15fév 12

Des nouvelles du front et des consignes

Parés à la manœuvre !

Ce billet a été lu 67 405 fois.
Cette vidéo a été consultée 17 217 fois

Mes lignes sont écrites en chemin vers Strasbourg pour la session parlementaire. Juste avant que Nicolas Sarkozy nous fasse la surprise du siècle ! Je parle de deux événements qui m’ont marqués ces jours-ci. Puis je donne des consignes. Ce n’est pas souvent, n’est-ce pas ? Je ne parle pas pour l’instant de notre rendez-vous national le 18 mars pour prendre la Bastille. La date et le lieu sont confirmés et beaucoup s’organisent déjà pour faire une belle montée en masse. Non, ici il est question du bras de fer sur le vote du 21 février à l’Assemblée sur le « Mécanisme européen de stabilité financière ». Il y a du travail à se partager. Tout le monde sur le pont paré à la manœuvre !

Un insupportable suspense prend fin. Pendant des mois le peuple inquiet se demandait si Nicolas Sarkozy serait candidat. Certes, quelques sournois, dans chaque camp, espéraient en être débarrassés par jet de l’éponge ! Mais tous les autres retenaient leur souffle ! Les derniers jours furent nerveusement les pires. Serait-il candidat à Paris ou ailleurs ? A cheval ou en voiture ? Assis ou debout ? Quant aux dernières heures ce fut intenable : parlerait-il à vingt heures pile ou bien à vingt heures quinze. Une transe, avant la libération ! Ouf, c’est fait ! Sonnez hautbois ! Résonnez musettes ! Mille clameurs s’élèvent au ciel. Mais que se passe-t-il ? La pièce serait jouée et ce serait comme si de rien n’était. Pourquoi cet homme si surprenant commencerait-t-il si fade ? Nous attendons maintenant qu’il fasse tourner des ballons sur son nez et qu’il saute à travers des cerceaux en feu. Sinon, comment pourrait-il faire le spectacle ? Le spectacle.

Ce jour est laid. Il était neuf heures et demie et j’ai traversé la rue en face de la station de métro Invalides pour aller vers le Grand Palais où je tenais une conférence pour la presse étrangère. Dans le petit square côté terminal d’Air France, là où est le fameux restaurant du tout-Paris parlementaire, à cinquante mètres de l’Assemblée Nationale, un grand nombre de pigeons s’étaient assemblés sur le sol. Un grand nombre. Ils n’avaient pas l’air du tout agités. Je note une voiture de la ville de Paris où s’active au téléphone un homme au visage bouleversé. Je vois une voiture de pompiers sans sirène qui s’approche. Au milieu des pigeons il y a un tas de couvertures. Et un homme au milieu, étalé au sol. Il est mort. Les pigeons sont sa dernière compagnie, à neuf heures et demie du matin, à deux pas du restaurant célèbre, juste à côté de l’Assemblée Nationale. Mais le spectacle continue. Les morts de la rue, les morts de la rue, sont libérés de la mort du cœur, celle qui, après un tel scandale, n’empêche plus de dormir.

L’autre soir nous étions devant l’ambassade de Grèce. A cinq cents, ai-je lu dans les dépêches de presse. Nous, le Front de Gauche. J’ai vu dans la nuit les drapeaux du PCF, du Parti de Gauche et de la Gauche Unitaire.  Mais aussi ceux du NPA et le gros contingent du POI. Il faisait un froid collant et humide. Manuel Bompart le responsable du PG parisien a réussi une nouvelle mobilisation super rapide. Les copains ont couru de la sortie du boulot pour être là autant qu’ils pouvaient. Quand je suis arrivé c’est Eric Coquerel qui parlait et ensuite ce fut Christian Piquet. Je suis arrivé après que Nicolas Dupond-Aignant a été mal reçu, je ne sais par qui, ni de quel parti, ni comment. Je suis désolé qu’il ait été maltraité. Mais il lui revient de savoir que personne parmi nous n’aime la confusion des genres politiques. Il aurait dû y penser. Il aurait dû organiser sa présence de son côté avec les militants de son parti. Personne ne les aurait empêchés de le faire. Mais venir au milieu des nôtres, comme s’il était chez lui : non. Ce n’est pas raisonnable pour lui de ne pas l’avoir compris tout seul. Aucun de nous n’a envie de donner prise aux insupportables amalgames qui font les délices de la presse « oui-oui » qui met dans un même sac « souverainiste » ou « populiste », tout ce qui s’oppose à leur cruel aveuglement. Et devant le martyre des Grecs nous mettons en cause le capitalisme de notre époque, français, allemand et nord-américain en particulier. Pas les billevesées des frustrations nationalistes.  Nous ne voulons pas être récupérés. Nous sommes internationalistes.

reu-femmes-02Lundi dernier le matin, nous recevions à l’Usine, le grand quartier général de la campagne, une petite assemblée de déléguées d’entreprises en lutte. Le mot « déléguée » est ici au féminin. Car dans ces entreprises, ce sont des femmes qui sont employées et qui luttent. Il y a avait des « Lejaby », celles des sites abandonnés, les caissières d’Albertville, en grève deux ans de suite le dimanche contre le travail du dimanche, les femmes des « Trois-Suisses », magasins fermés sans crier gare, les « Paru-vendu » du journal d’Hersant liquidé avec mille six cents emplois dans le silence d’une presse qui ne peut se fâcher avec le magnat papivore, et les « Sodimédical », victorieuses dans trente-deux jugements contre leur patron sans qu’aucune suite n’y soit donnée et sans salaire depuis quatre mois. « L’Humanité » a fait un très bon compte rendu de ce moment. Je devais y rester une heure et demie, j’y suis resté quatre heures et mon emploi du temps a été explosé. Ce fut une séquence où j’ai beaucoup appris et reçu, une fois de plus. Mais pourquoi est-ce que je me sentais si mal en entendant leurs récits ? Je pense que ce sont les paroles des « Sodimédical » quireu-femmes-01 m’ont rendu malade. Pas seulement parce que je n’ai pas pu aller sur place encore. La nausée venait de plus profond. Je suis républicain. Pour moi la loi est une institution très importante, fondatrice de la vie en société civilisée. La loi. Que vaut-elle quand elle n’a plus de force ? Quand trente-deux jugements gagnés par celles qui n’ont que la loi comme recours, ne sont rien ! Quand des patrons vicieux misent sur le temps qui passe, les payes illégalement retenues pour mettre à genoux des femmes dont ce très modeste gagne-pain marque la frontière absolue avant la noyade sociale. La leur, celle de leurs enfants. Elles restent dignes, calmes, très marquées, mais si calmes dans leur exposé et leur humour froid. Le pire dans ce monde à l’envers, le voici. Elles sont dans la circonscription de François Baroin, tout puissant ministre des finances. Qui ne bouge pas le petit doigt pour faire rendre gorge au délinquant. Il est vrai qu'il s’agit du groupe propriétaire allemand. Pour la bande à Sarkozy tout ce qui est allemand est bon, non ? Un ministre laisse défier la loi et persécuter des femmes dignes dans sa circonscription ! Comme ce fut le cas des « Molex », et de tant d’autres. Je promets de poursuivre jusqu’en enfer tous ceux qui sont impliqués dans cette honte si j’en ai bientôt le moyen. Il n’y aura d’abord rien reu-femmes-05besoin de voter de nouveau. Le privilège d’impunité sera refusé et le règne de la loi sera rétabli. Mais l’arsenal du contrôle et de répression contre les patrons-voyous et ceux qui mettent en œuvre leur délinquance devra bien sûr être sérieusement renforcé.

