28sept 11

Communiqué de presse du 28/09/2011

Taxation des transactions financières : 13 ans de retard !

Ce billet a été lu 711 fois.
Exporter ce billet au format pdf Envoyer ce billet à un ami Imprimer ce billet

Monsieur Barroso vient de proposer l'instauration de la taxe Tobin en Europe.

C'est treize ans de retard depuis la création d'Attac et douze depuis que j'ai déposé pour la première fois cette proposition au Sénat le 1er décembre 1999 (sous la forme d'un amendement soutenu à l'époque par 46 sénateurs).

Cet évènement est un démenti cinglant à tous ceux qui prétendaient cette mesure impossible. Cela prouve qu'il est possible comme le demande le Front de Gauche de désobéir au Traité de Lisbonne qui interdit les limitations à la libre circulation des capitaux. Cela démontre aussi qu'il est possible d'appliquer cette taxe à un groupe de pays sans attendre que tous les autres pays l'aient décidé, comme l'envisage Barroso avec un projet de coopération renforcée.

Je déplore que la proposition Barroso envisage une taxation réduite pour les produits dérivés, alors que ce sont les transactions les plus massives et nocives pour l'économie réelle.

Dans ces conditions, et sans attendre une éventuelle décision européenne en 2014, j'appelle à l'application immédiate en France d'une taxation des transactions financières, comme nous y autorise déjà l'article 235 ter ZD du code des impôts, voté par la gauche en 2001.

En 2012 si le Front de Gauche gouverne, il décidera d'appliquer une telle taxe de manière uniforme sur tous les types de transactions.

 

Communiqué de presse du 28/09/2011


Blog basé sur Wordpress © 2009/2013 INFO Service - V4
Screenshot