11nov 10

Entre Cohn-Bendit et G20, pluie de mensonges dangereux

Ce billet a été lu 27 983 fois.

D ans cette note je parle du sommet du G20 ce weekend. Mais aussi du prochain sommet Europe Amérique. Dans les deux cas je voudrais que l’on mesure l’écart qui sépare les faits de la présentation ordinaire simpliste qui en est faite. Je voudrais que ce blog soit utile à une prise de conscience de la réalité internationale chez mes lecteurs. Car c’est de là que vont venir les tsunamis qui mûrissent déjà dans les mouvements du grand large.

Avant cela il faut bien que j’évoque la dernière énormité de Daniel Cohn-Bendit contre moi à l’occasion de son passage chez Jean-Michel Aphatie sur RTL. J’en ai les jambes coupées. Ca passera. Mais vraiment c’est lourd, pour finir. Sur la photo que vous voyez, Oskar Lafontaine et moi nous nous soutenons l’un l’autre comme sur le tableau derrière nous deux soldats blessés s’entraident. Oskar était présent au meeting de lancement du PG à Saint Ouen il y aura deux ans dans quelques jours. Cette image est ma réponse à monsieur Cohn-Bendit.

Vendredi 12 novembre Jean-Vincent Placé, secrétaire national des verts, a désavoué Cohn-Bendit et ses injures. J'en suis très heureux. A la fin de ma note vous pourrez lire le décryptage de son entretien avec Christophe Barbier à mon sujet sur LCI.

Mais quelle mouche l’a piqué ? Daniel Cohn-Bendit doit avoir du mal le matin à rassembler ses idées. Chez Aphatie, le matin du onze novembre, il s’est lancé dans une attaque spécialement basse contre moi. J’en suis d’autant plus étonné que nos rapports n’étaient pas ceux là jusqu’à ce jour. Politiquement éloignés sans aucun doute, nous parlions pourtant tranquillement, et même parfois avec de l’humour, jusqu'à ce jour. Je n’ai pas le cœur à commenter ses déclarations. Elles me donnent la nausée. Je découvre que la mode est à me comparer à Le Pen sur la base de pures affabulations. Ce que je prenais pour des « dérapages » comme disent les biens pensants est en réalité une méthode de combat. Il s’agit de me disqualifier en m’ostracisant de façon injurieuse. Au cas particulier, Martine Billard député de Paris et porte parole du Parti de gauche, sur son blog a bien exprimé la colère des camarades excédés par ces méthodes répugnantes. De son côté, notre Parti lui-même a fait un communiqué de presse que je publie. Ma stupeur c’est de voir que ce genre d’insultes est approuvé et relayé par le syndicat des belles personnes qui le valide avec les manières doucereuses qui sont le propre de cette caste. Ce qui serait en cause ce n’est pas la violence qui m’est faite mais celle que je provoquerais. Laquelle ? Où, dans ce que j’écris sur la relation franco allemande y a-t-il la moindre trace de violence, de mots violents, d’expression violente ? Quand ai-je parlé de « boches » ? Et quand ai-je parlé de « grande France » ? Le sieur Jean-Michel Aphatie est la caricature de cette méthode qui prend prétexte de ma soi disant violence pour justifier les pires insultes bien réelles contre moi et appeler à m’ostraciser. Je suis écœuré. Mes amis je me place sous la  protection de ce que vous voudrez bien faire pour répliquer là où vous pouvez. 

Communiqué du Parti de gauche. « Après Jean-Paul Huchon et sa comparaison ignominieuse entre Jean-Luc Mélenchon et Jean-Marie Le Pen (dans l’Express), c’est au tour de Daniel Cohn Bendit de rivaliser dans la calomnie. Interrogé sur RTL, voilà ce qu’il dit à propos de Jean-Luc Mélenchon : « Quand on voit son livre, ce qu’il dit sur l’Allemagne, quand il parle de la "grande France", ce qu’il dit sur les boches, c’est insoutenable, intolérable ». L'eurodéputé d'Europe Écologie va jusqu'à estimer que le Président du Parti de Gauche tient un discours qui « va même labourer sur les terres du Front national ».

Daniel Cohn Bendit ment : c'est lui, comme hier son frère Gaby dans le journal Libération, qui utilise le terme de « boche », ce qui est absolument inadmissible, et non Jean-Luc Mélenchon dans son livre. En effet, ce dernier, après avoir souligné le fait que l’Allemagne défend aujourd’hui ses intérêts nationaux davantage que dans l’après-guerre, ce que nul commentateur un peu sérieux ne peut contester, ajoute « construire des relations avec les allemands, c'est un devoir permanent de notre pays. Et chacun doit s'y atteler à la place qu’il occupe ». C'est ce qu'a d'ailleurs fait le Parti de Gauche dès sa création en revendiquant le parrainage de Die Linke dans une vision internationaliste de la coopération entre les peuples.
Voilà qui suffit à réduire à néant les accusations répugnantes des frères Cohn-Bendit.  S'ils avaient lu le livre, ils auraient pu engager le débat sur les propositions de désarmement nucléaire, de sortie du nucléaire, de planification écologique avec relocalisation de la production pour lutter contre les émissions de gaz à effets de serre. Au lieu de cela, ils préfèrent l'insulte. Ce type de déclarations, outre qu'elles banalisent le Front National, rappellent, en pire, les attaques faites à l’encontre des partisans du Non de Gauche au TCE en 2005. L'ensemble du Parti de Gauche se sent insulté et diffamé par cette déclaration. Nous interpellons solennellement l'ensemble des militants Verts ainsi que leur direction et plus spécifiquement leur secrétaire nationale, Cécile Duflot, afin de savoir si de telles déclarations représentent la position  d'Europe Ecologie/les Verts. »  

Le 20 Novembre prochain aura lieu le sommet UE-USA. C’est le second  depuis le début du mandat de Barack Obama. Il se tiendra à Lisbonne. A cette occasion le Parlement Européen se voit proposer une résolution. Ce qui rend cette résolution remarquable c’est qu’elle est signée par la droite, le centre mais aussi les socialistes et les Verts. L’autre aspect extraordinaire de ce moment est que ce sont en fait trois sommets qui se tiennent en même temps à Lisbonne. D’habitude ce sont trois réunions distinctes dans le calendrier et l’espace. Est-ce un hasard si elles sont conjointes cette fois ci ? Il s'agit du Sommet de l'OTAN, du Sommet Union Europenne- Etats-Unis, et enfin, de la Réunion du Conseil Economique Transatlantique, le bras armé du capitalisme transatlantique. Les piliers du Grand Marché Transatlantique seront donc rassemblés à Lisbonne. Ainsi l’a voulu le président Obama. Je commence par décrire ces trois outils pour que chacun puisse apprécier tout le sel de ce que comporte le texte de résolution présenté au parlement européen par le quatuor d’atlantistes échevelés qui a signé la résolution soumise aux parlementaires européens a Bruxelles.

Les Sommets UE-USA ont lieu une à deux fois par an. C’est la réunion des principaux responsables des deux rives de l’Atlantique : le Président des Etats-Unis, le Président de la Commission Européenne et le Président du Conseil Européen. C’est de là que sont avalisées et propulsées les grandes orientations politiques du projet  transatlantique. Ensuite il y a le Conseil Economique Transatlantique (CET). C’est l'organe central de mise en place du Grand Marché Transatlantique (GMT). Ce conseil a été mis en place en 2007 pour accélérer la libéralisation des échanges entre les USA et l’UE. Curiosité significative, cette instance ne compte aucun élu européen parmi ses membres. Seuls y siègent des représentants de la Commission européenne. Il s'appuie pour ce faire sur les « dialogues transatlantiques » selon le vocabulaire pédant de ce genre d’instance qui ne veut pas trop se faire identifier. Parmi ces « dialogues » se niche le plus influent, le TransAtlantic Business Dialogue (TABD), créé dès 1995. Il regroupe les représentants des plus puissantes multinationales états-uniennes et européennes comme Coca Cola, Siemens et ainsi de suite.

