21juin 10

Un soviet de millionnaires désarme ses officiers !

Le foot montre l’exemple

Ce billet a été lu 11  965 fois.

E t maintenant, j’adore le foot. Finalement, cette histoire en Afrique du sud, c’est génial ! Les millionnaires font la grève ! Les joueurs ne jouent pas. Ca m’en bouche un coin, grave ! Le foot, finalement, c’est très excitant. Un soviet de soldats millionnaires a contraint son officier à lire une motion d’assemblée générale devant la presse. Et alors après ça, ça discute et encore et encore ! Tu peux y aller coco, la retraite à soixante ans à côté, c’est quoi ? De la bibine ! Alors, vous avez vu ça les gars ? Prenez de la graine ! Tout bloquer, au pire moment, voila la méthode pour faire rendre gorge à ses adversaires ! Rendez vous le 24 juin dans la rue !

 

« Que se vayan todos ! » Qu’ils s’en aillent tous ! C’est Guy Roux qui vient de le dire ce soir sur « Canal football club ». Je viens de regarder ça avec délectation, un peu par hasard. En effet j’ai laissé filer alors que j’étais encore dans l’émotion juste après avoir regardé le beau film d’amour, « Lovers », avec Penelope Cruz. Que c’était beau ! Préférer un film d’amour à un bon match de foot, dans ma jeunesse, ça m’aurait rendu suspect. Bon, j’en reviens aux choses sérieuses, le foot ! Donc d’après Guy Roux,  tout le conseil fédéral du foot devrait s’auto dissoudre pour réélire une équipe différente ! Bravo Guy !  Et voila, les gars, vous avez compris ? Faites comme au foot ! Tout le monde dehors ! Place aux suivants !

Il faut dire que l’affaire est grave. Un journaliste, éthique et indépendant, a réussi à révéler ce qu’Anelka a dit, peut-être  dans un moment de colère, je dis bien « peut-être », à son entraineur. Des phrases décisives. Quel scoop ! Ca justifiait toute la une du journal : « fils de pute » et ainsi de suite ! Il était urgent d’en être informés dans le détail ! J’imagine le gars qui prépare la une du journal : « T’as dit quoi ? Fils de quoi ? » « T’as pas dit « enculé », hein ? Juste « fils de pute » ? » « Oui c’est ça « fils de pute » ; connard ! » « Ah bon ? connard aussi ? Bon je le note ». « Mais non ! Le connard c’est toi ! » Et voila ! Au foot c’est comme ça qu’on parle ! Aussitôt démarre le chœur des effarouchés : « Intolérable ! » « Insupportable ! » J’ajoute pour ma part : « Nauséabond » ! Je dis ça parce que j’ai su qu’un joueur a déclaré que la couleur de la peau c’était un « élément d’affinité » dans l’équipe de France. Pauvre France !

Sous Chirac et Jospin l’équipe de France était black blanc beur gagnant,  bras dessus bras dessous ! Sous Sarkozy Besson, la couleur est un élément d’affinité et tout le monde se déteste ! Finalement la bonne équipe pour un français qui veut se reconnaitre dans une équipe c’est celle d’Allemagne, avec son gros brassage multiculturel assumé, ou bien, mieux encore et plus sympathique, c’est celle d’Algérie parce que 90 % des joueurs sont nés en France et qu’ils sont courageux et modestes. Politiquement on peut être avec l’Uruguay à cause de son président nouvellement élu, Pépé Mujica ! Mais moi je dis ça pour parler car au foot, je ne connais rien. Surement qu’il doit y avoir de bonnes raisons sportives de soutenir l’équipe de millionnaires qui parlent mal.

J’en reviens à des choses plus mesquines. Pardon d’être en dessous de la main mais dans mon arène à moi, l’autre jour on a eu un super moment d’émotion collective. D’accord c’était dans l’indifférence générale et je n’ai vu aucun gros titre sur le sujet. Ni même un petit titre. Ni même un entrefilet. Tant pis les gars, de toutes façons il y avait le foot, pas vrai ? Chacun ses « fils de pute » ! 

Il s’agit d’une directive de la Commission européenne. Celle-là visait à anéantir la limitation du temps de travail des chauffeurs routiers indépendants. Elle a été battue au parlement européen. Elle a même été ensuite renvoyée à la poubelle grâce à un vote de rejet définitif. Quand nous avons gagné le premier vote, des camarades se sont mis à crier de joie. Tous nous avons tambouriné sur nos pupitres et applaudi à tout rompre ! Et les assistants de groupe ont fait un super raffut de leur côté aussi en se tombant dans les bras. J’ai bien cru que mon collègue allemand de Die linke allait pleurer ! Il est assis juste devant moi et j’ai vu ses yeux humides quand il s’est tourné de mon côté en applaudissant comme nous le faisions tous. C’est un ancien syndicaliste et il a bataillé dur depuis des mois. La veille du vote son intervention d’une minute était destinée à faire comprendre que le droit social est fait pour protéger toute la société contre  les abus des acteurs privés, et parfois même contre la volonté de gens qui doivent être protégés contre eux-mêmes et malgré eux ! En tous cas, après les flots de (mini) discours caricaturaux de la droite, ce vote est comme une énorme  bouffée d’oxygène a un asphyxié. Ca fait tellement de bien de les plier ! Et comme ce vote est intervenu peu après qu’on ait appris le contenu de la réforme des retraites en France, c’était comme une revanche ! Evidemment ce n’est pas de même ampleur et il est inutile de me faire cent commentaires sur cette comparaison. Parce que je peux dire que j’ai les boules depuis mercredi matin et que ça ne m’est pas passé du tout. Il est fort ce Woerth, une chose dans l’autre. Il avait presque l’air paternel et bienveillant en annonçant ces mesures. Juste comme si ce n’était pas un évènement historique que ce jour où est officialisé la première grande et tellement symbolique régression dans les acquis sociaux universels des français.

Des membres de la flottille agressée par la marine israélienne en faisant route vers Gaza  ont été auditionné à Strasbourg, mercredi après midi, à l’initiative du groupe GUE, en présence de membre de tous les groupes du parlement. J'en parle parce que ça m'a secoué. Le premier qui a témoigné est un allemand, élu et enseignant. Il se trouvait sur le pont du bateau attaqué, non sur le pont où la bataille avait lieu mais juste en dessous où il tenait un poste de secours. Il raconte comment après le mitraillage, ils furent tous ensuite enjoints de monter sur le pont, les uns attachés les autres non, selon qu’ils étaient arabes ou turcs ces derniers étant contraints à rester attachés des heures durant. "Bien sur les militaires ont tout volé : ordinateurs, appareil photo, bagages : tout. Il était clair depuis le début qu’il n’y avait pas d’armes à bord. Pourquoi y en aurait-il eu ? D’ailleurs il avait été proposé aux israéliens d’envoyer un contrôle civil à bord." Mais, selon ce témoin direct, « l’intention du gouvernement d’Israël est de faire très peur aux gens susceptibles de monter d’autres opérations pacifiques de ce type ». Car il est évident que c’est la forme d’action qui déstabilise le plus la politique du siège de Gaza.

