02mar 12

Vu du bord de la Manche

Les riches et les puissants. TF1 et le CSA

Ce billet a été lu 113 949 fois.

flor-21Cette note est rédigée à la va vite. L’air autour de moi est plein de fils glacés. Une brume sans fond s’est étendue sur les rives de la Manche. Le regard ne passe plus le mur cotonneux qui nous entoure. A peine si j’entends le bruit de la mer, là-bas. Ici, il y est question rapidement de la signature du nouveau traité européen. Puis un mot sur la campagne. En général. Puis d’une enquête très édifiante sur l’incapacité morale des riches ! Jubilatoire. Ensuite, je parle de notre temps de présence médiatique. Et de notre protestation contre le sort que nous a réservé TF1 pour son émission « Parole de candidat ». Puis enfin il est question de ce blog. Et de la toile avec laquelle se confond notre liberté réelle actuellement.

Pour illustrer ce billet un récit en images, de nouvelles photos de Remy Blang depuis la Moselle. Les sidérurgistes d'Arcelor-Mittal de Florange continuent la lutte, bloquent les voies ferrées et se font repousser par les forces de police et de gendarmerie.

Nicolas Sarkozy vient de signer le nouveau traité européen. Il a infligé aux dirigeants socialistes la mordante ironie des maîtres face aux excès de servilité. Il compte sur l’abstention habituelle de ces opposants en peau de lapin pour faire flor-13passer ce traité au parlement comme est passé le précédent. Il n’en reste pas moins qu’à présent le « projet européen » c’est officiellement l’austérité pour tous et pour toujours. Le modèle allemand devient la norme pour toute l’Europe. Avec la règle d'or, le contrôle préalable des budgets nationaux par la Commission européenne et des sanctions automatiques, ce traité frappe le cœur de la souveraineté du peuple français, la souveraineté budgétaire. C’est donc un traité odieux. Dans l'immédiat, la signature de la France est engagée. Mais le traité n'est pas pour autant ratifié. Il est insupportable que Nicolas Sarkozy et François Hollande refusent de soumettre la ratification à référendum ! Pourquoi le font-ils? Parce qu’ils savent que les français ne veulent pas de cette Europe. Ils le savent ! Leur préoccupation est de passer outre ce qu’ils savent être la volonté populaire. Le souverain n’est donc plus le maître chez lui, trois siècles après la naissance de Jean-Jacques Rousseau qui le premier discerna son identité et ses pouvoirs inaliénables. Pour nous commence donc une lutte sans répit. Quoi qu’il arrive, la résistance face à ce coup de force est désormais un devoir. Le contraire de ce qu’ont écrit contre moi Daniel Cohn-Bendit et ses amis José Bové et Pascal Canfin sous le titre « Pour l’Europe, ni Merkozy ni Mélenchon ». Je me fais bien sûr un devoir de vous donner le lien pour flor-14lire la réplique qu’y ont donné mes deux camarades Eric Coquerel et Corinne Morel-Darleux. Je le fais en me disant que certes nous avons beaucoup de mal à faire entrer le débat européen sur la scène publique.

Vous avez vu comment le système médiatico-politique s’est arc-bouté pour faire passer inaperçu le vote du Sénat après celui de l’Assemblée Nationale. C’est sans aucun doute un échec pour nous. Mais cependant je sais que nous avons aussi marqué des points. La nouvelle a circulé. Les courriers adressés aux parlementaires ont eu leur impact sur la nomenclature. Et surtout, et c’est l’essentiel à mes yeux, des milliers de gens se sont liés à notre campagne sur une base informée et consciente. De la sorte se fortifie le socle solide d’une culture politique commune spécifique, hors de portée des retournements d’humeur ou de mode. C’est sur ce fond que se construira et s’amplifiera la réplique le moment venu. En particulier le 18 mars puisque le thème en est la démocratie et les institutions qui doivent l’organiser. Je me réjouis de lire les mille et une initiatives qui se prennent de tous flor-22côtés pour organiser le succès de cette journée si peu banale. Je crois que nous allons faire ensemble une démonstration de force sur un mode tout à fait sans précédent ce jour-là.

Comment mesurer le succès d’une campagne comme la nôtre ? Aux sondages ? Non. Evidemment non. Pour moi, le succès se constate au nombre des thèmes et des mots que nous aurons diffusés et inscrits dans le vocabulaire ordinaire de l’actualité. Car avec les mots s’incrustent la syntaxe et la grammaire de la pensée qui les absorbe. A cette étape de la renaissance de notre courant politique, notre bataille est d’abord culturelle. Quand « usine », « ouvrier », « riches », « puissant », « capitalisme », « finance », « partage » deviennent les mots clefs du vocabulaire dominant d’une campagne électorale, nous savons que le reste nous sera donné par surcroît. Ici ou là quelqu’un finit toujours par faire une surenchère verbale qui raccourcit le trajet qui nous reste à faire. Ainsi quand Ségolène Royal dit que l’enjeu de l’élection c’est « la lutte de classe », je l’enregistre comme un indice de l’airflor-28 du temps. Et je sais que, pour finir, la pente est prise dans notre sens. Les mots déforment l’espace politique et lui donne des plis et des pentes qui déterminent ensuite le cours des pensées et des choix du grand nombre.

C’est de cette façon aussi que je reçois ce papier que j’ai découvert avec gourmandise dans le journal « Le Monde ». Une hirondelle, en quelque sorte. Il est paru sous la signature de Stéphane Foucart. Ce n’est pas seulement son contenu qui me réjouit. C’est qu’il soit paru. C’est qu’il ait ce titre. C’est que le journal l’ait publié. Toute une époque commence ! Le titre sonne comme celui d’un tract maoïste des années 70 : « Plus on est riche, moins on a de morale, c'est prouvé ». Je pense à cet instant à ces tracts où les amis de « La Cause du Peuple » prétendaient que le flor-2notaire de Bruay-en-Artois était l’assassin du fait de sa position sociale et du fait qu’il avait fait son repas d’un très gros steak. Mais là, c’est du sérieux et scientifique. « Dans un climat politique où il est tant question d'opposition entre les "élites" et le "peuple", commence Stéphane Foucart, voici une étude qui devrait faire couler beaucoup d'encre. Et pour cause : des chercheurs américains et canadiens documentent, dans l'édition du lundi 27 février de la revue Proceedings of the National Academy of Sciences (PNAS), l'existence d'une relation inverse entre élévation dans la hiérarchie sociale et éthique du comportement individuel. C'est-à-dire, exprimé de manière un peu plus directe, que plus vous êtes riche, plus vous êtes susceptible de vous comporter de manière moralement lamentable. L'équipe américano-canadienne menée par Paul Piff (université de Californie à Berkeley) a quelques arguments. Les chercheurs ont mené pas moins de sept protocoles expérimentaux différents, qui concluent tous dans le même sens. » Cette affaire ira loin. Car comment s’en remettre aux riches, à leur « patriotisme » où quoique ce soit de semblable, comme le suggère le « not dangerous » François Hollande, pour gérer les flor-29intérêts communs de la société ? On se posera donc la question différemment à la fin de la lecture.

Donc sept protocoles expérimentaux ont été testés. « Le premier est simple : il s'est simplement agi de se poster à un carrefour et d'observer les véhicules pris en flagrant délit de refus de priorité. La deuxième expérience, très semblable, a, quant à elle, consisté à relever les situations dans lesquelles un piéton engagé sur un passage ad hoc se fait couper la route par une voiture. Dans les deux cas, les chercheurs ont classé les véhicules en cinq catégories, des épaves roulantes (groupe 1) aux berlines de luxe (groupe 5). Résultat : près de 30 % des véhicules du groupe 5 forcent le passage aux voitures prioritaires, un taux quatre fois supérieur aux groupes 1 et 2, et trois fois flor-3supérieur aux groupes 3 et 4. Corrélation quasi identique pour le respect dû aux piétons… Mais, direz-vous, ce n'est pas parce qu'on a une belle voiture qu'on est nécessairement riche. Ce qui n'est pas faux. Aussi, les chercheurs ont complété ces deux expériences par d'autres, menées en laboratoire. A chaque fois, une centaine d'individus ont été invités à prendre connaissance de divers scénarios ou situations : atteinte d'un objectif au prix d'une entorse à la morale, captation d'un bien de manière indue au détriment d'un tiers, mensonge au cours d'une négociation, caution d'une faute dans le cadre professionnel. Puis les participants ont rempli un questionnaire répondant à la question de savoir dans quelle mesure ils seraient prêts à reproduire ces comportements. A chaque fois, une corrélation entre le statut social des participants et leur capacité à enfreindre l'éthique est mise en évidence. » Ainsi il est prouvé que les riches sont spontanément mauvais et enclins à l’abus de flor-30pouvoir. Pour sauver les riches et les protéger d’eux-mêmes, une seule solution : la taxation qui les soulage de la surcharge pondérale qui les pousse au vice a-social ! Mais ce n’est pas fini !

