10mai 10

Marchés financier, Merkel, grand casino financier!

Enfin! On a retrouvé 750 milliards qu’on n’avait pas!

Ce billet a été lu 35 933 fois.

R ésumons. Les Etats de la zone euro viennent de creuser de 440 milliards leur dette publique en une nuit. Ca c'est fort! Alors qu'on ne trouvait pas le premier euro pour les Grecs! Là, d'un coup, hop! 750 milliards sont disponibles que le contribuable est prêt à donner pour sauver qui on voudra: des fainéants grecs, des irresponsables espagnols, des gréviculteurs français, bref tous les "pigs" du monde sont dorénavant à l'abri. On croit rêver! 

Il a fallu un mois pour trouver 25 milliards dont la Grèce avait besoin à un taux non prohibitif. Entre temps, le mal s’étant aggravé, il fallu en rassembler putativement 110, moyennant primes et récompenses pour les généreux sauveteurs. Il ne fallut pas moins d'une semaine supplémentaire de tergiversations. Et comme ces sottises ont trop duré, le sytème a failli s'effondrer parce qu'un trader a mal tapé sa commande sur son clavier! Génial! A partir de là, ça devenait sérieux. Plus question des fichus grecs et de leur retraite à 43 ans, à moins que ce soit à 33 ans! Le trouilomètre s'est dégradé chez les belles personnes qui se régalaient la veille encore de voir les grecs privés de leur treizième mois à 750 euros bruts par tête. Là ce sont les milliards des précieux qui étaient en cause.

Il n’aura donc fallu que deux nuits pour trouver 750 milliards. Et  pour sauver qui ? Ceux là même qui ont déclenché une nouvelle fois l’incendie. Les pauvres banques, les malheureux assureurs, les pitoyables traders! Ainsi, les Etats ne sont plus seulement les garants et les exécutants de la construction du merveilleux marché libre et non faussé. Ils en sont directement protagonistes. Ils fabriquent des lignes de crédits chaque fois que le casino coule ! Les mêmes ahuris qui se régalaient des mesures de sanction contre les paresseux grecs ne disent plus mot quand les Etats creusent leur dette publique de 440 milliards supplémentaires au seul profit du système financier international.

Et les sanction contre les « marchés » voyous? Nul n'en propose. Les 27 ne trouvent pas une seconde pour édicter la moindre règle, même minime, pour lutter contre la spéculation. Par exemple pour avancer la date d’application des mesurettes concernant les agences de notation déjà en route dans les interminables tuyaux institutionnels européens. Ou pour avancer la date d’application  des petites réglounettes européennes contre la titrisation des assurances sur le défaut des dettes publiques. Rien ! Rien de rien. Du fric, de l’oseille, des montagnes de fric pour le système et des sacrifices pour les peuples. Tant et si bien que la démonstration qui devait être faite selon laquelle les déficits étaient la faute des peuples et que le marché, dans son infinie sagesse et grâce à sa merveilleuse main invisible libre et non faussée, les sanctionnaient objectivement, se retourne en son contraire. Les marchés c’est n’importe quoi et les sacrifices il n’y a pas de raison de les faire !

Jusqu'à la Banque Centrale Européenne et ses mannequins en plomb, Trichet le bien nommé et les autres faces de pierre,  qui commencent à faire, trop tard, ce qu’ils auraient dû faire au début et ce pourquoi on nous a bien ri au nez : acheter elle-même les obligations des Etats ! Où sont passés les super intelligents qui nous narguaient ? Les super économistes qui glosaient sur les dettes publiques excessives et le rempart de la banque centrale ? Pschitt ! Disparus ! On ne tardera pas à les revoir sur tous les plateaux de télé réciter la leçon ! Et quand je m’y trouverai, peut-être,  pour expliquer les évènements autrement, surement qu’on me retaillera un plateau spécial du type Guillaume Durand avec sept personnes, sept, pour me contrer en psalmodiant comme des moulins la vulgate libérale ! Notons que dans cet épisode particulièrement misérable de la vie de l’économie de casino que défendent sans trêve ni repos toutes les élites, quelques personnages surfaits sont ramenés à leur juste proportion.

Ainsi de la Merkel et de son équipe de lourdauds. La super madame Merkel, avait été encensée par tous les commentateurs en mal de maman-qui- donne-la-fessée  pour avoir refusé de financer ces fainéants de grecs ! Un mois après sa sottise rustique éclate aux yeux du commun ! Elle est la principale responsable, du point de vue de l’Europe actuelle, du désastre en cours. Tous ses atermoiements n’avaient d’autres causes que son horizon borné par la survie de sa coalition dans une élection locale. Bien sûr, maints petits malins voyaient bien, cependant,  comment l’agonie grecque profitait sans le dire au modèle économique allemand tout entier fondé sur l’export en améliorant le taux de change. Un euro un chouia plus faible de quelques dollars, c’est autant de gagné en compétitivité sur le marché des marchandises libres et non faussées.  Cela, bien sûr en dépit  des discours de façade. Sans oublier que les grands comptes qui se retiraient de la dette grecque, espagnole et portugaise se repliaient sur les titres français et allemands générant de savoureuses économies de poche par la baisse des taux auxquels ils étaient admis ! Passons !

Tout cela « c’est de la technique » et il n’y a pas le temps de l’expliquer aux idiots que les rédactions médiatiques pensent avoir au bout de leur porte voix. Reste l’essentiel : la Merkel s’est pris une rouste ! Evidemment les griots prétendent que c’est à cause de sa faiblesse pour la Grèce. Malfaisant et égarant ces commentateurs ne quittent pas une seconde la ligne argumentaire qu’ils répètent depuis le début des évènements. Se risquent-ils à dire ce qui se serait passé, inclus dans cette élection, si la Grèce avait été mise en cessation de paiement ? Combien de banques allemande et française auraient bu la tasse ? Ouf ! C’est fini ! Elle a enfin perdu ses élections locales ! Elle consent donc à signer le bon de sortie des pompiers !  Trop tard pour sa réputation. Ce n’est pas trop grave ! Mais trop tard peut-être pour nous tous !


1 177 commentaires à “Enfin! On a retrouvé 750 milliards qu’on n’avait pas!”

Pages : « 114 15 16 17 18 19 20 21 22 [23] 24 »

  1. 1101
    jennifer dit:

    Ydaho

    Oui je suis au courant du boycott d'Israël mais cette image-là ne me plaît pas. On n'est pas contre le peuple israélien et son drapeau mais contre la politique du gouvernement. Enfin merci de t'intéresser à la question et de me causer car ici, on est enfermés dans des débats de blog il me semble et on en oublie que le monde extérieur existe. C'est pourquoi parfois je suis obligée de le rappeler.

    Bien à toi

    Jennifer

    Pour préciser je suis pour le boycott des produits des colonies et le désinvestissement des constructions qui favorisent la colonisation (tramway de la honte etc...) car la colonisation est déclarée illégale au regard du droit international et c'est une véritable guerre de conquête territoriale et d'expropriation du peuple palestinien. Ils font tout pour que les palestiniens quittent leur terre natale. Ils seraient même prêts à les provoquer à des actions violentes pour pouvoir mieux les écraser avec leur supériorité militaires, leurs drones et tutti quanti. Mais les palestiniens de Cisjordanie et de plus en plus de Gaza s'entêtent dans la non violence et s'entêtent à ne pas quitter leurs terres. Ils ont bien vu ce qui était arrivé à ceux qui l'ont fait et ce sont retrouvés réfugiés à vie. Une vie gâchée! Une vie d'humiliation, de mise à l'écart etc... Ils ont raison: qu'ils restent sur leurs terres et nous on les soutient mais on aimerait le faire plus! C'est dur de voir ce massacre sous nos yeux et d'être impuissants. Tant de souffrance et d'humiliations et de racisme envers les palestiniens!

