10mai 10

Marchés financier, Merkel, grand casino financier!

Enfin! On a retrouvé 750 milliards qu’on n’avait pas!

Ce billet a été lu 35 912 fois.

R ésumons. Les Etats de la zone euro viennent de creuser de 440 milliards leur dette publique en une nuit. Ca c'est fort! Alors qu'on ne trouvait pas le premier euro pour les Grecs! Là, d'un coup, hop! 750 milliards sont disponibles que le contribuable est prêt à donner pour sauver qui on voudra: des fainéants grecs, des irresponsables espagnols, des gréviculteurs français, bref tous les "pigs" du monde sont dorénavant à l'abri. On croit rêver! 

Il a fallu un mois pour trouver 25 milliards dont la Grèce avait besoin à un taux non prohibitif. Entre temps, le mal s’étant aggravé, il fallu en rassembler putativement 110, moyennant primes et récompenses pour les généreux sauveteurs. Il ne fallut pas moins d'une semaine supplémentaire de tergiversations. Et comme ces sottises ont trop duré, le sytème a failli s'effondrer parce qu'un trader a mal tapé sa commande sur son clavier! Génial! A partir de là, ça devenait sérieux. Plus question des fichus grecs et de leur retraite à 43 ans, à moins que ce soit à 33 ans! Le trouilomètre s'est dégradé chez les belles personnes qui se régalaient la veille encore de voir les grecs privés de leur treizième mois à 750 euros bruts par tête. Là ce sont les milliards des précieux qui étaient en cause.

Il n’aura donc fallu que deux nuits pour trouver 750 milliards. Et  pour sauver qui ? Ceux là même qui ont déclenché une nouvelle fois l’incendie. Les pauvres banques, les malheureux assureurs, les pitoyables traders! Ainsi, les Etats ne sont plus seulement les garants et les exécutants de la construction du merveilleux marché libre et non faussé. Ils en sont directement protagonistes. Ils fabriquent des lignes de crédits chaque fois que le casino coule ! Les mêmes ahuris qui se régalaient des mesures de sanction contre les paresseux grecs ne disent plus mot quand les Etats creusent leur dette publique de 440 milliards supplémentaires au seul profit du système financier international.

Et les sanction contre les « marchés » voyous? Nul n'en propose. Les 27 ne trouvent pas une seconde pour édicter la moindre règle, même minime, pour lutter contre la spéculation. Par exemple pour avancer la date d’application des mesurettes concernant les agences de notation déjà en route dans les interminables tuyaux institutionnels européens. Ou pour avancer la date d’application  des petites réglounettes européennes contre la titrisation des assurances sur le défaut des dettes publiques. Rien ! Rien de rien. Du fric, de l’oseille, des montagnes de fric pour le système et des sacrifices pour les peuples. Tant et si bien que la démonstration qui devait être faite selon laquelle les déficits étaient la faute des peuples et que le marché, dans son infinie sagesse et grâce à sa merveilleuse main invisible libre et non faussée, les sanctionnaient objectivement, se retourne en son contraire. Les marchés c’est n’importe quoi et les sacrifices il n’y a pas de raison de les faire !

Jusqu'à la Banque Centrale Européenne et ses mannequins en plomb, Trichet le bien nommé et les autres faces de pierre,  qui commencent à faire, trop tard, ce qu’ils auraient dû faire au début et ce pourquoi on nous a bien ri au nez : acheter elle-même les obligations des Etats ! Où sont passés les super intelligents qui nous narguaient ? Les super économistes qui glosaient sur les dettes publiques excessives et le rempart de la banque centrale ? Pschitt ! Disparus ! On ne tardera pas à les revoir sur tous les plateaux de télé réciter la leçon ! Et quand je m’y trouverai, peut-être,  pour expliquer les évènements autrement, surement qu’on me retaillera un plateau spécial du type Guillaume Durand avec sept personnes, sept, pour me contrer en psalmodiant comme des moulins la vulgate libérale ! Notons que dans cet épisode particulièrement misérable de la vie de l’économie de casino que défendent sans trêve ni repos toutes les élites, quelques personnages surfaits sont ramenés à leur juste proportion.

Ainsi de la Merkel et de son équipe de lourdauds. La super madame Merkel, avait été encensée par tous les commentateurs en mal de maman-qui- donne-la-fessée  pour avoir refusé de financer ces fainéants de grecs ! Un mois après sa sottise rustique éclate aux yeux du commun ! Elle est la principale responsable, du point de vue de l’Europe actuelle, du désastre en cours. Tous ses atermoiements n’avaient d’autres causes que son horizon borné par la survie de sa coalition dans une élection locale. Bien sûr, maints petits malins voyaient bien, cependant,  comment l’agonie grecque profitait sans le dire au modèle économique allemand tout entier fondé sur l’export en améliorant le taux de change. Un euro un chouia plus faible de quelques dollars, c’est autant de gagné en compétitivité sur le marché des marchandises libres et non faussées.  Cela, bien sûr en dépit  des discours de façade. Sans oublier que les grands comptes qui se retiraient de la dette grecque, espagnole et portugaise se repliaient sur les titres français et allemands générant de savoureuses économies de poche par la baisse des taux auxquels ils étaient admis ! Passons !

Tout cela « c’est de la technique » et il n’y a pas le temps de l’expliquer aux idiots que les rédactions médiatiques pensent avoir au bout de leur porte voix. Reste l’essentiel : la Merkel s’est pris une rouste ! Evidemment les griots prétendent que c’est à cause de sa faiblesse pour la Grèce. Malfaisant et égarant ces commentateurs ne quittent pas une seconde la ligne argumentaire qu’ils répètent depuis le début des évènements. Se risquent-ils à dire ce qui se serait passé, inclus dans cette élection, si la Grèce avait été mise en cessation de paiement ? Combien de banques allemande et française auraient bu la tasse ? Ouf ! C’est fini ! Elle a enfin perdu ses élections locales ! Elle consent donc à signer le bon de sortie des pompiers !  Trop tard pour sa réputation. Ce n’est pas trop grave ! Mais trop tard peut-être pour nous tous !


1 177 commentaires à “Enfin! On a retrouvé 750 milliards qu’on n’avait pas!”

Pages : « 1 [2] 3 4 5 6 7 8 9 10 1124 »

  1. 51
    cvnes dit:

    le lien http://www.pauljorion.com/blog/

  2. 52
    emma78 dit:

    Maintenant qu'on a promis le jackpot aux banques, elles vont s'en donner à coeur joie; que ne ferait-on pas pour satisfaire le marché? Des requins à l'affût et prêts à transférer leurs profits dans des paradis fiscaux.

    Puisqu'il suffit de passer à la caisse : aujourd'hui 750 milliards qu'elle vont exiger rapidement et demain?

  3. 53
    Inquiet dit:

    @ Prolo : merci pour le lien. Tout ça va dans le bon sens.

  4. 54
    cvnes dit:

    pour ceux qui veulent compléter paul Jorion, un lien d'une conférence de F. Lordon de fin 2008, lumineuse même si technique aller jusqu'à la fin est "obligatoire" malgré un peu de pub. Pour ceux qui souhaitent quelques pistes pour solutions touchant au financier.
    http://www.dailymotion.com/video/x73dkm_conference-sur-la-crise-financiere_news

  5. 55
    Darthé-Payan dit:

    @ Jean-Luc Mélenchon
    @ Tous
    (suite et fin).

