17mar 11

La planification écologique pour sortir du nucléaire. La dynamique du Front de Gauche pour les cantonales.

La bifurcation est en marche

Ce billet a été lu 21  214 fois.

Si je reprends le clavier c’est pour une mise en garde politique. J’ai quelque chose de plus à dire et je dois le faire avant minuit car cela concerne les élections cantonales. A l’heure où les carrosses sont transformés en citrouille, le silence de la propagande est obligatoire. C’est la loi.

Lire la suite…

 

Dans cette note rédigée en cours de route et entre deux escales, je parle de mon périple électoral, de ville en ville, dans la bataille pour réussir à gauche les élections cantonales. Hier soir, mercredi 16 mars, il y avait mille deux cents personnes à Toulouse au meeting du Front de Gauche. Vous allez avoir les images en lignes d’ici quelques heures. C’est le plus grand meeting de cette élection, j’en suis certain. N’attendez pas d’en voir des images sur la station voyou France 3, spécialiste des coups tordus avec nous. Rien : pas un mot, pas une image. Les petits malins qui dirigent cette station considèrent qu’elle est leur propriété personnelle et ils règlent leur compte en confisquant l’outil public. La « Dépêche du midi » relègue l’événement en page locale. Le reste de la région n’a pas besoin de savoir. Ainsi va la vie depuis 2005 année de la conjuration du «Oui ». Après quoi, bien sûr, je serai déclaré caricatural et violent par toutes ces précieuses personnes délicates et modérées. Détestez-les ! C’est un bon vaccin contre les blessures que leur mépris pourrait vous faire subir.

Merci à Jean-Marie Legros, photographe indépendant à Paris, pour cette série originale.

Ce matin-là, mercredi, j’entrai dans la belle nef de la gare de Limoges, en route vers Montauban et Toulouse pour mes réunions cantonales. J’ai reçu le SMS d’information que me fait à intervalles réguliers mon équipe lorsque je ne peux me connecter à l’or10-8-23pa_-(100)chestre universel de la machine informative. « L’empereur du Japon dit qu’il faut prier ». Je comprends. Tout est perdu. La fusion du cœur des centrales frappées va avoir lieu. Je ne sais à quel espoir me raccrocher en esprit. J’imagine la terreur de ceux qui savent, l’horreur de ceux qui vont subir. Et la tête politique, qui fonctionne toujours tandis que le cœur bat la chamade, me dit que notre histoire humaine vient de bifurquer.
Sous la belle voute de la gare de Limoges un pigeon passe. Une femme pilote une balayeuse qui laisse le sol brillant comme un sou neuf. Deux jeunes parents marchent au grand ralenti, tenant chacun par une main un enfant bien concentré sur ses premiers pas. La lumière traverse une superbe baie de vitraux modernes. Qu’il est puissant l’esprit humain capable de concevoir cette beauté et de la réaliser. Comme la vie peut être belle, aussi. Cela vaut la peine de l’aider à l’être.

Une bifurcation c’est un changement de trajectoire. L’énergie propulsive du système en cause s’exerce toujours mais dans une direction différente qui en change la nature. Au fond, la fusion du cœur d’un réacteur relève aussi de ce concept. L’histoire humaine globale va bifurquer. L’impact matériel de la catastrophe japonaise est immense dans toutes les dimensions. A court terme c’est évidemment l’impact sur l’éco-système qui va dérouler une onde d’événements aujourd’hui incalculables. Puis le système intégré de l’économie monde. Et les esprits. Les esprits ! Plus rien ne sera comme avant quand il s’agira de penser le futur. Cet événement est un tournant dans l’histoire de l’humanité. En réalité c’est lui qui nous fait entrer dans le vingt et unième siècle, celui où les êtres humains sont désormais confrontés aux limites de leur éco-système menacé d’être détruit par leurs activités.

Devant cette mise au pied du mur pour l’esprit je vérifie la solide cohérence des prémisses philosophiques de la vision de gauche. La démonstration de l’unité de l’éco-système humain, légitime l’intuition d’une communauté humaine une et indivisible préalable à toutes les différences qui la traversent. Et celle-ci établit qu’il y a un intérêt général de cette communauté globale. Comment discerner cet intérêt général autrement que par le débat argument10-8-23pa_-(136)é et contradictoire ? Ainsi est fondée l’exigence qu’existe une agora démocratique où ce débat a lieu. D’où se déduit son caractère nécessairement laïque c'est-à-dire tenant à distance toute injonction d’une vérité révélée et tout dogme qui interdirait de discuter et de choisir librement et rationnellement. Enfin ce débat ne peut avoir pour fin que cela même qui l’a fondé : la prééminence de l’intérêt général humain. Cela veut dire qu’il ne peut décider que de ce qui est bon pour tous et non ce qui l’est du point de vue de ceux qui opinent. C’est la République. La démarche va à son terme lorsqu’elle fait retour sur son point de départ. L’unité de la communauté humaine, comme elle fait de chaque être le semblable de l’autre, s’accomplit quand cette similitude des droits de chacun devient effective. La mise en commun des moyens pour y parvenir en est la politique. C’est pour nous la racine de l’idée socialiste et communiste. Je prie que l’on excuse toutes ces abstractions que je jette sur cette note pour m’aider à penser aussi fluidement que possible ensuite quand il faut décliner tout ceci en analyses, discours et mots d’ordre. Mais devant le désastre japonais, plus que jamais je me sens universaliste. Mon adhésion à la démarche intellectuelle de l’écologie politique, au paradigme écologique en quelque sorte, a refondé mon engagement républicain et socialiste. Je ressens depuis qu’il est devenu l’un des trois piliers de la devise de mon parti l’enthousiasme intellectuel et politique que provoque toujours le sentiment de retour aux sources.

Après que le sol a tremblé c’est la sphère économique mondiale qui va turbuler. Le Japon est en effet la 3e puissance économique du globe, après les Etats-Unis et la Chine. C’est le 10e pays le plus peuplé avec 127 millions d’habitants. C’est aussi le quatrième plus gros exportateur. Et le sixième plus gros importateur. La reprise japonaise qui était engagée était saluée comme une grande nouvelle. Patatras ! Un des principaux moteurs de l’économie mondiale vient de se mettre en panne. La banque centrale japonaise essaie d’éviter l’effondrement de la Bourse en injectant des milliards 10-8-23pa_-(101)de yens dans l’économie. Par exemple elle a remis l’équivalent de 54 milliards d’euros jeudi matin. Ce qui fait un total de 254 milliards d’euros sur toute la semaine. Heureusement que les Japonais n’ont pas un banque centrale indépendante à laquelle le gouvernement n’aurait pas le droit de donner des consignes. En conséquence, la dette publique du pays va faire un nouveau bond. Elle atteint déjà 220% du PIB, c’est le record du monde. La banqueroute reste possible mais le danger est moindre qu’ailleurs car cette dette n’est pas dans la main des marchés financiers internationaux.

Dès lors le vautour Moody’s qui a dégradé la note du Japon peu de temps après le séisme ne parvient pas à ajouter un nouveau drame au pays en le livrant en pâture aux hyper intérêts bancaires puisque ce pays finance son déficit avec son épargne nationale. Mais, quoi qu’il en soit, tout ceci ne répond pas aux déséquilibres fondamentaux de l’économie japonaise. C’est l’industrie d’exportation qui est le moteur de l’économie. Le Japon est le numéro un de l’industrie automobile, de l’électronique, le numéro deux de la construction navale. Cette spécialisation passe par une économie totalement extravertie, entièrement dépendante de l’extérieur. Notamment sur la plan des ressources naturelles : le territoire japonais ne pourvoit qu’à 3 ou 4 % de celles dont a besoin le pays. L’économie japonaise comme l’économie mondiale du reste repose donc sur l’existence d’une énergie abondante et bon marché qui va bientôt devenir de l’histoire ancienne.

Une discussion commence à gauche sur cette question de la transition énergétique. Pour ma part je ne crois pas à une bataille de certitudes réciproques que l’on se jetterait à la figure. Ma conviction personnelle se construit10-8-23pa_-(98) sur deux questions. La première est qu’il faut sortir des énergies carbonées qui provoquent l’effet de serre qui est le danger global majeur. A l’intérieur de la discussion sur cet objectif s’intègre la question du nucléaire. Je suis convaincu de la nécessité de sortir du nucléaire. Je crois que c’est un processus long, par nécessité. Raison de plus de ne pas perdre du temps à prendre les décisions. Mais de toute façon il y a pour cela des points de passages obligés. D’une part il faut pouvoir débattre librement, avec toutes les informations en main. Deuxièmement il faut prendre en compte un processus de sécurisation renforcée de l’industrie nucléaire et du parc de centrales du pays. Donc en chasser les logiques de profit et la cohorte d’irresponsabilités qu’elle implique. Troisièmement il faut approfondir et accélérer les recherches pour tout ce qui concerne le traitement des déchets et la réhabilitation des zones sinistrées. Dans ces conditions, à horizon de ma génération politique, c'est-à-dire pour les dix ans qui viennent, il n’y a pas de divergences concrètes entre les différentes options que la gauche présente aujourd’hui. Sinon la décision à prendre, oui ou non, de planifier la sortie du nucléaire. Je suis pour. Le Parti de gauche a débattu et tranché, il est pour. De façon lucide et concrète.

