20mai 10

D'autoritaire à totalitaire l'union européenne. A propos des retraites! Vive l'euro faible!

Un moment dangereux

Ce billet a été lu 22 599 fois.

J'ai rédigé cette note partie dans l’hémicycle du parlement européen Strasbourg, partie dans le train entre Paris et Strasbourg, à l'aller, au retour et à l’occasion de ma navette pour participer mercredi soir à l’émission de "France Inter" animée par Thomas Legrand et Françoise Fressoz. L'extract résumé qui est fait de cet entretien dans "le monde" est sous la responsabilité de ce journal. Je ne l'ai pas relu. Ceux qui m'auront écouté où qui décideront de le faire sur "daily motion" apprécieront sa fidélité aux propos tenus. Il est question ici du moment présent, si grave, avec l’évolution malsaine du fonctionnement de l’union européenne, ses pratiques autoritaires et sa pente totalitaire. Puis j’analyse le plan du gouvernement sur les retraites en vous proposant des démonstrations par l’absurde de ses sottises. Et enfin je vous démontre l’intérêt de la dévaluation de l’euro. C’est le morceau que j’ai pris le plus de plaisir à écrire. Véritablement je jubile sur le thème depuis que mon précédent billet s’est vu confirmé de mille manières ! J’ai fait, de cette façon, une sorte d’introduction pour une analyse que je vais développer ensuite, de note en note, sur ce que je crois bon pour notre pays et que nous pourrions faire le moment venu.

Dans le moment, les gens censés de tous bords, voient bien monter, avec la contagion de la « crise », les dangers globaux que ce genre de séquences déclenche dans l’histoire. Mardi matin, au parlement de Strasbourg j’ai croisé Jean Marie Cavada qui est dans cet état d’esprit alors que nous ne siégeons pas du tout sur les mêmes bancs. Et combien d’autres ? Pas besoin d’être grands clercs. Juste un peu de culture politique et historique sont nécessaires. Ce que l’on nomme par euphémisme « la crise » se diffuse dans tous les compartiments de la vie en société. Et, comme c’est évident, elle reformate la politique et le fonctionnement des institutions qui en sont les organes humains. Par exemple, beaucoup notent la montée des partis extrémistes en Europe. Oui, c’est vrai. Mais que dire de la série des coups d’états sociaux et politiques qui se déroulent sous nos yeux et que nombre font mine de prendre pour des mesures d’évidences, de « bon sens économique » totalement neutres politiquement ? Je pense au programme infligé aux grecs. Une fois ces prémices avalées la suite est venue sans tarder. C’est la proposition inouïe de soumettre les budgets nationaux à la commission européenne pour accord  préalable à leur examen par les parlements nationaux. Bon nombre d’entre nous y ont vu une telle caricature de tout ce que nous avons dénoncé pendant le débat sur la Constitution européenne que dans les premières heures nous n’avons pas cru que telle était vraiment la proposition des eurocrates. Mais est-ce vraiment si surprenant ?

Vraiment nous ne vivons plus dans le même monde eux et nous. L’hégémonie culturelle du monétarisme et du libéralisme est intacte ici dans les institutions européennes et aussi sur les bancs parlementaires. Le doute n’existe pas. Ce sont des fanatiques. Jeudi en séance nous avons pu voir le socialiste français Liêm Hoang-Ngoc être contraint de demander le retrait de son nom de son propre rapport sur « la viabilité à long terme des finances publiques dans le contexte de la relance économique ». Les libéraux avaient amendé ligne à ligne tout son texte pour lui faire dire, point par point, verbe par verbe, le contraire de ce qu’il avait écrit ! A la sortie le texte a été transformé en une sorte de manifeste libéral grotesque et déshonorant de grossièreté ? Pourquoi infliger sans autre nuance ni compromis une humiliation pareille au rapporteur social démocrate, certes de gauche, sinon parce que ces libéraux sont des illuminés !

Les plus avancés suggèrent à présent une « gouvernance économique ». Mais sans se demander un seul instant quelle serait la légitimité démocratique d’une telle « gouvernance » si elle devait décider de mesures qui s’imposent aux peuples. Ce n’est pas le problème ici. La démocratie est seulement un argument anti chinois, anti Cuba, anti Venezuela et ainsi de suite suivant les saisons, les campagnes de collectes financières des ONG spécialisées et les cycles de l’administration américaine. Exemple. Après un débat verbeux sur les causes et les solutions à la crise actuelle, la même assemblée vote une aide à l’Ukraine en décidant de la conditionner à la surveillance de l’application par ce pays des injonctions du FMI et de la banque mondiale ! Le dixième de cette arrogance de la part de la Russie aurait immédiatement mobilisé « reporters sans frontières » et toutes les agences américaines d’aides aux « révolution orange », «  révolution pourpre » et ainsi de suite. Mais cette prétention aveuglée à décider de tout sans discussion possible, au nom de l’évident modèle unique, se conjugue à présent a un niveau de brutalité sociale administrée d’en haut et du dehors qui fait muter l’ordre politique. Il passe de l’autoritaire au totalitaire. Autoritaire parce que procédant d’une volonté sans légitimité démocratique et accompagné de mesures de coercition. Totalitaire parce qu’elle impose la mise au silence au propre et au figuré de tout ce qui serait en état, qu’il le fasse ou  non d’ailleurs, de perturber la logique du système. Dorénavant la démocratie est réellement perçue comme la perturbation majeure potentielle pour le système. Ainsi s’accomplit dans des conditions imprévues le destin potentiel de ce que nous avions nommé « l’ordre globalitaire ». Ce système qui a mis à ses normes tous les domaines ne s’encombre même plus des apparences si celles-ci doivent être si peu que ce soit une faille par où la contestation pourrait passer. Les parlements nationaux, même corsetés par de traités iniques comme le traité de Lisbonne, sont encore trop poreux aux cris de la société. Ils sont l’ennemi pour le système. Cette pente anti démocratique s’accélèrera à mesure que l’instabilité financière s’accroitra. Le moment venu, il est inéluctable qu’elle passe à l’usage de la force.

Le danger se voit. L’avantage ne doit pas être méconnu. Car si de telles mesures et de telles violences peuvent être commises contre le quotidien des peuples, c’est alors une école qui introduit dans les esprits de nouveaux réflexes. Il nous sera plus facile le moment venu de réquisitionner, socialiser et punir les récalcitrants. Chacun y verra la réplique en sens inverse infligée au petit nombre de ce qui la veille était appliqué au grand nombre !  Aujourd’hui, proposer de nationaliser les banques  est acclamé dans nos réunions. Planifier le progrès et la reconversion écologique du modèle productif de même. Il y a peu encore ce n’était pas du tout l’ambiance et le scepticisme régnait dès qu’il était question de « dépasser », transformer le système et davantage encore s’il était question de le révolutionner. Ce temps est déjà passé. Dès lors l’idée d’un gouvernement de Front de Gauche ne soulève plus de problème de principe quand au fond de son programme. Personne ne dit plus que c’est une prétention illégitime. L’objection question qui pèse est la  crédibilité électorale. C’est pourquoi une fois sortie de son ancrage dans la ritournelle du vote utile, le poids du PS à gauche n’est plus insurmontable. A condition bien sur d’en avoir l’ambition. A condition aussi d’en assumer la responsabilité c'est-à-dire d’avoir un comportement qui en témoigne. Cela signifie avoir autre chose a opposer à son hégémonie que des querelles byzantines de groupuscules, des injures d’un autre âge, pour ne rien dire des pudeurs de comédie contre les dangers de la personnalisation que l’on s’interdirait au niveau national pour les pratiquer plus ardemment que jamais au niveau local. Car tout cela condamne au rôle médiocre de force d’appoint. Et cela le tout venant le sens et le sais au premier coup d’œil. Dans la crise ce qui compte c’est ce qui est fort, sait où il va et en assume les conséquences.

Le gouvernement ménage ses effets pour entrer dans le vif de sa réforme des retraites. Peut-être pour ne pas perturber le congrès de la CFDT que des annonces trop claires radicaliseraient. Ce qui a été annoncé laisse en effet une drôle d’impression d’inachevé. Evidemment je savoure de constater que notre communiqué à l’issue de la rencontre avec Woerth avait correctement interprété le contenu de l’entretien : l’essentiel du plan repose sur l’âge de départ légal. Mais avant d’entrer dans cet aspect il faut noter un comique de situation. Le plan actuel situe son horizon vers 2020 ou 2030. Hum ! Primo ce n’est déjà plus les délires pour 2050 de la bande du Conseil d’orientation des retraites (COR). Tout de même 2020 ou 2030 ce n’est pas pareil puisque c’est plus ou moins dix ans. On parle donc alors de besoins de financement oscillant entre 45 ou 70 milliards par an. Une paille que cet écart de 25 milliards, sans doute… Mais ça nous fait de l’air par rapport aux 100 milliards avec lesquels ont nous a battu le tapis pendant toutes ces semaines. Et bien sur c’est sans commune mesure avec les 2600 milliards évoqués par le journal « Le Monde ». Une autre drôlerie est que le plan propose cet horizon de 2020. Ce qui est drôle c’est que ce soit le gouvernement dirigé par monsieur Fillon qui le propose. Car le monsieur Fillon, alors ministre en 2003, avait déjà réformé la loi sur les retraites en 2003 ! C’était la « der des der » ! Dans l’exposé des motifs de sa loi  il était extrêmement catégorique: « le projet de loi présenté par le gouvernement permet de rééquilibrer le système d’ici 2020 ». Tel quel ! Peut-on croire que les qualités de prévision du monsieur ce soient améliorées, compte tenu de ses exploits précédents ?

Parlons de cet âge de départ repoussé. Depuis le début de notre campagne sur le thème nous pointons l’absurdité qui consiste à penser la question des retraites indépendamment des autres paramètres qu’elle affecte directement. C’est une question globale que pose l’âge de départ à la retraite. Prenons un exemple : le niveau de santé des populations retraitées. Plus ils partiront tard plus ils seront usés. Par conséquent c’est autant de soins plus lourds, plus tôt supplémentaires. Autre exemple : les fonctions sociales accomplies par les ainés, dorénavant retenus, qui entreront dans la sphère marchande et pèseront sur les budgets familiaux. Et ainsi de suite. Je me souviens avoir soulevé régulièrement la question toute bête suivante : que ferez vous de ceux qui ne seront ni a la retraite ni au travail ? En effet c’est un fait bien connu que le taux d’emploi des 55/64 ans est de 38%. On vire beaucoup les seniors dans les boites. Les gens ne sont plus au travail par contrainte et non par gout. Je sais bien qu’il s’agit d’une moyenne avec de très fortes variations par tranche d’âge. Mais quand même ça donne une idée.  Par conséquent il est facile de répondre à ma question. Ceux qui ne seront ni à la retraite ni au travail seront au chômage.

Combien ça fait de monde ça ? On peut faire un petit calcul d’évaluation en allant glaner des chiffres. Le nombre des départs à la retraite est aujourd’hui autour de 350 000 par an. Trois ans de plus avant le départ égale 1,05 millions de personnes. Si on reporte la proportion moyenne actuelle au chômage avant la retraite cela veut dire que les deux tiers de ces gens seront au chômage. Ca fait 650 000 personnes. Combien ça coute en indemnisation ces chômeurs ? On peut encore faire un calcul à la louche. L’allocation moyenne actuelle est de 13 000 euros par ans. Donc pour cette nouvelle armée de chômeurs ca fait un cout supplémentaire de 8,4 milliards d’euros pour les Assedic. Regardez bien ce chiffre ? C’est le doublement du déficit actuel de l’assurance chômage ! Une trouvaille non ? On se colle un super bond du chômage, et 8 milliards de déficit. Et tout ça pourquoi ? Pour boucher un trou évalué en année ordinaire, hors crise, à…. 5 milliards ! Dépenser 8 pour payer cinq, voila une gestion intelligente mon cher Ubu !  Et encore, on ne dit rien ici du fait que ce genre de situation, soit au chômage soit au boulot après soixante ans, ca n’arrange pas la santé ! Combien ca va couter à l’assurance maladie?

