22jan 11

Invité du journal de 20h00 de France 2

Ce billet a été lu 6 876 fois.
Exporter ce billet au format pdf Envoyer ce billet à un ami Imprimer ce billet

Samedi 22 janvier, Jean Luc Mélenchon était l'invité du 20h de France 2 pour présenter les raisons de candidature à l'investiture du Front de Gauche pour la présidentielle. 

Cette vidéo a été consultée 11 672 fois


21 commentaires à “Invité du journal de 20h00 de France 2”

  1. 1
    Jeannot dit:

    Trop court pour expliquer quoi que ce soit.

  2. 2
    Fred Barbosa dit:

    Beaucoup trop court mais un passage sur une grosse chaîne à une heure de grande écoute. C'est toujours ça.

  3. 3
    Julien Lesbegueries dit:

    C'est sûr que c'est trop court, mais c'est le 20h du Samedi, fallait pas s'attendre à autre chose... Mais en tout cas, il est passé dans une grande chaîne à cette heure-ci, même si c'est pas en semaine, et l'interview s'est très bien passé. Sur ce point, l'opération est réussie!
    Je note aussi que c'est la première fois depuis longtemps qu'on le voit sur une chaîne du service public, et il est ce soir chez Demorand sur France 5. Il y a-t-il eu des consignes?

  4. 4
    Pascal Busnot (Héloup - 61) dit:

    Je discours tenu par Jean-Luc Mélenchon est encore en avance sur son temps ; quand le 2nd rattrapera le 1er, alors ce discours sera plus audible au-delà du cercle étroits des sympathisants éclairés de la gauche de gauche !

    Toutefois, prendre garde à ne pas faire passer dans le programme, dans le genre tout en un, des mesures aussi sensibles que le mariage des gays et lesbiennes ainsi que l'homoparentalité ! Ce serait un bon moyen de se couper d'une partie des classes populaires ! Et de grâce, ne traitons pas celles et ceux, dont je suis, de beaufs ou de je ne sais quel nom d'oiseau, au motif qu'ils n'auraient pas le bon goût de penser politiquement correct sur le sujet, c'est-à-dire de la fermer quand ils ne sont pas d'accord !

    On ne peut pas dénoncer le politiquement correct quand ça nous arrange, à juste titre d'ailleurs, et le pratiquer ensuite quand ça nous arrange aussi, ce qui devient là beaucoup plus contestable. Ca tombe bien me direz-vous, Jean-Luc Mélenchon propose d'élargir considérablement le recours à la votation !

    J'aborde cette question car j'ai lu sur le site du PG que le Parti de Gauche, qui a toute ma sympathie, soutenait ces deux causes. Ce qui est tout à fait légitime. Ce qui le serait moins ce serait de les imposer au suffrage des électeurs de gauche en les plaçant devant un dilemme bien difficile à résoudre.

    Pour ma part, c'est bien réfléchi : je ne voterai pas pour un programme voulant faire "passer furtivement" des dispositions qui font profondément débat dans la société. Non seulement parce que je ne partage pas forcément celles-ci, mais aussi parce que j'estime que ce serait en contradiction avec le discours appelant au renforcement de la démocratie effective tenu par Jean-Luc Mélenchon ; et que par ailleurs, ce serait mépriser les gens qui ne partagent pas (encore) cette position. L'enjeu n'en vaut pas la chandelle compte tenu du soutien populaire nécessaire pour imposer la révolution citoyenne selon Jean-Luc Mélenchon !

    Peut-être que je m'alarme inutilement :...

  5. 5
    Mandaroui dit:

    C'est marrant, le journaliste ne savait pas comment réagir en entendant qu'il n'avait pas été déplaisant. Il semblait perdu entre le compliment du moment et le reproche à venir de ses collègues...

  6. 6
    marc malesherbes dit:

    JL Mélenchon très bon, et il a su "rebondir" sur des sujets d'actu (la Tunisie, l'embauche des précaires de la fonction publique)

    difficile d'en tirer des enseignements, car il n'avait pas le temps de développer ses propositions.

    Quelques points notables:
    - une très bonne idée, l'attaque sur le CAC40 et les "98 personnes". Cela permet de sortir de son orientation précédente qui le faisait s'attaquer presque uniquement aux banques en oubliant les autres. De plus, les "98 personnes", si il développe plus tard en donnant des noms, cela permet de "personnifier" les ennemis, ce qui est très bon (comme autrefois le PCF et les 200 familles)
    - l'appel au soutien du NPA en tant qu'organisation (et pas aux électeurs du NPA). Cela ne va pas faire plaisir au PCF. Mais c'est cohérent avec son orientation d'ensemble.
    - Une petite remarque par rapport à mes observations précédentes: alors que je croyais qu'il avait décidé de mettre une sourdine sur l'expression "révolution citoyenne" (il n'avait pas employé cette expression lors de son intervention de déclaration de candidature sur BFM TV), il l'a largement employé cette fois-ci. Donc ce n'était pas la fois précédente "calculé".

