02juil 10

Woerth, Didier Porte, Parti socialiste, racket européen sur les Français

Il fait trop chaud, c’est la faute à Sarkozy !

Ce billet a été lu 9 884 fois.

V ous vous souvenez sans doute que j'avais mis en cause Nicolas Sarkozy à propos du froid, il y a plusieurs mois. Cette fois ci, je l'accuse du coup de chaud. Le hasard de la météo fait en effet coïncider température physique réelle et température politique avec un synchronisme qui me réjouit!

D ans cette note je parle, un peu, de Woerth, un peu, très peu, du PS, davantage de France Inter. Et beaucoup d’Europe. Je sais que le sujet ennuie. Je le comprends. Moi aussi ca me fait cet effet souvent. Mais ce que j’ai à vous raconter sur le sujet devrait vous mettre en humeur. Mauvaise, hélas, je le crains. 

De « l’affaire Woerth », je n’ai rien de plus à dire, pour l’instant,  que ce qui est déjà partout. Cette histoire vire à l’affaire d’Etat depuis qu’il semble qu’il y ait une connexion entre la trésorerie de l’UMP et tout ce bazar. Mais je suis méfiant. J’ai déjà vu de grandes chasses à courre médiatiques se terminer dans le rien du tout. Où est passée "l’affaire Frédéric Mitterrand" ? « L’affaire Julien Dray" ? "L’affaire des sondages de l’Elysée" ? Et tutti quanti ! Woerth est le ministre de la réforme des retraites. Il faut absolument qu’il reste là tout l'été parce qu’il est affaibli pour la rentrée face à  notre grande manifestation début septembre. Il est parfait! Personne ne peut le croire quand il va parler de "réforme juste", "d’effort partagé par tous" et ainsi de suite. Quoiqu'il dise, chacun aura a l'esprit cette affaire nullissime de vieille dame qui ne sait plus très bien où elle en est, qui distribue son fric de tous côtés sans trop regarder mais en reçoit du trésor public qui lui non plus ne regarde jamais au bon endroit. C'est peut-être injuste pour monsieur Woerth, dont je rappelle qu'il n'est accusé de rien par la justice. Reste que ce point de psychologie de masse est essentiel. La présence de monsieur Woerth tel que Médiapart et "le Canard Enchainé" nous l'ont préparé mine de l’intérieur le mur de l’évidence que le pouvoir avait décidé de construire autour de cette réforme. Pour ma part je fais partie de ceux qui pensent que nous pouvons gagner et faire reculer le gouvernement sur cette affaire de retraite. Il faut que cette affaire donne tout son jus là où nous en avons besoin. Sur le plan idéologique c’est déjà que du bonheur. Le nombre de gens qui comprennent à présent ce qu’est ce système, le bouclier fiscal, l'abus de richesse et tout le toutim, augmente d'heure en heure! Et même à droite où le désarroi gagne aussi.

Et puis côté socialiste, ca les pousse à gauche  ! Génial ! On ne compte plus ceux qui se « mélenchonisent » à vue d’œil. Il leur reste à manier cette langue avec plus d’aisance et de naturel mais ça vient. « Faire payer le riches », et ainsi de suite, c’est devenu dorénavant un code commun. Encore un effort et plus personne ne songera à Strauss-Kahn. Et cette partie là sera gagnée. Nous l'auront gagnée. Nous aurons éliminé qui ne nous convient pas du fait de sa politique. Avant la suivante empoignade, ce serait bien. Il faut les trainer jusqu'au point de non retour avec la droite. Pas question de relâcher l'effort. D’autant qu’il ne reste pas grand-chose déjà de cette sottise de primaire qui donnerait une prime au candidat des sondés de droite. La base socialiste n'accroche pas. 34 % de participation des militants pour cette trouvaille ça ne fait pas beaucoup d’enthousiasme. En réalité, si 83 % ont voté oui au truc, alors ça fait seulement 28 % des adhérents socialistes qui ont approuvé! Donc les socialistes me donnent raison dans les raisonnements que je produis sur le sujet depuis deux ans maintenant. J’avais raison. J'ai lu que le PS affichait une comparaison avec la participation en nombre de voix lors de la consultation de 1996. C'est particulièrement amusant et révélateur. En effet à l’époque le PS comptait beaucoup moins d'adhérents qu'à présent. Ce petit coup de pied de l’âne à Lionel Jospin est un peu cher payé pour une cause aussi petite, finalement. c'est pas grave. ce qui compte c'est que tout ça, enrobé dans les superlatifs matamoresques de Montebourg se vide comme un verre d'eau dans le sable de l'indifférence et du doute.

Hier je suis allé au rassemblement de protestation devant la maison de la radio. Il y avait du monde; bien plus que beaucoup pensaient (dont moi). J’ai noté que les gens étaient à la fois en colère et tristes. Je suppose que tout le monde comprend pourquoi. La colère c’est facile à comprendre. On voit bien qu’il s’agit d’un coup de gros bambou destiné à faire peur. Au risque de paraitre encore bien naïf je dis que je ne comprends pas comment Philippe Val peut en être là. Je ne lui dois rien et il ne m’a fait aucune faveur. France inter ne m’est pas spécialement accueillant. Une matinale sur l’année écoulée! Et la station a  été spécialement active pour me démolir tant et plus sur le drame de mon odieux comportement anti-journaliste en défense du soi-disant étudiant en journalisme. Sans oublier un reportage héroïque sur les « déçus de Mélenchon ». Après un tel traitement on comprend que ma question est donc radicalement libre. Je sais bien  qu’il y a des gens pour qui le changement de camp est le destin promis de tout homme. Ceux là ne s’étonnent de rien. Pas moi. J’ai connu un certain Val avec qui je militais pour l’interdiction du Front national. C’était un gars de gauche. Je me demande où il est passé. Avec la colère j’ai senti partout de la tristesse. C’est parce qu’on finit par se sentir en exil partout dans ce pays. France inter, de façon très injustifiée est ressentie comme la radio de référence quand on est de gauche. Une chose qui m’a frappé c’est que Guillon avait l’air très triste. Je veux dire atteint. Et de même Didier Porte qui cache mieux son jeu mais que je connais depuis assez longtemps pour sentir sa détresse. Pensez-y. Ce sont de vrais personnes qui viennent de perdre leur emploi. Et pas seulement des comiques dont les blagues ont mal tournés pour eux.  