« Une dernière expérience a consisté à placer près de 200 personnes devant un jeu informatique de lancer de dés : une somme d'argent leur était promise si le score atteint après cinq lancers était élevé. Mais, bien sûr, le jeu était pipé et le score ne pouvait excéder 12 points. Ceux qui ont rapporté des scores supérieurs aux expérimentateurs ont donc triché. Même en tenant compte de nombreux paramètres comme l'ethnie, le sexe, l'âge, la religiosité, l'orientation politique, il n'y a rien à faire, "la classe sociale prédit positivement le fait de tricher". A quoi tient ce lien entre hauteur sociale et bassesse morale ? En partie, répondent les chercheurs, "à une perception plus flor-31favorable de la cupidité". » Les riches trouvent positif d’être guidés par l’appât du gain et cette appétence maladive les conduit à pratiquer banalement le mal. De tout ceci nous ne tirerons aucune autre leçon sinon celle de nous être bien amusé à cette lecture. Cependant je recommande d’utiliser abondamment cette étude. Elle me paraît être une juste réponse au mépris ordinaire des élites médiacrâtes qui ne manquent jamais une occasion de stigmatiser le peuple, la bassesse supposée de ses passions, et ainsi de suite. Et on y puisera aussi un argument contre l’idée que notre idée de « tout prendre » au-dessus de 30 000 euros par mois serait déraisonnable car elle démotiverait les importants. Cette expérience démontre au contraire qu’elle pourrait les soigner contre une addiction qui les conduits aux comportements immoraux et anti-sociaux. Prouvé scientifiquement ! J’en viens à flor-32notre traitement dans les médias.

Voici la leçon des relevés du temps d'antenne au 24 février publié par le CSA. En résumé : la situation se dégrade pour le Front de Gauche à la télé. 6% du temps pour le Front de Gauche alors qu'on trouvait 7% au précédant relevé le 10 février dernier. A la radio la situation frémit légèrement en notre faveur : 6,6% du temps contre 5% au 10 février. Mais nous bénéficions toujours de moins de temps que les Verts ! Et le cumul PS/UMP est toujours très élevé 68%. Dans ces conditions, Eric Coquerel a renouvelé notre protestation au CSA. Avec juste ce qu’il faut d’ironie pour souligner que nous ne sommes pas dupes de l’effet de ses prétendues recommandations. « Dans votre communiqué commentant la dernière livrée des résultats au 24 février, écrit-il, vous constatez « que la concentration des temps de parole sur deux candidats s’est atténuée ». Après ce constat optimiste vous insistez cependant pour que les efforts des médias « soient poursuivis » afin que le principe d’équité soit respecté au 19 mars. » Il faut le lire pour le croire ! Ces lignes signent ce qu’est cette commission et les personnages qui la composent. Pour faire croire qu’ils servent à quelque chose et que quelqu’un se flor-34soucie de ce qu’ils disent les voici réduits à se réjouir d’évolutions insignifiantes qui laissent intact un océan d’abus ! C’est ce qu’ils nomment « progrès » !

Bien sûr ils comptent les attribuer à leurs recommandations ! Eric Coquerel relève cette bouffonnerie dans le courrier qu’il a adressé à cette piteuse « commission ». « A 24 jours de cette issue, nous estimons, Monsieur le Président, que vous faites preuve de beaucoup d’optimisme. En effet fin janvier nous constations 75 % de temps de parole cumulé sur les TV pour les deux candidats du PS et de l’UMP et 73 % sur les radios. Un mois après il est de 68 % sur les TV et les radios. Il y a certes un progrès mais à ce rythme, nous doutons fortement que vous soyez parvenus à vraiment réduire cette bipolarisation excessive sur les médias audiovisuels d’ici la fin de la période d’équité. » Le moment venu il faudra dissoudre cette commission qui vient de faire la flor-35preuve de son inutilité coûteuse. Le programme du Front de Gauche prévoit la création d’un Conseil National des médias qui remplacera honorablement cette lamentable parodie d’autorité « indépendante » !

Après cela j’en reviens à l’émission de TF1 « Parole de candidat ». TF1 me donne généreusement une demi-heure de temps de parole en soirée. Mais auparavant vous aurez dû subir une heure et demie de madame Le Pen ! N’oubliez jamais, mes amis lecteurs, cette offense ! N’oubliez jamais que cette chaîne a donné la parole à la candidate du parti qui applaudit debout un collabo assassin et antisémite et m’a réduit à passer sous ses pieds pour moitié moins de temps. Cela vaut pièce d’identité ! Surtout quand il est évident que notre temps de parole est déjà grossièrement sous-estimé. Surtout quand l’intéressée elle-même dit qu’elle n’est pas sûre d’être candidate ! Regardez les visages des journalistes qui acceptent ce rôle. Retenez leurs noms. Ces gens sont capables de tout sur ordre. En tous cas personne ne pourra dire que nous avons laissé faire. Nous avons évidemment flor-37protesté, y compris auprès du CSA. Mais TF1 nous a expliqué que c’était comme ça ou rien. Il faut donc subir. Comme on subit l’occupant privé d’une ancienne télé publique en lui résistant du mieux qu’on peut.

Nous pensons là encore que le CSA devrait intervenir. Eric Coquerel a donc repris la plume. Bien sur, le CSA ne fera rien, comme d’habitude. Il n’est là que pour faire croire qu’il y a quelqu’un, une règle et une police pour la faire respecter. Voici ce qu’écrit Eric Coquerel : « Nous souhaitions vous alerter sur le problème posé par l’émission « Parole de candidat » sur TF1. Cette émission politique sera la seule de la première chaîne française durant la période d’équité. Elle est donc d’importance. Six candidats ont été retenus par elle. Deux, Nicolas Sarkozy et François Hollande, bénéficient d’une émission entière. Les quatre autres se partagent le temps d’antenne, flor-4François Bayrou et Marine Le Pen en « prime time », Eva Joly et Jean-Luc Mélenchon en 2ème partie de soirée derrière les deux premiers nommés et avec un temps de parole bien moindre. Il s’agit pour nous clairement d’un choix politique qui évidemment ne peut qu’influencer les électeurs. Il a une conséquence inédite : trois des quatre candidats à bénéficier de la case « prime time » sont de droite ! Rien ne justifie cette répartition. Nous vous rappelons par exemple que les derniers sondages placent François Bayrou et Jean-Luc Mélenchon à 1% d’écart ! ». Que va-t-il se passer ? Rien. Le monde va sa route. Ces gens nous méprisent. Nous ne sommes rien à leurs yeux. Pleins de flor-41morgue et de suffisance ils ne comprennent peut-être même pas de quoi il est question. La réplique est donnée par notre hymne, non ?

J’ai évoqué ici déjà, à de nombreuses reprises, la puissance de l’outil de contournement du verrouillage médiatique qu’est la toile. J’en juge par les résultats de notre équipe, celle qui est constituée autour de ce blog. Elle est évidemment très étroitement articulée avec celle du site « Place au Peuple » et celle du site du Parti de Gauche. Mais elle fonctionne de façon parfaitement autonome et j’en suis le rédacteur en chef très vigilant et très directif. Tout part naturellement de ma connivence avec le webmestre qui est le chef d’orchestre et metteur en scène de mes coups de cœur et trouvailles. Comme vous le savez j’ai la passion des médias. J’ai participé à pas mal d’expériences dans ce domaine depuis les années 70 et j’en ai créé quelques-uns. Mais jamais je ne suis parvenu à la force d’impact de celui-ci, acquise avec aussi peu de moyens. Nous voici rendus à trente mille visites quotidiennes. La lettre du blog compte 56 000 destinataires et leur nombre s’accroît de 2000 par semaine dorénavant. Dans ces conditions toute mon équipe est survoltée. De nombreuses branches s’ajoutent au rameau principal dans une ambiance où les trouvailles s’ajoutent les unes aux autres. Je vais en raconter quelques-unes, en hommage aux femmes et aux hommes de l’ombre qui gravitent autour du vaisseau amiral flor-42qu’est la publication de ma note, une deux ou trois fois par semaine selon les latitudes que me laisse ou non mon calendrier.

Une équipe de camarades autour du webmestre s’active chaque jour pour que les vidéos et enregistrements audio des émissions de télé et de radio, des meetings, des manifestations de toutes sortes où je prends la parole, soient publiées et proposées aux visiteurs de ce blog. Ils s’efforcent de le faire aussi vite que possible, une fois l’émission diffusée ou le discours prononcé, pour permettre au plus grand nombre de participer à ce que nous construisons. C’est la plateforme de diffusion en ligne « Dailymotion » qui héberge nos vidéos et supporte donc le poids flor-44de tous ces fichiers d’images qui, même compressés, restent très volumineux. Une heure de discours ou d’émission c’est près de huit heures ensuite de traitement numérique, conversion du format de fichier, compression, export, encodage. Sans parler du montage. Car si nous publions l’intégralité des passages télé et radio, un travail de montage est toujours nécessaire pour caler le début et la fin du programme, ôter les tunnels publicitaires ou tel intermède d’actualité ou de divertissement sans lien avec des commentaires qu’on peut solliciter de moi. Au-delà de ce flux quotidien de vidéos lié au rythme soutenu de la campagne, l’objectif est aussi de constituer et de préserver nos propres archives. Ce dernier chantier est immense. Et nous manquons d’aide pour tout classer, résumer, et équiper de sommaires. Mais ce qui est fait est déjà magique pour élargir l’audience dans le temps d’un événement passé et pour garder mémoire de ce qui a été entrepris depuis que le Parti de Gauche et le Front de flor-48Gauche sont nés. Pour tout cela, les camarades ont le souci de la qualité de restitution des enregistrements, à commencer par une bonne définition des images, et une synchronisation parfaite de l’image et du son. Ce n’est pas simple, croyez le bien.