  7. 7
    Jonathan L. dit:

    Prestation mesurée et pertinente encore une fois, dommage en effet pour la faible intervalle de temps attribué. On avance.

  8. 8
    geoffrey dit:

    "quand on parlera du fond..." effectivement :(

    Ce type d'interview, avec 95% de questions superficielles, sans intérêt aucun, est une des raisons du désintérêt de bien des gens pour la chose publique.

    Qu'est-ce que j'aimerais voir J.-L. Mélenchon renvoyer dans leurs cordes ces journalistes qui noient le politique dans le politicien, et le programme dans l'anecdotique! Chaque minute d'apparition dans les médias doit être une occasion de transmettre le message clé du FG: nous avons les solutions à vos problèmes et nous sommes prêts à gouverner!

  9. 9
    Progechoes dit:

    Dans ce genre d'exercice convenu et très court, Jean-Luc Mélenchon a tout à perdre. Il faut donc ne pas se faire d'illusions, donner une bonne image et essayer de faire passer rapidement une ou deux idées percutantes.
    Jean-Luc Mélenchon a été bon.
    Sauf peut-être que le parallèle avec la Tunisie n'est sans doute pas forcément pertinent et peut-être mal compris par le public du JT

  10. 10
    PascalB dit:

    "Sauf peut-être que le parallèle avec la Tunisie n'est sans doute pas forcément pertinent et peut-être mal compris par le public du JT"

    Le discours tenu par Jean-Luc Mélenchon est encore en avance sur son temps ; quand le 2nd rattrapera le 1er, alors ce discours sera plus audible au-delà du cercle étroits des sympathisants éclairés de la gauche de gauche !

    Je pense que Jean-Luc Mélenchon a le sens de l'Histoire et qu'il est capable de l'anticiper...

  11. 11
    avionnette dit:

    N'est ce pas une grande victoire ? Sauf erreur, Jean-Luc était banni jusqu'à présent de France 2.

  12. 12
    jorie dit:

    M.Mélenchon. bravo, vous avez percé les premières barricades de l'isolement dans lequel tous tentent de vous enfermer, c'est l'essentiel. Maintenant, vous allez vous adresser à la masse de

  13. 13
    Fabiche dit:

    Vous avez tellement raison pour DSK..
    Si le deuxième tour s'avère être DSK-Sarko, j'irai à la pêche ce jour là.
    Et je ne vais pas être le seul.

  14. 14
    PGAZEAU dit:

    Bravo Jean Luc Mélenchon qui semble avoir gommé une certaine agressivité face aux provocations des journalistes. Ma remarque est valable aussi pour le passage de hier soir chez Demorand que l'on ne reconnaissait plus...que se passe t il chez les médias du service public? De toute manière Jean-Luc Mélenchon a été très bon dans la défense de nos idées, qui progresseront d'ici 2012.On comprend que l'appareil du NPA ne souhaite pas l'union de l'autre gauche, tant pis continuons à parler à ces sympathisans, ce sont eux qui votent.Quant au PC qui craint de disparaître avec Jean-Luc Mélenchon comme candidat, une analyse objective de sa situation devrait l'inciter à retrouver dans un mouvement unitaire, un dynamisme électoral favorable.N'oublions pas les Verts qui ont malheureusement pour le moment choisi une très mauvaise candidate.Le marathon est parti...

  15. 15
    gus003 dit:

    Moi aussi j'irai à la pêche si y'a pas Mélenchon NA

  16. 16
    jonathan dit:

    Bonjour a tous, j'ai comme l'impression que jean luc Mélenchon est beaucoup moins "critique" quant il parle de Hollande ou Aubry que quant il parle de DSK. Pour ma part si je soutiens Jean-Luc Mélenchon c'est justement parce qu'il ne faisait aucune concession avec ce genre de personnage qui ont de socialiste que le nom de leurs parti. D'ou mon interrogation: Mr Mélenchon aurait il décidé de lisser son discours envers "les belles personnes" qui risquent de prendre la tête du PS (hors DSK) dans l'éventualité d'un accord ? J'espère me tromper. Et si je me trompe pas j'espère que le PS choisira DSK comme candidat pour ne pas mettre la vraie gauche (nous bien sur) dans une situation plus qu'embarrassante et pouvoir le combattre pour ce qu'il est : un homme de droite déguisé en socialiste.
    En tous cas comme beaucoup de lecteurs de ce blog si Jean-Luc Mélenchon n'est pas qualifié au 2nd tour (même au 1er) j'irai à la pêche le jour du vote !

    ps: J'ai essayé de remplir le formulaire de soutien à la candidature de Jean-Luc mais lorsque je veux valider, tout s'efface (nom,prenom.....) et je n'ai aucune confirmation est-ce normal ?

