15fév 12

Des nouvelles du front et des consignes

Parés à la manœuvre !

Ce billet a été lu 67 407 fois.
Cette vidéo a été consultée 17 217 fois

Mes lignes sont écrites en chemin vers Strasbourg pour la session parlementaire. Juste avant que Nicolas Sarkozy nous fasse la surprise du siècle ! Je parle de deux événements qui m’ont marqués ces jours-ci. Puis je donne des consignes. Ce n’est pas souvent, n’est-ce pas ? Je ne parle pas pour l’instant de notre rendez-vous national le 18 mars pour prendre la Bastille. La date et le lieu sont confirmés et beaucoup s’organisent déjà pour faire une belle montée en masse. Non, ici il est question du bras de fer sur le vote du 21 février à l’Assemblée sur le « Mécanisme européen de stabilité financière ». Il y a du travail à se partager. Tout le monde sur le pont paré à la manœuvre !

Un insupportable suspense prend fin. Pendant des mois le peuple inquiet se demandait si Nicolas Sarkozy serait candidat. Certes, quelques sournois, dans chaque camp, espéraient en être débarrassés par jet de l’éponge ! Mais tous les autres retenaient leur souffle ! Les derniers jours furent nerveusement les pires. Serait-il candidat à Paris ou ailleurs ? A cheval ou en voiture ? Assis ou debout ? Quant aux dernières heures ce fut intenable : parlerait-il à vingt heures pile ou bien à vingt heures quinze. Une transe, avant la libération ! Ouf, c’est fait ! Sonnez hautbois ! Résonnez musettes ! Mille clameurs s’élèvent au ciel. Mais que se passe-t-il ? La pièce serait jouée et ce serait comme si de rien n’était. Pourquoi cet homme si surprenant commencerait-t-il si fade ? Nous attendons maintenant qu’il fasse tourner des ballons sur son nez et qu’il saute à travers des cerceaux en feu. Sinon, comment pourrait-il faire le spectacle ? Le spectacle.

Ce jour est laid. Il était neuf heures et demie et j’ai traversé la rue en face de la station de métro Invalides pour aller vers le Grand Palais où je tenais une conférence pour la presse étrangère. Dans le petit square côté terminal d’Air France, là où est le fameux restaurant du tout-Paris parlementaire, à cinquante mètres de l’Assemblée Nationale, un grand nombre de pigeons s’étaient assemblés sur le sol. Un grand nombre. Ils n’avaient pas l’air du tout agités. Je note une voiture de la ville de Paris où s’active au téléphone un homme au visage bouleversé. Je vois une voiture de pompiers sans sirène qui s’approche. Au milieu des pigeons il y a un tas de couvertures. Et un homme au milieu, étalé au sol. Il est mort. Les pigeons sont sa dernière compagnie, à neuf heures et demie du matin, à deux pas du restaurant célèbre, juste à côté de l’Assemblée Nationale. Mais le spectacle continue. Les morts de la rue, les morts de la rue, sont libérés de la mort du cœur, celle qui, après un tel scandale, n’empêche plus de dormir.

L’autre soir nous étions devant l’ambassade de Grèce. A cinq cents, ai-je lu dans les dépêches de presse. Nous, le Front de Gauche. J’ai vu dans la nuit les drapeaux du PCF, du Parti de Gauche et de la Gauche Unitaire.  Mais aussi ceux du NPA et le gros contingent du POI. Il faisait un froid collant et humide. Manuel Bompart le responsable du PG parisien a réussi une nouvelle mobilisation super rapide. Les copains ont couru de la sortie du boulot pour être là autant qu’ils pouvaient. Quand je suis arrivé c’est Eric Coquerel qui parlait et ensuite ce fut Christian Piquet. Je suis arrivé après que Nicolas Dupond-Aignant a été mal reçu, je ne sais par qui, ni de quel parti, ni comment. Je suis désolé qu’il ait été maltraité. Mais il lui revient de savoir que personne parmi nous n’aime la confusion des genres politiques. Il aurait dû y penser. Il aurait dû organiser sa présence de son côté avec les militants de son parti. Personne ne les aurait empêchés de le faire. Mais venir au milieu des nôtres, comme s’il était chez lui : non. Ce n’est pas raisonnable pour lui de ne pas l’avoir compris tout seul. Aucun de nous n’a envie de donner prise aux insupportables amalgames qui font les délices de la presse « oui-oui » qui met dans un même sac « souverainiste » ou « populiste », tout ce qui s’oppose à leur cruel aveuglement. Et devant le martyre des Grecs nous mettons en cause le capitalisme de notre époque, français, allemand et nord-américain en particulier. Pas les billevesées des frustrations nationalistes.  Nous ne voulons pas être récupérés. Nous sommes internationalistes.

reu-femmes-02Lundi dernier le matin, nous recevions à l’Usine, le grand quartier général de la campagne, une petite assemblée de déléguées d’entreprises en lutte. Le mot « déléguée » est ici au féminin. Car dans ces entreprises, ce sont des femmes qui sont employées et qui luttent. Il y a avait des « Lejaby », celles des sites abandonnés, les caissières d’Albertville, en grève deux ans de suite le dimanche contre le travail du dimanche, les femmes des « Trois-Suisses », magasins fermés sans crier gare, les « Paru-vendu » du journal d’Hersant liquidé avec mille six cents emplois dans le silence d’une presse qui ne peut se fâcher avec le magnat papivore, et les « Sodimédical », victorieuses dans trente-deux jugements contre leur patron sans qu’aucune suite n’y soit donnée et sans salaire depuis quatre mois. « L’Humanité » a fait un très bon compte rendu de ce moment. Je devais y rester une heure et demie, j’y suis resté quatre heures et mon emploi du temps a été explosé. Ce fut une séquence où j’ai beaucoup appris et reçu, une fois de plus. Mais pourquoi est-ce que je me sentais si mal en entendant leurs récits ? Je pense que ce sont les paroles des « Sodimédical » quireu-femmes-01 m’ont rendu malade. Pas seulement parce que je n’ai pas pu aller sur place encore. La nausée venait de plus profond. Je suis républicain. Pour moi la loi est une institution très importante, fondatrice de la vie en société civilisée. La loi. Que vaut-elle quand elle n’a plus de force ? Quand trente-deux jugements gagnés par celles qui n’ont que la loi comme recours, ne sont rien ! Quand des patrons vicieux misent sur le temps qui passe, les payes illégalement retenues pour mettre à genoux des femmes dont ce très modeste gagne-pain marque la frontière absolue avant la noyade sociale. La leur, celle de leurs enfants. Elles restent dignes, calmes, très marquées, mais si calmes dans leur exposé et leur humour froid. Le pire dans ce monde à l’envers, le voici. Elles sont dans la circonscription de François Baroin, tout puissant ministre des finances. Qui ne bouge pas le petit doigt pour faire rendre gorge au délinquant. Il est vrai qu'il s’agit du groupe propriétaire allemand. Pour la bande à Sarkozy tout ce qui est allemand est bon, non ? Un ministre laisse défier la loi et persécuter des femmes dignes dans sa circonscription ! Comme ce fut le cas des « Molex », et de tant d’autres. Je promets de poursuivre jusqu’en enfer tous ceux qui sont impliqués dans cette honte si j’en ai bientôt le moyen. Il n’y aura d’abord rien reu-femmes-05besoin de voter de nouveau. Le privilège d’impunité sera refusé et le règne de la loi sera rétabli. Mais l’arsenal du contrôle et de répression contre les patrons-voyous et ceux qui mettent en œuvre leur délinquance devra bien sûr être sérieusement renforcé.