Depuis novembre 2008 et le lancement du Parti de Gauche, plus de 250 vidéos ont été publiées sur mon blog. En tout 45 discours prononcés en meeting et réunions publiques et 135 passages dans des émissions des chaînes de radio et de télévision. S'y ajoutent une quarantaine de vidéos d'interventions diverses : conférences de presse, réactions lors des soirées électorales, reportages de la "Télé flor-49de Gauche" dans les manifestations, invitations à des forums, réunions des Front de Gauches thématiques, prises de paroles en soutien à des travailleurs en lutte.

Je vous dis un mot de l’audience de tous ces documents. Car elle se compte en milliers de « vues » cumulées dans le temps. L’audience moyenne des vidéos du blog est passée depuis septembre 2011 de 7000 à 16000 vues. Et cela semble s’accélérer. A ces chiffres s’ajoutent les audiences du même contenu diffusé sur le compte du média invitant, sur le compte d’internautes qui choisissent de le télécharger et, évidemment, sur le compte de « Place au Peuple ». Ainsi, le meeting de la place Stalingrad à Paris qui a marqué le lancement de la campagne présidentielle du Front de Gauche en juin 2011 a été vu 28 000 fois. A titre de comparaison mon passage à l’émission de Drucker en novembre 2010 a été vu 15 000 fois. L’émission « Parole directe » de TF1 en octobre en est à 19 000 vues, le duel avec Copé sur France 2 en décembre à 30 000. La petite vidéo des vœux faite par l’équipe de « Place au Peuple », reprise dans des articles de presse, atteint le score de 50 000 vues. Mon passage à « Des paroles et des actes » sur France 2 en janvier a dépassé les 50 000 vues. Et de courts extraits de cette émission mis en ligne par l’équipe du blog le soir de l’émission sont chacun au-delà des 20 000 vues. Enfin mon vrai–faux duel avec Marine Le Pen sur France 2 de jeudi 23 février est déjà, après quelques jours, à des chiffres considérables. En effet, un extrait mis en ligne le soir même par le site du journal « Le Monde » a flor-52été vu 280 000 fois. A comparer avec les 290 000 en un an et demi de la vidéo de « l’apprenti journaliste ». Et l’intégralité de l’émission publiée sur le blog est au-delà des 50 000 vues.

Les vidéos des discours connaissent aussi de fortes audiences. Celui de la Fête de l’Humanité filmé par un camarade de la « Télé de Gauche » grimpé sur la grande scène est à près de 20 000 vues. En comptant les audiences cumulées du blog et de « Place au Peuple », mon discours à Talence en décembre est à 24 000 vues, Metz à 25000, Nantes à 30 000, Besançon 28 000, Villeurbanne 28 000, Montpellier 34 000. Sans compter la diffusion en direct et en streaming que nous avons expérimentée avec succès lors des deux derniers meetings : 5400 connexions pour Villeurbanne et 7800 pour Montpellier. Et combien d’écoutes collectives à chaque fois dans toute la France qu’elles aient été organisées dans des lieux publics ou bien chez soi entre amis, camarades ou voisins.

Toutes ces audiences peuvent paraître faibles si on les compare aux 7 millions de personnes qui ont vu mon passage sur TF1 en octobre dernier, aux 3,5 millions qui m’ont suivi à « Des paroles et des actes » sur France 2 en janvier et aux 6 millions qui étaient devant leur poste lorsque j’ai affronté Madame Le Pen sur France 2. Mais elles reflètent un usage différent de la diffusion unique en direct par les grandes chaînes. D’abord ils sont vus par tous ceux, en particulier les plus jeunes, qui ne regardent presque plus la télévision. Ensuite les vidéos du blog sont visionnées sur le temps long, à tête reposée. Elles sont partagées sur les réseaux sociaux, reprises dans des articles, leurs liens circulent, chacun peut les intégrer à son propre site. Et flor-9beaucoup des visiteurs de mon blog n’entrent pas d’abord sur le dernier billet publié mais vont et circulent dans les archives, y compris les plus anciennes.

Je vous dis un mot enfin d’une nouveauté apparue sur mon blog il y a quelques semaines. Peut-être l’avez-vous déjà remarquée. Mes camarades ont commencé à créer des « blogcasts » de mes discours. Le mot est de leur invention, composé de « blog » et de « podcast ». Ces blogcasts permettent d’écouter la bande audio de mes discours au format mp3, de la télécharger pour l’emporter avec soi ou pour la partager. Bref d’écouter le contenu d’un discours sans être scotché à un écran. Quinze discours les plus récents sont déjà disponibles et petit à petit, ils le seront tous. On dirait que ce système a trouvé plusieurs milliers d’amateurs, plus de 20 000 utilisateurs déjà en tout. Depuis fin janvier, ces discours ont été écoutés 8000 fois depuis le blog. Et 13000 fois téléchargés. Pour Villeurbanne, c’est plus de 2600 utilisations de l’outil des blogcasts, et 4300 pour Montpellier. Pour mon discours du Blanc-Mesnil 3400. Mes vœux à la communauté éducative et le discours de Besançon chacun 2000.

Dans ces conditions, c’est un très grand changement du sens d’un événement qui rassemble pendant des mois autant de personnes différentes. J’en ai conscience au moment même où j’entreprends mon discours ou ma conférence. Je sais que le public qui l’écoute est non seulement celui que je vois mais aussi ces milliers, bien plus nombreux, que je ne vois pas et dont la plus grande quantité n’est pas encore intéressée au moment où je parle et ne le sera pas avant plusieurs jours et parfois semaines ! Cette déformation du temps politique, cette rupture de la simultanéité des causes et des effets politiques est une des grandes nouveautés de l’espace-temps politique à l’ère du net. A cela s’ajoute la vie devenue autonome des produits « dérivés » du blog. Ainsi quand nous éditons des « blogcasts » tels que je viens de les décrire. Mais aussi quand la lettre hebdomadaire du blog compte 56 000 destinataires. Un vrai hebdomadaire qui fonctionne comme une plateforme d’accès au contenu global du blog. Car les articles renvoient sur tous les niveaux chronologiques du blog. C’est bien sûr l’occasion pour moi d’inviter ceux qui ne l’ont pas encore fait à s’inscrire au registre de diffusion de ce « Petit courrier du Blog » ou à y inscrire ceux que vous souhaiteriez associer à nos réflexions. On verra bientôt quel levier est aussi ce moyen d’action comme le pressentent déjà ceux qui s’en servent comme outil de développement.

Ici je vous propose quelques liens. L’un mène à un petit film tourné sur le meeting de Montpellier du Front de Gauche pour le compte de la Télé de Gauche par les bénévoles, pas vraiment amateurs, de la région. C’est un regard sur les à-côtés militants de la soirée. J’aime y retrouver l’ambiance un peu spéciale de l’attente de l’événement que l’on sent gronder sous ses pieds. Les regards croisés qui en rendent compte ne me lassent pas. J’y découvre aussi des choses que je n’ai pas vues. Que puis-je voir d’ailleurs dorénavant. Peu de choses car chaque minute est comptée, chaque pause organisée et bien remplie, chaque déplacement soigneusement balisé. Il ne peut en être autrement en ce moment. Les visages des copains, je les vois furtivement, ici, puis là. Je devine les tâches et les postes occupés. Et pour finir considérez que je suis le sujet de l’action. Et comme je n’ai guère le goût de me regarder vivre, comprenez que du coup je ne vis la scène à laquelle vous avez peut-être participé qu’en seconde main, après coup et toujours de l’extérieur. D’où ce lien si spécial que j’ai noué avec notre équipe de photographes. Ils ont dorénavant leur espace réservé dans le site « Place au Peuple ». Je voudrais que vous y jetiez un œil. Depuis le début de ce blog, j’ai voulu qu’il intègre une dimension de création culturelle. Ce ne pouvait être que dans un domaine visuel. J’ai pensé publier des tableaux. Mais c’était un exercice trop lourd, trop exigeant. Il me supposait une capacité d’appréciation que je n’ai pas. J’ai étrenné l’idée plus modestement en publiant mes propres photographies. Mon projet était de convaincre d’autres personnes de me confier leur création. Cela s’est fait comme vous l’avez vu. Mais le plus important pour moi est d’être parvenu à lancer l’équipe de photographes que coordonne Stéphane Burlot. D’abord c’était la rubrique « l’œil de la campagne ». Depuis, il y a la page « place aux photos » installée dans le site « Place au Peuple ». Je crois que vous serez intéressé non seulement par leur travail mais aussi par les biographies des auteurs. Le tout est à l’image de notre campagne.  

