30juin 11

Place au peuple !

Discours de lancement de la campagne présidentielle du Front de Gauche

Ce billet a été lu 17 211 fois.

Mercredi 29 juin 2011 se tenait place des martyrs de la bataille de Stalingrad, au pied du métro Jaurés, le 1er meeting de la campagne présidentielle du Front de Gauche. Voici l'intervention prononcée lors de cette soirée devant plus de 6 500 personnes par le candidat commun Jean-Luc Mélenchon.

Cette vidéo a été consultée 26 689 fois


190 commentaires à “Discours de lancement de la campagne présidentielle du Front de Gauche”

Pages : « 1 2 3 [4]

  1. 151
    CLAVEL BERNARD dit:

    Sur la vidéo, c'est Mélenchon ou De Gaulle ? Ca c'est de la com... ça c'est un projet politique. Grosse agitation programmée par la CGT pour la rentrée. Le coup de 95 quoi !

  2. 152
    Nicolas B. dit:

    Voici une première vidéo d'Argelès, du comité Front de Gauche local de La Garde Le Pradet.

  3. 153
    Pierre34 dit:

    Jean-Luc Mélenchon n'était pas à Monaco, mais il était, aujourd'hui à la Paillade, quartier populaire de Montpellier, pour rencontrer la coordination du Front de Gauche des quartiers populaires. Une rencontre fructueuse et constructive pour l'avènement de la nouvelle France, celle à laquelle nous aspirons, solidaire et fraternelle.

  4. 154
    Air One dit:

    Plus j'écoute Montebourg, plus je lui trouve du talent et des idées communes avec le PG, moins je comprends qu'il moisisse au PS où il est très minoritaire. C'est certes la quasi assurance d'un emploi bien rémunéré à vie mais il est encore jeune, talentueux et combatif.
    Le PS se "centrise" de plus en plus il n'y aura bientôt plus de place pour les vrais gens de gauche (le peu qui reste n'est pas écouté), Montebourg devrait y penser, la relève se trouve au PG, plus au PS.
    Pareil pour ce qui reste du NPA, préferer faire 1 % aux présidentielles avec un candidat lambda plutôt que de rejoindre le Front de Gauche n'a pas de sens.

  5. 155
    ermler dit:

    Bonjour Pulchérie D.

    Personnellement je n'ai pas "critiqué" la forme du discours de JL M. sur la place Stalingrad. J'ai noté, comme toi, qu'un discours en pein air conduisait forcément à un ton plus solennel. (v. mon post 105).
    Il est vrai que, sur ce blog, nombreux sont ceux qui prodiguent des conseils à Jean-Luc Mélenchon. Moi, je le prend comme quelque chose de positif, le signe d'une implication, d'une envie de l'aider... et puis c'est bien que la parole entre lui et nous circule dans les deux sens. C'est un peu le but de ce blog, non ?
    Quand aux "donneurs de leçon" (et non plus de conseils), il y en a toujours eu ici. A nous de les remettre en place, surtout quand ils disent des sottises.
    Moi ce qui m'agace un peu, ce sont les distribiteurs d'étiquettes, avec cette nouvelle tendance qui fait fureur sur le blog : JL M = de Gaulle. Ridicule !... Mais je me suis déjà largement exprimé sur ce sujet.

    Réenregistrer le discours de Stalingrad en studio, dis-tu ? Pour lui donner un ton plus intime ? Pourquoi pas. ce n'est pas "farfelu', mais je ne suis pas sûr qu'il faille "immortaliser'ce discours. Il y en aura d'autres. En studio, dans des salles publiques,, que nous manquerons pas de commenter ici. Avec toute la bienveillance (même critique) que nous devons à "notre" Jean-Luc.

    Et toi, que penses-tu de mon nouveau slogan ?
    " Mélenchon, tenez-bon ! "

  6. 156
    Gilbert Duroux dit:

    158
    Air One dit:
    3 juillet 2011 à 15h01

    "Plus j'écoute Montebourg, plus je lui trouve du talent et des idées communes avec le PG, moins je comprends qu'il moisisse au PS où il est très minoritaire. C'est certes la quasi assurance d'un emploi bien rémunéré à vie mais il est encore jeune, talentueux et combatif."