Voici une consigne, en quelque sorte. Il va falloir suivre attentivement l’actualité parlementaire. Vous avez bien compris que le 21 février passait à l’Assemblée Nationale la ratification du traité nommé « Mécanisme européen de stabilité financière ». J’ai expliqué ici même et en meeting le contenu de ce premier traité. On peut faire une séance de rattrapage de son information en consultant mon blog de parlementaire européen. Il faut savoir que la droite le votera. Mais peut-être y aura-t-il de nouveau une grève perlée des élus de droite que ce nouvel avatar de la merkelomania révulse. Les nôtres seront donc tous là sur le pont. Reste le cas des socialistes. Ceux-là ont refusé de nous aider quand nous avons demandé un vote solennel avec un scrutin public. C’est donc au hasard de l’horaire de la séance qu’aura lieu le vote. Il aura lieu à reu-femmes-07main levée. Bonne occasion pour tous les pleutres de prétexter leur absence afin de ne pas se prononcer et, pour vivre heureux, de vivre bien cachés. Mes lecteurs auront donc à cœur d’interpeller leurs parlementaires. Surtout ceux qui ont voté « Non » en 2005 et ceux des cent-quinze socialistes qui ont voté comme moi contre le Traité de Lisbonne à Versailles en 2007. Ne les lâchez pas. Le soir du vote suivez le sur LCP et harcelez ceux qui doivent l’être. Après le vote demandez des comptes. Il faut tout faire pour que cette histoire ne soit pas enterrée dans l’indifférence. Ne pas perdre de temps à gémir contre cette nouvelle tentative de coup fourré : lutter pied à pied. Nous allons retourner la tendance.

Si nous menons bien cette mobilisation nous allons en effet bien avancer. Quels sont nos objectifs ? D’abord et avant tout élever le niveau de conscience et de politisation des citoyens en général. Politiser, cela veut dire pousser à prendre partie. J’ai presque envie de dire qu’il est important pour nous que les partisans du « Oui » aussi sortent du bois. Nous avons besoin du débat et de la contradiction des points de vue pour construire une conscience civique large. Notre but doit être d’enfoncer la droite en l’obligeant à assumer sa responsabilité devant le très grand nombre des citoyens. Et surtout de la majorité qui a voté « Non » au référendum de 2005 et à qui le coup tordu de l’adoption du Traité de Lisbonne reu-femmes-06est resté en travers de la gorge. En minorisant le point de vue du « Oui » au Traité de Lisbonne nous ancrons notre raisonnement comme une sorte d’évidence pour le pays tout entier. C’est une base solide non seulement pour le prochain vote aux élections présidentielle et législatives. Il me semble en particulier que nos candidats aux élections législatives doivent clairement et fortement s’identifier sur cette lutte si hautement politique. Surtout en face des sortants et candidats socialistes et Verts. Car ceux-là vont nécessairement eux aussi être mis en demeure de se positionner. S’il leur est impossible de le faire en cachette ou à la sauvette, la ligne du « Oui » de François Hollande ne tiendra pas. En poussant une majorité de socialistes à voter « Non », nous élargissons l’espace de l’audience de nos idées. Elles ne sont pas notre propriété. Notre intérêt à long terme est de créer de nouvelles hégémonies d’idées. Comment agirions-nous s’il devait y avoir un gouvernement de Front de Gauche dans trois mois ? Nous aurions besoin de cette préparation politique et psychologique pour mettre en œuvre notre ligne européenne en étant compris du très grand nombre pour recevoir son appui mobilisé. Dès lors notre tâche à cet instant est fixée. Nous devons parvenir à ringardiser le « Oui », à le rendre honteux, fuyant. Et s’il est encore majoritaire que ce soit d’une façon qui semble aux yeux de tous comme usurpée ou illégitime. De cette façon nos préparons le round suivant. Celui qui arrivera avec le nouveau traité, celui qui devrait être signé en mars et que le prochain gouvernement devra nécessairement soumettre à ratification. 

Quel lien existe-t-il entre le vote du Mécanisme européen de stabilité financière et le nouveau traité ? François Hollande a affirmé que les deux questions étaient séparées. « Déconnectées » a-t-il dit. C’est faux ! Il se trompe. Dans le « Mécanisme européen de stabilité financière » qui sera mis au vote le 21 février, il est précisé dès les considérants que « le présent traité et le TSCG (traité « sur la stabilité, la coordination et la gouvernance dans l’union économique et monétaire ») sont complémentaires dans la promotion de la responsabilité budgétaire et de la solidarité au sein de l'Union économique et monétaire ». Est ainsi gravé dans le marbre que l’octroi d’une assistance financière de la reu-femmes-08part du Mécanisme européen de stabilité est conditionné par la ratification du TSCG à signer en mars prochain. Qui vote l’un doit voter l’autre.