Au fil de mes ballades sur la toile, je trouve des perles que je voudrais partager. Elles me permettent de m’éviter de trop longs développement. Tout y est dit de ce que je pense, plus simplement et plus efficacement que je ne le ferais. Par exemple, ici, ce décryptage de la guerre que nous mène « Le petit Journal ». Là, voici un montage qui m’a bien fait sourire. Il s’agit de ce que l’auteur de cette vidéo appelle « Le saut d'obstacle médiatique » auquel je suis astreint du fait du caractère moutonnier des gens de médias et du poids de l’idéologie dominante sur leur façon de regarder la réalité.


1 133 commentaires à “Les riches et les puissants. TF1 et le CSA”

Pages : « 1 2 [3] 4 5 6 7 8 9 10 1123 »

  1. 101
    alava victor dit:

    le 24 mars l'union syndicale solidaires prend l'initiative d'une manifestation nationale sur l'emploi et les ravages du chomage, faute de perspective de l'intersyndicale nationale.
    http://www.solidaires.org/article39675.html
    Solidaires y appellent tous ceux qui veulent lutter même en ctte période électorale. Cette initiative doit être une réussite.
    Le camarade Mélenchon, y sera t il, en fera t il la publicité ?

  2. 102
    Menjine dit:

    @ Ceux qui cherchent de la doc. sur la Commune: deux livres nécessaires
    Je recommande un livre formidable,écrit par un membre de la Commune qui écrit pendant et après l'exil ses souvenirs, il avait je crois 23 ans en 1871. Il y a en particulier le récit des exécutions dans la cour du palais du Luxembourg (le Sénat),il raconte comment les gens sont mis en ligne et il rentrent dans une deuxième cour et ils sont fusillés, lui est mis dans la queue et réussi à s'échapper. Mais,outre le récit personnel et poignant de la semaine sanglante, ce jeune étudiant journaliste raconte les deux mois où le monde à changé. J'ai vu que ce livre était accessible en ligne dans une vieille édition, mais la plus récente à ma connaissance :
    Maxime Vuillaume: Mes cahiers rouges (souvenirs de la Commune),éd. La Découverte, Paris 2011.
    Bien sûr,aussi:
    Karl Marx : La guerre civile en France 1871 avec des photos d'époque et les travaux préliminaires de Marx. Editions sociales.

  3. 103
    poppa dit:

    Ça fait du bien :
    Sur Agoravox, sondage élection présidentielle : 42255 votants, Jean Luc Mélenchon 23.8 % - MLP 17.8 - FH 15.5 - FB 7.5 - NS 6.3.
    Sur Dazibaoueb "oui, Mélenchon fait la meilleure campagne..."
    Dans les meetings, ne pourrait-on pas chanter "Le Temps des Cerises" ?
    Fraternité

  4. 104
    Clement dit:

    J'ai beaucoup aimé, enfin c'est une façon de parler, ces montages à la fin. On voit à quel point les médias sont peuplés de "vendus", et à quel point ils véhiculent, vicieusement, une pensée unique... Les quelques émissions à la TV qui donnaient un autre son de cloche ont eu des ennuis (cf. sur France 5 l'émission Arrêt sur Images).

    Je suis content de ne pas y avoir vu le journaliste politique que je préfère : Jean-Jacques Bourdin.

    A tous les camarades du Front de Gauche, merci pour votre action.

  5. 105
    Michel Berdagué dit:

    Riches/pauvres, nous y voilà,soit de naissance,soit en "écrasant" l'autre,en l'exploitant,en l'insultant à résidence de pauvreté,pour la plus-value de faire suer sa force de travail (Marx - production),soit à le mettre en esclavage juste de quoi assurer une survie avec un peu de carburant,un peu de sommeil et surtout pas de livres ou/et de Programme Populaire Partagé -PPP- pour les triples peines: de la méconnaissance,de l'indifférence,du détournement du regard,d'où apprendre,s'informer,résister,se parler,s'impliquer,se mettre debout,douter,avancer,oser,revendiquer et surtout avoir l'horizon par les Luttes de connaître tous les méandres labyrinthiques dans cette UE avec cette BCE plus commission non élue chapeautée par le FMI en vue du GMT et prête à matraquer par l'OTAN. Sûr y a pas complot mais kesceque ça y ressemble par leur programme de soumission au dieu argent en instrumentalisant tous les dieux obscurs pour nous mettre à 4 pattes bêlant comme des moutons :les pov's bêtes vivement la SPA !
    Nous c'est Vive le Front de Gauche avec la Révolution Citoyenne et votons Mélenchon Présidons.
    C'est sûr que notre Candidat est la cible privilégiée des puissants possédants tout car Républicain,Laïque, Socialiste,et s'engageant de toutes ses forces dans la Révolution Citoyenne avec une Constituante fondatrice et signifiante pour la libération enfin d'une République de la Citoyenneté contre cette classe possédante la bourgeoisie qui manipule pour son unique profit,à bas la 5ième, Vive la Sixième libérée des forces obscures,réactionnaires et dangereuses pour les Peuples et le Prolétariat mondial. Nous comprenons que ça dérange les beaux quartiers et leurs lustreurs de pompes.
    Bravos à l'Agricultice,OUI Justice des comptes.

  6. 106
    jargenty dit:

    Salut Jean-Luc Mélenchon,
    Excellentes, les deux vidéo à la fin du billet. Bravo à l'auteur.
    Vous avez inséré photos et autres dans le blog et vous dites qu'on ne peut guère faire autre chose que de l'image. Si j'ai bien lu.
    C'est dommage, j'y aurais bien vu des poésies moi, chez un candidat qui lit Hugo à la tribune.
    J'espère que vous vous ressourcez à fond au bord de la Manche. Tant mieux s'il y a du brouillard, cela vous permet de vous recentrer.
    J'ai collé votre trombine tout hier soir avec des copains. Ça faisait bien 30 ans que ça m'était pas arrivé.
    Je vous attend avec impatience à Toulouse.

  7. 107
    Pierre de Marseille dit:

    Re Bonjour,
    Je reviens sur les dernières frasques Sarkozienne. Il est flagrant que les évènements lui échappe et que la seule solution qu'il semble avoir trouvée, c'est de cibler uniquement le PS et FH pour les attirer dans la nasse de l'invective, pour ensuite retourner l'argument qu'il aura lui même suscité.
    Le but est de zapper l'analyse d'un mandat ou atermoiements et renoncements auront été la marque de fabrique du Sarkozisme. Avec le pic des faveurs accordés au nantis avec retour en arrière au sujet du paquet fiscal, le bouquet final a été atteint, sans parler du MES.
    Je crains même dans mes pires cauchemars que ce monsieur n'est pas envie de s'en aller après avoir perdu les élections. Suis-je paranoiaque? J'espère que oui, mais vus les arguments développés par FF sur le "reste est secondaire" pour les partis autres que l'UMP et le PS, ont peu imaginer in fine que l'UMP seul est suffisant.
    D'ailleurs c'est l'argumentaire permanent des dirigeants de ce parti qui semble affirmer : Nous sommes Républicain, et sommes les seuls à avoir vocation à diriger la France (puisque le retour de la gauche serait le chaos). Nous allons donc sans doute voir, un NS refusant le débat avec quelqu'un d'autre que FH. (Salut MLP).
    Cordialement

  8. 108
    Stephane B dit:

    @ Poppa 108
    Léo Ferré avait ajouté un couplet à la chanson “Le temps des cerises” et qui s'inscrit parfaitement dans notre démarche, du moins je le crois :
    « Lorsque coulera le sang des cerises,
    Les chansons d’hier, les mots de demain,
    Deviendront tempêtes !
    Révoltes d’Amour, toujours se répètent,
    Changeront un jour ce monde inhumain !
    Lorsque coulera le sang des cerises,
    Jamais plus la vie ne tendra la main ! »

    Vive l’Humanité !
    L’Humain d’abord !

  9. 109
    Nicolas G30 dit:

    On pouvait s'en douter, après le terrible coup porté à l'entreprise Le Pen, qui tout les cinq ans maintenant fait la quête électorale, et la mise à plat des promotions médiatiques pour justifier de sondages bidons et le rôle du troisième candidat incontournable. On constate que ce parti bénéficie des bons soins des médias, il est maintenant sous perfusion pour se refaire une santé et sauver l'épouvantail du vote utile, et canaliser le vote protestataire prisonnier de cette omerta politique. Il lui manquerait 48 signatures, le suspen est à son comble, si Mélenchon est très haut dans les sondages avant minoration, gageons qu'elles les aura ses signatures. Il faut persuader les indécis et abstentionnistes que le programme du Front de Gauche est le seul à vouloir changer la vie. Qu'ils s'en aillent tous ! Mélenchon présidons et rdv le 18 mars, l'histoire est en marche.