Puis parle Fatima, témoin direct elle aussi, présente sur le bateau mitraillé. « Peu avant l’attaque nous étions dans la salle de presse. Depuis la veille il y avait deux bateaux militaires qui patrouillaient. Vers quatre heures du matin il y a eu une coupure de l’internet. Je monte sur le pont je vois des hommes qui essaient de repousser les zodiacs des militaires avec des tuyaux d’arrosage. On a entendu de coups de feu. On ne voulait pas le croire. De nombreuses personnes ne voulaient pas croire que l’armée leur tirait dessus. Très vite les gens ont commencés à courir de tous côtés et très vite on a vu arriver sur notre pont des corps giclant de sang, mitraillé au niveau du torse et des jambes. Puis les soldats sont arrivés. Les uns armés comme des robotcops et d’autres en tenue de snippers. Il n’y a eu aucune résistance. Comment aurions nous pu résister ? Nous avons filmé, mais tout notre matériel ensuite a disparu. J’insiste il n’y a eu aucune alerte, aucune sommation avant l’attaque. Ils ont commencé l’assaut sans crier gare. La tension était extrême. Un faux mouvement aurait pu déclencher un massacre. Les militaires étaient très tendus. Nous n’avions aucune arme, aucun matériel de combat ! La disproportion des forces était terrible! »

Ensuite Marcello, un journaliste, raconte. Pour lui il n’y a pas de preuve qu’il y ait une justification à ce massacre. « Je faisais un documentaire pour Euronews. Tout mon matériel a été confisqué sauf une carte flash que j’ai pu cacher. » Il projette alors son film dans la salle où nous l’auditionnons. On voit le radar du navire où il se trouve fonctionner et montrer la présence de nombreux bâtiments dans la zone. Puis on voit le reste de la flottille, on entend les coups de feu, on voit l’hélico et les zodiacs qui tournent autour du bateau. Marcello nous montre que les images sont claires et se demande pourquoi les militaires israéliens ne montrent que des images illisibles et sombres alors que l’on voit distinctement ce qui se passe sur ces images prises à un kilomètre de distance où les gros plans sont parfaitement nets. Ensuite, il montre la suite du film tourné au jour levant. On comprend mieux alors pourquoi le gouvernement de Netanyahu a décidé une attaque de nuit. En effet dans le film de l’attaque du bateau cargo où il se trouvait, les visages des militaires masqués sont en gros plan, parfaitement net. Lui, Marcello, ensuite est resté trois jours en prison, sans aucun droit de contacts ! Tout son matériel professionnel a été volé. Absolument tout cela, attaque dans les eaux internationales, vol des matériels, arrestation et détention, constitue autant de délits avérés dans le droit international.

Puis parle un député arabe de la Knesset, Ahmed Agbaria. D’après lui, le gouvernement d’Israël a agit sciemment. Il veut montrer que personne ne peut rien contre lui. Par conséquent pour lui l’effroi qui a été provoqué fait parti du plan. Et leur idée est que le blocus continu. "Des gens ne sont pas soignés, ils meurent, les ruines ne sont pas relevées. D’un coté il s’accumule de la haine contre ce blocus. Mais de l’autre l’application délibérée de cette  violence déforme toute la société israélienne. Le plan de Netanyahu est de faire peur au monde entier." Voila ce qu’explique cet élu. Mais il dit davantage. Il explique que c’est la paix et l’existence  de deux états qui sauvera Israël et que tout le monde comprend cela. C’est vrai. Beaucoup de choses qui paraissent évidentes à nombre des personnes qui sont là, je les découvre. J’avance en tachant de produire un point de vue et un engagement conforme aux principes qui guident l’ensemble de mon action. Je le dis d’autant plus tranquillement que je vois un nombre croissant de personnes autour de moi qui connaissent la même évolution. Dans cette salle tout le monde était mal à l’aise. Très mal à l’aise. Notre impuissance nous ridiculise à nos propres yeux.

En bouclant cette note, j'ai lu que le gouvernement israélien lève le blocus pour les marchandises pour les civils. C'est une très bonne nouvelle. Puissent tous ces malheureux retrouver une vie humaine aussitôt que possible.

Quand je lis certains commentaires à la suite de mes notes je suis parfois très amusé. Voila que je suis accusé de sous estimer la catastrophe du golfe du Mexique ! Cela parce que j’ai écrit que les retraités qui dépendent des fonds de pension dont les revenus sont assurés par BP sont marrons. J’ai dit qu’ils étaient englués comme les mouettes de Louisiane. Horreur ! J’ai bien ri. Ciel, je  n’ai pas parlé avec assez de respect des mouettes qui sont engluées en Louisiane. Bien sur, quelques amis commentateurs se sont risqués à signaler que c’était de l’humour ! Rien n’y fait ! Certaines indignations ne peuvent être dissoutes par aucun argument raisonnable. Je vous rassure : les signataires de certaines des plus risibles mises en garde sont signées de gens que je connais de très longue date. Comme ce socialiste de l’Essonne qui se donne le mal d’écrire ici pour la première fois, uniquement sur ce point. Cette vigilance des chiens courant m’émeut. Quelle fidélité dans la mise en cause depuis tant d’années ! Ce qui m’intéresse à présent ce ne sont ni les personnages ni les prétextes de leurs mises en cause. C’est le registre dorénavant dominant dans lequel s’opère la mise en cause d’un homme politique comme moi. C’est le règne des chaisières du bal des débutantes. Aigres rebutés, ils incarnent en en grommelant la défense des convenances. Rappelons ce que sont les convenances : des préjugés socialement dominant. Leur confort est qu’ils ne demandent en général aucune preuve de leur bien fondé: on ne doit pas parler comme ça de ceci ou de cela. Pourquoi ? Parce que. Un point c’est tout. Quand les mouettes sont mazoutées, on ne doit pas rire, nom de dieu ! Pardon seigneur !

Telle formule est alors un « dérapage », telle autre est « intolérable » et ainsi de suite. Sans oublier les mots clefs de la flétrissure universelle comme «nauséabond», toujours lourdement accolé, euphémisation du soupçon d’anti sémitisme. « Nauséabond » permet en effet de sous entendre une accusation d’anti sémitisme contre n’importe qui, à n’importe quel propos, sans le dire explicitement. Je vous avoue que plus d’une fois j’en use, moi aussi, dans l’unique but de désamorcer la charge de ce mot ou de retourner aux expéditeurs leur malveillance. Mais je reconnais que c’est du troisième degré d’humour noir de ma part. Ici donc ma façon de parler des mouettes de Louisiane « est pour le moins malheureuse ». Peut-être devrait-on plutôt dire qu’elle est même… « Nauséabonde » compte tenu de l’odeur du pétrole. Non ? Cette attitude de drapé moral outragé, est efficace dans deux directions. D’abord elle latéralise immédiatement la scène. D’un côté le rustre : moi. De l’autre le délicat, juste et bon, qui dit ce qui est bien. Posture qui a l’avantage de permettre à celui qui formule l’injonction de signaler sans le dire ses hautes qualités personnelles. Lui ne se permettrait jamais, grand dieu de parler des mouettes de cette façon, ni de faire des plaisanteries d’aussi mauvais gout ! Je m’étonne que l’on ne m’ait pas demandé de présenter des excuses.