Strasbourg à l’horizon ! La semaine qui vient, je vais aller passer quatre jours de session parlementaire européenne. On devine que j’ai déjà les nerfs à fleur de peau. Suivant la tradition de cette noble assemblée, les documents arriveront d’un coup à partir de vendredi puis pleuvront jusqu’au début des votes et même pendant leur déroulement. Mes assistants sont sur les dents. Une semaine de marathon démoralisant commence pour eux ! En effet il faut se battre pour avoir les textes en français, puis il faut les décrypter un par un et décider de chacun de mes votes. En effet je ne me fie à aucune consigne de vote de mon groupe. Non que j’aie des raisons particulières pour cela mais parce que je sais qu’ici chacun de mes faits et gestes est surveillé à la loupe et qu’il m’en couterait de me tromper une seule fois. On se souvient de l’épisode ou un député écolo m’avait reproché sur son blog de ne pas avoir applaudi suffisamment pendant l’intervention du lauréat du prix Sakharov. Dans les autres groupes et même dans le notre, beaucoup se contentent de suivre la « feuille de vote » document remis par le secrétariat de chaque groupe à chaque parlementaire. De la sorte chacun appuie sur le bon bouton et lève la main en cadence correctement pendant les cent, deux cent votes ou davantage que nous devons émettre sans explication ni interventions pendant environ une heure chaque jour. Pour moi donc c’est le régime super contrôlé. On se bat donc pour pouvoir lire en français, puis on consulte les commissions du parti de gauche concernées, autant que faire se peut, puis on rédige les explications de vote qu’il faudra remettre à la séance faute de pouvoir s’exprimer oralement. Une vraie vie de bureaucrate sans aucun rapport avec ce que j’ai appris en 20 ans de parlement français. Je vois d’ici les sourires ! Ah les français ! Ah gout pour les discours! Leur culte de l’éloquence. Et ainsi de suite. La meute des auto-flagellants, diplomates et journalistes en poste gavés jusqu’aux dents, prendra la relève pour ringardiser « l’exception française » et valoriser la « modernité » des méthodes de ce parlement dominé par les mœurs anglo-saxonnes. La vérité est que les trois quart des textes votés dans ce parlement ne servent strictement à rien. Ce sont des bavardages pétris de bonne conscience et d’admonestations libérales qui constituent juste un bruit de fond à tonalité parlementaire pour légitimer la machine à broyer la démocratie qu’est l’Union Européenne. 

Entre les sessions, par contre, on travaille gaiement. C'est-à-dire que je suis nourri à la petite cuillère. Les informations et les notes tombent à leur rythme, c’est à dire au mien. Leur thème dépend de notre humeur de groupe. Tantôt mes collaborateurs ont la fantaisie d’un sujet qui les capte tantôt c’est moi qui ai des curiosités soudaines et particulières. Notre dernier sujet était la contribution de chaque pays au budget communautaire. Le point de départ est dans une scène où un bavard a encore trouvé les moyens de me saouler avec les « privilèges agricoles » de la France et divers couplets déclinistes sur le rôle central de l’Allemagne en Europe du fait de sa puissance financière. En gros et pour résumer, en Europe comme dans la vie la vieille règle devrait aussi s’appliquer : « qui paie commande ». Alors de file en aiguille nous voila partis à nous demander qui paye et combien. Surprise. La contribution française au budget communautaire a beaucoup augmenté au fil du temps. Beaucoup. Autrefois, jusque dans les années 1990, la Politique Agricole Commune représentait entre 2/3 et 3/4 du budget communautaire total. La France, premier pays agricole de l'UE apparaissait privilégiée. Quand on se comparait on voyait bien cependant que la France donnait quand même davantage qu’elle en recevait. Attention, ça faisait quand même un bon milliard et demi de solde net. Mais pendant ce temps l'Allemagne, contributrice nette depuis le début, déboursait 15 milliards d'euros ! La réalité a beaucoup changé lors des cinq dernières années. A présent la France en est de sa poche en 2009 pour 5 milliards de contribution nette ! Mais oui. Et ça va encore changer lors de la prochaine négociation budgétaire. Mais pendant ce temps la France bénéficie de moins en moins des dépenses.  

L'augmentation de la contribution française par habitant est frappante. En 2010, la contribution réelle, ce que l’on a donné en le prenant dans nos recettes fiscales nationales atteint 281 euros par habitant ! Cela fait 100 euros de plus qu’il y a 15 ans. Le prélèvement européen représente 7,5% des recettes fiscales de l’État en France ! Mais d’où sortent ces chiffres? Mieux vaut le savoir pour soutenir la discussion. Nos sources sont en béton La source est publique. C’est l’annexe au projet de loi de finance 2010 intitulée « Relations financières avec l’Union européenne » (dit « jaune »). Le tableau le plus édifiant se trouve à la page 29 et il est intitulé : « Le prélèvement sur recettes ». Attendez, le malaise ne fait que commencer pour vous mes chers lecteurs.  

Des glandeurs, les français ! C’est bien connu. Pourtant leur part dans le budget communautaire augmente par rapport aux autres grands Etats qu’on nous cite en modèle matin, midi et soir. Et voila le plus incroyable : du fait de l’augmentation de la part de la France dans le budget communautaire et de la progression des aides directes dans les nouveaux États membres, le solde agricole de la France devrait être négatif à partir de 2012. Vous avez bien lu ! Pour avoir le droit de voir notre agriculture dévastée par les règlements européens, les OGM partout des copeaux dans le vin et tout le reste, nous payons davantage que nous recevons ! Le mouvement en ciseaux d’une contribution accrue et des retours progressivement réduits fait que le solde contributeur net de la France ne peut que se creuser.  En 2009, Le secrétaire d’État aux Affaires européennes, Pierre Lellouche, celui qui voulait me « flinguer » sur un plateau de télé évaluait froidement la situation. "Au total, le solde net français devrait passer de 0,21% à 0,37% du Revenu National Brut en moyenne et sur l’ensemble de la période 2007/2013". Bien. On peut comparer. A 0,37% du RNB, en fin de période, le solde net français sera supérieur au solde net actuel de l’Allemagne. Car celui-ci n’est qu’à 0,35% en moyenne sur ces 5 ans. Chaque Français, ces paresseux qui font les cigales, donne déjà 84 euros de plus par an pour le budget communautaire que chaque Allemand ces grands travailleurs qui seraient admirables fourmis de l’Europe référence des bien-pensants. Mais la vérité est celle là. Les Français sont les premiers payeurs d’Europe: 284 euros par tête ! Les Allemands seconds : 200 euros ! L’Italie (238) et l’Espagne (219), vous savez, « le club Med » comme disent les voyous eurocrates anglo-saxons, paient davantage qu’eux. Et il y a plus sournois encore parmi les donneurs de leçons. Les Anglais ! Les plus faibles payeurs d’Europe, bien sur : 152 euros ! 132 euros de moins qu’un Français ! (Source : Arrêt définitif du budget rectificatif no 3 de l’Union européenne pour l’exercice 2009)