Zut, les gens sont mêmes capables de mourir plus tôt ! Ce qui serait assez logique, vu que l’allongement de l’espérance de vie doit aussi, quand même, au départ à la retraite qui adoucit la vie au moment où l’organisme est le moins résistant. D’ailleurs ça se lit dans les chiffres parce que l’espérance de vie sans handicap de santé est en moyenne à 63 ans pour les hommes. Paradoxe : est-ce que le raccourcissement de l’espérance de vie permettra de ramener l’âge de la retraite à soixante ans ? Ce n’est pas une blague ! Ce serait l’application inversée du prétendu théorème « plus on vit vieux plus il faut travailler longtemps » ? Qu’en pensez-vous ? Ca tourne à la farce cette affaire ! Et pourtant, oui, figurez vous, c’est écrit dans la loi de 2003. Elle oblige à cotiser un nombre d’année double de l’espérance de vie moyenne après l’âge de départ à la retraite !  Si cette durée se réduit, le nombre d’années de cotisations réduira d’autant ! Je n’évoque tous ces paradoxes que pour mieux souligner l’absurdité des raisonnements purement comptables appliqués au déroulement d’une vie humaine. Comme s’il ne s’agissait plus de personnes réelles, nos pères et mères, nos conjoints, nos enfants, nos anciens et nos bébés,  mais juste de chiffres abstraits. Les chiffres appliqués à ces réalités pour les découper en morceaux irréels forment un chemin d’humour noir indépassables. Rions de la sottise de ces fous qui nous proposent des plans aussi ridicules. Faisons une proposition chiffrée dans leur style. Les gens réalisent les deux tiers de leur dépenses maladie dans les six mois qui précédent leur morts. Incitons les  à faire des économies en mourant six mois plutôt en bonne santé ! S’ils avaient par-dessus le marché le bon gout de mourir bien avant l’âge moyen actuel ils permettraient d’abaisser l’âge de départ à la retraite des suivants.

Les bizarreries de ce plan gouvernemental ne s’arrêtent pas là ! Donc, le gouvernement prétend que ce recul de l’âge légal est la solution financière pour le retour à l’équilibre du financement des retraites. Ah ! Est-ce vrai ? Il faudra qu’il le démontre, le crayon à la main ! Car pour l’instant, quand se reporte au rapport du COR, on y lit que le recul de l’âge légal de départ de 60 à 63 ans ne permettrait de couvrir que la moitié de la somme nécessaire en 2030 ! Zut alors ! Monsieur Fillon se sera encore trompé dans ses prévisions ! Son plan ne règle rien pour « 2020 ou 2030 ». Emmerder tant de monde, fiche une telle pagaille martyriser tant de gens, creuser tout ce déficit à l’assurance chômage, pourrir la santé de tant de personne que nous connaissons personnellement : tout ça pour rien !  C’est trop bête, ça, monsieur Fillon !

Nous sommes des brutes en matière d’économie, tandis que les belles personnes sont très intelligentes et subtiles. Nos solutions ne valent rien, elles sont  irréalistes et dangereuses. Au contraire, celles des importants sont non seulement justes mais les seules possibles. Pourtant en quelques jours, après tous les cris d’orfraie et les grosses larmes de crocodile versées sur la baisse de l’euro des voix de plus en plus nombreuses s’expriment pour dire avec les formes appropriées ce que j’ai écrit ici, avec d’autres à gauche, dans mon style de barbare à ce sujet : la baisse de l’euro est une bonne chose. Elle nuit aux rentiers, tant mieux et profite à l’économie réelle productive, tant mieux. Bien sur, je veux souligner que cela s’entend dans le cadre du  fonctionnement du modèle économique actuel  fondé sur le libre échange généralisé que je conteste radicalement par ailleurs. Ce que je veux démontrer c’est l’absurdité totale du système de pilotage de la machine y compris du point de vue de ceux qui comptent en profiter sur le dos de tout le monde.

 

Les eurocrates en particulier signalent leur insondable sottise et les limites intellectuelles de leurs cervelles de perroquets quand ils continuent à psalmodier le catéchisme monétariste. « Le Figaro » aussi il est vrai ! Une pensée économique en pilotage automatique! Ca prouve que le Serge Dassault n’a pas beaucoup d’influence sur les pages saumons de son canard ! Car je doute que la baisse de l’euro handicape la vente des Falcone où celle des Rafales ! En tous cas tous les grands prêtres de l’austérité indéfinie ont l’air pas mal désuet ces temps. Ces gens veulent bloquer ou baisser les salaires directs et différés, diminuer les revenus sociaux, augmenter la productivité sans trêve et accroitre leurs prélèvements privés sans pause. Les gouvernements qui les écoutent maintiennent toutes les manettes rigidement bloquées ! Que reste-t-il pour respirer, dans la logique de ce modèle ? Seulement de s’accrocher à la dynamique extérieure, les dépenses des autres, dans les autres pays. Etroite fenêtre. Mais quand même ! Ca laisse une belle marge ! Le commerce international de l’Europe c’est 40 % du commerce extérieur de ses composantes.  Baissons la monnaie pour mieux rivaliser avec les autres et vendre moins cher ! Pas question hurlent les rentiers, gorgés d’avoirs pillés en euros ! Ceux-là tueraient leur propre mère pour un taux de change fort. Plus aucune respiration n’est alors possible. Juste des sacrifices sans fin, un taux de croissance anémique mais des bons gros sous, aussi solides que des lingots d’or ! Heureusement nous sommes là, nous, les défaitistes de l’euro, les sans orgueil monétaire, les tireurs dans le dos des rentiers ! Notre impunité est garantie. En effet personne ne peut sortir de l’euro, ni chez ceux d’en bas car les dettes resteraient libellées dans la monnaie dans laquelle elles ont été financée, c'est-à-dire en euros. Asphyxiant ! Faillite garantie. Et personne ne sortira chez ceux « d’en haut » car tous ses voisins seraient ruinés et comme le commerce extérieur de chaque pays est pour l’essentiel entre pays européens…tout le monde est coincé ! C’est exquis !

Pourquoi la baisse de l’euro est elle une bonne chose et non une mauvaise ? Parce que sans faire un effort de plus, sans mouiller la chemise d’une goutte de sueur supplémentaire, on gagne en compétitivité sur les marchés mondiaux.  Le journal gauchiste bien connu, « les Echos », note même, comme un écho à ma dernière note que cette « baisse est « une des rares bonnes nouvelles par les temps qui courent » selon Jean-Michel Six, économiste Europe chez Standard and Poor’s. Ce dernier note avec malice qu’il est en train de se passer exactement ce que les détracteurs  de l’euro croyaient désormais impossible à cause de la monnaie unique : une dévaluation de fait de la monnaie européenne. La Grèce notamment n’aura pas besoin de sortir de l’euro pour retrouver de la compétitivité car la chute de l’euro lui a déjà fait atteindre cet objectif ». Vous avez bien lu mes chers lecteurs. Sans un effort de plus les grecs ont déjà comblés les gains de productivité que les eurocrates et docteur FMI comptaient leur faire cracher à coups de gourdins, avec du sang et des larmes ! Ce qui est vrai pour les grecs est vrai pour toute l’Europe.

Une baisse de dix pour cent du taux de change de l’euro entraine au bout de deux ans une hausse de 5 points de pourcentage des exportations. Ce qui augmente le produit intérieur brut de un point de pourcentage sur la même période. Un point ! Jusqu'où peut-on envisager de faire baisser l’euro ? J’ai écrit ici que l’on devait se souvenir du démarrage de l’euro en 1999  à 1,17 dollars avant de passer en 2000 au taux de 0, 88 dollar pour un euro. Sous la main de fer de la politique favorables aux rentiers et aux spéculateurs ce taux de change est monté jusqu’au niveau irresponsable de 1,60 dollar pour un euro ! Tout ce qu’on achetait aux américains, où à n’importe qui vendait en dollar, valait deux fois moins cher ! Evidemment tout ce qu’on leur vendait valait deux fois plus cher ! Le rentier jubilait, le producteur s’étouffait. Pas malin comme combine. Alors, avais je écris ici, moi qui ne suis pas un économiste mais juste un citoyen un peu éclairé, ayant lu mes classiques altermondialistes, on doit envisager de descendre jusqu'au niveau le plus bas, pas plus loin que celui déjà atteint (un moment de modération utile à ma démonstration) pour se donner de l’oxygène. Ricanements de maints biens pensants, toisant les misérables marxistes dépensiers irresponsables figés dans leurs archaïsmes. Et maintenant quelle évolution ! C’est presque une révolution intellectuelle ! Certes l’archi archaïque « Figaro » hurle au meurtre dans ses pages saumons! Mais je le trouve bien isolé ce matin ! Le gauchisme monétaire souffle à pleins poumons dans les bonnes feuilles du capital. Violente conversion. Ainsi le journal néo-bolchevik « Les Echos », interroge une néo-anarchiste hirsute, Agnès Bénassy-Quéré, directrice du centre d’études prospectives et d’informations internationales. Il lui pose la question : «jusqu’où l’euro pourrait-il baisser ? » Et voici la réponse : « Pourquoi pas jusqu'à son niveau le plus bas historique à 0,82 dollar en 2000 ? Je pense qu’il n’y a pas de plancher : si la zone euro va mal il faut que l’euro baisse. » Et voila qui est dit ! Savourez, vous autres qui me lisez !

Du moins vous direz vous que je ne vous induis pas en erreur autant que les pitres prétentieux de la pensée unique avec leurs remèdes de cheval qui ne marchent pas. Et maintenant, vérifions s’il vous plait. Ne croyons rien sur parole. Si c’est vrai que la baisse de l’euro relève le niveau de l’activité, vu que la baisse de l’euro est constante depuis décembre 2009, ca doit se constater sur le niveau des ventes à l’étranger, nos bienfaisantes exportations, non ? Voyons ! Hourra ! Partout la hausse des exportations européenne se vérifie : chez ces gros cachotiers d’allemands, Italie, Espagne, et même Portugal ! Et dire que personne ne nous en parlait !

