20mai 10

D'autoritaire à totalitaire l'union européenne. A propos des retraites! Vive l'euro faible!

Un moment dangereux

Ce billet a été lu 22 599 fois.

J'ai rédigé cette note partie dans l’hémicycle du parlement européen Strasbourg, partie dans le train entre Paris et Strasbourg, à l'aller, au retour et à l’occasion de ma navette pour participer mercredi soir à l’émission de "France Inter" animée par Thomas Legrand et Françoise Fressoz. L'extract résumé qui est fait de cet entretien dans "le monde" est sous la responsabilité de ce journal. Je ne l'ai pas relu. Ceux qui m'auront écouté où qui décideront de le faire sur "daily motion" apprécieront sa fidélité aux propos tenus. Il est question ici du moment présent, si grave, avec l’évolution malsaine du fonctionnement de l’union européenne, ses pratiques autoritaires et sa pente totalitaire. Puis j’analyse le plan du gouvernement sur les retraites en vous proposant des démonstrations par l’absurde de ses sottises. Et enfin je vous démontre l’intérêt de la dévaluation de l’euro. C’est le morceau que j’ai pris le plus de plaisir à écrire. Véritablement je jubile sur le thème depuis que mon précédent billet s’est vu confirmé de mille manières ! J’ai fait, de cette façon, une sorte d’introduction pour une analyse que je vais développer ensuite, de note en note, sur ce que je crois bon pour notre pays et que nous pourrions faire le moment venu.

Dans le moment, les gens censés de tous bords, voient bien monter, avec la contagion de la « crise », les dangers globaux que ce genre de séquences déclenche dans l’histoire. Mardi matin, au parlement de Strasbourg j’ai croisé Jean Marie Cavada qui est dans cet état d’esprit alors que nous ne siégeons pas du tout sur les mêmes bancs. Et combien d’autres ? Pas besoin d’être grands clercs. Juste un peu de culture politique et historique sont nécessaires. Ce que l’on nomme par euphémisme « la crise » se diffuse dans tous les compartiments de la vie en société. Et, comme c’est évident, elle reformate la politique et le fonctionnement des institutions qui en sont les organes humains. Par exemple, beaucoup notent la montée des partis extrémistes en Europe. Oui, c’est vrai. Mais que dire de la série des coups d’états sociaux et politiques qui se déroulent sous nos yeux et que nombre font mine de prendre pour des mesures d’évidences, de « bon sens économique » totalement neutres politiquement ? Je pense au programme infligé aux grecs. Une fois ces prémices avalées la suite est venue sans tarder. C’est la proposition inouïe de soumettre les budgets nationaux à la commission européenne pour accord  préalable à leur examen par les parlements nationaux. Bon nombre d’entre nous y ont vu une telle caricature de tout ce que nous avons dénoncé pendant le débat sur la Constitution européenne que dans les premières heures nous n’avons pas cru que telle était vraiment la proposition des eurocrates. Mais est-ce vraiment si surprenant ?

Vraiment nous ne vivons plus dans le même monde eux et nous. L’hégémonie culturelle du monétarisme et du libéralisme est intacte ici dans les institutions européennes et aussi sur les bancs parlementaires. Le doute n’existe pas. Ce sont des fanatiques. Jeudi en séance nous avons pu voir le socialiste français Liêm Hoang-Ngoc être contraint de demander le retrait de son nom de son propre rapport sur « la viabilité à long terme des finances publiques dans le contexte de la relance économique ». Les libéraux avaient amendé ligne à ligne tout son texte pour lui faire dire, point par point, verbe par verbe, le contraire de ce qu’il avait écrit ! A la sortie le texte a été transformé en une sorte de manifeste libéral grotesque et déshonorant de grossièreté ? Pourquoi infliger sans autre nuance ni compromis une humiliation pareille au rapporteur social démocrate, certes de gauche, sinon parce que ces libéraux sont des illuminés !

Les plus avancés suggèrent à présent une « gouvernance économique ». Mais sans se demander un seul instant quelle serait la légitimité démocratique d’une telle « gouvernance » si elle devait décider de mesures qui s’imposent aux peuples. Ce n’est pas le problème ici. La démocratie est seulement un argument anti chinois, anti Cuba, anti Venezuela et ainsi de suite suivant les saisons, les campagnes de collectes financières des ONG spécialisées et les cycles de l’administration américaine. Exemple. Après un débat verbeux sur les causes et les solutions à la crise actuelle, la même assemblée vote une aide à l’Ukraine en décidant de la conditionner à la surveillance de l’application par ce pays des injonctions du FMI et de la banque mondiale ! Le dixième de cette arrogance de la part de la Russie aurait immédiatement mobilisé « reporters sans frontières » et toutes les agences américaines d’aides aux « révolution orange », «  révolution pourpre » et ainsi de suite. Mais cette prétention aveuglée à décider de tout sans discussion possible, au nom de l’évident modèle unique, se conjugue à présent a un niveau de brutalité sociale administrée d’en haut et du dehors qui fait muter l’ordre politique. Il passe de l’autoritaire au totalitaire. Autoritaire parce que procédant d’une volonté sans légitimité démocratique et accompagné de mesures de coercition. Totalitaire parce qu’elle impose la mise au silence au propre et au figuré de tout ce qui serait en état, qu’il le fasse ou  non d’ailleurs, de perturber la logique du système. Dorénavant la démocratie est réellement perçue comme la perturbation majeure potentielle pour le système. Ainsi s’accomplit dans des conditions imprévues le destin potentiel de ce que nous avions nommé « l’ordre globalitaire ». Ce système qui a mis à ses normes tous les domaines ne s’encombre même plus des apparences si celles-ci doivent être si peu que ce soit une faille par où la contestation pourrait passer. Les parlements nationaux, même corsetés par de traités iniques comme le traité de Lisbonne, sont encore trop poreux aux cris de la société. Ils sont l’ennemi pour le système. Cette pente anti démocratique s’accélèrera à mesure que l’instabilité financière s’accroitra. Le moment venu, il est inéluctable qu’elle passe à l’usage de la force.

Le danger se voit. L’avantage ne doit pas être méconnu. Car si de telles mesures et de telles violences peuvent être commises contre le quotidien des peuples, c’est alors une école qui introduit dans les esprits de nouveaux réflexes. Il nous sera plus facile le moment venu de réquisitionner, socialiser et punir les récalcitrants. Chacun y verra la réplique en sens inverse infligée au petit nombre de ce qui la veille était appliqué au grand nombre !  Aujourd’hui, proposer de nationaliser les banques  est acclamé dans nos réunions. Planifier le progrès et la reconversion écologique du modèle productif de même. Il y a peu encore ce n’était pas du tout l’ambiance et le scepticisme régnait dès qu’il était question de « dépasser », transformer le système et davantage encore s’il était question de le révolutionner. Ce temps est déjà passé. Dès lors l’idée d’un gouvernement de Front de Gauche ne soulève plus de problème de principe quand au fond de son programme. Personne ne dit plus que c’est une prétention illégitime. L’objection question qui pèse est la  crédibilité électorale. C’est pourquoi une fois sortie de son ancrage dans la ritournelle du vote utile, le poids du PS à gauche n’est plus insurmontable. A condition bien sur d’en avoir l’ambition. A condition aussi d’en assumer la responsabilité c'est-à-dire d’avoir un comportement qui en témoigne. Cela signifie avoir autre chose a opposer à son hégémonie que des querelles byzantines de groupuscules, des injures d’un autre âge, pour ne rien dire des pudeurs de comédie contre les dangers de la personnalisation que l’on s’interdirait au niveau national pour les pratiquer plus ardemment que jamais au niveau local. Car tout cela condamne au rôle médiocre de force d’appoint. Et cela le tout venant le sens et le sais au premier coup d’œil. Dans la crise ce qui compte c’est ce qui est fort, sait où il va et en assume les conséquences.

Le gouvernement ménage ses effets pour entrer dans le vif de sa réforme des retraites. Peut-être pour ne pas perturber le congrès de la CFDT que des annonces trop claires radicaliseraient. Ce qui a été annoncé laisse en effet une drôle d’impression d’inachevé. Evidemment je savoure de constater que notre communiqué à l’issue de la rencontre avec Woerth avait correctement interprété le contenu de l’entretien : l’essentiel du plan repose sur l’âge de départ légal. Mais avant d’entrer dans cet aspect il faut noter un comique de situation. Le plan actuel situe son horizon vers 2020 ou 2030. Hum ! Primo ce n’est déjà plus les délires pour 2050 de la bande du Conseil d’orientation des retraites (COR). Tout de même 2020 ou 2030 ce n’est pas pareil puisque c’est plus ou moins dix ans. On parle donc alors de besoins de financement oscillant entre 45 ou 70 milliards par an. Une paille que cet écart de 25 milliards, sans doute… Mais ça nous fait de l’air par rapport aux 100 milliards avec lesquels ont nous a battu le tapis pendant toutes ces semaines. Et bien sur c’est sans commune mesure avec les 2600 milliards évoqués par le journal « Le Monde ». Une autre drôlerie est que le plan propose cet horizon de 2020. Ce qui est drôle c’est que ce soit le gouvernement dirigé par monsieur Fillon qui le propose. Car le monsieur Fillon, alors ministre en 2003, avait déjà réformé la loi sur les retraites en 2003 ! C’était la « der des der » ! Dans l’exposé des motifs de sa loi  il était extrêmement catégorique: « le projet de loi présenté par le gouvernement permet de rééquilibrer le système d’ici 2020 ». Tel quel ! Peut-on croire que les qualités de prévision du monsieur ce soient améliorées, compte tenu de ses exploits précédents ?