La transition énergétique est possible. Des scénarios concrets et réalistes existent. Nous pouvons notamment nous appuyer sur le scénario NégaWatt. Il a été élaboré par un collectif de scientifiques et professionnels de l'énergie pour permettre une transition énergétique crédible. Un journaliste, il faut dire que ce n’est pas n’importe lequel puisqu’il s’agit d’Hervé Kempf, dans le Monde daté de jeudi, se penche sur la question d’une sortie raisonnée du nucléaire. Nous avons fait de même dès la fondation de notre parti. Puis ensuite avec un premier forum sur la planification écologique et un second sur la transition énergétique. Hervé Kempf s’intéresse donc au travail de l’association Negawatt, qui a conçu un scénario précis pour rendre possible une sortie 10-8-23pa_-(77)du nucléaire à l'horizon 2040-2050. Ce scénario a inspiré et guidé les propositions du Parti de Gauche en matière de transition énergétique. Il permet à la fois la sortie du nucléaire et la réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Ce plan de marche vise une division par quatre des consommations d'énergie fossile. Il se présente en trois volets : sobriété énergétique, efficacité énergétique, énergies renouvelables. La sobriété énergétique permettrait de réduire la consommation de 15% en supprimant les usages inutiles. Il n’en manque pas. Par exemple les écrans publicitaires vidéos dans le métro parisien. L’efficacité énergétique permettrait de réduire la consommation de 30% en améliorant le rendement des équipements utiles mais en changeant aussi la manière dont ils sont produits. Tout cela permettrait de stabiliser la consommation électrique à horizon 2040 alors qu'elle doublerait si on restait sur la tendance actuelle. Et pour permettre de sortir le pays de sa dépendance au nucléaire, ce scénario expose les voies du passage à 80 % d'électricité renouvelable en développant l'éolien, le solaire, la géothermie et la biomasse. Le scénario Négawatt a établi pour cela des prévisions de développement de chaque mode en fonction des potentialités estimées par des scientifiques, en fonction de la réalité naturelle et géographique de notre pays. Bien sûr en cas de catastrophe ou de recul de la sécurité, il faudrait aller plus vite encore. Encore une fois : raison pour ne pas retarder les décisions.

En vantant la "pertinence" et la "sureté" du nucléaire français, Sarkozy fait comme si le risque qui s'est réalisé au Japon n'avait aucune conséquence pour la France. Les déclarations du président ont été précédées par les interventions d'une cohorte de minimisateurs : tel Eric Besson qui déclarait dimanche qu'on était en présence "d'un accident grave mais pas une catastrophe nucléaire" ou Anne Lauvergeon, présidente d’AREVA  qui dit : "je crois qu’on va éviter la catastrophe nucléaire." Sans parler du cynisme d'Henri Guaino au grand Jury RTL LCI Le Monde, interrogé sur un éventuel impact négatif du séisme au Japon sur la filière du nucléaire français qui répond : "Je ne crois pas. Je dirais même le contraire10-8-23pa_-(99) puisque précisément la France s'est surtout manifestée par son souci de la sécurité (…) Ca devrait plutôt favoriser notre industrie nucléaire par rapport aux industries d'autres pays où la sécurité est passée au peu plus au second plan".

Or la catastrophe japonaise a révélé une faille de sécurité qui concerne toutes les centrales : un réacteur ne peut pas être refroidi et donc sécurisé sans alimentation électrique permanente. En cas de catastrophe naturelle, d'inondation, de choc radioélectrique, de ruptures des lignes d'alimentation ou des voies d'accès aux centrales rendant impossible de ravitailler des groupes électrogènes, le risque de panne des systèmes de refroidissement est réel. EDF y est confrontée comme l'opérateur japonais. Ce n'est pas moi qui le dit mais EDF elle-même dans la bouche d'Hervé Machenaud, son directeur du nucléaire : « La question que pose cet accident porte sur les limites des hypothèses que nous avions prises. Il faut les revisiter. Il n'y a pas de centrale au monde étudiée pour fonctionner sans source électrique. Ca n'existe pas. Il va probablement falloir qu'on regarde cela ».

Dans ces conditions, on comprend le choix de plusieurs pays de suspendre les constructions de nouvelles centrales ou de stopper leurs plus vieux réacteurs. L'Allemagne notamment a arrêté par précaution 7 de ses plus anciens réacteurs qui étaient promis à un allongement de leur durée de vie. Côté français, on ne fait rien. La procédure visant à prolonger la durée de vie de la centrale de Fessenheim continue. Et la centrale, ancienne et construite dans une zone sismique, continue de fonctionner.

Je suis frappé d’observer sur le nucléaire, le même discours fermé sur « la seule politique possible » que l'on retrouve dans la bouche des libéraux pour tuer le débat public sur tous les sujets. Sarkozy déclarait en 2008 qu'il 10-8-23pa_-(33)ne voyait pas "pour quelle raison il n'y aurait pas une formidable expansion du nucléaire dans le monde dans les années qui viennent". En experte de l'agitation de la peur et des affirmations non démontrées, Marine Le Pen affirme aussi quant à elle : "Reculer sur le nucléaire au moment où nous sommes entrés dans l'après-pétrole apparaît totalement fou, sauf à revenir au Moyen Age. Il faut au contraire accélérer les investissements dans le nucléaire." Dominique Strauss Kahn était aussi plein de certitudes sur le nucléaire dans son livre La Flamme et la cendre, publié en 2002 : "Je ne crois pas que l'humanité renoncera à l'énergie nucléaire. J'irai plus loin : je ne pense pas qu'il soit souhaitable qu'elle y renonce. [...] C'est pourquoi je propose que les pays développés, ceux en tout cas qui disposent de cette culture de la qualité en matière industrielle et qui cultivent l'objectif du "zéro défaut", fassent l'effort nécessaire pour développer, sur leur territoire, une production importante d'électricité d'origine nucléaire." Rien de tout cela n’est à la hauteur des circonstances. La sortie raisonnée du nucléaire et la planification écologique, voilà l’avenir raisonnable.

Dans cette dernière ligne droite de la campagne des cantonales, je passe d’une ville à l’autre. L’idée est que ma présence aide les campagnes locales. Je connais ça. Je nomadise, donc, avec ma petite valise selon la règle : pas plus de deux soirs hors de mon lit. Pas plus de trois discours par jour. Cela fait quand même déjà beaucoup, je trouve. Le choix des villes suit les lignes de chemin de fer car je ne supporte pas les heures de voitures et le temps de train peut être exploité comme temps de travail devant le clavier comme en ce moment. Parfois je monte dans l’avio10-8-5norm_-(383)n. J’en ai horreur. C’est le mode de transport le plus odieux pour ses utilisateurs. Fouilles et contrôles, grotesques et humiliants, traitement de sardines en cabine. Vos habits en boule dans le coffre à bagages, vous subissez le supplice de l’air confiné qui vous injecte à gros piston les microbes de chaque passager et vous dessèche les muqueuses pour mieux les semer en vous. Tout, dans le transport aérien commercial, vous hurle à la figure que la compagnie sait bien que vous êtes là parce que vous n’avez pas le choix. Et vous êtes traités en conséquence. Liberticide, cher, mal commode et  polluant. Bon. Il y a pire malheur, pas vrai ? Mes camarades font ça aussi, toute la semaine. Souvent en voiture. Sur place on oublie bien dès fois qu’ils ont aussi métiers et familles. L’équipe nationale qui anime le Parti de gauche est donc sur les routes. On communique par sms et coups de téléphone. Quand on peut. Car la fracture numérique frappe lourdement et toujours de façon très inopportune, hélas !