Je parle de cette façon des Anglais car ce sont en fait des parasites pour les Français. La France est le pays qui donne le plus d’argent aux britanniques. Et voici pourquoi. En 1984, les britanniques ont demandé à moins contribuer au budget européen du fait de l’état misérable de leur économie à ce moment là. C’était l’ère Thatcher ! De plus comme ils profitaient peu de la Politique agricole commune, disaient-ils, et que c’était  alors premier poste budgétaire de l'Union Européenne, on eu pitié d’eux. Chaque Etat membre de l'UE reversait donc de l'argent aux britanniques, à proportion de son PNB. Imaginons ce qu’on aurait dit des Français si nous avions fait la manche de cette façon dans toute l’Europe ! Ca n’a pas tant duré que ça, cette histoire. En 1999, l'Allemagne, l'Autriche, la Suède et les Pays-Bas en 1999 ont contesté le paiement de ce « rabais » britannique. Ils ne contestaient pas le principe mais ils trouvaient l’ardoise trop lourde pour eux. Du coup, depuis, ils ne payent plus qu'un quart de ce qu'ils devaient payer aux Anglais. C'est un rabais sur le rabais en quelque sorte. L’Anglais touche néanmoins toujours la même somme. Ce sont la France et les autres pays membres qui compensent ce que les Allemands et les autres ne veulent plus donner! 

L’arnaque est grave ! La participation de la France au financement de la correction britannique passe ainsi de moins d'un quart à près du tiers du total de ce qu’il faut donner à ces messieurs dames anglais pour bénéficier de leur mépris. De 27% des 5 milliards d’euros reversés au total sur les 3 dernières années, les Français ont donné 1,37 milliard ! On dit merci quand ? Merci qui ? Ainsi, non seulement, chaque Français contribue bien plus qu’un Britannique au budget de l’Union européenne, 30% de plus en contribution nette, mais il verse davantage au financement de la correction britannique que le britannique ne contribue à la PAC !!! Ce « rabais » britannique est plus injustifiable que jamais. Le Royaume-Uni est le seul pays de l’Union européenne qui ne finance pas le budget de l’Union européenne proportionnellement à sa richesse. Plus écœurant que tout pour finir : le plus gros versement d'argent de l'Union Européenne au Royaume-Uni ne vient pas des politiques communes comme l’agriculture, la recherche, et ainsi de suite mais du chèque que les autres États membres doivent lui faire chaque année !!! Lamentable ! Même les pays les plus pauvres participent à la « correction » de la contribution britannique ! En 2004, les dix nouveaux pays de l’UE ont versé à ce titre 282 millions euros ! Les Anglais n’ont pas honte.

Forts ces Anglais pour tondre tout le monde et même les pauvres ! Mais depuis l'élargissement, le PIB britannique est supérieur de 19 % à la moyenne de pays de l'UE ! Donc ca suffit le numéro des petits pauvres d’outre manche ! Et de plus, depuis 2005 la Politique agricole commune pèse beaucoup moins lourd dans le budget européen. Donc ras le bol des jérémiades sur le cout des agriculteurs français qui font quand même manger l’Europe ! De toute façon les comptes sont précis et facile à faire en cherchant les chiffres. Entre 1998 et 2001, en trois ans, la Politique agricole commune est à l’origine de 4 milliards d’euros de déficit pour le Royaume uni. A ce moment là les français leur versaient 2,3 milliards pour soulager leur peine. Mais entre 2005 et 2008, en trois ans de nouveau, la PAC a été à l'origine de 3,8 milliards de déficit pour le Royaume uni. Mais les français leur ont versé 5,6 milliards d’euros ! Un abus honteux. 


134 commentaires à “Il fait trop chaud, c’est la faute à Sarkozy !”

Pages : [1] 2 3 »

  1. 1
    Alex dit:

    J'apprécie de plus en plus vos développements, cela me rabiboche avec la classe politique française que je finissais par ne plus respecter.
    Enfin des points de vues !
    Enfin des positions !
    Étayées, explicitées j'apprécie, je partage pas tout mais j'apprécie.
    Marre de cette soupe qu'on nous sert depuis tant d'années, marre de l'individualisme, de cette lutte de tous contre tous, de cette disparition du sens de l'Etat, de service public, de solidarité etc etc...
    On peut penser autrement, on peut vivre autrement sans être pour autant réac, Staliniste ou utopiste. Ça me rassure !

    J'espère seulement que les espoirs que vous portez pourront être entendus, défendus et que nous mettrons enfin fin (redondant) à l'hégémonie du bipartisme PS/UMP qui nous entraine je ne sais ou.

    Cordialement
    A.B.

  2. 2
    Benjamin Ball dit:

    Je suis déçu de ne pas avoir pu aller soutenir Didier Porte et Stéphane Guillon, j'espère être là à la prochaine.

    France inter une radio de Gauche bah j en trouve pas c'est une radio publique qui laisse parler les mêmes économistes qui répètent tous en boucle comme des griots leur bible néolibérale.

    Bon ok il y a quelques trucs de gauche sur France Inter mais ça se compte sur les doigts de la main.
    Et puis les rares qui restent on les met dans un placard ou on les vire.

  3. 3
    ydaho dit:

    Radio de gauche, je ne sais pas, mais il y a un "repaire" de la gauche... Là-bas si j'y suis, je me pose d'ailleurs la question de combien ça durera encore..

    Ah.. L'Europe libérale !.. C'est quand même dans les gènes des libéraux de faire payer "les autres".. Etrange comportement de nos dirigeant que d'accepter sans mots dire et sans "publicité" les statu quo Anglais ?

  4. 4
    jean-marc dit:

    L'Europe cette chose que l'on doit remettre à plat ou quitter avant que ce soit elle qui nous mette à plat, est digne d'une organisation féodale.

  5. 5
    clarazed dit:

    Vos billets contribuent véritablement à mon "éducation politique", merci pour ça et pour le reste.
    Juste une petite question : "Suivant la tradition de cette noble assemblée, les documents arriveront d’un coup à partir de vendredi puis pleuvront jusqu’au début des votes et même pendant leur déroulement." C'est sûrement très désagréable, mais cette "tradition" est-elle l'apanage de la seule session parlementaire européenne ?