Parlons de cet âge de départ repoussé. Depuis le début de notre campagne sur le thème nous pointons l’absurdité qui consiste à penser la question des retraites indépendamment des autres paramètres qu’elle affecte directement. C’est une question globale que pose l’âge de départ à la retraite. Prenons un exemple : le niveau de santé des populations retraitées. Plus ils partiront tard plus ils seront usés. Par conséquent c’est autant de soins plus lourds, plus tôt supplémentaires. Autre exemple : les fonctions sociales accomplies par les ainés, dorénavant retenus, qui entreront dans la sphère marchande et pèseront sur les budgets familiaux. Et ainsi de suite. Je me souviens avoir soulevé régulièrement la question toute bête suivante : que ferez vous de ceux qui ne seront ni a la retraite ni au travail ? En effet c’est un fait bien connu que le taux d’emploi des 55/64 ans est de 38%. On vire beaucoup les seniors dans les boites. Les gens ne sont plus au travail par contrainte et non par gout. Je sais bien qu’il s’agit d’une moyenne avec de très fortes variations par tranche d’âge. Mais quand même ça donne une idée.  Par conséquent il est facile de répondre à ma question. Ceux qui ne seront ni à la retraite ni au travail seront au chômage.

Combien ça fait de monde ça ? On peut faire un petit calcul d’évaluation en allant glaner des chiffres. Le nombre des départs à la retraite est aujourd’hui autour de 350 000 par an. Trois ans de plus avant le départ égale 1,05 millions de personnes. Si on reporte la proportion moyenne actuelle au chômage avant la retraite cela veut dire que les deux tiers de ces gens seront au chômage. Ca fait 650 000 personnes. Combien ça coute en indemnisation ces chômeurs ? On peut encore faire un calcul à la louche. L’allocation moyenne actuelle est de 13 000 euros par ans. Donc pour cette nouvelle armée de chômeurs ca fait un cout supplémentaire de 8,4 milliards d’euros pour les Assedic. Regardez bien ce chiffre ? C’est le doublement du déficit actuel de l’assurance chômage ! Une trouvaille non ? On se colle un super bond du chômage, et 8 milliards de déficit. Et tout ça pourquoi ? Pour boucher un trou évalué en année ordinaire, hors crise, à…. 5 milliards ! Dépenser 8 pour payer cinq, voila une gestion intelligente mon cher Ubu !  Et encore, on ne dit rien ici du fait que ce genre de situation, soit au chômage soit au boulot après soixante ans, ca n’arrange pas la santé ! Combien ca va couter à l’assurance maladie?

Zut, les gens sont mêmes capables de mourir plus tôt ! Ce qui serait assez logique, vu que l’allongement de l’espérance de vie doit aussi, quand même, au départ à la retraite qui adoucit la vie au moment où l’organisme est le moins résistant. D’ailleurs ça se lit dans les chiffres parce que l’espérance de vie sans handicap de santé est en moyenne à 63 ans pour les hommes. Paradoxe : est-ce que le raccourcissement de l’espérance de vie permettra de ramener l’âge de la retraite à soixante ans ? Ce n’est pas une blague ! Ce serait l’application inversée du prétendu théorème « plus on vit vieux plus il faut travailler longtemps » ? Qu’en pensez-vous ? Ca tourne à la farce cette affaire ! Et pourtant, oui, figurez vous, c’est écrit dans la loi de 2003. Elle oblige à cotiser un nombre d’année double de l’espérance de vie moyenne après l’âge de départ à la retraite !  Si cette durée se réduit, le nombre d’années de cotisations réduira d’autant ! Je n’évoque tous ces paradoxes que pour mieux souligner l’absurdité des raisonnements purement comptables appliqués au déroulement d’une vie humaine. Comme s’il ne s’agissait plus de personnes réelles, nos pères et mères, nos conjoints, nos enfants, nos anciens et nos bébés,  mais juste de chiffres abstraits. Les chiffres appliqués à ces réalités pour les découper en morceaux irréels forment un chemin d’humour noir indépassables. Rions de la sottise de ces fous qui nous proposent des plans aussi ridicules. Faisons une proposition chiffrée dans leur style. Les gens réalisent les deux tiers de leur dépenses maladie dans les six mois qui précédent leur morts. Incitons les  à faire des économies en mourant six mois plutôt en bonne santé ! S’ils avaient par-dessus le marché le bon gout de mourir bien avant l’âge moyen actuel ils permettraient d’abaisser l’âge de départ à la retraite des suivants.

Les bizarreries de ce plan gouvernemental ne s’arrêtent pas là ! Donc, le gouvernement prétend que ce recul de l’âge légal est la solution financière pour le retour à l’équilibre du financement des retraites. Ah ! Est-ce vrai ? Il faudra qu’il le démontre, le crayon à la main ! Car pour l’instant, quand se reporte au rapport du COR, on y lit que le recul de l’âge légal de départ de 60 à 63 ans ne permettrait de couvrir que la moitié de la somme nécessaire en 2030 ! Zut alors ! Monsieur Fillon se sera encore trompé dans ses prévisions ! Son plan ne règle rien pour « 2020 ou 2030 ». Emmerder tant de monde, fiche une telle pagaille martyriser tant de gens, creuser tout ce déficit à l’assurance chômage, pourrir la santé de tant de personne que nous connaissons personnellement : tout ça pour rien !  C’est trop bête, ça, monsieur Fillon !

Nous sommes des brutes en matière d’économie, tandis que les belles personnes sont très intelligentes et subtiles. Nos solutions ne valent rien, elles sont  irréalistes et dangereuses. Au contraire, celles des importants sont non seulement justes mais les seules possibles. Pourtant en quelques jours, après tous les cris d’orfraie et les grosses larmes de crocodile versées sur la baisse de l’euro des voix de plus en plus nombreuses s’expriment pour dire avec les formes appropriées ce que j’ai écrit ici, avec d’autres à gauche, dans mon style de barbare à ce sujet : la baisse de l’euro est une bonne chose. Elle nuit aux rentiers, tant mieux et profite à l’économie réelle productive, tant mieux. Bien sur, je veux souligner que cela s’entend dans le cadre du  fonctionnement du modèle économique actuel  fondé sur le libre échange généralisé que je conteste radicalement par ailleurs. Ce que je veux démontrer c’est l’absurdité totale du système de pilotage de la machine y compris du point de vue de ceux qui comptent en profiter sur le dos de tout le monde.

 

Les eurocrates en particulier signalent leur insondable sottise et les limites intellectuelles de leurs cervelles de perroquets quand ils continuent à psalmodier le catéchisme monétariste. « Le Figaro » aussi il est vrai ! Une pensée économique en pilotage automatique! Ca prouve que le Serge Dassault n’a pas beaucoup d’influence sur les pages saumons de son canard ! Car je doute que la baisse de l’euro handicape la vente des Falcone où celle des Rafales ! En tous cas tous les grands prêtres de l’austérité indéfinie ont l’air pas mal désuet ces temps. Ces gens veulent bloquer ou baisser les salaires directs et différés, diminuer les revenus sociaux, augmenter la productivité sans trêve et accroitre leurs prélèvements privés sans pause. Les gouvernements qui les écoutent maintiennent toutes les manettes rigidement bloquées ! Que reste-t-il pour respirer, dans la logique de ce modèle ? Seulement de s’accrocher à la dynamique extérieure, les dépenses des autres, dans les autres pays. Etroite fenêtre. Mais quand même ! Ca laisse une belle marge ! Le commerce international de l’Europe c’est 40 % du commerce extérieur de ses composantes.  Baissons la monnaie pour mieux rivaliser avec les autres et vendre moins cher ! Pas question hurlent les rentiers, gorgés d’avoirs pillés en euros ! Ceux-là tueraient leur propre mère pour un taux de change fort. Plus aucune respiration n’est alors possible. Juste des sacrifices sans fin, un taux de croissance anémique mais des bons gros sous, aussi solides que des lingots d’or ! Heureusement nous sommes là, nous, les défaitistes de l’euro, les sans orgueil monétaire, les tireurs dans le dos des rentiers ! Notre impunité est garantie. En effet personne ne peut sortir de l’euro, ni chez ceux d’en bas car les dettes resteraient libellées dans la monnaie dans laquelle elles ont été financée, c'est-à-dire en euros. Asphyxiant ! Faillite garantie. Et personne ne sortira chez ceux « d’en haut » car tous ses voisins seraient ruinés et comme le commerce extérieur de chaque pays est pour l’essentiel entre pays européens…tout le monde est coincé ! C’est exquis !