    Je ne comprends pas pourquoi tant de monde s'enflamme pour Montebourg, sous prétexte qu'il a pris le créneau qui lui reste au PS une fois que les autres ont occupé le leur.
    Je dis bien "créneau" et non "crédo". Je ne crois pas une seconde dans la sincérité de ce type. J'ai plus confiance en un Filoche, qui tient avec constance des positions à la gauche du PS, même s'il soutient Aubry (sous le prétexte qu'elle a été élue à la tête du PS grâce à la gauche du PS, Filoche et ses amis croient naïvement pouvoir peser sur sa politique).

    Il ne faut pas oublier que Montebourg s'était fait le héraut de la lutte contre le cumul des mandats... avant de s'apercevoir qu'il était concerné et que ce combat ne valait pas pour lui, qu'il avait de bonnes raisons, lui, de cumuler (tous les cumulards ont toujours de bonnes raisons...)

  7. 157
    citoyenne21 dit:

    Que tous les citoyens estampillés "front de gauche" participent aux primaires socialistes alors et aillent voter Montebourg en masse ! Rien que pour le plaisir déjà de voir les favoris recalés :) Montebourg si il reste au PS, c'est certainement pour des raisons financières. Comme quoi c'est toujours le pognon qui est soit le moteur, soit un frein à une action donnée. Sans doute y perdrait-il en confort en se joignant à nous, il ne faut pas se leurrer. Mais se serait tout de même jouissif que Montebourg au rebut dans les sondages puissent emporter les primaires !

  8. 158
    Genialle dit:

    @ermler : Il tient bon la route.
    Bon tout de suite si Mélanchon = de Gaulle je m'en vais en courant. Et rapidos!
    C'était un militaire De Gaulle avec un esprit étroit et un ego démesuré. Il a juste eu la bonne idée de laisser des "indignés" dans son gouvernement (45). A part cela il était grand par la taille ! Point. En plus l'UMP et le PS se réclame assez de lui, cela suffit. Panoupanou :-)

  9. 159
    jean ai marre dit:

    @ 133 thierryjay93
    De Gaulle : faire une politique de gauche ? On étouffe !

    Ceux qui disent cela ne manquent pas d'air.
    Je partage votre réflexion et si je peux me permettre, j'ajouterais que c'est le Général qui a choisi son premier ministre et successeur : G. Pompidou, le fondé de pouvoir de la Banque Rothschild.
    Les deux hommes forment un tandem efficace. L’audace politique du premier ne perd jamais de vue le réalisme économique du second.

  10. 160
    jean ai marre dit:

    @ 164 citoyenne21,
    Je partage vos ressentis, et dans un précédent post, vous évoquez avec juste raison certaines zones d'hombres.
    Je vous ai envoyé les commentaires de l'avocat de cette femme. La patrouille est passée et à enlevé ce post.
    Rassurez vous l'affaire n'est pas terminée.
    Nous sommes sur un blog d'un présidentiable et nous devons faire preuve de sagesse.
    Je me souviens parfaitement de vos conseils il y a qqs temps..

    Allons voir Jean-Luc, apportons lui tout notre soutien, diffusons les meeting je pense que c'est le plus important.
    Cordialement.

  11. 161
    gerard py 70 DIT dit:

    Bonjour amis et camarades
    J'ai écouté le discours de lancement de campagne présidentielle avec beaucoup d'attention. Car vraiment Jean-Luc Mélenchon, les paroles prononcées ont du sens à la politique que veut mettre en œuvre le Front de gauche, si les electeurs le decident en 2012. La France doit être inondée de tels discours pour convaincre le peuple de voter pour le candidat Mélenchon pour mettre fin a la soi-distante crise. Nous allons prendre beaucoup des poches du capital (200 milliards). Il faut que cesse l'oligarchie droite/extrême droite et même parfois socialiste écolo.
    Les citoyens ne peuvent plus se serrer la ceinture car elle est au maximum.
    Ma France d'amour et de fraternité.

  12. 162
    Jean-Louis CHARPAL dit:

    @145 Pulchérie D
    " Que pensez –vous de cette suggestion d’une mouture du beau discours de J-LM adaptée au style vidéo ?"

    Dans le principe, je ne suis pas contre. C'est à voir. Mais au cas présent, cette initiative risquerait de paraître un peu artificielle. De plus, il va avoir bien des occasions de préciser et compléter le programme du Front de Gauche, dans des conditions techniques moins acrobatiques. Le Front de Gauche disposera alors de documents au top, à tout point de vue.

