28avr 10

Un premier rassemblement pour les grecs contre les banques.

Nous allons tous être des grecs

Ce billet a été lu 10 782 fois.

C e soir, je tape quelques lignes en ayant le sentiment de vivre des moments de grande intensité historique. Les banques et les assureurs, « les marchés », encouragés par l’impunité dont ils ont joui quand ils ont agressé la Grèce, et emballés par leur propre dynamique mortifère font suffoquer ce pays et engagent à présent leur ballet mortel en Espagne et au Portugal. Les palinodies du gouvernement allemand et la pleutrerie du gouvernement français ont ouvert la voie à une catastrophe financière et politique en Europe. La première phase du scénario latino-américain, mille fois raillé par les beaux esprits, a franchi l’Atlantique.

Je suis spécialement fier du rassemblement réussi ce soir en solidarité avec le peuple grec (voir la vidéo de la Télé de gauche qui relate cet évènement). En dépit du délai, des vacances et de l’improvisation, nous avons été plus de deux cents. On se préparait à se réjouir d’être cinquante ! La présence médiatique permettra une information différente de  ce qui se dit en boucle à propos de grecs et des autres « fainéants dépensiers ». France inter, RMC, France culture, BFM et canal plus ont vaincu la limite du sous effectif de vacances et ont fait leur travail. Les autres sont trop pauvres pour faire face. On compatit.

En tous cas, chapeau bas à mes camarades du Parti de Gauche ! En 48 heures ils ont réussi la mobilisation décidée lundi soir. Devant le siège  de l’union des banques et celui des assureurs, une forêt de drapeaux pégistes assurait une ambiance visuelle très réconfortante. Chacun de nous avait relayé l’appel soit sur son blog soit sur les réseaux sociaux comme Facebook. Les listes de diffusion ont été mises à contribution. Tout cela a fonctionné. Courageusement plusieurs partenaires ont répondu présent et appelé de façon plus ou moins symbolique compte tenu des délais. Ainsi, après la décision du président du groupe PC/PG du conseil de Paris appeler au rassemblement, le PCF a décidé aussi de se joindre à nous à la suite du PCOF, des Alternatifs et du MPEP. Pas de nouvelle du NPA ni de GU mais le délai et les vacances ont frappé fort il faut bien le rappeler. Le PG organise une présence rassemblée symbolique de même nature à Bruxelles avec ses militants locaux devant l’union des banques européennes. A notre façon nous avons répondu à l’appel de nos camarades grecs de Synapismos.  

Pour que ce que nous disons soit mis à sa place, partons des réalités de base. La dette totale de la Grèce, cette catastrophe colossale, c’est 300 milliards d’euros ! Dit comme ça, ça ne veut rien dire. Mais quand on sait que cela représente environ 2 % du PIB de l’Union européenne, on comprend mieux ! La dette grecque ce n’est rien. Ce qui est tout c’est le profit que les banques vont en tirer. Et la peur que les mauvais traitements subis font aux autres peuples.

Cette journée a été tragique  pour l’Europe politique. DSK et Trichet étaient à Berlin toute la journée pour négocier avec l’Allemagne le contenu du plan grec. En Europe, il y a l’Allemagne. Point barre. Les deux notables français sans patrie identifiée, DSK et Trichet ont multiplié les consultations avec les importants allemands. Sarkozy devait attendre dans le vestibule. La France ? Ou est-ce ? Donc rencontre avec le ministre des finances Wolfgang Schaüble et les chefs de tous les groupes parlementaires. A l’issue d’une de ces rencontres, un député porte parole de la CDU pour les questions budgétaires, a affirmé que BCE et FMI se sont opposés à une contribution des banques au plan de sauvetage de la Grèce qui avait été suggérée par un député. Ouf ! Les banques peuvent continuer leur pillage, personne ne prétend leur faire rendre gorge ! 

