et combien il change notre travail de militant en amplifiant de façon fantastique la portée ratp_09de nos discours. C’est le moment de venir au cœur de mon discours et de ce que je suis venu venir dire si loin de chez moi !

Mon sujet c’est la mer. Oui, la mer. Une frontière physique pour l’humanité, composée d’une espèce d’animaux terrestres comme on le sait bien. Une « terra incognita », la dernière sur cette planète. Mais la plus vaste ! Plus vaste que le monde connu lui-même puisqu’elle couvre 70 % de la surface du globe. Je suis certain qu’à cet instant, ceux qui me lisent lèvent le sourcil. « Tant que ça ? Tiens c’est vrai, je n’y avais pas pensé ». On n’y pense jamais en effet ! Quels extraordinaire régulateur est cette masse d’eau ! Elle absorbe 80 % de la chaleur produite par la planète ! Et 20 % de CO2. Et pourtant, on n’y pense pas. Ce n’est pas tout. Les populations côtières, dont la vie est liée à la mer représente les 2/3 de l’humanité ! Les deux tiers ! « Tant que ça ? Je n’aurais pas cru non plus ! » J’ai dit que c’était une « terra incognita », ratp_17comme le mentionnait les cartes du passé à propos des zones terrestres dont on ne savait rien. Car on sait peu, très peu. En tous cas pas assez. C’est la première réserve de biodiversité ! Mais seulement 15 % de la faune et la flore marines seraient connus.

Et comme tout ce qui concerne la vie des êtres humains finit par être affaire d’échange et de commerce, souvenons-nous que  90 % du commerce mondial transite par mer. Oui, encore une fois : 90 % ! Je commence ici à m’approcher d’autres enjeux. La mer est le premier réservoir des ressources rares. 90 % des réserves d’hydrocarbures s’y trouvent et 84 % des réserves de minerais et de métaux. Dans ces conditions, le monde de sept milliards d’êtres humains étant ce qu’il est, la mer, est, avec l’accès à l’eau potable, le premier enjeu des conflits pour l’appropriation des ressources rares.

Tout ce que je viens de dire, me permet à présent d’en venir à nous, le peuple français. La France est très directement concernée. Certes on ne parle jamais de la mer en France dans les débats politiques. Toute la prise de conscience reste à faire ! C’est pourquoi il était si utile que je commence à en parler. Je crois que si j’ai acquis de l’écoute et peut être même de l’autorité avec le Front de Gauche je dois la projeter constamment au service des grandes causes pour le futur de notre société. Qu’il s’agisse de débarrasser la scène politique des ravages du Front National ou qu’il s’agisse de monter au créneau pour batailler sur les droits fondamentaux de la personne humaine comme le droit de disposer de son corps ouratp_08 de sa fin de vie, ou parler de la nouvelle frontière de la France qu’est la mer, c’est tout un. Notre campagne doit être un vivier d’idées et de projets qui se diffusent dans la société.

Je compare cette ambition que je propose à celle qui nous a permis de devenir une puissance spatiale. Ne sommes-nous pas la nation d’Europe qui a su s’immiscer dans l’espace et qui occupe aujourd’hui la moitié du marché mondial des tirs de satellites ? N’avons-nous pas mis au point le navire de transport spatial le plus abouti pour alimenter la station internationale de l’espace ? Rien n’est hors de portée pour nous, sitôt que l’Etat et le collectif s’en mêlent ! La mer est notre nouvel espace de réussite et d’exploits scientifiques et techniques ! C’est ma proposition !

Et je m’appuie sur du solide pour faire cette proposition ! La France est le deuxième domaine maritime du monde ! 97 % de cet espace se situe outre-mer. Par exemple la zone économique exclusive en mer de la Réunion est à elle seule aussi importante que celle de la métropole avec ses mille kilomètres de côtes. Au total, dans ces ratp_10conditions, la moitié de la population française vit dans la bande côtière des 100 km ! Nous avons donc largement les moyens d’agir. Mais nous avons surtout de bonnes raisons de le faire. D’abord parce que du point de vue de l’humanité en général, c’est une priorité écologique. Il s’agit de la préservation du premier réservoir de biodiversité et des principaux équilibres dont dépend tout l’écosystème humain. Cela implique d’améliorer la connaissance, encore très parcellaire du domaine maritime, donc de développer les moyens d’exploration et de surveillance, et de protection cela va de soi. Pour cela il faut relancer la recherche scientifique et technologique sur les questions marines et maritimes. Ce qui, ceci dit par parenthèse, devrait aussi permettre d’améliorer les techniques de pêche, pour trier sur le fond plutôt que sur le pont ! Ensuite, « prendre la mer », c’est une priorité alimentaire et sanitaire compte tenu de l’importance des protéines issues de la mer et des potentialités qu’offrent l’identification et la culture des algues. Enfin c’est une priorité énergétique. L’énergie des mers est la moins exploitée et un des plus grands gisements. Cette dimension économique et sociale n’est pas prédatrice sur l’environnement. Elle ouvre un champ fantastique de développement de l’emploi maritime en France. D’autant qu’il y a un sous-développement de l’emploi et de l’activité maritime en France. Avec le deuxième domaine maritime, nous avons 305 000 emplois, tandis que l’Espagne avec le trente et unième domaine maritime en a 384 000 ! C’est donc un axe d’investissement public prioritaire pour notreratp_16 projet de planification écologique.

Pour l'instant les moyens d'observation et d'exploration sous marines sont limités. L'essentiel des moyens sont consacrés à l'observation, sous forme de balises mises en réseau et de robots. Seuls les Etats-Unis et depuis peu la Chine ont développé de larges réseaux d'observation. Ils sont ainsi capables de modéliser les évolutions climatiques, météorologiques mais aussi celles des pollutions et de la présence de la faune et de la flore sur de très grands espaces. L'Europe a lancé un projet Esonet pour se doter d'un tel réseau, avec notamment des balises en eau profonde. Mais faute de moyen et d'ambition stratégique, il reste, comme le projet Galileo, diffus, brouillon et sans applications très poussées. Car il est censé couvrir les eaux allant de l'arctique à la mer noire !

Les moyens spécifiques d'exploration sont encore moins développés. Il s'agit des sous-marins profonds sur le modèle du Nautile. Leur activité n'est pas permanente. Cela limite d'emblée leur portée et les projets qui peuvent en découler pour l’exploitation des ressources et la lutte contre les pollutions. Et surtout ces moyens d'exploration ont un rayon d'action limité : rarement au-delà de 6 000 mètres de fond. Autre inconvénient ils ont une autonomie très faible. Ils doivent donc être amenés sur place par un autre navire et peuvent difficilement plonger au-delà d'une dizaine d'heures. Face à cette faiblesse, la France développe depuis peu un projet de véritable vaisseau d'exploration océanique, appelé Sea Orbiter. C'est la première véritable déclinaison marine des méthodes de la conquête spatiale. Mais ce projet pionnier et expérimental ne suffit pas pour répondre au défi permanent et mondial de l'exploration, de l'observation et de la surveillance des grands fonds. Ce sont donc de véritables stations sous-marines permanentes qui restent à développer et à mettre en réseau. La ratp_11France est dans ce domaine un des seuls Etats au monde à pouvoir se confronter à un défi mondial à travers sa présence dans tous les océans du globe. Notre mise en mouvement, notre audace pourrait être un immense espoir pour la maîtrise écologique d'un des principaux ressorts de l'écosystème humain.