En ce moment c’est le truc, les excuses. C’est la version moderne de l’aveu en confession auriculaire. Hier c’était le curé qui entendait la confession puis absolvait. Aujourd’hui, acquis du maoïsme et des pentecôtistes réunis, l’aveu doit être public, l’auto critique claire et sans astuces et la demande d’excuse humble. Ces trois instruments fournissent la panoplie moderne des nouveaux inquisiteurs.  N’oublions pas l’indépassable contribution que les médias peuvent apporter à tout cela en installant un pilori médiatique. C’est évidemment le rêve secret du dénonciateur : être consacré par un appui médiatique. Mais ce n’est pas tout. Ce genre d’indignation de commande alimente le merveilleux fond de commerce du règne du soupçon. Il est évident que cet homme (moi) ment quand il se dit écologiste, la preuve : vous voyez avec quelle désinvolture il parle de ces mouettes ? Cela montre pour finir son incompréhension de ce qui se joue et donc du rôle du « capitalisme dérégulé ».  D’une pierre deux coups : je ne suis ni écolo ni de gauche non plus. Un détail, l’usage des mouettes comme figure de l’engluement dans une situation qui vous dépasse a révélé ma vraie nature. Le grand rôle de notre temps est celui de « révéler », « dévoiler la vérité qui gêne », le « chiffre que l’on n’ose pas publier », « la mouette dont on ne veut pas parler ». De misérables rats d’internet, arrachent des petits morceaux de phrases de tous côtés puis courent d’un blog à l’autre poster des mises en cause de cette sorte, à longueur de journée. Nos malheureux webmestres s’usent à les chasser avec la même infatigable patience résignée qu’il faut en avoir à la saison des mouches.

Misère qu’ai-je dis ! Des rats, des mouches ! Encore bien des expressions qui dérapent et montrent le caractère nauséabond de ma prose ! Sans compter mon incompréhension de la part essentielle de ces deux nobles créatures, les rats et les mouches, à l’équilibre de l’écosystème social démocrate qui me surveille de près. A bientôt ! Bon foot ! Et rendez vous le 24 juin dans la rue!


166 commentaires à “Le foot montre l’exemple”
» Flux RSS des commentaires de cet article
  1. cvnes dit :

    Quand le foot perd toute identité et culture, il n'est plus qu'un vaste bazar. Les protagonistes de ce jeu ne sont plus des joueurs ou le plaisir de l'affrontement pacifique se fait au nom d'un pays, d'un quartier, d'une ville. Tous, même malheureusement au plus bas niveau vendent leur capacité au mieux offrant. En participant aux enchères des dirigeants de club, ils participent à la misère de ce sport. Beaucoup de joueurs attirés par l'argent, une vie facile, une fiscalité peu importante, ne vivent plus dans le pays, la région, qui les a vu naitre. Comment dans ces conditions peuvent-ils avoir des valeurs. Ils sont aussi des déracinés (riches certes) qui n'ont plus de repaires culturels et identitaires. Le foot seul ne peut les leur donner. Ils sont comme le désire le libéralisme des êtres disponibles pour quelques euros de plus ou de moins. Comment les pays africains peuvent-ils réussir dans ce jeu ? Pratiquement aucun de ces joueurs ne vit et joue en Afrique.Il en est de même pour la France.
    Nous pourrions transposer ces exemples pour toute l'économie libérale.

  2. jean ai marre dit :

    cvnes,

    Je suis un footeux qui a passé la moitié de sa vie à éduquer des enfants sur les valeurs morales du sport.
    La société de l'argent, celle qui hiérarchise les valeurs en fonction des comptes en banques, continue l'amalgame du sport spectacle et du sport amateur.
    Encore un exemple de perversion, le gouvernement a accéléré le processus pour mettre les paris en ligne avant le mondial, les copains du fouquet's s'en mettent plein les fouilles.
    Les joueurs sont des hommes, il faut les respecter, c'est le système qu'il faut combattre, celui qui fait croire que la réussite passe la notoriété éphémère.
    Il est urgent de créer deux fédés une du monde du spectacle, et l'autre de l'amateurisme.
    Ne plus faire supporter aux citoyens, à leurs impôts, le financement des clubs professionnels.

    Refusons le championnat d'europe de 2016. Mettons l'argent pour financer les retraites, créons des maisons de retraite dignes de ce nom, rénovons nos hôpitaux, finançons la recherche.

    Tous dans la rue le 24, pour marquer des buts.

  3. @ jean ai marre

    Les joueurs sont des hommes, il faut les respecter

    chuis pas sur que certains hommes soient respectables... les traders, les DRH, les... enfin... sur le reste je partage...
    le monde du sport créve de ces 3 étages, la fédé des présidents, la fédé des clowns plus payés qu'un patron du cac40, et l'immense masse des bénévoles qui donnent leur temps et y sont de leur poche pour s'occuper des gamins ... suffit de couper les branches...

  4. Michel Matain dit :

    92
    Inquiet dit:

    22 juin 2010 à 22h00
    @ jennifer : Bonsoir. Tu pensais quoi jennifer, de l'équipe de rugby Sud-Africaine quand elle était "blanche" ? Ne trouvais-tu pas qu'elle n'était pas assez "noire" ? Si c'est le cas en quoi est-ce différent ?

    La différence était qu'en Afrique du Sud sous l'apartheid un système institutionnel interdisait à un Noir de pouvoir postuler à l'équipe de rugby. Aucune loi n'interdit aujourd'hui en France à un Blanc d'être titulaire de l'équipe de France de foot. La couleur blanche dominante en Afrique du sud relevait d'un système raciste, la diversité de couleur en équipe de France est un reflet notre société en particulier dans les classes populaires.

  5. pichenette dit :

    Superbe, sublime, je réentends Christine B... qui renonce Ah la tragédie!, texte qui sera sans doute à l'étude dans les classiques au collège avec commentaires délicats et subtils des arguments de la Dame bien pensante avec son fichu sur la tête! Misère! (émission du 23 juin "chemins de la connaissance" sur l'opinion et Tocqueville).

    Cela casse tout commentaire sur les bleus à l'âme..

    Vive le sport donnant à l'esprit un corps sain (t). Paris en lignes, joueurs schizophrènes devant un écran, l'enfer! Paris, Marseille, Caen...dans les rues sans écrans des mots, des pas..

    La rue, ses banderoles folles au vent de la sage révolte, ses saucisses fumantes, ses sonos briseuses de tympans, ses slogans ringards ou toniques. Vivent les connivences, même si elles ne durent qu'un instant, à nous d'en faire une éternité.