Pourquoi la baisse de l’euro est elle une bonne chose et non une mauvaise ? Parce que sans faire un effort de plus, sans mouiller la chemise d’une goutte de sueur supplémentaire, on gagne en compétitivité sur les marchés mondiaux.  Le journal gauchiste bien connu, « les Echos », note même, comme un écho à ma dernière note que cette « baisse est « une des rares bonnes nouvelles par les temps qui courent » selon Jean-Michel Six, économiste Europe chez Standard and Poor’s. Ce dernier note avec malice qu’il est en train de se passer exactement ce que les détracteurs  de l’euro croyaient désormais impossible à cause de la monnaie unique : une dévaluation de fait de la monnaie européenne. La Grèce notamment n’aura pas besoin de sortir de l’euro pour retrouver de la compétitivité car la chute de l’euro lui a déjà fait atteindre cet objectif ». Vous avez bien lu mes chers lecteurs. Sans un effort de plus les grecs ont déjà comblés les gains de productivité que les eurocrates et docteur FMI comptaient leur faire cracher à coups de gourdins, avec du sang et des larmes ! Ce qui est vrai pour les grecs est vrai pour toute l’Europe.

Une baisse de dix pour cent du taux de change de l’euro entraine au bout de deux ans une hausse de 5 points de pourcentage des exportations. Ce qui augmente le produit intérieur brut de un point de pourcentage sur la même période. Un point ! Jusqu'où peut-on envisager de faire baisser l’euro ? J’ai écrit ici que l’on devait se souvenir du démarrage de l’euro en 1999  à 1,17 dollars avant de passer en 2000 au taux de 0, 88 dollar pour un euro. Sous la main de fer de la politique favorables aux rentiers et aux spéculateurs ce taux de change est monté jusqu’au niveau irresponsable de 1,60 dollar pour un euro ! Tout ce qu’on achetait aux américains, où à n’importe qui vendait en dollar, valait deux fois moins cher ! Evidemment tout ce qu’on leur vendait valait deux fois plus cher ! Le rentier jubilait, le producteur s’étouffait. Pas malin comme combine. Alors, avais je écris ici, moi qui ne suis pas un économiste mais juste un citoyen un peu éclairé, ayant lu mes classiques altermondialistes, on doit envisager de descendre jusqu'au niveau le plus bas, pas plus loin que celui déjà atteint (un moment de modération utile à ma démonstration) pour se donner de l’oxygène. Ricanements de maints biens pensants, toisant les misérables marxistes dépensiers irresponsables figés dans leurs archaïsmes. Et maintenant quelle évolution ! C’est presque une révolution intellectuelle ! Certes l’archi archaïque « Figaro » hurle au meurtre dans ses pages saumons! Mais je le trouve bien isolé ce matin ! Le gauchisme monétaire souffle à pleins poumons dans les bonnes feuilles du capital. Violente conversion. Ainsi le journal néo-bolchevik « Les Echos », interroge une néo-anarchiste hirsute, Agnès Bénassy-Quéré, directrice du centre d’études prospectives et d’informations internationales. Il lui pose la question : «jusqu’où l’euro pourrait-il baisser ? » Et voici la réponse : « Pourquoi pas jusqu'à son niveau le plus bas historique à 0,82 dollar en 2000 ? Je pense qu’il n’y a pas de plancher : si la zone euro va mal il faut que l’euro baisse. » Et voila qui est dit ! Savourez, vous autres qui me lisez !

Du moins vous direz vous que je ne vous induis pas en erreur autant que les pitres prétentieux de la pensée unique avec leurs remèdes de cheval qui ne marchent pas. Et maintenant, vérifions s’il vous plait. Ne croyons rien sur parole. Si c’est vrai que la baisse de l’euro relève le niveau de l’activité, vu que la baisse de l’euro est constante depuis décembre 2009, ca doit se constater sur le niveau des ventes à l’étranger, nos bienfaisantes exportations, non ? Voyons ! Hourra ! Partout la hausse des exportations européenne se vérifie : chez ces gros cachotiers d’allemands, Italie, Espagne, et même Portugal ! Et dire que personne ne nous en parlait !

Et nous, et nous, les français ? Hourra !  Nous aussi ! Le premier trimestre s’est traduit par un boum de 16% des exportations vers l’Asie et de 23% vers l’Asean ! Dire qu’on nous avait caché tout ça pendant que le journal « Le Monde » et sa bande de déclinistes professionnels nous fouaillaient tous les jours avec des « retards français » de toutes sortes ! Là où le désespoir va changer de camp c’est quand ils vont devoir constater à regrets que sans un « sacrifice courageux » supplémentaire d’avantage acquis, ces fainéants de français vont produire 0,7 points de plus cette année puis 0,8 point de plus les deux années suivantes selon les analystes. Rien que cela produira, en dépit de notre école qui ne vaut rien, de notre culture de la grève et de nos privilégiés de fonctionnaires 40 000 emplois de plus en 2010. Je conclu ce chapitre sur une traduction du journal d’ultra gauche « Financial Times » parue dans le journal trotskiste français « La Tribune ». « Le Financial Times de Londres titre ainsi l’un de ses éditos de son édition de lundi « il n’y a aucune honte à ce que l’euro baisse » Et d’ajouter : « c’est même une bénédiction pour la zone euro, d’autant que la prétendue faiblesse de l’euro doit être mis en perspective. Souhaiter un euro fort quand la croissance est au point mort, c’est faire preuve d’une arrogance qui s’apparente a de la perversité ». Salut les pervers du Figaro!  Surtout que la Tribune de son côté titre son papier : « Malgré sa baisse, l’euro reste surévalué » ! Dégonflons la baudruche des rentiers, camarades ! Pas d’hésitation ! Les trois meilleures années les plus récentes, en France, pour l’emploi et pour les comptes publics et sociaux, tous passés à cette époque au vert, sont celles du gouvernement Jospin entre 2000 et 2002. Ce sont aussi les trois années où l’euro s’échangeait en dessous de la parité un euro un dollar !

Dès lors revenons à nos marges de dévaluation utile. De combien raboter ce gros prétentieux d’euro sans exagérer ? Si on suit le raisonnement de la gauchiste Agnès Bénassy-Quérré qui dirige le centre d’études prospectives  et d’informations internationales, passer de 1,2 dollar pour un euro actuellement à 0,88 c’est 35 % de baisse ! Et nous avons lus que Standard and Poor’s dit que 10% de baisse de la monnaie unique c’est 1 point de PIB supplémentaire. Par an ! Donc là il y en a pour trois points et demi sous le pied! Une croissance de 3,5 % ! Mazette ! Mais bigre, c’est le double de ce que prévoit dans l’hypothèse la plus favorable notre cher COR dans ses prévisions pour assurer le financement de notre système de retraite en 2050 ! Hé ! Hé ! On n’a pas finit de rire ! Oui, mais une dévaluation de 35% de l’euro ce serait énorme ! Vraiment énorme, non ! Pas de panique, les amis ! On l’a déjà fait et vous n’en êtes pas morts, loin de là. Entre le pic à 1,6 dollar pour un euro pendant l’été 2008 et le niveau actuel, c’est précisément 35% de dévaluation. En partant des 1,2 dollar actuels  pour un euro pour revenir au niveau de 0,88 dollar pour un euro comme en 2000, c’est pile poil la même chose : 35% ! Entre le pic absolu et le creux le plus profond déjà observé, nous sommes donc exactement à mi-chemin. La marge est là ! Courage, camarades, dégonflons la baudruche !


807 commentaires à “Un moment dangereux”

Pages : « 13 4 5 6 7 [8] 9 10 11 12 1317 »

  1. 351
    Pierre L dit:

    ydaho dit:
    22 mai 2010 à 17h27
    "Un jour ou l’autre ça va « péter »"

    De l'eau dans le gaz ?
    Vous avez eu vent de quelque chose ?