  2. 1102
    ydaho dit:

    Toujours a la force du peuple : Je pense que nous sommes normalement désunis avec les tenants du jacobinisme qui a une tendance a faire du froid du coté des vertèbres cervicales.. C'est logique, le jacobinisme de Thaumasios me semble plus prés de la vérité, je ne pense pas que l'on puisse se présenter a une élection avec des idées pareilles, du moins pour un mouvement de gauche, sauf a vouloir expressément prendre 1,5 % des voix d'un vrai parti de gauche..
    Le webmestre fait surement son boulot, je suppose, mais bon.. attendons et voyons.. l'avenir est toujours plein de surprises.. Peut être JML viendra t'il faire son petit tour sur ce blog.. "On sait pas jamais" ! comme on dit chez moi....
    De plus, il est de notoriété quasiment publique que les "partis" comme le FN, le "NDA".. (muhahaha) ou le DDV (c'est pô DVX ? ;-) ) ont investi le net pour draguer ça et là le gogo.. C'est carrément une politique chez eux.. D'infester les commentaires des blog de gauche !.. Laissons venir..
    Quand même je trouve qu'il y a "deux poids / deux mesures", ça m'ennuie et ça me désarçonne c'est clair, mais d'autres parts leurs "superbes" a nous seriner qu'ils en sont les portes paroles me laisse a penser que c'est de l'intox.. Trop beau pour être vrai..

  3. 1103
    ydaho dit:

    Jennifer, je n'ai rien contre le peuple d'Israël, mais je constate que le gouvernement Israéliens est un gouvernement élu.. Donc..
    De plus je pense que cela va très mal finir.. Il serait temps de faire quelque chose avant le "bain de sang"...

  4. 1104
    le Prolo (PG 01) dit:

    @ Descartes

    "Personne ne vous pardonne de détruire ses illusions."

    Ca c'est un truc qui marche dans les deux sens.
    Tu l'attribues aux écolos, moi aux nucléocrates.

    "C’est pour ça que « je ne leur pardonne pratiquement rien »: parce que pour moi le changement ne sera possible qu’en acceptant de voir la réalité telle qu’elle est"

    La réalité que tu veux que l'on regarde en face n'est en fait que TA réalité.
    Aurais-tu la science infuse et serais-tu le seul à pouvoir prétendre approcher la "vérité universelle" ?

  5. 1105
    TY dit:

    la solution bien exposée par J.Genereux
    http://www.dailymotion.com/video/xday9w_j-genereux-l-esprit-de-munich-a-env_news?start=0

  6. 1106
    Descartes dit:

    @Annie (#1093)

    Tu peux préciser en quoi le Programme Commun de 1981 n’était pas adapté à l’état de la France d’alors ? Quel était cet état d’ailleurs ?

    En 1981 la France faisait face à une crise économique. Elle était quasiment en récession, avec des frontières ouvertes. Et le pétrole était très cher.

    Il était clair qu'une relance par la consommation, telle que la proposait le programme commun, ne pouvait que provoquer un désastre. Car la relance par la consommation impliquait donner plus de pouvoir d'achat aux individus dans les couches plus modestes, pouvoir d'achat qui allait servir inévitablement à acheter des biens de consommation à faible valeur ajoutée, segment sur lequel les produits importés étaient très compétitifs. La relance dans ces conditions ne fait que "relancer" l'économie de nos fournisseurs, pas la nôtre. Il s'en est suivi un déséquilibre de la balance commerciale, et un affaiblissement de la monnaie. On pourrait dire que l'affaiblissement de la monnaie aurait du augmenter la compétitivité des produits nationaux et équilibrer la balance... Mais ce serait oublier que dans un contexte de pétrole cher qu'on paye obligatoirement en devises, l'affaiblissement de la monnaie implique une augmentation générale des prix, ce qui annule les gains de compétitivité par la dévaluation... et c'est le cercle infernal. Le "tournant de la rigueur" doit moins à un choix politique qu'à l'échec de la "relance par la consommation", qui a laissé le gouvernement sans marge de manœuvre.

    En 1981, il aurait fallu relancer par l'investissement (un peu comme l'a fait Sarkozy en 2008-2009), parce que dans ce contexte on peut mieux contrôler où va l'argent et l'empêcher de "fuir". Si je donne de l'argent aux gens pour s'acheter des T-shirts, des consoles de jeu, des frigos, des télés ou des ordinateurs, l'argent "fuit" parce que ces produits sont largement importés. Si je me paye un TGV Paris-Toulouse, je peux m'assurer que cet investissement crééra des emplois sur le territoire national.

    Pour ce qui est du CNR, je pense aussi que l’idée fondamentale c’est la liberté,

    Oui. Mais une "liberté" collective, très loin de la vision individualiste qui était bien plus présente dans le programme commun (mai 68 était passé par là).

    Je suis bien d’accord avec lui quand il dit que la gauche a oublié le mot de Marx : il faut parler des structures sociales, pas des conséquences (comme le racisme, la religion ou autre).

    Nous sommes deux.

  7. 1107
    jennifer dit:

    M. le Webmestre

    Je suis bien d'accord avec vous qu'on n'a pas à insulter les gens et personnellement j'ai toujours défendu le droit à Descartes de parler sur ce blog et à ce qu'il ne soit pas censuré. Mais il professe un tel mépris pour les autres que cette violence est parfois pire qu'une insulte même s'il n'utilise pas de mots grossiers comme certains le font sur le blog, ce que je réprouve entièrement.

    Ainsi voilà ce qu'écrit Descartes ": Combien de communistes faut-il pour changer une ampoule ?
    R: Un seul, mais il lui faut trente ans pour s’apercevoir qu’elle est grillée.
    Ok on va me dire qu'il veut juste illustrer une idée qu'il développe ensuite, à savoir, dit-il "Le refus de regarder les faits en face à coûté trop à la gauche pour qu’on puisse recommencer encore une fois à se boucher les yeux et se raconter de jolies histoires. Des faits, rien que des faits!" je pourrais moi-même dire cette deuxième phrase mais la première est plus que douteuse et vraiment insultante.

    Il continue : "Oui, il sont très touchants… jusqu’au moment où ils ouvrent la bouche."

    Là aussi aucune insulte mais un mépris incroyable pour son interlocuteur. Comment pouvoir discuter dans ces conditions?

    Je trouve ce genre de propos impossibles à accepter dans une discussion démocratique. Il me semble que Jean-Luc Mélenchon a souffert de ce genre de mépris dans le PS. On n'insulte pas mais on professe un tel mépris, un tel dédain pour l'autre que c'est pareil. Pour discuter il faut au moins respecter son interlocuteur.

    c'était juste pour vous expliquer pourquoi les gens en ont marre de Descartes. Mais oui, l'insulter est puéril et inacceptable aussi.

    Quant aux jacobins (car au fond je ne sais pas de qui vous parlez n'ayant pas le temps de lire tous les posts), eux ils sont réellement pleins de mépris et ont fréquemment dans le passé utilisé l'insulte à mon égard, y compris sexiste. Ca c'est du vrai de vrai. Eux auraient mille fois mérités d'être censurés.

  8. 1108
    Inquiet dit:

    Mais c'est quoi DDV ?! Je connais pas ce truc là moi.