J’ai pensé que je devais évoquer ce grand projet, la conquête de cette nouvelle frontière, là où il fait le plus sens c’est-à-dire outre-mer. De cette façon je pense avoir donné du sens à ce que j’ai dit contre l’expression qui désigne ces départements et territoires comme « territoires ultra périphériques » selon la nomenclature européenne. Je crois avoir montré autrement que par les arguments habituels en la circonstance quel genre d’avant-poste peuvent être les territoires français de l’outre-mer. Il n’en est pas sorti grand-chose en presse écrite. Comme d’habitude. Il me reste donc à espérer premièrement que Hollande ou Sarkozy en parlent à leur tour après moi faute d’idée originale, et deuxièmement, qu’une journaliste de l’audiovisuel, comme madame Ferrari l’a fait à propos des impôts sur les déserteurs fiscaux, se souvienne de ce que j’ai dit. Alors une idée qui n’atteignait pas le bulbe préconstruit des « observateurs » fera son chemin.

Je conviens qu’une telle espérance après tant de mois de superficialité de la presse écrite qui est censée se donner « le temps du recul » confine à la naïveté. Peine perdue dans ce cas. Je m’y suis mal pris. Que n’y ai-je mis du sexe, du sang ou de la bave ! Lamentablement, il n’y a rien en effet de malveillant dans mon idée, rien contre Pierre, Paul ou Jacques, rien de saignant non plus. Donc ça n’existe pas pour la branchouille plumitive. Les « sujets » à mon sujet c’est mon « amitié », « proximité » avec Dassault, cette inepte trouvaille en vingt ans de vie parlementaire des biographes confus et fielleux qui font le commerce de ce qu’ils ont cru comprendre à mon propos. C’est le photographe qui réclame le droit de piétiner les enfants et les personnes moins mobiles sans discussion parce que c’est « Libération » qui lui paye ses chaussures cloutés et qui me vaut ensuite le venin de ceux qui prétendent en faire une bonne histoire comme ils aimeraient m’en coller une sur le mode inépuisable du « petit journaliste ». C’est le salopard qui exhibe sa carte de presse quand nous le surprenons en train de planquer autour de mon domicile. Ou celui que l’on attrape avec la même carte en poche autour de l’usine en train de se faire passer pour « un copain qui se renseigne ». Bref, moi, la conquête de la mer et le reste, ce ne sont vraiment pas du tout, mais pas du tout, des sujets.

Cette malveillance permanente qui se donne des airs d’objectivité est un sujet de consternation pour moi alors même que j’en connais le ressort dans les réseaux politiques dans lesquels ils s’ancrent. Mais comme beaucoup d’entre vous je voudrais tellement croire au malentendu. Je voudrais tellement croire qu’autre chose de plus respectueux et réellement factuel soit possible. Je sais bien que cela n’a aucune importance puisque progressivement le flot de l’internet recouvre tous ces médiocres abus de pouvoir médiatiques. Je ne ferai pas le détail des innombrables manquements à l’éthique que j’observe, les citations de moi inventées, les titres qui trafiquent les textes et communiqués, les photos malveillantes, les grossières falsifications comme celles qui m’attribuent le refus de connaître le patrimoine des élus. Et combien d’autres bassesses. Puis je me dis que c’est peu de choses devant le drame de l’effondrement de l’intelligence qu’a été le traitement sensationnaliste et, en cela, parfaitement criminel, de l’affaire du tueur en série de Toulouse. Photos en une du jeune homme « comme les autres », nom de l’assassin sur cinq colonnes, tout ce qu’il ne faudrait pas faire dans une société de décence qui ne chercherait pas à garantir l’assurance de laratp_18 notoriété aux délirants a été fait sans vergogne. Dans quelques jours commenceront bien sur les rétropédalages et les contritions convenues qui suivent toujours la gueule de bois des orgies voyeuristes. Vivement le changement, le vrai.

A Ajaccio, sur une place publique et dans le vent sournois qui rendait le son si pénible, François Hollande devant mille personnes selon Faouzi Lamdaoui son chef de cabinet, et de cinq cent personnes selon le journal « Le Monde », a prononcé un discours dont le contenu a malheureusement été largement méconnu par les observateurs. Comme l’avait été les conséquences de son idée d’introduire le Concordat dans la Constitution. Comme l’a été quoique j’ai pu en dire, écrire et répété en meeting son idée de donner aux négociations sociales une valeur supérieure à la loi. François Hollande à Ajaccio a déclaré vouloir donner un pouvoir réglementaire aux régions. Rien que ça ! Cela constitue tout simplement un démembrement de l’égalité devant la loi et dans la mise en œuvre de celle-ci. Par exemple, l’application du code du travail serait alors à géométrie variable pour toute sa partie réglementaire. Un rêve du Medef ! La France n’est pas une république fédérale ! Mais peut-être le projet des socialistes désormais c’est qu’elle le soit ?

Ce n’est pas tout. Comme la scène se passe en Corse je suppose qu’un conseiller futé a trouvé l’occasion opportune de lui faire parler de nouveau de sa proposition de ratifier la Charte des langues régionales ! Pure démagogie. Car il lui reste à savoir que l’essentiel du contenu de cette Charte s’applique déjà. N’y exceptent que quelques articles qui ne le sont pas pour une raison bien précise. On peut la récuser mais alors il faut le dire et s’en expliquer car sinon ce n’est pas honnête. Ces articles sont censurés par le conseil Constitutionnel au motif qu’ils attentent à l’égalité des citoyens devant la loi. Cela parce qu’ils créent des droits spécifiques réservés aux seuls locuteurs de ces langues. Raison pour laquelle la Charte elle-même ne peut être adoptée sans révision de la Constitution. Donc François Hollande veut faire accepter des articles nouveaux dans la Constitution que par ailleurs il ne veut pas changer. Mais ce sera pour y introduire à trois reprises des exceptions à l’unité de la loi et de la communauté légale : le contrat au-dessus de la loi, le Concordat en Alsace-Moselle et la Charte des langues régionales ! Il est consternant, qu’après tant de débats sur ces sujets entre socialistes, François Hollande impose un point de vue aussi singulier. Le silence de la « gauche » du parti est encore plus consternant ! Ces initiatives qui parcellisent l’application du droit dans la République, créent une nouvelle division à gauche. Il est temps que l’état-major socialiste réalise que tout cela est au-delà de la ligne jaune et a même quelque chose d’un peu, et même beaucoup, « étranger à la tradition de gauche » comme l’avait dit Lionel Jospin ratp_20en 1985 à propos d’un texte social-libéral intitulé « du bon usage de la rigueur » qu’avait signé Alain Richard. Lequel Alain Richard vient de faire adopter par amendement au Sénat la reconnaissance du caractère propre des crèches confessionnelles pour pouvoir les rendre subventionnables. Cette gauche-là n’est pas la mienne je tiens à le dire et j’espère qu’on le comprenne bien.

A la page quatre du journal « Le Monde » censé rendre compte du déplacement de François Hollande à Ajaccio il est impossible de savoir ce qu’il y a dit et ce que cela implique. Mais bien sûr, on peut tout savoir des bruits des coulisses. Il faut donc attendre d’être à la page six dudit journal pour entendre parler du thème que je viens d’évoquer. Mais ce sera sous l’angle de la polémique que mon communiqué sur le sujet est censé ouvrir. Fine observation qui n’est pas destinée à aborder si peu que ce soit le fond du sujet mais seulement pour en rester au fait que, « initiative tout a fait inhabituelle », je me suis exprimé contre les deux propositions de François Hollande. Qu’une discussion ait lieu en campagne électorale est en effet très surprenant ! Surtout si elle porte sur le programme d’un candidat. Car comme le dit l’article en défense de François Hollande, ma critique s’exprime alors que « François Hollande n’a pas dit autre chose que son programme mentionne sur la décentralisation ». On se pince ! Engager une discussion au moment où une idée est exprimée en public, de manière volontairement solennelle et adaptée au lieu où elle est énoncée, serait une surprise. Tel est le journalisme politique dorénavant !