Pourquoi est-ce si important de bousculer les socialistes et de les pousser à se compter entre eux sur cette question ? Parce que nous gagnons sur tous les tableaux. Contre la droite dont nous dénonçons le traité, ce qui  est aussi le meilleur moyen de pousser les socialistes à désobéir à leur chef. Plus nous convainquons contre les traités mieux nous pouvons stigmatiser la droite. Accoler le nom d’un candidat de droite aux législatives à cette nouvelle turpitude devrait faire autant de dégâts que ceux que va devoir subir Nicolas Sarkozy lui-même. Plus il y a de socialistes de notre avis et qui le manifestent, meilleure est notre situation pour la suite des événements et reu-femmes-09les jours d’après, quels qu’ils soient, puisque la partie européenne va continuer au-delà des élections.

Un bon angle d’attaque sera celui de l’exigence d’un référendum comme cela a déjà été dit ici même. Qu’il s’agisse du « Mécanisme européen » ou du nouveau traité de mars. Hollande a déjà dit qu’il n’en voulait pas. Mais voici deux faits nouveaux qui viennent élargir notre espace et notre audience. Le premier vient de la droite elle-même. C’est François Fillon qui vient de proposer qu’un tel référendum ait lieu. J’ai immédiatement dit, par communiqué de presse que j’approuvais ! J’ai aussi dit qu’il ne lui restait plus qu’à convaincre Sarkozy et Hollande. Et j’ai conclu en lui disant que j’étais prêt à l’aider. Humour. Plus sérieusement : les socialistes ont mis le doigt dans l’engrenage. En proposant une motion référendaire à l’Assemblée à propos de la TVA sociale ils ont eux-mêmes légitimé la procédure. D’ailleurs, en 2007, après s’être abstenu à Versailles, n’avaient-ils pas déjà déposé une motion référendaire sur le Traité de Lisbonne ? Quoiqu’il en soit, si nous obtenons qu’une partie des socialistes, ceux du « Non » confirment leur vote d’alors en votant contre le « Mécanisme européen de stabilité » et en demandant un référendum, nous aurons largement enfoncé le dispositif du consentement à la sauce Hollande-Moscovici. L’échec du traité libéral est à portée de main. Au boulot !
 


656 commentaires à “Parés à la manœuvre !”

Pages : « 1 2 3 4 5 [6] 7 8 9 10 1114 »

  1. 251
    Pascal397 dit:

    Pour tenir au courant le FdG des réponses à nos députés, sur ce site, en haut de page onglet "accueil et contact" puis "me contacter" et cela faire l'affaire!

  2. 252
    Menjine dit:

    Merci à Cyril et Nickel de nous avoir fait part des réponses des socialistes qu'ils ont contacté.
    Nous pouvons donc voir le point précis de divergence entre eux et nous : ils dissocient complètement le vote du MES et la question du traité.
    Nous devons réinsister et leur montrer que c'est inscrit dans le traité que les deux sont indissolublement liés, que ne pas le reconnaître c'est soit ignorance et mauvaise interprétation, soit manoeuvre dilatoire et hypocrite.
    Comme le dit dans son billet Mélenchon qui vote l'un doit voter l'autre, toute position dans le vote du MES: Oui,refus de vote ou abstention sera de facto un vote OUI et au MES ET au traité.
    C'est sur ce point qu'il faut pousser. Tous ensemble !

  3. 253
    loik riviere dit:

    Une bonne explication du MES et de la modif du TFUE sur le site de RM Jennar.

  4. 254
    Sansebar dit:

    Ce matin, j'ai posté un message qui est parti en fumée, j'essaie de le reproduire :
    Il concerne le concept d'union de la gauche et ceux qui, parmi nous, estiment qu'il ne faut pas créer de divisions irréversibles en vue du 2d tour.
    A ceux-là je réponds : ouvrez les yeux, l'union de la gauche ne peut concerner que des forces de gauche et le PS n'est plus une force de gauche.
    L'union de la gauche c'est le FdG et il faut y amener les militants et électeurs socialistes sincères, mais si par malheur FH est au 2d tour, ce sera une tragédie car derrière, il y aura tellement de déception que ce sera l'extrême droite, soit seule, soit en alliance avec l'UMP.... Sarko / FH au 2d tour, c'est encore pire que bonnet blanc et blanc bonnet, c'est bonnet brun tout de suite ou bonnet brun bientôt.
    Résistance ! Résistance !

  5. 255
    JeanL dit:

    Quelques conseils pratiques d'un des électeurs front de gauche sur des points qui vous paraîtrons évidents mais c'est comme ça hélas:
    Europe j'entends autour de moi et sur des blogs que vous êtes contre l'Europe, je voterais bien pour Mélenchon mais moi je suis pour l'Europe....Je pense qu'il faut mieux détailler notre position, l'Europe est à nous mais pas celle de 2005..etc,...
    Imposition: les gens ne comprennent pas qu'augmenter le nombre de tranches c'est améliorer la progressivité et en conséquence mieux faire payer chacun selon ses moyens. J'entends dire par des gens qui ne sont pas imposables avec ces augmentations de tranches on va venir nous en prendre à nous aussi!
    Si ça peut être utile....
    PS Et ne perdez pas vos temps de parole comme dimanche sur France Inter à discourir de la relation avec les media... c'est contre productif j'en suis sur et même si les journalistes vous harcèlent là dessus recentrer chaque fois au plus vite.

  6. 256
    j-jour dit:

    @ Cécile 63, 11h48

    Merci beaucoup, là c'est effectivement limpide, mais alors, si Hollande et le PS ne comprennent pas ça, c'est qu'ils sont benêts blancs et blancs benêts, ou qu'ils le font délibérément, ce qui est encore plus grave. Et s'ils avaient besoin d'explications, je suis sûre que Jean-Luc Mélenchon ne se refuserait pas à leur en donner. Ce n'est même plus un débat qu'il faut exiger des socialistes, c'est une formation à la compréhension des traités!

    Une question me taraude, au PS, où est passée la rose?

  7. 257
    clarazed dit:

    A propos de la réponse de Cambadélis et de la langue de bois :
    Cambadélis écrit : "Donc, il n’est pas envisageable que les socialistes votent ce texte,..." cela ne signifie pas qu'ils vont voter "contre", pour ne pas voter un texte, il suffit de s'abstenir !