  2. 352
    Hold-up dit:

    Déflation garantie : en Grèce, les salaires du privé devraient baisser de 20 à 25%,
    ......déclare M.Dominique Strauss Kahn [Capital.ogre]

    "Le directeur du FMI demande à la Grèce de réduire les salaires du secteur privé"

    La Grèce devra réduire les salaires dans le secteur privé afin de renforcer sa compétitivité, fait valoir le directeur Général du FMI, Dominique Strauss-Kahn. C'est le seul moyen de vendre ce qu'ils produisent vis-à-vis de leurs voisins de la zone euro, a t-il déclaré dans une interview à Euronews.
    - " Pourquoi il est si difficile pour la Grèce de trouver la croissance ?" / DSK : " Parce qu'ils ont un problème de compétitivité". - Qu'est-ce que cela signifie ? Cela signifie que ce qu'ils produisent est plus cher que les mêmes produits ou services fournis par d'autres pays. DSK " C'est pourquoi ils doivent réduire les salaires, ce qui est terriblement douloureux, mais absolument nécessaire parce que c'est la seule façon de vendre ce qu'ils produisent quand d'autres pays ont des coûts inférieurs, et non seulement ceux des pays sous-développés en Asie, en Afrique ou en Amérique latine, mais aussi leurs voisins de la zone euro. Les Coûts en Grèce sont de 20 à 25% par rapport aux coûts allemands par exemple, et cette différence doit être fixée, a t-il dit. "Lorsque les actifs d'un pays, comme les maisons ou les bureaux ne trouvent pas d'acheteurs ou si leur valeur a chuté, la dette, publique ou privée, devient insupportable. La seule solution est la réduction des dépenses ou de trouver de nouveaux revenus. Facile à comprendre, mais difficile à faire. "

    Euréka ! Baisser les salaires de 20 % des salariés du privé ! Hier le personnel du public y a déjà eu droit et demain c'est au tour des salariés du privé. C'est ça l'Egalité Européenne : " Tous pauvres pour le bien de tous et surtout de quelques uns. " Un slogan d'avenir. Merci DSK !Vive la patrie Européenne ! Salut et fraternité ! Ouf ! Vivement demain ! There is no alternative ! Sacrée TINA !

    Vérification de sources : http://english.capital.gr/news.asp?id=971115

  3. 353
    Darthé-Payan dit:

    @ Webmestre

    Bonjour,

    Vous considérez que j'ai été insultant. Si vous le dîtes c'est que cela doit être vrai !

    J'aimerais savoir à l'égard de qui ?

    Je croyais que vous ne devez pas avoir de jugement de valeur (c'est que vous disiez il y a quelques temps) jugement de valeur à mon égard (secte, radote, etc...). Je ne vous ai pas trop entendu et lu quand il y a quelques temps certains posteurs me traitaient d'inflitré, d'imposteur, de flic payé par une officine (d'ailleurs comme l'ami Descartes l'est traité par tant et tant de contributeurs). Je fut traité d'homme dangereux etc... je vous en passe et des meilleures. Je ne vous ai pas vu intervenir. Deux poids deux mesures. On ne pas touché au sacré ici. Vous comprendez ce que je veux dire. Nettoyez si vous voulez mais pas à en prenant partie. Je ne vous ai pas entendu quand je vous ai signalé les propos de certains ici à mon égard et que cela s'est répercuté sur mon blog avec des propos menaçants et des emails violents. Je ne vous avez fait part. Je n'ai eu que du silence de votre part.

    Je suis ostracisé depuis pas mal de temps et vous en dites rien. Certains souhaitent que ceux qui ont un point de vue républicain et jacobin soit écarté du blog. Alors si vous voulez accepter leurs demandes ne vous réfugiez pas derrière un quelconque prétexte que j'aurais insulté quelqu'un.

    Fabien

  4. 354
    cvnes dit:

    Le débat sur la "burka" est plutôt "animé" il déborde sur d'autres sujets qui mériteraient d'être traités avec un peu plus de raison et moins de passion exagérée. Toutefois il ne faut pas perdre à l'évidence que ce type comportemental (les marquages qui font que vous vous reconnaissez comme appartenant à...)est permis en grande partie par le développement de grandes inégalités sociales qui permettent aux intégrismes de toutes sortes de trouver des terreaux favorables à leur thèse rétrogrades pour ne pas dire barbares. Cependant notons même si cela n'est pas comparable que ce marquage existe dès la naissance (bleu pour un garçon, rose pour une fille par exemple, ou l'ouvrier en bleu, l'employé ou cadre en col blanc). Ce type de situation évolue d'ailleurs au cours du temps. A mon sens la question de la "burka" ou de tout autre façon de se voiler totalement pose une question essentielle : celle de la négation de sa propre existence. En effet, c'est le regard multiple de l'autre qui nous indique si nous sommes humain et dans quel sens nous devons ou nous pouvons aller. Il est aussi insupportable pour moi que quelqu'un me regarde sans que je puisse le regarder, ce serait autoriser et accepter le fait que je n'existe pas. D'autre part se réfugier derrière l'explication de ne pas vouloir attiser le désir de l'homme est à mon sens plus que stupide, nos imaginations et nos désirs franchissent bien des burkas. Le fait de porter une croix ne fait pas de vous un chrétien (simplement une supposition) et ne pas porter de voile peut faire de vous un croyant musulman proche d'Averroès. La condition féminine ne se reconnait donc pas au fait exclusif de porter ou non un signe distinctif. Je me prononce donc de telle manière que dans l'espace public et les administrations nous puissions tous nous reconnaitre et nous identifier. Cela s'appelle pour moi l'humanité. Une République laïque doit veiller à la faire respecter par l'éducation, sinon par l'imposition.

  5. 355
    cvnes dit:

    quelques fautes que vos corrigerez j'en suis sur Merci

  6. 356
    emma78 dit:

    A webmestre

    Je soutiens Darthe-Payan qui a le courage de défendre sa vision de ce que Jean-Luc Mélenchon devrait proposer et ce, avec un argumentaire étayé sur des principes républicains et jacobins.

    C'est son droit et c'est très salutaire pour faire front aux dérives gauchistes de tous bords (la révolution tout de suite et au coin de la rue, on ne sait trop comment mais bon) ainsi qu'aux écolos bobos qui ne jurent que par des découvertes miraculeuses (lues dans France Dimanche ?) et un retour à la terre-mère en oubliant que c'est le progrès technique qui nous a libéré de cet asservissement aux forces de la nature (laissez les vivre en pleine nature et se nourrir grâce à la cueillette en hiver et on en reparlera)

  7. 357
    4 Août dit:

    @ tous

    J'ai du mal à lire les pancartes de la 3ème photo que Jean-Luc Mélenchon a glissé subrepticement dans son article... Qui peut décrypter ?

  8. 358
    Darthé-Payan dit:

    @Webmestre

    Vous affirmez que je radotte. c'est votre point de vue dont normalement en tant que Webmestre vous ne devriez pas trop faire part. Vous avez employé le mot secte (mot facile pour discréditer celui qui affirme des propos connotés républicains et jacobins par certains commentateurs du blog et dont vous reprenez propos et arguments) Je vous signale que certains n'hésite pas à glisser un lien direct avec un mouvement S et P qui est lié à une secte. Je vous laisse vous rapprocher du site de l'Unaf-di qu'anime Catherine Picard, vous en serez plus sur ce mouvement.

    Pour un Webmestre qui a affirmé que vous donnez aucun jugement de valeur, que vous ne prenez pas partie et bien je vois, je constate que pour mon propos, vous avez jugement de valeur, vous prenez partie, vous reprenez l'argumentation de certains ici qui cherchent à me discréditer. Et en plus vous rappelez que je suis libre penseur. A croire que cela vous pose problème ? !

  9. 359
    le Prolo (PG 01) dit:

    Il y a une différence entre Frêche et DSK ?

    Fallait pas voter pour le 1er, faudrait voter pour le 2ème ?

  10. 360
    zimir dit:

    VOILA A QUOI A SERT LA CRISE CRECQUE
    A faire avaler la potion amère qui se résumerait à ceci :Que le projet au parlement Européen, pour ce qui concerne les budgets des différents états de la zone euro est de d'abord montrer les budgets à l'Eurogroupe et pire les Allemands proposent que ces budgets seraient soumis à la BCE autrement dit à l'appréciation des banquiers privés c'est à dire des personnes non élues et indépendantes des pouvoirs politiques et des élus des nations ou soumis à un cercle de recherche indépendant !
    C'est ahurrissant...non seulement la finance spéculative est la cause de la ruine des pays et de plus on livre les peuples pieds et poings liés à ces brigants.
    Est ce que cela ne vous interpelle pas Monsieur Mélenchon ?
    Un moment dangereux en effet !

  11. 361
    Alain Chancogne dit:

    bonsoir Descartes.
    Tu réagis en écrivant

    "Ce genre de terrorisme intellectuel est inacceptable. Ce commentaire n’est nullement « digne du FN », c’est le bon sens même. C’est un principe de coexistence si ancien qu’il était déjà énoncé comme tel dans la Rome antique. Et il faut faire attention avec ça: c’est au nom de ce principe que nous imposons à certaines populations d’abandonner la polygamie, l’infibulation, l’excision et la lapidation des adultères, toutes charmantes coutumes parfaitement légales dans d’autres contrées. Avons nous tort ?"

    Là ou tu as tort..c'est d'utiliser l'insulte de"terroriste intellectuel".