    Partage des richesses
    Refus de la misère
    Temps volé
    Vie ratée

  6. Michel Matain dit :

    Je crois qu'il va être encore plus difficile d'être enseignant à la rentrée.

    Quand un Président de la République lache "casse toi pauvre con" à un quidam quelconque qui le provoque et qu'un Anelka traite son entraineur de "fils de pute", pourquoi un gamin dans son collège respecterait-il son prof qui viendrait à le réprimander ?

    Pourquoi respecterait on aussi la nation quand la femme la plus riche de France, généreuse donatrice de l'UMP, pour payer quelques millions de moins aux impôts, a des comptes cachés à l'étranger ? Quand J Halliday, granc copain de notre Président, se domicilie à l'étranger pour des histoires d'impôts ? Qu'est-ce que ça changerait à leur train de vie quelques millions en plus ou en moins ? A Corbeil, lors de l'élection municipale partielle le candidat communiste, Michel Nouailles, prof de gym, s'était entendu dire dans une cité qu'il n'était qu'un clochard avec son salaire de prof et qu'au moins Dassault avait du fric ?

    L'exemple donné à tous les niveaux est que la seule chose qui mérite d'être respecté aujourd'hui c'est l'argent, pas les hommes.

  7. Delbrayelle Gilbert dit :

    Un nouveau billet de Jean-Luc Mélenchon sur les retraites est souhaitable pour recadrer les discussions sur l'essentiel du moment.
    On critique beaucoup ici le foot et le fait qu'il masque les vrais problèmes mais que fait-on ici en ce moment...

  8. Marie dit :

    A jean ai marre,103
    Je ne connais rien au foot...
    mais,votre texte pose exactement la question comme il faut !

    Le système :
    je me vends (CV, RH)," parce que je le vaux bien",combien valez-vous sur le marché(de l'emploi), évaluez-vous,évaluons-nous...
    pourrit tout ce qu'il touche, car il s'intégre peu à peu dans les cervelles de nos jeunes - fabrique du consentement - :" c'est même plus un cerveau, c'est comme de la sauce blanche / B. Vian "- et prend dans ses tentacules tous les secteurs de la Société... les anti-réformes de l'éducation, du soin,de la formation,de l'état "géré"comme une entreprise, pour les dividendes d'une mince frange des* zélites, qui ne sont plus des grands serviteurs de l'état, tu dois t'adapter à tout prix, càd ne jamais dire NON !
    *qui y sont drogués : ils n'en auront jamais assez ! Dans les grands groupes privés, il y a déjà 15 ans, les plus sur-endettés, qui demandaient des avances sur salaires (!), étaient les big boss des Comités Exécutifs ! =) cela correspond à la financiarisation des Entreprises [exclusion des boss de métiers]
    = résultat du rêve américain, qui est un cauchemar totalitaire ! reprenons-nous en main ! refusons !

  9. Marie dit :

    A Jennifer, 94

    Voilà aussi pourquoi, le GMT ne doit pas advenir !

  10. Jake dit :

    Pardon mais, qu'est-ce qu'on en a à faire de l'équipe de France?
    Restons sérieux quand même! Ils ne sont que la conséquence du monde dans lequel nous vivons. l'argent n'est plus la conséquence logique d'une vie bien remplie à travailler, mais le but de toute action. On devient trader ou footballeur, voire homme ou femme politique, non pas par passion, mais par envie de faire du fric! C'est tout. C'est le nouveau système de valeur. Sans le fric, plus rien. Tu veux les voir partir, c'est simple: Tu arrêtes d'acheter les produits des gens qui les sponsorisent et tu arrêtes de les regarder à la télé. Les sponsors vont arrêter. Le fric ne va plus rentrer. ils vont arrêter et faire autre chose. Y'a pas de quoi faire une révolution!
    Sinon, j'ai entendu que, dans le cas de Mr Woerth, il y avait CONFLIT D'INTERET dans le dossier Bettencourt.... Doit on en rire ?
    On vote pour des gens de droite, qui se comportent comme des gens de droite, en aidant leurs amis de droite. où est le conflit d'intérêt là-dedans? Faudrait un jour arrêter de croire que le peuple choisit un homme de droite pour faire une politique de gauche.

  11. Inquiet dit :

    jennifer, ce n'est pas très franc du collier (sans agressivité) de me demander mon avis sans répondre à mes questions pourtant très simples. Mais effectivement la réponse à ces questions met en lumière un déséquilibre dans le traitement d'une réflexion selon que vous serez blanc ou noir. En fait, aussi déplaisant que ce soit, cela justifie les déclarations de Finkielkraut sur le racisme anti-blanc. Pour un anti-raciste, c'est, comme la réalité, une épine dans le pied. A moins de rester cohérent et juste sur toute la ligne. Je précise que Finkielkraut lui-même est très loin d'être cohérent et lui aussi souffre d'une distortion du jugement selon les thèmes abordés...

    Je vais donc répondre pour toi à mes questions. Comme toi, je trouvais que l'équipe blanche d'Afrique du Sud n'avait simplement pas de sens, qu'une équipe blanche ne peut pas représenter un pays d'Afrique noire. C'est évident. Et bien sur, je n'avais aucune angoisse à l'idée que cette position pourrait être du racisme envers les blancs. Étant blanc moi-même, cela aurait été complètement ridicule. Alors ceci dit, comment pourrais-je penser qu'une équipe majoritairement noire puisse représenter un pays européen ? Ce serait tout simplement stupide, incohérent et injuste voir malhonnête.

    Mais vois-tu, le problème est que l'idéologie du métissage (qui serait mieux que l'inverse) et de la société cosmopolite et de ces vertus nous a été asséné de manière incessante depuis 30 ans maintenant (SOS racisme, Julien Dray) et on constate (comme tu viens de le faire) qu'elle arrive même à biaiser nos points de vue et nos réflexions. C'est de la pure idéologie et celle-ci nie non seulement la réalité mais même l'Histoire. (D'ailleurs en passant, n'est-ce pas M. Attali le bienfaiteur de la mondialisation heureuse, le porte parole de cette idéologie ? Néo-libéralisme quand tu nous tiens...)

    Les idéologies ont surtout montré qu'elles étaient un facteur de division et la réalité est toujours venu remettre les pendules à l'heure parce qu'il ne peut en être autrement. Personnellement la politique m'intéresse en tant que réflexion sur la réalité, pas pour autre chose. Alors je m'étonne que M. Mélenchon qui est un fier républicain et un amoureux de la France se laisse aller à relayer cette idéologie "foireuse" comme s'il n'était pas assez intelligent pour comprendre tout ça. Je pense qu'il va falloir choisir entre une société cosmopolite mais dans une république forte et intransigeante ou moins de cosmopolitisme. Pour tout dire, je suis assez inquiet en attendant de voir comment tout ça va se passer...