Voici une consigne, en quelque sorte. Il va falloir suivre attentivement l’actualité parlementaire. Vous avez bien compris que le 21 février passait à l’Assemblée Nationale la ratification du traité nommé « Mécanisme européen de stabilité financière ». J’ai expliqué ici même et en meeting le contenu de ce premier traité. On peut faire une séance de rattrapage de son information en consultant mon blog de parlementaire européen. Il faut savoir que la droite le votera. Mais peut-être y aura-t-il de nouveau une grève perlée des élus de droite que ce nouvel avatar de la merkelomania révulse. Les nôtres seront donc tous là sur le pont. Reste le cas des socialistes. Ceux-là ont refusé de nous aider quand nous avons demandé un vote solennel avec un scrutin public. C’est donc au hasard de l’horaire de la séance qu’aura lieu le vote. Il aura lieu à reu-femmes-07main levée. Bonne occasion pour tous les pleutres de prétexter leur absence afin de ne pas se prononcer et, pour vivre heureux, de vivre bien cachés. Mes lecteurs auront donc à cœur d’interpeller leurs parlementaires. Surtout ceux qui ont voté « Non » en 2005 et ceux des cent-quinze socialistes qui ont voté comme moi contre le Traité de Lisbonne à Versailles en 2007. Ne les lâchez pas. Le soir du vote suivez le sur LCP et harcelez ceux qui doivent l’être. Après le vote demandez des comptes. Il faut tout faire pour que cette histoire ne soit pas enterrée dans l’indifférence. Ne pas perdre de temps à gémir contre cette nouvelle tentative de coup fourré : lutter pied à pied. Nous allons retourner la tendance.

Si nous menons bien cette mobilisation nous allons en effet bien avancer. Quels sont nos objectifs ? D’abord et avant tout élever le niveau de conscience et de politisation des citoyens en général. Politiser, cela veut dire pousser à prendre partie. J’ai presque envie de dire qu’il est important pour nous que les partisans du « Oui » aussi sortent du bois. Nous avons besoin du débat et de la contradiction des points de vue pour construire une conscience civique large. Notre but doit être d’enfoncer la droite en l’obligeant à assumer sa responsabilité devant le très grand nombre des citoyens. Et surtout de la majorité qui a voté « Non » au référendum de 2005 et à qui le coup tordu de l’adoption du Traité de Lisbonne reu-femmes-06est resté en travers de la gorge. En minorisant le point de vue du « Oui » au Traité de Lisbonne nous ancrons notre raisonnement comme une sorte d’évidence pour le pays tout entier. C’est une base solide non seulement pour le prochain vote aux élections présidentielle et législatives. Il me semble en particulier que nos candidats aux élections législatives doivent clairement et fortement s’identifier sur cette lutte si hautement politique. Surtout en face des sortants et candidats socialistes et Verts. Car ceux-là vont nécessairement eux aussi être mis en demeure de se positionner. S’il leur est impossible de le faire en cachette ou à la sauvette, la ligne du « Oui » de François Hollande ne tiendra pas. En poussant une majorité de socialistes à voter « Non », nous élargissons l’espace de l’audience de nos idées. Elles ne sont pas notre propriété. Notre intérêt à long terme est de créer de nouvelles hégémonies d’idées. Comment agirions-nous s’il devait y avoir un gouvernement de Front de Gauche dans trois mois ? Nous aurions besoin de cette préparation politique et psychologique pour mettre en œuvre notre ligne européenne en étant compris du très grand nombre pour recevoir son appui mobilisé. Dès lors notre tâche à cet instant est fixée. Nous devons parvenir à ringardiser le « Oui », à le rendre honteux, fuyant. Et s’il est encore majoritaire que ce soit d’une façon qui semble aux yeux de tous comme usurpée ou illégitime. De cette façon nos préparons le round suivant. Celui qui arrivera avec le nouveau traité, celui qui devrait être signé en mars et que le prochain gouvernement devra nécessairement soumettre à ratification. 

Quel lien existe-t-il entre le vote du Mécanisme européen de stabilité financière et le nouveau traité ? François Hollande a affirmé que les deux questions étaient séparées. « Déconnectées » a-t-il dit. C’est faux ! Il se trompe. Dans le « Mécanisme européen de stabilité financière » qui sera mis au vote le 21 février, il est précisé dès les considérants que « le présent traité et le TSCG (traité « sur la stabilité, la coordination et la gouvernance dans l’union économique et monétaire ») sont complémentaires dans la promotion de la responsabilité budgétaire et de la solidarité au sein de l'Union économique et monétaire ». Est ainsi gravé dans le marbre que l’octroi d’une assistance financière de la reu-femmes-08part du Mécanisme européen de stabilité est conditionné par la ratification du TSCG à signer en mars prochain. Qui vote l’un doit voter l’autre.

Pourquoi est-ce si important de bousculer les socialistes et de les pousser à se compter entre eux sur cette question ? Parce que nous gagnons sur tous les tableaux. Contre la droite dont nous dénonçons le traité, ce qui  est aussi le meilleur moyen de pousser les socialistes à désobéir à leur chef. Plus nous convainquons contre les traités mieux nous pouvons stigmatiser la droite. Accoler le nom d’un candidat de droite aux législatives à cette nouvelle turpitude devrait faire autant de dégâts que ceux que va devoir subir Nicolas Sarkozy lui-même. Plus il y a de socialistes de notre avis et qui le manifestent, meilleure est notre situation pour la suite des événements et reu-femmes-09les jours d’après, quels qu’ils soient, puisque la partie européenne va continuer au-delà des élections.