  8. 258
    BAB64 dit:

    @281/j-jour

    La rose a vécu ce que vivent les roses...l'espace d'un matin de 1981. Il ne reste plus que les épines mais je ne voterai plus jamais pour des épines!
    signé: un ancien électeur "socialiste"

  9. 259
    Messaoud dit:

    @JeanL (279)

    Exact, je pense que l'équipe de FdG est attentive aux suggestions du blog pour la clarté de certains points, ceux aux auxquels tu fais allusion ainsi que certains autres tels que les papiers pour les immigrés ou des termes tel que classe ouvrière etc... pouvant aboutir à des erreurs d'interprétation. Jean-Luc y reviendra certainement lors des meetings ou émissions TV radio ainsi que les autres membres du FdG. Pour ce qui est des émissions il semblerait au vu de celle de France Inter dernièrement, que la dimension politique qu'a pris Jean-Luc calme les attaques des intervenants qui sont impressionnés par son charisme (effet naturel du Net et des courriers que nous ne manquons pas d'envoyer indiquant que le peuple souverain les surveille)

  10. 260
    Nicolas G30 dit:

    255 invisible
    " c'était pas bien de "chauffer" la salle à ce point"
    J'étais à Montpellier, et il n'a pas été besoin de "chauffer" la salle, nous sommes du sud et nous aimons bien nous exprimer par les gestes, la voix, le bruit. Mais il y a eu une grande écoute aussi, et elle était impressionnante. Le culte de la personnalité, basta, bien sûr que notre candidat est formidable, Pierre Laurent l'aurait été aussi mais avec une symbolique moins forte pour le Front de gauche. C'est le programme l'Humain d'abord qui doit être mis en avant et expliqué. Le peuple de France ne doit pas être sous-estimé ou manipulé.

  11. 261
    jefmergen dit:

    Continuons le chemin et laissons la population venir nous entendre.
    L'actuel président, avec ses copains de la "frange forte" du Fouquet's doit être combatu, c'est pas fini...

  12. 262
    gabriela dit:

    Je vous écris par rapport au 18 mars. Ne serait-il indispensable que Jean-Luc Mélenchon mentionne ce rassemblement à chaque fois qu'il passe à la télé ou à la radio? Il y a un tas de monde que ne sait pas qu'on va prendre la Bastille. S'il vous plaît, serait très importante qu'il prenne quelques secondes pour le dire partout! Merci
    Hasta la victoria siempre!

  13. 263
    Zapping dit:

    Deux vidéos de Jean-Luc Mélenchon lors de la manifestation parisienne en solidarité avec le peuple Grec. Le candidat du Front de Gauche appelle à la lutte contre la ratification du "Mécanisme européen de stabilité financière" :
    http://www.jean-luc-melenchon.fr/2012/02/13/contre-la-ratification-du-mecanisme-europeen-de-stabilite-financiere/

    Hauts les coeurs ! Ardents à la lutte !

  14. 264
    maxou dit:

    Bonjour à vous,
    surtout n'oublions pas de parler des élections législatives, plus nous aurons d'élus du Front de gauche, moins il sera difficile d'appliquer notre programme...
    Max

  15. 265
    jean dit:

    @ nina
    Tu as sans doute raison mais on est plus au temps de la guerre froide, au POI,il y a des militants qui viennent du pcf! chez eux!voir des ex ps!"sur la dette,ils s'organisent et depuis plus longtemps que nous ! sur la reforme des collectivites aussi! donc il sont en campagne ! savez vous que le pcof a rejoind le front de gauche, et oui personne le dit, pour mes enfants,mes petits enfants je em bas avec ceux qui se battent et qui résistent, et c'est pas simple car on sait bien que pour esperer gagner,faut virer cette europe et non l'aménager.
    sans rancune,(jean un vieux coco)

  16. 266
    Poncet dit:

    Le slogan de campagne du Président des riches me fait penser au surnom de Margaret Thatcher. C'est l'histoire du magicien d'Oz ou, en version plus contemporaine, celle d'Usual suspects, dont les gens de pouvoir (surtout de droite) aiment user et abuser.
    Il faut faire lire ou relire, ou revoir, ces histoires. "Les tyrans ne sont grands parce que nous sommes à genoux" (Étienne de La Boétie).
    L'art des conseillers en communication modernes, c'est de nous faire regarder l'écran géant et pas le petit personnage qui est sur scène. Ainsi, nous gobons la fable de leur "force", "inflexibilité", etc.

  17. 267
    clarke dit:

    Voilà ceux et celles qu'on nomme les morts de la rue, ceux et celles qui vivaient déjà dans des conditions hors humanité, voilà une femme qui s'immole dans une mairie, de lassitude de précarité de logement et de tout, voilà tous ceux et celles dont on ne parle pas, et depuis 2010, sévissent les affameurs du peuple qui vendent les biens immobiliers qui nous appartiennent à nous citoyens-nes de ce beau pays : ils renflouent les caisses de l'Etat pour redistribuer aux voyous milliardaires; allez voir sur le site des "Domaines" tous les bâtiments mis en vente dans la grande opération de braderie des biens publics 2010-2013 : immeubles des postes, des prisons, des hôpitaux, bâtiments et appartements divers et variés : la vente des biens de la Nation, c'est le vol !
    Des logements sociaux, en urgence !
    Front de Gauche !

  18. 268
    foukets64 dit:

    J’ai regardé le meeting de F.Hollande hier soir et ma femme que j’ai convaincu à renoncer au vote « utile » m’a fait remarquer que les propositions « de gauche » étaient un peu plus concrètes qu’auparavant - sous entendu tu vois il ezst pas si mauvais -. Je lui ai rappelé qu’Hollande n’était qu’un drapeau qui allait dans le sens du vent et qu’il faut donc continuer à souffler.
    Mais pour l’instant je n’ai pas encore entendu d’arguments pouvant me convaincre de glisser un bulletin socialiste dans l’urne (si bien entendu je n’avais pas d’autre choix) et il suffit de parcourir rapidement les commentaires de ce blog- pour se rendre compte que le report des voix du FGD vers le PS n’est pas si mathématique que semble le penser nos « camarades socialistes ».
    J’aimerais bien connaître l’avis des militants socialistes, savoir par exemple s'il sont sensiblisés au vote du MES et si possible laisser le mien.
    J'ai cherché un peu mais les sites de campagne socialistes sont bien vérouillés au niveau participatif. Si quelqu’un a une adresse ?