Enfin se tient aussi le sommet de l'OTAN. Celui là n'a pas lieu habituellement tous les ans. Mais la cadence s'est accélérée depuis les années 90. Il s'agit de la vingt quatrième réunion des chefs d'Etat et de gouvernement des 28 pays membres de l'OTAN. Elle est  destinée à fixer les priorités stratégiques de l'Alliance Atlantique. C’est décisif pour la paix du monde dans la mesure ou l’OTAN est le seul impérialisme militaire du monde et qu’il s’agit en fait d’une coalition de vassaux autour de l’impérium américain. Je rappelle que les USA dépensent à eux seuls autant que tous les autres budgets militaires du monde. Et six fois la dépense militaire de la Chine qu’égale à lui tout seul le tandem France Grande-Bretagne. Ce Sommet doit notamment avaliser la volonté de « partenariat » avec la Russie tel que le préconise le "groupe des sages" autour de Madeleine Albright. Ce n’est pas rien. Il doit aussi affirmer les nouvelles raisons d'être de l'OTAN. Là seront étudiés des thèmes comme par exemple la sécurisation de l'approvisionnement énergétique de ses membres. Le partenaire russe va avoir les oreilles qui sifflent. Ca va chauffer, si j’ose dire. Les troupes américaines, les mercenaires et leurs alliés du commandement intégré de l’Otan vont redoubler d’ardeur sur le trajet des pipeline et gazoducs actuels et futurs.

Que propose la Résolution commune de la droite, des socialistes et des Verts? Voyons ce qui est positif, pour être juste. Le texte « Invite une nouvelle fois le gouvernement des États-Unis à ratifier le statut de Rome de la Cour pénale internationale et à y adhérer ». Ce qui permet de se souvenir que tel n’est pas le cas avec ce cher champion étatsunien des droits de l’homme dans le monde. La résolution « Réitère son appel à l'abolition universelle de la peine de mort ». Nouveau rappel utile à garder en mémoire quand on pointe du doigt d’autres pays. Et il est aussi demander « une meilleure représentation des syndicats auprès du Conseil Economique Transatlantique ». En effet il n’y en a pas ! Je note aussi que le quatuor « marque son inquiétude à l'égard du recours au clonage dans l'élevage animal ». Ce genre d’accumulation des vœux pieux finit toujours par arriver une incongruité. C’est le cas une fois de plus. Le texte appelle « les dirigeants européens et américains ainsi que les coprésidents du CET à tenir compte du rôle essentiel des législateurs pour la réussite du CET ». Incroyable. On a failli croire que les signataires avaient totalement oublié qu'ils étaient concernés… La demande n'en est pas moins remarquablement timide ! Des parlementaires demandent humblement que les élus des peuples états-uniens et européens puissent donner un avis. Un avis ! Pour finir, une bonne action qui ne coute rien. Le texte « demande que les pays industrialisés respectent leurs engagements et affectent 0,7 % de leur PIB à l'aide publique au développement d'ici à 2015 ».

Après cela voici ce que signent ensemble la droite, les verts et les socialistes. C’est spécialement négatif. D’abord un prêchi prêcha aux habituels accents néo-colonialistes. La résolution explique en effet que « l'Union européenne et les États-Unis collaborent dans le monde entier pour défendre une cause commune qui repose sur une histoire, une culture, des intérêts et des valeurs partagés ». De quoi parle-t-on? Chacun y mettra ce qu’il veut. Ce qui compte c’est que soit suggérée notre identité commune par opposition à celle des « autres ». C’est le fond de sauce de la thèse du choc de civilisations, cher à ce bon monsieur Huntington pour qui tout commence par le fait que chacun prenne conscience que la réalité c’est « nous et les autres ». Après ce manifeste si discutable vient une autocélébration qui l’est tout autant, dans le contexte de la faillite nord américaine. Le texte de la droite, des Verts et des socialistes considère en effet que « le dynamisme et l'attachement à la cause de la relation transatlantique sont d'autant plus importants dans le contexte actuel de crise financière et économique mondiale ». Les mots se cachent les uns derrière les autres. Ici vous apprenez qu’il y a une « cause transatlantique ». Riche idéal écolo-socialo ! Et c’est ainsi que l’on en vient à une profession de foi dont je continue à trouver extraordinaire qu’elle ne soit jamais discutée publiquement en France. La résolution proclame : « le Parlement européen continue de plaider en faveur de la réalisation d'un marché transatlantique à l'horizon 2015, dont l'achèvement, aux côtés de la réalisation du marché unique de l'Union européenne, constituera un facteur essentiel pour relancer la croissance et la reprise économiques mondiales ». Je ne cesse de dénoncer ce scandale. Un marché unique va être constitué au cours des cinq prochaine années entre les USA et l’Union Européenne avec l’appui des élites de droite et de centre gauche qui dirigent tout et tous sans qu’un seul mot en soit dit aux citoyens.

Et comme si ça ne suffisait pas voici notre gauche de confort qui aboie joyeusement avec ses maitres. Le texte qu’ils signent ensemble ose se dire : « convaincu que le Conseil Economique Transatlantique est l'instrument le plus approprié pour gérer les relations économiques transatlantiques ». Cela alors même, je l’ai signalé tout à l’heure, qu’il n’y a pas un seul parlementaire dans ce Conseil ! Parvenu à ce point d’abaissement, le reste des infamies du texte passent banalement. Ainsi se félicite-t-il  de l'Accord "Ciel Ouvert" UE-USA et « invite les autorités des États-Unis et la Commission à œuvrer en faveur d'une plus grande liberté d'investissement et d'une adhésion accrue des transporteurs aériens de part et d'autre de l'Atlantique. Le texte « se prononce pour la diversification des voies d'approvisionnement afin d'améliorer la sécurité de l'approvisionnement énergétique. » Et se penche sur les biocarburants quand il s'agit de diversifier les sources d'énergie…. Et le plus beau reste à lire pour les écologistes. Car la résolution invite les USA à « œuvrer à la coopération avec ce pays en favorisant l'établissement de liens plus étroits entre le système d'échange de quotas d'émissions de l'Union et les systèmes régionaux ou fédéraux d'échange instaurés aux États-Unis » et « observe à cet égard combien il est important de garantir des normes et des critères d'évaluation communs à tous les marchés émergents en matière d'échange de quotas d'émissions, afin d'éviter les obstacles réglementaires dans ce marché émergent ». Respirez ! Ca y est, c’est passé. Allez encore une dose et c’est fini. Le texte « Salue l'accord SWIFT ». Je passe le reste pour ne pas vous infliger trop de longueurs techniques. L’essentiel est dit. Le projet de grand marché transatlantique marche à grand pas. La droite adore. Les socialistes et le Verts couvrent avec zèle l’opération. Tout ce petit monde se tait sitôt rentré en France. L’Europe nous protège contre la connaissance de ses turpitudes.

Les USA sont la source des dangers essentiels de notre époque. J’ai longuement décrit, dans mon antépénultième note, la situation explosive qui est créée par l’emballement de la machine à fabriquer des dollars dont la valeur ne repose absolument plus sur aucune contrepartie matérielle. Le 18 mars 2009 est la nouvelle date symbole de la période ouverte par la liberté prise par les USA de se racheter eux-mêmes les titres de leur propre dette. C’est la deuxième étape d’un mouvement commencé le 11 aout 1971 lorsque le président Nixon décida que le dollar n’avait plus de contrepartie en or comme c’était le cas jusqu'à ce jour là. La semaine passée, les USA ont procédé pour la deuxième fois à une opération massive de rachat de leur dette. Deuxième dose massive d’une drogue mortelle. Je ne reviens pas sur ce que j’ai déjà décrit à ce sujet et que l’on peut aller lire. Je n’y reviens que pour montrer comment s’illustre ma thèse selon laquelle notre pays, et l’Europe n’ont aucun intérêt à rester plus longtemps amarré au vaisseau en perdition que sont les USA. Les signes de cette perdition sont évidemment la baisse progressive de la production réelle aux USA. J’ai lu l’autre jour au détour d’une analyse économique une démonstration absolument stupéfiante d’un drogué de l’économie du crédit permanent tel que la pratique les USA. Un raisonnement cent pour cent tordu. On y lisait que la masse d’argent injecté par les USA, bien sûr, ne donne pas de résultat direct puisque tout part dans la bulle et la spéculation. Mais, disait l’auteur, ce n’est pas grave car les cours de bourse se mettent à monter. Ce qui s’est vérifié en effet. Et si les cours de bourses augmentent, disait-il, même pour des raisons spéculatives, c’est le patrimoine des ménages qui possèdent ces titres qui augmente. Donc cela les rassure. Le moral s’améliore. Et leur capacité d’emprunt pour consommer s’accroit puisque leur patrimoine grandit tout seul. Et hop, passez muscade, la partie de Monopoly continue. Entre le treizième et le dixième étage, l’homme qui tombe dans le vide peut dire : « pour l’instant rien de trop grave ».