Et nous, et nous, les français ? Hourra !  Nous aussi ! Le premier trimestre s’est traduit par un boum de 16% des exportations vers l’Asie et de 23% vers l’Asean ! Dire qu’on nous avait caché tout ça pendant que le journal « Le Monde » et sa bande de déclinistes professionnels nous fouaillaient tous les jours avec des « retards français » de toutes sortes ! Là où le désespoir va changer de camp c’est quand ils vont devoir constater à regrets que sans un « sacrifice courageux » supplémentaire d’avantage acquis, ces fainéants de français vont produire 0,7 points de plus cette année puis 0,8 point de plus les deux années suivantes selon les analystes. Rien que cela produira, en dépit de notre école qui ne vaut rien, de notre culture de la grève et de nos privilégiés de fonctionnaires 40 000 emplois de plus en 2010. Je conclu ce chapitre sur une traduction du journal d’ultra gauche « Financial Times » parue dans le journal trotskiste français « La Tribune ». « Le Financial Times de Londres titre ainsi l’un de ses éditos de son édition de lundi « il n’y a aucune honte à ce que l’euro baisse » Et d’ajouter : « c’est même une bénédiction pour la zone euro, d’autant que la prétendue faiblesse de l’euro doit être mis en perspective. Souhaiter un euro fort quand la croissance est au point mort, c’est faire preuve d’une arrogance qui s’apparente a de la perversité ». Salut les pervers du Figaro!  Surtout que la Tribune de son côté titre son papier : « Malgré sa baisse, l’euro reste surévalué » ! Dégonflons la baudruche des rentiers, camarades ! Pas d’hésitation ! Les trois meilleures années les plus récentes, en France, pour l’emploi et pour les comptes publics et sociaux, tous passés à cette époque au vert, sont celles du gouvernement Jospin entre 2000 et 2002. Ce sont aussi les trois années où l’euro s’échangeait en dessous de la parité un euro un dollar !

Dès lors revenons à nos marges de dévaluation utile. De combien raboter ce gros prétentieux d’euro sans exagérer ? Si on suit le raisonnement de la gauchiste Agnès Bénassy-Quérré qui dirige le centre d’études prospectives  et d’informations internationales, passer de 1,2 dollar pour un euro actuellement à 0,88 c’est 35 % de baisse ! Et nous avons lus que Standard and Poor’s dit que 10% de baisse de la monnaie unique c’est 1 point de PIB supplémentaire. Par an ! Donc là il y en a pour trois points et demi sous le pied! Une croissance de 3,5 % ! Mazette ! Mais bigre, c’est le double de ce que prévoit dans l’hypothèse la plus favorable notre cher COR dans ses prévisions pour assurer le financement de notre système de retraite en 2050 ! Hé ! Hé ! On n’a pas finit de rire ! Oui, mais une dévaluation de 35% de l’euro ce serait énorme ! Vraiment énorme, non ! Pas de panique, les amis ! On l’a déjà fait et vous n’en êtes pas morts, loin de là. Entre le pic à 1,6 dollar pour un euro pendant l’été 2008 et le niveau actuel, c’est précisément 35% de dévaluation. En partant des 1,2 dollar actuels  pour un euro pour revenir au niveau de 0,88 dollar pour un euro comme en 2000, c’est pile poil la même chose : 35% ! Entre le pic absolu et le creux le plus profond déjà observé, nous sommes donc exactement à mi-chemin. La marge est là ! Courage, camarades, dégonflons la baudruche !


807 commentaires à “Un moment dangereux”

Pages : « 15 6 7 8 9 [10] 11 12 13 14 1517 »

  1. 451
    argeles39 dit:

    @ Descartes

    Je respecte tes arguments, même si je ne les partage pas à 100 %.
    Pour tout de dire je n'ai aucune certitude dans ce domaine, pour moi il n'y a pas "d'étrangers" ,mais des êtres humains qui habitent la même planète que moi, sans doute parce que je suis moi-même un immigré et que je suis reconnaissant que la France nous ait accueillie sans test ADN, même si nous avons du supporter pas mal d'humiliations pour nous intégrer, à commencer par vivre comme des bêtes sur les plages du Languedoc.
    Depuis des millénaires nous sommes déjà un peuple "mélangé", et notre culture est un agrégat de plusieurs cultures. A titre d'exemple, les Arabes sont restés 7 siècles en Espagne, leur influence dans le domaine des arts, des mathématiques........ a été considérable sur toute l'Europe.
    Ce que je voulais dire c'est que à force d'agiter la Burka, on risque de nourrir un phénomène ultra marginal qui pourrait s'éteindre de lui même (je ne crois pas que toutes les jeunes musulmanes aient réellement envie de vivre en Burka). Faire de la publicité à la Burka c'est risquer de susciter des réactions (il y aura plus de Burka car ce sera un mode d'expression pour des populations qui vont se sentir d'avantage exclues et stigmatisées...).

  2. 452
    Darthé-Payan dit:

    @ Tous

    (suite)

    Maintenant, je vais aborder ce que Jean-Luc Mélenchon a proposer faire de l'inflation pour tuer la rente et la dette.

    Mais avant cela, je voudrais vous pralez des effets positifs et des effets négatifs de l'inflation.

    Parmi les effets positifs
    L'inflation allège les dettes des agents économique (ménages, entreprises, Etat, collectivités locales). Le coùt réel de l'endettement diminue; Elle favorise l'emprunteur défavorise le prêteur.
    L'inflation améliore la rentabilité financières des firmes (l'entreprise fait appel au financement externe. Les taux de profit internes sont supérieurs au taux d'intérêts des capitaux emprunttés).

    Maintenant passons aux effets négatifs
    Il y a une pertubation macro économique des revenus (tous les agents ne peuvent faire évoluer leurs revenus à la même vitesse que l'inflation : salariés, retraités, pensionnés, chômeurs, éttudiants, petit commerce, etc...).

    il y a développement de l'incertitude : les prévisions économiques sont plus difficiles à prévoir, la croissance est plus fluctuante, plu improbable, plus imprévisible.

    Et puis il y a la spirale de l'inflation. Oui l'inflation génére de l'inflation.

    Exemple :
    Augmentation des salaires entraine augmentation des coûts de production
    Augmentation des prix entraine revendications salariales
    Augmentation des matières premières antraine augmentation des produits intérmédiaires et finis
    Augmentation des prix entraine baisse de l'épargne
    Augementation des taux d'intéret entraine augmentation des coûts financiers pour les entreprises.

    La proposition de Jean-Luc Mélenchon de faire de l'inflation même modérée et maitrisée met une inflation décidée affectera les marchés et entrainera des dysfonctionnement de ces marchés et donc de l'économie.

    Est-ce que l'on effectuer de l'inflation par l'injection de monnaie (monnaie papier par exemple). Un gouvernement ne peut plus vu que depuis Maastricht et repris par le Traité de Lisbonne, la monnaie est de la compétence des BC et du SEBC et comme il y a monnaie unique c'est la BCE qui gère la monnaie et que cette BCE est totalement indépendante ef fait de son objectif principiel la lutte contre l'inflation. Il en ressort que s'il l'on veut faire de l'inflation par la monnaie il faut sortie de l'UE et de la BCE et retrouver toute la souveraineté notamment monétaire (battre monnaie, contrôle des changes, leviers des agrégats, dévaluation compétitive...).

    Si c'est par l'injonction de monnaie par déficit budgétaire c'est ce qui est en cours. La France est à 7 % ddu PIB pour le déficit du budget de l'Etat. Rappel des critères de Maastricht : 3%.

    (à suivre)

  3. 453
    Descartes dit:

    @jcmig (#434)

    Je ne suis pas libertaire, ni un écolo borné mais je suis pour une évolution des mentalités en ce qui concerne la façon d’enseigner et des rapports entre enseignant et enseigné. Je suis contre les centrales nucléaires qui pourrissent notre paysage, nos terres et surtout la terre des autres.

    En d'autres termes, tu n'est ni libertaire ni écolo borné. Mais tu partages les opinions des libertaires et écolos bornés. Dont acte. J'avoue que je suis particulièrement surpris par ton commentaire sur "les centrales nucléaires qui pourrissent (...) nos terres et surtout la terre des autres". C'est qui le "nous" de "nos terres" ?

    Tu vois, j’appartiens à une troupe de théâtre amateur et nous préparons une pièce « fin de terre » de Georges De Cagliari, une fiction écologique mais qui montre bien l’absurdité de l’homme.

    Ça fait plaisir de voir que les écolos adhèrent toujours aussi fermement à l'humanisme des Lumières...

  4. 454
    4 Août dit:

    Il aimerait bien gonfler la TVA, en lui donnant un vernis social ou écolo: elle frappe tout le monde et rapporte gros. Mais cela raviverait le débat sur l'impôt de la rente et du capital. Trop dangereux. Il a été élu parle peuple mais pourles rentiers et les grandes entreprises. Pas question de trahir ce pacte électoral-là. Jeudi, Nicolas Sarkozy s'est donc résolu à livrer ses premières recettes d'austérité pour réduire les déficits : la guerre des classes est de retour.

    http://www.marianne2.fr/Crise-Sarkozy-ne-veut-pas-trahir-les-rentiers_a193102.html

  5. 455
    jean-jacques dit:

    Ne perdons pas de vue que l'objectif est de battre la droite en 2012. A cette fin il faut proposer une alternative crédible, c'est pourquoi il faut saluer les propositions du PS en matière de retraite.
    Il y a au moins un projet alternatif à celui du gouvernement, certes le compte n'y est pas, c'est insuffisant ! mais c'est déjà une base de discussion à opposer au rouleau compresseur Sarkozyste.
    Parce que c'est bien joli de critiquer camarades, mais quel est le projet du PG ?
    N'oubliez jamais que c'est au peuple qu'il faut s'adresser ! et de nombreuses questions attendent des réponses concrêtes :
    prise en compte de la pénibilité (55 ans, 60 ans ?), définition des métiers pénibles, mieux répartir les richesses et atteindre une certaine équité pourquoi ne pas fixer une pension minimum égale au smic et un plafond égal à 4 fois le smic ? etc...
    Alors jeudi je serai gréviste, encore une fois, mais ne nous faisons aucune illusion, ce sont les gros bataillons de la fonction publique et des entreprises publiques qui fouleront le pavé, les salariés du privé pour des tas de raisons n'y seront pas. Et le gouvernement aura beau jeu de nous renvoyer dans nos filets.
    Voilà pourquoi dans ce contexte j'applaudis Martine Aubry de proposer le début de quelque chose et il serait bon que dans le camp de la gauche au sens large on cesse de se cogner dessus.
    Le socialiste n'est pas l'adversaire, il y a trop de commentaires hostiles sur ce blog ! ah si Jaurès était parmi nous !
    La lecture de l'Histoire socialiste de la Révolution Française devrait nous inspirer et éclairer notre chemin !
    Le peuple dans sa sagesse est profondément attaché aux valeurs universelles de la République n'en déplaise à certains ! et si le FdG veut émerger c'est la seule voie possible car c'est justement celle que le PS a laissé en cours de route et je le déplore !

  6. 456
    4 Août dit:

    @ Webmestre

    Bonjour, que se passe-t-il ? Mes posts sont de nouveau bloqués sans raison, même si le post précédent a été validé...

  7. 457
    argeles39 dit:

    @jean ai marre (#428)

    Nous savons que tous les mouvements de notre société passent par le plein emploi

    Voir la conférence de Paul JORION à Québec, dont je reproduis de mémoire (pardonnez que ce ne soit pas exact à la virgule près) un passage :
    Quand j'étais enfant on pensait que en l'an 2000 il n'y aurait presque plus de travail (informatisation et automation des processus de production), mais que nos revenus seraient assurés car le produit des machines serait distribué équitablement. Nous étions naifs, ces revenus sont distribués à ceux qui ont investit dans ces nouveaux modes de production, et ceux qui sont exclus du mode production sont aussi exclus des revenus.

    Au delà des grands mots, de grandes déclarations, qui va proposer un plan industriel ? Qui va mettre en place les conditions pour développer les entreprises à fortes valeurs ajoutées ?
    C'est effectivement une question majeure, mais il faut aussi poser la question du partage du travail et des revenus.