    Il est temps donc d'être courageux, vertueux, audacieux et de franchir le rubicon. Sortons de'l'Union Européenne, de la BCE, du GMT, de l'Otan qui sont les nouvelles prisons des peuples, les fossoyeurs des Etats-nations et des peuples souveraines et citoyens. Oui sortons de l'Union Européenne oui et cela rapidement c'est l'urgente nécessité politique et sociale du moment pour mieux affronter la crise et reprendre en Républicain et Jacobin :

    - la souveraineté sur l'économie, la monnaie, les banques et les marchés et mettre en place les mesures de protections nécessaires ;

    - la réappropriation collective et sociale des banque, des assurances et des services dans un premier temps puis engager l'appropriation collective et sociale des moyens de production, d'investissement et d'échange.

    - la planification pour orienter, financer, pévoir le développement économique notamment l'industrie, l'agriculture, la recherche, les équipements collectifs.

    - la politique de partage et de redistribution des richesses. Le rôle de l'impôt direct, républicain, progressif financeur de l'intérêt général ;

    - la refondation républicaine, jacobine et laïque de la France, de ses institutions, de la cité comme de l'entrepris. Faire
    de la personne humaine un citoyen et souverain, faire de notre républqiue une république sociale une et indivisible.

    - le développement et la coopération dans le cadre de nouvelles structures permettant les développements autonomes, partagés ou de coppération et enfin de solidarité. Sortons des instances des docteurs fossoyaurs des peuples et des Etats nations que sont le FMI et l'OMC. Reprendre le magnifique rôle de la patrie unvierselle que fut la France et créer un ocrps prestigieux de coopérants universels.

    Voilà Cher Jean-Luc mes pistes de réflexions et de propositions formulées sans entrer dans le détail.

    Ne pas en rester à la critique verbale. Il faut aussi proposerr et envisager des perspectives. Rien ne sera possible sans rupture avec l'Union Européenne. La France républicaine doit retrouver le chemin des Lumières et de l'esprit révolutionnaire. Faisons de nouveau l'Histoire ! Devenons la patrie retourneure de l'Histoire Européennne pour le salut et le devenir des peuples et des nations.

    Je finis par cette phrase de Robespierre pronocée lors d'un discours le 29 mai 1793 à la tribune de la Société des Amis de la Liberté et de l'Egalité (Club des Jacobins) : "Je dis que si le peuple ne se lève pas tout entier, la liberté est perdue et qu'il y a qu'un empyrique détestable qui puisse lui dire qu'il lui reste qu'un seul médecin que lui-même".

    Fabien

  6. 56
    christian berthier pg75018 dit:

    Reponse à Du Calme :
    "charges sociales versus salaire de petit patron".
    je ne parle pas des artisans ni des entreprises unipersonnelles qui doivent etre traités à part.
    D'une part la remuneration du dirigeant actionnaire n'est pas traitée par le fisc comme celle des salariés, de l'autre, il a bien d'autres moyens de faire "remonter" ses remunerations et ses profits.
    Soit par les dividendes et services d'une "holding mezzanine", soit par des retro-commissions bancaires ou des fournisseurs, soit par la confusion de son patrimoine avec celui de son entreprise.
    Mais le principal vampire caché des entreprises, ce sont les banques et frais bancaires. La simple suppression du "crédit fournisseur" "du petit au gros" injecterait 50 milliards par an au niveau des pme de base.
    Au PS, Emmanuelli, homme de l'AFB, etait le principal adversaire de cette mesure et de la loi sur le sur endettement!

  7. 57
    Pauvre Rutebeuf dit:

    La table de l'ogre est dressée. Il ouvre de plus en plus grand sa gueule pour banqueter. L'ogre est fou de joie à savoir qu'il peut se rassasier sans limites. Les os du festin orgiaque nous seront jetés comme à des chiens. L'ogre pense, laissons les aboyer, ils ne mordent pas.

  8. 58
    des pas perdus dit:

    Au final, on va avoir une bonne récession économique grâce à l'UE. Et des "réformes" indispensables à la clé pour payer la facture !

    Merci l'UE...

  9. 59
    cvnes dit:

    @inquiet
    reconnaître à une personne le droit d’exprimer ses opinions ne revient nullement à les partager. libre à qui le veut de dialoguer avec qui il désire. Pour changer le monde nous devons le comprendre d'une façon la plus objective possible (ce qui souvent n'est pas mon cas) mais j'essaie. Ce n'est qu'avec une critique radicale et rationnelle que nous pourrons espérer trouver des alternatives au système capitaliste.
    amicalement

  10. 60
    McommeMoi dit:

    Bon, ont fait quoi là? Sachant que les 3/4 des travailleurs sont plombés par les crédits, il n'y aura pas grand monde pour faire bouger les choses.Tout le monde baissera la tête et marchera dans la direction que les gouvernements leur indiqueront pour ne pas "perdre" leurs petit bout de paradis, leur pavillon, leur belle megane bref, leur apparance achetée a crédit elle aussi. Est ce que cela vaut vraiment la peine d'essayer de bouger ? Je me le demande encore. Toute conscience collective a été anhilée, la machine capitaliste a gagnée je crois. Plus personne n'est prêt a mourrir pour des idées. Le peuple s'emeut plus de la victoire d'un club de foot ou des relations sexuelle tarifée des footballeurs que de leurs propre conditions de vie. Monsieur Mélenchon, je suis désolé mais j'aurais aimé croire en vos paroles mais je crois bien que le véritable changement ne se fera jamais par les urnes car les citoyens ne votent pas pour élire le conseil d'administration des banques qui sont les seules maitre a bord, le politique n'est que le porte parole de ceux ci depuis longtemps, c'est dommage.

  11. 61
    Michel D. (PG11) dit:

    Question naïve : connaissant les rapports étroits entre le monde politique et celui de la finance ("la France d'en haut") est-il possible que des dirigeants UMP/PS profitent financièrement de cette crise et de la spéculation, eux, leurs conjoints, leurs enfants, leurs parents, leurs proches, leurs domestiques (sans oublier leur chien et leur chat) ? Sans parler des dirigeants européens...

  12. 62
    christian berthier dit:

    Désolé, j'ai une expérience professionnelle et non universitaire de la chose:
    Je suis admiratif de la façon dont le PG met en valeur le fondement interbancaire de ce qui se passe: à l'origine, les états, suivant le consensus de Washington, on étendu à toutes les banques privées "de premier rang" les privileges des banques d'état, puis, sous pretexte de BCE, on a interdit les relations privilégiées entre banque détat et le trésor et rendu obligatoire le passage par des banques privées dont le commerce des bons d'état étaient le monopole rémunérateur.
    A partir de ce moment, les états deviennent impuissants dans les relations interbancaires dont l'objet est le commerce du crédit (positif-médiatisé) et des dettes(négatif-rémunérateur). Avec l'abaissement des taux, une pyramide de crédits/dettes s'est constituée internationalement hors controle des états, sauf procédure pénale, dont la seule composante réelle étaient les interets et dividendes versés. Pour l'Europe, cette somme dépasse le montant des PIB, donc des salaires et retraites. Avec la crise de surproduction de crédits aux USA, ceux-ci ont "aspiré" du crédit/dette sur les autres marchés en concurrence avec la montée des incidents de paiement résultant des récessions propres à l'europe. A commencer par les bulles immobilieres et touristiques des pays du "club mediterranée". Remarquez que les etats n'y sont toujours pour rien! De banque créancieres à banque preteuses les dettes sont apparues dans toute leur énormité et chaque banque s'est tournée vers son etat de tutelle pour faire jouer des clauses de soutien évitant la faillite et la ruine des "petits porteurs". Un vrai chantage de classe de "ces messieurs-dames" pour contraindre les états à consentir des prets à ces banques, tout en s'endettant aupres des mêmes pour faire face aux déficits accrus par les charges d'interets et de défaillances.
    Etant entendu que les etats devaient recuperer aupres des contribuables et par la vente du patrimoine public les dépenses dues à leur endettement accru.
    Ce faisant, la colere sociale monte et la recession s'accroit du recul de l'activité économique et du role de l'état.
    A suivre en fonction de vos questions. Je vous l'ai fait sans mot en -isme.