  6. 6
    jpduf dit:

    Heu... faut pas déconner non plus à propos de Porte et Guillon !
    Ils se sont tous deux acquis une belle notoriété grâce à France Inter, ce qui leur permet de remplir les salles et de se faire de belles fins de mois (voir dernier Bakchich)...
    Comme martyrs du totalitarisme, on peut trouver plus persécutés, vous ne pensez pas...?
    Un peu de mesure dans ce monde démesure, ça nous reposerait, merci.

  7. 7
    marco polo dit:

    Trop loin pour être présent à Paris, j'ai signé la pétition de soutien à Didier Porte et Stéphane Guillon, ils deviennent des symboles d'une liberté qu'on étouffe. Dans cette monarchie où règne un monarque, quoi d'étonnant ? c'est bien contre cela que dès la rentrée il va falloir mettre les bouchées doubles et faire tomber ce régime de copains et de coquins !
    L'Europe, personnellement, ne m'a jamais convaincu et les sirènes de tous bords ont beau chanter de leur plus belle voix, elle sonne toujours le faux, le mensonge, c'est l'anti-démocratie exemplaire. Et en plus, c'est nous qui payons le plus pour ça ! quel pied mes amis !

  8. 8
    Jjezfm dit:

    Bel effort de pédagogie des procédures européennes. Ca mérite d'être souligné.
    C'est vrai, il y a + sexy qu'un budget européen, mais c'est important de l'examiner de près...

    Globalement, je suis d'accord avec vos arguments, c'est le règne de l'hypocrisie généralisée, en particulier britannique (nos meilleurs ennemis, les anglais, depuis des lustres, mais je les adore quand même, ils sont "so british").

    Ce qui me gêne davantage, c'est de retrouver la comparaison entre ce qu'on verse et ce qu'on reçoit. La France, on est bien d'accord, est un pays riche, serait-ce choquant de payer plus qu'on ne reçoit ?
    Ce qui me paraît plus important, c'est l'utilisation qui est faite du budget communautaire, et là, il y a vraiment de quoi râler !

  9. 9
    caperaa dit:

    Merci Monsieur Mélenchon. Vos éclairages nous donnent le courage de lutter.

  10. 10
    Aalaïs dit:

    "En effet je ne me fie à aucune consigne de vote de mon groupe. Non que j’aie des raisons particulières pour cela mais parce que je sais qu’ici chacun de mes faits et gestes est surveillé à la loupe et qu’il m’en couterait de me tromper une seule fois."
    - - -
    Pourquoi se justifier de cette façon-là ? Alors que ce devrait tout simplement être parce que vous êtes un homme, pas un mouton, et que voter en vôtre âme et conscience d'homme, et non de troupeau, est plus qu'un droit : c'est un devoir envers vous-même et vos électeurs. Non ?

  11. 11
    Hold-up dit:

    " France Inter "...la radio de révérence.

  12. 12
    jean ai marre dit:

    Mr JL Mélenchon, votre billet est vaste et présent un large éventail de réflexions.
    Vous ne dites rien sur la com de Sarko, qui pour faire un contre feu, gesticule un remaniements ministériel pour octobre. Mais c'est maintenant qu'il faudrait le faire ; Dans 4 mois les affaires auront décuplé.
    L a jeune et élégante ministre du sport (Yade) dit : : "Je ne participerai pas à la République des potins"

    Au secours cher président du parti de gauche, y a t il une nouvelle République ? Veut elle remplacer Guillon ?

    Vous dites : "Ce point de psychologie de masse est essentiel. Sa présence mine de l’intérieur le mur de l’évidence que le pouvoir avait décidé de construire autour de cette réforme."

    Est ce que ça va permettre de faire réfléchir nos concitoyens sur le projet de réformes des retraites arbitraires, ou qu'il va affaiblir le camp d'en face ?

    Ce n'est pas la même chose.
    Faire réfléchir nos concitoyens, n'est pas assez fort, reste à gagner la bataille des idées.
    Affaiblir le camp d'en face, ce n'est pas gagner la bataille. Les gars d'en face vont se muscler et revenir en force.

    Le socle du Sarkozisme est ébranlé grace à la perspicacité des journalistes, Il faut que les politiques continuent à secouer le cocotier, Aller jusqu'au bout ne pas hésiter à donner le coup de grace.

    Voyez Mr le Président, vous n'êtes pas seulement lu, commenté, nous vous servons de relais. autour de nous, dans la citée, dans toutes nos discussions.

  13. 13
    gaspadyin dit:

    Monsieur Mélenchon,je lis toujours vos billets avec intérêt; merci de prendre le temps de les rédiger.
    Je ne partage pas l'émotion provoquée par le licenciement de Porte et Guillon. Le premier m'amusait souvent quand il intervenait chez Berne; je n'ai pas lu ts les articles consacrés à ce lourdage, et en ce moment je me demande pour quelle raison il a été viré. Quant à Guillon, c'est un archétype du m****ux bobo, hautain,sans aucun talent (sauf celui de rédiger 2 feuillets chaque jour), puisant systématiquement à la même source, tellement imbu de lui-même et de sa caste qu'il est totalement incapable d'auto-critique et d'auto-dérision. Bref, c'est un type à vomir, et son éviction de la radio de service public ne me dérange pas du tout. Et je ne vois pas de quel droit la radio de SP devrait être de gauche. Et si Lefèbvre prétendait que la radio de SP devait être de droite? A mon avis elle doit être pluraliste. C'est du Bayrou ou du Le Pen, ça? Qu'on aille manifester because les raisons des licenciements semblent fumeuses, ok. Mais pas pour défendre Guillon. J'étais spectateur assidu des Guignols, à l'époque de Gaccio, puis, petit à petit je me suis rendu compte qu'il n'incendiait jamais les islamistes; il avait mm réussi à rendre leurs représentants criminels (ben laden et co) presque sympatoches, en tout cas, bons vivants et comiques ("ispice di connasse!"); mais le pape en prenait plein la gueule, et sans pouvoir répondre.. Mentalité... Je suis totalement athée, j'adore la dérision et la satyre politique, mais je veux qu'il y en ait pour chacun! et on ne peut pas affirmer qu'il n'y a rien à reprocher aux islamistes, et même aux musulmans-qui-ne-sont-pas-extrémistes-talibans. Voila pour le parallèle entre Gaccio et Guillon; Pourtant le premier a de la suite ds les idées, il est intelligent et novateur. l'autre se contente d'exploiter la veine déjà ouverte et de bêler avec le troupeau.
    Ceci dit, ces 2 types n'auront pas de difficultés pour se recaser, contrairement aux milliers d'autres qui sont virés. Et en définitive c'est toujours ça le principal: avoir une situation qui permet de vivre. Et quand les gens, la majorité des gens (dont je fais partie), ont leur petit confort habituel, ils s'en contentent et n'expriment pas de pensée révolutionnaire. Même en ce moment,alors qu'on étale la pourriture tzarkozyste, il n'y a pas de mouvement de protestation massif. Même quand les gens apprennent comment se déploie la pourriture eurocratique. Peut-être ds 2 ans, je l'espère!