  10. 110
    l'hallebardier_95 dit:

    @webmestre
    Au sujet du "Petit Courrier" Jean-Luc Mélenchon nous invite à :
    "C’est bien sûr l’occasion pour moi d’inviter ceux qui ne l’ont pas encore fait à s’inscrire au registre de diffusion de ce « Petit courrier du Blog » ou à y inscrire ceux que vous souhaiteriez associer à nos réflexions. "
    Excellente idée pour élargir par cercles concentriques successifs le réseau des sympathisants.
    Probléme: la procédure d'inscription n'est à ce jour n'est réservé qu'à celles et ceux qui visitent ce blog. Il faut prévoir donc une variante d'inscription:"invitation d'un ami" qui permettrait l'envoi automatique d'un email d'invitation à s'inscire à l'invité avec pseudo et @email de l'invitant qui aurait le loisir de valider ou refuser son inscription.
    Quand pensez-vous?

    [Edit webmestre : Lorsque vous inscrivez un "ami", il a déjà le loisir d'accepter ou de refuser cette inscription puisque la procédure est un opt-in strict. La seule différence avec votre proposition est qu'il ne sait pas d'où cela provient. Mais rien ne vous empêche de lui joindre un petit mail pour le prévenir.]

  11. 111
    Denis F dit:

    Une proposition déjà faite sur le billet précédent, et sans rebond, cela n'a rien d'étonnant ! donc, je la reprends pour suggèrer une méthode redoutable et efficace, une personne prend une émission en main : elle fait le relevé précis des invités et des partis politiques représenté ainsi que la durée de l'émission, cela depuis le 01/01/2012 ; je me suis mis à la tâche sur une émission de "Public Sénat", "en route vers les présidentielles" animée par Gilles Leclerc et Guillaume Durand de 8h15 à 8h30, résultat sur 90 émissions (depuis le 03/10/2011) 43 UMP, 28 PS, 4 NC, 3 FN, 1 EELV, 2 BAYROU, 1 LO, 1 PRD, 7divers dont 3 Allègre, 2 Attali et 1 Villepin ; 0 PC - PG - PRG - GU - NPA, donc 0 Front de Gauche, on est bien dans les pourcentages enregistré par Acrimed ou autre.
    J'ai envoyé un email à Gilles Leclerc l'enjoignant de s'expliquer, ensuite j'ai écris à Mr Didier Guillaume Vice-président du Sénat ayant en charge la chaîne parlementaire "Public Sénat" ainsi qu'aux 9 sénateurs faisant parti du Conseil d'administration, sans réponse de leur part d'ici 15 jours, je transmettrais au procureur de la république de Paris une plainte pour non respect de la loi (Les chaînes parlementaires ne dépendent pas du CSA mais de la justice). Voilà une action militante, républicaine et démocratique,attendons la suite, vous pourrez lire les résultats sur le web dans le webjournal "le nouveau COMBAT".
    Que chacun prenne en charge une émission politique, je prends en charge la chaîne "Public-Sénat" j'en ai fait la promesse à Mr Gilles Leclerc, il va m'avoir sur le dos. Il ne suffit pas de parler il faut agir, les lamentations non jamais rien fait avancer.

  12. 112
    jorie dit:

    L'amoralité des riches, ok. Mais par pitié, ne tombez pas dans ce genre de clichés. Nous avons assez clairement redéfini le vrai clivage droite/gauche, les uns pour la jungle folle de l'individualisme et les autres pour des solutions collectives et plus rationnelles. Notre raisonnement est POLITIQUE, Nous ne sommes pas dans la MORALE.qui dévie tous les débats, même ceux de gauche, avec leur charité et leurs "sté du Care". Même la droite s'empare de la morale en parlant "d'indécence" dans les rémunérations etc...Restons politiques! Certains riches sont de notrecôté, par logique politique, même en sachant qu'on va raboter sérieusement leurs profits. Restons dans l'intelligence pour relever le débat et éviter ces explosions de haine imbécile. Dans ce système pourri, certains ont réussi mieux que d'autres, pas forcément en écrasant les voisins. Ils ontcertes participé à ce système, mais tout en luttant contre lui et même en profitant de leur position pour mieux lutter. La pauvreté n'est pas un certificat de virginité. C'est un fait social et la résultante d'un choix politique. Nous avons une classe dominante et il est clair que la culture générale est imprégnée de règles de cette classe, notamment la compétition et la réussite. La révolution, c'est le renversement des normes et non le ciblage de personnes,si on parle de morale, on peut nous rétorquer que les pauvres sont des "envieux" et on tourne en rond. Il existe une engence de prédateurs à virer dupouvoir et des centres décisionnaires de l'entreprise. C'est faisable et c'est rationnel. pas besoin de fusils,ni de morale pour coincer la finance.

  13. 113
    alexandre dit:

    @sha1966 (100) : attention, il n'y a pas de mensonge (en tout cas pas la dessus) dans la proposition de François Hollande. Les 75% concernent la dernière tranche (au dessus de 1 million), et 48% est le taux d'imposition global (sans compter les niches fiscales bien sûr) sur toutes les tranches!

    Concernant l'étude sur les riches, je n'ai pas lu l'article original mais attention! Comme d'autres commentaires l'ont souligné, on ne sait pas si on est riche parce que l'on est cupide ou si on est cupide parce qu'on est riche!
    Cela dit la richesse a probablement une sensation de "puissance" qui peut laisser penser qu'on a tous les droits.

    Mais attention aux conclusions de l'étude qui sont grosso-modo du même niveau que "il y a beaucoup de noirs en prison aux USA" (ce qui est vrai). Et alors? Que peut-on en conclure? Que les noirs sont intrinsèquement plus délinquants? Certainement pas.

    Enfin on entend souvent qu'il est "logique" que les riches s'évadent de France, mais les enfants d'immigrés brulant le drapeau français sont des salauds. Curieux patriotisme à deux vitesses...

  14. 114
    leniglo dit:

    Faire feu de tout bois.Les affiches :super; le tractage :efficace ;les articles dans la presse: percutant.Afin d'ètre encore
    plus visibles et de créer de l'animation nous envisageons des défilés en voitures toutes banderoles dehors"votez MELENCHON".Avec pauses arrets distribution discussion.Faisons preuve de toute notre imagination pour compenser notre éviction médiatique

  15. 115
    naif dit:

    @ aux journalistes en formation (notamment l'école de Lille et le Nord Pas de Calais)

    Aprés avoir fait un petit tour dans les écoles de formation des journalistes, on comprends mieux pourquoi Bourdieu s'intéressait à la reproduction des élites.
    Voici un croustillant rapport d'une petite enquête de terrain bardée de déontologie et d'ethique du métier de journaliste ESJ de Lille:
    Enquête concernant la campagne présidentielle et les réseau sociaux.
    "On dit que les militants ne savent pas twitter... C'est faux! La semaine a super bien commencé : nous avons enfin découvert où se cachaient les militants du Front de Gauche sur Twitter. Alors que leur candidat, Jean-Luc Mélenchon, écorne le réseau médiatique allègrement, on désespérait de retrouver des anciens communistes en train de hashtagger ou même de re-tweeter. Grave erreur : le Front de Gauche a lui aussi lancé sa web-riposte. Même si ça fait quand même un peu bizarre.
    Visiblement, le Front de Gauche a sa propre manière de communiquer sur Twitter.
    Et à la fin, ça devient limite tendancieux.
    Mais finalement, un réseau social ouvert à tous, et où tout le monde peut suivre tout le monde, c'est un peu ce qui se rapproche le plus de l'idéologie communiste, non ?"

    Désolé, j'ai recopié le texte sur le site

  16. 116
    marechal dit:

    @ Denis F
    Une proposition déjà faite sur le billet précédent, et sans rebond, cela n'a rien d'étonnant !
    Ce n'est pas tombé dans l'oreille d'un sourd camarade !
    Je décide de prendre en charge l'émission C dans l'air, et de prendre ma plus belle plume pour écrire à France 5 par la suite, dans la même optique que toi... cela fait d'ailleurs quelque temps que les modérateurs et commentateurs du site de cette émission m'ont sur le dos... et il faudrait en effet se repartir les tâches, les commentateurs prétendument "politologues" les Reynié et autres experts de pacotille doivent être dans nos collimateurs.
    On les aura ces emp... pardon, ces vendus à la médiocratie.

  17. 117
    joel dit:

    bonjour à tous
    puisque le texte porte sur la presse et le traitement qui nous est fait, je rappelle à tous qu'il y a un quotidien: L'HUMANITE, et un hebdomadaire: L'HUMANITE DIMANCHE quisoutiennent le front de gauche et qui ont besoin de lecteurs. Pendant et après les election cette presse nous est indispensable, vitalement inispensable. Abonnez vous.

  18. 118
    naif dit:

    @ Denis F et Maréchal (121)
    Une proposition déjà faite sur le billet précédent, et sans rebond, cela n'a rien d'étonnant !
    Ce n'est pas tombé dans l'oreille d'un sourd camarade !