Un bon angle d’attaque sera celui de l’exigence d’un référendum comme cela a déjà été dit ici même. Qu’il s’agisse du « Mécanisme européen » ou du nouveau traité de mars. Hollande a déjà dit qu’il n’en voulait pas. Mais voici deux faits nouveaux qui viennent élargir notre espace et notre audience. Le premier vient de la droite elle-même. C’est François Fillon qui vient de proposer qu’un tel référendum ait lieu. J’ai immédiatement dit, par communiqué de presse que j’approuvais ! J’ai aussi dit qu’il ne lui restait plus qu’à convaincre Sarkozy et Hollande. Et j’ai conclu en lui disant que j’étais prêt à l’aider. Humour. Plus sérieusement : les socialistes ont mis le doigt dans l’engrenage. En proposant une motion référendaire à l’Assemblée à propos de la TVA sociale ils ont eux-mêmes légitimé la procédure. D’ailleurs, en 2007, après s’être abstenu à Versailles, n’avaient-ils pas déjà déposé une motion référendaire sur le Traité de Lisbonne ? Quoiqu’il en soit, si nous obtenons qu’une partie des socialistes, ceux du « Non » confirment leur vote d’alors en votant contre le « Mécanisme européen de stabilité » et en demandant un référendum, nous aurons largement enfoncé le dispositif du consentement à la sauce Hollande-Moscovici. L’échec du traité libéral est à portée de main. Au boulot !
 


656 commentaires à “Parés à la manœuvre !”

Pages : « 1 2 3 [4] 5 6 7 8 9 10 1114 »

  1. 151
    yann guérin dit:

    J'ai lu que Jean Luc Mélenchon et Pierre Laurent considéraient que l'incident avec Hollande était clos. Personnellement, et je ne suis pas le seul, je ne le considère pas du tout comme clos, ni l'épisode sur la disparition des communistes et encore moins celui sur la soumission aux marchés financiers. Jusqu’à présent, Hollande était un concurrent, aujourd'hui, il est devenu un adversaire, avec toutes les conséquences à en tirer. Je ne vois pas d'un très bon oeil cette "mansuétude" des dirigeants du front de gauche envers François Hollande. Attention à ne pas nous décevoir, Pour l'instant le front de gauche nous a redonné confiance, mais elle est très fragile quand même. Ne nous renvoyez pas dans l'abstention en flirtant avec le PS.

  2. 152
    Max Linder dit:

    @yann guerin 155
    D'accord avec toi, je n'accepterait aucune compromission avec Hollande, 1h30 de discours ce soir, et une insipidité à faire pleurer englué dans un manque d'ambition de gauche atterrant.
    En parlant de son meeting égocentré, il est impossible, vu la configuration "officelle" de la salle (info sur le site du Zénith de Rouen), de 7545 places dans la meilleur configuration, et surtout au vu des images en plan large qui montrait énormément de vides, et d'allées ou escaliers non occupés que le PS puisse annoncer 10.000 ! participants (ce qui rappelle les chiffres de nos meetings, et biensûr ce mensonge est repris par la presse !
    Sur un autre sujet, rien n'empêche le POI, le MRC, et tous ceux qui le veulent, de s'associer au côté du FdG dans la campagne actuelle (et pas seulement "dans les luttes"), dans le même esprit qu'ont pu le faire "Femmes Egalité" ou le "M'PEP par exemple qui ont officialiser leur soutien et leur engagement à nos côtés tout en respectant leurs militants et leurs propres propositions, en ne mettant en avant ce qui nous rapproche et pas ce qui nous divise.
    Tout le reste n'est que littérature...
    Nous serons là le 18....

  3. 153
    JR84 dit:

    Le Front de Gauche est entrain de devenir une force, une dynamique qui dérange...même si les mensondages cachent la réalité. Malgré le manque de couverture médiatique dont il est l'objet, qu'il s'agisse de son programme ou bien des différents responsables politiques qui le compose, il se passe réellement quelque chose au coeur même des foyers français. Nous sommes formidablement accueilli dans les manifestations, les actions de rue, les assemblées citoyennes, la distribution de tracts, le porte à porte. Les français redécouvrent la politique utile à leur vie quotidienne.
    Nous devons être vigilants, maintenant, car notre progression suscite la peur chez les tenants du pouvoir (UMP PS)
    Des mesures d'intimidation risquent de nous être infligé lors de nos rassemblements. L'altercation de NDA devant l'ambassade grecque n'en est-elle pas la preuve par l'exemple. Ils vont chercher à faire peser sur nous toute la haine dont ils sont capables pour nous déstabiliser. Assurons nous que toutes nos actions sont suffisamment encadrées pour éviter les débordements et les manipulations. Un service d'ordre militant est plus que jamais nécessaire. Soyons les garants de notre révolution citoyenne, osons et résistons.

  4. 154
    Sylvain dit:

    Yann, j'ai écouté Hollande ce soir et je peux témoigner que son discours est en train de changer! On ne va pas tout de suite lui courir après mais j'ai l'impression qu'à force de subir des remontées de bretelles, le sieur commence à réfléchir un peu. Si Hollande pouvait continuer sur sa lancée et revenir sur certaines propositions concernant la retraite et les 35 heures, alors peut-être redeviendra t-il fréquentable? Est-ce que quelqu'un a prêté une oreille(même distraite...!) à son meeting de Rouen?

  5. 155
    Bien Modestemenent dit:

    Le Point annonce 7000 personnes pour le meeting de FH à Rouen...

  6. 156
    tchoo dit:

    Fait pour (mon) députée!
    Et arrêtez donc avec Dupont-Aignan si il veut faire des mamours au front de gauche, il n'a qu'a le déclarer publiquement.
    Le Front est un rassemblement de partis, alors il pourrait si il voulait (quoique, il lui faudrait avaler quelques chapeau!)

  7. 157
    QuienSabe_PG66 dit:

    yann guérin#154
    "Ne nous renvoyez pas dans l'abstention en flirtant avec le PS."
    Bon nombre de militants PG, dont je suis, y veillent scrupuleusement, de l'intérieur, sans compter tous les autres camarades et sympathisants. Le mouvement est lancé, nous n'avons rien à perdre et pas d'autres choix que de gagner, tous ensembles.
    Mais je crois que J-Luc se recentre sur l'essentiel quand il conclut : "Ces déclarations montrent qu’on ne peut à la fois plaire à la City et rassembler la gauche. Pour ma part j’ai choisi. Et François Hollande ? Voilà le débat qui compte avec lui. L'entrée en campagne de Nicolas Sarkozy nous fixe d'autres urgences que les garanties à bon compte données à la City."
    Laissons F.H. fanfaronner à droite à "gauche", et se pousser du col à l'international. Il est d'une prudence de serpent, et taiseux comme un fourbe. Rien qui n'inspire vraiment confiance... ça va finir par se voir. C'est même notre boulot ;-)

  8. 158
    Rémi dit:

    Interpellation des députés par rapport au MESF, a participé !