    Je maintiens que parler de la tenue vestimentaire d'une Femme en Niqab (qui porte moins atteinte à la sécurité publique que les flics qui chassent le faciès bronzé dans le 9-3), en argumentant que" lorsqu'on vient travailler en FRANCe" il faut respecter etc etc..c'est du RACISME objectif, de la xénophobie.
    OUi, c'est du FN light .
    J'ai précisé que l'ce type d'argument était ridicule" sous la burqa, tu peux avoir une bretonne française depuis 12 générations.
    Celui dont tu prends la défense en m'accusant de "terrorisme intellectuel", même s'il est des "nôtres" encarté ici ou là voire militant antiraciste, est aussi "lourd "que ceux qui parlent d'une équipe de France ou il ya trop de noirs!
    .Ou qui disent à l'arabe du coin, ancien combattant de 39-45..et marseillais depuis 1963.".d'aller voir dans "son pays" si on tolérerait ceci ou cela"..
    Tu peux me sortir toute la panoplie de Gerin, voire les arguments laïques et républicains de Jean-Luc Mélenchon, je connais et maintiens: "Vous êtes tombés dans le piège, vous voiilà au secours des gardiens de l'uniformité à la française, avec les mêmes arguments que ceux qui me "gonflent "avec l'héritage judéo-chrétien, la France des clochers etc. Vous êtes en train d"alimenter cet intégrisme que vous pensez combattre
    Je suis pour la France des solidarités de luttes , qui respecte les différences, qui n'amalgame pas "burqa et excision!
    Pour vivre en PAIX j'estime que, ces femmes en foulard, enNiqab n que les types en babouche, ou avec kippa, chapeau mouu, tatouages ou barbus, crane rasé ou chevelus..., tant qu'ils ne se baladent pas avec un écriteau de haine,tant qu'ils m'obligent pas à etre comme eux,, f..respectons qu'ils ne veuillent pas vivre comme d'autres.
    Point Barre

    J'aurais préféré que la gauche se précipite en 1997 pour défaire par la loi les remises en cause de la retraite que Balladur avait pondu plutôt que de concurrencerBesson en 2010 sur le terrain de "La France menacée par des hm de tissu.."
    -----------------------
    on s'est tout dit sur cette affaire? on passera au reste,.la...

  12. 362
    Alain Chancogne dit:

    coupé.
    ?
    Je terminais en précisant
    "la diversité étant une richesse.

    Bon week end et cordialement
    AC"

    ___________

  13. 363
    Mario Morisi dit:

    INCROYABLE, tu passes une journée entière à agir, à parler, à écrire, à voyager, à penser, à aider, à entreprendre, à revenir, à préparer...

    Et l'armée des CATAPLASMES a squatté l'espace temps ici non stop !

    CA DEVIENT VRAIMENT AU DELA DE TOUTE SUPPORTATION

    la liberté d'expression ne contient pas le droit de parasiter, de brouiller, d'interrompre et de radoter.

    Et puis Ydaho, excuse moi, mais tu es une vraie commère, si tu ne causes pas, on dirait que tu t'ennuies.
    Laisse moi tomber ces vieux birbres...

  14. 364
    jennifer dit:

    Vraiment Emma tu exaggeres. D'apres toi Jean-Luc Mélenchon serait un quasi dictateur qui regnerait en maitre dans le PG. C'est vraiment pas ce que je vis. D'ailleurs tu vois je ne suis pas du tout d'accord avec lui sur la burqa et on m'a pas exclue, baillonnee, et pourtant Jean-Luc Mélenchon me connait et sait ce que j'ecris.

    Jean-Luc Mélenchon est un porte parole. Il est en train de crever le mur du silence qui entourait le PG. Il fait ce qui est necessaire pour cela et ca n'est pas anti democratique. Je le manderais 1000 fois pour faire cela car c'est exactement ce dont on a besoin pour avancer dans la situation politique actuelle avec l'ostracisme et la desinformation des medias. Je lui tire mon chapeau pour son devouement inconditionnel a notre cause, celle du peuple francais qui ne peut s'en sortir que par une politique de vraie gauche et non des accomodements a la DSK et aussi MA.

    Moi je trouve le PG transparent. On sait ce qu'on pense, on connait nos desaccords et on continue. Parti creuset, parti d'action, parti qui evolue. Le droit de tendance, je n'en ai pas trop envie car on voit bien tout de suite comment ca se rigidifierait avec des D-P et autres inconditionnels. J'ai connu cela a la LCR et franchement ca paralysait la vie interne completement. Je ne trouve pas cela un progres mais un obstacle. Mais je suis d'accord avec toi, formellement cela devrait exister mais a notre stade de parti transition, ca permettrait a tous les courants de continuer a exister comme avant, ca ne serait plus creuset. Ceux qui viennent du PS se mettraient ensemble, ceux du PC ensemble etc... Ca n'avancerait pas a mon avis. Moi je dis, ce n'est pas un parti leniniste, et je ne le souhaite pas, et je ne voudrais pas non plus que ce soit un PS avec tendances a vie.. Pas trop de solution dans ce stade de transition ou est le PG.

  15. 365
    Darthé-Payan dit:

    @Demetrio

    Salut mon frère républicain et jacobin

    Merci de ton post.

    J'apprécie ton humour corrosif

    Dans mon département plusieurs initiatives inter partis et intersyndicats vont avoir lieu dans les prochains jours et semaines notamment pour la grève et manif du 27, la question des retraites, puis pour le cinquième anniversaire du non au réferendum (29 mai), puis un comité de liaison sur la question européenne. On essaie de bouger les lignes, mais les pesanteurs à gauche sont là et nuisent au dynamisme des mouvements tant politiques, sociaux que citoyens.

    Bon courage à toi et à bientôt de te lire.

    Salut fraternel à toi

    Fabien

    @ Emma 78

    Merci de ton commentaire et de tout soutien compréhensif.

    J'ai du mettre le doigt où cela fait mal !

    Salut fraternel à toi

    Fabien.

  16. 366
    Carol DEBY dit:

    @ Ydaho (330)

    Notre encyclopédiste universel se trompe lourdement en parlant du « bon docteur Coué ».
    Ce dernier était pharmacien, après avoir voulu embrasser la carrière de chimiste.
    Il a sombré dans les pratiques psychologiques, et les sophrologues se réclament de lui.

  17. 367
    le Prolo (PG 01) dit:

    @ 358 - Emma78

    "écolos bobos qui ne jurent que par des découvertes miraculeuses (lues dans France Dimanche ?"

    "et un retour à la terre-mère en oubliant que c’est le progrès technique qui nous a libéré de cet asservissement aux forces de la nature (laissez les vivre en pleine nature et se nourrir grâce à la cueillette en hiver et on en reparlera)"

    Tu pourrais expliquer pourquoi ceux qui ne partagent pas ton point de vue sur l'écologie sont forcément du genre que tu dis ?
    Pas un rien sectaire ton attitude ?

  18. 368
    Mario Morisi dit:

    Il y a une solution.

    Il suffit d'enregistrer les en-têtes, le nombre de msg et de caractères
    puis de fourrer tous le corpus lexical dans une bécane.
    Si on a le bon logiciel d'analyse factorielle de correspondances,
    on voit apparaître des nuages de mots et de concepts, d'adjectifs et de verbe...
    Pour l'abcisse et l'ordonnée, on peut faire varier selon que l'on cherche droite gauche et centralisme fédéralisme, par exemple.
    Comme chaque corpus (donc scripteur) a un numéro...
    On contemple le graphe obtenu...

    Et là, on s'aperçoit que la famille soi disant Manifeste Jacobo l'Arc républicain contre les bobos gauchards et les 68 ards...

    nous servent une propagande cohérente, délibérée, machinale, militaire...

    On verrait également autour des nuages DP et Desc, les marqueurs Demetrio + Emma + quelques autres...

    Et si on laisse ce décryptage pour remarquer les stratégies de Physhing, d'accroche, de pas de deux et de fausses demandes de précision

    on se demande si on n'a pas affaire à des Dianéticiens à la Hubbard...

    Si je devais m'amuser à polluer un site de l'UMP ou du FN, je donnerais un coup de fil à Ydaho, le Mexicain et à quelques autres dont je ne vous dirai pas le nom, et nous arriverions facilement à rendre dingue n'importe quel réseau...

    Bon, il y a Inter de Milan - Bayern Munich à la télé, et il faut que je lise le bouquin que le Juge Alphen, mon voisin au salon du polar, m'a dédicacé...

  19. 369
    Descartes dit:

    @Alain Chancogne (#362)

    Là ou tu as tort..c’est d’utiliser l’insulte de »terroriste intellectuel ».