C’est cette menace qui fait  l’arrière plan du sommet du G20 de cette fin de semaine à Séoul. C’est une vue de l’esprit de lire la crise en cours comme un affrontement entre chinois et américains.. C’est la lutte, entre ceux qui épongent le papier bidon des USA et ces derniers, qui donne son sens à ce qui se passe. Le reste est la série des conséquences directes et indirectes de cette cause initiale. Quoiqu’il arrive bien sur la réunion de Séoul devra donner l’impression que la situation est « désormais » totalement sous contrôle. Alors que la crise financière s’approfondit, on mettra en avant le nombre des cataplasmes déposés sur la jambe de bois pourrie du système mondial. Il est plaisant d’apprendre par le journal « Le Monde » que la première tâche du G20 « sera de convaincre ses membres de surveiller de près leurs déséquilibre macro économique, par exemple la solidité de leur dette ». On se demande en quoi cela pourrait bien consister s’agissant des USA. Le second thème, nous dit-on, sera celui de la gouvernance du FMI. Trop drôle ! Cette institution a-démocratique se « rééquilibre ». Traduction : les européens transfèrent une partie de leurs quotas et de leurs droits de vote. Juste 6%. Mais les Etats-Unis ne bougent pas d’un pouce et leur droit de veto sur les décisions reste intact. Bravo pour la réforme de démocratisation attribuée par ses partisans français à Strauss-Kahn, le directeur du FMI. Le reste est de la flute. Un bavardage est prévu sur l’aide au développement et le changement climatique et une séance de vaudou pour désembourber l’offensive mortelle de l’OMC et de son président Pascal Lamy. Le grand frisson sera le moment de la validation des décisions concernant le fonctionnement du système financier. Pour mieux résister au crise les banques devront augmenter leur ratio de fonds réels (si cet adjectif a un sens dans cet univers là) par rapport à l’encours de leurs prêts. Pour pouvoir prêter cent chacune devra avoir huit en caisse. Les banquiers hurlent. Nous, nous sommes consternés. Comment réplique-t-on au fait de perdre 82 euros avec 8 euros en poche ? L’avantage de la discussion c’est qu’elle va permettre de faire la liste des banques qui du fait de leur taille, si elle faisaient défaut, ferait s’écrouler le système mondial. Parmi elles la BNP et la Société Générale. La mauvaise nouvelle c’est que c’est celle là qu’on connait. La bonne c’est que c’est celle-là qu’on connait et qu’on a sous la main. Donc une partie du mur de l’argent est à portée de la pioche de la révolution citoyenne. Avis aux amateurs qui nous chercheraient des poux dans la tête le moment venu.

Ici où je me trouve en écrivant ces lignes, au parlement européen de Bruxelles, nous avons eu aussi droit au grand débat sur le nouveau dispositif organisant la surveillance du système financier des fonds de placement et autres produits « d’épargne ». Date d’entrée en vigueur à partir de 2013. D’ici là serrez les dents ! Ensuite faites comme si de rien n’était car le dispositif est une passoire. Il marque la victoire du lobby de la finance contre la première tentative pour établir quelque part un contrôle sur les hedge funds et autres produits déflagrateurs. Mais les uns sont totalement contre parce que ce serait trop et les autres parce que c’est loin d’être juste assez. Le ministre du gouvernement belge s’en réjouit. La Belgique préside l’union en ce moment, même si elle n’a plus de gouvernement depuis trois mois. Ca n’empêche pas le monsieur de causer : « Peut être est-ce une façon belge de penser, mais si les uns et les autres n’en veulent pas pour des raisons inverses c’est sans doute que nous avons trouvé un point d’équilibre » ! C’est avec ce genre de pratiques que ce monsieur et d’autres ont amené leur propre pays au point où il en est. Le ministre lui-même représente un gouvernement qui n’existe plus depuis les élections il y a plus de trois mois mais qu’aucune coalition n’arrive à remplacer. Une vraie recommandation. 

Vendredi 12 novembre, Jean-Vincent Placé, secrétaire national des verts, a clairement et complètement désavoué Cohn-Bendit. J'en suis très heureux. Voici le décryptage intégral du moment de son entretien avec Christophe Barbier à mon sujet sur LCI:

"Christophe Barbier: Daniel Cohn-Bendit accuse Jean-Luc Mélenchon de labourer sur les terres du Front National. C'est un dérapage verbal de Dany ou vous êtes d'accord ?

Jean-Vincent Placé: Moi je pense que Jean Luc devrait être attentif à être moins populiste dans ses propos. Après Jean Luc est un homme de gauche, c'est un homme sérieux, il n'y ni raciste, ni antisémite, ni à la lisière de l'extrême droite. Je pense plutôt d'ailleurs qu'il est dans une orientation stratégique qui ressemble à celle des leaders populistes de gauche en Amérique du sud.

Christophe Barbier: Type Chavez ?

Jean-Vincent Placé: Voilà type Chavez, type Morales.

Christophe Barbier:  Ca peut servir la gauche ça ?

Jean-Vincent Placé: Je pense que Dany devrait éviter de trop diviser à gauche aujourd'hui. Voilà, il faut porter le débat sur le fond. Il y a des choses qui nous différencient du Parti de Gauche c'est évident. La vision internationale qu'il a, pragmatique excessivement, par exemple. Ou la planification écologique qui est un mauvais terme je pense et qui ne correspond pas à ce qu'est d'ailleurs l'écologie qui ne peut pas être planifiée. Il y a des sujets de fond avec Jean Luc Mélenchon. Mais je dis tranquillement que pour ma part je préfère de très loin Jean Luc Mélenchon à Martin Hirsch."


429 commentaires à “Entre Cohn-Bendit et G20, pluie de mensonges dangereux”

Pages : « 1 2 3 4 5 6 7 [8] 9 »

  1. 351
    Loïc dit:

    @u rebelle 324

    Le hic c'est que depuis que de gaulle a reconnu la chine "communiste" (vers 1960?), et ainsi amorcé le dialogue entre nos deux pays, l'oligarchie en place n'a pas fait un pas concret vers la démocratie, alors que d'un point de vue économique, elle a su tiré profit de la dérégulation des échanges, en exploitant une main d'oeuvre très bon marché. Même le dynamisme économique actuel ne permet aucune évolution politique, l'essentiel des profits étants captés par une très petite minorité, les cadres du PCC et leurs amis, pendant que l'exode rural continue.

    Pour ma part, avec la culture chinoise que je découvre petit à petit, j'ai plus l'impression de retrouver une part d'humanité que notre tradition philosophique avait un peu perdu de vue en considérant l'homme comme la mesure de toute chose, et je m'aperçois que les convergences sont bien plus nombreuses qu'on ne le pense, mais là je m'en vais gaiement vers le hors-sujet.

  2. 352
    Mister Cyril dit:

    M'intéresse moyen cette cuisine sans saveur, des mois à supporter des théories fumeuses sur des hommes de paille...bien loin des préoccupations del popolo...mais ça va faire disserter encore 3 ou 4 jours...pour le reste par exemple...

    http://www.referendumretraites.org://

  3. 353
    jennifer dit:

    Cher Jean Luc

    J'ai lu aussi un commentaire désagréable sur le fait que tu serais populiste avant ton émission chez Drucker. Or là tu es tout sauf populiste: tu ne flattes pas bassement le peuple, au contraire tu essaies de l'élever, de montrer que l'éducation et la culture c'est pour tous et pas simplement pour les élithes, tu encourages la créativité de tout un chacun et pas le show biz etc...

    Alors toutes ces critiques c'est pour te casser car tu es un vrai dirigeant, qui respecte le peuple. C'est cela dont ils ont peur, que cela prenne. Et du coup la comparaison ignoble avec Le Pen. Franchement ce sont des méthodes de services secrets, des odieux mensonges comme en sont victimes Chavez. Incroyable mais vrai!