    Je crois que penser que des partisans de NDA (lui j'connais) viendraient ici pour récupérer de l'électorat est grotesque. (ce n'est que mon avis) Je pense que personne n'hésite entre NDA et Jean-Luc Mélenchon. Mais il y a une idée de souveraineté qui est commune au deux personnages. Ce qui fait que NDA n'est certainement pas le plus détesté des hommes de droite par les Mélenchonistes et vice-versa. On dira ce qu'on veut mais c'est un point commun. Et sur une question qui me parait prioritaire. Si on veut une meilleure répartition des richesses, il faut déjà le pouvoir...

    Et pour ceux qui auraient des doutes, un deuxième tour entre NDA et DSK, je vote NDA sans problème. Mais rassurez-vous ça n'arrivera pas. Et NDA n'est pas vierge de toute compromission avec le système mondialiste, en tout cas il y a des doutes.

    Mélenchon président ! :mrgreen:

  9. 1109
    4 Août dit:

    "Je n’estime pas utile d’attaquer la manière de s’exprimer des gens. Si vous voulez mon opinion sur la forme, je trouve tout ce langage aussi ridicule que vous. Sur le fonds, je trouve beaucoup de leurs positions correctes ou du moins bien argumentées, d’autres je trouve excessives ou peu sérieuses et dans ce cas je leur ai fait savoir sans drame."

    Euh... Descartes ! On dirait un prof qui parle de ses élèves à son inspecteur, et ce sans discrétion !

    Les blogueurs ne sont ni tes gosses, ni tes élèves, ni tes subordonnés.

    Je vais finir par croire que tu te prends pour le vrai Descartes. Ca change de Napoléon remarque...

  10. 1110
    clarazed dit:

    A propos du Grand marché transatlantique, voir Vue du ciel d’une pause, 10/05/2009.
    C'est clair non ?
    Et pour plus de précisions

  11. 1111
    dudu87 dit:

    Concernant F.O et Irving Brown un peu d'histoire...

    Une fois l’opération terminée, George Meany déclare au Press Club de Washington : « Je suis fier de vous dire, parce que nous pouvons nous permettre de le révéler maintenant, que c’est avec l’argent des ouvriers de Detroit et d’ailleurs qu’il nous a été possible d’opérer la scission très importante pour nous dans la CGT, en créant le syndicat ami Force ouvrière » [6].
    Mais, en 1967, Thomas W. Braden, ancien directeur de la division internationale de la CIA, révèle sans ambages [7] qu’en réalité les fonds furent initialement fournis par l’International Ladies Garnment Union de David Dubinsky puis « quand ils manquèrent d’argent, il s’adressèrent à la CIA. Ainsi commencèrent les versements de fonds secrets aux syndicats libres qui, bientôt, s’étendirent à l’Italie. Sans ces versements, l’histoire de l’après-guerre aurait été différente »
    .
    http://libertesinternets.wordpress.com/category/observatoire-de-lempire/irving-brown/

    J'ai d'ailleurs entendu une «émission « Monsieu X » sur France inter qui relatait les mêmes faits.
    Si certains/es doutent encore sur cette période du syndicalisme français, je peux apporter différents témoignages que j'ai vécu.
    Bronw... F.O et la CISL (confédération internationale des syndicats libres), tout un « poême »...et la SFIO...

    Au moment de l’affaire du "Pasteur" en janvier 1951 se tient toujours à Marseille un congrès de l’Internationale des ouvriers du transport. L’objectif est sans équivoque : "étudier les moyens de prévenir les arrêts de travail et prendre toutes dispositions utiles de déchargement du matériel de guerre. " Irving Brown le dirigeant de l’AFL-CIO, puissant syndicat américain participait aux travaux.
    Le rôle joué par cet homme lié à la CIA a été confirmé par Gaston Defferre, ministre de la marine marchande et maire de Marseille, dans une note qu’il envoie au président du conseil, Queuille le 9 avril 1951.
    Dans cette note, Gaston Defferre demande au président du Conseil de renvoyer Irving Brown aux États-Unis car il est trop voyant, discrédité et gène ses propres efforts contre... les communistes.

    http://memoiresvivantes.com/projets/partie.php?id=61

  12. 1112
    jennifer dit:

    Ydaho

    Oui ils ont voté pour Netanyahu et la droite gagne en Israel depuis plusieurs années, voire l'extrême droite (Liberman) mais on peut dire qu'ils sont victimes de la propagande stupide de leurs dirigeants qui présente Israël comme toujours assiégée par les antisémites etc... et les palestiniens sont mis dans ce sac. Ils ont les yeux bouchés par l'idéologie le peuple israélien mais on ne peut renoncer à le gagner à une cause juste. Surtout que leur histoire de virer tous les palestiniens c'est impossible et qu'ils sont donc dans une impasse et que tout cela va leur retomber sur le coin de la gu.. un jour ou l'autre.

    C'est comme le peuple français qui a voté Sarkozy, pris par l'idéologie stupide de celui ci de la France qui se lève tôt etc... On va quand même faire confiance en ce peuple d'arriver à voir les choses justement. On n'assimile pas le peuple français à Sarkozy.

  13. 1113
    Descartes dit:

    @Le prolo (PG 01) (#1105)

    Coût sous-évalué de l’électricité nucléaire. Ce n’est pas moi qui le dit, mais la Cour des Comptes.

    Auriez-tu la gentillesse de citer le document ou la Cour des Comptes dit ça ? Je me régale d'avance... parce que la Cour a dit en fait quelque chose de très différent. Voyons la citation que tu proposes toi-même:

    http://www.brest-ouvert.net/article1293.html

    L'ennui est que cette référence fait dire à la Cour quelque chose de très différent: "EDF doit être contrainte de provisionner réellement (et non fictivement comme jusqu’à maintenant, comme l’a montré la Cour de comptes dans ses rapports publics 1998 et 1999)". En d'autres termes, la Cour ne dit pas que le coût soit "sous-estimé", mais que la technique financière utilisée pour faire les provisions (provision fictives au lieu de provisions réelles, c'est à dire, couvertes par des actifs dédiés) n'est pas la bonne. Comme quoi, il faut toujours vérifier les documents qu'on cite...

    En outre son avis a été superbement ignoré.

    Encore raté: l'article 20 de la Loi n°2006-739 du 28 juin 2006 de programme relative à la gestion durable des matières et déchets radioactifs dit précisément que:

    I.-Les exploitants d'installations nucléaires de base évaluent, de manière prudente, les charges de démantèlement de leurs installations ou, pour leurs installations de stockage de déchets radioactifs, leurs charges d'arrêt définitif, d'entretien et de surveillance. Ils évaluent de la même manière, en prenant notamment en compte l'évaluation fixée en application de l'article L. 542-12 du code de l'environnement, les charges de gestion de leurs combustibles usés et déchets radioactifs.

    II.-Les exploitants d'installations nucléaires de base constituent les provisions afférentes aux charges mentionnées au I et affectent à titre exclusif à la couverture de ces provisions les actifs nécessaires. Ils comptabilisent de façon distincte ces actifs qui doivent présenter un degré de sécurité et de liquidité suffisant pour répondre à leur objet. Leur valeur de réalisation est au moins égale au montant des provisions mentionnées au premier alinéa du présent II, à l'exclusion de celles liées au cycle d'exploitation.

    Ce qui montre que les questions soulevées par la Cour des Comptes ont bien été traitées...

    Je ne pense pas que cela t'empêchera de continuer à répéter comme un disque rayé un certain nombre de contrevérités. Mais cela permettra à nos lecteurs de juger du sérieux de tes affirmations...

  14. 1114
    jennifer dit:

    Inquiet

    des partisans de NDA ont sévi sur ce blog (JM pour ceux qui y étaient) il y a deux environ et essayer de convaincre les partisans de Jean-Luc Mélenchon.