  8. 458
    Descartes dit:

    @argeles39 (#453)

    Pour tout de dire je n’ai aucune certitude dans ce domaine, pour moi il n’y a pas « d’étrangers »,mais des êtres humains qui habitent la même planète que moi,

    Tu pousses vraiment loin la négation des réalités. Ces êtres humains qui habitent la même planète que toi ne sont pas une masse indifférenciée. Ce sont des gens qui se sont regroupés pour former des sociétés, qui se sont donnés des règles, des interdits, des symboles, des cosmogonies qui sont toutes différentes. Tu ne peux pas effacer d'un revers de manche le problème des rapports entre ces différences. Nous appartenons à une culture, qui nous a faits tels que nous sommes, et nous sommes "étrangers" à toutes les autres. C'est un fait.

    sans doute parce que je suis moi-même un immigré

    Ca n'a rien à voir. Je suis moi aussi un immigré, et je ne partage absolument pas cette idée qu'il n'y aurait pas d'étrangers.

    Depuis des millénaires nous sommes déjà un peuple « mélangé », et notre culture est un agrégat de plusieurs cultures. A titre d’exemple, les Arabes sont restés 7 siècles en Espagne, leur influence dans le domaine des arts, des mathématiques…….. a été considérable sur toute l’Europe.

    Ça n'a rien à voir. Le fait qu'il n'y ait pas de cultures "pures" n'implique pas qu'elles ne soient pas différentes. Notre culture n'est pas un "agrégat de plusieurs cultures", c'est une synthèse. Ce n'est pas les ingrédients qui font la différence, ce la manière dont ces ingrédients ont été incorporés. Ce n'est pas parce que nous avons incorporé l'algèbre arabe dans notre culture que la culture arabe cesse d'être différente de la notre.

    Ce que je voulais dire c’est que à force d’agiter la Burka, on risque de nourrir un phénomène ultra marginal qui pourrait s’éteindre de lui même (je ne crois pas que toutes les jeunes musulmanes aient réellement envie de vivre en Burka).

    Tu veux dire que les jeunes musulmanes n'ont pas envie de porter la burqua, mais pourraient se mettre à la porter rien que pour faire chier le monde en réponse à un débat public ? Faut pas prendre les gens pour des imbéciles... on est en train de parler d'adultes, pas d'adolescents rebelles.

    Faire de la publicité à la Burka c’est risquer de susciter des réactions (il y aura plus de Burka car ce sera un mode d’expression pour des populations qui vont se sentir d’avantage exclues et stigmatisées…).

    D'expression de quoi ? Encore une fois, on ne parle pas d'adolescents qui mettent des épingles à nourrice dans les oreilles pour scandaliser papa-maman. On parle d'adultes. Si tu crois vraiment qu'une population adulte est prête à porter une burqua (dont tu admets qu'elle n'en a pas envie) pour "exprimer" quelque chose... c'est qu'il y a vraiment un problème.

  9. 459
    Le webmestre dit:

    @4 Août
    Je n'en ai pas la moindre idée.
    J'avais désactivé l'anti-spam qui vous bloquait systématiquement malgré le fait que vos posts soient tout aussi systématiquement réintégrés et validés.

    Comme nous venons d'être victimes d'une petite attaque de spam, bien que cela ne représente aucun danger, je l'ai réactivé.
    Et bien entendu, aux même causes les mêmes effets, ça recommence.

    En première analyse, cela peut provenir de votre pseudo, de votre mail ou de votre IP, pour lesquels Akismet a reçu dans sa base de données collaborative des indications de suspicion.
    Votre Ip semble hors de cause puisque vous me dites ne pas être bloqué ailleurs.
    Votre pseudo peut être la cause, en raison de son contenu générique ayant bien pu se retrouver sur-représenté dans certains spams, mais je doute.
    Mais à mon avis, votre mail est plus probablement la cause du rejet par Akismet, pour des raisons que je ne peux bien entendu pas expliciter sans le dévoiler.
    J'ai par ailleurs un doute sur sa validité, mais peut-être me trompé-je. Dans tous les cas, je pense qu'il vous suffit de le remplacer par un autre pour que cessent les soucis.

  10. 460
    emma78 dit:

    456
    A 4 Août (post 456)

    Contrairement à ce que tu avances, je pense que la TVA'sociale'va revoir le jour: c'est un impôt invisible qui pénalise les revenus les plus faibles.

    Il est à noter que NDA (cf. Marianne de la semaine dernière) est aussi pour cette TVA'sociale'laquelle va remplir les caisses de l'ETAT ; à part son nom, cette TVA ne servira pas à la redistribution sociale cad pour aider les plus pauvres.

  11. 461
    barboux danielle dit:

    Quelle analyse de genie!
    quoi dire de plus tout est dit dans votre billet!
    poursuivez ainsi, leur défaite sera à la hauteur de la victoire des Fraçais qui souffrent de leurs attaques perpétuel du contrat social issu du front populaire

    FRONT POPULAIRE = Front de Gauche = FIN DU LIBERALISME FINANCIER

  12. 462
    jean 28 dit:

    J'ai lu avec attention le post 437 d'Alain Chancogne;

    Je rejoins son contenu.
    Autant ce blog peut être intéressant dans ses analyses, autant ses intervenants qui tournent entre eux, consument notre temps et polluent cet espace.
    Les attaques continuelles contre le PG m’irritent particulièrement, car ce n’est pas ici le lieu adéquat ; jusqu'à même prononcer « la constitution d’un nouveau parti qui balayera le PG » ; Ce D-P que je découvre est particulièrement repoussant, surtout avec le webmestre ! Que vient-il cracher son venin sur ce blog sinon rejetter des sympathisants.
    Je suis de sensibilité communiste et, adhérent au PG.

    Je n’ose plus communiquer l’adresse de ce blog de Jean-Luc Mélenchon à mes amis tellement l’image de ces démolisseurs ternit et nuit au PG et, en définitive au FdG.
    Je vais faire comme Alain Chancogne, je continuerai à suivre sur ce blog les écrits de Jean-Luc Mélenchon parce que ses analyses et ses arguments me sont utiles dans ma vie militante au contact de la population (comme hier sur le marché d’une petite ville d’Eure et Loir (Nogent –le-Rotrou) au tractage de 2 heures sur les retraites pour préparer une assemblée pour mardi 25)
    Je me suis engagé pour faire changer les choses. Comme sportif lorsque je rentre sur le terrain c’est pour gagner, (en cela je m’inspire de Brecht) ce qui n’est pas le cas il me semble du défaitiste Descartes !
    Partout j’avance l’idée que Jean-Luc Mélenchon sera présent au 2ème tour parce que je veux lever un véritable espoir, le PC dans sa grande époque nous faisait rêver, maintenant c’est fini ;
    Faisons que le PG et son leader nous fasse rêver à une possible victoire !
    Bon courage à vous tous dans votre vie de militant !
    A bientôt dans une prochaine manif !

  13. 463
    TOTO dit:

    Bonjours,
    jennifer

    ses normal que l économie US ceux transforme ainsi, je sait faut qu ont rappel l histoire encore une fois regardons depuis la seconde guerre mondial que ses t il passer la bas ?
    un homme avez prévenue,avez alerter qui la écouter ?
    personne, aucun médias même n en parle encore aujourd huit et pourtant quel homme :
    discours d'adieu du président.. Eisenhower
    http://leweb2zero.tv/video/t3rpr_154524d3c2bcc80
    sa n explique pas tout évidement mais sa donne l idée d essayer de comprendre depuis

    jean ai marre
    cette gauche a toute sa chance ses clair mais elle ne doit pas ceux tromper de combat, allusion vous savez de quoi
    je le redit, besencenot et bufet tende la main allons main dans la main arpenter chaque colline de ses combat, il faut que les gens reprenne espoir, il faut leur donner du concret
    élargir les horizon pour que cette gauche est sa chance
    les ingrédient sont d unir, combat, argumentations, élargissement, fraternité, débat d idée, réflexion et j en oublie ses sur

    Asse42 318
    Le socialisme devra s'attaquer à l'ordre mondial libéral ou ne sera pas.
    tout sa est bien jolie mon ami mais elle appel aux projet transatlantique, ceux n est pas logique ses comme ici avec l histoire du voile
    ses le serpent qui ceux mange la queue, sa na ni queue ni tête lol

    vincent 321 Les discussions sur la burqua
    oui mais il faut les soulever certain n ont toujours pas comprit qu ont va dans le mur avec cette histoire, il faut qu ils reprenne leur esprit, ya une brume épaisse non perçue ils doivent mouliner pour dissiper cette brume donc ses important de soulever cette pierre

    328
    Pierre L
    Jacques Dutronc L'opportuniste 1968
    http://www.dailymotion.com/video/xcyuww_jacques-dutronc-l-opportuniste-1968_music
    ils le sont tous lol et puits ont les aussi, ses humain

    Les agriculteurs occupent les Champs-Elysées pour la Pentecôte
    http://fr.news.yahoo.com/4/20100523/tts-france-agriculteurs-elysees-ca02f96.html
    Vingt ans après la grande moisson des Champs-Elysées, 600 agriculteurs investissent la prestigieuse avenue parisienne ce week-end pour une manifestation destinée à faire entendre la "voix de l'agriculture" à un moment où la profession est confrontée à de sévères chutes de revenus.

    ses gens sont en perdition, ceux qui fessez la force ceux pays est entrain de crever sous nos yeux
    ses ceux genre de combat qu il faut pour cette gauche, reprendre les fondamentaux du bien commun de ses valeurs communes, ceux n est pas dépasser ses aujourd huit ses maintenant

  14. 464
    vincent dit:

    @ Jennifer (376)
    Ta réponse est un peu facile. Je constate simplement que "dans la rue" les gens ne parlent plus que de la burqua. Par contre, les discussions pertinentes sur la situation économique, la compréhension des mécanismes de l'attaque libérale sont relègues au second plan. D'où mon inquiétude quant à la fonction de diversion du sujet.
    Le racisme n'est pas un fait nouveau qui serait apparu pendant la cinquième république !
    Parler d'un fait raciste chaque fois qu'il se présente (enfin, suivant la grille des médias bien entendu) n'a toujours pas réglé ce problème. Surtout que les discussions sont toujours menées par des bobos qui détiennent la lumière, éclairant l'obscure routine de leur vie bien rangée.
    J'ai une tante intermittente du spectacle, qui depuis de nombreuses années joue une pièce de théâtre féministe en France et... en Algérie. Alors que j'étais collégien en Algérie (j'y ai effectué ma 6ème et 5ème) mes parents ont fait expulser nos voisins, d'autres français atteints de racisme pathologique, et potentiellement dangereux (violence physiques). Dans le même temps ma mère soutenait une amie algérienne dans son combat pour obtenir le divorce face à mari violent.Dans ce pays il faut avoir des convictions pour oser. Dans le même temps je subissait des actes de racisme anti français (caillassage, brimades physique racistes du moniteur de judo). De retour en France, on se retrouve à Saint Gilles dans le Gard qui sera la première municipalité FN du territoire (il me semble). Quelle ironie. Je me battrais à mon niveau (j'ai alors 16 ou 17 ans) contre les imbéciles haineux de ce parti tout en subissant des violences de la part de certains jeunes de la cité de la ville. Je suis toujours profondément non raciste, mais j'ai une approche du phénomène sûrement différente de la vôtre. Alors à la lecture de vos réflexions me concernant sur le sujet, m'imputer une attitude pro loi sur la burqua, excusez moi ma chère de me moquer gentiment de vous.