  14. 14
    Gènevois dit:

    Merci monsieur Mélenchon, avec vous je comprends absolument tout ! Je mets mes pas dans les vôtres....

  15. 15
    TImal69 dit:

    Je ne savais pour les anglais, c'est grave! je trouve, très grave. Comment l'Europe a pu arriver là pour le soutien de l'UK. l'UK roule perso avec les US. Comment nous citoyens français ne sommes nous pas au courant dans les médias de cette injustice pour ces financements. C'est stupéfiant l'argent qui peut être récolté par un pays qui ne joue pas le jeu. Pourquoi continuons nous à payer ce que les autres pays membres refusent de payer. J'avoue ne pas bien connaître le fonctionnement de l'Europe mais difficile de comprendre sans s'y intéresser à plein temps. Merci pour vos éclaircissements bienveillants qui me permette chaque jour de mieux comprendre les débats fondamentaux d'aujourd'hui. Continuez à nous éclairer de vos lumières! Bien à vous.
    Vos participations dans Arrêt sur Image sont géniales comme l'émission, j'aimerai vous voire sur cette émission sur un sujet traitant de l'Europe avec une autre personnalité européene. C'est incroyable ce que j'ai pu apprendre en 1 heure d'émission

  16. 16
    ydaho dit:

    @ gaspadyin..

    [Quant à Guillon, c'est un archétype du m****ux bobo, hautain,sans aucun talent (sauf celui de rédiger 2 feuillets chaque jour)..]

    Deux feuillets par jours, c'est déjà pas mal.. A mon avis beaucoup n'en font pas autant... 2 feuillets par jour, et prendre le soin de se "renouveler".. Je crois qu'au bout d'une année c'est pas mal du tout.. ça fait pas comme un livre ? D'autant que ça "attirait" environ deux millions d'auditeurs.. Je voudrais avoir autant de talent.. sans jalousie aucune.. :-)
    Tu en connais personnellement beaucoup des "m****ux bobo, hautain..." Tu as l'air de les haïr ? c'est pas beau la haine..

  17. 17
    burner dit:

    je n'ai rien pour, ni contre les 2 "comiques" qui ne m'ont personnellement jamais vraiment fait rire. Mais de là à les virer ainsi!
    donc je soutiens.

    L'affaire Woerth...il vont finir par nous dire que s'il y a des gens dans la rue c'est pas contre la réforme, c'est juste parce que c'est Woerth!
    Sur l'Europe et la finance, tout ne fait que commencer. le transatlantisme avance à grand pas.

    Il y en a 1 qui peut nous sortir de tout ce marasme (1 et pas 2): c'est Mélenchon.

  18. 18
    le Prolo (PG 01) dit:

    @ jpduf - 14h19

    D.Porte et S.Guillon :

    "Heu... faut pas déconner non plus à propos de Porte et Guillon !
    Ils se sont tous deux acquis une belle notoriété grâce à France Inter, ce qui leur permet de remplir les salles et de se faire de belles fins de mois"

    S'ils n'avaient pas été bons, ils n'auraient eu aucune notoriété, même avec l'aide de France-Inter.
    Disons (vus leurs taux d'audience), qu'ils ont servi celle de France-Inter autant que F.I. a soutenu la leur.

    Sur le point de qui est quoi et grâce à qui, 1 partout et balle au centre donc...

  19. 19
    ydaho dit:

    A propos de la Mélenchonisation du P.S., a mon avis (ce n'est que le mien) cela ne va pas durer très longtemps..

    M. Aubry "recentre" légèrement ses idées.. En particulier a propos de la retraite et de l'austérité...

    http://www.lexpress.fr/actualites/2/martine-aubry-se-recentre-au-ps-pour-rebondir_903675.html

  20. 20
    ACOUNIS dit:

    La réduction de la contribution de la GB, simple, très simple. Je travaillais en Angleterre en 1984 et à chaque réunion à Bruxelles Mme Thatcher arrivait avec son " I want my money back" traduction littérale "je veux mon fric"
    et elle l'a eu son fric en bloquant le fonctionnement de l'Europe.
    Et quand il a été question d'augmenter la contribution on a eu droit chantage de Blair(?) qui menaçait de faire un référendum sur L'Europe, référendum perdu d'avance et les anglais ont toujours leur " money back "
    Des exemple à méditer quand nous serons aux manettes!
    Henri Acounis

  21. 21
    marsouin dit:

    Bonjour,

    J.Luc quand tu dis : "Génial ! On ne compte plus ceux qui se « Mélenchonisent » à vue d’œil. Il leur reste à manier cette langue avec plus d’aisance et de naturel mais ça vient. « Faire payer le riches », et ainsi de suite, c’est devenu dorénavant un code commun. Encore un effort et plus personne ne songera à Strauss Kahn. Et cette partie là sera gagnée."

    Tu vas peut-être un peu vite en besogne ;tu sais très bien qu'au PS la ligne DSK est empruntée par beaucoup d'autres comme Vals, Moscovici et d'autres !

    le chemin sera long mais ce n'est pas la tête du PS qu'il faut convaincre mais les militants de base !

  22. 22
    Anny Paule dit:

    Toujours aussi succulent, au sens propre ! Jean Luc.
    C'est un éclairage qui nous donne des armes... c'est de l'excellente "éducation populaire".
    Forts de ces arguments, nous réussirons à convaincre... Du reste, ça vient : lorsque je parle avec les gens de la rue, leur ton et leurs propos sont en train de changer... ils commencent à comprendre et sont de plus en plus ouverts à la discussion. C'est très bon signe !
    Anny Paule Sire

  23. 23
    miha dit:

    Comment se fait-il que Gérard Filoche ne vous a pas encore rejoint, monsieur Mélenchon ?

    Les têtes du PS continuent à ignorer totalement ses propos très avisés sur les retraites.

  24. 24
    cMoi69 dit:

    Je suis pas spécialement fan de Guillon et Porte, des fois cela percutait bien, des fois non, mais je pense qu'il vaut mieux les avoir de son coté que de l'autre... de plus nous avons besoin de saltinbanques pour au moins nous faire rire et supporter ce monde de dingues.Ce serait bien que de telles talents s'engagent réellement, si ce n'est politiquement au moins humainement. Pour en revenir à vous Monsieur Mélenchon.. je ne peux que dire "Génial", ont a besoin d'orateur tel que vous.. merci d'exister pour nous !