  15. 1115
    Annie dit:

    @Descartse post 1120 : En 1981, il aurait fallu relancer par l’investissement (un peu comme l’a fait Sarkozy en 2008-2009), parce que dans ce contexte on peut mieux contrôler où va l’argent et l’empêcher de « fuir ».

    OK pour la différence entre relance par investissements nationaux lourds qui permet de contrôler où va l'argent par rapport à investissements dans des biens de consommation majoritairement importés.
    Néanmoins voir en Sarkozy un relanceur de l'investissement c'est lui faire trop d'honneur : parce qu'en même temps, c'est créer des structures pour que des entreprises privées en profitent (le numérique, les transports, etc), pas dans un esprit collectif et républicain.

    @Inquiet : DDV c'est un grand vieux beau avec des cheveux blanc. Tu vois toujours pas qui c'est ?

  16. 1116
    ydaho dit:

    Ne me faite pas rire avec le prix du pétrole... Je suis trés fragile.. ! Le prix du pétrole il a rien a voir avec le prix de l'essence... Y'a qu'a voir aujourd'hui, il a pratiquement jamais été si bas, alors qu'invariablement les prix a la pompe sont toujours les mêmes.. sauf quand ça râle trop.. ça c'est encore un "dogme" de curé de campagne.. Le principal dans cette histoire c'est que le "blé rentre" et rien d'autre.. Le capitalisme ou libéralisme est "rempli" de loi a la con comme celle la, la plus "jolie" étant la loi de l'offre et de la demande.. En fait ils font comme ça les arrange, et surtout comme le pognon doit rentrer..
    Croire encore a ces conneries c'est faire preuve d'énormément... Allez je dis pas le mot..

    La France de 81 c'était la France des gagneurs ! Ils l'ont bien vu, et ils n'ont eu de cesse de l'abattre !

  17. 1117
    dudu87 dit:

    Q: Combien de communistes faut-il pour changer une ampoule ?
    R: Un seul, mais il lui faut trente ans pour s’apercevoir qu’elle est grillée.

    Sauf que concernant la CECA, le traité de Rome, l'Europe jusqu'à la fin 70 et la sidérurgie, ils avaient raison, les communistes! Après ils se sont fourvoyés bien profond et ça continue...

  18. 1118
    ydaho dit:

    @ Jennifer : et encore tu "oublies" volontairement peut être le machisme volontaire qui sévit !

    @ Inquiet : DDV c'est le "héros" de clearstream ! Tu sais ? le nouvel espoir de la droite gaulliste... Celle que sarkosy foule aux pieds.. !

  19. 1119
    Descartes dit:

    @Le Prolo (PG 01) (#1118)

    « C’est pour ça que « je ne leur pardonne pratiquement rien »: parce que pour moi le changement ne sera possible qu’en acceptant de voir la réalité telle qu’elle est » La réalité que tu veux que l’on regarde en face n’est en fait que TA réalité.

    La réalité est unique, elle ne m'appartient pas. Il n'existe pas "ma" réalité et "ta" réalité, il n'existe qu'une réalité, et elle nous est extérieure.

    Aurais-tu la science infuse et serais-tu le seul à pouvoir prétendre approcher la « vérité universelle » ?

    Bien sur que non. Toi aussi, tu peux t'en aprocher, si tu t'en donnes la peine. Mais cela veut dire chercher de l'information, des données, des faits, et non pas les inventer. Lorsque tu affirmes (voir message #1105) que la Cour des comptes a dit quelque chose en citant un texte qui montre qu'elle a dit une autre, lorsque tu affirmes (même message) qu'on "n'a pas tenu compte de son avis" alors qu'un texte montre le contraire, il y a un problème.

  20. 1120
    Annie dit:

    @jennifer post 1126 :

    Le problème principal de la population israélienne, c'est leur refus d'admettre le fait colonial.
    Il n'y aura d'espoir pour les palestiniens que quand on l'admettra (les israéliens, et les pays qui soutiennent leur état voyou).

  21. 1121
    ydaho dit:

    @ jennifer : "On va quand même faire confiance en ce peuple d’arriver à voir les choses justement. On n’assimile pas le peuple français à Sarkozy."...

    Je veux bien, mais je me passerais aisément de ce type de saute d'humeur... Tu peux me dire quelle est la brèle qui a pu gober "la France qui se lève tot ?" et encore je suis "gentil"... y'avait pas que ce slogan !

  22. 1122
    Descartes dit:

    @4 aout (#1123)

    « Je n’estime pas utile d’attaquer la manière de s’exprimer des gens. Si vous voulez mon opinion sur la forme, je trouve tout ce langage aussi ridicule que vous. Sur le fonds, je trouve beaucoup de leurs positions correctes ou du moins bien argumentées, d’autres je trouve excessives ou peu sérieuses et dans ce cas je leur ai fait savoir sans drame. » Euh… Descartes ! On dirait un prof qui parle de ses élèves à son inspecteur, et ce sans discrétion ! Les blogueurs ne sont ni tes gosses, ni tes élèves, ni tes subordonnés.

    Décidément, quand on veut tuer son chien, on l'accuse de n'importe quoi...
    On me demande mon avis, je le donne. On n'a pas besoin d'être "prof" pour dire ce qu'on pense. Tu ne t'es jamais gêné pour donner ton avis sur les interventions de Jean-Luc Mélenchon, de Finkielkraut, de Besancenot et d'un tas d'autres hommes politique. Doit on conclure qu'ils sont "tes gosses, tes élèves ou tes subordonnés" ? Et si toi tu peux donner ton avis sur les interventions de Jean-Luc Mélenchon, pourquoi je ne pourrais pas donner le mien sur celles de Darthé-Payan, par exemple ?

  23. 1123
    ydaho dit:

    A lire...

    http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/societe/20100516.FAP1656/retraites-le-gouvernement-confirme-qu-il-faudra-travailler-plus-longtemps.html

    Les "jeux" sont fait semble t'il... La négociation ? elle est ou ?

    @ Jennifer :

    http://www.romandie.com/ats/news/100516095402.m0qvaobw.asp

    extraits :

    JERUSALEM - Plusieurs ministres israéliens ont vivement reproché dimanche aux représentants de la communauté arabe d'Israël de soutenir le "droit au retour" des réfugiés palestiniens.

    "Les Arabes israéliens constituent notre principal problème, car ils aspirent à un Etat binational et c'est très dangereux", a déclaré le chef de la diplomatie, l'ultranationaliste Avigdor Lieberman, avant le début du conseil des ministres hebdomadaire à Jérusalem.

    "Tous les dirigeants arabes israéliens ont participé à des manifestations en réclamant le droit au retour", a déploré M. Lieberman en faisant allusion aux Palestiniens qui ont été poussés à l'exil lors de la création d'Israël le 15 mai 1948 et la première guerre israélo-arabe qui a suivi....

    Et c'est sans commentaires de ma part..

  24. 1124
    ydaho dit:

    Et encore j'ai "oublié" celle la !

    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2010/05/16/97001-20100516FILWWW00176-israel-interdit-la-cisjordanie-a-chomsky.php

  25. 1125
    Descartes dit:

    @Annie (#1129)

    Néanmoins voir en Sarkozy un relanceur de l’investissement c’est lui faire trop d’honneur : parce qu’en même temps, c’est créer des structures pour que des entreprises privées en profitent (le numérique, les transports, etc), pas dans un esprit collectif et républicain.