    Je prends France inter. Et l'ami P.Cohen qui sort de l'ESJ de Lille entre autres. Il m'ont déjà aussi sur le dos.
    Je compte le nombre de fois qu'ils prononcent le nom des candidats.
    Le nombre d'articles par candidat.
    Rendez-vous dans 1 semaine, soit le 10 mars pour un premier bilan.

  19. 119
    adele dit:

    @naif- 120
    Vous lire m'a fait revenir deux ans en arrière, lorsque j'etais étudiante en journalisme (reste encore à prouver que cette dénomination a un sens...) et que j'étais confrontée à des vomissures de ce type à longueur de journées, de semaines, de mois... L'étendue des dégâts est énorme. Les futurs journalistes sont en fait dans une impasse car ils sont soumis à l'idée d'une prétendue neutralité érigée en loi supreme. Je dis bien prétendue car c'est bien là qu'est le vice. Ce système leur permet de répandre leurs propres convictions sous couvert de ce dogme. Ceux qui n'ont pas cette manière de fonctionner et n'ont pas totalement baisser les bras face à cette injonction au vide intellectuel sont littéralement accusés de prendre partie (c'est un comble) et disparaissent de la circulation médiatique.

  20. 120
    Marie dit:

    Jean-Luc Mélenchon dénoncez lundi soir le temps de parole et l'attitude du CSA. Quelle belle conquête que les sites internet. Résistance!

  21. 121
    VR. dit:

    Voilà enfin l'étude que j'attendais. Evidemment, être élevé dans le bénéfice permanent d'une grande injustice ne peut que contraindre les enfants de riches à devenir les rationalisateurs qu'ils sont. Il faut en finir avec cette épidémie dynastique.

  22. 122
    Charles dit:

    Tiens, au fait, pour le pseudo "grand oral" TFunien, si une question tombe sur l'éducation, l'apprentissage, les métiers ou la formation initiale, voire les transferts de compétence de l'état aux régions, voici un très bel exemple de la politique désastreuse actuelle, une cause qui mériterait d'être défendue: FERMETURE DE L'ITEMM
    L'ITEMM, c'est le centre de formation aux métiers de la musique, les luthiers, entre autres, le perdre, c'est perdre un savoir-faire, un rayonnement artisanal...
    Un beau symbole qui touche l'art, l'artisanat, les jeunes, la formation, les traditions et l'emploi!

  23. 123
    Michel Berdagué dit:

    Si maréchal de 2ième DB et Denis F agissent en grande citoyenneté,ça agit dur,après que Nous avions exigé toute la transparence des votes à l'A.N.,et là le malaise est grand une vingtaine de socialistes à Gauche,c'est grave mais pas surprenant tant les conséquences de 2005 sont présentes et étaient déjà inscrites dans la constit. giscard,des pyramides associées des chefs et miliciens.
    De plus en plus nous sommes devant ou/et à côté de notre Candidat respirant toute l'iode revitalisant pour imposer non seulement sa présence et son respect mais pouvoir exposer de l'avenir,notre Programme collectif réfléchi et en plus dynamique à améliorer et préciser,éclaircir sur bien des points.
    En particulier les "nouveaux Droits des Travailleurs" dans les entreprises. Alors là accrochez-vous :de l'ouvrier /employé aux cadres de direction et de gestion notre devoir est de gérer les Conseils d'Administration où les multiples gros actionnaires n'en glandent pas une mais cachetonnent à milliards pour casser de l'Humain,des entreprises et secteurs stratégiques et régions entières et soumettre aux dicktats des financiers spéculateurs., pour par la Loi que ces nouveaux Droits soient pleins d'avenir. Obtenu par le Vote majoritaire de souveraineté et aussi par les Luttes émancipatrices pour gérer autrement.
    Mélenchon Présidons.

  24. 124
    Sonia Bastille dit:

    @ Jean-Luc Mélenchon @ Tous

    Les riches et les puissants quelque soient les époques n'ont pas empêché l'Homme (homo sapiens sapiens) d'avancer vers "son" progrès individuel et la société vers le progrès collectif. L'Histoire a un sens et ce sens va vers le progrès émancipateur tant politique, économique, matériel, social, juridique et humain même s'il y a eu des moments de cette Histoire qui furent des ruptures, des allers et retours, des révolutions ou des réactions voire comme de 1933 à 1945, des heures extrêmement sombres pour notre Histoire et l'Humanité...

    Les riches et les puissants ont été à l'initiative, à l'avant garde des évolutions humanistes (Grèce et Rome antiques, Renaissance, siècle des Lumières, Révolution). Notre grande Révolution est aussi l'apanage de gens aisés et puissants (Noble, Aristocrate, Bourgeois). Aux USA, l'un de ses fondateurs et Premier Président avait de riches propriétés. En 1789, Le fait nouveau c'est que l'ensemble du peuple devient acteur et souverain. L'avènement de la République, en 1792, c'est le peuple souverain, un et indivisible, au delà de ses origines sociales et de sa fortune, qui œuvre pour le bien commun de la nation et l'intérêt général. En France, "nos" Sans Culottes furent dans une large majorité des échopiers, des boutiquiers et artisans, souvent bourgeois, possédant de belles demeures avec ateliers attenant qui sont nombre d'Hôtels particuliers du Paris d'aujourd'hui !

    La question de la Présidentielle d'aujourd'hui c'est la rencontre d'un homme avec le peuple (l'ensemble des citoyens quel qu’ils soient). De fait, le candidat doit comme tout citoyen, se transcender et dépasser ses intérêts particuliers, privés ou de classe pour servir l'intérêt général et le plus grand nombre.

  25. 125
    sebidf dit:

    Bonjour,

    Maintenant que ce MES et ce traité sont votés et signés, quelle est la marge de manoeuvre? Y en a-t-il au moins une d'ailleurs? J'avoue que je ne saisis plus très bien. Quand cela sera -t-il ratifié? Avant ou après l'élection? Si les Irlandais disaient non à leur référendum, cela briserait-il ce traité chez eux ou pour toute l'union? Et le marché transatlantique? Quelqu'un peut-il expliquer? Sinon, ce qui est vraiment inquiétant pour l'avenir (en plus de tout cela), c'est la chute des idées de liberté, d'égalité, de fraternité, de démocratie véhiculées par les Lumières, comme une violente revanche 250 ans après. Sinon, la non prise en compte des chocs à venir (problème énergétique, pétrole et ses conséquences terribles dans la vie de tous les jours (alimentation notamment, approvisionnement), épuisement des ressources et bien d'autres) par les gouvernants est terrible. Ils vont imposer l'austérité pour relancer une machine grippée qui ne pourra plus redémarrer vu les crises évoquées. Pouquoi? Je ne saisis pas, à croire que tout ce j'évoque précédemment est plannifié par les puissants, les possédants (bref cette catégorie) car quand tout va craquer (c'est leur ultime tentative de râcler le tiroir et de sauver leurs intérêts) les conséquences seront terribles pour nous et les 99% de la population mondiale. Là, je ne comprends plus rien. Solutions: partage, écologie, relocalisation, autosuffisance alimentaire, réindustrialisation "intelligente" (de biens utiles et économes en déchets), agriculture biologique, bref, le programme du fdg, je pense.
    Merci pour ceux qui auront la gentillesse de m'éclairer et désolé si je suis hors sujet.

  26. 126
    françois chaubet dit:

    Le front de gauche est censuré par des médias aux ordres du capitalisme, a nous d'inventer la façon de s'adresser aux citoyens, au peuple. :achetez l'Huma, mais s'il vous plait pas de voitures avec nos bannières, attendons le 1er Mai.
    Soyons lisible, débattez,, revendiquez, protestez,Et soyons visible affichez,

  27. 127
    MP Langeais 37 dit:

    Le visionnage des deux petites vidéos relève quelque peu de la torture, surtout lorsqu'on a été pendant trente ans journaliste. Pour autant et pour ajouter à la note optimiste du nombre de visionnages des vidéos de "Place au peuple" et de ce blog, nous avons pris l'initiative, pour nos assemblées citoyennes de chaque commune de notre circonscription de nous appuyer sur une ou deux vidéos (montages) afin de faire connaitre et d’introduire les débats comme le partage des richesses, la planification écologique, etc... Nous sommes équipés d'un vidéo projecteur et d'enceintes ad-hoc. Grace à un petit logiciel gratuit que l'on trouve sur le site http://www.fluvore.com/,il nous est ainsi possible d'enregistrer sur le disque dur du micro-portable "nos" petites vidéos que l'on trouve sur Dailymotion et Youtube. Mieux qu'un long discours ou la lecture fastidieuse du programme "l'humain d'abord" et de laisser ainsi plus de place aux débats.