  25. 25
    gaspadyin dit:

    à IDAHO: restons-en au vouvoiement, nous n'avons pas été présentés. 1- 2 feuillets? je n'en sais rien, mais POURQUOI PAS? il écrit peut-être avec un marqueur, ou un crayon d'ardoise; comme si le nbre de feuillets avait de l'importance; vous relevez vraiment n'importe quoi! 2- il "attirait" 2 millions d'auditeurs? comment pouvez-vous affirmer ça? il m'est arrivé plus d'une fois de laisser la radio branchée sur Inter (c'est mon réveil au cas où j'en aurais besoin) et de quitter la chambre, ou d'être sous la douche. Et j'ai vraiment beaucoup de mal à imaginer que je suis/ que j'étais le seul et unique dans ce cas. Avez-vous des rapports quotidiens réellement fiables pour affirmer un tel succès? m'étonnerait! jamais personne n'est venu chez moi pour vérifier ce que j'écoute 3- haïr guillon? oui, sans doute; lui et ses semblables.Et vous n'avez pas compris pourquoi; peut-être parce que vous êtes de la mm race. Mais ce que je ressens à son endroit n'a aucune importance, sauf éventuellement pour moi quand j'en parle; l'essentiel est que ce type ne nuise plus sur Inter. Ce qui m'étonne c'est la différence entre 2 situations: quand Tasca et Cavada ont supprimé FIP (du moins chez moi), il y a bien eu qqs protestations,et j'y étais, mais pas autant que pour ce drame national que serait la "perte" de guillon -- il est vrai qu'à l'époque on ne se servait pas des trukàpuss comme maintenant. Bon, M. Idaho, je vous laisse aller défendre ce grand penseur......................................... (ces pointillés pour vous permettre de lui accorder vous même une qualification glorieuse) et exceptionnel amuseur public dont la finesse d'esprit saisit chaque jour deux millions de fidèles. Vale!

  26. 26
    penserpourvoir dit:

    Même si votre silence prolongé me laissait interrogateur, j'attendais votre prise de position sur l'affaire Woerth et celle de France Inter avec l'espoir d'entendre votre voix s'insurger, tonner et batailler, tellement ces deux affaires, en apparence très étrangères l'une de l'autre, illustrent de façon exemplaire le niveau d'abaissement et de délitement de ce qui reste de notre démocratie. Votre blog de ce jour, qui met un terme à votre silence volontaire, apparaît sur ces deux points précis, comme un service minimum et une sorte d'évitement gêné, comme si certains des protagonistes vous interdisaient une prise de position réelle. Plaindre Eric Woerth est un exercice auquel vous ne nous aviez pas habitué, pas plus que votre déception molle et convenue à l'endroit de Philippe Val et votre silence vis à vis de J.L Hees. Si vous vous mettez à considérer que les trois ont toutes sortes de circonstances atténuantes possibles, alors qu'ils exercent des pouvoirs,au service d'un système, pourquoi n'en avez vous trouvé aucune à l'élève journaliste qui vous a provoqué ? J'ai de la peine à suivre la logique de votre raisonnement qui, dans le cas présent, me semble à géométrie variable. Le prétexte de la bataille des retraites ne me convainc absolument pas et les mauvais exemples que vous avancez pour justifier votre retenue, pas davantage. Je tenais à vous l'exprimer car c'est vraiment la première fois que je ne parviens pas du tout à vous comprendre.

  27. 27
    COLLONGE Maddy dit:

    Dans un pays où la censure est établie ou rétablie on peut dire ADIEU A LA DEMOCRATIE. Les humoristes nous font rire aux dépens de nos dirigeants, ceux qui nous "baisent" à tour de bras pour ne pas employer de termes encore plus grossiers, et il faudrait toujours dire amen ? Rejoignons plutôt les nouveaux résistants qui vont se recueillir chaque année au Plateau des Glières en dénonçant TOUT CE QUI NOUS FAIT HURLER, et pas seulement de rire. Gloire à BRASSENS, PERRET, BEDOS, COLUCHE et tous les autres censurés.

  28. 28
    PAGES JEAN LUC dit:

    je ne suis toujours pas d'accord avec vous sur l'affaire Woerth, ce n'est pas parce qu'il est affaibli qu'il faut qu'il reste

    Ce n'est pas Wooerth en personne qui est en cause, c'est le système Sarkozy et sa connivence patente avec les puissances d'argent et Ségolène a eu raison de le dire

    A ce titre il faut l'enfoncer le plus possible pour mettre à jour non pas sa culpabilité (cà c'est pour la justice) mais son entière immersion dans ce système qui est assez fort pour peut être (on verra) rester dans la légalité

    Tout le gouvernement et Sarkozy seront alors atteint et on sera alors plus fort pour gagner sur les retraites et sur le reste

    J L P

  29. 29
    Michel D. (PG11) dit:

    Bsr,
    Et les Grecs ? Plus personne n'en parle, et pourtant ils ont manifesté le 29/06. La seule page qui était consacrée à cette journée que j'ai trouvée, c'était sur un site U.S. - quelqu'un aurait-il autre chose ?
    A quand une action commune dans toute l'Europe - sauf avec les Anglais, bien sûr ?! :-), eux qui n'ont jamais voulu se mêler à ce qui se passe sur le Continent (mis à part leur chèque), et ça ne date pas d'aujourd'hui.

  30. 30
    le Prolo (PG 01) dit:

    Didier Porte sur "Arrêt sur Image"

    http://www.arretsurimages.net/contenu.php?id=3139

  31. 31
    Michel 34 dit:

    M. Mélenchon
    Une autre affaire se profile à l'horizon, bien plus complexe et sanglante que l'affaire Woerth/Bettencourt, puisqu'elle s'est soldée par l'assassinat de quatorze personnes dont onze français. Il s'agit de lattentat de Karachi dont on peut lire l'historiquesur le site : http://www.verite-attentat-karachi.org/
    Maître Morice, avocat des familles des victimes, s'étonne, dans sa conférence de presse (http://karachigate.blogspot.com/), du silence des médias et des partis politiques. Il accuse, en tout cas, sans ambiguité, Nicolas Sarkozy, d'être au centre de cette affaire. Vous dites avoir connu des affaires très médiatisées qui se sont terminées sans provoquer quoi que se soit. C'est un fait. Mais comment ne pas s'étonner d'un tel silence face à une affaire aussi hallucinante ? Je vous conseille d'écouter, si ce n'est déjà fait, la conférence de presse de Maître Morice (sur le site indiqué plus haut), dont d'ailleurs, à ma connaissance, aucun média ne s'est fait l'écho.