    Je n'ai pas dit que la manière de faire de Sarkozy fut la meilleure. Si la relance avait été faite avec un esprit "collectif et républicain", elle aurait certainement été plus efficace. Mais j'ai pris l'exemple parce qu'il y a moins d'un an la gauche unanime réclamait non pas une "autre" relance par l'investissement, mais la relance par la consommation. Qui aurait conduit à un désastre similaire à celui de 1981 (un peu moins peut-être parce que le prix du pétrole n'est plus aussi haut et qu'on n'en est plus aussi dépendants).

  26. 1126
    Inquiet dit:

    @ jennifer : ah d'accord. Je ne savais pas. Drôle d'idée tout de même....

    @ Annie : Merci ! Oui ça y est je vois qui c'est. Il faut dire que je pense peu à lui de manière générale... Je l'avais déjà dit (d'une autre manière...) mais j'apprécie beaucoup tes interventions.

    Bonne soirée à tous.

  27. 1127
    ermler dit:

    @ Paco Alambron (1089)

    A propos des débats sur ce blog.
    Vous écrivez :

    Il doit bien y avoir un moyen, à défaut de mettre tout le monde d’accord, de fixer des limites à ne pas franchir et de permettre à tous de se concentrer sur ce qui nous rassemble, plutôt que de rechercher ce qui nous divise.

    Vous mettez le doigt sur LE problème de ce forum !
    Certains intervenants - et pas les moins prolixes - n'ont qu'un objectif ici : La division. C'est à dire diviser la gauche alternative. A longueur de posts, leur inépuisable activité ne vise qu'à détruire l'un des combats fondateurs de du PG et de son président : Le rassemblement de toutes les gauches anti-libérales !
    Pas une seule fois vous ne lirez dans les centaines de posts qu'ils déversent chaque mois sur ce blog, une seule ligne favorable à ce rassemblement. Fracturer la gauche radicale, en entretenant des vieux clivages artificiels est pour eux une quasi-vocation !
    De ce point de vue, les trois ou quatre lascars, dont le webmestre ne cesse de clamer qu'ils ont "autant de légitimité que les autres" à s'exprimer sur ce blog, s'approprient donc, depuis de longs mois, la "légitimité" d'un long et très patient travail de sape de ce qui constitue l'essence même du combat du propriétaire de ce blog. Le fait, qu'à force d'énerver les militants unitaires sincères du blog, ils récoltent quelques injures ou insultes personnelles, ne rend pas leur "légitimité" plus innocente pour autant.
    Le libre débat expurgé d'insultes personnelles, est un chose.
    L'omniprésence (même sans insulte) de deux ou trois forcenés anti-unitaires qui finissent par accaparer ce blog et à le rendre de moins en moins respirable et de plus en plus confus, est une autre chose !

    J'ajoute que ce n'est sûrement pas par hasard que leur "forcing" se fait de plus en plus intense alors que la quantité des lecteurs de ce blog ne cesse d'augmenter.

  28. 1128
    dudu87 dit:

    Le FdG, le PG, y seront-ils?

    Rassemblement le 29 mai 2010 à 16 heures devant l’Opéra Bastille à Paris
    afin de célébrer le cinquième anniversaire du NON français lors du référendum sur la constitution européenne, expression victorieuse par la suite violée, de la souveraineté populaire que le peuple de France devra rétablir.....
    Or il n’y a pas de solution du côté du PS : il n’est que de voir comment se comportent Zapatero en Espagne et Papandréou (président de l’Internationale socialiste) en Grèce, sous le haut parrainage du "socialiste" français D. Strauss-Kahn, pour voir que les partis sociaux-démocrates ne sont que l’aile gauche du programme néolibéral de désintégration des nations d’Europe.
    C’est pourquoi, sauf à abandonner notre peuple au désespoir et de laisser le champ libre à la démagogie de l’extrême droite, il est pertinent que se dessine comme le propose l’ARP, une démarche politique nouvelle. Celle-ci est en concordance avec la prise de conscience du peuple de France et des autres peuples d’Europe. Elle ouvre la voie à une démarche de rassemblement populaire. Ce rassemblement est destiné à devenir majoritaire car il se construit, pas à pas, sur des bases clairement anti-Maastricht, patriotiques, républicaines, antifascistes, et de progrès social qui sont celles aujourd’hui, du monde du travail.

    http://www.comite-valmy.org/spip.php?article638

  29. 1129
    dudu87 dit:

    A longueur de posts, leur inépuisable activité ne vise qu’à détruire l’un des combats fondateurs de du PG et de son président : Le rassemblement de toutes les gauches anti-libérales !

    Erlmer, comme tu as...raison! Détruire mais...pas construire, c'est tellement plus facile!

  30. 1130
    lemexicain dit:

    @ Descartes (21h48) :

    Puisque tu envisages la question sous l'aspect pratique, en évoquant différents sujets sur lesquels un "candidat présidentiel" devra prendre position, je me permets de te poser la question suivante : où compterais-tu trouver des électeurs de gauche prêts à cautionner un programme sécuritaire, opposé à l'immigration et promoteur du nucléaire ? Personnellement je n'en connais pas beaucoup... Et je doute que Jean-Luc soit intéressé pour défendre un tel programme... Penses-tu pour autant qu'il n'est pas républicain ? Que c'est un gauchiste ?

    Le problème c'est que ta conception binaire des sympathisants PG ne correspond pas à la réalité. Par exemple tu me catalogues certainement comme "gauchiste", alors que je me considère moi-même comme un républicain, tout ce qu'il y a de plus laïcard... Je ne vois pas en quoi ta position sur le nucléaire ferait de toi un républicain, et en quoi la mienne ferait de moi un gauchiste. Au départ j'avais du mal avec l'idée d'interdire la burqa, mais ma position a évolué une fois que j'ai entendu les arguments de Jean-Luc. Je pense sincèrement que ta façon de cataloguer les gens ne rime à rien... A moins que pour toi "gauchiste" signifie idéaliste et "républicain" pragmatique (c'est-à-dire en accord avec tes propres convictions) ?

    "J’ai bien peur que ce qui nous divise est bien trop important pour pouvoir le mettre sous le tapis. Il y a bien, et les débats de ce forum le montrent, une opposition irréductible entre « républicains » et « gauchistes » (...) sur un ensemble de problématiques".

    Tu les évalues à combien de division les "républicains de gauche" dans ton genre ? Et Jean-Luc tu le situerais où dans tout ça, plutôt de ton côté ou du nôtre ? D'après ce que j'ai compris il essaye de rassembler toute la gauche anticapitaliste, du NPA au PCF, et je doute qu'on puisse parvenir à mobiliser les foules avec la conception que tu te fais des valeurs de la gauche. J'en reviens à la question que je me pose depuis le début à ton sujet : as-tu d'autres objectifs en venant t'exprimer ici matin, midi et soir que de semer le trouble et d'alimenter la division à gauche du PS ?

    @ ermler (22h46) :

    Je suis entièrement d'accord toi.

  31. 1131
    4 Août dit:

    @ lemexicain

    "matin, midi et soir "

    T'as oublié weed-end et jours fériers.

    Moi personnellement, faudrait me payer pour rester autant de temps sur un blog qui ne me concerne pas...

  32. 1132
    Inquiet dit:

    @ ermler : à propos de certains qui voudraient créer une division au sein d'un "Front de Gauche". Ils ne créent pas la division. La division existe. Le NPA n'est pas le PRCF, pourtant ils assument un héritage marxiste tous les deux (je m'avance un peu, je ne suis pas un spécialiste). Alors la question est plutôt, vu qu'un grand nombre de valeurs (au départ, avant qu'elles soient politisées) réunit ces deux sensibilités, est-il possible qu'elles s'entendent sur un certain nombre de choses afin de créer une force populaire de gauche. Apparemment (à lire les commentaires de ce blog) c'est difficile... Time will tell (en français dans l'texte)

  33. 1133
    Paco Alambron dit:

    @Ermler

    Oui, je veux bien croire ça.
    Que deux ou trois excités se servent de ce blog à forte audience pour tenter d'exister alors que pratiquement personne ne leur prête attention ailleurs semble assez plausible.