    Certes il faut relever car le procédé est tellement gros mais surtout ne pas se vexer. Ca n'en vaut pas la peine. Ils ne savent plus quoi faire face à ton succès. Mince le PS et Europe écologie commencent à s'apercevoir qu'à leur gauche, il y a quelqu'un qui pourrait bien leur prendre la vedette. J'espère que la saleté leur regiclera dessus en retour!

  4. 354
    magritte 75 dit:

    C'est tres bien de nous instruire sur sur tous ces accords internationaux conclus en catimini .Encore une fois merci internet qui seul permet l'information.Toutefois votre billet sur l'accord militaire franco anglais me ferait douter du "pacifisme du parti de gauche .J'ai d'ailleurs cherché vainement des renseignements à ce sujet sur la plate forme du parti.Apres avoir exprime en 2 petites lignes votre regret que cet accord" ne fasse aucune reference à une politique mondiale de désarmement" vous vous lancez longuement et avec passion tel un general d'armée dans une description detailllée de tout l'arsenal militaire français et des tactiques à employer pour"restaurer la plénitude de l'indépendance militaire de notre pays "Ce billet correspond t-il à la plate forme du parti?Ensuite dans le billet suivant vous vous plaignez que'l'europe nous protege contre la connaissance de ses turpitudes " mais,nous sortons d'un conflit social ou des millions de français se sont mobilisés.A quel moment leur avez vous expliqué le role de l'europe dans cette réforme.Je crois à aucun moment !.Voyez vous,c'est trés ennuyeux ce silence,car en 2005 lors du referendum sur le traité de Lisbonne nous avons appris beaucoup de choses : ATTAC le PC, peut etre vous meme, avez fait beaucoup de pédagogie et nous avons compris que toutes les décisions se prenaient à bruxelles et qu'à part les pouvoirs régaliens le pouvoir de decision des parlements nationaux etait nul meme pour les mesures sociales.Alors pourquoi envoyer tout le monde dans la rue crier contre" la réforme de Sarkozy"comme vous l'avez fait tout au long de ces trois semaines.Stratégie électorale?estce honnete?

  5. 355
    pat dit:

    ....on vous compare a Le Pen car lui aussi dénonce cette mafia Française et, ou Européenne.
    Le raccourci est tellement facile......
    Bien entendu, a Vous, ils ne peuvent pas vous traiter de raciste, de xénophobe ou autres qualificatifs les dédouanant leurs exactions.
    Vous leur faites peur Jean-Luc Mélenchon !
    Comme ces gens la détruisent tout ceux qui les gènes que ce soit matériel ou humain.....(mais ça, je ne vous l'apprend pas).
    Prenez garde a vous, ils sont capable de tout ce que l'ont peut imaginer car, même l'imagination a ses propres limites , Eux pas.
    Restons uni, pour un monde humain.
    Pat

  6. 356
    Pierre34 dit:

    @atzvaloche

    "- S'agit-il du programme "officiel" du PG?
    - Pourquoi ne pas le mettre sur ce blog ou sur celui du PG?
    *

    Ce sont des fiches de contribution du PG au programme partagé du Front de Gauche.

    Chacun peut y apporter ses propositions complémentaires,

    Un lien existe à partir du site du Parti de Gauche

  7. 357
    Jérémie M dit:

    ici
    une contribution à la question : "pourquoi Mélenchon les rend fous".

  8. 358
    redline69 dit:

    cher Webmaster
    serait il possible d'instituer quelques règles simples de référencement.
    par exemple lorsque l'on veut répondre à un des point de vue d'un internaute, qu'on retrouve son nom et surtout le numéro du post.
    ainsi on arrivera à une meilleur lisibilité des réponses.
    du moment où nous devenons plus nombreux, il me semble important d'avoir plus de lisibilité.
    mes amitiés à l'équipe qui gère le blog qui commence à prendre de l'ampleur.
    cordialement

  9. 359
    anarchaste dit:

    Il ya sur mon blog qq chiffres qui corroborent votre opinion sur les mensonges des grenouillages verts....bref.
    hors sujet:

    D'origine libanaise, et né au Brésil à Porto Velho, Carlos Ghosn part avec sa mère pour Beyrouth à l’âge de 6 ans et est scolarisé chez les jésuites, au Collège Notre-Dame de Jamhour, jusqu’à la fin de ses études secondaires. À l’âge de 16 ans, il s’envole pour la France pour le Collège Stanislas puis il intègre l'École Polytechnique, puis l'École des Mines de Paris. Il est Manager de Renault, ancienne Régie Française, ainsi que de Nissan au Japon, Dacia en Roumanie etc… Ce surdoué du capitalisme libéral international est devenu une icône du management moderne. Les pressions extrêmes consécutives à ses méthodes ont entrainé le suicide de dizaines de collaborateurs notamment chez Nissan et chez Renault.

    Ses objectifs sont simples : Réduire les coûts
    Produire plus
    Gagner plus.
    A titre personnel son bonus chez Nissan fut de 8 millions d’euros en 2009.

    Carlos Ghosn est l’archétype du Manager dont le génie sauvage est au service exclusif du Capitalisme libéral international.
    Sa politique de recherche systématique de réduction des coûts entraine l’externalisation des Usines de France et induit à nourrir le chômage et la pauvreté.
    Grâce à lui et à ses condisciples 30% de la population française ne devra bientôt sa survie qu’a des salaires de misère et aux aides sociales. 30% c’est assez pour faire basculer le Pays vers une gauche effarée et disparate.
    Bravo M. Sarkozy. Merci M. Ghosn !

  10. 360
    Pierre34 dit:

    magritte 75

    Nous avons été nombreux dans les rues contre la contre-réforme des retraites, c'est vrai ! Le Front de Gauche y a pris toute sa part.

    Bien que des lois scélérates, remettant en cause, sournoisement, les retraites par répartition, soient mises en place par les libéraux européens, l"initiative de cette contre-réforme est celle des gouvernants français actuels.
    Notre ennemi principal était "les libéraux français" et la bataille menée était claire.

    en outre, Jean-Luc Mélenchon, député européen, ne cesse de dénoncer ce qu"il se passe au niveau européen, ces mécanismes de décision non démocratiques, cette remise en cause permanente de toutes les lois sociales. De nombreux écrits de sa part existent,

    Enfin, la description, tout de même assez succincte, de la force de dissuasion française, permet d'imager et de comprendre ce que les USA, par britanniques interposés, tentent de s'approprier.
    Lorsqu"on connait leur vision guerrière des relations mondiales, il est important de garder la main, dans un premier temps, sur un arsenal non négligeable et de continuer à agir pour le désarmement.

    L"atlantiste Sarkozy nous entraine, par ce traité Franco-britannique, sur une pente dangereuse et Jean-Luc Mélenchon a raison de le dénoncer avec vigueur.

  11. 361
    DANJOU dit:

    Cher Jean Luc,
    Je n'ai pas moi non plus relevé le mot "boche" dans votre livre. Je suis étonné que "dany" ait eu une "édition spéciale" de votre pamphlet "Qu'ils s'en aillent tous"! J'espère qu'il n'a pas pris cette injonction pour lui-même? A moins qu'il n'ait cru déceler dans le paragraphe "Les charlatans du capitalisme vert: la catastrophe écologique" une interprètation d'impuissance le concernant, ce qui pourrait expliquer cette "fathoua" version républicaine contre vous?
    Ici comme sur Rue89, je soutiens votre parler franc et votre honnêteté intellectuelle.