  13. 63
    jean ai marre dit:

    @ JLMelenchon

    La révolution Française est arrivée par le fait que la noblesse et le clergé avaient des privilèges exorbitants, alors que le peuple n'avait pas de contre partie,
    Aujourd'hui nous constatons le même phénomène :le système financier jouit de privilèges exorbitants qui n'ont pas de contre parties explicites, de là peut naître une révolution,

    Au lieu de prêter aux entreprises, les banques en toute impunité ont continué à jouer à la bourse,
    Elles font ce que veut la finance, et pendant ce temps continue à se développer la récession, le chômage,,c'est l'endettement des ménages,
    L'Etat ne cherche pas à corriger l'aléa moral, au contraire, il l'augmente en créant des banques de plus en plus grosses,
    Les banques en cas de crise, ne font pas faillite,elles sont renflouées par le contribuable,ce qui confirme que l'état socialise les pertes et privatise les profits,
    L'existence du privilège financier au détriment du contribuable qui n'a pas de contre parti, met en cause le système démocratique,
    Pas étonnant que les citoyens reprochent au pouvoir politique son intimité avec les les systèmes financiers et sa soumission, Les politiques perdent leur crédibilité auprès des électeurs, qui ne pensent pas que leurs élus puissent subvenir aux problèmes sociaux aux quels ils sont confrontés,
    Ils pensent même qu'ils sont incapable à résoudre la crise,
    Nous sombrons alors dans la tension politique.

    Nous ne pouvons plus accepter cette mascarade, où on trouve de milliards d'€uro comme s'il en pleuvait.
    C'est la dette publique qui va augmenter, et c'est le contribuable qui va la rembourser, sans contre partie,
    Il est temps de dire stop, de dire arrêtez le massacre,
    Nous avons les solutions nous allons vous en faire profiter !

  14. 64
    jennifer dit:

    Bonsoir, je ne sais pas si quelqu'un a déjà mis ce texte sur le film car pas le temps de lire tous les posts. Mille excuses. jennifer

    FILM "HORS-LA-LOI" REPONSE DU MINISTRE DE LA CULTURE ET DE LA COMMUNICATION, FREDERIC MITTERRAND, A UNE QUESTION D’ACTUALITE A L’ASSEMBLEE NATIONALE

    (Paris, 4 mai 2010)

    Monsieur le Député, contrairement à ce que l’on dit, les événements tragiques de Sétif sont connus. De nombreux historiens les ont relatés à travers livres et documentaires de télévision. Les débats sur le drame de la guerre d’Algérie sont sains. Ils nous aident à reconstituer une trame essentielle de notre passé récent. Ces débats se nourrissent de l’histoire des faits réels tels qu’ils se sont déroulés, mais aussi de l’histoire telle qu’on se la raconte dans la mémoire des familles. L’histoire des faits doit évidemment l’emporter dans une vision objective propice au travail de réconciliation, mais elle inclut l’histoire telle qu’on la raconte.

    Le président de la République lui-même s’est exprimé très fortement sur cette question. Je le cite : "Les blessures profondes que les tragédies de l’histoire ont laissées dans l’âme du peuple algérien, je les connais. Le déferlement de violence qui tua tant d’innocents dans la région de Constantine était le produit de l’injustice que, depuis plus de 200 ans, le système colonial avait infligée au peuple algérien."

    "Hors-la-loi", coproduction internationale entre quatre pays, suscite une controverse qui s’ouvre dans cette atmosphère. La France, l’Algérie, la Belgique et la Tunisie, qui l’ont coproduit, ont entraîné la sélection de ce film sous le drapeau algérien au Festival de Cannes. J’observe que la plupart de ceux qui en parlent ne l’ont pas vu. Je le verrai moi-même très prochainement pour me forger une opinion. Les historiens feront aussi ce travail d’analyse, même s’il s’agit d’un film de fiction. J’observe qu’un scénario n’est pas un film et, jusqu’à présent, les avis formulés sur le film reposent sur une version du scénario, non sur le film lui-même, qui a d’ailleurs été, semble-t-il, plusieurs fois retravaillé.

    En tout état de cause, la douleur des victimes, de toutes les victimes, appelle et impose le respect. La liberté de tous n’est pas en conflit avec le devoir de mémoire. Aujourd’hui, le cinéma contribue à sa façon au devoir de mémoire, comme l’a fait récemment encore le film "La Rafle", et comme l’ont fait ces dernières années de nombreux films consacrés à la guerre d’Algérie. Tout le reste n’est qu’allégations qui contribuent à aggraver le climat d’un débat qui devrait être salutaire./.

    (Source : site Internet de l’Assemblée nationale)

  15. 65
    Du Calme dit:

    @christian berthier pg75018

    Oui, je suis d'accord. Pour les actionnaires qui perçoivent des rémunérations, il n'y a aucune raison de traiter ces dernières différemment au niveau fiscal. Et si les actionnaires résident hors de France, les rémunérations devraient être assujetties en France (je ne suis pas certain que ce soit le cas actuellement).

    Là où le bas blesse, c'est justement les "petits". Vous mentionnez les crédits fournisseurs, mais il faut aussi voir les clients indélicats. Et mon principal client, l'État, me paie au mieux à 3 mois et au pire à plusieurs années, quand il ne mégote pas sur les factures dont les devis ont pourtant été acceptés. De l'autre côté les organismes sociaux exigent des règlements au jour près. C'est pour ça que j'aimerai que le PG, parti pour lequel j'ai de l'admiration (car il en faut de la ténacité et du courage pour rassembler), puisse avancer quelques propositions pour ces patrons, artisans, entrepreneurs individuels qui émargent souvent à un salaire plus bas que le smic avec des journées à rallonge. Je crois que ces personnes seraient alors beaucoup plus attentives aux autres propositions du PG. Pour l'instant je suis spectateur d'une dichotomie entre les salariés-ouvriers d'un côté et les patrons de l'autre. SVP, faites une autre différenciation, basée sur ceux qui ont du mal à vivre et survivre, et ceux qui nagent dans une opulence dont ils n'ont pas conscience.

  16. 66
    Fred dit:

    Que les gens écrasés par les crédits se résignent et marchent au pas dans l'espoir de garder quelques miettes je comprends. Mais il faut voter...et voter front de gauche. Ce sont des hommes et des femmes qui se battrons, qui ne feront pas semblant(comme au PS). Quand on écoute Mélenchon on sent que c'est quelqu'un qui ira jusqu'au bout. Il faut envoyer paître ces marchés que chérissent tous les médias(télévisuels en tout cas...aucun sens critiques de leur part!). Les états doivent reprendre la main économiquement....et d'une main de FER. Mélenchon 51% en 2012!