    En même temps il me semble que c'est un peu le lot de tous ceux qui fréquentent ce blog et qui commentent.

    Je fréquente de nombreux blog politiques et la situation de celui-ci me semble assez particulière. D'abord parce que sur de nombreux blogs les commentaires sont soit fermés, soit fermement censurés (ce n'est pas avoué, mais ça se voit). Ensuite parce que d'habitude on voit des très nombreux pseudos tous différents alors qu'ici, je n'ai pas compté mais moins d'une douzaine de personnes s'expriment à longueur de journée et les "passants" qui postent des commentaires sont assez rares. J'ai moi même eu quelques réticences à poster au beau milieu de vos débats/disputes.

    D'après ce que je lis, ce billet de Jean-Luc Mélenchon a été lu plus de 30 000 fois (ça me semble beaucoup, mais bon...).
    Et pourtant nous n'avons toujours qu'une douzaine de posteurs de commentaires. Se pourrait-il que les commentaires (trop nombreux et trop longs) ne sont pas lus, voire même qu'ils dissuadent les lecteurs de poster à leur tour au milieu de ce qui ressemble à une conversation privée (expérience personnelle...) ?

    Dans ces conditions, quelle importance que ces gars là soient ici pour saper ou pour débaucher des camarades à leur cause?
    Le message de Jean-Luc Mélenchon passe quand même (30 000 lectures!) et vous écrivez ce que vous avez envie d'écrire.
    Si on doit construire quelque chose ensemble c'est sur le terrain que ça se passera et dans nos partis, pas sur un blog aussi prestigieux qu'il soit et sur lequel nous ne sommes que des spectateurs autorisés à laisser une dédicace.

  34. 1134
    le Prolo (PG 01) dit:

    @ 1127 Descartes

    I.-Les exploitants d’installations nucléaires de base évaluent, de manière prudente, les charges de démantèlement de leurs installations ou, pour leurs installations de stockage de déchets radioactifs, leurs charges d’arrêt définitif, d’entretien et de surveillance.

    "de manière prudente".
    Bel euphémisme effectivement...

  35. 1135
    dudu87 dit:

    Pourtant cet article date de juillet 2007
    Quelle actualité!

    Monde : Pour une stratégie populaire internationale solidaire, un front uni d’endiguement de la menace étasunienne et occidentaliste. Refus et rejet du nouvel ordre mondial impérialiste dictatorial et manipulateur des peuples. Pour le retrait de la France de l’OTAN.
    Europe : Retrait de la France de l’UE intrinsèquement perverse, néolibérale, antisociale et atlantiste. Dénonciation et mise en échec de toute démarche nécessairement belliciste, de construction transatlantique, c’est à dire de fusion des Etats-Unis et de l’Union Européenne en un seul bloc impérialiste et occidentaliste intégré.
    Etablir en Europe et à travers le monde, des alliances et coopérations mutuellement avantageuses entre peuples libres et nations souveraines.
    France : Pour un retour à l’Union et à l’Esprit de la Résistance. Actualisation du programme du CNR.
    Construire un rassemblement républicain progressiste et de progrès économique et social : l’union du peuple de France, afin de rétablir la souveraineté populaire et l’indépendance de notre pays, solidaire du front uni anti-impérialiste en construction à l’échelle du monde !
    Claude Beaulieu - juillet 2007

    http://www.comite-valmy.org/spip.php?article19

  36. 1136
    Darthé-Payan dit:

    @ ydaho

    @ Tous

    Mais à la fin pourquoi ostraciser les idées que certains développent dans le cadre du Manifeste jacobin - dont Jean-Luc Mélenchon a eu connaissance de ce manifeste par e-mail, ainsi que François Delapierre, Marc Dolez, Gabriel Amard et beaucoup d'autres....

    Bon, j'en ai un petit peu marre de me faire ostraciser sur le plan de mes idées. Pourquoi dis-tu que cela te fait froid dans le dos au niveau du côté des vertébres cervicales ? Tu sous entends la guillotine ? Développe un peu !

    Allons un peu de décence et de respect du travail fait par des militants dont beaucoup sont membres du PG d'autres viennent d'autres partis de la gauche, de syndicats, d'associations, d'autres des simples citoyens non encartés.

    Je suis pour le débat, l'échange qui peut être parfois rude mais sur les arguments; Je préfère que vous argumentiez sur le manifeste au lieu de nous dénaturer, nous ostraciser en nous faisant passer pour ceux que l'on n'est pas

    Hier soir, j'ai proposé que dans le cadre du 29 mai prochain - 5ème anniversaire de la victoire du non le 29 mai 2005 - j'ai proposé des initiatives de rassemblement : banquet républicain, conférence débat, réunion publique, etc.. D'ailleurs Jean-Luc Mélenchon sera présent à Toulouse pour un conférence débat. Qu'en pensez-vous car depuis hier personne ne m'a répondu ? Cela ne vous intéresse pas de parler au peuple, de le rencontrer au sujet de l'Europe ? vous préférez dénigrer les Jacobins ?

    pourquoi ne pas lancer une votation citoyenne sur la question européenne ?

    Les constats faits par Annie sont d'une très grande qualité. Qu'avons nous à lui répondre ?

    Des propos forts peu gentils à mon encontre sont postés sur mon blog. La violence verbale que vous avez déchainé ici se répercute ailleurs.

    @ Au Webmestre,

    Bonsoir,

    J'espère que l'ostracisme à l'égard des positions ou propositions de ceux qui se revendiquent jacobin cesseront. La critique oui mais l'ostracisme, les sous entendus (froid dans le dos), non. Mon blog : http://darthe-payan-lejacobin.over-blog.com/a eu quelques messages fort violents ce soir. J'ai d'ailleurs demandé à la personne bénévole qui est le Webmestre de mon blog de ne plus rien laisser passer de ce genre de propos violents.

    Merci de votre compréhension et bonne fin de soirée.

    Bien à vous
    Fabien

  37. 1137
    jennifer dit:

    Annie

    Bien d'accord avec toi, les israeliens sont loin d'accepter qu'il y a un fait colonial. Ils ont plusieurs façons de justifier la colonisation qui est un fait réel (et oui, il faut être schizophrène pour ne pas le voir), par exemple qu'il faut créer le grand Israel parce que c'est la terre des juifs dans la bible, il faut conquérir car tout le monde en veut aux juifs etc... Il faudrait que simplement ils ouvrent les yeux et voient la réalité telle qu'elle est. Il faudrait aussi qu'ils se libèrent de l'idéologie dominante, et regardent vraiment leur voisin (l'arabe) en se débarrassant de préjugés et cessent de les traiter comme des sous humains. Mais la propagande en Israel va bon train. La jeunesse est embrigadée.

    Ydaho,

    Oui terrible. Lieberman veut chasser les arabes d'Israel, à savoir les 20% de palestiniens qui ont la nationalité israélienne, les palestiniens de 48 comme on les appelle. Et à commencer par ceux de Jérusalem et il fait tout pour les décourager de rester. C'est un mec complètement d'extrême droite qui a tenu des propos douteux sur la shoah. Il a des solutions radicales. Israel va très mal vu le cours que prennent les choses. Peut être qu'il implosera vu les contradictions énormes qui sont en train de naître en son sein et la condamnation de la population civile internationale. J'espère que le boycott va vraiment se faire en france.