  12. cording dit :

    J'ai lu que Jean Luc était un "rattachiste" de la Wallonie à la France. J'espère que ce n'est pas vrai ! Nous ne devons pas nous ingérer dans les querelles internes d'un pays ami et voisin.Même si nous avons de la sympathie pour les Francophones de Belgique ce sont encore des Belges et donc à ce titre c'est à aux seuls de défendre leurs intérêts selon leur avis et convenance. Le nationalisme ethno-linguistique des Flamands ne doit pas être un prétexte parce qu'alors c'est un encouragement à tout ce genre comme les nationalistes catalans, corses, bretons, basques et alsaciens, "padaniens" bref tous ces micro états pour le plus grand plaisir et pouvoir de l'Europe de Bruxelles.
    Nous ne sommes pas à l'abri d'une guerre civile comme ce fut la cas lors de la dislocation de la Yougoslavie: les Flamands ne renonceraient pas facilement à la périphérie de Bruxelles, il suffit de savoir comme ils luttent au mépris du droit contre le bilinguisme dans les communes qu'ils gerent !

  13. Inquiet dit :

    @ Michel Matain (10h34) : je suis d'accord avec ce que tu dis mais ma réponse à ma question (lol) ne parle pas tout à fait de ça. Plutôt le fait de voir le racisme chez les uns (surtout dans son propre camp) pour refuser de le voir chez les autres et ainsi tenir des positions intenables. J'aimerais que tu donnes ton avis sur mon message de 11h37.

  14. 4 Août dit :

    Fric, politique, démocratie... Paul Jorion nous dit qu'Obama, ayant moins de pouvoir que les financiers, a qualifié la Cours Suprême d'"ennemie du peuple", et qu'en Europe, un euro-député Verts a demandé la création d'un contre-lobby financier... Jean-Luc Mélenchon en sait peut-être plus ?

    http://www.pauljorion.com/blog/?p=13204

  15. cvnes dit :

    le sport, l'activité physique, tout comme la culture sont des éléments importants de notre société. Indispensables. Ils n'ont pas à être soit galvaudés ou méprisés, tout comme nous ne pouvons en faire l'essentiel ou l'exclusivité de ce blog. Toutefois, il y a dans les événements sportifs actuels des similitudes, des exemples en temps réels de ce que peut engendrer la société libérale. Si la retraite, est et reste d'une brulante actualité, les dérives démocratiques de ce gouvernement aussi, le tour de vis probable à venir suite au paiement de la dette en juillet, l'oppression des peuples, que les résultats déplorables de l'équipe de France enfume les réalités nous sommes d'accord. Cependant, il est intéressant de voir comment un fait, est traité en surface, sans jamais aborder le fond. Par exemple, @ jean ai marre aborde la question de séparation du sport business et de l'amateur. C'est possible. Toutefois la question des moyens du sport de haut niveau reste posée. L'émulation, le dépassement fait partie de l'être humain Tout comme, le régime fiscal de l'ensemble des clubs européens, le contrôle de leur gestion peut-être relié à une politique économique européenne. Comment pourrions-nous ignorer l'impact sur la jeunesse d'une véritable politique sportive, tant dans l'éducation nationale, qu'au sein des fédérations. Est-ce que l'activité sportive ne doit pas être encadrée même dans les loisirs. Quel budget, quelles orientations un futur gouvernement de gauche mettra en place. N'est-ce-pas aussi une question qui touche la jeunesse, la santé, le vivre ensemble. Si nous parlons d'urgence, il ne faut pas se cacher, il y en a partout. Tiens S Guillon vient d'être éjecté de France Inter, un tour de vis de plus du despote, du demi dieu. Nous avons tant et tant de sujet à débattre qu'il faut pas les opposer les uns aux autres.

  16. Descartes dit :

    On est le 23 déjà... et pas un mot de Jean-Luc concernant le congrès du PCF (où il a été présent et où l'on a beaucoup parlé de lui...). Pourtant, il s'y est dit beaucoup de choses importantes pour l'avenir du FdG, et donc pour celui du PG.

    Au fil des séances, le tableau est devenu plus clair. Devant une direction communiste qui tenait à maintenir toutes les portes ouvertes, les représentants des fédérations (c'est à dire, en tenant compte des "filtres" habituels dans l'élection des délégations de congrès, les militants les plus actifs au plan local et l'appareil intermédiaire des fédérations du Parti) ont fait passer, quelquefois dans des termes très vifs et en faisant état d'un mandat précis de leurs conférences fédérales, plusieurs messages:

    Le premier, c'est l'inquiétude des militants devant la "dilution" du PCF dans des alliances électorales locales ou nationales. La disparition de l'étiquette PCF dans les joutes électorales, le fait que beaucoup d'élus communistes ne se présentent plus sous cette étiquette, lui préférant des "listes de rassemblement" aux contours variables, est de plus en plus mal vécue. Le sacrifice d'élus communistes pour satisfaire les partenaires du FdG même dans des situations locales ou ces partenaires sont politiquement inexistants a été dénoncé. En particulier, la transformation du FdG en un quasi-parti par l'adhésion directe (fut-ce à travers d'une "association de partisans") a été copieusement dénoncée.

    Le second, est que la maladresse avec laquelle Jean-Luc Mélenchon a gérée l'éventualité de sa candidature présidentielle a laissé des traces profondes. Alors que beaucoup de militants le jugeaient un candidat possible il y a de cela un an, le langage tenu au congrès a été nettement plus négatif. On a entendu à l'encontre de cette candidature trois types d'objections: d'une part, Jean-Luc Mélenchon aurait trop tendance à jouer "perso" et resterait toujours au fonds un notable socialiste. Ensuite, on lui reproche au PG son gauchisme et sa tendance à la politique groupusculaire qui voudrait enfermer le PCF dans un dialogue exclusif avec l'extrême-gauche. Enfin, les militants du PCF craignent que l'effacement du PCF derrière une candidature unique soit une étape supplémentaire dans l'effacement du PCF tout court.

    Il ressort de ce congrès un PCF profondément atomisé et une direction nationale singulièrement dépourvue d'idées et d'autorité. On aimerait connaître l'opinion de Jean-Luc sur les conséquences possibles et probables de cet état de fait...

  17. Paul dit :

    Jean-Luc, cher camarade,

    Tu ne fais pas mystère de ton ambition à être le candidat de l'autre gauche pour la présidentielle. Est-ce dans cette intention que tu as fait soigneusement verrouiller ce blog, qui est devenu quelque peu stérile depuis? Ce ne peut plus être le lieu de débat faute des enrichissements apportés, même s'ils n'étaient pas dans le fil du post. Je m'en inquiète car celà rejoint le déficit de débat démocratique au sein de ton parti.

    Nous attendons de l'autre gauche autre chose en matière de démocratie. Comment s'attaquer à un système en appliquant les mêmes méthodes?

    Nous voulons une révolution par les urnes, pour que vive le débat démocratique. Si ce n'est pas dès à présent, avant même d'être élu, que peut-on espérer une fois "aux affaires"?