Mes déplacements suivent un itinéraire diplomatico-politique très calculé. Je ne m’en occupe pas. Une équipe de stratèges bien informés combine la carte politique et le réseau de transports collectifs pour fixer mon programme et le rentabiliser. C’est mieux qu’ils s’en occupent eux. La vérité est que j’aurais une méchante tendance à vouloir aider tout le monde et aller partout. Ce n’est pas possible. Je m’épargne le crève-cœur du contact avec les camarades qui ont besoin de moi et que je ne peux aller aider. Parfois un ou plusieurs journalistes sont du voyage. Ils écrivent sur leurs genoux, tapent et expédient leurs papiers au milieu du tumulte. Et l’autre gauche n’est pas la priorité des rédactions.

Mais une fois sur place, quelle que soit la fatigue, la magie du contact et de l’enthousiasme électrise. 500 à Sevran, 600 à Massy, 800 à Limoges, 1200 à Toulouse. C’est bien le premier tour de l’élection présidentielle pour ceux qui viennent prendre de l’énergie dans ces salles. Ou plus exactement le lien entre les deux est fait dans leur esprit, je le vois bien. Les sondages, le bla-bla du vote utile, tout cela a fait tanguer le navire. Mais rien n’a craqué, rien n’a cédé. Pour sa troisième campagne électorale, le Front de Gauche a le vent dans les voiles. Vous savez ce que je 10-8-23t_-(13)pense des sondages. J’ai assez écrit sur le sujet sur ce blog. Petit à petit le débat sur ce sujet élargit son audience. Mais enfin ceux qui y croient devraient être cohérents. Quand le sondage du « Parisien » nous place à 10 %, c’est d’une part à cinq points seulement derrière le Front National et un point devant les Verts, oui, devant, il me semble que pour eux, du point de vue de ce qu’ils disent eux d’habitude, c’est un événement, non ? Non ! Cela n’en est pas un. Le grand journaliste qui analyse se concentre sur la percée du FN et déclare que le « Front de Gauche est stable à 10% ». Et voilà ! Stable par rapport à quoi ? Pas à nos précédents résultats puisque nous avons fait sept pour cent aux régionales (6,5 pour "le parisien" de l’époque), ni par rapport aux sondages précédents (5 selon « le Parisien »). Stable, un point c’est tout ! Ce comportement bestial de haine et mépris à notre égard éclaire ce que va être la suite. Nous serons niés et contestés dans notre identité, dans nos résultats, comme nous le sommes dans notre campagne. Dès lors il faut absolument comprendre que le système médiatico-politique n’est pas le reflet de notre monde mais son arène de démonstration et que les arbitres jouent avec l’adversaire. Mais si vous le saviez déjà ne manquez pas de vous en souvenir dimanche soir. D’une part il n’y aura pas de soirée électorale sur les grandes chaines, devinez pourquoi. D’autre part le ministère de l’intérieur a l’intention de nous compter une partie de nos candidats en « divers gauche ». Enfin maints commentateurs se contentent de répéter ce que disent les autres. Et les autres répètent ce que vont dire trois ou quatre gourous des sondages. Bon appétit !


285 commentaires à “La bifurcation est en marche”
» Flux RSS des commentaires de cet article
  1. Michel Matain dit :

    L'Union européenne réfléchit à apporter un soutien essentiellement humanitaire en Libye mais qui pourrait prendre la forme d'une opération militaire. (Nouvel Obs)

    Les frappes aériennes n'ont pas commencé que les pays de l'OTAN envisagent déjà l'opération militaire, sous couvert d'aide humanitaire bien sur. Voyons !

    Je souhaite que les partisans de l'intervention militaire donne un seul exemple, un seul, je vais être large : depuis trente ans, d'une intervention militaire guerrière à but réellement humanitaire de la part des pays du noyau dur de l'OTAN (ceux qui constituent l'ossature militaire de l'intervention anti-libyenne : USA, Grande-Bretagne, Canada, Australie, France) ? Je croyais que dans le programme du PG il y avait la sortie de l'OTAN ? Finalement, on y reste sous couvert de l'humanisme du Conseil de Sécurité de l'ONU ?

  2. Née un 19-Août dit :

    @citoyenne21 #85 :

    Tout à fait d'accord ! Je pressens même une entourloupe du style "deal" entre Juppé accouru pour sauver le gouvernement (et l'UMP) de son aveuglement concernant les révolutions arabes et l'affaire MAM-Fillon :

    Sarko : Alain, viens nous sauver !
    Juppé : D'accord, mais... je veux pouvoir briguer le poste de calife à la place du calife en 2012.
    Sarko : Pas de problem, mon chéri. Tout ce que tu veux. Mais sors nous de cette embrouille ! (se frottant les mains en manigançant déjà sa prochaine vilenie - il fera tout pour garder le pouvoir.)
    Juppé : Tope là ! (se frottant les mains en se voyant déjà calife à la place du calife pour 2012.)

    (Un peu d'ironie ne fait pas de mal à personne. L'ironie cathartique, cela va de soi. Les choses sont assez tragiques comme ça en ce moment.)

    Si les Lybiens scande avec joie le nom de Sarko bientôt, je suggère le "deal" suivant : on leur renvoie Sarko en aller simple, ils se débrouillent avec lui et nous, bon débarras. De toutes façons, on aura Jean-Luc, on sera les rois du pétrole. Aucun regret.

    Plus sérieusement, si Khadahi a les moyens de causer des ennuis à Sarko (et je suis polie), pourquoi ne le fait-il pas maintenant ? Surtout maintenant, avant de se faire déboulonner. Sinon, je vais croire qu'une fois de plus, le fantasque Lybien se sera conduit une fois de plus comme un clown.

    Ironie du sort : 1) Sarko "délivre" (entre guillements et avec des pincettes, car je suis d'accord avec Citoyenne21) les Lybiens ; 2) Khadafi "délivre" les Français en apportant des révélations fracassantes qui pourraient peut-être avoir des répercussions... intéressantes par ici. Comme une bonne révolution citoyenne. Mais c'est sûr que comme à Valmy, il faudra que nous nous sortions de nos embrouilles nationales tous seuls, comme des grands.

  3. Chatterton dit :

    Jean-Luc, je vous ai entendu ce matin sur RMC, et je vous dis bravo ! Vous êtes lucide et onvainquant ! Merci d'exister Jean-Luc !

    Cordialement

    Jeremy Door

  4. Daniel D. dit :

    @94 Descartes
    Contestez vous les effets du lobbyisme sur les investissements ou l'impact du cours du brut a l'heure actuelle sur l'économie mondiale et nationale ?
    Contestez vous les couts pharamineux de décontamination de l'industrie du nucléaire ?(que l'État fait tout pour minimiser, y comprit arrêter les décontaminations en cours de route) et qu'un problème climatique due a l'activité humaine existe, principalement du rejets carboniques liés a l'utilisation des énergies carbones ?
    Contestez vous que nous sommes dans un culte de la surconsommation des biens et de l'énergie et que l'apparition d'une énergie du type pétrole vert, permettrais la consommation énergétique a des population qui n'y ont pas accés actuellement, et que cela entrainerais une hausse globale de la consommation d'énergie ?
    Contestez vous qu'un équivalent pétrole de qualité produit a partir de toute manière organique est potentiellement illimité?
    Contestez vous qu'une nécessité de rationaliser la consommation d'énergie pour tous est nécessaire ?
    Contestez vous que le mode de petrolification appliqué amène un traitement plus durable des déchets ?
    Contestez vous que la production d'un carburant a base d'éléments existants et inexploités actuellement ou couteux et polluant en traitement (boue d'égout, déchets agro alimentaire ultimes, graisses et huiles diverses, déchets verts divers, ordures ménagères) soient une solution plus intéressante et durable que de continuer a utiliser un carburant qui remet dans le cycle de vie actuel des tonnes de composants qui avais été neutralisé?
    Contestez vous que ce changement aurais des répercutions astronomiques sur un nombre de secteurs astronomique, y comprit l'État ?

    Comme je vous répond dans tremblements et stupeurs, avant d'assener vos certitudes vérifiez les informations, c'est la base de la science.
    http://www.obiwi.fr/culture/33633-du-petrole-inepuisable-et-vert-obtenu-par-fermentation
    Une météorite sur une centrale,...

  5. Descartes dit :

    #
    @stephane87 (#102)

    je vais baser mon raisonnement sur un fait simple : l'énergie pétrolière et nucléaire génère des profits colossaux. Par conséquent les personnes en charges de ces profits vont naturellement faire tous ce qui est en leur pouvoir pour conserver ces profits c'est à dire faire en sorte de freiner toute recherches alternatives à ces énergies surtout si celles ci entraineraient une energie peu couteuse voire quasi gratuite et indépendante.