    Ce n'est pas une insulte, c'est une pure constatation factuelle. Des remarques du style "c'est un commentaire digne du FN", ça ne vaut rien comme argument. Ce n'est qu'une façon d'agiter un épouvantail pour faire peur au lecteur, et le pousser à rejeter le commentaire en question sans argument sérieux. Et aussi faire peur à ceux qui pourraient se manifester d'accord avec le commentaire avec la menace de les marquer eux aussi comme "dignes du FN". C'est un excellent exemple de terrorisme intellectuel.

    Si le commentaire te paraît faux, alors expose tes arguments pour le réfuter. Dire "c'est digne du FN" (ou les variantes "c'est digne de Hitler", "c'est digne de Staline" ou "C'est digne de Pol Pot"), c'est, je persiste et signe, du terrorisme intellectuel.

    Je maintiens que parler de la tenue vestimentaire d’une Femme en Niqab (qui porte moins atteinte à la sécurité publique que les flics qui chassent le faciès bronzé dans le 9-3), en argumentant que » lorsqu’on vient travailler en FRANCe » il faut respecter etc etc..c’est du RACISME objectif, de la xénophobie. OUi, c’est du FN light.

    Tu peux "maintenir" tout ce que tu veux, la répétition d'une affirmation n'est pas un argument. Et tu continues avec le terrorisme intellectuel: maintenant ce n'est pas seulement "digne du FN", c'est aussi "racisme" et "xénophobie". Faudra m'expliquer en quoi une affirmation qui s'applique à tous (y compris aux "blancs") pourrait être "raciste".

    J’ai précisé que l’ce type d’argument était ridicule » sous la burqa, tu peux avoir une bretonne française depuis 12 générations.

    Si une "bretonne française" s'amuse à défier les règles du "vivre ensemble", alors elle doit elle aussi être punie. Comme tu vois, ce que je dis n'a rien de "raciste" ni de "xénophobe". Ça s'applique à tout le monde. Y compris aux bretonnes françaises de 12 générations.

    Celui dont tu prends la défense en m’accusant de « terrorisme intellectuel »,

    Je ne sais pas de qui tu parles. Moi je n'ai "pris la défense" de personne.

    Pour vivre en PAIX j’estime que, ces femmes en foulard, enNiqab n que les types en babouche, ou avec kippa, chapeau mouu, tatouages ou barbus, crane rasé ou chevelus…, tant qu’ils ne se baladent pas avec un écriteau de haine,tant qu’ils m’obligent pas à etre comme eux,, f..respectons qu’ils ne veuillent pas vivre comme d’autres. Point Barre

    C'est ton opinion. Mais il faudra te résigner à l'idée que ce n'est pas parce que tu "estimes" quelque chose que cela devient la vérité, ou même l'opinion générale. Si tu veux me convaincre de ton point de vue, va falloir aligner quelques arguments un peu plus sérieux que "moi j'estime que...". Point barre.

  20. 370
    jean-jacques dit:

    Mon soutien fraternel et républicain à Darthé-Payan ! et à tous les frères et soeurs républicains !
    Merci à Descartes d'avoir remis en place le camarade Chancogne !
    Nous avons du travail pour précher (si j'ose dire !) la bonne parole républicaine !

  21. 371
    jennifer dit:

    J'en ai marre

    pour la position de Jean-Luc Mélenchon sur la burqa elle est exprimee dans le Monde d'hier. Il voterait la loi s'il etait au parlement! J'ai rien compris au schmilblig car les elus pg et pc ont fait nppv. Enfin peut etre que lui aussi il a sa position perso ou alors qq ch m'echappe. Enfin comme il s'enferre dans son truc, "les femmes me voient comme un predateur", c'est pas facile de discuter. Jean Luc tu pourrais pas un peu changer de facon de voir sur cela? C'est pas tres fort comme argument, si tu y penses bien et un peu trop subjectif. En toute grande camaraderie et sympathie. Jennifer

  22. 372
    Darthé-Payan dit:

    @ Webmestre

    Je reviens vers vous.

    Est-ce que vous acceptez que Mario Morisi sous entende des choses insinue des choses me concernant et désignant ceux qui se réclame du républicanisme jacobin. Que dit Mario Morisi : Hubbard et la scientologie. Cela est de la pure diffamation. Je suis membre du PG et je vois que certains outre passe beaucoup de chose.

    Si rien n'est fait, j'envisagerais des suites !

    J'en ai un peu ras le bol d'être ostracisé par certains qui par ailleurs se gagarisent d'antiracisme et que vous wemestre vous prenez allègrement partie (secte, radote, rappelant même que je suis libre penseur). Deux poids deux mesures. Montrez moi que je me trompe !

  23. 373
    jennifer dit:

    Asse 42

    tu es contre le care parce que c'est Aubry et que Segolene n'est pas d'accord? Merci de m'eclairer sur ce qu'en dit Segolene car vraiment la ca n'a rien du combat de classe. Aubry a pique cela des tories anglais

  24. 374
    jennifer dit:

    Vincent
    tu fais fort, l'islamophobie et l'antisemitisme sont des sujets de diversions bien que tu admettes qu'il existe des actes racistes. Donc en fait quand il y a un acte raciste, tu preconises qu'on n'en parle pas? Waouh ca va bien resoudre la chose. En gros l'antiracisme est passe de mode, comme disait Hold-up c'est un combat d'arriere garde. Ce qui est d'avant garde par contre c'est de passer des lois contre les musulmans etc... Ca oui maintenant c'est la mode. La preuve 75% des gens sont pour la loi. D'ailleurs le Conseil Constitutionnel, a dit Coppe, on s'en fiche. Il n'est la que pour "conseiller", les politiques eux decident. Il a pense au referendum mais finalement la dictature, passer outre l'avis du CC c'est bien mieux. Tous ces archaismes que sont le Conseil Constitutionnel, franchement on perd du temps.
    Aller pas de diversion, ni d'archaisme: on fait la loi et c'est bon! Surtout ne pas reflechir, ne pas regarder en arriere, ne pas s'attarder sur les violences faites aux musulmanes. Tout cela c'est secondaire

  25. 375
    jennifer dit:

    Alain Chancogne

    J'aime bien ce que tu dis mais Mélenchon s'appelle Jean Luc et non Jean Louis

  26. 376
    jennifer dit:

    Tiens D-P a recrute ses potes pour qu'ils interviennent sur le blog. Histoire de faire poids.

  27. 377
    Darthé-Payan dit:

    @ Jean-Jacques

    Merci à toi.

    Oui, il y a du boulot avec que la gauche redevienne pleinement républicaine et socialiste.

    Je ne sais pas, mais quelque chose me dit que dans mon post, j'ai du pointer l'essentiel des problèmes du PG et cela ne doit pas étre dit ! Vilain petit canard que je suis... !

    Je te mets un lien fort instructif sur l'invention de la catastrophe climatique

    http://denis-collin.viabloga.com/news/l-invention-de-la-catastrophe-climatique

    Salut fraternel à toi. Au fait Toulouse a battu Biarritz en finale de la coupe d'Europe.

    Fabien

  28. 378
    jennifer dit:

    D-P veut nettoyer le PG de tous ses libertaires, gauchistes, ecolo et je ne sais quoi. Et alors il restera qui dans le PG? que des gens qui pensent comme lui, des jacobins lamberto etc..?

    Le PG n'est-ce pas un parti creuset? notre ambition n'est elle pas de creer une formation (par manque du motapproprie) politique qui regrouperait le PC et le NPA, et nous et tous ceux a la gauche radicale? Alors la ils auront pas du tout le meme corpus ideologique que D-P. Le programme que D-P reclame a corps et a cris, n'est en fait qu'un outil pour virer tous ceux qui ne sont pas d'accord avec lui. Ce n'est pas du PG qu'il parle mais de la creation d'une nouvelle secte ou tout le monde doit etre d'accord sur tout et dans tous les petits details.

  29. 379
    Descartes dit:

    @jennifer (#375)

    D’ailleurs le Conseil Constitutionnel, a dit Coppe, on s’en fiche. Il n’est la que pour « conseiller », les politiques eux decident. Il a pense au referendum mais finalement la dictature, passer outre l’avis du CC c’est bien mieux. Tous ces archaismes que sont le Conseil Constitutionnel, franchement on perd du temps.

    Jennifer n'a toujours pas compris la différence entre le Conseil d'Etat, qui a exprimé par deux fois un "avis", l'une à la demande du gouvernement, l'autre dans le cadre de la procédure normale de contrôle des projets de loi, et le Conseil Constitutionnel, qui pour le moment n'a exprimé aucun "avis" auquel on puisse passer outre. Ce qui est logique puisque contrairement au Conseil d'Etat, le Conseil Constitutionnel n'est pas le conseiller du gouvernement, et ne s'exprime sur les textes qu'une fois que ceux-ci sont votés par le Parlement.

    C'est d'ailleurs drôle de voir des militants qui en principe sont pour la souveraineté populaire soutenir que le souverain doit toujours suivre l'avis des conseillers non élus...