  12. 362
    Pulchérie D dit:

    Quelques positions oubliées de Cohn-Bendit

    Article paru dans France-Soir, décembre 2001
    D. Cohn-Bendit: "il faut aller en Afghanistan", "une politique de défense, oui c'est pour prévenir"
    http://bruxelles2.over-blog.com/article-26871828.html
    « J'étais pour l'envoi d'une intervention américaine. Je suis toujours pour l'envoi d'une force internationale d'interposition, avec un mandat de l'Onu pour faire respecter l'ordre là où cette force va s'établir, et pas seulement pour protéger le personnel des Nations-unies. L'idée d'une réponse européenne est très bonne. »

    Ce qu’il disait de l’intervention de l’OTAN au Kosovo :
    « Enfin, dit-il une guerre pour le droit, pour la morale, pour l’humanitaire, enfin des bombes propres, des hélicoptères Apache progressistes, des "alliés" sains, des idéaux illuminants les porte-avions, des missiles Tomahawks salvateurs, des avions furtifs miraculeux, des chars blindés du "bon côté".
    Et Cohn-Bendit, un moment, en a exigé davantage, il a même osé réclamer une "guerre terrestre" (des fantassins braves et courageux, des G.I.’s libérateurs, une internationale terre à terre, reliant Matra et le Pentagone pour la bonne cause, le Pape, la Bundeswher et la Légion, tous les meilleurs "professionnels" de la guerre et de la morale, européens et américains). "Dany" nous promet ainsi un "nouvel ordre mondial" pour le siècle à venir : dans la prolongation du Kosovo, on changera l’ONU, selon lui, et "à la majorité qualifiée", "on" décidera d’intervenir partout où la morale et le droit seront violés, "on" protégera le pauvre et l’orphelin, partout, des dictateurs, des monstres totalitaires. »
    http://www.democratie-socialisme.org/spip.php?article152

  13. 363
    vincent (vost) dit:

    " Quand un vrai génie apparaît en ce bas monde, on peut le reconnaître à ce signe que les imbéciles sont tous ligués contre lui"
    Jonathan Swift
    Citation en ouverture du livre "La conjuration des imbéciles" De J.K.Toole.

    Vive le génie collectif du front de gauche.

  14. 364
    Nicolas B. dit:

    Pour Mme Lagarde, le remaniement est bien une "Révolution" ! ce doit être la signification mathématique si je ne m'abuse.C'est une des questions et petit phrase du jour ! En tout cas après la récupération du mot "Juste" (mis en avant par Ségolène Royal), il y a quelques temps par qui vous savez, voici le tour du mot "Révolution". Il me semble que la guerre des mots continue, je pense que cela est choisi consciemment. Histoire d'éviter que certains mots prennent de l'importance et deviennent un motif de ralliement.
    Heureusement que "Se Vayan Todos !" ils pourront pas nous le galvauder ni le récupérer.
    Salut à tous,...

  15. 365
    Alin dit:

    Chaque jour je trouve sur le net des politicards qui attaquent, qui insultent et qui n'argumentent jamais. Un flot de mots, balancés sans arguments mais avec haine: ils pensent que cela leur suffit pour argumenter.

    Ce matin, le maire-adjoint de Annecy à l'environnement : http://www.thierry-billet.org/article-qu-ils-s-en-aillent-tous-melenchon-le-premier-60793193-comments.html

    Prenez un stylo et notez ces gens qui montrent leur visage petit à petit. Dans le cas où, à cause de leur très grand nombre, la mémoire nous jouerait des tours.

  16. 366
    jm lac dit:

    @364 Nicolas B.

    En parlant de mots, qui ont une grande importance, je pense qu'il faut vraiment trouvé autre chose que "médiacrates". Ca fait vraiment "ringard" et ça généralise trop.

    Je préfère aussi "Se Vayan Todos !" à sa traduction française.

    Le terme "Révolution citoyenne" me va bien (bien que ça fasse fuir beaucoup de monde !).

  17. 367
    redline69 dit:

    A tellement le désigner comme de droite notre DSK qui un moment les doux salons du FMI pour nous promette et jurer qu'il est de Gauche !

    http://www.lexpress.fr/actualite/politique/dsk-est-de-gauche_936704.html

    tellement de gauche qui dit de suite ne pas savoir se qu'il y avait dans le texte de Mr Hamon ! on va le croire !
    tellement de gauche qu'il parle de martine, mais visiblement à déjà oublié les autres!
    tellement de gauche que la plupart des humoristes du service public ont été "éffacés" car ils lui déplaisait (un point commun avec son ami nicolas Sarkozy)
    alors à nos amis du Front de Gauche, je dis méffiez vous des yeux doux de mme et mr DSK, le miel cache en réalité un rejet finalement très clair du socialisme de tonton pour ariver à un "socialisme Sarkozy". dur dedans et entouré de tendre illusions.
    DSK est tout sauf de Gauche ! demander au Grec, demander aux pays qui s'ouvrent des demandes du FMI !
    le FMI qui est pour le retrait du service publique, une rigueur budgétaire d'état engendrant tout simplement la mise sous tutelle des banques des pays d'Europe.
    si Mr DSK était si efficace ! où sont ses interventions sur le fiasco financier américain, où sont ses interventions sur les banques de notation des pays ! où est son travail au service du monde sachant que pendant qui prend sa cuillère de 500 000 dollars, il crève des enfants dans le monde entier. (voir dernier rapport secours catholique)
    Non ! DSK n'est pas de Gauche ! sinon çà se saurait ! et il n'aurait pas besoin de venir le chanter sur france inter !
    cordialement

  18. 368
    Damien Larsone Stinson dit:

    Bravo monsieur Mélenchon pour votre attitude digne et votre prise de conscience concernant Cohn-Bendit, ces déclarations calomnieuses ont au moins le mérite d'être claires pour une fois. J'espère qu'on n'entendra plus parler d'alliance avec ce misérable à l'avenir...
    Sur le plan géopolitique et économique, je suis en total accord avec vous, rien à ajouter de plus.

  19. 369
    Carol DEBY dit:

    A Alin (mess. n°365)

    Comme vous, j'ai répondu au billet aigre-doux de BILLET:

    "Monsieur,

    "Votre texte est tout simplement répugnant."

    "L'annexion de la Wallonie est une invention ridicule que vous colportez avec d'autres rumeurs, dont certaines ont "été inventées de toutes pièces par Cohn-Bendit."

    "Et vous avez le toupet, ou l'inconscience, d'affirmer que Jean-Luc Mélenchon pratique le mensonge pour arriver."

    "Monsieur, vous collaborez à la désinformation."

    "Carol DEBY, vieux wallon de Liège"

  20. 370
    le Prolo du Biolo (PG 69) dit:

    Mr BILLET, Maire-Adjoint "Europe Ecologie" d'Annecy, sur son blog mentionné plus haut par Alin @ 365 :
    "J'ai lu quelque-part que Mélenchon, eurodéputé, n'allait jamais au Parlement Européen".

    "J'ai lu quelque-part". Rigoureux le type...
    Et en plus totalement faux, comme en témoigne la rubrique très fournie et intitulée "Au Parlement Européen" située à gauche de la présente page.

    D'un autre côté, si ses dossiers sont tous menés comme celui-là, je serais habitant d'Annecy perso je me ferais un rien de soucis quant à l'avenir de la ville et la façon dont elle est gérée...

  21. 371
    Alin dit:

    @ Carol DEBY : déjà un belge et un roumain (belge aussi de coeur) qui réagissent sur son blog, heureusement que nous sommes les bases arrière des français ;-) Certains ont rêvé l'Internationale, l'Internet nous l'offre sur un plateau ;-) L'Espagne est au bout du clique!

    Ce que j'aime beaucoup quand je lis votre indignation, c'est qu'on retrouve le mot digne la-dedans: http://linsurge.wordpress.com/2010/11/15/la-digne-colere/

    Mes respects, monsieur Deby.

  22. 372
    pichenette dit:

    Que d'aveux d'impuissance dans les attaques honteuses portées sur le PG! (Mais il est des êtres qui ne connaissent jamais la honte.)
    Où sont les programmes cohérents portés par le PS (bien trouvé: "gauche de con fort", le mot gauche y est, mais pas l'engagement, ni pour le peuple ni pour le pays)? Même question pour le groupe "europe- écologie, verts, il y aurait pourtant beaucoup à faire...
    Ce sont tous les membres du PG qui sont visés. A quand un débat sur le programme de ces partis?

    De nombreux Français aiment à être caressés dans le sens du poil, sens facile à trouver car la plupart sont tondus, rasés. Des personnes bien doucereuses, penchant la tête, regardant de biais..rassurent, endorment un peu le mal, plus d'atouts pour séduire que de donner des vérités cachées, de demander de réfléchir et de participer aux décisions..De toute façon il faut persister sur le chemin tracé avec encore plus de convictions et de courage, lancer des débats, réflexions, actions pour que "les gens disent ce qu'ils ont à dire" sur l'évolution de la société Française depuis quelques années sur six points:
    la Santé,
    le travail, l'emploi, les revenus du travail,
    l'énergie et l'environnement
    la justice,
    le logement
    l'école.
    ...et que ces messieurs complices de la dégradation de la vie se savonnent bien sans trop chercher à se faire mousser, la mousse pique les yeux, trouble la vue, et ne balancent pas leur savonnette sur le chemin de ceux qui retroussent les manches pour que le peuple retrouve sa place et qui osent! (Le savon peut se retrouver sur les pas des lanceurs vils.)
    Qu'il est difficile de désiller quand tant d'artifices et de mensonges sillonnent les ondes!
    L'expression "j'accuse".. pourrait couvrir la première page de tous les journaux..