1 335 commentaires à “Une nouvelle frontière pour l’Humanité”

Pages : « 113 14 15 16 17 [18] 19 20 21 22 2327 »

  1. 851
    mimi laptitsouris dit:

    Ce qui me frappe, dans ces courriels, c'est, outre, la qualité et la pertinence des analyses, le respect de la langue et de l'écriture.
    Dans ces commentaires, rare sont les abréviations, les angliscismes, et autres néologismes qui foisonnent sur le net.
    Preuve du respect de l'autre et des anciens.
    Bravo à tous, on lâche rien...

  2. 852
    Patrice C. dit:

    Bonjour,
    Je propose à chacun d'entre nous de débattre et d'envoyer des messages explicatifs sur des sites comme Métro, 20 minutes. En effet ici notre voix sonne peu : nous sommes convaincu à nous de convaincre les autres. Nous avons plein d'idées, nous savons nous exprimer et expliquer.
    Ils ont des millions, nous sommes des millions.
    Bon courage, on doit tous s'y mettre si l'on veux gagner.

  3. 853
    Jean Louis CHARPAL dit:

    Comme vous tous, je souhaite que le Front de Gauche gagne les élections ou crée un tel rapport de forces qu'il soit en mesure d'imposer le transfert du pouvoir économique des banksters au peuple souverain, ce qui rendra possibles bien des progrès. Moi j'y crois et depuis que le FdG a été constitué. Mais si tel n'est hélas pas le cas, des millions de citoyens et de citoyennes auront été rassemblés derrière l'étendard de la Révolution citoyenne. Je suggère, afin que les ultra libéraux ne croient pas qu'ils "ont gagné la guerre" et ne triomphent sur tous les plateaux de télé, que tous mentalement ou de façon officielle, nous fassions le serment de ne plus nous séparer (militants, comme sympathisants) tant que nous n'aurons pas obtenu en France,la reddition sans condition de l'Internationale des accumulateurs de fric.Gardons en mémoire le serment du jeu de paume du 20 juin 1789 où des députés du Tiers Etats, de la noblesse et du clergé (le bas clergé était révolutionnaire à l'époque, cf l'abbé Grégoire mis par " Tonton" au Panthéon) ont juré de ne pas se séparer avant l'élaboration d'une Constitution. Ou le serment de 1934 des forces de gauche de ne plus se séparer pour empêcher que le fascisme n'arrive au pouvoir. Cela me paraît indispensable pour le moral des troupes, y compris aujourd'hui, car chacun peut se dire que tout le travail accompli ne sera pas perdu quoiqu'il arrive, mais aussi en tant que signal fort pour "les marchés" qu'il ne s'agit pas de rassurer mais de soumettre et pour toutes les droites dures et les gauches molles d'Europe.Tout ce beau monde doit savoir que désormais nous serons toujours en travers de leur route, pour la cause du peuple et la défense de la République !

  4. 854
    Jean-Claude dit:

    Bonjour à tous,
    Je ne remercierai jamais assez le Front de gauche d'avoir démystifié le FN et les Le Pen au cours de cette campagne électorale. Le Front de Gauche est le seul à l'avoir fait.Cette démystification au contenu politique, contrairement à la diabolisation ambiante habituelle pratiquée par un bon nombre de nos grands penseurs et politologues médiatiques, aura au moins permis d'enrayer, voire de renverser cette tendance lourde d'ascension électorale du FN et aussi sérieusement mis à mal le reflexe du vote utile.
    La diabolisation du FN a contribué à le renforcer, seule sa démystification politique permettra son rejet dans les poubelles de l'histoire.
    " I have a dream "...que le candidat du Front de gauche soit devant "l'infâme" Le Pen au soir du premier tour des élections...même avec 0,00001 % d'avance car ce serait déjà une grande victoire. Si tel était le cas,le peuple de France pourrait au moins dire un grand merci au Front de Gauche.
    Salut fraternel.

  5. 855
    alain barrard dit:

    Bonjour JL,
    Ménage ta monture il n'y a que comme cela que tu (nous irons) iras loin, il reste encore un petit mois il te faut tenir Repos et encore du repos dés que tu le peux. Pas facile je le sais bien mais nous avons besoin debout! Merci pour ce que tu nous apportes pendant cette campagne. Ton volontarisme, ta force de conviction, ta pédagogie aussi toujours remise sur le metier.
    Je dois te dire que j'attendais cela depuis fort longtemps, le parler vrai, cela me manquait enfin quelqu'un qui ose mettre le PS devant ces contradictions cela devenait urgent, je te remercie de le faire si bien.
    j'ai été attentif quant à ta particpation à médiapart je me suis régalé, pas vue passé les 2h30 d'échanges avec les journalistes. Bravos pour la haute tenue de ce débat, pédagogie, le parler vrai, les réponses sincéres tout cela dit avec beaucoup de sensibilité.
    Juste une remarque de plus en plus de médiats lors d'échanges courtois entre journalistes, ou speudos spécialistes voire même des politologues à la page (Vive les nouveaux chiens de garde) avancent l'idée que des tractations secrètes seraient en cours entre le FdG et le PS afin de négocier qq ministéres, voire même qq circonscriptions, ceci dit bien évidemment sans contradicteurs, comme Eva (pour le coup pas jolie) lorsqu'elle fait reference à toi en laissant supposée que des négociations sur le bord d'un comptoir seraient lancées, bon tu me diras qu'elle est mal placée pour dire quoi que se soit sur le sujet vu l'accord signé avant la campagne entre les verts et le PS pour qq circonscriptions.
    Attention quand même je pense que le FdG doit etre clair sur le sujet, Redire sans cesse notre opposition sur ce genre d'accord surtout en regard du programme du PS, ML doit etre clair quant a la position du PC...

  6. 856
    mercure40 dit:

    Bonjour à toutes et à tous
    L’im-posture Hollande vole en éclat face à JL Mélenchon alliant la véritable candidature de Gauche à la stature de l’Homme d’État.
    Le costume est décidément trop grand pour l’homme qui croit que l’investiture d’un grand parti comme le PS peut suffire à incarner la volonté du Peuple.
    Candidat par défaut après la honteuse défection de DSK, il ne peut se défaire des oripeaux de la gauche caviar, qui après avoir déçu les espoir de tout un peuple et saccagé les idéaux la gauche, veut de nouveau nous imposer un programme « Sarkozyen édulcoré». Trop de dirigeants au PS sont liés et dépendants du monde de l’argent pour se démarquer du système capitalisme Ils ne peuvent que composer avec celui-ci. Les Français ne se laisserons pas tromper encore une fois Le Front de Gauche veut rompre avec le capitalisme avec la mondialisation, la spéculation financière, l’économie virtuelle et tous ces mirages qui finissent toujours par des crises qui détruisent l’humain au profit de quelque uns.
    Militants PS il est temps pour vous, de dire à vos dirigeants qu’ils se trompent de vision qu’ils reviennent à plus de modestie ou qu’ils laissent la place au peuple.