  30. 380
    le Prolo (PG 01) dit:

    @ Darthé Payan

    "Je te mets un lien fort instructif sur l’invention de la catastrophe climatique"

    Nier les problèmes rassure les autruches, mais n'a jamais fait avancer les solutions.

    Un excellent livre sur Claude Allègre et sa vision du climat, un réquisitoire argumenté point par point:
    "l'Imposteur c'est lui", de Sylvestre Huet. Chez Stock. 12 Euros dévalués.

  31. 381
    Darthé-Payan dit:

    @Jennifer

    Où, quand ai-je dis que je voulais nettoyer (sic) le PG de tous ces libertaires, gauchistes et écolos ?

    En quoi le mouvement jacobin est-il une secte ? Alors qu'il y a des membres fondateurs du PG parmi ces rédacteurs et ses initiateurs.

    Nous faisons converger des gens qui ne se parlent fort peu en provenance du POI, du PRCF, du PCF, du PS, du PG, de SR, y compris quelques NPA (ouvert et non sectaire), des syndicalistes (FSU - CGT-FO-UNSA-UNEF) associatifs, coopérateurs, simples citoyens non encartés. Nous sommes plus de 1000 inter partis et inter syndicats. Nous oeuvrons pour que la gauche se réarme politiquement, idéologiquement et programmatiquement.

    Le MJ-PRS est un trait d'union.

    A titre personnel mon candidat pour 2012 est J L Mélenchon. A ton avis les autres frères et soeurs jacobins tu crois qui vont aller voter Martine ou Dominique au premier tour ?

  32. 382
    bric à brac baroque dit:

    @ Jean ai marre

    Oui, je crois que tu as raison, j'ai sans doute eu un peu peur trop vite par rapport au FN sur la croisette... mais à ma décharge, je dirais que je suis sensible à ce sujet là en particulier, l'Algérie, et que je me demandais comment le film Hors la loi serait reçu quand il passera dans les salles, et si des salles oseront justement le passer... bref, on verra, peut-être que cette pub involontaire va au contraire favoriser la liberté d'expression... cela dit, je ne sais même pas si le film est bon, mais je ne supporte pas qu'on souhaite interdire la libre expression.

    Sinon, pour DSK ou Aubry, enfin, le PS en général, je crois que la prochaine fois, je ne suis pas sûre de voter PS tant qu'ils radotent leurs trucs minables et réactionnaires sur la retraite "à la carte" ou je ne sais quoi. D'ailleurs, on ne sait pas vraiment quelle est leur position, elle fluctue en fonction de ce qu'ils sentent venir du bas, mais la ligne est claire, il FAUT une réforme d'après eux, au lieu de prélever l'argent ailleurs...
    Quant à DSK lui-même c'est vraiment un émissaire du patronat dans la "gauche" en général... donc c'est "niet"!
    Se faire avoir par ceux qui se disent de notre camp est pire que se faire avoir par la droite traditionnelle.
    Les pauvres se sont fabriqués peu à peu (chômage, flexibilité et précarité, services publics peu à peu privatisés...) sous les gouvernements de gauche qui ont fait des pactes avec le patronat pour garder le pouvoir... puis la cohabitation a fait le reste pour nous ratiboiser jusqu'à la victoire de Chirac (82%, score de président de dictature bananière...) et de Sarko, alors non merci. Si ils prennent un virage politiquement correct en rupture avec la bourgeoisie et le patronat, je verrai, mais sinon, si ils permettent de faire passer la réforme sur les retraites, ce sera non!
    A l'époque, au lieu de voter Chirac parce que prédisant ensuite ce retour revanchard de la droite, je n'ai pas voté Chirac et j'ai eu raison. Mais on nous traitait de traître... je m'en souviens. Il faut arrêter les illusions sur ce parti qui ne fait que le jeu des possédants aujourd'hui.

    Ils ont déjà laissé passer la réforme au lycée (aucune mobilisation!) qui diminue le nombre des enseignements, des enseignants (1 poste sur 2 non remplacé!) des heures de cours, etc, dans le but d'en finir peu à peu avec le bac... alors non, ils ne repasseront pas grâce à moi en tout cas sans changement total de leur part, sans une option sérieuse à gauche toutes... car ils se bornent à une opposition verbale à l'assemblée bidon qui ne mènent à rien et ne mobilisent jamais les gens contre ces attaques réactionnaires.
    C'est en tout cas ce que je pense pour le moment du PS... je sais, ce n'est pas brillant pour lui...

  33. 383
    emma78 dit:

    A Post 381

    Conclusion fort instructive de cet article:

    'Que nous ne soyons pas menacés par une catastrophe climatique, cela évidemment n’enlève rien au fait que le capitalisme détruit les deux sources de la richesse que sont la terre et le travail. Cela n’enlève rien à la nécessité de rompre avec la logique capitaliste de l’accumulation illimitée.

    D’autant que le catastrophisme climatique n’a absolument pas pour objectif de rompre avec la logique du capital mais plutôt de donner des justifications à un nouveau mode d’accumulation du capital.'

  34. 384
    jennifer dit:

    La Chine et la Russie seraient d'accord pour empecher l'Iran de se procurer des armes lourdes? Donc Israel pourrait l'attaquer et l'Iran ne pourrait pas se defendre...
    On parle pas de nucleaire la mais de sanctions. Je pense que les USA ont fait pression sur la Russie en echange de ne plus mettre de base antimissile en Ukraine (ou Pologne?).

    Pulcherie t'a suivi l'affaire?

  35. 385
    ydaho dit:

    Heu.. mes bien cher frêles, mes bien chères sœurs.. Mais vous êtes tous la ! ;-)... C'est l'heure de la messe ? j'ai loupé un truc ?

    @ Mario : ben oui ! tu as entièrement raison.. C'est d'un facile...;-) Rassure toi, je fais déjà ça, aussi sur les sites de l'ump.. Les bas instincts se "flattent" partout avec le même bonheur.. C'est un plaisir que de les regarder enrager sur leur clavier..C'est vieux comme une péripapéticienne... Un seul mot suffit pour les sortir de leur torpeur scrutatrice ;-) .. Et ça marche a tous les coups... (constate, il a même été rechercher Baggio.. ce fut surement un grand effort..) Arrêter ? Je voudrais bien, mais je peux pas m'en empêcher, c'est plus fort que moi !

    Jennifer, ne t'égosilles pas ! va au "carton", juste quelques mots bien choisi, et ils aboient.. ! Je peux pas répondre a la place d'asse42, mais oui, S.R. n'est pas dans le care, ça c'est clair ! Elle, c'est F.R.A.T.E.R.N.I.T.E ! et perso ça me parle un peu plus ! Et depuis, ma foi, je vois que le mot revient a la mode.. On oublie tellement souvent : L.I.B.E.R.T.E. / E.G.A.L.I.T.E /... Tellement oublié qu'on veut nous les jouer a géométrie variable... :-)

    Carol DEBY, oui, exact ! merci !

    @ ce cher Descartes : bien sur que je lis ça dans le marc de café ! tous les matins en me levant..

    Je vais aller m'en jeter un pendant le match.. ça va m'occuper, j'aime pas la télé.. :-)

  36. 386
    jennifer dit:

    Merci Descartes d'avoir corrige mon erreur.

    Par ailleurs, la mobilisation autour du film hors la loi continue. Le FN s'y joint.

  37. 387
    le Prolo (PG 01) dit:

    @ 379 - Jennifer

    "Et alors il restera qui dans le PG?"

    D'accord avec toi.
    J'ai tellement vu d'organisations politiques ou d'associations virer complètement de bord après quelques mois d'existence, simplement du fait de l'entrisme de groupes sectaires venus non pour soutenir mais pour faire capoter ou récupérer.

    Ca m'embêterait que ça arrive au PG.

    La notion de parti creuset me semble plus féconde pour l'avenir que la notion de parti catéchisé.
    Fut-ce le meilleur des catéchismes.

    Mais je peux me tromper... ;-)

  38. 388
    ermler dit:

    @ darthé-payan

    Calme-toi un peu avec le webmestre. Il a reconnu lui-même qu'il était sorti de son rôle. (Suite d'ailleurs à une remarque de ma part. T'as pas vu ?).
    Te fais pas trop passer une victime, quand même...

  39. 389
    ydaho dit:

    @Jennifer
    Lorsque le pg aura été "nettoyé" de ses gaucho-écolo-libertaires, il n'y restera que quelques gaullistes.. Si entretemps Sarkozy ne s'est pas occupé d'eux.. Tu penses bien que pour aller se réfugier a Gauche, il doit sacrément les pourchasser ! :-)

  40. 390
    Mario Morisi dit:

    Darthé Payan

    si tu fais vraiment partie du Pg, je vais faire un petit tour de conseil national pour te dire de vive voix, et en argumentant, ce que je pense de tes stratégies factieuses. Là, tu pourras pas jouer la danse des sept voiles avec tes camarades de jeu.