  18. ydaho dit :

    @ inquiet : (oui, ça va) Je suis en retrait, le webmestre a raison, lundi je me suis un peu trop déversé sur ce blog.. Je trouvais la situation tellement ubuesque, et je me demandais si les "gens" ne se rendaient pas compte que toutes ces critiques sur les "23 rebelles" (ici, mais surtout dans les médias) ne leur rappelaient pas cette campagne de presse en France et en Europe (aussi) sur ces "fainéants de cueilleurs d'olives".. Je vous laisse y repenser elle n'est pas si vieille, je ne m'étends pas..
    Je voudrais juste dire que lorsque l'on demande a ces 23 (ou que l'on nie le fait) de faire "honneur" a leur maillot ou a leur pays..Quelqu'un se pose t'il la question, si nous, faisions honneur nous même a ce drapeau en vilipendant ceux qui le portent de cette manière abjecte (je ne parle pas du jeu), je cite en vrac : le sexe, le fric, la dope, leur cerveau vide, leur couleurs (a certains)..Leur vie privée... Je passe..y'en a trop ! Pour au final les rendre "responsables" de tous nos maux.. Je trouvais lamentable que le "public" en général se délecte de ces conneries, alors que chaque jour qui passe nous emmène un lot de mauvaises nouvelles politique celle là.. Je trouvais aussi lamentable que ce même public "boive" goulument les paroles des commentateurs sportifs a ce propos et ne s'étonnent pas dans le même temps que ceux-ci invitent fréquemment les téléspectateurs (et auditeurs) a les rejoindre sur les sites de jeux en ligne pour parier sur les matches.. (je suppose que les gosses étaient invités aussi..)...
    J'étais en colère, alors j'ai trop écrit... On se refait pas.. c'est ainsi ! J'en profite pour mettre ce lien que j'ai récupéré sur le site de Jorion (dans les commentaires) et qui montre que le "fossé" n'est vraiment pas prés de se combler..
    http://www.maitre-eolas.fr/post/2010/06/23/Et-si-pendant-la-coupe-du-monde%2C-on-l%C3%A9galisait-le-financement-occulte-des-partis-politiques
    ILS n'ont pas gagnés ce dernier match, mais, nous, NOUS avons perdus, et chaque jour nous perdrons un peu plus si nous restons les marionnettes complices de ce grand barnum mondial ou spectacle et obscénité règnent en maitre !
    Inquiet, je voudrais aussi prendre part a ces questions que tu soulèves a propos du racisme "anti blanc", mais là vraiment je ne m'en sent pas la force.. Ce type de "contre feu" c'est titanesque a faire bouger...

  19. Delbrayelle Gilbert dit :

    Enfin, les militants du PCF craignent que l'effacement du PCF derrière une candidature unique soit une étape supplémentaire dans l'effacement du PCF tout court.

    Mais quelle importance qu'un parti disparaisse ? On va encore nous voler une élection avec des querelles de boutiquier alors qu'il y a le feu à la maison. Les services publics qui disparaissent, l'état qui s'efface devant la finance, les acquis sociaux qui disparaissent, c'est bougrement plus important que l'avenir du PCF ou les états d'âme de Braouzec.

  20. hadi Idrissi dit :

    C'est toujours un grand plaisir intellectuel de vous lire ou de vous écouter Monsieur Mélenchon. Merci pour vos prises de position claires, clairvoyantes et courageuses.

  21. le Prolo (PG 01) dit :

    Front de Gauche / Congrès du PCF / Descartes

    De mon côté les communistes de Savoie, dont je suis proche, ne m'ont pas donné le même écho.

    Ils sont quant à eux toujours aussi fermement sur la ligne "Front de Gauche" dans laquelle ils ne voient pas du tout un effacement de leur parti mais au contraire une nouvelle chance.
    Et c'était d'après eux la position de la grande majorité des militants rencontrés lors de ce congrès.

    Ras le bol de ces cassandres qui montent en épingle le moindre pet de travers, et au besoin l'inventent, pour essayer d'enfoncer un coin entre le PC et le Parti de Gauche.

  22. ydaho dit :

    Je vous laisse songer a cela..

    Sénèque le Père critiquait un rhéteur de son temps parce qu’il tenait des propos obscènes dans ses discours. Des propos qui obligeaient les auditeurs à imaginer des choses indignes. Des propos visuels en somme, qui s’immisçaient dans l’imaginaire du public.

  23. Marchand Joël dit :

    Ben moi j'aime bien venir lire ici ta vision des événements, ça me redonne de l'espoir dans l'humanité.

  24. Hold-up dit :

    La bande du Fouquet's ne perd pas de temps. La réunion au quartier général parlera fric et foot plutôt que social et défense des citoyens. On s'en doutait déjà.

    Augmentation nouvelle du prix du gaz : 5% en juillet !...deux augmentations à quelques mois de distance, ça fait tâche dans le décor. La dictature de l'actionnariat a soif. Il faut traire les Français encore un peu plus pour leur faire rendre gorge. Après le gaz, bientôt l'électricité ?

  25. ydaho dit :

    Demain nous irons nous "battre" (aussi)... Contre ces choses la :

    http://www.ozap.com/actu/france-inter-licenciement-didier-porte/348764
    http://www.mediapart.fr/club/blog/edwy-plenel/220610/affaire-bettencourt-mediapart-assigne-en-justice

    J'ai "choisi" ces deux liens a "desseins", il montre a quel point la déliquescence est a l'ordre du jour, j'aurais pu en choisir d'autres tout aussi opposés, l'actualité du JOUR en fourmille !

  26. 4 Août dit :

    @ Hold Up

    "Après le gaz, bientôt l'électricité ? "


    EXCLUSIF Les prix de l'électricité en France risquent d'augmenter cet été

  27. laforcedupeuple dit :

    @ Hold-up #125 et à tous,
    Pour l'électricité, l'augmentation et décidée: + 9% en juillet ou en août.

  28. 4 Août dit :

    Pour l'histoire de l'augmentation de l'électricité, il est bon de revoir le pourquoi du comment:

    http://www.actuchomage.org/2010061711361/Social-economie-et-politique/hold-up-sur-edf.html

  29. 4 Août dit :

    Et une petite phrase à méditer...

    "Comble de cette affaire, GrDF a décidé elle aussi d’augmenter les tarifs de ses interventions pour coupures de gaz, pour tenir compte de l’augmentation de la demande. La facture passera de 51 à 88 €."

    http://www.actuchomage.org/2010062311391/La-revue-de-presse/la-precarite-energetique-touche-34-millions-de-foyers.html

  30. laforcedupeuple dit :

    Comment se fait-il que personne ne parle de la décission de la Russie mise en application depuis hier, de fermer les vannes allimentant l'Europe et des 12 navires de guerre dont 1 Israélien qui ont franchi le détroit de Gilbraltar?
    Les politiques nous cacheraient-ils une guerre qui s'annonce depuis plusieurs années?