  32. 32
    Déesse K dit:

    L’Equateur vient de divulguer, le 11 juin dernier, le résultat final de la décision souveraine d’annuler une grande partie de sa dette publique la suite sur CADTM
    http://www.cadtm.org/Un-premier-resultat-de-l-audit-de

  33. 33
    Falba dit:

    Bonjour Jean-Luc Mélenchon,
    je vios que je fias éocle en dbéut d'atrcile ! Mtaihas diot être cnoetnt !
    Encore bravo pour ces informations au sujet de ce qui se passe au niveau européen, de la façon dont les lois sont votées, de la difficulté d'obtenir les textes en français. Cela met bien en évidence le sérieux et le pragmatisme du parlement européen, que nous finançons de façon prépondérante contrairement aux préjugés que ruminent ceux qui désireraient nous faire taire. Il est bon de temps en temps de remettre certaines pendules à l'heure. Merci.

  34. 34
    reconnaissanceDuVentre dit:

    Quelques fois, il faut pas tortiller du cul. Guillon et Porte, il me faisaient marrer. Pas toujours, mais souvent. Qu'ils soient des bobos ou pas, peu importe. La censure, ça commence par la tristesse d'un monde qu'on prétend aseptiser et puis, plus tard, ça renforce le désir puis le plaisir. Espérons un nouveau comique qui s'empare de ça ! avec un peu de pot, ça sera un anglais...

  35. 35
    crussolvert dit:

    d'accord avec penserpourvoir,je ne comprends pas votre attitude de reserve /woerth et les explications alambiquées qy=ue vous avancez avec un style "retenu"?que cachez vous?par ailleurs,j'aimerais vous croire /melanchonisation du PS,mais ce que j'ai pu entendre à Valence dans le defile de representants pattentes du ps,portant etendard sur "l'invraissemblance,l'irealite de vos propositions sur la crise financiere des banques puis d el'europe,et sur les retraites me font penser que vous n'avez pas fini de devoir regler l'ardoise -bien lourde que vous avez créee e n claquant la porte du PS!en effet les arguments de Gerard Filloche sont bien comparables aux votres!?quid de sa position au sein du PS et /PG?je vous remercie de votre travail didactique et souhaite que vous puissiez continuer sur toutes les ondes et TV,et dans votre blog !

  36. 36
    Annie dit:

    La prudence de Jean-Luc Mélenchon vis-à-vis de l'affaire de l'Héritière et du Ministre rejoint son refus habituel du lynchage médiatique et la défense de la présemption d'innocence, même pour des adversaires politiques ; néanmoins, en ce qui concerne son ravissement de l'affaiblissement politique de Woerth dans le cadre de la bataille des retraites, je souhaite souligner le fait que la gauche de transformation ne devrait pas vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué. Je participe à des collectifs retraites, et le point commun est que le message est essentiellement défensif. Jean-Luc Mélenchon a tendance à rester d'ailleurs dans la défense de l'héritage des 60 ans du Programme Commun issus de la présidence de FM, et à faire surtout des interventions médiatiques de contre-propagande. Bien évidemment ces dernières sont essentielles, mais ce qu'il nous manque dans les collectifs retraites, c'est la revendication d'une nouvelle conquête sociale dont l'impact serait aussi fort que passer de 65 à 60 ans (et les prémices se trouvent dans l'Appel des orgas de jeunesse) pour réellement impulser une dynamique.
    Si on perd la bataille des retraites avec un Woerth pourtant affaibli, c'est qu'il y a un vrai problème pour la gauche de transformation dans son militantisme.

  37. 37
    VERTPOMME dit:

    comment faire pour convaincre que la france est riche?il n'y a plus d'argent voilà l'argument a combattre quelques chiffres peut-etre?

  38. 38
    Belatar dit:

    Plein accord avec votre analyse et merci pour les informations qu'elle contient. Une seule chose me chagrine un peu : l'expression "les Anglais", "les Allemands" qui renvoient aux peuples alors qu'ils n'en peuvent mais. Cela donne une légère tonalité xénophobe qui me gêne. Il suffirait d'écrire "les dirigeants anglais" par exemple.

    Les mots sont importants, vous le savez mieux que personne...

    A propos de Woerth, il est visiblement un des rouages (une "tête de pont" a dit N. Sarkozy pour justifier sa défense envers et contre tout) de la pompe à phynances de l'UMP, avec des ramifications en Suisse. Les banquiers suisses vont lui faire payer sa timide tentative de faire croire qu'il "moralisait" les comptes.

    Je pense qu'il faut une position ferme à cet égard au nom des principes que vous savez défendre avec talent : l'intérêt général, l'égalité des droits, le respect des lois votées au nom du peuple français, la justice, etc. On ne peut se contenter d'une position stratégique du type "tant mieux qu'il soit affaibli", même si je suis d'accord qu'on fait coup double dans cette histoire.
    On sait bien que si la "tête de pont" cède, tout fout le camp...

  39. 39
    Harry dit:

    Les British sont contributeurs nets de l'Europe. C'est à dire qu'ils donnent plus au budget Europeen qu'ils n'en recoivent, en incluant le fameux cheque dont vous parlez.
    Si vous voulez denoncer des "profiteurs", regardez plutot du coté de l'Espagne, du Portugal, de l'Irlande...

  40. 40
    BENIDA dit:

    Mr Mélenchon le seul à priori qui parle vrai. Mais il va se faire balayer par les poids lourds des deux grands partis. Ils attendent le meilleur moment pour le flinguer. Il aura malgré tout une masse d'électeurs qui ne l'obliront pas le moment venu. Ils retourneront trés vite ses arguments et le feront passer pour un rigolo. Mais il aura déjà fait passer de bons messages. Continuez ainsi à nous informer comme vous le faites, cela donne du courage pour la suite des évènements.

  41. 41
    Benjamin Ball dit:

    «Quand on rentrera sur le marché du travail à 25 ans, il faudra travailler jusqu'à 66 ans et demi.»
    "Il va falloir travailler plus longtemps, nous en sommes bien d'accord"
    Martine Aubry

    Bon bah voila Martine ne se "Mélenchonise" pas du tout elle irait plutôt du côté Royal, Valls, Moscovici, Collomb, Rocard, Hollande, DSK, en gros 75 à 80% de la direction du PS a des arguments qui ressemblent à ceux de Bayrou. Il y a des tartes à la crème qui se perdent...