    Cela suppose que ces mêmes personnes ne feraient pas de plus grands profits encore en vendant cette énergie "peu couteuse voir quasi gratuite". Je t'invite à considérer l'exemple des télécom: les compagnies téléphoniques se faisaient un blé fou avec le téléphone fixe, alors que l'ADSL permet une téléphonie "quasi gratuite". Pourtant, loin de freiner les "recherches alternatives", ce sont les grandes compagnies du téléphone (AT&T notamment) qui ont le plus poussé la recherche...

    N'oublie pas le facteur concurrence: tu peux toujours chercher à "ralentir la recherche" pour garder ta vache à lait... mais ce faisant tu prends le risque de prendre du retard et de tout perdre au bénéfice d'un concurrent qui serait parti avant toi.

    On le sait l'éolien et le solaire ca marche pas ; le thorium ou la Z machine ont, parmi leurs nombreux avantages,

    Mais ils ont le sérieux désavantage de ne pas marcher. La Z machine permet de produire des puissances énormes (de l'ordre des TW), mais pendant des temps ultra-courts (quelques milliardièmes de seconde). Ce qui en définitive donne des énergies faibles (quelques Wh). Faut arrêter de croire que les scientifiques qui défendent ITER sont des imbéciles ou des vendus: si le Z pouvait fonctionner, ils l'auraient adopté. Quant au thorium, soit c'est la machine sous-critique (qui n'existe pour le moment que sur le papier), soit le surrégénerateur à sels fondus qui n'existe qu'au stade du laboratoire.
    l

  6. marj dit :

    Guerre humanitaire en Lybie conduite par la France et la Grande Bretagne avec les USA et le Qatar ? Il y a encore des naïfs pour y croire ? Vraiment ?Ah! mais j'oubliais : après avoir vendu les armes, il faut s'en servir comme dirait l'ami Serge Dassault !
    Et pendant ce temps, on renvoie les réfugiés quand on ne souhaite pas carrément qu'ils se noient dans la méditerranée :pas trés intéressants ces Egyptiens, Tunisiens, Palestiniens et autres habitants du Bahrein, Oman,Yémen etc...

  7. Née un 19-Août dit :

    Je viens de regarder Jean-Luc Mélenchon sur BFM via la vidéo postée sur ce blog. Je poste le commentaire ici vu qu'on ne peut plus les poster directement sur le billet des vidéos.

    Sublime ! Sublime d'humanité et d'humanisme. Très convaincant aussi. C'est rafraichissant d'écouter quelqu'un qui fait appel à ce qu'il y a de meilleur en nous : la raison et la compassion.

    En plus, ce que j'aime bien avec Bourdin, c'est qu'il pose des questions correctes, dignes d'un journaliste et surtout, il laisse le temps à son interlocuteur de s'exprimer. Bref, il est respectueux, et ce sont là des conditions optimales pour faire passer le message du FdG. Et quel message ! Ah merci Mr Mélenchon ! Vous n'existeriez pas qu'il faudrait vous inventer. Une parole comme la vôtre, ça nous change des gesticulations haineuses et/ou méprisantes de certains dont on taira le nom par pure charité.

    Nous ne savons rien de vos convictions religieuses et vous avez raison, c'est privé. Mais dans vos paroles et vos actes, vous faites preuve d'infiniment plus de valeurs chrétiennes (compréhension, compassion, écoute, humilité, par exemple) que certains qui clament à corps et à cris leur appartenance au christianisme tout en faisant preuve d'un monstrueux cynisme à l'égard de leurs semblables, leurs prochains, leurs frères.

    "La terre n'est qu'un seul pays et tous les hommes en sont les citoyens." - Baha'u'llah, sage persan.

  8. Daniel D. dit :

    @107 Descartes /

    Hypothèse intégrée : nos futurs couts de démantèlement sont astronomiques, nos seules retours sur investissement sont la vente a d'autre pays du système complet :-installation, utilisation, démantèlement en margeant le plus possible pour avoir de beaux chiffres massifs a présenter au public et équilibrer le budget.

    Le problème c'est que nos couts de recherches, et de démantèlement sont déjà là, il vas falloir les assumer de toute façon, les 30ans dont on nous bassine ne sont que ca, les vrai chiffres a rajouter aux couts pour chiffrer le vrai cout de l'énergie nucléaire, bientôt nous demanderons des comptes sur cette escroquerie intellectuelle!

    Tu connais le vrai problème du nucléaire ? ce n'est pas une énergie propre, ni sure, ni durable.

    Tu mangerais une pomme si on te disais ?
    -cette pomme est exceptionnelle, elle nourrit autant qu'un steak, est savoureuse, et elle pousse si vite que la faim dans le monde pourrais disparaitre, elle n'as qu'une chance sur 10000 de te tuer sur le coup, a la première bouchée.
    Tu tenterais en ayant des oranges a dispositions?
    Autre question, a mettre en parallèle:
    -combien de chance qu'un astéroïde tombe sur la terre et y fasse un cratère? combien de chance qu'il tombe sur une centrale avec une dizaine de cœur nucléaire, et vaporise le tout dans l'atmosphère?
    As t on le droit de jouer la survie de la vie sur la planète sur une question de probabilité ou d'amortissement d'investissements irréfléchis?
    Arrêtez d'être obtus et utilisez votre esprit analytique, la base de la science est l'analyse des faits, remontez mes posts, faites l'effort de réflexion et la démarche qu'ils amènent, évoluez, réagissez!

  9. marj dit :

    Le PCF s'oppose à l'intervention militaire en Lybie, Patrick Bessac vient de le dire en direct sur i télé.

  10. stephane87 dit :

    @ Descartes

    premier point concernant la reprise de ces énergies par ces sociétés mercantiles : qu'est ce qui les empecheraient?
    réponse possible (correspondant au programme de jlm : le retour dans le giron du public des dites sociétés permettant de les controller). Concernant le facteur concurrence : celle que nous connaisons dans cette société basé sur le modéle économique capitaliste visant a privilégier l'intêret d'une poignée au detriment de l'intêret commun est clairement malsaine et nous entraîne droit dans le mur. Cependant je ne suis pas contre une concurrence mais sur un modéle de pensée progressiste à l'échelle humaine, je m'explique : deux sociétés publics dont l'intérêt final est le progrès commun peuvent et doivent être en concurrence car cette concurrence n'aura pas cette fois ci un but mercantile mais un but de progrès pour l'intérêt collectif. Cela doit être au moins envisageable il faut peut être commencer à penser autrement la société dans laquelle nous vivons. Alors oui peut être tout ceci est utopique mais aussi infime que puisse être un espoir de changement il faut néammoins savoir le cultiver plutôt que de l'écraser car c'est comme ça que les choses evolueront et que l'on pourra crééer notre destin plutôt que d'avoir à le subir. Enfin pour en revenir a la Z machine et le thorium je veux bien te croire ; seulement comme tu le dit dans d'autre de tes post "prouve le moi" je ne suis pas obtu je le reprécise : je demande à vérifier, à savoir, je veux de l'information. Si ce que tu dit est prouvé alors soit, seulement tu comprendras que je ne peux simplement te faire confiance sur ta seule parole. Afin d'appuyer mes propos concernant le thorium et la Z machine je t'ai fournis des éléments et références via mes vidéos. J'atend par conséquent que tu en fasses de même afin d'appuyer tes dires via tout type de documents appuyant tes dits propos. Je suis parfaitement ouvert à te croire mais donne moi de l'information...

  11. jean ai marre dit :

    Le Prolo du Biolo, Hold-up , Daniel D,
    Salut à vous,

    On peut se demander pourquoi le gouvernement tient un raisonnement aussi catégorique sur le devenir du nucléaire.
    Il est bon de se remémorer que notre consommation électrique est de 486,4 TW h et que EdF exporte 24,6 TWh, soit 4,7 % de sa production ce qui lui permet d'accroitre son chiffre d'affaire.

    Pourquoi la tarification du kWh est de 12 cts pour les ménage et 6 cts pour les industriels ?

    La taxation est entre 35% et 40 % et chaque centime d'augmentation de la facture hors taxe est un centime de marge brute pour Ed F ce qui contribu à l'augmentation de la valeur de l'action.

    EdF a chiffré en 2009 le coût de démolition d'un site à 306 €/ kWh installé. Les actifs dédiés ont été progressivement constitués par EdF à compter de l'exercice 2000, et ils représentaient au 31/12/2008 une valeur de 8 655 milliards d'€uros, et sont investis par moité en obligations et par moitié en OPCVM.
    Dire que pour démolir, les contribuables mettraient la main au porte monnaie est faux;

    La part du chiffre d'affaire d'EdF en France est de 54 %
    EdF a t il besoin d'aller conquérir les marchés Allemands (11 %) Royaume Unis (15 %) Italie (8 %), prendre des risques, qui seraient financés par les gains réalisés en France ?