  17. 67
    Darthé-Payan dit:

    @ Langue Rouge

    Comme ça proner le retour de la souveraineté de notre pays sur sa monnaie, sur les banques, sur son économie et donc sortir de l'UE et de la BCE c'est aller sur le terain nationaliste !

    Rien ne change du côté de la gauche "radicale" pabliste, guévariste, soixante huit arde dès que l'on remet en perspective ou au centre du jeu politique la nation, la souveraineté du peuple c'est le nationalisme qui revient.

    Et le protectionnisme face au dumping fiscal et social c'est du nationaliste, Hein Langue Rouge ?

    Tu vas me proposer en pabliste le mouvement autonome des masses pour lutter contre le capitalisme et l'orientation libérale de l'Europe. Et le contrôle de la BCE par le peuple tu la mets concrètement comment en oeuvre sans un retour des nations et de la souveraineté populaire qui en découle ?

    Tu n'as pas encore compris que l'UE, la BCE, demain le GMT sont les nouvelles prisons des peuples en Europe ?! Les Fossoyeurs des droits sociaux, des sytèmes de solidarité, des services publics ?!

    Et pourquoi tu ne parles pas du Grand Marché Transatlantique ? Hein, le contrôle populaire par le peuple français ou des autres états européens tu crois qui arriveront à contrôler la Banque Fédérale Américaine ?

    Langue rouge arrête de voir du nationalisme partout. Réfléchis deux secondes ! Le retour de la pleine souveraineté de notre pays sur son économie, sa monnaie, ses protections ne te parraissent un moyen efficace de s'en sortir que de proner le contrôle de la BCE par les peuples et aussi attendre un mouvement social européen de grande ampleur qui n'est pas prêt de voir le jour. L'internationalisme dont se gargarisme la gauche radicale est au point mort. En jacobin, je préfère le retour de ma patrie souverainne sur son économie, sa monnaie, sa banque, sa législation au futur contrôle de la BCE. La BCE n'est même pas influencé par les 27 chefs d'Etats ou de gouvernement de l'union européenne alors l'influence d'un peuple'européen" qui n'existe pas.

  18. 68
    ihociddo dit:

    Bon Résumons.
    La grèce adopte un plan d'austérité.
    Fillon déclare qu'il va mettre en place un plan de rigueur pour rassurer les marchés en France et sauver l'euro.
    Sur France au JT de 20heures, on nous dit qu'un plan de rigueur c'est différent d'un plan d'austérité. C'est moins dur sans doute. (Par contre j'ai plus la source :()
    Ce matin sur RMC, Baroin, Ministre du budget nous dit: que ce n'est pas vraiment un plan de rigueur. Un plan de rigueur c'est comme en Grèce (http://www.dailymotion.com/video/xd915j_la-rigueur-non-l-exemplarite-oui_news).
    Bon vous l'aurez compris. On n'y comprend plus rien.

    Le pompon c'est sur le JT du 20h de france2 où l'on voit un prof d'économie qui nous explique que la dette globale est de la faute aux PEUPLES européens et qu'il est de leur responsabilité de la rembourser. Argument repris par le gouvernement ici et là.
    Personnellement, simple salarié (même pas dans le domaine des finances), je ne sens pas responsable de la crise et vous?

    Ce que j'ai compris: c'est afin de rassurer les marchés et sauver l'euro, on va diminuer les dépenses sociales et sûrement augmenter les impôts. Donc on va devoir se serrer la ceinture pour rassurer les banques et les spéculateurs.

    C'est tout bonnement HONTEUX. Non seulement, on nous rend responsable du déficit mais en plus on va devoir rembourser pour rassurer ceux qui l'ont fait. Et quelles mesures, à la hauteur de la "rigueur" (je ne sais plus comment l'appeler) va être prises contre ceux qui ont provoqué la crise? Aucunes. Ah si excusez moi, on leur a donné 600 millions d'euros et va se serrer la ceinture pour eux.

    Bon je suppose que c'est ce qu'appelle notre bon vieux président: la MORALISATION du CAPITALISME qu'il nous a tant promis.

    \_o< \_o< \_o<

    Jean Luc Mélenchon, encore fois et comme d'habitude, MERCI. Continuez. Par contre ce serait bien d'organiser une petite manifestation histoire de protester contre ce plan de... (je vous laisse le choix du mot).

  19. 69
    Du Calme dit:

    @christian berthier

    Votre argumentaire sur le fonctionnement des banques est tout à fait juste. Cependant, les gens aujourd'hui n'ont aucune connaissance historique de ces mécanismes. Ils prennent le fonctionnement des banques comme une "vérité révélée" pour reprendre le terme consacré aux religions. Et il faut dire que les particuliers doivent se coltiner les banques quasi quotidiennement. L'idée que d'autres modèles de fonctionnement bancaire existent leur est étrangère (la plupart du temps ils s'en foutent jusqu'au moment où ça tourne mal pour eux). Nous sommes dans une monoculture bancaire, tout comme (toute proportion gardée) nous sommes dans une monoculture informatique, journalistique, etc.

  20. 70
    Fred dit:

    Dernière nouvelle. Sondage paris-match: 30% des sympathisants PS pour DSK, 20% pour Royal(mais ils ont rien compris ou quoi!) et 15%seulement pour Aubry.
    JE NE VOTERAI JAMAIS PUR DSK AU SECOND TOUR!

  21. 71
    cvnes dit:

    je sais que c'est très technique et que moi-même j'ai du reprendre plusieurs fois son exposé pour saisir les subtilités économiques/financières n'étant pas spécialiste de la finance. Mais c'est compréhensible en creusant un peu. F. Lordonlien blog 55 donne des pistes très argumentées pour sortir de la situation empirique dans laquelle nous nous trouvons. -jusqu'à fermer la bourse - nationaliser, etc... un éclairage indispensable à mon sens pour saisir ce qui s'est passé, se passe et continuera si des dispositions drastiques et radicales ne sont pas envisagées. Car les mesures prises cette fin de semaine comme le souligne beaucoup d'économistes outre qu'elles permettent faire tout et son contraire en toute illégalité (donc il n'y a plus de Maastricht et de Lisbonne) vont accentuer le processus jusqu'à une possibilité effroyable de l'effondrement total du système monétaire et financier. J'ajoute que la solution viendra d'un état fort capable de définir d'autres priorités que celles imposées par le libéralisme. D'ailleurs, j'en profite pour ajouter que pour moi nationaliser n'est pas étatiser,ni entreprise publique d'intérêt général mais un bien productif ou service appartenant entièrement à la nation. Seul le peuple peut le faire ou le défaire. La nationalisation de banques publiques peut-être envisager au niveau européen afin de créer un système monétaire stable.

  22. 72
    Prolo (PG01) dit:

    Bourse

    Rebond technique aujourd'hui de toutes les bourses européennes.
    Le temps que les vautours prennent leurs bénéfices, rechute prévue en fin de semaine.

  23. 73
    jennifer dit:

    Profanations de tombes musulmanes à Tarascon : inquiétante inflation d'actes racistes

    Jeudi 06 mai 2010 ou dans la nuit précédente, des sépultures érigées pour des soldats français musulmans de la Première guerre mondiale ont été profanées à Tarascon. Sept sépultures ont été renversées dont trois brisées.