  31. ydaho dit :

    Et pour "couronner" le tout, voici ce que nos élites nous concoctent en "laissant" habilement passer le message d'une institution qui semble t'il aurait la confiance des français :
    http://www.lexpress.fr/actualite/economie/la-cour-des-comptes-recommande-un-plan-de-rigueur-tres-strict_901190.html

    Bientôt nous serons nous aussi des "cueilleurs d'olives", sauf qu'il ne fait pas si beau chez nous, et que sans gaz ou électricité, ça risque d'être raide cet hiver pour beaucoup !
    http://www.jean-luc-melenchon.fr/2010/06/jour-de-cendres/comment-page-5/#comment-72628

  32. 4 Août dit :

    "12 navires de guerre dont 1 Israélien"

    Et les 11 autres, c'est qui ? Tu as un lien ?

  33. ydaho dit :

    @ laforcedupeuple : moi j'ai parlé de la "flottille" américano-israélienne franchissant le canal de suez pour organiser le blocus de l'Iran..

  34. jean 28 dit :

    concernant l'augmentation de l'électricité, il est intéressant de lire cet article de Boiteux...:

  35. ydaho dit :

    @ 4 aout :
    http://www.internationalnews.fr/article-feu-vert-de-l-onu-a-une-attaque-preventive-americano-israelienne-contre-l-iran-par-michel-chossudovky-52471982.html

    http://bellaciao.org/fr/spip.php?article103809
    (Selon des sources maritimes de la ville de Suez en Egypte, citées par le quotidien al-Quds al-Arabi, 12 navires de guerre américains, y compris un navire de guerre israélien ont franchi le canal de Suez à l’aube de vendredi, se dirigeant vers le Golfe arabo-persique, soulignant que de nombreux militaires américains ont été aperçu !)

  36. andré martin dit :

    Sarkozy, Domenech, mêmes compétences, même bilan !

    … voir " 40 slogans percutants pour vos pancartes du 24 juin "

  37. Hubert Delain dit :

    Le rythme et le nombre des contributions sur ce blog sont en chute libre depuis quelques temps.
    Il n'y reste que deux types de contributeurs :

    - les habitués qui déroulent en boucle leurs idées fixes ;

    - les nouveaux/curieux qui viennent faire un tour et... disparaissent !

    Quel triste bilan. Partagez-vous mon sentiment et, surtout, comment l'expliquez-vous ?

  38. Hervé PG29 dit :

    La mise au pas de France Inter conitnue ;
    Stéphane Guillon et Didier Porte sont virés.
    http://www.france-info.com/culture-medias-2010-06-23-france-inter-stephane-guillon-est-remercie-didier-porte-licencie-458042-36-41.html

  39. jean ai marre dit :

    Lou Passejaire,, les hommes dont je parlais sont les 23 sélectionnés.
    Je ne cautionne pas leur attitude en dehors du jeu.Mais je respecte les sportifs de hauts niveaux. Nuance.
    Ils n'étaient pas dépositaires du maillot bleu frappé du coq, C'est cela qui est condamnable
    Tout comme cette droite qui se sent obligée à tous les meeting de chanter la Marseillaise. Elle ne leur appartient pas.

    Ces sportifs ne pouvaient pas courir plus vite ni sauter plus haut que leurs adversaires. Qui est responsable de cette sélection ?

    Il y a deux courants dans la 3 F, le clan des DTN (direction technique nationale) et les autres.
    A l'époque, la DTN a poussé fort pour avoir comme sélectionneur un des leurs. Les autres sont restés sur le carreau.
    Aujourd'hui, rien n'est oublié, les gagnants de la coupe du monde de 98 sont les plus virulents à demander des comptes, car la Fédé les a totalement ignoré dans les instances fédérales.

    C'est le système qui est pourri. donnons toute la place du sport aux sportifs, mais pas à ces marchands d'illusions qui font leur marché sur notre compte.
    Faire croire aux mômes des banlieues, que les référents sont Zidane, Messie, voila l'absurde erreur.
    Non les référents des mômes sont Victor Hugo, Zola, Luther King, Moulin, P et Marie Curie, etc..
    Et ça les éducateurs le font.

  40. jean 28 dit :

    Carte de France des lieux de manifestation sur les retraites pour le jeudi 24

  41. @ jean ai marre

    on est d'accord... faudra même surement s'interroger, dans le cadre de la définition d'un programme de gouvernement, sur le sens d'un ministére des sports... et sur ce que nous voulons... sport loisir ou sport compét, sport de masse ou sport spectacle, etc...

  42. le révolté dit :

    appel du 23 juin 2010
    Français réveillez vous! Ne voyez vous pas que le gouvernement et les médias vous enfume avec cette mascarade de l'edf,ni a t'il pas des choses beaucoup plus importantes actuellement,les retraites,woerth,assignation de mediapart en justice ne nous laissons pas mener en bateau.beaucoup de français sont des moutons qui bêlent à tue tête aprés l'edf mais qui se laissent tondre sans rien dire par le gouvernement.
    Français tous dans la rue le 24 juin

  43. Marc Aurèle dit :

    @ Inquiet : tu commences à me les briser menu avec tes discours abscons sur le racisme et le métissage, qui viennent tout droit du FN...

    Que veux-tu exprimer ? Que tu n'es pas raciste mais trouves anormal que dans un pays de blancs une équipe soit à dominance noire ?

    Je pourrais argumenter sur la composition de la population française mais ne tient absolument pas à entrer dans ton jeu...Notre société se perd dans ses clivages, ses divisions, ses extrémistes et son culte de l'individualisme et de l'argent roi.

    Alors va soigner ton inquiétude ailleurs et ne nous prend pas pour des cons. Ce blog n'a pas besoin de gens comme toi.

    Et si un jour tu retrouves un peu de clarté dans ton esprit embrouillé, il sera temps de revenir avec d'autres arguments.

  44. Hold-up dit :

    N°138@Hubert Delain

    Vous avez remarqué vous aussi ? Que voulez-vous, certains préfèrent recycler les mauvaises idées que les bonnes.
    Au jardin Anglais luxuriant bien qu'à la base artificiel, certains préfèrent la taille des haies et les lits au carré sous prétexte de "ligne éditoriale". On a connu ça dans "les comités Bové". Plutôt que de valider le talents des citoyens bloggeurs et organisateurs de meetings - l'un n'empêche pas l'autre, au contraire ! -, une "armée mexicaine" a dans les derniers moments de la présidentielle 2007 fait se resserrer les rangs pour mieux couler. Il faut parfois se méfier des " bons amis ". La nouvelle politique du blog n'est pas bonne. Je me permets de le dire ici, au moment où je vous parle et amicalement à M.Mélenchon. C'est une erreur. Oui. C'est ainsi. Oui, c'est dommage.