    Et si chaque Etat devait fournir sa propre énergie ?

    L'Etat possède 85 % du capital ce qui laisse la part coté en bourse à 15 % de quoi alimenter certains profits.

  12. lanteri dit :

    Oui, on vient d'opérer un virage irréversible avec le nucléaire. Cette expérience humaine vient d'impacter lourdement nos mémoires. Rien n'y changera, c'est toujours ainsi que l'humanité a avancé. On doit bien ça aux Japonais !
    Je vous rejoins sur tout.
    Précisez votre posture sur lé révision de la constitution.

  13. Daniel D. dit :

    @gugus69, Descartes et consorts,

    Votre irone sur la météorite est caractéristique de l'attitude qui as prédomine actuellement, l'attitude du "tout est sous contrôle, nous maitrisons les risques, même si le risque zéro n'existe pas"

    Nous avons vu depuis, a quel point votre "maitrise" et vos "certitudes" sur le nucléaire peuvent être dépassées par les caprices inattendus et imprévisibles de la nature, et ce n'est pas la première fois!

    Le même cas de figure humoristique de la météorite qui tombe sur une centrale thermique qui tourne a base de biomasse, ca donne quoi comme résultat ?

    Je remarque aussi que vous esquivez, ou minimisez soigneusement l'importance des couts liés au nucléaire, décontamination complète, conséquences sur le milieu, les personnes, etc

    Arrêtez de désinformer, ridiculiser et ne pas argumenter, actuellement vous trollez ce qui n'entre pas dans les buts de ce fil de discution.

    Réfléchissez, faites l'effort de vérifier les informations, réagissez, indignez vous pour les bonnes raisons !
    http://www.obiwi.fr/culture/33633-du-petrole-inepuisable-et-vert-obtenu-par-fermentation
    Si ceci n'as pas été poursuivi malgré le brevet, français je le rappelle, au détriment de la recherche sur l'énergie du nucléaire et que vous êtes dans le nucléaire je comprend votre angoisse que le pot au rose le plus énorme de notre siècle vous pète a la figure. Le pouvoir de l'argent est très puissant, mais celui de l'information le dépasse, vous le découvrirez, wikileaks nous en montre un exemple, même si il peut être discuté(ce qui n'est pas le débat)

    A bientôt, quand nous en seront aux résultats !
    Bon courage a vous, je pense que notre futur vas être passionnant, et vous ?
    Cordialement,

  14. fleximus dit :

    A propos des 250 milliards d'euros "injectés dans l'économie" (comme ils disent "dans le poste", sans vraiment savoir ce que ça veut dire) par la Banque centrale japonaise, pour ma part je me demande depuis le jour du séisme pourquoi on n'a pas simplement fermé la Bourse japonaise (ne serait-ce que temporairement) pour protéger ses entreprises (du moins celles qui sont cotées, ce qui doit représenter un nombre considérable de salariés) des salauds qui ont récupéré leurs billes sonnantes et trébuchantes à la première seconde. Cette attitude des "investisseurs" m'apparaît bien plus scandaleuse que celle de ces Français établis au Japon, dont on comprend mal en quoi il serait utile ou décent qu'ils restent à mourir avec les Japonais, mais qui en prennent plein la gueule sur "la première radio de France".
    Par ailleurs, instruits des exemples récents de "sauvetages" des bourses mondiales dans la crise, on sait pertinemment que ces 250 milliards vont être aussitôt engloutis par certains sans effets sur la santé des entreprises, alors que c'est quand même une coquette somme qui aurait été sans doute bien plus utile aux milliers de sinistrés du tsunami...

  15. Florian dit :

    Merci pour votre courage Jean Luc. Votre combat me redonne des ailes. Merci de nous aider à lever les yeux face aux arrogants qui vous traitent d'arrogant apprenti dictateur ou que sais je ! Bourdieu disait que la sociologie est un sport de combat, je dirais plutôt que c'est la vie qui en est un lorsqu'il faut batailler et argumenter et aider ses camarades à retrouver le chemin de la démocratie. Je souhaite au front de gauche un beau score dimanche même si on sait deja que chez les "belles personnes de la télé" nous nous serons stabilisés.

    Ps: tous à la manif pour l'école samedi après midi.

  16. Cathar dit :

    L'ONU va-t-elle donner mandat pour une intervention contre l'Arabie Saoudite qui tente d'écraser les civils de l'opposition démocratique dans le Barheïn voisin? Suspense, suspense....

  17. Arte dit :

    La manipulation de Guéant se retournera contre ses auteurs !

  18. Marc Préau dit :

    Sarkozy: quel artiste!
    Dans son intervention sur BFM-TV, Jean-Luc Mélenchon, approuve, certes à voix basse, la politique de Sarkozy à l'égard de la Libye. Hélas, pour lui et pour nous, il se trompe totalement. Que sait-il de cette opposition conduite par l'ancien ministre de la justice de Kadhafi, qui a démissionné il y a trois semaines ? Depuis quand une révolution doit-elle être appuyée par des bombardements de l'Otan ? Qu'il réfléchisse à ce qu'il serait advenu de la Révolution Française, honnie par tous les puissants d'Europe, si l'Otan avait existé à l'époque.
    Je précise, que je n'ai aucune sympathie pour Kadhafi, au contraire!

  19. le Prolo du Biolo (PG 69) dit :

    Magouille électorale

    Pour contrecarrer la magouille préparée par le ministre de l'Intérieur contre les résultats du Front de Gauche, et sur laquelle Jean-Luc vient de lancer une alerte, je suppose que chaque candidat-e engagé-e fera remonter ses résultats, pour permettre de rectifier les totaux ?

  20. Gilbert Delbrayelle dit :

    La manipulation du ministère de l'intérieur est scandaleuse. Les candidats sont libres de choisir leur étiquette et se présentent bien sous l'étiquette "Front de gauche". Quel est le problème ?
    L'UMP n'est-elle pas aussi un rassemblement de partis divers ?
    N'y a t-il pas moyen de déposer un recours ?

  21. Jean-Mi 41 dit :

    J'ai failli ne pas voir que Jean-Luc Mélenchon vient de nous lancer en encadré une alerte (confirmant un de ses précédents propos) :
    "Guéant a ordonné aux préfectures de répartir les 1660 candidats du Front de Gauche parmi les seules nuances admises par le Ministère : PCF (COM), PG, divers gauche (DVG) voire extrême-gauche (EXG). Comprenez ce qui va advenir.[...] Ce n’est pas à Monsieur Guéant de décider du paysage politique de la France. En démocratie, le pouvoir en place n'a pas à choisir ses opposants. [...]En conséquence, il faudra rapporter les voix recueillies par les candidats estampillés PCF et PG au nombre total de suffrages exprimés dans les cantons dans lesquels ces étiquettes sont enregistrées. En effet, rapporter ce total au nombre de suffrages exprimés dans la France entière, ce que fera vicieusement le ministère de l’Intérieur, conduirait à minorer artificiellement le Front de Gauche."
    Je croyais que les élections étaient régies par un Code, J-L Mélenchon n'y faisant pas référence, cela signifierait-il que Guéant serait dans la légalité ? Sinon il donne le bâton pour se faire battre et je fais confiance à J-L Mélenchon pour lui faire avaler son béret.
    D'un autre côté il me semble que ceci confirme l'intérêt de la mise en place d'un moyen d'information de masse encore plus efficace du front de gauche, sujet ayant été plusieurs fois évoqué ici.
    En consolation, cela ne changera rien sur le nombre d'élus appartenant au front de gauche, n'en déplaise à Guéant.

  22. Née un 19-Août dit :

    Ai lu l'alerte lancée par JL Mélenchon en tête de ce billet. C'est une honte, cette manoeuvre fasciste de leur part ! Digne d'une république bananière ! Mais on est encore en France ou quoi ? Ah ils sont prêts à n'importe quelle bassesse, ces bandes de tricheurs. Je suis atterrée mais pas surprise.

    Faut vraiment que l'UMP et le PS (car ces petits arrangements entre amis arrangent bien aussi le PS), ils aient une trouille pas possible. Ca rendra le rateau qu'ils vont prendre encore plus joli...

    Bon, courage à tous les candidats !

  23. odp dit :

    @Holp-up. Comparer Chavez à Mandela! Bravo; dans le genre comique troupier c'est très fort. Et pourquoi pas Khadafi à Ghandi pendant que tu y es. Les Munichois se targuaient également de ne pas avoir de pensées manichéennes. Ils ont mené le monde au chaos. On aurait pu penser que la leçon aurait été enregistrée; mais non, il existe toujours des gens soit disant bien intentionnés pour rater un éléphant dans un couloir et préférer le confort de la ratiocination et de l'aveuglement à celui de l'engagement.