  38. 1138
    Inquiet dit:

    Sur le nombre de lectures, je pense qu'à chaque fois qu'on rafraîchit la page pour voir si il y a de nouveaux commentaires ça compte pour une lecture. Donc le chiffre ne doit pas être trop significatif. Mais comme tu dis Paco, quelle importance (la débauche pour ne pas dire la corruption des camarades) ? Est-ce que quelqu'un qui est venu voir le blog de Mélenchon va se barrer ailleurs parce qu'il a lu des commentaires ? Si tout le monde était d'accord ici, ça fait longtemps que je ne viendrais plus. C'est la discussion qui est intéressante. Le constat : est-on d'accord sur un constat ? Et les solutions : lesquelles ? Comment les défend-on ? On voit qu'on en est au point zéro. Alors il ne faut pas éteindre la discussion. Mais on constate que l'on met plus d'énergie à vouloir faire taire les contradicteurs qu'à argumenter. La situation nécessiterait pourtant qu'on aboutisse rapidement à créer une force politique populaire...

  39. 1139
    ydaho dit:

    Moi aussi je file au dodo, passez tous une bonne nuit !
    @ bientôt..

    Dès fois, faut se chamailler un peu pour arriver a s'entendre.. C'est comme ça..

  40. 1140
    Hold-up dit:

    @ Jennifer

    Oui, avant c'était un " JM " et maintenant c'est René (Descartes) qui a pris la suite. C'est lui le "pro-NDA" et non pas les frères Jacobins même s'il leur arrive ensemble de communier tous dans la haine du " Gauchiste " (je reprends les mêmes guillemets si hypocrites utilisés plus haut). Car si les Frères Jacobins louent tout de même, la Gauche générique et idéelle... René lui, conspue la Gauche depuis le début. Il n'y a que la Gauche qu'il éreinte à coup de crosse quotidiennement sur ce blog, celui de Jean-Luc Mélenchon.

    Avez-vous déjà vu René dénigrer avec une telle virulence la Droite ? Jamais. Même avec parcimonie, il ne la critique jamais. Dénigre t-il les marchés, les gouvernements de Droite en Europe ou ailleurs qui appauvrissent les peuples ? Ne serait-ce qu'une once de leur politique ? Jamais. Critique t-il les banques qui poussent ces mêmes États européens à la banqueroute et à voter leurs politiques antisociales ? Jamais, Ô grand dieu, jamais !

    A t-il évoqué le coup d'État au Honduras qui vit une démocratie renversée par les forces de Droite de ce pays en Juin 2009 ? Que nenni. Aucune allusion. Il s'en ait bien gardé puisque l'ineptie, la stupidité et l'esprit antidémocratique sont essentiellement de son point de vue "à Gauche ", et bien évidemment et plus particulièrement chez les 99 % d'entre eux qui constituent à ses yeux la Gauche : " les Gauchistes ". Sur la répression qui s'ensuivit au Honduras ? Il n'y a jamais fait aucunement mention. Comme à la télé, nous pourrions chanter avec lui :

    "Jamais vu à la télé". Donc cela n'existe pas. Pas de fait, pas de chocolat.

    Essayons-nous de lui porter la contradiction en le renvoyant à des sources indépendantes ou multiples ? Ils niera que vous l'ayez jamais fait ou décrédibilisera les sources puisque vous êtes un "Gauchiste" indécrottable, qui ne peut pas penser rigoureusement puisque " Gauchisme " et " Pensée " sont, selon ses vues, radicalement
    " antinomiques " et qu'il est bien connu qu'il n'y a jamais eu de " Gauchistes " qui aient jamais bâti de réflexion intellectuelle solide dans toute l'histoire de l'humanité. Tout le monde sait ça.

    René a t-il lui -même une opinion personnelle ? L'avons-nous raisonnablement entendu émettre une opinion personnelle ? Jamais. Le monsieur a un blog pour ça et sa présence divine parmi nous ne vise pas essentiellement le dialogue... la mission est de détruire l'argumentaire d'autrui ou de l'embrouiller dans des lacis à n'en plus finir afin de ficeler l'internaute pour qu'il ne revienne plus foutre les pieds ici. En théorie.

    Louis XIV peut ainsi après déclamer :

    " Le refus de regarder les faits en face à coûté trop à la gauche pour qu’on puisse recommencer encore une fois à se boucher les yeux et se raconter de jolies histoires. Des faits, rien que des faits ! "

    Le roi nu...

  41. 1141
    Hold-up dit:

    Le roi nu serait -il en plus aveugle ?

  42. 1142
    ermler dit:

    @ inquiet

    Sur ce blog, ce n'est pas, entre les proches du NPA et ceux du PC qu'il se pose un problème. Leurs différences sont connus mais surmontables. (Du moins je l'espère)...

  43. 1143
    Hold-up dit:

    @ 1142 ermler - @1145 lemexicain

    Comme c'est excellent de lire ça. Avec clarté et style. Il y a même le format court. Que demande le peuple.
    On se demande.

  44. 1144
    André Assiétoi dit:

    #
    1064
    Annie dit:
    16 mai 2010 à 19h01

    @André Assiétoi post 1030
    "Je te redemande de revisionner la vidéo et, en toute camaraderie, de cesser de suréagir de manière pulsionnelle (mais quelle monstruosité !) avec tes insinuations perpétuelles du gars revenu de tout (...)
    Où dans la vidéo que j’ai indiquée post 991 est-il question de regret du développement des radios libres ? Où est-il mentionné une nostalgie de l’ORTF ?
    Dans l’auto-critique que Jean-Luc Mélenchon fait des socialistes vis-à-vis de la question des médias, il parle justement de la multiplicité des canaux qui ont permis le bourrage de crâne pro-libéral, il parle de l’emprise du financement par la pub, de la condition sociale des journalistes (que ces derniers supportent en ayant l’illusion qu’ils appartiennent à une classe « à vocation » – cf son excellent exemple de son interview du temps où il était Ministre délégué à l’enseignement supérieur par une journaliste qui est moins bien payée que les ouvriers qualifiés), etc. Et il remet sur la table une proposition qu’il a déjà faite à propos du Service Public : que son Président soit élu par le peuple. Quel lien avec l’ORTF ?

    Tout d'abord, j'ai abordé uniquement la question des radios libres. Ce n'est donc pas la peine de me jeter à la figure le reste de l'intervention. Ensuite, la vidéo, je l'ai sans doute mieux visionnée que toi puisque j'en ai transcrit les dires de Mélenchon sur les radios libres pour te faire une petite explication de texte. Ci-dessous les propos de Mélenchon sur la libéralisation des ondes (en gras) et mes remarques entre parenthèses.

    "Pendant longtemps on nous a expliqué que la libéralisation... interrompre le monopole, par exemple de... de l'émission, c'était une bonne chose. Que la pluralité des canaux serait libératrice. Et nous y avons tous cru. Moi j'ai fait des radios libres. Et au bout de quelques mois on s'apercevait, quand on avait un tuyau, on avait rien, parce qu'il fallait encore mettre ce qui passait dedans. Et qui produisait ce qui passait dedans. Pas nous, parce qu'on était incapable de le faire". (tu remarqueras qu'il est bien question du regret d'avoir libéralisé les ondes. Au passage, quel mépris pour toutes les radios associatives et militantes, comme Lorraine cœur d'acier, par exemple, qui avaient des choses à dire dans ces tuyaux).
    "Nous nous sommes trompés quand nous avons pensé que ce qu'on appelle "la libéralisation des ondes produirait la liberté de l'esprit. C'est l'inverse, on a augmenté la capacité de" harcèlement intellectuel et culturel dont la machine... y-a tout la dedans, la pub... évidemment, la pub est normative, la pub vous enjoint une forme à votre corps. Même les curés osaient pas faire ça avant. (...)" (là encore, c'est le regret d'avoir libéré les ondes. Mélenchon change ensuite de pied en...