  15. 465
    André Assiétoi dit:

    #
    426
    Demetrio dit:
    23 mai 2010 à 8h25

    "@ Darthe-Payan

    salut et fraternité mon frère,
    l’autre jour tu m’avais donné l’adresse du blog feusurlequartiergeneral.
    Je suis allé pour mon plus grand plaisir. Il est fort ce camarde Leroy que je lisais sur le blog le Causeur. J’ai bien apprécié son article sur le mariage du rouquin avec la Venus Callipyge des flots de la marée verte (des algues en bretagne)"


    "Je comprends mieux les dérapages qu'on peut lire sur ce forum. Quand on fréquente trop les sites et les auteurs bougnoulophobes Comme Leroy, on risque vite de se retrouver contaminé... (si on n'est pas touché dès le départ)"

    "Sous le bobo on trouve le libéral, écrivait notre ami Descartes,pire, je serais tenté de dire, sous le bobo on trouve le pétainistes qui fleure bon le fascisme catholique de l’espagnol Franco !
    Une mauvaie lecture de Freud, une plus mauvaise lecture du marxisme-freudisme des respectables Reich et Marcuse, a conduti nos bobos-écolos vers une nouvelle religion de la Nature, et donc comme toute religion la leur est aussi délirante et aliénante.
    En voici quelques exemples concrets que j’ai eu à connaître et contre lesquels je me suis battu ent tant que républicain et laïc."
    (...)
    "Ceci devait faire réfléchir tous ceux qui nous moquent ou nous insultent quand nous parlons des bobos-écolos.
    Tiens bon mon frère, je suis à tes côtés !"

    Quel est le rapport entre les exemples donnés et, par exemple, Martine Billard ?
    C'est là qu'est la crapulerie des frères machin-chose nationalo-poujado : faire de l'amalgame entre un des courants qui sont une réalité (les sectes "écolos", les capitalistes "verts", etc) et des belles personnes comme Martine Billard beaucoup plus à gauche et féministe que bien des socialos qui ont rejoint le PG après avoir avalisé la politique du PS pendant des années.

  16. 466
    Annie pensée libre dit:

    Liêm Hoang-Ngoc : merci de nous parler de lui on ne l'entend pas, personne ne l'interview sur les médias, il a plein de qualités (en plus il est beau ça gâche rien). Alors on lui brade ses textes quel horreur.

    Je l'ai eu en face de moi à un repas de la compagne du non. anxieuse sur l'économie, déjà, je lui ai posé des questions, il a répondu que l'espoir était faisable, possible.

    Me voilà tout à coup avec des idées de billets reprenant ses interventions ou écrits dans Libé ou ailleurs, peu nombreux vraiment.

  17. 467
    4 Août dit:

    @ Webmestre

    Merci de votre réponse.
    Mon mail est valide depuis des années, et je n'utilise que cette paire pseudo/mail sur les blogs. (Je me vois mal inventer un pseudo et un mail différent pour chaque blog.)
    Les modérations "à priori" alimentent-elles l'anti-spam "collaboratif" ? Dans ce cas, ce pourrait être le fig ou ciaobella qui m'ont plombé. (Ah ! La déviance !)

  18. 468
    vincent dit:

    @Alain Chancogne (#437)

    Je suis complètement d'accord avec ta position !

  19. 469
    TOTO dit:

    Descartes 288
    oui ses fort probable, je vous est donner mon point de vue, rien ne prouve que le Ps ne change pas certaine de idée, je direz même qu aux dernier événement (la retraite)
    tout laisse a penser qu ont peut l espérer mais tout sa reste un combat continuel et quotidien
    la gauche radical na pas le monopole des idée ne l oublions pas, ont as pas le monopole de l évolution des conscience, ont doit être le levier
    si ont reste sur cette ligne je ne voit pas pourquoi ont ne pourrez pas faire bouger toute la gauche
    j ai souligner que Mr Jean-Luc Mélenchon nous encourage quand il dit qu il a réussi 2 ou 3 tour de force juste sur une actualité les retraite
    ses un fait, un tour de force réalisez grasse a ceux genre de combat

    Sarkozy change déjà, le voyer vous aussi arrogant et sur de lui qu il ya quoi 6 mois ?
    juste sa et comme de voire sa tronche de moins en moins ?
    il est arriver comme Zorro pour la Grèce, pour certain il passe pour un saveur
    Sarkozy a 2012 en ligne de mire il est obliger de changer, il faut le comprendre !
    il utilisera toutes les ruses comme il la si bien fait durant ses 10 dernière année
    Sarko est entourer d une armée qui pense pour lui, ne les prenons pas pour des idiots comme certaine fois ou sa les arrange de le faire croire, ils sont tout sauf idiot

    Darthé-Payan
    338
    MR, les anti républicains et anti jacobins de ce blog me le reproche.
    pourquoi vous ouvrez une boite et vous jeter les gens qui vous contredise dedans ?
    je comprend pas, ont est tous républicain, ont vie en république, veut ont avancer pour faire évoluer cette république ?
    oui il me semble , pourquoi anti jacobin ? les jacobin ne sont il pas les fils de cette république ou les frères et sœurs ?
    peut importe de quel parenter ou de quel combat auquel ils en sont issue, personnes ne renie les valeur pour lesquels ils ceux battes et auquel il veulent qu ont assemble avec les autres
    les faire évoluer ses valeurs tout en regardant les réalité et les stratégie a prendre ceux n est pas plutôt la correspondance a prendre ?
    oubliez les anti sa ne sert cas alimenter un chemin qui n amène cas ceux fritter
    vous est très intelligent revenez avec de nouveaux argument moins crispant pour que les débats prennes formes ils faut ceux faire violence
    ses dommage de continuer de la sorte et de ceux passer de personne aussi interressante avec un niveaux aussi précieux que le votre et de la faire a l envers n arrange rien non plus
    moi j aime bien quand vous venez argumenter avec des éléments que tous ont as pas forcement mais oubliez vos tiroir et placards dans lequel nos détracteur font ouvrir quand sa les arrange, les même qu ont est sensé combattre
    vous devriez le voire qu ici sa n arrange rien ses même pire

    jennifer
    374
    pour la position de Jean-Luc Mélenchon sur la burqa elle est exprimée dans le Monde d’hier. Il voterait la loi s’il était au parlement!

  20. 470
    Darthé-Payan dit:

    @tous

    (suite et fin)

    Si c'est par injectant des crédits pour favoriser l'offre. cela existe aussi est donc cela ne servirait qu'a desserré l'étau du crédit. Il y a les prêts, les avances de trésorerie, les découverts, les billets de trésorerie, les remises à l'escompte, les prêts palliatifs de ddécouverts. Cela débloquerait qu'à la marge et augmenterait les charges financières et à ce petit jeu les seules qui s'enrichisseront seront les banques. Je vous dis pas les effets catastrophiques sur les petits commerces et artisans déjà forts exsangues et étranglés par les charges financières.

    Si c'est par injection de crédit favorisant la demande notamment par injonction de pouvoir d'achat pour chacun des agents économiques. Cela risque d'entrainer une hausse des coûts de production (masse salariale plus élevée) et donc des prix des produtis à la vente et donc une perte de compétitivité des produits. Je rappelle que la France est dans l'Europe de la concurrence libre et non faussée et dans l'OMC et donc la concurrence jouera à plein. A moins de pallier par un protectionnisme que Jean-Luc Mélenchon n'appelle pas de ses voeux et que les traités européens interdisent. Donc là aussi, il nous faut rompre avec l'Union Européenne/

    L'inflation fabriquée peu certes faire transférer l'argent de la rente vers la production et la consommation. Mais attention, les épargnants ont intérêt à avoir une vision d'avenir optimiste et là on ne prend pas le chemin. J'ai bien que les classes moyennes et les classes aisées placent l'argent de la rente hors de France dont des placements attractifs. De plus l'inflation fabriquée n'a pas la même ampleur, profondeur et efficacité qu'une inflation structurelle qui sur la durée permet de réduire le taux de la dette. Jean-Luc Mélenchon ne prévoit pas une inflation durable qui engendre un surplus d'inflation.

    Les effets aussi de l'inflation, si il n'y a pas de politique de pouvoir d'achat ou de de financement des investissements (agir sur les leviers de la consommation populaire comme sur ceux de l'investissement) risquent d'être catastrophiques. Nous risquons d'avoir perte de pouvoirs d'achats (si les salaires ne suivent pas les prix ou alors si les salaires augmentent et si les capacités de production ne sont pas optimales et bien nous nous retrouverions vite fait bien fait dans une hausse des prix vertigineuse. L'offre ne pouvant pas satisfaire la demande. De plus, il nous faudra mettre des protections sinon le déficit de notre commerce extérieur sera multiplié et à terme l'inflation par la demande n'aura entraîné qu'un endettement de plus. (Fin provisoire).

  21. 471
    TOTO dit:

    il ne doit pas ! il faut qu il ceux face violence, il ne doit pas pour 2 raison essentiel
    la 1 er ses qu il est l élan de cette gauche temps espérer
    sa fait des année qu il le veut, il le veut il la a lui de reprendre la raison pour le bien de tous
    la 2 eme ses qui va a l echec
    ses ECHEC ET MAT SONT CHEMIN LA
    ont fait chacun des concession ont le sait tous Mr Jean-Luc Mélenchon la dit haut et fort alors il doit en faire pour avancer sinon ont va a la Cata
    la majorité de Gauche n approuverons pas un chef qui va main dans la main avec l obscurantisme de cette droite sur ceux sujet actuellement
    ses eux qui ont distribuer les Carte elles sont faussée il faut qu il sen rendre compte
    ceux n est pas un pocker menteur non ses un jeux auquel il est perdant quoiqu il advienne s il aide l UMP
    il est perdant et toute la gauche avec, il doit privilégier un sens responsable et protecteur pas jouer sur le sens des valeur alors que la droite ne joue pas sur ceux sens, toute les semaine il le prouve avec un coup le minaret, un coup le terrorisme, un coup l extrémisme, un coup la burga, un coup la polygamie etc.. et ont relance etc.. ses as en plus finir leur propagande fumante
    il vaut mieux ceux désister et faire machine arrière que d aller dans le sens du train qui va allez ceux péter la gueule sur les institution
    allez avec ceux train et les institution serrons ébranler de faite que le choc serra plus brutal
    ses DANGEREUX BORDEL
    et cette gauche ceux condamne a lui de trouver le meilleur moyen de ceux démêler
    je doute qu il ne prouve pas la bonne façon mais il doit changer de Cap il doit voire les réalité a face
    ont ne peut être lucide que si ont regarde ceux que déjà la majorité lui dit a gauche
    s il le comprend pas cette gauche et morte et ont devra attendre un bon moment avant de la relancer
    les cartes il les as dans sa main, soit il fait le jeux et la tout est cuit soit il ceux désiste et cette gauche avance
    ya pas 1OO OOO solution il a 2 choix
    Mr Mélenchon peut même profiter de cette ocasse pour retourner l affaire dans le sens de cette gauche mais il doit pas allez aux combat avec cette droite il faut qu il ceux l imprègne sinon ses cuit et pire même
    tient jennifer ses bien que tu le rappel ont les as oubliez ceux la : le FN,l UMP ne serra de toute façon pas seul dans ceux train, allons en joie avec l UMP et le FN contre les institution pour cette loie fumante soit adopter aux nom de nos valeurs
    mouarf sa sent pas bon STOPPPPPPPPPPPPPP
    Mr Jean-Luc Mélenchon a les freins qu il appui dessus qu ont puisse avancer dans ceux projet qui rassemblerez l ensemble des Fr dans un autre train sur d autre rail allez la SNCF lol
    a propos sa me fait pensez quesqui pourrez refaire élire Sarko ?
    ses Le Pen aux 2 em tour non ? comme en 2002 ?
    lol vilain complotiste TOTO avec tes sous entendue
    bon moi j attend avec impatiente le revirement logique
    ont va ala cat avec la destruction de l embryon de cette gauche ou bien ont va a...