    Et là je vais m'expliquer.
    La liberté d'expression s'arrête où commence celles des autres.
    Or les autres, tous les autres sauf "vous", interviennent en conscience, un par un, en leur nom propre, selon leur humeur et leurs compétences, qui ne sont bien évidemment pas celle de dieux vivants
    Aucun d'entre eux ne lie sa pensée à celle des autres dans la durée, personne ne fait référence à un manifeste quelconque, personne n'essaie d'envoyer les passants du blog sur son propre site

    Votre petite clique, au contraire, passe ce lieu de libre expression en coupe taillée, usant de techniques dilatoires, de rebonds, de tirs croisés.

    Alors je n'ai pas peur de le dire sous mon nom, moi, c'est ma raison et mon sens de l'observation, partagé par un grand nombre d'habitués qui me fait poser la question :

    Mais pourquoi diable passent-il des heures et des heures à raconter la même chose de manière stérile, tacitement agressive et totalement organisée ?

    J'ai vu que tu avais un site, j'y suis allé, j'ai fait un petit coup de google... l'avantage pour toi et ceux qui raisonnent de façon totalement fermée... c'est qu'ici il passe bcp de monde et que c'est une belle vitrine...

    Bref, vous êtes quelques uns à jouer les pies, qui vont s'installer dans le nid des autres et essaient de leur becqueter leurs oeufs, des oeufs que vous savez bondée d'AVENIR, celui du front de gauche qui va grandir, grandir, grandir à votre grand dam.

    sur ce que le reste du blog réagisse...

    Quant à moi, je me suis remis à la traduction du msg de Jean-Luc Mélenchon en italien.
    Tu maîtrises l'allemand, l'anglais, le russe, le portugais, l'espagnol ?
    eh bien rends toi utile,
    qu'on voit si les humains de Berlin, Oxford, St Petersbourg, Porto ou Séville apprécient le post ou s'ils penchent pour une Corporation mondiale Jacobine, called The Total Empire

  41. 391
    ydaho dit:

    @ Jennifer : A propos d'hors la loi : 1200 "fossiles" a cannes contre ce film.. Demain ou plus tard, un bon chiffre dans les salles ! On oubliera les fossiles ! c'est comme ça, c'est l'histoire..

  42. 392
    ydaho dit:

    @ Mario : les coucou, pas les pies.. ;-)

  43. 393
    Darthé-Payan dit:

    @Ermler

    Peut-être mais il n'a point répondu aux commentaires de certains qui me mettent en cause et insinue pas mal de chose. Et là c'est fort regrettable ! A la limite de la diffamation !

    Je ne suis pas rancunier mais j'ai la mémoire longue. Je ne supporte pas le deux poids deux mesures !

  44. 394
    jennifer dit:

    Cher Ydaho

    Tu as une curieuse facon de parler de mes arguments. Je m'egosille pas, je cause :-).

    Mon but d'ailleurs n'est pas de provoquer quiconque car ils ne lisent meme pas car tu vois, c'est de la diversion, un combat d'arriere garde etc.. J'essaie comme dit Marj de leur ouvrir les yeux (elle avait un langage plus cru) car ils sont aveugles et se reveilleront trop tard: quand les progroms auront commence. Et comme des naifs ils diront: on ne savait pas!

    Alors j'essaie de leur faire savoir mais ils font monter ma tension avec leur deni (et c'est pas bon pour ma sante!).

    Le deni c'est etre complice du crime qui est en train de se produire sous nos yeux et avec leur consentement absolu. Pour eux le sujet du jour c'est la crise. J'arrive pas a comprendre cette indifference quand les choses sont si graves. Ils voient pas l'islamophobie montante. Ils nous parlent du FN, ils nous parlent du debat sur l'identite nationale mais ils ne font pas le lien avec ce qui se passe. Alors je leur demande, je demande a Hold-up que je respecte beaucoup, je demande a JLM: on fait comment pour combattre le FN? Franchement, on fait quoi contre leurs idees?

    Les belles declarations sur l'abstentionisme et la montee du FN ca ne suffit pas.

  45. 395
    Darthé-Payan dit:

    @Mario Morisi

    c'est quoi cette façon de faire, de procéder que tu me fais là ?

    Petite clique et après c'est moi l'insulteur !

    @ Webmestre

    Bonsoir
    Et là c'est quoi pour vous l'intervention de Mario Morisi, menaçant.
    Et les motes petite clique et tout le reste...

    A nettoyer ou pas ou alors le deux poids deux mesures !?

  46. 396
    JM dit:

    Tout d'abord, un vrai grand merci à vous Jean Luc pour votre enthousiasme et votre ténacité.
    Vos diverses interventions médiatiques nous invitent sans cesse à réfléchir, combattre, convaincre même dans une salle des professeurs de collège ZEP de banlieue seine et marnaise où les idées de gauche et de lutte sont de moins en moins répandues.
    Concernant les débats sur ce blog, je trouve navrant qu'une grande partie des discussions - parfois d'ailleurs caricaturales (écolo gaucho bobo contre républicain sectaire infiltré? : pour reprendre les termes de chacun) - tourne autour de l'éventuel abandon du nucléaire dans un futur plus ou moins proche d'une part autour de la loi contre le port de la burka ou du niqab ALORS QUE :
    La crise a frappé et frappe encore ; fermetures de sites, plans de licenciements.. laissent de nombreux ouvriers sur le carreau qui ne sont pas prêts de réunir leur 42/43/44 annuités qu'ils leur seront demandées pour prétendre à une retraite presque décente. Pendant ce temps, alors que les actionnaires et autres banquiers tradeurs s'enrichissent, les suppressions de poste dans la fonction publique en générale et l'éducation nationnale en particulier s'accentuent avec une complaisance médiatique insupportable. Pendant ce temps les grecs, portugais, espagnols......
    On fait quoi? quand? comment ? pourquoi?
    Toujours rien concernant Jean Luc Mélenchon dans l'humanité ce matin.. troublant et vraiment pénible!

  47. 397
    jennifer dit:

    ydaho

    Mais non ils vont remettre cela pour le cinquantenaire de l'independance de l'Algerie. Le revisionisme sevit. Les idees colonialistes reviennent. C'est un grand retour en arriere dans tout. Une regression incroyable.

  48. 398
    Pulchérie D dit:

    @ jennifer (394)

    Le Monde, 21 mai 2010

    Les sanctions contre Téhéran ne concerneront pas les ventes de missiles russes S-300 à l'Iran.
    Les contrats existants entre la Russie et l'Iran ne seront pas modifiés.

    Bonne nuit et à demain.

  49. 399
    Darthé-Payan dit:

    @ Jennifer

    Tu crois qui serait pas temps d'arrêter la guerre d'Algérie. Elle est finie depuis les accords d'Evian en 1962. Mais certains en France du côté de l'extrème droite d'une part et de certains communautaristes d'autres part sans parler de ceux qui veulent que la France républicaine s'autoflagelle en permanence pour se repentir des pêchés de son passé de puissance colonial. C'est toujours le français blanc moyen raciste, xénophobe, islamophobe, colonialiste qui menacent les "minorités" ethniques ou religieuses. A quand enfin la France, ses politiques,ses intellectuels, ses citoyens vont-ils grandir ?

  50. 400
    Hold-up dit:

    @ Jennifer

    " En gros l’antiracisme est passé de mode, comme disait Hold-up c’est un combat d’arrière garde " -

    Et bien chère amie, que vous arrive t-il pour déformer mes paroles ainsi ? De grâce vous rectifierez vos propos car cela ne me ressemble pas. J'ai cru m'étouffer en vous lisant. Mes messages écrits dans le billet antérieur étaient largement modérés sur la question du fichu intégral et je témoignais de ma capacité à évoluer pour ne pas ressembler à des statues de plâtres fussent-elle " républicaines ". J'étais contre l'instrumentalisation politique de l'UMP, contre une loi pour ne pas hurler avec les loups, contre la burqa (et oui !) et pas scandalisé ni suffoqué par la candidature de Ilham Moussaid. Il me semble avoir dit pas mal de choses annexes plus " subtiles ". Je n'ai pas voulu insister bien que j'ai oublié de citer nombre d'intellectuels de confessions musulmanes qui ne vous suivaient pas, mais alors pas du tout, sur votre opinion bloquée. Nous ne vivons pas aux States ni dans la monarchie communautariste Britannique, bien que pour de vraies raisons de racisme, il arrive que Villiers- le- bel s'enflamme parfois comme la ville de Bradford.
    Émeutes de Bradford en 2001: http://berthoalain.wordpress.com/2008/02/26/emeutes-de-bradford-juillet-2001/
    Villiers- le -Bel : http://blog.agone.org/post/2010/05/18/Le-proces-d-une-revolte

Pages : « 13 4 5 6 7 [8] 9 10 11 12 1317 »


Blog basé sur Wordpress © 2009/2015 INFO Service - V3 Archive