  24. 74
    Michel Caburet dit:

    Quand on est con, on est con...
    J'ai encore pas compris dans quelle lessiveuse on a trouvé ces 750 milliards, ni dans quelles poches ils vont aller.
    Si quelqu'un peut m'expliquer ça clairement et sérieusement, je serai un peu moins con après...
    Je me demande un peu où est "la concurrence libre et non faussée" quand on renfloue les banques...
    Je vais prononcer un mot obscène: nationalisation des banques. N'est-ce pas parmi le milieu financier que se trouvent les spéculateurs?
    Je cherche à comprendre...

  25. 75
    izarn dit:

    A propos des PME: Tout entrepreneur peut aller voir sa banque qui va lui fabriquer une sortie de ses bénéfices dans une filiale offshore (paradis fiscal)...Pour les adresses c'est pas compliqué...BNP Paribas, Deutsche Bank...
    Donc le mec la ramene avec ses 1800 euros...Mais qui prouve que...?
    Ensuite Mélenchon a oublié un truc: L'entrereneur possede un capital, sa PME. Ses salariés eux ne possedent rien.
    En clair quand on entreprends, on n'est pas la à lorgner le salaire de sa secrétaire quand son patrimoine est 10 à 1000 fois superieur!. C'est lamentable!
    Aprés tout s'il est mal payé, c'est sa faute. Soyons maoiste, et pourquoi donc le patron serait plus payé que le salarié? Cette discussion sur des priviléges de caste est sans interet.

    A propos de l'euro qui baisse. C'est une bonne chose. Si la BCE rachette les obligations d'Etats en difficulté, ca va le faire baisser. Et alors? Dans la zone communautaire européenne ce n'est pas dérangeant et en plus le pétrole a baissé...Par contre les rentiers et banques ne sont pas trés contents, ca fiche le bazar dans leurs prédictions à court-terme et long-terme.
    La théorie néolibérale friedmanienne a aboutit à une gestion économique déplorable et mis en orbite des incompétents et des nullards qui sont toujours la...Copain coquins des Sarko-Merkel-Obama...
    Pourquoi s'occper des banques et de ce que disent les marchés?
    Ils sont incompétents, nous (Les états) devrions reprendre la main...
    Mais hélas, on a des plans de sauvetages débilissimes du syle TARP de GW.Bush:
    Résultat aux USA: Archi nul et scandaleux...
    Je conseille la lecture de Stiglitz...Edifiant!

  26. 76
    Prolo (PG01) dit:

    @ 67 - Darthé Payan

    un peuple "européen" qui n’existe pas

    Amor mio allemande, arrière-grand-mère italienne, cousine norvégienne, belle-fille espagnole, meilleur ami écossais... Moi par contre je me sens assez européen, et heureux de l'être.

    Et j'essaye de ne pas confondre l'Europe des financiers avec l'Europe des peuples.
    Ni Patrie avec droit du sang.
    J'essaye d'espérer aussi que l'universalisme Français ne s'arrête pas à la frontière alsacienne.

    Mais je peux me tromper.... ;-)

  27. 77
    Hold-up dit:

    N° 35 @ Jean 28

    " Terra Nova " vous vous rendez compte du nom de ce Think tank du PS...Quel bel optimisme positiviste : http://www.bbc.co.uk/radio3/freethinking/2007/assets/content/playback/cartoons/think-tank.jpg

    " Terre Neuve ", " Nouvelle Terre ". Il fut un temps ancien où l'on employait ce terme pour qualifier l'Amérique du Nord. Un temps du " bon temps des colonies ". " Terra Nova ", le magnifique territoire utopique du PS où l'on fouillera tous dans les poubelles, où l'on crèvera tous en silence, où vieillir sera devenu un " tel luxe " pour les pauvres pour reprendre la formule d'Alain Mainc, qu'il n'y aura plus de " vieux ", uniquement de "jeunes pauvres "
    (il devrait faire gaffe ce Monsieur Mainc a pas trop dire de conneries car il n'est plus tout jeune et il a un air maladif) - "Terra Nova", on dirait un site de l'Opus Deï. Sacré PS ! A force d'être les poissons pilotes des requins de l'UMP et des banquiers, ils vont finir par être avalé sans que personne ne s'en aperçoive.

    " Terra Nova" ? Le nouveau rêve utopique du PS, vraiment ? Un peu comme la Louisiane d'aujourd'hui, quoi :
    A lire : http://www.telerama.fr/livre/james-lee-burke-les-marais-de-louisiane-vont-absorber-le-petrole-comme-une-eponge,55682.php#xtor=RSS-18

  28. 78
    ydaho dit:

    @ McommeMoi : Tu crois peut être qu'ils n'ont pas sué sang et eau pour pouvoir avoir leur pavillon ou /et leur mégane ! pov con ! ça me fout hors de moi quand je lis des trucs comme ça ! ils y a des gens comme tu les décrit qui regardent chaque jour leur boite aux lettres en attente de la mauvaise nouvelle qui va les "achever" ! Et toi tu leurs dit quoi ? tu leur propose quoi ? qu'ils se pendent peut être ? Mais ces gens là, ils se battent tous les jours pour leur familles ! Ils t'ont pas attendu pour savoir ce qu'ils leur arrivent ! Et ils se battent aussi tous les jours pour garder leur emploi ! dugland !
    Alors qu'un patron ou une vedette de télé, même quand il est chez le coiffeur, pour lui c'est du travail ! évidemment, ce soir il "passe a la télé !
    Leur petit bout de paradis.. J'en revient pas qu'un type puisse écrire ça sur ce blog...
    Leur "apparence achetée a crédit"... Pitain mais ces types là ils se sont démenés une vie entière pour un "peu de dignité" et toi tu viens leur faire la morale !
    Je suis écœuré !

  29. 79
    ydaho dit:

    Hold up.. devient "care" ça ira mieux après... :-)

  30. 80
    jennifer dit:

    PARIS, 10 mai 2010 (AFP) - Faouzi Lamdaoui, ancien secrétaire national du PS à l'égalité, juge lundi que les attaques politiques contre le film de Rachid Bouchared "Hors-la-loi" "bafouent un principe constitutionnel: "la liberté de l'expression artistique".

    "Les attaques politiques contre le film +Hors-la-loi+ bafouent un principe constitutionnel de la République : la liberté de l’expression artistique", écrit dans un communiqué M. Lamdaoui, membre du Conseil National du PS.

    Jugeant que ce film est une "oeuvre de fiction", "une oeuvre d’art", il estime que le député UMP des Alpes-Maritimes, Lionnel Luca, qui, sans l'avoir vu, l'a taxé de "révisionniste", "n’a aucune qualification pour juger de l’art". Pour lui, "l’art n’appartient à aucun dépositaire d’autorité publique ou privée".

    "La censure est le premier palier du despotisme. Le député Lionnel Luca invente le délit de sujet, la censure thématique, la discrimination appliquée à l’art", estime M. Lamdaoui. Il rappelle une résolution du Parlement européen selon laquelle

    M. Luca serait, dit-il, "bien inspiré de réviser les grands classiques, censurés en leur temps, et notamment Voltaire et sa défense des victimes de l’intolérance et de l’arbitraire".