  22. 472
    TOTO dit:

    ou bien ont va a sont épanouissement et as croissance

    jennifer
    oui et je n est toujours pas de position sur le sujet dans sont fond,seulement je voit l effet donc du coup paf le chat
    je remet mon nez encore dans cette histoire de Burga
    il me semble qu ont oublie l essentiel dans tout sa, ceux n est pas une histoire de valeur, ont les a tous ses valeurs chacun a les sienne et même ceux qu ont tente a pointer du doigt avec tout sa
    cette histoire ses ou ont va et comment va t ont réussir a démêler les files
    elle sert a quoi cette histoire actuellement ?
    a pourrir tout débats pourtant la valeur qu elle dégage est important mais elle détourne et divise
    la gauche doit ceux rassembler, elle n en est cas sont début de rassemblement
    la gauche et ses idée n est pas dominante actuellement ont peut le comprendre sa ?
    il ne faut pas privilégier quelques choses qui va divisez et qui va alimenter un certain dégout d un cote comme de l autre
    enfin quand je disez raison, que veut ont en réalité actuellement pour cette gauche ?
    quelle avance, quelle évolue ou quel continue a ceux battre entre elle sur des sujet tellement difficile et sur des sujet que je rappel est alimenter par une absurdité que la droite amène sur la place publique
    il faut penser stratégique
    j adore les échec, j adore le tarot, grand gamin parmi les gamins, non seulement je le renie pas mais j en fait même mon cheval de bataille
    moi ji voit une stratégie a adopter, laquelle ?
    la plus raisonnable car l autre amène a la destruction entre les même qui sont sensé combattre ensemble et main dans la main contre le bordel avenir
    ma réponse ses quel choix doit ont adopter ?
    ses une question sur une réponse, allons dans le chemin qui nous uni, cette gauche en as besoin pas dans celui qui va la détruire aux mieux
    oui oui je le répète aux mieux et si elle va sur ceux chemin je l espère mais pour tous croyez le bien
    quelques chose encore me chiffonne le PG a voter non ses donc qu il ont déjà voter non avant en assembler et j ai entendue Mr Jean-Luc Mélenchon dire qu il n ont pas encore prit position
    kesako ?
    ont fait revoter le PG sur cette question ?
    ERREUR, ont ne doit pas je le répété ont ne doit pas continuer a faire les même erreur qu avant, ont ne doit pas faire les même erreur que ceux qu ont combat (IRLANDE ET TDL)
    ONT NE DOIT PAS
    ils ont voter non, NON SES NON
    l histoire ne doit pas ceux répéter dans la gauche, entons nous bien L HISTOIRE
    ont doit avancer en analysant cette histoire et non la répéter, si la gauche et la république, le système, les société doivent évoluer ils doivent faire évoluer cette histoire pas la répéter
    et que dit cette histoire ? que la gauche tombe régulièrement dans les piège que la droite lui tend mais alors les bras ouvert a cœur perdu et tout sa aux nom de valeurs

  23. 473
    Darthé-Payan dit:

    @ Emma 78

    Oui, il est fort probable que la TVA sociale ou la TVA écologique refera un petit tour sur le devant de la scène.

    C'est un impôt comme tu dis indolore et en plus sur la consommation.

    Le risque c'est que les prix ou les coûts vont augmenter car les entreprises chercheront à conserver ou maintenir leurs marges. Donc, c'est en premier lieu le salarié qui en sera affecté mais aussi les petites entreprises.

    Je suis pour une forme de TVA sur les produits de luxe notamment les véhicules grosses cylindrées + 11 CV fiscaux, pour les produits et services dans les hôtels 3,4 et 5 étoiles, pour les voyages et déplacements en classe affaires ou vip, pour les bijoux et autres biens précieux, pour des dépenses somptuaires, pour les produits bancaires tirés des services sur des placements juteux. Cela rapporterait quelques sous non négligeables aux budgets de l'Etat.

    A ton avis pourquoi le taux de TVA en France celui de 33,33%, le fameux 1/3 a été le premier taux à baisser à être ramené à 28 %% puis à 25% puis complètement disparaitre ? Et en Europe ce fut exactement le même processus.

    Le taux intermédiaire de 18,6 à fluctuer passant à 19,6 puis à 20.6 puis redescendu à 19,6. Celui des produits de base lui est passée en 1982 de 7 à 5,5 % et puis plus rien.

    Je suis partisan de taux de 2,5 produits de premières nécessité, 15¨% produits intermédiaires et 25 % produits de luxe. Là aussi pourquoi la gauche est muette sur la TVA fiscale et ne dénonce que la future et putative TVA sociale ou l'ex future TVA écologique ?

    Bien amicalement

    Fabien

  24. 474
    TOTO dit:

    vous allez m avoir sur le dos un bon moment car je suis du genre têtu, je lâche jamais l affaire quand tactiquement je voit une erreur
    tient pour faire un pied de nez :
    "N"interrompez jamais un ennemi qui est en train de faire une erreur" Napoléon Bonaparte
    quand je repense qu encore maintenant ma réflexion n est pas arrêter mais que je voit que sa tourne dans le sens contraire pour cette gauche
    et oui j ai beau avoir un niveau d étude prêt du zéro pointer j ai une analyse et une réflexion qui me pousse a mettre des coup de groles dans les trappes pour que sa résonne autant que sa peu

    je sait pas si les gens ici ceux rendre de la chose, ont prêtent défendre des valeurs donc ont doit s attaquer aux modèle de valeur qui sont en partie les même déjà en place, qui cadenasse les excès notamment ceux de cette droite
    vous savez ses comme le serpent qui ceux mord la queue, du même acabit, ses complètement illogique et d une destruction imparable
    et le pire ses que ses valeur tout le monde les comprend et peu les contexte mais ont as pas comprit qu ont ne veut vie pas actuellement avec que ses même le contraire, ont alimente une haine, alors qu ont devrez plutot justement combattre
    tout sa me parait vraiment fumant

  25. 475
    4 Août dit:

    @ Emma78

    La TVA "sociale" n'a pas vocation à redistribuer les richesses vers ceux qui en ont besoin, ni de faire augmenter les prix et les recettes fiscales. C'est plutôt un outil de lutte contre le dumping social au niveau de l'import/export. Limite "protectionnisme". Le mot "social" vient de ce que cette TVA remplace les charges sociales des entreprises.

    Donc attention à ce que NS va qualifier de social dans sa TVA.

    http://www.tva-sociale.org/model.htm

  26. 476
    ydaho dit:

    C'est dimanche.. ;-) Bonjour a tous !

    J - 3 ===> Jeudi 27 Mai ! Essayons d'y être tous selon nos moyens !

    - A ceux qui pour des raisons financières ne pourront faire grêve, n'ayez pas de honte, il y a des manifs programmé un peu partout, participez a ces manifs, envoyez vos familles vous représenter ! Participez d'une façon ou d'une autre ! Vous ne pouvez donnez un jour de grêve, dac, c'est compréhensible, mais donnez votre soutient c'est gratuit ! ;-)
    - A ceux qui sont frileux, qui n'espèrent pas grand chose d'un seul jour de luttes, motivez vous ! foncez ! Participez ou soutenez ! Si on est nombreux, ce sera peut être le signe que ça peut marcher ! 3 pékins sur le pavé, n'y arriveront pas ! mais beaucoup de pékins et ça donnera a réfléchir !
    - A ceux qui y seront, une fois de plus, Merci ! Merci pour tous !

    @ Hold up : Tout est important, car lorsque l'on s'approche un peu trop d'une éventuelle victoire, leur tactique depuis toujours, c'est de nous "diviser" en excitant les sentiments xénophobes ! Dans les années 30, ils ont réussi, ils ont réussi a nous faire croire aux boucs émissaires, parce que peut être, nous avons cru, qu'ils y avaient des choses bien plus importantes qu'une étoile jaune, ou qu'une religion ?.. Et bien, nous avons laissé, et nous nous en sommes mordus les doigts ! Est ce que l'on veut un nouveau désastre comme celui là ?
    Ne les lis tu pas, les tenants de la loi, sur ce blog ? ne lis tu pas les mêmes qui tout a coup se mettent aussi a invoquer la "soumission" au saint empire Germanique en ces termes ou en d'autres ? Ils utilisent les mêmes ficelles, c'est toujours la faute aux autres et jamais ils ne remettent en cause une politique qu'ils soutiennent ou qu'ils ont soutenu ! Tu dis qu'elle n'est pas morte... Si ! elle est morte ! sous la burka il n'y a pas une personne, il y a une femme mourante, ôte la burka par la loi et elle "mourra" dans l'isolement le plus complet !
    Je n'aime pas cette burka, pas plus que toi d'ailleurs et surement pas plus que la plupart ici et pas plus que Jean-Luc Mélenchon, mais je déteste cette loi ! cette loi n'est qu'une tactique ! nous ne devons pas la soutenir, c'est de notre devoir !
    Et dans le même ordre d'idée lorsque je lis sur ce blog ces horreurs sur l'école, et je pèse mes mots, et la perversion due aux libertariens et aux 68 ards, je me pose la question si ces prises de positions ne vont pas dans le sens de nous asséner que l'école de la République serait un peu trop investie par les femmes ? J'y sens comme un relent d'anti - "gonzesses".. Les hussards de la République étant des hommes tout allait bien dans le meilleur des monde !
    Nous devons être sur tous les "fronts" surtout ceux qui nous diviseraient.. Je pense ? Jean-Luc Mélenchon et le FdG semblent avoir une petite chance, essayons de la cultiver !

  27. 477
    Darthé-Payan dit:

    @ Webmestre

    André assoitoi dit :

    "C’est là qu’est la crapulerie des frères machin-chose nationalo-poujado : faire de l’amalgame entre un des courants qui sont une réalité (les sectes « écolos », les capitalistes « verts », etc) et des belles personnes comme Martine Billard beaucoup plus à gauche et féministe que bien des socialos qui ont rejoint le PG après avoir avalisé la politique du PS pendant des années."

    Le mot crapulerie vous parez convenable ?

    A moins que vous tolérer tout propos insultants notamment ceux que se disent jacobins ?!

    Je ne veux pas relancer la polémique. Mais là je vous trouve étrangement muet ! Pas d'avertissement.

    A part ça c'est Darthé-Payan l'insulteur déclaré sur ce blog. Les autres peuvent insulter surtout à l'encontre de certains qui sont décris comme membre de secte, radoteur, libre penseur, faisant de la pub pour le manifeste que vous savez, qui font des caprices, bref vous m'avez compris, les avertissements c'est aussi deux poids deux mesures !