  7. 857
    Matthias dit:

    Il en aura fallu du temps mais ce jeudi 29 est historique dans l'histoire de la campagne : 3 semaines avant l'élection le regard du Parti Sinistré daigne se poser sur le Front de Gauche, Montebourg est envoyé par le PS pour lier les 2 bouts de gauche armé d'aiguilles et de pelotes de laines.
    Mais le peuple du Non et de la Justice Social n'a pas erré toutes ces années à la recherche de la Gauche pour se faire doucement manipuler à la première échéance électorale d'importance.
    Nous sommes une masse oui mais nous ne sommes pas une masse de benêts.
    Nous savons bien que le Ps est aujourd'hui un parti couteau suisse dont l'objectif est plus que de servir de tuteur à des ambitions carriéristes tel Mr Montebourg ou Mr Valls et non plus de défendre en premier lieu les valeurs traditionnelles et historiques de la Gauche qui font encore même sous la cloche sarkoziste le rayonnement de la France.

  8. 858
    pfeiffer carl dit:

    Le problème socialiste expliqué par les analystes.
    Mélenchon le candidat du front de gauche réveille les abstentionnistes plus qu'il ne prend de votes à Hollande ou même à Le Pen électorat trop stable à 80% figé sur ses positions. Les socialistes sont furax mais que va t'on faire de tout ce peuple réveillé qui exigera des solutions à leur avenir ? Les socialiste n'aiment pas que le peuple soit éveillé ils étaient bien plus haut dans les sondages quand ce peuple dormait. Ben oui quoi, il y a un peuple et ce qui agace tout le monde c'est que si le peuple vote du coup tous les schémas son faussés car ce peuple qui s'éveille tout soudain il est plutôt de gauche 47% de l'électorat est de gauche au lieu de 37% en 2007
    Et donc Hollande dit "j'étais bien moi à semi endormi sur mon matelas de mécontent de sarko même le Pen n'est plus un danger avec tout ce peuple de gauche qui n'ira pas voir jamais à l'extrême droite petit rappel de l'éveil du peuple d'avril 2002 c'est encore le peuple par millions qui est venu dire extrême droite dégage t'es rien on hait tes idées et tes discours". Du coup Sarko est embêté lui aussi il ne peut si il veut grappiller quelques voix de ce peuple qui ouvre l'oeil faire trop de discours à droite. Ah mais alors comment je vais assurer ma seconde place moi si je peux plus faire mon Le Peniste de circonstance sans griller totalement les reports de voix du second tour
    Jean Luc Mélenchon rien que pour cette démonstration qui s'étale devant nous maintenant comme une lumière nouvelle sur les volontés d'un peuple, tu mérites d'être au second tour. En tout cas tu seras là car avec ce mois qui vient, beaucoup d'autre consciences endormies vont s'éveiller. Et c'est grâce à toi à ton talent.

  9. 859
    Lyendith dit:

    Voilà maintenant qu'Éva Joly imite Cecile Duflot en dénonçant les "accords secrets" entre FdG et PS... je peux comprendre que les Verts n'aient pas digéré de s'être ridiculisés avec cet accord déjà caduc, mais franchement, ça me fait de la peine de voir une femme comme Joly, au demeurant respectable, s'enfoncer de la sorte.
    Entre les Verts qui insinuent (ils font la révolution d'un côté, des arrangements de l'autre !), les trotskistes qui se tiennent le plus loin possible (un parti de gauche radicale à plus de 5% c'est suspect !) et le PS qui méprise (arrêtez vos bêtises et ralliez-vous à nous sans condition !), le FdG rencontre finalement presque plus d'opposition chez les partis de gauche que ceux de droite, un comble...

  10. 860
    l'hallebardier_95 dit:

    Vous avez sans doute remarqué que la presse dans sa grande majorité a usé de différents qualitatifs en rafale pour marginaliser la candidature de Jean-Luc Mélenchon. Ce furent, en vagues successives: "populiste", "bête de foire",...etc, mais après les succès populaires de la marche de la Bastille et du rassemblement de Lille, ils tombent en désuétude. Du coup, il semble que le nouvel angle de cette presse néo-libérale est maintenant de crédibiliser le programme économique du FdG, le taxant d'irréaliste. Ne faut-il pas impérativement, pour y couper court rapidement, que les économistes du FdG dont J. Généreux fassent leur entrée sur la scène médiatique aussi bien qu'aux côtés de Jean-Luc Mélenchon dans l'un des prochains meetings?

  11. 861
    Alain Tétart (60)(73 ANS) dit:

    @862Jean-Claude
    Même avec 0,00001 % d'avance
    Cool l'ami, chez eux il ne manquera pas de voix mais ils n'en prendront plus une seule, alors qu'au FdG et avec Jean-Luc Mélenchon nous allons encore en trouver et particulièrement quand dans la dernière ligne droite JL martellera sur le smic, sur la retraite, sur les logements, sur les loyers, sur les gros salaires etc etc etc.. quel être humain normal peut admettre qu'un patron prenne 16 millions de prime de fin d'année alors qu'il s'est fait quand même 960 000 euros de salaires dans l'année ! je souris rien qu'à m'imaginer la tête de ce patron quand les services fiscaux du gouvernement du FdG lui enverront la demande de sa participation à l'effort national, je veux bien et je postule gratuitement l'honneur d'aller lui remettre en mains propres ce courrier fiscal ! STP Jean Luc dis moi oui !
    En l'occurrence les "petits" patrons qui gagnent entre 3 et 6 000 euros mensuels n'ont rien à craindre car Jean-Luc Mélenchon veut mettre et donc mettra en place un pool bancaire qui les aidera pour créer de nouveaux postes de travail en avançant l'argent nécessaire au développement des petites entreprises car ce sont celles ci qui sont LE moteur économique de notre pays !
    Hollande a peur et il a raison il ne gagnera pas les présidentielles, car toute la gauche la vraie va voter au premier tour comme au deuxième pour Jean-Luc Mélenchon et celui-ci ne sera pas que, devant le FN, mais aussi devant Hollande car c'est la seule façon de gagner

  12. 862
    Patricia dit:

    Je n'ose ni le tutoiement républicain, ni votre prénom.
    Cher Monsieur, merci en mémoire de mes aïeux qui reposent en terre réunionnaise,d'avoir honoré votre parole de revenir sur l'île et d'y avoir parlé si bien.
    J'étais à la Bastille où j'ai été emportée par la déferlante rouge et viendrai au Bataclan lundi vous entendre et vous soutenir.
    Continuez d'invoquer "les forces de l'esprit", il est clair qu'elles vous accompagnent...
    "Et c'est pourquoi j'ai pris la résolution De demander pour tous le pain et la lumière"
    Que le grand Hugo vous accompagne.

  13. 863
    sergio dit:

    @ Lecabestan - 9h52
    Merci pour le lien France-info JL Mélenchon. Une superforme du candidat qui, comme l'ont écrit les auditeurs du blog, explique, clarifie et porte les objectifs du FdG très haut.
    Beau boulot pour le progrès et la désintox indispensables chez sarkoland et les média inféodés à la pensée unique libérale et financiariste.
    Deux rappels à bien méditer face à d'éventuels contradicteurs soc-lib :
    - la menace FN a été balayée grâce au FdG et donc le pseudo-vote utile pour l'actuel Hollande,
    - le FdG n'est pas la voiture balai du PS et il aspire à devenir la 1ère force politique de Gauche. Quand des soc-lib doctrinaires (adeptes du libre-échange profitant aux trusts et au dumping social, monétaristes pour les gros rentiers et actionnaires) accepteront de reconnaître notre force politique et de discuter avec elle, alors l'union d'une vraie Gauche face à la droite, sera possible et même victorieuse.
    Dégager Sarko pour appliquer in fine la même politique que lui, ça ne peut plus être proposé au peuple en marche. il faut un vrai programme de progrès pour tous. Bravo Jean-Luc et son équipe ! ça faisait des décennies que ce peuple très patient attendait ça.