    Courriel envoyé au Député-Maire. Vu qu'il s'agit d'un député UMP, il serait étonnant que ce courrier puisse avoir comme effet autre chose qu'un confetti jeté dans la galaxie libérale. Mais bon, espérons qu'il pourra faire écho à tous les autres!

    @Webmestre: je me permets de poster à nouveau après une auto-quarantaine suite à votre menace de m'expulser définitivement. Je reconnais avoir eu un comportement trop "facebouquien" en postant des "liens fournis sans aucune explication ou commentaire personnel sur leur contenu autre qu'une recopie (partielle) de leur contenu".
    Je m'en excuse, car ce n'était pas mon intention, juste une envie de partage. Je comprends que vous ayez pu être excédé à ce point, vu le niveau de vigilance qui vous incombe, sans cesse accru de part l'affluence sur le blog. Puis-je considérer que l'incident est clos ?

  9. 159
    Sergio dit:

    @ yann guérin et Nicolas Treme:21h53 et 22h07
    Je pense que les dirigeants du FdG que tu cites, Yann, veulent simplement réorienter le combat et les discours sur le MES par exemple et sur le contenu des programmes. Ils ne veulent pas donner l'impression de vouloir polémiquer plus longtemps sur ces petites phrases arrogantes et révélatrices d'un faux socialiste parce que cela ferait trop le jeu des médias, -pardon, des médias, et également des finances et de sarko, ce qui revient au même pour nous. Type de commentaire ripoux et ricannant : "ah, vous voyez cette gauche, ils ne s'entendent même pas ! c'est la pagaille, etc, etc..."
    En revanche la vigilance demeure pour nous tous : "pas touche à nos potes du PCF" ! Continuons à obliger les vrais-il y en a encore - et pseudo-socialos à se positionner concrètement par rapport à l'actualité: la Grèce,le smic, la retraite à 60 ans, la finance, le protectionnisme social et écologique européen, l'impôt progressif, etc,etc.
    On ne lâche RIEN !

  10. 160
    yann guérin dit:

    Sylvain, j'écoute Hollande aussi. il change de discours en fonction des moments et de la vitesse du vent. ce type n'est pas fiable pour un rond. C'est un faux jeton et une crapule de très grande envergure. C'est un adversaire de la classe ouvrière
    j'espère que le FdG arrivera en tête le soir du 1er tour, mais si par malheur c'était le PS, nous serons peut-être amenés à voter flanby pour virer l'autre excité, mais il faudra que le front de gauche se place immédiatement en opposition de gauche et précise bien que c'est un appel à voter par défaut, exactement comme ça a été fait en 2002 pour Chirac. Une part non négligeable des gens qui soutiennent le FdG viennent de l'abstention. j'en fais parti. je ne soutien le FdG que s'il garde ses distances avec le PS. Tout rapprochement serait fatal.

  11. 161
    le Prolo du Biolo dit:

    @ - 158 - Sylvain
    "j'ai écouté Hollande ce soir et je peux témoigner que son discours est en train de changer!"

    Et d'après toi le vrai Hollande c'est celui qui rassurent les financiers de Londres ou celui qui rassure les électeurs de Rouen ? Gaffe aux caméléons camarade Sylvain, on ne sait jamais vraiment de quelle couleur ils sont...
    Sinon, je me demandais si la nouvelle lubie référendaire de Mr Sarkozy allait aussi concerner les Grecs ? Aux dernières nouvelles, un certain Merkozy était plutôt contre il y a quelques semaines et un certain Papandréous s'était ramassé une avoinée sur le sujet.

  12. 162
    Zapping dit:

    La réaction de Jean-Luc Mélenchon au 20h de France 2 après la déclaration du candidat Sarkozy est publiée sur le Blog :
    http://www.jean-luc-melenchon.fr/2012/02/15/reaction-au-20h-de-france-2-sur-le-candidat-sarkozy/

    Hauts les coeurs ! Ardents à la lutte !

  13. 163
    yann guérin dit:

    A ceux qui m'ont répondu, j'écoute ce que vous dites, pour l'instant j'ai confiance dans le Front de gauche et dans notre candidat, pas de problème, mais ne perdez jamais de vue que nous sommes beaucoup au Front de gauche à avoir un rejet profond du PS. Je conçois que ce n'est pas facile pour nos représentants de ménager toutes les sensibilités, et j'en tiens compte. Mais je suis vigilant. pas de compromission.

  14. 164
    Red@rt (13) dit:

    @Sansebar
    Merci, ta réponse me rassure! Si c'est le coeur du sujet, nous devons parler du fond et être capable d'argumenter!
    FH n'est pas à sa première contradiction. Cependant il à plutôt pour habitude de noyer le poisson et d'éviter les réponses claires. Pour le coup, c'est très différent. Sa réponse est ferme et argumentée! Il ne fait pas semblant, il n'est pas fuyant, il ne dit pas des phrases vagues. Ces affirmations induisent clairement que le MES et le TSCG n'impliquent pas de transfert de souveraineté, ni de changement institutionnel majeur. C'est un mensonge énorme! Il me semble que c'est beaucoup plus grave que l'hypocrisie dont on parle d'habitude.
    Ces questions sont très complexes. C'est purement du droit constitutionnel. Jean Luc Mélenchon à expliquer les grandes lignes mais il me semble qu'il est nécessaire d'être beaucoup plus précis tout en étant capable de vulgariser. C'est complexe!
    Il faut que nous puissions dire clairement et simplement quels sont ces changements institutionnels et ces transferts de souverainetés. Je vais essayé de synthétiser par moi même.
    Par ailleurs, il me parait souhaitable que nos représentants mettent FH face à cette contradiction:
    Il y a tel et tel changements institutionnels. Il y a tel et tel transferts de souverainetés.
    FH déclare que le peuple doit être consulter en cas de changement institutionnel ou transfert de souveraineté.
    FH devrait donc se prononcer pour un référendum
    Au lieu de cela il s'apprête à votez le texte à l'assemblé le 21 février et laisse entendre au peuple que rien de cela n'est en question
    FH ment ouvertement au peuple français sur des sujets aussi grave que la souveraineté. C'est énorme!