  28. 478
    ydaho dit:

    Et un (dernier ? ;-)...) mot pour ceux qui ont envie de se faire une idée sur la réalité du changement climatique ? Un article assez long qui me parait renvoyer dos a dos les "prédictologues" de tout poil.. Il Cette sciences de la terre n'est pas vraiment empreinte de certitudes, nous savons ce qui peut effectivement arriver en cas d'accident nucléaire parce que nous avons un modèle, nous pouvons imaginer ce que peut engendrer une exploitation a outrance des ressources naturelles de notre planète, parce que nous avons aussi des "modèles", cette partie là pour moi fait partie du "bon sens", en ai-je ? ou n'en ai-je pas ? je le verrais bien un jour.. Mais pour ce qui est du climat, les modèles semblent être très "lointain"..
    Bon article a vous !
    http://www.centpapiers.com/le-culte-du-rechauffement-climatique-et-les-31-000-scientifiques-qui-sy-opposent/2478/

  29. 479
    Le webmestre dit:

    @DP

    André Assiétoi s'adresse à vous et vous êtes assez grand pour lui répondre sans venir vous réfugier dans les jupes de la modération ou du webmestre.
    Je trouve ça déplorable, mais ça ne me concerne pas outre mesure!

    Ce n'est bien entendu pas le cas des personnalités extérieures à ce blog qu'il convient de protéger pour éviter tout retour de bâton.

    Soit vous faites celui qui ne veut pas comprendre, soit vous ne comprenez pas. L'un comme l'autre sont inquiétants.

  30. 480
    Darthé-Payan dit:

    @ Webmestre

    Juste pour voir si j'ai bien compris et ceci pour clore nos échanges.

    Vous dites :

    "Ce n’est bien entendu pas le cas des personnalités extérieures à ce blog qu’il convient de protéger pour éviter tout retour de bâton."

    Donc, c'est valable pour les personnalités extérieurs comme Bessancenot, Martine Billard, Marie-Georges Buffet, Martine Aubry, Ségolène Royal, Sarkozy, DCB, Dominique Strauss Khan, Zemmour, Bernard Thibault, Jacques Cherèque, etc.. ou uniquement pour Martine Billard ?

  31. 481
    TOTO dit:

    ont peut donner un exemple très frappant et concret
    Maastricht (les quotas, le libre échange etc...)
    Miterrant a était obliger de faire cette concession avec celle de la guerre du Golf
    vous pensez vraiment que sa lui fessez plaisir de mettre des bâton dans les troue comme disez Coluche a la France en particulier, il n avez pas choix a ceux moment la, il a du avoir bien des pression
    sinon l Europe n aurez pas avancer
    a t il prit la bonne décision ?
    d un cote non et d un autre oui, tout n est pas que blanc ou noir sans vilain jeux de mot
    De Gaule la était aussi ne rêvons pas, un grand chef ses aussi de savoir primer l intérêt général avant ou et de ne pas oubliez l intérêt du moment, il peu bien sur être mauvais dans certain détail pour plus tard
    personnes n en doute
    ceux désister quand ont as un mauvais jeux je voit pas le blem moi
    savoir le percevoir est un atout

  32. 482
    le Prolo (PG 01) dit:

    @ 452

    "soit on veut peser dans le réel (et cela suppose de passer des compromis et de se salir les mains)",

    Désolé, pas d'accord.
    On peut peser aussi sur le réel d'autres façons, et compromis n'est pas compromission.

    Trop facile l'excuse, et la meilleure façon de légitimiser la capitulation du P.S., ce sera sans moi.

    Bonjour à Mme.

  33. 483
    TOTO dit:

    Chirac qui dit non a la 2 eme guerre du Golf , les médias qui inondes les têtes avec les affaire de la mairie de paris etc...
    sa la pas empêcher de rester sur une position forte encore aujourd huit
    qui la eu dans l os ?
    lui ou tout ses vendeur de morts aux nom de la démocratie, ont peut même mentir en sont nom puisqu aucune médias ne soulève ses mensonges encore en 2010
    voyer ya rien d impossible il suffit juste de savoir ou ont va et comment
    si ont est autant divisez ses normal puisque ceux qui règnes font tout pour qu ont le reste a nous de savoir le voire

  34. 484
    Le webmestre dit:

    @DP

    D'une manière générale, je préfèrerais que l'on n'insulte personne.

    Cependant, la notion d'insulte s'apprécie en fonction de la sensibilité du sujet.
    Je n'aurais, par exemple, pas imaginé que "hou, la menteuse" puisse être interprété comme une insulte.

    Ainsi, il me parait coutumier sur ce blog d'affubler tout ce qui n'est pas de la gauche radicale de noms d'oiseau divers qui n'apportent rien au débat mais semble satisfaire tout le monde. Comme il est probable que personne nous attaquera pour avoir été traité de "social-libéral", je n'interviens pas.
    En revanche, lorsque l'on accuse des chefs d'État contemporains de nazisme ou d'autres joyeusetés de cet acabit, j'efface purement et simplement l'intervention, et je n'attribue même pas le point Godwin pourtant bien mérité.
    Ne serait-ce que parce qu'il y a suffisamment à dire sur les politiques de droite sans tomber nécessairement dans une outrance qui ne sert finalement que de défouloir.

    Pour finir, bien que ce ne soit pas le sujet de mon intervention, je trouve particulièrement déplorable que certains s'autorisent sur le blog personnel de Jean-Luc Mélenchon un dénigrement systématique et souvent infondé du PG. D'autant plus que, et vous en bénéficiez abondamment, il n'y a pas de censure sur ce blog en ce qui concerne les idées exprimées.

  35. 485
    le Prolo (PG 01) dit:

    @ 479 D.P.

    "Martine Billard beaucoup plus à gauche et féministe que bien des socialos qui ont rejoint le PG après avoir avalisé la politique du PS pendant des années".

    Je trouve la remarque de André Assiétoi assez juste, non ?
    Peut-être devrais-tu rencontrer des écolos plus souvent pour éviter de les voir par le prisme des on-dits.

    Mais tu fais comme tu veux ;-)

  36. 486
    ydaho dit:

    J'avais remarqué aussi ce dénigrement systématique.. Agrémenté de mon cher Jean-Luc Mélenchon.. tu devrais plutôt... ;-)

    Je passe...

    Voilà deux liens intéressante..a lire..

    http://www.lepartidegauche.fr/editos/actualites/2709-voile-integral-le-parti-de-gauche-rejette-la-resolution-cope

    http://www.lemonde.fr/opinions/article/2010/05/22/ce-que-serait-ma-gauche_1361550_3232.html

  37. 487
    ydaho dit:

    ça ! ça ressemble a un changement

    http://www.leparisien.fr/politique/retraite-aubry-retablira-le-depart-a-60-ans-si-le-ps-gagne-en-2012-23-05-2010-933084.php

    Les hirondelles ne font pas le printemps, je le sais, mais c'est un changement d'optique, il ne parlaient plus jamais d'abroger les lois iniques.. !

  38. 488
    FredeSud dit:

    Bonjour à tous,

    La journée de mobilisation du 27 mai 2010 doit être le prélude à un mouvement social de très grande ampleur : grève générale reconductible !

    Salut et Fraternité.

  39. 489
    Darthé-Payan dit:

    @ Webmestre

    Dont acte.

  40. 490
    argeles39 dit:

    @ Descartes.
    Difficile de dialoguer avec toi via ce blog, ce mode d'expression n'est pas adapté au ping-pong et aux joutes verbales.
    Dommage, car tu as du répondant et un dialogue de visu ne m'aurais pas déplu, mais bon, je te renvois un dernier coup la balle (que tu me renverras surement, mais après il faudra arrêter, sans quoi ça deviendrait indigeste pour ceux qui lisent ce blog....).
    Tu pousses vraiment loin la négation des réalités. Ces êtres humains qui habitent la même planète que toi ne sont pas une masse indifférenciée. Ce sont des gens qui se sont regroupés pour former des sociétés, qui se sont donnés des règles, des interdits, des symboles, des cosmogonies qui sont toutes différentes. Tu ne peux pas effacer d’un revers de manche le problème des rapports entre ces différences. Nous appartenons à une culture, qui nous a faits tels que nous sommes, et nous sommes « étrangers » à toutes les autres. C’est un fait.
    Ca n'empêche pas d'être curieux et ouverts à la culture des autres, à mon sens on ne gagne rien à s'arc bouter sur la notre, il vaut sans doute mieux préférer les échanges interculturels, et même le métissage si tu veux le fond de ma pensée. Mais ce n'est qu'un avis personnel, un instinct que j'exprime avec le risque de me tromper.
    Ca n’a rien à voir. Je suis moi aussi un immigré, et je ne partage absolument pas cette idée qu’il n’y aurait pas d’étrangers.
    La aussi c'est une question d'instinct et de sensibilité. Pour moi tous les êtres humains se valent et habitent la même planète, leur sang a la même couleur. Les frontières c'est artificiel et mouvant, vois-tu, si je suis viscéralement contre l'Europe de Baroso, je suis en revanche pour une Europe fédérale et socialiste, car j'ai le sentiment qu’aujourd'hui la gouvernance doit être Européenne, voir mondiale, eu égard aux défis qui nous sont posés pour que 9 milliards d'individus puissent vivre en harmonie. Je ne sais pas si les défis majeurs pour demain c'est le réchauffement climatique, l'extinction des énergies fossiles, le nucléaire, non sincèrement je n'en sais rien. En revanche ce dont je suis sur c'est que l'eau et l'alimentation seront un défi majeur pour 9 milliards d'individus, et il nous faudra bien une gouvernance mondiale pour qu'on s'en sorte, la notion "d'étranger" devra être obsolète, sans quoi se sera la guerre et le chao. SOCIALISME OU BARBARIE
    Ça n’a rien à voir. Le fait qu’il n’y ait pas de cultures « pures » n’implique pas qu’elles ne soient pas différentes. Notre culture n’est pas un « agrégat de plusieurs cultures », c’est une synthèse.
    Soit, j'aurais du dire un "agrégat partiel", mais va pour la synthèse, terme mieux approprié.

  41. 491
    argeles39 dit:

    @ Descartes. Suite et fin
    Si tu crois vraiment qu’une population adulte est prête à porter une burqua (dont tu admets qu’elle n’en a pas envie) pour « exprimer » quelque chose… c’est qu’il y a vraiment un problème.
    J'ai bien peur que oui, je crois que lorsque tu t’appelles Rachid ou Mouloud ton CV n’as pas le même poids que lorsque tu t’appelles Dupond ou Martin.

  42. 492
    Darthé-Payan dit:

    @ Prolo (PG 01)

    Mais j'en rencontre tout les jours vu que nous siègeons dans le même conseil municipal et nous sommes ensemble aux affaires de la ville.

    Nous avons un débat parfois rugueux où chacun exprime ses convictions, ses opinions. Personne n'en meurt. Nous avons de fortes divergeances et nous avons des convergeances bien affirmées de part et d'autres. C'est cela que je préfère plutôt le non tranché, le non affirmé, le non assimilé.

    Certains pensent que je suis l'ennemi de l'écolo - que je veux le faire disparaitre du PG comme l'a dit hier Jennifer - Moi, je ne rien faire disparaitre ! Je me bats sur mes idées, mes projets, mes arguments, ce que je pense être juste et d'autres ceux qui sont écolos libertariens font de même non ? Eux comme moi cherchons à faire avancer et gagner nous idées, nos conceptions, nos propositions, nos arguments.

    La confrontation d'idées, de projets, d'arguments, de conceptions, d'idéologie est plus que nécessaire et vitale pour la gauche et au sein de la gauche. Que fait-on par rapport aux PS et les Verts d'EE ? Que fait-on à l'égard du NPA voir même au sein du Front de Gauche ? et bien la même. Je préfère la franchise, la clarté, l'honnêté des points de vue, la claire affirmation des différents, des désaccords. On a trop soupé des non choix, des non clarification dans la gauche. J'ai connu cela pendant 12 ans au PS et j'ai quitté ce parti à la fin de 2005. j'ai pas envie de vivre un truc aseptisé, où l'on ne défini rien, où l'on ne tranche rien et l'on reste uniquement dans le verbe.