Les Taux pour la dette grecque ont franchi les 11 % à 10 ans et les 18 % à 2 ans ! C’est-à-dire que la Grèce ne peut plus se refinancer. Les banques et les assureurs vont donc pomper maintenant le jus de la déroute. Pendant ce temps le FMI de Strauss Kahn et « l’Europe qui protège » de la commission européenne exigent des coupes salariales. Mais quoi encore ? Le chétif président de l’internationale socialiste et Premier ministre grec, Papandréou, a encore gagné le premier prix de l’infamie. Incapable de résister aux banques et aux prédateurs de « l’Europe qui protège », il a trouvé plus simple d’insulter son peuple et de le mettre au pain sec. Pour complaire aux allemands il a  affirmé que l’argent public et européen n’avait pas été utilisé pour le développement du pays mais pour « acheter des maisons, des voitures et vivre dans le farniente » et que « l’heure de vérité est arrivée ». Exactement le genre de nul qui fera demain tirer sur la foule qui manifeste comme en Amérique latine. Pourtant, à Athènes, le ministre grec du travail a affirmé que le gouvernement refusait la demande de coupes salariales du FMI et de la Commission européenne. Ces derniers auraient demandé au gouvernement de s’engager à supprimer les 13ème et 14ème mois qui existent dans les conventions collectives du privé et du secteur public où le 14ème mois a déjà été supprimé par Papandréou. Mais il ne pèse rien ! Et les diktats des punisseurs de peuple s’appliqueront sans faille ! La preuve c’est que Papandréou n’envisage même pas de faire voter le parlement sur ces plans de saignée. La démocratie ou la dictature des banques, le choix est fait.

Bien sûr c’est une chose que la pente générale des évènements et leur dynamique spécifique. Je pense que la situation a échappé des mains de ceux qui pensaient en jouer. Un immense effet domino peut s’enclencher qui emportera un pays après l’autre et du coup une banque après l’autre tombant,  tout le système imploserait. Ce risque existe évidemment à l’heure qu’il est.


205 commentaires à “Nous allons tous être des grecs”

Pages : « 1 2 3 4 [5]

  1. 201
    tchampa dit:

    La France quoique disent les fervent défenseurs des banques est aussi à la merci des financiers.
    Ce n'est pas trop la dette publique qui gène mais la grande nuisance que sont certains banquier protégé par les politiciens que ce soit de droite ou de gauche.
    SI ça vous dit allez un peu voir du coté de la LME (Loi sur la modernisation de l'economie de 2008) et notamment son article 150.
    Cet article passé inaperçu donne en fait carte blanche comptable à un banquier dont on entend rarement parler.
    Ce banquier a plus de 1000 agences dans l'est de la France dans les départements limitrophes avec le Luxembourg, la Suisse et l'Allemagne.
    Les +1000 Agences sont en fait des sociétés commerciales indépendantes à statut spécial Alsacien Mosellan.
    La comptabilité de ces agence brassant pourtant des milliards, n'est vérifié que par le groupe lui-même.(en vertu du même droit local qui a permis cette fantaisie crée par des copains de politiques de l'époque) !
    C'est autorisé par les gouvernements successif et par une ordonnance de 1958 !
    Actuellement ce groupe se targue d'avoir 12 millions de sociétaires soit env. 20% de la population.
    C'est donc 20% de la population qui est susceptible de participer à ce qui pourrait être une énorme pétaudière financière trouée.
    Mais attention c'est une chasse particulièrement gardée, les gardiens sont des gens du Droit.
    En fait comme vous avez compris que c'était un banquier mutualiste celle-ci prétend avoir 20000 administrateurs en France donc des dirigeants.
    Sur les 20000 administrateurs, + de 5000 sont dans les caisses d'Alsace et de Moselle.
    Sur les env. 5000 vous trouverez un grand nombre d'avocats, beaucoup de notaires, ainsi que d'autre professionnels de profession dites réglementée.
    Le sport préféré de ces gens du Droit serait à ce qu'il parait le conflit d'intérêt !