  13. 163
    jauresist dit:

    Toujours très bien. Mélenchon est décidément à la hauteur des évènements et de l'énergie qu'il faut insuffler au peuple pour déclencher une nouvelle révolution, surtout à cette époque où celui-ci semble flétri, résigné, apathique.
    Camarades communistes, nous avons là un grand capitaine paré pour une tempête historique. Merci d'avoir saisi cette chance!
    Le Front de Gauche s'élargit et se montre de plus en plus divers. Tant mieux car l'ambition du Front de Gauche est de dépasser les modestes frontières de nos idéologies et de nos chapelles respectives, nous communistes, socialistes, écologistes, républicains. C'est le peuple tout entier que nous devons convaincre dans un an. Celà est dit. Et vu la dynamique actuelle, je le crois possible. Je pense que nous devons poursuivre nos démarches de convergence. Notamment en direction d'Europe-Ecologie, dont une fraction non négligeable est bien consciente que c'est le capitalisme qu'il faut affronter et l'oligarchie qui en tire les ficelles.
    Pour celà, il faudra d'une part faire ouvertement un appel à rapprochement en direction d'eux et d'autre part, consolider dans le discours et le programme partagé l'enracinement anti-consumériste/productiviste du bouleversement politique que nous souhaitons.
    Il est pour moi fâcheux de faire-valoir une hausse unilatérale du SMIC, porté à 1600€ nets, alors que le Français moyen doit réduire de façon très marquée son empreinte écologique. Ce n'est pas en promettant de consommer plus que nous serons pédagogues face à l'étouffement de la planète sous notre mode de vie dispendieux.
    Avec vous pour la Révolution Citoyenne!

  14. 164
    gariguette dit:

    J'ai eu le privilège de pouvoir me rendre au meeting place Stalingrad, mon coeur a explosé d'émotion qui le submergeait. Bien sur, Jean-Luc Mélenchon était égal à lui mème, il était comme on l'attendait. Mais je rend homage à toute l'équipe qui se trouvait derrière lui dans la tribune, à tous ceux qui ont pris la parole avant lui, ils ont parlé d'une mème voix, nous sentions leur unité volontaire et non forcée. Je pense que cette équipe est d'une grande valeur et avec eux et Jean-Luc Mélenchon, nous ferons une bonne route ensemble.
    Peuple français: tous pour un, un pour tous.Voilà la devise de notre révolution citoyenne.

  15. 165
    biribi dit:

    En réponse à jauresist
    Il ne s'agit pas de consommer plus, il s'agit d'avoir et d'être : avoir une juste rémunération pour être (être en capacité de faire des choix, exercer son esprit critique en ayant plus de distance, en étant moins le "nez dans le guidon", en desserrant l'étau).
    Bonsoir à tous et toutes, camarades Partisans-es.
    Un premier point : les militants d'Europe Ecologie vont nous rejoindre en nombre non négligeable, car beaucoup semblent avoir conscience de la nécessité de cliver par rapport aux capitalistes verts.
    Un deuxième point : il est tout d'abord dangereux d'opposer le Français moyen (qu'il serait bon de caractériser) au travailleur percevant le SMIC (souvent une travailleuse), ensuite, 1600 bruts (et non nets me semble t-il, dans le PPP) est un salaire véritablement minimum. Nul besoin d'être surendetté ou de surconsommer, c'est juste pour payer des charges fixes, reconstituer sa force de travail, trouver du plaisir dans quelques dépenses culturelles ou autres, être libre de circuler (dans une voiture écolo) dans l'hexagone ou ailleurs, bref, le plaisir des extra ! Respirer comme dit l'ami Mélenchon. Avec 1600 euros, tu ne risques pas de te gaver, c'est juste le prix de la dignité.
    Un troisième point : Front de Gauche !

  16. 166
    DrDeath83 dit:

    Bonsoir,
    Étant sourd, je ne peux écouter votre discours.
    Pourrais-je avoir la version texte du discours, s'il vous plait ?
    Merci d'avance pour votre réponse !