    En lice pour la Palme d'or au Festival de Cannes qui s'ouvre mercredi, le long métrage suit, de la fin des années 1930 à l'indépendance algérienne en 1962, le destin de trois frères à travers les tumultes de l'Histoire franco-algérienne.

  31. 81
    ydaho dit:

    Fred, des sondages a la noix, il y en a tous les jours.. En 2007 aussi DSK avait les faveurs des sondages... Muhahahaha !... ça doit être des sondeurs "braguettes" ! y"a pas un vrai militant socialiste qui veut de DSK... Toujours en 2007 il a a peine réussi a dépasser Fabius.. C'est tout dire de la "cote" qu'il a chez les militants.. :-).. S'il veut réussir, il va falloir qu'il se présente aux primaires de l'UMP... la ça ira ! :-)

  32. 82
    sylvie boussand - PG03 dit:

    Lamy strauss-Kahn trichet… 3 noms français qui jouent les importants sur la scène de la finance mondiale ou européenne. On n'a toujours pas de pétrole, mais on a des huiles… c'était ma minute "humour". Noir. En passant, ces messieurs iront-ils de concert à Sitge du 3 au 6 juin prochains pour la prochaine partie des Bilderberg, histoire de prendre leurs feuilles de route pour les mois à venir ?

    Sinon, au nom de quoi les "marchés" doivent-ils être "rassurés" ? Nous entrons de plein pied dans la dictature du capitalisme. Qui va rassurer les peuples, pendant ce temps ? Pas grand monde, la peur est bonne conseillère, et un excellent allié des puissants.

    Sur un autre thème, le vote "utile'PS de second tour commence aussi à me saouler ; d'autres l'ont dit, je les rejoins. Alternative : être devant. Si possible avec nos collègues du Front de Gauche, ce serait bien.

  33. 83
    jennifer dit:

    Marie-George Buffet, 6 mai 2010

    Mesdames et messieurs les journalistes,

    Le Premier Ministre a souhaité me rencontrer pour recueillir mon avis quant à la loi en préparation sur l'interdiction du port du voile intégral. J'ai décidé de me rendre à ce rendez-vous pour exprimer une position sans équivoque.

    Dès le lancement du débat sur l'«identité nationale», nous avons averti le gouvernement des dangers de sa démarche. Les dérives constatées du débat sur l'«identité nationale» étaient, de l'avis du Parti communiste français, intrinsèques à la formulation de celui-ci.

    La tournure qu'ont pris les évènements depuis, l'entretien de cette démarche honteuse, montrent que le gouvernement souhaitait - et je pèse mes mots - l'installation dans la durée de tensions et de divisions au cœur de notre République.

    Et c'est dans le contexte de ce débat qu'intervient le projet de loi interdisant le port du voile intégral et la récente affaire qui instrumentalise polygamie, islamisme et voile.

    Si le gouvernement souhaitait vraiment lutter contre l'enfermement des femmes et le recul de leurs droits, alors il ne ferait pas cet amalgame inacceptable.

    Il ne permettrait pas que la République soit questionnée à partir d’un a priori sur le statut de Français mais engagerait au contraire un débat à partir de l'histoire de la construction de notre Nation et des droits de l’être humain, un débat qui mettrait au premier plan l'ambition de vivre ensemble la France.

    Si le gouvernement voulait sincèrement et uniquement sanctionner ceux qui portent atteinte aux droits des femmes en les obligeant à porter le voile intégral, il ne ferait pas une loi spécifique en la matière mais ajouterait tout simplement un article à la loi contre les violences faites aux femmes, actuellement en examen entre l'Assemblée nationale et le sénat.

    Suivant les avis émis par le Conseil d'Etat, il ferait appliquer les lois républicaines déjà existantes. Il organiserait la promotion de la laïcité et des valeurs d'égalité. Il réaffirmerait son opposition à tout ce qui conduit à l'enfermement des femmes et des jeunes filles, à leur mise en retrait de la vie sociale, à leur domination, au recul des principes de mixité, d'égalité et de libre disposition de son corps.

    C'est donc bien une stratégie politicienne des plus dangereuses qui est mise en œuvre depuis maintenant plusieurs mois dans notre pays et qui peut se révéler très lourde de conséquences.

    C'est la raison pour laquelle le groupe des députés communistes, refusant de cautionner une opération de consensus autour de cette stratégie, a décidé de ne pas prendre part au vote de la résolution de l'UMP. Et c'est la raison qui m'amène aujourd'hui à m'adresser solennellement au Président de la République :

    (suite dans un autre post)

  34. 84
    Michel Matain dit:

    L'euro est tombé en quelques jours de 1,35 à 1,26 face au follar.
    Le but des mesures prises hier pour "rassurer les marchés", c'était aussi de redonner des couleurs à l'euro.
    Aujourd'hui, les bourses s'éclatent, elles ont de nouveau des sous pour jouer au casino.
    Vont-elles arréter la spéculation contre l'euro ?
    Si ce matin l'euro était remonté à 1,31, ce soir il est déjà retombé à 1,27.
    Bref le résultat n'est pas là.

  35. 85
    ydaho dit:

    M.G.B. tu as bien raison, tu devrais même pas te déplacer, un coup de fil suffirait..

  36. 86
    jennifer dit:

    suite de la déclaration de Marie George Buffet sur la burqâ:

    Et c'est la raison qui m'amène aujourd'hui à m'adresser solennellement au Président de la République :

    Monsieur le Président, à mille lieues de vos préconisations répressives, j'affirme que le combat féministe passe par l'affirmation de l'égalité entre les hommes et les femmes, la lutte contre toutes les discriminations. Il passe par des droits assurant à chacune et chacun les moyens d'une vie sociale digne et pleinement autonome. Il passe par la promotion des droits des femmes dans toute la société. Il passe par la mise en œuvre du principe de laïcité.

    Monsieur le Président, il est des déchirures qu'on ne peut pas refermer, des fractures qui marquent à jamais une Nation.

    Votre politique met aujourd'hui la cohésion de notre République en danger.

    J'appelle les Françaises et les Français à la contester de toutes leurs forces et à construire ensemble une société de partage, une société de justice sociale, une France du vivre-ensemble, la France que vous leur refusez !

  37. 87
    sylvie boussand - PG03 dit:

    @73 Jennifer

    MARSEILLE (AP) — Un adolescent de 14 ans a été interpellé à la suite de la profanation jeudi de sept stèles musulmanes dans le cimetière militaire de Tarascon (Bouches-du-Rhône), a-t-on appris lundi de source judiciaire.
    Le procureur de la République de Tarascon, Christian Pasta, a évoqué un acte commis "par jeu et par désoeuvrement", qui serait "dénué de connotation raciste.

  38. 88
    Jean Louis CHARPAL dit:

    Je vous ai trouvé patient,voire héroïque lors de l'émission de Guillaume Durand.Plus que d'une émission d'information, j'y ai vu un guet- apens ou une embuscade médiatique d'une mauvaise foi révoltante.Mais ce que je n'ai pas supporté c'est que vos contradicteurs, tous des néo libéraux fanatiques, vous coupaient sans arrêt la parole si bien que vous ne pouviez procéder que par demi-phrases, et que Durand n'est jamais intervenu pour les faire taire
    et vous permettre simplement de leur répondre.