  15. 165
    shakti dit:

    Moi aussi j'ai envoyé un Mail au PS pour leur demander de voter NON au Mécanisme européen de stabilité financière le 21 février à l’Assemblée!
    JE le leur rappellerais le 19 ou le 20!

  16. 166
    marco polo dit:

    Je n'ai aucun doute sur la volonté centriste de Hollande. Mais il n'en n'est pas de même pour tous les socialistes, y compris les députés et sénateurs. Donc autant je trouve normal la réaction de Jean-Luc Mélenchon et du PCF, autant il est normal de laisser la porte ouverte à toute possibilité à des socialistes de se retourner avec le FdG, le plus nombreux possible. Il faut considérer qu'actuellement la droite et l'extrême-droite en France et en Europe met en place un coup de force qui peut déboucher sur une authentique dictature économique et politique, le pouvoir aux banques et à la finance. L'effort à fournir est de sensibiliser les gens sur la gravité, l'importance que revêt pour leur avenir, celui de leurs proches, une telle mise an place, le MESF est l'outil qui peut permettre cette dictature. Il faut que la direction du ps ouvre les yeux sur l'impasse dans laquelle il s'engage, il faut que les militants du ps ouvrent les yeux aussi. Et qui peutle faire ? principalement le FdG. Comme JL Mélenchon le soukigne, plus nous serons forts sur ce coup-là, plus nous pèserons lourd dans les élections. Et je pense que nous pouvons peser lourd, très lourd.

  17. 167
    Jean Jolly dit:

    Rue de Solférino, tout en haut de la pyramide socialiste (PS), ils trompent énormément pour faire avaler au peuple le "TINA", une pilule qui fait croire qu'en accompagnant patiemment les requins de la finance nous serons forcément bénéficiaires des miettes qu'ils sèment en cours de route, car il faut savoir qu'un requin ne peut vivre sans mouvement... Requins de la bourse (mondiale) = mouvements financiers.

    A la base (de la pyramide) ils sont moins convaincus par le programme proposé par François Hollande et dont Nicolas Sarkozy bave de jalousie... il faut donc leur expliquer que les vrais socialistes sont au Front de Gauche avec nos amis communistes, ainsi qu'avec nos amis de la Gauche Unitaire, de la FASE et pardon de ne pas citer toutes les associations qui nous rejoignent, elles savent le moment trop important pour privilégier d'abord l'humain avant la publicité.

  18. 168
    Zapping dit:

    Une vidéo de Jean-Luc Mélenchon lors de la manifestation de lundi 13 février à Paris en solidarité avec le peuple Grec :
    http://www.dailymotion.com/video/xopqh4_j-l-melenchon-solidaire-du-peuple-grec_news

    Hauts les coeurs ! Ardents à la lutte !

  19. 169
    YanDuPic dit:

    @marco: j'abonde totalement. Il ne faut pas être offensant vis-à-vis de ceux qui sont et croient (et souffrent) au PS. Argumenter, discuter, et s'ils se laissent persuader d'assister à un meeting c'est presque gagné! :)

  20. 170
    Guilloux dit:

    Je viens d'envoyer un message au député socialiste de ma circonscription au sujet du MES: sera-t-il présent, votera-t-il oui ou non ?

  21. 171
    Cathar(31) dit:

    J'ai envoyé il y a 3 jours à 2 députés socialistes (ancienne et nouvelle circonscriptions de rattachement de ma commune) une lettre relative à leur position sur le MES. J'attends impatiemment une réponse...
    Pour la Grèce, l'Allemagne réclame la suspension des élections prévues prochainement: suite aux dernières mesures austéritaires qui humilient et saignent les grecs, le parti de la gauche démocratique, le PC grec et la coalition de gauche radicale cumulent près de 42,5% des intentions de vote... C'est ici... La fameuse Troïka sur son barril de poudre ne sait plus trop quoi faire de la grenade dégoupillée qu'elle a entre les mains...

  22. 172
    lafon dit:

    Jean-Luc, dans tes meetings ou interventions tu parles emplois logements et bien d'autres thémes cruciaux et c'est hyper importants. La santé est avec toute la protection sociale en train d'étre détruite hopitaux centres de santé fermetures fusions mutualisations une régression sans précédent plus d'infirmiére de médecin la France met en danger les citoyens castrophe sanitaire programmée. Je suis prétre a toute rencontre avec des compagnons de campagne pour en témoigner en détails afin que le peuple sache que le recul historique sur les soins est largement commencé. Je suis syndicaliste dans la santé infirmiére de secteur psychiatrique. J'ai des infos que le peuple doit connaitre. Il y a des propositions fortes a faire. La santé a une place capitale dans la vie des citoyens de la dépend la possibilité de se projeter.

  23. 173
    jnsp dit:

    J'ai lu la traduction de FH au Guardian. Le contenu est catastrophique mais la traduction aussi.

  24. 174
    LR dit:

    Mission accomplie pour moi. J'ai contacté mon député François Lamy qui est de surcroît au PS.
    À votre tour!
    LR

  25. 175
    lenormand dit:

    Dupont-Aignan. Il s'était rendu il y'a 1 an en Grèce pour soutenir une manifestation du peuple, il avait été acclamé. Qui peut penser que NDA était présent pour se faire de la publicité devant l'ambassade, quelle blague !
    A toutes fins utiles je rappelle que NDA s'est opposé à la privatisation de la poste, d'edf-gdf, des autoroutes et a voté contre la loi sur les retraites.
    Personnellement si j'avais pu je me serai rendu à ce rassemblement en soutien au peuple grec mais il est vrai que je ne savais pas que c'était sur invitation. Au temps du conseil national de la résistance gaullistes et communistes travaillaient ensemble. Ces personnes étaient elles moins sectaires que maintenant ?
    Points communs entre Jean-Luc Mélenchon et NDA ils ont quitté leurs partis d'origine (PS et UMP) il y'a quelques années et sont présidents de partis disons... modestes et surtout ils sont tous deux sincères, désinterressés et ont voté contre le traité de Lisbonne. C'est déjà beaucoup.