  14. 864
    Maignial dit:

    Cessons de tant nous inquiéter pour la stratégie du FdG dans cette campagne. Je suis surpris par le nombre de gens qui demandent à Jean Luc Mélenchon de se reposer plus souvent, ou de moins taper sur le FN, ou autres. Ayons confiance !
    Je ne veux pas dire, une confiance aveugle, stupide, sans réflexion. Mais il y a quelques mois, personne ne prédisait que le FdG aurait tant de succès, surtout quand on sait que ce succès concerne aussi des gens du centre et quelques uns de droite, et pas seulement de gauche. Ils avaient raison, depuis le début. Quand certains (dont moi je l'avoue) trouvaient que Jean Luc Mélenchon se montrait trop agressif, et que d'autres pensaient qu'ils ne ferait jamais plus que rassembler les voies de l'extrême gauche, ainsi que le prétendent encore à tort la plupart des journalistes. Eh bien les temps ont changés! Bravo pour cette campagne si digne de notre démocratie!
    Enfant de la démocrati-ie
    Le jour du vote va arriver....

  15. 865
    gus003 dit:

    Michel Sapin, de son côté, assure jeudi qu'un changement de politique, "ce n'est pas" Jean-Luc Mélenchon...

    Mais non monsieur vous vous trompez c'est votre parti de compromission qui n'est pas le changement. Y en a marre des petites phrases des soc. qui n'ont ni idée ni charisme ni programme, sinon la continuité de la politique de l'UMP. Mettons leur une dérouillée le 22 c'est tout ce qu'ils méritent. Pour ma part je ne fais aucune différence avec le parti du briseur de vies qu'est Sarko.

  16. 866
    Oliv dit:

    Salut l'Hallebardier,
    La scène médiatique n'existe pas. C'est un outil tenu par l'ennemi qui prend l'apparence de média. On ne peut compter que sur nous, donc impregnons nous de J. Généreux, le bien nommé, imprégnons-nous de Jean-Luc et de sa capacité à éclairer les situations. Et parlons, expliquons aux autres avec les armes qu'ils nous donnent. On ne peut pas convoquer Jean-Luc et Jacques pour tout. Je ne veux pas donner de leçons surtout. Mais nous voyons tous les jours à quel point les éditorialistes sont vendus au système que nous combattons. Il ne nous aiderons jamais, bien au contraire.

    @ Lyendith
    "...le FdG rencontre finalement presque plus d'opposition chez les partis de gauche que ceux de droite, un comble..."

    Oui c'est déroutant. Mais c'est courant. Nous avons tous peur de l'inconnu, du changement. Et souvent, nous préférons nous accrocher à un malheur connu qu'à un bonheur hypothétique, malgré l'évidence du malheur présent, malgré l'impossibilité d'une amélioration sans changement radical. Nos adversaires historiques cognent moins fort peut-être par lassitude, par acquis. Ceux qui sont sensés être du même bord que nous sentent qu'ils perdent le contrôle, et que le futur qu'ils n'ont pas osé construire échappe à leur ambition.

  17. 867
    pichenette dit:

    Les réponses "à comment fait le Front de Gauche" pour que ces propsitions soient applicables sont dans les vidéos des meetings, des rares émissions, dans la lecture d'ouvrages sur le site place au peuple, les documents sont accessibles et souvent les commentaires renvoient aux sites d'accés.
    Extraordinaire le dernier meeting à Lille (vidéo), comme l'était le précédent à la Réunion et les précédents. Ils se complètent, s'enrichissent; osmose entre les visages variés lumineux et les paroles bien appuyées du candidat!
    Le résultat final pourrait être: au second tour: le Front de Gauche et le PS !
    Cette période est vitale pour tous, les enjeux sont énormes, énormes, il ne faut pas hésiter, dévorer tout ce qu'on peut pour comprendre, savoir, sentir son pouvoir, penser à hier, aujourd'hui, demain, après demain, penser à soi, aux autres proches, lointains, élargir son champ de pensées....oser choisir un monde de coopérations et non de compétitions avec éliminations dévastatrices.
    Devenir abeilles essaimant..

  18. 868
    Yannick (sympathisant pdg) dit:

    Jean-Luc Mélenchon expliquez dans un prochain meeting ce qu'est une constituante, à quoi elle sert etc. Ce langage de militant est absolument incompréhensible par la grande majorité des sympathisants et futurs électeurs à qui j'en parle.

  19. 869
    Malek dit:

    Nicolas à 8h55
    "Je continue d'admirer le travail fait par Jean-Luc Mélenchon... (...) je regrette qu’il n’ait su, pu ou voulu se faire de place dans un grand appareil."

    Mais, mais, mais ? Un grand appareil ? Un grand bidule ? On est, il me semble, en train de faire une grande chose en ce moment... ou bien je lis trop le Figaro et le Point :)

  20. 870
    reneegate dit:

    Tous les titres sont très encourageants pour nous, cependant je pense qu'il faut d'abord distancer l'épouvantail fasciste pour ensuite viser le vote socialiste au premier tour. Pour une fois les circonstances nous sont favorables, et juste avant le premier tour en troisième place nous pourrons convaincre l'électorat socialiste que le vote utile c'est le programme du front de gauche (surtout avec des discours politique comme à la bastille, enfin!). Jean Luc a déjà fait le boulot car même ceux qui ne voterons pas pour lui le trouvent crédible et digne de confiance. Je pense qu'il faut rester encore sur la même ligne de combat contre l'extrême droite. Revendiquer trop vite le (désolé pour le mot) "leadership" de la gauche est dangereux.
    Voilà, ce n'est peut être qu'une bouteille à la mer, ça vaut ce que ça vaut, mais c'est dit et on continue de faire la promo autour de nous. Surtout repose toi......

  21. 871
    Pantigny Sylviane dit:

    Bonjour Jean-Luc
    c'est toujours magnifique de vous entendre ou de vous lire;vous êtes la preuve, malgré les petites manipulations médiatiques et autres peaux de banane, que l'intelligence n'est pas morte et peut trouver un écho (grandissant! tant mieux) dans ce pays complètement endormi qu'est devenu la France. Gare au réveil!

  22. 872
    Dudu44 dit:

    La chronique de Thomas Legrand sur France Inter ce matin s'intitule "mon dentiste vote Mélenchon". Qu'on aime ou pas l'humour de ce chroniqueur politique, il me semble qu'il ne dit rien d'autre dans sa conclusion que ce qu'a dit Jean-Luc Mélenchon sur france info : "Ce mouvement est très puissant [...] il ne tient pas à ma personne […] Evidemment que ça me dépasse". On peut le dire : ça avance!

  23. 873
    redline69 dit:

    bonjour
    Dans le cadre des débats télévisées, Arrêt sur image revient sur Calvi qui fait une émission sur Mélenchon, sans aucun responsable de la famille du Front de gauche ! Ainsi, Arrêt sur image se moque ouvertement de Calvi et le ridiculise !
    A lire absolument ! du grand Art !
    Cordialement
    Votez Massivement pour le Front de Gauche !