    Presque tous les médias tant privés que publics, sont en faveur du néo libéralisme. Le lavage des cerveaux qu'ils opèrent, en France et ailleurs, joue un rôle considérable dans la pérennité d'un système absurde et révoltant.Dans l'affaire grecque, l'artillerie lourde médiatique se fait entendre : la pensée unique vaincra !

    Malheureusement ou heureusement les faits sont têtus ! Ce système aberrant échouera tôt ou tard, la méthode Coué n'y pourra rien. Les néo libéraux reculent pour mieux sauter, mais plus dure sera la chute...

  39. 89
    jennifer dit:

    Je trouve la position de MG Buffet sur le voile intégral remarquable. Elle lie bien le débat sur l'identité nationale à la question de la burqâ et parle aussi des lois pour protéger les femmes qu'il faudrait voter.

    C'est beaucoup mieux que la position de certains qui d'un côté dénoncent la montée du racisme et de l'extrême droite, dénonce les dérives "vichystes" (ou vichissoises?) du gouvernement avec le ministère de l'identité nationale et de l'autre, ne font aucun lien avec la loi sur la burqâ. On est en plein schizophrénie avec un clivage des deux phénomènes, comme si la montée du racisme et la loi sur la burqâ n'étaient pas liées. Par ailleurs ces vaillants défenseurs de l'égalité hommes/femmes ne disent rien quand ils font leur plaidoyer contre la burqâ sur les droits des femmes, je dirais des "autres" femmes, comme s'ils avaient oublié que des abus bien plus graves contre les femmes étaient commis chaque jour (par exemple le meurtre des femmes battues; 1 tous les 2 jours) et comme si l'oppression des femmes ne concernait que les femmes musulmanes!

    Bravo courageuse MGB, vous n'avez pas été dans le courant dominant. Je suis fière d'être au Front de Gauche avec vous!

  40. 90
    jennifer dit:

    Oui Sylvie Boussand j'ai vu aussi cette dépêche de l'AFP. C'est un adolescent ok, mais il baigne dans un climat tellement anti musulman que c'est bien facile pour un jeune de passer à l'acte, de traduire en action ce qu'il entend autour de lui.

  41. 91
    Hold-up dit:

    N° 65 @ Du Calme

    Soutien à " Du Calme ". Le petit entrepreneur qui en chie n'est pas à confondre avec Louis XIV et sa cour. Si la conscience politique de l'ignominie du système s'élargit aussi au delà du territoire traditionnel de " LA Gauche " et bien tant mieux ! A l'heure de la déclassification de tous et de toutes pour engraisser la cour bancaire de Nicolas le Petit et le pouvoir mondial des Assurances qui n'assurent plus que leur survie au détriment des peuples, il s'agit de reconfigurer ensemble notre ennemi commun. En finir avec son premier représentant en France ne sera qu'un prélude : http://www.france24.com/fr/files_fr/element_multimedia/image/100322-pasticheump-m.jpg

  42. 92
    sylvie boussand - PG03 dit:

    @Jennifer
    Les amalgames se font dans tous les sens ; pour l'avoir vécu en tant qu'élue… profanation de plusieurs tombes le jour de la fête patronale (en 2001) une dizaine de tombe, au hasard, renversées, cassées, etc… plainte de la mairie, émoi dans la presse locale et associations diverses… élus d'opposition de droite criant au scandale, laxisme de la municipalité de gauche etc… final : un portable retrouvé dans le cimetière par la police, 3 ados, une fiesta trop arrosée, une virée au cimetière "pour se faire peur", on se bouscule, on bouscule quelques pierres qui ne bougent pas, quelques autres qui elles bougent, une première se renverse, et on se déchaîne, bêtement. Les 3 familles des jeunes qui sont venues en mairie pour payer les dégâts doivent s'en souvenir, bien davantage que les crieurs de l'époque. Pour autant je ne veux pas dire qu'il faille minimiser ce type de délit, mais la cacophonie régnant lors de ces épisodes regrettables est trop souvent instrumentalisée. Et pas toujours de façon innocente.

  43. 93
    Darthé-Payan dit:

    @ Prolo (PG 01)

    Et moi mon père est français, né à Tanger au Maroc, juif de parents et grands parents juifs qui ont des origines espagnoles et polonaises et par ma mère française d'origine marocaine et berbère.

    Et j'affirme qu'il n'y a pas de peuple européen.

    Moi aussi, je confonds pas l'Europe des financiers et l'Europe des peuples.

    L'une existe l'Europe des financiers, l'autre n'existe pas. Il n'y a aucune solidarité concrète des peuples des etats européens avec le peuple grec. Où est elle la belle solidarité internationale ? L'internationalisme que la gauche radicale a la bouche ?

    L'universalisme que je souhaite voit revenir et porter par ma patrie républicaine, la France, c'est l'universalisme des Lumières de 1789, de 1792, de 1793 et de 1848.et ne se confond pas avec le verbiage gauchiste d'un guévarisme, d'un pablisme, d'un antiimpérialisme ou d'anticolonialisme pensées bien pensantes des classes moyennes qui font fait le lien avec la petite bourgeoisie.

  44. 94
    Jean-Paul de Marseille dit:

    Je viens de visionner votre émission avec Guillaume Durand... j'espère que vous n'avez pas envoyé de fleurs à cette s....e de Sophie de Menthon, je ne la connaissais pas, je n'ai guère envie d'en savoir plus ! Quelle pauvre représentante d'une classe à laquelle nos aïeux eussent coupé la tête: maintenant qu'on lui coupe le sifflet... elle n'est que vulgaire et sans doute riche; elle.
    Quant à Séguéla qui vous donna des leçons je souhaiterai le renconter pour lui foutre ma main sur la gueule bien que je ne porte pas de montre. Quelle pitié que vous deviez aller dans de telles marigots d'émission pour faire connaître le programme du Parti de Gauche et du Front de Gauche. Ce que devient le Service Public de Télévision est à vomir.
    Tenez-bon vous me donnez le courage de ne pas sombrer dans la déprime et une totale misanthropie qui ne peut que déclencher le totalitarisme certes, mais quel bonheur ce serait d'en finir avec ces CONS majuscules !l... terrorisme

  45. 95
    Descartes dit:

    @jennifer (#83)

    Décidément, le PCF ne s'améliore pas. La déclaration de MGB est un modèle d'ambiguïté. A aucun moment on ne saura ce que le PCF pense du fonds de la question. Faut-il interdire ? On ne le saura pas... on saura seulement que le gouvernement s'y prend mal, et que du coup le PCF "ne prendra pas part au vote". Fastoche: comme ça, on n'a pas à voter pour ou contre... et on ne se fâche avec personne.

    A titre d'exemple, voici peut-être le paragraphe le plus amusant de la déclaration:

    Si le gouvernement voulait sincèrement et uniquement sanctionner ceux qui portent atteinte aux droits des femmes en les obligeant à porter le voile intégral, il ne ferait pas une loi spécifique en la matière mais ajouterait tout simplement un article à la loi contre les violences faites aux femmes, actuellement en examen entre l’Assemblée nationale et le sénat.

    En d'autres termes, si l'interdiction du voile avait été incluse dans la "loi contre les violences faites aux femmes" (dans les titres ridicules, celui-ci, faut bien le dire, est un must) le PCF aurait pu le voter. Ce qui suggère que le PCF est pour l'interdiction. Mais si elle figure dans une "loi spécifique", alors tout à coup rien ne va plus.