    Avec les écolos libertariens (on se fait du "rentre dedans" et chacun se le rend bien ! et sans le moindre esprit rancunier. On doit aimer eux et certains comme moi (républicains-jacobins) car on en redemande !

    Et puis arrêter de faire de moi un sectaire, et du manifeste jacobin une secte. C'est un point de vue à gauche, et au PG et notre document fait le trait d'union entre différents mouvements qui ont du mal à s'entendre (querelles d'égos, histoires d'appareils, etc...).Ce sera fort utile pour la gauche et notamment celui que l'on appelle de nos voeux pour 2012. Cet trait d'union, cette passerelle d'échange et de convergeance y compris avec le monde syndical et associatif, les citoyens devraient vous interpeler. D'ailleurs ce lien, ce trait d'union, cette passerelle semblent intéresser certains tant nationalement que localement notamment en vue de 2012 ! Nous sommes approchés !

    Je ne donnerai plus d'infos sur ce manifeste. Ceux qui voudront avoir des infos auront qu'à venir sur mon blog. ou sur celui du MJ-PRS. J'ai pris bonne note des remarques du Webmestre.

    Salut et Fraternité
    Fabien

  43. 493
    TOTO dit:

    en gros je fini par sa, les valeurs demander la me vont bien je les voient, sa me parle mais le problème ces que ses valeur ne sont pas aujourd huit mit en valeur lol dans notre système, ont doit les inventer et les incorporer dans notre république, les ressortir car elle sont déjà dans cette république mais aux font du grenier
    donc quand ont pense que de faire valoir ses valeurs ses l essentiel parsque ses la base
    ba non parsque ceux n est pas la base actuel
    le comprend ont ?
    ont ceux bat pour qu il existe, il ne sont pas présent dans tout les esprits
    ses pour sa que je le redit mettons cette histoire dans le placards et ont revoit tout sa quand la gauche aura le pouvoir de les remettre ou de les mettre en place
    pour l instant ont surf sur leur contraire, ya pas besoin d être très malin pour le voire
    n allons pas un combat qui va disloquer cette gauche, sa ne ferra que l intérêt de cette droite et de sont extreme , ceux n est pas la gauche qui as la main, elle n est pas aux pouvoir ses tout sont contraire qui alimente la chose autrement de ceux que les valeur de la gauche tente a démontrer ses carrément sont contraire même si ont regarde les actualité qui propage la culture du choc des civilisation
    Jean-Luc Mélenchon doit vraiment regarder les réalité en face avec cette histoire, il doit cesser le jeux de la droite, ceux désister, ceux n est pas honteux quand l intérêt général prime, tout dépend de ceux qu ont veut
    je direz même que ses très courageux que de s obliger a l admettre que de ravaler momentanément sont chapeau
    ya pas 1 fois ou il est inviter ou ne parle de sa pendant une plombe
    a croire que les médias ceux passe le message, pourquoi donc ?
    n est pas bon de voire un chef de gauche allez dans le même train que ceux de droite ?
    hum
    il ne dit pas la même chose mais le train dans lequel il est ne va pas sur le chemin indiquer et le chauffeur qui a les clef ne tient pas du tout as changer de chemin, de temps en temps il fait croire qu il pourrez mais l aiguille est toujours dans la même direction
    toute façon je pense que Jean-Luc Mélenchon a comprit qu il ne peut ceux permettre de divisez la gauche, ceux n est pas sont but alors la raison va finir par l emporter
    ses presque dommage d ailleurs mais ont as pas le choix actuellement
    comme le choix de ceux battre, ont la pas, ils ne nous laisses pas le choix, ses eux qui ont les cartes ont est pas obliger de jouer dans leur jeux
    quand le jeux serra plus équilibrer le moment serra venue de sortir enfin cette carte qui est valeur

  44. 494
    ermler dit:

    @ jennifer
    @ à tous ceux qui ne veulent plus entendre parler de la burqa et qui en parlent quand même.

    Jennifer, je ne sais pas si tu a vu, hier, "revu et corrigé" sur France 5.
    Il y avait une femme - "chef d'entreprise" - en burqa sur le plateau. Ca m'a fait vraiment bizarre de l'entendre parler camouflée derrière son voile intégral. Elle parlait avec aisance et fort naturellement. Bref une femme "normale", sans agressivité, sans prosélytisme... pas une exaltée. Un être humain. Et c'est précisément ce décalage qui m'a choqué.
    Oui, ma sensibilité et ma conception du vivre ensemble a beaucoup de mal à s'accommoder de cette dissimulation intégrale. De cette " interdiction" que cette femme m'adressait, de voir ne serait ce que la plus petite partie de son visage ! Elle justifiait cette interdiction, non pas par le refus de communiquer avec moi, mais par le fait que cette communication ne devait en aucun cas être influencée par son aspect physique à elle.. Comme si, en tant qu'homme, elle me suspectait - à priori - de je ne sais quelle concupiscence qui me rendrait incapable d'avoir avec elle un échange libre, si elle était à visage découvert. Bref, son message est : "je t'interdis de voir mon visage, car je ne veux pas que ton désir d'homme influence notre relation !". Point de vue radical, certes, mais fondé, vis à vis de moi, homme, sur un à-priori qui m'insulte. Fondé sur un clivage ségrégationniste qui érige entre cette femme et moi un mur, un "rempart" contre l'ennemi potentiel que je suis censé être, pour la seule raison que je suis un homme. Bref, le point de vue de cette femme n'a rien de religieux. C'est un point de vue sexiste. Une sorte de "féminisme" radicalisé à l'extrême, fondé sur une logique d'apartheid sexuel. C'est donc une position fondamentalement rétrograde que je ne peux en aucun cas considérer comme un acte d'émancipation social.

    Ceci dit, je reconnais à cette femme le droit de cacher son visage, car elle est libre de son corps. Et je m'interdis, moi, de lui imposer ma conception du vivre ensemble, tant qu'elle n'impose pas aux autres sa propre conception.
    Question de principe, de droit républicain ! (Eh oui, chers amis "interdictionnistes", la liberté individuelle est un principe que je respecte, dût-il heurter ma sensibilité et ma propre culture citoyenne).
    Par contre, je me réserve le droit de ne pas communiquer avec cette femme. non pas parce que elle me dissimule son visage, mais à cause des raisons qu'elle invoque pour justifier, vis à vis de moi -homme, cette dissimulation.

    Qu'en penses-tu, jennifer ?
    Mon point de vue est-il teinté d'islamophobie ?

  45. 495
    ydaho dit:

    Pour ceux qui ont vraiment du temps libre pour la lecture... Ici, "on" dissèque le système et la volonté du système a nous avoir habilement dirigés vers la ou nous en sommes..

    http://www.hainaut.be/culture/formationsDGAC/seminaires/medias/vincent_cespedes.pdf

    Ermler : le télévision a pour habitude de ne nous montrer que des "drapeaux".. Si cette femme existe bien, et je n'en doute pas, elle n'est qu'un des aspects mineurs du problème.. La grande majorité n'est pas dans ce cas..
    Dans le texte désignés par le lien il y a une bonne descriptions des mentalités qui se font jour.. a voir si tu as le temps..

  46. 496
    Simon Bolivar dit:

    "Par contre, je me réserve le droit de ne pas communiquer avec cette femme."

    Ton analyse me parait correcte à tous points de vue, et assez semblable à celle qu'a exposée Jean-Luc Mélenchon.

    Cependant, si elle ne débouche pas sur une interdiction, elle pose problème:

    - Un employeur qui souhaiterait comme toi ne pas "communiquer avec cette femme" peut-il refuser de l'embaucher sans enfreindre la loi?
    - Un commerçant, par exemple un restaurateur qui, comme toi "se réserve le droit de ne pas communiquer avec cette femme" ne s'expose-t-il pas à des sanctions en lui refusant une table?

    "Ne pas communiquer avec cette femme", ça s'arrête ou exactement?

  47. 497
    Mario Morisi dit:

    Cette fois, c'est trop.
    J'assume cette foi totalement ce que j'écris
    Après analyse attentive depuis trois mois de venue
    Ce blog est INFESTÉ stratégiquement, sciemment, pour détruire toute avancée du PG et du F de Gauche.
    Il ne s'agit pas de réactions individuelles, mais d'une stratégie violente et délibérée.
    Qui met les visiteurs respecteux et capable de dialoguer dans un double-contrainte

    Ou faire comme si de rien n'était et voir les vraies infos, les vrais sources, les vrais échanges (c'est à dire d'égal à égal, pour s'entre-former) diluer dans un marigot d'argumentaires pré-mâchés.

    Ou se retirer et laisser l'INVAZOR intoxiquer et catéchiser, écoeurer et désinformer ceux qui ont envie de nous rejoindre dans la lutte unitaire.

    Dans les deux cas, le chancre l'emporte.

    Et je traiterais de chancre moi et des amis si je me rendais chez des voisins du Modem ou du Ps avec l'objectif de pourrir une soirée avec préméditation

    Webmestre, modérateur ou JLuc, il faudrait réactualiser l'idée de liberté d'expression.

    Cela dit on imagine.
    D'anciennes connaissances peuvent attendre ça pour lancer une campagne de dénigrament sur l'autocratisme et la volonté de censure d'un futur présidentiable.
    Alors il faut édicter de nouvelles règles.
    Par exemple un nombre de posts autorisé par message.
    L'économie de moyen forcerait à un surcroît de pertinence.

    Ce qu'il y a de sûr, c'est que dans un collectif unitaire comme ceux que nous mettons en place, les joyeux drilles qui sévissent ici se casseraient les dents sur un modus vivendu défendu de manière populaire et virile.

  48. 498
    jean ai marre dit:

    @ Le Prolo du Biolo

    Encore un coup et il s'excuse !

  49. 499
    le Prolo (PG 01) dit:

    @ 495 - Darthé-Payan

    OK. Dont acte.

    Si tu avais toujours adopté ce ton là et sans te croire obligé de terminer systématiquement chaque argument par une bordée contre les prétendus écolos-bobo-libertariens etc... il n'y aurait jamais eu de réparties agressives contre toi et ton manifeste.
    Et on l'aurait sans doute regardé de plus près au lieu de le rejeter en bloc.

    Moi aussi j'aime le dialogue direct et sans concession, par contre je réagis assez mal aux assimilations globalisantes: "un écolo c'est comme ça", et aux attaques gratuites.
    Je ne prétends pas avoir la vérité dans la main, et en réaction je n'aime pas trop qu'on cherche à m'imposer des théories sans discussion possible.

  50. 500
    jean ai marre dit:

    @ 459 Argeles

    Je partage ton appréciation sur Paul Jorion, il en faudrait d'autres pour enfin pouvoir se faire entendre.

    Moi aussi lorsque j'étais enfant, je pensais à plus tard, et je me demandais si à force de pêcher dans la méditerranée il y aurait assez de poissons pour payer la part du rôle, de la barque, du patron et de l'équipage.

    La richesse, c'est le nombre de vertébrés aquatiques qui restent..

Pages : « 15 6 7 8 9 [10] 11 12 13 14 1517 »


Blog basé sur Wordpress © 2009/2015 INFO Service - V3 Archive