  2. 202
    MARCANTOGNINI dit:

    Mr MELENCHON, j'ai encore suivi hier au soir votre prestation dans l'émission de guillaume DURAND et je vous félicite d'avoir remis à leur place LE FISCALISTE BELGE ET LA CHEF D ETRENPRISE souvent invité et qui semble Vouloir parâitre plus que être et qui met en avant toujours les chefs d'entreprise et leur difficultés. Cependant je peux la comprendre car mon père ayant été artisan combien de fois avons nous été obligé de vivre avec 10 francs par jour afin de payer toutes les cotisations. C'est pour cela que je penche pour certaines théories que vous annoncez mais j'écarte de mes idées le passé et pour moi on ne peut se référer à MITTERAND car quoique l'on dise il n'y a jamais eu autant de richesse accumulé que pendant son mandat.D'autre part j'aimerai que la vision d'un homme de gauche adopte pour principe le simple fait que l'on peut construire une nouvelle politique en multipliant les idées en grappillent les idées dans tous les partis quand ces idées sont bonnes.
    or la france que je suis fière d'habiter que je suis fière de défendre a toujours été un modèle depuis 1936 d'avancé que ce soit pour valoriser ses enfants en ayant des universités non payantes et en santé en donnant il y a encore quelques années l'accès aux soins a tous.
    NE PENSEZ VOUS PAS QUE 5 SECTEURS DE L ECONOMIE AURAIENT DU RESTER SOUS LE CONTROLE DE L ETAT
    EDUCATION / COMMUNICATION/ SANTE/DISTRIBUTION DE L EAU/ET ENERGIE J ENTENDS FOURNITURE DU GAZ ET ELECTRICITE.
    fixé comme vous l'avez dit hier soir un salaire maximum de 350000 euros est par contre pour moi une douce utopie car vous savez bien que tout être humain de l'ouvrier aux grosses fortunes voudront toujours plus aussi cette idée je pense sans être férue en politique vous devriez l'abandonner car elle risque de desservir vos autres idées qui semblent bonnes.
    l'impot le plus injuste est la taxe d'habitation. car si vous faites l'effort de vous endetter il faudra toute votre vie payer un impôt pour pouvoir habiter un lieu que ou vous avez posé vos pénates vous le savez cet impôt pour l'instant n'existe qu'en france.
    nous manquons de logements sociaux et sans parler des spéculateurs banque/ assurance qui souvent achètent des logements en masse et les louent ou les revendent à la découpe pourquoi ne pas autoriser les tous petits propriétaires d'avoir des avantages si ils louent leur logement au tarif social comme au US sans les imposer sur ces petits revenus.
    pourquoi l'état gaspille des sommes folles aux marchands de sommeil qui louent leur chambre vétuste leur taudis et qui facturent souvent à l'état 3000 euros par mois pour loger des familles la les députés devraient s'insurger.
    pourquoi accepter que les chinois achètent sous la tontine qui est un cadre bien spécifique sans déclaration notarié
    pourquoi s'élever d'une façon absurde contre des restrictions d'immigration alors que de nombreux pays comme...

  3. 203
    marcantognini dit:

    ayant été interrompu dans mon raisonnement car mon discours était trop long, je vais essayer de le continuer et encore exprimer ce que je pense. oui certains pays mettent une restriction a l'immigration mais ne vaut il pas mieux ce système et accueillir les immigrés de façon pérenne dans des conditions acceptables et sans la création comme en 1952 de bidonvilles qui fleurissaient à l'abord des grandes villes.la mondialisation existe ok mais pourquoi ne pas taxer l'arrivée massive des produits de mauvaise qualité produit par des esclaves qui sous le couvert de vivre sous des régimes communistes sont en fait des dictatures. les extrêmes ont toujours amenés les pays à une dictature.
    enfin je vous dis que je n'ai voté aucun traité sur l europe j'ai toujours dit non et quand je lis JOSPIN qui ose dire 20 ans après qu'il était contre maastrich je suis révolté car si on suit un raisonnement simple qui peut faire sourire certains si vous décidez de créer qqchose on vous demande sous quel régime vous voulez être mangé artison sarl eurl sa et j'en passe or l'europe était un formidable outil car nous avions l'écu pour l'échange de marchandises et à cause toujours des banques des spéculateurs on a créé une europe monétaire avant de créer une europe politique COMMENT VOULEZ VOUS QUE CA MARCHE C EST IMPOSSIBLE LES CADRES ET LES VALEURS AJOUTES DES PAYS DE L EUROPE NE SONT PAS LES MEMES il fallait que le régimes d imposition de détention des outils économiques soient identiques et encore une fois qui tire la couverture à soi ce sont les allemands car l'euro sa valeur a été fixé par rapport au dm qui valait à l'époque 3 fois le franc.je suis sur que bruxelles a dans son chapeau échaffaudé le risque que les pays retournent à leur monnaie car on voit la faiblesse de l'euro face à une crise mondiale.
    je vous ai envoyé un courrier pour dénoncer une pratique des assureurs qui en accord avec les banques ont mis en place des remboursements indemnitaires et non pas forfaitaires cette nouvelle formule sous le nom ASSURANCE GROUPE va encore fragiliser les petits qui ne sont pas assurés lors de l'achat d'un appartement ou lors d'un accident dans leur habitation. et cela entrainera de façon irrémédiable en cas d'accidents de la vie une crise identiques aux subprime mais personne aucun député ne s'est opposé à ce nouveau produit ou n'a demandé aux banques et aux assureurs de proposer les deux assurances de nombreux citoyens ont signé sans lire entre les lignes les alineas étant inintelligibles et j'en fais partie par la complexité du raisonnement voulu par ces organismes pour être à l'abri de tout paiement mais empocher les primes.
    ayant travaillé dans des banques comme simple conseiller je dis chacun son métier une banque ne peut pas être assureur et un assureur ne peux pas être un banquier référons à LAFONTAINE la grenouille et le boeuf et la morale donnera le ton de ce qui...

  4. 204
    MARCANTOGNINI dit:

    j'ai continué ma réflexion mais en validant ce nouveau paragraphe il ne semble pas avoir eté accepté
    je finis cependant ma phrase comme le canada l'australie et le us même si certaines associations vont lever un bouclier sur ces idées il vaudrait mieux que les immigrés trouvent un travail et un logement dans le pays d'accueil au lieu de finir dans des bidonvilles.
    nous avons face à nous la finance la moraliser ne sert à rien l'encadrer non plus nous formons dans nos grandes écoles des ingénieurs qui partent à l'étranger pour mettre en place des nébuleuses pour tondre les petits en leur conseillant les miroirs aux alouettes.GOLDMANN SACHS EN EST L EXEMPLE ET CE N EST PAS FINI. l'ouvrier dont je fais parti ne demande qu'une chose travailler pouvoir payer ses dettes et vivre même si ce n'est qu'avoir l'argent pour se payer un ciné et un quick je dis quick pour pas dire mac do car au départ quick était français.
    je voudrai vous parler encore et encore mais le temps m'est compté ausi pour ce jour je vous dis bonne journée.

  5. 205
    BARTHOLOMEUS Monique dit:

    Bonjour Jean-Luc,

    Concerne : Catastrophe AP-HP et Conseil de Paris lundi 10 mai

    Voici un courriel que je viens d'adresser à Alexis Corbières et Danielle Simonnet. Je pense que tu seras d'accord avec moi : nous ne pouvons pas laisser passer ce vote scandaleux du CA de l'AP-HP de juillet 2003. Nos élus se doivent d'en demander l'annulation !

    Le combat pour les travailleurs et le peuple grecs ne passe-t-il pas aussi par une lutte efficace, en France, pour défendre nos acquis. En l'occurrence, des acquis de nature vitale ?

    Peux-tu faire quelque chose pour appuyer cette revendication d'une vieille militante ?
    Avec toute ma confiance et mon amitié.
    Monique Bartholomeus

Pages : « 1 2 3 4 [5]


Blog basé sur Wordpress © 2009/2015 INFO Service - V3 Archive