  45. 1145
    André Assiétoi dit:

    @ Annie (suite)

    (là encore, c'est le regret d'avoir libéré les ondes, contrairement à ce que tu affirmes. Mélenchon change ensuite de pied en évoquant la pub. Mais la pub, c'est ses amis du PS qui l'ont autorisée, tout comme ils ont permis la constitution de gros réseaux type NRJ, ça n'a rien à voir avec l'autorisation des radios libres associatives et non commerciales).
    "Je suis prêt à dire on s'est trompé. La libéralisation des ondes n'a pas produit la liberté de l'esprit. Elle a produit un enfermement plus grand parce qu'on a augmenté le nombre des canaux par lesquels se faire bourrer le crâne." (encore une fois, contrairement à ce que tu affirmes, Mélenchon regrette la libéralisation des ondes qui n'aurait apporté que du bourrage de crâne. Comme si les radios associatives, militantes, de quartier n'avaient pas produit un appel d'air à une époque où la parole était confisquée. Et encore une fois, je réponds que le bourrage de crâne n'a rien à voir avec la liberté d'expression mais avec la constitution d'oligopoles financés par la pub. Au passage, je te signale qu'il en reste encore quelques milliers de radios associatives réparties sur tout le territoire national).
    "Bon. De la même manière, la relation qu'on a eu à la publicité est une relation naïve. Mais, cher ami, pour qu'on se dise tout ça, il faut avoir une pensée révolutionnaire sur le sujet. Mais les socio-démocrates ordinaires, ils en ont rien à battre de tout ça. C'est pas leur problème que les gens consomment comme avant, c'est pas leur problème. Ils sont pour" (faudrait savoir, tantôt c'est la libéralisation des ondes le problème, tantôt c'est la pub. Par ailleurs, faudrait savoir où se situe Mélenchon. Je me souviens fort bien l'avoir entendu se définir comme social-démocrate par rapport au NPA qui se dit révolutionnaire. Désormais, il n'a plus que "révolutionnaire" à la bouche).

    Tu vois, je l'ai bien regardée, la vidéo. Et je persiste à penser que sur le sujet, Mélenchon a une vison passéiste. Il a une nostalgie des médias contrôlés par l'État, une vision centralisatrice à l'ancienne, qu'on peut partager (ou pas), mais qui s'apparente à un regret de ce qui s'appelait... l'Office de Radio Télévision Française.

  46. 1146
    marco polo dit:

    Je n'ai plus suivi ce débat, désolé d'insérer ici ce qui pourrait apparaître comme une digression, mais venant de lire l'article sur le site du PG à propos du congrès Die Linke, je ne résiste pas à mettre le lien : http://www.lepartidegauche.fr/editos/internationale-autre-gauche/2726-merci-oskar Voià, ce chemin à faire, dépasser nos différences. Il semble que les camarades Allemands aient déjà bien entamé ce travail....

  47. 1147
    lemexicain dit:

    Je reviens une dernière fois sur le nucléaire... Camarades, aviez-vous vu le reportage intitulé "Uranium, le scandale de la France contaminée", diffusé l'an dernier sur France 3 dans l'émission "Pièces à conviction" ? Je doute qu'il ait été réalisé par des écolo-bobos, et pourtant c'est sans appel ! On pourrait répliquer qu'on n'extrait plus d'uranium en France... mais ce que je ne souhaite pas pour mon pays, je ne le souhaite pour aucun autre. Pour ceux que le sujet intéresse, voici les liens vers les différentes parties du reportage : 01 - 02 - 03 - 04 - 05 - 06.

  48. 1148
    rikki dit:

    La faculté de Mr Mélenchon a éludé les sources du problème est toujours fascinante..
    Oui les grecs ont vécu au dessus de leurs moyens et ont cru a l'argent facile, il en est de meme de l'espagne, du portugal et de la france..
    Il est facile d'emprunter.. moins de rembourser..
    Il est facile pour un homme politique de faire des promesses à ses futurs électeurs.. émises d'emprunts à gogo (meme extravagants)..plus difficile de gérer et donc de faire des choix..

    Par la suite on peut toujours s'habiller en pompier et en mére sauveur.. mais on voit peu les remèdes pour faire de réélles économies et vivre avec ce que l'on possède..
    On voit où la démagogie, et l'abscence de rééls prises de risque ces trentes dernieres années nous ont conduit aujourd'hui..Les hommes au pouvoir de gauche (dont Mr Mélenchon), comme de droite ont ouvert les voies du déficit..plus rapporteur en terme de voix et de démagogie.

  49. 1149
    bric à brac baroque dit:

    @jean ai marre 1081

    Merci pour ce lien vers cette magistrale leçon d'économie de J.Généreux... je disperse; j'éparpille..." façon puzzle"
    Tout le monde devrait le faire, à répandre sur toute la France et plus loin...

  50. 1150
    Hold-up dit:

    @ Lemexicain

    Oui et il faudra aussi parler de l'exploitation des pays Africains ou du moins des peuples de certains pays Africains. Comment au PG pourrions-nous découpler la problématique du nucléaire des conditions des travailleurs Africains et de l'environnement en Afrique après le passage d'Aréva ?

    Juste un bref article pour l'instant :

    " Au Gabon et plus précisément à Mounana, le CEA puis la COGEMA ont exploité à travers la société COMUF plusieurs gisements d'uranium entre 1958 et 1999. Depuis la fermeture de la mine, AREVA a été chargé de réaménager le site. Début 2007, la société annonçait qu'il s'agissait du premier réaménagement en forêt équatoriale conforme aux standards internationaux. La qualité du réaménagement a été confirmée par quatre missions de l'AIEA effectuées de 2001 à 2006 pour le compte du gouvernement gabonais. Cependant selon la CRIIRAD, le réaménagement des sites a consisté à simplement recouvrir certains secteurs radioactifs de remblais en terre végétale. Les déchets radioactifs sont toujours dans le sol. La CRIIRAD estime donc que la procédure de réaménagement a été totalement insuffisante. Elle rappelle par ailleurs que les frais de ce réaménagement ont été pris en charge par un budget Européen (le Fond Européen de Développement) : AREVA n'est même pas en mesure d'assumer sa responsabilité financière, s'indigne-t-elle. Quant à la vérification de l'Agence Internationale de l'Energie Atomique, la CRIIRAD remet en cause la neutralité de ces contrôles. À partir de l'enquête conduite sur place par SHERPA en juin 2006, des témoignages d'anciens travailleurs Gabonais et d'expatriés et des documents consultés par la CRIIRAD, les associations dénoncent également des insuffisances dans les conditions de travail et dans la gestion des résidus radioactifs à l'époque de l'exploitation des mines. Elles estiment que la protection des travailleurs n'était pas correctement assurée, que le suivi médical était inadapté et les médecins non formés. Sur le plan environnemental, la CRIIRAD explique que des bâtiments ont été construits à Mounana avec des matériau(max radioactifs ternité, école, marché) et que plus de 2 millions de tonnes de résidus ont été simplement déversées dans la rivière entre 1961 et 1975. "

    Rationalité ?.....ou Marché ?

    " Des associations dénoncent les conditions d'exploitation des mines d'uranium par AREVA en Afrique"
    http://www.actu-environnement.com/ae/news/mines_areva_afrique_2477.php4

Pages : « 114 15 16 17 18 19 20 21 22 [23] 24 »


Blog basé sur Wordpress © 2009/2015 INFO Service - V3 Archive