  17. 167
    MS dit:

    Magnifique discours de notre leader charismatique qui, seul actuellement, le plus capable pour obtenir le plus gros score necessaire a la victoire.
    Cependant, les arguments doivent être nuancés pour ne pas prêcher qu'au convaincus qui ne permettront pas de depasser les 15 ou 20%. Ainsi,i l est à rappeler et surtout a mettre en avant la critique tres constructive du mpep du programme partagé comme "plan B" en cas d'explosion (de plus en plus probable) de l'europe monaitaire, si le programme partagé s'applique jusque la.
    Convaincre au dela des frontières pour rendre une initiative politique des plus credibles et surtout possible.
    Non, le statut d'auto entrepreneur n'est pas le précariat generalisé et peut être plus interressant et moins servile que le salariat pour des gens que je connais. C'est surement la seule mesure intéressante de ce gouvernement qui corromps la République.
    La question de la dette souveraine liée aux marchés est un acte de racket bancaire organisé par les tenants du marché globalisé qui dit a présent son nom : oligarchie. Cette loi de 1973 n'est pas contestée, or c'est le socle du système actuel à travers son chantage permanent à l'austérité, à la compétitivité jusqu'à la guerre, de chacun pour soi contre tous et d'armées surpuissantes bombardants tous ces civils ou les multinationales travaillent dans l'ombre a la quête de toutes ces richesses que nous connaissons et que les cours spéculatifs des matières premières et des sociétés qui y travaillent incitent.
    Le Capitalisme est à l'agonie mais, comme Marx lui meme l'a etudié en ne sous estimant jamais ses ressources.
    Egalité ! Que la transition economique necessaire pour un nouveau modele viable s'opère.
    Fraternité ! Vous le portez si bien pour nous Mr Mélenchon, face a notre foule qui parle d'elle même.
    Liberté ! d'avoir la possibilité matérielle et intellectuelle d'être humain pleinement, que seul permet le nécessaire partage d'un monde que l'on habite tous.

  18. 168
    Pierre L dit:

    @les gens qui blablatent ici.
    ça vous dirait d’arrêter de parler du "peuple" comme si vous lui étiez extérieurs, voire supérieurs ?

  19. 169
    Pascale dit:

    Nous étions présents à Lézan, dans le Gard, cet après midi pour le meeting du Front de Gauche dans le cadre de la fête du PCF. Le discours de Jean Luc Mélenchon est enthousiasmant. Mais aussi engageant, responsabilisant. Nous avons bien saisi que pour gagner, il faut lutter, se battre pour défendre ses idées. Un tel discours est rare et totalement opposé à ce qu'on entend dans les médias: pas populiste, au contraire, vous nous bousculez, nous qui ne sommes pas des militants de la première heure (mais pas de la dernière, non plus, c'est décidé!). C'est bien, c'est nécessaire! Merci.

  20. 170
    MARLIER dit:

    Là il a fait fort Mélanchon. Ça sonne comme De Gaulle! Je ne crois pas que ce soit négatif dans le contexte actuel: si on se présente à la présidentiel, bien sûr qu'il faut mettre le paquet.
    Bon, ben maintenant, j'ai quitté le PS il y a 4 ans pour le NPA. J'aime pas beaucoup jouer les girouettes, mais je vais proposer mon adhésion au parti de gauche, ou au PC, pourquoi pas ? Bon qu'est-ce que je fais, Parti de Gauche ou PC ? Peut être que dans un an ou deux cela n'aura plus d'importance, le Front de gauche sera un parti. Vous inquiétez pas je vais me décider.
    fraternellement (et soeurellement).

  21. 171
    Berdagué dit:

    La présence de Jean-Luc et du collectif du Front de Gauche seraient d'une grande portée si pendant la campagne des voyages internationaux dans tous les continents pouvaient se réaliser, certainement celà a été prévu.
    La stature de notre candidat et la visée du Front de Gauche internationaliste font que les médias pourraient élever le débat et le scoop des rouges, républicains-sociaux, socialistes vrais, écolos d'alternative, faisant le tour du monde pour coopérer en fraternité et proposer d'autres rapports que ceux de dominations montreraient que le peuple français est toujours respectueux des autres peuples à égalité.
    Certains trouvent que le SMIC à 1600 eu brut puis dans la législature, en net, favoriserait le consumérisme débridé, alors que déjà la revendication de la CGT depuis des années est de 1700, c'est vrai que dans la société de spectacle avec le fétichisme de la marchandise et de celui de l'argent nous sommes tous à nous positionner par rapport à ces trois réalités étalées en permanence et en continu comme seule valeur morale, dixit moraliser le capitalisme, le réguler, le taxer sans le dépasser nous aurons tout entendu comme propagande aliénante.
    Pour cet argent issu de notre travail, non seulement nous retrouverions notre dignité, et si il reste quelques menus euros, eh bien nous le déposerons au Pôle Public financier pour favoriser les investissements de créations d'entreprises gérées par le peuple et pour le peuple et son prolétariat.
    Ca n’empêche que le différentiel de 1 à 20 me parait toujours très excessif, certes je comprends qu'il ne faut pas affoler mais quelle est cette proposition quand dans un couple il sera possible et presque sur d'avoir jusqu'à 64000 euros/mois car pour modérer c'est assez rare un couple homme de chambre/directrice des finances mondiales ou l'inverse. Le 1 à 20 étant la proposition de la centrale syndicale européenne et comme le dit Jean-Luc si notre peuple bouge, avec la dynamique...

  22. 172
    citoyenne21 dit:

    J'ai écouté ce discours une deuxième fois, il n'y a rien à dire, Jean-Luc est un crack. Pendant qu'ils s'enlisent dans leurs primaires, il trace sa route avec détermination et un talent de plus en plus évident. Les médias n'en parlent pas ? Cela prouve que cela a eu un certain retentissement et que le déni de la presse est évocateur. Ils ne veulent pas que les choses changent, donc ils refusent d'entendre mais le changement est inéluctable, le temps du partage est venu !

  23. 173
    yan dit:

    Tout comme Pascale 169, j'étais hier à Lézan, aprés-midi écrasante de chaleur aux sons des cigales. Mélenchon a parlé d'humanité et de lutte, exhorté à la responsabilité collective, à l'engagement personnel, discours plein de combativité et de tolérance. Extra. On en repart sur les rails et l'esprit clair.
    Donc, encore une fois, Mélenchon Présidons!

  24. 174
    gibert dit:

    Excusez mon ignorance technique, je ne trouve pas où retrouver à lire le discours de Mélenchon à Stalingrad.

  25. 175
    max dit:

    J'étais a Argelès, je n'y avais jamais vu autant de monde. Un discours qui galvanise et qui fait chaud au cœur mais je voudrais pointer du doit comme l'on fait beaucoup de commentaires sur se blog. Nous avons l'ambition de parler au peuple tout entier et votre façon de faire brillante ne parle qu'aux personnes averties, c'est a dire aux gens au font de la politique, qui se documentent, qui cherchent, qui s’intéressent a tous ça. J'ai réussi a convaincre des ami de venir ils n'ont pas tout compris, pas par bêtise, mais parce qu'ils ne s'y intéressent pas de près.

  26. 176
    Sans terre dit:

    Écoutez-moi, les gens ! Je ne sais pas vous, pour moi, c’était la première fois ce matin que j’entendais parler de ce meeting du 29 sur les radios. Inter à 7:43.
    Et pour dire quoi ? « Une métamorphose présidentielle. Ces intonations, ce phrasé, cette emphase, ça ne vous rappelle rien ? Écoutez ! Vous avez reconnu Kivousavé ! Et revoici son improbable disciple Mélenchon 2011. Et comme si ça ne suffisait pas, le candidat du Front de gauche dénonce la sottise de qui préfère sa petite popote, sur son petit feu. Et là le problème pour Mélenchon, c’est que les héritiers du Général, les vrais, ont les mêmes lectures... »
    Et de nous servir la petite soupe, sur son petit feu, dans sa petite marmite, de Fillon à la tribune de l’Assemblée. Fillon et Mélenchon qui cuisent dans la même marmite, qui l’eut cru ? (Patrick Cohen)
    http://www.franceinter.fr/player/reecouter?play=84173
    Voilà donc ce qui aura été retenu par les médias de ce meeting du 29. La forme plus que le fond, comme à l’accoutumée ! Ça me rappelle ce « Dimanche soir politique » sur i>Télé le 1er mai dernier et ce portrait brossé par Michaël Darmon… Achilli : Vous êtes d’accord ? Mélenchon : Non. Pas du tout. Mais c’est bien dit, alors j’apprécie !
    Nonobstant rendons à César… Pierre Laurent était l’invité d’Inter.