  24. Michel Matain dit :

    @ 107 marj
    Guerre humanitaire en Libye conduite par la France et la Grande Bretagne avec les USA et le Qatar ?

    Il faut y ajouter les Emirats Arabes Unis : ceux qui viennent de prêter main forte à l'Arabie Saoudite pour écraser la rébellion au Bahrein ! Et Hilary Clinton vient de déclarer que, quoiqu'il arrive, le but était d'éliminer Kadhafi ! Et moi qui coyait que l'aide militaire des Emirats Arabes Unis était destiné à aider la révolution démocratique en Lybie (comme au Bahrein) ? On m'aurait trompé ?

    Si on critique les médias pour leur façon de rendre compte de l'information en France, il ne faut peut être pas prendre pour argent comptant ce que ces mêmes médias nous racontent de l'étranger.

    Il n'y a pas de guerre humanitaire pour aider le peuple libyen, il y a une guerre américano-anglo-française pour se débarasser de Kadhafi et s'emparer du pétrole. En prenant prétexte d'une dictature cruelle et d'une guerre civile. Copier-coller avec l'Irak.

  25. odp dit :

    @ Michel Matain # 102. L'intervention des Etats-Unis aux côtés des alliés au cours des 1ère et 2ème guerres mondiales était-elle humanitaire? Non. Cela la délégitime-t-elle? Non. L'intervention de l'URSS dans la guerre d'Espagne était-elle humanitaire? Non. Cela la délégitime-t-elle? Non. Chacune de ces interventions poursuivaient des buts politiques ; tout comme la future intervention (ou menace d'intervention) en Libye. La question est d'analyser ces buts politiques. Et de choisir son camp. Manifestement tu as choisi celui de Khadafi. J'ai du mal à trouver ça en cohérence avec le projet du PG.

  26. leniglo dit :

    Cette dernière manoeuvre de guéant après celle des 12,5 % des inscrits pour se maintenir au deuxième tour démontre que le Front de Gauche les inquiète...Ils doivent être en possession d'estimations (ils appellent cela aussi des sondages) qu'une dynamique est en route. Ils craignent un effet d'amplification dans la dernière ligne droite des présidentielles.

    L'argutie est mauvaise quand on pense que l'UMP est un rassemblement de partis et de micro partis voir meme de parti n'étant représenté que par un seul individu afin de percevoir les 7500 Euros n'est-ce-pas Mr.woerth et bien d'autres.

    A nous Front de Gauche de nous organiser pour déposer le label Front de Gauche. Nous avons affaire à des manipulateurs, nous le savons... Maintenant pour ce scrutin faisons connaître par tous les moyens (presse-le net-le tractage-le porte à porte- etc) les véritables résultats de notre Front de Gauche en passe de devenir LE FRONT POPULAIRE.
    Courage Jean Luc et bonne soirée à tous.

    A dimanche soir.

  27. Descartes dit :

    @Gilbert Delbrayelle (#122) et al.

    La manipulation du ministère de l'intérieur est scandaleuse. Les candidats sont libres de choisir leur étiquette et se présentent bien sous l'étiquette "Front de gauche". Quel est le problème ?

    Si au lieu de jouer à Calimero vous réfléchissiez cinq minutes, vous vous rendriez compte que non seulement il n'y a pas de manipulation, mais qu'en plus le ministère de l'Intérieur n'a pas le choix. Le ministère ne connait que les organisations qui ont une existence juridique. Or, le Front de Gauche n'a aucune personnalité juridique. C'est simplement un "titre de convenance". De la même manière que telle ou telle liste municipale choisit de s'appeler "Front pour Trifouillis-le-Canard" et mettent cette mention dans le bulletin, d'autres candidats ont choisi d'apposer "Front de Gauche". D'ailleurs, ce sont les candidats qui choisissent, et si un candidat "non sancto" décidait de mettre sur son bulletin "candidat du Front de Gauche", il n'y aurait aucun moyen de l'en empêcher. Dans ces conditions, on peut difficilement demander au ministère de l'intérieur de trier les candidats en fonction des mentions qu'ils ont choisi de mettre sur leurs bulletins...

    Si le FdG était un parti politique dûment déclaré, ce serait une autre affaire. Mais dans la mesure où il n'a aucune personnalité juridique, le ministère de l'Intérieur a parfaitement raison.

  28. Chouette dit :

    Nous connaissons bien nos adversaires, vous les avez décrits, eux et leur comportement qui peut aller jusqu'à nier notre identité, nos résultats, notre campagne. Seulement je pense qu'il devient maintenant plutôt difficile d'ignorer tout ceci de bonne foi. D'une part parce que les candidats sont actifs, leurs affiches et leurs tracts sont voyants et, vous M. Mélenchon, difficile de ne pas se rendre compte de votre présence. Elle nous aide énormément et nous vous remercions de cette visibilité qui non seulement nous éclaire mais aussi nous met en lumière.
    Cependant, il y a un adversaire invisible, que nous devons aussi combattre : c'est l'abstention. Demain, nous aurons encore le droit de bavarder avec nos ami-e-s et les ami-e-s de nos ami-e-s. Nous pourrons leur faire prendre conscience des risques qu'il y aurait à ne pas voter, que ce soit par désintérêt, par rejet ou par paresse. Que chacun se pose les questions dans le lien suivant http://arctic.unblog.fr/ sur les risques de l'abstention et ses conséquences potentielles dans les départements. J'espère qu'essayer d'y répondre incitera chacun-e, les ami-e-s de chacun-e-s et les ami-e-s des ami-e-s de chacun-e-s à VOTER, pour les candidats du Front de Gauche.

  29. stephane87 dit :

    je viens de lire le message d'alerte de Jean Luc Mélenchon sur le trafic des résultats à venir (un dernier adieu à la démocratie?). J'en tire qu'un seul et unique enseignement : Le Front de Gauche leur fait PEUR. En effet, si le front de gauche était insignifiant,sans résultats probant, sans danger à leur yeux, pourquoi alors passerait-il leur temps à monter en permanence des stratagèmes ayant pour but de masquer la réalité de ce qui va se passer? Si Jean-luc Mélenchon ne représenterait pas un danger réel pour eux, pourquoi alors passeraient-ils leur temps à le comparer au FN, à l'agresser, le rabbaisser, le provoquer de manière haineuse et agressive sur les plateaux télé? Car cela leur fait peur. Ils ont tenté la marginalisation du mouvement et cela n'a pas marché alors ils veulent le casser. Pourquoi cela leurs fait alors tant peur que cela? Et bien sans doute parce que un réel mouvement de grande importance est en marche. On ne craint pas ce qui est petit, insignifiant, sans danger. On craint ce qui est important dangeureux pour nos priviléges, notre système, notre quotidien et c'est ce qu'ils les fait réagier ainsi. Car dans la peur ces hommes et femmes réagissent de manière humaine (voire animale?) par des reflexes paniques d'auto défense instinctives basé sur l'agressivité et la haine. Regardez à nouveau l'évolution sur les diverses vidéo d'interview de Jean-Luc Mélenchon depuis 2008, de l'accueil que réserve ces médias à Jean-Luc Mélenchon au fil du temps, vous constaterez en toute objectivité que cela evolue vers plus d'agressivité,de haine et même de vulgarité. Je prend tout ceci personnellement comme un grand message d'espoir car tous le fictif qui sera mis en place ne pourra jamais effacer le réel, l'acquis, tout cela prouve que ce sera en faveur de l'avancée de la révolution citoyenne à nous de conserver nos yeux bien ouverts et de ne pas se laisser avoir par leur hypnose collective. Poursuivons le combat la 6eme république est en marche :-)

  30. petit chouk dit :

    La manip de com de Guéant sur les cantonales est honteuse et prend les français pour des idiots! Qui ne s'en rendra pas compte ? Les résultats sont repris en boucle sur toutes les ondes et tous les flash tv, un peu à la méthode Coué (PS x%, UMP x% FNx%).
    En gros : les deux mouvements "normaux" et "le diable". Le diable de confort dans toute sa splendeur est brandi par l'UMP et le PS est le seul argument du vote utile "tout sauf le FN"

    J'espère que vous appellerez à voter blanc en fonction des confrontations car l'UMP et le PS ne mérite pas les voix de vos électeurs. Les Français apprécieront la remise en question de l'UMP et le PS devant leurs résultats ! et la mise sous silence des résultats du Front de gauche.