  19. 269
    j-jour dit:

    2005, 2008, 2012... Faites renaître votre colère, on rejoue la partie ! (le MES pour tous les hémisphères) Un article sur le blog de Corinne Morel-Darleux à écouter, à voir et à lire pour toutes les intelligences.

  20. 270
    Gudi17 dit:

    Où trouve t-on les infos à propos du 18 Mars?
    Merci de vos réponses

  21. 271
    redline69 dit:

    de toute manière Hollande est allé faire des promesses au camp Merkel, il y a quelques semaines !
    pas besoin d'être extralucide pour deviner que Hollande soutiendra le projet Merkel / Sarkozy !
    je suis assez d'accord avec Jean-Luc Mélenchon, quand il sous entend que le coup de poker ne peut se jouer qu'avec les Députés eux mêmes pris en individuel.
    la marge est faible, mais au moins on aura essayé.
    voir le PS partir en lambeaux dans les jupons de l'UMP, c'est triste et je comprends maintenant pourquoi les gens ont du mal à y croire autour de nous !
    en effet, on les manipule d'aussi bien de l'UMP, que du PS !
    faudra plus s'étonner !
    Hollande va payer très cher ses trahisons !
    moi plutôt que le PCF, c'est plutôt le PS que je m'attends à voir disparaitre ! ils servent à rien ses petits gars. à Rien!
    dans les instances Europennes, ils votent avec l'UMP !
    au Sénat, ils nomment un UMP dans une commission des finance.
    et maintenant, à l'AN ils s'apprêtent à soutenir les projets de Sarkozy !
    il est Urgent de nommer nos adversaires ! pour moi, pas de doute, Hollande est le produit de Sarkozy avec une rose à la boutonnière.

  22. 272
    julien atlantique dit:

    Avec l'europe on est plus grand et plus fort! mais l'inconvénient est tout simplement la copie des "états unis" de l'outre atlantique car un pays perdrait sa stature de "pays" pour passer a un statut "d'état" simple ou "contrée" qui sait comment sera t il nomé. Se sacrifice sera nécessaire car si la précarité commence a s'élever a une vitesse sans précedent, il n'y aura plus d'échapatoire face au rouleau compresseur chinois! je pense que nous avons des pensées partagé, continuons la lutte!

  23. 273
    bertgil dit:

    19 alain largeron fdg
    "nda partisan d'un retour improbable au capitalisme franchouillard et pépére d'antan"baptisé" souverainiste"
    J'ai connu ce capitalisme pépére et franchouilard, et je peux témoigner qu'il était respectueux des personnes.Ce capitalisme d'antan défendait l'industrie française et assurait presque le plein emploi.Beaucoup de ceux qui galérent aujourd'hui seraient sans doute preneurs de ce capitalisme là.Ceux qui ont bousculé ce capitalisme pépére d'antan pour le remplacer par un capitalisme musclé, sans scrupules et sans moralité,ce sont les socialistes à partir de 1983, (avec l'appui des communistes qui faisaient partis des gouvernements)
    Par ailleurs nda souhaite remettre en question les traités européens, qui inscrivent dans le marbre les régles néolibéralistes et sont la cause de la misére, chomage de laFrance.
    Le fdg pour lequel je voterai, ne souhaite qu'améliorer ces traités.on peut toujours réver.

  24. 274
    jpp2coutras dit:

    Bonjour et merci pour votre éclairage si précieux.
    "Un insupportable suspense prend fin"
    Comme vous le dîtes, le coeur noué par cette mort insupportable de violence révoltante, le spectacle politicien continue dans les assemblées et dans les médias. Au "casting" de touffin notre clone national, mélange savant de DeFunes (dans Oscar), J.Lefebvre (7ème compagnie), Charlot(dans le dictateur), a fait un flop! Remboursez! Tout ce buzz pour ça! mise en scène nulle, dialogues insipides, scénario baclé; va-t-il retrouver un contrat à suivre? Adieu! Passons à l'humain en priorité! Le plus vite sera le mieux.
    Vous avez raison, il est bon de se nourrir des autres sans limites, comme vous l'avez fait avec les déléguées à l'Usine; c'est ce que nous faisons en venant ici vous écouter et lire les réactions, les analyses parfois pleines d'humour qui nous nourrissent l'esprit et enrichissent la pensée; merci à tous et au Webmeister qui doit faire la sélection au fur et à mesure, car il est difficile de suivre cette pluie bienfaisante et drue.

    "Un bon angle d’attaque sera celui de l’exigence d’un référendum"
    Attaquer pour mieux se défendre de l'inacceptable... et des hommes vaillants se joindront à cette armée (M.Fillon, étonnant, non?); lancer le char'referendum'pour faire voter non au MES fera fuir ceux qui se montrent forts avec les faibles et faibles avec les puissants, sans honte et sans honneur. Bravo à tous, continuez crescendo!

  25. 275
    Jay dit:

    Notre combat se poursuit et quoi qu'il arrive, faisons le serment de faire vivre le "front de gauche" après le 22 avril. Quand bien même Jean-Luc Mélenchon ne serait pas "notre président". Avec lui et tant d'autres qui se sont manifestés devenons la force du peuple et si la loi est injuste, sachons la combattre. J'ai lu trop d'espoirs dans les yeux des participants au meeting de Villeurbanne. Ne les décevons pas.

  26. 276
    Invisible dit:

    Je suis en train de devenir... communiste. Je rêve d'un communisme pépère, hôpitaux gratuits, école gratuite, transports en commun gratuits, musées gratuits, musique gratuite, chaque citoyen en capacité de jouer de la musique et non pas seulement les "professionnels" condescendants du spectacle.
    Bien sûr, je rêve.

  27. 277
    pascal dit:

    Je viens d'envoyer le courrier (merci Eric Roussel post 7) à Mr Tourraine, Queyranne, Muet et Mme Crozon, tous quatre députés PS du Rhône et abstentionnistes lors du vote du traité de Lisbonne.
    Au sujet de Mr Hollande et du PS, le mot "gauche" n'a été cité qu'une seule fois lors de son meeting d'hier: pour appeler à voter pour lui au second tour. Ah, ah, ah!

  28. 278
    Max Linder dit:

    @ Gudi17
    Tu trouveras le lien sur le 18 Mars sur la section "Militer" du site de Place au Peuple, où toutes les infos seront centralisées. Il faut absoluement que tous les visiteurs de ce blog lisent régulièrement le site PAP car il est le coeur de la campagne.