  27. 177
    Zimmermann dit:

    Courage! A vous toutes, à vous tous mes camarades, mes frères, j'ai fini par y croire. Je (nous) suis avec vous car je suis l'un de vous. Ha ! Que ça fait du bien de vous savoir là, vivants !

  28. 178
    vaillant dit:

    Mélenchon change son style oratoire. Il veut nous faire fuir ou quoi ?

  29. 179
    jojo76 dit:

    Bien, bien M Mélenchon.
    Je vous suis. Voila du changement, alors tous avec Mélenchon !

  30. 180
    Michel Mauriéras dit:

    Enfin un véritable tribun porteur d'espoir. Je viens d'écouter pour la seconde fois son discours. Rien à dire si ce n'est que lorsque l'on est porteur d'un tel projet qu'est celui du Front de gauche, il est possible d'être aussi clair.
    A tous les internautes, il est possible de diffuser l'adresse du site à son carnet d'adresse courriel afin de propager ce discours si boudé des médias et compléter l'information démocratique aux citoyens.

  31. 181
    Jean-Pierre MONTREUIL dit:

    vaillant (178)
    « Mélenchon change son style oratoire. Il veut nous faire fuir ou quoi ? »

    Au contraire je pense que cette intervention très « posée » ne peut que rassembler. Je diffuse le lien par mail à mes amis, ma famille pour qu'ils sachent qu'un autre discours existe en face de l'« l'officiel » distillé par les médias télévisuels.
    Si le ton, la hauteur de voix, l'enchainement des mots, si le phrasé vous surprend, lisez le billet de Jean-Luc Mélenchon:
    "Après Stalingrad, entre Argelès et Lézan »

    Extrait:
    « Personne d’entre nous n’avait imaginé cet entassement ni ce débordement sur les côtés et les talus qui encadrent la place. D’où quelques problèmes de sonorisation, d’ailleurs. Et comme il y a eu un problème de micro par-dessus le marché, j’y ai laissé ma voix. Je l’ai cassée dans ce discours prononcé certes lentement, mais à plein poumons. Ce qui ne fut pas sans effet non plus sur le style oratoire. On ne peut parler de toutes ses forces, en appuyant la voix autant que possible sur le ventre, sans allonger la phrase et moduler la cadence. »
    Merci Monsieur Mélanchon de nous montrer un la voie d'un autre possible....

  32. 182
    Touré dit:

    Je salue un discours qui par la clarté et la justesse est d'une portée historique. la référence constante au peuple dont le discours fait litière renoue la gauche avec sa définition première, sa vocation ultime qui est la défense des damnés de la terre. Ce discours signe le réveil des humiliés de l'histoire, des vaincus de la mondialisation dont le quotidien est partagé entre les fins du mois difficile et la stigmatisation érigée en mode de gouvernement par l'actuel pouvoir. Assumer l'impératif de solidarité faisant ainsi pièce à l'argument "d'assistanat" jeté en pâture en face de l'humanité souffrante est d'un grand soulagement car désespérant d'une gauche soucieuse de gagner ses brevets avec le patronat intimidés qu'elle est devant l'offensive regréssive et obscurantiste de droite. Je te salue Mélenchon et Merci pour ce beau discours

  33. 183
    jacques87 dit:

    Bonjour à toutes et à tous,
    @ 174 gibert, @ 166 DrDeath83
    L'une de mes filles a elle aussi de sérieux problèmes d'audition, alors je vais lui recopier le discours, mais elle veut que je commence par celui de Lezan, si quelqu'un à l'adresse de la video de ce discours. Dès que je l'aurai fait, je le mettrai en ligne. Et je relance mon appel d'hier, si des camarades veulent m'aider... Et il en faudra aussi pour relire et vérifier que je n'ai rien oublié, et si certains sont bons en orthographe, il ne faudra pas qu'ils hésitent à corriger les fautes.
    Je m'y mets, à bientôt.

  34. 184
    Paul l'étudiant dit:

    Un sans faute pour le Front de Gauche !
    - Discours impeccable
    - + de 6500 personnes, la place est pleine
    => Petit coup de coeur : drapeaux des partis de la coalition "Front de Gauche" ainsi que des drapeaux de la France.

    Manque de chance, le discours n'a pas été assez médiatisé. Son impact aurait pu être plus fort !
    Camarades internautes, citoyens ! C'est à nous de le diffusion davantage encore !