  17. 17
    serra dit:

    Je viens de visionner et entendre votre discourt, afin de présenter votre candidature pour l'échéance pour 2012, avec le PCF, je vous rejoins, je me dois de ma hauteur de vous soutenir, courage nous allons gagner, premier rendez vous les cantonale, viendra le second les présidentielle.
    A bientôt

  18. 18
    P. Resier dit:

    "Le bruit et la fureur, le tumulte et le fracas" les journaleux dociles vous estiment agressif et populiste.
    Pourquoi ne pas leur répondre que PS comme UMP avec Sarko à leurs têtes sont de réels populiste en basant leur campagne sur la sécurité ou le plein emploi (depuis 40 ans).
    Qui sont les agressifs en privatisant les institutions publiques, jetant ainsi des milliers de travailleurs à la rue ?
    Qui est agressif en supprimant les allocations familiales.
    Aujourd'hui, dire haut et fort combien il est répugnant de gérer un pays de cette façon, c'est agressif.
    Cela porte un nom, "le renversement de la norme". Des millions de travailleurs pensent comme vous, mais trop imprégnés des médias traditionnels qui s'évertuent à renforcer leurs peurs.
    J'espère que les militants du PCF comprendrons que vous êtes le seul candidat possible pour ce combat, qui sera effectivement rude et violant. Tenez bon et si le miracle se produit, d'autres gouvernements européens feront dans leurs pantalons, car se sera le début d'un raz de marée sur le vieux continent.

  19. 19
    satanas dit:

    Pour une fois que nous avons un véritable tribun à gauche avec de vrais idées révolutionnaires pourquoi bouderions-nous notre plaisir... de voter pour lui. Aprés avoir été rempli d'allégresse lors de la victoire de la gauche en 81, qu'elle ne fut pas ma déception au fur et à mesure de la politique qui fut celle de la gauche au cours des années qui suivirent. Au moment du programme commun en 1971, François Mitterrand avait bien compris le peuple français qui avait soif de changement et ce même peuple avait voté pour un homme qui incarnait ce changement. Malheureusement la déception fut au rendez-vous et les belles promesses du changement tant attendu ne virent jamais le jour (sauf la peine de mort mais qui n'apportait rien dans le porte-monnaie des plus nécessiteux) aussi la sanction qui s'en suivit fut à la hauteur de la déception. Mitterrand avait un slogan à l'époque qui était le suivant <> mais les voix c'était à la droite qu'il fallait les prendre.
    Et la gauche aurait remporté les élections avec 60 % des voix. Aujourd'hui on nous présente Strauss-Khan comme le sauveur, mais attention de ne pas reproduire la même situation qu'en 81. Si la droite aujourd'hui met D.S.K en avant de cette façon c'est pour sauver les meubles (D.S.K/ Sarko bonnet blanc et blanc bonnet).
    Plus J.L.Mélenchon fera de voix et plus le changement sera possible...

  20. 20
    DE GAUCHE dit:

    Jean Luc Mélenchon est très bon en public parce qu'il est honnête et cela induit deux conséquences :

    1/ le public ressent inconsciemment quand il y a imposture et quand il n'y en a pas (c'est le cas avec Monsieur Mélenchon)

    2/ il est forcément cohérent parce qu'il peut se "lâcher" dans le mesure où il ne risque pas de fiche dedans comme la plupart des seigneurs de la langue de bois, pas besoin de réfléchir si le discours colle avec sa pensée réelle.

    Et un politique vraiment honnête, ça finit par se sentir.

    CQFD

    J'espère que les français vont entendre ce qui est à entendre et non écouter ce qui est à s'égarer.

  21. 21
    zimmermann dit:

    Une constatation renforcée de jour en jour....Ne sentez vous pas que quelques "chose" se prépare, comme au fond de l'hiver le printemps est déjà en route... Courage amis, frères, camarades.... Nous nous en sortirons de toutes les manipulations, les pièges ourdis par tous ces pantins des "belles gens" comme dit Jean-Luc Mélenchon. J'ai déjà l'impression de respirer un peu mieux et je suis prêt à faire ma part du boulot....

Blog basé sur Wordpress © 2009/2013 INFO Service - V4
Apercite