  29. 279
    Pacific dit:

    Je partage entièrement et tout mon coeur, à ce qu'a écrit Charles un peu plus haut le 15/2.
    Battons nous pour un monde meilleur plus humain. Que la lutte qui est menée et que certains se permettent de qualifier d'utopique, leur montre que c'est possible, si nous le voulons tous, vraiment ! Nous ne devons plus nous contenter de râler en observant, les bras croisés, toutes les injustices qui salissent notre pays et les peuples en général. Soutenons Jean-Luc dans son entreprise courageuse et volontaire. Aidons-le, aidons-nous ! Pour plus de justice sociale, pour mieux vivre ensemble demain, en ayant, à nouveau, plus d'espoir en l'avenir, pour nous, pour nos enfants. Je fais de mon mieux pour expliquer la voie du bon sens en contrant tous ceux qui peuvent encore croire aux promesses de ceux qui sont en place ou de ceux qui veulent rester dans le système actuel.
    Vive Jean Luc Mélenchon !

  30. 280
    michel de toulon dit:

    Le Pen se dégonfle, elle refuse de débattre avec Mélenchon. Aucun des candidats n'arrivent a sa cheville. Le front de gauche a le meilleur candidat et de loin. Nous sommes le coeur de la campagne.

  31. 281
    Victor dit:

    "Ils nagent dans toutes les eaux", voilà l'expression qui résume très bien ce qu'est devenu le Parti Socialiste depuis la venue en son sein de personnes issues de la droite et voulant se montrer plus catholique que le pape.L'extrêmedroitisation de la droite est très clairement dénoncée par notre candidat, mais ayons le courage d'avouer que la "droitisation" du ps est, chaque jour, un peu plus évidente, ils (le ps) ne sont pas de droite, ni de gauche ni de gauche! Cela ne vous rappelle rien?...bonnets blancs et blancs bonnets! Cette campagne ne ressemble à aucune autre, elle rassemblera les gens sur des thèmes d'humanité et non sur leur système de maintient des privilèges.

  32. 282
    Cathar(31) dit:

    A ceux qui se posent des questions sur le MES, il y a ce site, ici, à mon sens très complet, dont un diaporama très fouillé et sans ambiguité sur le mécanisme.

  33. 283
    Antigone 34 dit:

    @302 bertgil
    Cher monsieur vous affirmez : "Ceux qui ont bousculé ce capitalisme pépére d'antan pour le remplacer par un capitalisme musclé, sans scrupules et sans moralité, ce sont les socialistes à partir de 1983, (avec l'appui des communistes qui faisaient partis des gouvernements)"
    Je suis au regret de vous dire que non, c'est Valéry Giscard d'Estaing Loi de 1973 qui entame ce " grand bond en arrière" (lire Serge Halimi) au nom de la "désinflation compétitive" contrairement à l'idée Keynesienne de la nécessité d'une petite inflation constante et obligeant l'état à se refinancer auprès des banques et non plus à taux zéro à la Banque centrale est ce qui a provoqué le transfert de la richesse publique vers les marchés toujours plus avides d'intérêts élevés. Aujourd'hui le montant de notre dette (1400 milliards) est justement semblable (1700) à la somme des interêts versés à la finance depuis ce temps.
    Tous ces politiques libéraux ont été en fait influencés par le biais de leurs Think tanks respectifs par les économistes de l'école de Chicago comme Milton Friedman ou F Hayek.
    Donc même si le PS au pouvoir a accentué la manoeuvre par une intégration (économique) européenne renforcée avec Bérégovoy aux finances, Delors à la commision et Pascal Lamy plus tard de la commission à L'OMC,(bon disciples des chicago Boys) ce projet de libéralisation du commerce et de perte de la souveraineté des états au profits des marchés est absolument commun à la droite et à la gauche libérale. Nous sommes juste nous de la gauche antilibérale donc nous ne sommes pas comptables de ces choix économiques et voilà pourquoi nous ne votons plus pour eux.(Même...

  34. 284
    Michel Berdagué dit:

    Mardi Soir devant le fenêtres de l'A.N. contre la TVA anti-sociale et j'en passe Rassemblement de militantes et militants P.C. Front de Gauche :aucun incident,aucun perturbateur,aucun agité et aucun chien n'a troublé cette manifestation!
    D'ailleurs la Gendarmerie (Armée) était très peu présente,à 18h30 un Gendarme tenue "robot-cop" est vite remonté dans son car se mettre une tenue plus sortable et citoyenne et au chaud.

  35. 285
    sam dit:

    Le traité du MESF est disponible en Français !
    http://www.european-council.europa.eu/media/582863/06-tesm2.fr12.pdf
    Préambule, point n° 5
    « Il est reconnu et convenu que l’octroi d’une assistance financière dans le cadre des nouveaux programmes en vertu du MES sera conditionné, à partir du 1er mars 2013, à la ratification du TSCG par l’état membre concerné et, à l’expiration du délai de transposition visé à l’article 3, paragraphe 2, du TSCG, au respect des exigences dudit article »
    Pour ceux qui veulent l'inclure dans la lettre à leur député

  36. 286
    pécé dit:

    Cher Jean Luc Mélenchon, j'ai suivi avec intérêt votre intervention sur les ondes de France Inter dimanche dernier (comme toutes vos interventions), et j'ai particulièrement apprécié votre tirade sur les Etats Unis. En revanche, concernant l'Iran, régime au combien critiquable, il semblerait que les choses soient plus complexes que ce que vous avez dit. Amhadinejad n'aurait jamais déclaré vouloir "rayer Israël de la carte", mais plutôt voir disparaître son régime politique. D'évidence ses propos étaient ambigus (et nous sommes bien obligés de nous fier aux traducteurs), mais il y a bien une nuance. Notez qu'à l'heure actuelle, c'est tout autant Israël qui menace l'Iran (et qui cherche à le déstabiliser par tous les moyens) que l'inverse. Je ne défend absolument pas le régime autoritaire Iranien, mais il faut rester prudent quand aux propos attribués aux uns et aux autres par les médias. Sinon, on ne peut qu'adhérer à vos propos sur les extrémismes religieux. Merci et bravo pour votre courage et votre détermination.