  23. 373
    yan dit:

    @ Alin et Carol: hého, m'oubliez pas quand même, moi le petit français! :). Il a pas fini de nous maudire, le gars..

  24. 374
    Alin dit:

    @ yan : maintenant, que je sais qui vous êtes, je vous rajoute à la liste :)

    @ Pulchérie D: incroyable comment certains trouvent les mots pour justifier les guerres. Je suis écoeuré.

    @ jm lac : je préfère qu'on s'adresse en français aux français. Certains pourraient penser, s'ils le lisaient en espagnol, qu'il s'agit du titre d'une chanson latino à la mode :-) Et que ça ne dure que le temps d'un tube de l'été...

  25. 375
    jennifer dit:

    Et bien on en apprend de belles sur Cohn Bendit sur le Kosovo et l'afghanistan! Merci Pulchérie. Finalement c'est génial son attaque de Cohn Bendit car ça permet de se pencher sur ce qu'il dit vraiment et c'est pas jojo. Il a déclaré la guerre, et on ne sait pas qui va la gagner!

  26. 376
    Hold-up dit:

    Bonsoir,

    Je viens d'entendre Ségolène Royal à la radio - Toujours aussi sidérante. Elle appelle dans un accès lyrique à l'urgence de " tendre la main à Jean Louis Borloo et à Bernard Kouchner " ainsi qu'" aux Centristes " avant de rassembler " la Gauche" pour redresser le pays ! Rien que ça !
    Jean - Louis Borloo ! Horreur !
    Bernard Kouchner ! Horreur !
    Les Centristes ! Horreur !

    Non mais on rêve ! Et pourquoi pas à l'Umpiste DSK tant qu'elle y est ?

    Et ma main Gauche, elle l'a vu ma main Gauche ? Non mais franchement !
    Ils vont encore perdre une troisième présidentielle à ce train là ces indécrottables P"S"
    A nous de remporter le second tour ! vite !
    En attendant préparons méthodiquement les cantonales !

  27. 377
    julie dit:

    La manipulation de l’opinion en rapprochant Jean-Luc Mélenchon du parti lepéniste n’a rien d’étonnant venant de Cohn-Bendit : au contraire, elle a déjà servi justement pour décrédibiliser exactement de la même manière celui dont nous trouvons la photo dans ce billet : Oskar Lafontaine. Eh oui, en été 2005, en pleine campagne électorale pour les législatives allemandes et surtout au moment de la création du parti Die Linke en fusionnant le petit parti de gauche de Lafontaine à l’ouest avec l’ancien PC à l’est.
    Le buzz médiatique avait comme départ une phrase prononcée lors d’un meeting à Chemnitz en ex-RDA qui stigmatisait la politique du dumping social en faisant appel aux travailleurs étrangers sans protection sociale aucune pour baisser les salaires conventionnées. L’emploi du mot « Fremdarbeiter » dans ce discours a soulevé un tollé en rappelant qu’il fut employé par les nazis en lieu et place du mot « Zwangsarbeiter » La polémique fut complètement détourné de son contexte et Cohn-Bendit s’était singularisé en traitant Lafontaine de « Haider allemand » Vous voyez, chers amis, rien de nouveau, tout cela fait partie d’une stratégie bien précise, ne tombant pas dans leur piège et restant au faits !
    Glossaire : Fremdarbeiter = travailleur étranger
    Zwangsarbeiter = requis du travail obligataoire

  28. 378
    le Prolo du Biolo (PG 69) dit:

    "Du balai" c'est pas mal aussi, et compréhensible par tous...

    Ce qui me gêne un peu c'est qu'on reste sur la défensive et aux lamentations sur ce que disent de nous tel ou tel griot de la presse dominantes ou du monde politique des abscons.

    Et si on était plus offensifs.
    Ne pas laisser l'écologie à Cohn-Bendit et décider rapidement d'actions concrêtes sur le sujet serait la meilleure des réponses à ses affirmations à la noix, et de faire connaître notre contre-programme à son capitalisme "vert".
    Confrontation à mon avis plus fertile que ces échanges de noms d'oiseaux à n'en plus finir.

    Sinon, devant les coups échangés de part et d'autre, les observateurs peu informés risquent de nous renvoyer dos à dos.

    Non ?

  29. 379
    sylvie dit:

    Cohn Bendit est un imposteur, je ne comprends pas que ca reaction vous etonne. Ce type est un atlantiste qui a pour mission de mettre l'europe sous légide des USA.

  30. 380
    Alin dit:

    @ 376 Hold-up : on croirait rêver et on se trompe pas: c'est un cauchemar!

    Quand j'entends des âneries pareilles, j'ai envie de lâcher toutes les insultes, tous les coups, de sortir les kalashnikovs et autres lances-missile! Seul le respect pour Mélenchon et la tenue du site me retiennent.
    Rhaaaaaaaaaa....

  31. 381
    CHARLES dit:

    Malheureusement ce n'est que le début des attaques dont vous allez être le cible cher Jean-Luc Mélenchon, car vous dérangez l'ordre des choses avec vos discours, que tout le monde est capable de comprendre et d'assimiler.
    La pensée unique relayée par des personnes du genre d'Aphatie dans les médias ne vont pas vous lâcher.
    Continué votre combat cher Jean-Luc Mélenchon, nous avons besoin d'espoir pour continuer à survivre dans ce monde injuste et inégalitaire surtout depuis 2007.Cordialement.

  32. 382
    faverial alain dit:

    Tout à fait d'accord avec le message 378 de pro du bio. il faut parler d'ecologie et relier ce theme à toutes les transformations de la societe. bon courage, l'espoir renait.

  33. 383
    ecocolo dit:

    Mélenchon, Le Pen de gauche !
    Quel énorme raccourci pour le représentant d'un parti si subtil, si dans la nuance, si...centriste.
    Ceci dit je trouve ça complètement crétin l'argument utilisé par les défenseurs de Jean-Luc Mélenchon et qui consiste à dire : Ca banalise l'extrème droite. Le FN est déjà banalisé dans l'oipinion public, pas chez les belles personnes mais dans le peuple oui. Alors n'utilisez pas cet argument qui ostracise encore le FN et toutes les personnes pas forcément racistes qui votent pour lui, et surtout qui vous fait passer pour la gauche bien pensante dont dans le même temps vous nous débarrassez. Je souhaite à Mélenchon de rallier à lui tous les prolos qui ont voté FN une fois ou deux par dépit et ce ne sera pas une honte bien au contraire. Je souhaite en tout cas à Jean-Luc Mélenchon de se hisser au second tour en 2012 comme Le Pen l'a fait en 2002.

  34. 384
    Cyril dit:

    Je rejoins les personnes et les commentaires su Ségolène Royal. J'ai la boule au ventre de l'entendre parler de sa main gauche tendu vers la droite. Mais au dessus de tout je ne comprends que les sympathisants du PS ne se réveillent pas! On est dans un cauchemar ou quoi. Comment les militants ne gueulent ils pas! Le couple Hollande Royal a coulé le PS, et cette dernière a réussi à faire voter des gens de gauche à droite tellement son programme et son catéchisme était faible en 2007.

    Parfois je me demande comment ma lucidité et celle des gens ici, notre lucidité, n'est pas partagé. Je me dis que le monde ne tourne pas rond. J'aimerais tellement me payer une antenne télé pour leur dire : mais vous avez quoi dans les yeux et dans les oreilles là! C'est une blague ou quoi! oh les militants PS vous êtes sérieux là. Reprenez le pouvoir dans votre parti et faites du tri. C'est simple des personnes comme Kouchner, Amarra, Rama Yade, c'est dehors, ces gens qui se gargarisent d'avoir fait de bonnes choses à leur poste mais qui ne se pose pas un instant la quesiton qu'ils se sont fait manipulé par Sarkozy avec la soit disante ouverture et cie, mais qui n'est autre qu'un écran de fumée médiatico-politique pour que les médias parlent de ça et pas d'autres choses... Alors si j'avais Rama yade devant, elle qui dit avoir des idées qu'elles veut défendre mais que le fait d'être sous les ordres de Sarkozy n'a rien avoir, je lui dirai : celiu qui veut être entier est en phase entre ses "idéologies" et ses actes, ce qui n'est pas son cas, et leur cas. Ce sont des opportunistes.