    @Jacques87 : Voici le discours de Lézan. J'y étais, c'était super !

    http://www.dailymotion.com/video/xjpeag_discours-de-jean-luc-melenchon-lezan-gard_news

  35. 185
    D'Antimo dit:

    Bonjour,
    Beau discours, beaucoup de monde, bien des applaudissements, mais un seul bémol, plus de drapeaux tricolores que de drapeaux rouges de la classe ouvrière révolutionnaire.
    Une espérance: que les actes suivent car seuls les actes comptent.

  36. 186
    Gnocchi dit:

    vaillant (178)
    « Mélenchon change son style oratoire. Il veut nous faire fuir ou quoi ? »

    Totalement d'accord.
    Je vous en conjure Mr Mélenchon, plus jamais ça.
    Cordialement.

  37. 187
    Lorenzo Quaccia dit:

    M. Mélanchon,
    Vous avez réussi à me redonner espoir, si vous êtes élu (et je l’espère de tout cœur) peut être serais-je enfin fier d'être français.
    Je veux vous témoigner toute ma reconnaissance et mon appui.
    De la part d'un étudiant qui compte sur vous et sur les français.

    Ecr.L'inf.

  38. 188
    Sgregnegne dit:

    Je regrette mais même sans problème d'audition, c'est épuisant ! J'y ai renoncé.
    Il n'y aurait pas moyen de monter le son de votre coté, parce que mon ordi à fond n'y suffit pas.
    Merci.

  39. 189
    Couturier Benjamin dit:

    Salut à tous! Je tenais à mon tour à dire combien M. Mélenchon m'a redonné espoir. Je commence vraiment à m'inquiéter de la tournure que prennent les choses (elles ne le font pas toutes seules !). La politique du moment est un vrai désastre pour nous et on a pas franchement envie de se lever le matin pour cautionner un gouvernement qui pille nos richesses ouvertement au profit des grosses entreprise UNIQUEMENT ! Comment peut-on prétendre endiguer la crise et en parallèle détourner les lois en faveur des ultra-riches ? D'ailleurs comment en arrive-t'on a vouloir - encore et toujours- faire faire plus d'économies à une entreprise internationale qui comptabilise déja des milliards de BENEFICES par an ? Ou est passée la morale ? Dans le monde des affaires, il n'y en a simplement aucune ! Et ça devrait être interdit. L'État représente le peuple, et c'est clairement son rôle d'imposer des mesures pour protéger le peuple de toutes ces pratiques abusives et ouvertes ! Je ne comprends vraiment pas les gens qui ne trouve rien de bon dans tout ce que M. Mélenchon ose dire, le calcul est pourtant très simple à faire...Malheureusement beaucoup de personnes ont été trop baignées dans la désinformation, et même l'intox issue de nos dirigeants eux-même. Il est très difficile de rappeler à ces gens où est le bien et où est le mal, on passe vite pour un oppresseur quand on s'attaque au système quel qu'il soit. Il en devient difficile de se contenir face à tant d'ignorance et surtout d'orgueil mal placé, concepts que l'on retrouve énormément sur le Net...Mais pour faire passer le message de M. Mélenchon, on se doit de rester courtois, sinon personne n'écoutera, même si on sait très bien définir le bien et le mal, la morale. Car tout en est question ! La France doit redevenir un modèle au lieu de copier des cancres ! Mais ça, c'est le travail de tout un chacun ! Seulement, le peuple a quand même besoin d'exemples à suivre, M. Mélenchon en est un bon.

  40. 190
    Véro du peuple de Belgique dit:

    En Belgique, aussi, je lis et j'écoute Jean-Luc Mélenchon sur internet, à la radio et à la télé.
    Les explications qu'il nous donne rentrent par les yeux, les oreilles... un petit tour dans le cerveau et ça explose de bonheur, d'espoir
    Une fois qu'on a bien compris, on sait qu'il y a quelque chose à faire. Actuellement le patronat flamand sabote, par la voix de Bart de Wever, la formation d'un gouvernement Belge.
    En Belgique, le combat est le même et je trouve en France un homme politique qui tient le discours que je veux entendre.

Pages : « 1 2 3 [4]


Blog basé sur Wordpress © 2009/2015 INFO Service - V3 Archive