  37. 287
    Stilgar dit:

    @ 307 Invisible
    Et qui c'est qui bosse pour vous fournir tout ce dont vous avez besoin... les africains? les chinois ?

  38. 288
    Aline Vigneau dit:

    Ok pour l'envoi d'une lettre à nos députés. Et peut-être signer cette pétition tout aussi rapidement ?
    Pétition Rejet du Mécanisme Européen de Stabilité par nos députés :
    http://www.petitionpublique.fr/PeticaoVer.aspx?pi=MES2012
    De plus en plus la classe, M.Mélenchon. Soyez protégé, soyons nombreux.

  39. 289
    Sylvain dit:

    Bonjour! Les amis, je sens le vent d'une révolte légitime gonfler les voiles du peuple qui va s'exprimer bientôt par son porte parole: le Front de Gauche! Continuons à nous battre et à ne rien lâcher, nous allons gagner et renvoyer tous ces menteurs à leurs contradictions insurmontables et leurs petites magouilles sordides!
    Vive le Front de Gauche!

  40. 290
    faussurier dit:

    Bonjour,

    Bravo Jean Luc pour ces infos ! Je vais tout faire pour y aller, (Bastille le 185 mars) avec mon épouse.
    Quelqu'un peux-t-il me communiquer les coordonnées d'un hôtel à proximité (avec parking), ainsi que ce qu'il y aura sur place pour casser la croute à midi. Comment s'organise la journée ? Lieu d'arrivée/ralliement, horaires. C'est le jour de ma fête, et cette sortie sera le cadeau.
    Merci par avance
    Cordialement

  41. 291
    jean le hussard dit:

    Vous écrivez : "le 21 février passait à l’Assemblée Nationale la ratification du traité nommé « Mécanisme européen de stabilité financière ».
    Il est certain que ce vote au Parlement sera un test pour l'ensemble de la Gauche et des Ecologistes. Si nous voulons un "Changement" il faut mettre à mal les propositions scélérates imposées par les oligarques européens. De toute façon les noms des députés qui auront voté oui seront publiés. Après la Présidentielle ce sont les Législatives ! Les électeurs sauront trancher.

  42. 292
    Mercure40 dit:

    Bonjour à tous et à toutes,
    « Casse toi, pauv’con »
    En réponse à la candidature de l’actuel monarque de l’Elysée. L’arrogance d’un roquet issu de l’ultralibéralisme, la suffisance d’un hobereau du capitalisme, le mépris envers ceux qui vivent de leur travail et pas du travail des autres. Lui qui fête sa victoire à l’élection suprême au « Fouquet’s » restaurant populaire pour l’UMP (Union pour une Minorité de Privilégiés). Ces privilégiés chez lesquels il passe ses vacances sur mer ou sur terre. Passer la TVA pour les clients de ces restaurants et pour tous les autres magasins de luxe à 75% cela rendrai cette taxe un plus juste.
    Et du côté de la gauche « caviar » F. Hollande à la City
    « Aujourd’hui, il n'y a plus de communiste en France ». « La gauche a été au pouvoir pendant 15 ans, au cours desquels nous avons libéralisé l’économie et ouvert les marchés à la finance et aux privatisations. Il n’y a rien à craindre ». Il aurait pu ajouter privatisé à tours de bras, signé le traité de Lisbonne etc.
    Camarades militants Socialistes, vous qui souffrez de voir votre Parti perdre son idéal et devenir, au mieux, un parti centriste rejoignez dès le 1er tour le F d G, qui défend vos convictions profondes.

  43. 293
    Messaoud dit:

    @ pécé (330).

    D'accord avec toi, la situation est complexe ça va au-delà de'Iran.
    La meilleure solution pour aider les Syrien et toute la région, c’est d’exiger de l’OTAN qu’elle arrête de financer des milices extérieures et d’exiger qu’ils sortent du pays, d’envoyer des humanitaires sous mission de l’ONU.
    Cela aurait un impact immédiat sur l’ensemble, d’un côté le peuple syrien 1ere victime et de l’autre sur Israël qui presse les USA à le soutenir pour attaquer l’Iran, un conflit aux conséquences incalculables.
    Tout ça parce que le poids de son opinion publique lui est très défavorable.
    L’erreur des parlementaires qui veulent une résolution de l’ONU en critiquant la Russie et la chine, font de mon point de vue une erreur, car leur solution c’est la force, bien plus meurtrière qu’une solution pacifique.
    Ce n’est que mon avis, que j’espère de bon sens, car si d’après les dernières du Front de Gauche, l’OTAN serait en train de faire marche arrière sur la Syrie car en France, je ne dirais pas qui aurait éventé l’affaire, ce n’est plus un secret dommage BIG Brother

  44. 294
    Cyril dit:

    Préambule, point n° 5 du MES:
    « Il est reconnu et convenu que l’octroi d’une assistance financière dans le cadre des nouveaux programmes en vertu du MES sera conditionné, à partir du 1er mars 2013, à la ratification du TSCG par l’état membre concerné et, à l’expiration du délai de transposition visé à l’article 3, paragraphe 2, du TSCG, au respect des exigences dudit article »

    Ceci infirme toute possiblité pour le pays concerné par l'aide de voter pour le mécanisme mais de refuser plus tard le traité, sous peine de ne pas se voir alors donner l'aide.
    Dans la réponse que donne le députe à Nickel (post216 je crois), et si je sais lire entre les lignes, le Député fait comprendre que nous avons la responsabilité de voter le mécanisme, car sinon, la France étant moteur dans l'Europe, le mécanisme se verrait stopper, et donc nécessairement les aides prévues pour certains pays demandeurs, si tant est que ces pays eussent voté le mécanisme,se verraient stoppées aussi.
    On commence la le cercle vicieux. Ensuite le Député, en stratège semble-t-il, dit que l'on ne ratifiera pas ce traité, au moins en France, mais comme ça, en attendant les autres auront eu leur aide, si tant qu'il le ratifie de leur côté. Mais je ne vois pas comment un traité va être validé en Europe tant que la France ne la ratifié...Il est alors question pour ce député de renégocier le traité. Or comme l'a dit quelqu'un ici 1/ on ne renégocie pas un traité qui engage non pas un parti politique, mais une nation, 2/ Comme il est convenu dans le préambule, point n° 5 du MES, un état ne se verra octroyer une aide que s'il a ratifié le traité.
    Donc le PS devra le ratifier, car le chantage du mécanisme d'aide ne sera que renvoyé à la ratification du traité.