    Alors quand Royal veut faire oeuvre de charité avec les traitres, j'ai bien envie de lui dire que la politique, c'est pas de la religion. Le Ps s'est "religiosisé". Il suffit d'entendre Hollande faire cette incantation : "Donnez nous la force d'être le parti de gauche". II a trop vu Star Wars cet homme. Les idées mr, les idées, pas des incantations solennelle à effet...

  35. 385
    jean 28 dit:

    Dans l'émission de Laurent Ruquier "on est pas couché" du 13 novembre, Michel Onfray s'insurge contre les insultes proférées contre Jean-Luc, le passage débute en 1h 25'09

  36. 386
    Transparence dit:

    Pas de commentaire de Jean-Luc Mélenchon sur le nouveau gouvernement; il se réserve probablement pour son passage sur Canal+
    Pas grand chose à dire sur ce gouvernement.
    Un Président de la République déconcertant, incompréhensible, déroutant.
    Afin d'éviter la déferlante qui l'emportera en 2012. Il rassemble autour de lui ses vieux copains de route.
    Il es étonnant de constater aux cotés de Juppé l'absence de:- Pasqua, Baladur, Chirac, Giscard.
    Il est vrai que certains trainent tellement de casseroles que cela pourrait lui être préjudiciable pour 2012.
    Lors de la passation des pouvoir nous avons relevé le commentaire d'une ministre qui déclarait:"la politique nous a enrichis". Faut-il prendre cette déclaration au sens propre ou bien au sens figuré.Qu'en pensez vous.....

  37. 387
    Marcel François dit:

    Cela a sans doute été déja signalée mais depuis le 11 novembre il existe un lien pour signer l'appel pour un référendum sur les retraites souhaité par jean luc Mélenchon J'ai trouvé ce lien sur médiapart avec ces explications :
    Référendum pour le retrait des lois sur la retraite
    11 Novembre 2010 Par JJMU
    L'article 11 de la Constitution ayant été révisé en 2008, il y a moyen de contraindre le président de la république à un référendum sur les retraites : que ce référendum soit proposé par 1/5 des parlementaires, eux-mêmes soutenus par 1/10 des électeurs (nous).

    Même si la réforme des retraites a été adoptée par le sénat et l’assemblée nationale, tout n'est pas perdu, la loi peut ne pas être appliquée. Il est encore temps de tout mettre en ouvre pour s'opposer à cette réforme des retraites.

    Voici donc le lien pour signer cet appel (opérationnel dès ce soir du 11 novembre) :

    http://www.referendumretraites.org

    1/10e des électeurs, ça fait du monde (environ 4,3 millions *) ! À nos claviers ! Envoyons ce lien à tous ceux que nous connaissons, sur toutes les listes que nous possédons, pour faire boule de neige.

  38. 388
    orero ramon82 dit:

    Aprés ce "replatriement" ou ce " remanitrage", véritable "révolution" lagardienne (du temple du veau d'or), les propos de la madone de la Charente sont sidérants et laissent pantois! La droite à peine finie son ouverture à "gauche", voici la vrai(!) "gôche", main (gauche) sur le coeur, tendue vers le centre renvoyé à une incertaine périphérie. Ce PS n'apprendra donc jamais et je plaindrais volontiers leurs militants si j'éprouvais un peu de compassion pour eux. Encore faudrait-il que leur choix se voit commandé par leur raison et non plus par leur attachement atavique à des idéaux dévoyés et trahis depuis trop longtemps par des élites plus attirés par les lustres du système que par le dévouement à l'intérêt général.
    Alors que la Sarkosie se met en ordre de bataille, voici apparaitre la si belle et enjôleuse Anne Sinclair, en avant coureuse de charme, préparant le terrain à son "illustre et de gauche depuis toujours" compère marital que l'on verra avantageusement proposé sur les ondes et autres supports médiatiques dans les jours qui viennent.
    Et que dire des commentaires de cet ancien du sérail qui, pour l'avoir "si bien" dirigé, ne veut pas mourir, et qui vient, avec une assiduité de commande, nous apporter les pertinents éclairages que personne ne réclame....
    Devant tant d'incongruités, ne serait-il pas temps pour le PG, et son extension au F de G, de passer à l'offensive en proposant de façon systématique et argumentée, les pistes de réflexion qui président à l'élaboration du programme partagé en profitant de la moindre occasion saisie ou provoquée: Que ses meilleurs porte-parole, et nous connaissons bien le meilleur d'entre eux, enclenchent ce mouvement en se focalisant sur l'essentiel pour ne pas se laisser égarer sur des chemins de traverse mensongers, volontairement pavés d'ornières faites pour blesser ou injurier, et faire en sorte que, ainsi, les regards et les entendements se détournent.

  39. 389
    gaulo dit:

    je ne sais s'il y a eu des commentaires, mais je serai intéressé par une analyse du scrutin grec, élections régionales et municipales, où Papandreou en avait fait un plébiscite sur sa politique de rigueur ; résultat, forte abstention à plus de 55 % et victoire du pasok de Papandreou ! alors que celui ci inflige une cure d'austérité au pays, les grecs, soient boudent les élections, soient vont voter pour lui ! plus qu'étonnant ; pourquoi le peuple grec ne s'est-il pas déplacé pour manifester son mécontentement ? merci d'un éclairage, je n'y comprends rien, ne pouvant croire à la résignation d'un peuple

  40. 390
    Anne Roux dit:

    Merci à Marcel François pour le lien du référendum sur les retraites, et à ce propos, je n'ai pas compris pourquoi le Parti de Gauche n'avait pas lancé cette action, puisqu'il en a donné l'idée bien avant le 11 novembre. Qu'y a-t-il eu comme obstacle entre la parole et l'acte ? Ce serait bien de le savoir...

    Sinon, à propos des Cohn-Bendit et de Huchon : mon avis est de ne pas tortiller davantage à attendre d'éventuelles réponses de leurs partis, qui ne viendront peut-être jamais ou, si elles viennent, n'auront évidemment jamais l'écho médiatique qu'ont eu les insultes correspondantes.

    Mon avis est qu'il vaudrait probablement mieux les attaquer en diffamation, systématiquement.
    Ca devrait enrayer de suite cette mode ignoble.

    Car la seule façon d'effacer au mieux les traces qui restent toujours après un mensonge*, c'est de passer par la Justice.

    * "Audaciter calomniare semper aliquid haeret" = "calomniez audacieusement, il en restera toujours quelque chose", proverbe latin médiéval repris ensuite par tout un tas de gens (Francis Bacon, puis Rousseau, puis Beaumarchais...)

    Bien cordialement, et qu'ils s'en aillent tous ;)

  41. 391
    JM.D dit:

    @ Cyril 384

    Tu l'as dit mon pote : "Vincent Peillon : vers une république spirituelle?".

    Etrange discours...
    Qu'ils s'envolent tous ! Vite, la révolution athée.

    JM.D

  42. 392
    AG91 dit:

    Pour répondre sur la Grèce à Gaulo post 389 :
    Je viens de parler avec des grecs, le pasok est majoritaire au second tour mais au premier tour partout la droite est majoritaire (Somme des 2 partis de droite). Au second tour une partie de l'électorat de la Néa Democratia a voté pour le pasok pour soutenir la politique de rigueur, donc la pasok est en tête mais pas avec une majorité de voix de gauche. La gauche radicale progresse mais a été amputée du nouveau parti Gauche démocratique (aile droite de la gauche radicale) ; un peu le contraire de la gauche du PS qui a formé le PG, bien que on ne puisse pas facilement comparer les paysages politiques de la Grèce et de la France ne sont pas comparables facilement ;les grecs se sont abstenus en masse alors que le vote est obligatoire(plus de 50%), les bulletins blancs atteignent plus de 11%. En Grèce les hommes politiques sont mal considérés, c'est un danger pour la démocratie ; des manifestations ont commencés aujourd'hui à Athènes, contre la politique de rigueur du gouvernement et des grèves et manifs sont prévues. lLs sont inquiéts, ce pays va mal psychologiquement.