  46. 96
    Hold-up dit:

    N ° 70 @ Fred

    Beaucoup ici dont moi-même n'iront jamais mettre un bulletin DSK patron du " Fond des Malfras Internationaux" dans l'urne, donc, ne nous faisons pas ce soucis là. Par contre notre gros soucis, oui, c'est que 53 % des Français ne votent plus. Il est là le soucis. Mon analyse c'est que les gens ne votent plus parce que la 5 ° république ne les représente plus et qu'elle a été taillée et retaillée à coups de serpe par la droite pour les nantis ad nauseam. Tant que nous ne comprenons pas que notre contre-Projet au delà du " technique " doit être d'abord symbolique et que nous ne dirons pas que nous sommes porteurs d'une autre vision de la république - La 6° république - nous aurons la caste " Assuro - bancaire " représenté par l'UM(ODEM)PS encore pour trois décennie ; avec en tant de crise capitaliste une sous -traitance FN plausible pour la schlague à venir, si rébellion populaire, comme on le voit en Grèce. DSK ? Celui qui s'enorgueillit d'avoir abandonné idéologiquement le peuple du SMIG et des minima sociaux à leur triste sort ? Que nenni ! Voici ce qu'il disait dans un livre :

    " Les couches sociales regroupées dans le terme générique d’“exclus” ne votent pas pour (la gauche), pour cette raison simple que, le plus souvent, elles ne votent pas du tout Au risque de l’impuissance, (la gauche) se voit dans l’obligation de trouver à l’intérieur d’autres catégories sociales le soutien suffisant à sa politique. »"

    La " Gôche " ? Le PS ? Les gens, la population, le peuple - au delà des seuls " exclus " ne votent plus pour eux ou si peu (sauf désespérance tranquille face à un adversaire plus menaçant), non pas parce qu'ils ne veulent plus le faire par fantaisie populaire, mais parce qu'ils sont ecoeurés par cette élite friquée estampillé " PS " qui les a détruit depuis 40 ans et radicalement abandonné. Pas le contraire comme l'analyse cyniquement le nouveau directeur du FMI. Au moins là, dans cette instance, cet affameur est à sa juste place et il faut bien lui accorder ce juste prix.

    Texte à lire de " Serge Halimi / " Flamme bourgeoise, cendre prolétarienne " :
    http://www.monde-diplomatique.fr/2002/03/HALIMI/16193

    .

  47. 97
    Descartes dit:

    @Jennifer (#89)

    Je trouve la position de MG Buffet sur le voile intégral remarquable. Elle lie bien le débat sur l’identité nationale à la question de la burqâ et parle aussi des lois pour protéger les femmes qu’il faudrait voter.

    En d'autres termes, tu trouves la position de MGB "sur le voile intégral" remarquable, alors qu'elle évite justement de prendre position sur la question en attaquant le gouvernement sur des questions qui n'ont aucun rapport avec lui. Franchement, quel rapport avec "les lois pour protéger les femmes qu'il faudrait voter" ?

    MGB en particulier et le PCF en général sont passés maîtres depuis quelques années dans l'art d'éviter de prendre position sur les questions épineuses en bottant en touche sur l'air de "ce n'est pas le bon moment" ou "ce n'est pas la bonne manière de faire" avec une petite touche de "ce débat est lancé avec des mauvaises intentions". Et la déclaration de MGB est bien dans cette veine: est-ce qu'elle est pour ou contre l'interdiction de la burqua ? On ne le saura pas. On saura seulement que le gouvernement a tort et que Sarkozy est méchant. Mais que ferait le PCF sur cette question à sa place ? Ça, mystère...

  48. 98
    Hold-up dit:

    Cela me fait penser à un autre olibrius qui s'excitait à la radio un matin, postillonnant, hilare et fiévreux sur le génie du capitalisme. Sa phrase fétiche du moment était celle-ci : " le capitalisme renaît toujours de ses cendres ".

    Certes. Mais le problème c'est que Monsieur Alain Gérard Slama ne nomme jamais les cendres du capitalisme :
    Les cendres des Indo-américains, les cendres des esclaves noirs, des serfs européens, les cendres des prolétaires, les cendres des Juifs et des Tsiganes, les cendres des Slaves, les cendres des Arabes, les cendres des misérables et des exclus. Les cendres des Poilus, les cendres des résistants. Le tas de cendre est encore plus important qu'on ne l'imagine. Il va falloir désormais non seulement reprendre les mots de Jaures, reprendre le feu mais aussi savoir nommer la cendre. Elle est tout autant nôtre que la flamme qui nous habite encore.

  49. 99
    Descartes dit:

    @Hold-up (#95)

    Par contre notre gros soucis, oui, c’est que 53 % des Français ne votent plus. Il est là le soucis. Mon analyse c’est que les gens ne votent plus parce que la 5 ° république ne les représente plus

    Et pourtant, lorsque vient l'élection la plus consubstantielle avec la 5ème république, l'élection présidentielle, les français tout à coup retrouvent le chemin des urnes. Ainsi, en 2007 l'abstention a été de 16% aux deux tours. Depuis 1970, la participation au deuxième tour a toujours dépassé les 4/5èmes...

    Ce n'est pas dans la 5ème république qu'il faut donc chercher les racines de l'abstention. Au contraire, puisque les institutions qui sont les plus typiques de la 5ème sont celles qui gardent le plus l'adhésion des électeurs. Croire que le remplacement de la 5ème par une "6ème république" dont personne ne sait très bien en quoi elle consiste mais qui à l'air de ressembler drôlement à la 4ème va augmenter la participation électorale me paraît assez tiré par les cheveux.

    Les gens, la population, le peuple – au delà des seuls » exclus » ne votent plus pour eux ou si peu (sauf désespérance tranquille face à un adversaire plus menaçant), non pas parce qu’ils ne veulent plus le faire par fantaisie populaire, mais parce qu’ils sont ecoeurés par cette élite friquée estampillé » PS » qui les a détruit depuis 40 ans et radicalement abandonné.

    Faudrait encore expliquer pourquoi "les gens, la population, le peuple" ne vote plus non plus pour leurs défenseurs attitrés de la "gauche radicale"... La faute au PS, là aussi ?

  50. 100
    jean 28 dit:

    A Jennifer #83-86
    Le Premier Ministre a souhaité me rencontrer pour recueillir mon avis quant à la loi en préparation sur l’interdiction du port du voile intégral.
    Je trouve que la déclaration de M.G. Buffet est une excellente déclaration.
    Sa description des attaques contre la république est parfaitement judicieuse, par contre la position du groupe Communiste au Parlement me paraît contestable, en effet pourquoi uniquement sur ce sujet, ne pas participer au vote ?
    Votre politique met aujourd’hui la cohésion de notre République en danger.
    Sur bien des sujets les attaques de ce gouvernement sont aussi nocives : comme la santé à deux vitesses, les universités … altèrent la cohésion de notre république,
    Le groupe parlementaire devrait-il aussi s’abstenir de participer aux votes ?
    Cette non réponse me gène parce que le rôle d’un élu est de donner son avis dans des conditions données, et que face à un problème épineux, c’est trop facile de botter en touche…

Pages : « 1 [2] 3 4 5 6 7 8 9 10 1124 »


Blog basé sur Wordpress © 2009/2015 INFO Service - V3 Archive