  26. 176
    Jean-Luc T dit:

    @ tous
    Le P'itaine de gros temps a dit tout le monde sur le pont ! Alors, il est 0 heure 20 et je reviens de "tracter" comme quand j'avais 20 ans (j'enai 62) "tracter" ça veut dire que je suis allé sur le site Place au peuple et que j'ai téléchargé des tracts FdG et que j'ai imprimé seulement 50 (plus d'encre), ensuite, les tracts dans une poche et un grattoir dans l'autre j'ai fait le tour des environs. Les tracts ça va vite, donc ensuite je me suis mis à la recherche des affiches notamment FNux bilan deux affiches de la Peine deux Hollande (désolé ex camarade) une Dupont Aignan. C'est très bien, j'avais besoin de faire un peu de sport. Je vais aller à l'usine, même si c'est pas à côté, mais il faut plusieurs centaines de tracts pour que ce soit "rentable" Bonne nuit à tous, il y a toujours quelqu'un qui veille sur nous (les uns les autres).

  27. 177
    DINU dit:

    J'étais jadis, en arrivant en France, à 30 ans, profondément admirative de ce que la "démocratie" permet aux individus. Depuis, 23 ans ont passé et petit à petit j'ai conclu que la dictature de Ceausescu avait "l'élégance chevaleresque" d'être affirmée, visible au grand jour et de ce fait chacun savait comment se protéger et s’accommodait à ne pas en dire du mal pour bien mener sa vie. Ce n'était pas par peur, mais pour certains par lâcheté, pour d'autres par carriérisme, ou bien par indifférence.
    Moi qui ai connu deux modèles de société, je constate avec amertume que les dictatures (de droite comme de gauches) "se valent" (pour paraphraser ce "grand humaniste" dont j'ai du mal à trouver le nom !) Au pays de ma naissance il ne fallait pas dire n'importe quoi n'importe où, ça aurait pu être entendu par des oreilles malveillantes. Dans mon pays d'amour et de re-naissance qui est la France, n'importe quoi peut être dit n'importe où. L'oreille malveillante ne risque pas d'entendre le cri de détresse... ton âme du devant de l'Assemblée du peuple, qui s'est envolé vers un monde meilleur, en est la parfaite illustration de ce que les humains font aux autres humains.
    J'avais perdu tout espoir de voir un jour quelqu'un se détacher du troupeau, pour, comme dans la "Ferme des animaux" dire ce qui doit être dit, pour que des mots comme dignité et humanisme ne disparaissent pas du fond usuel du Français parlé.
    Heureusement, vous avez surgis à temps Jean-Luc Mélenchon ! Je n'avais pas de candidat pour ma vision d'une société humaniste! Aujourd’hui je sais que l'espoir pointe !
    De grâce, restez droitement assis sur vos principes, rendez-lez pures et compréhensibles et surtout, surtout : dites ce que vous allez faire et faites ce que vous dites! Il y a urgence de rétablir la valeur du mot "probité" !

  28. 178
    anon dit:

    Félicitation pour votre campagne. Vos meetings, qui relèvent plus de l'éducation populaire que de la propagande politique, sont un vrai ressourcement au milieu de tant de mensonges et de manipulations (surtout venant de l'UMP). Puissiez vous continuer votre combat et devenir une force politique incontournable à coté du PS! Ce qu'il faut pour ce pays, c'est un FG à 20% à chaque élection !

  29. 179
    Jean Jolly dit:

    Nicolas Dupond-Aignant se dit "gaulliste" et c'est son droit... de Gaulle disait des Français qu'ils étaient des "veaux".
    Il faut donc en finir avec le servage, la servitude, l’esclavage et cette étrange habitude "gaulliste" de considérer l'humain au rang de l'animal.
    Vive la Sixième République !

  30. 180
    ElGuido dit:

    @bebeus 141
    Merci pour le lien sur NDA. Moi aussi je l'estimais bien avec quelques réserves (notamment qu'il ait fait partie des Young Leaders de l'amitié franco-américaine comme le sieur Montebourg) mais à partir de maintenant, mon estime est complètement tombé car il traite le FdG et Mélenchon de sectaire de gauche.
    Et puis pour être honnête, j'ai des doutes sur les gens qui veulent sortir de l'euro sans avoir fait le nécessaire et discuté à fond avec les autres pays comme le propose le FdG. Je les soupçonne de rouler pour les américains et tout ceux qui ont parié sur la chute de l'euro.

    Il faut se méfier des paroles mielleuses. Je pense que seul le FdG a une force sur le terrain pour gouverner. NDA, Asselineau, Cheminade,...etc disent peut être des choses bien mais malheureusement sur le terrain des luttes sociales on ne les voit pas. Il faut être pragmatique, on ne peut pas gouverner sans élus, sans militants, sans syndicalistes, sans....

  31. 181
    martin dit:

    @131 afournier
    L'expression qui tue, c'est "l'argent du contribuable". Faux! Le contribuable s'étant délesté d'une somme fixée par la loi, cet argent n'est plus à lui. Quand tu dépenses ton salaire, tu dépenses "l'argent de l'employeur" ? L'argent collecté par les impôts est de l'argent public, il appartient à la collectivité, pas à ceux qui ont payé l'impôt. Cette expression est considérée comme normale dans les pays anglo-saxons (taxpayers' money).
    Au fond, on retrouve là le débat entre la loi et le contrat.

  32. 182
    antony dit:

    En ce qui concerne le dialogue avec le PS:
    Pour la premiere fois, je ne vais pas voter blanc à une présidentielle. Merci au FdG pour ça. Nous avons tous une limite pour laquelle nous envisagerions ou pas de voter PS le cas échéant au 2eme tour. Pour certains, il faudra que Hollande accepte 100% du projet FdG, pour d'autres juste une mesure ou deux.
    En ce qui me concerne, s'il n'y a pas :
    - la 6eme république
    - la planification écologique
    - le rejet du traité de lisbonne
    le PS n'aura pas mon vote.
    Tous à la bastille pour être au 2eme tour!