  24. 874
    Jean-Claude (63 ans) dit:

    @Alain Tétart (60)(73 ANS) (867)

    Il faut que tu saches que le vieux militant communiste que je suis te reçoit 5 sur 5. Depuis la lecture de ton message, j'ai changé ma formule : "I have a very, very great dream"
    Salut fraternel.

  25. 875
    Thérèse Gerard dit:

    Vous êtes l'homme de tous les possibles avec une honnêteté et un humanité viscèrale émouvante.. Merci pour vos meetings qui parlent vrai et sont documentés, judicieux comme aucun candidat en campagne ne saurait le faire tant ils sont préoccupés des nantis, aveuglés par leur orgueil, gonflés par leurs idées fascistes et la finance ou le mépris et même le racisme.
    De belgique il est difficile d'avoir beaucoup d'informations sur vos projets. La presse semble bien loin de vous et les médias télévisès sont avares de votre présence et de vos paroles.(même e, France)
    J'essaye en vain, jusqu'à présent,d'acheter votre livre programme et étrangement rien...
    J'ai plusieurs amis comme moi, de la vraie gauche, pas celle en col blanc, qui vous soutiennent et sont emballés par vos projets justes et respectueux.
    Merci Mr Mélanchon de toute la force donnée dans votre campagne. Vous êtes une homme rare qui redonne espoir dans cette société ou nous étouffons.
    Du fond du coeur je vous souhaite plein succès dans cette campagne et je rêve de vous voir président.! super!

  26. 876
    Jean-Philippe Veytizoux dit:

    Mon petit sondage du matin à moi est bon.....Alors que je propose à un collègue FO de venir au meeting de Limoges le 04 Avril, pendant que l'on discute de tout et de rien dans le labo d'histoire géo avant le début des cours, il me dit: "Mais c'est prévu, on vient avec des amis, on veut l'écouter...."
    A Limoges, le 04 Avril, il y aura beaucoup de monde et beaucoup de monde en proportion qui viendront pour écouter et faire de ce moment un temps important de leur réflexion pour se décider. Il se pourrait que la majorité des auditeurs ne soient pas acquis au vote Front de gauche au début du meeting.
    la question unitaire à gauche que le PS travaille actuellement va devenir centrale.....ça tombe bien, on a plein d'idées là dessus.
    Ce qui crée de l'unité c'est de la dynamique qui met du mouvement. A droite, c'est différent, le plus unitaire est celui qui caporalise le mieux. La dynamique est portée par le Front de gauche, c'est la hauteur du score du FdG qui servira d'étalon à un possible rassemblement et donc la meilleure solution serait que nous soyions en tête. Mais dans le cas contraire, nous avons clairement expliqué que nous allions battre la droite et l'extrême-droite, donc, pas de procès d'intention.

  27. 877
    nico dit:

    Je ne me lasse pas de lire et écouter Jean-Luc Mélenchon : enfin un homme qui explique clairement, qui nous respecte (pas uniquement pour récupérer nos bulletins de votes) et qui nous donne l'espoir qui nous manquait tant. Tous les jours la presse nous balance des nouveaux sondages, mais ils sont tellement mensongers (la presse et les sondages!) qu'ils ne savent même plus où ils en sont (la presse et les sondages!) : moi, je suis convaincue qu'on ne nous dit pas tout et qu'il ne peut être autrement qu'une grosse surprise se prépare.

  28. 878
    j-jour dit:

    Jean-Luc Mélenchon est celui qui transmet les Lumières à la génération du numérique. Il est semble-t-il reconnu que la campagne sur Internet est excellente, et la campagne en chair et en os, par la présence de notre candidat et de l'équipe qui se multiplie et se donne avec une énergie incroyable suscite un intérêt croissant (voir le nombre et l'attention des participants aux meetings) et non démentie.
    Les personnes qui demeurent les moins accessibles ne sont-elles pas celles dont les seules sources d'infos sont filtrées par les médias aux ordres (télé et PQR) et pas assez actives et curieuses pour se déplacer. Je dis souvent qu'entendre Mélenchon c'est déjà comprendre. N'y aurait-il pas la possibilité de faire un certain nombre de dvds avec des enregistrements essentiels et de les diffuser, en demandant aux gens de les faire circuler une fois visionnés? C'est bien plus coûteux qu'un tract, je sais bien, mais peut-être plus convaincant?

  29. 879
    andré martin dit:

    Comme on parle beaucoup des 2 prochains grands meetings de Toulouse et de Marseille, j’ai cherché les dates précises en allant sur http://www.jean-luc-melenchon.fr/ puis sur http://www.placeaupeuple2012.fr/
    Je n'y ai pas trouvé ces infos ! Il m'a fallu faire une requête Google pour trouver enfin la date pour Toulouse.
    Les webmaster de http://www.jean-luc-melenchon.fr/ et de http://www.placeaupeuple2012.fr/ devraient je pense, dès la page d'accueil de ces 2 sites, rendre visible au moins le prochain grand meeting... donc d'abord celui de Toulouse.

    [Edit webmestre : Je ne peux pas parler pour le webmestre de Place au Peuple, mais en ce qui concerne ce blog, les évènements ne sont annoncés que quand ils sont complètement bordés C'est même écrit dans l'agenda. Or, vous n'êtes pas sans savoir qu'il n'y a que quelques jours que le plan Vigie-Pirate écarlate a été levé à Toulouse et que les autorisations pour Marseille sont encore à obtenir. Donc, vous faites comme tout le monde, vous attendez.
    Par ailleurs, ce blog n'est pas le site de campagne, et il est de tradition ici que la chose la plus visible à la une soit le dernier billet de Jean-Luc Mélenchon.
    Merci pour vos conseils toutefois.]

  30. 880
    bern ike 81 dit:

    Votre réprobation des mesures annoncées à Ajaccio par FH trouve son écho concret ici ! Effarant, il faut arrêter ça d urgence ! Le cynisme de ces entreprises supra nationales est sidérant. Et les élus régionaux qui se disputent leurs faveurs. Lamentable ! Heureusement que vous êtes là pour dénoncer tout ça. Cet article apporte de l'eau à votre moulin !
    Mélenchon aux premier et deuxième tour quoiqu'il en soit.

  31. 881
    mathias95 dit:

    Excellent le compte rendu de D.Schneidermann sur Calvi et ses politologues sociaux démocrates et libéraux qui squattent l'émission à longueur d'année ! Nous avons vu l'émission et NOUS avons pensé exactement la même chose. Parler de Mélanchon sans inviter une seule personne de sa mouvance, il fallait le faire, Calvi l'a fait ! C'est de l'information dirigée ou cela y ressemble fortement. Régnier, un peu gêné, a quand même dit qu'une partie des troupes de Mélanchon se permettait même de contester leurs dires au travers du net, ce qui devient gênant pour ces messieurs-dames, qui ne peuvent plus éructer en toute liberté et en toute tranquillité...Ou va le monde ? Ils deviennent agressifs, c'est donc que le Front de gauche avance et contrarie leur "petit PMU", qu'on leur demande de nous servir à chaque passage, est-ce là le nouveau code déontologique de la profession ? Pour "manger", il faut souvent faire des sacrifices et mettre son honneur dans sa poche....

  32. 882
    Fred dit:

    Patrice C. à 10h27
    je propose à chacun d'entre nous de débattre et d'envoyer des messages explicatifs sur des sites comme Métro, 20 minutes...