  28. 128
    Poppa dit:

    @ Stéphane b 113
    Très bien vu, Stéphane !
    Quand j'entends l'nternational, c'est magré moi, ça me revulse, dans ma tête je vois ces gros et gras dirigeants soviétiques s'embrassant à pleine bouche devant les caméras, escrocs gavés de datchas, Rolls, Rolex, etc, etc, qui en faisaient baver aux peuples de l'URSS.
    Alors OUI aux Communards et au Temps des Cerises complèté par Léo Ferré.

  29. 129
    gus003 dit:

    Peut-être que Jean-Luc Mélenchon devrait lors de ses intervention, rappeler qu'il a un blog sur le net ?

  30. 130
    Jean Louis CHARPAL dit:

    Au sujet des médias, et pour ceux qui ne connaîtraient pas cette citation, je vous recommande celle de John Swaiton, éditeur du New York Times, qui rétorqua à un confrère qui portait un toast à la liberté de la presse, lors de son pot d'adieu :
    “La presse libre n’existe pas. Aucun de vous n’oserait donner son avis personnel ouvertement. Nous sommes les pantins qui sautent et qui dansent quand ils tirent sur les fils. Notre savoir faire, nos capacités et notre vie même leur appartiennent. Nous sommes les laquais des puissances financières derrière nous. Nous ne sommes rien d’autre que des intellectuels prostitués. Le travail du journaliste est la destruction de la vérité, le mensonge patent, la perversion des faits et la manipulation de l’opinion au service des Puissances de l’Argent. Nous sommes les outils obéissants des Puissants et des Riches qui tirent les ficelles dans les coulisses”.
    Conclusion, nous sommes, sans vouloir nous payer de mots, des résistants. Nous ne pourrons compter que sur nous mêmes et pas sur "Radio Paris" ("Radio Paris ment etc..." air connu). La victoire n'en sera que plus belle ! Et pour terminer, une citation de Victor Hugo pour nous donner du courage : " Ceux qui vivent sont ceux qui luttent, les autres ne font que passer "
    Que se vayan todos !

  31. 131
    JN93 dit:

    "Plus on est riche, moins on a de morale, c'est prouvé"...Pourquoi je ressens comme un malaise ? Le test concernant les "épaves roulantes" contre les "berlines de luxe" me laisse songeuse...Par chez moi, dans le 93, il y a peu de "berlines de luxe", et pourtant, on ne sait jamais quand on peut traverser...les feux rouges sont souvent grillés par des "épaves roulantes", les piétons passent aux feux rouges, etc...ce n'est pas une question de "morale", c'est une question de "civisme". Et il en manque aussi beaucoup ici pour les propriétaires des véhicules de "catégorie 1".
    Quand je quitte ma banlieue et que je pars en vacances, dans des coins où les "pauvres" ont l'air d'être moins nombreux, je suis même toujours étonnée de voir que la plupart des véhicules s'arrêtent aux feux rouges et que les piétons attendent le feux vert pour traverser. D'après mon expérience, qui n'est pas, il est vrai, une étude "scientifique", c'est le contraire qui me saute au yeux. Alors qu'est-ce qu'on doit en penser ?
    Je m'étonne, Jean-Luc, que tu te soies laissé aller à reproduire cette étude soi-disant "sérieuse et scientifique" (3 grands paragraphes quand même !) même si c'est juste pour s'en "amuser"...Non, moi, ça ne m'amuse pas. Sans vouloir te choquer, c'est ce que j'appelle, moi, réellement du "populisme" dans sa définition la plus vile, celle qu'emploient la plupart des médiacrates.
    Les riches seraient-il tous des pourris sans morale, et les pauvres seraient-ils tous de bonnes personnes avec un sens moral développé ? C'est un peu réducteur quand même, je trouve ! Même si ça fait mal de le dire, il faut bien convenir du fait que les "pauvres" peuvent aussi avoir un manque de "moralité".
    Jean-Luc, tu nous avais habitués à mieux...

  32. 132
    gabriela dit:

    Je me demande si serait une bonne idée d'aller écrire à TF1 pour demander plus de temps de parole pour JML. On fait jeu égal avec Bayrou mais il a le double de temps d'antenne que nous! Pour quoi pas inonder la boite mail de cette chaîne avec nos messages?
    Je ne sais pas si changera quelque chose mais peut être on peut leur mettre de la pression, n'est pas?

  33. 133
    de passage 54 (64) dit:

    @61

    Et personne n'a dit à Fillon : "La Bastille, aujourd'hui, c'est VOUS", à savoir l'État sarkoziste.

    Autre chose, relevé dans les propos du candidat jeudi : à 83% les riches n'ont plus Intérêt à rester en France.
    Ainsi donc, on est Français par intérêt? Comment mieux avouer que la patrie de ces gens-là, c'est le FRIC !

    Entendu encore ce matin aux infos : la violence organisée à Bayonne.
    Ben voyons, les gens ne sont pas capables de venir seuls conspuer Nico, il faut organiser la broncha.
    Enfin, ces propos de Dupont Aignan hier soir sur France inter : jusqu'à présent, dans ses déplacements, Sarko ignorait qu'il avait affaire à des figurants, et s'étonnait de la distorsion entre son niveau dans les sondages et ces accueils chaleureux. A Bayonne, il a enfin rencontré les gens!
    Mais gageons que les visites "Potemkine" (comme les villages, pas comme le cuirassé!) vont être réactivées.

  34. 134
    JN93 dit:

    @Hold-up
    Bien sûr que quand on prend le problème par le biais de la dette ou tout autre angle comme celui de la fiscalisation, etc...je ne peux être que d'accord ! Mais ce n'est pas ce que dit l'étude en question. C'est regarder les "riches" et les "pauvres" par le petit bout de la lorgnette, et ça, oui, ça me gène. Parce que ça n'apporte rien d'autre, comme réflexion, que le rejet pur et simple des riches sans rien expliquer d'autre. C'est, à mon sens, une étude qui sied mieux aux électeurs du FN qu'à notre Front de Gauche où nous essayons sans cesse d'élever le débat. Ici, c'est l'appauvrir...

  35. 135
    Lesver dit:

    Le Net est partageur, c'est son identité. On dit qu'il est malsain, oui il y en a comme partout, mais je le connais bien et j'y ai vu plus de bonheur, de sourires, de partages que nulle part ailleurs dans le réel. Le Net vous a adopté M. Mélenchon, et le FdG aussi, il sait reconnaître ses vrais amis ! On le sens de ci de là.

    La vie m'a écrasé, jusqu'à me cloisonner chez moi, même pour bosser, ça va qu'il y a pas mal de vrais amis. Mais je ne croyais plus trop en l'Humain, pourtant cette campagne m'a réveillé ! Non, "je ne pas être heureux dans un océan de malheur !"
    Jeudi soir, j'ai pris mon téléphone pour appeler la section FdG de mon département.
    Vendredi matin,c'est toujours un peu méfiant des partis que je suis allé les voir qui tractaient sur un marché et... j'ai passé toute la journée avec des gens simples et chaleureux.
    Ensuite, j'ai passé 2 heures à parler à la mère d'un ami qui ne votait plus à gauche, je pense l'avoir touchée.
    Et maintenant, je me suis engagé à aller tracter aussi. Cela ne suffit plus de motiver les proches. J'ai retrouvé goût à l'autre, car c'est le cœur de notre message et j'ai envie de le partager.

    Je sais qu'il y en a d'autres comme moi, qui hésitent. Mais passez le cap, ça fait un bien fou. Et si ça suffit pour motiver 1 ou 2 autres personnes comme nous à chaque sortie, à nous tous ça peut faire beaucoup !

    @antigone 34, oui mais attention à ACTA, HADOPI, LOPPSI...FH a déjà lâché sur HADOPI. Le Net est en sursis.
    @Marie-Agnès Je continue à penser qu'il faut à tout prix éviter de tomber dans les pièges d'une lutte contre les personnes (Le Pen ou les médiacrates) 2-3 aussi se sont plaints de ça, j'arrête pas de leur dire que c'est les médias qui le poussent à ça. Zou, mail avec les 2...

  36. 136
    Mercure40 dit:

    Bonjour a tous et à toutes et à toi Jean Luc
    L’éthique des riches des puissants
    Les résultats éloquents que vous relatez de ces enquétes ne sont pas, à mon humble avis, les conséquences de l’appartenance à une caste,mais la cause même de cette appartenance.
    Ils sont riches et puissants parce qu’ils n’ont pas de conscience, pas d’hétique, pas de morale et non l’inverse. Capables de tout pour pour « arriver » pour être au dessus du lot, pour atteindre leur graal, capable de tricher à tous les niveaux pour gagner,quitte à écraser à humilier à détruire tout ce qui peut se trouver sur leur chemin de cupidité de l’avidité comme Ernest Antoine Séilliére (Ex Patron des Patrons,PDG du Groupe Wendel) sur France Inter cette semaine invité de notre ami Cohen, les trois derniéres minutes sont un petit bijoux « Il n’y a pas de convergeance dans une société capitaliste entre morale et efficacité. Cette morale sera jugée par celui qui jugera de notre destin « dieu ».