  45. 295
    Hold-up dit:

    307 -@ Invisible.
    Non, tu ne rêves pas, puisque tout cela existe déjà par pur initiative individuelle ou collective sans aucune publicité ni spectacle. Le communisme libre et conscient, en quelque sorte. Et pour te prouver que tu es bien lucide voici un livre à mettre dans toutes les mains où il ne sera pas question d'anarchie ni de hiérarchie et encore moins d'oligarchie ou de monarchie mais bien d'hétérarchie, un concept qui devrait inspirer le Front de Gauche. Voici un livre qui ausculte et dénonce par des exemples concrets, via l'Hôpital public notamment, l'ordre aberrant du néolibéralisme et ses ravages humains, sociaux et économiques, par rapport à la doctrine de management qui le fonde en bonne part. La " démarche qualité " désorganise tout, détruit tout au profit des actionnaires et des complices en chef. Elle asservit ou exclue impitoyablement la plupart, voire parfois tue dans l'indifférence générale. Dominique Dupagne, est médecin ; avant tout le monde, il dénonçait les effets nocifs du Médiator et luttait pour l'intérêt général contre les lobbies pharmaceutique. Il est l'auteur du livre " La revanche du rameur ", il analyse au delà de la catastrophe néolibérale les moyens de se défendre contre l'ordre cynique et impitoyable des dominants qui broie chacune et chacun individuellement et collectivement. Il observe les inventivités humaines intuitivement initiées pour contrecarrer la bêtise et le joug néolibéral qui pousse au suicide des travailleurs dévoués et exclue de plus en plus de personnes du système proprement dit. On peut imaginer que lorsque la plupart (comme en Grèce) seront en dehors du dit "système", on pourra dire que l'hétérarchie aura de beaux jours devant elle.

  46. 296
    Michel Berdagué dit:

    Que ce soit les régimes théocratiques et les dits "révolutionnaires" hyper religieux de type abject de la pire extrême droite raciste de chez nous qui mettent à "gauche" le vatican très à droite,nous ne voyons pas se réaliser les Droits de l'Homme et de la Femme et de la Citoyenneté articulés avec notre Laïcité très en avance de Liberté par rapport à tous ces obscurantismes.
    A quand des Fronts de Gauche dans tous nos Pays.
    Les Grecs à 41% le feront.

  47. 297
    Guy-Yves Ganier d'Emilion dit:

    Je viens d'envoyer une interpellation sur le vote du 21/02 à Alain Rousset, député PS de la Gironde et président du Conseil régional d'Aquitaine (qui s'était abstenu à Versailles). Je vous tiendrai au courant de sa réponse, s'il y en a une.

  48. 298
    bernard dit:

    Supposons que la modification du traité de Lisbonne soit ratifiée(TSCG) permettant de" bénéficier " du MES (avatar du FESF),prenons comme exemple un état X
    -X a soumis son budget (semestre européen)à ?=Commission,FESF(puisque son ministre des finances en fait partie=gouverneur),
    -X est déjà seul face aux marchés sous la surveillance des agences jonglant sur les taux d'intérêts dans la crainte d'une "dégradation",il a rogné sur les dépenses (publiques),bradé le feu pacte social du détestable État Providence,précarisé,flexibilisé (à la limite de la rupture contre toute hiérarchie normative)),privatisé,transformé les cotisations patronales en impôts indirects),laissé ses transnationales délocaliser dans le pays Y(concurrent et voisin) tablant sur un coût salarial compétitif=dumping)) qui bénéficient de crédits d'impôts divers et variés ayant gratté toutes les possibilités de fusion acquisition,bradé pour des euros symboliques ses plus beaux fleurons industriels à des fonds de pensions et autres hedge funds...
    -X a emprunté déjà sur les marchés selon sa notation pour constituer au prorata de son PIB ledit MES(augmentant sa dette et voyant son ratio dettes /PIB augmenter) et il court après les 0,5% de déficit
    -X a l'indjonction d'augmenter dans les 7 jours sa participation(un pays Z vient de lancer un SOS) sous peine de sanctions (0,2% PIB)
    -X sent le roussi...il lance un SOS,alors toutes les instances lui tombent dessus=Commission,FESF,BCE,FMI(m**** il avait aussi cotisé au FMI),...
    -X se retrouve en moins de deux comme les Hellènes,les portos,les espingoins
    -X a mal voté lors de ses échéances électorales,il faut dire qu'on lui laissé le choix entre la peste néo con, le choléra socialo lib,le H1N1 extrèm xeno,il a voté utile(plutôt...

  49. 299
    JR84 dit:

    Hier soir 20h sur le chaîne privée du bétonneur, le locataire de l'Elysée s'est déclaré candidat à sa ré-élection. Ca a fait un flop! Vous comprenez, si je ne m'étais pas représenté, on aurait dit que je quittais le bateau par gros temps...je préfère encore me présenter devant les électeurs et me prendre une rouste dès le premier tour. Décidément cette présidentielle fait appelle à la marine (Nationale! et pas le fille de son papa!) Quelle plus belle image peut on donné d'un pays en perdition que celle d'un navire qui sombre dans l'abime. Comme le Titanic...la France est-elle insubmersible?...et pour combien de temps encore? Seul le capitaine (Jean-Luc Mélenchon)et ses matelots (le FdG), capables de nous éloigner de l'orage et de nous mener vers des eaux plus calmes.

  50. 300
    gabriela dit:

    On voit par ci par là beaucoup d'idées pour la campagne éparpillés, on voit aussi de différentes thématiques abordés sans suite parce que ici n'est pas un forum, mais un blog pour parler en priorité du billet de Jean-Luc Mélenchon. Or, on vient d'ouvrir un forum pour le faire. C'est tout neuf, et l'idée est de trouver là un espace convivial pour nous exprimer, mais aussi pour nous informer, pour recueillir et déposer des idées, de poins de vue, approfondir le partage entre nous, etc. Soyez les bienvenus dans cette nouvelle fenêtre de notre campagne. Voici le lien.

Pages : « 1 2 3 4 5 [6] 7 8 9 10 1114 »


Blog basé sur Wordpress © 2009/2015 INFO Service - V3 Archive