  33. 183
    Menjine dit:

    Je suis comme beaucoup ici les petites phrases de Hollande hier et surtout son allégeance à la finance me restent en travers de la gorge, et si l'incident doit être déclaré clos par nos dirigeants il laisse des traces brûlantes chez nous les militants. Comme beaucoup ici à moins d'une évolution de Hollande et d'un rapport de forces très favorable au fdg après le premier tour, je n'irai pas voter pour Hollande si cela se présentait, mais comme je crois vraiment à la présence de Mélenchon pour la compétition du deuxième tour je saurai pour qui voter.
    Mais je pense que le moment présent est celui où nous devons tendre toutes nos forces en vue de stopper l'adoption du " mécanisme européen de stabilité financière", pour cela il faut non seulement engueuler nos députés et sénateurs, mais convaincre, et fissa, les parlementaires de gauche élus avec nos voix de "disparus de moindre influence actuelle", avec nos voix de "résidus d'une autre époque" que s'il sont nos représentants c'est qu'on a pensé qu'ils étaient plus ou moins de gauche. Notre tache urgente c'est de préparer un vote contre ce traité qui ne nous laissera aucune marge de manoeuvre. Il faut que dans les cinq jours qui nous séparent de ce 21 Février nous mettions toutes nos forces, notre astuce dans cette bataille. Mélenchon ne donne pas d'habitude de consignes, s'il le fait dans ce billet c'est que c'est gravissime. Laissons tomber les analyses des propos d'Hollande ne sondons pas les reins et le coeur de Chevènement ou Dupont-A et concentrons vraiment,urgemment, avec détermination sur ce vote dans 5 jours.Le résultat du vote clarifiera les choses et nous verrons qui ose encore s'il a voté pour,ou s'il s'est abstenu, ou s'il n'a pas pris part au vote, se dire de gauche

  34. 184
    anon dit:

    @antony
    Si le PS arrive devant le FdG, il ne pourra pas reprendre 100% du programme du FdG... chaque programme a sa cohérence, donc c'est pas possible.

  35. 185
    martin dit:

    @124 vm, @143 QuienSabe_PG66
    Merci pour le lien vers la lettre d'Anne Fraïsse. C'est la même politique, toujours, partout. Toute l'énergie va au démantèlement du service public et à son remplacement par la loi de la jungle. Rien d'autre n'est entrepris, et c'est la solution proposée pour tous les problèmes.
    Tant que les partis soc-dém européens feront semblant de regarder ailleurs, ils n'auront pas de légitimité. En France, ça va, avec le FdG, mais ayons une pensée et un peu plus pour les centaines de millions de camarades européens qui sont pieds et poings liés à un parti unique passé à l'ennemi.
    Salut à Fred Barbosa qui a Valls comme député et qui dit en gros "si c'est comme ça je ne voterai pas Valls, euh... d'ailleurs pourquoi je voterais pour Valls..." Excellent! Valls est notamment célèbre pour avoir proposé un moment de changer le nom du PS (motif: le social est décidément trop ringard, il faut se recentrer sur les "valeurs").
    PS: le prénom de Brecht s'écrit Bertolt

  36. 186
    Menjine dit:

    A propos du MSE:
    Un paragraphe fondamental du billet de Mélenchon, dont il faut à mon avis faire état dans tous nos courriers c'est celui où il rappelle l"erreur" de Hollande qui dit que le MSE et le traité ce n'est pas la même chose, Mélenchon produit le texte : « le présent traité et le TSCG (traité « sur la stabilité, la coordination et la gouvernance dans l’union économique et monétaire ») sont complémentaires dans la promotion de la responsabilité budgétaire et de la solidarité au sein de l'Union économique et monétaire » et il conclut en disant qui vote l'un doit voter l'autre. Il faut répandre, répéter cet argument, il est imparable et aucun député ne devra pouvoir dire qu'il n'avait pas compris à quoi il s'engageait. Je compte le rajouter à la lettre proposée par Eric Roussel je la poste demain.

  37. 187
    anon dit:

    Hollande et son interview au gardian
    C'était un exercice de communication adressé aux anglo-saxons pour qui Socialiste = Stalinien. Il faut bien comprendre que Hollande prépare le prochain quinquennat, et qu'il se doit dés maintenant d'adopter des postures "diplomatiques" vis à vis de nos futurs partenaires internationaux. Je suis d'ailleurs heureux de voir que M. Mélenchon ait déclaré cet incident clos. L'heure n'est pas aux divisions inutile, nous ne ferions que renforcer l'UMP et le patronat.

  38. 188
    mrben dit:

    @anon 190
    C'est quoi la différence entre maintenant et après son élection qui l'encourage à pipoter les partenaires aujourd'hui avec un programme compatible libéral alors qu'apparemment ce ne sera pas le cas. Comment il s'y prendra après par exemple pour se mettre à combattre la finance sans froisser les partenaires ? Ou alors pourquoi il se ficherait de leur susceptibilité en ce futur moment ?
    Tu crois que c'est pour ça qu'il reste vague sur son programme anti-finance justement ? (Sauf erreur je ne me souviens pas avoir lu une liste de mesures.)
    Et aussi qu'il vote un traité dans une semaine qu'il trouve mauvais en fait ?
    C'est space de challenger ses électeurs de la sorte.

  39. 189
    Labassijysuis dit:

    Ceci est hors sujet et sera donc bref :
    Concernant la supercherie médiatique qu'a été la confrontation Clémentine Autin / Nicolas Bay au pseudo-grand journal de canal+, je vous recommande la lecture du décryptage de la séquence par l'excellent site d'Acrimed.

  40. 190
    ermler dit:

    @ Sylvain, Prolo du biolo

    Visiblement, il y a deux Hollande. Celui des meetings et celui des plateaux de télé et des ITW.
    Le premier fustige la finance, le second la rassure. Double langage, double visage... La question est : le quel des deux discours s'accordera avec les actes, si ce monsieur accède au pouvoir ? La réponse - peut-être - dépendra du score de Jean-Luc Mélenchon.
    Message à faire passer à nos amis de gauche tentés par le vote Hollande.

  41. 191
    Perceval dit:

    Pour reparler encore un peu de NDA, je suis complètement d'accord avec l'analyse de Dudu87. J'ai parlé avec beaucoup de Gaullistes qui préfèreraient surement voter pour J.L Mélenchon que pour Sarkozy ou Hollande. Certains doivent espérer secrètement que NDA n'ait pas ses signatures pour pouvoir, sans états d'âme, exprimer un vote qui aura beaucoup plus de poids. Attention à ne pas les rebuter pour des raisons accessoires, attention à ne pas nous aliéner ceux qui sont peut être à deux doigts de nous soutenir ouvertement. De même pour NDA, attention à ne pas le réduire à un "nationaliste" ce qu'il n'est pas, ni même simplement à un souverainiste.
    Pour beaucoup de luttes, en particulier celles qui concernent le numérique, Dadvsi 1, 2, Hadopi, 1, 2, Loppsi, Acta etc, il a toujours été du bon coté dès 2005 pour Dadvsi 1, ce qui n'est pas le cas loin de là, des socialistes.
    Et puis, depuis quand aurions nous peur de la récupération ou de l'opinion de la presse oui-oui ? De toutes facons ils raconteront n'importe quoi, alors...
    Rendez vous pris pour Bastille, et pour le MES, j'avais déjà emailé dès Septembre à ce sujet tous les députés, ce que je vous invite tous à faire et pas seulement vos députés locaux. Je vais recommencer cette démarche. Vous aurez la surprise d'obtenir des réponses venant de droite comme de gauche exprimant leur opposition à ce projet.