  45. ydaho dit :

    @ N°138@Hubert Delain et 145 Hold-up :

    Vous devriez précisez vos pensées, en particulier en ce qui concerne les idées fixes (138), pour ma part je ne pense pas qu'il y ait une "nouvelle ligne" mais plutôt qu'en arrière plan se déchaine les passions et que plutôt que de fermer les commentaires le "ciseau" joue a plein.. N'oubliez pas qu'une partie du billet concerne Israël et la Palestine et que c'est ce sujet qui a provoqué la fermeture des commentaires sur un autre billet.. De plus l'autre partie étant celle du foot, je suppose que ça doit "y aller" aussi très fort...

    Pour répondre a H. DELAIN je dirais qu'ils vaut mieux avoir les idées bien fixées plutôt que de prendre le vent ?
    @ Hold up : j'apprécie tes interventions mais dans ce cas la, je crois que tu fais erreurs.. ?

  46. Descartes dit :

    @Hubert Delain (#138)

    Quel triste bilan. Partagez-vous mon sentiment et, surtout, comment l'expliquez-vous ?

    Ce qui fait la vie d'un blog, c'est le débat. Pour qu'il y ait débat, il faut deux choses: Qu'il y ait des points de vue différents, et que ces points de vue échangent. Si la modération du blog privilégie un modèle dans lequel les interventions ne sont admises que si elles commentent le billet de Jean-Luc Mélenchon, si elle fait le choix d'un modèle qui décourage les intervenants de rebondir sur les commentaires des autres, alors il faut s'attendre à ce que chaque intervenant n'écrive qu'un seul message, deux au plus. Quelque soit la richesse des billets de Jean-Luc Mélenchon, on voit mal quelqu'un écrire dix messages pour le commenter.

    Comme disait un célèbre historien français, "il est bon qu'il y ait des hérétiques"... or, la modération a fait ce qu'il fallait pour qu'il y en ait de moins en moins. On peut parfaitement comprendre qu'on ait interdit de participation ceux qui échangeaient des insultes plutôt que des arguments. Seulement, on ne peut que constater que parmi ceux qui s'adonnaient à ce sport, seuls ceux qui soutenaient certaines idées ont été sanctionnés. Les autres continuent à s'exprimer sans encombre. Il n'est donc pas irrationnel de conclure que c'est la non conformité des idées, et non pas les comportements abusifs qui ont été sanctionnés. Mais là encore, chacun tirera ses propres conclusions.

    J'aimerais bien d'ailleurs connaître le sentiment des "habitués" (pour reprendre ton mot) qui pendant des semaines ont exigé sur tous les tons l'élimination des "hérétiques". Quelque en soient les raisons, leurs vœux ont été exaucés: ils sont maintenant tous seuls, et ont donc la possibilité d'ouvrir ces débats intéressants et ces échanges fructueux que la présence des "méchants" leur empêchait de conduire... pour le moment, ce qu'on lit c'est la répétition obsessionnelle de la litanie pleurnicharde "tout va très mal, Madame la Marquise". Pas très intéressant, en effet...

  47. Hold-up dit :

    N° 141@ jean 28

    Merci pour le lien vers la carte de France des manifestations.

    "Travaillons toutes et tous pour mieux et moins travailler "..
    " Demain les Jours heureux "
    "Gouvernement de nantis, dehors ! Que se vayan todos ! "
    "Sarkozy/ Woerth : Voleurs ! Démission ! "
    Après le Hold- up des banquiers, on va tout réparer !
    "Vive la 6° République ! "
    " Âge légal de la Retraite : touche pas à ça pauv'con ! "
    "La Jeunesse est dans la rue, celle d'hier et celle d'aujourd'hui ! "
    "Le 14 Juillet le parti du peuple à l'Elysée ! A bas la garden - party des people de la misère "

    etc...etc. Comme vous le sentez.

  48. Le webmestre dit :

    Descartes

    Vous faites erreur sur un point. "La conformité des idées".
    Si c'était en mon pouvoir, je vous montrerais l'essentiel de ce que nous effaçons pour que vous puissiez constater que ce ne sont pas des commentaires hostiles, mais pour la plupart ce que l'on appellerait n'importe ou ailleurs des "conneries" ou des "trolls".
    Mais bien sûr, comme il n'y a pas de pire aveugle que celui qui ne veut pas voir, il est beaucoup plus facile de "supposer", voire pour certains "d'affirmer" qu'il s'agit d'une censure.
    Pour la plupart des posts effacés, le mot "censure" les place bien au dessus de leur réel contenu. Cela doit flatter leurs auteurs de se penser dignes de censure.

    Comme je suis d'accord avec l'essentiel de votre analyse, à l'exception de "l'éradication des hérétiques" qui est aux antipodes de notre philosophie, je vous présente mes excuses pour le terme "prédateur" que vous avez manifestement interprété au delà du sens que je lui donnais, et je vous invite à reprendre votre participation aux commentaires de ce blog.
    Avec "modération" si vous voyez ce que je veux dire... ;-)

  49. Hold-up dit :

    N° 146@ ydaho

    Que l'on m'entende bien. Il est ridicule de parler de censure proprement dit. Il n'y en a pas ici. N'allons pas caricaturer les choses outrancièrement. On doit nécessairement respecter le " timing ", c'est ce qui me gène personnellement. Disons donc qu'il y a une vision plus serrée des choses. On doit penser dans les clous. On doit parler en accord avec les paroles du propriétaire du lieu au moment où celui-ci les exprime.

    Personnalité politique pour qui j'espère pouvoir voter en 2012 hein ! Qu'on entende ça aussi ! -

    Donc je ne veux pas charrier mais je dirais qu'à trop resserrer les propos, on tue la spontanéité, l'invention, la disruption créative qui permettait un foisonnement de liens vers d'autres sphères militantes et réflexives.

    Que croyons-nous ? Que nous allons fédérer sans nous mettre nous-même en lien ?
    Sur ce coup là, oui, j'ai une vision anarchiste et je crois à la contagion des liens et des idées dans la pluralité
    des initiatives individuelles ET collectives si affinités électives. Concentrer centralement par un resserage éditorial, la parole des bloggeurs, ceux-là mêmes qui ne sont pas pour autant des "chiens fous", c'est oui, je le pense, "CONTRE- PRODUCTIF" -

    Mais Ok, je ne suis pas ici chez moi. A force de l'entendre tous les jours, j'ai fini par l'intégrer. Même si oui, un froid indéniablement fut jeté.

  50. ermler dit :

    @ inquiet

    Mais quelle diable de question penses-tu poser en te plaignant de la sous-représentation des blancs en équipe de France ? Quel rapport avec "l'idéologie du métissage" ? Quelle sorte de racisme anti-blanc crois-tu détecter ?
    Sais-tu qu'une équipe nationale sportive ne se constitue que sur un seul critère : On prend les meilleurs. Point !
    Soupçonnes-tu Domenech de racisme anti-blanc, parce qu'il sélectionnait majoritairement des noirs ? C'est complètement délirant, ton "point de vue" !
    Si tu veux des réponses sérieuses pose des questions sérieuses, s'il te plait.


Blog basé sur Wordpress © 2009/2015 INFO Service - V3 Archive