    Reste Filoche, Hamon, Lienmann, Emmanuelli, c'est maintenant qu'ils doivent ruer collectivement dans les brancards et qu'ils quittent le parti de la droite sociale.

    Bon sinon pour ceux qui pensent qu'on doit pousser les directions syndicales à appeler à la grève générale un appel à signer sur http://www.7septembre2010.fr/

  42. 42
    Descartes dit:

    @Acounis (#20)

    La réduction de la contribution de la GB, simple, très simple. Je travaillais en Angleterre en 1984 et à chaque réunion à Bruxelles Mme Thatcher arrivait avec son " I want my money back" traduction littérale "je veux mon fric"
    et elle l'a eu son fric en bloquant le fonctionnement de l'Europe.

    Et comment s'appelait déjà le président et le premier ministre français qui ont cédé à ce chantage ? Merde... j'arrive plus a me souvenir. C'est chiant, comment on perd la mémoire à mon age... mais bon, c'était le prix à payer pour que Delors soit élu à la tête de la Commission pour faire toutes les belles choses que l'on sait. A propos, je me souviens d'un jeune sénateur qui a l'époque soutenait à fonds cette manip... mais j'arrive pas à me souvenir de son nom... décidément, l'Alzheimer nous guette...

  43. 43
    Mathieu Legallois dit:

    M. Jean-Luc Mélenchon
    Je ne me sens pas de gauche car trop de vils abrutis (mous ou extrêmes) s'en réclament et sont des trompeurs, mais je suis gaucher et je me joins à votre combat pleinement en tant que militant de la gouvernance par les peuples (démocrate, en somme, mais les mots simples n'ont plus de sens réel dans notre univers hypermédiatique).
    Mes ennemis directs en politique sont le clientélisme (le culte des amis) et l'électoralisme (le culte de la personne).
    Je prépare mon artillerie, pour 2012, avec mes tous petits moyens. Serez-vous mon général ? Encore un peu tôt pour le savoir.

    Bon courage, frère, pour votre "courte" semaine européenne de 4 jours.

  44. 44
    Coquelicot dit:

    Vous entendre dans les médias est toujours un plaisir, vous lire ici aussi et pourtant je ne vote pas Front de Gauche.

    Ce scandale que vous décrivez sur l'Angleterre et l'argent qui leur est versé alors qu'ils continuent gaiement à jouer aux antis-européens, je compte sur vous pour dénoncer ces faits dans les médias pour que de nombreux français soient au courant de cette folie et que les choses changent !

    Il n'est pas très plaisant de lire de grands textes sur son ordi, très souvent ils me rebutent et je passe mon chemin même si la plupart du temps je ne suis pas déçue d'avoir persévéré et lu jusqu'au bout, comme cette fois avec vous !

    Merci de continuer à nous éclairer et à parler de fond, la comm on n'en peut plus !

  45. 45
    le Prolo (PG 01) dit:

    @ Descartes - 0h32

    "A propos, je me souviens d'un jeune sénateur qui a l'époque soutenait à fonds cette manip... "
    (capitulation devant les exigences britanniques)

    Et alors tu en déduis quoi vis-à-vis de ce jeune-sénateur ?
    Essaye de préciser ce que tu veux nous dire :
    Que du fait de ce péché originel son avis n'est pas légitime aujourd'hui ?

    Ou était-ce juste de l'aigreur ordinaire ?

  46. 46
    laforcedupeuple dit:

    @ Ydaho #19, merci pour le lien.
    L'on comprend tout de suite beaucoup mieux pourquoi la CGT n'appelle pas à la grève prévue le 7 septembre...
    Et encore mieux pourquoi ils n'appellent pas à la grève générale tout court!
    Et c'est pour le PS que vous allez voter à cet hypothétique 2è tours en 2012 ?
    L'arnaque se précise....et donc, affaire à suivre.

  47. 47
    laforcedupeuple dit:

    COLLONGE Maddy dit le2 juillet 2010 à 19h02

    "Dans un pays où la censure est établie ou rétablie on peut dire ADIEU A LA DEMOCRATIE. Les humoristes nous font rire aux dépens de nos dirigeants, ceux qui nous "baisent" à tour de bras pour ne pas employer de termes encore plus grossiers, et il faudrait toujours dire amen ? Rejoignons plutôt les nouveaux résistants qui vont se recueillir chaque année au Plateau des Glières en dénonçant TOUT CE QUI NOUS FAIT HURLER, et pas seulement de rire. Gloire à BRASSENS, PERRET, BEDOS, COLUCHE et tous les autres censurés."

    Je vous rejoins complêtement et vous remerçi d'avoir écris ces quelques lignes. Nous aurrions tellement besoins d'eux aujourd'hui...

  48. 48
    Humaniste dit:

    Super analyse de Jean-Luc Mélenchon et cela change des langues de bois.

    J'ai toujours eu espoir qu'un HUMANISTE sortirait pour remettre la France sur les rails de son histoire des droits de l'homme.

    A la lecture de l'article sur l'Europe, un texte me revient à l'esprit.

    J'ai en ma possession la copie d'un texte (qu'il faut que je retrouve) sur une déclaration d'Hitler à Pétain (vous savez ces deux qui ont été soutenus par le monde capitaliste et religieux) :
    Hitler déclarait donc
    " à la fin de notre victoire, l'Allemagne sera la grande puissance industrielle de l'Europe et la France la zone touristique" !

    Méditez sur cette déclaration qui se trouve en pleine actualité depuis plus de trente ans.

    Pour simple exemple :
    La France qui produisait 95 % de son besoin en industrie textile n'en produit plus que 5 % !

  49. 49
    LN dit:

    je viens de visionner un très beau documentaire de Philippe Diaz qui s'intitule "la fin de la pauvreté?".Ce film décortique avec force témoignages et les images qui vont avec, comment depuis 1492, s'est organisé un système d'une barbarie inouïe qui aboutit à ce que 24 000 personnes meurent par jour de la faim ou des conséquences de la faim.En tant qu'occidentale nantie, je me sens évidemment accablée.Que faire? si ce n'est voter et se ressourcer sur le blog de monsieur Mélenchon, dont(il semblerait qu'il soit une des rares personnes crédibles à vouloir inverser ce processus inique.

  50. 50
    laforcedupeuple dit:

    LN, vous dites: "(il semblerait qu'il soit une des rares personnes crédibles à vouloir inverser ce processus inique."
    Et bien je vous en cite deux autres au moins: Mr- Olivier besencenot et Mme- Nathalie Arthaud.

Pages : [1] 2 3 »


Blog basé sur Wordpress © 2009/2015 INFO Service - V3 Archive