    C'est ce que font la plupart d'entre nous. Argumenter sur d'autres sites pour faire circuler nos idées. Mais aussi sur le terrain en expliquant le programme du front de gauche à nos amis et collègues de travail. Ensuite il y'a le travail de couverture visuel, à savoir, l'affichage dans la rue + boitage. Nous sommes obligé d'en passer par là car notre mouvement n'est pas ou peu relayé sur les média traditionnels (quand on ne ment pas à notre sujet).
    Le travail est bien plus fastidieux mais la victoire n'en sera que plus belle. Il est aussi possible de participer aux assemblées citoyennes présente partout en france (voir ici la liste et les dates).

  33. 883
    espérante dit:

    Bon, je m'emballe peut-être.... mais je trouve que le nom et les propos de Jean-Luc Mélenchon sont de plus en plus souvent mentionnés par la radio (enfin, France-Inter/France-culture, les autres m'endorment), pas toujours de la manière dont je le souhaite, certes, mais, mais, il est de plus en plus présent. Il devient évident qu'il y a là quelque chose d'incontournable, dont on ne peut ignorer l'ascension fulgurente et légitime... Ben, savez-quoi? J'ai l'impression que le jour se lève enfin! Et je fais ce que je peux pour apporter mon petit soutien. Merci au candidat, au FdG, je crois que tout est possible! Ensemble, bien sûr! Une déferlante rouge contre un clapotis Marine: c'est pas beau, ça?
    On lâche rien !

  34. 884
    Menjine dit:

    "Candidat des bobos", hier, aujourd'hui "mascotte du Figaro".
    Quelles images, qui font flop, c'est tellement hors réalité, il suffit de voir les gens dans les meetings et les journaux qui y sont proposés pour comprendre que nos concurrents de "gauche" n'ont pas compris grand chose à ce qui se passe.
    Ils seront contraints à nous prendre en compte, car nous sommes une force en marche.

  35. 885
    naif dit:

    Oui, mes camarades, certains pensent que les gens qui votent FdG sont des bobos aisés, fonctionnaires, cadres sup etc. Eh bien oui, certains d'entre-nous ont les moyens de vivre. Mais ils ne supportent plus cette classe qui opprime et spolie le peuple. Si le profit est un excellent moteur, sachez que ce n'est pas forcément l'argent et l'exploitation de nos semblables. Mon profit, c'est "l'humain d'abord" et son bien être. Car c'est mon intérêt à moi, pour vivre ensemble. Vous voyez cher libéraux, ce n'est pas le mot profit ou intérêt le problème, c'est ce qu'on met derrière les mots. La gauche décomplexée c'est celle qui affirme haut et fort: Liberté, égalité, fraternité, laïcité, justice. Les mots, toujours les mots. Mais quand vous y mettez votre cupidité, nous c'est l'humain d'abord. Nous connaissons les préceptes libéraux, A.Smith, Ricardo, Say, Malthus, Friedmann, Hayeck, Mills, Keynes, Rawls, Braudel. Nous sommes prêts à en débattre avec vous. Vous ne connaissez même pas vos théoriciens. Vous nous mettez le marxisme à la figure et vous en avez jamais lu une page. Ridicules, dans l'impossibilité que vous êtes à vous défaire de vos propres prismes. Accrochés à vos acquis, vous aussi ! Cette fois c'est les vôtres qui vont morfler.
    JL Mélenchon, super star mondiale. Et bien, les attaques j'en suis sûr vont être...

  36. 886
    Jonathan dit:

    Salut les amis,
    J'ai besoin de votre aide. Le journal La Montagne, quotidien très lu dans le centre de la France, propose un sondage en ligne sur la question suivante: Mélenchon peut-il dépasser Hollande? Le P.S. nous fait la guerre ici, donc je vous demande de vous mobiliser massivement en allant répondre oui sur leur site internet.
    Merci à tous.
    Salut et fraternité

  37. 887
    françois des landes dit:

    Sur le site du Point il y a un sondage sur l’insécurité thème de campagne, allez y voir c'est étonnant de la part de ce journal.

  38. 888
    tania dit:

    Bonjour à tous,
    Pouvez-vous me dire ce qui peut pousser F. Hollande à modifier son programme, à mon avis rien puisqu'il entend, et qu'il sait qu'au 2nd tour, la gauche se rassemblera derrière lui pour battre la droite !
    Je suis assez choquée par leur refus d'en débattre, sommes-nous toujours obligés, nous, de céder ?
    J'avoue que pour le 2nd tour, si le FdG est éliminé, je n'ai vraiment envie de voter ni pour F.H. ni pour N.S. C'est la première fois de ma vie que je suis face à un tel dilemme pour voter. Je souhaite de tout cœur ne pas être face à un tel choix.
    On ne lâche rien !

  39. 889
    orero ramon82 dit:

    Bonjour,
    C'est la révolte des trahis de 2005 que nous voyons revenir en avant scène suivis par de nouvelles "troupes" venus d'autres horizons et enthousiasmées par le projet porté par J_L Mélenchon et le FdeG !...NON, nous n'avons pas oublié l'affront que nous ont fait les députés socialistes et leur "amiral ". Nous avions promis de ne pas oublier...."Remember, remember...."remis au goût du jour, et nous tenons parole aujourd'hui. Nous ne cèderons pas.
    Et on s'interroge sur ce que peut être un Président " normal": et bien il est là devant nous, porteur d'un projet, montrant un cap, expliquant avec flamme pour provoquer l'adhésion collective, faisant confiance à l'intelligence des présents ou lecteurs et auditeurs, nous ramenant sans cesse aux valeurs fondamentales de notre République Française, une et indivisible, synthétisée dans notre sublime devise "Liberte, Egalité, Fraternité". Les avez-vous entendu embellir leurs propos par ces joyaux pour l'esprit, ceux qui, concurrent ou adversaire, souhaiteraient accéder à la magistrature suprême en se parant de ce qualificatif simplificateur qu'est le mot "normal" ?

  40. 890
    mercure40 dit:

    Après la Grèce l'Espagne. Après L'Espagne ?
    L’Espagne va tourner au ralenti ce jeudi. Les principaux syndicats ont appelé à la grève générale à la veille de la présentation d’un Budget 2012 d’austérité destiné à limiter les dérapages des finances publiques.
    La mobilisation des Espagnol(e)s aujourd'hui nous conforteras dans notre choix le 22 avril et le 6 mai.

  41. 891
    fourestier dit:

    La politique doit servir aux plus fragiles, aux plus faibles, aux moins armés d'entre nous, le sens de la justice est la mise à disposition d'un savoir faire visant à aider les plus déshérités d'entre nous à reprendre place dans la société. Le faible, le fragile n'ont pas besoin d'ajouter à l'hystérie du candidat sortant l'hystérie d'un candidat qui dresse à son tour une population contre une autre. Le faible, le fragile n'a pas besoin qu'on lui nomme des coupables, qu'à l'immigré chomeur stigmatisé par le candidat sortant vous répondiez en désignant le banquier, le commerçant, le financier comme étant le loup de la bergerie! La france s'accusant mutuellement, votre France haineuse, d'une haine à l'autre, là où tenez le banquier dans votre mépris, le musulman est visé par le mépris de votre camarade de droite. La France sans fraternité que celle de vos clans, tribus, la vraie gauche méprisante de son centre mou, méprisante de ce qui n'est pas comme elle ? Qu'est ce qui vous sépare du candidat sortant ? Rien. La même prétention à juger, à assenner vos vérités impératives, à confondre votre intérêt et celui de tous ? La France souffre de ses divisions, de cette haine aveugle qui vous fait naviguer tous. Mélenchon a ses ennemis qui ne sont pas les ennemis du clan opposé, mais vous avez la même manière de brailler, de gueuler, et de gonfler du torse, ou du goitre. Le fragile et le pauvre n'ont pas envie que se rajoute à la haine de la haine encore, que votre soi disante soif de tolérance se nourrisse d'infinis intolérances (le fric, le flic, le capital, l'europe, la finance), que des guillotines viennent de nouveau désigner le bon citoyen du mauvais, qu'il n'y a pas d'un côté le méchant capital et le valeureux employé, non Cuba n'est pas le paradis...