  42. 192
    François dit:

    Bonjour à tous.
    Je serais à la Bastille, le Peuple souverain l'emportera!
    Liberté, Égalité, Fraternité, aux Armes, Citoyens!

  43. 193
    Ardéchoise dit:

    Pour ceux qui aiment les contes, je vous conseille de lire ou d'écouter sur internet "Béquilles, un conte des sages de l'Inde". Apprenons tous à vivre sans béquilles avec le Front de Gauche!

  44. 194
    nicole dit:

    Merci à Eric Roussel message 7, pour son projet de lettre aux députés. C'est vraiment un travail utile qu'il a fait là !
    Je viens d'en envoyer une copie légèrement personnalisée au député PS de la Mayenne (lieu de ma future adresse) qui s'était abstenu à Versailles.
    Il faut aussi mettre une petite introduction plus personnelle et rester très correct !
    Pour ma part, j'habite au Japon. Jusqu'à présent nous avions des sénateurs mais pas de députés.
    Cette année pour la 1ère fois nous aurons 1 député par circonscription.
    Pour l'instant mais il n'y a pas encore de candidat FdG pour être député pour la 11ème circonscription (la mienne) !
    Comme chaque année je viens en France en mars et je serai à la Bastille le 18 mars !

  45. 195
    Messaoud dit:

    Franchement,
    A choisir entre un homme qui vous dit “je fais ce que je dis” et fait le contraire, un autre qui vous dit “Croyez ce que je vous dis » et dit son contraire, et enfin un homme qui vous dit « voilà ce qu’il faut faire, faisons le ensemble » et vous associe au projet, lequel allez-vous choisir ?
    Le reste n'est que billevesées, on n'exige de nous l'honnêteté alors que les élites du pouvoir et de la finance se considèrent au-dessus des lois, ils voudraient maintenant inscrire ça dans le marbre en s'accordant un statut d’impunité totale au travers du MES.
    Et on aurait rien à dire ? tout citoyen digne de ce nom doit se révolter contre cette infamie, d'où qu'il soit, alors français de tous horizons politiques, encartés, sympathisants, abstentionnistes...rejoignez la lutte, la France a besoin de vous et le FdG vous accueille à bras ouverts, nous ne sommes pas des ennemis, nous sommes les gardiens du temple des valeurs qui nous unissent et qui font rayonner la France dans le monde entier.
    Liberté, Egalité, Fraternité

  46. 196
    marj dit:

    Je suis d'accord avec Sergio et d'autres concernant l'incident Hollande, incident trés révélateur de ce qu'est devenu le PS, qui peut s'étonner que FH rassure la finance ?
    Toutefois, il faut faire trés attention car cette petite phrase a été relayée avec grand bruit par le "Figaro" qui se réjouit des divisions à gauche. D'autre part, Hollande devra faire trés attention parce qu'une bonne partie des électeurs qui s'apprêtent à voter pour lui le font uniquement pour virer Sarkozy mais se situent sur une ligne trés proche de la nôtre. Il n'a pas les coudées franches car le débat qu'il ne veut pas affronter à gauche, commence à avoir lieu dans les chaumières.

  47. 197
    Invisible dit:

    Je dégrade le triple A de France Inter. Chez eux, c'est Marine Le Pen l'expert que l'on consulte pour départager Sarko/Hollande.

  48. 198
    Lupi jean-claude dit:

    Bonjour à toutes et à tous
    @Red@rt (13)
    Le MES n'est qu'un simple transfert de souveraineté.C'est remettre le destin des peuples européens entre les mains d'une société anonyme basée au Luxembourg et jouissant d'une impunité totale ainsi que ces membres.A ce niveau là je crois qu'il faut redefinir le mot transfert.FH l'a déclaré à la presse Anglaise les socialistes privatisent tout ce qu'il peuvent.Oui ton analyse est la bonne FH ment mais pour un homme qui veut être calife à la place du calife ne pas se rendre compte qu'a partir de la création du MES les gouvernements n'auront plus de raison d'être car du moment que l'on est plus maitre du destin de la nation cette nation n'existe plus.On pourraitencore comprendre si cela se faisait pour une institution élue mais pour une société anonyme je crois que là on touche le fond de l'horreur quand on sait que c'est uniquement le coté financier qui interressent ces créatures je n'ose même pas penser aux horreurs et aux dérives.
    Ce projet est tout simplement de la folie et il faut bien le dire dès maintenant à FH que pour simplement avoir pensé de pas voté NON le FdG ne lui donnera aucune voix voire même votera contre car je le redit cet individu est pire que Sarko est son entourage aussi malhonnete car n'oublions jamais qu'ils fréquentent les même table et travaillent pour les mêmes personnes,il suffit de voire le chef de campagne l'un des pire lobbyiste du CAC40.

  49. 199
    j-jour dit:

    Très bonne idée que d'avoir inséré le Web télé, la cinquième saison en quelque sorte, celle des tempêtes, que Vivaldi n'avait pas prévue, mais que sa musique accompagne à merveille.
    Et la musique de générique, que l'on entend aussi au début des meetings, elle vient d'où? Je la trouve très bien aussi.

  50. 200
    Kalos dit:

    Et la Troïka continue : ultimatum, diktats, humiliations pour le peuple grec.
    D'près F. Leclerc sur le blog de JP Jorion voici la question que la Troîka se pose :
    "Comment donner le plus de force à la démonstration que nous voulons faire, pour faire plier les Grecs tout en leur accordant des fonds - ce qui nous expose à ce que ce nouveau sauvetage ne fonctionne pas plus que le précédent- ou bien en les excluant une fois pour toutes de la zone euro comme des pestiférés" Autrement dit qu'elle est la solution la moins chère pour les Banksters du Capitalisme d e l'euro- fascisme (comme dit E TODD): sauver la Grèce ou la couler ? Le quotidien grec Kathimineri rapporte que le gouvernement grec voulait trouver les 325 millions démandés par Junker en réduisant le budget militaire. mais la Troïka demande que ces 325 millions soient prise sur les retraites. Il y a là de quoi réfléchir : la Grèce apparaît comme le laboratoire de la baffe que les Banksters eurofascistes veulent mettre à tous les peuples d'Europe.

Pages : « 1 2 3 [4] 5 6 7 8 9 10 1114 »


Blog basé sur Wordpress © 2009/2015 INFO Service - V3 Archive