  43. 393
    Menjine dit:

    Moi aussi je serais très soucieuse d'analyse de ce qui s'est passé en Grèce, d'autant que j'ai entendu un commentaire de Stauss- Kahn qui se vantait d'avoir été avec le pasok un très bon pédagogue, il disait en substance que les grecs,eux, avaient compris que l'austérité était la seule voie (!) et qu'ils avaient fait le bon choix, sous-entendu aux français, qui sont si intelligents, d'en faire autant et de voter pour lui et la social-démocratie (!). La route va être rude... Courage camarades !

  44. 394
    JM.D dit:

    Calvi et les populistes.

    Emission "Mots croisés" du 8 nov. sur France 2. Cette fois, c'est Mme Joly qui s'y colle, avant d'être mise dans le même sac que Besancenot et Mélenchon...

    Trop de populisme tue le populisme.
    Seul le ridicule ne tue pas, à regret, parfois.

  45. 395
    julien laval dit:

    Dans l'élaboration d'un programme précis il ne m'apparaîtrait pas incongru d'avoir un plan B pour chaque situation. En effet l'exercice du pouvoir s'accompagne souvent d'un nombre incalculable d'imprévus fâcheux qui ont tendance à briser les ambitions et à plonger le peuple dans le marasme. Plus il y a d'alternatives à un même problème et plus les chances de le résoudre sont grandes, pour autant que la solution usitée ne provoque pas elle-même de nouveaux problèmes. Je parle bien sûr d'alternative sur les moyens et pas sur le fond.

    Pour intervenir sur un sujet moins récent, j'ai lu ici plusieurs commentaire faisant état d'un glissement dans l'attitude de Jean-Luc Mélenchon. Si son passage à Vivement Dimanche m'a paru assez convaincant, je ressent effectivement cet excès d'acidité dans le ton et une propension à l'agacement qui pourrait se révéler dommageable. Il serait peut-être temps de balayer les polémiques médiatiques, et je conçoit qu'elles soient blessantes et qu'elles donnent l'occasion de s'enrager, et de passer à la politique. Non pas qu'il ne le fasse pas mais la polémique et le jeu de chat et souris avec les médias auraient tendance à dangereusement passer devant. C'est une très mauvaise chose.. Laissez les médias à leurs études, continuez sur ce blog à réhabiliter les faits et la vérité mais de grâce ne donner pas à ces gens une importance qu'il ne méritent pas dans le débat qui nous occupe aujourd'hui.

  46. 396
    Daniel Plault dit:

    Allons, allons Cohn Bendit ! Tu as déjà fait les frais d'attaques de ce genre, sous la ceinture, et sur d'autres sujets. Tu l'as mal vécu.
    Comment peut-on dire des choses pareilles sans avoir lu le bouquin de Meluche ? Affligeant. Mais il est vrai que le buzz à outrance est dans l'air du temps.

  47. 397
    marj dit:

    A propos des élections en Grèce DSK sur France Inter est allé vite en besogne car le PASOK a bel et bien perdu des voix !
    Le Parti Communiste et l’abstention sont les grands vainqueurs des élections régionales-locales. Le PASOK, même en tête dans 7 régions sur 13, perd au premier tour plus d’un millions de voix par rapport aux dernières élections (43,9% aux législatives). La bonne nouvelle c'est que la droite n'en profite pas : son rival de droite perd en effet 600.000 voix et se retrouve loin derrière les sociaux-démocrates. L’extrême droite (LAOS) ne perce pas, les résultats ont déjà provoqué des remous dans le groupe parlementaire (seul score important : 6,5% dans l’Attique).

    Avec une abstention massive (plus de 50%), la force politique qui remporte un succès lors de ces élections est le Parti Communiste qui recueille 12% des suffrages au premier tour. C’est le seul parti a progresser en voix depuis les législatives de 2009 (7,5%).

    La politique du FMI en Grèce est de faire payer la crise du système capitaliste au peuple, en laissant les marchés se gaver sur le dos de la dette Grecque avec d'énormes taux d'intérêts...la BCE est venue en aide aux banques en faillite, pour les Grecs qu'ils se débrouillent avec les marchés ! sur la dette publique en général,, je vous conseille un petit bouquin qui vient de sortir :" La dette publique, une affaire rentable. a qui profite le système ?" de André jacques holbecq et phillippe Derudder...

  48. 398
    Guil dit:

    Sur le populisme, voire aussi la Diagramme de Nolan, qui permet au libéraux de "s'affranchir du clivage-droite-gauche" pour un diagramme, à deux dimensions où ils sont plus à leur avantage.
    Le digramme se fait selon deux axes, le libéralisme économique, et "libertés individuelles"; si le premier est assez clair, le second est assez flou, voire trompeur, puisqu'il s'agit des libertés individuelles, du point de vue des ultra libéraux, bien sûr. Donc tout en haut, à droite, on retrouve les super gentils, à la fois libéraux économique, et pour les "libertés individuelles", s'auto-baptisant libertariens (au sens états-unien, bien sûr), pour qui l'Etat sous toutes ses formes représentant le mal absolu, et dont l'une des figure de proue était Milton Friedman. Et tout en bas à gauche, les vilains pas beaux étatistes opposé au libéralisme économique, et bien sûr aux libertés individuelles... les populistes

    C'est aussi ce genre de représentation qu'essaye de faire passer les libéraux, quand ils prônent la fin du clivage "dépassé" droite-gauche, et qu'ils identifient Jean-Luc au populisme...

  49. 399
    gerlub dit:

    Bonjour,

    Je viens de voir Jean-Luc Mélenchon sur C+. Compte tenu des questions posées, sa prestation a été bonne. Ceci étant, et là réside la difficulté, il faudrait trouver le moyen tout en répondant aux questions de développer le programme du PG et ainsi de passer du commentateur à l'acteur.

    Seul le PG a effectivement un programme déjà écrit et qui figure sur le blog du PG. Ce n'est pas le cas des autres partis d'opposition, de droite comme de gauche. Il faudrait, je pense, profiter de cet avantage

  50. 400
    Ericc dit:

    @Cyril384 : mais qu'attendais-tu de Royal ? Royal est une opportuniste dont le discours change avec le sens du vent mais qui a été toujours été favorable à l'alliance avec le centre. Son socialisme a elle, relève de la seule doctrine sociale de l'Eglise comme le rappelait son ami Mignard... Faut-il oublier qu'au dernier Congrès elle signait la même motion que Valls, Collomb et Guérini ? Dans sa contribution précédant la rédaction des motions, elle chantait encore les hymnes à la mondialisation heureuse. Et patatras, à la veille du Congrès, la crise s'est invitée dans le débat. Et on l'a vu alors sur les estrades se muer en pasionaria de l'anticapitalisme, ce qui fit réagir le très libéral maire de Lyon, celui-la même qui préfère s'entendre localement avec notre nouveau garde des sceaux Michel Mercier qu'avec ses propres camarades de parti ! Pendant des mois elle a gauchit son discours, mais qui était dupe ? Elle revient aujourd'hui à son positionnement naturel, celui de l'alliance avec le centre droit .
    Quant aux militants socialistes, du moins ceux qui demeurent inscrits vu l'énorme hémorragie militante depuis 2006, il ne faut certes pas généraliser à toutes les fédérations. Mais trop souvent ne subsistent plus que des militants dépolitisés, ayant perdu le goût du débat, pions dont se servent les petits ou gros barons locaux pour assoir leur pouvoir local fondé sur le clientélisme. Sevrés de débats politiques dans la grande majorité des fédés, ces militants ne sont plus là que pour arbitrer les querelles internes de pouvoir. Ils ne se prononcent plus pour telle ou telle orientation mais pour tel ou tel petit patron. Sans doute en raison de la personnalité atypique du défunt président de la région Languedoc Roussillon, on a ainsi mis en lumière l'état de déliquescence des fédés de cette région. Mais ce n'est là que la partie visible de l'iceberg : dans bien d'autres lieux, les fédés PS fonctionnent sur le même principe. Il n'y a rien à...

Pages : « 1 2 3 4 5 6 7 [8] 9 »


Blog basé sur Wordpress © 2009/2015 INFO Service - V3 Archive