  31. Tiago_Jaïme dit :

    Je ne peux que féliciter Jean Luc Mélenchon pour le combat politique qu'il mène et cette construction du FontDeGauche qui progresse qui progresse grâce à beaucoup et il faut le dire sans Jean-Luc Mélenchon il n'y aurait pas ce FdG.
    Bravo.
    La non reconnaissance du FdG par le ministère de l'intérieur (mais je n'ai pas entendu le ministre... il devait être resté chez lui...!) est une pirouette médiatique vouée à l'échec, il suffira de reprendre les chiffres du Front de Gauche.
    En revanche j'ai été plus sensible à l'impact médiatique de la non présence non expliquée sur les ondes de Jean-Luc Mélenchon et du PG sur la péniche de l'union de la gauche... je ne doute pas d'ailleurs que Jean-Luc Mélenchon a de bonnes raisons.
    Mais je suis préoccupé et inquiet par la guerre en Libye et le traitement médiatique qui en est fait. la morgue des plus forts militairement n'est pas acceptable au nom de l'ONU. la manipulation des positions réelles des africains et des arabes devient grotesque.
    Après avoir lu Alin sur le sujet, je répondais sur son blog que je copie ci dessous...

    Enfin un grand ouf de ne pas se sentir seul à la lecture de Hold-up... dont j'avais gardé une excellente impression qui vraiment ne se dément pas.

  32. yanhel dit :

    @ 134petit chouk
    Oui absolument je vous rejoins, il faut voter blanc et arrêter le chantage du PS, pas une de nos voix au PS.
    JL Mélenchon dira sûrement autre chose, mais... peu nous chaut! c'est bon! on ne met plus un bulletin PS dans l'urne, c'est fini, on ne votera pas pour un parti libéral.

  33. dorant dit :

    Eh bien les sondages qui marquaient une avancée du FN avaient bien enregistré l'évolution de l'ambiance du pays. Le FN fait 15,2 % mais là où il s'est présenté, son score est bien plus élevé avec 18 %... 28 % dans le Pas de Calais...
    Il faut être aveugle ou sourd pour ne pas voir qu'on va en rester là. Au-delà du chiffre, c'est l'ambiance politique et sociale du pays qui va s'en ressentir.
    Pas une voix dimanche ne doit manquer aux candidats républicains !
    Pas une voix de gauche ne doit manquer au candidat de gauche le mieux placé !
    Pour mémoire, le FdG fait 10,4 %. Le rééquilibrage à gauche commence.

  34. pichenette dit :

    Matinée ensoleillée, arbres éclatant de fleurs, feuilles se dépliant,frémissements bienvenus du printemps.
    Mais, les esprits lents à se déplier, trop de circonvolutions dans la masse cérébrale, ont omis d'aller s'isoler avec leur bout de papier plié. La démocratie a chopé un virus, se ratatine,se sclérose.
    Belle réussite! du passé faisons table rase, France "modèle de démocratie", n'a pas résisté aux coups habiles portés. Et là-bas, de l'autre côté des mirages de démocratie par rafales arrivent!
    Saluons au passage la prestation du digne Ministre Intérieur: la grande Abstention montre ô combien appropriée, justifiée, inévitable est la réforme territoriale! Sonnez trompettes qui trompez, car peut-être que tout était pas mal organisé. Certes des évènements majeurs se produisent actuellement sur la planète, sans commune mesure avec une élection cantonale justifiant les informations médiatiques prioritaires, mais, mais il se passe toujours les mêmes grands et tragiques évènements et pourtant les analyses sur ces élections fleurissent sur les médias. Analyses n'ayant pour objectifs que de dire, nous vous l'avions bien dit que l'extrême droite gagnait du terrain! (Qui avons-nous vu à la télé aller voter:?M Fillon et Mme Le Pen)

    Cesser de penser qu'un monde digne, meilleur est possible, renoncer à ses convictions
    ou
    suivre le printemps végétal, s'énivrer de la sève discrête montante, persister avec clairvoyance dans nos convictions,
    second choix inévitable, "nous" (PG) sommes condamnés à réussir pour un futur possible, même si de nombreux individus empétrés dans des soucis immédiats ou dans leur égo déçoivent par leur choix.
    Bravo à tous ceux qui se sont investis.
    Et que penser du vote électronique? Les vérifications sont-elles possibles et sûres?
    Magnifique Univers déréalisé!

  35. Jonathan L. dit :

    Bravo au Front de Gauche et au Parti de Gauche ! Je ne sais pas s'il y a des précédents dans l'histoire de la politique française moderne, et ce en terme d'évolution croissante des courants et partis. Je suis persuadé qu'à l'approche des présidentielles nous verrons notre travail dument récompensé et "leur" co****ies légitimement sanctionnés.

  36. Nicolas B. dit :

    C'est clair pour les médiacrates il n'y a que l'UMP et le PS et le FN, la deuxième force de gauche n'exista pas, même si elle se retrouve la plupart du temps devant EELV. Les schémas montrent les trois formations seulement, et même il sont faux : le total du camembert ne fait pas 100 % ? On a l'habitude, on s'attendait à pire avec la manipulation des chiffres, les 32 % du ministre sont vraiment pitoyables. On va pas en faire un fromage. L'essentiel est de faire barrage au FN, bien que quand ils sont élus ils se dé-crédibilisent tout seul par leur comportements et actions. Heureusement mon canton n'est pas concerné, si c'était les cas, ça me ferai mal de voter PS sauf si le FN risque de l'emporter, mais UMP pas question, une fois m'a suffit. En tout cas Les 10,38% du Front de Gauche c'est super.

  37. turmel jm dit :

    J'ignore si la non présence de JL Mélenchon sur la péniche à eut un impact médiatique négatif, pour ma part, la présence de mon camarade P Laurent m'a rappelé de très mauvais souvenirs (..)
    Je m'interroge quant à l'utilité d'une telle initiative(?). Vite passons à autre chose..

  38. petit chouk dit :

    Martine Aubry a de quoi être ravie ! Première dans les résultats et en photo à la une du Figaro avec... Cécile Duflot et Pierre Laurent. La soupe est manifestement bonne. On n'a pas fini de parler du FN, mais certainement pas de ce regroupement qui volontairement ? ne choque pas les médias et rassure Martine et Cambadelis comme ils l'avaient déjà déclaré dans votre rôle de bateleur du PS.

  39. Rachel dit :

    Bravo ! Nous avançons ! Surtout, restons unis ! Et résistez face aux manipulations de toutes sortes !

  40. Mathieu dit :

    Pourquoi dans la carte interactive des résultats cantons par cantons proposée par Libération, le candidat Front de Gauche de mon canton est-il présenté lors des résultats comme étant PC?

    Je crois que c'est le cas dans beaucoup de cantons où des candidats se sont présentés sous cette bannière... J'ai l'amère impression qu'il s'agit d'occulter les alliances faites à la gauche du PS et de stigmatiser les candidats en les assimilant au exclusivement PC qui est dans l'inconscient de beaucoup perçu comme un parti vieillissant et peu porteur d'espoir.

    En première lecture, et pour un non rompu à la politique, que je me dirais: le PC, je connais, je sais (et je n'irai pas plus loin dans mes démarches). Mais par contre si je voyais ce "Front de Gauche" avec des résultats qui décollent, j'aurais peut être tendance à me dire... c'est qui eux ? Qu'est ce qu'ils font? et irais peut être me renseigner davantage...

    Je trouve que c'est bien dommage. Merci qui ? Libé ?

  41. françois dit :

    Bravo de ne pas avoir été sur "la péniche".

  42. komorowski dit :

    Marine Le Pen et le FN sont déjà à 25 %. Dans ces élections le front national a doublé ses voix. Les cantonales ne sont pas des élections faciles pour ce groupement qui en fait a peu d'éléments encartés et qui vivait de banquet avec des tatoués et quelques chefs vraiment d'extrême droite pour ne pas utiliser le mot juste. Ils ont souvent présenté n'importe qui; ici un vieil admirateur de jean marie de 93 ans qui sans campagne ni tract a obtenu plus de 20 % des voix, là un nouvel adhérent gazier, éleveur de chiens qui a obtenu également 20% etc. Et ses électeurs ne rêvons pas ils viennent de toutes les victimes de "l'Europe qui protège" plus le secteur est populaire et sans espoir plus le score du FN est important comme à Saint Avold plus de 30%, même le maire de Metz est dépassé par la candidate du FN sur le canton de Borny où il est conseiller général depuis belle lurette. La droite populaire, pour ne pas dire toute la droite vient de se découvrir une nouvelle chef mais électoralement surtout implantée dans les secteurs victimes de l'Europe libérale et de la concurrence mondialisée non faussée
    Faut pas rêver, si cela continue elle sera bien en tête de la présidentielle et DSK finira d'achever la gauche !