    Quand à tf1 la chaîne de l’anticulture qui frise à l’aliénation mentale je ne la regardes jamais ce que j’en vois sur le zapping de c+ suffit à se faire une idée du niveau de ce triste média.
    Le CSA (Comment Supprimer les Adversaires) le système est pourri, rien à attendre de cet appareil à la solde des riches et des puissants, la boucle est bouclée.
    Résistance et combat

  37. 137
    morvandiaux dit:

    un très bon livre :
    "la Finance imaginaire. Anatomie du Capitalisme : des "marchés financiers" à l'oligarchie, du belge Geoffret Geuens, editions Aden, Bruxelles 25€
    Une étude saisissante des conseils d'administration des grandes institutions financières, de leur composition, des trajectoires entremêlées en politique et aux affaires de leurs dirigeants, des mariages qui lient entre elles les différentes oligarchies nationales.
    Si la "science" économique est en retard, ou n'a jamais existé réellement, la science politique est sclérosée : quand on en arrive comme Hollande à déclarer que la finance serait insaisissable, "sans visage"...et évite le constat de voir les dominants passer d'un espace professionnel à l'autre et vice et versa...
    VIVEMENT UNE CONSTITUANTE pour une 6ème République !

  38. 138
    Emmanuel l'Echassier dit:

    « Le saut d'obstacle médiatique » (vidéos en fin d'article) :wouahou !

  39. 139
    Emmanuel l'Echassier dit:

    @cécile chesneau
    J'écris au CSA: faites pareil !

  40. 140
    Nuno dit:

    - Nouveau traité européen, nouvelle trahison des socialistes ! (Chasser le naturel il revient au galop).
    - "Plus on est riche, moins on a de morale, c'est prouvé", le philosophe JC Michéa a développé ce thème dans plusieurs de ses ouvrages notamment "l'empire du moindre mal" qui est une charge contre l'amoralité du libéralisme ou il reprend un principe cher à Orwell la "common decency" qui correspond à la notion de "décence élémentaire" ou il affirme que ce sentiment de décence élémetaire est plus partagé chez les humbles que chez les puissants. d'ailleurs "Le Quai de Ouistreham" de Florence Aubenas qui décrit "comment vit-on en France, aujourd'hui, quand on a un revenu inférieur au Smic" en est l'exemple vivant.
    - Merci pour les vidéos des "extraits des interventions des journalistes" en effet édifiantes.

    Avec tout ça on est remonté comme une pendule.

    Mélenchon Présidons, Rdv le 18 mars à Bastille !

  41. 141
    nath35 dit:

    Vraiment l'équipe du blog ça bosse dur. Un grand merci.

    En page d'accueil de ce blog, dans l'onglet vidéos et photos, les blogcasts, trop fort, du mp3 et de la vidéo pour ceux qui ont raté quelques discours. Je viens de me faire celui du Dejazet à Paris, il est redoutable.
    Et effectivement revenir en arrière sur ce blog, chronologiquement, ça permet de trouver chaque jour au moins une pépite!

    http://www.jean-luc-melenchon.fr/feed/blogcast/

    Sinon à rennes au cinema l'arvor "memoire d'ouvriers" à 18h tous jes jours jusqu'à mardi.

    (J'ai pas trouvé Bastia, mais je suis patiente!)

  42. 142
    mercure40 dit:

    Je me suis planté sur les liens les voici à nouveau

  43. 143
    ventdebout-38 dit:

    Voici le cour mail que je viens d'envoyer à TF1. (Merci Gabriela pour l'adresse).
    Je conseilles à tous de le faire.

    "Je voudrais que vous diffusiez à une heure de grande écoute (20h30) une émission politique où M- Jean-Luc Mélenchon pourrait venir en deux heures nous expliquer son programme pour l'élection présidentielle.
    En effet à seulement 50 jours du premier tour de cette élection, M- Mélenchon reste toujours invisible sur votre (notre) chaine TV à un horaire accessible au plus grand nombre et ce, malgré sa fulgurante montée dans les intentions de vote.
    Je pense que TF1 y gagnerait en terme d'image représentative d'impartialité."

  44. 144
    penoel robert dit:

    Au sujet de la commune de Paris il existe un film sovietique intitulé "La nouvelle babylone" de Traubert et Kozintsev avec une musique de Chostakovitch magnifique datant de 1929.
    A bientôt au 18 mars!

  45. 145
    JN93 dit:

    Erreur dans mon post 135

    Je voulais bien sûr dire (quand je parle de mes vacances), que les piétons passaient au feu rouge (et non vert) quand les voitures s'arrêtent, évidemment ! (faudrait pas que je m'énerve, moi, ça me va mal)

  46. 146
    Hold-up dit:

    139-JN93- Je t'entends mais c'est un préalable pour renverser le discours néolibéral qui lui a été construit, poli et lissé depuis les années 50. Ce discours néolibéral concocté par Friedrich August von Hayek, Milton Friedman (l'économiste du dictateur chilien, Augusto Pinochet), est essentiellement un discours qui tue la démocratie en stigmatisant le peuple, chacun des citoyens. Pour restreindre le champ démocratique, le discours néolibéral a commencé par discriminer les gens, à tuer leur force intérieure, à les humilier en leur disant qu'ils n'étaient que de pauvres m****s et que dans ces conditions, il faudrait être fou pour leur donner le pouvoir politique. C'est ainsi qu'a été mis en avant le régime d'expertise et celui de la Technocrature. On en voit l'aboutissement aujourd'hui avec le MES qui parachève la dictature financière. Comme dit un trader anglais dans une vidéo qui a fait scandale, ce ne sont plus les gouvernants qui gouvernent aujourd'hui, c'est Goldman Sachs. Voilà où nous en sommes. Ta critique est louable mais la réalité est tout autre. On nous assène tous les jours,qu'on a vécu au dessus de nos moyens(!) tandis que nous savons pertinemment qu'une toute petite minorité s'est gavée sur notre dos depuis plus de trente ans. Ce serait, en plus, à nous d'endosser la culpabilité ! On nous demande de culpabiliser à la place des salauds pour leurs crimes financiers et militaires en tous genres. Il faut renverser le discours des riches qui salissent les citoyens et dans un second temps affiner le propos.Lire Mona Chollet dans le monde diplomatique de ce mois-ci : " aux sources morales de l'austérité "

  47. 147
    Menjine dit:

    @ gabriella post 50
    J'ai mis tout à l'heure (n°107) une référence au livre de Maxime Vuillaume sur la Commune, je voulais ajouter que j'avais offert à mes enfants ce livre quand ils étaient encore au collège,(il y avait alors,il y a une douzaine d'années, une édition de poche mais je ne l'ai plus car ils ne se sont pas séparés de ce livre) ils l'ont lu, relu, cela a été même un élément déterminant dans le choix de leurs études. A recommander autant qu'un documentaire à des jeunes. Les scènes de la semaine sanglante y sont hallucinantes d'horreur,mais les conquêtes,les débats, le souffle de la Commune sont restitués de l'intérieur, puisque Vuillaume qui faisait reparaître le Père Duchesne, journal des montagnards en 1793, était membre du comité directeur de la Commune et a participé à l'hôtel de ville à toutes ses décisions.
    Quant au texte de Marx, que je viens de récupérer dans ma bibliothèque et que je relis, il répond de façon étonnante en écho à notre époque contemporaine et à la nécessité d'une révolution citoyenne. Certains ici (Sonia Bastille) qui se font les apologistes des "riches progressistes" de façon univoque, devraient relire dans les guerres civiles en France le chapitre III, et ils verraient ce qu'est une analyse dialectique de l'histoire, qui est capable de comprendre des forces à l'oeuvre et comment progrès et réaction, accumulation et appropriation, libération et exploitation s'articulent.
    "La dialectique s'est concevoir le négatif comme immanent au positif" dit Hegel, (immanent=interne,intérieur), les univoques de l'analyse devraient méditer...

  48. 148
    Denis F dit:

    @ 134 Jean Louis CHARPAL
    ...John Swaiton, éditeur du New York Times, qui rétorqua à un confrère qui portait un toast à la liberté de la presse, lors de son pot d'adieu : La presse libre n’existe pas.

    Cela dépend, moi je prétends que ce journal est totalement libre et sans concessions aucunes vis à vis des tenants actuels du pouvoir, vérifiez par vous même et venez m'en dire 2 mots, il y a presse à fric et presse sans fric, la deuxième version est bien mieux et sans langue de bois.

  49. 149
    Martin dit:

    Salut à tous, voici le lien pour inonder le CSA de questions concernant le temps de parole du Front de Gauche et notamment celui accordé à JL Mélenchon dans l'émission "Parole de candidats". A faire tourner.
    Amusez-vous bien.

  50. 150
    Hold-up dit:

    Cela fait un moment que je voulais tirer mon chapeau à toute l'équipe du Nouveau Combat. C'est assez incroyable cette aventure.Oui, Bravo ! Excellentissime.

Pages : « 1 2 [3] 4 5 6 7 8 9 10 1123 »


Blog basé sur Wordpress © 2009/2015 INFO Service - V3 Archive