  42. 892
    Observateur dit:

    Amis de gauche ne vous laissez pas voler les symboles : n'est ce pas paradoxal de revendiquer la valeur "travail" et de ne pas vouloir augmenter les salaires ?
    Défendez ce message : en revalorisant le "salaire" nous défendons la valeur "travail".
    Je voulais attirer votre attention sur cette contradiction (pour ne pas dire faille) d'un des arguments des partisans de Sarko, aussi, si le webmestre m'y autorise, je posterai plusieurs fois ce même post afin que ce message se répande...

    [Edit webmestre : Non ! Le webmestre ne vous autorise pas à employer sur ce blog des méthode de troll... Et pour vous laisser le temps de revenir à un comportement plus convivial, je vous offre de petites vacances.]

  43. 893
    Gudi17 dit:

    @Yannick 11h30.
    Les Assemblées citoyennes sont faites aussi pour ça. On change de thème à chaque A.C, et la 6ème République, donc avec la Constituante sera à l'ordre du jour de l'A.C du 6 Avril à Périgny 17, avec des intervenants qualifiés en droit constitutionnel.
    On lâche rien!

  44. 894
    tchoo dit:

    Ça y est, les journalistes pensent qu'il faut s'interesser au programme du FdG et demande à un économiste de l'analyser. Vous trouverez cette analyse . Un peu léger, pour un programme de cette ambition.

  45. 895
    citoyenne21 dit:

    François Bayrou allant très prochainement faire un meeting sur Dijon, son service de campagne vient de m'envoyer un message sur mon répondeur (j'étais orange (faute de mieux) avant de passer au rouge) me faisant part de l'organisation de ce meeting et me demandant de bien vouloir confirmer ou non ma participation ! Comme quoi, ils ne sont pas certains d'avoir foule qu'ils aient besoin de contacter les anciens partisans ! trop tard, j'ai attrapé la Mélenchonnite aigüe (rire).
    Au Front de Gauche, il n'y a pas besoin de faire de forcing, ça déboule de partout, sans mot d'ordre ! Sinon voici un lien d'un article de Rue 89 qui fera peut être doublon (j'ai des retards de lecture) "Chez Calvi, séquence Mélenchon en casque et saharienne"

  46. 896
    thery dit:

    je viens de visionner Jean-Luc Mélenchon sur France Info face aux questions posées c'est du clair, net et précis, pas d’ambiguïté c'est carré. Quel cerveau que le Front de gauche a trouvé là pour nous représenter ! Si les socialistes avaient été moins frileux moins caviar c’était lui a la place de Hollande mais dans l'appareil PS il y a trop de... et c'est tant mieux pour nous et nous sommes aux (anges), c'est pas laïque ça mais bon ! 1er tour devant tous! Quel pied de nez aux belles personnes suffisantes imbues (imbuvables). L'Humain d'abord, 6eme république pour en revenir a une question posée par un camarade, peut-on demander aux camarades de l'usine si il serait possible dans le prochain meeting ou a une autre occasion détailler ce qu'est une constituante, comment sa fonctionne comment la met-on en place ? Merci bon courage a tous militants(es) sympathisants (es) et bénévoles quel boulot.

  47. 897
    Michel Berdagué dit:

    C'est vrai quoi,de l'acheter à 2 petits euro soit 13 francs env. et de l'avoir en poche à chaque instant pour se référer,le discuter,l'améliorer est la base de toute citoyenneté. Les gens du Nord l'ont bien compris à Lille,dans la salle au cours de la prise de Parole de notre Candidat, the Programme tout de rouge vêtu,la caméra le ciblant dans l'Humain d'abord et, autour, debout le Peuple. Magnifique. C'est vrai que parfois ça pose problème, à des réunions en Assemblée Citoyenne,certains prennent la parole, et je te discute pendant des 1/4 d'heures entiers pour donner des leçons de programme pour finir leur locution en disant qu'ils ne l'avaient pas lu, il faut un certain temps pour comprendre certes et à chaque fois nous leur proposons le choix soit 2 euro,soit gratos sur tous nos sites.Et après nous gagnons, en tous les cas la Révolution Citoyenne.
    L'implication citoyenne c'est le Peuple se prenant en charge qui évite toute bureaucratie qui peut dériver en les laissant faire dans tout pouvoir, et qui retrouve sa souveraineté,fier, intelligent,discutant,informé, conscient des Pbs et ne pouvant en aucune façon se faire manipuler par je ne sais intello/média/experts à la solde des puissants ultra minoritaires.
    Pour la distrib. je me suis trompé de jour c'est demain. Tellement impatient que le 22 soit un grand jour.
    Ce soir à l'Usine des Lilas super Marcel Trillat et son film la " souffrance au travail",doc : "Rêver le travail".

  48. 898
    jeanne dit:

    @854 Patrice C. et d'autres blogueurs.
    Je suis étonnée de lire qu'on parle peu de Jean-Luc Mélenchon et du FdG dans les médias. Je ne suis pas accrochée à TV, radio, journaux ou net, mais je pense qu'il y a une bonne couverture médiatique. Pourquoi se disperser sur d'autres médias : cette communication de JL. a été lue 70.000 fois à ce jour. Le blog fonctionne bien et le bouche à oreilles aussi ! Pour un débat entre tous les candidats, ensemble, je ne trouve pas l'idée géniale : où trouver le meneur de jeu ? Et comment éviter la cacophonie ?
    PS : je n'ai pas compris l'absence de JL. à la réunion prévue par les agriculteurs. Problème de planning ?

  49. 899
    françois des landes dit:

    Sur le site d'Europe 1 je n'ai rien vu de positif : ce sont toujours les mêmes objections portant sur le financement et la fuite de nos élites à l'étranger, bref les chiens analysent sans avoir pris connaissance du fond du programme du FdG.
    Ou bien ils seraient de mauvaise foi. Désolé de ne savoir pas mettre le lien du sondage du point mais il y a de quoi aller y voter quand même.

  50. 900
    Jonathan dit:

    Merci à Orero ramon82 et j-jour et à tous ceux qui ont déjà voté.
    Pour tous ceux qui ne l'ont pas encore fait, un sondage en ligne est effectué par le journal régional La Montagne, quotidien très lu en Auvergne et dans le Centre, sur le thème "Mélenchon peut-il dépasser Hollande?". On va tous voter oui pour les faire rougir de peur (la question se trouve au milieu de la page d'accueil sur la droite).
    Sinon, ça y est je viens d'apprendre que je serai du voyage de Toulouse avec mes camarade du Cantal. Après avoir pris la Bastille, me voilà entraîner dans un autre périple: une autre démonstration de force en perspective!
    Vive la Sociale!

Pages : « 113 14 15 16 17 [18] 19 20 21 22 2327 »


Blog basé sur Wordpress © 2009/2015 INFO Service - V3 Archive