  43. Descartes dit :

    @dorant (#137)

    Pour mémoire, le FdG fait 10, 4 %.

    Faut pas confondre la mémoire et le rêve: le FdG fait 9% des voix (à quelques dixièmes près). Calculer des pourcentages sur les circonscriptions ou l'on se présente est une manipulation éhontée des chiffres. Avec ce genre de raisonnement, il suffirait de ne présenter qu'un seul candidat dans la circonscription ou l'on fait son meilleurs résultat et l'on pourrait annoncer qu'on 85%... pas sur que cela suffise pour "rééquilibrer la gauche"...

    Lorsqu'on ne présente pas de candidat dans une circonscription, c'est en général parce qu'on sait qu'on fera un résultat minable. Si le FdG présentait des candidats dans toutes les circonscriptions, l'apport en voix de l'ensemble des circonscriptions où le FdG est aujourd'hui absent serait très faible, et cela ne changerait donc que très faiblement son résultat.

    Faut regarder en face les choses: le PCF seul avait fait en 2004 (donc sur la même série de cantons) 7,8%. En 2008, le PCF toujours seul avait fait 8,8%. Avec un peu plus de 9% aujourd'hui pour l'ensemble du Front de Gauche, il n'y a pas de quoi se rouler par terre. Surtout si l'on tient compte le rejet sans précédent de la droite au pouvoir qui aurait du, si la gauche avait un projet attractif et crédible, jouer fortement en sa faveur.

    Tiens, j'y pense... ou sont passés tous ceux qui sur ce blog affirmaient, sur la foi des résultats des élections partielles, que le FN était en perte de vitesse ? Il serait intéressant de connaître leur analyse du scrutin...

  44. Hold-up dit :

    Bonjour - J'ai envie de dire aussi : " Bravo de ne pas avoir été sur la péniche " -

    Je pense que nous avons un petit soucis vis à vis de nos ami-e-s du PC. Je ne trouve pas normal de la part de M.Laurent d'être aller hier soir se vautrer dans les bras de Martine Aubry. C'est franchement ridicule et détestable. Ce n'est vraiment pas respecter les partenaires et les militants de l'alliance du Front de Gauche que d'être aller faire allégeance à ceux qui promeuvent la disparition des services publiques - et tout le reste - via l'Europe néolibérale dont ils sont les fervents défenseurs. Merci à M.Mélenchon, Martine Billard, Christian Picquet de ne pas nous avoir joué cette mauvaise comédie de marin d'eau douce sur la péniche de la capitulation politique. Ils auront au delà des militants du PG et de Gauche Unitaire, respecter aussi tous nos autres partenaires : les militants NPA, M'pep, Fase... Pas question de s'aveugler. 56 % d'abstention ! Là est notre électorat et pas ailleurs : la majorité du peuple français ne s'est pas déplacé. Il va falloir inventer. Construire véritablement le projet de 6° république, car là sera notre moteur politique principal, le contenant conceptuel qui nouera toutes les autres problématiques et ouvrira sur l'avenir. Comment voudriez-vous que l'on vote pour le PS quand M.Hollande et tous ses amis ont déjà appelé à voter pour l'UMP !?

  45. François dit :

    Etats-Unis : le retour de la lutte des classes passe par le Wisconsin
    Après l'Egypte, voici les Etats-Unis ; pour ceux que ça intéresse, deux articles intéressants sur Marianne2.
    "Que se vayan todos !" ou "Dégage !", ça se dit comment en anglais ?

  46. Pelletier Stéphane dit :

    Je viens de regarder la vidéo du meeting de Toulouse.
    Alors là, M. Mélenchon, bravo!
    Enfin, un vrai discours politique, universaliste, avec ce qu'il faut de philosophie, d'histoire, d'humour, de doute mais aussi de conviction.
    Et un coeur qui parle...
    C'est clair, précis, ça voit loin et large.
    et bravo de donner de votre personne au service de ces idées et de ces valeurs.
    Ç'a m'a emballé, j'adhère.
    Stéphane Pelletier

  47. fred dit :

    C'est bien ce que je disait quelque part dans ce blog le PC est toujours au pied du PS d'où sa présence a la péniche sans consulter le PG, quoi qu'en pensent quelque un d'ici sans Jean-Luc il serait a 2% au plus. Que Jean-Luc prenne acte et qu'il y aille tout seul, y en as marre de leur faire des courbettes. Le PC est presque mort a en voir le charisme d'une huitre qu'est Laurent.
    Alors maintenant ça suffit Jean-Luc faut y aller et plus perdre de temps.
    Merci de na pas avoir été sur la péniche.

  48. Descartes dit :

    @Hold-up (#148)

    Je pense que nous avons un petit soucis vis à vis de nos ami-e-s du PC. Je ne trouve pas normal de la part de M.Laurent d'être aller hier soir se vautrer dans les bras de Martine Aubry. C'est franchement ridicule et détestable.

    Beh oui. Comme beaucoup de militants communistes (j'en connais un paquet) qui ont trouve "ridicule et détestable" que Martine Billard et Jean-Luc Mélenchon soient allés se vautrer la semaine dernière dans les bras de Stéphane Lhomme et de "Sortir du Nucléaire"... Comme aurait dit Kant, on ne peut pas revendiquer une liberté pour soi et la refuser aux autres.

    Il va falloir inventer. Construire véritablement le projet de 6° république, car là sera notre moteur politique principal, le contenant conceptuel qui nouera toutes les autres problématiques et ouvrira sur l'avenir.

    Comment ça ? Oserais-tu insinuer qu'il n'y a pas de "projet véritablement construit" à l'heure actuelle ? Pourtant, on nous avait promis le "programme partagé" pour la fin mars... ça va être dur, de "construire véritablement" un projet en dix jours...

  49. Née un 19-Août dit :

    Dans mon canton, le FN a fait près de 35%, loin devant un UMP à 29%. Finale UMP/FN chez nous donc.

    Ce cas de figure (UMP-FN) se retrouve dans d'autres cantons de notre département. Par ailleurs, si les gens continuent à voter pour l'UMP, c'est que tout va très bien. Non ? A par ça, nous avons environ 20% de chômeurs, peu de logements sociaux, etc., on ne doit pas être si malheureux que ça finalement par ici... Que rien ne change alors si tout va bien.

    Mention spéciale de remerciement au PS et aux verts de notre canton qui pour la première fois, sortent du bleu et se désolidarisent du candidat PC soutenu par le FdG, comme cela avait été toujours le cas dans les élections précédentes. Grâce à la bêtise du PS et de ses suiveurs verts, on est passé à côté d'un fait remarquable : le FdG qui aurait pu (d'après le décompte officiel des voix) virer l'UMP dès le premier tour ! Occasion historique qui nous passe sous le nez. Dans un département très conservateur, cela aurait été quelque chose. Sabotage ! Je suis en colère.

    Maintenant, j'ai une semaine pour me décider de comment voter :
    - FN pour punir l'UMP ? (qui le mérite de toutes façons, sans parler des dynamiques locales qui ont leur importance mais qui ne peuvent être abordées dans les médias nationaux - or, il ne faut pas oublier cet aspect.)
    - Voter blanc ?
    - Ne pas voter du tout ?

    Ce qui est certain, c'est que je ne participerai pas au "sursaut républicain" que veut l'UMP. Qu'ils aillent au diable ! Ce n'est pas à la gauche de faire leur ménage.

  50. Hold-up dit :

    Descartes -

    Je ne vous connais pas et je ne suis qu'un simple militant PG distributeur de tracts et colleur d'affiches et cela me va comme ça. Mais vos dénigrements sempiternels sur ce blog est littéralement destructeur et j'ai pris pour habitude de ne pas répondre à votre entreprise de sabotage. Votre dernière remarque désobligeante vis à vis d'un honnête homme - Monsieur Lhomme - à l'heure de Fukushima est si sinistre que je ne devrais même pas relever. L'eau qui sort des robinets à Fukushima est contaminée, la chaîne alimentaire commence à être contaminée et vous osez encore poster ici vos commentaires à côté de la plaque tant un accident nucléaire ruine totalement l'existence et toute l'économie - Tirez en vos conclusions : Si vous êtes au PG vous vous serez trompé de parti, si vous n'y êtes pas, pourquoi rester ici ? Un souvenir ici de Fukushima et de ses 4 réacteurs - éloquent !
    http://s2.lemde.fr/image/2011/03/16/680x340/1493808_6_0b79_japon-desolation-a-fukushima-inquietude-a.jpg


Blog basé sur Wordpress © 2009/2015 INFO Service - V3 Archive